Issuu on Google+

DÉCEMbre 2009 Numero 2

grand nancy

vivre la ville LE JOURNAL DE LA RÉNOVATION URBAINE

Mi-temps, mi-chemin Le projet de rénovation urbaine du Grand Nancy arrive à mi-parcours. Programmé de janvier 2007 à janvier 2012 et s’affirmant comme l’un des plus importants de France, il prépare aujourd’hui son troisième bilan d’évaluation de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. Premiers résultats, bilans, analyses, réglages, cette fin d’année 2009 est porteuse de nombreux fruits et enseignements. Pour la Communauté urbaine qui mène avec force ce projet d’envergure en lien avec les communes, les bailleurs, les collectivités, les habitants et le soutien de l’Etat, c’est un moment de satisfaction. Après les réflexions, les études, les concertations, les projets se concrétisent et les réalisations deviennent visibles et lisibles. Les grands objectifs sont tenus, les chantiers vont bon train, les

les

quartiers

se

calendriers sont respectés. Certains sites, comme le quartier Mouzimpré à Essey-lès-Nancy, voient même déjà leur rénovation achevée.

que le Grand Nancy réaffirme au quotidien sa volonté de garantir un logement de qualité pour tous plus respectueux de l’environnement.

Particulièrement attentif à l’humain, le Grand Nancy avec l’ensemble des partenaires a mis beaucoup de soins pour limiter les gênes occasionnées par les chantiers et apporter les réponses aux changements vécus par les habitants.

L’objectif du retour à l’emploi est réussi grâce à la clause d’insertion inscrite dans tous les marchés publics de la rénovation urbaine engagés sur le territoire. Cette clause, qui permet à des personnes de retrouver une activité professionnelle, a dépassé ses objectifs et sur le plan de la revitalisation économique la Zone Franche Urbaine du Plateau de Haye et des Nations, destinée à attirer les entreprises, est très prometteuse.

L’ambition commune des acteurs du projet est d’offrir aux Grands Nancéiens un nouveau cadre de vie et d’épanouissement placé sous le signe du développement durable, où l’urbain est au service de l’humain. Une démarche écologique, pleinement intégrée aux opérations comme les déconstructions, les constructions neuves ou encore les rénovations de logements. Car c’est en tant que chef de file de la politique de l’habitat

transforment

pour

Une démarche solidaire et partagée qui insuffle, à chaque niveau, la respiration d’une agglomération vivante et durable !

mieux

vivre

ensemble

en chiffres

Le Grand Nancy dispose d’un patrimoine arboré d’exception qui devrait atteindre plus de 50 000 arbres en 2011 contre 17 000 actuellement. 10 000 arbres seront plantés dans le cadre de la rénovation urbaine. Ici, sur les anciennes carrières Solvay, nouvelles rues et nouveaux logements de l’OPH de Nancy se parent de nouvelles plantations et espaces végétalisés.

Un engagement global et solidaire

1 projet partagé 20 communes solidaires 480 millions d’euros complétés par le Plan de relance de l’économie 13 maîtres d’ouvrage 7 sites en rénovation avec et pour 40 000 habitants du Grand Nancy


données-clés

2

•7 sites en rénovation au cœur de 9 communes

de l’agglomération

Le Plateau de Haye à Laxou, Maxéville et Nancy ; La Californie à Jarville-la-Malgrange ; Cœur de ville à Tomblaine ; Saint-Michel/Jéricho à Malzéville et Saint-Max ; Haussonville à Nancy ; Mouzimpré à Essey-lès-Nancy ; Les Nations à Vandœuvre-lès-Nancy.

•Les bailleurs, experts du logement social

Office public de l’habitat de Nancy, Batigère, meurthe & moselle HABITAT, Présence Habitat, SLH.

Le temps des PLATEAU DE HAYE - Haut-du-Lièvre - Nancy

Le Cèdre Bleu en pleine mutation Chantier d’envergure au Plateau de Haye : le Cèdre Bleu va être partiellement déconstruit. A la clé, un cadre de vie plus agréable pour les habitants.

•Une offre nouvelle

1 759 logements HLM 1 610 logements privés dont 380 de la Foncière Logement 2 230 logements déconstruits dont 1 909 entre 2007 et 2011 7 665 logements réhabilités 7 961 logements résidentialisés 3 442 logements améliorés en qualité de service 1 200 ménages relogés • Des commerces revitalisés • Des places, rues, espaces verts créés ; • Des services au public plus proches et plus modernes.

regards

Création d’une ouverture paysagère dans le projet de l’Architecte Alexandre Chemetoff.

