Page 1

Numéro 3 - 3n°/an - Le magazine de l’actualité du Générique

L’édito DÉVELOPPER DES GÉNÉRIQUES : IL Y A PLUSIEURS POSSIBILITÉS Etre sur les premières marches du podium en matière de médicaments génériques n’est pas simple. Cela demande, avant tout, de savoir développer rapidement une gamme de produits répondant aux nécessités du marché de la substitution. Pour y arriver, il existe, en fait, plusieurs voies possibles. Les voici : Premièrement : Signer des accords avec les laboratoires de princeps. Les génériqueurs et les laboratoires de princeps signent des accords de licence, avec ou non un droit de préentrée. Cette méthode comporte plusieurs avantages détaillés ci-après : • Elle permet de développer le médicament générique avant même que le brevet du princeps soit échu. • Elle permet également au génériqueur d’obtenir plus rapidement l’autorisation de mise sur le marché de son médicament, et les risques de cette obtention sont aussi très limités. • Toutefois, cette méthode a aussi ses inconvénients. • Elle oblige le génériqueur à payer le prix fort et à rogner sur ses marges.

Ce mois-ci, G-KOM vous OFFRE CETTE PELUCHE ACCOMPAGNÉE DE SON JETON CADDIE

GAGNEZ UN WEEK-END EN

ISLANDE

EN PARTICIPANT AU JEU CONCOURS

EN PAGE 10

L’ACTUALITÉ DES GÉNÉRIQUES

JEUX

(la suite en page 3)

Sommaire Interview de V.BOULDOIRES P.3

Vincent BOULDOIRES

Directeur des Opérations Ventes et Marketing génériques.

Quel rôle pour le pharmacien à l’avenir ? TFR, bilan de l’année Génériques : qu’en est-il dans les autres pays ? Sécu, la fin des abus

P.5 P.6

LOISIRS

P.8

SHOPPING JEUX

P.3 P.4

P.9 P.10

Sécu,

la fin des abus


Trimétazidine

E

S

Nom de famille IVAX, mais vous nous appellerez bientôt par nos prénoms !

Fénofibrate Gliclazide Tramadol

U

Piroxicam Flutamide

Q

Amiodarone Aténolol

I

Diltiazem

R

Vérapamil Trimébutine

É

Dextropropoxyphène-paracétamol Acide Tiaprofénique

N

Bromazépam Allopurinol

É

Spironolactone

G

...

e très vit

101

ns o i t a t n e prés otre àv n! o i t i s o p dis

L E G É N É R I Q U E A T RO U V É S A FA M I L L E IVAX - 15, rue de l’Hôtel de Ville 92522 Neuilly sur Seine Cedex

GENE 03-04


ACTUALITES GENERIQUES

Allaiter protège le nourrisson de la bronchiolite

…suite de l’édito de génériques et qu’ils disposent donc d’un précieux gisement interne. Les avantages de cette solution ? Elle permet aux différents laboratoires de garder une maîtrise totale des produits, allant de la réalisation des dossiers d’enregistrement aux études en passant, bien sûr, par le choix des différents fournisseurs. Lorsque les laboratoires ne choisissent aucune de ces deux premières solutions, que leur reste-t-il comme possibilités ?

Deuxièmement : développer soi-même ses produits. Les laboratoires de génériques ont effectivement la possibilité de mettre au point eux-mêmes leurs spécialités génériques, puisque la majorité d’entre eux possèdent un laboratoire de développement. Sans oublier qu’ils appartiennent, en général, à des groupes ayant une politique mondiale

Troisièmement : Faire appel à des sociétés de développement d’AMM. Ces sociétés ont comme particularité de gérer elles-mêmes (ou dans certains cas de sous-traiter) les différentes étapes du développement. C’està-dire : la fabrication de lots pilotes, les principes actifs, etc. Cette option est-elle intéressante pour le génériqueur ? Oui. Ces sociétés, très au fait des dates d’échéance des brevets des princeps, débutent leurs études de développement très en amont. Elles peuvent ainsi proposer aux génériqueurs des dossiers “clés en mains” à l’approche de l’expi-

ration des brevets. Et voici la dernière possibilité que les génériqueurs peuvent utiliser : Quatrièmement : faire appel à la profession “d’intermédiaire”. En quoi cela consiste-t-il ? A mettre en relation l’offre et la demande. Effectivement, afin de rationaliser les coûts de développement, il peut être intéressant, pour les laboratoires de génériques, de partager et de se revendre entre eux les dossiers d’autorisation de mise sur le marché. Comme on vient de le voir, les voies possibles sont diverses et variées. Toutefois, il faut garder à l’esprit que les leaders de demain en matière de génériques, seront les laboratoires capables de proposer les gammes de produits les plus larges possibles. Pour cela, on peut penser que seuls les laboratoires ayant une stratégie internationale et ambitieuse de développement de médicaments génériques pourront rester dans la course aux premières places. Et ceci, en partie, en raison des arbitrages permanents entre investissement et rentabilité.

Quel rôle pour le pharmacien à l’avenir ? C’est la question qui a été posée lors des journées Quoti’Pharm, par le directeur général de la Santé. Alors que le vote de la loi sur la santé publique aura lieu en janvier prochain, c’est le moment d’envisager le rôle du pharmacien pour les années à venir. Expert en toxicologie, spécialiste de l’environnement, hygiéniste et chimiste ainsi qu’acteur économique grâce au jeu de la substitution, le pharmacien a de très nombreuses compétences. Cela tombe bien ! car la santé publique sera bientôt envisagée sous de nouvelles conceptions.

Que devra faire le pharmacien à l’avenir ? Voici ce qu’en dit le directeur général de la Santé : William Dab* :

de pathologies chroniques comme l’asthme, le diabète ou l’hypertension artérielle. - Il sera également acteur concernant la vigilance sanitaire en cas, notamment, de vague de froid ou de forte - Le pharmacien, acteur de santé pu- chaleur, de pics de pollution, etc. blique, devra bénéficier d’une forma- - Or, le pharmacien est très bien tion continue dédiée. placé pour jouer ce rôle important - Lorsqu’il aura accès au dossier mé- concernant la santé publique. N’est-il dical (en partage avec le médecin), il pas un professionnel de santé que l’on deviendra un gestionnaire des soins peut rencontrer sans prendre rendezchroniques. vous ? - Il pourra également participer, Une affaire donc à suivre dès le début comme il l’a déjà fait précédememnt de l’année prochaine... concernant la lutte contre les toxicomanies, le tabagisme, le sida, les (* Source Quotidien du Pharmacien hépatites et les MST, au dépistage du 24 Novembre 2003, N° 2181)

G-KOM - 12.2003

3

C’est effectivement ce que révèle une étude de la Leche League France, suite à son congrès qui s’est tenu en novembre dernier. Deux groupes témoins de 110 enfants âgés de 10 jours à 23 mois ont été suivis à partir de consultations pédiatriques en hôpital. Il en ressort que les facteurs aggravant le risque de bronchiolite sont : la prématurité, les antécédents familiaux d’asthme, le non-allaitement ou le sevrage précoce. En revanche, l’allaitement est associé à un risque nettement plus bas de bronchiolite.

