Issuu on Google+


Rapport Annuel 2009 - Conseil d’Administration

4

- Message du président

5

- Chiffres clés 2009

6

- Rapport du Conseil d’Administration

7

- Rapport des commissaires aux comptes

14

- Comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2009

17

- États des soldes de gestion du 01.01.2009 au 31.12.2009

20

- Notes sur les comptes de l’exercice 2009

22

- Résolutions de l’Assemblée Générale Ordinaire du 14 mai 2010

25

- Rapport et Résolutions du Conseil d’Administration de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 14 mai 2009

28


Conseil Conseil d’Administration d’Administration Président-Directeur Général Abdellah BENHAMIDA

Administrateurs Bouchaïb BENHAMIDA Ahmed BENNOUNA Fayçal BENHAMIDA

4


Message du Président L

a présentation de ce rapport annuel 2009 est l’occasion pour nous de vous présenter la performance économique de Dar Salaf au cours de l’exercice écoulé. Au-delà des chiffres et des indicateurs qui montrent une solide santé financière de Dar Salaf, il y a ce que les chiffres n’expriment pas ou très peu. Il s’agit tout d’abord de l’engagement aux côtés de nos clients, artisans en quête du financement de leur principal outil de travail (le véhicule), pour qui la relation de confiance avec Dar Salaf est primordiale. A travers cette modeste contribution au développement de l’esprit d’entreprise de nos clients, Dar Salaf affirme sa volonté de se placer comme un acteur reconnu et parfois central dans le rôle de financement auquel nos clients aspirent. Il s’agit aussi de ce que nos indicateurs de performance reflètent la mobilisation et l’engagement de l’ensemble de nos équipes à l’égard de nos clients. Dar Salaf a su nouer une relation privilégiée et parfois même surmesure avec ses clients, relation qui lui vaut en retour une loyauté sans conteste. Il s’agit enfin de la volonté de Dar Salaf de s’adresser à ses partenaires financiers, les principales banques de la place, sans qui cette aventure ne pourrait exister. La confiance accordée par nos banques, à travers leurs concours au refinancement de nos activités, est l’expression même d’une relation privilégiée et de premier plan. En retour à cette confiance, nous avons porté notre capital social à 90 millions de Dirhams (contre 50 auparavant), reflet de notre volonté de renforcer encore plus la solidité financière de Dar Salaf. En 2009, Dar Salaf a su rester fidèle à ses valeurs de loyauté, de performance, d’engagement et d’éthique. Ces valeurs continueront de nous faire avancer en 2010, avec les mêmes ambitions. Au-delà de nos excellents fondamentaux, ce sont le dévouement des équipes de Dar Salaf qui nous permettront de relever les défis de demain et de réussir avec sérénité et confiance face aux challenges à venir.

Abdellah BENHAMIDA

DAR SALAF

5


Chiffres clés clés 2009 2009 Chiffres Produit net bancaire

Encours net En DH

En DH

450 000 -

413 216

400 000 350 000 -

422 585

38 492

40 000 -

339 016

35 000 -

300 000 -

30 000 -

250 000 -

25 000 -

200 000 -

20 000 -

150 000 -

15 000 -

100 000 -

10 000 -

50 000 -

5 000 -

0 -

42 988

45 000 -

2007

2008

0 -

2009

27 544

2007

90 000 80 000 -

22 805

24 000 16 000 -

21 852

73 212

70 000 60 000 50 000 -

12 703

48 602

40 000 -

12 000 -

30 000 -

8 000 -

20 000 -

4 000 0 -

95 064

100 000 -

En DH

20 000 -

10 000 -

2007

2008

0 -

2009

2007

2008

Indicateurs de performance 2007

2008

2009

14,2 %

17,4 %

21,5 %

Taux de contentialité *

1,8 %

1,7 %

2,2 %

PNB /encours

9,4 %

9,2 %

10,0 %

Coefficient d'exploitation **

21,6 %

18,7 %

15,7 %

Taux de rentabilité des fonds propres

35,4 %

45,2 %

29,8 %

Taux de couv des provisions

81,8 %

85,8 %

81,0 %

Ratio de solvabilité

* : Taux de Contentialité : Encours en Souffrance / Encours Brut ** : Coefficient d’Exploitation : Charges Générales d’Exploitation / PNB 6

