Page 1

Voyage en Alsace 17 au 19 septembre 2016


--- 2 ---


Salut à toi Joyeu(se)x Trentenaire !!! Cette édition spéciale du *Journal du GWCR* regroupe de nombreuses anecdotes, et surtout les articles de nos *reporters du week-end* : Pierre-André Mornod (PA) - souvenirs du samedi Stéphane Utz (Baloo) - souvenirs du dimanche Patrick Audrain (Cousin) - souvenirs du lundi Nous les remercions très vivement pour avoir bien voulu se prêter à ce petit jeu de chroniqueurs ! Il faut relever aussi que nos trois rédacteurs ont été nommés par un tirage au sort *presque parfaitement impartial*, puisque dans le récipient regroupant les tickets de vos prénoms (pas loin de 70 participants), et que notre charmante hôtesse du jour, Sarah Utz, a soigneusement brassés et mélangés, il n’y avait que 3 tickets… Merci et Bravo Sarah ! …tu as été vraiment une super comédienne ! Cette idée m’est venue en étudiant attentivement la liste des participants, et je me suis dit qu’il serait sympa d’apprécier le ressenti de Membres du GWCR qui participent volontiers à nos activités, et qui à ce jour, n’avaient pas encore eu la chance ( ! ?) de s’engager personnellement pour une organisation, ou un évènement… Tu liras aussi dans cette *édition spéciale* du journal du GWCR, toi *Joyeu(se)x Trentenaire*, de nombreuses anecdotes, toutes réelles,

--- 3 ---


qui ont égayé ce petit voyage, et qui n’ont pas manqué de nous faire bien rigoler… Les anecdotes relatées ne citent pas, par discrétion, les noms des acteurs, mais je suis bien convaincu que nombreux d’entre vous s’y reconnaitront… *** A peu près chronologiquement : 2ème parcours de reconnaissance, en juin 2016, et re-visite à l’hôtel *Le Parc des Cigognes*, Rencontre à la réception avec M. Jean-Pierre Willmann, directeur et fondateur (le papa de Jean-Claude, le Monsieur qui nous a reçus) Il me confirme que dans son *Grand Livre des Réservations*, il n’y a rien de réservé pour nous… J’ai la pompe à 6'000 tours… et je remarque, que par mégarde, le Papy Willmann a tourné 2 pages d’un coup… Je lui emprunte son livre, le consulte, et trouve 36 chambres réservées à notre nom, à grandes traces de feutre fluo, pour le week-end de miseptembre 2016… Ouf… *** Un Membre tout récent, me contacte env. 8-10 jours avant le départ, et me demande s’il reste des places pour ce GWCR-30ème… Les inscriptions ont été bouclées vers fin avril… Comme d’hab’, et bien sûr, on trouve une solution… …on re-modifie la répartition des chambres, on re-confirme l’hôtel et les réservations de repas, et ça roule ! Bienvenue à toi au GWCR ! --- 4 ---


Dans un souci de *capital-stressénergie*, lourd week-end pour nous, organisateurs… nous avons choisi, avec Evelyne, de passer la nuit de ven. à sam. dans un hôtel simple et pas cher, à quelques kilomètres du lieu de rdv. de samedi matin. Au p’tit-déj., à cet hôtel, on découvre, par surprise, pas loin du tiers des participants… eux aussi avaient choisi cette raisonnable option ! *** Ce participant, qui m’appelle depuis le restauroute de Pratteln, sam. à 09.14 h., et qui me dit qu’il lui semble être au bon endroit, au bon rendez-vous, et qui doute de la date, car il n’y a personne du GWCR à cet endroit… ? …mais ouiiiiii, cher ami, c’est aujourd’hui, tu es au bon endroit, mais tu n’es juste pas tout à fait à l’heure… nous sommes en route… Ce participant nous a *presque facilement* rejoint à Mulhouse…

--- 5 ---


Le musée la *La Cité de l’Automobile*, à Mulhouse, me confirme par mail que tous les véhicules (env. 40) devront se garer dans le parking public-visiteurs, avec barrière + automate + ticket + caisse à l’intérieur + re-automate + re-barrière pour la sortie…

