Page 1

FOR MEN WHO LOVE LIFE

STROMAE & ROGER FEDERER

SEMESTRIEL N° 02 – AUTOMNE / HIVER 2013 – 5 €

VOYAGE - MODE - SPORT - ACCESSOIRES - DESIGN - GASTRONOMIE - CULTURE - HORLOGERIE - AUTOMOBILE - VINS

Belgium FOR MEN WHO LOVE LIFE

Tennis

ROGER FEDERER

REBELLE COURTOIS

Hockey

Paroles & Musique

STROMAE CALCUL SENTIMENTAL

RED LIONS

LE FEU AUX POUDRES

Saga

LES ROTHSCHILD EN PRIVÉ

Motos

MONSTRES

SUR MESURE

SEMESTRIEL N°02 - 5€ AUTOMNE/HIVER 2013

000 CoverStromae+Tranche_FR.indd 3

5/11/13 13:13


GENTLEMAN 540x340 F-KEEP2 BELGIUM (FR) - Issue Date : 30 OCTOBER En vente exclusivement dans les magasins Louis Vuitton. TĂŠl. 02 289 28 28 louisvuitton.com

000 CoverStromae+Tranche_FR.indd 4

15/12/13 18:55


test pubs.indd 1

24/10/13 17:00


Boutique Boutique en en ligne ligne www.cartier.com www.cartier.com -- +32 +32 (02) (02) 400 400 2600 2600

test pubs.indd 2

24/10/13 17:04


Nouvelle Collection tank mc Mouvement Manufacture 1904 MC

test pubs.indd 3

24/10/13 17:04


Elegance is an attitude Simon Baker

024-02-CO_LON_309x497_SB1_CC4_GENTLEMAN (SS COLL).indd 1 test pubs.indd 2

LONGINES

Adv. Base

13/09/13 Edition: 10:31 Visual:

SB1_C


on:

pubs.indd 3Doc Size: 497 x 309 mm Visual: test SB1_CC4

www.longines.com

Conquest Classic

09/09/13 10:32 15:28 13/09/13


Gentleman_248x309_Bleu_Belgique_Fr.indd 1 test pubs.indd 1

12/09/13 13:36 17:31 25/09/13


Belgium FOR MEN WHO LOVE LIFE

Montres

LA DAYTONA A 50 ANS

Automobile

ZOUTE GRAND PRIX SUCCÈS ÉCLAIR

Champagnes HISTOIRES

ET GOÛTS

Voyage

PHNOM PENH TRENDY TENNIS

ROGER FEDERER NON A LA RETRAITE

VOYAGE - MODE - SPORT - IMMOBILIER - DESIGN - GASTRONOMIE - CULTURE - HORLOGERIE - AUTOMOBILE - VINS 007 CoverFederer_G2.indd 7

24/10/13 09:12


test pubs.indd 1

13/09/13 10:33


sommaire 18 Salles de vente Effervescence automnale

44

20 Grooming Vivement le matin 22 Musique Tendres bousculades 24 Volutes Simply the best 26 Découverte L’art du voyage 28 Mode Bleu, je veux 30 Accessoires Touches d’originalité 32 Swing

Cap sur le Canada

34 Swing Fly to Hawaii 36 Portrait Roger Federer : être encore ou avoir déjà été ?

42 Hockey Le hockey est à la mode… Voici la mode du hockey !

44 Divertissement Homo Ludens

50 56 60

Portrait Stromae : calcul(senti)mental Architecture & design Place à la légèreté Musique Jazz : la voix et son piano

62 Saga The Rothschild touch 70 Montres L’heure nouvelle est arrivée 74 Partenariat Les ingénieurs du temps 78 Montres Les 50 ans d’une montre sans âge

80 Auto Zoute Grand Prix :

les secrets du succès

84 Moto éternelle

Monstres sur mesure

9 009 Sommaire_FR.indd 9

26/10/13 18:50


sommaire 98

142 90 Automobile Puissance à l’état pur

104 Yachts L’autre héritage

98 Voyage La reine du désert

106 Yachts L’appel du passé

de Steve Jobs

56

114 Voyage Phnom Penh

142 Mode Warris Singh Ahluwalia :

122 Gastronomie De Karmeliet : 30 ans sous les étoiles

144 Héritage L’esprit de l’élégance

124 Voyage Une ville, un hôtel

148 Parfums Jo Malone :

128 Champagne

152 Médias L’art au parfum

128 Laurent-Perrier 130 Mumm 134 Krug 136 Veuve Clicquot 138 Dom Pérignon 140 Moët & Chandon

1 009 Sommaire_FR.indd 10

le sikh chic

fragrances gourmandes

156 Portfolio Gstaad :

« Come up, slow down »

