Page 1


La terrasse de l’estaminet de la ferme des Aigrettes a été construite par Appia littoral

2 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Edito

Madame, mademoiselle, monsieur,

Je vous présente, au nom de la municipalité, mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité pour cette année 2012. Souhaitons que la grave crise économique qui secoue l’Europe et la France en particulier, s’estompe rapidement et que notre pays retrouve le chemin de la croissance. La liquidation de la compagnie Seafrance en ce début d’année, porte un coup terrible à l’économie du Calaisis, déjà durement touchée par le chômage. Ce sont quarante deux familles marckoises qui sont concernées par cette cessation d’activité. Tout doit être fait pour maintenir le maximum d’emplois sur le trafic transmanche. Alors que l’on parle du nouveau port 2015, il serait inconcevable que le pavillon français ne soit plus présent sur le détroit. Dans le domaine du logement locatif, il nous manque encore 300 logements pour atteindre les 20 % que nous impose la loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbain (SRU). Pour poursuivre notre politique de mixité sociale, c’est environ huit cents logements qu’il faudra construire d’ici 2020-2025. Ce sera de 30% à 40 % de logements locatifs et le reste en accession à la propriété. Pour cela, il nous faudra densifier les cœurs d’îlots entre l’avenue de Calais et la rue du 28 septembre.

Directeur de la publication : Serge Péron Maire de Marck Conseiller général Rédaction : Service communication Conception : Service communication

Malgré la crise, malgré les difficultés qui s’annoncent avec la réforme des collectivités, la municipalité n’a pas l’intention de baisser les bras, car investir, c’est préparer l’avenir de nos enfants. Bonne année à toutes et à tous. Serge Péron Maire et conseiller général

Photos : Service communication Impression : Offset Service 03.21.82.19.22. Dépôt légal : 25ème bulletin - Janvier 2012

Mairie de Marck - 2, place de l’Europe - BP 14 - 62730 Tél. : 03.21.46.22.00. - Fax : 03.21.46.22.25. Site Internet : ville-marck.fr - Courriel : mairie@ville-marck.fr

3 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


GROUPE HABITAT 62/59 PICARDIE

Construire durablement 520, Bd du Parc d’Affaires - BP 111 - 62903 COQUELLES Cedex - Tel : 03 21 00 81 00

www.habitat6259.fr

Une nouvelle association

DON DU SANG Mercredi 7 mars de 14 heures 15 à 17 heures 30, à l’école Victor Hugo

Pour mémoire... Le Cany-club de Marck est situé 597, chemin des Dunes aux Hemmes de Marck. 06.32.91.07.35.

4 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Jocelyne Cattoën Adjointe à la communication

A

l’aube de cette année, je ne peux que vous souhaiter une meilleure année que celle que nous venons de vivre. L’année 2011 n’est plus qu’un souvenir, vive l’année 2012.

Parmi les moments importants prévus cette année, je peux citer l’ouverture de l’estaminet de la ferme des Aigrettes et bien sûr, la poursuite des travaux de la future maison de la nature et de l’environnement.

Voici la « Gazette municipale marckoise » n° 25. Vous y trouverez les principaux évènements qui ont ponctué la vie de notre commune durant ces quatre derniers mois.

Je vous laisse feuilleter ces pages en vous formulant une nouvelle fois, tous mes vœux de santé, de bonheur et de prospérité, mais surtout, une année pleine de satisfactions.

Site Internet : www. ville-marck.fr Service communication : 03.21.46.22.28. Courriel : communication@ville-marck.fr

La cérémonie a eu lieu le 2 décembre Deux arbres plantés à l’Ehpad

R

ue Pasteur, une réception était organisée sur le chantier du futur Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Alain Gérard, le souspréfet de l’arrondissement de Calais et Serge Péron avaient répondu présents à l’invitation du docteur Daniel Darras, le propriétaire des lieux. Il ne s’agissait pas de procéder à la pose d’une première pierre, le chantier étant déjà bien avancé et le gros œuvre terminé. Le docteur Daniel Darras a souhaité planter deux arbustes, des lilas très précisément. L’établissement recevra le nom d’« Ehpad les lilas » lors de son ouverture programmée cette année. Le docteur Daniel Darras a été le premier à prendre la parole devant de nombreux élus de Marck et devant les représentants des entreprises concernées par la construction du bâtiment. Alain Gérard et Serge Péron se sont ensuite exprimés sur l’implantation de l’Ehpad.

L’Ehpad sera opérationnel dans le courant de l’année. L’« Ehpad les lilas » proposera soixante-dix lits d’accueil permanent dont vingt-huit seront dédiés à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer. On y trouvera également six lits d’hébergement temporaire et six places d’accueil de jour.

De nouveaux masseurs-kinésithérapeutes

5 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Bernard Mailly Conseiller municipal délégué à la prévention et à la sécurité

ATTENTION AU MONOXYDE DE CARBONE !