2009

Fonds propres

En DH

Résultat net

2008

Rapport annuel 2009

2009


Rapport Rapport du du Conseil Conseil d’Administration d’Administration

7


Contexte International L’histoire révèlera un jour si la crise mondiale actuelle, déclenchée par l’effondrement du marché des prêts hypothécaires à risque aux Etats-Unis, a été la plus grande de toutes. Ce qui est sûr, c’est qu’elle a frappé la scène internationale avec une force et une amplitude encore inégalées à ce jour. Les pays ont réagi massivement et rapidement à la crise. Toutefois les principaux indicateurs macro-économiques ne nous incitent guère à la confiance. Le système économique mondial devra entamer des réformes structurelles importantes afin d’éviter qu’un tel scénario ne se reproduise à nouveau. La crise a placé sous les projecteurs un certain nombre de dossiers qui mûrissaient, notamment la fraude fiscale, les inégalités de revenu, la bonne gouvernance et la concurrence. Toutefois d’autres sujets – tels que la lutte contre la pauvreté et le changement climatique - qui étaient parmi les priorités de la plupart des pays il y a seulement un an, appellent eux aussi à des mesures urgentes. Sur le thème du changement climatique, tous s’accordent à dire que c’est l’un des plus grands défis auxquels l’économie mondiale est actuellement confrontée. L’urgence d’initiatives des pouvoirs publics dans ce domaine apparaît aujourd’hui primordiale, même si aucun vrai consensus international n’a été trouvé au dernier sommet de Copenhague. La crise grecque, dont les effets à long terme restent encore inconnus à ce jour, a montré à quel point il était impératif pour les pays de la zone Euro d’apporter une réponse d’une ampleur à la mesure de la gravité de la crise. Ce seront plusieurs centaines de milliards d’euros qui seront injectés dans l’économie grecque en vue de rassurer les marchés et de protéger la monnaie unique.

Contexte National Malgré le contexte international peu porteur et grâce aux bons résultats du secteur agricole (valeur ajoutée en hausse de 26,2%) et au raffermissement de la demande intérieure (avec notamment la hausse de 5,8% de la consommation finale nationale), le taux de croissance économique au Maroc ressort en 2009 à un niveau proche de celui de 2008, soit 4,9% après 5,6%. Cependant, la conjoncture internationale difficile n'a pas manqué d'affecter la demande étrangère adressée au Maroc, les secteurs orientés vers l'exportation ayant enregistré un ralentissement de leur activité. Il faut noter à cet égard la baisse de plus de 13,1% des exportations en 2009. De même, les autres opérations du Maroc avec l’extérieur se sont inscrites en recul : - 6,8% pour les recettes au titre des voyages, - 5,3% pour les envois de fonds effectués par les Marocains Résidant à l'Étranger et -26,1% pour les investissements et prêts privés étrangers. Au total, le compte courant de la balance des paiements rapporté au PIB ressort à - 4,5%. Par ailleurs, l'inflation, mesurée par l'indice annuel moyen des prix à la consommation a enregistré, en 2009, une augmentation de 1,8% par rapport à l'année 2008 (+ 5,9% en 2008) et le taux de chômage s'est établi à 9,1% en 2009 (13,8% en milieu urbain et 4% en milieu rural) contre 9,6% une année auparavant (14,7% en milieu urbain et 4% en milieu rural). Quant au solde budgétaire, après avoir dégagé un excédent de l'ordre de 0,4% du PIB en 2008, il a enregistré un déficit qui se situerait autour de 2,5% du PIB en 2009, suite à une baisse des recettes fiscales elle-même liée notamment à la crise économique qui a affecté les secteurs d'activités liés à la demande étrangère.

8

Rapport annuel 2009


Secteur du crédit à la consommation Le secteur du crédit à la consommation affiche une production nette de 16,1 milliards de Dirhams à fin décembre 2009, en diminution de 3,7% par rapport à 2008. L’encours sain à fin décembre 2008 s’est élevé à 34,7 milliards de Dirhams, en croissance de 8,2% par rapport à 2008. L’encours des créances en souffrance à fin décembre 2009 a représenté un total de 4,7 milliards de Dirhams en progression de 13,7 %. Celui-ci représente 12% de l’encours brut.