Jeunes aveugles : enfin des chiens guide pour eux ! Jusque récemment, en France, seuls les adultes aveugles pouvaient bénéficier d’un chien guide. Or, ces chiens permettent à ces personnes handicapés d’avoir une certaine autonomie et de la liberté. Pourquoi ne pas en faire profiter également les enfants et les adolescents ? C’est le pari qu’a fait Mira France, la seule association qui propose gratuitement aux jeunes des chiens guide. A ce jour, 27 chiens guide ont été remis gratuitement à des jeunes afin de leur permettre d’être autonome. (Pour en savoir plus : Mira France, Résidence le Carlton, 28 avenue du Président Wilson, 25022 Besançon Cedex.)

Surpoids des jeunes : un problème de santé publique 10 % de jeunes de dix ans en surpoids en France, jusqu’à 30 % en Grèce, en Italie ou à Malte. Face à ce phénomène alarmant, un groupe international d’experts de la ”task force internationale sur l’obésité” vient d’élaborer de nouvelles normes concernant les critères de surcharge pondérale. Ceci afin de faciliter les comparaisons entre pays. Jusqu’à ce jour, on constate toutefois que l’Europe de l’Est et du Sud sont les régions les plus affectées. (Source : FoodToday, N° 40, novembre 2003)


ACTU

Pharmaciens,

Qu’en pensez vous... Aujourd’hui, peut-on dire que les freins qui existaient (habitudes de consommation et informations incomplètes) commencent à s’abolir par les conseils que vous apportez à votre clientèle et leur sensibilisation aux génériques via les médias ? Oui, surtout depuis qu’ils savent qu’ils paieront les dépassements. Mme CAPDET Pharmacie CAPDET AMIEUX 66000 PERPIGNAN

Il est difficile de ”génériquer”. Les clients ne sont pas suffisamment informés. Cela devrait être fait par la sécurité sociale lors des remboursements d’ordonnance et dans les cabinets de médecins via des affiches. Les médecins devraient prescrire en DCI. Mme SALAG Pharmacie DROUOT 75009 PARIS

Nous pensons que oui. Mme AUDET Pharmacie AUDET 75015 PARIS

Y a t’il une demande spontanée de vos clients pour les génériques ? Si oui, sur le vignetté ou sur l’OTC ? Non, sauf pour certaines molécules connues comme le Paracétamol & l’Ibuprofène. Mme CAPDET Pharmacie CAPDET AMIEUX 66000 PERPIGNAN

Oui, Paracétamol et Ibuprofène. Mme SALAG Pharmacie DROUOT 75009 PARIS

TFR

BILAN DE L’ANNÉE

En cette fin d’année, faisons un premier point de ce que le TFR a apporté comme changement au niveau des officines.

notamment pour la gestion des impayés imputables au TFR.

Plusieurs choses sont à prendre en compte.

Des patients qui veulent enfin du générique ! Ces derniers mois, tous les médias s’étant focalisés sur le TFR, on a pu constater, à partir de septembre, une hausse dans la délivrance des médicaments génériques. Effectivement, les patients ont bien compris (voir encadré : génériques les derniers chiffres) que s’ils s’évertuaient à vouloir être soignés avec des princeps, ils payeraient parfois plus cher. Or, la majorité d’entre eux n’est pas prête à y laisser des euros de leur poche, même les plus récalcitrants du départ !

Plus de travail pour les pharmaciens. Ces derniers mois, entre les vignettes anciennes, l’arrivée des vignettes portant les nouveaux codes et, bien sûr, le TFR, de nombreux pharmaciens ont vu leur quantité de travail s’accroître. Pour certains, à tel point, que le personnel de la pharmacie ne suffisait plus. Il leur a donc fallu, pour une durée déterminée, embaucher du personnel supplémentaire,

Quand les princeps s’alignent sur le TFR... Les choses se compliquent avec les fabricants de princeps qui alignent leur prix sur le TFR. Ils sont 65%. Effectivement, seul un tiers d’entre eux ne s’est pas aligné et 6 % ont même augmenté leur prix. Cet alignement du princeps sur le TFR peut être ambigu à gérer par les

Cela fait maintenant un peu plus de deux mois (instaurée le 8 septembre dernier et entrée en scène le 12 Octobre dernier), que la première vague de TFR est arrivée. Qu’est-ce que cette mesure de financement de la Sécurité sociale a changé pour les pharmacies ?

4

G-KOM - 12.2003

pharmaciens. Pourquoi ? Les laboratoires de princeps qui, en minorité, n’ont pas baissé leur prix offrent, et cela peut être alléchant, plus de marges aux pharmaciens. Sans oublier qu’il est très compliqué pour les pharmaciens de se souvenir des princeps qui ont baissés leur prix ou non. C’est pour eux un véritable cassetête. A l’inverse, tous les laboratoires qui ont aligné le prix du princeps sur le TFR provoquent une diminution du C.A. de 0,6 % à 0,8 % et une perte de marge équivalente pour les pharmaciens. - On peut donc se demander, avec cette démarche, si certains laboratoires ne souhaitent pas la mort de l’industrie générique. Sans compter que le discours auprès des patients devient compliqué pour les pharmaciens.

seul un tiers d’entre eux ne s’est pas aligné

Des explications à fournir : Que dire aux patients lorsque le princeps s’est aligné sur le TFR ? On peut reprendre les propos de Philippe Ranty de l’Association Gemme ”adopter le générique permet à celles et ceux qui


ACTU

n’ont pas de mutuelle, de payer des médicaments moins chers. De plus, pour chaque assuré social, il contribue à assurer le maintien des prestations actuelles et pour l’avenir, limite le nombre potentiel de déremboursements ou les hausses de prélèvements. D’autre part, il dégage des moyens supplémentaires qui vont aider à financer des médicaments innovants. C’est en quelque sorte le médicament d’aujourd’hui qui prépare la santé de demain.” Report de la deuxième vague. Initialement prévue avant la fin de l’année, la seconde vague de TFR est reportée de plusieurs mois. Les pharmaciens auront ainsi davantage de délai pour continuer à substituer toujours plus afin d’éviter que les vagues de TFR ne se multiplient à l’avenir. Attention aux sanctions ! Eventuellement, le ministère de la Santé envisagerait la possibilité de sanctionner les pharmaciens qui ne substitueraient pas suffisamment, sachant que le TFR pénalise les plus vertueux. Une étrange idée qui fait bondir la profession. Affaire à suivre donc...