Chaque année en France, six mille personnes sont intoxiquées au monoxyde de carbone et trois cents en meurent. Il s’agit de la principale cause d’intoxication accidentelle en milieu domestique. Comment prévenir les risques ? Quelques précautions permettent d’éviter ces accidents graves qui peuvent laisser des séquelles à vie. Le monoxyde de carbone Le monoxyde de carbone (CO 2) est un gaz invisible et inodore. Indétectable, il est cependant très toxique. Il remplace l’oxygène dans le sang et peut entraîner la mort en à peine une heure. Il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz (naturel, butane, propane), essence, charbon, éthanol… Chez vous, plusieurs appareils peuvent dégager du monoxyde de carbone : chauffage, chauffeeau, cuisinière, poêle, cheminée, appareil de bricolage… QUELLES SONT LES CAUSES DES ACCIDENTS ? Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’intoxications : • L’habitat n’est pas suffisamment aéré, • Les appareils à combustion sont mal entretenus, • Les fumées issues de la combustion sont mal évacuées, • L’utilisation de certains appareils à d’autres fins. Par exemple, des chauffages d’appoint sont utilisés en continu et des fours, réchauds ou panneaux radiants sont employés en guise de chauffages. LES BONS GESTES POUR EVITER L’INTOXICATION Quelques précautions permettent de prévenir les risques d’intoxication : • Aérez bien votre logement chaque jour, même en hiver. Ne bouchez pas les entrées d’air, • Faites vérifier vos installations chaque année par un professionnel, notamment votre chaudière avant l’hiver, • Faites effectuer un ramonage de vos conduits et cheminées au moins une fois par an, de préférence avant l’hiver, • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion et ne vous chauffez jamais avec des appareils qui ne sont pas destinés à cet usage dans une habitation, • Vérifiez que les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel présentent le marquage « CE », • Les petits chauffe-eau sans évacuation de fumée doivent être employés avec prudence, de façon intermittente et pas plus de huit minutes. Utilisez-les dans une cuisine suffisamment aérée et grande (15 m3), • Nettoyez les brûleurs de votre cuisinière à gaz : une flamme bleue et courte doit apparaître dans chaque orifice et le fond des casseroles ne doit pas être noirci. • En cas de coupure d’électricité, installez les groupes électrogènes à l’extérieur. EN CAS D’INTOXICATION, QUE FAIRE ? Les symptômes varient selon la gravité de l’intoxication : si elle est faible, des maux de tête, des nausées, des vomissements et la fatigue peuvent vous laisser penser qu’il s’agit d’une intoxication au monoxyde de carbone. En revanche, une intoxication grave et rapide entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, voire le coma et le décès en une à plusieurs heures. SI VOUS RESSENTEZ CES SYMPTÔMES:

6

• Aérez immédiatement votre logement, • Si possible, arrêtez les appareils à combustion, • Evacuez les lieux, • Appelez les secours : 15 ou 18 ou 112 depuis un téléphone portable, • Ne rentrez chez vous qu’avec l’accord d’un professionnel qualifié. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Régis Deldrève Premier adjoint

Création d’une Zone d’activités légères à Transmarck

C

ompte-tenu de la désertification du territoire entre le Beau Marais et la commune de Marck et de la délocalisation prévue de nombreuses surfaces commerciales, la municipalité a en projet la création d’une Zone d’activités légères (Zal) sur une surface de 4,3 hectares. Elle sera située entre la parcelle

occupée par la société Norbert Dentressangle et la voie ferrée. Cette création se fera en partenariat avec Cap Calaisis Terre d’Opale et devrait permettre d’accueillir de petites ou moyennes unités artisanales ou commerciales dédiées entre autres à l’automobile, au bricolage, etc.

Ce terrain deviendra une zone d’activités légères.

Pour certaines extensions de constructions existantes Une déclaration préalable remplace le permis de construire

Jean-Luc Caron Conseiller municipal délégué à l’urbanisme

epuis le 1er janvier, le décret du 5 décembre 2011 relatif aux formalités à accomplir pour les travaux sur des constructions existantes, modifie le champ d’application des autorisations d’urbanisme.

D

A compter du 1er mars 2012, la référence aux notions de Surface hors œuvre nette (Shon) et de Surface hors œuvre brute (Shob) sera supprimée au profit d’une seule, celle de surface de plancher, plus simple.

Ainsi, les extensions de constructions existantes comprises entre 20 et 40 mètres carrés et situées en zone urbaine (zone U) du Plan local d’urbanisme (Plu) sont dorénavant soumises à une déclaration préalable et non plus à un permis de construire, sauf lorsque la surface totale obtenue est supérieure à 170 mètres carrés. Cette réforme a pour objectif de simplifier les démarches, le délai étant plus court (délai d’instruction d’un mois contre deux mois pour les permis de construire) et les pièces demandées sont moins nombreuses.

En effet, cette surface s’entend comme l’ensemble des surfaces de plancher des constructions closes et couvertes, comprises sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 mètre. Ainsi, contrairement à la Shon et à la Shob, la surface de plancher est calculée à partir du nu intérieur des façades, ce qui exclut l’épaisseur des murs, correspondant à l’isolation. Cette notion est plus facile à appréhender car elle correspond mieux à l’espace de vie de tout un chacun. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

7


Laurent Péron Conseiller municipal délégué à l’environnement et au tourisme

PROCHAINEMENT À LA FERME DES AIGRETTES

Maison de la nature et de l’environnement Malgré les travaux, deux ateliers sont prévus en ce début d’année :

Samedi 25 février de 9 heures 30 à 12 heures : Comment tailler ses arbres fruitiers ?

La dernière ligne droite pour les aménagements de la ferme des Aigrettes Encore une année de patience et la ferme des Aigrettes sera prête à vous accueillir ! Petits et grands pourront alors venir nombreux découvrir les richesses de la nature et la fragile complexité de notre environnement. La fin de l’année 2011 a vu la plantation de l’arbre du conteur (un chêne pédonculé), ainsi que la réalisation des aménagements extérieurs et des grandes avancées pour les travaux. Début 2012, vous pourrez participer aux premiers ateliers nature sur le site (voir ci-contre) et l’estaminet ouvrira ses portes pour le plus grand plaisir de vos papilles.

En partenariat avec l’association des Jardiniers de France, quinze places disponibles Inscription préalable en mairie.

