Issuu on Google+

EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 1

AU JE M’A MA BO GA NN ZIN E E p.

N°203 - Juin 2010 Prix au numéro : 20€

ENTRETIEN JACQUES TENENHAUS FORMES & SCULPTURES

50

LE

MAGAZINE

DU

MARKETING POINT DE VENTE

Grand prix de la création Là haut par IDD

Popai Awards

Tous

les lauréats

2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 2


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 3

SOMMAIRE [ 14 [ 16 [ 20 [ 21 [ 22 [ 23 [ 25 [ 42 [ 45 [ 48 [ 6

Le point sur La série limitée comme événement pour les marques

Formation Les jeunes talents de la PLV - Une édition très glamour

Entretien

Eric Delemazure Rédacteur en chef

EDITO Je m’abonne à EuroPV Magazine

avec Jacques Tenenhaus, Formes & Sculptures

Gro plan Lounges d’exception pour Dom Pérignon

Merchandising La nouvelle approche de Bel France

Salon Une fréquentation en hausse pour le salon MPV

Salon Une offre variée pour Euroshop en 2011

Spécial Popai Awards 2010 Tous les lauréats de cette édition

Concept store

Vous êtes très nombreux à me faire part de votre satisfaction à la lecture de ce magazine et de vos encouragements à poursuivre l’aventure. Je vous en remercie. Notre principal objectif est de vous apporter les outils nécessaires au développement et à la réussite de votre activité. Cependant, les récents déboires de la presse magazine gratuite posent une question fondamentale : la presse professionnelle doit-elle être gratuite ? La réponse est NON, le modèle économique basé sur les seules recettes publicitaires n’est pas viable. Et notre magazine doit atteindre rapidement la barre des 3 000 abonnés pour garantir la qualité du contenu, poursuivre son développement et satisfaire ses 6 000 lecteurs.

Oxybul, une nouvelle enseigne de ÏdGroup

Promotion des ventes Les tendances publicitaires et promotionnelles 2010

En question Révolution juridique dans la promotion des ventes ?

EUROPV Magazine est édité par GFB Éditions 310 Bd Clemenceau - 59700 Marcq-en-Barœul - France Tél : +33 (0)3 20 65 15 94 ● Fax : +33 (0)3 20 89 57 68 Directeur de la Publication - Rédacteur en Chef : Eric Delemazure Rédaction : Johara Boukabous ● +33 (0)6 27 10 48 22 ● email : info@europv.com Régie Publicitaire : BuzzMedia Loubna Bousalham - 06 20 43 88 60 ● email : commercial@europv.com PAO : Mathieu Bessot et Perrine Van Cornewal - 03 20 72 62 56 ● email : pao@europv.com Imprimé par lʼImprimerie de Champagne (52) Prix de lʼabonnement pour 4 numéros : 115 € TTC Prix de lʼabonnement pour lʼétranger : 135 € TTC Lʼenvoi de tout texte, photo ou document implique lʼacceptation par lʼauteur de leur libre publication dans le journal. Les marques citées par EuroPV Magazine le sont dans un but informatif. Dépôt légal : juin 2010 - N° ISSN : 0245-8438

Plus que jamais la presse pro a besoin de votre soutien… et de votre abonnement. Alors, sans attendre, rendez-vous sur le site www.europv.com et laissez-vous guider. Ou adressez-nous le bulletin d’abonnement présent en page 50 de ce magazine. Et pour remercier votre fidélité, j’aurais le plaisir de vous adresser un cadeau de bienvenue. Je compte sur vous et je vous en remercie. Bonne lecture PS : 96€ ht… moins de 2€ par semaine… pour bénéficier en plus d’un accès privilégié au site www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

4

30/06/10

18:59

Page 4

En Bref ]

INTERMARCHÉ

CHOISIT LES PLAQUES ACRYLIQUES

POUR LED ALTUGLAS® L’enseigne française a retenu en Europe les plaques acryliques nouvelle génération Altuglas® Black & White LED System pour ses enseignes lumineuses. Les tubes traditionnels, gourmands en énergie, sont en voie de disparition dans les enseignes lumineuses. Ce sont désormais des LEDs – diodes électroluminescentes – qui les remplacent peu à peu. Altuglas International a accompagné cette évolution avec le lancement de la gamme Altuglas® LED System en 2008 et la nouvelle solution technique proposée à Intermarché fin 2009. Intermarché a fait le

choix du développement durable en retenant la solution technique apportée par Altuglas International. La nouvelle plaque Altuglas® Black & White LED System permet de réduire de plus de 50% la consommation d’énergie de l’enseigne lumineuse par rapport à l’Altuglas® Black & White standard. “Concilier économie d’énergie et identification d’un magasin de jour comme de nuit avec un rendu homogène est un challenge réussi par les magasins Intermarché, souligne Antoine Bartone, adhérent en charge des enseignes chez Les Mousquetaires. La solution technique choisie est économique et nous permet de réduire concrètement de 50 % notre facture d’électricité par rapport à des enseignes traditionnelles déjà équipées en LED. 1000 sites français Intermarché dans un premier temps sont concernés par cette solution technique”.

[ www.altuglasint.com ]

TINTAMAR :

UN SHOP IN SHOP À SON IMAGE La marque de sacs et accessoires basée à La Rochelle a ouvert en mars son premier shop in shop dans la plus importante chaîne de grands magasins belge, Galleria INNO à Bruxelles. Déjà présente en Belgique au travers d’un réseau de magasins détaillants haut de gamme en cadeaux/design et maroquinerie, la marque française, créatrice d’Intelligent Daily Bags, s’est offert un espace sur-mesure de 15 m2 pour présenter son identité et ses nombreuses espèces de sacs. Un mobilier en bois créé spécialement invite les clients à entrer dans l’univers Tintamar, une île classée réserve naturelle d’espèces de sacs pensés pour faciliter la vie… Ce “territoire de

EuroPV magazine - Juin 2010

création” au cœur de la Galleria INNO est l’occasion pour elle de toucher une clientèle internationale et d’asseoir sa notoriété. Tintamar et Galleria INNO envisagent à terme un déploiement sur cinq autres sites à Bruxelles, Anvers, Liège et Charleroi.

[ www.tintamar.com ]


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 5


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

6

30/06/10

18:59

Page 6

Le Point sur ]

Vitirine Cointreau du magasin Lavinia par Catherine Malandrino

LA SÉRIE LIMITÉE COMME

ÉVÉNEMENT

POUR LA

MARQUE Quoi de plus attrayant que de renouveler le packaging d’un produit afin de susciter à nouveau l’intérêt du consommateur. Et ce, particulièrement lors du moment crucial de l’achat en point de vente. Afin de créer l’événement, les séries limitées et packagings d’exception permettent de braquer les projecteurs sur un produit donné. Ainsi Christophe Pradère, directeur général de l’agence BETC Design a évoqué le cas des spiritueux et plus particulièrement, la collaboration entre la marque Remy Cointreau et la styliste Catherine Malandrino au cours d’une conférence le mercredi 2 juin dernier au sein du salon Pack & Gift à Paris.

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 7

7

Depuis la mise en place de la loi Evin en 1991 et l’interdiction des campagnes publicitaires télévisées pour les alcools, les collaborations entre spiritueux et designers ce sont multipliées. Distribués à la fois en en points de ventes (du magasin spécialisé à l’hypermarché) ou dans les cafés, restaurants et boites de nuit, les alcools ont de multiples occasions de communiquer. La série limitée permet une communication originale et qualitative en faisant appel à quatre leviers stratégiques. Un levier patrimonial qui entretien et construit le patrimoine de la marque à travers, entres autres des séries limitées. Un levier temporalité qui place la marque dans l’actualité (collaboration entre Chivas et les couturiers britanniques Alexander McQueen et Vivienne Westwood). Un levier rituel pour offrir une expérience ritualisée de la marque et scénariser l’usage du produit. Le champagne est par exemple consommable à de multitude d’occasions de l’apéritif, au repas, jusqu’en boite de nuit. Enfin, la série limitée permet d’utiliser un levier de cobranding comme pour le Champagne Rose Piper Heidsieck et la marque de haute couture Viktor & Rolf. Il s’agit en fait de créer une offre d’exception.

Christophe Pradère, Directeur général, BETC Design

Bouteille de Cointreau en édition limitée

La bouteille de Cointreau comme objet glamour Pour le cas de la marque Cointreau avec laquelle à collaborer l’agence BETC Design, le défi était de transformer la bouteille un véritable objet collector pour la maison, que le consommateur aurait envi de garder. Cet alcool est en effet très spécifique : il ne s’utilise que comme ingrédient de cocktail. Il n’y donc pas d’innovation particulière à apporter au produit. La nouveauté doit donc obligatoirement passer par le packaging. La collaboration avec la créatrice de mode française Catherine Malandrino s’est donc naturellement tournée vers le choix d’une bouteille de Cointreau élégante et glamour aux couleurs du drapeau américain et de la statue de la liberté newyorkaise, ville d’adoption de la styliste. L’évocation de la Grande Pomme est également utilisée comme clin d’œil au célèbre Metropolitan dans lequel le Cointreau est roi, cocktail favoris des héroïnes de la série basée à New-York, Sex and the City. Pour cette collaboration événementielle un display spécial a été créé dans des magasins sélectifs comme Colette à Paris, de plus que des têtes de gondole pour les duty free. Non seulement cette série limitée s’est écoulée très rapidement, mais la marque a comptabilisé pour plus de 2 millions de retombées presse à la suite de cette événement. Une collaboration gagnante.

[ www.betcdesign.fr ]


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

8

30/06/10

18:59

Page 8

En Bref ] UNE SECONDE VIE POUR LES

“TEXTILES COMMUNICANTS” L’agence de Fab, imprimeur numérique sur textile, lance REC TEX afin de réduire l’impact de son activité sur l’environnement. Cette filière de recyclage textile prend la forme de sacs façonnés par des travailleurs en situation de handicap. Spécialiste de l’affichage évènementiel qui génère énormément de déchets, l’Agence de Fab a mis en place un système de collecte gratuit auprès de leurs clients annonceurs pour éviter que sa production ne finisse à la poubelle après usage. Les “textiles communicants” sont collectés en fin d’opération de communication soit grâce à des containers dédiés ou par un système d’enveloppe T. Les déchets ainsi récupérés sont ensuite acheminés vers l’ESAT

(Etablissement de Service et d’Aide par le Travail) de Hautefeuille (77) pour être réutilisés en tant que matière première. Tous les sacs REC TEX sont façonnés à la main dans les ateliers de l’ESAT. Chaque pièce est unique car découpées aléatoirement dans des visuels publicitaires. La gamme de sacs se compose de six modèles différents, de la petite pochette à la besace pour ordinateur sans oublier le sac de course pour éviter la consommation de sacs plastiques. Les différents modèles sont tous testés en amont par les collaborateurs de l’Agence de Fab pour garantir leur solidité et leur fonctionnalité.

[ www.lagencedefab.com ]

LES DERNIÈRES

TENDANCES MONDIALES Depuis plus de 40 ans, le GIC (Global In-Store Communication) se réunit annuellement afin d’analyser les tendances actuelles et futures de la publicité sur le lieu de vente. Bilan de la réunion 2010 qui s’est déroulée du 5 au 9 avril dernier à Dubaï. Cette année 17 entreprises originaires de 16 pays se sont réunies début avril à Dubaï. Le but de cette assemblée : partager informations et expériences sur des nouveaux projets dans la sphère de la communication sur le point de vente. Tendances, nouvelles technologies, design innovants, les membres du GIC ont pu discuter de la santé du marché. Cette année, la réunion annuelle a été organisée par Merlun Group dirigé par Joe Sahyoun. “Cette réunion représente un événement exceptionnel pour notre industrie. Elle se déroule sous forme de brainstormings et s’enrichit des expériences des professionnels”, déclare Joe Sahyoun.