Génériques : les derniers chiffres Plusieurs grands sondages ont été réalisés ces derniers mois concernant la position des Français par rapport aux médicaments génériques. Qu’en ressort-il ? Quel que soit l’institut de sondage, on s’aperçoit qu’entre 75 % et 93 % des personnes interrogées sont favorables à la substitution du princeps contre un générique pour être soignées. Plus en détails, voici ce que les Français pensent : 80 % sont d’accord pour que leur médecin leur prescrive obligatoirement des médicaments génériques. 70 % estiment que le nombre de médicaments prescrit pour chaque patient doit être limité et 53 % trouvent normal de limiter le nombre d’actes médicaux par patient. Un accueil enfin chaleureux, car il faut se rappeler qu’en 1999, seuls 5 % des Français y étaient favorables et avaient un avis sur la question !

…Suite… Pharmaciens,

Qu’en pensez vous...

Génériques : qu’en est-il dans les autres pays ? Le marché français des médicaments génériques n’a cessé d’augmenter depuis 1999. Il était, au départ, de 1,65 % en valeur. Il est aujourd’hui de 5 % en valeur et de 10 % en volume. Un chiffre assez bas comparé à d’autres pays européens ou aux Etats-Unis. Comment se porte les génériques chez eux ? Plutôt bien, voire même très bien ! Entrons dans le détail. Aux Etats-Unis, le marché des médicaments ne cesse de progresser depuis les années 1980. Il représente effectivement de 30 à 40 % en volume des prescriptions totales de médicaments, ce qui, financièrement, représente pas moins de six milliards de dollars ! Il en est à peu près de même au Canada et au Pays-Bas. En Allemagne, le véritable essor des médicaments génériques date de 1993. Actuellement, ils représentent 33 % des prescriptions en volume, soit près de trois milliards d’euros. Tout comme en Grande-Bretagne ou il atteint 35 à 40 % en valeur. En Suisse également, le marché des génériques se porte admirablement bien. Particulièrement cette année où il a connu la plus forte croissance de son histoire, soit plus de 35 %. Et en France ? On sait que le marché des génériques destinés aux particuliers est d’environ 5 % en valeur. Pourquoi ne décolle-t-il pas davantage ? On peut l’analyser de plusieurs manières. Il peut s’agir du bas niveau des prix des princeps, du contrôle administratif des prix. Ce dernier limitant la marge de manœuvre des laboratoires. Heureusement que le marché est largement soutenu les phar-

…La demande spontanée n’est pas évidence mais souvent notre proportion est acceptée sur la vignette. Surtout lorsqu’ils sont soumis au TFR !!! Mme AUDET Pharmacie AUDET 75015 PARIS

maciens depuis son arrivé sur le marché et, plus récemment par les médecins (depuis juillet 2002). Qu’est-ce qui va changer pour les pharmaciens dans cette réforme ? De nombreuses choses. Voyons en détail ce qui va se passer... - Tout pharmacien pourra ouvrir jusqu’à trois ”Apotheke”. Le problème c’est qu’ils sont déjà trop nombreux : 21 500. Le risque : c’est que de grandes chaînes voient le jour, un peu comme des discounters alimentaires. Les Allemands sont 38 % à trouver cette idée de vente de médicaments en station service plutôt séduisante.

70 %, surtout quand leur médecin leur en a parlé. Mme CAPDET Pharmacie CAPDET AMIEUX 66000 PERPIGNAN

1 sur 3 Mme SALAG Pharmacie DROUOT 75009 PARIS

40 % à 50 %

ZOOM sur l’Allemagne L’Allemagne réforme son assurance maladie. Cette réforme entrera en vigueur dans quelques jours, dès le premier janvier 2004. Ce pays, proche de nous par son fonctionnement, intéresse monsieur Mattéi, ministre de la Santé.

Mme AUDET Pharmacie AUDET 75015 PARIS

- Les médicaments pourront être vendus sur Internet, à condition, toutefois, qu’ils le soient par des pharmaciens et que ceux-ci puissent livrer dans les 48 heures. La poste allemande s’engage déjà à pourvoir à ces besoins précis. - Des rabais sur les médicaments qui amputent les revenus des pharmaciens. Effectivement, les précédentes mini-réformes ont déjà obligés les pharmaciens allemands à accorder un rabais par médicament compris entre 6 et 10 % aux caisses. A partir de janvier, ce rabais sera porté à deux euros par médicament. Résultat : un gain moyen de 104 000 euros en 2002 tombera, avec ce nouveau système, à 60 000 euros dès janvier 2004. Une réforme à suivre de près en France, au cas où...

G-KOM - 12.2003

Pourriez vous indiquer le % de clients “conseillés” qui acceptent les génériques ?

5

Mme SALAG accompagnée de son personnel


Les labos de princeps stressent

REVUE DE PRESSE

Dans les labos, les stratèges sont en ébullition. La pression des génériques ne s’est jamais fait autant sentir, comme le souligne CBNEWS santé (N°11, novembre 2003). Les brevets tombent ou vont tomber comme des mouches, d’où les réactions épidermiques des marchés boursiers. Le bilan réalisé par Eurostaf arrive donc à point pour évaluer la situation. Selon cette enquête, en effet : “ l’année 2002 marque une véritable rupture au sein de ce secteur. Certains grands groupes mondiaux, tels que Merck KgaA et Eli Lilly ont vu leur chiffre d’affaire reculer par rapport à 2001, d’autres ont connu une stagnation de leur activité pharmaceutique, à l’instar de Merck &Co et de BMS”. Et le mouvement ne devrait pas se ralentir. Toujours selon le bilan d’Eurostaf, entre 2002 et 2007, les brevets couvrant 35 blockbusters sont ou vont tomber dans le domaine public aux Etats-Unis. Et ces 35 produits sont des gros poissons puisqu’ils représentent en tout 73 Mds$ de ventes mondiales. Un exemple illustre bien le phénomène : le Prozac tombé dans le répertoire en 2001 aux Etas-Unis et en 2002 en France a vu son chiffre d’affaires chuter de 70% !

Sécu,

La CNAM dénonce les stratégies anti génériques Dans la 4ème édition de l’étude Médicam, la CNAM observe que les produits les plus prescrits en 2002 restent les antalgiques (270 millions de boites, +10%) devant les psychotropes (20,1 millions, +6,8%). Par ailleurs, la CNAM stigmatise le comportement des laboratoires pour entraver les génériques, tels les nouveaux dosages (Lipanthyl 160, Glucophage 1000, Diamicron 30mg à libération modifiée), les nouvelles formes galéniques (Prozac dispersible, Azantac effervescent) et la mise au point d’isomères actifs d’une molécules : ésoméprazole (Inexium) avant que l’oméprazole (Mopral) soit générique; idem pour la desloratadine (Aerius) et la loratadine (Clarityne)...

la fin des abus Après les retraites, c’est le nouveau casse-tête pour le gouvernement, l’assurance maladie, dont le déficit flirte avec les 11 milliards d’euros fin 2003. Un record dans l’histoire de la sécurité sociale en France : le trou creusé par l’assurance maladie en 2003 devrait atteindre 11 milliards d’euros. le ministre de la Santé, Jean-François Mattéi, l’admet : ”le déficit prévisionnel pour 2003 est abyssal”. Un déficit comparable à celui de 1995, qui avait conduit à l’époque Alain Juppé à la réforme par ordonnances.