Les élus du Grand Nancy, acteurs du changement André ROSSINOT Président de la Communauté urbaine du Grand Nancy, Maire de Nancy Henri BEGORRE 1er Vice-président de la Communauté urbaine du Grand Nancy délégué à la politique de la ville et à la rénovation urbaine, Maire de Maxéville

Jérôme MARCHANDARVIER Conseiller communautaire délégué au projet de rénovation urbaine (Plateau de Haye), Adjoint au Maire de Nancy Hervé FERON Député-Maire de Tomblaine Jean-Pierre FRANOUX Maire de Malzéville

Jean-Marie SCHLERET Vice-président de la Communauté urbaine du Grand Nancy délégué à la politique de l’habitat, Conseiller municipal délégué de Nancy

Laurent GARCIA Maire de Laxou

Chantal CARRARO Vice-présidente de la Communauté urbaine du Grand Nancy déléguée au projet urbain de cohésion sociale, Conseillère municipale déléguée de Nancy

Jean-Paul MONIN Maire d’Essey-lès-Nancy

Stéphane HABLOT Maire de Vandœuvre-lès-Nancy Jean-Pierre HURPEAU Maire de Jarville-la-Malgrange

Eric PENSALFINI Maire de Saint-Max

Des infirmières intègreront, aux côtés des 4 médecins généralistes déjà installés sur le quartier, le pôle médical qu’abritera le rez-de-chaussée de la résidence.

Dans un an, le Cèdre Bleu ne sera plus le même. Ses neuf premières entrées, correspondant à 337 logements, vont être progressivement déconstruites. Les travaux ont déjà débuté à l’intérieur de l’immeuble. La technique du grignotage – la même que celle utilisée pour le Marronnier Rouge démoli en 2005 – a été retenue afin de limiter les nuisances pour les riverains et d’effectuer un tri des déchets respectueux de l’environnement. Quant à l’entrée 1, elle sera conservée et deviendra la tour des énergies dont le projet est en cours d’étude. Une esplanade au cœur du quartier Cette déconstruction permettra d’offrir une vue imprenable et d’ouvrir l’ensemble du Plateau de Haye sur le centre-ville de Nancy. Une esplanade centrale sera aménagée en un lieu convivial où les habitants pourront se détendre ou échanger avec leurs voisins. Nouvel espace de vie, l’esplanade prendra place au cœur du quartier, à proximité des services publics, des commerces et des transports.

Le Cèdre Bleu

Un marché encore plus convivial Avec la déconstruction partielle du Cèdre Bleu et la création de l’esplanade, retrouvez votre marché dominical de l’autre côté de l’avenue Pinchard. Plus d’espace pour circuler entre les étals des commerçants, un stationnement facilité, ce nouvel emplacement offre bien des avantages !

Une large concertation Tout au long de cette année de travaux, les avis des habitants seront recueillis pour minimiser la gêne occasionnée par le chantier. De même, des réunions participatives permettront aux acteurs locaux de s’exprimer et d’imaginer ensemble la future esplanade.

Saint-michel/jÉricho - maLZÉVILLE, Saint-Max

L’Amirauté fait surface ! Dans le quartier Saint-Michel/Jéricho, la construction de 36 logements par Batigère entame sa phase concrète, sur le site de l’ancien «Christophe Colomb» démoli en 1996. Les premiers éléments qui sortent de terre préfigurent un ensemble d’habitations à taille humaine : un immeuble collectif de 21 appartements T2 ou T3 et un pôle médical, cinq plots comprenant chacun trois T4 ou T5 en duplex. Ce sont ainsi 36 logements certifiés «Habitat & Environnement» et «Qualitel» qui seront proposés à la location dans le courant de l’été 2010, prioritairement aux actuels locataires des deux immeubles du secteur Alexandre 1er qui seront déconstruits prochainement.