162 Patrimoine L’artisanat au service du style

Tous les prix mentionnés dans le magazine le sont à titre indicatif

24/10/13 11:48


U LT I M E D I S C R É T I O N

PIAGET ALTIPLANO La montre automatique la plus plate du monde Boîtier en or blanc, 5,25 mm d’épaisseur Le mouvement automatique le plus plat du monde Calibre Manufacture Piaget, 2,35 mm d’épaisseur

www.piaget-altiplano.com Antwerpen - FROHMANN FRERES - 03/231.16.43 - JUWELIER SLAETS - tél.: 03/213.50.81 Bruxelles - TOLLET FRIPIERS - tél.: 02/218.11.93 • Liège - MAISON CHARLES DESITTER - tél.: 04/222.36.76

test pubs.indd 1 Gentleman_Altiplano_309x248.indd 1

13/09/13 11:03 10:30 10/09/13


D eux seconDes pour passer De l’autre côté Du globe.

Grande Reverso Ultra Thin Duoface. Calibre Jaeger-LeCoultre 854/1. Deux cadrans pour un seul mouvement : pour la première fois l’iconique reverso présente un deuxième visage dans son boîtier ultra-plat. réunissant 2 cadrans dos à dos, elle offre à son possesseur un voyage dans le temps. une alliance raffinée entre style et performance horlogère issue de 180 ans de savoir-faire, celui des Inventeurs de la Vallée de Joux.

Vous mérItez une VraIe montre.

www.jaeger-lecoultre.com

test pubs.indd 1

25/09/13 13:31


ÉDITO

Peu avant la publication du premier numéro « nouvelle formule » de Gentleman, le magazine Vogue (américain) et le New York Times avaient ouvert leurs colonnes sur plusieurs pages à l’acteur belge Matthias Schoenaerts qui figurait en bonne place dans notre sommaire.

De nature humble et discrète S

’IL EST UN JOURNAL QUI SE LIT PARTOUT DANS LE MONDE AUJOURD’HUI, c’est bien l’International New York Times (ex-International Herald Tribune). Effet du hasard ? Alors que s’écrivent ces quelques lignes de bienvenue dans notre deuxième numéro, cet International New York Times encense lui, l’auteur-compositeur et interprète belge Stromae qui figure en couverture. Nous sommes sur le bon chemin. Restons-y. Outre les sujets de nature internationale qui occupent une place prédominante dans notre magazine, notre ambition depuis le départ est de projeter sur des talents belges, un éclairage qui justifie « leur » réputation internationale, leur classe ! Loin du chauvinisme ou de velléités nationalistes, une saine fierté n’est pas déplacée sur une terre où poussent et ont toujours poussé nombre de talents. Nous évoquons aussi dans ce numéro, le chemin vers l’excellence parcouru par notre équipe nationale de hockey. Ses exploits de ces dernières années ont sans conteste inspiré et stimulé une envie de succès parmi d’autres disciplines sportives dans le pays… Que ce soit en BD, en physique, en peinture, en médecine, en littérature, en mode, en design, en humour, en gastronomie, en sport, en musique, en affaires… malgré sa petite taille et sa population forcément réduite, la Belgique est et reste un vivier de personnalités de haut vol que l’étranger nous envie et sollicite. En évoquer l’une ou l’autre ici n’enlève rien à la dignité toute belge de notre nature humble et discrète. Mais à une époque où il serait naïf de voir la vie en rose, il n’est pas interdit d’avoir bon de temps en temps. Bonne lecture. Serge Vanmaercke Rédacteur en chef

13 013_Edito_FR.indd 13

23/10/13 22:35


CONÇUE POUR LES HOMMES QUI SAVENT QUE, DANS LA VIE, LES CHOSES LES PLUS COMPLIQUÉES SONT AUSSI LES PLUS BELLES.

Portugaise Calendrier Perpétuel réf. 5023: nul besoin de marcher sur la Lune pour succomber à la fascination qu’elle exerce. Ses influences sont en effet omniprésentes sur terre. Sa force de gravitation régit les marées. Son lever et son coucher marquent la fin et le début de chaque jour. Et toutes sortes de phénomènes sont attribués à la pleine lune depuis la nuit des temps. Chez IWC, les maîtres-horlogers qui ont développé la Portugaise Calendrier Perpétuel se sont inspirés

de ces qualités. Son boîtier en or rouge 18 carats abrite un impressionnant mouvement automatique, avec calendrier perpétuel, affichage perpétuel des phases de lune et compte à rebours jusqu’à la prochaine pleine lune, ainsi qu’un remontage automatique Pellaton, pour ne mentionner que les complications les plus sophistiquées. Inutile de dire que sa précision est égale à celle de la Lune dans sa révolution autour de notre planète. IWC . CO N Ç U E P O U R L E S H O M M E S .