6

G-KOM - 12.2003

Le ministre de la santé se donne jusqu’à 2007 pour faire revenir la sécu dans le vent. D’ici là, Jean-François Mattéi va tenter de colmater les brêches. Dévoilé en septembre dernier, son projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2004 vise à limiter le déficit de l’assurance maladie à 10,9 Milliards d’euros, presque son niveau de cette année. La priorité : lutter contre les abus, les gaspillages, les excès. ”Ma conviction est que les dépenses de santé vont croître inexorablement pour ces raisons que l’on connaît : vieillissement de la population, progrès médical, recherche de

meilleure qualité de vie. Nous ne pouvons pas arrêter cette progression, mais il faut infléchir les dépenses”. Comment ? La sécu va d’abord tailler dans les dépenses en remboursant l’homéopathie à 35 % au lieu de 65 %, en relevant le forfait hospitalier (une contribution au frais d’hébergement) de 10,67 E à 13 E par jour. Parallèlement, la sécu augmentera ses recettes. JeanFrançois Mattéi attend aussi 800 millions d’euros de la hausse du tabac. la précédente augmentation a cependant rapporté un peu moins que prévu, les fumeurs ayant préféré diminuer leur consommation. La taxation de la publi-

2007 pour faire revenir la sécu dans le vent


REVUE DE PRESSE

cité des laboratoires pharmaceutiques ainsi qu’un meilleur contrôle des arrêts maladies sont aussi avancés. Parmi les mesures qui touchent plus directement l’officine pas de miracle, souligne le moniteur des pharmacies (n° 2503) : Marge des grossistes diminuée, annonce de nouveaux TFR, baisses de remboursements et déremboursements... Le PLFSS 2004 devrait encore bouleverser l’économie

officinale. Dans le détail : Réduction de la marge des grossistes répartiteurs : la raison ? ”Le coût de distribution varie moins en fonction du prix du médicament distribué que de sa taille, de son poids ou de contraintes particulières (produits réfrigérés, stupéfiants...), et le dispositif actuel n’est donc pas satisfaisant en ce qu’il con-

INFO Les Français inquiets pour leur système de santé Le Leem (les entreprises du médicament) et l’IFOR ont dévoilé les résultats de leur baromètre annuel ”santé et médicament” qui analyse l’opinion des Français sur leur système de santé, le médicament et la recherche. La discipline individuelle, l’information sur le bon usage des médicaments et un effort à moins prescrire de la part des médecins sont les trois moyens, par ordre de priorité, avancés pour remédier à la consommation de médicaments. Par rapport à l’an dernier, les Français sont davantage mécontents du taux de remboursements des produits

pharmaceutiques. Et ils ne sont pas optimistes quant à l’avenir de notre système de santé. Pour le préserver, la majorité préfèrerait que la part du financement privé augmente pour alléger le financement public plutôt que l’on ait recours à une hausse des cotisations ou à une réduction des taux de remboursement. Selon cette enquête, les Français ont une bonne opinion des pharmaciens. Plus de 9 personnes interrogées sur dix (92 %) déclarent en effet être satisfaites de la compétence des pharmaciens. Un taux de satisfaction supérieur à celui des médecins dont la compétence est tout de même reconnue par 88 % des Français. (Enquête publiée dans le Quotidien du Pharmacien, n° 2172)

duit à renchérir de manière injustifiée le coût de distribution pour les molécules onéreuses ”, estime le Ministère. Et la tendance est à l’augmentation du nombre de produits chers en raison des coûts de développement croissants des médicaments récents, par l’effet de structure qui conduit les médecins à délaisser les molécules anciennes vers des produits plus récents et par l’apparition de molécules ciblées pour un nombre réduit de patients”. Génériques : nouveaux TFR. ”Nous accroîtrons le nombre de groupes de génériques sous tarif forfaitaire de responsabilité” à déclaré Jean-François Mattéi. Même si, comme le souhaite la profession, la prochaine vague de TFR prévue initialement en novembre est repoussée, ce cap est maintenu pour 2004. Par ailleurs, le projet de loi de financement prévoit la possibilité de créer un groupe générique dès l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) par le générique. L’inscription au répertoire interviendra donc plus rapidement car elle se fera désormais au moment de l’obtention de l’AMM et non de la commercialisation. Baisse de remboursements et déremboursements : la politique de déremboursement est maintenue avec une deuxième vague prévue pour 2004. Le gouvernement ambitionne une économie de 100 millions d’euros en révisant ainsi la liste des produits remboursables. Quant à l’objectif national des dépenses de santé 2004, il devrait être fixé à + 4 % (comprenant toutes les mesures d’économies prévues). Jean-François Mattéi l’a répété devant la commission des comptes de la sécurité sociale ”Il est de mon devoir de ne pas laisser la situation financière de l’assurance maladie se détériorer gravement en 2004. C’est pourquoi le projet de loi de financement stabilise pratiquement les comptes de l’assurance maladie. C’est un effort en recettes et en dépenses, de 3,1 milliards d’euros”. Reste que pour réduire le déficit chronique de la sécu, la solution passe par une croissance et une manne salariale très forte. - (Certaines de ces informations sont tirées de Libération du mercredi 30 juillet 2003 et du Quotidien du Pharmacien N° 2165.)

G-KOM - 12.2003

7

La mère de famille est une «centrale d’achat» responsable L’agence internationale Edelman s’est intéressée au comportement d’achat des mamans dans trois secteurs : l’alimentation, les produits d’hygiène personnelle et les médicaments (sur ou hors prescription). Premier constat : sur l’éducation, l’hygiène alimentaire et la santé, la mère conserve le pouvoir de décision principal. La qualité et le prix restent primordiaux. Toutefois, quelle que soit la catégorie de produit, la recommandation d’un professionnel de santé est un élément essentiel de la fidélité à la marque. Evidemment, les taux de fidélité varient selon la nature des produits : le dentifrice arrive en tête, suivi par le shampoing, le savon et soin pour le corps... Les médicaments OTC viennent ensuite (antalgiques à 50%, rhume/allergie à 45%, problème digestifs à 34%). De surcroît, un tiers des mamans interrogées réclame à leur médecin une marque spécifique de médicament de prescription. Détail amusant : pour l’achat de nouveaux produits, le professionnel de santé a plus d’influence sur la maman française que son conjoint !

Le marché «explose» ! Les génériqueurs ont le sourire, indique CBNEWS Santé (n°11, novembre 2003). Les chiffres de septembre ont été les meilleurs jamais enregistrés, avec des commandes dont le montant total a frôlé les 82,4 millions d’euros. Les données pour octobre semblent se situer dans les mêmes eaux. Cette année, pas de relâchement. La menace d’un TFR sur certains produits a encouragé les officinaux à faire franchir la fameuse barre des 60% aux produits qui devaient rentrer dans la seconde vague. Résultat : le marché français devrait franchir le seuil du milliards d’euros l’an prochain. A moyen terme, certains observateurs estiment que le marché français devrait être le second marché européen derrière le marché allemand. Alors champagne !


