Page 1

Etude de  préfiguration  de  mise  en  place  d’un  

projet artistique  culturel  et  citoyen  innovant,  

sur le  site  de  l’ancienne  maison  du  garde  

barrière de  la  Bouilladisse  

 

   

Un projet  proposé  par  l’Association  Start’Art  dans  le  cadre   d’un  microprojet   Le  dispositif  microprojets  est  financé  par  l’Union  Européenne  et  la  Région   Provence-­‐Alpes-­‐Côte  d’Azur.  L’Europe  s’engage  en  Région  Provence-­‐Alpes-­‐ Côte  d’Azur  avec  le  Fonds  Social  Européen.  Le  dispositif  microprojets  est  porté   dans  les  Bouches  du  Rhône  et  le  Var  par  la  CRESS-­‐PACA  

 


Remerciements :   Pour   avoir   permis   la   réalisation   de   cette   étude,   l’association   Start   Art   remercie  particulièrement  :   -­‐  Le  Fond  social  Européen  et  la  région  Provence  Alpes  Côtes  d’Azur.   -­‐   Le   conseil   général   des   Bouches   du   Rhônes,   la   communauté   d’agglomération   du   Pays   d’Aubagne   et   de   l’Etoile,   la   municipalité   de   La   Bouilladisse.   -­‐  Toutes  les  personnes  qui  ont  été  interrogées  et  ont  acceptées  d’échanger   et  participer  à  la  définition  du  projet.   -­‐   La   CRESS   PACA   et   l’AMI,   et   plus   particulièrement   les   personnels   de   ces   deux  structures,  pour  leur  conseils  avisés.   -­‐  Les  membres  du  comité  de  pilotage  mis  en  place  pour  réaliser  cette  étude.        

Sommaire Introduction Contexte,  rappel  historique  et  objectifs  de  l’étude  

p.3

I -­‐  Méthodologie  de  l’étude  

p.4

II -­‐  Synthèse  du  diagnostic  culturel  artistique  et  social  du  territoire            1-­‐  besoins  et  envies  identifiés              2  –Objectifs  prioritaires  du  projet            3  –Disciplines  artistiques  et  pratiques  culturelles  Fédératrices            4-­‐  Autres  enjeux  et  problématiques  importantes  prises  en  compte  

p.9 p.9   p.10   p.11   p.12  

III -­‐  Proposition  de  Projet              Dans  le  café            Dans  la  fabrique  artistique  et  culturelle            Dans  le  Bureau            Proposition  d’agenda  des  espaces  du  projet  la  première  année  

p.15 p.16   p.21   p.28   p.31  

IV -­‐  Etude  de  marche                Zone  d’impact  territorial  envisagé/  Zone  de  chalandise              Produits,  prestations,  fournisseurs,  partenaires,  et  tarification              Cadre  règlementaires  normes  et  législation              Etat  de  la  concurrence              Clientèle              Partenaires  opérationnels              Réseaux  et  fédérations              Relations  aux  collectivités  territoriales  et  partenariats  privés    

p.35 p.36   p.39   p.42   p.44   p.47   p.49   p.50   p.50  

V Business  plan              Budget  prévisionnel  de  fonctionnement  à  trois  ans    

p.53 p.58  

VI Gestion  des  Ressources  Humaines    

p.59

VII Stratégie  de  commercialisation,  et  de  marketing    

p.64

VIII Stratégie  de  communication    

p.66

IX Tâches  restant  à  accomplir  par  l’association  en  préfiguration  du   démarrage  du  projet    

p.69  

X Proposition  d’étapes  de  travail  avec  les  partenaires  pour  la  mise  en  place   du  projet    

p.70

XI Cahier  des  charges  architectural  aménagement  et  équipement    

p.72

Présentation de  l’association  Start  Art    

p.81

Tables des  annexes    

p.82

2


Introduction Contexte, rappel historique et objectifs de l Etude La commune  de  La  Bouilladisse  a  acquis  en  début  d’année  2012,  auprès  de   la   SNCF,   et   avec   l’aide   du   Conseil   Général   des   Bouches   du   Rhône,   l’ancienne   maison  du  garde-­‐barrière.  Il  est  apparu  lors  d’un  rendez-­‐vous  de  membres   de   l’association   Start   ‘Art   avec   Monsieur   le   Maire   et   les   adjoints   de   la   commune   à   l’urbanisme   et   à   la   vie   associative   de   la   municipalité   de   La   Bouilladisse,   une   volonté   politique   forte   de   développer   un   projet   d’intérêt   public,   répondant   à   des   besoins   d’aménagement   de   la   commune   et   améliorant  les  déficits  de  maillage  du  territoire,  qui  revitaliserait  le  centre   du   village,   et   permettrait   de   réponde   à   des   enjeux   sociétaux   et   culturels.   Le   site   de   l’ancienne   maison   du   garde   barrière   est   alors   apparu   comme   un   outil  possible  pour  répondre  en  parti  à  ces  objectifs.   L’association   Start   Art   a   donc   souhaité   se   positionner   sur   cette   opportunité   et  décidée  de  mener  une  étude  de  préfiguration  afin  de  proposer  un  projet   prenant   en   compte   les   besoins   et   manque   du   territoire,   les   envies   de   la   population,  tout  en  respectant  les  valeurs  et  objectifs  qu’elle  défend.     Cette   étude   devra   permettre   de   définir   le   projet,   ses   valeurs,   des     préconisations  sur  son  mode  de  gouvernance,  son  modèle  économique,  les   attentes   et   les   besoins   du   territoire   et   de   sa   population   notamment.   Elle   comprend  aussi  une  étude  de  marché,  un  cahier  des  charges  architectural,      

     

une proposition   de   démarrage   du   projet   et   de   modes   de   partenariats   possibles  entre  les  différents  acteurs.   3  


I - MEthodologie de l’Etude 1

                                                                       

L’étude  s’est  étalée  sur  une  période  de  13  mois  à  compter  du  1er  décembre   2013.   Afin   de   mener   cette   étude   l’association   a   embauché   un   chargé   de   mission  à  temps  partiel,  et  l’a  choisi  autant  pour  ses  compétences  d’acteur   culturel,  que  sa  connaissance  du  territoire.       Autour  de  ce  chargé  de  mission,  un  comité  de  pilotage  constitué  d’experts,   d’élus   de   La   Bouilladisse   et   des   membres   du   bureau   de   l’association   a   été   monté.   Composition  du  Comité  de  Pilotage   •

Michel Dufétel  directeur  adjoint  de  la  Cité  de  la  Musique  de  Marseille  

Pierre Béziers   directeur   artistique   de   la   compagnie   du   Théâtre   du   Maquis  

Mireille Arnaud   présidente   de   l’association   Start’Art,   brand   manager,  designer  

Juliette Penblanc   secrétaire   de   l’association   Start’Art,   professeur   de   français  

José Morales,  adjoint  à  l’urbanisme  de  la  Bouilladisse,  architecte  

Muriel Henry,   adjointe  aux  Affaires   scolaires   et   citoyenneté   de   la   Bouilladisse  

Joëlle Battestini,  adjointe  à  la  culture  de  la  Bouilladisse.  

                                                                                                              1

Pour plus de détails concernant la méthodologie de l’étude se référer aux Annexe 2 Etude qualitative bilan intermédiaire et Annexe 3 Etude qualitative bilan final

4


Le chargé   de   mission   a   ainsi   rencontré   et   échangé   individuellement   avec   chaque  membre  du  comité  de  pilotage.  Ces  entretiens  se  sont  souvent  faits   sur   le   lieu   de   travail   des   personnes   sollicitées.   Durant   cette   première   phase   de   l’étude,   les   membres   du   comité   de   pilotage   ont   été   régulièrement   sollicitées,  par  téléphone,  par  email,  mais  surtout  lors  de  rendez  vous.         Il   est   apparu   prioritaire   d’organiser   une   enquête   et   un   diagnostic   du   territoire,   puis   de   cibler   et   de   définir   le   projet   artistique   culturel   et   citoyen.   Outre   la   recherche   d’information   sur   internet,   par   une   veille   sur   de   la   documentation   et   la   presse   locale,   le   chargé   d’étude   a   consulté   les   élus   et   techniciens   des   différentes   collectivités   où   est   implanté   le   village,   interrogé   des   dirigeants   associatifs,   employés   de   services   ou   structures   culturelles,   et   enfin   pris   en   compte   les   avis   de   particuliers   et   des   membres   de   l’association.   Dans   l’idéal   le   chargé   d’étude   aurait   souhaité   pouvoir   réunir   ses   personnes   lors   d’ateliers.   Néanmoins,   le   calendrier   culturel   de   cette  

Liste des  personnes  rencontrées  et  lieux  visités  par  le  chargé  d’étude  :   • Mr   Gracia   Chargé   de   mission   musique   actuelle   à   la   communauté   de   commune  du  Pays  d’Aix   • Madame   Lozano   directrice   de   l’école   élémentaire   Paul   Eluard   à   la   Bouilladisse     • Madame   Arlaud,   directrice   du   centre   de   loisir   Leo   Lagrange   de   la   Bouilladisse     • Sabine   Grimault   directrice   du   service   culture   de   la   commune   de   Simiane  Collongue   • Laurent   Eyraud,   fondateur   et   ex-­‐directeur   du   Fourmidiable,   café   du   peuple  à  Veynes  (05)   • Me  Nguyen  directrice  de  la  médiathèque  de  la  Bouilladisse   • Cristophe  Chaves  directeur  de  la  distillerie  à  Aubagne   • Véronique  Pré  Chef  du  Service  Action  culturelle  de  la  régie  culturelle   Provence  Alpes  Côtes  d’Azur   • Mr  Mazer,  chargé  de  mission  poste  ADAC  à  la  région  Provence  Alpes   Côtes  d’Azur  et  Emmanuelle  Queroy  charge  de  mission  poste  ADAC  à   l’Arcade  ;  

année et  les  responsabilités  des  personnes  dans  les  événements  organisés  

• Mr Ernoul   charge   de   mission   musiques   actuelles   et   financements   Europeens  a  la  DRAC  PACA  

en 2013  a  obligé  le  chargé  d’étude  à  rencontrer  les  personnes  à  proximité  

• Mr Wassik,  Photographe  vidéaste  habitant  Saint  Savournin  

ou sur  leur  lieu  de  travail.    

• Mr Cyrille  Palliani  conseiller  municipal  délégué  au  sport  mairie  de  La   Bouilladisse  

Enfin d’autres  personnes  non  accessibles  en  rende  vous  physique  ont  étés   contactés  par  téléphone  ou  par  email.2  

• Me Joëlle   Perry   employée   de   mairie   de   la   Bouilladisse   aux   sports,   la   culture  et  la  vie  associative  

• Mohammed Elkhalfi,  directeur  technique  du  Théâtre  Durance  Château   Arnoux  St  Auban  (04)  

                                                                                                              2

   

CF Annexe 1 Contacts établis pour réaliser l'etude de préfiguration.

• Mr Guy  Théziers  directeur  du  service  technique  de  La  Bouilladisse   5  


• Mr Armand   Rebuffat   adjoint   à   l’environnement   de   La   Bouilladisse   et   architecte   • Sarah  Thuillier  conseillère  au  Pôle  accompagnement  et  mutualisation   des  têtes  de  l’art  à  Marseille   • Vassily   Cornille   fondateur   et   directeur   de   La   Cité   des   Musiques   à   La   Ciotat  de  l’art   • Thierry   Noygues,   chargé   de   la   Médiation   et   du   Développement   culturel  à  la  ville  d'Aubagne   • Lydie  Mariani,  assistante  culturelle  du  Pôle  culturel  Jean  claude  Izzode   Châteauneuf  les  Martigues   • Mme   Thérond,   directrice   du   service   économique   de   la   communauté   d  ‘agglomération  du  Pays  de  l’Etoile.   • Emilie  Halley,  médiatrice  culturelle  de  la  ville  de  Gardanne   • Représentants   de   l’association   des   Amis   de   l’instruction   Laïque   de   la   Bouilladisse   • Mr  Equine,  adjoint  à  la  mairie  de  Peypin,  délégué  à  l’économie  sociale   et  solidaire  pour  la  communauté  d’agglomération  du  Pays  d’Aubagne   et  de  l’étoile.   • Mr  Andre  Julien,  Maire  de  la  Bouilladisse,  maire  de  la  Bouilladisse   • Me  Caroline  Randon,  consultante  en  mécénat  de  proximité  

• Mr Philippe  Fortoul,  gérant  de  la  société  La  Maison  Bois  à  Peypin   • Mr   l’attaché   parlementaire   à   Mr   Lambert,   député   pour   la   circonscription  de  Gardanne  l   • Mr  Morales,  adjoint  à  l’urbanisme  de  La  Bouilladisse   • Mr  le  directeur  artistique  de  l’école  de  musique  de  la  Bouilladisse   • Mr   Cristophe   Ernoul,   chargé   de   mission   affaires   européennes,   musiques  actuelles,  politiques  territoriales,mécénat  DRAC  PACA.   • Mr   Cédric   Hardy,   conseiller   technique   auprès   du   service   Culture   du   CG13     • Mr   Frédéric   Bruschi,   chargé   de   mission   musiques   actuelles   pour   la   Région  PACA   • Mr  Bernard  Spinner  délégué  réional  pour  la  SACEM   • Mr   Marc   Grisssonanche,   chargé   de   mission   accueil   des   artistes   à   la   régie  culturelle  PACA   • Me   Catherine   Béja,   chargée   de   mission   action   culturelle   régie   culturelle  PACA     Outre  les  entretiens  individuels,  nous  avons  organisé  plusieurs   ateliers  de  réflexions  autour  d’axes  importants  du  projet.    

• Me Audrey  Nikitine  direction  de  la  vie  associative  à  la  région  PACA  

• Mr Marc  Bergmann,  président  de  l’association  des  transports  publics   provençaux,  

Le premier   atelier   a   concerné   la   mise   en   place   d’une   fabrique   artistique  

Le deuxième  atelier  a  concerné  la  mise  en  place  d’un  lieu  de  vie    

Le troisième  atelier  a  concerné  le  cahier  des  charges  architectural  

Le quatrième   atelier   a   concerné   la   mise   en   place   de   projets   spécifiques   prenant   en   compte   la   réforme   du   temps   scolaire   et   un   projet  à  destination    des  jeunes  de  13  à  18  ans.  

• Mr Patrick  Lauger,  service  de  la  vie  associative  du  Conseil  Général  des   Bouches  du  Rhônes.   • Mr  Gilles  Pages,  chargé  de  mission  musique  à  l’ARCADE   • Mr  Yohan  Otokpa,  directeur  de  l’Escale,  Mjc  Saint  Michel  à  Aubagne   • Me  Isabelle  Schemoul  chargé  de  mission  ESS  pour  le  CG13        

6


Le chargé   de   mission   a   aussi   trouvé   important   de   se   rendre   à   des   évènements   professionnels,   rencontres   professionnelles,   conférences   et  

Participation au   vernissage   d’une   exposition   labélisée   MP2013   à   la   Bouilladisse  

séminaires. En   effet   lors   de   ces   moments   il   est   plus   facile   d’obtenir   un  

Par   ailleurs   afin   d’élaborer   des   propositions,   il   a   été   analysé   le  

premier contact   qui   permet   par   la   suite   d’obtenir   un   rendez   vous   plus  

fonctionnement et  les  projets  de  structures  sociales  et  culturelles  qui  

approfondi avec  certains  interlocuteurs.    

lui ont  semblé  proches  du  contexte  et  des  objectifs  de  ce  projet.    

Liste des  évènements  où  le  chargé  d’étude  s’est  rendu  :   •

La distillerie   à   Aubagne   lieu   de   résidence   de   création   en   théâtre   contemporain  

Le Baobab  Café  à  Aubagne  café  parent  enfant    

L’Escale à  Aubagne,  lieu  de  musique  actuelle  et  MJC  

Ludothèque Puzzle  à  Gardanne  

Association Emaho,  action  culturelle  et  art  numériques  

Café Culturel  Citoyen  à  Aix  en  Provence,  café  associatif  

participation au   collectif   de   pilotage   du   pole   artistique   et   culturel   de   la  ville  d’Aubagne,  Théâtre  le  Comoedia  Aubagne  

conférence Plateforme  nationale  des  Café  cultures  /  Babel-­‐Med    

Participation aux   rencontres   professionnelles   du   Printemps   de   Bourges  

Participation aux    rencontres   territoriales   des   lieux   de   musiques   actuelles  Paloma  Nîmes.  

Trilogik  à  Marseille,  ressourcerie  

Equitable Café  à  Marseille,  café  associatif  

Participation à   l’atelier   participatif   Centre   ville   de   la   Bouilladisse,   organisé  par  la  mairie.    

L’entrepot à  Venelles,  lieu  de  pratique  et  d’apprentissage  artistique   amateur    

présence assemblée  générale  du  Café  associatif  Aixois  

La Fabulerie  à  Marseille,  Fablab  Tierslieux  

journée de  concertation  territoriale  à  la  Rock  School  Barbey  qui  fête   ses  25  ans  d’existence.  

Le BIP   à   Marseille,   Bureau   intermédiaire   de   Production   pour   le   spectacle  vivant.  

Journée de  rencontre  professionnelle  du  Festival  Marsattac  

Pays en  Ville  à  Aix  en  Provence,  épicerie  solidaire  

Rencontres ouvertes  de  la  FNCC  à  Aubagne  

Journée d’information  sur  les  nouveaux  financements  européens  en   faveur   de   la   Culture,   EUROPE   CREATIVE,   organisé   par   le   Relais   Culture  Europe  

Le chantier   à   Correns,   lieu   de   résidence   de   création   des   musiques   traditionelles  

Le tracteur  04  à  Puimoisson,  café  culture-­‐restaurant  

Participation à  la  présentation  d’un  livre  sur  la  «  voie  de  Valdonne  »   organisé  par  la  mairie  de  La  Bouilladisse  

Le fourmidiable  à  Veynes,  cercle  privé  

La tartinerie  à  Avignon,  restaurant  

•    

Participation au   séminaire   organisé   par   la   région   Provence   Alpes   Côtes  d’Azur  Culture  et  Développement  Durable  

7


Le bucéphale  à  Draguignan,  café  musique  

majorité d’hommes,   qui   est   significatif   malgré   tout   des   fonctions   à  

Le Hublot  à  Nice,  centre  multimédia  

responsabilité majoritairement  investies  par  des  hommes.  

L’anticafé à  Paris,  co-­‐working  

La rotisserie  à  Paris,  restauration  

La période  d’étude  s’est  faite  juste  avant  les  élections  municipales  de  mars  

Rock School  Barbey  à  Bordeaux  

2014. Si   cela   a   pu   paraître   être   un   frein   au   bon   déroulé   à   premier   abord,  

Nous   nous   sommes   aussi   renseignés   et   documentés   sur   les   projets,   objectifs   et   pratiques   de   lieux   et   établissements   aux   activités   qui   nous   paraissaient  intéressantes  pour  développer  notre  projet  :   -­‐  Maison  des  associations   -­‐  Café  associatif,  Café  culture,   parent  -­‐  Enfant,  repair,  lecture,   -­‐  Lieu  d’Acceuil  Enfant  Parent   -­‐  Maison  des  jeunes  et  de  la  culture   -­‐  Centre  socio-­‐culturel   -­‐  Office  du  tourisme   -­‐  Fablab,  Medialab   -­‐  Lieu  de  Musiques  Actuelles  

-­‐ Friche  artistique,    

l’intérêt croissant   pour   le   projet   a   permis   de   mobiliser   et   d’investir   de   la   même  façon  les  élus  du  territoire,  et  permettre  de  placer  le  projet  comme   un  atout  important  pour  son  développement.      

-­‐ Salle  polyvalente  

Si la  concertation  a  bien  eu  lieu,  l’association  constate  qu’il  est  difficile  de  la  

-­‐ Maison  pour  tous,  

mener dans   un   échange   collectif   entre   les   acteurs   et   partenaires   pressentis.    

-­‐ Maison  de  quartier   -­‐  Centre  ressource  information   -­‐  Ludothèque   -­‐  Foyer  Jeune   -­‐  Médiathèque  

La première  raison  est  que  les  associations  sur  le  territoire  ont  rarement  un  

Les   concepts   de   Tiers   lieux   et   troisième   lieux   ont   étés   particulièrement  pris  en  compte3.     Lors   de   cette   étude   la   parité   Homme   Femme   a   été   respectée   au   mieux,   notamment  à  travers  la  composition  du  comité  de  pilotage  qui  comprend  4   femmes  pour  3  hommes,  et  par  les  personnes  interrogées,  avec  une  légère  

employé travaillant   au   développement   de   leur   structure   et   que   les   dirigeants  bénévoles  sont  déjà  débordés  par  la  gestion  de  leur  association.   Les  intégrer  à  une  réflexion  sur  un  projet  en  phase  de  préfiguration  a  donc   été   difficile,   malgré   l’intérêt   affiché   par   exemple   lors   des   entretiens   téléphoniques.   Nous   sommes   néanmoins   très   satisfaits   de   l’obtention   des   résultats   de   l’enquête   et   du   diagnostic   effectué,   qui   ont   révélés   des   thématiques  de  travail  et  d’orientation  du  projet.      

                                                                                                              3

   

Annexe 5 Définition d'un troisieme lieu et Annexe 6 Définition des Tiers Lieux

8


II SYNTHESE DU DIAGNOSTIC CULTUREL ARTISTIQUE ET SOCIAL DU TERRITOIRE 1-­‐  besoins  et  envies  identifiés    

La concertation   qui   a   commencé   avec   les   acteurs   et   structures   les   plus   proches  géographiquement  du  lieu  pour  petit  à  petit  s’ouvrir  aux  initiatives   et   projets   à   l’échelle   régionale   et   nationale,   nous   a   permis   d’identifier   des   problématiques,  enjeux  sociaux  pour  former  la  proposition  de  projet.  Nous   avons   considéré   autant   des   actions   et   volontés   politiques,   que   les   envies   citoyennes.    

! Le premier   objectif   prioritaire   identifié   sur   le   village   de   La   Bouilladisse   est   une   volonté   d’améliorer   le   bien   vivre   ensemble   et   la   cohésion   sociale   afin   de   contrer   la   dérive   du   village   à   devenir   une   cité   dortoir,   et   de   renforcer   les   liens   intergénérationnels,   par   leur   rencontre     ! Des   actions   menées   par   la   municipalité   et   la   communauté   d’agglomération   visent   à   développer   la   démocratie   participative,   à   promouvoir  et  développer  la  citoyenneté  de  la  population.4  

! Nous   avons   aussi   identifié   sur   la   commune   de   la   Bouilladisse   une   volonté   politique,   partagée   à   une   envie   de   la   population   que   soit   porté   un   projet   à   destination   des   jeunes   en   particulier   la   tranche   d’âge  des  13-­‐17ans.                                                                                                                       4

   

cf annexe 4 Ateliers participatifs centre ville la Bouilladisse.

9


! La rencontre   avec   différentes   associations   et   structures   éducatives,   l’analyse   démographique   et   sociologique   de   la   population   nous   a   orienté   aussi   sur   un   besoin   du   territoire   d’accueillir   des   projets   autour  de  la  parentalité,  de  l’éducation  et  ce  dès  la  petite  enfance.     ! Le  territoire  attire  très  peu  de  touristes  autres  que  les  touristes  qui   visitent   leur   famille,   et   seul   l’office   de   tourisme   de   la   communauté   d’agglomération  assurent  la  promotion  touristique  du  territoire.  

! Les associations   et   structures   culturelles,   sociales   et   éducatives   de   La   Bouilladisse   et   des   villages   limitrophes   portent   peu   de   projets   ensemble,   et   sont   en   demande   d’outils   supplémentaires   pour   faciliter   et   pérenniser   leur   fonctionnement   et   développer   de   nouveaux  projets.     ! Les   outils   de   communication,   la   visibilité,   la   promotion   et   la   médiation   des   évènements   et   activités   culturelles   et   artistiques   proposées  sur  le  territoire  n’est  pas  mutualisée.  

! Il     n’existe   pas   de   lieu   de   création   et   de   diffusion   artistique   permanent,   et   en   particulier   concernant   les   pratiques   dites   «  actuelles  »  sur  un  bassin  de  population  de  plus  de  30.000  habitants   autour  du  site.                                

2 –Objectifs  prioritaires  du  projet     Notre   pensons   qu’il   est   d’abord   important   de   répondre   en   priorité   à   des   enjeux   de   la   population   la   plus   proche   du   site   d’implantation   du   projet,   à   savoir  la  commune  de  la  Bouilladisse  et  les  villages  limitrophes.       Notre   choix   s’est   fait   sur   la   mise   en   place   de   trois   types   d’espaces   principaux,  et    complémentaires  :     -­‐  un  lieu  de  vie,  de  rencontre,  d’échange,  pour  améliorer  la  cohésion  sociale,   le   bien   vivre   ensemble,   créer   plus   de   liens   entre   les   gens   sur   le   territoire   proche.     -­‐   un   lieu   de   création   et   de   transmission,   pour   permettre   à   tous   de   développer   ses   envies   et   «  capabilités  »   artistiques   et   culturelles,   et   pour   redonner  une  place  aux  artistes  au  centre  du  village.     -­‐   un   outil   d’incubation,   de   valorisation   et   de   mutualisation   des   initiatives   artistiques  et  culturelles  collectives  locales,  pour  permettre  la  mise  en  place   et   l’émergence   de   nouvelles   initiatives   et   actions   culturelles   et   artistiques   sur  le  territoire,  mutualiser  les  outils  avec  d’autres  structures,  valoriser  et   promouvoir    les  évènements  artistiques  et  culturels  du  territoire.       10  


Au vu  des  envies  et  des  besoins  identifiés  par  l’enquête  et  le  diagnostic   territorial   menés   par   le   chargé   d’étude,   certaines   activités   ont   été   mises   de   côté   pour   favoriser   la   prise   en   compte   des   objectifs   prioritaires.     Les   projets   et   objectifs   habituellement   pris   en   charge   par   les   maisons   des   associations,  ainsi  que  ceux  délégués  aux  offices  de  tourisme,  ont  été  pris  en   compte   de   façon   moins   prioritaire   dans   un   premier   temps.   Il   nous   a   semblé  

3 –Disciplines  artistiques  et  pratiques  culturelles  Fédératrices     Si  nous  pensons  qu’à  terme  l’objectif  doit  être  de  pouvoir  être  un  outil  à  la   réalisation  et  le  développement  d’une  grande  diversité  d’envies  culturelles,   afin  de  mettre  en  place  le  projet  et  de  l’assoir,  pour  qu’il  soit  plus  facilement   identifiable  à  ses  débuts,  nous  pensons  qu’il  est  important  de  commencer  le   travail  en  se  focalisant  sur  quelques  disciplines  et  pratiques  que  nous  avons   identifiées  comme  fédératrices.    

que pour  ces  missions,  notre  projet  pouvait  être  un  relais,  un  complément  

3  «  disciplines  ou  pratiques  »  nous  apparaissent  fédérer  particulièrement  

des initiatives  publiques  :  

la population  sur  ce  territoire  :  

-­‐ de   la   mairie   de   La   Bouilladisse   en   ce   qui   concerne   la   maison   des  

-­‐ Sur  le  plan  artistique  la  musique  et  plus  particulièrement  la  chanson  (mais  

associations

pas seulement  la  chanson  dite  française)  

-­‐ de  la  communauté  d’agglomération  pour  ce  qui  concerne  le  tourisme.  