DE LA PLV Une pression croissante sur les prix Chaque entreprise a expliqué dans un premier temps le bilan des mois écoulés, la situation économique du pays et présenté leurs dernières réalisations concrètes. Chacun d’entre eux a ensuite présenté les displays les plus aboutis en expliquant leurs démarches, les impératifs techniques et les innovations apportées. Une tendance émerge clairement : l’exigence de la part des annonceurs de solutions à la fois simple et permettant un gain de place. L’accent est mis sur la réduction des coûts, la praticité, l’économie au niveau de la logistique et la facilité de pose, le recyclage. Les réalisations pouvaient comporter des éléments en carton faciles à assembler puis à démonter. D’autres projets plus permanents en multimatériaux ont été également présentés. On remarque cependant l’émergence croissante de nouvelles méthodes marketing comme le co-branding, des corners de marque ou du cross-merchandising.

[ www.gicweb.com ]

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 9

9

GRANDE DISTRIBUTION : DONNÉES ET ANALYSE DES CAMPAGNES Le Site Marketing publie la huitième édition du PanoTrade®, document référence sur l’activité hors Media et Media de la grande distribution en France. Le PanoTrade® 2010 réalisé par Le Site Marketing et Yacast, propose de manière exhaustive des données sur l'activité Hors Media et Media des 17 principales enseignes de la grande distribution en France (hypermarchés, supermarchés, et hard discount). Pour la première fois, Le Site Marketing a fait appel à des experts pour apporter leurs éclairages et leurs partis-pris :

MEDIA ET HORS-MEDIA François Laurent, sémiologue, fondateur de ConsumerInsight & co-président de l’ADETEM, Thierry Spencer, vice-président marketing & co-fondateur de Testntrust, Frank Rosenthal, Fondateur de FRC & auteur d’ouvrages sur le marketing et le commerce, et François Liénart, Directeur de Yacast. En 2009, ce sont 1,554 M€ (-2,43% vs. 2008) qui ont été investis : le Hors Media (catalogues, bannières Web, PLV terrain, programmes relationnels) représente encore fin 2009, 81% des investissements communication totaux. Grâce à ses leviers directs et la proximité avec les consommateurs, le hors Media semble rester le plus efficace pour créer du trafic et donc augmenter les ventes. Côté prospectus, le nombre d’opérations nationales s’établit à 1 209 en 2009. Cette hausse de 3,1% de la diffusion par rapport à 2008, s’accompagne cependant d’une baisse de la pression promotionnelle en catalogue de -5,2%, en raison d’une baisse du nombre de produits présentés. L’année 2009 aura été celle de la guerre sur le front des prix, dans un contexte de crise économique. Le pouvoir d’achat restera au centre des préoccupations des Français encore cette année au moins.

[ www.lesitemarketing.com ]

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

10

30/06/10

18:59

Page 10

En Bref ] UN PACKAGING VERT ET INNOVANT PAR STI GROUP L’entreprise allemande collabore au lancement du livre “Green production technologies” en créant un emballage composé d’OLED (LED bio) à énergie solaire. Nous entrons dans un monde où les nouvelles technologies doivent participer au développement durable. C’est en Allemagne, leader européen en ce qui concerne les problématiques vertes, que vient de sortir “Green production technologies”, recueil d’innovations durables venues d’Outre-Rhin. STI Group, une des entreprises leaders dans le secteur du packaging a contribué à ce lancement en créant et en réalisant une édition limitée d’un étui de livre hors du commun pour cet ouvrage. La particularité de cet emballage vert : une OLED (c'est-à-dire une LED Bio) à énergie solaire qui illumine une partie de l’étui. La technologie OLED se caractérise par son extrême efficacité énergétique. Le livre lui-même est composé de papier bio fabriqué à partir de bois labélisé FSC. STI Group s’est également chargé de l’assemblage des composants du livre. “Prendre part dans ce projet d’avenir fait partie de la philosophie de l’innovation de notre entreprise, souligne Dr. Frank Ohle, Président du conseil d’administration de STI Group. Parallèlement, nous sommes fiers de collaborer à cet engagement de viabilité puisque au sein même de notre entreprise nous nous efforçons d’apporter une harmonie entre écologie et économie”.

[ www.sti-group.com ]

LE RENDEZ-VOUS DES PROFESSIONNELS DE LA COMMUNICATION VISUELLE

S’ORGANISE Le salon Viscom Paris 2010, rendez-vous des professionnels de la communication visuelle, ouvrira ses portes du 21 au 23 septembre prochain au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte (hall 8). La surface d’exposition brute atteint 15 000 m² ; côté fréquentation, 15 000 professionnels provenant de 80 pays sont attendues. Viscom Paris 2010 reste structuré en quatre grands secteurs d’activité. Segmentation qui a fait ses preuves lors de la précédente édition puisqu’elle a permis de renforcer les messages dédiés aux acheteurs/utilisateurs finaux et aux prescripteurs, et aussi de valoriser la diversité du marché. Les deux espaces dédiés à la

EuroPV magazine - Juin 2010

communication audiovisuelle dynamique, “Digital Media By Viscom®”, et à la mise en scène d'applications innovantes, “Imag’in by Viscom®”, sont également reconduits. Le mercredi 22 septembre une grande soirée est prévue, “ la Viscom Night ” pour tous les acteurs du marché qu’ils soient exposants, utilisateurs, ou prescripteurs. De nombreuses innovations seront présentées, les plus attendues concernent la communication durable (comme l’impression UV, alternative à l’impression jet d’encre) et l’impression textile, pour remplacer l’impression sur bâche (support qu’il faut recycler).

[ www.viscom-paris.com ]


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 11

11

SALON EMBALLAGE 2010 : CRÉATION D’UN COMITÉ

“PACK EXPERTS” En perpétuelle évolution, le secteur de l’emballage nécessite une analyse permanente afin de mieux identifier les attentes des marchés utilisateurs. Ainsi les organisateurs du salon EMBALLAGE 2010 ont créé en mars dernier le Comité Pack Experts. Ce Comité rassemble, pour la première fois, dix grands experts, issus des groupes internationaux parmi les plus importants dans leurs secteurs (Alimentaire, Santé, Hygiene Beauté, Distribution, Biens industriels…), ainsi qu’ECO EMBALLAGES. Le Comité Pack Experts, réuni le 1er avril dernier à Paris a défini les critères qui distingueront les innovations 2010 des fabricants d’emballages, de machines et services d’EMBALLAGE 2010. Porteurs de solutions, tout en étant révélateurs d’évolutions, les emballages du nouveau millénaire doivent proposer avant tout de l’intelligence : informer, protéger, rendre service, séduire, transporter… Les marques attendent désormais des emballages, une performance basée sur les 3 piliers de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) : la dimension économique à travers la valeur ajoutée et les solutions efficaces pour l’entreprise ; la dimension environnementale grâce à des alternatives justes et responsables pour l’environnement ; la dimension sociale pour des usages, un sens et de l’ergonomie au service de l’individu.

[ www.emballageweb.com ]

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

12

30/06/10

18:59

Page 12

En Bref ]

CONCOURS PACK&GREEN :

L’ECOSFIDEL PACK

RÉCOMPENSÉ Pack & Gift, le salon de l’emballage et du cadeau promotionnel s’est achevé jeudi 3 juin dernier. Pour la première année, le concours Pack & Green été à l’honneur.

Celine Pierret, Cosfidel Group (à droite) lors de la remise du prix Pendant deux jours, 37 articles issus du secteur de l’objet et de l’emballage ont été présentés aux visiteurs sur l’espace dédié au concours Pack & Green à Paris, Porte de Versailles. Tous les participants à cet événement ont proposé des produits recyclés ou recyclables, mêlant design et ingéniosité à un jury de professionnels. Et le grand gagnant de cette première édition est l’Ecosfidel pack conçu par Cosfidel Group. Cet étui en PET régénéré à 85% dont un bilan carbone affiche – 25% de carbone par rapport à un étui de même dimension en plastique avec 40% de matière en moins.

[ www.cosfibelgroup.com ]

L'Ecosfibel pack Etui éco

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 13

,

CONSTATER UNE MISE EN PLACE

EN UN

CLIN D’OEIL

DESIGN Création & conception

CARTONNAGES P LV - D i s p l a y - P a c k a g i n g

SERIGRAPHIE Impression grand format

PLASTIQUES & BOIS Fraisage - Pliage - Etuvage

SYSTEME-BUM Montage automatique de PLV

LETTRAGES Enseigne & signalétique

T R E H O U T- O N L I N E Commandez vos PLV en ligne

Comment prouver qu’une campagne promotionnelle, une PLV ou un display ont bien été mis en place en temps et en heure ? Avec Shoot&Proof commercialisé par la société Codasystem, il est désormais possible d’apporter une preuve par l’image. Shoot&Proof, un outil intégré de gestion de photos et d’informations pour les activités terrain où les photos sont horodatées, géolocalisées, indexées, stockées, certifiées et facilement partageables. La société Codasystem créée en 2002 est le dépositaire de Shoot&Proof. Une photo certifiée par

cette technologie permet de prouver qui a pris la photo, quand elle a été prise et où elle a été prise. La photographie Shoot&Proof a force probante en justice (audit et succès juridiques à l’appui) puisque l’authentification et la sécurité interviennent de la capture à la diffusion. Cette solution est particulièrement adaptée à la configuration retail : avec Shoot&Proof Premium, il est possible d’opérer un audit des points de vente pour le compte de marques. Les enquêteurs prennent des photos des mises en avant, têtes de gondole, affichages négociés, afin de vérifier la conformité de la prestation par rapport au contrat négocié. Les photos permettent le rattachement automatique au point de vente. L’application est utilisée par les sociétés de contrôle ou directement par les marques.

[ www.codasystem.com ]

e Le groupe d compétences autour de la PLV G ro u p e T R E H O U T p l v 74, rue de la Couronne 7730 Estaimpuis (B) Tél. +32 (0)56 48 10 20

34, rue Camille Pelletan 92300 Levallois Perret Tél. +33 (0)1 41 88 91 51

Recrutons commerciaux Séniors avec expérience de la PLV pour la région de Levallois

www.trehout. com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

14

30/06/10

18:59

Page 14

Formation ]

LES JEUNES TALENTS DE LA PLV

UNE ÉDITION TRÈS

GLAMOUR C’est le mardi 2 juin dernier que l’édition 2010 des jeunes talents de la PLV a eu lieu au sein de l’école ENSAAMA à Paris. Cette année, le champagne Moët et Chandon était à l’honneur. 29 élèves de première année issus de filières d’art appliqué issus des écoles ENSAAMA (Paris XVème), ESAAT (Roubaix), Lycée Marie Curie (Marseille), Lycée Technique La Martinière Diderot (Lyon) ont proposé leur projet. Le brief transmis en début d’année par Moët et Chandon donnait pour consigne de créer un présentoir de comptoir pour le monde de la nuit, afin de sublimer le champagne de la prestigieuse marque. Les projets devaient interprétés l’univers glamour, festif et hautement qualitatif du produit pour cibler des consommateurs jeunes, avec des moyens financiers importants et aimant se montrer. Après avoir été notés par les visiteurs du concours sur plusieurs critères (respect du brief, créativité, cahier de recherche et maquette), les résultats ont été délibérés par un jury issu du Popai. Le premier

prix de l’édition 2010 a été attribué à Coralie Marichez (Ensaama Paris) qui proposait un présentoir composé de “bulles de champagne” et de fibre optique. Le deuxième prix revient à Marine Bessi (Lycée La Martinière-Diderot Lyon) pour un display en forme de corset et le troisième à Alexie Etilé (Lycée La Martinière-Diderot Lyon) qui a présenté un saut à champagne avec des “ cubes de glace ”.

