Page 1


Message de Grande Maîtresse

Le Château Iulia Haşdeu à Câmpina

CLIPSAS 2012

Année européenne 2012

« La Franc-maçonnerie est l’institution qui a transformé l’homme en Institution et a élevé l’humanisme au niveau de l’art. Ayant des tels exploits à la base, la Franc-maçonnerie est arrivée à s’occuper spécialement de jeunes et de l’éducation, en faisant ainsi une parallèle entre l’homme et le jeune et entre l’humanisme et l’éducation ».

Cet article contient des extraits tirés d'un étude conçu par Mme. Prof. Dr. Anca Gheorghiu.

Casablanca Maroc - 2012

La Grande Loge Féminine de la Roumanie continuera la série de conférences organisées à l'occasion de l'Année européenne 2012


Contact GRANDE LOGE FÉMININE DE ROUMANIE

Str. Mecet nr. 21, 024083 Bucureşti-sector 2, România Tel/fax: 004 021 252 13 51 malofero@aol.com

La Franc-maçonnerie a élevé l’homme au rang d’institution La Franc-maçonnerie n’est pas facile à définir, chacun d’entre nous pouvant déclarer qu’elle est une philosophie de vie, semblable à notre éducation et à nos expériences personnelles. La Franc-maçonnerie s’occupe du perfectionnement de l’homme, l’aidant à se connaître soimême. Ceci est l’un des éléments essentiels. La Franc-maçonnerie est l’institution qui a transformé l’homme en Institution et a élevé l’humanisme au niveau de l’art. Ayant des tels exploits à la base, la Francmaçonnerie est arrivée à s’occuper spécialement de jeunes et de l’éducation, en faisant ainsi une parallèle entre l’homme et le jeune et entre l’humanisme et l’éducation. La période que la Franc-maçonnerie a traversé depuis le début du XXIe siècle jusqu’à aujourd’hui est une période de changements permanents : crises financières, politiques, culturelles, ethniques, sociales, des troubles des jeunes et des systèmes éducationnels qui semblent dépassés et comme type et comme espace. La Grande Loge Féminine de Roumanie, comme partie intégrante de l’Ordre Maçonnique Roumain, vois dans la relation entre la jeunesse et l’éducation la clé du succès à moyen et long terme. La GLFR considère qu’un système éducationnel unique au niveau national, inaltéré par l’alternance électorale, bien implémenté, peut surclasser n’importe quelle crise sociale, culturelle, parfois même politique, financière et démographique.

Anca NICOLESCU 33˚ Grande Maîtresse GLFR 1922 www.mlfr.ro www.mlfr.org.ro

Bucarest, 30 juin 2012/6012


cimetière Bellu, unique à sa manière, un endroit où l'on pouvait aller et pas mal de fois ont été organiseés des séances de spiritisme, ce fut le premier temple psychique de la Roumanie. Il paraît que Haşdeu avait pratiquée des séances de spiritisme même avant la mort de Julia, au but seulement scientifique, mais après la mort de Iulia, il devient très attaché à ces études, énoncés dans «Les Protocoles des séances de spiritisme». La communication avec les esprits a été faite en arabe, en russe et en français. Au séance de spiritisme ont assisté diverses personnalités de l'époque: Dr. Neniţescu, Prof. Mihăilescu, Dr. Istrati, Ghenadie Petrescu (évêque de Arges), Rossi de Gurtiniani, N. Coculescu (astronome), le Colonel A. Iarca, le Général C . Năsturel, Iulia Haşdeu (l’épouse du chercheur), Zamfir Arbore etc. Iulia Haşdeu Un été, la famille Haşdeu est invité par professeur Constantin Istrati à Câmpina, sur son domaine. La fille de Hasdeu, Iulia, tombe amoureuse des paysages, du calme de la zone et en particulier de l'air locale. Malheureusement, elle ne pouvait pas profiter de ces endroits au cours de la vie. A 19 ans elle mourut de tuberculose. Iulia Haşdeu est la première roumaine licenciée à Sorbonne et si elle aurait vécu, aurait été la première femme roumaine avec un doctorat. Iulia était la fille unique du savant, latiniste et encyclopédiste Bogdan Petriceicu Haşdeu. Dévastée par la perte de sa fille, l'érudit a essayé par tous les moyens de rentrer en contact avec elle. Haşdeu a ordonné la construction d'une tombe au

Zamfir Arbore - Le Grand Maître A été étudiant de l'Académie militaire de médecine de Sankt Pétersbourg. Arbore a été initié en franc-maçonnerie en 1872, et le 27 Décembre 1922 est «réglementé» par Michael Noradunghian. Le Conseil Suprême pour la France reconnaît le 33° sous numéro d'enregistrement 289. Il est l'un des membres fondateurs du Conseil Suprême pour la Roumanie. En 1922, a été élu Vénérable Maître de la Loge Droits de l'Homme à Bucarest.