-­‐ Sur   le   plan   culturel   la   gastronomie,   la   cuisine,   qu’elle   soit   Bio,  

                                   

végétarienne, Slow  ou  Fast.   -­‐  Sur  le  plan  sociétal  La  parentalité  et  l’éducation  des  enfants.     Nous   avons   donc   décidé   de   programmer   les   premières   activités   du   projet   autour  de  ces  «  disciplines  ».                       11  


4-­‐ Autres  enjeux  et  problématiques  importantes  prises  en  compte       a/  Intergénérationalité     Nous   avons   souhaité   élaborer   un   projet   qui   soit   ouvert   à   toutes   les   générations,     mais   surtout   qui   permette   leurs   rencontres,   une   meilleure   compréhension  entre  elles,  des  échanges  bénéfiques.     Nous  pensons  pouvoir  atteindre  cet  objectif  par  le  mélange  des  activités  sur   le   site   à   des   moments   proches,   mais   aussi   en   favorisant   l  ‘échange   volontaire  de  compétences  lors  de  la  construction  de  projets  et  évènements   participatifs.     Nous   pensons   aussi   arriver   à   atteindre   cet   objectif   en   favorisant  l’implication  dans  la  gestion  et  le  fonctionnement  du  lieu  à  toutes   les  générations.       b/  Mixité  sociale  :     De   la   même   manière   nous   tendrons   vers   la   mixité   sociale   au   sein   des   activités   du   projet.   Nous   privilégierons   donc   la   mise   en   pace   d’activités   autour   de   disciplines   et   pratiques   qui   sont   accessibles   financièrement   et   pour  lesquelles  des  solutions  pour  satisfaire  les  besoins  en  équipement  sont   possibles.                    

c/ Prise  en  compte  de  publics  spécifiques       Si  notre  volonté  est  de  proposer  un  projet  qui  s’adresse  à  tous  et  que  nous   souhaitons   privilégier   les   activités   et   projets   qui   peuvent   s’adresser   à   un   maximum   de   diversité   de   gens,   nous   avons   décidé   de   mener   des   activités   particulières  pour  trois  publics  spécifiques  :   -­‐  les  femmes  et  plus  particulièrement,  les  mères  isolées   -­‐  les  séniors,  et  plus  particulièrement  ceux  qui  sont  isolés   -­‐  les  jeunes  de  13-­‐17ans,  et  plus  particulièrement  ceux  sans  activité   En   grandissant   le   projet   pourra   intégrer   dans   ses   objectifs   de   nouveaux   axes  de  travail  qui  permettront  de  toucher  spécifiquement  d’autres  publics.         d/  Parité  Femme  Homme     L’équipe   qui   sera   en   charge   de   monter   le   projet   sera   constituée   à   parité   égale   d’hommes   et   de   femmes   et   devra   proposer   un   lieu   qui   prendra   en   compte  de  façon  prioritaire  la  problématique  d’égalité  paritaire.     L’embauche  des  intervenants  et  animateurs  aussi  sera  réfléchie  de  façon  à   respecter  la  parité  femme  homme.   Enfin   nous   serons   vigilants   à   la   mise   en   place   d’activités   et   d’évènements   qui   seront   susceptibles   de   touches   un   public   mélangeant   les   genres   de   façon  paritaire.    

12


e/ Prise   en   compte   de   la   notion   de   développement   durable   et   de   respect  de  l’environnement   La  prise  en  compte  du    développement  durable  se  fera  par  une  réflexion  et   un  questionnement  sur  les  usages  du  lieu  et  des  activités.  Nous  préconisons   aussi   de   mener   des   actions   de   sensibilisation   et   d’information   en   partenariat  avec  des  organismes  et  structures  compétentes.   Le   choix   des   produits   et   marchandises   vendus   au   café,   l’organisation   des   horaires  d’intervention  des  intervenants,  la  possibilité  pour  les  artistes  en   résidence  de  loger  sur  place  sont  des  éléments  qui  vont  dans  le  sens  d’une   prise   en   compte   de   la   notion   de   développement   durable   et   de   respect   de   l’environnement.       f/  Un  projet  d’économie  sociale  et  solidaire     Notre   souhait   est   de   développer   un   projet   prenant   en   compte   et   respectant   les  valeurs  de  l’économie  sociale  et  solidaire  par  :   -­‐  une  gestion  démocratique     -­‐  l’utilité  collective  ou  utilité  sociale  du  projet     -­‐  la  mixité  des  ressources     -­‐  la  non-­‐lucrativité  individuelle                    

e/ Circuits  courts,  promotion  des  acteurs  économiques  locaux     Nous   pensons   que   ce   projet   doit   jouer   un   rôle   dans   la   promotion   de   l’économie  circulaire  et  la  valorisation  de  l’économie  locale.   Ceci  doit  se  faire  d’abord  à  travers  le  choix  des  prestataires  et  fournisseurs   du   projet,   mais   aussi   en   associant   les   acteurs   de   l’économie   locale   à   la   réalisation  des  projets.  Toutes  les  tailles  d’entreprises  doivent  pouvoir  être   concernées,   dans   la   mesure   où   leur   implantation   principale   est   sur   le   territoire   et   qu’elles   ont   un   impact   bénéfique   sur   l’emploi   et   l’économie   locale.       f/  Remettre  la  création  et  la  production  artistique  au  centre  du  village     Nous  pensons  qu’il  particulièrement  intéressant  de  placer  la  création  et  la   production   artistique   au   centre   d’un   village   tel   que   La   Bouilladisse.     Les   artistes   seront   à   la   fois   bénéficiaire   de   ce   projet,   mais   contribueront   en   dynamisant  la  vie  du  village  par  leur  présence  et  la  visibilité  de  leur  travail.         g/  Les  arts  mais  aussi  la  culture  en  général     Si  nous  placerons  les  disciplines  artistiques  au  cœur  de  notre  projet,  il  nous   semble   important   de   nous   ouvrir   aux   pratiques   culturelles   de   la   population   du   territoire.   Que   ce   soit   de   l’ordre   du   bricolage   ou   de   la   mécanique,   le   jardinage   ou   la   chasse,   nous   pensons   que   toutes   les   pratiques   culturelles   13  


doivent pouvoir   être   proposées   dans   ce   projet   en   fonction   des   sollicitations   de  la  population.       h/  Pratique  collective,  mélange  des  niveaux  de  compétences.     Nous   favoriserons   la   mise   en   place   d’ateliers   Intergénérationnels,   accessibles  financièrement  aux  plus  grands  nombres,  mais  permettant  aussi   le   mélange   des   personnes   en   fonction   de   leur   niveau   de   pratique.   Il   nous   paraît  important  que  l’échange  ne  se  fasse  pas  qu’entre  un  «  enseignant  »  et   des   élèves,   mais   entre   des   personnes   aux   compétences   complémentaires.   Parce   que   notre   objectif   est   de   créer   du   lien,   toutes   les   activités   mises   en   oeuvres  seront  collectives       i/  Pluridisciplinarité-­‐Transdisciplinarité  artistiques    

j/ La  prise  en  compte  des  nouvelles  technologies  et  du  numérique     Nous   préconisons   dans   la   mise   en   place   des   activités   l’information,   la   sensibilisation,  l’initiation  et  l’apprentissage  des  outils  du  numérique  et  des   nouvelles   technologies.     Nous   le   ferons     d’abord   à   travers   l’utilisation   des   technologies  liées  à  la  musique  et  la  vidéo,  et  par  une  utilisation  fine  de  la   diffusion   de   l’information   via   INTERNET.   Nous   souhaitons   par   exemple   mettre  en  place  un  processus  simple  de  Captation  vidéo  et  enregistrement   sonore  des  ateliers  dans  la  Fabrique  et  évènements  importants  dans  le  café.   Les   films   seront   diffusés   sur   une   chaîne   internet   et   donc   disponibles   au   visionnage  et  à  l’écoute  par  tout  le  monde  (DailyMotion-­‐Youtube).     Nous   serons   aussi   vigilants   à   la   sortie   de   nouveaux   outils   pouvant   être   sollicités   par   la   population   pour   la   production   artistique,   tel   qu’une   imprimante   3D,   un   ordinateur   puissant   permettant   le   développement   d’applications  web…    

Il est   important   à   terme   de   pouvoir   proposer   la   plus   grande   diversité   de   disciplines  artistiques,  et  que  tous  les  mélanges  soient  possibles.   Afin  d’initier  la  transdisciplinarité,  les  autres  disciplines  artistiques  seront   associées  aux  disciplines  fédératrices  identifiées.   Par  exemple  la  vidéo  sera  abordée  à  travers  la  réalisation  de  vidéo  clip,  et   par   la   diffusion   de   ciné-­‐concert,   la   danse   sera   abordée   à   travers   l’organisation  de  bals.        

14


III - Proposition de Projet Les  objectifs  :  

-­‐ favoriser  la  mixité   dans   tous   ses   états,   et   plus   spécifiquement   la   rencontre  

entre les  générations    

-­‐ améliorer  la  cohésion  sociale,  le  bien  vivre  ensemble    

-­‐ Organiser   la   palabre   autour   des   enjeux   sociaux   et   politiques   de   notre  

territoire.

-­‐ permettre   à   tous   d’exprimer   et   de   développer   ses   envies   culturelles   et  

artistiques  

-­‐ permettre  à  tous  d’avoir  accès  a  un  lieu  de  vie  convivial  de  proximité  

  Comment  :  

   

-­‐ en   aidant   à   l’émergence   et   en   valorisant   les   initiatives   culturelles,  

artistiques et  citoyennes  sur  le  territoire    

-­‐ en  donnant  à  tous  les  moyens  de  s’informer,  d’échanger  et  de  créer  au  sein  

d’un espace  convivial  

-­‐ en   stimulant   la   coopération   et   la   mutalisation   entre   les   acteurs  

économiques culturels,  éducatifs  du  territoire    

-­‐ par   une   gestion   et   une   gouvernance   citoyenne   et   participative   du   projet,  

en accord  avec  les  principes  de  l’économie  sociale  et  solidaire  

-­‐ en   remettant   au   centre   du   village   la   présence   de   la   création,   la   production   et  la  diffusion  artistique.  

   

15


Les valeurs  essentielles  du  projet  :    

DANS LE CAFE

Lieu  de  vie  ouvert  à  tous  et  convivial  le  café  sera  aménagé  de  façon  à  

-­‐ respect   de   l’identité   et   de   la   dignité   de   chaque   individu,   de  

pouvoir permettre   la   diffusion   artistique,   la   rencontre   et   l’échange  

l’environnement

entre les  personnes,  l’information  et  le  débat  citoyen.      

-­‐ entraide,  solidarité,  coopération  et  partage    

Il sera  animé  dans  un  premier  temps  :    

-­‐ lutte   contre   toute   forme   de   discrimination   et   refus   de   la   violence   sous  

-­‐ par  l’association  Start  ‘Art  qui  proposera  sa  déclinaison  en  café  musique.  

toutes ses  formes.  

-­‐ Par  l’association  des  Amis  de  l’Instruction  Laïque,  l’association  EDEN  et  

 

l’association Les  Pitchoun  qui  le  transformeront  en  café  enfant-­‐parent.    

Nous proposons  dans  un  premier  temps  la  mise  en  place  de  3  espaces  :   -­‐  Un  café  associatif     -­‐  Une  fabrique  à  initiatives  artistiques  et  culturelles   -­‐  Un  bureau  d’information  et  d’incubation  artistique  et  culturelle    

L’association   Start’Art   souhaite   fédérer   rapidement   d’autres   acteurs   autour   du  café  afin  qu’ils  se  l’approprient,  le  transforment  et  l’animent  selon  leurs   envies.   L’espace   café   sera   un   lieu   de   vie   ouvert   à   tous   toujours   accessible   gratuitement   et   l’adhésion   à   l’association   Start’Art   ne   sera   obligatoire   que   dans   le   cas   d’une   consommation.   Il   ne   pourra   pas   y   être   demandé   un   prix   fixe   lors   de   l’organisation   d’une   soirée.   Par   contre   il   sera   autorisé   de   demander  une  participation  à  prix  libre.  Les   ventes   des   produits   seront   au  profit  de  l’association  Start’Art.   La  possibilité  d’organiser  des  évènements  sera  assujettie  à  l’approbation  du   collège   solidaire,   et   après   signature   d’une   convention   avec   l’association   Start’  Art.  (Cf  chapitre  Gouvernance)    

   

16


Le café   constituera   un   support   à   d’autres   activités,   un   point   fixe   autour   duquel   graviteront   les   initiatives,   en   partenariat   avec   les   habitants,   les  

Les déclinaisons  du  Café    

associations, artistes   et   professionnels   locaux,   pour   favoriser   des  

Le café   version   «  musique  »   sera   ouvert   un   soir   par   semaine   pour  

rencontres, échanges,   jeux   et   activités   participant   à   l’animation  

permettre une   programmation   régulière   autour   de   la   musique.     Les  

socioculturelle du  village.  

volumes et   la   superficie   du   café   ne   permettront   pas   la   diffusion   de  

formations musicales   trop   sonores,   ni   composées   de   beaucoup   de  

Denrées  et  produits  servis  au  Café     Nous  privilégierons  la  vente  de  boissons  et  denrées  issues  de  l’agriculture  

musiciens, mais   nous   tenterons   de   proposer   la   plus   grande   diversité  

biologique et   provenant   de   producteurs,   artisans     et   entreprises   locaux,  

grande diversité  de  personnes.  

toujours dans  le  respect  des  valeurs  du  projet.    

Le café  musique  aura  comme  priorité  :  

d’esthétiques, et  couleurs  musicales  malgré  tout.  Nous  souhaiterions  aussi   qu’à  moyen  terme  cette  programmation  soit  proposée  et  élaborée  par  une  

-­‐ de  permettre  aux  musiciens  d’ici  de  tous  niveau  de  s’exprimer  en  public   Nous   ne   servirons   que   des   alcools   permis   à   la   vente   dans   le   cadre   de   la  

-­‐ de  permettre  la  découverte  des  musiques  et  instruments  dans  leur  

licence de   débit   de   boisson   III.   Le   service   d’alcool   ne   sera   possible   qu’à  

diversité

partir de  18h  et  le  midi  pour  accompagner  un  mets.  

-­‐ de  proposer  une  programmation  régulière,  riche  et  de  qualité  alimentée   par  les  projet  implantés  dans  la  fabrique  artistique.  

Nous souhaiterions   dès   l’ouverture   proposer   de   la   nourriture.   Nous  

commencerons par   tout   ce   qui   est   tartines,   biscuits,   permettant   de   ne   pas   avoir  à  cuisiner  sur  place,  mais  de  pouvoir  tout  de  même  grignoter.    

Les  évènements  envisagés  :  

-­‐ Une   fois   par   mois   ce   seront   les   usagers   des   ateliers   musicaux   de   la  

Le café   proposera   à   la   lecture   des   magasines   qui   seront   apportés   par   les  

fabrique qui   occuperont   l’espace   sonore   en   présentant   les   œuvres  

usagers.

façonnées en  ateliers.    

-­‐ Régulièrement   nous   souhaitons   organiser   des   soirées   rencontre   avec   un  

musicien professionnel   du   «  terroir  ».   Pas   un   concert,   mais   une   rencontre  

   

17


alternant des   moments   de   musique   en   directe,   d’écoute   de   musiques  

pourra participer   librement.   S’il   est   intéressant   pour   ces   artistes   de   se   faire  

enregistrées, questions…   qui   nous   permettront   de   mieux   comprendre,  

connaître d’un  plus  large  public,  il  nous  semble  que  nous  pouvons  proposer  

connaître, l’univers   musical   des   musiciens   qui   seront   invités.   Nos   villages  

d’autres contreparties    en  complément  :  

comptent de  nombreux  artistes  et  il  est  dommage  que  nous  ayons  à  aller  à  

-­‐ une   vidéo-­‐interview-­‐documentaire   réalisée   lors   de   leur   passage   dans   le  

Marseille pour  en  profiter.  A  travers  des  écoutes,  un  dialogue  et  un  temps  

café.  

de concert,   vous   pourrez   apprécier   le   travail   de   création   de   vos   voisins  

-­‐ Une  participation  libre  du  public  qui  servira  aux  défraiements.  

musiciens.

-­‐ la   mise   à   disposition   de   la   fabrique   pour   un   travail   de   répétition,   création,  

-­‐ Les  soirées  voyages  et  découvertes  musicales,  permettront  de  découvrir  et  

le couvert  le  midi.  

d’en savoir   plus   sur   un   style,   une   culture   musicale,   un   instrument.   Nous  

L’espace   scénique   qui   ne   sera   pas   plus   petit   que   3m   par   2m,   nous  

proposerons des   cycles   thématiques   qui   seront   choisis   en   fonction   des   envies  des  usagers  et  des  saisons  musicales  de  notre  territoire.   -­‐   Les   soirées   Hors   Les   Murs   où   nous   mettrons   parfois   à   l’honneur   des  

travaillerons sur   un   éclairage   de   la   scène   et   une   amplification   sonore   adaptée  à  la  superficie  et  au  volume  du  lieu.    

programmation (Les  Joutes  musicales  de  Correns,  Le  Festival  d’Art  Lyrique  

  Le   café   version   parent-­‐enfant  :   sera   avant   tout   un   lieu   de   vie   convivial  

d’Aix en  Provence,  Marsatac…)    

accessible aux  parents  avant  et  après  la  rentrée  et  la  sortie  des  classes.  Un  

-­‐ Les   apéros   solfège,   ou   comment   apprendre   les   langages   de   la   musique  

lieu où  les  enfants  pourront  évoluer  en  sécurité  et  les  parents  échanger  en  

autour d’un  verre.  

toute sérénité.  

-­‐ Les   apéros   de   partage   musical,   pour   ceux   qui   n’y   connaissent   rien,   qui  

Un lieu  convivial  d’attente  ludique  pendant  les  activités  que  pourraient  

veulent en   savoir   plus,   vous   en   savez   beaucoup   vous   voulez   le   partager.  

avoir les  enfants.  Un  point  de  rencontre  après  l’école  où  se  raconter  sa  

Venez rencontrer  vos  pairs  autour  d’un  thème  musical.  

journée autour  d’un  sirop,  un  chocolat.  -­‐  une  passerelle  entre  l'école  et  la  

Il   est   évident   qu’aucune   rémunération   ne   pourra   être   proposée   aux   artistes  

maison

évènements musicaux   importants   de   nos   territoire   et   présenterons   leur  

professionnels qui   seront   amenés   à   présenter   sous   forme   d’un   filage   ou  

 

d’une répétition   publique   leurs   créations   dans   le   café,   bien   que   le   public        

18


A moyen   terme   nous   pensons   que   le   café   dans   cette   déclinaison   pourrait  

participer à   l’enrichissement   des   relations   ados/parents,   ados/autres  

accueillir des   rencontres   autour   de   thématiques   liées   à   l’éducation   et  

publics.

œuvrer pour  :    

-­‐ un  lieu  de  partage  d’expériences  sur  la  parentalité    

Il pourrait   être   aménagé   dans   ce   cas   d’une   ou   plusieurs   consoles   de   jeux  

-­‐ rompre  l'isolement  des  parents  célibataires  

vidéo, de  fauteuils  et  canapés.   Si   dans   un   premier   temps   le   local   jeune  

-­‐ participer  à  l'épanouissement  de  la  relation  parents  enfants,  

sera essentiellement   un   «  foyer  »,   il   sera   le   point   de   démarrage  

-­‐ participer  à  l'épanouissement  de  l'enfant,  

d’initiatives et   activités   voulues,   organisées,   gérées     et   coordonnées  

-­‐ partager  autour  des  problématiques  de  l’éducation  

par les   jeunes,   en   concertation   avec   la   mairie,   et   avec   le   soutien   de  

Dans  cette  version  le  café  sera  sécurisé  et  adapté  afin  de  recevoir  des  

l’association Start  ‘Art.  

enfants en  sécurité  et  dans  un  environnement  propre  et  sain.     Le   café   version   jeune   :   les   individus   de   11   à   17ans   aussi   ont   le   droit   à  

D’un point  de  vue  de  l’aménagement  nous  proposons  qu’il  soit  adapté  aux   souhaits  des  usagers,  confortables,  avec  des  jeux  à  dispositions.    

l’accès à   un   lieu   convivial   et   de   proximité,   où   ils   peuvent   échanger,   flâner,  

  Le  café  sous  d’autres  versions,  avec  d’autres  partenaires  

dans une  ambiance  et  selon  l’aménagement  qui  leur  convient.      

La vocation   du   café   est   de   permettre   l’échange   et   la   rencontre.   Il   est  

Bien entendu  toujours  ouvert  et  accessible  à  tous  sans  limite  d’âge,  le  café  

important que   des   gens   d’intérêts   différents   le   fréquentent   afin   de  

sera simplement   géré   et   animé   à   certains   horaires   par   cette   catégorie   de  

mélanger les  genres,  les  générations,  les  cultures…  

gens que   l’on   appelle   les   jeunes.   Aucun   alcool   ne   sera   servi   pendant   ces  

Le café  sera  ouvert  à  toutes  les  propositions  bien  que  nous  ayons  déjà  en  

horaires.

tête des  idées  de  partenariats  :  

Les  objectifs  sont  de  favoriser  l’épanouissement  de  l’adolescent,  de  lui  offrir  

Les  cafés  dansants,   ne   pourront   se   faire   que   par   beau   temps.   C’est   un   vrai  

un espace  de  réflexion  autour  des  valeurs  de  citoyenneté,  de  solidarité,  de  

challenge que   d’arriver   à   refaire   danser   régulièrement   des   générations   au  

respect de   l’environnement   et   d’ouverture   au   monde,   mais   également   de  

centre d’un   village.   Nous   aimerions   proposer   les   soirs   de   printemps   et   de   pleine  lune  des  bals,  qu’ils  soient  musettes,  baleti,  électro…  

   

19


Café théâtre,  café  comique,  café  poésie,  nous  chercherons  des  personnes  

d’un café   et   d’un   dessert,   en   compagnie   d’artistes   en   résidence   dans   la  

pour développer   des   animations   dans   ce   sens,   mais   nous   savons   déjà   que  

Fabrique parfois.  

des jeunes   compagnies   contemporaines   seraiant   ravies   de   pouvoir  

Café dégustation  :  Pour  les  amateurs  d’Oeunologie,  de  thé,  de  café,  de  

présenter  de  nouveaux  écrits  par  chez  nous.  

confitures, ou  de  toute  autre  denrées,  nus  animerons  des  moments  de  

Café lecture,    qui  seront  proposés  nous  le  souhaitons  en  partenariat  avec  

dégustation.

les médiathèques   du   territoire,   afin   de   proposer   aux   gens   d’échanger   sur  

Café polyglotte,   les   amoureux   des   langues   étrangères   pourront   se   réunir  

leurs lectures,  leurs  écrits.  

pour discuter   dans   la   langue   de   leur   choix   et   améliorer   ainsi   leurs  

Café citoyen   où  l'on  débat  de  problématiques  de  société.  Une  ou  deux  fois  

compétences.

par mois,   les   citoyens   sont   invités   à   débattre   sur   un   thème   qu'ils   ont   choisi,  

Café couture,  pour  apprendre  et  partager  ses  techniques  de  couture.  

généralement la  séance  précédente.    

Café bien   être  :   pour   échanger   et   s’informer   sur   ce   qui   est   bon   pour   sa  

Café galerie  d’Art,  salle   d’exposition   permanente,     le   café   pourra   accueillir  

santé.

des vernissages   et   présenter   les   œuvres   d’artistes   plasticiens,  

Café jeux   collectifs  :   pour   se   divertir   autour   d’un   jeu   en   compagnie  

photographes…  

d’autres personnes.  

Café cinéma,  café  documentaire,   le   café   sera   équipé   d’un   rétroprojecteur  

Café territoire,   où   nous   serons   amenés   à   débattre   et   s’informer   sur   les  

et pourra   permettre   à   une   vingtaine   de   personnes   de   profiter   d’un   film,  

enjeux du   territoire,   valoriser   et   promouvoir   des   initiatives   et   acteurs  

d’un documentaire.  

locaux. Nous   souhaitons   permettre   l’échange   entre   des   citoyens,   des   élus,  

Café environnement,  pour  mieux  agir  sur  l’un  des  enjeux  de  notre  civilisation,  

des techniciens   et   représentants   des   institutions,   dans   un   cadre   apaisé,   et  

la protection  de  l’environnement.  

permettant le  dialogue.  

Café éducation   populaire   où   des   personnalités,   spécialistes   d’un   sujet  

Café des   estrangers,  apprendre  a  mieux  connaître  un  autre  territoire  grâce  

pourront venir  nous  éclairer  sur  une  thématique.

à un   nouvel   arrivant  ?   Des   soirées   cultures   de   France   et   d’ailleurs   seront  

Café Gourmand  :  le  café  pourrait  devenir  une  mini  cantine  publique  ou  en  

animées par  des  nouveaux  migrants  habitants  du  territoire.    

semaine les  travailleurs  pourraient  amener  leur  déjeuner,  le  réchauffer  et  le   manger  assis  dans  un  cadre  convivial.  Le  tout    agrémenté  ou  pas  d’un  verre,        

20


DANS LA FABRIQUe artistique et culturelle

La Fabrique   artistique   aura   comme   objectifs   de   permettre   à   tout   un   chacun   d’exprimer   et   de   développer   ses   envies   artistiques,   et   de   placer  la  création  et  la  production  artistique  au  centre  du  village.     La   fabrique   sera   accessible   prioritairement   à   des   activités   menées   collectivement   et   aboutissant   à   la   création   d’une   œuvre.   Les   œuvres   produites  devront  pouvoir  être  partagées  auprès  d’un  public  du  territoire.     Afin   de   permettre   l’accessibilité   du   lieu   à   un   maximum   d’acteurs,   et   de   renouveler   les   propositions   artistiques   du   projet,   il   est   important   que   cet   espace   puisse   être   disponible   régulièrement   et   qu’un   roulement   d’initiatives  soit  possible.       L’espace   sera   dès   le   départ   ouvert   aux   propositions   des   autres   structures,   associations   culturelles   et   artistiques   du   village   et   du   territoire,   qui   nous   l’espérons   seront   force   de   proposition   pour   faire   vivre   le   site.   Au-­‐delà   de   la   simple   mise   à   disposition,   nous   souhaitons   que   La   Fabrique   soit   utilisée   pour  la  mise  en  place  de  projet  communs  à  plusieurs  structures  artistiques   et  culturelles  du  territoire.   Nous   souhaitons   proposer   des   ateliers   et   stages   qui   viendraient   en   complément   des   offres   d’enseignement   et   de   pratiques   artistiques   du        

territoire, en   proposant   aux   usagers   un   accompagnement   à   la   création,   la   21  


production de   leurs   œuvres,   et   sa   diffusion   au   sein   du   lieu   puis   à   d’autres  

chanson en   particulier   sont   pourtant   un   formidable   outil   fédérateur.  

établissements proches  par  de  l’action  culturelle.  

Nous souhaitons   commencer   les   activités   de   la   Fabrique   sous   cette  

Par  ailleurs  nous  souhaitons  que  cet  espace  soit  un  outil  pour  des  artistes  

thématique.  

en voie  de  professionnalisation  ou  professionnel.  La  présence  d’artistes  au  

travail au   quotidien   dans   le   village,   sera   un   amplificateur   d’envies,   de  

La Fabrique  sera  donc  proposée  pour  son  démarrage  sous  la  forme  :  

besoin de  pratique  artistique  et  culturelle  auprès  de  la  population.    