IWC S C H A F F H AU S E N B O U TI Q U E S: PA R I S I V I E N N E I R O M E I M O S CO U I N E W YO R K I P É K I N I D U BA Ï I H O N G KO N G I G E N È V E I ZU R I C H IWC .CO M

Pour plus d’information contacter le +31 207 110 868 ou concierge.europe@iwc.com

2005741_PC3S_497x309_d_crp_ZS_4c_fr.indd Alle Seiten test pubs.indd 2

10/09/13 12:21


test pubs.indd 3

20.08.13 09:07 10/09/13 12:22


test pubs.indd 2 test pubs.indd 2-3

24/10/13 17:11


test pubs.indd 3

24/10/13 17:11 7/10/13 20:02


XXXX SALLES DE VENTE

HISTOIRES NATURELLES

Effervescence automnale En novembre, les maisons de vente ne se reposent pas sur leurs lauriers. Belle actualité à Bruxelles où Cornette de Saint Cyr se penche sur l’histoire naturelle tandis que Pierre Bergé & associés examinent quant à eux les lignes épurées du mobilier scandinave. MICHEL VERLINDEN

PLEIN NORD

L

e 25 novembre le Cercle de Lorraine à Bruxelles tient une vente organisée par Pierre Bergé. Le design scandinave y est mis à l’honneur. On trouvera un large panel de luminaires, d’assises, de tables et de chaises ainsi que d’objets en céramique, de vases et de verreries. En y regardant d’un peu plus près, on s’arrêtera par exemple sur la « valet chair » d’Hans Jorgensen Wegner (1914-2007), l’un des designers danois les plus cotés des années 50. Tout au long de son œuvre, l’homme a combiné habilement beauté et fonctionnalité. Il a joué également un rôle capital dans l’essor du design scandinave sur le plan international. L’une de ses créations les plus emblématiques, un fauteuil

Cornette de Saint Cyr présentait le 18 novembre à Bruxelles une vente sur le thème de l’Histoire Naturelle, la Taxidermie et les Trophées de Chasse. Des ensembles de coquillages, des oursins, des insectes montés sous globe, des mâchoires de requins, des limules et des éponges naturelles étaient également proposées. Stars de la vente : des dents de narval et un ours polaire…

rond nommé « The Chair », a été choisie par J.F. Kennedy, qui souffrait de problèmes de dos, lors du débat télévisé qui l’opposait à Richard Nixon. Autre objet remarquable : un luminaire rare et étonnant comportant cinq branches et alliant différentes nuances de cuivre, nommé « Anchor » et signé Poul Henningsen (1894-1967). Ce designer, écrivain et architecte originaire d’une famille bourgeoise danoise est célèbre pour ses luminaires innovants. Ses travaux font partie des collections les plus prestigieuses du 20e siècle, notamment celles du Metropolitan Museum de New York. D’autres noms tout aussi connus seront aussi représentés tels Axel Salto (céramiques), Kaare Klint (mobilier), Sven Hammershoj (verreries). Il faut aussi épingler Poul Kjaerholm, formé à la « School of Arts and Crafts » à Copenhague, qui a travaillé pendant un an avec Fritz Hansen pour qui il dessina des prototypes de chaises remarqués. Connu pour ses assises qui marient l’acier avec le cuir, le rotin et la corde, il a dessiné notamment la chaise « PK22 » qui reçut le Grand Prix à la triennale de Milan (1957) et lui valut d’être projeté sur la scène internationale du design. www.pba-auctions.com

Cornette de Saint Cyr www.cornette-saintcyr.be

La PK22 lounge chair de Poul Kjaerholm, dessinée pour Fritz Hansen en 1956.

