Page 39

J’entends une voix douce et suave : “Vous souhaitez essayer ?” Je sursaute, elle m’a prise par surprise. Prise au piège, je ne peux plus faire marche arrière, il en va de ma réputation de testeuse… même si je reste sceptique : j’ai peur ! ET SI C’ÉTAIT VRAI ?! Cette jeunette affirme pouvoir donner un fou rire avec un simple “bouton du rire”, un ancrage dans le cou, par exemple. Mais oui cocotte… j’te crois ! Certes, je suis une bonne cliente, mais de là à me toucher une zone du cou et me faire hurler de rire… Par contre pour le plaisir, je sais où est MON point d’ancrage. Elle m’apprendra par la suite qu’elle a plus de 40 ancrages et en joue très souvent avec ses collègues hypnotiseurs. À ce niveau-là, il faut faire attention aux mots utilisés. Clara, jeune bachelière, calme et posée aux yeux bleus translucides, se positionne face à moi. Avec sa voix douce et envoûtante, elle me prend la main et me parle paisiblement pour mieux me soumettre à son emprise. Là, c’est le moment où le doute s’installe et où l’on se pose toutes les questions avant de partir dans cette nouvelle expérience.

mettre en sommeil mon contrôle logique. Elle me parle d’une voix douce et assez rapide. Je me concentre sur sa voix et réponds à ses suggestions. Je ferme les yeux. “Qu’est ce qui pourrait aider mes doigts à soulever ta main ?” - Un fil. “De quelle matière pourrait être faite ta main pour qu’elle soit plus légère ?” - De coton. En quelques minutes, au son de sa voix qui me berce et m’encourage dans mon imagination, je sens ma main se soulever. VERI-DI-QUE ! Je me retrouve avec la main au-dessus de la tête. Clara a réussi à me faire imaginer, à me suggérer, et mon subconscient s’est exécuté. Je sors de mon “sommeil” et me rends compte de l’exploit de cette jeune hypnotiseuse. Je plane, je souris… je suis bluffée.

“J’avoue que je ne vous imaginais pas ainsi.”

Tout juste reconnectée au monde conscient, je retrouve à mes côtés un monsieur qui cajole un chat imaginaire. “Vite, vite, tiens !!”, une femme plein d’étoiles dans les yeux, me tend son téléphone et me demande de la prendre en photo avec… Rihanna ! Quoi ?? C’est en réalité son frère qui prend la pose avec elle. Elle est en transe, elle bafouille et baragouine en anglais croyant être en compagnie de la star.

“Vous nous voyez plutôt de noir vêtus avec une cape. J’ai pour ma part songé à rendre l’événement plus visible avec 2 corbeaux cloués à un arbre et des entrailles de chat au sol, mais le groupe n’est pas unanime.” Elle est drôle, elle est forte. Ce petit bout de femme me met à l’aise et m’embarque.

Sans l’avoir essayé, on s’imagine les pires choses : une manipulation de l’esprit. Mais en réalité, vous êtes totalement conscient, il n’y a pas d’absence, juste une grosse concentration sur les paroles du “Maître Jedi” et un relâchement total du physique et de l’esprit. Vos rêves deviennent réalité !

DE L’AUTRE CÔTÉ DE LA FORCE

EST-CE QUE JE PEUX DEVENIR MAÎTRE JEDI ?

“Est-ce que je vais révéler des choses ? Est-ce que je vais oublier ce qui s’est passé ? Est-ce que je peux rester coincée ? Avec la chance que j’ai, je vais encore perdre ma dignité avec ma jupe sur la tête.”

J’ai toujours voulu passer ma main devant le visage des gens et les contrôler ! Je peux essayer sur mon patron pour une augmentation ? Mettre un bouton d’ancrage sur ma fille “range ta chambre” ?

“Non. Sous hypnose, on garde ses valeurs. Tu ne feras pas de choses que tu ne souhaites pas faire. Ton esprit ne fera rien qui lui semble désagréable. Tu reviendras de ton état de transe si ça ne te convient pas. On ne ridiculise pas les gens. Notre but est d’émerveiller, de démystifier l’hypnose, de donner du bonheur.” Les hypnotiseurs ont une éthique qui est de ne pas nuire. Ouf !!! On se lance. Tout d’abord, on teste la réceptivité du sujet afin de savoir quelles techniques utiliser : visuelles, auditives et/ou kinesthésiques. Moi je suis visuelle. Elle brouille alors mes sens afin de

“L’hypnose est accessible à tous avec un peu d’exercice, une bonne technique et une grande passion. Malheureusement, je ne pense pas que ton patron s’exécute s’il n’est pas pleinement en accord avec ta suggestion. Quant aux enfants, ils sont très réceptifs mais nous ne faisons pas d’hypnose sur les moins de 16 ans… car nous ne connaissons pas réellement les conséquences que cela pourrait avoir sur de jeunes esprits.” Ça ne m’arrange pas du tout ! Pour info, j’ai mis un ancrage dans ce texte… Lisez et recommandez Grizette, je le veux ! 37

Profile for Grizette Magazine

Grizette N°10  

Bimestriel Octobre-Novembre 2014. Le magazine féminin de Montpellier.

Grizette N°10  

Bimestriel Octobre-Novembre 2014. Le magazine féminin de Montpellier.

Advertisement