Mercredi 18 avril de 14 heures 30 à 17 heures 30 :

Le gérant de l’estaminet viendra redonner vie au bâtiment.

Comment faire son compost ? En partenariat avec l’association Eco-Marck, quinze places disponibles Inscription préalable auprès d’Eco-Marck au 09.64.14.15.08. (Daniel Gousseau) Pour tout renseignement : Clovis Sabau : 03.21.46.22.24. clovis.sabau@ville-marck.fr

L’arbre du conteur a pris racine au cœur de la cour.

Votre avis nous intéresse !

8

Vous êtes invités à venir discuter du contenu des expositions lors d’une réunion participative d’information et de concertation, jeudi 9 février à 18 heures à la salle polyvalente du complexe municipal des sports et des loisirs. Gazette municipale municipale marckoise marckoise -- Bulletin Bulletin n°25 n°24 Gazette


Courant 2010, le Syndicat d’Êlimination et de valorisation des dÊchets du Calaisis (SÊvadec) à partir d’Êchantillons prÊlevÊs lors de la collecte, a analysÊ le contenu de vos sacs poubelles. Le tonnage d’Ordures mÊnagères rÊsiduelles (OMR) collectÊ sur la commune est de 2 631 tonnes, soit 284 kilos par habitant.

55 kilos de dĂŠchets fermentescibles, dĂŠchets alimentaires et dĂŠchets verts peuvent aller dans la poubelle MARRON. 74 kilos de papier, carton, plastique recyclable : poubelle JAUNE. 16 kilos de mĂŠtaux divers (boĂŽtes de conserve, boissons... : poubelle JAUNE. 12 kilos de textile (mĂŞme usagĂŠ mais propre) : borne collecte. 6 kilos de dĂŠchets spĂŠciaux (piles, pots de peinture...) : DÉCHĂˆTERIE.

Constat : sur les 284 kilos d’OMR produits par habitant, seuls 121 kilos sont rÊellement des dÊchets qui devraient être mis en dÊcharge, soit 1 124 tonnes pour la commune. Si chacun optimisait la gestion de ses dÊchets, 1 507 tonnes ne seraient pas mises en dÊcharge, soit une Êconomie de plus de 100 000 euros.



      

    



             ! 

    

 'Ĺ?Ć?ĞžĞŜƚÄ Ç€Ĺ?ƚĂÄ?ĹŻÄž

    

DZ<

" !   #$%&% 

" !   !



'Ä&#x201A;Ć?Ć&#x2030;Ĺ?ĹŻĹŻÄ&#x201A;Ĺ?Ä&#x17E;Ä&#x201A;ĹŻĹ?ĹľÄ&#x17E;ĹśĆ&#x161;Ä&#x201A;Ĺ?Ć&#x152;Ä&#x17E;  WÄ&#x201A;Ć&#x2030;Ĺ?Ä&#x17E;Ć&#x152;Ć?ÍžĹ?ĹľĆ&#x2030;Ć&#x152;Ĺ?ĹľÄ Ć?Ć&#x2030;ĆľÄ?ĹŻĹ?Ä?Ĺ?Ć&#x161;Ä&#x201A;Ĺ?Ć&#x152;Ä&#x17E;Ć? Ä&#x17E;Ć&#x161;Ć&#x2030;Ä&#x201A;Ć&#x2030;Ĺ?Ä&#x17E;Ć&#x152;Ć?Ä?ĆľĆ&#x152;Ä&#x17E;Ä&#x201A;ƾͿ  

)*+ )

 

dÄ&#x17E;Ç&#x2020;Ć&#x161;Ĺ?ĹŻÄ&#x17E;Ć? dÄ&#x17E;Ç&#x2020;Ć&#x161;Ĺ?ĹŻÄ&#x17E;Ć?Ć?Ä&#x201A;ĹśĹ?Ć&#x161;Ä&#x201A;Ĺ?Ć&#x152;Ä&#x17E;Ć?͞ůĹ?ĹśĹ?Ä&#x17E;Ć&#x161;Ć&#x161;Ä&#x17E;Ć?Íż WĹŻÄ&#x201A;Ć?Ć&#x161;Ĺ?Ć&#x2039;ĆľÄ&#x17E;Ć?Í&#x2014;Ä?ŽƾĆ&#x161;Ä&#x17E;Ĺ?ĹŻĹŻÄ&#x17E;Ć?Ä&#x161;Í&#x203A;Ä&#x17E;Ä&#x201A;Ćľ ^Ä&#x201A;Ä?Ć?Ć&#x2030;ĹŻÄ&#x201A;Ć?Ć&#x161;Ĺ?Ć&#x2039;ĆľÄ&#x17E;Ć? Ä Ä?Ĺ&#x161;Ä&#x17E;Ć&#x161;Ć?žĠŜÄ&#x201A;Ĺ?Ä&#x17E;Ć&#x152;Ć?Ć?Ć&#x2030;Ä Ä?Ĺ?Ä&#x201A;ĆľÇ&#x2020;

) )*+ )+  ) ) ) ) ) )+  )*

          

dKd>s/d>





 ' ( $$ ! 

, $-   !.   ,       !   ,/- 0!1 , !   !  2   ,/    2      , ! /  !  ,/          ,  !  -  

 

)pourraient ĂŞtre  traitĂŠes en changeant nos habitudes.

 707 tonnes (76 kilos par habitant) )      ) 

    " !   " !    

+   )*    #$%&%  !

 ,    ! 







  ! , !  ĹśĆ&#x161; Ć&#x152;Ĺ?Ä&#x17E;Ć&#x152;   ,  -     *  

               !  