L’activité de DAR SALAF Au cours de l’exercice 2009, Dar Salaf a poursuivi sa stratégie commerciale, axée sur le crédit véhicule. Cette stratégie place Dar Salaf comme un acteur reconnu dans le financement de véhicules utilitaires en faveur d’artisans principalement ruraux (agriculteurs, transporteurs de marchandises, etc.) dans toutes les régions du Royaume, appuyé par un réseau de correspondants régionaux. La production 2009 de Dar Salaf s’est élevée à 250.459 milliers de Dirhams, dont 95% a été réalisé sur le financement de véhicules neufs et occasion. A fin 2009, l’encours net comptable s’est établi à 422.585 milliers de Dirhams. La production de crédits au titre de l’année 2009 s’inscrit en légère baisse de 9,9 %. Cette baisse s’explique par un recul des transactions automobiles ainsi qu’une plus grande sélectivité dans l’octroi des crédits. En ce qui concerne les crédits véhicules, la production s’est établie à 237.935 milliers de dirhams au 31.12.2009 contre 268.884 milliers de dirhams un an auparavant, soit une diminution de 11,5%. Les prêts personnels se sont quant à eux établis à 12.524 milliers de dirhams au 31.12.2009, contre 9.002 milliers de dirhams un an auparavant, soit une progression de 39%.

DAR SALAF

9


Au 31 Décembre 2009, la répartition des créances sur la clientèle s’établit comme suit En milliers de dirhams Créances Brutes sur la clientèle

Total

Crédits véhicules 95%

Prêts Personnels 21 609

430 244

408 635

Dont créances en souffrance

9 460

5 734

3 726

Provisions constituées

7 658

4 172

3 486

422 586

404 463

Créances nettes sur la clientèle

95,7%

18 123

5%

4,3%

L’encours net des créances sur la clientèle s’établit à 422.586 milliers de dirhams, contre 413.217 milliers de dirhams au 31 Décembre 2008, en progression de 9.369 milliers de dirhams. La répartition globale de l’encours, comparée à celle au 31 Décembre 2008, s’établit comme suit : En milliers de dirhams

Année 2009

Année 2008

Evolution

420 784

412 196

2,1%

9 460

7 182

31,7%

2,20%

1,71%

0,49 pts

430 244

419 379

2,6%

-7 658

-6162

24,3%

Taux de provisionnement

80,96%

85,79%

-4,83 pts

Encours net

422 586

413 217

2,3%

Encours sain Créances en souffrance % encours CS /encours brut Encours brut Provisions constituées

L’encours des créances en souffrance, dont le taux de contentialité reste extrêmement faible (2,20 % du total de l’encours brut), progresse de 2.278 milliers de dirhams. Les provisions constituées progressent de 6.162 milliers de dirhams à 7.658 milliers de dirhams, ce qui permet de maintenir le taux de couverture des provisions à un niveau particulièrement élevé, soit 80,96%.

10

Rapport annuel 2009


Les principaux indicateurs du compte de produits et charges se présentent comme suit :

En KMAD

Réalisations au 31 décembre 2009

2008

Evolution 2009 / 2008

Réalisations au 31 décembre 2007

TCAM 2007 / 2009

Produits d’intérêts

619 78,76

55 021,67

12,6%

40 987,40

14,8%

Charges d’intérêts

18 991,14

16 529,40

14,9%

13 443,00

12,2%

Produit Net Bancaire

42 987,62

38 492,27

11,7%

27 544,40

16,0%

259,41

3 411,55

-92,4%

267,42

-1,0%

6 757,31

7 197,48

-6,1%

5 946,14

4,4%

15,72%

18,70%

21,59%

-5,87 points

Résultat brut d’exploitation

36 489,72

34 706,34

5,1%

21 865,68

18,6%

R.B.E. hors éléments Exceptionnels

36 489,72

31 548,61

15,7%

21 865,68

18,6%

Dotations Provisions C.S.

2 785,68

1 692,29

64,6%

628,43

64,3%

Reprises sur Provisions C.S.

1 194,77

639,64

86,8%

743,11

17,2%

Dotations Nettes C.S.

