Page 1

Rapport d’Activité

2015

OPCA Transports et Services


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

edito

René Petit, Président

2015 : une année de mouvements et de nouveautés

Patrice Huart, Vice-Président

... dont l’illustration exhaustive nécessiterait beaucoup plus d’espace d’expression que celui « calibré » et contraignant de cet « Édito » ! Aussi, nous avons pris le parti d’assumer un choix subjectif de points forts et marquants de cette année 2015 et de les partager avec vous. Branche de la Propreté : une intégration réussie Le 1er janvier 2015, l’adhésion de la branche propreté est devenue effective et le mot « Services » a été ajouté à « OPCA Transports ». Un an plus tard, l’intégration est accomplie, illustrée par la migration réussie des activités de collecte, informatiques, RH, d’audit et de contrôle... comme par l’implication et la mobilisation des 50 collaborateurs de l’ancien Opca de la Propreté qui ont rejoint les équipes « Transports ». Ce mouvement positif ne s’arrête, bien sûr, pas là ; 2016 étant une année durant laquelle l’objectif d’étendre et d’adapter les services de l’OPCA à la branche de la Propreté continue d’être une priorité. Un nouveau Conseil d’Administration : pour continuer l’accompagnement dans vos projets de formation En juin 2015, le Conseil d’Administration a été renouvelé et il reflète la diversité des secteurs rattachés à l’OPCA avec l’ajout de quatre sièges pour la nouvelle branche de la propreté. De plus, les principes de représentativité ont été retenus pour la composition du collège syndical. L’ouverture d’une réflexion sur la manière dont l’OPCA est perçu auprès des acteurs du secteur emploiformation pour mieux répondre aux attentes Une enquête d’image a été menée en ce sens ; et trois points significatifs en ressortent : –   Notre OPCA se définit par sa couleur de branches et progressivement, nous adaptons nos outils aux spécificités de chacune.

–   Notre OPCA se définit aussi comme un lieu de mutualisation et un centre de compétences. –   Enfin, notre OPCA sait s’adapter au nouveau cadre réglementaire de la Réforme. Ces résultats ont été pris en compte dans l’élaboration de la feuille de route 2015-2017. L’agrément en novembre 2015 d’Organisme Collecteur de Taxe d’Apprentissage (OCTA) : une nouvelle mission significative pour l’OPCA Soutenir et financer la formation en alternance sont des objectifs majeurs pour l’OPCA. Notre stratégie est de développer et poursuivre toutes actions concourant au développement quantitatif et qualitatif de la formation initiale de jeunes. Avec l’objectif essentiel que ce soit en adéquation avec les besoins importants de mains d’œuvre qualifiée dans les différentes activités des secteurs concernés. En conclusion, nous souhaitons rappeler qu’un organisme, quel qu’il soit, n’est pas une fin en soi : ce sont ses missions qui importent et ses résultats qui comptent. Les missions de l’OPCA Transports et Services – les nôtres – sont le développement des compétences et la qualité de la formation des femmes et des hommes de nos branches. Quant aux résultats, ils sont la preuve du maintien de l’investissement formation alors même que la réforme annonçait une suppression de l’obligation légale de former. L’investissement formation est une réalité de branche et des entreprises de nos secteurs, avec l’OPCA à leurs côtés. Ces vérités premières nous permettent de réaffirmer que l’OPCA est, aujourd’hui, plus qu’un simple collecteur. C’est aussi un assembleur de financements, un baromètre des besoins, un garant de la qualité, un simplificateur et un décodeur des « hiéroglyphes » de la formation. Nos actions et résultats de 2015 en sont l’illustration concrète. Bonne lecture.

1


2


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

SOMMAIRE L’OPCA TRANSPORTS ET SERVICES EN BREF 4 les CHIFFRES CLÉS 2015 6 LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

12

- Renforcer les synergies entre les acteurs de la formation au service de la qualification et de l’emploi

12

- Développer les services aux branches et aux entreprises pour mettre en œuvre la réforme de la formation professionnelle

20

3


L’OPCA TRANSPORTS ET SERVICES EN BREF

UNE FORTE CULTURE PARITAIRE L’OPCA Transports et Services est administré par un Conseil d’Administration paritaire de 36 membres, composé de deux collèges, l’un salarié, l’autre employeur, représentant chaque branche adhérente. Le Président et le Vice-président sont élus par le Conseil d’Administration, alternativement parmi les membres de chacun des collèges représentant les employeurs et les salariés. Le Vice-président appartient obligatoirement au collège auquel n’appartient pas le Président. Le Bureau est composé de 12 administrateurs. Il assure la gestion courante de l’OPCA Transports et Services. Il prépare les réunions du Conseil d’Administration et exécute les missions qui lui sont confiées par ce dernier.

LE REFLET DES IDENTITéS DE BRANCHE Créé par l’accord national du 28 décembre 1994, l’OPCA Transports et Services est une association à but non lucratif, agréée par l’État (arrêté du 23 décembre 2014) pour gérer les contributions des entreprises destinées au financement de la formation professionnelle dans les branches suivantes : – Transports routiers de marchandises et activités auxiliaires – Transports collectifs de voyageurs – Transports sanitaires – Transports urbains – Transports maritimes – Transports fluviaux de fret et de passagers – Ports et manutention portuaire – Agences de voyages et de tourisme – Propreté Dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, l’OPCA Transports et Services est devenu, par arrêté du 23 novembre 2015, Organisme Collecteur de Taxe d’Apprentissage (OCTA).

4

Les Sections Paritaires Professionnelles (SPP) sont constituées par le Conseil d’Administration pour tenir compte des spécificités des différentes activités relevant des branches adhérentes. Les SPP sont composées d’au moins un représentant de chaque organisation syndicale représentative des salariés et d’un nombre égal de représentants des organisations représentatives d’employeurs.

DES MISSIONS AU SERVICE DES BRANCHES ET DES ENTREPRISES –   Informer et orienter les entreprises et les salariés au plus près de leurs besoins en mobilisant un réseau de proximité implanté au cœur des territoires. –    Développer les projets de formation, l’optimisation financière et la simplification administrative. –   Accompagner les projets emploi/formation des entreprises grâce à une gamme de services adaptés aux spécificités des secteurs et des entreprises. –   S’assurer de la qualité des formations mises en œuvre. –   Favoriser la sécurisation des parcours de formation, les recrutements et l’insertion professionnelle.


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

CHIFFRES CLÉS De 2014 à 2015

42 468 1 007 592 325,290 M€ 20 M€ 40,373 M€

entreprises adhérentes (+25%) salariés couverts (+41%)

Plus de

de collecte brute (+60%)

de subventions publiques

de versements volontaires effectués par des entreprises adhérentes

DATES CLÉS

de fidélisation (entreprises ayant versé leurs contributions plan de formation en 2014 devenues des verseurs volontaires)

197,868 M€ de financements engagés

221

collaborateurs dont 124 en régions et 97 au siège

15 373

visites en entreprises

2015

1er janvier –   Adhésion de la branche propreté. –   Mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle continue de 2014. –   Lancement d’une nouvelle Convention d’Adhésion.

17 mars Présentation des résultats de l’Enquête de satisfaction faite auprès des entreprises.

26 avril

Signature de la Convention d’objectifs et de moyens (COM) avec l’État pour 2015-2017.

12 juin

93%

Signature d’une convention entre l’OPCA Transports et Services, la CNAMTS et l’INRS.

16 juin Renouvellement du CA. 23 novembre

L’OPCA Transports et Services devient Organisme Collecteur de Taxe d’Apprentissage - OCTA.

8 décembre

Signature de l’accord cadre national pour que le Championnat d’Europe de football 2016 serve la croissance et l’emploi.

9 décembre

Approbation de la Charte d’engagement Qualité des organismes de formation.