A ce rythme là, on y serait encore… env. 4-5 autos, + env. 35 motos + ôter les gants + retrouver le ticket + insérer le ticket + remettre les gants + la barrière, en haut/en bas, +++ etc…

Par un tél. 3 jours avant notre départ, on obtient enfin l’autorisation de nous garer tous dans l’enceinte du musée, avec l’assistance d’un très aimable guide, pour nous accompagner à vélo, vers le circuit et l’entrée du musée… Ouf… *** Un participant, passionné et professionnel de viticulture, a tellement apprécié le discours et l’enthousiasme de M. Koehly lors de la présentation des vins alsaciens, nous avoue qu’il y resterait bien encore quelques heures… et il discute métier, échange des avis, encore et encore…

--- 6 ---


…et Evelyne qui regarde sa montre sans cesse, …et Mme Koehly, sensible à notre horaire, qui fait, depuis le seuil de la porte de la salle d’accueil, toutes sortes de signes à son mari pour le booster (ou le freiner) dans son discours… ! …on file illico-presto à l’hôtel avec Evelyne, je la dépose afin qu’elle réceptionne les clés de vos chambres, et prépare la distribution… Je reviens sur votre parcours afin de vous guider jusqu’à l’espace de parking prévu, réservé et sécurisé … Merci au pilote du convoi pour vous avoir tous conduit à bon port pour cette petite étape… *** Arrivés à la réception de l’hôtel sam. soir, je remarque que la photo des motos du GWCR devant le bâtiment a réapparu… ?! Cette image, mise sous cadre, avait été offerte à l’hôtel par le GWCR, en 2003, lors d’une précédente sortie en Alsace.

--- 7 ---


Elle n’y était plus lors de nos visites de reconnaissances en sept. 2015 et juin 2016… Jean-Claude (ce Monsieur tellement sympa, directeur de l’hôtel, qui nous accueillis) m’expliquera dimanche, que c’est sa maman qui l’avait embarquée chez elle pour l’accrocher au mur de son salon … Depuis, il l’a reprise à sa maman, et l’a réinstallée à la réception de l’hôtel… *** Quelques jours avant le départ, une des participantes nous contacte, elle souhaite changer l’un des menus choisis. OK !!! Je lui envoie par Poste le nouveau ticket de repas correspondant à son nouveau choix, et informe le restaurant par tél. Une fois sur place, cette participante avoue, bien gênée, à Evelyne, avoir bien emporté son nouveau ticket-repas, mais oublié tous les autres (ainsi que le programme)… No problemo, on avait embarqué des tickets de chaque choix, et quelques programmes en réserve… et tout roule… *** Alors qu’il était confirmé que toutes les boissons seraient à votre charge, Evelyne décide à la dernière minute, qu’on devrait probablement pouvoir intégrer les consommations de l’apéro d’arrivée du sam. soir, *no limit*, dans le budget disponible… --- 8 ---


On ne sait pas vraiment combien ça va coûter cette histoire, et en plus on vous annonce : *boissons libres pour tous !* et *jusqu’à l’heure du souper !*… Env. une heure et demie d’apéros *no limit* inclus, ça risque bien de taxer fort… il semble qu’y’en avait plusieurs d’entre vous qui étaient totalement déshydratés en descendant de leur moto… et l’équipage de la voiture de tête avait bien soif aussi… (…!) *** Combien de vous se sont perdus dans l’hôtel ? …entre les nombreuses salles à manger, couloirs, entrées, sorties, escaliers, et cuisines…

Ou comment retrouver son chemin pour aller, ou revenir, au parking des motos, dans le parc d’attractions de l’hôtel ???