1 590,91

1 052,65

51,1%

-114,68

NS

184,84

-77,45

NS

-58,05

NS

1 000,00

NS

Produits non bancaires Charges non courantes Charges d’exploitation Coefficient d’exploitation

Dotations Nettes Dérogatoires Produits non courants Charges non courantes

NS 1 000,00

NS

Résultat Courant Avant Impôts

34 713,97

34 731,14

0,0%

21 038,41

18,2%

Résultat Courant hors élém.Exceptionnels

34 713,97

31 573,41

9,9%

21 038,41

18,2%

Impôt sur les sociétés

12 861,95

11 925,82

7,8%

8 335,32

15,6%

Résultat net

21 852,02

22 805,32

-4,2%

12 703,09

19,8%

Résultat net hors éléments exceptionnels

21 852,02

19 231,78

13,6%

12 703,09

19,8%

DAR SALAF

11


- Le Produit Net bancaire évolue de 11,7 %, progression supérieure à celle de l’encours, en raison notamment de l’amélioration des conditions de refinancement. - Les charges générales d’exploitation diminuent de 6,1 %, évolution due notamment à des charges non récurrentes comptabilisées en 2008. Le coefficient d’exploitation s’améliore de 18,70 % à 15,72 %. - Le résultat net s’établit à 21.852 milliers de dirhams en progression de 13,6 % (hors éléments exceptionnels relatifs à une plus-value de cession d’immobilisations et reprise de provision pour investissement, comptabilisées en 2008). Pour mémoire, le résultat 2008 incluait un résultat non courant de 3.573 milliers de dirhams.

Les principales masses du bilan se présentent comme suit : En KMAD

31.12.2009

31.12.2008

31.12.2007

Encours net sur la clientèle

422 586

413 217

339 015

Immobilisations nettes

6 104

6 116

3 643

Autres actifs

2 406

1 937

1 056

Total actif

431 096

421 270

343 715

Dettes envers les établissements de crédit

300 907

289 050

239 982

Autres passifs

35 124

59 008

55 131

Fonds propres cumulés

95 064

73 212

48 602

431 096

348 058

295 113

Total passif

- Les immobilisations sont restées stables en 2009. Elles se composent principalement des locaux de l’agence commerciale et des bureaux du siège social. - En 2009, l’évolution des fonds propres est relative au résultat 2008 intégralement incorporé en réserves et en report à nouveau. Les fonds propres incluent également le résultat net de l’année 2009.

12

Rapport annuel 2009


Le conseil d’administration du 29 janvier 2010 a proposé à la prochaine Assemblée générale du 14 mai 2010 d’affecter le bénéfice de l’exercice 2009 de 21.852.016,81 dirhams comme suit :

Bénéfice net de l’exercice Dotation à la réserve légale 5% Solde Auquel s’ajoute le Report à nouveau disponible Total Distribution de Dividendes aux actionnaires à raison de 10 DH par action, soit pour les 500.000 actions Solde

21 852 016,81 DH 1 092 600,84 DH 20 759 415,97 DH 15 051,93 DH 20 774 467,90 DH 5 000 000,00 DH 15 774 467,90 DH

Auquel s’ajoutent : Les réserves facultatives

20 700 000,00 DH

Diverses autres réserves

1 000 000,00 DH

Prélèvement sur la réserve légale

2 525 532,10 DH

Total

40 000 000,00 DH

Réserve spéciale pour augmentation de capital

40 000 000,00 DH

Reliquat

0 DH

Le Conseil d’administration du 29 janvier 2010 a ainsi décidé de proposer à la prochaine Assemblée générale du 14 mai 2010 de porter le capital social de 50.000.000 dirhams à 90.000.000 dirhams par incorporation de réserves à hauteur de 40.000.000 dirhams.

DAR SALAF

13


Rapport Rapport des des commissaires commissaires aux aux comptes comptes

14


Rapport général des commissaires aux comptes Exercice du 1er janvier au 31 décembre 2009 C

onformément à la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, nous avons effectué l’audit des états de synthèse ci-joints de la société DAR SALAF, comprenant le bilan, le compte de produits et charges, l’état des soldes de gestion, le tableau des flux de trésorerie et l’état des informations complémentaires (ETIC) relatifs à l’exercice clos le 31 décembre 2009. Ces états de synthèse font ressortir un montant de capitaux propres et assimilés de KMAD 95.064 dont un bénéfice net de KMAD 21.852. Responsabilité de la Direction La direction est responsable de l’établissement et de la présentation sincère de ces états de synthèse, conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d’un contrôle interne relatif à l’établissement et la présentation des états de synthèse ne comportant pas d’anomalie significative, ainsi que la détermination d’estimations comptables raisonnables au regard des circonstances. Responsabilité de l’auditeur Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces états de synthèse sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d’éthique, de planifier et de réaliser l’audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d’anomalie significative. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l’auditeur, de même que l’évaluation du risque que les états de synthèse contiennent des anomalies significatives. En procédant à ces évaluations du risque, l’auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l’entité relatif à l’établissement et la présentation des états de synthèse afin de définir des procédures d’audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité de celui-ci. Un audit comporte également l’appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l’appréciation de la présentation d’ensemble des états de synthèse. Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.