5


LES CHIFFRES CLÉS

LES ADHéRENTS, LA COLLECTE ET LES FINANCEMENTS Les adhérents

La collecte et les financements

42 468 entreprises adhérentes en 2015 1 007 592 salariés

325,290 M€

(1)

de collecte dont 93,809 M€ pour le compte de tiers (FPSPP, Fongecif)

Répartition des entreprises adhérentes par taille Moins de 10 salariés

30 177 entreprises 71,1%

40,373 M€ (12%) de versements volontaires 197,868 M€ de financements engagés Versements volontaires

10 à 49 salariés

9 645 entreprises 22,7%

50 à 299 salariés

2 264 entreprises

5,3%

382 entreprises

0,9%

10 à 49 salariés 28% 50 à 299 salariés 38% 300 salariés et plus 34% Évolution

300 salariés et plus

Répartition des salariés par taille d’entreprise Moins de 10 salariés

136 619 salariés 13,6%

10 à 49 salariés

239 688 salariés 23,8%

50 à 299 salariés

267 092 salariés 26,5%

300 salariés et plus

364 193 salariés 36,1%

Montant de la collecte nette 165,187 M€ 2014 2015 231,481 M€

+40%

Montant des financements 2014 2015

-0,5%

198,977 M€ 197,868 M€

Répartition de la collecte Collecte obligatoire et conventionnelle Versements volontaires

284,917 M€

88%

40,373 M€

12%

Focus Propreté

8 538 entreprises adhérentes 280 378 salariés(2) 75,236 M€ de collecte (dont FPSPP) 21,367 M€ de collecte conventionnelle 45,900 M€ de financements engagés De 2015 à 2016 Entreprises adhérentes aux champs de l’OPCA : +25% Salariés couverts : +41% Collecte (dont FPSPP et CIF) : +60%

6

(1) 285,573 M€ hors FPSPP - (2) au 31/12/2015


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

LES BéNéFICIAIRES DES ACTIONS DE FORMATION : 199 272 salariés formés Plan et versements complémentaires

Professionnalisation

124 043 salariés formés dans le cadre du plan de formation

19,8% des salariés bénéficient d’une formation

60 719 salariés formés 6 561 541 heures de formation financées 76,207 M€ de financements engagés

financée par l’OPCA

Focus Propreté Bénéficiaires et actions

43 041 salariés formés, tous dispositifs confondus Répartition des salariés formés dans le cadre du plan de formation par taille d’entreprise et répartition des salariés par taille d’entreprise 

17%

13,6%

De ­– de 10 salariés 20 174 salariés

24%

23,8%

De 10 à 49 salariés 30 384 salariés

Focus Propreté

23,307 M€ de financements engagés 3 014 contrats de professionnalisation financés 1 398 périodes de professionnalisation financées, 86% de 70 heures et plus

De 2015 à 2016 Salariés formés : -5% Heures de formation financées : +25% Contrats de professionnalisation : +64% Périodes de professionnalisation : +576% Disparition du DIF (42 386 bénéficiaires en 2014)

Part des formations visant un diplôme, un titre ou un CQP 86% des contrats de professionnalisation 15% des périodes de professionnalisation

29%

26,5%

De 50 à 299 salariés 36 216 salariés % de salariés formés

30%

36,1%

De 300 salariés et plus 36 729 salariés % de salariés

Salariés des TPE 17% des bénéficiaires d’une action de plan de formation sont salariés dans une TPE, alors que les salariés des TPE ne représentent que 13,6% des effectifs couverts par l’OPCA.

Contrats de professionnalisation

8 141 contrats financés 11% de CDI et 89% de CDD Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ) 1 156 contrats de professionnalisation financés Bénéficiaires : 60% d’hommes, 65% de 26 ans et plus Qualifications visées : 67% de CQP, 10% de titres professionnels et 8% de diplômes d’État

7


LES CHIFFRES CLÉS

Répartition des contrats de professionnalisation par qualification visée

Focus Propreté CPF

3 819 contrats

47%

1 651 salariés formés soit 51% des bénéficiaires CPF,

Titre à finalité professionnelle 1 668 contrats

20%

toutes branches confondues.

CQP

19%

Diplôme d’État

1 539 contrats

Qualification relevant d’une branche professionnelle

1 115 contrats

13%

Tutorat

2 169 formations tutorales financées 16 heures de formation en moyenne 89% dans le cadre du dispositif T-Tutorat Périodes de professionnalisation

34 319 périodes

4,781 M€ d’engagements financiers 142 279 heures de formation financées 2015, 1ère année de mise en œuvre du CPF (source : Rapport CNEFOP 12/04/16)  ’OPCA Transports et Services : 2ème OPCA en L France pour le nombre de dossiers CPF salariés  7% : part des dossiers CPF salariés financés par 1 l’OPCA Transports et Services (sur l’ensemble des dossiers CPF salariés financés par les OPCA) 92% des dossiers financés par les OPCA ont mobilisé le solde DIF acquis au 31/12/14 Répartition des bénéficiaires CPF par taille d’entreprise Moins de 10 salariés

251 bénéficiaires 7,7%

10 à 49 salariés

546 bénéficiaires 16,8%

50 à 299 salariés

962 bénéficiaires 29,6%

de professionnalisation financées

4 392 (13%) de 70 heures et plus 4% de « moins de 25 ans » et 46% de seniors (45 ans et plus) Compte personnel de formation (CPF)

3 251 salariés formés 83% des salariés accompagnés par leur entreprise et 17% salariés seuls 7,254 M€ d’engagements financiers 226 740 heures de formation financées 70 heures de formation en moyenne 8

300 salariés et plus

1 492 bénéficiaires 45,9%

Répartition des bénéficiaires CPF par action suivie Liste de branches

1 737 bénéficiaires 53%

Liste nationale ou régionale 1 164 bénéficiaires 36% Formation Socle

245 bénéficiaires

8%

Accompagnement VAE

105 bénéficiaires

3%


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

Répartition des bénéficiaires CPF par qualification visée

De 2015 à 2016

Diplôme d’état (ou national) 204 bénéficiaires 6% Titre ou diplôme homologué

74 bénéficiaires 2%

Certificat de qualification professionnelle (CQP) 741 bénéficiaires 23% Certifications figurant à l’inventaire 2 232 bénéficiaires 69%

Demandeurs d’emploi formés : -60% Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle : +31% Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) collective : -16% Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) : -43% Disparition du DIF portable (6 657 bénéficiaires en 2014) Financements engagés : -37%

Dispositifs Demandeurs d’emploi

5 924 demandeurs d’emploi formés 1 569 104 heures de formation financées 265 heures en moyenne par stagiaire 15,439 M€ de financements engagés Répartition des bénéficiaires Dispositifs DE

31%

54%

14%

Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle 31% 1 860 bénéficiaires Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) collective 14% 855 bénéficiaires Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) 54% 3 209 bénéficiaires

9


LES CHIFFRES CLéS PAR BRANCHE PROFESSIONNELLE Transports routiers de marchandises et activités auxiliaires

Transports routiers collectifs de voyageurs

21 899

3 869

4 285

Nombre de salariés

477 972

87 973

50 521

Bénéficiaires salariés

95 380

17 929

10 150

4 297

996

126

Plan entreprises moins de 10 salariés

11 571

1 967

3 161

Plan entreprises 10/49 salariés

15 475

3 398

5 382

Plan entreprises 50/299 salariés

19 255

5 012

577

Plan entreprises 300 salariés et plus

13 861

789

113

Nombre de contrats de professionnalisation

3 004

859

100

Nombre de périodes de professionnalisation

24 742

4 422

442

Formations tutorales

1 513

326

81

Compte personnel de formation (CPF) (bénéficiaires)

1 020

70

22

Collecte (en €)

159 912 216

23 720 258

12 889 021

Collecte légale totale

133 690 217

19 828 940

11 260 502

26 221 999

3 891 317

1 628 520

Plan de formation

35 205 698

5 956 544

4 259 941

Financement Volontaire

12 844 779

2 193 509

275 021

Contrats de professionnalisation

25 528 904

5 610 264

539 022

Périodes de professionnalisation

6 620 317

1 760 511

1 360 986

CPF

1 641 017

80 619

34 212

Nombre d’entreprises

Bénéficiaires des « dispositifs emploi » (CSP / POEI / POEC)