-­‐ d’une   salle   de   partage   de   pratique   des   musicales   actuelles,  

populaires et   de   la   chanson.   Des  ateliers,  stages,  animations  autour  de  ces  

Les activités   menées   dans   la   fabrique   prendront   bien   entendu   en   compte  

thématiques seront   proposées,   et   mise   à   disposition   de   matériel   pour   se  

les «  Temps  »   de   la   semaine   et   les   rythmes   de   l’année,   car   logiquement   ils  

transformer en  local  de  répétition.  

ont un   impact   sur   le   public   pouvant   utiliser   et   s’approprier   les   espaces.   Si  

-­‐ d’un  espace  de  résidence  de  création  pour  des  formations  musicales  

l’organisation sera   toujours   remise   en   question   pour   être   améliorée,   les  

professionnelles, émergentes  et  amateurs.    

premières saisons  seront  bien  entendu  des  années  d’expérimentation.  

-­‐ d’un   espace   mis   a   disposition   des   associations,   structures   et  

particuliers souhaitant   développer   des   initiatives   artistiques   et  

Nous travaillerons   bien   entendu   à   la   mise   en   place   de   projets  :   à  

culturelles

destination de   publics   prioritaires,   intergénérationnels,   participatifs,  

solidaires et  citoyens.  

M.A.D des   culturelles.  

initiatives

locales

artistiques

et

Si à  terme,  nous  souhaitons  que  la  fabrique  soit  ouverte  à  un  maximum  de  

L’espace   pourra   être   réservé   afin   d’y   mener   une   activité   artistique   ou  

disciplines artistiques   et   esthétiques,   voir   même   à   terme   à   des   pratiques  

culturelle ponctuelle,   par   un   groupe   de   gens,   une   association,     une  

culturelles plus   largement,   nous   proposons   de   développer   dans   un   premier  

structure.  

temps un   projet   autour   des   musiques   actuelles   et   populaires   et   plus  

Nous souhaitions  favoriser  au  maximum  les  activités    

particulièrement de   la   chanson.   Les   musiques   populaires   et   actuelles  

-­‐collectives, accessible  à  tous  les  niveaux  et  tous  les  âges.  

sont les   plus   écoutées,   appréciées   de   la   population,   néanmoins   les  

-­‐qui mènent  à  la  création  d’une  œuvre  et  sa  production  ou  sa  diffusion  

moins facile   d’accès   par   leur   pratique   collective.   Ces   musiques   et   la        

devant un  public  du  territoire   22  


et à   court   terme,   le   logement   et   donc   aussi   à   terme   un   service   de  

Le plus  commun  sera  la  mise  à  disposition  en  tant  que  local  de  répétition.  

restauration le  soir.  Ceci  pourrait  être  envisageable  par  un  partenariat  avec  

Des musiciens   débutants,   avertis,   qui   partagent   une   envie   particulière   de  

la cuisine   centrale   de   la   commune,   les   établissements   culinaires   du  

perfectionnement pourront   se   rencontrer   et   échanger   autour   de   cette  

territoire pour   ce   qui   est   de   l’offre   de   repas,   et   en   réhabilitant   même   de  

pratique, ou   demander   l’intervention   ponctuelle   d’un   intervenant   contre  

façon simple   l’étage   de   la   maison   du   garde   barrière   pour   ce   qui   est   de  

rémunération afin   de   répondre   à   une   envie   de   perfectionnement   et   de  

l’hébergement.

développement de  leurs  compétences  musicales.  

Accueil   en   résidence   de   musiciens   professionnels   ou   en  voie  de  professionnalisation  

A terme   nous   pouvons   envisager   d’intervenir   d’avantage   au   soutien   à   la  

Nous   voulons   attirer   les   musiciens   du   territoire   sur   des   temps   de   résidence  

de création   en   leur   proposant   l’espace   sans   contrepartie   financière.   Les   artistes   bénéficiant   du   lieu   s’engageront   pour   leur   part   sur   de   l’action   culturelle  et  l’animation  artistique  du  lieu  et  du  territoire.     L’accueil   en   résidence   permettra   une   présence   régulière   voir   permanente   d’artistes  au  travail  au  cœur  du  village,  mais  aussi  de  confronter  l’artiste  à   un  public  aux  différentes  étapes  de  la  création  de  son  œuvre.     Afin   d’avoir   un   lieu   de   résidence   attirant,   donc   permettre   au   territoire   de   profiter   régulièrement   d’artistes,   nous   souhaiterions   pouvoir   proposer   outre  un  espace  de  qualité  tant  par  l’aménagement  que  l’équipement  mis  à   disposition,  mais  en  offrant  rapidement  un  service  de  restauration  le  midi,        

création artistique  par  :     -­‐  un  accompagnement  administratif   -­‐  une  aide  à  la  diffusion,   -­‐   un   apport   financier   en   coproduction   participatif   (appel   à   souscription   auprès  du  public)   Une   formation   musicale   professionnelle   pourra   utiliser   la   Fabrique   gratuitement   mais   une   convention   de   partenariat   permettra   d’organiser   une   rencontre,   un   filage   public,     avec   le   public   public   du   projet.     Un   formation  amateur  mais  en  voie  de  professionnalisation  pourra  animer  un   atelier   autour   d’une   pratique   artistique   dans   la   Fabrique,     animer   un   évènement  autour  d’une  pratique  artistique  dans  le  café,  intervenir  dans  un   établissement   tiers   privé   ou   public   auprès   d’un   public   spécifique   (écoles,   collèges,   lycée,   hôpitaux,   crèche,   maisons   de   retraite…)(prison,   écoles   primaires   et   maternelles,   collèges,   foyer   d'accueil   ,   centres   sociaux   ou   communes   environnantes)en   participant   à   un   atelier   de   production   d’une   oeuvre  commune  visant  à  être  diffusée.   23  


Rencontres musicales  sur  commande  (stages):  

Les   contenus   de   ces   rencontres   seront   déterminés   en   fonction   des   envies  

Ateliers des  apprentis  musiciens  musiques  actuelles   populaires  chansons  

des usagers   du   lieu.   Si   elles   seront   ouvertes   à   tous   les   publics,   les  

L’association   Start’Art   souhaite   proposer   à   terme   à   chacun   de   composer   un  

propositions seront   formulées   en   fonction   des   publics   disponibles,   à  

parcours musical   personnalisé.   Les   usagers   de   ces   ateliers   que   nous  

majorité donc  les  enfants  et  les  jeunes.  

appellerons apprentis  musiciens,  pourront  parvenir  par  leur  participation  à  

différents ateliers   menés   par   une   équipe   d’intervenants   musiciens  

Nous avons  déjà  quelques  idées  de  rencontres  musicales  :  

professionnels, à   atteindre   leur   objectif   musical.   Bien   entendu   nous  

-­‐Choisir et   essayer   un   instrument   (un   stage   où   les   participants   indécis  

prendrons en   compte   dans   la   sélection   des   intervenants   les   gouts  

seront initiés   à   plusieurs   instruments   de   musique   tous   utilisés   dans   un  

stylistiques des  apprentis  bien  qu’il  nous  semble  important  que  chacun  soit  

style musical   précis.   Les   instruments   seront   loués   et   prêtés   aux  

poussé à   en   découvrir   une   grande   variété.   Les   intervenants   seront   choisis  

participants.

autant pour  leur  compétence  de  musiciens  que  de  pédagogues  et  seront  de  

-­‐ Se  perfectionner  dans  un  style  musical.  Ce  stage  est  déclinable  à  tous  les  

préférence multi-­‐instrumentistes.  

styles musicaux   (rock-­‐pop-­‐   Hip   Hop-­‐   Jazz   Manouche-­‐   Polyphonie   et   chant  

Corse (…)  

Les principes   fondamentaux   qui   seront   le   socle   et   le   fil   conducteur   de   la  

-­‐ Se   perfectionner   dans   la   pratique   d’un   instrument   à   travers   plusieurs  

fabrique à  apprentis  musiciens  populaires  et  actuels  :  

styles (GuitareS,  BasseS,  AccordéonS  (…)  

-­‐ permettre   à   tous   de   développer   ses   envies   de   pratique   musicale   par  

-­‐ Animer  une  soirée,  apprendre  les  techniques  du  DJ.  

l’échange et  le  partage  des  connaissances.  

-­‐ De   l’écriture   d’une   chanson   à   sa   diffusion,   un   stage   où   toutes   les   étapes   de  

-­‐ les   ateliers   seront   ouverts   à   tous   les   niveaux   et   à   tous   les   âges   et   seront  

la création   jusqu’à   la   commercialisation   d’une   chanson   seront   abordés   avec  

collectifs.

les participants.  

-­‐ Chaque   atelier   donnera   lieu   à   une   production   qui   sera   partagée   auprès  

 

d’un public,  dans  le  café  ou  hors  du  café,  sur  un  objet  ou  sur  «  scène  ».  

     

-­‐ Chaque   apprenti   s’engagera   sur   la   totalité   d’un   parcours.   Ce   parcours   sera   façonné  sur  mesure  après  un  rendez  vous  personnalisé.     24  


-­‐ Chaque   apprenti   sera   placé   sous   la   tutelle   d’un   intervenant,   mais   sera  

! Eveil au   chant   et   au   rythme  (de   3   à   8   ans   45   min   /   groupe   de   8  

amené à   échanger   avec   différents   intervenants   et   rencontrera   tous   les  

élèves) (le  mercredi  après-­‐midi  ou  le  samedi,  une  fois  par  semaine)    

autres apprentis.  

-­‐ Chaque   apprenti   s’engagera   à   participer   à   la   vie   du   café   musique   lors   d’au  

-­‐ La   fabrique   à   chansons,   canciones,   songs,   cançon,   canção,   canzone,  

moins un   événement   et   à   participer   auprès   d’un   public   autre   que   celui   du  

‫ ﺃأﻍغﻥنﻱيﺓة‬ ,歌曲,  ‫ליד‬,  песня,  τραγούδι.    

café à  un  moment  d’échange  musical  (crèche,  écoles,  centre  social,  maison  

Plusieurs ateliers   seront   proposés,   tous   amenant   à   la   pratique   de   la  

de retraite,  hôpital).  

chanson d’ici  et  d’ailleurs.  Les  apprentis  pourront  piocher  un  ou  plusieurs  

-­‐ Les  2  manières  d’apprendre  la  musique  seront  accessibles  aux  apprentis  

ateliers en   fonction   des   envies   et   des   besoins.   Plusieurs   intervenants  

oralité et  lecture.  

apporteront leur   compétence   à   chaque   atelier.   Nous   déterminerons   pour  

-­‐ l’accès   immédiat   à   l’instrument   sans   passer   par   l’apprentissage   et   la  

chaque cession  un  style,  un  thème  qui  guidera  les  ateliers.    

maîtrise d’un  langage  savant  et  l’absence  de  cursus    

! Accompagner à  l’instrument  (Guitare  clavier  basse  batterie  accordéon)    

-­‐ être   rapidement   autonome   et   pouvoir   jouer   la   musique   que   l’on   aime  

! Interpréter une  chanson  

écouter.

! Chanter en  s’accompagnant    

! Composer une  mélodie,  un  accompagnement  

Les ateliers   que   nous   aimerions   mener   dans   un   premier   temps  :  (réajustés  

! Arranger un  morceau  

en fonction  des  demandes)    

! Ecrire des  textes,  des  musiques,  des  mélodies,  du  rock,  de  la  java  du  folk,  

-­‐La fabrique  à  sons  pour  les  enfants  de  -­‐0,5mois  à  8  ans    et  leurs  

des berceuses,  en  français,  en  occitan,  en  anglais.    

accompagnants :    

! Atelier de   chant   Prénatal   (de -0,5 mois à 6 mois )   (en   journée   la  

-­‐ La  fabrique  à  groupes    

semaine, 1  séance  toutes  les  deux  semaines  en  fonction  des  demandes).  

Accessible à   tous   les   musiciens,   qu’ils   soient   inscrits   à   des   ateliers   ou   pas,  

! Atelier chant  et  musique  avec  Bébé  /  Le  jardin  Musical  (de 6 mois à 3

cet atelier   permet   de   découvrir   ou   perfectionner   le   jeu   en   groupe.  

ans, 30 min / groupe de 10 ) (en journée  la  semaine  et  en  fin  d’après  midi  

Le répertoire   est   conçu   en   commun,   et   balaye   tous   les   courants   musicaux  

pour les   papas   et   mamans   qui   travaillent)   1   séance   toutes   les   deux  

actuels, du  blues  au  metal,  de  la  java  au  jazz,  du  reggae  au  funk,  de  la  pop  au  

semaines en  fonction  des  demandes.

rock.

   

25


Autres activités  en  cour  de  gestation  

De  la  gastronomie  :  nous   pensons   que   l’enfance,   la   jeunesse   et   la   musique  

-­‐d’abord sur   la   musique   nous   pensons   que   les   musiques   actuelles   types   Pop-­‐Rock-­‐Folk-­‐Electro-­‐et   HIP-­‐HOP   pourront   être   utilisées   afin   de   développer  des  envies  artistiques  pour  cette  génération.  

sont des   domaines   qui   fédèrent.   Un   autre   domaine   plus   complexe   dans   sa  

-­‐nous pensons   aussi   que   tout   ce   qui   à   un   rapport   avec   les   nouvelles  

mise en   pratique   nous   parait   être   extrêmement   fédérateur   et   plus  

technologies et  la  création  pourra  aussi  créer  de  l’effervescence  chez  les  11-­‐

particulièrement sur  notre  territoire,  la  gastronomie.    

17 ans.  

Ainsi nous   souhaiterions   à   moyen   terme   développer   des   ateliers,   stages,  

-­‐les jeux,  qu’ils  soient  électroniques  ou  pas  pourraient  être  des  outils  pour  

animations qui  permettraient  l’acquisition  de  compétences  culinaires.  

animer cette  fabrique  «  jeune  ».  L’organisation  de  concours  pourrait  être  un  

-­‐ Par   exemple   nous   pourrions   mettre   en   place   des   après-­‐midi   "Disco  

« aimant  »  pour  attirer  ces  publics.  

Soupes”. Sessions   collectives   ouvertes   à   tous   d’épluchage   de   fruits   et  

-­‐nous pourrions  aussi  organiser  par  exemple  un  festival  du  film  réalisé  avec  

légumes rebuts  ou  invendus,  le  tout  dans  une  ambiance  musicale  et  festive  

des téléphones  portables,  festival  de  Pocket  films.  

afin de   confectionner   des   soupes,   salades,   jus   de   fruits   qui   sont   ensuite   redistribués  à  tous  gratuitement  ou  à  prix  libre".   -­‐   Nous   pourrions   aussi   organiser   des   après   midi   d’échange   et   de   confection   d’un  plat  traditionnel,  la  soupe  au  pistou,  les  pieds  paquets…   -­‐   Nous   pourrions   organiser   un   championnat   Intercommunal   de   cuisine   amateur.     La  fabrique  à  JEUNES  épanouis  souriants  et  polis  :    

Les autres   disciplines   artistiques,   la   transdisciplinarité   et   la   pluridisciplinarité     Nous   ouvrirons   dès   le   départ   La   Fabrique   aux   initiatives   de   toutes   les   disciplines  artistiques,  dans  la  limite  où  l’espace  le  permet.  A  moyen  terme   nous  souhaiterions  que  des  projets  transdisciplinaires  soient  mis  en  place,   permettant  à  des  structures,  associations  de  mélanger  leurs  publics.  

Grâce au   bureau   d’incubation   et   au   café   «  jeune  »   nous   espérons   pouvoir  

mobiliser des  jeunes  autours  d’ateliers  et  activités  artistiques  et  culturelles  

-­‐Autour du  théâtre  et  de  la  danse  :  le  territoire  comprend  des  associations  

dont ils  seront  les  porteurs,  les  initiateurs.  

de pratique   de   la   Danse   et   du   Théâtre.   Nous   envisageons   donc   des  

Nous avons  décelés  quelques  pistes  cependant  :  

partenariats afin  de  proposer  des  activités  dans  la  fabrique  et  dans  le  café   autour  de  ces  2  arts  majeurs.  

   

26


-­‐Autour de   la   photo   et   de   la   vidéo  :   le   cinéma   est   un   art   qui   a   une   place  

transformerons la   fabrique   en   salle   de   dodo,   et   proposerons   l’embauche  

particulière sur  notre  territoire.  En  effet  il  a  été  inventé  non  loin  du  lieu,  et  

mutualisée d’un   (e)   nounou.   La   proximité   de   la   crèche   pourra   peut   être  

des évènements  majeurs  comme  le  festival  du  Film  d’Aubagne,  ou  encore  la  

permettre de  développer  cette  idée  rapidement.  

présence de   l’université   de   l’image   et   du   son   SATIS   à   Aubagne   nous   incite   à  

développer rapidement   cette   pratique.   Occasionnellement   la   Fabrique  

Nous tenterons   de   proposer   des   initiatives   faisant   collaborer   deux   ou  

pourrait se  transformer  en  salle  de  projection.    

plusieurs structures   du   territoire.   A   terme   nous   souhaiterions   mettre   en  

Concernant la  photo,  c’est  devenu  une  pratique  artistique  banale  à  qui  nous  

place annuellement,   un   projet   spécifique   avec   une   structure,   et   un   projet  

aimerions redonner   ses   lettres   de   noblesse.     Outre   la   possibilité   de  

commun entre  un  maximum  d’acteurs.  Le  retour  du  JAMBO  ou  du    BAL  DES  

transformer la   Fabrique   en   Studio   de   prise   de   vue,   nous   imaginons   pouvoir  

POUFIASSES, LA   DEUXSIEME   EDITION   DE   LA   COURSE   DU   VALLON   DE  

organiser des  stages  ou  ateliers  autour  de  la  P.A.O.  

L’HOMME MORT  ?  

-­‐Les arts  plastiques,  sont  plus  délicats  à  implanter  dans  un  espace  comme  

Parce que   la   lecture   et   le   conte   demande   un   espace   adapté,   calme,  

celui que  nous  voulons  mettre  en  place.  Nous  réfléchirons  notamment  à  la  

silencieux, nous   souhaitons   proposer   la   Fabrique   à   cette   fin,   le   café   ne  

mise en   place   de   projet   autour   du   recyclage   de   matériaux,   de   l’utilisation  

pouvant pas  garantir  ce  besoin.  

des papiers,  de  la  construction…  

La couture   et   la   mode   en   général   sont   un   domaine   que   nous   voulons  

aborder aussi,  car  il  nous  semble  qu’il  pourra  fédérer  différents  publics  tel  

que les  jeunes  et  les  jeunes  actifs.  

Notre territoire  accueille  de  nombreux  évènements  culturels  et  artistiques  

de grande   qualité,   qui   font   venir   des   artistes   parfois   de   l’autre   bout   du  

Des ateliers   d’éducation   populaire   ou   plutôt   l’éducation   alternative  

monde. Nous  pensons  que  notre  projet  peut  permettre  la  mise  en  place,  de  

pourront être   mis   en   place   en   fonction   des   demandes,   notamment   tout   ce  

rencontres, Master  Class,  avec  des  artistes  internationaux.  

qui concerne   l’éducation   à   la   parentalité   (allaitement,   portage,   ENV)   la  

sensibilisation à  la  protection  de  l’environnement  et  à  l’écologie.  

Les soirs  d’ouverture  du  café,  afin  de  permettre  aux  couples  avec  enfants  ou  

aux parents   isolés   de   profiter   d’un   moment   de   convivialité,   nous        

27


Le lieu   pourrait   aussi   faire   office   de   lieu   de   collecte   AMAP,   ce   qui   permettrait  aux  habitants   et  aux  usagers  de  consommer  bio  à  moindre  coût   tout   en   s'engageant   pour   soutenir   l’agriculture   locale.   Les   produits   proposés  sont  vastes  :  légumes,  miel,  œufs,  lait,  fromage,  pain,  vin,  viandes,   poissons  ...  

DANS Le Bureau

Le  bureau  sera  l’outil  de  collecte  et  de  recherche  des  envies  et  des  désirs  de   pratiques   culturelles   et   artistiques   de   la   population   autour   du   lieu.   Nous   accueillerons   les   personnes   et   groupes   d’individus   qui   ont   une   envie   de   projet  artistique  et  culturel  collectif,  participatif,  et  tenterons  de  les  guider  

dans la  mesure  de  nos  compétences.  Nous  espérons  aussi  fédérer  et  mener  

à travers   ce   bureau   des   actions   de   mutualisation   avec   les   autres   structures,   associations  culturelles,  solidaires,  artistiques  à  proximité.       Nous   souhaitons   que   ce     bureau   devienne   aussi   une   passerelle   pour   renforcer   la   coopération   entre   les   structures   du   territoire,   et   qu’il   permette   la   promotion   et   la   valorisation   des   activités   artistiques   et   culturelles  du  territoire.     Outre   la   gestion   du   projet,   la   mission   du   bureau   sera   aussi   de   mettre   en   place   une   communication   et   une   médiation   culturelle   de   qualité   autour   des   activités  proposées.  Nous  pensons  à  plusieurs  outils  :   -­‐  Un  site  internet    

         

-­‐ Une  liste  de  diffusion   -­‐   Une   page   Facebook   et   un   compte   twitter   qui   feront   l’objet   de   plusieurs   campagnes  de  publicité  virales.   -­‐   Un   affichage   chez   les   commerçants   et   dans   les   lieux   publics   pour   les   évènements  importants  (inaugurations-­‐soirées  spéciales)   28  


-­‐ Un  tractage  dans  les  boites  à  lettres  et  chez  les  commerçants  mensuel  de  

Bien entendu   les   premiers   lieux   d’expression   des   initiatives   qui   seront  

la programmation  et  au  coup  par  coup  pour  certains  évènements.  

élaborés dans   le   bureau   seront   le   café   et   la   fabrique.   Le   bureau   peut  

-­‐ Un  travail  de  relation  presse-­‐média  régulier.  

permettre la   gestion,   ma   coordination   et   la   mise   en   place   de   projets   tels  

que :  

-­‐ Une   ludothèque  :  qui  accueillera  des  publics  de  tout  âge  et  sera  ouverte  

Si dans   un   premier   temps   le   Bureau   ne   sera   qu’un   espace   de   travail,   nous  

aux collectivités   les   plus   diverses   (écoles,   crèches,   centres   de   loisirs,  

espérons qu’à   terme   il   sera   muni   d’outils   qui   auront   étés   acquis   pour   et  

institutions spécialisées...).  Elle  proposera  du  jeu  sur  place  (café  jeu),  mais  

avec d’autres   structures   du   territoire.   Le   bureau   à   terme   tend   à   proposer  

aussi du  prêt.  En  favorisant  le  jeu,  la  ludothèque  aidera  les  enfants  à  grandir  

davantage de   services   aux   associations   dans   le   sens   d’une   maison   des  

et les  parents  à  vivre  des  moments  privilégiés  avec  eux.    

associations, et  pourquoi  pas  à  permettre  la  mise  en  place  d’une  maison  de  

-­‐ un   drive   in   fermier   qui   aura   l’ambition   de   rendre   accessible   aux  

pays inspirée  des  offices  du  Tourisme.  

consommateurs proche,   des   produits   locaux   de   qualité.   Il   doit   permettre   de  

gagner du  temps,  de  connaître  l’origine    des  achats,  de  tisser  des  liens  avec  

Nous proposerons   dans   un   premier   temps   à   travers   le   bureau   des  

les agriculteurs   locaux,   de   ne   pas   manipuler   de   produits   lourds   et   de  

prestations de   service   de   conseils   et   orientations   pour   les   initiatives  

contrôler les  dépenses  !  

artistiques et   culturelles   collectives   souhaitées   par   des   personnes  

-­‐ une   boite   à   Outils   par   la   mutualisation   et   la   mise   à   disposition   de  

physiques et   morales   du   territoire.   L’accompagnement   pourra   se   faire   sur  

matériel et   équipement   à   vocation   artistique   et   culturel   (Camera,   matériel  

différents plans   de   la   structuration   du   projet   (écriture,   montage   financier,  

de capitation  et  traitement  audio  et  vidéo,  d’impression  et  pourquoi  pas  de  

planification), ou  la  recherche  de  partenaires,  la  communication.  

fabrication d’objets  en  3D,  une  machine  à  coudre  de  qualité)    

-­‐ La   BBC   (Bouilladisse   Broad   Cast)  :   nous   avons   déceler   un   manque  

Le bureau   proposera   par   exemple   un   premier   rendez   vous   d’une  

significatif d’information   de   la   population   tant   sur   les   enjeux   politique,  

heure gratuit   à   tous   les   jeunes   de   11   à   17   ans   qui   ont   une   idée   de  

environnementaux, que   sur   l’offre   culturelle   et   artistique   du   territoire.  

projet artistique  et  culturel  collectif  à  développer.    

Nous souhaiterions   donc   mettre   en   place   une   équipe   «  bénévole»  

médiatique qui   pourrait  développer   un   journal,   une  radio,   une  Web  TV,   qui   informerait  sur  notre  territoire.    

   

29


-­‐ la   mise   en   place   d’un   jardin  collectif   et  artistique   de   la   maison   du   garde  

-­‐ Fabrication   de   jouets   sonores   et   musicaux   à   partir   de   matériaux   de  

barrière (potager,  aromatique,  floral,  fruitier,  roseaux,  courges).  

récupération d'usage  courant.  Je  bricole  ma  musique,  j'invente,  j'écoute,  je  

-­‐ la   renaissance   d’évènements   traditionnels   tels   que   la   fête   du   Jambo   ou  

joue (et  j'emporte  à  la  maison...)  

encore le  Bal  des  Poufiasses,  la  course  du  vallon  de  l’homme  mort.  

-­‐ Rencontre  et  échange  avec  des  artistes  professionnels  en  résidence  sur  le  

-­‐ la   mise   en   place   de   la   Brigade   d’Action   Artistique   des   établissements  

lieu. A  la  fin  d’une  journée  de  travail,  les  enfants  pourront  venir  découvrir  

scolaires. Intervention   dans   les   établissements   scolaires   d’artistes  

interroger, échanger   avec   les   artistes   en   résidence.   Les   parents   pourront  

pédagogues.  

ainsi profiter   eux   aussi   d’un   espace   de   convivialité,   le   café   en   attendant   la  

-­‐ L’organisation  d’un  concours  de  cuisine  amateur.  

fin de  la  rencontre.  

-­‐ La  mise  en  place  d’une  monnaie  alternative  locale.  

-­‐ Une   œuvre   commune  ?   La   fabrique   pourrait   être   aussi   l’atelier   de  

 

fabrication d’une   œuvre   commune   à   tous   les   enfants   d’une   classe   ou   d’un  

Autres activités  artistiques  et  culturelles  en  cour  de   gestation    

A  travers  le  bureau  nous  tenterons  de  mettre  en  place  des  projets  dans  le  

niveau, voir   d’une   école   ou   des   établissements   scolaires.   Chaque   groupe   d’enfant  sera  responsable  d’une  partie  du  projet.  En  Musique  par  exemple,   on  pourrait  diviser  les  tâches  de  cette  façon  :   ! écriture  du  texte  

cadre de   la   réforme   du   temps   scolaire   des   écoles   élémentaires   sur   le  

! composition de  la  mélodie  et  de  l’harmonie  

territoire. Au   vu   des   budgets,   du   nombre   d’élèves   par   atelier,   et   le   temps  

! composition et  arrangement  de  la  musique  

prévu pour   chaque   atelier,   le   problème   essentiel   va   être   de   trouer   les  

! Interprétation

ressources humaines  nécessaires.    