Le 29 Avril 1923 il est élu Grand Maître de la Grande Loge, une position qu'il tiendra pendant 5 ans jusqu'en 1928.


ont établi leurs relations. Le 4 Juillet 1923, il a été réélu Vénérable Maître de la Loge Droits de l'Homme à Bucarest. Il a reçu le titre de Grand Commandeur Souverain d'honneur. En 1929, il a été élu Grand Orateur au sein du Conseil Suprême pour la Roumanie. En 1930, il reçoit le titre de Grand Maître honoraire ad vitam de la Grande Loge. Zamfir Arbore est passé à l’Orient Eternel le 3 avril 1933. Château d'initiation TRGM Zamfir Arbore 33° SGC d'Honneur

Le 5 mars 1923 il a signée le Haut Décret qui publie la Constitution, les Lois et Règlements généraux du Rite Ecossais Ancien et Accepté en Roumanie. Le 5 mai 1923, il signa un décret par lequel la Grande Loge et le Suprême Conseil

L’Orientation de l'axe central du château est de l'Est à l'Ouest, comme une croix placée sur le terrain. Dans la zone centrale il y a une structure métalique qui permet de monter. Sous l’ impressionnante voûte il y a un Jésus en bois peint, réalisé par l’italien Cascini. L’Entrée et sortie du château est à l'Est par l'une des trois portes. La porte centrale est spéciale car elle glisse autour, a savoir qu’elle tourne de gauche à droite, on entre profane et on sorte initiée.


L’entrée comme la sortie est sur la droite, mais en regardant de l’exterieur l'entrée est sur la droite et la sortie est sur la gauche, ça veut dire on entre cartésien et on sorte spiritualisé. Deux sphinges gardent l'entrée principale. Les sphinges sont assises sur sept rectangles en grès où sont marqués des réincarnations de Iulia. La seconde incarnation de Iulia Haşdeu était Hypathia d'Alexandrie, qui a découvert les lois du mouvement planétaire de mille ans avant Kepler.

Blason de la famille Haşdeu

Sur la porte il y a deux inscriptions: „Pro Fide et Patria” et „E pur si muove” et le blason de la famille. Dans le vestibule, d'un côté et l’autre il y a deux miroirs parallèles, de sorte que l’image se répète à l'infini dans les deux miroirs. Le sanctuaire est un espace demi-circulaire limité par deux longs couloirs. A l'ouest, la lumière est projetée sur le mur opposé, pas avant de profiler l'image d'une énorme croix de lumière aux bras égaux.

L’échelle métalique a son symbolisme, dans le sense que la premiè ascension est difficile et l'échelle est rabattable (c.-à-mesure que vous grimpez à la spiritualisation, vous quittez la terre), ensuite elle se divise et la montée est plus facile, et ensuite, au niveau de la statue de Jésus vous pouvez vous déplacer vers la statue de Jésus horizontalement d'avant en arrière ou devant Jésus sur une structure circulaire, un arc juste en dessous de la canopée. Les ailes du bâtiment vu de devant sont au nombre de 3. Ce chiffre est un leitmotiv du château: 3 terrasses, 3 bâtiments, 3 étapes, 3 caves. À propos de Iulia Haşdeu Elle était un enfant douée. À l’age de huit ans Iulia a passée des examens cumulatifs pour les quatre classes primaires. À 11 ans, elle est diplômé de l'Ecole Nationale "Saint Sava", et en parallèlement a suivi les cours du Conservatoire de musique de Bucarest. Elle a étudié à la Sorbonne, à partir de l'âge de 16 ans, étonnant ses professeurs avec son talent.


www.mlfr.ro

facebook.com/mlfr1922

www.glfrnews.blogspot.com

twitter.com/GLFRomania

www.youtube.com/GLFRomania


APPEAL OF STRASBOURG APPEL DE STRASBOURG LLAMADO DE ESTRASBURGO APELO DE ESTRASBURGO


La Grande Loge Féminine de la Roumanie continuera la série de conférences organisées à l'occasion de l'Année européenne 2012

BRIDGING GENERATIONS IN THE UNITED STATES OF EUROPE

Newsletter 7 - GLFR - Grande Loge Feminine de Roumanie  

Newsletter 7 - GLFR - Grande Loge Feminine de Roumanie

Newsletter 7 - GLFR - Grande Loge Feminine de Roumanie  

Newsletter 7 - GLFR - Grande Loge Feminine de Roumanie