Transports sanitaires

Plan et versements complémentaires (bénéficiaires)

Professionnalisation (bénéficiaires)

Collecte conventionnelle totale Collecte versement volontaire totale Financement par dispositif (en €)

Conventionnel

Dispositifs emploi (toutes branches) Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) individuelle et collective Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)

10

Bénéficiaires

5930

Financements

15 438 700 €


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

Transports fluviaux de fret et de passagers

Agences de voyages et de tourisme

Ports et manutention portuaire

Transports maritimes

Transports urbains

Propreté

462

2 731

296

145

243

8 538

3 760

30 513

13 203

11 142

52 130

280 378*

564

7 425

2 803

2 152

19 828

43 041

4

196

41

6

182

76

65

1 626

72

49

31

2 172

89

1 331

184

324

117

4 084

278

1 746

326

721

623

7 678

39

1 512

570

209

1 857

17 779

14

573

246

21

383

3 014

55

186

1 290

754

1 030

1 398

4

49

12

1

132

51

14

156

62

58

198

1 651

1 308 310

9 967 349

8 161 853

5 294 802

28 800 321

75 235 924

1 191 546

8 474 768

7 575 354

4 317 408

18 300 625

53 674 053

5 236 561

21 367 090

116 764

1 492 581

586 500

977 394

5 263 135

194 781

248 741

2 932 584

1 143 666

891 759

2 712 483

1 582 823

47 634

490 547

342 787

469 449

3 912 950 3 486 310

100 180

3 107 981

2 679 199

195 912

2 189 556

17 381 612

33 844

46 265

245 847

1 166 812

1 823 667

5 546 045

20 067

370 976

78 847

67 534

179 850

4 781 282

propreté Financement complémentaire (volontaire et conventionnel)

16 228 955 €

*au 31/12/2015

11


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES DéVELOPPER LES COFINANCEMENTS ET LES PARTENARIATS AU BéNéFICE DES BRANCHES, DES ENTREPRISES ET DES SALARIéS

Renforcer les synergies entre les acteurs de la formation au service de la qualification et de l’emploi

ADEC Transports routiers 2014-2017 : des réalisations concrètes Action de Développement de l’Emploi et des Compétences TRANSPORTS ROUTIERS

e t a c t i v i t é s a u x i l i a i re s

2015 constitue un temps fort dans la mise en œuvre de l’accord cadre national pour le développement de l’emploi et des compétences (ADEC) dans les transports routiers et activités auxiliaires (transports de marchandises, de personnes et logistique) conclu en 2014 par les organisations professionnelles et syndicales de la branche, l’OPCA et l’État. Son déploiement s’articule autour de trois axes majeurs déclinés en 13 actions opérationnelles. Axe 1 : développer l’attractivité des métiers, fidéliser les salariés et sécuriser les parcours professionnels (5 actions). Axe 2 : anticiper les mutations, adapter les compétences, professionnaliser les métiers et accompagner les salariés et les entreprises (6 actions). Axe 3 : anticiper les besoins en compétences et les emplois : construire des outils de branche (2 actions). Sous l’égide du comité de pilotage de l’ADEC, des groupes techniques composés d’experts de l’OPCA transports et Services et de l’AFT ont travaillé à la réalisation des projets définis dans l’ADEC. Gros plan sur les réalisations de l’année. ­–   A XE 2 : Compétences clés : une offre de formation dédiée aux transports routiers. Bâtir une offre de formation spécifique pour sécuriser les compétences clés communes aux métiers de la branche, sur chacun des sept domaines du certificat de connaissances et de compétences professionnelles CléA (calcul, numérique, travail en équipe, autonomie, apprentissage tout au long de la vie, hygiène et sécurité) était l’un des objectifs des travaux en 2015.

12


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

Bilan positif : –   7 référentiels opérationnels, utilisables à la fois pour concevoir les modules de formation et comme grille d’évaluation des compétences. –   6 organismes de formation référencés par l’OPCA Transports et Services. L’expérimentation de ces actions de formation permettra de contextualiser la nouvelle certification CléA aux métiers de la branche. ­–   Entretien annuel d’évaluation : des outils touten-un pour les métiers du transport. L’amélioration des pratiques managériales et de gestion des ressources humaines des entreprises du secteur figure parmi les actions des partenaires de l’ADEC Transports routiers. Premier acte en 2015, avec la mise à disposition d’un kit opérationnel. Les entreprises du secteur disposent désormais de trames de questionnement personnalisables et adaptables pour les personnels roulants, personnels sédentaires et personnels d’ateliers, et d’une fiche pratique destinée aux employeurs et aux salariés explicitant les objectifs et les enjeux de l’entretien d’évaluation. ­–   A XE 3 : T-Clic Emploi : la bourse de l’emploi des trans-ports routiers. Développer une plateforme emploi dédiée au secteur pour faciliter la mise en relation entre les demandeurs d’emploi et les entreprises sur l’ensemble du territoire : telle était l’une des priorités affichée par les partenaires signataires de l’ADEC. Pari tenu avec T-Clic Emploi, développée grâce à la forte mobilisation de l’ensemble des partenaires du projet : les fédérations patronales et syndicales, les entreprises et les grands groupes du transport. Les points forts de T-Clic Emploi ? Côté employeur  : diffusion gratuite des annonces d’emploi, alertes sur les nouvelles candidatures et banque de CV à consulter. Côté candidats  : un espace pour déposer son CV, postuler facilement aux offres d’emploi et créer des alertes e-mails. Le tout en un seul clic : www.t-clic-emploi.com

Salon Jeunes d’avenir 2015 T-Clic Emploi en vedette

L’OPCA Transports et Services a participé au salon Jeunes d’avenir organisé à Paris les 24 et 25 septembre 2015. Deux jours au service de la promotion des métiers d’un secteur dynamique en matière d’emploi et de formation en direction des jeunes de 16 à 25 ans accueillis au sein du Village Transports partagé avec l’AFTRAL, Keolis, Promotrans, la RATP, la SNCF et Transdev.

13


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

CHIFFRES CLÉS ADEC Transports routiers 2014-2017 : bilan à mi-parcours

65

personnes mobilisées dont 16 membres du comité de pilotage

13

fiches actions opérationnelles

rédigées au sein de de travail

13

groupes

7

réunions du comité de pilotage en 2015

1,9 M€

participation financière de l’État

4,45 M€

participation cumulée des entreprises et de l’OPCA Transports et Services

T-clic Emploi (du 01/01 au 31/12 2015)

29 218 1 855

offres publiées

candidatures déposées

De 2015 à 2016 L’ADEC Transports routiers 2014-2017 en actions Validation des acquis de l’expérience (VAE) : un site web pédagogique conçu sur mesure pour les salariés du transport et de la logistique. Développement durable / Prévention des risques professionnels  / Management / Négociation commerciale / Exploitation  : –   des organismes de formation référencés pour accompagner les entreprises du transport et de la logistique  ; –   des actions spécifiques adaptées au secteur pour développer la prévention, destinées aux acteurs de la prévention et aux chefs d’entreprises.

14

Prévention des risques professionnels dans le transport routier de marchandises  : l’OPCA Transports et Services s’engage avec la CNAMTS et l’INRS

Enjeu majeur dans le secteur des transports routiers de marchandises (TRM), la prévention des risques professionnels nécessite des réponses fortes et opérationnelles. Un défi auquel l’OPCA Transports et Services a répondu en signant une convention avec la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) et l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) en juin 2015. L’objectif  : sensibiliser et outiller les entreprises du secteur TPE-PME en priorité, en s’appuyant sur l’expertise et les bonnes pratiques recensées par des spécialistes du sujet. Parmi les actions conduites tout au long de 2015  : ­–   L’intégration et l’expérimentation d’un module « Santé et Sécurité au travail–S&ST » dans l’outil e-learning T-Tutorat. Une heure pour permettre au tuteur d’identifier les enjeux et maîtriser des notions clés en S&ST, évaluer les connaissances et compétences puis construire un parcours d’acquisition de compétences ajusté. Ce partenariat devrait être étendu aux autres branches professionnelles. ­–   La formation des conseillers de 14 équipes régionales de l’OPCA Transports et Services par les ingénieurs conseils de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), de décembre 2014 à fin 2015. Au programme des deux jours de formation   : les enjeux de la prévention des risques professionnels dans le secteur, les outils et les messages de prévention développés par la branche « accidents du travail – maladies professionnelles » (AT/PM) et les modalités d’intégration du volet prévention dans la mission conseil auprès des entreprises adhérentes, notamment grâce à T-Diag. Les consultants référencés par l’OPCA Transports et Services dans le cadre de l’offre de services T-Diag ont également été formés et outillés sur les mêmes thématiques, afin d’assurer une intervention selon les préconisations de la CARSAT et l’INRS.