! Enregistrement

Nous avons  cependant  là  encore  pensé  à  quelques  propositions  :  

! Graphisme et  visuels,  et  promotion  

-­‐ Les   temps   artistiques   du   midi   «  des   ateliers   de   45’sur   8-­‐10   séances   de  

! Vente et  diffusion    

découvertes culturelles   et   créations   artistiques   qui   donneront   lieu   à   une  

Nous développerons   aussi   des   activités   autour   des   autres   disciplines  

restitution devant  public  de  15’.  

artistiques et  culturelles  :   -­‐Autour  du  théâtre  et  de  la  danse  :  le  territoire  comprend  des  associations  

   

de pratique   de   la   Danse   et   du   Théâtre.   Nous   envisageons   donc   des   30  


partenariats afin  de  proposer  des  activités  dans  la  fabrique  et  dans  le  café   autour  de  ces  2  arts  majeurs.  

Proposition dagenda des espaces du projet la premiere annee

-­‐ Les  arts  de  la  gastronomie  seront  à  moyen  un  terme  un  domaine  culturel  

que nous   souhaiterions   développer   au   sein   du     projet.   La   gastronomie   est   à  

notre avis   une   pratique   culturelle   très   fédératrice,   et   qui   comprend  

Les évènements,   ateliers,   activités   menées   dans   les   trois   espaces   seront   le  

beaucoup des  enjeux  de  notre  société.  

plus souvent   possibles   liés.   Ainsi   un   atelier   dans   la   fabrique   sera   mis   en  

-­‐    Un  magazine  culturel  et  artistique  du  territoire.  

rapport avec   le   choix   d’une   compagnie   ou   formation   musicale   en   résidence,  

-­‐ Des  services  aux  associations  qui  iront  de  la  mutualisation  d’équipements,  

et inversement.    

de personnel,  d’organisation  d’évènements  d’informations  et  de  formations.  

Par exemple   lors   d’un   cycle   d’ateliers   autour   de   la   chanson,   nous  

-­‐ L’environnement  et  la  nature  seront  des  domaines  autour  desquels  nous  

privilégierons la  mise  à  disposition  de  la  Fabrique  à  une  formation  musicale  

souhaitons aussi  développer  des  activités.  

de chanson,  et  organiserons  un  concert  de  la  même  esthétique.  

A Moyen   terme   nous   souhaitons   développer   le   projet   en   proposant  

d’avantage d’activités  liées    

Nous favoriserons   dans   un   même   espace   de   temps,   une   programmation  

-­‐ à  la  promotion  du  territoire,  (office  du  tourisme)  

dans les   différents   espaces,   permettant   une   mixité   intergénérationnelle   et  

-­‐ au  service  aux  associations  (maison  des  associations.  

sociale, mais   aussi   en   terme   de   discipline   ou   pratique   artistique   et   culturelle.    

     

            31  


Dans le  Café    

choisies selon   des   critères   spécifiques   prenant   en   compte   les   outils  

nécessaires à  sa  réalisation,  l’obligation  de  respecter  les  règles  d’hygiènes,  

2 matinées  en  semaine,  l’association  EDEN  animera  le  café  enfant  parent.  

leur temps  d’exécution.  

10 adultes  et  autant  d’enfants  pourront  être  accueillis.  

Les objectifs  spécifiques  à  chaque  matinée  sont  :  

Un dimanche   midi   par   mois,  un  atelier  «  repas  complet  »  plus  festif  sera  

organisé.

Le Mercredi   et   samedi   après   midi,   de   14h   à   18h,   le  café  sera  tenu  par  

des jeunes  de  13à  17  ans  encadrés  d’un  animateur.  Ils  serviront  toutes  les  

Les autres  Midi  

générations et  devront  adapter  l’ambiance  du  café  pour  les  accueillir  toutes  

Le café  et  sa  cuisine  seront  mis  à  disposition  pour  les  petites  faims  ou  ceux  

confortablement.

qui veulent  piqueniquer  à  l’abri.  Un  employé  et  des  bénévoles  aideront  à  la  

bonne utilisation  des  ustensiles,  couverts,  équipements  mis  à  disposition.  

Les Après  Midi  à  partir  de  16h,  et  jusqu’à  18h,  ce  sera  l’heure  du  gouter  

et de  sa  préparation.  

Le vendredi   soir   et   samedi   soir   une   programmation   autour   des   arts  

Le café  sera  aménagé  pour  recevoir  les  enfants  et  leurs  parents  revenant  de  

vivants, de   la   musique   en   particulier   sera   faite.   Cette   programmation   sera  

l’école. Deux   fois   par   semaine,   un   atelier   participatif   de   pâtisserie   sera  

étroitement liée   à   l’activité   de   création   artistique   dans   la   Fabrique,   mais  

organisé.  

aussi des  évènements  culturels  du  territoire.  Le  café  permettra  la  diffusion  

Une fois   toutes   les   deux   semaines,   une   rencontre   avec   un   artiste   en  

en direct  de  petites  formations  acoustiques  essentiellement.  

résidence sera  organisée  autour  de  ce  gouter.  

Un Samedi   soir   par   mois   nous   ouvrirons   le   café   sur   le   jardin   et   nous  

programmerons un  bal  «  thématique  »  baleti,  ska,  musette…  

Les Mercredis  et  samedis  Midi  (12H-­‐14h)  

Le café   se   transforme   en   atelier   de   cuisine   locale.   Chaque   semaine   des  

Les Dimanches   particuliers,   tels   que   les   jours   de   vides   greniers,   foires,  

personnes volontaires   ont   la   responsabilité   d’un   ingrédient   qui   permettra  

fêtes, le   café   sera   ouvert   et   tentera   au   mieux   de   contribuer   à   sa   façon   à  

de réaliser   une   recette   définie   à   l’avance,   sous   les   conseils   d’un   cuisinier  

l’événement.

professionnel mécène  ou  d’un  amateur  bénévole  averti.  Les  recettes  seront  

   

32


Les autres  matins,  après  midi  et  soirs  de  la  semaine  nous  espérons  que  

Les mercredi   et   samedi   après-­‐midi,   la  Fabrique  accueillera  des  ateliers,    

le café  sera  sollicité  par  des  associations  et  particuliers  pour  l’organisation  

activités, ou  simplement  un  encadrement  pour  les  jeunes  de  13-­‐17  ans.        

d’évènements, à  accès  libre,  et  respectant  les  valeurs  du  projet.    

la mise   en   place   d’un   café   ludothèque,   café   philo,   café   lecture,   café  

Les lundi,  mardi,  jeudi,  vendredi  de  18H  à  21h,  La  Fabrique  accueillera  

« repair  »(réparer),  café  polyglotte,  sont  des  exemples  de  déclinaisons  que  

chaque soir   un   atelier   qui   concernera   principalement   les   adultes   mais  

nous souhaiterions  voir  naitre.  

sera ouvert   à   tous.   Ces   ateliers   dureront   1H30,     auront   pour   objet   la  

Les temps  de  moindre  fréquentation,  le  café  pourra  aussi  servir  de  salle  de  

réalisation, la  construction,  d’une  œuvre  artistique  ou  d’un  bien  culturel  qui  

réunion, d’espace   de   travail   (co-­‐working)   pour   un   ou   deux   petits   groupes  

seront destinés   à   être   diffusé   à   un   public   spécifique   (enfants   malades,  

de personnes.   La   «  scène  »   pourra   être   utilisée   comme   outil   de   répétition  

personnes résidents  d’un  centre  d’accueil  ou  de  soin,  enfants  de  la  crèche,  

par compagnies  artistiques  et  formations  musicales.    

du centre  de  loisir…).  Chaque  participant  s’engagera  à  diffuser  le  fruit  de  cet  

apprentissage lors   d’une   restitution.   Ils   seront   intégrés   à   un   cycle   de   7  

Dans la  Fabrique  

séances en  moyenne.  

Période scolaire   Les   mercredi   et   samedi   matins,   la   Fabrique   accueillera   des   ateliers   artistiques   et   culturels   collectifs   à   destination   des   parents   (dont   les   grands)  et  des  enfants.     -­‐Ces  ateliers  auront  pour  objet  la  réalisation,  la  construction,  d’une  œuvre   artistique  ou  d’un  bien  culturel  qui  servira  au  projet  ou  à  un  futur  atelier.       -­‐Ces  ateliers  dureront  en  moyenne  1H30,  seront  limités  à  12  personnes,  et   seront   payants   à   hauteur   de   5euros   par   atelier   et   par   participant.   Ils   seront   intégrés  à  cycle  de  7  séances  en  moyenne.   -­‐Un  intervenant  professionnel  animera  ces  ateliers.          

-­‐Un intervenant  professionnel  animera  ces  ateliers.     La   Semaine   des   artistes,  une  semaine  sur  deux,  l’espace  sera  réservé  à  une   formation   musicale   ou   compagnie   artistique,   le   dimanche,   lundi,   mardi,   jeudi  et  vendredi  de  8h  à  16h.   Cette   mise   à   disposition   sera   gracieuse,   et   en  complément,  les  artistes  auront  la  possibilité  de  dormir  sur  place.     La   Semaine   du   public,   une   semaine   sur   deux,   le   lundi,   mardi,   jeudi   et   vendredi   de   8h   à   16h,   l’espace   sera   mis   à   disposition   à   des   groupes   de   personnes   afin   qu’elles   y   mènent   une   activité   artistique   ou   culturelle   de   leur  choix.  Le  public  concerné  sera  des  adultes.  La  mise  à  disposition  se  fera   sur  un  créneau  allant  de  1h30  à  3h.     33  


-­‐Un intervenant   professionnel   pourra   animer   ces   mises   à   disposition,   et  

en matériaux  pour  fabriquer  des  instruments  de  musique  ou  des  supports  

l’association en   collaboration   avec   les   usagers   apportera   l’équipement  

visuels.

nécessaire au  bon  déroulement  de  l’activité.  

Période de  vacances  scolaires   Pendant   les   périodes   de   vacances   scolaires,   la   Fabrique   servira   à   la   mise   en   place   de   stages   et   cycles   d’ateliers   artistiques   et   culturels.   Le   public   ciblé   sera   essentiellement   les   enfants   scolarisés   en   écoles   élémentaires,   au   collège   et   au   lycée.   Nous   proposerons   aussi   des   stages   pour   un   public   d’adulte  de  façon  moins  régulière.   -­‐Un  ou  plusieurs  intervenants  professionnels  animeront  ces  ateliers.      

Dans Le  jardin  :   Un   soir   par   mois,     le   jardin   se   transformera   en   piste   de   bal,   en   salle   de   concert  ou  de  projection  de  film.  

Dans Le  bureau     Le  bureau  sera  ouvert  à  un  rendez  vous  gratuit  d’une  heure  par  porteur  de   projet,  avec  un  employé  de  l’association.   Il  servira  le  reste  du  temps  comme        

Hors les  murs.   -­‐   Une   fois   par   mois,   l’association   proposera   l’intervention   des   usagers   artistes   amateurs   de   la   Fabrique   dans   des   établissements   d’accueil   de   public  du  village  de  La  Bouilladisse  ou  d’un  village  limitrophe.      

Régulièrement   il   sera   un   espace   de   détente   aménagé   de   tables,   fauteuils,   espaces  de  jeu,  plus  ou  moins  grand  en  fonction  des  publics  présents.   Il   sera   aussi   parsemé   de   jardinières   préfigurant   un   futur   projet   d’aménagement  d’un  jardin  collectif  sur  le  terrain  à  proximité  le  long  de  la   voie   ferrée.   Ce   jardin   collectif   sera   proposé   pour   y   cultiver   des   plantes   permettant  d’alimenter  le  café  en  fruits  et  légumes,  mais  aussi  la  Fabrique        

34


ETUDE DE MARCHE Le projet  se  positionne  sur  trois  secteurs  d’activités     -­‐   Le   premier   marché   se   situe   au   sein   du   secteur   café,   hôtel,   restaurant   (CHR).   -­‐   Le   second   marché   est   celui   de   la   mise   à   disposition   d'espace,   pour   la   pratique  d’activités  culturelles  et  artistiques.   -­‐   Le   troisième   marché   est   celui   de   l’ingénierie   culturelle,   prestation   de   service  et  de  conseil  en  montage  de  projets.     Ils   seront   réalisés   dans   un   établissement   comprenant   trois   espaces   principaux  ouverts  au  public  :  un  Café,  une  Fabrique  artistique,  un  Bureau   d’incubation  culturel.     -­‐  Le  Café,   invitant   toute   personne   à   un   moment   de   rencontre   d’échange,   de   découverte   dans   un   environnement   convivial,   proposera   la   vente   de   nourriture  et  boisson.     -­‐   La   Fabrique   qui   sera   destinée   au   travail,   à   l’apprentissage,   à   l’exercice   d’activités   culturelles   et   artistiques,   proposera   des   ateliers,   mise   à   disposition  de  matériels.   -­‐   Le   Bureau  qui  proposera  d’accompagner  et  aider  au  développement  des   initiatives  culturelles  et  artistiques  des  particuliers,  structures  associatives   des  villages  limitrophes.  

       

35


Zone d’impact  territorial  envisagé  :  

toutes le   activités   de   notre   projet   impactera   la   population   de   ce  

On peut  distinguer  plusieurs  zones  d’impact  du  projet  :  

territoire élargi  à  moyen  terme    

De part   la   position   géographique   du   lieu,   la   commune   de   La  

L’impact du   projet   à   travers   certaines   activités   aura   un   impact  

Bouilladisse est  le  territoire  sur  lequel  bien  entendu  le  projet  aura  le  

départemental et   régional.   Outre   les   actions   que   nous   mènerons   qui  

plus d’impact.  Il  concerne  directement  les  résidents,  les  commerçants,  

répondent à   des   enjeux   de   politiques   territoriales   (jeunesse-­‐

les publics   et   employés   d’établissements   nombreux   du   centre   du  

enseignement artistique),   les   partenariats   que   nous   créerons   se   fera  

village de  La  Bouilladisse,  qui  pourront  accéder  au  site  à  pied.    

avec des   associations   du   département   et   des   artistes   implantés   sur  

toute la  région.    

Le projet   s’implante   aussi   sur   un   territoire   urbain   constitué   de   5  

Enfin le   projet   aura   un   impact   à   l’échelle   nationale   de   part   sa  

villages, et   une   population   totale     de   15.000   habitants.   Tous   ces  

participation aux   travaux   et   réflexions   des   réseaux   que   nous  

villages sont   membres   de   la   communauté   d’agglomération   du   Pays  

préconisons d’intégrer.  

d’Aubage et   de   l’Etoile,   qui   de   part   sa   compétence   en   aménagement  

Zone  de  chalandise  :  La  bouilladisse,  une  polarité  à   structurer      

du territoire   et   en   économie   sociale   et   solidaire,   est   un   partenaire   incontournable.   Un   autre   découpage   territorial,   plus   de   l’ordre   des   usages   culturels,   est   l’ancien   bassin   minier   provençal.   Ce   territoire   qui   inclut   à   la   fois  

« La   Bouilladisse   tend   à   devenir   une   véritable   polarité   urbaine.   La  construction   d’un   lycée   dans   le   cadre   de   l’opération  d’aménagement   de   la   ZAC   de   LA   Chapelle   en   est   une   illustration.  Bénéficiant   aussi   de   deux  

Gardanne et   Aubagne,   place   la   Bouilladisse   au   centre   de   cet   axe,  

stations du   projet   de   réhabilitation   de   la   voie   ferrée   de   Valdonne  autour  

reliant par  extension  Aix  en  Provence  et  Marseille.  Une  réflexion  des  

desquelles existe  un  fort  potentiel  de  développement.  Le  tissu  commercial  

collectivités du   territoire   propose   de   réhabiliter   à   terme   l’intégralité  

du centre-­‐ville   doit   donc   s’étoffer   en  même   temps   que   ce   village-­‐rue  

de l’ancienne  voie  ferrée  de  Valdonne  qui  reliait  Aix  en  Provence  (La  

s’épaissit et  que  cette  centralité  urbaine  se  renforce  »  

Barque) à   Aubagne,   puis   Marseille.   Nous   pensons   qu’à   court   terme,  

(extrait du  SCOT  du  Pays  d'Aubagne  et  de  l'Étoile,  et  de  Gréasque)  

   

36


Notre projet   répond   pleinement   à   cette   vision   de   développement  

Caractéristiques de  la  Population  de  La  Bouilladisse    

urbain.

(Source INSEE  2010)    

Au bon  carrefour   La   commune   de   la   Bouilladisse   et   les   villages   aux   alentours   assistent   à   un   exode   des   familles   citadines   de   Marseille,   Aix   en   Provence   et   Aubagne.   Depuis  les  années  1970,  leur  population  a  doublé.  Les  lieux  de  travail  de  ces   actifs  se  situent    pour  les  deux  tiers  sur  Marseille  et  la  Vallée  de  l’Huveaune,   le  tiers  restant  sur  Aubagne  et  le  Pays  d’Aix.     L’échangeur   de   l’autoroute   A52   à   l’entrée   de   La   Destrousse   et   La   Bouilladisse   attire   quotidiennement   ce   flux   très   important   de   travailleurs.   De   4904   personnes   en   1999,   la   population   de   la   population   de   La   Bouilladisse   atteint   5990   habitants   en   2013   selon   les   études   de  

Une  population  composée  à  moitié  de  ménages  avec  enfants,  puis  de   couples  sans  enfants  (30%)  

l’INSEE.     La   population   de   la   Zone   de   Chalandise   du   projet   est   de   28.000   habitants.     La  Bouilladisse  tout  comme  les  villages  limitrophes  ont  beaucoup  de  mal  à   inclure   la   population   arrivante,   et   se   transforment   petit   à   petit   en   cité   dortoir.   Nous   sommes   persuadés   néanmoins   qu’une   grosse   partie   de   la   population  est  en  demande  de  dialogue  et  de  rencontre  avec  leurs  voisins.   Le   site   de   l’ancienne   maison   du   garde   barrière,   chargé   de   sens   et   d’histoire,   au  coeur  d’un  village  sur  un  territoire  en  plein  développement  et  avec  des   enjeux  à  court  terme  très  importants,  est  une  véritable  opportunité.        

Nous  remarquons  que  la  population  est  composée  60%  d’actifs,  à  13%   de  retraités,  et  à  26%  de  mineurs   37  


Contexte géographique  dans  le  village  et  perspective  de   développement  du  territoire.   L’établissement   sera   situé   au   centre   du   village   de   La   Bouilladisse,   à   proximité  directe  d’un  Parking,  de  transports  en  commun,  et  d’une  distance   de   moins   de   3’   de   marche   de   nombreux   sites   et   bâtiments   publics  :   Médiathèque  ;   Centre   culturel  ;   Mairie  ;   Ecole   Primaire,   maternelle   et   crèche,   centre   de   loisir,   école   de   musique,     terrains   de   sport   et   gymnase,   cantine  scolaire,  terrain  de  Boule,  parc  pour  enfant.    

         

       

De plus  en  plus  de  retraites,  de  cadres  et  profesions  intermediaire  de   moins  en  moins  d’ouviers  et  d’employés.  

Par ailleurs   une   partie   du   bâtiment   longe   la   route   D96   ce   qui   lui   permet  une  très  grande  visibilité.   38  


Deux projets   importants   de   développement   du   «  territoire  »   sont   à  

Produits, prestations,  fournisseurs,  partenaires,  et  

l’étude :    

tarification.  

-­‐ La   réhabilitation   de   la   voie   de   Valdonne   en   voie   de   Tram   Train,   reliant   Aubagne  à  La  Bouilladisse  (horizon  2017-­‐2020),  dont  l’établissement  serait   à  quelques  mètres  du  terminus  prévu.   -­‐   La   ZAC   dite   «  de   la   chapelle  »   qui   accueillerait   un   lycée,   des   commerces,   et   des   logements   (horizon   2017-­‐2020),   à   proximité   d’un   arrêt   de   notre   établissement.       Le   développement   démographique,   et   l’accroissement   actuel   de   la   richesse   des   familles   de   la   zone   de   chalandise   sont   une   opportunité   pour   la   création   de   notre   activité.   Phénomènes   qui   devraient   s’amplifier  avec  la  mise  en  place  des  grands  projets  d’aménagements.   Bien   entendu,   l’attraction   commerciale   du   territoire     représente   une   menace   car   elle   aura   pour   conséquence   l’installation   possible   de   nouveaux   établissements   notamment   dans   les   secteurs   du   débit   de   boisson  et  de  la  restauration.   La   transformation   de   ce   territoire   en   «  cité   dortoir  »,   et   la   tendance   voir  l’habitude  de  la  population  à  aller  sur  les  grandes  agglomérations   pour  leurs  sorties  ou  pratiques  d’activités  culturelles,  est  une  menace  

Nous ouvrons   la   possibilité   de   créer   des   partenariats   et   collaborations   avec   tout   type   de   structure,   associative,   collectivité   publique,   entreprises,   particuliers   tout   en   restant   toujours   vigilants   au   respect   des   valeurs   essentielles  du  projet.     Nous   adopterons   un   type   de   tarification   en   fonction   des   produits   et   prestations  proposées  et  des  partenariats  établis.  Ainsi  une  activité  menée   conjointement   avec   la   mairie   de   la   Bouilladisse   pourra   permettre   de   proposer  une  tarification  en  fonction  du  quotient  familial.     Le  Café  :   Le  café  étant  ouvert  à  tous  nous  ne  demanderons  aucune  participation  fixe   pour   y   entrer.   Seule   l’adhésion   à   prix   libre   sera   obligatoire   pour   consommer.   Aucune   participation   financière   ne   sera   exigée   pour   assister   aux  animations  pouvant  être  proposés.     -­‐  Débit  de  boisson  et  restauration  :   Nous   proposerons   à   la   vente   uniquement   des   produits   issus   des   circuits   courts,   du   commerce   équitable,   d‘une   production   respectueuse   de   l’environnement  et  de  la  santé  du  producteur  et  du  consommateur.    

à prendre  en  compte.  

     

39


Nous aurons   comme   spécificité   de   diversifier   fréquemment   les   produits  

proposés ainsi   qu’une   large   gamme   de   prix.   Il   est   important   que   la   consommation  sur  place  soit  accessible  à  toutes  les  bourses.   Concernant  le  calcul  de  la  marge,  le  coefficient  multiplicateur  sera  au   minimum  de  3  (plus  élevé  pour  les  produits  à  diluer  ou  infuser  comme   le  thé,  café,  les  infusions  et  les  sirops).     -­‐  Types  de  boissons  proposées  :  Café,  Thé,  jus  de  fruit,  sirops,  Sodas,  Bière   pression,  Bière  Bouteille,  Vins,  Cidre,  liqueurs.       -­‐  Restauration,  nous  ne  servirons  que  des  plats  cuisinés  avec  des  produits   dont   les   contraintes   sanitaires   sont   simples   et   peu   risquées   dans   un   premier   temps.   Nous   proposerons   des   portions   adaptées   aux   envies   de   la   personne.   En   terme   de   viande   nous   proposerons   que   de   la   charcuterie   et   aucun  produit  animal  frais.   On   peut   résumer   l’offre   de   restauration   à   plusieurs   types   de   service  :   les   petit   déjeuners,   les   gouters,   du   grignotage   d’apéritif,   des   déjeuners   et   des   diners  sur  le  pouce.   Le  prix  pour  un  «  menu  »  sera  de  5  euros  7  ou  10  euros.   -­‐  Petit  déjeuner  :  Jus  de  fruit-­‐  2  tartines-­‐  1  boisson  chaude   -­‐  Gouter  :  1  part  de  gâteau  (tarte)-­‐  1  boisson  –  1  fruit   -­‐  Plateau  Apéritif  :  Charcuterie  –  fromage  –  pain     -­‐  Déjeuner  ou  Diner  sur  le  pouce  :  1  boisson  –  1  entrée  verte  –  1  bol  de  pate  

                         

– 1  fruit  ou  1  part  de  Tarte            

(Exemple de  carte  de  boissons  du  café  associative  le  3C  Aix  en  Provence)   40  


La Fabrique  :   Notre  implication  dans  la  Fabrique  est  essentiellement  de  l’ordre  de  la  régie   de   site,   de   son   entretien   et   la   gestion   de   l’emploi   du   temps.   Il   est   aussi   de   la   mise   à   disposition   de   l’équipement   utilisé   pour   les   activités   artistiques   et   culturelles  qui  s’y  dérouleront.       Nous   nous   plaçons   ici   entre   le   service   public   de   mise   à   disposition   d’espace   et  le  marché  classique  de  la  location  de  salles,  mais  c’est  essentiellement  la   régie  du  site  et  la  mise  à  disposition  d’un  équipement  que  nous  tarifons.     L’accès   à   la   fabrique   fera   office   d’une   convention   entre   l’association   Start   ‘Art  et  les  personnes  ou  structures  souhaitant  l’utiliser.  Une  adhésion  à  prix   libre   sera   aussi   nécessaire   pour   profiter   du   lieu,   des   équipements   ou   des   ateliers   proposés.   Une   contrepartie   financière,   de   compétence,   ou   matérielle  sera  demandée.  Cette  contrepartie  sera    évaluée  selon  plusieurs   critères  :     -­‐  la  durée  de  mise  à  disposition  de  la  Fabrique   -­‐   la   valeur   du   matériel   nécessaire   qui   devra   être   mis   à   disposition   et   son   temps  de  mise  à  disposition   -­‐  le  tarif  demandé  aux  personnes  profitant  de  l’initiative   -­‐   l’implication   de   l’association   Start’Art   dans   le   montage   de   l’initiative,   sa   gestion  et  sa  coordination          

La durée  de  la  convention  sera  limitée  afin  de  permettre  à  tous  de  pouvoir  y   développer  ses  envies  artistiques  et  culturelles.       En  moyenne  une  heure  de  mise  à  disposition  de  La  Fabrique  sera  facturée   10  euros  TTC  (hors  tout  frais  d’embauche  de  personnel  intervenant).   Par  ailleurs  une  contrepartie  non  financière  pourra  être  envisagée  en   complément   de   la   contrepartie   financière.   Nous   pensons   ici   par   exemple  à  la  présentation  du  travail  effectué  dans  le  café.     Les   activités   proposées   dans   la   Fabrique   devront   permettre   le   développement   des   «  capabilités  »   culturelles,   manuelles,   et   artistiques.   Nous  souhaitons  à  terme  que  toutes  les  activités  proposées  dans  la  fabrique   soient   développées   et   issues   d’initiatives   externes   à   l’association   qui   coordonne  et  gère  le  projet.  La  tarification  proposée  au  sein  de  la  Fabrique   devra   être   équitable   et   dans   la   mesure   du   possible   être   accessible   aux   personnes  les  moins  aisées.     Si   notre   projet   économique   ne   permet   pas   (encore)   de   produire   des   créations  professionnelles,  nous  proposons  de  soutenir  la  création  en   contrepartie   de   la   venue   d’artistes   par   la   mise   à   disposition   d’outils   et   compétences.   Notre   enquête   nous   a   mené   à   penser   que   outre   la   qualité   de   l’accueil   et   des   espaces,   le   logement   est   l’argument   principal   qui   nous   permettra   de   valoriser   cet   échange   auprès   des   artistes.  Par  le  développement  de  l’activité  de  restauration  et  à  travers   la   création   d’un   partenariat   avec   la   cuisine   centrale   de   la   municipalité   41  


nous prendrons   en   charge   à   court   terme   les   repas   dans   les   temps   de  

le portage   du   projet   (salariat,   communication)   et   sur   un   pourcentage   du  

résidence.  

chiffre d’affaire  du  projet  dans  le  cas  d’une  tarification  des  destinataires.  