3

chantiers plateau de haye - champ-le-boeuf - laxou, maxéville

les nations - vandoeuvre-lÈs-nancy

Les espaces extérieurs se redessinent

Sécuriser et embellir l’espace public

Des fleurs et des arbustes en pieds d’immeubles, de nouveaux chemins réservés aux piétons, des places de stationnement mieux identifiées, un éclairage public renforcé, des squares et des jardins créés en cœur d’îlots, les aménagements de Blette à Maxéville et La Moselotte à Laxou sont en cours d’achèvement. Les habitants des Aulnes vont également bientôt profiter de ces nouveaux espaces extérieurs. Les travaux qui dureront 18 mois ont débuté en août 2009.

Comment trouver le difficile équilibre entre l’utile et l’agréable et apporter «plus de paysage», tout en facilitant le quotidien ? Pour rompre la monotonie des espaces, il faut imaginer de nouvelles circulations, diversifier les ambiances, habiller avec des éléments de qualité, valoriser l’environnement, ses usages comme ses occupants. Mais il faut également préserver un patrimoine en choisissant aussi de garder des arbres, les plus beaux arbres. La réussite demande de respecter et d’inclure le meilleur de l’existant. Un travail long et difficile qui nécessite beaucoup d’écoute et n’apporte ses résultats qu’avec le temps. Ce n’est simple pour personne de changer ses repères, de modifier ses habitudes. Bien sûr les parkings plaisent au conducteur dans sa voiture, mais ce même conducteur est content, par exemple, de voir ses enfants aller en classe en circulant bien protégés, en liberté, sur un «chemin des écoliers» réinventé ! Ce nouveau parcours doit, à terme relier l’ensemble des écoles sur tout le quartier des Nations. Comme l’ensemble des aménagements, il profitera aux petits, aux grands et à tous les promeneurs qui redécouvriront des espaces, des placettes, des squares, des lieux de jeux et de repos au milieu de nouvelles plantations d’essences végétales. Côté pratique, les conteneurs semi-enterrés ont trouvé leurs implantations, propres et faciles d’accès. Et, c’est sûr, le nombre de places de parking ne diminue pas !

L’embellissement des abords d’immeubles installe la convivialité.

Des espaces publics plus conviviaux.

la californie - jarville-la-malgrange

Bâtiments C et E, rue Bizet Tomblaine réinvente son cœur de ville Le centre-ville de Tomblaine se transforme. Bientôt, une vaste place publique sera aménagée. Des espaces verts favoriseront la détente et ce lieu convivial pourra accueillir diverses manifestations festives. Il y aura même une placette réalisée avec les anciens pavés de la place Stanislas ! En parallèle, le réaménagement de l’avenue de la Paix s’étendra du carrefour F. Mitterrand à l’avenue de la Concorde. Une école durable Le groupe scolaire Langevin-Paix fait lui aussi peau neuve. Les bâtiments seront déconstruits et laisseront place à un ensemble comprenant un gymnase et un pôle multi-accueil réservé à la petite enfance. Exemplaire en matière d’écologie, le nouveau groupe sera équipé de récupérateurs d’eaux pluviales, de capteurs solaires et de toitures végétalisées.

Transformation du groupe scolaire Langevin-Paix, une démarche exemplaire de développement durable.

Une nouvelle place publi

que conviviale et aérée.

Fini les auvents métal et les façades trop colorées. Un muret, une haie arbustive et une pelouse habillent les entrées. Un crépi sobre entoure l’ensemble des menuiseries rénovées. Sur l’arrière, ce sont des portes-fenêtres avec balcon qui permettent de mieux profiter de la vue sur les arbres et le canal. À l’intérieur, les caves réorganisées ont permis la création de 22 garages privatifs, tandis que les halls ont été dotés de portes et de boîtes aux lettres neuves. Les cages d’escalier sont refaites du sol au plafond. La plomberie comme l’électricité, remises aux normes, repartent pour de bons et loyaux services.

meurthe & moselle HABITAT construit une petite résidence de 11 appartements rue Camille Saint-Saëns.

Des résidences plus confortables.

Saint-michel/jÉricho - maLZÉVILLE, Saint-Max

Des idées, des idées... Le viaduc Louis Marin et son environnement immédiat à valoriser, les bords de Meurthe à transformer en «Jéricho plage», l’espace jeux de «Jéricho le vieux» à remodeler, le nouvel équipement public à prévoir beau et festif, un espace d’expression pour les jeunes plébiscité, des commerces ambulants, un petit marché… Ce sont là quelques-uns des souhaits exprimés le 5 mai 2009 sur la rénovation de leur quartier par les habitants de SaintMichel/Jéricho aux élus de Malzéville et de Saint-Max, lors d’une réunion au centre social. Cette démocratique séance d’échanges éluscitoyens avait été préparée en amont lors d’«Ateliers de cadre de vie» animés par Esther Munerelle et Konstantinos Delimitsos, sociologues.