   ' !    .       / 0 %&)'



<

) )  )+ ) ) ) )+  )+ ))  )+ )  )+ ) ) )  )  ) ) )+

)+

+   !   ,  ,  +  + !  ,   

 ,  + +   ,   +

  3  +

  ,  +  !  +

  

,   3   +







800 tonnes (86 kilos par habitant)) sont des dĂŠchets ĂŞtre ) Ă trier et devraient 

 dĂŠposĂŠs dans les poubelles jaune, verte ou marron. )   )+  +

 ) )  )+ ) )

+

  3  Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25 

 

  

9


Maurice Dhune Adjoint aux travaux

Les efforts ont été récompensés La troisième fleur a été attribuée en octobre

E

n octobre, la ville de Marck obtenait sa troisième fleur. En 2006, elle avait obtenu sa seconde fleur, délivrée par le jury régional des villes et villages fleuris. Depuis, crocher et c’est fectués

chaque année, l’espoir demeurait de déla troisième. C’est maintenant chose faite le couronnement de beaucoup d’efforts efpar le personnel des services techniques.

Dans le courrier adressé à Serge Péron, Michaël Moglia, conseiller régional et président du jury du concours régional des villes et villages fleuris, a insisté sur les points suivants : le jury régional a apprécié l’accueil qui lui a été réservé. La commune offre un fleurissement de qualité, les vivaces sont privilégiées aux jardinières. L’ensemble des massifs est paillé et les nouveaux aménagements du giratoire du moulin lui donnent de la densité. Le chemin du halage est fleuri et harmonieux, des projets intéressants sont en cours de réalisation, notamment

Serge Péron a chaleureusement félicité le personnel des services techniques.

10

Le jury régional des villes et des villages fleuris était passé à Marck durant l’été. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

le jardin solidaire et la réhabilitation de l’ancienne ferme Delmotte transformée en « maison de la nature et de l’environnement ». La place de l’arbre est importante dans l’environnement des cités, c’est pourquoi il est nécessaire d’apporter un soin attentif au patrimoine arboré. En conclusion, après délibérations, le jury régional a décidé l’attribution du label « Trois fleurs ». A Marck, la surface totale des pelouses est de l’ordre de 160 000 m² et 100 000 m² en gestion différenciée. Les surfaces à débroussailler sont de l’ordre de 20 000 m² et les surfaces boisées sont de 15 000 m². Les haies représentent environ 1 500 mètres, le nombre de fleurs et de plantes s’élevait en 2011 à 43 700 unités. Environ 4 400 arbres ornent le domaine public de la ville. Pour obtenir le résultat que l’on connaît et que l’on peut apprécier en se promenant dans les rues de la ville, quatre personnes sont affectées à temps plein pour le fleurissement.


A la ferme des Aigrettes, les services techniques ont réhabilité le four à pain.

Comme pour le rond-point du Moulin, la pose de l’enrobé rue Pascal, a eu lieu en octobre.

A la ferme des Aigrettes, les ossatures de bois sont en cours de pose.

Au stade Jean-Claude Agneray, le terrain de bicross a été modifié.

Ils ont eu lieu durant les vacances de Toussaint De nombreux travaux dans les écoles Durant les vacances de Toussaint, de nombreux travaux ont été effectués dans les écoles. Ainsi, à l’école primaire des Hautes Communes, le portillon situé à côté de la chaufferie a été remplacé et un interphone a été installé. A l’école maternelle des Hautes Communes, le plafond de la bibliothèque a été repeint. A l’école maternelle du Moulin, un interphone a été installé ainsi que des protections sur les angles

des casiers à chaussons. A l’école maternelle de l’Aéroport, les services techniques ont posé des protections sur les angles des radiateurs. A l’école primaire Victor Hugo, la hauteur de seuil de la porte d’entrée a été modifiée et la porte a été remplacée et mise en peinture. A l’école maternelle des Hemmes de Marck, une salle a été repeinte et un éclairage du bâtiment pré-fabriqué a été installé.

Le mur du logement de fonction de l’école primaire des Hautes Communes vient d’être construit. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

11


Il complète le pôle d’athlétisme Le complexe sportif des Dryades inauguré

L

e 3 décembre, le complexe sportif des Dryades était inauguré. Cette salle fait suite à la construction du pôle d’athlétisme inauguré le 17 avril 2010. Alain Gérard, sous-préfet de l’arrondissement de Calais, Martial Herbert, conseiller général représentant Dominique Dupilet et Serge Péron ont coupé le ruban tricolore.

équipements divers et variés aux quarante associations sportives regroupant plus de mille cinq cents licenciés, aux cinq groupes scolaires, au collège, aux enfants des centres de loisirs. Il y a quelques années, la ville a fait l’acquisition d’une parcelle de terrain de trois hectares afin de compléter ses équipements.

D’un avis général, la construction de ce complexe sportif est une réussite, il s’agit désormais du fleuron de la ville de Marck en matière d’équipements sportifs. Les collégiens utilisent déjà les installations sportives de la commune. La salle d’athlétisme leur offre des conditions de pratique des disciplines d’athlétisme exceptionnelles. La mise à disposition du plateau d’évolution de cette salle permet d’offrir aux collégiens et aux écoliers, de nouvelles opportunités dans la pratique de l’éducation physique. Par ailleurs, la proximité avec la ferme des Aigrettes et ses Les personnalités ont coupé le ruban symbolique. espaces boisés naturels, constituera un complément à la pratique des sports d’endurance ou cour- Un complexe sportif a donc été défini avec, dans un preses d’orientation. mier temps, une salle d’athlétisme indoor, un équipement unique dans le Calaisis. La construction de ce complexe Serge Péron a été le premier à prendre la parole. Au dé- sportif a démarré au printemps 2010. Le bâtiment présenbut de son allocution, il est revenu sur les motivations qui te une surface approximative de 2 000 mètres carrés et ont conduit la municipalité à entreprendre cette construc- comprend toutes les commodités pour la pratique de dition, à savoir que les installations sportives de la commune verses disciplines de sports collectifs grâce à son plateau soient, pour l’essentiel, regroupées sur un site de plus de dix de 44 mètres sur 24. Une tribune de 320 places accueille hectares. Le stade municipal Jean-Claude Agneray offre des le public. Par ailleurs, une salle de réception de 200 mètres carrés complète l’ensemble.

