Page 1

LES QUATRE VÉRITÉS / A FEW HOME TRUTHS de Greg Cervall

Relectures et corrections : Oriane Gros, Michaël Croitoriu v.1 - 9 v.2 v.3 v.4

(c)2013 Greg Cervall & Petit Scarabée Productions. All rights reserved.

AOÛT - 13 - 29 - 30

2013 AOÛT AOÛT AOÛT

(source) 2013 2013 2013

Contact : Greg Cervall Port.: +33 6 67 19 96 81 E-mail: contact@gregcervall.com


1

EXT. / JOUR - UNE RUE DANS PARIS

1

Un jeune homme, THOMAS, marche vers la caméra, dans une des rues de la capitale. Il est grand, maigre, le haut du corps un peu voûté. Il a une trentaine d’années. Il tient à la main un bloc-notes et dans l’autre un stylo. Il semble relire des notes qu’il n’arrête pas de raturer et de réécrire. C’est visiblement une heure de pointe, il y a beaucoup de monde dehors et sur la route. 2

INT. / JOUR - SALON DE L’APPARTEMENT

2

Une jeune femme, ALEXIA, se met assise au bord d’un clic-clac où elle a visiblement passé la nuit. Elle est brune, de taille moyenne, avec des formes généreuses. Elle se lève, habillée d’une culotte et d’un t-shirt, et sort du champ de la caméra... 3

EXT. / JOUR - UNE AUTRE RUE DANS PARIS

3

La caméra se trouve à présent derrière Thomas et le suit. On l’entend se parler à lui-même. THOMAS (se parlant) - Écoute moi maintenant, et pas la peine de m’interrompre... Ouais, pas mal ça !... 4

INT. / JOUR - CUISINE DE L’APPARTEMENT

4

La caméra se trouve derrière Alexia. Elle entre dans une petite cuisine. Elle se prépare un petit déjeuner sommaire avec le peu de chose qu’elle trouve : un paquet de céréales dans un des placards et du lait dans le frigo. Elle s’installe a une table et commence à manger. 5

EXT. / JOUR - UNE SORTIE DE MÉTRO On découvre Thomas de face, remontant les escaliers de la sortie d’une station de métro. Son calepin toujours à la main, il essaye de mémoriser chacune des phrases écrites dessus. THOMAS (se parlant toujours) - Tu veux que je te dise tes quatre vérités ? Eh bien...

5


2.

6

INT. / JOUR - SALON DE L’APPARTEMENT

6

Alexia s’est habillée. Elle termine de sécher ses cheveux avec une serviette. Elle la pose sur une chaise et prend son sac à main au pied du clic-clac. Elle en sort son téléphone portable, le consulte rapidement. Elle semble indécise... 7

EXT. / JOUR - ENTRÉE DE L’IMMEUBLE

7

Thomas arrive devant l’entrée d’un immeuble. La porte est fermée. Il regarde l’interphone sur le côté sans bouger. Il est hésitant. Il s’en approche lentement. Au moment où il va pour appuyer sur un des numéros, la porte d’entrée s’ouvre et un homme d’une cinquantaine d’années, MONSIEUR DUBOIS en sort. Thomas fait mine de se recoiffer avec un geste maladroit en tournant le dos à l’homme, mais ce dernier le remarque et fait mine de tenir la porte ouverte. MONSIEUR DUBOIS (regardant Thomas d’un air soupçonneux) - Vous rentrez ? Vous venez voir qui ? THOMAS (bafouillant) - Heu, non... Enfin... MONSIEUR DUBOIS (reconnaissant Thomas) - Oh mais, c’est toi Thomas ! Comment vas-tu ? THOMAS (toujours gêné) - Bonjour M’sieur Dubois... MONSIEUR DUBOIS (souriant) - Ça faisait longtemps que je ne t’avais pas vu !... Ben, je te laisse rentrer... À bientôt ! Il tient la porte d’entrée toujours ouverte. Thomas hésite passe la porte et se tourne vers Monsieur Dubois. THOMAS - Oui, merci M’sieur Dubois... Monsieur Dubois s’éloigne, la porte se referme sur Thomas...


3. ... Puis se rouvre. Thomas passe la tête, vérifie qu’il n’y ait personne et ressort pour faire face de nouveau à l’interphone. 8

INT. / JOUR - SALON ET ENTRÉE DE L’APPARTEMENT

8

Alexia est toujours assise au bord du clic-clac, pianotant sur son téléphone portable. Elle vérifie l’heure sur sa montre, se lève et va pour se diriger vers une porte qui donne sur le salon de l’appartement lorsque la sonnerie de l’interphone retentit. Alexia se tourne vers l’entrée, puis vers la porte du salon. La sonnerie de l’interphone se fait à nouveau entendre. Elle finit par se diriger vers l’entrée en maugréant, l’air agacé. ALEXIA (énervée) - Oui, c’est bon, j’arrive !!! La caméra la suit jusque dans l’entrée. Elle décroche rageusement le combiné de l’interphone. 9