18 018_G_Ventes Publ_FR.indd 18

23/10/13 22:36


pa n e r a i . c o m

Mediterranean Sea. “Gamma� men in training. The diver emerging from the water is wearing a Panerai compass on his wrist.

history a n d heroes. radiomir 1940 3 days (ref. 514) available in steel and red gold

Exclusively at Panerai boutiques and select authorized watch specialists. Tel. +31 20 710 5994

test pubs.indd 1 7676-D PAM514_Gentleman 248x309 MAG.indd 1

13/09/1316:11:50 10:29 2013-09-03


XXXX GROOMING

UN TEINT DE STAR

Vivement le matin

Les soins et les parfums pour hommes sont devenus chose courante de nos jours. Plus aucun homme ne sent sa virilité menacée par l’application d’un sent-bon ou d’une crème cosmétique. Madame l’encourage d’ailleurs à ainsi faire. Quel bonheur donc pour un homme, de se réveiller soigné par une crème de nuit et confiant dans le look et la fraicheur qu’il affichera pour la journée, grâce à la petite panoplie « grooming » que nous lui proposons ici. SERGE VANMAERCKE

Tom Ford, Christian Louboutin ou Jake Gyllenhaal, ont adopté l’engin depuis longtemps. Sa brosse ne tourne pas sur elle-même : elle effectue 300 micro-oscillations par seconde, un mouvement quasi invisible à l’oeil nu, mais qui garantit une efficacité nettoyante et adoucissante respectant l’élasticité de la peau. Quatre embouts brosses sont proposés pour le visage (peaux très sensibles, sensibles, normales et pores dilatés). Clarisonic élimine 6 fois plus d’impuretés qu’un nettoyage manuel, elle réduit la taille des pores, améliore l’éclat du teint, optimise l’absorption de soins et augmente significativement leur efficacité. Clarisonic est complètement étanche pour un usage en toute sécurité sous la douche. Rechargeable, l’appareil a une autonomie de 28 minutes, soit environ un mois d’utilisation. En exclusivité chez Ici Paris XL.

MAGIE NOCTURNE

La collection Caviar de La Prairie est née en 1987. Ses extraits de caviar nageant dans une mer d’agents régénérateurs marins renforcent la fermeté de la peau. Le nouveau Masque Caviar Luxe Réparateur Nuit sera particulièrement apprécié par les hommes puisqu’il s’applique tout simplement au pinceau sur le visage avant d’aller au lit. Il hydrate et renforce la texture de la peau pendant toute la nuit et il suffit de se rincer le visage le lendemain matin. L’oreiller sera tout propre et les rides seront adoucies.

JOUVENCE SEPTENTRIONALE

De la glycérine et de l’hyaluronate de sodium pour leur effet hydratant, un peu d’eau pure printanière islandaise, du chlorure de calcium et de sodium pour stabiliser et augmenter l’efficacité d’un facteur de croissance épidermique (code international : EGF) dérivé d’une plante, une goutte d’alcool pour améliorer la texture et, last but not least, l’EGF luimême : de l’extrait d’orge… A en croire le Dr Björn Örvar, Président de Sif Cosmetics en Islande, 2 à 4 gouttes quotidiennes de son Sérum Bioeffect sur le visage contribueraient à réparer les cellules pour un effet anti-âge concret et visible après quatre à six semaines. L’activateur cellulaire du sérum est produit à partir d’orge génétiquement modifiée dans une serre ultra-moderne qui fonctionne dans les règles les plus strictes du respect de l’environnement.

SI VOUS AIMEZ JAMES…

Made To Measure de Gucci s’ouvre sur des notes de bergamote, lavande et fleur d’oranger, se développe en un coeur enrichi de baies et d’épices, et se referme sur une base de cuir boisé. Le lancement de ce nouveau parfum est soutenu par James Franco respectivement photographié et filmé par le duo Mert et Marcus et Nicolas Winding Refn (Drive avec Ryan Gosling).

VRAIMENT DIFFÉRENT

Bottega Veneta présente Pour Homme : un cuiré boisé aromatique accompagné de la myrrhe de l’Antiquité. Les notes de tête bergamote, pin, genévrier -, sont suivies d’un coeur mêlant piment et sauge. Les notes de fond : patchouli et cuir. Eau de Toilette, Baume After Shave, Gel Douche et Stick déo.

20 020_G_Parfum.indd 20

23/10/13 22:37


BMW i

Le plaisir de conduire

ENTREZ DANS L’ÂGE DE CARBONE. Il y a eu l’âge du bronze, puis l’âge du fer, et puis d’innombrables progrès technologiques qui se sont suivis au fil du temps. Et maintenant c’est un nouvel âge de mobilité automobile que la BMW i3 inaugure avec brio. Fibre de carbone pour plus de solidité et moins de poids, innovations technologiques innombrables, ensemble propulseur hyper performant, matériaux durables et techniques de fabrication responsables : l’e-mobilité conçue par BMW i est une vraie révolution en marche, présente sur nos routes d’ici à la fin d’année 2013 avec la nouvelle BMW i3. Pour vous convaincre des qualités dynamiques et du plaisir de conduire offerts par cette voiture électrique d’avant-garde, qui vous offre jusqu’à 300 km* d’autonomie, rien ne vaut l’expérience vécue d’un véritable essai. Alors, soyez parmi les premiers au monde à en prendre le volant. Réservez maintenant votre essai sur www.testez-la-BMW-i3.be

BMW i3. BORN ELECTRIC.