[ www.popai.fr ]

3e

1er

2e

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

DEFI CRÉE EN EUROPE LA PREMIÈRE

PUBLICITÉ LUMINEUSE AU BILAN CARBONE NEUTRE

En combinant technologie LED et panneaux photovoltaïques, le leader mondial de la publicité lumineuse franchit une étape majeure dans le développement de solutions éco-responsables dans le domaine de la publicité. La première marque à en bénéficier est TOSHIBA. Cette publicité lumineuse de 4 mètres de hauteur pour une longueur totale de 40 mètres est éclairée par 3 500 modules de LED. DEFI a choisi des LED à haut rendement lumineux, qui procurent une illumination parfaitement homogène et une excellente saturation de la couleur. Ainsi, l’utilisation de ces LED réduit la consommation d’énergie d’environ 80% par rapport aux tubes néons. Un générateur photovoltaïque composé de 56 panneaux monocristallins, installé sur le pignon, produit annuellement la quantité d’énergie consommée par le dispositif publicitaire, soit environ 9000 kWh.

Un bilan carbone neutre Le jour, l’électricité produite par les panneaux solaires est injectée dans le réseau. La nuit, le dispositif utilise l’électricité du réseau, qui fait office de batterie – en évitant les inconvénients des batteries traditionnelles sur le plan écologique. L’électricité puisée sur le réseau est ainsi totalement remplacée par de l’énergie propre et renouvelable : le bilan carbone du dispositif est neutre. “Nous sommes très fiers d’être les premiers à adopter ce dispositif innovant combinant deux technologies d’avenir : la LED et l’énergie solaire. L’installation de cette enseigne s’inscrit donc dans une démarche de long terme visant à neutraliser notre impact sur l’environnement. Dans le cadre de cette démarche, nous positionnons le respect de l’environnement au cœur de nos process, de nos technologies et de nos développement produits, précise Philippe Delahaye, Président Toshiba Systèmes France”. Ce projet a été réalisé sur la commune de Clichy en bordure du périphérique parisien.

18:59

Page 15


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

16

30/06/10

18:59

Page 16

Entretien ] Jacques Tenenhaus, Formes & Sculptures

GARDER UNE ENTREPRISE

À TAILLE HUMAINE Personnalité atypique dans le secteur de la PLV, Jacques Tenenhaus s’est appuyé sur ses qualités d’artiste peintre et de sculpteur pour fonder Formes & Sculptures. Le dirigeant partage avec nous le positionnement de sa société, mais aussi son point de vue sur la santé du marché de la publicité sur le lieu de vente et quelques pistes de développement possible.

Parlez-nous de votre entreprise et de son développement au cours des derniers mois. J’ai créé Formes & Sculptures il y a plus de 20 ans. Je ne travaillais pas du tout dans le monde de la publicité auparavant. J’étais professeur de peinture. J’ai commencé dans la PLV car c’est un art appliqué, ce qui explique mon intérêt pour le secteur. Ce qui est le plus intéressant dans le métier, c’est son côté artisanal, le plaisir de fabriquer un objet. Ce plaisir reste, malgré la volonté d’industrialisation de plus en plus forte pour des raisons budgétaires. Je souhaite maintenir ce plaisir comme celui d’un artisan quand il fabrique une table.

Ceci est-il compatible avec les entreprises d’aujourd’hui ?

Présentoir Givenchy Phenomen Eyes nominé dans la catégorie “Beauté - Sol - Temporaire” des Popai Awards 2010 EuroPV magazine - Juin 2010

Je pense qu’une société peut maintenir cet aspect en ne dépassant pas une certaine taille, en limitant la croissance et les besoins de l’entreprise afin de ne pas entrer dans une course effrénée au chiffre d’affaires. Pour se développer de manière raisonnable, il faut multiplier les centres de profit au lieu de grossir de façon unitaire. C’est une des évolutions de Formes & Sculptures, afin que chaque unité reste à taille humaine mais aussi pour bien focaliser chaque unité sur une cible qu’elle peut atteindre. Par exemple nous avons une unité en Chine qui est dédiée à l’export vers la zone dollars. Nous avons une autre unité en France qui


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 17

17

se consacre au territoire national. Et maintenant en Tunisie, cette entité va se concentrer sur des projets qui ne sont pas réalisables en France. Le bois laqué par exemple, qui va nous permettre d’être présent, entre autres, sur l’univers du Luxe. Ainsi chaque unité possède sa zone de compétence avec à sa tête un directeur expérimenté. C’est notre démarche pour survivre et garder du plaisir à faire ce que l’on aime.

Ce mode de travail fait-il partie de votre identité ? Un moyen de fidélisation des clients ? Nous ne savons pas trop ce que nos clients pensent. Ce qui les intéresse le plus c’est la créativité et l’équilibre entre l’aspect artisanal et industriel. Il faut posséder ce côté artisanal pour être réactif, et le côté industriel pour pouvoir produire dans les délais rapides. Le souci des annonceurs,

c’est d’être livré dans les temps, nous devons proposer des idées pertinentes afin de résoudre leurs problèmes, le tout au meilleur prix. Les clients s’éloignent de plus en plus de l’objet. Cette notion de prix est de plus en plus prégnante.

Jacques Tenenhaus, artiste, peintre, sculpteur et PDG de Formes & Sculptures

Essayez-vous d’influencer l’annonceur pour qu’il accorde plus d’importance à d’autres aspects de votre collaboration ? Malheureusement, je pense que nous n’avons aucun pouvoir : il est du côté des clients. Les clients cadrent le prix. S’ils s’aperçoivent au bout de quelques années que la PLV fournie ne leur rapporte rien parce qu’elle est de mauvaise qualité, alors ils acceptent de revoir les curseurs à la hausse. Mais c’est leur décision. Notre seule liberté est de refuser certains projets. Ce qui nous arrive régulièrement. En dessous d’un

■■■

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

18

30/06/10

18:59

Page 18

Entretien ] certain budget, nous ne savons pas faire. Car il faut savoir que nous proposons la création, la fabrication et également l’étape intermédiaire de création technique ou phase d’industrialisation, qui est essentielle. C’est un moment clé où se jouent souvent les compétitions pour mettre en place un produit qui fonctionne dans le temps.

Formes & Sculptures a été plusieurs fois nominées cette année au Popai Awards : y a-t-il une PLV en particulier qui vous tient à cœur ? Le matériel UNE lancé par BOURJOIS dans la catégorie beauté-sol-permanent est une belle réalisation. Pour les en-

treprises qui travaillent le plastique, les présentoirs permanents sont sans doute un axe de développement majeur car les budgets se déplacent de l’éphémère vers le permanent. Le marché se structure de plus en plus entre le carton pour l’éphémère et le plastique pour le permanent. Nous avons réalisé ce présentoir UNE en collaboration avec IMAGINE POS LTD, société hongkongaise. C’était une première pour nous et c’est une expérience que nous souhaitons renouveler. Travailler à deux sur un beau projet et mutualiser les compétences de chacun ont permis cette belle réalisation. Les Hongkongais sont de très bons injecteurs et leur savoirfaire concernant la lumière a été essentiel. Bourjois qui a initié ce rapprochement a été satisfait de ce partenariat franco-chinois. Toutes les pièces non lumineuses sont produites en France et les dalles lumineuses en Chine. C’est une solution innovante. IMAGINE POS LTD est une société que l’on connait depuis longtemps. Cette collaboration a largement profité à notre client.

Quelles sont les grandes tendances que vous avez pu observer ces derniers temps ? L’éphémère est réalisé en carton, le permanent en plastique. On voit émerger également tous les deux ou trois ans une recherche de rationalisation. Commander une PLV dont on pourrait changer le visuel uniquement plutôt que de changer le présentoir en entier. Ce type de comportement est cyclique. Les services marketing abandonnent souvent cette piste qui ne fonctionne pas bien et éprouvent quand même le besoin de créer et d’innover. Puis quelque temps plus tard, ils souhaitent faire des économies à nouveau… Ce type de démarche est sans doute un peu plus fort en période de crise. Le prix des présentoirs a énormément chuté au cours des ces dernières années. Actuellement, nous sommes en plein cœur d’une vague d’économies.

Quels sont les moyens alors de prospecter et de se faire connaitre par d’autres cibles ? Cette année, nous avons renoncé pour la première fois à participer au salon Marketing Point de Vente car nous trouvions que l’organisation ne parvenait pas à faire venir des nouvelles cibles de visiteurs. Nombre de généralistes n’ont < Présentoir Bourjois réalisé par Formes & Sculptures en collaboration avec Imagine POS ltd

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 19

19

pas participé au salon en lui-même, et seulement au concours des Popai Awards, une manière en soi d’être présent au salon ! Ce sont des arbitrages budgétaires. En France, dans le secteur des cosmétiques, notre secteur de prédilection, nous connaissons les clients et eux nous connaissent aussi. Notre stratégie se base sur l’exportation, notamment vers la zone dollars qui est peu présente à Paris. Nous essayons donc d’activer d’autres actions commerciales plus ciblées. Je pense que les salons sont intéressants pour les entreprises qui ont des solutions spécifiques à vendre comme le digital media. Cependant la question reste posée : comment prospecter des cibles que l’on ne connait pas ?

Y-a-t-il des différences de qualité entre la France et l’étranger ? Nous travaillons beaucoup avec les Etats-Unis où le niveau d’exigence est plus bas qu’en France. Concernant le niveau de finition notamment. En France, il y a vraiment un savoirfaire très évolué pour la PLV. Nous y élaborons sans doute des présentoirs parmi les plus évolués au monde, grâce, entre autres, à la puissance du marché des cosmétiques. Lorsque l’on travaille pour d’autres pays, nous avons donc vraiment l’impression que c’est plus facile. Nous avons réalisé des projets avec des clients de la zone Asie-Pacifique, mais les quantités restent très faibles. Tout en restant sur notre secteur de prédilection que sont les cosmétiques, un peu d’électroménager et beaucoup de lunettes.

Quelles sont d’après vous les évolutions à venir pour Formes & Sculptures en particulier et pour le secteur en général? Un vrai développement en Tunisie autour du bois laqué, pour des PLV toujours plus luxe. Pour le marché en général, globalement le gâteau se rétrécie et c’est un phénomène qui va continuer. C’est pourquoi nous devons étendre notre rayon d’action au-delà des frontières hexagonales et augmenter notre niveau de savoir-faire. Nous devons être capables de livrer dans le monde entier. Nous avons opté pour cette stratégie de montée en gamme pour arriver à rester petit plutôt que d’aller vers la grande distribution ou la pharmacie où nous ne sommes pas au bon prix. Nous sommes très attachés à notre usine en France et notre développement à l’étranger ne nous fait pas y renoncer. Le concept du tout Chine est passé, les Français ont fait des ef-

forts pour baisser les prix, il y a une sorte de rééquilibrage. Cependant, je pense que le marché a trop baissé, le besoin des clients pour la PLV a beaucoup diminué. Il y a moins de PLV à fabriquer avec toujours beaucoup d’acteurs en Europe !

Présentoir Nespresso nominé dans la catégorie “Electroménager” des Popai Awards 2010

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

20

30/06/10

18:59

Page 20

Gros plan ]

DEUX LOUNGES D’EXCEPTION POUR DOM PÉRIGNON C’est la récompense d’une collaboration qui dure déjà depuis plusieurs années entre la société LeSign et Dom Pérignon. L’entreprise spécialiste de l’agencement vient en effet d’être nominée aux Popai Awards européen 2010 dans la catégorie Agencement et Architecture commerciale. LeSign avait déjà remporté un Popai Award d’argent catégorie “ Boisson – permanent – non stockeur” pour la production de la Moët Luminous Colum créée par Moët & Chandon.