Concertation

Coeur de ville - Tomblaine


coup de coeur

4

Ecologie urbai coeur de ville - Tomblaine

Des géants à l’école ! A l’initiative de l’association «Aux Actes Citoyens», une fresque en volume sur le thème du «Siècle des Lumières» a pris place, en juin dernier, sur la façade du groupe scolaire Langevin-Paix. Réalisée par l’artiste Martine Sauvageot, avec le concours des enseignants et des élèves, l’œuvre met en scène deux personnages emblématiques : Voltaire et Emilie du Châtelet, couple mythique féru de savoir. Un message d’encouragement à la connaissance qui s’étale sur 6 mètres par 9. Il sera supprimé avant que l’école ne soit déconstruite, et remplacé par un fronton «Liberté-ÉgalitéFraternité» sur le nouveau bâtiment. Afin d’immortaliser cette démarche, l’Espace Jean-Jaurès à Tomblaine et l’Espace Cyberbase du Grand Nancy ont réalisé un film qui met en lumière tout le travail participatif des partenaires, des enseignants et des enfants de l’école dans la construction de cette fresque géante donnant tout son sens au projet de rénovation urbaine.

Eco-habitat 42 pavillons viennent compléter l’offre en logements sur le quartier Cœur de Ville à Tomblaine. Une opération qui s’intègre dans une démarche de développement durable.

La rénovation urbaine c’est aussi : Un gain environnemental équivalent à la suppression d’un parc de 3 000 véhicules suite aux démolitions/reconstructions au Plateau de Haye. Une réduction des émissions de CO2 par quatre à Vandœuvre-Nations principalement dûe à la nouvelle chaufferie urbaine au bois. 500 e d’économies réalisées par an pour un ménage déménageant dans une nouvelle construction et 200 e pour un logement rénové.

L’habitat durable au cœur des projets Qu’il s’agisse de construire ou de rénover, le Grand Nancy s’est engagé à développer un habitat éco-responsable, permettant notamment de limiter les charges locatives. Sur le Plateau de Haye, l’Office public de l’habitat de Nancy a renforcé l’isolation du Cèdre Bleu et du Tilleul Argenté, en installant l’équivalent de 4 hectares de nouvelles fenêtres double-vitrage au gaz argon.

A Tomblaine, sur le secteur Marenchène (illustration ci-dessus), meurthe & moselle HABITAT construit 42 pavillons équipés de capteurs solaires et de récupérateurs d’eaux pluviales. Une noue permettra également de retenir les eaux de pluie. A Saint-Max dans le quartier SaintMichel/Jéricho, Batigère conçoit 36 logements avec toitures végétalisées et chauffage au gaz à condensation.

Espaces verts Martine Sauvageot se réjouit d’avoir «au moins autant appris que les enfants (et que de nombreuses personnes sensibilisées par le projet), en découvrant la singularité du personnage d’Emilie du Châtelet. Un bel exemple d’enrichissement pour tous, petits et grands !».

Haussonville – Nancy

Les enfants décideurs ! Fidèle à sa volonté d’associer les habitants, la Ville de Nancy a demandé l’avis des enfants concernés par l’aménagement de l’aire de jeux Marguerite Hocquard. 270m2 clôturés, équipés de «pas canadiens» pour limiter l’accès à nos amis canins, et de différentes structures ludiques. Pour élire leur projet préféré, les élèves de la maternelle Donzelot et les enfants du Centre Social Jolibois ont pu les comparer sur panneaux de présentation géants. Ils ont également participé au montage des structures et aux plantations (comme celle des bulbes en octobre dernier) avant d’être sensibilisés au respect des nouvelles installations… qu’ils s’approprient spontanément !

Les quartiers se mettent au vert Les nouveaux aménagements font la part belle aux espaces verts. Pour preuve, ce sont 10  000 arbres qui seront plantés sur les sites de rénovation urbaine. Les pieds d’immeubles et les parkings se parent de végétaux, des squares sont aménagés comme dans le quartier de l’Etoile à Vandœuvre-Nations. Le Jardin forestier devient le nouveau poumon vert du Plateau de Haye, et le Parc linéaire de Champ-le-Bœuf protègera les habitants des nuisances de l’A31, tout en proposant une agréable promenade ombragée. A la Californie, une coulée verte s’appuyant sur la passerelle Abbé Pierre reliera le Parc de Renémont au bord de la Meurthe.