12

Une plaque commémorative a été dévoilée. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

Le pôle d’athlétisme et la salle de sport ont coûté la somme de 4 301 430 euros hors taxes. Le financement pour l’ensemble se décompose de la façon suivante : le conseil général du Pas-de-Calais a financé les installations à hauteur de 900 000 euros. L’Etat, par le biais du Centre national pour le développement du sport a déboursé la somme de 450 000 euros. Par l’intermédiaire d’une contribution à l’aménagement d’ensemble du quartier réglée par le promoteur et répercutée auprès des futurs propriétaires, les nouveaux résidents ont participé au financement de cette salle à hauteur de 342 676 euros. Enfin, la ville de Marck a déboursé la somme de 2 608 754 euros.


Amicale des donneurs de sang du Calaisis Près de cent personnes récompensées

L

e 18 septembre au foyer de l’Âge d’or, une réception a permis à près de cent donneurs de sang d’être récompensés. Serge Péron, au nom de la municipalité, a tenu à féliciter Eliane Péron qui a atteint le 6ème niveau, c’est-à-dire qu’elle a donné son sang plus de cent fois pour sauver des vies. Lors de la réception, Marcel Guery, le secrétaire de l’amicale a été honoré en recevant des mains de Jacques Nicolay, le président, la croix de chevalier dans l’Ordre du Mérite du sang. Jacques Nicolay, Serge Péron et Marcel Guery.

Soixante-septième anniversaire du bombardement de la rue du 28 septembre.

Hommage aux « morts pour la France », pendant la guerre d’Algérie.

Commémoration de l’armistice du 11 Novembre 1918

Médailles et départs en retraite Le 14 décembre, la municipalité avait organisé une réception au cours de laquelle Serge Péron, a remis la médaille d’honneur communale à Katherine Touret et Bernard Lefebvre. Le maire a également félicité Christèle Pont et Michel Davesne, qui ont fait valoir leurs droits à la retraite. De nombreux élus et beaucoup de membres du personnel avaient fait le déplacement.

13

Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Les amis de l’accordéon ont débuté la soirée.

La cérémonie des vœux L

ors de la cérémonie des vœux de la municipalité, S ron a proposé à la population d’assister à un specta demi-heure. « Les amis de l’accordéon » étaient pla la direction de Robert Coussin. Les enfants de l’as « Trans’en’danse » se sont produits sur la scène du c municipal des sports et des loisirs, sous le regard a Laurence Damblin, la présidente de l’association. U douze minutes a ensuite retracé les moments marquant née 2011 à Marck, avant que Loane Bernard, la maire d municipal des jeunes, entourée quatre de jeunes élus, n la parole. Elle a expliqué en quelques phrases les suje par son assemblée : le respect, les rencontres avec les l’intérêt porté pour les Jeux olympiques de 2012 à Lon

« Trans’en’danse » a présenté trois prestations.

14 Plus de cinq cents personnes ont assisté à la cérémonie. Gazette municipale Gazette marckoise municipale - Bulletinmarckoise n°25 - Bulletin n°25


Le conseil municipal des jeunes a présenté son programme.

nie x

palité, Serge Pén spectacle d’une ient placés sous de l’association ne du complexe egard attentif de tion. Un film de arquants de l’anmaire du conseil s élus, ne prenne les sujets traités vec les seniors et 12 à Londres.

Serge Péron a dressé le bilan de l’année et s’est projeté dans l’avenir. Serge Péron a ensuite pris la parole pour dresser le bilan de l’année écoulée : « Nous avons connu des moments de peine avec la disparition en mai, de façon subite, de monsieur Christian Devos, notre directeur des services techniques. Parmi les moments de satisfaction, je peux citer l’obtention de la troisième fleur, attribuée par le jury régional des villes et villages fleuris. Les exploits de l’AS Marck football sont à compter également parmi les moments heureux. » Le maire est revenu sur les travaux effectués en 2011 : la construction du complexe sportif des Dryades, inauguré le 3 décembre, la dernière tranche de rénovation

de la rue du 28 septembre, la réhabilitation de la salle de tennis de table et des courts de tennis au stade JeanClaude Agneray, la poursuite des travaux et remise en état de la ferme des Aigrettes. Le maire s’est ensuite tourné vers l’avenir : « Dans le domaine du logement locatif, il nous manque encore 300 logements pour atteindre les 20 % que nous impose la loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbain. Pour poursuivre notre politique de mixité sociale, c’est environ huit cents logements qu’il faudra construire 15 d’ici 2020-2025. » Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Denise Louvet Adjointe au sport et à la vie associative

L

a vie sportive et associative a été mise à l’honneur fin 2011 et début 2012. Pour la première fois depuis sa création, l’AS Marck-football a accédé aux 32èmes de finale de la Coupe de France. Le match se jouait au stade de l’Epopée face à l’équipe de Nice.