DAR SALAF

15


Opinion sur les états de synthèse Nous certifions que les états de synthèse cités au premier paragraphe ci-dessus sont réguliers et sincères et donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et du patrimoine de la société DAR SALAF au 31 décembre 2009 conformément au référentiel comptable admis au Maroc. Vérifications et informations spécifiques Nous avons procédé également aux vérifications spécifiques prévues par la loi et nous nous sommes assurés notamment de la concordance des informations données dans le rapport de gestion du Conseil d’administration destiné aux actionnaires avec les états de synthèse de la société. Le 9 mars 2010. Les commissaires aux comptes

Price Waterhouse A. Bidah Associé

16

Rapport annuel 2009

M. Rais Expert comptable


Comptes Comptes de de l’exercice l’exercice 31 décembre décembre 2009 2009 clos clos lele31

DAR SALAF

17


Comptes Comptes de de l’éxercice l’éxercice 31 decembre decembre 2009 2009 clos clos lele 31 Bilan ACTIF

Notes

Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public

31.12.08

35 053,22

66 638,55

Créances sur les établissements de crédit et assimilés

1

656 074,80

849 472,02

Créances sur la clientèle

2

422 585 536,60

413 216 800,05

Autres actifs

3

1 409 670,93

715 509,40

Titres de participation et emplois assimilés

4

305 500,00

305 500,00

84 024,12

33 304,74

6 019 793,69

6 082 782,75

431 095 653,36

421 270 007,51

Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles

5

TOTAL ACTIF PASSIF

Notes

31.12.09

31.12.08

Dettes envers les établissements de crédit et assimilés

6

300 907 240,43

289 049 855,22

652 169,39

813 165,67

Dépôts de la clientèle Autres passifs

7

33 726 610,83

57 634 214,84

Provisions réglementées

8

745 526,32

560 682,20

Réserves et primes liées au capital

9

23 197 037,65

406 771,76

Capital

9

50 000 000,00

50 000 000,00

Report à nouveau (+/-)

9

15 051,93

0,00

Résultat net de l'exercice (+/-)

9

21 852 016,81

22 805 317,82

431 095 653,36

421 270 007,51

TOTAL PASSIF

18

31.12.09

Rapport annuel 2009


Comptes de Produits et Charges En MAD

31.12.09

31. 12.08

61 681 110,30

54 668 207,83

19 857,50

19 735,33

277 795,46

333 724,99

Produits d'exploitation bancaire

61 978 763,26

55 021 668,15

Intérêts et charges assimilées sur crédits

-18 679 194,17

-16 304 866,09

-311 950,65

-224 529,93

-18 991 144,82

-16 529 396,02

42 987 618,44

38 492 272,13

259 410,51

3 411 547,32

-2 264 029,45

-1 944 675,34

-83 104,13

-155 975,34

-3 229 382,76

-3 606 434,36

Autres charges générales d'exploitation

-700 620,00

-1 079 319,00

Dotations aux amortissements

-480 169,68

-411 079,72

-6 757 306,02

-7 197 483,76

15,72%

18,70%

-2 691 182,42

-1 679 350,01

-94 495,87

-12 935,76

Autres dotations aux provisions

-263 329,41

-78 824,32

Dotations aux provisions et pertes sur cr. irrécouvrables

-3 049 007,70

-1 771 110,09

1 194 768,30

627 075,98

0,00

12 566,00

78 485,29

156 270,24

1 273 253,59

795 912,22

Intérêts sur opérations avec la clientèle Produits sur titres de propriété Commissions sur prestations de service

Autres charges bancaires Charges d'exploitation bancaire Produit net bancaire (PNB) Produits d'exploitation non bancaire Charges de personnel Impôts et taxes Charges externes

Charges générales d'exploitation Coefficient d'exploitation Dotations aux provisions sur créances en souffrance Pertes sur créances irrécouvrables