*** En quittant l’apéro (soutenu…) de sam. soir, un des participants qui partage une chambre à 2 lits pour 2 messieurs, qui ne connait pas vraiment son colocataire*, et qui ne se rappelle plus bien le n° de sa chambre, alors que son coloc’ (*celui de 09.14 h… page 5), est déjà en chambre… et qu’il n’y a que 1 seule clé pour les deux coloc’s…

--- 9 ---


Dans un élan de courage et d’audace, il frappe à la porte de la chambre qu’il croit être la sienne, mais c’est une dame qui lui ouvre, et un monsieur qui l’observe, depuis la porte de la douche… Il s’excuse très poliment, tout gêné, sans avoir réalisé que cet équipage fait partie de notre groupe… Il a trouvé sa chambre, c’était celle d’à côté ! *** Dimanche matin, un peu avant 04.00 h., je me réveille et entends un bruit d’écoulement d’eau. Je me lève et vais à la salle de bain de notre chambre, pensant que la chasse d’eau des WC fuit… Pas de fuite aux WC, notre chambre est située au dessus d’un avanttoit du bâtiment, je remonte le store, guigne par la fenêtre, et entrevois un tuyau d’écoulement qui déverse tout son flux de pluie sur les tuiles… Je pense bien fort à vous tous, à notre circuit en montagne, je suis inquiet, et ne me rendort pas… (voir la 1ère image de la page 5…) *** Ehhhh oui… la sirène installée sur cette moto fonctionne tellement bien… d’autant plus que c’est Madame qui détient la télécommande… Heureusement que le petit youki ne faisait pas partie du voyage, il aurait fini complètement sourd à la fin du weekend...(ou l’est-il déjà ?...) --- 10 ---


Pas assez stressé, je n’arrive pas à manger quoi que ce soit au p’tit-déj. à l’hôtel… alors j’emporte un ou deux petits pains et un ou deux fruits du buffet, et les dépose dans ma voiture, ils seront certainement bienvenus un peu plus tard… Quelle drôle de surprise pour la participante qui avait déposé son casque dans notre auto lors d’une étape, de peiner à remettre son casque, alors qu’un croissant lui coinçait l’oreille… *** Un pilote se dépêche d’aller faire le plein de sa machine dim. matin, à la station-service indiquée sur le programme…mais il se perd un peu dans la zone industrielle de Sélestat… Sa copilote l’attend sur le parking de l’hôtel, et pile à l’heure, tout le convoi se met en route… La voilà bien seule, sa copilote, et inquiète… heureusement, son pilote arrive quelques minutes plus tard, et cet équipage nous rejoindra à la distillerie… *** Dimanche 12.25 h., pendant que tout notre groupe s’applique à se garer devant le restaurant *Le Velleda*, je reçois un appel tél. de la part de ce même restaurant, qui me demande si c’est bien aujourd’hui, ou lundi ??? que nous venons manger chez eux ??? Mon cœur s’arrête de battre un bref instant, je suis sans voix… Si le resto est déjà complet ce midi, et qu’il nous attend pour le lendemain, nous sommes juste presque 70 convives, et pas un seul restaurant à des dizaines de km à la ronde… Je cours et bondis à la réception du resto, interpelle une dame du service, avec notre confirmation de réservation par écrit, à la main… --- 11 ---


…cette dame me confirme calmement que notre salle est prête, et nous félicite pour notre ponctualité… Mon rythme cardiaque se rétablit… là, j’ai bien besoin d’une petite bière… *** Ce participant, qui subitement, ne parvient plus à guider correctement sa machine, pour cause de perte de pression du pneu avant… On aurait pu essayer de colmater avec de la confiture, on en avait plein nos coffres… Mais finalement la *brigade de dépanneurs du GWCR* a trouvé des solutions, et ce pilote malchanceux a pu heureusement poursuivre sa route correctement, continuer le week-end, et arriver à domicile sans encombre ! *** Les organisateurs, face à une déviation pas prévue pour cause de travaux, surveillent leur GPS attentivement, qui maintenant depuis plusieurs kilomètres, et de très/trop nombreuse minutes, leur répète d’un ton stupide et agaçant : ‘’faites demi-tour dès que possible’’… …et la copilote de la voiture de tête, complètement crispée, les yeux rivés dans la carte routière, et qui ne respire bientôt plus… …on l’a finalement retrouvée, la bonne route, et la plupart d’entre vous n’a rien remarqué ! *** Cadeau ! Ce pin’s ’’30ème anniversaire du GWCR’’, souvenir qui vous a été offert dim. soir, et qui a été conçu et commandé par un ancien caissier du Club… Un grand merci à lui ! Commande passée et marchandise reçue, il y a plus d’un an ! --- 12 ---