Ce fut une belle aventure pour les joueurs et les dirigeants de l’AS Marck-football, que de pouvoir jouer contre l’équipe de Nice. C’était le 7 janvier. A l’issue d’un match de très bon niveau, Nice s’est qualifiée pour les 16èmes de finale de la Coupe de France en s’imposant par 2 buts à 0.

Les buts de la victoire azuréenne ont été inscrits par Fabian Monzon sur penalty à la 51ème minute et Esmaël Gonçalves à la 90ème minute. L’aventure s’est arrêtée là et ce fut un grand moment de football qui a permis à la ville de Marck de faire parler d’elle au-delà des frontières régionales.

« Urban athlé », en attendant les Jeux olympiques Dans le cadre de la démarche menée en vue des Jeux olympiques de Londres 2012, le conseil général du Pas-de-Calais a décidé de privilégier le partenariat avec les fédérations sportives françaises, afin d’optimiser l’implication du milieu sportif et favoriser la notoriété du territoire. C’est ainsi que des épreuves sportives ont été organisées, en partenariat avec la ville de Marck et le collège Boris Vian. C’était la première fois que les élèves utilisaient l’espace situé près du complexe 16 sportif des Dryades.

Urban athlé a eu lieu près du complexe sportif des Dryades.

Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Le respect en ligne de mire

Le conseil municipal des jeunes a fait du respect, une priorité.

L

es membres du conseil municipal des jeunes ont souhaité mettre en place une campagne sur quatre déclinaisons : le respect des lois et des règles, le respect de l’environnement, le respect des personnes et le respect des

Nadine Ovion Adjointe au jumelage et présidente du comité de jumelage

L

e 10 décembre, en l’église Saint-Martin, le comité de jumelage proposait une soirée dédiée au chant. Les invités étaient le duo « Ibéria », bien connu dans notre région et la chorale « Four voices », venue de Haibach. Le comité de la culture s’était joint pour la mise en place de ce concert. Dans leurs allocutions d’accueil, Nadine Ovion et

biens. Pour la mener à bien, ils se sont réparti le travail en quatre groupes afin de réaliser quatre affiches différentes, visibles aux quatre coins de la ville. Elles sont également en ligne sur le site Internet de la ville : ville-marck.fr.

Un concert binational Bernard Emile ont fait savoir qu’ils étaient heureux d’accueillir une délégation de Haibach et en particulier, les membres de la chorale « Four voices ». « Cette soirée est consacrée au chant et aux belles voix », ont-il dit. Lors de cette soirée, la somme de 110 euros a été récoltée au profit des oeuvres sociales de la commune.

Le duo « Ibéria » et la chorale « Four voices » ont enchanté le public. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

17


De nombreuses manifestations culturelles reçoivent le soutien du

Bernard Emile Adjoint à la culture et président du comité de la culture et des loisirs

Peinture et photo

L

e Pas-de-Calais, le Nord et la province de Flandre occidentale ont organisé conjointement l’opération « Portes ouvertes aux ateliers d’artistes ». Le comité de la culture et des loisirs a pris le relais localement pour que les artistes ouvrent les portes de leurs ateliers. Cette manifestation a débuté le vendredi 14 octobre par une journée réservée aux enfants des écoles de Marck. Sur place, les enfants ont pu se faire livrer quelques secrets d’artistes. A l’issue de cette manifestation, Serge Péron, Bernard Emile et Philippe Fournier, le trésorier du comité de la culture et des loisirs, ont dévoilé les noms des lauréats du premier concours de photographies : Christine Rassinon, Alain Beauvois et Michel Buisine ont été les lauréats (photo du haut).

Avec l’Ami bidasse... Durant deux soirées, les 11 et 12 novembre, le comité de la culture et des loisirs a reçu la Compagnie des Anonymes à la maison des Islandais des Hemmes de Marck. Lors de ces soirées cabaret, le thème abordé était le comique troupier, autrement dit, la chanson militaire. « Soirée cabaret, rigolade et souvenirs entremêlés », c’est le titre du spectacle qui a réuni de nombreux spectateurs. Dans son mot d’accueil, Bernard Emile a souhaité la bienvenue à la chanson militaire, qui eut son heure de gloire après la grande guerre, celle qui devait être la der des ders.

Harmonie-batterie municipale de Marck Le premier concert de Sainte-Cécile Le 25 novembre, au complexe municipal des sports et des loisirs, le comité de la culture et des loisirs avait invité l’harmonie-batterie municipale de Marck, pour le concert de SainteCécile. C’était la première fois depuis sa création que cette formation présentait une telle prestation. Près de deux cents personnes y ont assisté, Fabrice Levis était à la baguette.

18 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


The North gospel quartet

Le 17 décembre, le comité de la culture et des loisirs a reçu « The North gospel quartet ». De nombreux mélomanes et amateurs de ce genre de musique s’étaient donné rendezvous. La formation a véritablement séduit le public avec

humour et complicité. De ses quatre voix, le groupe s’est engagé dans un répertoire singulier de négro spirituals, de chants gospel, de jazz et de chansons, revisités a capella avec ses arrangements originaux.

Bientôt, avec le comité de la culture et des loisirs Le Variété jazz du Calaisis au complexe municipal des sports et loisirs samedi 17 mars à 20 heures 30 Tarif : 7 euros - Tarif réduit : 3,50 euros Concert de printemps de l’Harmonie batterie municipale de Marck avec la participation d’une société musicale amie au complexe municipal des sports et loisirs samedi 14 avril à 20 heures 30 Entrée gratuite « Vive l’opérette » au complexe municipal des sports et loisirs dimanche 15 avril à 15 heures Tarif : 7 euros - Tarif réduit : 3,50 euros Fête médiévale « Les gardiens des sept besans d’or » à la maison des Islandais samedi 19 mai de 10 heures à 17 heures Spectacle gratuit et repas payant sur réservation au 03.21.00.72.00.