-­‐Prestation d’ingénierie   culturelle,   montage   de   projets   culturels   et  

Cadre règlementaires  normes  et  législation  

artistiques:  

Le lieu   sera   conçu   par   un   architecte   qui   devra   prendre   en   compte   les  

Cette activité  sera  déclinée  de  plusieurs  façons  :  

normes réglementaires   des   établissements   recevant   du   Public   (ERP),   et  

-­‐ conseil,  aide  à  la  mise  en  place  de  projets  culturels  et  artistiques  d’autres  

notamment les  enfants  dès  leur  plus  jeune  âge.    

associations, formations  artistiques,  ou  particuliers  (par  exemple  le  conseil  

Le café  sera  classé  en  ERP  de  TYPE  N  de  5ème  catégorie,  et  La  Fabrique  en  

au démarrage  de  carrière  pour  les  jeunes  musiciens  du  territoire  souhaitant  

ERP de  Type  L  de  5ème  catégorie.    

se professionnaliser)  

-­‐ co-­‐portage  de  projet  avec  une  ou  plusieurs  autres  structures  (organisation  

La qualité  de  membre  de  l’association  sera  nécessaire  pour  :  

d’évènements participatifs,  festifs,  concours)  

-­‐Consommer dans  le  café  un  produit  vendu  par  le  café  

-­‐ portage  de  projets  culturels  et  artistiques  en  autonomie.  

-­‐Disposer des  outils  et  de  l’équipement  de  la  structure  

-­‐ réponse  aux  appels  d’offre  dans  le  domaine  des  arts  et  de  la  culture.  

-­‐participer à  une  activité  organisée  par  la  structure  

Bien entendu  l’essentiel  de  l’activité  dans  un  premier  temps  concernera  les  

projets et  évènements  directement  liés  à  la  Maison  du  Garde  Barrière.    

Dans le  cas  ou  une  autre  association  organiserait  un  atelier  dans  la  fabrique,  

Les projets   que   nous   développerons   en   autonomie   concerneront  

une convention  de  partenariat   stipulant  les  contreparties  et  engagements  

essentiellement la   musique   et   la   gastronomie,   sous   la   forme   d’ateliers  

de chaque  structure  sera  établie.    

collectifs, de   rencontres,   concerts   ou   dégustations.   Ils   auront   lieu   dans   le  

Aucune   convention   ne   sera   signée   pour   l’organisation   d’un   évènement  

café, la  fabrique,  et  de  façon  générale  sur  un  territoire  comprenant  l’ancien  

dans le   café,   celui   ci   étant   sous   la   gestion   permanente   de   l’association  

bassin minier  de  Provence  entre  Gardanne  et  Aubagne.    

principale. Néanmoins   il   sera   demandé   de   respecter   la   charte   de   bon    

D’une façon  générale,  la  tarification  appliquée  sera  calculée  en  fonction  du  

fonctionnement de  celui-­‐ci.  

nombre d’heures  d’accompagnement,  de  l’implication  de  l’association  dans  

   

42


Au moins  l’un  des  membres  du  bureau  de  l’association  et  ou  des  employés  

Nous serons   vigilants   à   respecter   le   code   du   travail   et   la   législation   en  

devront être   titulaires   des   formations   dispensés   par   des   organismes  

vigueur sur  l’embauche  des  contrats  à  durée  déterminée,  que  ce  soit  pour  le  

agréés :  

personnel intervenant  en  tant  qu’animateur  que  pour  les  artistes.    

-­‐ La   formation   pour   obtenir   le   permis   d’exploitation   et   ainsi   pouvoir   être   titulaire  d’une  licence  III  de  débit  de  boisson   -­‐  La  formation  HACCP,  sanitaire,  hygiène,  risque  et  sécurité,  afin  de  pouvoir   proposer   une   activité   de   restauration   et   obtenir   la   licence   de   petite   restauration  (PR)   -­‐Nous  ne  pensons  pas  demander  la  licence  I  d’organisateur  de  spectacle   à   court   terme.   Notre   activité   de   salle   de   spectacle   étant   très   minoritaire,   nous  embaucherons  le  personnel  artistique  par  l’intermédiaire  du  GUSO.     TVA  :  

Certaines

des

activités

de

l’association

(débit

de

boisson/restauration) seront   assujetties   à   la   TVA   et   à   la   taxe   sur   les   sociétés.       Les   activités   liées   aux   pratiques   artistiques   et   culturelles   et   nécessitant   l’embauche   de   personnel   intervenant,   seront   elles   soumises   à   la   Taxe   sur   les  salaires.   Nous   diffuserons   de   la   musique   au   sein   du   lieu.   Cette   pratique   est   encadrée   par   la   SACEM   est   nous   nous   acquitterons   de   la   redevance   sur   les   droits   d’auteur.  

   

43


Etat de  la  concurrence     Nous   avons   décidé   d’étudier   une   diversité   importante   de   types   d’établissements   dont   nous   pensons   pouvoir   dégager   des   informations   après  l’étude  de  leur  fonctionnement  et  de  leur  marché.   L’étude  de  la  grande  majorité  des  lieux  s’est  faite  par  documentation,  mais   nous   avons   aussi   eu   des   entretiens   pour   les   établissements   qui   nous   semblaient   être   les   plus   révélateurs.   Nous   avons   élargi   notre   recherche   à   l’ensemble  du  territoire  national  pour  identifier  les  projets  innovants  et  les   bonnes   pratiques.   Nous   avons   aussi   identifié   les   établissements   ayant   des   activités   similaires   à   l’échelle   la   plus   locale   et   significative   selon   les   marchés.     Débit  de  boisson  petite  restauration  :   Concernant   la   partie   débit   de   boisson,   les   cafés   associatifs,   les   cafés   culture,   les   cafés   parent   enfant   sont   notre   référence.   Dans   le   département   des   Bouches   du   Rhône   ils   sont   situés   uniquement   dans   des   villes   de   plus   de   50.000   habitants   et   en   majorité   à   Marseille.   Leur   ressource   provient   essentiellement   de   la   vente   de   boissons   le   soir,   et   plus   fortement   les   vendredis  et  samedis.     De  manière  générale  en  France,  très  peu  proposent  de  la  restauration  pour   des   raisons   d’espace,   de   rigueur   des   normes   d’hygiènes   à   respecter,   et   du   manque  de  ressources  humaines.  

Leurs projets   fonctionnent   autour   de   l’investissement   des   bénévoles   et   ils   parviennent  rarement  à  créer  plus  de  deux  emplois  de  permanent.  Le  cout   trop  élevé  du  loyer  est  la  charge  principale  sur  le  modèle  économique  qui   les  met  souvent  en  difficulté.       Un   problème   récurrent   auquel   sont   confrontés   ces   établissements   reste   la   confrontation  avec  le  voisinage  concernant  le  tapage  nocturne.     A  l’échelle  locale…  Il  n’existe  aucun  établissement  similaire  dans  un  rayon   de   15km   du   projet,   qui   propose   comme   nous   le   ferons,   à   la   fois   un   lieu   ouvert   à   tous,   convivial,   proposant   des   animations   artistiques,   culturelles,   d’information   et   de   sensibilisation   citoyennes,   sur   l’éducation,   l’environnement   et   ce   façon   permanente.   Par   ailleurs   il   n’existe   pas   non   plus   de   débits   de   boissons   restaurants   dans   un   périmètre   proche   que   l’on   pourrait   appeler   «  responsables  »,   qui   proposent   la   vente   de   produits   choisis  selon  leur  zone  (la  plus  locale  possible)  et  leur  mode  de  production   (agriculture  biologique,  commerce  équitable,  artisanat,  principes  éthiques  «   humanistes  »).     Les   «  Cercles   privés  »   ont   historiquement   remplis   la   fonction   de   lieu   de   rencontre   et   d’échange   citoyen.   Ils   connaissent   un   taux   de   fréquentation   en   baisse.   Le   «  Cercle   de   l’avenir   musical  »,   situé   à   proximité   du   lieu   où   nous   nous   implanterons   annonce   depuis   quelques   mois   qu’il   devra   fermer   si   sa  

   

44


situation ne   s’améliore   pas.   Ceci   est   du   essentiellement   au   vieillissement   de  

La Bouilladisse  et  les  villages  limitrophes  sont  en  déficit  de  ce  type  d’espace  

sa clientèle.    

d’avantage encore  les  soirs,  mercredi,  et  samedi.  

La Bouilladisse   compte   aussi   2   bars   tabacs.     La   fréquentation   des   bars   est  

Sur la   Bouilladisse   le   centre   culturel   de   La   Bouilladisse   qui   met   à  

très faible,   basée   essentiellement   sur   une   clientèle   de   20-­‐30   clients  

disposition ses   locaux   pour   des   associations   artistiques   et   culturelles   est  

quotidiens réguliers,   et   de   passants   occasionnels   du   à   l’activité   de   Tabac  

saturé, ce   qui   devrait   s’accentuer   encore   d’avantage   avec   la   réforme   du  

maintenant quasiment   toujours   associée   pour   les   établissements   de   ce  

temps scolaire.   Il   en   va   de   même   pour   l’école   de   musique   qui   refuse   des  

territoire.

élèves chaque  année  et  ne  peut  plus  ouvrir  de  classe.  Il  en  va  de  même  dans  

La Bouilladisse   et   les   villages   limitrophes   comptent   11   restaurants   en  

les villages  limitrophes.    

activité, dont  la  moitié  font  également  de  la  vente  à  emporter.  Une  dizaine  

Il faut   se   rendre   à   Aix   en   Provence   ou   Marseille   pour   trouver   un   espace  

d’établissements supplémentaires   ne   font   que   de   la   vente   à   emporter  

équipé à   louer   pour   y   avoir   une   pratique   artistique   ponctuelle   (local   de  

(camions pizza-­‐poulets).  

répétition). La  tarification  se  fait  au  forfait,  horaire  ou  journée.    

Un salon   de   thé   ainsi   qu’un   PUB   Irlandais   connaissant   une   réelle   popularité  

ont ouverts  ces  deux  dernières  années  à  5  et  10km  de  notre  site.    

La régie  culturelle  PACA  et  la  structure  qui  propose  une  offre  à  proximité  la  

plus proche   de   ce   que   nous   proposons.   Elle   met   à   disposition   des   artistes  

Mise à  disposition  d’espace,  accueil  de  résidence  d’artistes  :  

deux espaces   pour   finaliser   une   création.   Les   artistes   ont   accès   à   un   tarif  

En France,   la   mise   à   disposition   d’un   espace   de   40m2   avec   loge,  

préférentiel au   parc   de   matériel   de   la   structure.   Une   restauration   payante  

« équipable  avec   du   matériel   artistique   et   mobiliers   adaptés   est   proposé  

est disponible   sur   place,   mais   pas   de   logement.   La   mise   à   disposition   fait  

par tout   type   de   structure,   sociétés,   collectivités.   Les   conventions   de   mise   à  

office de  la  signature  d’une  convention,  et  du  paiement  d’une  redevance  de  

disposition, la   tarification   sont   très   variables   selon   les   territoires   et   les  

l’ordre de   10   euros   la   journée.   Ce   projet   qui   a   commencé   en   2009   est   un  

politiques publiques   locales.   Majoritairement   ils   sont   mis   à   disposition  

succès car   il   a   accueilli   en   2012   71   compagnies,   et   atteint   un   taux  

gracieusement à   des   associations   qui   embauchent   un   intervenant   pour  

d’occupation de   plus   550   jours   sur   les   deux   lieux.   Nous   pensons   être  

mener un  atelier.    

complémentaire de  l’offre  de  la  régie,  sur  des  formations  et  compagnies  en  

besoin de  moins  d’équipement,  moins  de  hauteur  d’accroche.      

   

45


Les espaces  de  ce  type,  implantés  sur  le  territoire  proche,  sont  saturés.  Les  

Bien entendu   chaque   village   dispose   d’un   ou   plusieurs   services   élaborant  

associations qui   en   sont   bénéficiaires   très   peu   souvent   renouvelées.  

une politique   sociale   et   culturelle   et   menant   à   bien   des   projets.   Nous  

L’originalité et  la  force  de  notre  proposition,  résident  aussi  et  surtout  dans  

pensons néanmoins   que   nous   serons   une   ressource   intéressante   pour   les  

le roulement  continuel  des  propositions  donc  l’élargissement  des  potentiels  

communes qui   ne   souhaitent   pas   tout   gérer   en   direct.   La   réforme   du   temps  

bénéficiaires. La   proximité   directe   du   café   permettra   aussi   de   promouvoir  

scolaire ou   encore   la   mise   en   place   d’un   projet   à   destination   d’un   public  

les activités  aux  usagers  de  ce  dernier.  

d’adolescents sont   deux   exemples   de   prestations   pour   lesquelles   nous  

avons déjà  étés  sollicités.  

Prestation d’ingénierie  culturelle  :  

Pour trouver  ce  type  de  prestation  il  faut  se  rendre  sur  Marseille  et  Aix  en  

La légitimité   du   projet   est   qu’il   répond   à   la   fois   d’une   demande   de  

Provence. Elles   sont   souvent   portées   par   des   structures   plus   importantes  

projet de  territoire  par  les  institutions  publiques  locales,  répond  aussi  

avec d’autres  projets.  On  peut  citer  par  exemple  :  

à une  demande  de  la  population.    

-­‐ Les  Têtes  de  l’Art  

Une des  forces  du  projet  est  l’adaptabilité  des  prestations  de  services,  

-­‐ Le  Pole  Info  Musique  

produits et   marchandises   proposés.   Proposer   des   produits   et   services  

-­‐ Le  B.I.P  

de trois   secteurs   d’activités   différents   mais   complémentaires   sur   le  

-­‐ Info  Conseil  artiste  

même site,   permet   un   brassage   plus   important   de   clientèle.  

-­‐ Les  maisons  des  associations  

Néanmoins il   demande   à   la   structure   une   plus   grande   disponibilité  

des employés   qui   portent   les   compétences   en   gestion   de   projet,   en  

Un manque  réel  d’expertise  dans  le  montage  de  dossier  culturel,  la  stratégie  

stratégie de  communication,  en  administration.  

de communication   existe   sur   ce   territoire,   et   nous   avons   identifié   que   outre  

des structures  associatives,  les  particuliers  voulant  développer  une  activité  

La motivation   de   la   clientèle   à   consommer   dans   notre   café   sera  

économique dans  l’art  et  la  culture,  ou  encore  les  services  des  mairies  ou  les  

essentiellement basée   sur   une   volonté   de   participer   à   un   projet  

établissements publics  seront  intéressés  par  cet  offre.    

commun, de   valoriser   des   produits   de   qualité,   locaux   et   sains,   quasi  

inexistant sur   la   zone   de   chalandise.   Cependant   le   prix   plus   juste   mais  

   

plus élevé   de   ces   produits   pourra   être   un   frein   à   une   consommation   46  


régulière, d’autant   que   notre   volonté   de   diversification   des   produits  

Clientèle  

proposés aura  comme  conséquence  une  marge  moins  élevée  sur  notre  

capacité à  négocier  les  prix  auprès  des  fournisseurs.  

Notre objectif   est   bien   entendu   d’attirer   notre   cœur   de   cible   dans   chaque  

secteur d’activité  à  profiter  des  autres  offres  de  l’établissement.  Une  maman  

Nous ferons   les   efforts   nécessaires   pour   que   le   voisinage   direct   soit  

cliente du   café   «  parent   enfant  »   sera   sollicitée   pour   profiter   d’ateliers  

respecté en   limitant   les   nuisances   sonores.   Pour   faire   face   à   ce  

menés dans   le   cadre   de   la   mise   à   disposition   de   salle   et   voir   même   être  

problème, nous   réaliserons   une   action   de   médiation   et   d’explication  

usagère du  bureau  d’incubation  si  elle  veut  monter  un  projet  professionnel  

du projet   aux   personnes   concernées.   Le   café   fermera   en   semaine   à  

en lien  avec  les  arts  et  la  culture.  

22h, et   en   week-­‐end   à   1h,   et   nous   agirons   de   façon   à   ce   qu’aucun   abus  

Une personne   qui   bénéficiera   d’une   activité   menée   dans   la   Fabrique   sera  

ne soit  permis.  

amenée à  devenir  client  du  café.  

Le bon   fonctionnement   des   ateliers   mise   en   place   dans   la   fabrique  

Il est  difficile  d’appréhender  le  volume  de  clientèle  possible  dans  ce  type  de  

n’aura lieu   que   s’ils   répondent   à   des   envies   de   la   clientèle   et   mis   en  

projet n’existant   pas   sur   un   territoire   similaire.   Nous   pensons   que   la  

place en   collaboration   avec   elle.   Par   ailleurs   des   contreparties   et   de   la  

fréquentation sera   située   entre   celle   que   peuvent   connaître   les   cafés  

qualité de   l’équipement   de   la   Fabrique,   dépendra   son   attrait   envers  

associatifs, situés  dans  des  grandes  villes  ou  villes  moyennes  et  les  bistrots  

les artistes  émergents  ou  professionnels.  

de pays  situés  en  milieu  rural.    

Nous espérons   atteindre   1000   adhésions   la   première   année   d’activité,  

Notre capacité   à   mettre   en   place   une   médiation   culturelle,   et   des  

compter sur   l’implication   d’un   collège   solidaire   de   5   personnes   et  

évènements avec   un   fort   taux   de   fréquentation,   nous   donnera   la  

l’aide d’une   vingtaine   de   bénévoles   très   impliqués   et   d’une  

légitimité nécessaire   au   développement   de   l’activité   du   bureau   et   de  

cinquantaine participant  plus  occasionnellement.  

l’offre de   prestation   d’ingénierie   culturelle.   Pour   certains   publics,  

notre image   «  d’affiliation   ou   au   d’indépendance  »   par   rapport   aux  

partenaires publics,   sera   une   motivation   ou   un   frein   à   avoir   recours  

aux services  du  bureau.  

     

47


Le Café  :   le  cœur  de  cible  de  la  clientèle  du  café  réside  à  moins  de  6km  et  

fréquentation moyenne  en  semaine  de  10-­‐15  personnes  la  journée  et  20-­‐30  

est composé  de  parents  d’enfants  de  1  à  18  ans  et  de  retraités  «  actifs  »,  les  

personnes en   soirée,   de   30-­‐40   personnes   le   mercredi   et   samedi   en   journée,  

enfants de   1   à   17   ans,   les   jeunes   adultes   qu’ils   soient   étudiants,   travailleurs  

et de   100-­‐150   personnes   le   vendredi   et   samedi   en   soirée.   (nous   nous  

ou sans   activité   vivant   toujours   sur   le   territoire.   Les   personnes   déjà  

sommes basés   ici   sur   l’analyse   des   documents   donnés   par   le   3C   à   Aix   en  

sensibles aux  arts  et  à  la  culture  et  aux  questions  environnementales  et  de  

Provence et  l’Equitable  Café  à  Marseille)  

citoyenneté, seront  le  cœur  de  cible  des  évènements  proposés  dans  le  café.  

En Zone   rurale,   un   café   associatif   a   une   fréquentation   moyenne   en   semaine  

Un effort  particulier  sera  fait  pour  attirer  la  catégorie  dite  «  jeune  »  sur  des  

de 5-­‐10   personnes   la   journée   et   10-­‐15   personnes   en   soirée,   de   20-­‐30  

horaires définis,  et  ce  dans  le  cadre  d’un  partenariat  avec  la  mairie.    

personnes le   mercredi   et   samedi   en   journée,   et   de   50-­‐100   personnes   le  

Par ailleurs  nous  espérons  qu’à  moyen  terme  le  rayonnement  de  la  qualité  

vendredi et   samedi   en   soirée.   (Nous   nous   sommes   basés   ici   sur   l’analyse  

artistique des  projets  du  lieu  amènera  un  public  d’artistes  et  acteurs  de  la  

des entretiens   réalisés   avec   le   Café   du   peuple   à   Veynes,   le   Tracteur   à  

culture et  des  arts  résidants  entres  Aix  Marseille,    la  Ciotat  et  Saint  Maximin.  

Puimoisson)

Bien que   peu   de   touristes   dits   «  voyageurs  »   ne   fréquentent   ce   territoire,  

-­‐ la   fréquentation   moyenne   des   établissements   de   type   bar,   restaurants   sur  

nous souhaitons  que  le  café  soit  une  étape  touristique  identifiée  de  celui-­‐ci.  

La Bouilladisse  et  les  villages  limitrophes.    

En période   scolaire   nous   aimerions   atteindre   à   court   terme   une  

fréquentation du   café   de   25   personnes   par   jour   de   semaine,   et   de   50  

personnes le   mercredi   et   samedi   en   journée,   50   personnes   le   vendredi   et  

samedi soir.  

Si aucune  étude  précise  n’existe,  nous  avons  estimé  cette  fréquentation  en  

nous basant  sur  plusieurs  critères  :  

-­‐ la   fréquentation   estimée   des   usagers   de   La   Fabrique   et   du   bureau   en  

fonction des   ateliers   programmés.   En   moyenne   la   Fabrique   accueillera   20  

personnes différentes  chaque  jour.  

-­‐ la   fréquentation   moyenne   des   cafés   associatifs   en   fonction   de   leur  

territoire d’implantation.   En   zone   urbaine   un   café   associatif   a   une        

48  


La Fabrique  :  le  cœur  de  cible  de  la  clientèle  de  la  fabrique  sera  composé  :  

Dans le   cadre   d’un   projet   en   phase   de   montage   avec   la   mairie,   l’espace  

-­‐ des   particuliers   résidant   à   moins   de   10km   du   site,   proposant     une   activité  

devrait être   utilisé   le   mercredi   et   samedi   après-­‐midi   pour   des   projets   à  

bénévole ou  rémunérée  dans  un  domaine  des  arts  et  de  la  culture  de  façon  

destination des   jeunes   de   13   à   17   ans,   il   est   difficile   de   savoir   encore   leur  

ponctuelle (sous  forme  d’atelier  ou  de  stage)    

nombre.

-­‐ des   d’associations   implantées   entre   Gardanne   et   Aubagne,   ne   disposant  

pas de  locaux,  voulant  organiser  des  ateliers  et  stages  en  lien  avec  les  arts,  

Le Bureau  :  le  cœur  de  cible  de  la  clientèle  des  prestations  du  bureau  sera  :  

la culture,  et  ce  de  façon  ponctuelle.  

-­‐ la   municipalité   de   La   Bouilladisse   et   des   villages     limitrophes   pour   les  

-­‐ des   élèves   des   établissements   scolaires   de   la   Bouilladisse,   et   des   villages  

prestations d’interventions   dans   les   établissements   scolaires   ou   pour   des  

limitrophes.

projets concernant  la  jeunesse.    

-­‐ des  artistes  amateurs  de  La  Bouilladisse  et  des  villages  limitrophes    

-­‐ les   associations   de   La   Bouilladisse   et   des   villages     limitrophes   pour   le  

-­‐ des   compagnies   artistiques   et   formations   musicales   émergentes   ou  

conseil, le  co-­‐portage  de  projets  culturels  et  artistiques,  la  mise  en  place  de  

professionnelles feront  partie  de  la  clientèle  cœur  de  cible  de  La  Fabrique.  

projets de  mutualisation.  

C’est à   travers   les   ventes   issues   de   leur   intervention   dans   le   café   et   des  

projets montés   via   La   Fabrique   que   l’association   pourra   y   trouvera   un  

Partenaires opérationnels  :    

retour financier.     Nous  mettrons  en  place  dans  la  Fabrique  dès  la  première  année  12  heures   d’ateliers   artistiques   hebdomadaires   et   nous   organiserons   6   stages   de   5   jours  autour  d’une  discipline  artistique  culturelle  spécifique.  Au  total  nous   avons  défini  pouvoir  intervenir  auprès  de  80  à  100  personnes.   Chaque   saison   nous   pensons   accueillir   15   à   20   formations   musicales,   compagnies   artistiques   émergentes   ou   professionnelles,   environ   60   à   80   artistes.     Nous   mettrons   rapidement   à   disposition   l’espace   équipé   en   moyenne   10   heures  toutes  les  deux  semaines,  soit  40  à  60  personnes  de  plus  concernées.        

Afin de  créer  une  saine  effervescence  autour  du  projet  nous  établirons  des   partenariats   avec   des   associations   et   structures   du   territoire   que   nous   solliciterons.  Ouvert  à  tous  nous  avons  déjà  créé  et  envisagé  des  liens  forts   avec  :   A   la   Bouilladisse  :   les   Amis   de   l’Instruction   Laïque,   l’association   Les   Pitchoun,   l’association   EDEN  afin   de   mettre   en   place   des   activités   autour   de   l’éducation,  la  parentalité.   -­‐  la  médiathèque  et  l’école  de  musique  de  La  Bouilladisse,  le  centre  de  loisir   Leo  Lagrange  pour  des  projets  communs  à  destination  de  leur  public.   49  


-­‐ Le   SEL   système   d’échange   local   qui   souhaiterait   pouvoir   tenir   ses  

Relations aux   collectivités   territoriales   et   partenariats  

permanences dans  le  café.  

privés

-­‐ l’Escale  Saint  Michel  à  Aubagne  concernant  de  la  mutualisation  de  poste,   et  la  création  de  projets  en  lien  avec  les  musiques  actuelles.   -­‐la   société   «  a   parent   tiers  »,   basée   à   Roquevaire,   spécialisée   dans   le   conseil   et  l’accompagnement  de  l’éducation  des  adolescents  qui  pourrait  intervenir   comme  prestataire  dans  la  réalisation  d’une  partie  du  projet  à  destination   des  jeunes  de  13  à  17  ans.   La   programmation   du   café,   notamment   musicale   sera   élaborée   en   réseau   avec  d’autres  cafés  associatifs  du  département,  notamment  l’Equitable  Café   à   Marseille   le   Café   Culturel   Citoyen   à   Aix   en   Provence.   Nous   aimerions   ouvrir   cette   initiative   à   moyen   terme   aux   autres   cafés   associatifs   ou   café   culture  de  la  Région.      

Réseaux et  fédérations     Il  est  important  que  l’association  adhère  à  certains  réseaux  de  ses  secteurs   d’activités,   afin   d’abord   de   mutualiser   certains   efforts   mais   aussi   d’être   attentifs   et   participer   à   l’émergence   de   solutions   alternatives,   renouveler   les   idées   de   programmation   et   expérimenter   celles   qui   fonctionnent   ailleurs.   Nous  envisageons  à  court  terme  d’adhérer  à  trois  réseaux  :   -­‐  Le  réseau  des  cafés  associatifs  Le  RECA   -­‐  Le  réseau  des  cafés  cultures  collectif  Bars  Bar   -­‐  La  fédération  internationale  des  cafés  des  enfants.        