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

CHIFFRES CLÉS « Clés en main de la Propreté » : des formations certifiantes

Initiée en 2010 dans le cadre de l’appel à projet du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) et du Fonds social européen (FSE), le dispositif « Maîtrise des Compétences Clés de la Propreté » (MCCP) s’inscrit en complémentarité avec le nouveau certificat de connaissances et de compétences professionnelles CléA. Au-delà de l’acquisition des savoirs généraux, la démarche porte en effet sur les savoirs et capacités des métiers de la propreté (agents de service et polyvalents), notamment sur les blocs de compétences suivants : organisation de chantier, règles d’hygiène et sécurité, relation clients... Accessible à tous les salariés, le Certificat « Maîtrise des Compétences Clés de la Propreté » (MCCP) est inscrit à l’inventaire des certifications et habilitations de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP). Un dispositif synonyme de mobilité et de professionnalisme, pour favoriser les évolutions professionnelles et faciliter l’accès du plus grand nombre aux CQP de la branche.

Clés en main de la Propreté : bilan au 31/12/2015

294

39

entreprises impliquées dans la démarche (170 au 31/12/2014)

organismes de formation mobilisés

674

75%

candidats en 2015 (5 salariés en moyenne par entreprise)

de réussite

Bilan des actions emploi

8 141

contrats de professionnalisation

1 860

préparations opérationnelles à l’emploi individuelles (POEI)

855

préparations opérationnelles à l’emploi collectives (POEC)

3 209

contrats de sécurisation professionnelle (CSP)

Actions en faveur du retour à l’emploi  : cap sur l’insertion et le reclassement professionnel avec Pôle emploi, le FSE et le FPSPP L’OPCA Transports et Services poursuit son action en faveur du retour à l’emploi et de l’insertion professionnelle, aux côtés de Pôle emploi, du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) et du Fonds social européen (FSE). L’OPCA participe activement à la mise en œuvre de ces actions en faveur de l’emploi. Dispositifs mobilisés : le contrat de professionnalisation, la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle ou collective (POEI / POEC), ou encore le contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Ce dernier s’inscrit dans le cadre du projet « Accès à une formation pour les licenciés économiques  » cofinancé par le FPSPP et le FSE. Renouvelé pour la période 2014-2017, ce partenariat vise la sécurisation des parcours professionnels et le reclassement durable des salariés confrontés aux conséquences des mutations économiques.

15


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

OPÉRATIONS COFINANCÉES EN 2015 AUVERGNE

LANGUEDOC-ROUSSILLON

NORMANDIE (S)

Cofinancement POEC, Convention Région Branches Transports

Actions de Formation GPEC, Convention État, Région et ADEME Branches Transports et Logistique

ADEC, État maritime et portuaire Branches Transports

BOURGOGNE ADEC, Co financeurs. DIRECCTE et Conseil Régional Branches Transports sanitaires et Transports routiers de voyageurs

ADEC, État Branches Transports et Propreté

LIMOUSIN ADEC, État FNE Branches Transports

PACA-CORSE Cofinancement Convention Emplois d’avenir Branches Transports ADEC, État Branches Transports

Bretagne ADEC Branches Transports ADEC, Mutations économiques « Agences de voyages » Branche Transports AGEFIPH, POE AGEFIPH, contrat de professionnalisation pour travailleurs handicapés

MIDI-PYRéNéES Convention objectif CO2, cofinanceurs : DREAL, Conseil Régional et ADEME Branche Transports Actions de formation, Promoqualif, Conseil Régional Branche Transports ADEC État Région Branches Transports et Propreté

CENTRE ADEC État Branches Transports

NORD-PAS-DE-CALAIS

îLE-DE-France

ADEC, État/FSE Branches Transports routiers de marchandises et Transports routiers de voyageurs

ADEC, Agences de voyages État/SNAV Branches Transports Actions de formation, Convention Région Branches Transports et Propreté

PAYS DE LA LOIRE Cofinancement POEC, Convention Région Branches Transports

PICARDIE ADEC, État/Région Branches Transports ADEC, État/Région Branche Propreté

Actions de formation, Conseil régional

ADEC, État Branches Manutention portuaire Pacte de continuité Région Branches Transports

RHôNE-ALPES Grotte Chauvet, Conseil Régional ADEC, État et Région GPECT Est Lyonnais Branches Transports FSE Branches Transports et Propreté

Passerelle RH (31.12.2017) Branches Transports et Propreté ADEC, Propreté (31.12.2016) Branche Propreté

Plus d’informations sur les opérations cofinancées en région : consulter les bilans régionaux sur le site de l’OPCA Transports et Services

www.opca-transports-services.com 16


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

CHIFFRES CLÉS FAVORISER L’INSERTION PROFESSIONNELLE, NOTAMMENT PAR L’ALTERNANCE Enquête sur l’insertion professionnelle : des résultats, supérieurs à la moyenne nationale L’année 2015 confirme la dynamique engagée depuis plusieurs années par l’OPCA Transports et Services en matière d’insertion. Contrats de professionnalisation, préparations opérationnelles à l’emploi individuelle ou collective (POEI / POEC), contrats de sécurisation professionnelle (CSP) : ces dispositifs ont permis à 5 924 demandeurs d’emploi de trouver un emploi en 2015. Depuis début 2014, l’OPCA réalise des enquêtes à destination des bénéficiaires de l’un de ces dispositifs. Parmi les indicateurs suivis : le taux d’accès à l’emploi six mois après la fin de la formation et le taux de réussite aux formations.

Rapport 2015 de l’OPTL : les tendances du recrutement, de l’emploi et de la formation Enrichie de nouveaux indicateurs, l’édition 2015 du bilan annuel national et régional de l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL) permet de dresser un état des lieux de l’emploi et de la formation au plus près des préoccupations des partenaires sociaux des branches professionnelles et des acteurs de l’emploi et de la formation. Principaux enseignements 2015  : la branche continue de recruter, faisant la part belle aux jeunes et aux emplois durables (CDI) ; la formation confirme sa place déterminante en amont de la création d’emploi, dans le cadre des préparations opérationnelles à l’emploi individuelle ou collective (POEI / POEC) ; le taux de formation augmente fortement dans les entreprises de moins de 10 salariés.

