Issuu on Google+

William Morris et le mouvement « Arts and Crafts »


Sommaire •  Introduction : William MORRIS et le mouvement « Arts and Crafts »   •  William MORRIS : –  Sa biographie –  Ses influences –  Ses œuvres : •  L’Arts and Crafts •  Ses autres domaines de créations   •  Le mouvement « Arts and Crafts » –  Présentation du mouvement –  Son influence sur le monde    


William Morris: Biographie   ( 1834-1896)

Ecrivain, poète, peintre, dessinateur et architecte Britannique. C’est le disciple de John Ruskin. Avec Edouard Colley Burne-Jones ils se tournent vers les Arts. Il est membre du mouvement des préraphaélites, il rêve de remplacer les chefs d’entreprises par des artistes. Pour ce faire, il devient membre fondateur du mouvement Art & Crafts, qui prônait de casser les structures inesthétiques et socialement inadaptée. C’est ce mouvement qui évoluera vers l’Art Nouveau. Son ouvrage the Stones of Venise (1851).


C’est à l’Exposition universelle de Londres à la même année qu’il fut surpris par la laideur des objets présentés, par l’esthétique des machines. En effet, la révolution industrielle en standardisant la fabrication des objets, en a brisé l’esthétique générale. Il devient architecte en 1856. Il rencontre un jeune architecte, Philip Webb, qui sera chargé en 1859 de la construction de sa maison à Bexleyheath, la Red house. Il crée, la Morris, Marshall, Faulkner & Co qui devient en 1875 la Morris & Co. William Morris milite en faveur d’une création globale.


Quelques dates:   1834  

naissance  

1851  

1856  

1859  

1861  

1875  

1883  

1896  

exposi,on   construc,on   Roreign  eair   Exposi,on     de  la  maison   Ouverture   Morris     De  Boston,   universelle   Il  devient     Red  house   d’un   &   Exposions   décès   de   Architecte   magasin     Co   de  tapisserie   Londres  


William Morris: Influences   •  Gothique: il fut tout d’abord influencé par John Ruskin, adepte du style gothique, par son ouvrage intitulé « Les pierres de Venise » écrit en 1851. Il en est l’héritier. ce mouvement se définit par l’utilisation de matériaux naturels et de structures simples, le tout fait manuellement. •  Moyen Age : Ce style l’a influencé lors de la construction de sa maison, la « red house ».   •  Préraphaélite : recherche de la pureté artistique des peintres primitifs italiens. W. Morris est influencé lors d’une expositions de peinture préraphaéliste.


William Morris: Œuvres   En architecture:

Conçut par la collaboration des architectes Philip Webb et William Morris The red house est un des meilleurs témoignages du mouvement Art&Craft.


Un intérieur de la résidence

 


Textile et tapisserie:

La création de décorations murales et un des plus large domaine de production de W.Morris. Elles regroupent les motifs floraux, médiévaux et gothiques (thèmes de passion pour l’artiste.) On peut comparer cicontre les papiers peints de ce dernier à une tapisserie victorienne. Le mouvement initié par W.Morris reposant sur l’opposition à ce style classique victorien.

Papier peint victorien

Papier peint de William Morris


Papier peint de William Morris

Chrysanthemus

Fruit

Marigold

Woodland weeds

Acanthus

Trellis

Textil

Artichoke

Flora

Birds

Indian

Snakeshed

Wallpaper

Thistle

Golden Lily Minor


Mobilier et ébénisterie: W.Morris est également un créateur de mobilier notamment de fauteuils. L’utilisation du bois est constante ainsi que des décorations textiles qui permettent d’habiller assise et dossier.

Fauteuil motif « bird tapestry » Fauteuil Morris


Imprimerie et Typographie: Chrysanthemus

Golden type

Fruit

Chaucer type

Troy type


Ces autres domaines de créations   • La poésie • Les écrits politiques • Les histoires fantastiques • L’architecture • La peinture • Textile


Le mouvement Arts and Crafts  

Le mouvement « Arts and Crafts », littéralement « Arts et artisanats » est un mouvement artistique inspiré par les écrits de John Ruskin, un critique d’art, et initié par Morris William à la fin du XIXe siècle. Sa véritable naissance ce fera en 1881 lors de la première exposition de la « Arts and Crafts Exhibition Society »

Dans leur ouvrage , Le mouvement Arts and Crafts, publié en 1999 , Elizabeth CUMMING et Wendy KAPLAN. Expliquent que la révolution industrielle ayant dévalué le travail de l’artisan, certain artistes de tout horizons, décidèrent de lutter contre cette production de masse, et de « rétablir une harmonie entre l’architecture, le créateur et l’artisan… ».