La Révolution

LOISIRS

RUSSE

sous le couvert de la fable ! La basse-cour entame sa Révolution, alors qu’un soir, M. Jones, fermier anglais, rentrant complètement saoul, oublie de nourrir ses animaux. Les cochons mènent la révolte, et s’instaure rapidement une sorte de République animalière. Hélas, ces beaux idéaux tombent vite à l’eau… Jouant sur la gravité du propos et le ton ludique d’Orwell, dans cette adaptation, Gilbert Ponté puise toutes les ressources de son art pour donner à ces animaux les archétypes de la fable. Une performance d’acteur al dente ! La Ferme aux Animaux, avec Gilbert Ponté - adaptation Alain Julien Brunel et Gilbert Ponté - Sudden Théâtre du 17 novembre au 4 janvier 2004.

Cuisinez votre amour ! Un ouvrage particulièrement bien illustré qui donne ses recettes pour ne pas s’endormir sur votre amour. Les aphrodisiaques ont des pouvoirs de stimulation reconnus, mais ils composent aussi un bel agrément en matière de saveurs gustatives. Amoureux de longue date ou heureux élus du coup de foudre, à vos tabliers ! Hot Cuisine, 100 recettes aphrodisiaques Régine Teyssot et Christiane Jean Ed. Minerva : 19 e

Réservations : 01 41 62 35 00

Du cinéma français comme on l’aime !

Les adeptes des 3 bandes !

Après les Enfants du Marais, le cinéaste Jean Becker réalise une nouvelle fois un exploit en adaptant le roman culte de Michel Quint « Effroyables Jardins». Entouré d’acteurs qui n’ont plus leur réputation à faire : Thierry Lhermitte, Jacques Villeret, André Dussolier et Benoît Magimel, Jean Becker réalise une œuvre dénuée de tout artifice, emprunt d’humour et de fraîcheur destiné à toucher tous les publics

Deux ans se sont passé depuis la thérapie fructueuse du psychiatre Ben Sorbel pour guérir Paul Vitti de ses crises d’angoisse. Entre temps, le mafioso a fait un séjour à Sing Sing, et tandis que l’heure de sa sortie approche, il est victime de deux tentatives de meurtre. Notre héros sombre de nouveau dans un état dépressif, le FBI confit la garde de Vitti… à… ah, Vitti ! Une psycho comédie très mouvementée et sur des airs de West Side Story !

UGC Vidéo, le DVD sort le 22 octobre 2003

Les 3 bandes créent un nouveau parfum, pour lui, pour elle et ceux qui ont le goût des challenges pour vivre à la puissance 3 et transgresser les codes. Mobile, organique, ergonomique ce concept design symbolise l’ultime objet citadin du désir. Deux fragrances qui réveillent les personnalités ! La gamme 3 - Adidas - Eau de Toilette, For Women ou For Men. Le vaporisateur 50 ml : 16 E

Le psy reprend les séances !

Mafia Blues 2 la rechute - Existe en DVD et VHS - Warner Bros

Come Back Pour la sortie du dernier album de Texas qui s’intitule «Careful what you wish for», le groupe s’est associé à Guy Chambers - ancien auteur et compositeur des titres de Robbie Williams - pour les aider dans la conception de leurs nouveaux morceaux. Ravis de cette collaboration et désireux d’avoir leur propre style, Texas et Guy Chambers ont travaillé dur pour donner un nouveau souffle et une nouvelle dimension au groupe. On adore !

Aloungez-vous… ! Pour la sortie du 2ème volume de Siddharta, Ravin a réussi à redéfinir l’essence même de la musique Lounge. Pour ce deuxième volet, il s’est vu offrir la plupart des morceaux par les artistes eux-mêmes, nous proposant ainsi un mix de 150 minutes composé par les musiciens les plus innovants du moment. Rythmiques indiens largement présents mais teintés d’une pointe de modernité, cette compilation laisse apparaître le mélange des sons classiques et électroniques. Siddharta - Spirit of Buddha bar vol.2. Sortie le 3 novembre 2003 - Label Georges V Records

8

G-KOM - 12.2003

Horizons d’un ange… Avec ce dernier album Morcheeba s’impose comme un groupe à part aux influences musicales diverses dans le registre du Trip-hop. Sons reggae, jazz, et hindoues, sont un mélange de cultures très audacieux, et donne un ton mystique aux mélodies envoûtantes et langoureuses… un album très feutré dans un univers irréel. Morcheeba - Parts of the process Label WEA


SHOPPING

Smart i-move… La nouvelle de Smart ne tardera pas à faire parler d’elle, en effet la dernière série limitée est équipée d’un i-pod. Le baladeur d’Apple doté d’une mémoire pouvant stocker jusqu’à 5OO CD, fait en effet parti de l’équipement de base de cette série limitée de 100 city-coupé. Accessoire mini pour maxi effet, cette série limitée est dés maintenant disponible dans le réseau Smart au prix de 12 650 e. www.smart.fr

Objet d’Art ou TV ?

Relié au monde sans fil…

S’appuyant sur les technologies d’écran LCD et Plasma, Toshiba lance sa nouvelle gamme Stasia. Design épuré et ligne élégante, les TV et écrans Stasia s’intègrent parfaitement à votre intérieur, offrant ainsi une sensation audiovisuelle unique. Toshiba nous garantie le meilleur de la technologie avec entre autres l’image crystalline et le son surround virtuel. Téléviseur 4/3 LCD 999 e.

Avec ce micro-casque, vous ne serez plus accroché à votre mobile pour vos conversations téléphoniques : la connexion peut se faire à une distance de plus de 9 mètres. Comme il tient la recharge (jusqu’à 8 heures de conversation continue), vous êtes mains libres, esprit libre et grâce au microphone intégré au casque, vous captez tout sauf les bruits parasites extérieurs. Très léger, il est génial à temps plein !

www.stasia.net

Mobile Bluetooth Headset – Logiteh : 99 e www.logitech.com

Kong ! Laurent Taieb a ouvert Kong en juin 2003. Des airs de mangas mis en scène par l’incontournable Philippe Starck… Une cuisine originale et un bon rapport qualité/prix. Une petite visite dans ce complexe de l’immeuble du Pont Neuf, vous donnera un avant goût de notre futur proche !! Voyez la vie en rose ! Kong : 1 rue du Pont Neuf Paris 75001 - Tel : 01 40 39 09 00

A vos marques, prêts, filmez ! Terminés les bons moments ratés pour cause de matériel trop encombrant ! L’innovation Logitech va vous changer la vie ! Deux nouveaux modéles de poches, les pockets vidéos 750 et 550. Séance cinéma entre amis garantie ! A découvrir chez votre revendeur dés le 22 Octobre 2003.