L’apéritif de dim. soir… organisé par Jean-Claude, notre hôte, avec les charmantes dames du service, engagées spécialement pour nous… qui nous ont servi des boissons et des amuse-bouches tout au long de l’apéro, à ce superbe bar, privatisé pour nous… Encore une fois on joue le joker financier, en vous annonçant que la première consommation est incluse ! …on est encore ‘’à peu près serein’’ sur l’état des finances… …et on ne s’attendait pas à être reçus dans ce magnifique espace barapéro… (encore une surprise…) M. Koehly (le viticulteur) passe nous faire un petit coucou à l’apéro, partage un verre, et surtout, nous remercie chaleureusement pour notre visite chez lui la veille… *** La mise place des emblèmes et décos du GWCR au bar, et dans la salle de banquet, pas si facile… chercher et trouver une échelle, attacher, fixer, redresser, corriger, etc. (merci beaucoup à ceux qui nous ont aidés…) Tout va presque bien… Avec Evelyne, on est en nage, il nous reste env. 30 minutes pour prendre une douche, et se réjouir de partager un instant d’apéro avec vous tous, avant le service du repas… ***

--- 13 ---


La salle de banquet, particulièrement décorée et aménagée rien que pour nous… Nappes et serviettes blanches, couverts et vaisselle du dimanche… Une fois de plus, magnifique surprise de la part de JeanClaude ! *** Avec Fred, le DJ, et notre Président, tout inquiet, en découvrant la salle de fête, qui nous dit : …vous avez engagé un DJ ?!, z’êtes bien certains qu’on peut s’offrir ça ($$$) ??? A savoir qu’on n’avait jamais rencontré Fred auparavant, et qu’on lui a fait une confiance aveugle… (sur les conseils de Jean-Claude…) Il semble que cela a bien *joué*… *** …et pour continuer dans les dépenses, Jean-Claude, qui nous propose, env. 1/4 hre avant le service du repas, d’inclure toutes les boissons à table, inclus tous les vins, durant tout le repas de fête… On accepte sa proposition, et de toute façon, il est bien trop tard pour refaire nos comptes… Allez hop ! Santé à tous ! *** Cette superbe plaque de chocolat gravée, dont on n’a pas pu ouvrir les fichiers reçus par mail, lors des premières ébauches…

--- 14 ---


Alors on a confirmé à Vincent, le chocolatier, qu’on lui donnait carte blanche, et qu’on était en totale confiance ! Vincent a déposé, comme convenu, cette magnifique plaque de chocolat, travaillée, coulée et gravée à l’image du *GWCR 30ème*, à la réception de l’hôtel dim. en début d’après-midi… Cette pièce aurait dû être conservée au frais… En début de soirée de dim., on la cherchait toujours… Le Papy Willmann l’avait oubliée, et laissée (emballée) au bureau… …elle était pas si molle que ça, et le choc’ était super bon !!! …sans oublier un grand Merci pour ce formidable gâteau d’anniversaire offert par l’hôtel ! *** Lun. matin, on s’est lamentablement planté pour vous emmener au ‘’Pain d’Epices’’… A savoir que lors des voyages de reconnaissance, on a visité un site précis, confirmé sur place et par oral notre venue pour le groupe, et que lors des échanges de mails, on conversait avec un autre commerçant… sans s’en rendre compte… Pas si facile à Gertwiller, puisqu’on y trouve : le *Musée du Pain d’épices*, la *Maison du Pain d’épices*, et le *Palais du Pain d’épices*… et tous dans le même bled !!! Ceci explique notre rapide déplacement de l’un à l’autre… et inversement… avec la patronne qui, sur le trottoir, toute réjouie de nous voir arriver, nous voit aussitôt repartir, et puis ensuite revenir…