Reprises de provisions pour créances en souffrance Récupérations sur créances amorties Autres reprises et provisions Reprises de provisions et récupérations sur créances Produits non courants

1 000 000,00

Charges non courantes Résultat avant impôts

34 713 968,82

34 731 137,82

Impôt sur les sociétés

-12 861 952,00

-11 925 820,00

21 852 016,82

22 805 317,82

Résultat net de l'exercice

DAR SALAF

19


Etats des soldes de gestion du 01.01.2009 au 31.12.2009 I . Tableau de formation des résultats (T.F.R) En MAD

31.12.09

31.12.08

+ Intérêts et produits assimilés

61 681 110,30

54 668 207,83

- Intérêts et charges assimilées

18 679 194,17

16 304 866,09

MARGE D'INTERET

43 001 916,13

38 363 341,74

+ Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location

0,00

0,00

- Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location

0,00

0,00

Résultat des opérations de crédit-bail et de location

0,00

0,00

+ Commissions perçues

277 795,46

333 724,99

- Commissions servies

311 950,65

224 529,93

Marge sur commissions

-34 155,19

109 195,06

19 857,50

19 735,33

42 987 618,44

38 492 272,13

+ Autres produits d'exploitation non bancaire

259 410,51

3 411 547,32

- Autres charges d'exploitation non bancaire

0,00

0,00

6 757 306,02

7 197 483,76

RESULTAT BRUT D'EXPLOITATION

36 489 722,93

34 706 335,69

+ Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance

1 590 910,00

1 052 643,79

184 844,12

-77 445,92

34 713 968,81

33 731 137,82

0,00

1 000 000,00

- Impôt sur les résultats

12 861 952,00

11 925 820,00

RESULTAT NET DE L'EXERCICE

21 852 016,81

22 805 317,82

+ Divers autres produits bancaires PRODUIT NET BANCAIRE

- Charges générales d'exploitation

+ Autres dotations nettes des reprises aux provisions RESULTAT COURANT RESULTAT NON COURANT

20

Rapport annuel 2009


II - Capacité d'Autofinancement CAPACITÉ D’AUTOFINANCEMENT

31.12.09

31.12.08

+ RESULTAT NET DE L'EXERCICE

21 852 016,81

22 805 317,82

+ Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations incorporelles et corporelles

480 169,68

411 079,72

+ Dotations aux provisions réglementées

263 329,41

78 824,32

78 485,29

156 270,24

- Plus-values de cession sur immobilisations incorporelles et corporelles

0,00

3 157 724,04

- Reprises de subventions d'investissement reçues

0,00

1 000 000,00

22 517 030,61

18 981 227,58

0,00

0,00

22 517 030,61

18 981 227,58

- Reprises de provisions

+ CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT - Bénéfices distribués + AUTOFINANCEMENT

DAR SALAF

21


Notes sur sur Notes les comptes comptes les de l’exercice l’exercice 2009 2009 de

22


1 - Créances sur les établissements de crédit et assimilés Ces créances correspondent aux comptes créditeurs de Dar Salaf chez les banques pour un montant de 656 milliers de dirhams au 31 décembre 2009.

2 - Créances sur la clientèle Les créances sur la clientèle représentent l’encours net des créances sur la clientèle pour un montant total de 422.586 milliers de dirhams. L’encours brut des dites créances s’élève quant à lui à 430.243 milliers de dirhams, incluant des créances en souffrance pour un montant de 9.459 milliers de dirhams, provisionnées à hauteur de 81% soit 7.658 milliers de dirhams. Le taux de contentialité, rapport entre les créances en souffrance et l’encours brut, s’établit à 2,2%.

3 - Autres actifs Les autres actifs se composent d’agios d’escompte réglés à la banque mais non encore échus pour un montant de 615 milliers de dirhams, de taxe sur la valeur ajoutée à récupérer à hauteur de 287 milliers de dirhams et divers autres débiteurs à hauteur de 508 milliers de dirhams.

4 - Titres de participation et assimilés Il s’agit de la participation de Dar Salaf dans la Banque Populaire de Casablanca pour un montant de 305 milliers de dirhams.

5 - Immobilisations corporelles Ce poste inclut les éléments destinés à servir de façon durable la société. Il est constitué principalement des immeubles d’exploitation, du mobilier de bureau, du matériel informatique et roulant, ainsi que des agencements et aménagements divers.