La « Wax » attitude…

Modèle pocket vidéo 550 prix conseillé : 199,95 e

Effort chronométré !

La photo type Reflex

La nouvelle Suunto X3HR affiche un altimètre, un baromètre, un thermomètre, un chronomètre et une boussole. Mais elle fait surtout la différence avec l’affichage simultané de la fréquence cardiaque et de l’altitude. Il est idéal pour les amateurs de l’endurance et de l’outdoor soucieux de connaître et d’analyser l’évolution de leur effort. Tout ça pour la modique somme de 200 e.

Très compact et haut en performances, le FinePix S3000 garde les plaisirs de la photo traditionnelle argentique en version numérique ! Une restitution des couleurs quasi parfaite qui permet des tirages rayonnants, zoom optique et zoom numérique, fonction semimanuelle ou automatique et fait des enregistrements vidéo parfaits pour réaliser des petits clips. C’est un cadeau parfait pour capturer les scènes de la vie quotidienne !

Alors à vos baskets… ! www.suunto.com

FinePix S3000 - Fujifilm - 449 e. www.fujifilm.fr

POP man ! En 1999, POP est la première Marque à lancer ce qui a révolutionné le monde du Champagne : un quart spécialement conçu pour se consommer à la bouteille ou à la paille ! Désormais, POP est devenu LA référence : une icône. Et pour entrer dans la légende, la Maison Pommery a demandé à de jeunes créateurs de façonner POP et d’en faire une œuvre d’art à part entière. www.pop-champagne.com

G-KOM - 12.2003

9

Le temple des seventies : déco, objets, couleur et bien sûr musique ! Dés l’entrée, on est happé par l’ambiance colorée fluo hyper tonique, d’orange, de rouge. Des piliers psychédéliques décorés d’arc en ciel sinusoïdals multicolores vous transportent dans un univers qui n’en finit pas de nous séduire. Un incontournable du moment ! WAX : 15 rue Darval Paris 75011


GAGNEZ

JEUX

En retournant cette enquête lecteur Nom de la pharmacie : ........................................................... Adresse :......................................... ........................................................... ........................................................... Ville :................................................ ........................................................... Code postal :.................................. E.mail :.............................................. ........................................................... Tél. : ..................................................

en équipe...

Reykjavik à seulement 3h30 de Paris, ville étrange et somptueuse. La capitale la plus septentrionale du monde est aussi l’une des plus originales. L’Islande joui d’une nature flamboyante et vallonnée, encerclée par les eaux et sculpté par les volcans. Son histoire est riche et les mythes autour de fantômes, d’elfes ou de trolls confèrent à l’Islande un charme évident.

Une ville chaleureuse

1. Quelles sont vos impressions sur G-KOM N°3 ? Ce qui vous a intéressé …. ........................................................... ........................................................... ........................................................ 2. Quels rubriques/sujets souhaitez-vous voir abordés dans le G-KOM N°4 ? ........................................................... ......................................................... 3. Participez au prochain G-KOM en donnant votre avis sur un sujet d’actualité sur les médicaments génériques, ou en partageant votre expérience de la substitution ? Oui Non Les réponses sont à retourner, au plus vite, à l’adresse suivante : Agence Delem Questionnaire de satisfaction G-KOM 6 rue de l’Amiral de Coligny 75001 PARIS Les 20 premiers participants gagneront ????????????????????? (5 maximum par officine)

Extrait du règlement : ”G-KOM” : Jeu national gratuit sans obligation d’achat. Durée de l’opération : du 23 décembre 2003 au 23 janvier 2004. Jeu organisé par l’agence DELEM. Jeu doté des lots suivants : ?????????????????????? d’une valeur d’environ 25 euros chacun (Le dépouillement aura lieu le ?????? février 2004 sous contrôle de l’Huissier Maître Demay Jean-Jacques 14 rue Bachaumont 75002 PARIS. Le règlement est adressé à titre gratuit à toute personne qui en fait la demande en écrivant à l’agence DELEM, 6 rue de l’Amiral de Coligny, 75001 Paris. Timbre remboursé sur tarif lent en vigueur sur simple demande. En cas d’égalité dans l’ordre d’arrivée les gagnants seront déterminés par tirage au sort.

Pour se donner un aperçu de la ville, rien de mieux que de la surplomber du haut de l’Eglise d’Hallgrimskirkja. Le plus haut bâtiment de la ville permet, grâce à une plate-forme, de contempler ses monuments, ses maisons aux toits multicolores et la vie de ses quelques 160 000 habitants. La pureté de l’air est surprenante - Reykjavik est la capitale la moins polluée de la

Reykjavik est la capitale la moins polluée de la planète planète - et avec un peu de chance, les 120 kilomètres qui séparent le célèbre volcan du Snaefellsjökull de la ville n’empêcheront pas de contempler le pic enneigé de cette montagne particulière ! Jalonnez ensuite les rues de la ville et laissez-vous séduire par une atmosphère chaleureuse et festive. Les maisons colorées donnent des allures provinciales à cette capitale qui pourtant est l’une des métropoles les plus bouillonnantes d’Europe en terme de festivités. La recette pour passer des nuits entières à faire la fête ? Les 170 bars, pubs et clubs de la ville !

Quand le jour fait place à la nuit… La capitale peut être calme et la violence inexistante, ça n’empêche pas que les foules se déplacent à partir du vendredi soir pour passer une nuit de folie ! Si bien que depuis une dizaine d’années de plus en plus de jeunes étrangers s’offrent le voyage pour être de la partie ! Les bars, toujours blindés, font chanter et danser les clients. Mais attention ! Hors de questions de ser-

vir de l’alcool aux mineurs ! L’Etat lutte activement contre l’alcoolisme et prend des mesures strictes. Vous pourrez de ce fait être étonné du prix de l’alcool et du peu de degré qu’il y a dans les bières locales ! Une fois les bars fermés, la fête se poursuit dans les rues, quelque soit le temps.

Les excursions Puisque le pays offre des paysages magnifiques, il serait dommage de ne pas en profiter. Diverses promenades sont possibles, à proximité de la capitale, pour découvrir les caractéristiques de l’Islande : geyser soufflant des jets de vapeur, chutes d’eau vertigineuses, sources chaudes, serres et marmites de boue en effervescence… En quittant la ville par l’Est, le paysage découvre le plateau de lave de Hellisheidi et mène à la localité de Hveragerdi et la plus ancienne plantation islandaise de bananes. Surprenant des bananes dans un pays scandinave, non ? Et ce n’est pas tout ! Les Islandais ont des plantations de melons, de fleurs tropicales, de concombres, de tomates et de raisins. La pousse de ses fruits exotiques est possible grâce aux serres chauffées par géothermie. Originalité du paysage là encore : un lac en hauteur. Au fil du temps, le volcan Kerid, aujourd’hui éteint, s’est rempli d’eau. Si vous poursuivez la route, vous atteindrez le bourg historique de Shalholt, siège du premier évêché d’Islande et centre de la vie spirituelle du pays durant des siècles. Plus au nord s’étend le domaine des geysers, ses trous qui laissent s’échapper des jets puissants de vapeur ; le plus impressionnant est celui de Strokkur qui lance des jets toutes les trois minutes et qui atteignent 20 mètres de haut. Dans cette même région vous pourrez admirer l’un des panoramas les plus grandioses de l’Islande : la cascade de Gullfoss. Ses eaux projettent en permanence un arcen-ciel au-dessus d’un immense plateau

verdoyant.