Le 7 juillet

Les chorégies au complexe municipal des sports et loisirs vendredi 1er juin Entrée gratuite Renseignements au 03.21.46.22.07/08. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

19


Michèle Beaugrand Conseillère municipale déléguée aux fêtes et présidente du comité des fêtes

D Le concours des maisons et des jardins fleuris plaît toujours.

e nombreuses fêtes et manifestations ont ponctué la fin de l’année, parmi lesquelles la « Route du littoral » qui a fait escale à Marck, comme tous les deux ans et les séances de cirque offertes aux jeunes Marckois, juste avant Noël.

Tous les deux ans, la Route du littoral fait le bonheur des petits et des grands. Le second week-end du bien-être, du bio et de l’environnement a confirmé le succès du premier.

La formation « Allegoty’s paradise » était l’invitée du comité des fêtes en octobre.

20

Lors du marché de Noël, Serge Péron a présenté le chèque du « Téléthon 2011 » : 8121,55 euros. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

Les jeunes Marckois ont pu bénéficier d’une séance de cirque.

Plus de huit cents enfants ont participé à l’arbre de Noël de la municipalité.


Anne-Marie Marle Adjointe au développement social

Une dictée intergénérationnelle

L

e conseil municipal des jeunes a organisé une rencontre intergénérationnelle sous la forme d’une dictée lue par André Dannel. Par le biais de cette épreuve de français, les membres du conseil municipal des jeunes et son maire Loane Bernard, ont voulu faire passer un message sur le thème du respect des personnes : message qui apparemment est bien passé, vu la qualité des échanges entre les dix jeunes participants et les dix seniors. La dictée choisie par André Dannel était une fable de Jean de La Fontaine. L’orateur n’a pas oublié de parler de la vie et de l’œuvre du célèbre fabuliste. La prochaine dictée intergénérationelle est prévue le 15 février à 14 heures. Venez y participer ! Une nouvelle dictée intergénérationnelle est prévue.

De nombreux ainés ont participé au repas de Noël.

Repas et colis de Noël Le 7 décembre, deux cent six seniors se sont retrouvés au complexe municipal des sports et des loisirs pour le traditionnel repas de Noël. L’après-midi dansant était organisé par le CCAS,l’animation assurée par l’orchestre « Ibiza », et le repas, digne d’un jour de fête, était servi par le personnel municipal. La distribution des colis de Noël a profité à mille cent neuf Marckois âgés de plus de soixante-cinq ans. Une distribution à domicile a eu lieu pour les personnes ne pouvant se déplacer.

21 Les seniors ont eu droit à leur colis de fin d’année. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Un atelier d’art floral

E

L’art floral a fait des adeptes.

n décembre, à l’école des consommateurs « Consoli’daire », une animation sur le thème de l’art floral a été proposée à une vingtaine de personnes. Le but était de s’initier à la création manuelle et individuelle à l’aide de produits végétaux et de permettre aux participants de refaire chez eux ce qu’ils ont appris à l’atelier.

Merci pour vos dons Durant deux jours, la collecte de denrées alimentaires a eu lieu. Ce ramassage de nourriture était organisé par l’Association d’entraide du Calaisis (AEC), présidée par André Choteau, et était destiné aux plus déshérités d’entre nous. Il était orchestrée par le Centre communal d’action sociale (CCAS). Les équipes étaient composées de bénévoles : des personnes de bonne volonté, des responsables de l’épicerie solidaire « Episol » et d’élus. Une permanence avait lieu à l’entrée du supermarché « Carrefour market », rue Pasteur. Près de deux tonnes de nourriture ont été ainsi récoltées, montrant ainsi que la solidarité n’est pas un vain mot, en ces temps de crise.

Les bénévoles ont récolté près de deux tonnes de nourriture.

Un repas de Noël à Epi’sol

Les bénéficiaires d’Epi’sol ont été comblés pour Noël.

Durant deux jours, les cent-trente quatre familles bénéficiaires de l’épicerie solidaire Epi’sol ont été gâtées. Elles ont reçu un colis de Noël particulièrement appétissant. Entourée de Martine Fasquelle et Muriel Ségard, Anne-Marie Marle a supervisé la distribution, aidée de quelques bénévoles : Nadège Leroux et Nicole Roger. Le Centre communal d’action sociale a financé cette opération.

Des jouets pour débuter l’année Le 10 janvier, une réception était organisée à la maison de quartier Patrick Boulay. A cette occasion, les enfants ont été gâtés. Une collecte de jouets avait été mise en place par le Syndicat intercommunal pour les transports urbains du Calaisis (Sitac), peu avant Noël. Ces jouets ont été distribués aux enfants habitant les villes de la communauté d’agglomération Cap Calaisis Terre d’Opale et de Guînes. Les cent vingt-trois enfants bénéficiaires, 22 ont été choisis par le CCAS. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

Cent vingt-trois enfants ont reçu des jouets.

U

pa l’ de


Du théâtre et le Père Noël

P

eu avant Noël, une réception avait lieu sur l’initiative du conseil général et de la ville de Marck. Environ vingt enfants de moins de trois ans étaient présents, avec leurs parents ou leurs grands-parents. Tous ont pu pu assister à une représentation théâtrale intitulée « Kamishibaï », que l’on pourrait traduire du japonais par « petit théâtre sur papier ». Une remise de peluches et de petits livres était organisée pour les enfants fréquentant la consultation des nourrissons. Lors de cette fête, les enfants ont pu rencontrer le Père Noël et entendre des contes lus par une animatrice de l’association « Lis avec moi ». Le Père Noël a gâté les enfants.