Laurent Junillon, LeSign et François-Agathange Hallopeau, Dom Pérignon

Un projet d’exception

20 personnes, 4 grands secteurs

Le projet en lice cette année porte sur l’agencement de deux lounges aux couleurs de Dom Pérignon au sein du VIP Room Paris. D’un côté, un espace a été créé par le designer australien Marc Newson, l’autre par le couturier Karl Lagerfeld. Le but: pérenniser le partenariat entre Dom Pérignon et le VIP Room via la vision de ces créateurs et la mise en œuvre de la société LeSign. “Le projet a démarré en 2009 d’après des roughs réalisés par l’équipe Dom Pérignon, explique Laurent Junillon, PDG fondateur de Lesign. Il a fallu élaborer des plans basés sur des matières nobles comme le bois ou le cuir, jouer sur des effets de lumières afin de véhiculer l’image de marque de luxe de la marque mais aussi prendre en compte les impératifs d’un lieu de vie nocturne comme la résistance aux actes de vandalisme par exemple. Un mois a suffi pour mettre en place ce projet”. Preuve d’une collaboration basée sur la confiance : “C'est l'équipe de Dom Pérignon qui a poussé ce projet mis en œuvre par LeSign à être présenté aux Popai Awards, souligne François-Agathange Hallopeau, International creative services senior manager pour Dom Pérignon. Il fallait un partenaire de confiance pour ce projet d’exception, qui prenne en compte les exigences d’une marque de luxe pour véhiculer la plus belle image…”

Avec 150 clients parmi les plus prestigieux (Veuve Clicquot, Chanel, Furla, Grand Marnier, Thalès…) une équipe d’une vingtaine de personnes réparties dans quatre secteurs (bureau d’étude technique et encadrement de production ; atelier de graphisme, visuels numériques, découpe adhésive, façonnage ; atelier pour la fabrication de menuiserie bois et agencement et une équipe de pose), LeSign avec à sa tête Laurent Junillon mise sur un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros pour 2010 en s’appuyant toujours plus sur un savoir-faire de qualité dans le domaine de l’agencement visuels merchandising.

EuroPV magazine - Juin 2010

[ www.lesign.fr ]


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 21

[ Merchandising

21

BEL FRANCE

UNE NOUVELLE APPROCHE DU RAYON FROMAGE

L’entreprise spécialisée dans les produits fromagés vient de dévoiler son bilan de l’année 2009. Après un nouveau souffle retrouvé pour l’ensemble du marché des PGC, Bel France multiplie les innovations, accentue la croissance de ses gammes leaders et surtout crée de la valeur en points de vente par le biais d’une nouvelle approche rayon. Praticité, “fait maison” et plaisir sont plus que jamais les critères d’attente du consommateur concernant les produits fromagés. Grâce aux six marques cœur - La Vache qui rit, Babybel, Boursin, Apéricube, Kiri et Leerdammer - qui entretiennent un lien fort avec le consommateur, les produits Bel sont présents dans 77,6% des foyers français (source IRI). En multipliant les innovations telles que les éditions limitées Boursin Création Gourmande et Boursin Création Fraicheur, Boursin Tartine, Leerdammer Le Moelleux ou bientôt Apéricube touche de Frais, le spécialiste renouvelle l’intérêt du consommateur et s’adapte aux nouveaux modes de consommation (goûter, grignotage, salade, apéritif).

Trois grandes catégories de produits Bel ne s’arrête pas là et propose un remodelage du marché du fromage en trois grandes catégories : les fromages authentiques (avec les classiques, les spécialités, les chèvres, les persillés), les fromages d’aujourd’hui (les allégés, fromages pour enfants, à tartiner, blocs) et les fromages cuisine et création (tranches, apéritifs, idées repas, rapés). Suite à une étude shoppers menée par l’Institut In Vivo BVA, Bel propose une nouvelle vision du merchandising en point de vente. Première mise en place, celle de propositions complémentaires en matière de cross merchandising. C’est le cas pour la marque Apéricube dont les produits sont disponibles dans le rayon PSA,

pour les références Boursin Salade & Apéritif positionnées dans le rayon salade (quatrième gamme) ou La Vache qui rit présentent ses tranches Toastinette en présentoir au rayon pain de mie. Il s’agit de suggérer de nouveaux modes de consommation au shopper.

Accompagner le shopper dans le rayon fromage De plus, avec un temps moyen de 1 minute 9 secondes, les shoppers passent peu de temps devant les 397 références disponibles au rayon fromage alors que le choix se fait directement devant le rayon pour 70% d’entre eux (source Etude Shopper Bel 2009). Il s’agit donc d’organiser le rayon tel que le souhaiterait le consommateur en capitalisant sur les “points chauds” et en alternant les “fromages authentiques”, les “fromages d’aujourd’hui” et les “fromages cuisine & création”. Par ailleurs, l’étude shopper menée par l’Institut In Vivo BVA souligne que 70% des shoppers commencent leurs visites du rayon fromage par les bacs avant d’effectuer une lecture verticale. Ainsi, Bel a mis en place un balisage pour clarifier le rayon et pérenniser l’implantation. Premièrement en aidant le shopper à se repérer vers le bas à l’aide de kakémonos, puis en apportant des clarifications au shopper en mettant en avant les différents segments de l’offre et les innovations et enfin en créant une ambiance attractive grâce à des frontons.

[ www.groupe-bel.com ] Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

22

30/06/10

18:59

Page 22

Salon ]

UNE FRÉQUENTATION

EN HAUSSE

POUR LE SALON MPV

En chiffres

L’édition 2010 du salon Marketing Point de Vente s’est achevée le 1er avril dernier sous le signe du succès. Visiteurs toujours plus nombreux, débats de fond et solutions innovantes ont été au rendez-vous de ces trois jours désormais incontournables pour les professionnels du secteur.

5% de hausse de fréquentation (2008) 15 800 visiteurs 13,5% de visiteurs internationaux 215 exposants (dont 20% d’étranger) 1 000 auditeurs aux conférences 5 100 visiteurs aux Popai Awards

Innovations et débats de fond Pour les organisateurs, c’est la volonté d’apporter des solutions pratiques aux visiteurs et de mettre en place un événement prestigieux pour la profession. “Nous dressons aujourd’hui un bilan de qualité, avec un taux de satisfaction élevé tant du point de vue des visiteurs que des exposants, explique Brune Jullien, directrice du Salon MPV. Grâce à de nouvelles animations et à la présentation de savoir-faire complémentaires et innovants, cette édition 2010 a été à la hauteur de son ambition : apporter aux professionnels les clés de réussite et les sources d’inspiration pour créer les magasins de demain”. Sectorisation en quatre espaces distincts (PLV/Marketing terrain, Agencement/Retail design, Digital média/Technologies interactives, Matériaux et composants), galerie de l’innovation et du développement durable (avec 16 technologies et matériaux présentés), 13 conférences plénières et un espace Popai Awards réunissant plus de 400 matériels, ont su séduire les visiteurs. Et pour prolonger l’événement, une soirée de gala pour remettre les Popai Awards sera organisée le 24 juin 2010 à Paris au Musée des Arts Forains. Rendez-vous en 2012 pour la prochaine édition du salon Marketing Point de Vente !

[ www.marketingpointdevente.com ]

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 23

23

EUROSHOP 2011 :

VERS UNE OFFRE

TOUJOURS PLUS VARIÉE A neuf mois de la prochaine édition d’Euroshop à Düsseldorf (Allemagne), les premières données de remplissage du salon soulignent le dynamisme du secteur de la distribution. Déjà plus de 1000 exposants issus de 46 pays ont réservé leur stand pour participer à l’événement incontournable du secteur retail qui se tiendra du 26 février au 2 mars 2011. 70 000 m2 de surface sur 15 halls sont ainsi déjà loués. “Le nombre des réservations aujourd’hui est à peu près le même qu’à la même date de la session précédente, explique Wilhelm Niedergöker, directeur de Messe Düsseldorf. C’est d’autant plus réjouissant que la situation dans la distribution mondiale est plutôt tendue en ce moment”. En 2008, lors de la dernière édition, plus de 105000 professionnels venus des cinq continents avaient visité à Euroshop.

Des présentations spéciales seront également mises à l’honneur comme sur l’espace EuroShop Designer Village pour mieux connaitre les nouvelles tendances de l’agencement ou sur le Popai Village rassemblant les membres de l’association internationale. De plus, l’espace Eco-Park sera consacré au développement durable que ce soit au niveau de l’éclairage, de la construction des magasins ou des recyclages futurs. L’espace forum sera également animé tout au long du salon que ce soit autour du Retail Design Conférence, du Retail technology Awards ou des Global Popai Conference.

[ www.euroshop.de ]

4 secteurs phares Le salon sera organisé autour de quatre secteurs : EuroConcept pour la construction de magasins et leur agencement ; EuroSales sera dédié au marketing visuel, le marketing point de vente et la promotion des ventes ; EuroCIS pour de l’informatique innovante et la sécurité; enfin EuroExpo autour des thèmes salon, design et événementiel.

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 24


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 25

[ Spécial Popai Awards 2010

25

POPAI AWARDS 2010 :

LES VAINQUEURS ! Réunis fin mars dernier lors du salon MPV, les différents jury ont rendu un premier verdict en publiant une liste de trois nominés par catégories. Suspense jusqu’au 24 juin, jour de remise officielle des récompenses. Une présentation exhaustive et en images des lauréats que vous retrouverez sur les sites www.popai.fr et www.europv.com

Éco-conception Corner space Shelves par Design Conception Agency Les Corner “Space Shelves” s'inscrivent dans la collection “les déchets sont un trésor”. Cette ligne est réalisée à partir de chutes de contreplaqué laminé, provenant de la fabrication de skateboard, avec l'utilisation d'une colle à base d'eau et d'un vernis qui transporte seulement 124 grammes par litre de COV pour moins de pollution dans l'atmosphère. Conçus par le designer Gil Le Bon de Lapointe, et supervisés par le PDG de Soletechnology, Pierre André Senizergues, ex-champion du monde de skateboard, ces corners accueillent “Sacré Green”, la première collection de chaussures de sport à l'empreinte carbone 100% neutre. 2 : Box Yannick Noah par Média 6 - 3 : Box proxi modulable par STI group

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

26

30/06/10

18:59

Page 26

Spécial Popai Awards 2010 ] Automobile LEXUS Hybrid par Arno Ce totem fait partie d’un système Shop in shop interactif pour promouvoir l’introduction de la technologie d’avantgarde Hybrid Drive System “HDS” de Lexus. Le syst��me présente de manière intuitive et visuelle des systèmes doubles de transmission de Lexus et de freinage régénératif. Ce présentoir de sol non stockeur, créé par Lloyd Northover, a été mis en place pour une année et demi chez les concessionnaires.

2 : Totem services marques par Pilotes PLV

Boissons Animation stockeurs Le Distrifut par Iconomédia Ce stockeur merchandiser a pour objectif de valoriser une offre bière dans les rayons surgelés en y associant une sensation de fraîcheur. Il s’agit de développer la visibilité de la marque dans les hyper et supermarchés et proposer une nouvelle façon de communiquer. Le déploiement de 100 distrifuts a débuté en 2009 pour se poursuivre en 2010. 2 : Hot spot Smirnoff par Cameleon group 3 : Distributeur mini cans par Rouge Cobalt

EuroPV magazine - Juin 2010

Boissons - Glorifieur Colonne Roederer par RC Concept Ce meuble glorifieur autoportant créé par RC Concept permet de mettre en avant le champagne Roederer. Conçu dans sa totalité en carton, 200 exemplaires de ce présentoir de sol non stockeur ont été déployés dans les commerces indépendants, les grands magasins et les enseignes spécialisées telles que Nicolas. 2 : Porte-Magnum ruban par Veuve Clicquot 3 : Glorifier Evian par Media6


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 27

27

Boissons - Meuble stockeur Meuble malle GD

par Pilotes PLV

Afin de renforcer son rôle de capitaine de la catégorie Malts, MOËT HENNESSY DIAGEO a souhaité un nouveau design impactant du meuble dédié aux Malts pour les promotions ponctuelles de fin d’année. Ce présentoir en forme de malle de voyage conçu à partir de bois, de cuir et de métal invite au rêve et aux voyages. Il a été mis en place dans les hyper et supermarchés pour une courte durée de 2 à 3 semaines.