Gastronomie Depuis 1989 et l’apparition de l’Association des Chefs Islandais, on observe une recrudescence des restaurants (environ 80 à Reykjavik) Les Islandais privilégient les produits de leur pays, afin de pouvoir cuisiner avec des produits naturels de qualité, sans aucun produit chimique…ce qui explique la saveur unique et intense des plats islandais. Il est d’ailleurs interdit d’importer de la viande en Islande, à l’exception de la viande congelée. La gastronomie islandaise se fait peu à peu sa place et commence à exporter dans les autres pays sa savoureuse cuisine. Les grands restaurants de Reykjavik ne laissent que très rarement la place à la cuisine traditionnelle, sauf pour Fiorramatour, où là une diversité de plats font irruption ! Fiorramatour est une fête qui a lieu au mois de février durant laquelle la coutume veut que l’on cuisine tous les morceaux de moutons. Vous pourrez ainsi manger de la svidhasulta - tête de mouton, yeux inclus, confite dans du petit lait pouvant être servie sous forme de pâté – ou encore du blodmör – panse de mouton farcie de sang, de gras, de farine et d’épices… Pour les estomacs plus fragiles, il est possible de manger simplement du gigot d’agneau.

10 G-KOM - 12.2003 Monument de Découverte / Crédit photo : ICEP

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Mot caché


20

JEUX

GAGNANTS DE PARAPLUIE GKOM N°2

Trouvez le mot caché & Gagnez un week-end

en ISLANDE Théatre à venise Dactylo à distance

Menace Entremetteur

En 80

Même abrégé

A bout de bras

Colère

Grosse colère

Héroïne de Notre-Dame

Perception

Densité

2

Brille au firmament Devantures

1

Conjonction

Appréhendais

Petit repas

Avec célérité

Talent

LE WEEK-END A

Grande antipode Sponsor

6

Bagarre

Dieu des vents Chanté par Brassens

Ceinte d'eau

10

Prophète

Nouveau Ceylan

Irisent

Aluminium

Coefficient d'épuration

par Mme PLAT Véronique Pharmacie du Village

Nous prions les prochains gagnants de nous envoyer leur photos à l’adresse indiquée ci-dessous.

Coutumes

Pris connaissance

LISBONNE A ÉTÉ GAGNÉ

Petit anneau de cordage

Agiterais Attelle le cheval au limon

PHARMACIE DU MARCHE - VILLECRESNES PHARMACIE DARCQ - ST THIBERY PHARMACIE DROUOT - PARIS PHARMACIE DE WASSY - WASSY PHARMACIE MUTUALISTE DE LARESNOIS UGOSS - MAUBEUGE PHARMACIE CAPDET AMIEUX - PERPIGNAN PHARMACIE DU CENTRE - TRELAZE PHARMACIE DU CHATEAU - SEVERAC LE CHATEAU PHARMACIE MARTIN - PLUVIGNER PHARMACIE D HEM - EREAC PHARMACIE BOSSARD FERRE - ST FULGENT PHARMACIE FAROUX ZURQUET - LE CHAMP ST PERE PHARMACIE DU CENTRE - LYON ME COUTANT PHARMACIE du MARTROI - BEAUGENCY PHARMACIE JEANNETEAU GENEVIEVE ANGERS PHARMACIE GESQUIERE - WIGNEHIES PHARMACIE VOILE - CABRIERES D AVIGNON PHARMACIE CHABOT - ST JEAN RUELLE PHARMACIE ROUSELLE - FUMAY PHARMACIE AUDET - PARIS

Venimeuse Que d'eau ! Livre saint juif

Mélange

Concile en 325

Rassemblement

5

Comme Chicotin

Enroulement

Emploi temporaire

Priant

Désert de dunes

Coûteuse

A une voix

7

4

est une publication du groupe Delem Communication. Magto

Aveuglement

Vocalise en jazz Frousse

En Perse

Directeur de publication : Stéphane Lemoing

Métaux

Commerce de drogue Ville des Aurès Rendre meilleur

8

Parfum

Marketing Promotion : Clio Belmont

Contaminent des fromages

Rédactrice en chef : Corinne Thuillier

Demeurer Premier livre de la bible

Conjonction Inflamation glandulaire

Acarien

Position d'attente

De la famille

Comme les vers

Bien appris

Bouclier Sert pour le fromage

Secrétaire de rédaction : Sophie Laguerre

Retour en arrière Oeuvre chantéé

Obèse

Se préparait à la réserve

Coule en Afrique

Mouvement artistique

Arme blanche

Virus du sida

(phonétique)

Assistante de rédaction : Renée-Adélaïde Rodrigue Agathe Leroi Françoise Gaultier Offrande

Au secours

Directeur de création : Stéphane Adam PAO : Gaël Aknine Kevin Vandendriessche

Affection du cuir chevelu

9

Rédaction, publicité et production : Delem Publications 6 rue de l’Amiral de Coligny 75001 Paris Tél. : 01 53 45 83 00 Fax : 01 53 45 83 10 info@delem-publi.com

Logistique : Lucie Massé

Pays de rêve Très compétents

3

Extrait du règlement : ”G-KOM” : Jeu national gratuit sans obligation d’achat. Durée de l’opération : du 23 décembre 2003 au 23 janvier 2004. Jeu organisé par l’agence DELEM. Jeu doté du lot suivant : 1 week-end à Reykjavik pour 2 personnes d’une valeur de 800  (cela comprend le voyage + l’hébergement + 2 nuits d’hôtel et le petit déjeuner), Le dépouillement aura lieu le ????? février 2004 sous contrôle de Maître Demay Jean-Jacques Huissier de justice 14 rue Bachaumont 75002 PARIS. Le règlement est adressé à titre gratuit à toute personne qui en fait la demande en écrivant à l’agence : DELEM, 6 rue de l’Amiral de Coligny, 75001 Paris. Timbre remboursé sur tarif lent en vigueur sur simple demande. Toutes les bonnes réponses seront départagées par un tirage au sort, seul 1 gagnant se verra remporter le week-end à Lisbonne. Envoyez vos réponses à l’adresse suivante : Agence Delem - 6 rue de l’Amiral de Coligny - 75001 Paris.

