Page 1

Atlas des oiseaux de Normandie1 2016-2019 Journal de l’Atlas n°17 Novembre 2018 Le point sur l’avancement de l’atlas en hiver … La carte ci-dessous montre l’état actuel des résultats pour les deux premiers hivers 2016-2017 et 2017-2018.

Vous constaterez par vous-même que la couverture n’est pas parfaite, loin s’en faut : il y a des creux et il y a des listes à compléter et … certains d’entre vous n’ont toujours pas envoyé leurs observations : s’il est encore temps de le faire, il ne faut quand même pas trop tarder.

1

L’en-tête représente un harle huppé : tous les nicheurs français sont normands et se trouvent à la réserve GONm de Chausey ; aquarelle Guillaume Debout.


Pour les cartes où moins de 50 espèces ont été contactées entre le 1er décembre et le 20 janvier, sauf pour les milieux très pauvres (labours, morne plaine, …), il faut maintenant découvrir les espèces plus rares, vous rendre sur les milieux plus localisés, et essayer de contacter de nouvelles espèces. Faites le point avec l’atlas précédent. N’hésitez pas à repérer les trajets des oiseaux qui vont au dortoir et localisez ces dortoirs : laridés, corvidés, pigeons, rapaces, etc. Vous pourrez en profiter ensuite pour essayer de contacter des rapaces nocturnes. Pour combler au mieux les « trous » des cartes non prospectées, un stage de prospection est d’ores et déjà proposé dans le Pays de Caux et pour vous encourager à y participer, le gîte est loué par le GONm et l’hébergement sera gratuit : Dans le Pays de Caux, stage du vendredi 4 après-midi au dimanche 6 janvier 2019 ; Responsable : gerard.debout@orange.fr Inscription obligatoire auprès du responsable. Un autre stage serait tout aussi bienvenu dans l’Orne, particulièrement dans le Perche et aux mêmes conditions : il suffit qu’un organisateur se manifeste. Pour les autres cartes non prospectées, rien n’empêche les plus motivés d’entre nous d’aller épauler ses voisins. Gérard Debout et Bruno Chevalier

L’hiver 2018-2019 approche à grands pas Atlas qualitatif Vous avez choisi une carte qualitative. La prospection se fera du samedi 1er décembre 2018 au dimanche 20 janvier 2019, soit 7,5 semaines devant vous. Quelques conseils pour prospecter efficacement cet hiver : Imprimez la liste qui vous est proposée page suivante et cochez les espèces que vous avez contactées les deux hivers précédents ; Ensuite, surlignez les espèces qui semblent manquer en hiver. Deux sources possibles : o Tout d’abord, vos propres observations effectuées pendant la période de reproduction. Il y a de fortes chances qu’une espèce réputée « sédentaire » qui s’est reproduite au printemps dernier sur la carte soit aussi hivernante sur cette même carte ; o Ensuite, vous pourrez retrouver à la page ci-après, un bilan qualitatif des données transmises jusqu’à fin avril dernier : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1QYk8z_frHl6NJbvijOzhItrcJLzeaaM3DcU0ZCDh_M/edit#gid=0 o Enfin, la comparaison avec les cartes de l’atlas précédent des oiseaux en hiver, que vous pouvez retirer gratuitement au local du GONm ou vous faire envoyer en payant juste le port. La consultation de cette liste d’espèces a priori « manquantes » vous révèlera peut-être un manque de prospection dans un certain type de milieu (bois de conifères, lande, etc…) ou à une certaine heure (rapaces nocturnes par exemple) : naturellement, vous porterez votre effort sur ces points en privilégiant la prospection de sorte que la liste soit la plus complète possible. Évidemment, toutes vos observations sont à transcrire sur le fichier que vous nous retournerez dès la fin de la période de prospection. Les retours se feront par informatique en utilisant le fichier. Toutes les colonnes cliquables sont à renseigner. À la fin de votre prospection hivernale, vous enverrez votre fichier à : atlasnormand@gmail.com.


Fiche de terrain à dupliquer pour noter les espèces contactées lors de vos sorties Référence carte = Espèce Plongeon arctique Plongeon imbrin Plg catmarin Grèbe huppé Grèbe jougris Grèbe esclavon Grèbe à cou noir Grèbe castagneux Fulmar boréal Fou de Bassan Grand cormoran Cormoran huppé Héron cendré Grande aigrette Aigrette garzette Garde-bœufs Butor étoilé Cigogne blanche Spatule blanche Cygne tuberculé Oie des moissons Oie rieuse Oie cendrée Bernache Canada Bern nonnette Bernache cravant Bern à ventre clair Bern du Pacifique Tadorne de Belon Canard colvert Sarcelle d'hiver Canard chipeau Canard siffleur Canard pilet Canard souchet Nette rousse Fuligule milouin Fuligule morillon Ful milouinan Eider à duvet Macreuse noire Macreuse brune Harelde boréale Garrot à œil d'or Harle piette Harle huppé Harle bièvre

X

Année = Espèce Buse variable Épervier d'Europe Autour des palombes Milan royal Busard des roseaux Busard Saint-Martin Faucon pèlerin Faucon émerillon Faucon crécerelle Perdrix rouge Perdrix grise Faisan de Colchide Grue cendrée Râle d'eau Poule d'eau Foulque macroule Huîtrier-pie Vanneau huppé Pluvier doré Pluvier argenté Grand gravelot Grav à collier int Tournepierre à collier Bécassine des marais Bécassine sourde Bécasse des bois Courlis cendré Courlis corlieu Barge à queue noire Barge rousse Chevalier arlequin Chevalier gambette Chevalier aboyeur Chevalier culblanc Chevalier guignette Bécasseau maubèche Bécasseau minute Bécasseau violet Bécasseau variable Bécasseau cocorli Bécasseau sanderling Combattant varié Avocette Œdicnème criard Grand labbe Labbe parasite Goéland marin