--- 15 ---


Finalement, on a visité un site qu’on ne connaissait pas… et c’était plutôt chouette ! Comme plusieurs d’entre vous l’on souligné si gentiment : c’eût été presque ‘’trop parfait’’ sans ce ‘’petit bug’’… *** Perdu quelques voitures du convoi dans la *presque dernière étape* de lun. matin … et retrouvées à la chocolaterie … Un participant à 4 roues, cherche encore, semble-t-il, les raisons de cet égarement, alors qu’il nous avait confirmé, que tous les points GPS mentionnés sur le programme étaient exacts… *** Enfin… pour Evelyne et moi, la pression et le stress sont redescendus… …est arrivé enfin le moment de la photo souvenir, ...alignement des motos à la ficelle, svp, et sous le soleil !!! Mais avant… env. 6 à 8 x au WC en *presqu’urgence* pour Yves sur ce week-end, et y’en avait pas toujours des tout proches… heureusement, pas d’incident de slip, ouf ! De plus, j’étais en attente des résultats de 3 jours d’examen fédéral, auquel je m’étais présenté env. dix jours auparavant… (…c’est réussi !)

Migraine persistante pour Evelyne, 2 tubes de Dafalgan à croquer sur le week-end… …mais quand on aime, on ne compte pas !!! *** --- 16 ---


Pour les anecdotes d’après ce week-end : Cet équipage qui m’appelle à la maison lundi soir, et me demande les coordonnées de l’hôtel, car il pense avoir oublié ses clés là bas, et qu’il se retrouve lun. soir, devant son appart’ et son garage fermés, et sans clé… z’ont finalement retrouvé leurs clés... *** Le T-shirt jaune, dédicacé par vous tous pour Maria, blessée peu avant de partir avec nous… T-shirt que j’avais prévu de mettre dans un cadre, sous verre, et lui envoyer… Après avoir cassé 2 x le verre, c’est blessé et frustré que j’abandonne mon idée… Maria a reçu son T-shirt bien plié, dans un petit colis, par Poste. *** Pour la technique, et par précaution, on a avait emporté pour vous : 1 alternateur révisé de GL 1500, 1 batterie moto chargée, 2 litres d’eau distillée, 1 jeu de câbles de pontage, 1 chargeur de batterie, 1 jerrican d’essence, 1 kit de réparation en cas de crevaison, 1 compresseur pour gonflage des pneus, 1 boîte de premiers secours (inclus aspirine, voltaren, imodium, etc…) …et bien d’autres bricoles… si nécessaire… --- 17 ---


…on n’a eu besoin de rien, ou presque… …bien qu’il ait eu 1 moto en panne à l’aller, et 1 autre au retour… …mais à ces moments précis, nous n’étions pas ensemble, c’était avant ou après le lieu de départ ou d’arrivée… Bien heureusement, tous ont pu participer à cette sortie, et sont arrivés à domicile sains et saufs… *** Pour les finances, on y est arrivé avec la somme disponible ! …200 Euros /pers. c’était vraiment pas facile, mais possible !!! Merci à notre caissière du GWCR pour avoir géré vos versements, et nous avoir transmis la somme exacte en cash, et en moyennes coupures… à noter que depuis ven. soir, on trimbalait pas loin de 17'000 Euros… en cash… C’étaient aussi un peu les vôtres… A la fin de ce week-end, il restait un petit solde… mais lorsque vous découvrirez ce courrier, il ne reste plus rien… Nous terminons sur un exercice légèrement négatif (quelque dizaines de francs offerts de notre poche…) Merci pour votre confiance ! *** Pour les deux expéditions de reconnaissance (2 x 3-4 jours, totalisant env. 3'000 km), Evelyne et moi avions décidé, et confirmé au Comité, que nous ne présenterons aucune note de frais au GWCR… C’est notre cadeau, de nous deux, à vous tous, nos amis, pour ce 30ème GWCR…