Qualité de l’insertion : des résultats positifs (source : enquêtes qualité semestrielles auprès des bénéficiaires des dispositifs emploi cofinancés)

Dispositifs achevés entre janvier et juin 2015 Contrats de professionnalisation

Préparations opérationnelles à l’emploi individuelles (POEI)

Préparations opérationnelles à l’emploi collectives (POEC)

Contrats de sécurisation professionnelle (CSP)

Part des bénéficiaires en emploi 6 mois après la fin du dispositif

69%

43% en CDI, 26% autre contrat (CDD, intérim, contrat en alternance), 62% dans les métiers du transport, de la mobilité

91%

78% dans l’entreprise d’accueil, 69% en CDI, 22% autre contrat (CDD, intérim, contrat en alternance), 89% dans les métiers du transport, de la mobilité

91%

78% dans l’entreprise d’accueil, 69% en CDI, 22% autre contrat (CDD, intérim, contrat en alternance), 89% dans les métiers du transport, de la mobilité

63%

45% en CDI, 50% autre contrat (CDD, intérim, contrat en alternance), 85% dans les métiers du transport, de la mobilité

Rapport 2015 de l’OPTL : l’essentiel à retenir (Données 2014)

4 900

emplois créés en 2014, soit une évolution du nombre de salariés de la branche de +0,8 % en 2014 (+0,2 % en 2013)

POE individuelles financées :

92%

des bénéficiaires formés à la conduite routière

57%

2%

embauchés et dans des entreprises de transport routier de voyageurs

16%

bénéficiaires de POE collectives ayant suivi une formation transport logistique

des nouveaux contrats de travail sont des contrats d’apprentissage

des nouvelles recrues ont moins de 25 ans, un tiers moins de 30 ans

deux tiers

des Les personnes recrutées en CDI

1 016

+ 14%

de salariés ayant suivi une formation dans le cadre du plan de formation dans les entreprises de moins de 10 salariés

17


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification (GEIQ) À travers son soutien au GEIQ Transports et Propreté, l’OPCA Transports et Services permet à des personnes éloignées de l’emploi, notamment des jeunes sans qualification, d’intégrer durablement les entreprises des branches en bénéficiant de parcours de formation adaptés. –   GEIQ Transports : l’OPCA Transports et Services poursuit son engagement auprès des 7 GEIQ Transports via des conventions annuelles d’accompagnement. Objectifs : soutenir la création de nouveaux GEIQ, créer de nouvelles passerelles entre l’OPCA, les entreprises et les GEIQ labellisés opérant sur les métiers des transports. Des règles particulières de prise en charge des contrats de professionnalisation permettent aux GEIQ de mieux préparer leurs actions de recrutement, de suivi des stagiaires pendant et après la formation. Un module particulier sur la qualité de l’intégration est financé en sus du parcours afin de donner toutes

les chances de réussite à l’embauche. Deux nouveaux GEIQ sont à l’étude dans les transports de marchandises et de voyageurs. –   GEIQ Propreté : la branche de la Propreté mène depuis plusieurs années, via le Fonds d’actions et de ressources pour les entreprises de propreté (Fare), une politique active de soutien au développement des GEIQ Propreté. Acteurs clés du secteur, les GEIQ contribuent largement à la montée en qualification et à l’insertion durable des personnes embauchées dans ce cadre. L’OPCA Transports et Services contribue à l’action de la branche, notamment à travers la promotion du dispositif auprès des entreprises et la prise en charge des parcours de formation mis en place dans le cadre du contrat du professionnalisation. Particulièrement pertinent pour accompagner le parcours des bénéficiaires de la démarche : ce dispositif représente près d’un contrat sur trois conclus dans la branche, un sur deux lorsque la formation vise un certificat de qualification professionnelle (CQP) de la branche.

« Le GEIQ, un formidable outil de sécurisation des contrats de professionnalisation » «  Nous embauchons avant tout des publics éloignés de l’emploi et parfois des personnes en reconversion professionnelle. Au sein du GEIQ, ils peuvent rencontrer un réseau d’employeurs dans des conditions optimales, suivre une formation et obtenir un certificat de qualification professionnelle de la Propreté. Le contrat de professionnalisation permet d’accéder à un métier très rapidement – 6 à 9 mois maximum. Le rythme de l’alternance est dynamique pour nos bénéficiaires : un pied à l’étrier en évitant les embuches. Pendant leur parcours, ils découvrent plusieurs entreprises, secteurs d’activité, sites et chefs d’entreprise et différentes façons de travailler. Cela enrichit leur expérience professionnelle très rapidement. Notre objectif est de les présenter à plusieurs entreprises et que rapidement l’une d’elles les fidélise. Les entreprises de la Propreté font appel à nous pour repérer du personnel et les embaucher en fin de parcours. Lorsqu’elles ont un bon retour sur un salarié, elles rappellent le GEIQ pour une autre mission. C’est gagnant-gagnant. 66% de nos salariés obtiennent in fine une proposition d’embauche durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois). Nous arrivons ainsi à éviter des échecs et des ruptures de contrat. La délégation Propreté de l’OPCA Transports et Services est l’un de nos principaux partenaires. Nous échangeons beaucoup et sommes très complémentaires sur la valorisation des métiers de la Propreté, l’animation des réseaux d’entreprises et la connaissance des acteurs de la région.  » Angélique Daize, directrice du GEIQ - Propreté 13 - www.geiq-proprete-13.fr

18


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

De 2015 à 2016 Développement de l’apprentissage : de nouvelles missions 23 novembre 2015   : l’OPCA Transports et Services est agréé par arrêté en tant qu’Organisme collecteur de la taxe d’apprentissage (OCTA) et devient le collecteur de branche unique des fonds de la formation professionnelle et de la taxe d’apprentissage des entreprises des Transports et de la Propreté. Dotés d’une forte culture de la formation en alternance avec près de 13    000 contrats de professionnalisation et d’apprentissage chaque année, les secteurs des Transports et de la Propreté peuvent désormais s’appuyer sur l’expertise de l’OPCA Transports et Services en matière de collecte et de gestion des fonds de la formation professionnelle, ainsi que sur la densité de son maillage territorial. Deux atouts essentiels pour déployer une politique ambitieuse de formation en alternance, favoriser et soutenir le développement quantitatif et qualitatif de la formation professionnelle initiale des jeunes en adéquation avec les besoins des entreprises, en garantissant un service de proximité, d’aide et d’accompagnement des entreprises. Cette évolution, impulsée par la réforme de 2014, est pour l’OPCA Transports et Services l’opportunité de réaffirmer son engagement en faveur du développement de la formation tout au long de la vie, en dépassant les frontières de la formation initiale et la formation continue. Elle s’inscrit dans la continuité des partenariats existants avec le Ministère de l’Education Nationale, qui ont été renouvelés en 2016 avec la signature d’une convention de coopération cosignée par l’AFT (Association pour le développement de la Formation professionnelle dans les Transports routiers) et la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté).

19


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

DéVELOPPER LES SERVICES AUX BRANCHES ET AUX ENTREPRISES POUR METTRE EN ŒUVRE LA RéFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

« L’offre de l’OPCA est adaptée au niveau de technologie de mon entreprise »

SIMPLIFIER LES RELATIONS ENTREPRISES / ORGANISMES DE FORMATION / OPCA PAR DES SERVICES SPÉCIFIQUES

ORGANISMES DE FORMATION

ENTREPRISES

Qualité de l’offre de services : une enquête de satisfaction auprès des entreprises L’OPCA Transports et Services a conduit une enquête auprès de ses entreprises adhérentes de décembre 2014 à février 2015 afin d’évaluer leur degré de satisfaction vis à vis des composantes de son offre de services : le conseil et la relation avec les entreprises, la communication et le site internet, la gestion et le financement, sa capacité à développer les projets de formation et à rechercher des cofinancements complémentaires. Globalement encourageants, les enseignements de l’enquête ont alimenté la réflexion sur le développement des services de l’OPCA et la conception du portail Entreprises de l’OPCA.