2 : Meuble “le cercle des amateurs” par Cameleon group - 3 : Side rack Schweppes par Willson & Brown

Alimentation - Animation Mars Push/Feed Schiller Tray par Kesslers international Ce display permet de créer un emplacement additionnel pour présenter les barres Mars dans les zones réfrigérées des hypermarchés, supermarchés et commerces indépendants en Europe. Cette étagère innovante placée sous les produits frigo a permis de créer une nouvelle plateforme PLV. Mars a pu ainsi augmenter la surface de couverture du magasin et accroître ses ventes grâce aux nombreux espaces nonutilisés. 2 : PLV sur mât FSC dit abat-jour par Pankarte PLV 3 : Walkers crips ‘Do us a flavor’ Hopper Unit par CRP Print & Packaging

Boissons - Meuble stockeur carton Mur de théâtralisation “Atelier Cocktail” par Cameleon group La mission de Cameleon group pour le compte de Elixir : imaginer un mur de théâtralisation "Atelier cocktail", temps fort d'une opération de marketing opérationnel. Ce dispositif 360° hyper impactant permet de présenter dans les points de vente une gamme de quatre marques à usage cocktail ainsi qu’une offre de réduction immédiate et une opération de fidélisation avec la création d'un site internet www.atelier-cocktail.com. 2 : Hardy’s bottle floor stand par CRP Print & Packaging - 3 : Îlot MHD - J&B sunrise par Print & Display

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

28

30/06/10

18:59

Page 28

Spécial Popai Awards 2010 ] Alimentation - Stockeur M&M’s cinema display par Wilson & Brown L’idée du présentoir M&M’s Cinéma s’inspire directement du Septième Art, en faisant référence au projecteur de film. Ce présentoir de comptoir doté d’une certaine asymétrie traduit l’univers impertinent de M&M’s. Installé dans les cinémas, l’éclairage et les couleurs affirmées attirent l’attention, même à une certaine distance. 2 : Meuble MAGGI par Marie Laure PLV Merchandising - 3 : Le “Dis”Pot par BDSG

Electroménager Meuble Kompressor par Média 6 Design Ce meuble en métal a pour objectif d’augmenter la visibilité en point de vente et valoriser les produits LG Electonics par un mobilier en adéquation avec les valeurs de la marque, design et technologie en particulier. Le display créé par Media 6 Design devait également permettre d’augmenter la distribution numérique des produits LG Electonics en offrant un outil qualitatif aux distributeurs.

2 : Nespresso par Formes et Sculptures - 3 : Philips - Display for cacuum cleaners par Story Design. A.S.

Little Green Colour Centre Bricolage, Jardinage, Equipement de la maison et Produits d’entretien

L’objectif du Little Green Colour Centre : communiquer les différentes options de teintes disponibles en montrant les divers tons que la peinture prend sous une lumière donnée. Little Greene et la gamme de Patrimoine Anglais visent une clientèle sélective. Ce meuble destiné aux enseignes spécialisées, peut être utilisé comme display d’exposition, fixé au mur ou comme merchandiseur stocker. Il est doté d’un commutateur qui change de fluorescent (pour imiter une lumière douce) à lumière pleine pour refléter la différence que l'on peut observer à la maison. 2 : Vernel par CDE GMBH - 3 : Présentoir Grohe par Weillrobert

EuroPV magazine - Juin 2010

par Kesslers international


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 29

29

Beauté - Libre accès Gondole Séphora Shiseido par Ideaform La nouvelle gondole Shiseido créée par Ideaform pour les magasins Séphora reprend tout l'univers de luxe, de raffinement et de technologie des produits de maquillage Shiseido. Ce testeur stockeur fabriqué en pleximétal a été installé pour une longue période de 208 semaines dans les magasins spécialisés Séphora.

2 : UNE par Formes et Sculptures 3 : Libre accès maquillage Fred Farrugia par Marie Laure PLV Merchandising

Parfums - Comptoirs Présentoir event Ange ou Démon par Adel Plastic

Parfums - Testeurs de sol Vitrine Flower by Kenzo Essentiel par Marie Laure PLV Merchandising

Autour du thème du miroir, Adel Plastic a réalisé un présentoir de comptoir luxueux et évènementiel pour les parfumeries, instituts et enseignes, permettant de remettre en lumière en même temps les 3 fragrances dont l’égérie est l’actrice Uma Thurman. Les flacons se reflètent à l'infini dans les miroirs, créant un jeu de couleurs et de perspectives mystérieux, composé d'une multitude de pampilles colorées.

La vitrine accompagne l’effet de surprise et d'émotion grâce au nouveau bouquet exceptionnel du produit. Parmi les objectifs de cette création : renforcer l'image de qualité des parfums Kenzo. La vitrine FBKE installée en grands magasins et parfumeries est conçue pour sublimer le nouveau bouquet dans la tradition du “beau”, de l'élégance et de l'exception.

2 : Présentoir de comptoir Eau sauvage 2009 par Gesa Form + Funktion GMGH 3 : Présentoir de comptoir classique X Collection par Marie Laure PLV Merchandising

2 : Christiana Aguilera by Night par Kesslers International 3 : Coiffeuse parfums Caron par CPROD

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30

30/06/10

18:59

Page 30

Spécial Popai Awards 2010 ]

Parfums - Stockeur Tour Roget Gallet par Média 6 La Tour Roger Gallet créée par Nicolas Lougarre et produite par Media 6 pour le compte de L’Oréal permet de présenter de manière complète les produits de la marque de parfum et de soin. Implanté en grands magasins, ce stockeur merchandiser a été conçu pour une durée de deux ans.

2 : Permanent Shelving Elements par Imagine POS - 3 : Tête de gondole EDG rouge G par RC Concept

Maquillage - Testeur de sol Testeur Bar UNE par Formes & Sculptures industrie et Imagine POS LTD Ce testeur Bar véhicule l’image de la marque Une et ses valeurs. Créé pour les grands magasins, parfumeries et enseignes spécialisées en France, Angleterre et au Japon, ce testeur général mêle métal et plastique.

2 : TG Signature Color Station par Diam international 3 : GTS l’Oréal Paris par Diam international

Beauté - Sol Permanent Tour 4 Faces Rotative Agnès B par Marie Laure PLV Merchandising La Tour 4 Faces Rotative Agnès B a été imaginée par Marie Laure PLV Merchandising pour renforcer la vente dans les parfumeries Nocibé des produits Agnès B. Des tours magistrales pivotantes aux couleurs de la marque, invitent les consommatrices à découvrir de larges palettes de couleurs et des produits innovants qu’elles avaient l’habitude de commander par internet ou catalogue. 2 : UNE par Formes & Sculptures industrie et Imagine POS LTD 3 : Black Diamond studio secrets par Gesa Form + Funktion GMBH


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

18:59

Page 31

31

Solaire - Meuble de sol Ambre Solaire Bamboo Beach Hut Display

par The Stand Company

C’est pour permettre à Garnier de redevenir une marque leader des produits de protection solaire sur le marché grec, que l’Ambre Solaire Bamboo Beach a été créée. Le concept de “Beach Hut” (la cabane de plage) ajoute élégance et aura au présentoir, tandis que la forme du toit trigonal met l'accent sur l'idée de protection solaire. Le bambou ajoute un aspect naturel au présentoir. 2 : Présentoir Lancaster Sun make up par Cedic Shops & Presentation 3 : Meuble Roc Solaire par Sitco groupe

Beauté - Sol - Temporaire TG Nivea & Chantal Thomass

par Miletis

Ce présentoir de sol non stockeur a été imaginé pour mettre en avant la collaboration entre Nivea et Chantal Thomass. Ce meuble soulignant la féminité de la marque a été implanté en exclusivité chez Monoprix pour une période d’un an. 2 : Givenchy Phenomen Eyes par Formes & Sculptures - 3 : DP MAT Morphose par Constantin SAS

Parfums - Vitrine Vitrine Noël Kenzo 2009 par Média 6 Cette vitrine Noël Kenzo 2009 a été fabriquée en bois laqué, fil métal et carton. Produite par Média 6 et créée par Marine Crespin et Sophie Touzet pour être implantée en parfumeries pour une période d’un mois, cette vitrine reprend les caractéristiques de la marque Kenzo, mêlant vivacité des couleurs et délicatesse. 2 : Vitrine si Lolita par Média 6 3 : Vitrine Classique X collection par Marie Laure PLV Merchandising

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

32

30/06/10

18:59

Page 32

Spécial Popai Awards 2010 ] Beauté - Pharmacie Présentoir de sol Elancyl

par Bachmann Display AG

Le présentoir de sol Elancyl permet de visualiser la présence de la marque Pierre-Fabre ainsi que des produits Elancyl sur le marché allemand. Ce stockeur, merchandiser à base de métal était destiné aux pharmacies et parapharmacies situées Outre-Rhin. 2 : Meuble AERA Teint par Marie Laure PLV Merchandising - 3 : Meuble stockeur Prodigieux 2009 par CPI France

Coiffure - Meuble de sol Meuble Capillaire par Marie Laure PLV Merchandising Le meuble de salon imaginé par Marie Laure PLV Merchandising avait pour objectif la mise en avant d'une nouvelle gamme de produits capillaires Prémium dans les salons de coiffure. L'objectif était de faire connaitre de façon qualitative les derniers produits de la marque par le biais d’un présentoir en bois et plexi sur une période d’un an. 2 : Pureology par Fapec 3 : Revlon interactives par Bunyespo S.L.

Soins - Bar et Linéaire Bar soin Helena Rubinstein par Diam International Le bar soin créé par les équipes L’Oréal Produits de Luxe, Helena Rubinstein International et Service Retail Design, s’inspire de l’idée de malle/ coffret précieux et intègre les codes identitaires de la marque. Il participe pleinement à la montée en luxe des grands magasins et parfumeries dans lesquels sont distribués les produits Helena Rubinstein. L’objectif de ce testeur non stockeur est de véhiculer l’expertise et la technologie de la marque en accord avec la stratégie soin visage, en starifiant la gamme Prodigy et la nouveauté. 2 : SKII “Shingles” Skincare tester bar par Imagine POS - 3 : Réglette Open Sell skincare par Diam International

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 33

33

Soins - Vitrine - Parfumerie Boutique cubes par Marie Laure PLV Merchandising Marie Laure PLV a créé et produit une nouvelle gondole promotionnelle multi marques, lumineuse, modulable à volonté pour les parfumeries Sephora. Cette tête de gondole constituée de métal, de bois, de plexi et de LEDs a été implantée en magasin pour trois ans.