Le Jardin forestier du Plateau de Haye, un parc boisé d’agrément et de loisirs de plus de 17 ha.

t préféré ur» proje arguerite hoisi «le c M t n re o a u ts Ici, le sq 0 enfan nerie. charges. œuvre, 4 n s ie n e e h d C e r is ie la h er à sa m es au ca e du quartier de e particip sitions conform in centr o Avant d le p p ro n p e x créé s trois parmi le t son espace jeu e rd a u q c Ho

clin d’oeil

Le futur Parc linéaire du Champ-le-Bœuf à Laxou/Maxéville, un chemin de verdure pour des balades tranquilles.

La petite éolienne Une énergie nouvelle souffle sur le Plateau de Haye ! Une petite éolienne placée dans l’axe du bâtiment produira et alimentera en électricité le nouveau relais de la brigade équestre de Maxéville. Mis en place depuis septembre 2009, les agents et chevaux disposeront au Printemps 2010 d’une écurie nouvelle génération située au cœur du Jardin forestier, dans le prolongement du Stade Darnys. Cette construction légère et résistante présentera notamment des parois constituées de pin douglas. Une façon originale, écologique et durable de faire vivre l’espace public !


ine Chaufferie bois-gaz Se chauffer écolo Economique, écologique et solidaire, la chaufferie boisgaz du Plateau de Haye a tout bon. 3 000 logements et équipements publics sont chauffés à hauteur de 60% par la valorisation de déchets issus de la transformation du bois. Chaque année, ce sont ainsi 10 000 tonnes de rejets de CO2 qui sont économisées. Pour les locataires, la baisse des charges s’élève à 100 000€ par an. Quant à la plateforme de Velaine-en-Haye qui prépare la biomasse, elle génère plus de 65 emplois directs ou indirects. A Vandœuvre-lès-Nancy, la chaufferie mise en service depuis quelques mois permet également d’obtenir un bilan très satisfaisant en matière de développement durable.

5

Vie economique Centre commercial et d’affaires des Nations Vandœuvre-lès-Nancy

Le renouveau des Nations Parallèlement à la rénovation du centre commercial et d’affaires des Nations à l’initiative de ses propriétaires, la Communauté urbaine du Grand Nancy va intégralement restructurer les parkings attenants. Au programme, des sens de circulation plus lisibles, une entrée principale située boulevard de l’Europe et la création d’une place publique piétonnière entre le marché municipal et le centre-ville ; le tout, en gardant le même nombre de places de stationnement et en facilitant les traversées piétonnes. Les travaux, d’un montant de 11 M€, débuteront en 2011. Aménagement possible du cœur de ville à l’horizon 2015.

Avant 350 m2 de panneaux solaires, valorisation énergétique, baisse globale de la facture du chauffage : la nouvelle chaufferie au bois de Vandœuvre-lès-Nancy additionne les atouts. De plus, elle chauffe tout le quartier Vandœuvre-Nations.

Après

Développement durable Le saviez-vous ? Une fois l’ensemble des chantiers d’habitation achevés, les sites concernés pourront se féliciter de très bons résultats : - 22% de consommations énergétiques - 62% de rejets de tonnes de CO2 + 42% d’énergies renouvelables

Clause d’insertion

La rénovation urbaine, un levier pour l’emploi Inscrite dans tous les marchés publics de rénovation urbaine, la clause d’insertion a permis de réaliser plus de 115 000 heures, soit 65 équivalents temps plein, jusqu’au 30 juin 2009. 284 personnes ont bénéficié de ce dispositif, dont 62% résidant en zone urbaine sensible. Près d’un quart d’entre-eux ont été embauchés par l’entreprise où s’est réalisée la clause d’insertion. Sans oublier que de nombreux marchés restent à venir.

Avant

Après


TÉMOIGNAGES

7

SOLVAY, un nouvel espace de vie

Nouveaux logements, services de proximité plus proches et plus modernes, marché dominical, création d’un pôle commerçant, terrains multisports tout neufs, parc d’agrément et de loisirs... c’est toute une nouvelle vie et de nouvelles activités qui naissent, s’inventent et s’organisent un peu plus chaque jour. Le cheminement vers l’école, bordé de jardins privatifs, se transforme en une promenade arborée. Mouzimpré offre plus de verdure !