--- 18 ---


Après ce fantastique week-end d’anniversaire, nous tenons à transmettre : Un grand MERCI à Oly et Anne pour leur aide et leur accompagnement pour les repérages, la préparation de l’itinéraire, du road-book et du programme ! Un magnifique MERCI, au Comité du GWCR, qui a fait don des montants budgétés et alloués en AG, pour les repas annuels de Comité, de 2015 et de 2016, afin de pouvoir vous proposer cette sortie anniversaire à un forfait le plus abordable possible… Un super MERCI à tous les établissements qui nous ont reçus ! Un formidable MERCI et un méga BRAVO à la Direction et au personnel de l’hôtel *Le Parc des Cigognes*, pour leur gentillesse, leur disponibilité, leur générosité, et la parfaite qualité de leur accueil, tant bien au niveau des apéritifs, de la gastronomie, et de l’hébergement ! Un top MERCI aux pilotes des *motos de sécurité*, et au pilote de la *voiture balai*, qui ont œuvré parfois ‘’sportivement’’, afin d’encadrer notre convoi ! Un méga MERCI pour le magnifique cadeau que vous nous avez offert lors de la soirée de dim. soir, et un super BRAVO pour cette très touchante, et émouvante allocution… ***

--- 19 ---


Nous avons aussi le grand plaisir, et l’honneur, de vous relater les nombreux témoignages qui nous sont parvenus… De nombreuses personnes sont venues à nous, pour nous/vous féliciter, en rapport de vos machines (forcément…), de notre politesse, de notre comportement si aimable… et aussi pour ces choses toutes simples, comme notre discipline si helvétique lors des stationnements aux différentes étapes, notre dialogue avec les personnes rencontrées, notre interactivité pleine d’humour lors des visites, nos petits coups d’main lors des services à table, notre partage et notre écoute… Tous ensembles, nous avons offert une très belle représentation de l’esprit motocycliste, une image positive et joyeuse, respectueuse et généreuse… On nous l’a aussi dit, presqu’à l’oreille… …jamais rencontré des motards comme vous… …vous serez toujours les bienvenus… …bravo et merci pour ce que vous êtes… …revenez quand vous voulez… …quel beau souvenir vous nous laissez… …vous nous *faisez* rêver avec vos si belles motos… …et tant d’autres gentils mots encore… à vous tous, les participants à cette sortie anniversaire, pour cette magnifique signature…

…Jamais, nous n’avions reçu, Evelyne et moi, autant de témoignages de reconnaissance… et tout ça, ça fait vraiment chaud au cœur… --- 20 ---


…nous osons croire que nous avons TOUS ENSEMBLE réussi quelque chose !!! Ce *GWCR-30ème*, on l’a osé, partagé, roulé, dégusté, échangé, arrosé, et surtout rigolé !!! Un immense MERCI, à vous tous, les Membres du

Gold Wing Club Romandie pour votre amitié… et tout ça… et bien plus encore…

Yves et Evelyne GWCR - 30ème

--- 21 ---


Articles issus du *truqué tirage au sort* de la soirée de dimanche… **************************************************************************************

Samedi 17 septembre 2016, il est 08h20 et nous arrivons au lieu de rendez-vous pour démarrer un week-end d’enfer !

Après avoir salué toute l’équipe, fait le plein d’essence, de café, croissants et passage au pipi room, départ pour la Cité de l’Automobile à Mulhouse … grand cortège d’une quarantaine de véhicules : motos, side-car, can-ams et voitures !!!

Impressionnant de par sa taille et ses centaines de modèles, tous les plus étonnants que les autres !!! Après un tour d’honneur sur le circuit, direction le restaurant « Au Cheval Blanc ». La faim nous appelle et nous nous sommes régalés.

Re-départ cette fois-ci pour le Centre de Réintroduction des Cigognes et des Loutres ! Par temps humide, nous faisons le tour du parc et assistons à un spectacle d’animaux pêcheurs, intéressant et mignon à voir, la nature est quand même bien faite ! Qui dit mieux que de terminer la journée par une dégustation de vin au Domaine Koehly & Fils … Riesling, Crémant, etc …

--- 22 ---


Dernier bout de route pour arriver à l’hôtel « Le Parc des Cigognes » notre pied-à-terre pour le week-end. Apéro de bienvenue dans le parc et pour bien terminer la journée, au menu choucroute ou tartes flambées, un vrai délice !

