Archiver émerger

Page 1

DÉFINITIONS MÉTHODES + ARCHIVER ÉMERGER


TRAVE VO


ERSER OIR








DISS LA C


SOUDRE CÉCITÉ


INTRODUCTION Les histoires non racontées existent dans un cécité abyssale jusqu’au moment où elles émergent et peuvent être archivées. Le monde non écrit garde ses stratégies d’archive et de conservation, dans les fissures, dans le interstices, dans le abandons, sous les surfaces, dans les marges des marges, dans l’inconnu et dans une évidence non cartographiées. Dans une archéologie banale, indescriptible, iindécryptable, ruinée aux coins des rues, à l’abri dans des tiroirs, incarnées dans des mémoires individuelles que la parole, parfois, fait devenir signe. Marcher-traverser-voir est l’acte qui porte la trace des tentative de dissoudre les cécités. Définitions Méthodes et Archiver Émerger accompagnent trois ans d’un minutieux travail de solve et coagula du metteur en scène Philip Boulay dans le quartier des Sept Arpents, au Près St. Gervais : Histoires du bout de la Rue Béranger (chansonnier né en 1780 et mort en 1857) . Une entreprise complexe et modeste en même temps, sur la base d’une démarche artistique et éthique : être fibre d’un territoire. Pratiquer le quotidien. Sans l’obsession de devoir formaliser une oeuvre qui soit. Une oeuvre d’art et son projet peuvent être un instrument de connaissance et de compréhension. Ils peuvent définir des positions, des tentatives, dest stratégies et des méthodes. ls peuvent interroger leur matière intérieure et les matières de l’extérieur. Définitions Méthodes se situe sur les pas, physiquement, de Philip Boulay dans sa démarche de recherche. Comment écrire le monde non écrit avec la photographie? J’enregistre des positions. J’emprunte à Claude Rutault. Archiver Émerger documente des formes d’archives issues des histoires archivées par Philip Boulay. Giovanni Ambrosio


PROJET DE TRAVAIL Entretiens, conversations, paroles, portraits, traces, fragments, projets, plans. Marcher, représenter, mémoriser, oublier. Qui représente qui? Etre soi, être qui, être portrait, être archive, être projet, être ville, être image, être lieu. Converser, archiver, désarchiver, defragmenter, fragmenter. Restituer. Redisposer. La marge de la ville est un topos de la société française contemporaine et en général de la société urbaine actuelle. Il ne s'agit pas seulement d'un espace physique mais d'un élément de formation de l'identité personnelle, d'un filtre dans la construction de son rapport au monde. La ville et ses marges ont un rapport problématique, voire conflictuel. A Paris, cela parait évident. Je suis invité à me placer au milieu de cette friction en suivant les pas de Philip Boulay qui rencontre, réside, passe, écoute parle. Je ne ne veux pas reporter, je ne veux pas dénoncer. Je voudrais voir ce qui pourrait être vu. Je cherche, comme Philip Boulay, ce qui peut faire naître la parole, ce qui peut faire naître l’image, ce qui peut raconter, ce qui ne montre pas. Montrer c’est monstrueux. La parole/l’image sur l'idée de soi (pourquoi je veux me représenter et comment, pourquoi je le ferais) et sur l'idée du territoire occupé (pourquoi je veux le représenter, comment je le vois). Axes, actions, plans. Déviations. Un mur n’est pas le contraire d’un visage, un visage n’est pas le contraire d’un mur. Ce sont des choses complémentaires. Philip Boulay commence par faire des photographies des petites rues du quartier des 7 Arpents, au Pré Saint-Gervais. Je continue par marcher et par faire des photographies des lieux : j’ai en tête l’idée d’un plan, les entretiens récoltés par Philip, mes conversations avec Philip. J’ai envoyé photos, vidéos, comme ça, voir… Le mutisme apparent d’un mur ou d’une fenêtre fermée est un réalité une épaisseur de temps. As-tu un portrait dans ta poche? Nous ne sommes pas anthropologues, nous ne voulons pas représenter une communauté ni des fragments de celle-ci. Nous voulons rappeler que la communauté (ceux qui habitent, ceux qui passent, ceux qui sont là maintenant et qui n’étaient pas là avant, ceux qui sont là maintenant et qui peut-être ne seront pas là plus tard) est présente. Et qu’à travers un portrait elle laisse al trace de sa force d’exister. Il n’est pas dit que sur un portrait un visage doive apparaitre. Qui représente qui? Etre portrait. Ils s’étaient tous fait beau pour moi Giovanni Ambrosio