Etant donné  les  caractéristiques  citoyennes,  culturelles  et  économiques  du   projet,   il   nous   paraît   logique   de   tisser   des   relations   avec   les   collectivités   territoriales,  acteurs  publics  et  privés  du  territoire  proche,  notamment  dans   un  soutien  du  financement  des  actions  et  du  fonctionnement  du  lieu.       Partenaires  publics  :   -­‐   Mairie   de   La   Bouilladisse  :   les   discutions   avec   la   mairie   de   la   Bouilladisse   ont   amené   à   imaginer   que   le   village,   déjà   propriétaire   du   terrain  et  du  bâti  sera  maître  d’œuvre  du  projet  d’investissement  pour  les   nouveaux  espaces.     La  mairie  propriétaire  du  bâti,  la  mise  à  disposition  gracieuse  du  bâtiment,   accompagné  de  l’entretien  général  et  du  paiement  des  énergies  la  condition   de  partenariat  que  nous  pensons  indispensable  pour  une  meilleur  viabilité   économique   du   projet.   Il   est   aussi   indispensable   de   pouvoir   penser   une   stratégie   de   développement   du   projet   sur   plusieurs   années,   6   années   paraissant   être   cohérent   par   rapport   à   la   mandature   politique   d’une   municipalité.  L’outil  juridique  pour  contractualiser  cette  mise  à  disposition   sera  une  convention.   La   mairie   assurera   le   bâti,   et   l’association   devra   assurer   le   matériel,   les   équipements,  et  les  personnes.  La  mairie  acquittera  toutes  les  contributions   et  taxes  frappant  le  sol  et  les  constructions.   50  


Une première   convention   de   mise   à   disposition   sera   signée   à   compter   de  

-­‐ Région   Provence   Alpes   Côtes   d’Azur  :   nous   solliciterons   le   conseil  

l’inauguration jusqu’à   la   fin   du   prochain   mandant   2014-­‐2020.   Nous  

régional dans   le   cadre   du   dispositif   de   soutien   à   l’emploi   de   type   poste  

proposerons qu’une   évaluation   d’étape   au   bout   de   3   ans   soit   faite   avec    

ADAC, ESPER   ou   FONJEP.   A   moyen   terme   la   perspective   de   la   création   d’un  

reconduction automatique.  

lycée à   proximité   rendra   le   conseil   régional   un   partenaire   incontournable.  

Une demande   d’aide   au   fonctionnement   sera   aussi   demandée,   et   bien  

Nous pensons   aussi   possible   de   solliciter   la   région   sur   de   l’aide   à  

entendu une   aide   ponctuelle   en   fonction   des   projets   montés   avec   certains  

l’embauche de   personnel   artistique,   mais   aussi   dans   la   mise   en   place   de  

publics (réforme  du  temps  scolaire-­‐  projet  jeunes-­‐  vieillissement  actif)    

projets concernant  la  jeunesse  (12-­‐17  ans).    

Nous solliciterons  les  services  des  structures  de  la  région  telles  que  la  Régie  

-­‐ Communauté   d’agglomération   du   Pays   d’Aubagne   et   de   l’Etoile  :   le  

Culturelle et  l’A.R.C.A.D.E  par  exemple.  

projet rayonnera  sur  une  majeure  partie  de  ce  territoire.  Un  partenariat  sur  

la compétence  de  la  collectivité  dans  l’aide,  le  soutien  et  le  développement  

Le développement   de   notre   activité   nous   orientera   à   moyen   terme   à   nous  

de l’Economie  Sociale  et  Solidaire  pourrait  permettre  au  projet  un  soutien  

positionner sur   les   dispositifs   et   politiques   d’aide   des   ministères   de   la  

financier sur  la  création  d’emplois  pérennes.  Nous  envisageons  solliciter  la  

culture et   de   la   communication,   de   la   jeunesse,   des   sports   et   de   la   vie  

communauté d’agglomération  au  début  2015,  pour  la  création  d’un  poste  à  

associative de  l’économie  sociale  et  solidaire.    

temps complet  en  CDI.  

Sociétés Civiles  et  de  gestions  collectives  

-­‐ Conseil   Général   des   Bouches   du   Rhône  :   nous   sollicitons   le   conseil  

A moyen   terme   et   dans   le   cadre   d’un   développement   significatif   des  

général pour   une   aide   à   l’achat   de   l’équipement   du   café   et   de   la   Fabrique,  

activités de  diffusion  artistique,  nous  solliciterons  les  sociétés  civiles  et  de  

nécessaire au   démarrage   de   l’activité.     Nous   avons   sollicité   le   service  

gestion collectives.  Par  exemple,  pour  la  musique,  nous  pourrons  solliciter  

culture (mission   musique)   ainsi   que   le   service   économique     (ESS).   Nous  

sur leur  dispositif  d’aide  au  lieu  de  diffusion  :  

solliciterons le   CG   pour   de   l’aide   au   projet   concernant     l’enseignement  

-­‐ Le   CNV   (Centre   National   des   Variétés)   pour   son   aide   à   la   diffusion   des  

artistique et  les  pratiques  culturelles  collectives.  

salles de   spectacles   https://www.cnv.fr/aide-­‐%C3%A0-­‐la-­‐diffusion-­‐des-­‐

salles-­‐de-­‐spectacles

   

51


-­‐ La   SACEM   (Société   des   Auteurs,   Compositeurs   et   Editeurs   de   Musique)  

une volonté   politique   de   développer   ce   projet   existe   et   de   nombreux  

pour son  aide  aux  salles  et  lieux  de  diffusion  de  musiques  actuelles  

projets similaires  se  développent  et  se  forment  en  réseau.    

Don et  Mécénat  privé  :  

A l’échelle   locale,   il   existe   deux   menaces,   la   première   étant   une  

Le don   et   le   mécénat   seront   demandés   et   mis   en   avant   pour   le  

réticence de   certaines   associations   et   structures   qui   voient   une  

développement du  projet.  Qu’il  soit  financier,  en  nature  ou  de  compétence,  

concurrence à  leur  activité  dans  notre  projet,  mais  aussi  la  possibilité  

nous nous   adresserons   aux   particuliers   comme   aux   entreprises   de  

qu’un changement   de   direction   politique   mette   en   péril   l’expérience   à  

proximité. Nous   candidaterons   aussi   aux   appels   d’offres   des   fondations  

moyen terme.   De   plus   la   réforme   territoriale   que   représente   la   mise  

pour des  actions  spécifiques  que  nous  mènerions.  

en place  de  la  Métropole  et  le  transfert  des  compétences  de  la  mairie  

Nous avons  par  exemple  la  possibilité  d’avoir  un  mécénat  d’une  entreprise  

et de   la   communauté   d’agglomération   pourrait   mettre   en   danger   le  

du village   qui   fabrique   des   pâtes   fraiches   et   qui   nous   fournirait  

projet.

gracieusement. Vous  trouverez  en  Pièce  jointe  une  liste  de  ces  mécènes.  

L’offre de   mutualisation,   de   co-­‐portage   de   projet,   de   partenariats   avec  

Nous  nous  efforcerons  de  proposer  des  contreparties  valorisantes  pour  nos  

plusieurs structures   culturelles   et   artistiques   du   territoire   nous  

partenaires mécènes   en   accord   avec   nos   valeurs.   Nous   pensons   par   exemple   à   des   places   gratuites   pour   leurs   employés   à   certaines   activités   dans   la   fabrique,   à   l’illustration   de   leur   logo   par   des   artistes   amateurs   sur   l’une  des  façades  des  bâtiments  pendant  quelques  semaines.  

permettront d’être  visible  et  identifié  par  un  très  grand  nombre.      

 

De l’analyse  de  notre  clientèle,  réseaux  de  prestataires  et  partenaires  

il apparaît  plusieurs  éléments  importants.     D’abord   une   forte   proportion   de   la   population   fait   parti   pour   l’un   ou   l’autre  des  trois  secteurs  d’activités  de  notre  cœur  de  cible.  De  même  

   

52


Business plan

Le projet   que   nous   proposons   s’inscrit   dans   la   vision   d’un   développement   économique   mélangeant   les   financements   publics   et   privés   par   la   subvention,  le  mécénat,  le  don,  et  les  ressources  propres  issues  de  la  vente   de  marchandises  et  de  prestations  de  service.     Nous   solliciterons   régulièrement   les   collectivités,   les   dispositifs   des   directions   régionales   des   ministères,   sur   de   l’aide   au   projet   pour   l’organisation  d’événements  ponctuels  artistiques,  culturels,  éducatifs.   Nous  sollicitons  l’aide  et  l’appui  des  collectivités  dans  la  perspective  d’une   augmentation   progressive   de   nos   ressources   propres   et   d’une   diminution   équivalente   des   subventions,   pour   à   l’équilibre   réussir   à   assumer   complètement  le  fonctionnement  du  projet  en  autonomie.         Nous  envisageons  une  progression  de  nos  recettes  propres  d’au  moins  10%   par   an   les   trois   premières   années.   Par   ailleurs   le   développement   du   territoire   nous   permettra   d’ici   3   ans   d’envisager   d’avantage   de   soutien   émanant   des   collectivités   territoriales,   et   notre   rayonnement   de   solliciter   d’avantages  de  partenaires  mécènes.         53  


L’avantage le   plus   fort   de   notre   plan   économique   et   sans   aucun   doute   la  

Nous avons   identifié   plusieurs   dispositifs   sur   lesquels   nous   nous  

mise à   disposition   gratuite   des   locaux   par   la   mairie   de   La   Bouilladisse.   Bien  

positionnerons à  court  terme  :  

entendu notre   structure   serait   mise   au   défi   dans   le   cas   ou   ce   partenariat  

prendrait fin.   Pour   parer   à   cette   éventualité,   nous   avons   défini   que  

Aide à   la   création   de   Poste   d’agents   de   développement   (ADAC   ou   ESPER)  

l‘association serait   propriétaire   de   tout   l’équipement   nécessaire   au   projet.  

Ainsi nous  pourrions  en  revoyant  notre  modèle  économique  déménager  et  

Poste dits  «  Fonjep  »     Les  contrats  Aidés  

reproduire le   projet   sur   un   autre   site,   en   revoyant   notre   modèle  

Le Cui-­‐  CAE  

économique.

Le contrat  de  génération  

Aide à  l’embauche  de  personnel  artistique  

Par ailleurs,   les   grands   axes   de   notre   projet   nous   placent   en   position   très  

avantageuse pour  développer  du  mécénat  de  proximité  avec  les  sociétés  et  

Les dispositifs   d’aide   à   l’embauche   du   personnel   technique   et  

artisans du   territoire,   qu’  il   soit   financier,   matériel   ou   de   produits,   ou  

artistique pour  les  lieux  de  diffusion  musicale.  

encore de  compétence.  

Nous sommes   attentifs   à   l’évolution   de   deux   dispositifs   particulièrement  

qui nous  l’espérons  seront  accessibles  par  la  structure.  

Il nous  paraît  important  d’augmenter  progressivement  notre  capacité  

En région   Paca,   un   dispositif   d’aide   à   la   programmation   musicale   des  

d’autofinancement avec   le   développement   des   activités.   Nous  

établissements labélisés   «  bistrot   de   pays  »,   par   la   le   soutien   à   l’embauche  

souhaitons que   les   ressources   propres   issues   des   prestations   de  

de personnel   artistique   de   spectacles   musicaux   aidés   dans   le   cadre   du  

services de   la   Fabrique   et   du   bureau   remplacent   petit   à   petit   les  

conseil à  la  création  géré  par  le  service  culture  la  Région  PACA.  

subventions de  fonctionnement.  

A l’échelle   nationale,   et   disponible   aux   structures   d’un   territoire   qui   y  

En tant  qu’association,  et  parce  que  nos  activités  touchent  très  largement  à  

participent, un   dispositif   d’aide   à   l’embauche   de   personnel   artistique   de  

l’intérêt général,   nous   solliciterons   les   collectivités   territoriales   pour  

spectacles musicaux   par   les   cafés   cultures   (Etablissement   de   type   N   de  

démarrer de   nouvelles   embauches,   et   pérenniser   les   postes   en   harmonie  

catégorie 5).  Ce  dispositif  est  initié  par  le  collectif  Bars-­‐bar  dans  le  cadre  de  

avec l’augmentation  de  notre  chiffre  d’affaire.        

la plateforme  de  fédération  cafés  cultures.     54  


Valorisation de  l’apport  de  la  mairie  aux  frais  de  fonctionnement   Nous  avons  procédé  au  calcul  d’une  valorisation  financière  de  l’apport  de  la   mairie   par   la   mise   à   disposition   gracieuse   des   locaux   et   le   paiement   des   énergies  :     Eau,  Energie   2  500  €   2  600  €   2  700  €   Locations  immobilières   12  000  €   13  000  €   14  000  €   Entretien    et  réparation   600  €   650  €   700  €   TOTAL  APPORT  MAIRIE   15  100  €   16  250  €   17  400  €         Explication  sur  certains  postes  de  dépenses  et  de  recettes  :     Nous   avons   calculé   les   recettes   prévisionnelles   des   prestations   de   service   dans  la  fabrique  et  via  le  bureau  en  nous  basant  sur  un  volume  d’activité  ci   dessous  :                  

Détail du   Chiffre   d’affaire   prestation  de  service     Conseil   et   soutien   développement   de   projets   artistiques   Interventions   artistiques   Hors   les  murs  (Action  culturelles)     Ateliers   Réformes   scolaire   hors  fabrique     MAD   fabrique   tout   ce   qui   se   passe  dans  la  fabrique   Ateliers  dans  Fabrique  

2015

800 €  

20 euros/H  de  travail    

1 000  €  

20 par   an   à   50   euros   par   presta   36   semaines   1H30/sem   20  euros/h   17sem   10h/sem   5   euros   de  l'heure   36   sem   10h/sem   35euros/h   8   sem   6h/jour   5J/sem   X   5euros  de  l'heure   10h/sem   52   sem/   25   euros/H    

1 100  €   850  €   12  600  €  

MAD fabrique  stages  vacances   1  200  €   Projets  jeunesse    

10 000  €  

Total  

27 550  €  

A noter  que  le  projet  jeunesse  est  une  prestation  que  nous  proposons  à  la   commune   de   La   Bouilladisse   et   aux   villages   limitrophes   sur   une   demande   de  la  mairie  de  la  Bouilladisse.   Nous   envisageons   dès   la   deuxième   année   une   forte   progression   des   activités  liées  au  bureau  e  à  la  Fabrique,  an  particulier  les  actions  dans  les   établissements  scolaires.        

     

55


Afin de   déterminer   le   Chiffre   d’affaire   prévisionnel   du   bar   la   première   année   d’activité,   nous   nous   sommes   basés   sur   le   taux   de   fréquentation   minimal   moyen   envisagé   par   type   de   jour   et   de   période   de   l’année.   Ces   estimations  sont  donc  la  version  pessimiste  de  l’activité  économique  de  la   partie  du  projet  débit  de  boisson  et  restauration.       Chiffre  d’affaire  BAR  et  RESTAURATION       bar   resta Total   urant   2014   Période  scolaire         Semaine  matin  midi  

25 €  

Semaine gouter  et  soir   100  €   mercredi   et   samedi   matin  et  midi   Vendredi   et   samedi   gouter  et  soir   Ca  moyen/  semaine   Total   Période   scolaire     (34   semaines)                  

50 €  

75 €  

30 €  

130 €  

100 €  

50 €  

150 €  

300 €  

30 €  

330 €  

 

 

685 €   23  290   €  

  25   consos   bar   +   10   plats   petit   dej   ou  dej   50   consos   bar   +   10   plats   gouters   apéros   50   consos   bar   +   10  plats   100   consos   bar   +   10  plats        

Période vacances     scolaires  année     Semaine  matin  midi   10  €   Semaine  gouter  et  soir   50  €   mercredi   et   samedi   50  €   matin  et  midi   Vendredi   et   samedi   150  €   gouter  et  soir   Ca  moyen/  semaine     Total   Période   vacances   scolaires  année  (8  semaines)     Période   vacances     scolaire  été   Semaine  matin  midi   10  €   Semaine  gouter  et  soir   50  €   mercredi   et   samedi   50  €   matin  et  midi   Vendredi   et   samedi   150  €   gouter  et  soir   Ca  moyen/  semaine     Total   Période   vacances   scolaires  été    (10  semaines)         Evènement   mensuel   6  000   festif   au   nombre   de   €   12         Total   CA   BAR   et     RESTAURATION   estimée    

25 €   20  €   20  €  

35 €   70  €   70  €  

10 cb  +  5  p   25cb  +  4  p   25cb  +  4p  

15 €  

165 €  

50cb +  3p  

 

340 €   2  720  €  

 

25 €   20  €   20  €  

35 €   70  €   70  €  

10 cb  +  5  p   25cb  +  4  p   25cb  +  4p  

15 €  

165 €  

50cb +  3p  

 

340 €   3  400  €  

 

4  000   €  

10  000   €  

 

 

39  410   €  

 

56


Concernant les  charges  salariales  nous  nous  sommes  basés  sur  les  besoins  

que l’envoi  postal,  plus  couteux,  notamment  car  cela  augmente  le  budget  à  

en ressources  humaines  permanentes  pour  le  fonctionnement  du  projet,  et  

consacrer pour   l’impression.   Nous   privilégierons   par   contre   l’achat   de  

en intervenant  pour  mener  les  ateliers  et  actions  ponctuelles.    

campagnes publicitaires  sur  des  médias  internet,  qui  touche  un  plus  grand  

monde.

Détail par   poste   des   charges   2015   de  personnel   Employé  CDI    permanent   8  000   €   Employé  CDD  permanent   15  000   €   service  Civique  (12  mois)   1  300   €   stagiaire  (6  mois)   2  600   €   Intervenants  (1000H  -­‐20E/h   20  000   €   personnel   artistique   (mairie   4  000   +  CR  +  S13)1  concert  mensuel   €   1à5  artistes   Total   50  900   €    

2016

2017

28 500   €   15  500   €   1  400   €   2  650   €   21  000   €   5  000   €  

39 00 0  €   16  00 0  €   1  500   €   2  700   €   22  00 0  €   6  000   €  

74 050   87  20 €   0  €  

Equilib re 2020   46  000   €   15  000   €   1  700  €   3  000  €  

Les relations   presse   ne   sont   pas   prises   en   compte   dans   les   frais   de   communication  car  ils  seront  réalisés  par  un  employé.  Nous  ferons  appel  à   un  prestataire  pour  la  création  et  la  réalisation  des  outils  de  communication   visuels.   Nous  avons  aussi  pris  en  compte  les  frais  liés  à  la  réalisation  des  outils  de   communication  par  un  graphiste,  et  les  couts  d’impression.    

25 000   €   8  000  €   98  700   €  

Frais de  communication   Nous  pensons  qu’il  est  important  de  consacrer  un  budget  significatif  pour  la   communication   autour   du   projet   dès   le   départ.   Nous   diminuerons   jusqu’à   un  point  d’équilibre  le  budget  chaque  année7500  euros  la  première  année,     5000  euros  au  bout  de  6  ans  à  l’équilibre.     Pas   tous   les   publics   ne   sont   encore   sollicitables   via   les   réseaux   sociaux   et   internet,   il   nous   paraît   donc   nécessaire   d’utiliser   les   outils   classiques   tels        

57


Budget prévisionnel  de  fonctionnement  à  trois  ans    

 

       

           

58


Gestion des Ressources Humaines et Gouvernance

Vu la  nature  des  activités  proposées,  ce  projet  est  difficilement  envisageable   en   régie   directe   de   la   municipalité   ou   d’une   autre   collectivité,   ou   encore   dans  le  cadre  d’une  délégation  de  service  publique.     Nous   choisissons   de   continuer   et   tenter   l’expérience   pendant   trois   années   en  tant  qu’association  dite  de  loi  1901.  Nous  proposerons  aux  membres  de   l’association   une   réflexion   sur   la   transformation   de   la   structure   en   SCOP   ou   SCIC  après  quelques  années  d’activités.    

En  terme  de  ressources  humaines,  le  projet  nécessite  donc  :   -­‐  de  bénévoles,  membres  de  l’association  Start’Art  et  des  autres  associations   partenaires  du  projet,  formés  à  certaines  tâches  spécifiques,  qui  aideront  à   faire  vivre  le  café  et  le  projet,  et  qui  assureront  son  ouverture  au  maximum.   -­‐  d’employés  permanents  (1  temps  partiel  au  démarrage,  2,5  temps  complet   à   l‘équilibre)   qui   auront   à   charge   la   coordination   du   projet   et   la   régie   du   site,   la   communication   et   le   développement   général   du   projet.   Il   paraît   nécessaire  d’assurer  à  minima  la  permanence  de  la  présence  d’un  employé   lors  du  fonctionnement  de  la  fabrique  et  lors  de  la  présence  de  mineurs  non   accompagnés  dans  le  café.   -­‐   d’intervenants   et   animateurs   bénévoles,   mécènes   ou   mis   à   disposition   par   des  organismes  qui  animeront  la  fabrique  et  les  initiatives  sur  le  territoire.  

59


(Journalistes, écrivains,   professionnels   des   arts   de   la   culture,   de  

Nous ferons   appel   au   bénévolat   sur   des   missions   de   diffusion   et   de  

l’environnement, de  la  santé….)  

distribution des   outils   de   communication   (Distribution   des   programmes,  

-­‐ d’intervenants   et   animateurs   salariés   qui   assureront   les   ateliers   et  

affichage…), pour   la   réalisation   de   travaux   d’aménagement   sur   le   site,   la  

évènements dans   la   Fabrique,   dans   le   café   et   éventuellement   dans   e   bureau  

fabrication d’ameublement  et  objets  utiles.  

(artistes et   pédagogues   professionnels,   animateurs   et   éducateurs  

Le bénévole   sera   sollicité   pour   suivre   de   courtes   formations   dispensées   sur  

jeunesse…)

le site  et  lui  permettant  d’acquérir  les  compétences  nécessaires  à  certaines  

-­‐ de  prestataires  externes  (comptabilité-­‐  communication)  

taches (Service   au   bar   et   encaissement,   procédure   d’ouverture   et   de  

fermeture, règles   d’hygiènes   à   respecter).   Un   planning   pourra   lui   être  

Nous souhaitons   éthiquement   pouvoir   répondre   à   des   enjeux   de   société   de   notre   époque   en   embauchant   à   terme   à   la   fois   des   personnes   proches   de   la   retraite   ainsi   que   des   jeunes   actifs   et   en   respectant    dans  nos  embauches  la  parité  Femme-­‐Hommme.     Bénévolat  :   Au   quotidien,   les   bénévoles   seront   sollicités   essentiellement   pour   le   fonctionnement  du  café.  En  plus  de  la  présence  d’un  employé  permanent  ou   d’un  membre  du  collège  solidaire,  nous  pensons  qu’il  faut  pouvoir  compter   sur  la  participation  de  :   -­‐  d’un  bénévole  à  partir  de  5  usagers  présents  sur  l’ensemble  du  site.   -­‐  de  deux  bénévoles  à  partir  de  30  usagers  présents  sur  l’ensemble  du  site.   -­‐  de  trois  bénévoles  à  partir  de  80  usagers  présents  sur  l’ensemble  du  site.   -­‐   de   un   bénévole   supplémentaire   par   tranche   de   20   personnes   accueillies   supplémentaire.          

remis, ainsi  qu’une  liste  de  taches  à  accomplir.     En   fonction   de   la   dureté   et   de   la   longueur   des   tâches   et   des   missions   relevées  par  les  bénévoles,  des  contreparties  en  nature  seront  offertes  aux   bénévoles  par  l’association.     Emploi  des  permanents  :   Certaines   compétences   pour   permettre   le   fonctionnement   et   le   développement  de  ce  projet  sont  à  déléguer  à  des  professionnels  employés   permanents.   Nous   privilégierons   l’embauche   de   personnes   multi-­‐ compétentes  plutôt  que  spécialisées,  et  qui  auront  la  capacité  à  facilement   transmettre  au  bénévoles  les  tâches  à  accomplir.     Il  faudra  pour  commencer  des  compétences  de  :   -­‐gestion  coordination  de  projet   -­‐communication  médiation   -­‐  régie  de  site   60  


-­‐ Démarrage  :  1  CDD  26H  en  CUI-­‐CAE/1  service  civique/  1  stagiaire.    

Nous souhaiterions   pouvoir   recruter   des   personnes   ayant   des  

-­‐ Après   1   année   d’activité  :  1  CDI  temps  complet  aidé  dans  le  cadre  d’un  

connaissances et  un  gout  pour  

poste agent   de   développement   (région   PACA)/   1   CDD   26H   CUI   CAE/   1  

-­‐ la  cuisine  la  pâtisserie  

service civique/  1  stagiaire.  

-­‐ le  service  au  bar    

-­‐ Après  2  années  d’activité  :  1  CDI  temps  complet  aidé  dans  le  cadre  d’un  

-­‐ les  techniques  du  son,  de  la  photo  et  de  la  vidéo  

poste agent   de   développement   (région   PACA)/   1   contrat   d’avenir   temps  

complet en  CDI/  1  CDD  26H  CUI  CAE/  1  service  civique/  1  stagiaire.  

Etant donné   le   large   éventail   de   compétences   nécessaires   au   bon  

-­‐ Après   3   année   d’activité  :   1  CDI  temps  complet  aidé  dans  le  cadre  d’un  

fonctionnement de   ce   projet,       nous   proposerons   régulièrement   des  

poste agent   de   développement   (région   PACA)/   1   contrat   d’avenir   temps  

formations continues     à   nos   employés   et   remplirons   bien   entendu   les  

complet en  CDI/  1  Mi-­‐temps  mutualisé  avec  une  autre  structure  en  CDI/  1  

obligations légales  de  cotisation.  Par  ailleurs  nous  répartirons  à  l’ensemble  

service civique/  1  stagiaire.  

des employés  les  formations  obligatoires,  nécessaires  au  développement  de  

-­‐ A   l’Equilibre  :   2  temps  complets  en  CDI,  1  Mi-­‐temps  mutualisé  avec  une  

nouvelles activités.  

autre structure  en  CDI  /  1  service  civique/  1  stagiaire.  

Service civique  et  Stagiaire  

Emploi des  Intervenants,  animateurs  

Nous pensons  que  notre  projet  pourra  permettre  la  formation  de  jeunes  qui  

Nous envisageons   l’embauche   en   direct   d’animateurs,   intervenants  

ne sont  pas  encore  entrés  dans  le  monde  du  travail.  

artistiques et   culturels,   lors   des   évènements   et   ateliers   organisés   dans   le  

Nous pensons  que  ce  sera  un  atout  indéniable  aussi  pour  le  fonctionnement  

café, la   fabrique   et   hors   les   murs   (établissements   scolaires,   maisons   de  

du projet.  

retraites, centres  médicaux  et  hospitaliers).  

 

Nous envisageons  la  répartition  de  ces  emplois  comme  ceci  :  

Nous nous   fixons   comme   objectif   d’arriver   à   l’équilibre   à   former   une  

-­‐ Animateur(s)  jeunesse  –  400  heures  (8heures/semaine  en  moyenne)  

équipe, en   contrat   à   durée   indéterminée   dont   l’équivalent   temps   plein  

-­‐ Educateur(s)  jeunesse  –  120h  (2h/semaine)  

serait de  2,5.  Notre  marche  de  progression  pour  arriver  à  cet  objectif  est  le  

-­‐ Intervenants  dans  la  fabrique  –  360h  (5x2h  d’ateliers  /sem)  

suivant        

61


-­‐ Intervenant   Réforme   scolaire   hors   fabrique–   55h   (1h/sem   la   première  

Mutualisation de  l’embauche    

année avec  une  forte  progression  envisagée  dès  la  seconde)  

A moyen   terme   nous   souhaitons   mutualiser   les   embauches   et   accueillir   des  

-­‐ Intervenant   Réforme   scolaire   dans   fabrique-­‐   55h   (1h/sem   la   première  

employés mis   à   disposition   avec   d’autres   structures   du   territoire.   Il   s’agit  

année avec  une  forte  progression  envisagée  dès  la  seconde)  

des postes  liés  :  

-­‐ Intervenant  artistique  hors  les  murs  –  30h  (10  interventions  la  première  

-­‐ aux   fonctions   d’administration,   de   gestion   et   de   communication,   que   nous  

année avec  une  forte  progression  envisagée  dès  la  seconde)  

mutualiserons avec   un   ou   plusieurs   autres   cafés   associatifs,   et   ce   par  

exemple par  l’intermédiaire  du  réseau  le  RECA.  