6 - Dettes envers les établissements de crédit et assimilés Ce poste représente l’ensemble des crédits à vue et à terme contractés par Dar Salaf auprès du système bancaire. Ces dettes se répartissent comme suit : * Dettes à vue

2.003 KMAD

* Dettes à terme

298.904 KMAD

DAR SALAF

23


7 - Autres passifs Ils s’établissent à 33.727 milliers de dirhams et incluent essentiellement la TVA due à hauteur de 570 milliers de dirhams, le reliquat de l’impôt sur les sociétés au titre de l’exercice à hauteur de 936 milliers de dirhams, les financements en cours dans l’attente de prise de garanties notamment le nantissement sur les véhicules financés à hauteur de 26.332 milliers de dirhams et divers autres créditeurs.

8 - Provisions réglementées Il s’agît des provisions constituées dans le cadre des amortissements dérogatoires d’immobilisations corporelles.

9 - Capitaux propres En milliers de dirhams Réserve légale Réserves facultatives Diverses autres réserves Capital Report à nouveau

24

Rapport annuel 2009

31.12.2009 1.497 20.700 1.000 50.000 15

Résultat net

21.852

Capitaux propres

95.064


Résolutions Résolutions de de l’Assemblée l’Assemblée Générale Générale Ordinaire Ordinaire du du 14 14 mai mai 2010 2010

25


Résolutions de de l’Assemblée l’Assemblée Résolutions Générale Ordinaire Ordinaire Générale du 14 mai 2010 Première résolution L’Assemblée Générale , après avoir entendu la lecture des rapports du Conseil d’Administration et des Commissaires aux comptes, approuve les états de synthèse arrêtés à la date du 31 décembre 2009, tels qu’ils ont été présentés, ainsi que les opérations traduites dans ces comptes ou résumées dans ces rapports. En conséquence, elle donne aux Administrateurs et aux Commissaires aux comptes quitus entier et sans réserve de l’exécution de leurs mandats pour ledit exercice.

Deuxième résolution L’Assemblée Générale décide, sur proposition du Conseil d’Administration, d’affecter le bénéfice de l’exercice 2009 de 21.852.016,81 Dirhams comme suit :

Bénéfice net de l’exercice Dotation à la réserve légale 5% Solde Auquel s’ajoute le Report à nouveau disponible Total Distribution de Dividendes aux actionnaires à raison de 10 DH par action, soit pour les 500.000 actions Solde

21.852.016,81 DH 1.092.600,84 DH 20.759.415,97 DH 15.051,93 DH 20.774.467,90 DH 5.000.000,00 DH 15.774.467,90 DH

Auquel s’ajoutent : Les réserves facultatives

20.700.000,00 DH

Diverses autres réserves

1.000.000,00 DH

Prélèvement sur la réserve légale

2.525.532,10 DH

Total

40.000.000,00 DH

Réserve spéciale pour augmentation de capital

40.000.000,00 DH

Reliquat

26

Rapport annuel 2009

0 DH


Troisième résolution L’Assemblé Générale, après avoir entendu la lecture du rapport spécial des Commissaires aux comptes mentionnant l’existence d’une convention entre la Société et un Administrateur de la nature de celles visées par la loi n°17-95, en prend acte purement et simplement.

Quatrième résolution L’Assemblée Générale décide de renouveler pour une durée de trois exercices (2010, 2011 et 2012), les mandats des commissaires aux comptes, sous réserve d’agrément par Bank Al Maghrib conformément à la règlementation en vigueur : - Monsieur Mohamed RAIS, Expert Comptable, - Price Waterhouse, représenté par Monsieur Aziz BIDAH

Cinquième résolution L’Assemblée Générale donne tous pouvoirs au porteur d’un original, d’une copie ou d’un extrait du procès-verbal de la présente pour accomplir toutes les formalités légales.