Priorité à l’écoute En plus des logements aux normes de confort et de sécurité, Batigère fournit à ses locataires, des espaces de vie pratiques et agréables. Comprendre le quotidien des divers utilisateurs (enfants, adolescents, adultes, seniors) pour redéfinir les limites de chacun, du «plus public» au «plus privé», un travail constructif qui a permis de mettre en valeur le devant et les extérieurs d’immeubles, comme le mail central piétonnier. Un exemple de concertation fructueuse  Les espaces jeux des petits ont été réfléchis avec eux et un partenaire qualifié, la Maison de la parentalité, un lieu d’échanges, d’écoute et d’informations pour les enfants et les parents.

L’aire de jeux Galilée

s de plaisir pour réaménagée, c’est plu

Une impression de vacances

Alain et Danièle, nouveaux résidents du quartier Solvay.

Cela fait déjà 5 mois qu’Alain et Danièle goûtent à leur nouvelle vie, à Maxéville, tout au bout de la récente rue Henri Brun sur le site des anciennes carrières Solvay. Dans leur 4 pièces tout neuf de 84m2, en rez-dechaussée, ils se sentent comme dans une petite maison, sans les soucis. Dans l’un des deux jardins, sur l’arrière, Alain a installé une tonnelle pour prendre les repas dehors. La poste est à 700 m et le marché, comme le centre commercial, seront tout près. «C’est un plaisir de découvrir à pied ce nouveau quartier qui se monte ! Comme je viens de prendre ma retraite, ajoute Alain, on a l’impression d’avoir loué un bungalow de vacances». Sur Solvay, un nouvel espace de vie est en train de naître. Les premiers habitants ont pris place dans leurs appartements flambants neufs pour un plus grand confort de vie.

les enfants !

De nouvelles rues pour mieux circuler dans le quartier.

Les espaces verts aménagés conjuguent embellissement et convivialité.

L’espace et la lumière Bien sûr que Madame Rosa Marota parle encore avec émotion de la superbe vue sur toute la ville qu’elle avait dans son appartement du Cèdre bleu, situé sur une partie vouée à la destruction. Mais elle regarde devant. Et devant, sur sa terrasse du 2e étage, dans le petit immeuble de la rue Henri-Brun qu’elle occupe depuis 7 mois, elle voit le nouveau jardin forestier et un panorama vaste et lumineux. Et puis, dans son spacieux F3 de 71 m2 soigneusement isolé, cette assistante maternelle pourra bien recevoir les enfants. «C’est le calme et la tranquillité. Ici, c’est vraiment chez moi».

solvay


Sportifs, culturels ou ludiques, de nombreux rendez-vous ont rythmé la journée de lancement des Automnales des Aventures Partagées du Plateau de Haye le 26 septembre dernier, comme la fête de la Soupe, le Défil’Haye préparé par les acteurs des MJC ou encore les rencontres sportives de Sport’Haye vous bien !

Gros plan la californie - jarville-la-malgrange

Club de judo : l’avis du prof

Vivre ensemble

Zouhir de Fouad, professeur de judo : «L’année 2009 démarre honorablement avec une trentaine d’enfants inscrits, dont près de la moitié en provenance de quartiers extérieurs à la Californie».

Habitat privé La mixité sociale, un objectif prioritaire du Grand Nancy en matière d’habitat. C’est ainsi qu’aux côtés des bailleurs sociaux, de nombreux opérateurs privés proposent une offre de logements diversifiée sur l’ensemble des sites concernés par les chantiers de rénovation urbaine. La Foncière Logement construira 400 grands appartements. Accession à la propriété ou location, petits collectifs ou maisons individuelles, tous les besoins peuvent être satisfaits. À la Californie, l’ADIM Est construit 37 logements privés en lieu et place de l’ancienne Tour Gounod aujourd’hui démolie.