EXT. / JOUR - ENTRÉE DE L’IMMEUBLE

9

ALEXIA (voix off) - Allô ? Thomas est devant l’interphone, son bloc-notes à la main. THOMAS - C’est moi... LA SÉQUENCE S’ALTERNE AVEC... 10

INT. / JOUR - ENTRÉE DE L’APPARTEMENT

10

ALEXIA - Thomas ?... Qu’est-ce que tu fais là ? C’est... THOMAS (qui l’interrompt) - Stop ! Tu vas arrêter de parler et tu vas m’écouter ! ALEXIA - ... THOMAS (prenant son calepin, il lit ses notes avec une certaine hésitation) [.../...]


[SUITE] (2)

4.

- Je ne suis pas venu pour m’excuser encore une fois, ou pour te supplier de m’ouvrir et de recommencer notre histoire. Pas cette fois... Je sais que c’est fini, mais c’est un soulagement pour moi en fait. (sa voix se fait plus ferme, il gagne en assurance) - Écoute-moi maintenant, et pas la peine de m’interrompre... Pendant trop longtemps j’ai fait tout ce que tu souhaitais, et aujourd’hui, je m’aperçois que j’ai été trop bête, trop aveuglé par mon amour... Alexia est toujours debout devant la porte d’entrée, le combiné collé à son oreille. ALEXIA (d’une voix mal à l’aise) - Thomas, attends !... THOMAS (continuant de lire) - Tu n’es pas celle que je croyais. Tu es méchante, égoïste, égocentrique. Tout doit tourner autour de toi... ALEXIA (émue) - Thomas... THOMAS (de plus en plus sûr de lui) - Tu es tellement obnubilée par ta propre personne que... Monsieur Dubois vient d’arriver devant la porte d’entrée. Il a une baguette de pain fraîchement achetée à la main. Un silence pesant s’installe. MONSIEUR DUBOIS (un peu gêné) - Heu... Je... Je ne veux pas te déranger... THOMAS (se tournant vers lui) - ... ALEXIA (voix off) - Thomas ?... Tu es là ???

[.../...]


[SUITE] (3)

5.

MONSIEUR DUBOIS (avec un sourire gêné) - Je veux juste rentrer tu sais ! Thomas s’écarte pour laisser Monsieur Dubois passer son badge et débloquer la porte d’entrée. Il entre et au moment de refermer se tourne vers Thomas. MONSIEUR DUBOIS - Tu ne veux pas monter lui parler directement ? THOMAS (mal à l’aise) - Non... Non merci Monsieur Dubois. Je n’ai pas envie de la voir vous savez... MONSIEUR DUBOIS - Comme tu veux. Au revoir Thomas... THOMAS - Au revoir Monsieur Dubois... La porte se referme laissant à nouveau Thomas seul devant l’entrée de l’immeuble. Il passe sa main dans ses cheveux, inspire profondément et rappuie sur le bouton de l’interphone. ALEXIA (voix off) - Je suis toujours là... THOMAS (surpris) - Ah ?... Alors, heu, je voulais te dire... ALEXIA (l’interrompant) - Arrête de lire tes notes Thomas... Thomas est surpris. Il abaisse son calepin, semblant chercher ses mots... THOMAS (reprenant confiance) - Je suis juste venu pour te dire ça. J’en ai marre de me taire... Je voulais que quelqu’un te dise tes quatre vérités... ALEXIA - ...

[.../...]


[SUITE] (4)

6.

THOMAS - Tu sais ce qui m’a fait le plus mal pendant tout ce temps avec toi ?... ALEXIA - ... THOMAS - Encore une fois tu te défiles, ça ne m’étonne pas. Eh bien ce qui m’a fait le plus mal c’est de voir comment tu traites ta meilleure amie. Tu la traites encore plus mal que moi. Elle est tout le temps là pour toi. Elle masque toutes tes faiblesses, elle arrange tout pour toi. Quand je voulais te parler, c’est avec elle que j’ai discuté... Et tu sais quoi ? ALEXIA - ... THOMAS (soudain, la colère le submerge) - Eh bien elle, elle a tout le temps été là, elle m’a écouté, compris... Et c’est d’elle que j’aurais dû tomber amoureux, pas de toi... Alexia ne dit toujours rien. Elle appuie sa tête contre le mur de l’entrée. Des larmes coulent doucement sur ses joues. THOMAS - Je vais m’en aller à présent. Je n’espère pas que tu changes, ça serait trop beau pour les autres... Mais arrête de la traiter comme de la merde ! Elle vaut bien plus que toi tu sais... Il reste sur place un instant. Puis tourne le dos lentement à l’interphone et s’en va... 12

INT. / JOUR - ENTRÉE DE L’APPARTEMENT

12

Alexia raccroche lentement le combiné de l’interphone, la tête appuyée contre le mur. Après un temps elle semble se ressaisir, respire profondément, essuie ses yeux et rentre dans le salon.