Le personnel  artistique  

-­‐ aux  interventions  artistiques  et  culturelles  ponctuelles,  que  nous  pourrons  

Nous avons   prévu   un   budget   permettant   l’embauche   de   personnel  

mutualiser avec   les   associations   et   structures   de   la   Bouilladisse   et   des  

artistique à   raison   de   1   formation   ou   compagnie   par   mois   comprenant   de   1  

villages limitrophes  

à 5   artistes.   Soit   au   total   23   cachets   d’artistes,   qui   nous   permettront  

d’organiser 1  spectacle  gratuit  par  mois.    

Gouvernance

Les   artistes   et   usagers   de   La   Fabrique   seront   aussi   sollicités   pour   des   rencontres,  des  répétitions  publiques  et  «  filages  »  quand  ils  en  auront  fait   l’usage  comme  lieu  de  résidence  et  de  création.     La  distinction  amateur/professionnel   Nous  considérerons  comme  professionnel  tout  artiste  ou  intervenant  dont   les  sources  de  revenues  principales  sont  issues  de  l’activité  proposée  dans   le  cadre  du  projet.  Aucune  prestation  bénévole  dans  leur  secteur  d’activité   ne   pourra   être   proposée   individuellement   dans   le   cadre   des   activités   et   évènements  liés  au  projet.          

La gouvernance   du   projet   doit   être   en   accord   avec   ses   valeurs   et   ses   objectifs   décrits   dans   la   présentation   du   projet.   Nous   utiliserons   pour   commencer  les  modèles  de  structures  de  l’économie  sociale  et  solidaire  que   sont  les  cafés  associatifs  et  les  Scop.  Avec  les  années,  nous  adapterons  ces   modèles  aux  spécificités  de  notre  projet.     Nous   adapterons   donc   une   gouvernance   collégiale,   horizontale,   en   favorisant  la  prise  de  décision  par  consensus.     Nous   commencerons   donc   par   l’élection   d’un   collège   solidaire   qui   sera   l'organe  responsable  et  décisionnel  du  point  de  vue  légal.  Tout  membre  de   62  


l’association pourra   demander   à   l'intégrer.   Ce   collège   solidaire   sera  

prenant conseil  et  avis  auprès  du  collège  solidaire.  Ils  lui  rendront  compte  

composé à   minima   de   3   personnes,   mais   nous   souhaiterions   que   dès   le  

du bon   fonctionnement   des   projets   mis   en   œuvre,   et   l’informeront   sur   les  

début il  soit  composé  de  5  ou  7  personnes.  Il  sera  limité  à  11  personnes  et  

perspectives et   opportunités   de   développement,   tout   comme   sur   les  

sera toujours   composé   d’un   nombre   impair.   Nous   tendrons   à   respecter   la  

menaces et  risques  prévisibles.  

parité femme   homme,   ainsi   qu’à   une   représentation   diversifiée   des  

générations.

A moyen   terme   nous   souhaiterions   créer   des   commissions   de   bénévoles  

Le collège  solidaire  sera  réélu  lors  de  chaque  assemblée  générale  ou  en  cas  

mandatées pour   un   rôle   spécifique   par   le   collège   solidaire   qui   viendront   en  

d’assemblée générale  extraordinaire  pour  cause  de  démission  de  plus  de  la  

soutien de   l’action   du   collège   solidaire   et   des   employés   permanents.   Ces  

moitié du   collège.   En   cas   de   démission,   un   remplaçant   sera   désigné   par   le  

commissions pourront  intervenir  dans  :  

Collège solidaire.  

-­‐ la  mise  en  place  de  la  programmation  du  café  

Chaque membre   du   collège   solidaire   s’engagera   à   participer   à   la   prise   des  

-­‐ la  mise  en  place  de  la  programmation  de  la  fabrique  

décisions.

-­‐ la  mise  en  place  d’évènements  hors  les  murs.  

Le collège  se  réunira  chaque  trimestre  dans  son  intégralité  pour  les  prises  

de décisions   importantes.   Lors   de   ces   réunions,   la   présence  d’un   employé  

La prise  de  décision,    

permanent responsable  sera  obligatoire.  Nous  souhaiterions  aussi  à  terme  

Au quotidien   c’est   les   employés   permanents   qui   seront   décisionnaires.   En  

la présence   d’un   représentant   des   associations   partenaires,   d’un   élu   de   la  

cas de  conflit,  de  crise  ne  permettant  pas  un  délai  raisonnable  de  réunir  le  

Bouilladisse, d’un  représentant  des  employés  des  services  de  la  mairie  de  la  

collège solidaire,   l’employé   responsable   du   site   agira,   après   tentative   de  

Bouilladisse.

consultation par   téléphone   de   tous   les   membres   du   collège   solidaire   si   le  

conflit doit  être  réglé  dans  la  semaine  ;  par  email  si  le  conflit  peut  être  réglé  

La gestion,  l’administration  et  la  coordination  des  projets  seront  à  la  charge  

dans un  délai  supérieur  

des employés   permanents.   Ils   superviseront   la   régie   du   site,   l’accueil   des  

membres, et   des   bénévoles   ainsi   que   le   bon   déroulement   des   ateliers   et   interventions   menées   par   les   intervenants   et   artistes   professionnels.   Ils   auront   comme   responsabilité   la   mise   en   place   de   la   programmation   en        

63


StratEgie de commercialisation, et de marketing Synthèse  de  l’analyse  interne/  externe     Forces  :     -­‐  10  années  d’expérience  dans  la  mise  en  place,  la  gestion,  la  production  de   spectacle  vivant.     -­‐   Une   bonne   connaissance   des   techniques   de   communication   et   de   marketing  du  secteur  des  arts  et  de  la  culture.   -­‐  Un  réseau  d’acteurs  et  entreprises  connus  et  reconnus  sur  le  territoire.   -­‐   Une   crédibilité   due   à   une   implantation   personnelle   des   membres   sur   le   territoire  d’activité.       Faiblesses  :   -­‐  Aucun  projet  mis  en  place  sur  le  territoire  par  le  passé.   -­‐   Possibilité   d’être   perçu   comme   concurrence   déloyale   par   certaines   entreprises  et  associations  exerçant  déjà  à  proximité.   -­‐   Incertitude   sur   la   délégation   future   de   certaines   compétences   actuelles   des  mairies  en  faveur  de  la  Métropole.   -­‐  Besoins  en  compétences  diversifiées  par  rapport  aux  ressources  humaines   possibles.          

64


-­‐ mise  en  place  de  la  Métropole.  

Opportunités :  

-­‐ Certains   activités   du   secteur   sont   sans   concurrence   aucune   sur   un  

Synthèse de  la  stratégie  Générale  

territoire large   d’un   rayon   de   25km  :   débit   de   boisson   et   restauration   Bio,  

Segmentation du  marché  :  

mis à   disposition   de   local   dédié   aux   pratiques   artistiques   de   façon  

-­‐ usagers  du  café  comme  lieu  de  diffusion  artistique,  d’évènements  autour  

ponctuelle.  

de l’éducation  la  citoyenneté,  en  recherche  de  convivialité  e  de  rencontres.  

-­‐ Un   manque   de   prestataire   pour   répondre   à   des   besoins   du   territoire  

-­‐ acteurs  des  ateliers  de  pratiques  artistique  et  culturelles,  en  recherche  du  

(réforme du  temps  scolaire).  

développement de  leur  «  capabilités  ».  

-­‐ Réel   intérêts   montrés   par   les   structures   publiques,   et   collectivités  

-­‐ structures   privées   et   publiques   en   demande   d’une   prestation  

territoriales

d’accompagnement, d’aide   au   développement,   ou   de   gestion   de   projet  

culturel et  artistique.  

Menaces :  

-­‐ Clientèle   cœur   de   cible   plus   restreint   que   envisagé   ayant   des  

Diffusion/ distribution  

conséquences sur  la  fréquentation  et  donc  l’apport  en  ressources  propres  

-­‐ Nécessité  de  financements  publics  pour  démarrer  le  projet.  

La diffusion   et   la   distribution   des   produits   et   services   se   fera   en   grande  

-­‐ Habitudes  de  sorties  dans  les  villes  environnantes  

majorité dans   l’un   des   espaces   du   site   (Café/fabrique/bureau).   A   moyen  

-­‐ Engagement  bénévole  qui  décroit  sur  le  territoire.    

terme nous   souhaitons   souhaitons   développer   nos   actions   et   évènements  

hors les   murs,   notamment   dans   les   établissements   scolaires   et   culturels  

Nous aurons  à  moyen  et  long  terme  à  développer  notre  projet  en  cohérence  

proches.  

avec les   grands   changements   à   venir   sur   le   territoire   d’implantation,   et   ce  

pour répondre  aux  besoins  qui  en  découleront,  et  ne  pas  se  voir  remplacer  

par un  projet  plus  conséquent.   -­‐augmentation  de  la  population   -­‐  implantation  d’un  lycée  à  proximité        

65


StratEgie de communicatioN

L’image visée   Un  lieu  qui  fait  la  promotion  de  ce  qui  est  :   -­‐  Local   -­‐  durable   -­‐  de  qualité   -­‐  respectueux  de  la  santé  de  l’homme  et  de  l’environnement   Un   lieu   irréprochable,   un   projet   tolérant   et   compréhensif,   ouvert   à   tous,   à   tous   les   discours,   à   tous   les   échanges,   à   toutes   les   disciplines,   mais   dans   le   respect   de   valeurs   que   nous   définissons   ensemble   et   surtout   dans   le   respect   de   la   dignité   de   chacun   et   de   la   diversité   culturelle.   Nous   rechercherons   à   travers   nos   outils   de   communication   de   faire   transparaitre  une  image  joyeuse,  de  gaité.     Le   projet   ne   doit   pas   être   assimilé   à   un   établissement   de   service   public,   mais   la   notion   de   «  porte   ouverte  »   est   primordiale,   mais   aussi   de   lieu   «  d’orientation   et   d’aide   à   la   recherche   d’informations   artistiques   et   culturelles  ».   Il  est  important  que  la  communication  du  projet  n’utilise  pas  des  outils  trop   identifiés  par  un  groupe  qu’il  soit  politique  ou  social.   Enfin   nous   appuierons   sur   le   fait   que   nous   proposerons   un   lieu   ressource   ou  l’on  peut  obtenir  une  aide,  des  infos,  des  idées.            

66


Communication :     Notre   premier   objectif   en   communication   sera   bien   entendu   d’être   visible   et   identifié   de   notre   cœur   de   cible   dans   la   zone   géographique   d’impact   de   chaque  projet.   Sur   ce   territoire   tous   les   modes   de   communication   sont   à   utiliser   pour   toucher   une   grande   diversité   de   public.   Ainsi   internet   seul   ne   peut   suffire   à   une  communication  efficace  pour  le  projet.   Par  ailleurs  il  est  important  que  la  communication  soit  à  la  hauteur  créative   des   propositions   du   projet.   Chaque   campagne   de   communication   sera   pensée  autant  en  fonction  du  public  visé  que  par  son  mode  de  diffusion  ou   que  par  son  contenu.   Nous   utiliserons   plusieurs   outils   pour   communiquer   en   fonction   des   activités,  évènements  que  nous  souhaitons  promouvoir  :   -­‐  Un  site  internet  actualisé  mensuellement   -­‐  l’impression  d’un  programme,    trimestriel  les  premières  années,  mensuel   à   terme.     Ce   programme   sera   imprimé   à   5000   exemplaires   le   premier   trimestre,  puis  à  2500  exemplaires  par  la  suite.   -­‐   une   newsletter   mensuelle   et   ponctuelle   qui   servira   à   tenir   informé   nos   membres  de  la  programmation  et  de  l’actualité  de  l’association.     -­‐  la  création  d’une  page  facebook,  DailyMotion,  et  d’un  compte  twitter.   -­‐   la   pose   de   tract   pour   les   évènements   et   lacement   de   projet   dans   les   commerces  jusqu’au  villages  limitrophes,  et  dans  des  lieux  précis  d’accueil  

-­‐ l’affichage   et   la   distribution   de   tracts   pour   les   évènements   les   plus   importants  jusqu’au  villages  limitrophes,  et  sur  des  axes  et  lieux  de  grands   passages  de  nos  cœurs  de  cibles  en  fonction  des  projets.     La  distribution  de  tracts  et  programmes  au  public  et  le  placement  dans  les   lieux  publics  sera  organisée  par  l’équipe  d’employés  permanents  mais  sera   réalisée  par  des  bénévoles.       Nous   pensons   aussi   important   d’accoler   chaque   année   une   personnalité   (artiste,   intellectuel,   artisan   de   mérite…   ),   ce   qui   nous   pensons,   permettra   de  développer  la  notoriété  de  notre  lieu  et  renouveler  son  public.     Il   est   aussi   important   qu’un   insigne,   visible   depuis   la   route   nationale   soit   installé  en  haut  du  mur  lui  faisant  face.     Les  réseaux  sociaux  sur  internet  seront  utilisés  en  fonction  du  public  ciblé.   Ainsi,  si  Facebook  est  très  largement  utilisé  par  les  personnes  de  plus  de  25   ans,   il   l’est   beaucoup   moins   par   les   personnes   de   15   à   25   ans,   qui   préfèrent   Twitter.   Nous   utiliserons   tous   les   outils   de   référencement   et   de   diffusion   de  l’information   et   de   regroupement   qu’utilise   internet   comme   les   sites   OVS.COM  (on  va  sortir),  Yelp,  Meetup.      

de public  artistiques  et  culturels.        

67


Nous demanderons   régulièrement   aux   responsables   des   publications   des  

Nous représenterons   de   façon   innovante   le   projet   lors   d’évènements   et  

magasines d’informations   municipales   et   au   magasine   d’information   de   la  

rassemblements culturels   du   village   de   La   Bouilladisse   et   des   villages  

communauté d’agglomération  de  citer  et  présenter  notre  programmation.  

limitrophes tels  que  les  Brocantes  (mise  en  place  d’un  stand  vide  à  remplir  

de dons),   fête   de   villages,   inaugurations   des   grands   projets   publics   (Tram  

Enfin nous   ferons   notre   possible   pour   être   identifié   et   proposé   par   les  

Train –  Lycée  …),  Ouverture  de  la  Chasse,  Carnaval.  

guides touristiques  et  culturels  (Lonely  Planet,  Guide  du  Routard…)  

La vidéo   est   actuellement   l’outil   de   communication   le   plus   efficace.   Nous  

Nous enverrons   mensuellement     par   courrier   à   tous   nos   membres   le  

prendrons en   compte   cela   en   enregistrant   chaque   mois   un   teaser  

désirant, l’envoi  de  la  programmation.  

humoristique et  décalé  de  la  programmation.  

Pour les   évènements   importants   nous   achèterons   des   campagnes  

Nous réaliserons   aussi   4   spots   publicitaires  chaque   année,   la   première  

publicitaires sur   les   réseaux   sociaux   afin   d’augmenter   de   celui-­‐ci   par   un  

année nous  réaliserons  un  spot  publicitaire  :  

plus grand  nombre  sur  un  territoire  plus  large.  

-­‐ pour  l’inauguration  du  lieu    

-­‐ de  présentation  du  projet    

Nous solliciterons   régulièrement   les   médias   locaux   et   les   magasines  

-­‐ d’attraction  de  certains  publics  

gratuites culturels   diffusés   sur   la   région   de   Aix   en   Provence-­‐Aubagne-­‐

-­‐ de   l’événement   envisagé   comme   le   plus   important   en   terme   de  

Marseille afin   d’obtenir   régulièrement   une   présentation   d’événement   ou   de  

fréquentation

mise en  place  de  projet.  

Un seul   de   ces   spots   publicitaire   sera   réalisé   par   un   prestataire  

Un artiste   différent   sera   choisi   pour   la   création   artistique   des   outils   de  

professionnel, les   autres   spots   seront   réalisés   par   des   bénévoles   et   l’équipe  

communication à   chaque   grand   événement,   et   chaque   trimestre   en   ce   qui  

salariée.

concerne les  outils  de  communication  du  projet  dans  sa  globalité.  

La  création  de  GOODIES  et  MERCHANDISING  est  envisagée.  Néanmoins  

Nous ferons   aussi   appel   les   premières   années   avant   l’augmentation   de   notre   équipe   salariée,   à   des   prestataires   pour   la   création   et   la   réalisation   des  outils  de  communication  visuels.            

nous n’avons  pour  l’instant  trouvé  qu’une  seule  idée  de  Merchandising   innovante,  faisant  sens  avec  le  territoire  et  le  projet,  et  produit  dans  le   respect  de  nos  valeurs  -­‐  une  Boite  à  oiseau.   68  


Dans le   but   toujours   d’attirer   de   nos   publics   à   passer   notre   porte   nous  

Taches restant A accomplir Par lassociation EN prEfiguration du dEmarrage IN SITU du Projet

envisageons l’organisation  de  jeux  concours.  Les  prix  seront  en  rapport  soit   avec   notre   offre   et   nos   prestations,   soit   avec   la   production   d’un   de   nos    

Avant  le  démarrage  du  projet,  nous  préconisions  :     -­‐   l’élaboration   et   la   réalisation   de   documents   de   communication   qui  

A travers  notre  offre  de  mutualisation  de  la  communication  et  de  relais  de  

expliquent de   façon   claire   et   ludique   les   objectifs   et   thématiques  

l’information des  évènements   des   structures   culturelles  et  artistiques  de  La  

essentielles du  projet,  adaptés  à  chaque  public.    

Bouilladisse et   des   villages   limitrophes,   nous   serons   très   visibles   de   leurs  

-­‐ la   rédaction   par   consensus   entre   tous   les   membres   de   l’association   dont  

membres ou  adhérents.    

ceux nouvellement   adhérents   d’une   charte   de   Bon   Fonctionnement   du   Café  

A  moyen  terme  nous  aimerions  nous  procurer  un  panneau  d’information  de  

et de  La  Fabrique.  

mécènes.

gare afin  de  pouvoir  l’accrocher  sur  l’une  des  façades  visible  du  bâtiment  et   y  afficher  la  programmation.   Nous   solliciterons   les   mairies   afin   qu’elles   affichent   sur   leur   panneau   lumineux    nos  évènements,  et  solliciterons  les  collectivités  afin  de  pouvoir   profiter  pour  les  évènements  clés  des  panneaux  DECAUX  sur  un  territoire  le  

-­‐ l‘adaptation   des   statuts   de   l’association   et   la   rédaction   d’un   règlement   intérieur.   -­‐  la  rédaction  par  consensus  d’une  charte  du  bénévole.   -­‐  la  préparation  d’un  événement  festif,  tel  qu’un  bal,  pour  inaugurer  le  lieu.    

Par ailleurs,  afin  de  fédérer  d’hors  et  déjà  la  population  autour  de  ce  

plus large  possible.  

projet, nous   pensons   importants   d’organiser   des   évènements  

             

culturels et  artistiques  Hors  les  MURS.  

   

-­‐  Un  Vote  Populaire  du  Nom  du  projet  (un  appel  à  proposition  a  été  lancé)   -­‐  L’Election  d’un  président  d’honneur  du  projet  (artiste,  personnalité  locale,   intellectuel)  

69


-­‐ Un  projet  participatif  de  décoration  des  barrières  de  sécurité  du  chantier   de  construction  autour  du  site  pendant  les  travaux.   -­‐   Un   appel   à   contribution   financier,   et   en   nature,   notamment   par   la   participation  à  un  vide  grenier  à  La  Bouilladisse.  Les  gens  seront  invités  à   remplir   le   stand   loué   à   l’occasion,   d’objets,     mobiliers   et   équipements  

 

Proposition dEtapes de travail avec les PARTENAIRES pour la mise en place dU projet

nécessaires au  démarrage  du  projet.  

Afin de  démarrer  le  projet  proposé  par  l’association  START’ART,  des  étapes  

-­‐ Une  soirée  de  dégustation  de  produits  pouvant  être  choisis  pour  élaborer  

importantes restent   à   franchir,   menées   sous   la   tutelle   de   la   mairie   de   La  

la première  carte  du  Café.  

Bouilladisse en  partenariat  avec  l’association  Start  ‘Art.  

Le  tableau  qui  suit  définit  le  phasage  possible  des  étapes  de  travail  entre  les   différents   partenaires   qui   mèneraient   au   démarrage   du   projet   et   des   activités.   Action   Entente  sur   le  projet   artistique  et   culturel   global   proposé    

Acteurs sollicités  (liste  non  exhaustive)   -­‐  Mr  le  Maire  de  la  Bouilladisse   -­‐  Me  l’adjointe  déléguée  à  la  culture  et  à   la   vie   associative   et   Mme   l’adjointe   aux  affaires   scolaires   et   la     citoyenneté   de  La  Bouilladisse   -­‐   Représentants   d’associations   de   La   Bouilladisse  (A.I.L,  Artpages…)   -­‐   Représentants   de   l’association   Start   Art  

Définition du   -­‐     Mr   l’adjoint   à   l’urbanisme   de   La   projet   Bouilladisse   architectural   -­‐     Mr   le   directeur   du   service   technique   de  la  Bouilladisse   -­‐     Représentants   de   l’association   Start   Art    

   

Détail -­‐  consensus  sur  les   premières  propositions   formulées  dans  les   documents  envoyés  par   l’association  Start’art.   -­‐définition  d’une   convention  de  6  ans  de   partenariat  entre   l’association  Start  art  et   La  mairie  de  la   Bouilladisse     -­‐  entente  sur  le  cahier   des  charges   architectural  de   construction  et  de   réhabilitation  du  site   -­‐désignation  de    la   maîtrise  d’ouvrage  

70


Sollicitation des   collectivités   territoriales   pressenties   pour  être   partenaires    

-­‐ Représentants   de   l’association   Start   -­‐  rencontre  et  montage   Art   des  dossiers  de   -­‐   Service   «  aide   aux   communes  »   du   demande  de  partenariat   Conseil  Général  des  Bouches  du  Rhône   pour  l’investissement   -­‐   Me   la   conseillère   Générale   du   canton   des  Bâtis  et  de  la   de  Roquevaire   réhabilitation  de  la   -­‐   Service   économie   de   la   communauté   Maison  du  Garde   d’agglomération  d’Aubagne  et  de  l’Etoile   Barrière.   -­‐   Mr   l’Elu   à   l’Economie   Sociale   et   Solidaire   de   la   communauté   d’agglomération  d’Aubagne  et  de  l’Etoile   -­‐   Services  territoire   innovant   service   de   la  vie  associative  de  la  Région  Paca   Nettoyage  du   -­‐   Employés   du   service   technique   de   la   -­‐  destruction  et   terrain  et  de   mairie   enlèvement  des  bâtis  en   la  Maison  du   -­‐   Prestataire   de   service   pour   les   ruines,  nettoyage  et   Garde   interventions   nécessitant   des   aplanissement  du   Barrière   professionnels  habilités   terrain,  taille  des  arbres,       vider  la  maison  des   En  parti  déjà  effectué   débris.     Appel  d’offre   -­‐    Mr  le  Maire  de  La  Bouilladisse   -­‐Désignation  du  maître   pour  la   -­‐     Mr   l’adjoint   à   l’urbanisme   de   La   d’œuvre  et  des   construction   Bouilladisse   prestataires  et  sociétés   des   -­‐    Conseil  Municipal  de  La  Bouilladisse   choisies.   nouveaux   -­‐  Mr  le  directeur  du  service  technique  de   bâtis   la  Bouilladisse     -­‐  Agents  du  service  de  l’urbanisme  de  la   mairie  de  La  Bouilladisse     Réhabilitatio -­‐   Prestataires   de   services   et   sociétés   -­‐  Ouverture  des  accès   n  de  la   sollicités   -­‐  aménagement  des   Maison  du   -­‐   Employés   du   service   technique   de   la   sanitaires   Garde   mairie   -­‐  travaux  de  plomberie   Barrière     et  électricité       Implantation   -­‐   Prestataires   de   services   et   sociétés   -­‐  transport  sur  site  des   sur  site  des   sollicités   espaces  modulaires,   nouveaux   -­‐   Employés   du   service   technique   de   la   travaux  d’isolation   bâtis   mairie   phonique  et  thermique,     raccords  sanitaire  et   électrique.  

   

Aménageme nt des  locaux    

Inauguration   et  début  du   projet    

-­‐Clôture du  terrain,   aménagement  des  accès   handicapés.   -­‐   Prestataires   de   services   et   sociétés   -­‐Embellissement,   sollicités   aménagement  et   -­‐   Employés   du   service   technique   de   la   équipement  des  espaces   mairie   avec  le  mobilier  et  le   -­‐  représentant  association  Start  ‘Art   matériel  acquis  par   -­‐   Citoyens   bénévoles   et   membres   des   l’association  Start  ‘Art   associations  partenaires   -­‐   Tout   élu   voulant   s’impliquer   dans   la   mise  en  œuvre  du  projet         -­‐   Tout   citoyen   souhaitant   adhérer   au   -­‐concert,  bal   projet.   d’inauguration  

71  


Cahier des charges architectural amEnagement et Equipement La maison  du  garde  barrière  est  un  bâtiment  de  60m2  au  sol  composé  de  un   étage.   Elle   est   viabilisée,   et   en   l’état   ne   remplit   pas   les   normes   d’un   établissement  pouvant  recevoir  du  public.  Elle  est  implantée  sur  un  terrain   de  420  m2,  non  constructible  et  sur  lequel  sont  implantés  deux  remises  en   état   de   ruine,   un   puits   condamné,   une   terrasse   anciennement   couverte   de   40m2,  et  de  deux  arbres  imposants.       Le   terrain   est   longé   par   la   route   départementale   D96,   un   parking,   de   l’ancienne   (future)   voie   ferrée   et   l’avenue   de   la   gare.   L’accès   à   la   maison   (muré  actuellement)  se  faisait  par  le  côté  longé  par  la  voie  ferrée.  La  maison   est  ouverte  par  des  fenêtres  sur  tous  ses  côtés.     L’investissement   pour   aménager   l’ensemble   de   la   maison   du   garde   barrière   afin   de   pouvoir   recevoir   du   public   est   à   notre   avis   trop   important   pour   le   démarrage  de  projet.  Le  bâtiment  nous  semble  malgré  tout  avoir  une  valeur   patrimoniale  assez  important  pour  pouvoir  être  conservé.       Nous   avons   donc   élaboré   notre   proposition   autour   d’une   réhabilitation   partielle   du   bâtiment,   et   l’implantation   d’extensions   sur   le   terrain.   Nous   souhaitons   que   le   projet   architectural   soit   réfléchi   de   façon   à   ce   que        

72


l’ensemble architectural   puisse   être   évolutif,   et   s’agrandir.   Bien   entendu  

encombrants, d’une   superficie   des   deux   tiers   de   la   surface   du   RDC  

toutes les  exigences  en  terme  d’hygiène  et  de  sécurité  pour  l’accueil  de  tous  

(facilitant le   transport   du   mobilier   et   équipement   destiné   à   la   régie   de   La  

les publics  devront  être  prise  en  compte  et  respectées.    