2 : Vitrine future solution SFSLX par Diam International 3 : Vitrine Supremya Sisley par CPI France

Soins - Vitrine - Pharmacie Vitrine l’art du soin

par Média 6

Une vitrine faite pour intriguer et inciter à entrer dans les secrets de l'Art du soin que nous propose ce gros livre ouvert sur la Méditerranée millénaire. Ces évocations architecturales de l'antiquité sont rejointes par l'illustration de l'huile d'olive, d'amande d'abricot, d'argan, d'amande douce et des essences de rose, de fleur d'oranger et d'iris. 2 : Vitrine eau thermale Avène par CPI France - 3 : Vitrine conseil hiver par Média 6

Soins - Pharmacie 3M santé Meuble Nexcare par Ideaform L'objectif du meuble 3M Santé Nexcare imaginé par Ideaform est d'apporter un maximum de visibilité à la gamme en pharmacie. L'originalité de l'emplacement d'un maxi visuel central contribue à l'impact visuel de ce stockeur merchandiser et la lisibilité de la gamme de pansements tout en préservant une contenance produit optimum. 2 : Meuble gamme Gum par Marie Laure PLV Merchandising 3 : Meuble Oral Care par Média 6

Soins et Beauté - Comptoir Présentoir de comptoir Dior par Adel Plastic Créé par Dior, produit par Adel Plastic et GDP Tunisia, ce présentoir de comptoir est destiné aux commerces indépendants, parfumeries, instituts et enseignes spécialisées. Son but : mettre en avant les nouveaux produits Dior pour un période de trois mois. 2 : Capture totale par Média 6 3 : Présentoir rubis cube par Marie Laure PLV merchandising

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

34

30/06/10

19:00

Page 34

Spécial Popai Awards 2010 ] Édition & Loisirs - Permanent Présentoir coffrets Weekendtour

par Com & Shop

Après avoir analysé le comportement du consommateur, l’équipe de designers Com & Shop a proposé un espace de lecture innovant intégré au présentoir où le client peut consulter à son aise l’ensemble de l’offre produit Weekendtour, véritable séjour touristique complet. Ce stockeur merchandiseur destiné aux hypermarchés, supermarchés et grands magasins fabriqué en métal a été déployé durant trois mois. 2 : Vitrine Barbie collection par Pilotes PLV 3 : Présentoir de jeu vidéo “The lapins crétins” par Zedis SL

Électronique - Nomade Samsung giant mobile phone par Tchai international Cette réplique géante de téléphone mobile Samsung créée par Tchai international, est dotée d’un écran tactile interactif permettant aux clients d’interagir avec le produit et d’obtenir des informations sur ce téléphone. Déployé dans les commerces indépendants, grands magasins et enseignes spécialisées, ce digital media interactif est composé de métal et de plastique. Les lancements de nouveaux téléphones mobiles se succédant à un rythme effréné, ce présentoir permet à Samsung de placer sur le socle du présentoir, une nouvelle enveloppe en plastique représentant les nouveautés. 2 : Meuble interactif Nitendo DSi par Zedis SL 3 : X-Stand for Nokia par Unibon spol. S R.O.

Services National lottery playstation par Checkland Kindleysides Camelot a créé une nouvelle borne de jeu conçue pour décupler l’envie des joueurs et doper les ventes. Le design de la borne devait refléter les valeurs phares de la marque et rendre l'expérience de jeu encore plus engageante. La borne produite par Hana Electronic Ltd se devait de faire office de pôle d'attraction par son aspect, favorisant le développement de nouveaux jeux et la vente croisée. 2 : Porte affiche LES LCL par groupe ADC - Atelier de Chevreuse 3 : Jacketing of cash machines for GE Money bank par Story Design, A.S.

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 35

35

Édition & Loisirs - Temporaire Film Là-Haut par IDD Cette tête de gondole aux couleurs du film d’animation Là-Haut avait pour objectif la mise en avant des DVD pour la sortie en magasin. L’îlot en bois et carton créé par IDD, a permis une théâtralisation autour du film en hyper et supermarchés. 2 : Billot de cuisine toquade par CPV plus - 3 : Activision par Cartonnages GIL

Électronique Comptoir et Linéaire Glorifieur Samsung

Grand Prix de la création

par Média 6 Déployé dans les enseignes commercialisant le mobile Samsung Solid B2100, ce glorifieur a pour ambition de faire comprendre instantanément la résistance à l'immersion dans l'eau. Cet élément de comptoir créé par Média 6 a été produit à 200 unités et livré en commerces indépendants. 2 : “Libre touché” souris par Rouge Cobalt 3 : Nokia N97 PLV écran LCD tactile par CPI France

Électronique - Salon Display HI-FI

par ATS Display

Ce display imaginé par ATS Display pour Sony Pologne, est utilisé pour l'exposition de produits électroniques. Mise en place dans des boutiques spécialisées et magasins de grande surface, cette solution facile à assembler et à installer est prévue pour une utilisation d’un peu moins de 6 ans.

2 : Meuble présentoir écran LED SL9000 LG par Erard SAS 3 : Meuble de sol Bravia 40 pouces ZX1 par CPI France

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

36

30/06/10

19:00

Page 36

Spécial Popai Awards 2010 ] Articles personnels - Sol Meuble trolley Lancel

par Média 6

Le chariot à bagages, créé par Christophe Pillet et conçu par Média 6, évoque l'univers luxueux des grands hôtels. Il reprend le motif des sacs Lancel fabriqué en résille acier inox brillant. 35 unités de ce stockeur merchandiser ont été déployées en grands magasins. 2 : Giorgio Armani par Giovanardi 3 : Vitrine Skalli par Sitco groupe

Articles personnels - Comptoir Cube animation vitrine Audemar Piguet par Média 6 Le Cube Animation Vitrine Audemar Piguet a été déployé à 54 unités dans des commerces indépendants. Fabriqué par Média 6, ce présentoir a été conçu pour une durée d’utilisation de huit semaines. 2 : Siemes SAT global pos system par RTC Europe 3 : Préstige display Parker GM par Marie Laure PLV Merchandising

Textile, Mode, Sport Présentoir dynamique chaussure running par Média 6 L'objectif d'Asics était de créer un présentoir permanent, adaptable à la communication du moment pour mettre en valeur la technologie IGS qui caractérise les chaussures de “running” de la marque. La forme du display créé par Média 6 et déployé dans les enseignes spécialisées, s'inspire du logo de la marque. Le matériau transparent et les dégradés de couleur sont autant d'évocations explicites des semelles des chaussures. Les visuels explicatifs imprimés sont renforcés par le film défilant sur l'écran LCD. 2 : Meuble Sledgers par Disme - 3 : PLV sol noël duo par Miletis

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 37

37

Tabac Pas de lauréats Or et Argent dans cette catégorie. Le bronze est attribué au meuble promotionnel itinérant imaginé par Zedis pour la société Japan Tobacco International.

Ligne, Ensemble - Boisson Champagne Perrier - Jouët par Diam international Ce présentoir créé par Carré Basset Associés et conçu par Diam International allie l’élégance et le raffinement de Perrier-Jouët cristallisés au sein d’une nouvelle gamme de matériel merchandising. Ce matériel implanté en grands magasins, cavistes, hôtels et restaurants souligne la dimension artistique de la marque et sublime plus particulièrement la Cuvée Belle Epoque. 2 : Champagne design box par Pierre Bonnerre SA 3 : Nespresso par Cartonnages GIL

Ligne, Ensemble - Grande Distribution Hawaiian Tropic in Store Launch par Majrani Europe Pour le lancement de la nouvelle gamme de produits solaires de Wilkinson Sword, Majrani Europe et Hexa ont créé le display Hawaiian Tropic in Store Launch. L’objectif de ce présentoir en carton et métal est de relancer l’attractivité shopper en hypermarchés, supermarchés et grands magasins. 2 : Wilkinson Bikini par Majrani Europe S.R.L.

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

38

30/06/10

19:00

Page 38

Spécial Popai Awards 2010 ] Agencement Point de Vente Boutique Fauchon Hkia par Depack Architectures Commerciales La boutique Duty Free Fauchon créée par Depack Architectures Commerciales, a été pensée comme un emballage géant, une peau de verre transparente et magenta qui laisse apparaître les friandises sucrées et salées. L’enseigne composée en transparence, intégrée à tous les niveaux de l'architecture, laisse apparaître un espace aux surfaces laquées noires et blanches qui met en valeur les produits de la gamme Fauchon. 2 : Lounge Dom Pérignon par LeSign 3 : Boutique Guerlain Francs Bourgeois par Média 6

Ligne, ensemble - Parfums, Beauté Ricci Ricci

par Diam international

Glamour et audacieuse, Ricci Ricci incarne une nouvelle héroïne urbaine. Son pouvoir lui vient de son parfum, symbolisé par un ruban exubérant qui fait écho à l’essence de la marque Nina Ricci. Traité comme une sculpture moderne, imaginée par Nina Ricci, Puig Prestige Beauté et conçu par Diam International, le ruban est magnifié par sa couleur rose intense qui symbolise une féminité forte et affirmée. 2 : Dolce & Gabbana parfums 5 Fragrances par Giovanardi 3 : Marc Jacobs lola par Giovanardi

Mobilier Commercial La boutique éphémère Orange

par Fapec

Cet espace de découverte et de souscription imaginé par Strat & Gerie Communication, dans un univers de qualité, aéré, convivial et lumineux a deux objectifs : une visibilité multi-produits et une fluidité de circulation. Cette boutique conçue par Fapec théâtralise chaque période commerciale ou lancement d’offres dans les galeries commerciales et les GSA. Cette boutique Orange est itinérante par période de deux semaines. 2 : The body shop par Média 6 - 3 : Meuble podium par STI group

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 39

39

Digital Média - Création de contenu Campagne pharmacie Nuxe par Futuramedia Le film Nuxe a été diffusé sur un réseau de 3000 panneaux numériques Futurapharma implanté dans 700 pharmacies prestiges. Le client souhaitait communiquer de manière novatrice et performante auprès du consommateur au sein même du point de vente. La création a été orientée vers le glamour, l'aspect plaisir du produit par des effets sublimateurs en privilégiant l’image à une abondance de texte. 2 : Campagne centres commerciaux Caron par Futuramedia 3 : Magauto par Mirane

Architecture Commerciale et Stand Douce Parenthèse par Stal industrie Nouveau concept de magasin in-store, Douce Parenthèse de Nivea Beiersdorf a pour objectif de redynamiser le rayon de l’hygiène beauté en hypermarché. Cette Douce Parenthèse a été élaboré telle une pause bien-être. Conçu par Stal industrie, ce concept apporte une réponse globale et multi-sensorielle au rayon beauté hygiène.