7.

13

INT. / JOUR - APPARTEMENT

13

La caméra suit Alexia qui traverse le salon et entre dans l’autre pièce de l’appartement. C’est une chambre, dans laquelle une autre jeune femme, NATACHA, émerge difficilement de son sommeil. Elle est très jolie, blonde, grande et svelte, tout le contraire d’Alexia. Elle se met assise dans le lit. 14

INT. / JOUR - CHAMBRE À COUCHER

14

NATACHA (la voix pâteuse et encore ensommeillée) - C’était qui ce relou ?!! C’est pas une heure pour sonner à l’interphone... Long silence. ALEXIA (s’asseyant sur un pouf près du lit) - C’était Thomas. NATACHA (d’un coup excédée et violente) - Oh non ! Il va encore revenir à la charge celui-là ?!! Il ne peut pas comprendre que c’est fini, définitivement ce coup-ci... Qu’est-ce qu’il a dit cette fois ? ALEXIA (calme, avec un ton légèrement mélancolique) - Il a dit effectivement que c’était bien fini... Mais c’était tes quatre vérités qu’il voulait te déballer. NATACHA (moqueuse et méprisante) - Mes quatre vérités ? Ben tiens, même pas fichu de monter me les dire en face !... Pourquoi ça a été si long ? Qu’est-ce qu’il a dit de si intéressant à mon sujet ? ALEXIA (toujours très calme) - Il m’a confondu avec t...

[.../...]


[SUITE] (2)

8.

NATACHA (qui l’interrompt) - Oh arrête ! Je ne veux rien savoir... Il m’a gonflé pendant un an, à faire le chien chien... Lamentable ce type. Même pas un vrai mec. J’aurais dû le larguer depuis un bail... (avec un sourire mauvais) - Heureusement qu’il me payait tout ce que je voulais ! ALEXIA (silence et soupir) - ... NATACHA (toujours mauvaise) - Quoi ? J’ai pas raison ? ALEXIA - Je l’aime bien Thomas, il me ressemble... NATACHA (méprisante) - Ah oui tiens ! Vous seriez bien ensemble alors... (elle s’assoit en tailleur sur le lit) - N’importe quoi ! Un silence pesant s’installe entre les deux jeunes femmes. NATACHA [suite] - J’ai besoin d’une clope... Et d’un verre ! Soit gentille, va me chercher ça dans la cuisine et puis... ALEXIA (l’interrompant) - Non... NATACHA (interloquée) - Que ?.. Quoi ???... ALEXIA (très calme) - J’ai dit non... (silence) - Tu veux que je te dise tes quatre vérités, Natacha ? Ça fait dix ans que je suis ta bonne copine, qui ne dit rien, qui accomplit toutes tes volontés, [...] [.../...]


[SUITE] (3)

9.

ALEXIA [suite] qui t’aide pour tes examens, pour te trouver un job, qui te ramène chez toi, bourrée comme hier soir... Qui reste près de toi alors que tu vomis toute la nuit... J’ai longtemps cru que je ne pouvais avoir que toi comme amie, mais aujourd’hui, on m’a ouvert les yeux... NATACHA (semblant ne pas comprendre ce que lui dit Alexia) - Mais qu’est-ce que tu racontes ?... ALEXIA (se levant calmement) - Je me casse... Débrouille-toi toute seule maintenant ! Elle se dirige vers la porte sous les yeux médusés de Natacha. NATACHA (semblant enfin réagir) - Non, mais attends !... Hé ?... Tu me le ramènes ce verre ou pas ?... (bruit de la porte d’entrée qui claque) La caméra recule, montrant Natacha toujours assise sur son lit, le visage toujours stupéfié. 15

EXT. / JOUR - UNE RUE DANS PARIS

15

GÉNÉRIQUE DE FIN ET CRÉDITS On voit Thomas de dos marchant dans la rue. Son téléphone portable sonne. Il le sort de sa poche, le regarde et décroche. THOMAS (intrigué) - Allô ? (silence) - Oh !... Alexia ? (hésitant, bafouillant) - Heu, ouais, ouais... Ça va... Je suis juste surpris que tu m’appelles... C’est pas Natacha qui... (silence) - Qu’on... Qu’on prenne un verre tous les deux ?... Ben... Enfin, [...] [.../...]


[SUITE] (2)

10.

THOMAS [suite] oui. Oui ! Ça serait super ! Eh bien, écoute, je peux être là dans... On le voit s’éloigner de dos, sa voix se perdant dans les bruits de la rue... FONDU AU NOIR FIN

Scénario : Les quatre vérités / A few home truths  

Scénario : LES QUATRE VÉRITÉS / A FEW HOME TRUTHS --- Thème : drame sentimental --- v.4 - 30 août 2013 --- Synopsis : Quelques jours après l...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you