« Nous avons bénéficié d’une importante action d’accompagnement en 2015 dans le cadre de l’ADEC Agences de voyage. Il y a eu plusieurs phases. D’abord l’audit compétitivité  : j’étais volontaire pour la partie pilote du programme avec 10 autres agences. Puis la définition d’un projet spécifique pour aller plus loin  : j’en avais besoin après 10 ans d’activité. J’ai sauté le pas. Les 10 jours de consulting réalisés par un cabinet ont été très profitables. Enfin, la mise en œuvre d’un programme de formation sur-mesure mis au point par l’OPCA, adapté à nos besoins et assorti d’un budget  : c’est une opportunité car dans une TPE cela prend du temps et je n’ai pas beaucoup de moyens pour la formation. Là c’était formidable et cela m’épargne de rechercher des actions de formation. Avant, je n’étais pas dans une démarche très créative, je m’y prenais tard dans l’année, je tournais autour des mêmes thèmes. Là, c’est un programme déjà réfléchi, avec une quarantaine de thèmes. À l’heure actuelle, notre enjeu principal est technologique. Il faut que je sélectionne la bonne formation pour mes salariés. Nos besoins sont plus fins à déceler, il s’agit davantage de montée en compétences. » Laurence Monclard, directrice, Meeting the french (5 salariés, Agences de voyage)

20


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

CHIFFRES CLÉS Enquête de satisfaction auprès des entreprises adhérentes Méthodologie : 12 390 entreprises interrogées par formulaire papier et en ligne (soit 37,5% des 33 000 entreprises adhérentes à l’OPCA Transports en 2014). Taux de réponse = 10,2%

Des taux de satisfaction encourageants :

« Nous apprécions les liens enrichissants crées avec l’OPCA » «  La réforme a marqué un tournant, avec une décision forte de la direction générale : nous maintenons l’effort de formation du groupe, au-delà de 1,6% de la masse salariale. La mise en place des entretiens professionnels pour plus de 20  000 personnes a été le dossier le plus important en 2015. Nous avons mobilisé, sensibilisé et formé 600 managers qui n’avaient pas l’habitude de conduire ce type d’entretiens. Un déploiement en masse pour lequel nous avons mis à disposition des outils, des logiciels informatiques, des modules de formation.  »

• Conseil et relation avec les entreprises : 87% sur le « délai de réponse à vos demandes », 82% sur « la facilité à joindre un interlocuteur par téléphone », 89% sur « la qualité des réponses transmises par les conseillers ». • Communication et site internet : 77% sur « le site internet », 72% sur « l’accessibilité des informations », 71% sur « la clarté des informations sur les dispositifs ». • Gestion et financement : 84% sur « l’accompagnement lors du traitement administratif de vos dossiers », 81% sur « l’accompagnement lors du versement de vos contributions formation », 81% sur « l’allègement et la simplification des documents à produire », 77% sur « la clarté des courriers d’acceptation, de refus, etc. ». • Capacité de l’OPCA Transports et Services : « à vous aider à développer vos projets de formation » (70%) et « à rechercher des financements complémentaires » (48%). • Taux moyen de satisfaction : 84%.

Franck Hallé, responsable adjoint juridique et formation, Groupe GSF (30  000 salariés, Propreté)

Perception de l’OPCA Transports et Services : une étude qualitative auprès de grands témoins du secteur emploi-formation Les membres du Conseil d’administration élus le 23 juin 2015 ont souhaité engager une réflexion sur l’image et le positionnement de l’OPCA Transports et Services afin d’alimenter l’élaboration de la feuille de route du mandat 2015-2017. À l’appui, une enquête qualitative de perception a été menée entre le 1er juillet et le 10 septembre 2015 auprès d’un panel de représentants de l’État, partenaires, organismes de formation et branches rattachées à l’OPCA. Parmi les questions posées lors des entretiens : la perception des missions

21


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

et du rôle de l’OPCA Transports et Services, les impacts de la réforme de la formation professionnelle de 2014, la connaissance de son offre de services, de son actualité et ses spécificités… À souligner, parmi les principaux enseignements de l’enquête : une image globalement positive, soulignant le dynamisme de l’OPCA, l’expertise de ses équipes et la qualité de son réseau de proximité ; des attentes affirmées sur le développement des certifications, la protection de son ancrage en tant qu’OPCA de branche et sa communication.

Entretien professionnel : une formation E-learning pour passer à l’action Afin de faciliter la mise en œuvre des entretiens professionnels « post-réforme », l’OPCA Transports et Services a développé un module de formation e-learning de 30 minutes dédié aux personnes chargées de conduire les entretiens. Au menu : des clés de compréhension pour distinguer l’entretien annuel de l’entretien professionnel, des conseils sur la relation et la posture à adopter, ainsi que des supports prêts à l’emploi.

De 2015 à 2016 : vers une certification de Qualité Initiée en 2013 avec la mise en place de procédures qualité, la démarche Qualité de l’OPCA Transports et Services s’est traduite en 2015 par de nouvelles concrétisations   : 12 audits internes menés par les collaborateurs selon une démarche harmonisée prédéfinie par un respon-sable Qualité dédié, organisation d’une journée qualité le 10 juillet 2015 rassemblant 40 acteurs impliqués dans la démarche. La suite ? Une mise à jour de l’ensemble des process internes et l’obtention d’une certification Qualité. Et ce, avec une préoccupation majeure     : la satisfaction des entreprises adhérentes.

CHIFFRES CLÉS Actions de proximité

15 373 25%

visites auprès des entreprises

Proposer un outil simple et facile d’accès pour répondre concrètement aux questions des salariés, DRH ou dirigeants d’entreprise sur la réforme de la formation professionnelle de 2014  : tel est l’objectif de T-Parcours. Véritable relais d’informations, T-Parcours permet de se repérer dans l’univers de la formation et de mieux appréhender les différents dispositifs. Accessible sur le site de l’OPCA ou directement via http://www.t-parcours.opca-transports-services.com. Point fort de l’application : orienter l’utilisateur vers les actions de formation les plus adaptées en fonction de sa situation, de ses besoins et de ses objectifs (faire le point sur ses compétences, consolider ou développer ses compétences, évoluer au sein de son entreprise, valoriser son expérience, suivre une formation, changer de métier...).

auprès des entreprises de moins de 10 salariés

Un diagnostic et un accompagnement « experts »

56% 16%

Le service « Diag et Accompagnement » permet aux entreprises de bénéficier de l’expertise des conseillers formation de l’OPCA ainsi que des cabinets de consultants spécialisés qui sauront : –   détecter les besoins, –   proposer un accompagnement personnalisé sur des thématiques RH (recrutement, management, mise en place des entretiens professionnels, prévention des risques socioprofessionnels, égalité professionnelle, etc.)

auprès des entreprises de 10 à 49 salariés

auprès des entreprises de 50 à 299 salariés

3%

auprès des entreprises de 300 salariés et plus

22

T-Parcours : un nouvel outil lancé en 2015


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

CHIFFRES CLÉS « T-Diag : je le conseille à tous ceux qui souhaitent être confortés dans leur rôle de manager ou progresser » « Le Cabinet a fait un audit auprès du personnel. À ma grande surprise, j’étais vraiment reconnue dans mon rôle de gestionnaire. Néanmoins, l’audit faisait ressortir beaucoup de soucis par rapport aux procédures. L’équipe regrettait qu’il n’y ait pas de réunions régulières, pas d’entretien individuel. Alors nous avons mis en place des documents internes, des réunions. Nous avons repris l’organigramme en revoyant les fiches de fonction. Ce travail m’a vraiment allégée car j’ai appris à déléguer et à responsabiliser le personnel tout en contrôlant leurs tâches. On a tous besoin d’outils et les tableaux de bord que j’ai faits avec le consultant sont très utiles. T-Diag m’a permis de mettre la bonne distance avec le personnel, d’apprendre à leur formuler des demandes. L’amélioration des relations a aussi permis la réduction de l’absentéisme qui était très important. Maintenant le personnel se sent cadré. Après les entretiens annuels, ils savent qu’il y aura un suivi, notamment sur les demandes de formation. Le T-Diag a aussi permis à une salariée d’évoluer pour passer d’Ambulancier-régulatrice à Responsable de la facturation et Responsable du personnel. »

T-DIAG / T-DIAG Génération / T-DIAG Réforme

943

actions T-Diag réalisées – dont 437 T-Diag et 97 T-Diag Génération – dont 398 accompagnements T-Diag et T-Diag Génération et 11 Transmissions T-Diag Génération

3

thématiques principales : Organisation du travail Management Risques professionnels

3,721 M€

Bénéficiaires :

22%

entreprises de moins de 10 salariés

57%

entreprises de 10 à 49 salariés

21%

entreprises de 50 à 299 salariés

de financement

T-Gestion

105 231

dossiers de formation engagés par l’OPCA (papier et T-Gestion)

51%

de ces dossiers dématérialisés avec T-Gestion

Audrey Do Carmo Vital, gérante, Ambulances Taxis Delbrayelle (15 salariés, Transports sanitaires)

Gestion administrative en ligne : T-Gestion Demandes de prises en charges par dispositifs, factures types : T-Gestion est l’espace de consultation et de gestion dématérialisée des données formation des entreprises du Transport. Egalement accessible, la saisie en ligne des bordereaux de contribution à la formation professionnelle continue ; le montant à verser est automatiquement calculé à partir des éléments renseignés par l’entreprise. En 2015, l’OPCA Transports et Services a préparé l’évolution de ce service : de nouvelles fonctionnalités, une navigation et une ergonomie modernisées… Cette rénovation se concrétise tout au long de l’année 2016, avec la mise en ligne de nouveaux services.