Fabrique et  du  café).      

Nos activités   classeront   certains   des   espaces   en   Type   L-­‐N-­‐PA   de   4ème  

-­‐ un   espace   ouvert   aux   passant   aménagé   de   façon   à   pouvoir   y   placer   des  

catégorie et  5ème    catégorie.  

documents d’information,  revues  gratuites…      

Nous avons  besoin  pour  démarrer  ce  projet  de  6  espaces  :   -­‐  La  Fabrique  (extension)   -­‐  Le  café  associatif  (extension)   -­‐  Un  bureau  (extension)   -­‐  Des  sanitaires  (maison  du  garde  barrière)   -­‐  Un  lieu  de  stockage  (maison  du  garde  barrière)   -­‐  Un  jardin    

A l’étage,   Les   pièces   situées   à   l’étage   n’accueilleront   pas   de   public,   les   contraintes   devant   être   respectées   nécessitant   un   investissement   trop   lourd.   L’étage   pourra  éventuellement  donc  servir  dans  un  premier  temps  comme  espace   d’hébergement   pour   les   artistes   en   résidence   dans   le   lieu,   nous   conserverions  ainsi  l’utilité  originelle  du  bâtiment,  non  plus  pour  la  famille   du  garde  barrière,  mais  pour  certains  des  artistes  en  résidence  de  création.  

Le bâtiment  étant  viabilisé  il  sera  la  source  de  tous  les  espaces  en  eau,  

La Maison du Garde BarriEre

électricité ainsi   que   la   connexion   au   tout   à   l’égout.   Une   rénovation   à  

Nous souhaiterions  que  dans  la  Maison  du  Garde  Barrière  soit  aménagé  :  

minima de  l’électricité  et  de  la  plomberie  sont  à  prévoir.  

Au RDC  nous  proposons  d’installer  :     -­‐  les  sanitaires  :  ouverts  sur  le  jardin,  ils  représenteront  le  tiers  de  la  surface   du   RDC.   Nous   préconisons   l’aménagement   de   deux   cabinets   dont   un   respectant   les   normes   d’accessibilité   aux   handicapés.   Nous   souhaiterions   qu’un  système  de  diffusion  audio  relié  au  café  et  à  la  Fabrique  soit  réalisé.    

-­‐ un   espace   de   stockage  :   (non   accessible   au   public)   ouvert   sur   le   jardin   par   une   porte   assez   large   pour   pouvoir   y   transporter   des   éléments        

73


La Fabrique

Cet espace   devra   pouvoir   permettre   d’être     complètement   isolé   des  

La  Fabrique  devra  être  divisée  en  deux  espaces  :  

lumières de  l’extérieur.  

-­‐ un  espace  de  création  carré  d’une  superficie  minimale  de  35m2.   -­‐  un  espace  de  détente  et  de  production  d’une  superficie  minimale  de  15m2.   Bien  entendu  la  Fabrique  étant  accessible  au  Public,  les  normes  du  type  et   de  la  catégorie  retenu  devront  être  respectées.     La   fabrique   devra   être   isolée   acoustiquement   de   l’extérieur.   Les   deux   espaces   devront   être   isolés   acoustiquement   entre   eux,   mais   permettre   d’être   en   lien   visuel,   et   de   passer   de   l’un   à   l’autre   via   une   porte.   Nous   souhaitons  qu’un  traitement  acoustique  soit  pensé  pour  la  salle  de  création.   -­‐  L’espace  détente  devra  avoir  un  accès  propre  depuis  l’extérieur.   -­‐   L’espace   de   création   doit   être   pensée   de   façon   à   pouvoir   accueillir   une   grande   diversité   d’activités   artistiques   et   culturelles.   Il     devra   pouvoir   permettre   de   (’entre)voir   en   partie   ce   qui   s’y   passe,   depuis   le   village,   et   depuis  le  jardin,  afin  d’attiser  la  curiosité  des  usagers  et  des  passants.      

Les cloisons,   murs   intérieurs   et   plafonds   devront   permettre   de   supporter   l’installation  d’équipement  lourd.  Le  revêtement  du  sol  devra  supporter  un   usage  intensif  et  être  nettoyable  facilement.     Une   quantité   suffisante   de   prises   électriques   devront   être   installées   sur   chaque   mur,   au   sol   et   sur   le   plafond   de   l’espace   de   création.   Nous   anticiperons   l’installation   de   câblage   Audio,   Vidéo,   et   Ethernet   dans   des   gaines   séparées.   L’installation   électrique   devra   supporter   une   puissance   importante   due   à   l’équipement   son   et   lumière   qui   sera   utilisé   lors   des   soirées  et  évènements  artistiques.   Enfin  il  serait  intéressant  que  l’espace  de  création  propose  une  hauteur  de   plafond   de   3m,   bien   que   cela   pourrait   être   contraint   parle   mode   de   construction  choisi.     -­‐   Nous   souhaitons   que   la   Fabrique   soit   liée   par   le   son   et   l’image   au   Café   (câblage  à  anticiper).  

Nous souhaiterions  que  l’espace  de  création  puisse  s’ouvrir  sur  le  jardin,  de   façon   à   devenir  «  une  scène  »  (couverte  de  préférence),  et   qu’une   partie   de  l’intérieur  puisse  être  vu  depuis  le  village  et  le  jardin.  Une  ouverture  de   2m   minimum   sera   aménagée   (facilitant   le   transport   du   mobilier   et   équipement).          

74


Le CafE

Afin de   pouvoir   préparer   sur   place   de   la   nourriture   nous   aimerions  

Le Café  sera  un  espace  longitudinal,  d’environ  60m2  (+  ou  -­‐  15m/4m).  Deux   accès   seront   prévus   dont   un   facilitant   le   passage   et   le   transport   de   mobilier   et  équipement.     Il  sera  composé     -­‐  d’un  espace  aménageable  selon  les  activités  (environ  35  m2)  (avec  ou  sans   tables,  canapé,  fauteuils)   -­‐  d’un  comptoir,  d’un  coin  «  cuisine  »  (environ  12  m2),     -­‐  d’une  espace  légèrement  surélevé  de  toute  la  largeur  du  café  et  de  3m  de   profondeur  (environ  12  m2)  (pouvant  servir  de  scène  ou  de  coin  jeu  (à  voir   en  fonction  de  la  réglementation  sur  l’accueil  d’enfant)).   Comme   pour   l’espace   création   de   La   Fabrique,   nous   souhaiterions   une   hauteur   de   plafond   la   plus   élevée   possible,   afin   de   permettre   un   éclairage  

consacrer une   superficie   relativement   grande   à   un   aménagement   cuisine.   Il   faudra   donc   prendre   en   compte   cela   dans   l’aménagement   électrique,   ainsi   que  le  recyclage  de  l’air.     Une   quantité   suffisante   de   prises   électriques   devront   être   installées   sur   chaque   mur   et   sur   le   plafond,   et   la   puissance   électrique   supportée   devra   être   adéquate.   Nous   anticiperons   l’installation   de   câblage   Audio,   Vidéo,   et   Ethernet.  Nous  souhaitons  aussi  que  le  Café  soit  lié  par  le  son  et  l’image  à  la   Fabrique.   Une   partie   d’une   face   du   bâtiment   (celle   ou   sera   accolé   le   comptoir   et   donnant  sur  la  jardin)  devra  permettre  de  servir  à  l’extérieur.  

Le bureau

de la   meilleure   qualité.   Nous   avons   aussi   envisagé   que   le   plafond   ait   une  

Nous avons   pensé   d’abord   installer   le   bureau   dans   la   maison   du   garde  

forme arrondie.  

barrière. Cependant  nous  souhaiterions  que  le  bureau  puisse  recevoir  

du public  et  avons  donc  préféré  penser  un  espace  annexe.  

Les cloisons,   murs   intérieurs   et   plafonds   devront   permettre   de   supporter  

l’installation d’équipement  lourd.  Le  revêtement  du  sol  devra  supporter  un  

-­‐ le   bureau,   qui   devra   faire   au   minimum   12   m2   et   avoir   une   forme  

usage intensif  et  être  nettoyable  facilement.  

rectangulaire. Vitré,   il   communiquera   au   café   et   (ou)   à   la   fabrique   par  

Une arrivée   et   une   évacuation   des   eaux,   ainsi   qu’une   bonne   luminosité   sont  

une porte.   Nous   le   souhaitons   ouvert   sur   le   jardin   (ou   le   village),   et  

nécessaires.

aménagé pour  recevoir  du  matériel  de  bureautique.    

   

75


Le jardin La superficie   totale   du   terrain   restant   sera   donc   approximativement   de   230m2.     Le  terrain  devra  être  nettoyé  des  bâtiments  en  ruine  actuellement  présents,   aplani  et  sécurisé  par  une  clôture  l’isolant  de  la  route  et  du  parking.     Nous   souhaiterions   conserver   un   sol   permettant   l’aménagement   d’un   jardin.   Cependant,   le   jardin   ne   doit   pas   se   transformer   en   terrain   boueux   lors  des  journées  de  pluie.  Il  serait  donc  important  d’aménager  une  terrasse  

Le  jardin,  déjà  ombragé,  constituera  une  petite  place  au  centre  du  site  qui   pourra   permettre   de   faire   office   de   terrasse,   piste   de   danse,   salle   de   cinéma   extérieur.     Les   soirs   de   beau   temps   et   d’ouverture   le   jardin   pourra   se   transformer  en  piste  de  danse,  (ou  les  soirs  de  projection  contre  la  façade   de  la  maison  du  garde  barrière,  comme  salle  de  cinéma).     Un   système   d’ombrage   (pergola,   voiles)   pourra   être   imaginé   afin   de   permettre  qu’une  parte  du  jardin  soit  à  l’ombre.    

sur presque  toute  la  superficie  du  terrain.  Nous  proposons  de  conserver  la   terrasse  qui  longe  la  maison  du  garde  barrière  sur  sa  face  exposée  au  Sud.     Nous   souhaiterions   que   le   puits   (condamné)   ainsi   que   les   2   arbres   soient   conservés  dans  la  mesure  du  possible  ?     Nous   souhaiterions   que   l’implantation   des   bâtiments   permette   à   la   fois   une   communication  entre  eux,  ainsi  qu’un  accès  facile  avec  le  parking.   Devant  la  Fabrique  et  le  long  du  café,  on  peut  imaginer  une  terrasse.   Une  rampe  d’accès  desservant  cette  terrasse  sera  aménagée  

 

Le projet   ayant   vocation   à   se   développer,   nous   souhaiterions   que   l’implantation   des   bâtiments   soit   réfléchie   avec   comme   vision   un   agrandissement  ultérieur.        

76


Les modes de construction

Un projet  architectural  économique,  éco-­‐responsable,  solidaire.     Le   terrain   n’étant   pas   constructible   actuellement,   nous   proposons   l’implantation  de  bâtiments  modulaires,  posés  sur  des  plots.  Ce  choix  à  au   moins  2  avantages  :   -­‐  ce  type  de  construction  est  plus  économique  et  permet  donc  une  «  prise  de   risque  »  financière  amoindrie  et  investissement  étalé.   -­‐   le   projet   architectural   peut   «  évoluer  »   avec   le   projet   culturel,   et   les   éléments   peuvent   être   déplacés   à   moyen   terme   dans   le   cas   d’un   (Première  proposition  d’implantation  et  de  répartition  des  bâtiments  sur  le   site).  

investissement plus  important  sur  le  site.   -­‐   il   permet   de   ne   pas   avoir   à   faire   de   fondations,   les   bâtis   étant   posés   sur   des  plots  bétons  par  exemple.     Nous   proposons   que   ce   projet   architectural   soit   réfléchi   au   maximum   selon   les  critères  de  l’éco-­‐construction,  en  utilisant  au  mieux  des  ressources  peu   transformées,  locales,  et  saines.   Les  bâtiments  devront  consommer  le  moins  d’énergie  possible  (notamment   pour   le   chauffage   et   la   climatisation),   et   éventuellement   pouvoir     être   prévus   afin   d’accueillir   un   jour   les   outils   pour   produire   ses   besoins   énergétiques.    

(Autre proposition  d’implantation  et  de  répartition  des  bâtiments  sur  le   site).        

77


Nous proposons   que   certaines   toitures   soient   adaptées   à   recevoir   un   toit  

-­‐Construire une   structure   à   ossature   bois,   moins   économique   mais  

végétal.

permettant toutes  les  possibilités  en  terme  de  formes,  dimensions,  volumes.  

Par ailleurs  ils  permettent  une  grande  liberté  sur  l’utilisation  des  matériaux  

Nous préconisons   aussi   que   les   entreprises   qui   seront   amenées   à   être  

qui composeront  les  murs  et  la  toiture.  Nous  pensons  que  le  café  pourrait  

choisies pour   la   construction   soient   des   entreprises   locales   et   qui   dans   la  

être fait  sous  ce  mode  de  construction.  

mesure du  possible  aient  une  action  à  caractère  social  tel  que  l’insertion.     Le   projet   culturel   nécessitant   l’acquisition   d’équipements   de   valeur,   il   est   important  que  les  espaces  soient  bien  sécurisés  et  ne  puissent  pas  subir  de   dégradation  ou  vol.     Nous  avons  retenu  trois  options  :   -­‐Utiliser   des   containers   maritimes  :   économiques   et   recyclés   donc   respectueux   des   valeurs   de   notre   projet,   ils   ont   comme   inconvénients   d’imposer   des   dimensions,   notamment   en   ce   qui   concerne   la   hauteur.   Le   bureau  pourrait  être  fait  à  partir  d’un  container.  

     

  -­‐Mélanger  l’utilisation  de  container  et  la  construction  bois,  pour  la  Fabrique   par  exemple.  

78  


Il nous   semble   primordial   que   le   site   attise   la   curiosité,   attire   le   regard   et   soit  esthétiquement  beau  et  face  sens  avec  son  emplacement  géographique   et  culturel.       Par   exemple,   la   Fabrique   pourrait   avoir   l’apparence   d’un   atelier   où   l’on   aurait   pu   réparer   des   wagons,   le   café   pourrait   évoquer   les   voitures   voyageurs   du   début   du   siècle   utilisées   pour   transporter   nos   ancêtres   à   la   mine.      

Note sur  les  autres  solutions  envisagées  pour  le  café  :     Une   autre   solution   était   de   réussir   à   se   procurer   une   voiture   voyageur   réformée   ou   radiée.     Cette   solution   nous   semble   compliquée   bien   que   pas   encore   écartée.   Enfin   nous   avons   pensé   à   récupérer   une   «  carcasse  »   d’autobus.   Cette   solution   est   contraignante   en   terme   de   superficie,   la   largeur  totale    restante  après  isolation  ne  pouvant  dépasser  les  2m,  ce  qui   nous  paraît  trop  peu.    

Equipement et mobilier Essentiels

L’un des   murs   de   la   maison,   face   à   la   route   pourra   être   utilisé   comme  

L’association Start’Art  aura  la  responsabilité  d’aménager  et  d’équiper  le  lieu  

support d’expression,   que   ce   soit   pour   la   diffusion   d’un   film,   l’affichage  

pour y   réaliser   le   projet   et   les   activités   proposées.   Comme   pour   la  

d’une photo  très  grand  format,  du  graff…  

construction du   bâti,   nous   favoriserons   les   achats   des   équipements   et   la  

fabrication du  mobilier  auprès  d’entreprises  locales.    

Pour   cela,   nous   solliciterons   les   collectivités   territoriales   à   travers   des   demandes   de   subventions.   Nous   souhaitons   impliquer   les   artisans   et   les   entreprises   locales   par   le   mécénat   de   compétence   et   financier.   Les   particuliers  

seront

eux

sollicités

lors

d’ateliers

participatifs

d’embellissement du   lieu,   de   construction   de   mobilier   et   d’aménagement   des   espaces,   et   aussi   à   travers   un   appel   au   don   et     mécénat   matériel   ou   financier.      

   

79


Dans un   premier   temps   l’investissement   ira   dans   l’équipement   du   Café   et  

-­‐ Nous  avons  besoin  dans  le  café  de  :  

de la   Fabrique   afin   d’assurer   les   initiatives   Café   musique-­‐   Café   Parent-­‐

deux frigos  

comptoir

enfant ainsi   que   les   activités   dans   la   Fabrique   autour   des   musiques  

caisse enregistreuse  

four électrique  avec  point  cuisson  

actuelles et  populaires.  

système audio  (cd,  vynil,  radio)  

Percolateur et  cafetières  variées  

ordinateur connecté  à  internet  

tireuse à  bière  

Il est  important  que  chaque  espace  soit  modulable  tant  d’un  point  de  vue  de  

écran projection  

Vaisselle,  

l’aménagement que   du   matériel   à   disposition   afin   qu’un   maximum   de  

meubles de  rangement  (cuisine)  

tabourets hauts  

proposition y  soient  réalisables  mais  aussi  mises  en  valeur.  La  majorité  du  

plan de  travail  cuisine  

Evier,  

mobilier et   des   équipements   pourront   ainsi   servir   à   plusieurs   espaces   et  

Lave vaisselle,  verre  

Bouilloire à  température  réglable  

être déplacés  de  l’un  à  l’autre.    

-­‐ L’espace  création  de  la  fabrique  sera  aménagé  sans  matériel  fixe,  afin  de  

-­‐ L’espace  de  stockage  devra  être  aménagé  d’étagères  ouvertes  et  fermées  

pouvoir être   modulé   selon   les   souhaits   des   usagers.   Seul   l’espace   détente  

permettant de  stocker  le  matériel  et  outils  nécessaires  aux  activités.  

sera équipé  de  :  

hauts parleurs  de  qualité    

ordinateur (pour  Pao  Mao  Vao)  

-­‐ Les   sanitaires   devront   être   équipés   de   lavabos,   toilettes   (pour   adultes,  

Écran plat  

canapé

personnes handicapées   et   enfants),   lave   main,   porte   savon,   essuie   main,  

fauteuils

table basse  

miroirs, en  prenant  en  compte  d’hors  et  déjà  un  une  jauge  d’accueil  de  120  

plan de  travail  

personnes en  même  temps.    

-­‐ Nous  avons  besoin  dans  le  bureau  de  :  

Hauts parleurs    

Un bureau  

étagères

deux chaises  

une table  basse  

Imprimante couleur  

Ordinateur/ Scanner  

Téléphone

     

80  


-­‐ Autres  mobiliers  souhaités  :  

PrEsentation de l’association Start Art

Chaises, fauteuils,  bancs…  

Tables basses,  normales,  hautes  

Luminaires

Rangements…

-­‐  Afin  de  mener  à  bien  le  projet  nous  souhaiterions  d’hors  et  déjà  acquérir  :   Console  vidéo    (PS  WII...)  

Jeux divers  (vidéo,  bois,  société)  

Vidéoprojecteur

Ecran

1 caméra    

Pied camera  appareil  photo  

1 appareil  photo  

Casques audio  (6)  

4 Haut  Parleurs  (diffusion  Face)  

4 Haut  Parleurs  (diffusion  Retour)  

4 Pieds  d’enceinte  

2 Multipaires  

2 Paires  de  Micro  Statiques    

2 micro  chants  Beta  58  

4 Boites  de  Direct  

2 micros  SM58  

1 set  micro  batterie  percussions  

1 micro  HF  

Câbles Micro  et  Hauts  Parleurs  

8 pieds  de  micro  

1 table  de  mixage  lumière  

4 projecteurs  convexes  

Câblage lumière  

1 Console  numérique  audio  

Projecteurs Led/  Halogènes/PC  

Accessoire lumière  

En   ce   qui   concerne   les   logiciels   informatiques   nécessaires   tant   au   travail   d’administration  et  de  gestion  qu’aux  techniques  de  montages  audio,  vidéo   ou  photo,  nous  utiliserons  des  logiciels  libres  de  droits  pour  commencer.            

Fondée en   2006,   l’association   Start’Art   se   définit   comme   un   incubateur   artistique   et   culturel.   Créée   d’abord   afin   de   permettre   le   développement   du   groupe  de  Chanson  Satirico  réaliste  LEUTE,  l’association  Start’Art,    a  aussi   accompagné  dans  leur  développement  les  formations  musicales  :   -­‐   L’Outch   Men   Orchestra,   Maison   Rouge,   La   Fille   en   Equilibre,   le   chanteur   guitariste  de  Blues  Florian  Fusade,  Fantasticus.     L’association   Start’   Art   gère   aussi   le   label   de   musique   traditionnelle   solidaire  SOKO  records  dont  les  productions  ont  déjà  reçu  un  prix  coup  de   cœur   de   l’académie   Charles   Cros,   4F   du   magasine   Télérama,   et   ne   reconnaissance  de  médias  au  national  et  à  l’international.     L’association   Start’art   a   collaboré   avec   des   artistes   et   compagnies   de   renommées   internationales   tels   que  :   La   Cie   du   Lamparo   (Lo   Cor   de   la   Plana),  Barbara  Furtuna,  Le  Corou  de  Berra.     Depuis   décembre   2012,   l’Association   Start   ‘Art   mène   une   étude   de   préfiguration   qui   vise   à   la   création   d’un   lieu   de   rencontre   et   d’échange   citoyen,   de   développement   des   «  capabilités   artistiques   et   culturelles,   au   centre  du  village  de  La  Bouilladisse.     En  2014,  l’association  Start’Art  travaillera  avec  des  partenaires,  à  la  mise  en   place  du  projet  proposé  dans  le  cadre  de  cette  étude.     81  


Table des  annexes  

Nous   avons   souhaité   mettre   à   disposition   des   lecteurs   de   cette   étude   des  

annexes pour  illustrer  et  compléter  notre  propos.   Etant   donné   le   volume   de   pages   de   certaines   des   annexes,   la   plupart   des   annexes   ne   sont   disponibles   que   sur   la   version   numérique   de   l’étude,   et   sont  donc  disponibles  à  cette  adresse  internet  :     https://drive.google.com/folderview?id=0B2uJrWHJ1BO9aWgtUEItU TJXdlk&usp=sharing     • Annexe   1   Contacts   établis   pour   réaliser   l’étude   /   Ce   document   liste   toutes   les   personnes   consultées   dans   le   cadre   de   l’étude   pour   définir  les  objectifs  du  projet  et  sa  mise  en  œuvre.   • Annexe   2   Etude   Qualitative   Bilan   Intermédiaire/   Ce   document   est   l’étude   qualitative   du   Bilan   intermédiaire   remis   à   la   CRESS   PACA   ,au   Fond   Social   Européen   et   à   La   Région   PACA.   (version   numérique)   • Annexe   3   Etude   Qualitative   Bilan   Final/  Ce  document  est  l’étude   qualitative  du  Bilan  intermédiaire  remis  à  la  CRESS  PACA  ,  AU  Fond   Social  Européen  et  à  La  Région  PACA.  (version  numérique)   • Annexe   4   Compte   rendu   de   l’atelier   participatif   Centre   ville   organisé  par  la  mairie  de  La  Bouilladisse  (version  numérique)   • Annexe  5  Définition  d’un  Troisième  Lieu   • Annexe  6  Définition  D’un  Tiers  Lieux   • Annexe   7   Consultation   Nationale   Education   Artistique   et   Culturelle  (version  numérique)   • Annexe   8   Etat   des   lieux   de   l’enseignement   artistique   dans   les   Bouches  du  Rhônes  (version  numérique)        

• • • • • • • • • • • • • •

Annexe 9   Guide   Pratique   La   réforme   des   rythmes   à   l’école   primaire  (version  numérique)   Annexe   10   Plan   de   localisation   de   La   Bouilladisse   sur   le   département  des  Bouches  du  Rhône   Annexe  11  Implantation  du  lieu  dans  le  quartier  centre  ville  de   la  Bouilladisse   Annexe   12   diagnostic   stratégique   implantation   commerciale   SCOT  Pays  Aubagne  (version  numérique)   Annexe   13   Document   SCOT   Pays   Aubagne   La   fragilisation   des   centres  villes  Peri  Urbain  Pays  d'Aubagne  (version  numérique)   Annexe   14   Document   information   Projet   ZAC   La   chapelle   La   Bouilladisse  (version  numérique)   Annexe   15   Projet   de   réhabilitation   de   la   Voie   de   Valdonne   (version  numérique)   Annexe   16   Dossier   de   présentation   Café   Culturel   Citoyen   Aix   en   Provence(version  numérique)   Annexe   16B   Dossier   de   présentation   Café   Culturel   Citoyen   Aix   en  Provence  –  Annexes    (version  numérique)   Annexe   17   exemples   projets   hors   régions   /   Ce  document  liste  des   projets  hors  région  PACA  intéressant  pour  ce  type  de  projet   Annexe   18   Partenaires   Potentiels/   Ce   document   liste   les   partenaires  potentiels  dans  la  mise  en  œuvre  du  projet.   Annexe   19   Mécènes   envisagés/   Ce   document   liste   les   mécènes   potentiels  dans  la  mise  en  œuvre  du  projet.   Annexe  20  Réseaux  et  fédérations/  Ce   document   liste   les   réseaux   et  fédérations  intéressants  dans  la  mise  en  œuvre  du  projet.   Annexe  21  Bilan  accueil  en  résidence  régie  PACA  2011     Annexe   22     Ex   convention   mise   a   disposition   de   salle   (version   numérique)   Annexe   23   Modèle   de   convention   de   résidence   Régie   PACA   (version  numérique)   82  


• • • • • • •

• • • • •

Annexe 24   Ex   convention   mise   a   disposition   d'espace   (version   numérique)   Annexe   25   Ex   de   partenariat   de   mise   a   disposition   d’un   café   pour  animation    «  Le  Moulin  à  Café  »  (version  numérique)   Annexe   26   Ex   de   Convention   de   résidence   d'artiste   dans   une   MJC.  (version  numérique)   Annexe  27  Ex  charte  fonctionnement  café  associatif  bar  du  coin   (version  numérique)   Annexe   28   Ex   de   Charte     fonctionnement   café   associatif   cafés   des  enfants  (version  numérique)   Annexe  29  Ex  de  Charte  fonctionnement  café  associatif  Café  LE   3c  (version  numérique)   annexe   30   Brochure   Cafés   cultures   2013/   Ce  document  détaille  le   dispositif  d’aide  à  l’embauche  du  personnel  artistique  dans  les  cafés   culture   de   la   Région   Pays   de   la   Loire   et   Aquitaine   (version   numérique)   Annexe   31   condition   aide     emploi   artistes   pays   de   Loire/     (version  numérique)   Annexe   32   Protocole   de   bonnes   pratiques   diffusion   et   rémunération  artistes  café  cultures(version  numérique)   Annexe   33   Dépliant   explicatif   Service   Civique   structure   d'accueil(version  numérique)   Annexe   34   Comptes   annuels   2011   EQUITABLE   CAFE   (version   numérique)   Annexe   35   estimatif   cout   emploi   au   premier   janvier   2013/   Ce   document   détaille   le   cout   de   l’emploi   en   fonction   du   type   de   contrat.   (version  numérique)   Annexe   36   Les   modèles   économiques   des   Tiers   Lieux   (version   numérique)  

     

         

83

Etude de prefiguration mdgb la bouilladisse 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you