X

Auteur = Espèce Goéland brun Goéland leucophée Goéland pontique Goéland argenté Goéland cendré M. mélanocéphale Mouette rieuse Mouette pygmée Mouette tridactyle Sterne caugek Pingouin torda Guillemot de Troïl Pigeon colombin Pigeon ramier Tourterelle turque Hibou moyen-duc Hibou des marais Chouette chevêche Chouette hulotte Chouette effraie Martin-pêcheur Pic vert Pic cendré Pic noir Pic épeiche Pic mar Pic épeichette Cochevis huppé Alouette lulu Alouette des champs Alouette hausse-col Hir de cheminée Pipit farlouse Pipit spioncelle Pipit maritime Berge des ruisseaux Bergeronnette grise Berge de Yarrell Pie-grièche grise Troglodyte mignon Accenteur mouchet Traquet pâtre Rougequeue noir Rouge-gorge familier Grive litorne Merle noir Grive mauvis

X

Espèce Grive musicienne Grive draine Bouscarle de Cetti Fauvette à tête noire Fauvette pitchou Cisticole des joncs Pouillot véloce Roitelet huppé Roitelet triple-bandeau Mésange à moustaches Msge à longue queue Mésange nonnette Mésange boréale Mésange huppée Mésange noire Mésange bleue Mésange charbonnière Sittelle torchepot Grimpereau des bois Grimpereau des jardins Bruant proyer Bruant jaune Bruant zizi Bruant des roseaux Bruant des neiges Bruant lapon Pinson des arbres Pinson du Nord Verdier d'Europe Chardonneret élégant Tarin des aulnes Linotte mélodieuse Sizerin flammé Serin cini Bec-croisé des sapins Bouvreuil pivoine Gros-bec cassenoyaux Moineau domestique Moineau friquet Étourneau sansonnet Geai des chênes Pie bavarde Choucas des tours Corbeau freux Corneille noire Corneille mantelée Grand corbeau

Pour les espèces non listées, n’hésitez pas à ajouter des lignes si cela était nécessaire

X


Atlas semi-quantitatif 66 cartes 10 x 10 km ont été choisies dans 24 « petites régions agricoles » pour construire un maillage homogène aussi représentatif que possible des milieux couvrant la Normandie. Ces cartes font l’objet de prospections par transects en hiver (et par points d’écoute en période de reproduction). Au terme de l’enquête, nous disposerons ainsi de fréquences qui nous permettront de réaliser des cartes de la densité relative des espèces communes en Normandie.

Afin de disposer de données qui tiennent compte des fluctuations interannuelles, chaque carte 10 x 10 km est subdivisée en 12 secteurs de 3,33 km x 2,5 km, chacun d’eux faisant l’objet d’un effort de prospection égal chaque année soit 4 parcours par hiver. Vous déterminez vous-même vos trajets : il n’y aucune autre préconisation que celle d’effectuer, cet hiver 2018-2019, 4 parcours de 30 minutes, 1 dans chacun des 4 secteurs de la colonne de l’Est (à droite sur le tableau : secteurs numérotés 3, 6, 9 et 12 en 2018-2019), représentatifs des milieux couvrant ce maillage. Pour chaque parcours, vous aurez à noter toutes les espèces contactées (à la vue ou à l’ouïe) par tranches de 5 minutes sans les dénombrer, soit 6 relevés de 5 minutes pour chacun des secteurs (ces relevés sont appelés points dans le fichier de saisie : 0 à 5 minutes = point 1, 5 à 10 minutes = point 2, etc.). Rappelons qu’un « point » est la partie du parcours effectuée en 5 min, c’est donc 1/6 du trajet. Hiver 2016-2017

Hiver 2017-2018

Secteur 1

Secteur 2

Secteur 4

Secteur 5

Secteur 7

Secteur 8

Secteur 10

Secteur 11

Hiver 2018-2019 Secteur 3 Hiver 2018-2019 : Trajet de 30 min = 6 « points » Secteur 6 Hiver 2018-2019 : Trajet de 30 min = 6 « points » Secteur 9 Hiver 2018-2019 : Trajet de 30 min = 6 « points » Secteur 12 Hiver 2018-2019 : Trajet de 30 min = 6 « points »

Les retours se feront par informatique en utilisant le fichier. Toutes les colonnes cliquables sont à renseigner. À la fin de l’hiver, vous enverrez votre fichier à : atlasnormand@gmail.com. Rappel : la maille semi-quantitative 44N691 initialement prise en charge n’a en fait pas été prospectée. Il est donc nécessaire de couvrir cette carte en une seule année, soit 12 parcours cet hiver (… et 2 x 36 points d’écoute au printemps). Cette carte est proche de Caen, secteur qui, normalement, est riche en observateurs : manifestez-vous pour prendre le relai à 2 ou 3 si besoin, car les mailles SQ non renseignées remettent en cause ce volet de l’enquête…

Profile for Association Groupe Ornithologique Normand

Journal de l’Atlas n°17  

Novembre 2018

Journal de l’Atlas n°17  

Novembre 2018

Profile for gonm
Advertisement