23


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

« T-Gestion : un vrai visu sur l’ensemble du circuit administratif et financier »

« Nous voulions d’abord un outil simple et convivial. Il était important pour nous que cet outil de gestion administrative puisse être utilisé par l’ensemble des 174 filiales de Keolis, entreprises très hétérogènes par leurs tailles (de moins de 50 à plus de 300 salariés), dans les secteurs de l’urbain et de l’interurbain. T-Gestion est intuitif. Il ne nécessite pas de formation. L’outil a permis d’augmenter le taux de réactivité de nos échanges avec les équipes de l’OPCA. Il a aussi été un facilitateur pour les équipes internes des réseaux de Keolis qui apprécient que la gestion administrative soit facilitée et que les temps de traitement soient optimisés. Concrètement, T-Gestion permet de déposer toutes les pièces en ligne (conventions, feuilles de présence, factures...) et de s’assurer que le règlement est fait en 2 à 3 semaines. Pour moi, l’avantage majeur de T-Gestion, c’est qu’il donne une visibilité immédiate sur la situation financière des dispositifs de formation de chaque filiale. Philippe Depuiset, chargé de mission formation, Groupe Keolis (Transports urbains)

De 2015 à 2016 Nouveau Portail Entreprises en ligne depuis le 18 janvier 2016 Depuis début 2016, les entreprises adhérentes à l’OPCA Transports et Services peuvent accéder à un espace en ligne personnalisé sur www.opca-transports-services.com : navigation simple et intuitive, accès sécurisé grâce à des identifiants uniques, offres de services RH et de formation personnalisée selon la branche, la taille et la situation géographique de l’entreprise, outils pratiques et gestion administrative en ligne des dossiers formation.

Branche de la Propreté : intégration réussie ! En 2015, environ 9 000 entreprises de la branche de la Propreté et 50 collaborateurs de l’ancien OPCA de la Propreté ont rejoint l’OPCA Transports et Services. Un an plus tard, l’intégration est accomplie, illustrée par la migration réussie des activités de collecte (continuité dans la gestion des dossiers...), informatiques, RH, d’audit et de contrôle... Tout cela grâce à la forte mobilisation de l’ensemble des équipes techniques, au siège et au sein des délégations territoriales. 2016 sera une année de poursuite de l’intégration de la branche à travers, notamment, la mise à disposition des services de l’OPCA aux entreprises de la propreté (T-Diag, T-Gestion…).

Accompagnement de l’offre de formation L’OPCA Transports et Services a poursuivi en 2015 son engagement aux côtés des organismes de formation afin de développer la qualité de l’offre au service de ses adhérents. –   Mise en œuvre de la réforme. Cette action, développée par l’OPCA Transports et Services depuis 2014, comporte différents volets : qualité de l’offre, évaluation de la formation, référencement... L’objectif   : créer et renforcer les synergies avec les organismes de formation. Et un mot d’ordre : la bonne formation, au bon moment, pour la bonne personne, avec le bon organisme formation. Parmi les réalisations 2015    : l’animation de groupes de travail avec les organismes de formation afin de partager sur la qualité des formations, le référencement, l’évaluation, les formations CléA…

24


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

–   E xpérimentation d’une offre de formation en langues. L’OPCA Transports et Services a sélectionné et négocié en 2015, avec des organismes de formation partenaires, des actions de formation en langues étrangères (anglais, allemand, espagnol). Cette première proposition d’offre de formation négociée a inauguré un nouveau service, garantissant des conditions préférentielles aux entreprises adhérentes.

Participation à la mise en œuvre du décret qualité L’OPCA Transports et Services a participé au groupe de travail du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) visant à la mise en place d’une démarche harmonisée, avec les autres financeurs de la formation (OPCA et OPACIF), du décret du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, en direction de l’offre de formation. Avec deux ambitions affichées par les parties prenantes à ce groupe de travail : –   faciliter la lisibilité de l’offre de formation par tous les acheteurs et financeurs de formation (individus, entreprises, OPCA, OPACIF, FONGECIF), qu’ils soient dans une logique de conseil, d’achat ou de contrôle de la formation ; –   simplifier les démarches des organismes de formation en présentant, en toute transparence, une liste d’indicateurs et d’observables communs à l’ensemble des réseaux OPCA, OPACIF et FONGECIF.

FAVORISER LA FORMATION ET LA QUALIFICATION DE TOUS La convention d’adhésion aux services et outils de l’OPCA Transports et Services Suite à la réforme de la formation professionnelle de 2014 et à la disparition de la contribution légale de 0,9% pour les entreprises de 10 salariés et plus, les branches adhérentes et l’OPCA Transports et Services ont du s’adapter. Pour la branche Propreté, ce fut l’occasion de valider son engagement en faveur du développement des compétences par une contribution conventionnelle de 0,5% de la masse salariale. Pour les autres branches, il s’agissait de maintenir l’investissement formation dans les entreprises. Et ce, en s’appuyant sur l’OPCA et le développement de son offre de services.

25


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

D’où la nécessité de faire évoluer les contributions formation    : depuis janvier 2015, toute entreprise cotisante peut devenir « adhérente » à l’OPCA Transports et Services sous réserve de lui confier des versements volontaires complémentaires à l’obligation légale et à l’obligation conventionnelle de branche. À la clé, une série d’avantages et de services mis à la disposition de l’adhérent. En faisant le choix d’optimiser ainsi tout ou partie de son budget formation, l’entreprise bénéficie en contrepartie d’une offre de services complète  : accompagnement–conseil personnalisé avec des interlocuteurs dédiés et experts, optimisation financière et simplification administrative, mise à disposition des services, ressources et outils de l’OPCA en matière d’appui au recrutement, de développement de la formation et d’anticipation des besoins en compétences. Les engagements réciproques des deux parties sont formalisés dans une convention d’adhésion annuelle   : les bases d’une relation de confiance synonyme de qualité, d’écoute et de proximité renforcées.

Partenaires Grands comptes : une offre de services spécifique L’OPCA Transports et Services propose un service sur-mesure individualisé aux Grands comptes qui choisissent la convention Adhérent partenaire. Et ce, sur chacun de ses métiers : collecte, gestion des dossiers, conseil de proximité, ingénierie financière, développement de l’offre. Cette qualité de services est garantie par un accompagnement dédié et personnalisé et l’ensemble des services opérationnels supports et du service de proximité de l’OPCA.

Mission Audit et Qualité : bilan 2015 Intégration de la branche Propreté, appropriation du décret qualité du 30 juin 2015, rédaction et mise en ligne de la nouvelle Charte Audit et Contrôle sur le site internet en juin 2015 : autant de chantiers qui ont impacté le fonctionnement de l’OPCA Transports et Services et guidé les actions de son service Audit et Qualité en 2015. Au quotidien, sa mission se décline sous trois formes principales : enquêtes auprès des stagiaires et des entreprises, audits CSA (Conventions de simplification administrative), audits organismes de formation. Avec, en toile de fond, une préoccupation essentielle : privilégier la collaboration avec les services régionaux de contrôle et échanger avec d’autres OPCA sur les pratiques de contrôle.