Allez au dodo, le programme de demain s’annonce riche en découverte ! Un chaleureux merci à Evelyne et Yves pour l’organisation de cette belle sortie !  PA Mornod (et Isa)

--- 23 ---


Dimanche 18 sept. 2016 - Une journée bien remplie

Après un petit déjeuner copieux, départ pour une journée bien remplie. Malgré une météo quelque peu maussade. En route pour notre première visite à la distillerie de Nussbaumer ou nous avons dégusté de fins nectars qui nous ont mis du soleil dans le cœur. L'heure est venue pour nous, de se remettre en selle.

Nouvelle destination, la visite des Confitures du Climont où nous avons été reçu par la fille du propriétaire, qui nous a fait découvrir avec passion l'histoire de la confiture.

Il est temps pour nous d'aller répondre à l'appel de l'estomac au restaurant "Le Vellada" à Grandfontaine, évidemment sans oublier nos tickets repas !

Ensuite nous avons repris la route, la panse bien remplie en direction de la scierie de la Hallière. Sur place, nous avons été reçus par un groupe de passionnés " Les amis de la Hallière ", qui nous ont fait revivre un moment d'histoire tout au long de la visite.

Retour à l'hôtel pour se préparer à la soirée de gala. Et pour cette occasion, nous nous sommes tous mis sur notre trente et un.

--- 24 ---


Tous réunis dans une salle magnifiquement décorée, nous voila bien partis pour une soirée de folie avec un DJ au top du top !

Après un repas exquis, une soirée agréable et riche en émotions, il est temps pour nous d'aller se coucher.

La Tribu Utz & Co

--- 25 ---


Lundi 19 septembre 2016 La matinée commence par un excellent petit déjeuner, auquel il ne manque rien . Le petit monde de l’hôtel *Cigoland* était aux petits soins pour nous. Le départ était prévu à 9 h. , nous étions tous présents, et… Ho Surprise ! Jean-Claude, le patron de l’hôtel nous attendait, avec un grand panier rempli de liqueurs et d’eaux de vie alsaciennes… nous avons tous reçu notre bouteille souvenir… Merci Jean-Claude ! Nous quittons quelques Wingers qui partent pour d’autres destinations… Sous les directives de Beep-Beep et de Ladylyne, nous partons en direction de Gertwiller. Un tonnerre de sirènes et de klaxons retentit pour remercier et dire au revoir à Jean-Claude et à toute son équipe. Que d’émotions, même ma Gold a pété un fusible…

--- 26 ---


Arrivés à Gertwiller après quelques tumultes, nous découvrons le *Palais du Pain d’Epices*, et là nous trouvons notre ami Lapin, avec l’aide de Philou, essayant de réparer un souci de valve…sous les conseils avisés de 5 ou 6 Wingers… Par l’intermédiaire de *Manelle*, le *p’tit bonhomme épice*, tous les secrets du pain d’épices nous sont dévoilés. Hum, nos sens sont en éveil, quel bonheur de retrouver nos souvenirs d’enfance… La dégustation finale avait un goût de Noël avant l’heure… Après un tour à la boutique, et le premier top-case plein, nous repartons en direction de Ribauvillé, chez *Daniel Stoffel* et sa chocolaterie. Amandine, notre hôtesse, nous accueille avec une petite *mise en bouche*, et nous explique l’historique de cette maison. La suite de la visite se passe avec Arnaud, qui nous reçoit dans son laboratoire. La fabrication du chocolat n’a plus de secret pour nous grâce à lui… Sylvette a eu l’honneur de recevoir la tablette commémorative en chocolat, car c’était elle la plus sage… Le reste de la classe était un peu plus dissipé… Après un tour à la boutique, et le remplissage du deuxième topcase, une photo souvenir, motos alignées à la ficelle, est organisée. --- 27 ---


Quelques Wingers nous quittent, et nous poursuivons notre route pour Riquewhir. Petite visite de la ville, et repas en terrasse au *Caveau des Vignerons*, où je déguste une excellente choucroute en bonne compagnie. Notre week-end touche presqu’à sa fin…reddition du matériel déco-motos, et derniers au revoir… Merci, Merci, Merci du fond du cœur aux organisateurs, BeepBeep et Ladylyne, pour nous avoir fait découvrir une Alsace authentique, ainsi que pour ces 3 jours magnifiques passés tous ensemble, dans cette merveilleuse famille qu’est notre Club !