U

n après-midi sur le thème d’Halloween a été organisé à la ludothèque. Trente-six enfants et dix adultes y ont participé. Les parents et les enfants étaient tous déguisés et l’après-midi s’est achevé par un goûter. Le mercredi précédent, les plus petits avaient travaillé sur la création de cha-

peaux de sorcières. D’autre part, la ludothèque organise depuis peu, des goûters-anniversaires, le samedi de 16 heures à 18 heures. Ce nouveau service municipal a connu, dès sa création, un très grand succès et il est prudent de réserver sa place.

Une soirée pour tester des jeux Juste avant Noël, une soirée familiale destinée à tester les nouveaux jeux de société, a été organisée. Visiblement, cette expérience a été une réussite, puisque quarante personnes issues de dix familles ont fait le déplacement. Ils ont pu découvrir et tester « N’oubliez pas les paroles, « Risk », « The lapins crétins » ou encore « Mister défi ». La société « Meccano » a offert vingtcinq jeux à la ludothèque et a prêté de nombreuses réalisations en « Meccano », bien-sûr, permettant de présenter une exposition.

La soirée a réuni quarante personnes. Gazette Gazette municipale municipale marckoise marckoise - Bulletin - Bulletin n°25n°25

23


William Bouchel Adjoint à l’éducation et à la jeunesse

Les écoles

L

ors de ces derniers mois, toutes les écoles de Marck ont organisé la « Semaine du goût ». Les enfants ont pu ainsi se familiariser avec des saveurs peu habituelles. Du côté sportif, la ville de Marck et l’Union sportive de l’enseignement du premier dégré (Usep), ont organisé des compétitions sportives au stade Jean-Claude Agneray et au complexe sportif des Dryades.

La semaine du goût a eu lieu dans chaque école.

24

Les compétitions sportives ont été fréquentes. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Le collège Boris Vian Etre en sécurité dans les transports

Les élèves ont écouté les précieux conseils.

Les élèves de six classes de 6ème du collège Boris Vian ont suivi une sensibilisation aux risques liés aux transports en commun. Roger Bédu, animateur bénévole et retraité de l’Education nationale, représentait l’Association départementale pour les transports éducatifs et l’enseignement public (Adateep 62). Il a expliqué aux élèves les précautions d’usage. L’Adateep 62 a choisi d’axer sa vingt-cinquième campagne « Transport attitude », sur le thème de la visibilité. Quotidiennement, quatre millions d’élèves utilisent le transport scolaire pour se rendre à leur établissement : écoles, collèges et lycées. Leur cheminement au bord des chaussées présente un risque sur lequel il convient de les alerter.

« Manger autrement », c’est possible ! Serge Péron, en ses qualités de maire et de conseiller général, s’est rendu au collège Boris Vian, dans le cadre de l’opération « Manger autrement dans nos collèges ». Durant deux semaines, les menus ont été élaborés lors d’une commission regroupant des représentants des élèves, des représentants de parents d’élèves, des représentants du personnel, l’infirmière, l’assistante sociale et la direction du collège. Serge Péron s’est fait expliquer l’opération « Manger autrement ».

Des calculatrices pour les élèves de 6ème En début d’année scolaire, Serge Peron a fait une visite au collège Boris Vian. Avec Patricia Laheye, la principale, il a effectué la distribution de calculatrices électroniques offertes par le conseil général. « Une rentrée scolaire coûte cher, notamment pour les familles modestes, a-t-il dit, après l’agenda pendant de nombreuses années, le conseil général offre désormais une calculatrice à tous les élèves de sixième. Choisie par les inspecteurs de l’Education nationale, cette calculatrice répond aux exigences des programmes tout au long de votre scolarité au collège. » Les élèves de 6ème ont reçu une calculatrice offerte par le conseil général.

25 Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Etat Civil

Les décès

AOUT 2011

OCTOBRE 2011

3 : Eric Tassart, époux de Nicole Pruvost – 9 : Thérèse Piérru, épouse de Marian Stachowiak – 11: Eric Lecoustre 13 : Eliane Vandenbussche, veuve d’André Cousin

12 : Léon Boeglen, époux de Georgette Hennequin – 25 : Odette Germe, veuve de Jacques Devos NOVEMBRE 2011

SEPTEMBRE 2011 12 : Serge Verstraete – 22 : Fernand Leroux, époux de MarieMadeleine Coze – 28 : Philippe Dufour, époux de Michèle Cheminot – 29 : Claude Bloume, époux de Nadine Diacre

1er : Marguerite Agneray, épouse de Julien Agneray – 24 : Joël Normand, époux de Martine Leconte – 30 : René Dumoulin, époux de Monique Joly

*** De nouveaux commerçants ou prestataires de services

***

Une nouvelle association

Energie et bien-être

Téléphone : 03.21.36.91.23. Télécopie : 03.21.36.07.75. Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25

Réunions d’information en salle Est de la mairie, le 4ème jeudi du mois. energieetbienetre@laposte.net


Vous cherchez un appartement neuf ou ancien Appartement ou maison individuelle

Une solution à tous vos problèmes de logement 430, boulevard du Parc 62231 Coquelles Téléphone : 03.21.35.03.66.

De nouveaux commerçants ou prestataires de services

Gazette municipale marckoise - Bulletin n°25


Gazette municipale de janvier 2012  

gazette municipale de janvier 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you