G-KOM - 12.2003

11

Dépôt légal 3eme semestre 2003. N° d’ISSN en cours Edité par DELEM Publications SARL au capital de 38 000 €. RCS Paris B 382 221 067 Les prix indiqués dans les articles ne sont donnés qu’à titre indicatif et, étant sujets à fluctuation, n’engagent en aucun cas notre responsabilité. Toute reproduction interdite sans l’accord de Delem Publications.


Mon petit nom : Roxi

Catégories

ESPECES SENSIBLES Aérobies à Gram positif Bacillus cereus Corynebacterium diphteriae Entérocoques Rhodococcus equi Staphylococcus méti-S Staphylococcus méti-R* Steptococcus B Streptococcus non groupable Streptococcus pneumoniae Streptococcus pyogenes Aérobies à Gram négatif Bordetella pertussis Branhamella catarrhalis Campylobacter Legionnella Moraxella Anaérobies Actinomyces

Nom de famille : IVAX Prénom : Roxithromycine Les bactéries* ont trouvé leur maître

* Bactéries définies comme sensibles à la roxithromycine

Fréquence de résistance acquise en France (> 10%) (valeurs extrêmes)

50-70% 70-80% 30-40% 35-70%

L E G É N É R I Q U E A T RO U V É S A FA M I L L E IVAX - 15, rue de l’Hôtel de Ville 92522 Neuilly sur Seine Cedex -

Catégories

Fréquence de résistance acquise en France (> 10%) (valeurs extrêmes)

Catégories

Bacteroides Eubacterium Mobiluncus Peptostreptococcus Porphyromonas Prevotella Propionibacterium acnes Autres Borrelia burgdorferi Chlamydia Coxiella Leptospires Mycoplasma pneumoniae Treponema pallidum

30-60%

Haemophilus Neisseria gonorrhoeae Anaérobies Clostridium perfringens Autres Ureaplasma urealyticum

ESPECES MODEREMENT SENSIBLES (in vitro de sensibilité intermédiaire) Aérobies à Gram négatif

30-40%

ESPECES RESISTANTES Aérobies à Gram positif Corynebacterium jeikeium Nocardia asteroïdes Aérobies à Gram négatif Acinetobacter Enterobactéries Pseudomonas Anaérobies Fusobactérium Autres Mycoplasma hominis

Fréquence de résistance acquise en France (> 10%) (valeurs extrêmes)

ROXI 03-01

DÉNOMINATION : ROXITHROMYCINE IVAX 100 mg, comprimé pelliculé. ROXITHROMYCINE IVAX 150 mg, comprimé pelliculé. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE* : ROXITHROMYCINE IVAX 100 mg : Roxithromycine : 100 mg. ROXITHROMYCINE IVAX 150 mg : Roxithromycine : 150 mg. Pour un comprimé pelliculé. DONNÉES CLINIQUES* : Indications thérapeutiques : Elles procèdent de l’activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la roxithromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l’éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles : • Angines, en alternative au traitement de référence, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé. La pénicilline, prescrite pendant 10 jours, reste le traitement de référence des angines aiguës streptococciques. • Sinusites aiguës. Compte tenu du profil microbiologique de ces infections, les macrolides sont indiqués lorsqu’un traitement par une bêtalactamine est impossible. • Surinfections des bronchites aiguës. • Exacerbations des bronchites chroniques. • Pneumopathies communautaires chez des sujets : sans facteurs de risques, sans signes de gravité clinique, en l’absence d’éléments cliniques évocateurs d’une étiologie pneumococcique. En cas de suspicion de pneumopathie atypique, les macrolides sont indiqués, quels que soient la gravité et le terrain. • Infections cutanées bénignes : impétigo, impétiginisation des dermatoses, ecthyma, dermohypodermite infectieuse (en particulier érysipèle), érythrasma. • Infections génitales non gonococciques. Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l’utilisation appropriée des anti-bactériens. Posologie et mode d’administration : Dosage à 100 mg : La dose moyenne utilisée pour les enfants, en 2 prises par voie orale, en fonction du poids de l’enfant, est d’1 comprimé à 100 mg, matin et soir (enfants de 24 à 40 kg), ou 1 comprimé à 50 mg (enfants de moins de 24 kg). CTJ : 1,41 (2 cp - boîte de 16) ou 1,45  (2 cp - boîte de 10). Dosage à 150 mg : Adulte : 300 mg par jour, soit 1 comprimé de 150 mg matin et soir de préférence avant les repas. CTJ : 1,99 (2 cp - boîte de 16) ou 2,03  (2 cp - boîte de 10). Contre-indications : Ce médicament NE DOIT JAMAIS être utilisé dans les cas suivants : • allergie aux macrolides, • association avec : - les alcaloides de l’ergot de seigle : dihydroergotamine et ergotamine, - le cisapride, (cf. Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions), - chez l’enfant de moins de 6 ans en raison de la forme pharmaceutique (dosage à 100 mg). Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE en association avec la bromocriptine, la cabergoline ou le pergolide (cf. Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions). PROPRIÉTÉS PHARMACOLOGIQUES : Propriétés pharmacodynamiques : Classe pharmacothérapeutique : ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE Code ATC : J01FA06. SPECTRE D’ACTIVITÉ ANTIBACTÉRIENNE : Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes. S ≤ 1 mg / l et R > 4 mg / l. La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d’infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu’une orientation sur les probabilités de la sensibilité d’une souche bactérienne à cet antibiotique. Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée dans le tableau ci-contre :

La roxithromycine possède une activité in vitro et in vivo sur Toxoplasma gondii. La roxithromycine a in vitro une activité modérée sur Mycobacterium avium. *La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50% de l’ensemble des staphylocoques et se rencontre surtout en milieu hospitalier. DATE D’APPROBATION : AMM : 25 / 04 / 2003. PRÉSENTATIONS ET NUMÉROS D’IDENTIFICATION ADMINISTRATIVE : 361 913-1 : 10 comprimés à 100 mg sous plaquette thermoformée (PVC/ Aluminium). 361 914-8 : 16 comprimés à 100 mg sous plaquette thermoformée (PVC/ Aluminium). 361 915-4 : 10 comprimés à 150 mg sous plaquette thermoformée (PVC/ Aluminium). 361 916-0 : 16 comprimés à 150 mg sous plaquette thermoformée (PVC/ Aluminium). CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DÉLIVRANCE : Liste I. Mis sur le marché en 2003. Prix : 7,25  (100 mg / boîte de 10) / 11,27  (100 mg / boîte de 16). 10,13  (150 mg / boîte de 10) / 15,88  (150 mg / boîte de 16). Remb. Séc. Soc. : 65% - Collect. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ : Laboratoires IVAX - 15, rue de l’Hôtel de Ville - 92522 Neuilly sur Seine - Standard : 01 55 62 54 00 - Pharmacovigilance / information médicale : 0800 070 070. *Pour une information complète, veuillez contacter les laboratoires IVAX au numéro vert ci-dessus.


Consumer IVAX  

Magazine de marque

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you