2 : Shiseido stand Galeries Lafayette par Ideaform

Digital Média - Matériel innovants Pause café TV

par AlloMachines et Telelogos

Mokafé avait comme objectif de communiquer sur ses marques et sur ses valeurs (développement durable). Allomachines/Telelogos a donc proposé un distributeur automatique multimédia installé en tous lieux, en entreprises comme la Poste, les ministères ou sur sites d’événements (championnats du monde de ski). L’innovation majeure repose sur la technologie 3G et le contrôle à distance du distributeur. 2 : Visiotrack par Animatik - 3 : Cube Horlographique par Monde Ouest


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

40

30/06/10

19:00

Page 40

Spécial Popai Awards 2010 ] Événementiel PLV podium Oasis thé par ADJ - L’atelier des jum’s Orangina Schweppes souhaitait proposer en magasin un dispositif de PLV impactant, innovant et exceptionnel. Pour le lancement de Oasis thé, leur choix s’est porté sur une PLV podium. Idéal pour célébrer l’innovation Oasis thé, née de la rencontre détonante des p’tits fruits Oasis et des feuilles de thé, cette PLV permet de retranscrire l’ADN de la marque : fun, attachante et bonne humeur. 2 : Poduim Yves Saint Laurent GL “Parisienne” par Ideaform 3 : Bar mobile Nespresso par Média 6

Digital Média - Matériel interactif Totem promotionnel interactif Tassimo par Idealys entertainment Pour accroître la visibilité du système Tassimo en point de vente, Idealys entertainment a créé un pôle d’attractivité au rayon PEM. Le totem interactif en métal installé en hypermarchés, supermarchés et grands magasins, donne toutes les informations au consommateur sur le système Tassimo : machines et T-discs, tout en le faisant naviguer d'une manière ludique et interactive dans l’univers des marques de l’annonceur. 2 : Catalogue interactif aide à la vente par Sony France 3 : Casio music center par Enjoy Comme un équipage

Digital Média Réalisation Point de Vente Le carré d’encre par Ergo-Sum Le groupe La Poste souhaitait créer un lieu prestigieux dédié aux beaux timbres et à l’écrit, combinant espace de vente et animation. AKDV/Ergo-Sum ont eu l’idée de proposer deux univers clé. Philatélie et Produits épistolaires se rencontrent autour de technologies innovantes, non invasives et à fort impact. Discrètement intégrées, elles permettent de créer un lien fluide entre les générations et les profils de clientèle. 2 : Intégration d’outils de communication audiovisuelle par Sony France 3 : Sky interactive shop in shop par Arno

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 41

41

Système et Matériel standard Display pop 6+ par Cameleon Group Cameleon Group a développé un présentoir standard déclinable pour toutes les marques de Elixir, notamment par la mise en avant de 3 thématiques sur la base d'un même concept. Ce présentoir de sol stockeur composé d’une structure plastique se monte en moins de 5 minutes. Il peut être présenté avec un fronton rotatif fonctionnant sur batteries. 2 : Cross merch automatique Heinz “jardinière” par Iconomédia 3 : TV PLV par Weillrobert

Technique & Innovation Porte affiche LED LCL par Groupe ADC Ateliers de Chevreuse Ce porte affiche de vitrine conçu par les Ateliers de Chevreuse peut être exposé à des températures pouvant atteindre les 60°. Dans sa faible épaisseur sont logées 504 LEDs à haut rendement permettant un éclairage intense et homogène. Le changement d'affiche s'opère aisément. Elégance, transparence et miniaturisation des composants électriques intégrés font de ce porte affiche une première en Europe. 2 : Dynam’Ink par Shopandmark - 3 : Boite tournante sur mât - FSC par Pankarte PLV

Performance Carton Commode Jacqueline Riu

par PubliDécor

PubliDécor a créé pour la collection hiver une commode support de tissu pour les magasins Jacqueline Riu. L’apparence de ce présentoir, véritable élément de décor, prend l’aspect d’une étoffe. La commode a été déployée pour une durée de 3 semaines en point de vente. 2 : Vitrine Chanel eyewear spring summer 2010 par Appliquation PLV 3 : Meuble bar tendance par Créantec


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

42

30/06/10

19:00

Page 42

Concept store ]

Facade du magasin Oxybul

NOUVELLE ENSEIGNE ÉTENDARD

D’ÏDGROUP OXYBUL EN CHIFFRES • Surface de vente : 2 000 m2 • Nombre de références : 2 600 en textile et 8 500 pour les jouets • Marques : Okaïdi, Obaïbi, Jacadi et Véronique Delachaux (prêt-à-porter), les grands fabricants de jouets (Lego, Fisher Price, Playmobil, Kapla, Brio, Vilac, etc.) et les marques propres Oxybul et Obaïbi Play pour les jouets • 20 salariés

EuroPV magazine - Juin 2010

Le groupe nordiste spécialiste de la mode enfantine teste, dans la métropole lilloise, son nouveau concept, Oxybul, réunissant sous un même toit l’offre de ses quatre marques textiles (Okaïdi, Obaïbi, Jacadi et Véronique Delachaux) ainsi qu’une gamme large de jouets et d’activités ludiques pour enfants. Le 8 février dernier, ÏdGroup a ouvert un nouveau magasin à l’enseigne Oxybul sur l’extension du centre commercial Auchan de Fâches-Thumesnil, dans la périphérie sud de la métropole lilloise. Si le nom de l’enseigne est connu – Oxybul a été créée fin 2000 par un ancien cadre de Décathlon sur le secteur des jouets et activités ludo-éducatives pour les enfants -, elle affiche de nouvelles ambitions portées par les moyens financiers de son nouvel actionnaire, ÏdGroup, suite à son rachat fin décembre 2007. “ Nous avons investi 1,5 M€ dans ce concept développé sur une nouvelle surface de 2 000 m2 et qui a fait l’objet d’un pré-test, l’an dernier, dans l’ancien magasin d’Oxybul d’une surface deux fois plus petite ”, précise Jean-Luc Souflet, directeur général et co-fondateur d’ÏdGroup.


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 43

43

Un pré-test réussi Le test a consisté à vérifier quel apport commercial pouvait générer la vente combinée de collections textiles (limitées à celles de la marque Obaïbi durant cet essai) à la gamme de jouets et d’activités ludiques développées sur la base initialement conçue par Oyxbul avant son rachat. Après plusieurs mois d’activité, il s’avère que l’intérêt de ce rapprochement est double. “D’un côté, nous constatons une forte progression, de l’ordre de 40%, des ventes de produits Obaïbi, et de l’autre, nous compensons par le textile l’activité très saisonnière spécifique au secteur du jouet, où deux tiers du business se concentre fortement durant le dernier trimestre”, assure Jean-Luc Souflet. Après plusieurs mois de travaux, Oxybul deuxième génération a donc ouvert ses portes en présentant, cette fois, l’étendue des collections des quatre marques textiles du groupe. Elles sont déployées dans la première partie du magasin. La librairie, les jouets et les activités ludiques et de services (parcours acrobatique, restauration, crèche, espace anniversaire et ateliers créatifs) occupent le dernier tiers de la surface de vente. En terme de décoration et d’agencement, la valorisation de l’offre est réussie avec des sols en béton gris ciré et des muraux couleur anthracite qui font ressortir les produits, souvent très colorés dans le secteur de l’enfant et présentés sur des mobiliers blancs, tous mobiles. L’attention portée aux tout petits s’exprime aussi dans le choix de présenter des produits sur des rayonnages presque au ras du sol. Les cabines d’essayage sont, elles aussi, dotées de roulettes pour assurer une grande modularité à l’aménagement du point

Publirédactionnel

ÉCO-CONCEPTION STI 2 NOMINATIONS AUX POPAI AWARDS 2010 Quel est le point commun entre une PLV carton et un meuble permanent ? Son éco-conception modulable certifiée FSC ! Le box Mars Chocolat, grâce à un système télescopique breveté, permet de réduire le nombre de formats de PLV utilisés, dans la mesure où la largeur réglable s’adapte à la taille des produits conditionnés. Conçu en mono-matériau carton recyclable, ce box est imprimée sur papier certifié FSC avec des encres biodégradables : un modèle en matière d’éco-conception.

Le meuble Philips Lighting est composé de 3 univers d’éclairage entièrement modulables et interchangeables permettant d’actualiser au fur et à mesure des opérations la gamme de luminaire présentée, sans modifier la structure centrale. Conçu majoritairement en bois certifié FSC recyclable (seule la base est en métal), sa modularité réduit le nombre de formats et augmente sa durée d’implantation. Pour en savoir plus : par téléphone au 01 64 61 69 69 ou www.sti-group.com

■■■ Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

44

30/06/10

19:00

Page 44

Concept store ]

Tout pour l’enfant sous le même toît

de vente. Autre réussite, la sensation d’espace qui prédomine assurant le confort de clientes parfois équipées de poussettes, sans tomber dans l’écueil du vide pouvant susciter l’impression d’une offre trop restreinte. Elle illustre l’un des slogans affiché en grand dès l’entrée du magasin sous le logo rouge de l’enseigne : “respirer”.

pour les 6 à 12 ans, perché à trois mètres du sol et sécurisé par un filet, ou encore un atelier de loisirs créatifs et, pour les plus petits, une crèche permettant aux parents de faire leurs courses plus tranquillement (accès payants pour ces deux activités). “Il est encore trop tôt pour dire si nous dupliquerons le concept et à quelle échéance, nous attendons d’avoir plus de recul après plusieurs semaines d’exploitation. En tout cas, le deuxième magasin historique d’Oxybul de Ballainvilliers (Essonne) ne devrait pas l’adopter car son emplacement n’est pas suffisamment porteur”, souligne Jean Duforest, PDG et co-fondateur d’ÏdGroup. Il faut dire que l’un de ses objectifs est de faire d’Oxybul le porte drapeau des activités du groupe dont le nom est méconnu du grand public. “Il ne s’agit pas une marque supplémentaire au sein du groupe, c'est son enseigne ombrelle qui exprime le mieux et rend visible toutes nos activités, nos ambitions et nos valeurs fondatrices. Elle doit proposer aux enfants des expériences formidables à vivre avec leurs parents. Il ne s'agit pas d'une grande surface de plus mais d'un lieu qui doit devenir une destination pour la famille”, conclut-il. François Lecocq

Une offre produit enrichie d’activités ludiques Pour le prêt-à-porter, les collections sont celles proposées dans les magasins des quatre marques concernées dans leur version la plus développée. On y trouve aussi d’autres produits liés à l’univers de l’enfant : poussettes, chaises hautes et du mobilier dédié à l’équipement de la chambre. Pour les jouets, le référencement se concentre sur les grands fabricants qui apportent ainsi leur caution à cette enseigne enJean-Luc Souflet et Jean Duforest core peu connue du public. Avec toutefois, un parti pris clairement revendiqué de privilégier les jouets à vocation pédagogique et ludo-éducative : jeux de construction et d’assemblage, loisirs créatifs, jonglerie, etc. Inutile d’y chercher une • CA 2009 : 563,1 M€ (+5,9% vs 2008) console de jeux ! On remarque aussi l’apparition de deux marques de distributeur : Obaïbi • Nombre de magasins : 970 (+ 27 vs 2008) Play et Oxybul. La première étant également • Enseignes : Okaïdi et Obaïbi (765 magasins dont 370 en vendue dans le réseau Obaïbi depuis peu. Enfin, France et 30% en franchise), Jacadi (275 magasins dont 44 Oxybul se singularise encore davantage de la en France), Véronique Delachaux (25 magasins) et Oxybul concurrence par les activités ludiques et les services payants proposés à sa clientèle mais • Présence pays : 63 conçus avant tout pour les enfants même s’ils • Nombre salariés : 2 700 (+ 1 800 chez les franchisés) peuvent aussi faciliter le shopping des familles. Avec notamment, un parcours acrobatique

FOCUS SUR ÏDGROUP

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:00

Page 45

[ Promotion des ventes

45

HYPERMARCHÉS, SUPERMARCHÉS

TENDANCES

PUBLICITAIRES & PROMOTIONNELLES

2009/2010

Par Elisabeth Cony-Exertier Directrice générale du Site Marketing, pige publicitaire Hors Média & Internet elisabeth.exertier@lesitemarketing.com

tuent toujours au cœur de cette communication : ils deviennent la norme légitime du marché”. Seule la relation avec le destinataire de ces messages semble permettre une différenciation : ■

Carrefour adopte un style complice mais équivoque, Auchan transpose cette complicité au niveau des consommateurs, au travers d’une multitude de scénettes, ■ Leclerc utilise inversement un discours unidirectionnel fondé sur l’apostrophe, ■ Intermarché développe un discours d’émetteur sachant et agissant, ■ Système U développe une communication altruiste, où l’émetteur vient au secours du consommateur, ■ Simply Market s’inscrit en opposition avec cette tendance, dans un univers de “pur bonheur” – en revanche sans réelle proposition commerciale. François Laurent a illustré ses propos de cartes sectorielles par media et conclu avec des prospectives pour les enseignes et pour les marques, dans le contexte actuel de défiance globale des consommateurs vis-à-vis de ces derniers. ■

Contexte économique tendu, consommation atone… L'étude Panotrade2010®, 8° édition, révèle les tendances de fond de la politique de communication des enseignes, dans ce contexte. A partir de données de piges publicitaires exhaustives (données hors media du Site Marketing et données publicitaires de Yacast), les experts en communication commerciale et 3 experts extérieurs ont apporté leur point de vue et prospectives sur ce benchmark approfondi.