•  Pour ce faire, les adeptes du Arts and Crafts, ont proposé d’introduire l’artisanat dans la production d’objets usuels, le but étant d’offrir aux clients des objets beaux et utiles, biens conçu et abordables, afin d’améliorer le cadre de vie au quotidien.

Ci-dessus, dans la salle de billard de Wightwick Manor, papier peint , rideaux et sièges tapissés de william Morris. National Trust Photographi Library/Andreas Von Einsiedel

Room 212, William Morris


•  Les œuvres des ces artistes sont les empreintes de la beauté de la nature. Le travail de matériaux naturels tels que le bois, les céramiques, les teintures végétales ; l’utilisation de motif floraux, et l’influence de l’art japonais nous montre l’attachement que ces artistes ont pour la noblesse de la nature.

Vases with wren and berries, William Morris

Chaise Ingram, 1900 Charles Rennie Mackintosh

•  Les artistes de ce mouvement voulaient célébrer les arts mineurs, dès lors, des écoles formant aux différents métiers de l’artisanat sont crées, on y enseigne la tapisserie, la broderie, l’estampe, mais aussi la poterie, l’ébénisterie, et bien d’autres arts.


L’influence du mouvement Arts and Crafts

• 

Le mouvement Arts and Crafts, a influencé de nombreux artistes a travers le monde,. C’est la relation entre les arts et les métiers d’artisanat, la beauté de la nature et la noblesse des matériaux qui on inspiré de grands créateurs.

• 

En Europe, c’est développé l’Art nouveau, initiant plusieurs courants, tels que le groupe De Stijl, le courant viennois Sécession et par la suite le mouvement Bauhaus. Sécession

De Stijl

Art Nouveau

Le Palais de la Sécession de Joseph Maria Olbrich

Gerrit Rietweld, Red / bleu chair

Gustav Klimt, « Le baiser »

Métro, station porte Dauphine , Paris. Hector Guimard


• 

Au Etats-Unis aussi l’influence est forte: –  Frank Lloyd Wright , Louis Sullivan initient « La prairie school », un mouvement architectural privilégiant la nature ayant pour but d’offrir à la classe moyenne des intérieurs agréables et abordables. –  Gustave Stickey développe le mobilier « Mission » –  Les meubles idiosyncratiques ( dont la matière possède sa propre sensibilité) de Charles Rohlfs.

Fallingwater, la maison sur la cascade, Frank Lloyd Wright

Le fauteuil Morris réalisé par Gustav Stickey Chaises de Charles Rohlfs

• 

Au japon, apparaît le mouvement Mingei, valorisant un artisanat issu de longue tradition, principalement composé de poterie et de céramique.

Exposition Mingei, 2008/2009, Quai Branly.  


Reconnaissance   A Son œuvre et sa grandeur ne furent reconnus que 100 ans sa mort, lors d’une exposition en son honneur par la « William Morris Society » et la « Society of Designer Craftsmen »


Bibliographie   •  Ouvrages :

–  Le Mouvement Arts and Crafts, Elizabeth CUMMING et Wendy KAPLAN, 1999 . –  Le Design, Ann BONY, collection Comprendre et reconnaître, éd. Larousse. –  L’aventure de l’art au XIXe siècle, sous la direction de Jean-Louis FERRIER, avec la collaboration de Sophie MENNERET, 1991, éd. du Chêne.

•  Magazines : –  Beaux Arts Magazine n°145, mai 1996

•  Sites internet : –  –  –  –  –  – 

Encyclopédie Universalis Wikipédia www.senses-artnouveau.com www.artclair.com (le journal des arts) Google image www.owlpen.com/william_morris.shtml


William Morris