RESTITUTIONS 2017 Histoires du bout de la Rue Béranger (chansonnier né en 1780 et mort en 1857) est conçu par le metteur en scène Philip Boulay. Il commence par faire des photographies des petites rues du quartier des 7 Arpents, au Pré Saint-Gervais. Il demande à Giovanni Ambrosio de poser son regard d’artiste et de graphiste sur ces instantanés du quartier. L’envie de rencontrer ses habitants, ceux qui y résident comme ceux qui y passent, ne le quitte pas et le conduit à faire des rencontres. La plupart de ces rencontres ont lieu au bout de la rue Béranger. Entretiens, conversations, paroles écoutées et récoltées, forment une galerie de portraits. Ces moments où la parole a circulé a fait naître les récits d’une mémoire intime et collective. Les comédiens Albertine Itela et Vincent Ozanon sont invités à faire entendre quelques extraits de ces témoignages. Ces voix de femmes et d’hommes racontent des parcours de vies singuliers où le lointain et le proche se confondent, où la rencontre de l’ici et de l’ailleurs font apparaitre la puissance de la fragilité humaine. 2018 Portraits d’habitants. Nos images, nos conversations, ce qui peut faire naître la parole. Voici des extraits d’entretiens, conversations, paroles, portraits, traces, fragments, comme autant de mémoires familiales et de souvenirs des absents, de ceux partis qui sont toujours là. La ville et ses marges ont parfois un rapport réciproque problématique, voire conflictuel. Au sein du quartier des 7 Arpents, à la fois aux portes de Paris et du Pré Saint-Gervais et de Pantin, se placer au milieu de cette friction, et suivre ses pas… Rencontrer, résider, passer, écouter, parler. Ne pas reporter, mais voir ce qui pourrait être vu. Chercher ce qui peut faire naître la parole, ce qui peut faire naître l’image, ce qui peut se raconter, ce qui ne se montre pas - montrer c’est toujours un peu délicat et risqué, car il faut adresser un propos et présupposer une écoute attentive. Pourquoi me (re)présenter, et comment? Pourquoi le ferais-je?


Et sur l'idée de l’occupation de quel territoire commun? Comment vois-je mon quartier, comment le représenter, comment le faire entendre? Au fil du temps, la marge d’une ville est devenue un «topos» de la société française contemporaine, le motif emblématique du tissu urbain, toujours renouvelé, changeant, multiple, pluriel. Il ne s'agit pas seulement d'un espace physique mais aussi d'un élément de formation de l'identité personnelle, d'un filtre dans la construction de son rapport au monde. 2020 Création du livret digital «Le Radeau de la Méduse aux 7 Arpents ». Portraits d’habitants. Le Radeau de la Méduse aux 7 Arpents: un tout-monde près de chez soi. À partir de l’observation de la toile de Théodore de Géricault, recueillir des témoignages auprès des habitants des 7 Arpents de la Ville du Pré Saint-Gervais. Ces voix sont comme autant de portraits où le lointain et le proche se confondent, où la rencontre de l’ici et de l’ailleurs révèlent la puissance et la fragilité de chacun.e. Les partager, les confronter, les retranscrire et les écrire. Examiner et explorer les ramifications liées à la notion d’étranger et questionner ce que représente un engagement artistique dans un projet humain, réfléchissant, parfois brûlant. Comment l’Art éclaire? Comment l’Histoire informe? Quel est l’objet d’une institution artistique lorsque ce tableau est exposé au Musée du Louvre? Quelle est sa place là-bas et quel est son pouvoir ici? Textes extraits des documents de présentation des rencontres publiques écrits par Philip Boulay.



DÉFINITIONS MÉTHODES



0 MARCHER











1 LIEUX MARCHE ENTRÉES








ACTUELLEMENT DANS VOTRE VILLE










2 PORTRAIT




ÇA EXISTE TOUT ÇA






J’AI ENVOYÉ PHOTOS, VIDÉOS, COMME ÇA, VOIR…



ÉGAL À ÉGAL




J’AI LES PHOTOS



ATTESTATION

MA BIOGRAPHIE LICENCE


ILS S’ÉTAIENT TOUS FAIT BEAUX POUR MOI





JE SUIS BRUNE



3

ARCHÉOLOGIE













4 LEVER LE TÊTE


















ARCH ÉMER ÉMER ARCH


HIVER RGER RGER HIVER




















TRAVE VO


ERSER OIR


CE Q FA NAÎT LA PA


QUI AIT TRE AROLE