L’innovation est de retour François Laurent, sémiologue, Fondateur de ConsumerInsight & co-président de l’ADETEM (blog: marketingisdead.blogspirit.com) a visionné, vu et entendu les publicités des enseignes (source : pige Yacast) et proposé un décryptage très clair des positionnements de chacune. Il a souligné la légitimisation du hard discount dans la communication télévisuelle des enseignes d’hypermarché: “Les hard discounters – nommés ou non – se si-

Pierre Denis, Président du Site Marketing a présenté les résultats de 3 années de post tests quantitatifs sur les prospectus, et les chiffres montrent encore, cette année, que le catalogue reste l’incontournable support des enseignes et des marques. Dans le détail, les choses changent : le rapport part de marché/part de voix montre que ce ne sont pas les enseignes qui font de la surpression avec les catalogues qui sont celles qui gagnent le plus en parts de marché. L’offre évolue : des rayons

■■■

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

46

30/06/10

19:01

Page 46

Promotion des ventes ] sont en retrait, d’autres progressent significativement. La politique de version des catalogues se modifie et il faut, pour les industriels, valider leur visibilité dans les éditions les plus diffusées. Sur la promotion, pas d’espoir d’un changement radical sur l’empilement des techniques, ni sur la complexité affichée des promotions. Mais l’innovation est de retour: Garantie Promo, PromoLibre, remises progressives selon volume acheté, les opérations 100% remboursées. Preuves quantifiées à l’appui, issues de cette 8°édition du PanoTrade® 2010, Pierre Denis affirme ainsi que la promotion sera encore prolifique, complexe, immédiate en 2010/2011. En conclusion, il ouvre la voie sur 3 stratégies d’enseignes qui se dessinent clairement et 3 voies à explorer pour les marques, pour piloter et non subir la promotion. Frank Rosenthal, Fondateur FRC & auteur d’ouvrages sur le marketing et le commerce (blog : retail-distribution.info) montre ensuite que le discours prix, tant dans les médias que dans le hors média (les prospectus) est devenu dominant depuis 2009. Les prix promotionnels font du yo-yo et contribuent à alimenter le sentiment de flou et de hausse des prix auprès des consommateurs.

De plus, avec les données du PanoTrade®2010, il met en valeur les incohérences de positionnement prix promotionnels entre les enseignes (base 100 = Leclerc) : incohérences conscientes dans les enseignes? Il montre enfin les facteurs clés de succès d’une bonne image prix et comment l’améliorer le cas échéant : par le pilotage des messages prix/canal/temps, par la simplicité, par le travail sur la value for money et son expression, par le maintien dans le temps d’un vrai cap.

Tout pour le marketing relationnel De mon côté, je propose une observation du marketing relationnel en 2009 et 1er trimestre 2010, qui rend visible un paradoxe : d’un côté, les enseignes n’investissent que peu en communications ciblées (courriers/e-mailings : - de 11% du global des investissements média et hors media des enseignes- source PanoTrade®2010). De l’autre, force est de constater, que le marketing relationnel et plus généralement la data, sont au cœur des chantiers stratégiques qui feront la valeur des enseignes. > Les partenariats Dunnhumby/Groupe Casino et Emnos/Groupe Carrefour montrent l’ambition des enseignes dans le domaine de la connaissance clients, > Des exploitations de plus en plus fines des données se transforment en campagnes personnalisées pour les clients (nombre de campagnes : +21% en 2009), > Les cartes qui progressent quasiment toutes en recrutement, > Des initiatives accrues dans le domaine de la dématérialisation: carte 100% dématérialisée sur mobile chez Franprix, test coupons sur mobile chez Carrefour, belles opérations sur les réseaux sociaux etc.… et à l’inverse, l’arrivée des Mousquetaires sur le canal mailing papier avec des offres promotionnelles en affinité avec les consommations constatées ou prédictibles de leurs clients.

EuroPV magazine - Juin 2010


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:01

Page 47

47

Penser relation dans la durée Thierry Spencer, vice-président Marketing & co-fondateur de Testntrust (blog: sensduclient.com) confronte sa grille de lecture des programmes de fidélisation aux informations sur les programmes de fidélisation et les communications associées du PanoTrade®2010. Il souligne le caractère concurrentiel du marché des cartes de fidélité avec des clients multi porteurs, gérant 2.2 adresses emails. Il applaudit à toutes les initiatives visant à reconnaitre le client dans son unicité, à lui accorder le choix du canal de communication et le gratifier en fonction de sa plus ou moins grande valeur vis-à-vis de l’enseigne. Les initiatives d’animations réservées aux porteurs sont jugées décevantes et les actions sur internet sont vues à quelques exceptions près comme plus participatives que conversationnelles. Enfin il invite les responsables de programme à penser relation dans la durée plutôt que offres one shot et court terme. En résumé, les enseignes sont toutes en mouvement pour faire face à la crise… La bonne surprise, c’est que les innovations sont de retour ! A suivre dans cette rubrique.

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

48

30/06/10

19:01

Page 48

En question ]

RÉVOLUTION JURIDIQUE DANS LE SECTEUR

PROMOTION DES VENTES

La réglementation européenne pourrait-elle chambouler la pratique de la promotion des ventes en France ? C’est ce que suggérait Fabien Honorat, avocat chez Pechenard & associés, lors d’une conférence au salon Pack & Gift à Paris, le 3 juin dernier.

Fabien Honorat

EuroPV magazine - Juin 2010

En 2005, le monde du commerce a vu l’intervention d’une réglementation européenne sur les opérations de promotions, particulièrement les pratiques déloyales. Cette dernière se définit comme une pratique de l’annonceur, contraire aux exigences de la diligence professionnelle et susceptible d’altérer de manière substantielle le comportement économique du consommateur. Elle vise en fait la publicité et les pratiques mensongères. Cette réglementation comporte au total 31 pratiques réputées déloyales en toutes circonstances dont 23 trompeuses et 8 agressives. Par exemple, lors d’une promotion, est considéré comme pratiques déloyales l’absence de mention “stock limité” ; le fait de communiquer des informations fausses sur la disponibilité d’un produit ; fournir un SAV dans une langue étrangère ; proposer un produit “faussement” gratuit qu’il faut en fait commander par voie postale ou encore entretenir une confusion avec le produit d’un tiers, comme utiliser par exemple les mêmes codes couleurs rouge et blanc ainsi que la police d’écriture de Coca-Cola pour un soda. Du côté des pratiques agressives, on peut noter celle qui consiste à donner la fausse impression que le consommateur a déjà gagné un prix. Par conséquent, toutes les pratiques qui ne sont pas citées dans la réglementation européenne seraient donc légales.


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:01

Page 49

49

Homogénéiser les pratiques en Europe La justice européenne souhaite ainsi homogénéiser les législations dans l’Union Européenne. Le 23 avril 2009, la cour européenne de justice de l’UE a statué que la réglementation belge – très proche de celle appliquée en France – sur les primes et les ventes conjointes n’était pas conforme au droit communautaire. Idem du côté de l’Allemagne sur les loteries avec obligation d’achat, qui selon la justice de l’Union sont légales. En France par exemple, la jurisprudence veut que la vente conjointe soit possible uniquement si les deux produits soient aussi vendus séparément dans le point de vente. Maître Fabien Honorat donne l’exemple de la chaîne Orange Sport que la société Free souhaitait proposer dans son offre mais qui était vendu seulement au sein d’un pack de chaines Orange. En 2009, le tribunal français condamna cette dernière et se rétracta ensuite au vu de la réglementation européenne qui autorise la vente conjointe sans restriction.

Autre exemple : l’Instant Win dont la validité a été admise par le tribunal de commerce de Paris en 1995 puis en 2003 à nouveau par la cour d’appel à condition que les organisateurs du jeu aient mis en place une voie de participation gratuite à ce jeu, sans obligation d’achat. La législation européenne quant à elle, autorise l’organisation de jeux avec obligation d’achat, mais selon Fabien Honorat, il reste possible qu’un juge français garde en tête en priorité le droit hexagonal lors d’une affaire de jeux de ce type. Enfin, la vente avec prime est interdite en droit français exception faite si le cadeau a une valeur inférieure à 7% du “produit porteur”. De plus, la prime doit être explicitement marquée du nom de l’annonceur organisateur de l’opération. Cette problématique de valeur entre la prime et le produit porteur ne s’applique pas pour les primes remises entre professionnels et pour les primes auto-payantes (en ajoutant un euros de plus au prix du produit pour la prime). En théorie, ces règles françaises sur les primes sont obsolètes au regard du droit communautaire. Certains annonceurs importants ont ainsi pris le parti de ne pas respecter la règle des 7%, tout en restant raisonnable sur la valeur de la prime. Une marge de manœuvre est donc possible. L’obligation de marquage est elle aussi dépassée si l’objet est trop compliqué à marquer ou engendre des frais supplémentaires. Dans le cadre de la législation de l’Union, la promotion des ventes a donc toujours de beaux jours devant elle. Propos recueillis par Johara Boukabous

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

LE MARKETING

ET

PUBLICITÉ

SUR LE

30/06/10

19:04

MAGAZINE

Page 50

DU

MARKETING POINT DE VENTE

LIEU DE VENTE

[

CHAQUE SEMAINE,

[

CHAQUE MOIS,

+ d’actus sur le site

la newsletter

[

[

CHAQUE ANNÉE,

CHAQUE TRIMESTRE,

le Guide de la PLV

le magazine

4 numéros par an

+ le Guide 2010 de la PLV + 10 newsletters

+ accès privilégié sur le site

=

96,15 € HT (= 115 € TTC)

Abonnez-vous dès aujourd’hui

en cadeau

cette clé et recevez USB 2 Go signée Pierre Cardin ✁

ABONNEMENT ET

PUBLICITÉ

SUR LE

LIEU DE VENTE

4 numéros par an + le Guide 2010 de la PLV

Vous pouvez tout simplement nous adresser votre carte de visite accompagnée d’un chèque de 115 € TTC

+ 10 newsletters et accès privilégié sur internet

=

96,15 € HT* (= 115 € TTC)

Nom ............................................................................................ Prénom ............................................................................... Fonction ............................................................................... Société ............................................................................... Secteur d’activité ............................................................................................................................................................. Adresse ................................................................................................................................................................................. CP .................... Ville ....................................................... Tél ............................................... Fax ............................................. E-Mail ....................................................................... ❐ Je souhaite m’abonner et joins un chèque de 115 € (une facture acquittée vous sera adressée à réception de votre demande) ❐ Je souhaite recevoir une facture avant paiement

............................................................................................

Adresser votre demande d’abonnement par mail, par fax, par courrier ou par téléphone à : GFB Éditions - EuroPV Magazine - 310 Bd Clémenceau 59700 Marcq-en-Barœul - Tél. 03 20 65 15 94 - Fax. 03 20 89 57 68

Date et signature :

* Tarif valable en France métropolitaine - 135 € en dehors

MARKETING

www.europv.com info@europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:04

Page 51

Tarif valable en France métropolitaine 135 € en dehors

[ Côté Pro

[

51

]

Votre pub ici

contactez-nous! 03 20 65 15 94

Pour plus d’infos : www.europv.com


EuroPV203:Magazine du Marketing Point de Vente

30/06/10

19:05

Page 52


EuroV Magazine juin 2010