26

CHIFFRES CLÉS

60 000

appels reçus sur la plateforme téléphonique dédiée aux questions des entreprises cotisantes depuis janvier 2015

15

conventions Adhérents Grands Comptes

Mission Audit et Qualité

2 481 54

enquêtes stagiaires

audits CSA (Conventions de simplification administrative), 87 dossiers contrôlés en moyenne par convention

123

audits organismes de formation

ACCOMPAGNER LA MISE EN ŒUVRE DE POLITIQUES DE BRANCHES EN MATIèRE D’EMPLOI – FORMATION Appui technique à la renégociation des accords de branche formation professionnelle La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale demandait aux branches professionnelles de faire évoluer leurs accords formation pour les mettre en conformité avec les nouvelles dispositions instaurées par le législateur, compte personnel de formation et entretien professionnel en tête. Un chantier qui a fortement mobilisé les partenaires sociaux, appuyés par les équipes de l’OPCA Transports et Services. À signaler, parmi les textes renégociés et étendus par l’État : Propreté : avenant à la CCN n°7 du 2 juillet 2015 relatif à la formation professionnelle (étendu par arrêté du 23 février 2016). Agences de voyages et de tourisme : accord du 6 juillet 2015 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie (étendu par arrêté du 11 décembre 2015). Transports urbains : accord de branche relatif à l’accès la formation professionnelle tout au long de la


Rapport d’activité 2015 opca Transports et Services

vie des salariés du 7 juillet 2015 (étendu par arrêté du 25 mars 2016). Transports maritimes : –   accord du 16 décembre 2014 relatif à la formation professionnelle du personnel sédentaire des entreprises de navigation (étendu par arrêté du 16 juillet 2015) ; –   accord du 17 février 2015 relatif à la formation professionnelle des personnels navigants (étendu sous réserves par arrêté du 30 novembre 2015).

Travaux des OPMQ : aux côtés des partenaires sociaux des branches professionnelles Comme chaque année, les équipes de l’OPCA Transports et Services participent aux travaux conduits par les Observatoires prospectifs des métiers et des qualifications (OPMQ) des branches professionnelles. Mise à disposition de données statistiques, conduite d’études emploi-formation, ingénierie de certifications : gros plan sur les principales réalisations 2015. Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL) : mise à disposition des données sur la qualité de l’insertion et l’utilisation des dispositifs de formation et de professionnalisation pour la production du Rapport 2015. OPMQ des Agences de voyages et de Tourisme : ­­–   Action de développement des emplois et compétences (ADEC) francilienne « Compétitivité des agences

de voyages franciliennes et gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences » en partenariat avec la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) d’Île-de-France, le Syndicat national des agences de voyages (SNAV), création d’un outil d’auto-diagnostic pour aider les agences à répondre aux mutations du secteur et préserver leurs emplois ; ­­–   finalisation du référentiel du CQP «   Responsable d’agence de voyages et/ou de plateau » ; ­­–    études d’opportunité préalables à la création de CQP pour les métiers de Forfaitiste, Conseiller voyage, Commercial, Acheteur/Chef de produit et Métiers du réceptif. OPMQ des Ports et Manutention portuaire    : préparation d’une étude – état des lieux – par questionnaire auprès des entreprises de la branche, sur l’emploi, les qualifications et la formation dans le secteur de la manutention. OPMQ des Transports Maritimes : poursuite du partenariat avec le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Cereq) engagé en 2011, pour la réalisation de l’enquête « Analyse statistique de l’emploi et des caractéristiques sociodémographiques du personnel navigant du transport maritime ». Observatoire des Métiers et des Qualifications de la Propreté et Services Associés : enquête «  Les “commerciaux” dans les entreprises de Propreté : état des lieux ».

27


LES ACTIONS SIGNIFICATIVES

Accompagnement de la politique de développement des certifications de branche Axe majeur de la réforme de la formation de 2014, le développement des démarches certifiantes figure parmi les priorités de l’OPCA Transports et Services aux côtés des partenaires sociaux des branches tout au long de 2015. La certification, une garantie de qualité des parcours de formation ? Telle était la question posée dans le cadre de la réunion annuelle interbranches organisée le 23 juin 2015. Une problématique essentielle un an après une réforme de la formation qui fait la part belle aux démarches certifiantes… Animé par l’OPCA Transports et Services, le débat a rassemblé des acteurs experts du sujet : représentants de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP), du bureau des diplômes professionnels du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de la Fédération des Entreprises de Propreté et services associés (FEP) et de l’AFTRAL, ainsi que les délégués généraux de deux autres OPCA, l’ANFA et Intergros. Trois idées clés sont ressorties des échanges particulièrement riches de la matinée :

–­    la certification, c’est le résultat, là où on veut aller ; la formation c’est le chemin et il en existe plusieurs possibles ; ­–    tout ne peut pas être certification ; ­–    l’OPCA Transports et Services doit continuer d’apporter tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre des dispositifs de branche, poursuivre sa réflexion sur ses modalités de financements afin d’optimiser le déploiement du CPF et encourager les formations certifiantes. Avec un objectif majeur : favoriser les certifications définies comme prioritaires par les Branches, pour contribuer au développement et à la sécurisation des parcours professionnels de leurs métiers. Participation aux travaux préparatoires visant l’inscription sur les listes CPNE des actions de formations éligibles au Compte personnel de formation (CPF). L’OPCA Transports et Services a accompagné l’ensemble des branches dans l’identification des certifications éligibles au CPF : analyse des données antérieures de l’OPCA en matière de formation et de qualification, animation de groupes de travail paritaires et aide à la décision. En tant qu’utilisateur «  expérimenté  », l’OPCA est notamment chargé de l’inscription et de la mise à jour de la liste CPF de la branche Ports et manutention portuaire, sur le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr.

« Les CQP profitent au salarié, à l’entreprise et à la branche » « Le CQP est un outil précieux pour reconnaître les compétences des femmes et des hommes du secteur de la propreté. C’est souvent le premier diplôme de leur vie. C’est sur ce constat qu’est née la réflexion qui a mené en 2006 à la création des premiers CQP. Aujourd’hui il y en a 8. Les CQP sont destinés à tous ceux qui veulent faire reconnaître leurs compétences. Si un besoin de formation complémentaire en savoirs fondamentaux est identifié, le salarié se verra proposer une possibilité de remise à niveau, comme par exemple le MCCP (Maîtrise des Compétences Clés de la Propreté). Cette progression par palier garantit l’accès à tous. Le CQP est un formidable outil qui décomplexe le salarié. Il donne envie d’évoluer. Deux CQP s’adressent à des agents de maîtrise (le CQP Chef de site(s) et le CQP Responsable de secteur). C’est pour l’entreprise un outil de management et le possible vecteur d’une démarche qualité. C’est aussi un moyen de fidéliser et de faire progresser les salariés. Pour la branche, ce diplôme est une manière de développer l’attractivité des métiers dans un secteur qui recrute. Nous avons fêté en 2014 le 10 000ème CQP. Ce nombre est considérable. Pour autant, le taux de réussite est de 83%. Je pense que ce qui fait la valeur d’un examen c’est qu’on puisse le rater. Le jury, qui est une émanation de la CPNE, se réunit chaque mois. Le seuil de réussite de chaque module est de 75%. Le jury est extrêmement exigeant. Identifier des synergies avec les autres branches représentées par l’OPCA Transports et Services et mutualiser nos idées et nos outils est, bien sûr, le sens de notre arrivée à l’OPCA Transports et Services. Nous pourrions tout à fait mutualiser des modules qui s’appliqueraient notamment aux métiers du transport. Je pense aux modules Attitudes de service, Management ou encore Santé-Sécurité, qui sont largement transversaux et peuvent s’appliquer à l’ensemble de nos métiers. » Vincent Fischer, Président de la Section Paritaire Professionnelle Propreté au sein de l’OPCA Transports et Services

Conception : Communication OPCA Transports et Services - Conception graphique : Grafikmente - Crédits photos : Fotolia Imprimeur signataire de la charte Imprim’vert® - Certifié PECF - FSC - Imprimé en France - juin 2016

28


OPCA Transports et Services 66 avenue du Maine - 75996 Paris Cedex 14 - TĂŠl. 01 53 91 34 34

www.opca-transports-services.com

OPCA Transports et Services // Rapport d'activité 2015  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you