Expo Des clichés pour sortir du cliché ! «La Californie en noir et blanc» : le projet artistique axé sur la rénovation urbaine visait à immortaliser le vécu d’un quartier enclin à de nombreux préjugés, et à fixer le souvenir de sa profonde mutation. A l’initiative de l’association Kaléidoscope, il a mobilisé les adultes et les jeunes du quartier : initiés à l’art de la photographie

Vivre la ville

Journal de la rénovation urbaine du Grand Nancy 22-24 viaduc Kennedy – CO n°80036 54035 Nancy Cedex Tél. 03 83 91 83 91 – Fax. 03 83 91 83 96 e-mail : info@grand-nancy.org http: //renovationurbaine.grand-nancy.org Directeur de la publication : André Rossinot. Coordonnatrice de rédaction : Laure Mauny.

argentique par un professionnel, ils ont réalisé un patchwork émouvant de sites, de visages, d’instants et d’histoires de leurs lieux de vie. Au-delà de l’exposition des œuvres (du 14 au 21 juin 2008, ainsi que fin 2010), une belle aventure humaine et culturelle pour valoriser l’image du quartier.

Rédaction : Olivier Merland, Sabrina Tenace, Muriel Soltani. Conception, réalisation : pm/conseil. Impression : Edips. Crédits photos : Communauté urbaine du Grand Nancy Agence d’architecture H. Graille – Maître d’ouvrage : ADIM Est : page 8 Alain Casari : page 2 Association Kaléidoscope : page 8 AXP Urbicus : page 5

Batigère : page 2 BMT Philippe Thouvenx : page 4 Bureau des Paysages Alexandre Chemetoff : pages 2 – 4 – 5 Fotolia : pages 1 – 2 – 3 – 5 – 6 – 7 E. Houillon / Egis aménagement / Acere : page 3 Office public de l’habitat de Nancy : pages 1 – 2 Prud’homme Bernard : pages 2 – 3 – 5 – 6 – 7 SIVU – Saint-Michel/Jericho : page 3 Ville d’Essey-lès-Nancy : pages 6 – 7 Ville de Nancy : page 4 Dépôt légal en cours

s e l a n er v i h s le 14 nov. � 31 déc. 2009

]

saison Tout au long de la lumière ! Plateau de Haye en

[

le

2009, une étape importante pour le Plateau de Haye qui célèbre l’arrivée de nouveaux habitants et la mémoire des différents quartiers qui le composent, du Champ-le-Bœuf aux Aulnes en passant par le Hautdu-Lièvre et le site des anciennes Carrières Solvay. Afin de découvrir le nouveau visage de ce territoire en rénovation urbaine, le Grand Nancy, les communes de Laxou, Maxéville et Nancy, en lien avec l’Office public de l’habitat de Nancy et meurthe & moselle HABITAT, les associations et les habitants, ont lancé le 5 février 2009 les “Aventures Partagées du Plateau de Haye“, une série d’événements et animations proposée au rythme des saisons. Ouvertes aux habitants du Plateau de Haye comme à ceux de l’agglomération toute entière, ces Aventures mettent en lumière le dynamisme de ces quartiers et sont une formidable occasion de repenser le «vivre ensemble».

[

Le 12 décembre

]

ye fête le Plateau de Ha la Saint-Nicolas

Après les rendez-vous du printemps, de l’été et de l’automne, les “Aventures Partagées du Plateau de Haye“ fêtent leur dernière saison. Et ne manquez pas la journée festive du 12 décembre qui mettra à l’honneur Saint-Nicolas ! Venez nombreux découvrir les Chars du Plateau de Haye qui ont participé au défilé du saint patron. A l’approche des fêtes de fin d’année, ce 4ème temps fort sera également l’occasion de partager un «grand goûter» gourmet et coloré à la salle des Fêtes de Gentilly. Sans oublier le spectacle de clôture pour le jeune public.

Retrouvez tout le programme sur :

www.grand-nancy.org

5809 - pm/conseil - 03 83 32 72 61

«Il faudra du temps pour renverser les mentalités, mais on est sur la bonne voie», c’est ainsi que Zouhir de Fouad, professeur de judo à la salle des Arts Martiaux terminée fin 2008, résume le fonctionnement de l’activité sportive proposée à la Californie. Dans ce quartier, véritable règne du foot, le judo permet d’accéder à une autodiscipline, gage de réussite scolaire et sociale. Educateur plus qu’entraîneur, soucieux de privilégier les valeurs humaines sur la technique, Zouhir défend ardemment cette dimension éducative qui pèse dans la lutte anti-délinquance et qui, de son point de vue, portera forcément ses fruits à moyen terme.


Le Journal du PRU