P. Audrain « Cousin »

--- 28 ---


30 ans de GWCR…

…et 40 ans de Gold Wing…

--- 29 ---


A la suite de ce petit voyage du GWCR-30ème, il m’est venu quelques réflexions quant aux façons de nous déplacer en groupe… …ce ne sont que de simples et raisonnables propositions… -------------------------------------------------------------------------------------------Parcage-stationnement : Si l’espace le permet, et c’est très fréquent… Bien plus simple, en avant, par rangs de 3-4 ou 5 motos de front, prêtes à repartir en avant. Bien plus rapide et bien plus aisé, que de perdre env. 10 minutes à tenter d’essayer de garer nos motos (presque, et souvent pas) en ligne, en marche arrière… Roulade en groupe : Impérativement en convoi décalé (quinconce) et serré. Le premier roule à gauche, il voit le convoi dans ses rétros, et est en bonne place pour les dépassements dans le trafic. Derrière un sidecar ou un trois roues, on roule à droite. Les pilotes qui ne se sentent pas au top ce jour là seront plus à l’aise en se positionnant en début de convoi. Phénomène connu, pour moi aussi, y’a des jours où tout passe bien, et d’autres où rien ne va… En début de convoi, la vitesse y est plus régulière et plus modérée, et cela évite de devoir *bomber* pour tenter d’essayer de rester accrochés au groupe. Il n’y a pas de gêne, ni de jugement au GWCR ! Motos-sécurité : Selon les avis et réflexions de professionnels de l’enseignement à la conduite*, et de gendarmes* (*tous étant des Membres du GWCR, et participants à notre sortie du 30ème), il est préférable d’adopter le principe, selon lequel la moto qui se trouve en 2ème position du convoi,

--- 30 ---


s’applique à sécuriser un passage, et ensuite réintègre le convoi en fin de peloton… et ainsi de suite… La *remontée du convoi* par des motos *désignées sécurité* reste possible, mais dans des conditions, et des situations particulières (par ex. : en nombre suffisant, avec une bonne connaissance du parcours, ou positionnées à l’avance, mais surtout avec une grande prudence). Vitesse de croisière : En fonction des prescriptions, du type de trajet (plaine ou montagne), des conditions météo. Sur autoroute, en convoi, une vitesse de minimum 105 km/hre est nécessaire en tête de convoi. Ceci pour garantir une vitesse du convoi supérieure à tous les camions (en général bridés à 100 km/hre), et ainsi ne pas les gêner, et surtout éviter que des camions s’intercalent dans le convoi… car ça, c’est très dangereux… *** J’en arrive cette fois, …enfin…, à la fin de ce *Journal édition spéciale GWCR-30ème*, avec 1 seul vrai regret… celui de ne pas l’avoir partagé au guidon de ma moto avec vous … …En effet, deux jours avant de partir, avec et pour vous, et par l’évidence de cette lourde organisation, le volume de matériel à transporter, la gestion de l’itinéraire (communication en route, timing, GPS, cartes routières, cadeaux pour tous, décos-motos, boutique GWCR, matériel déco du Club, etc.) et aussi par la sécurité routière que peut apporter une voiture *illuminée* dans le trafic, ces facteurs m’ont décidé à prendre le volant et pas le guidon… J’ose croire que vous ne m’en voudrez pas, et vous remercie beaucoup pour votre tolérance, et votre compréhension… Cordialement, Yves --- 31 ---


De très nombreuses photos de cette formidable sortie sont disponibles sur : * www.gwcr.ch - galerie - 30ème anniversaire *

--- 32 ---

Gwcr journal 30ème  

Journal dédié au 30 ème anniversaire du GoldWing Club Romandie