DAR SALAF

27


Rapport et Résolutions du Conseil d’Administration de l’Assemblée Générale Extraordinaire du du 14 14 Mai Mai 2009 2009

28

Rapport annuel 2009


Rapport du du Conseil Conseil Rapport d’Administration àà l’Assemblée l’Assemblée d’Administration Générale Extraordinaire Extraordinaire Générale du 14 Mai 2009 Messieurs,

N

ous vous avons réunis en Assemblée Générale Extraordinaire afin de vous soumettre un projet d’augmentation de capital de notre société par incorporation de réserves. Nous avons pensé, en effet, que cette augmentation de capital est nécessaire afin de nous permettre de consolider la situation de nos fonds propres et de faciliter le développement de notre société. Votre Société disposant de réserves suffisantes, nous vous proposons une augmentation du capital social d’un montant de 40.000.000 (Quarante Millions) de Dirhams ce qui aura pour effet de porter le capital de la Société de 50.000.000 à 90.000.000 Dirhams. Cette augmentation de capital serait réalisée par incorporation au capital de la somme prélevée sur la réserve spéciale pour augmentation de capital dont le montant s’élève à ce jour à la somme de 40.000.000 Dirhams. Cette augmentation de capital serait réalisée par voie de création de 400.000 (Quatre cent mille) actions nouvelles, entièrement libérées, d’une valeur nominale de 100 (cent) Dirhams chacune, qui serait attribuées gratuitement aux actionnaires actuels à raison de quatre (4) actions nouvelles pour cinq (5) actions anciennes. Les actions nouvelles pourraient être créées jouissance du jour d’ouverture de l’exercice en cours, soit au 1er janvier 2010. Ce projet a été soumis à votre Conseil d’Administration qui l’a approuvé lors de sa séance en date du 29 janvier 2010. Nous vous demanderons donc de bien vouloir décider de ces opérations, de la modification corrélative des Statuts, et conférer les pouvoirs nécessaires à votre Conseil en vue de leur réalisation et voter le texte des résolutions dont nous allons maintenant vous donner lecture.

Fait à Casablanca, le 29 janvier 2010 Le Président du Conseil d’Administration Abdellah Benhamida

DAR SALAF

29


Résolutions de de l’Assemblée l’Assemblée Résolutions Générale Extraordinaire Extraordinaire Générale du 14 mai 2010 Première résolution L’Assemblée Générale, après avoir entendu la lecture du rapport du Conseil, constatant que le capital est entièrement libéré, décide d’augmenter le capital social qui est de 50.000.000 Dirhams divisé en 500.000 actions de 100 Dirhams chacune, entièrement libérées, d’une somme de 40.000.000 Dirhams et de le porter ainsi à 90.000.000 Dirhams. Cette augmentation de capital sera réalisée par incorporation au capital de pareille somme prélevée sur la réserve spéciale pour augmentation de capital social de 40.000.000 Dirhams et la création de 400.000 actions nouvelles, entièrement libérées, d’une valeur nominale de 100 DH chacune, qui seront attribuées gratuitement aux actionnaires actuels à raison de quatre (4) actions nouvelles pour cinq (5) actions anciennes. Les actions nouvelles seront assimilées aux actions anciennes et porteront jouissance au 1er Janvier 2010.

Deuxième résolution En conséquence de la résolution qui précède et sous réserve de l’accomplissement des formalités légales, l’Assemblée Générale décide de modifier comme suit l’article 8 des statuts : « ARTICLE 8 – CAPITAL SOCIAL Le capital social est fixé à la somme de 90.000.000 (Quatre vingt dix Millions) de Dirhams. IL est divisé en 900.000 (Neuf cent mille) actions de 100 (Cent) Dirhams chacune, numérotées de 1 à 900.000. »

Troisième résolution Sur proposition du Conseil d’Administration, l’Assemblée Générale extraordinaire adopte une nouvelle rédaction des statuts intégrant les dispositions de la loi n°20-05 promulguée par le Dahir n°108-18 du 23 mai 2008, ayant modifié la loi n°17-95 relative aux sociétés anonymes, ainsi que les dispositions du Dahir portant promulgation de la loi n°34-03 du 15 Moharrem 1427 (14 février 2006) relative aux établissements de crédits et organismes assimilés et des textes pris pour son application.

Quatrième résolution L’Assemblée Générale donne tous pouvoirs au porteur d’un original, d’une copie ou d’un extrait du présent procès-verbal aux fins d’accomplir toutes les formalités de dépôt, de publicité et autres qu’il lui appartiendra.

30

Rapport annuel 2009


207, Boulevard Zerktouni, Casablanca TĂŠl.: 05 22 36 10 00 (L.G) Fax : 05 22 36 46 25 E-mail : contact@dardalaf.ma


rapport annuel 2010