La BMW i3 sera disponible en exclusivité chez les partenaires agréés BMW i : l

BMW Brussels

l

J-M Martin West (1070 Bruxelles)

l

Ginion Waterloo

l

Louyet Charleroi

l

Discar Liège

l

Centrauto Wijnegem

l

Jorssen Aartselaar

l

van Osch Hasselt

l

Dejonckheere Roeselare

l

Verstraeten Lochristi

* Selon la version choisie.

Informations environnementales (AR 19/03/04) : www.bmw.be

test pubs.indd 1 i_Gentelman_309x248_FR.indd 1 BMW15194_BMW

0-0,6 L/100 KM • 0-13 G/KM CO2

25/09/13 11:09 15:39 27/08/13


MUSIQUE

Renouveler la tradition

Tous les genres musicaux ont aujourd’hui une tradition de plusieurs décennies, voire plusieurs siècles. De la musique ancienne et de la Renaissance au rap ou au hip-hop, les genres se sont imposés grâce au génie de compositeurs et interprètes qui vivaient avec leur temps en le reflétant, tout en le faisant progresser. Ainsi en est-il des artistes de la présente sélection. SERGE VANMAERCKE

Erreur de présentation ?

SUBLIMES RENCONTRES

L’interprétation des compositions de Johann Sebastian Bach par La Petite Bande sous la direction de Sigiswald Kuijken, offre la lecture émotionnelle et technique la plus sublime qui soit de ce grand compositeur. Aujourd’hui, Kuijken dirige les quatre Suites pour Orchestre devant une petite vingtaine de musiciens. L’effet est à la fois intime et plein. Kuijken est persuadé que Bach a composé d’autres Suites pour Orchestre disparues aujourd’hui. Espérons qu’on en retrouve de son vivant…

Le second album de Justin Timberlake en moins d’un an est un petit joyau. Les morceaux sont longs et sophistiqués, les plus courts durant plus de 5 minutes… Timberlake se renouvelle et se choisit des alliés de taille (Jay Z, Drake). Mais la production de Timbaland ne suffit pas pour présenter cet album comme la deuxième partie du premier. Justin Timberlake - The 20/20 Experience - Sony Music

La Proie du vent

Cet album est le résultat d’une proposition au compositeurtrompettiste libanais Ibrahim Maalouf par la Cinémathèque française : composer une bande son pour un film muet de son choix. Il a choisi La Proie du vent de René Clair. Et y inclut à sa manière l’ambiance que Miles Davis avait imposée dans Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle. Chapeau ! Ibrahim Maalouf - Wind - Harmonia Mundi

Chants par temps sombres

Hanns Eisler a été un élève apprécié d’Arnold Schönberg, mais l’élève s’est révolté contre le maître qu’il trouvait trop élitiste. Lors de la montée du nazisme, Eisler partit en exil à Los Angeles où il rencontra Bertolt Brecht. Comme Kurt Weill, beaucoup plus connu, il a mis en musique nombre de textes du dramaturge. Un album de chansons par le baryton Matthias Goerne, qui a tout son sens par les temps qui courent. Matthias Goerne - Ernste Gesänge - Harmonia Mundi

Intelligemment désarçonnant

Johann Sebastian Bach The Orchestral Suites La Petite Bande Sigiswald Kuijken Accent

La pochette n’est pas très représentative de l’intérêt de ce projet du clarinettiste Yom, à la croisée du jazz, des musiques électroniques, du rock et des musiques du monde. Il nous emmène ici sur les pistes de danse aux sons d’harmonies romantiques d’Europe centrale, mélangées à une techno démoniaque. Intéressant. Yom - The Empire of Love - Jazz Village

Ethio-Jazz

A la fois spécialiste des musiques de son pays, l’Ethiopie, et percussionniste qui a collaboré avec Duke Ellington, Mulatu Astatke est devenu un compositeur-interprète culte depuis la bande son qu’il a composée pour Broken Flowers de Jim Jarmush en 2005. Cet album rend hommage à la musique de son pays. Mulatu Astatke - Sketches of Ethiopia - Jazz Village

22 022 G_Musique_FR.indd 22

28/10/13 18:13


Le meilleur de Sony pour vos meilleurs moments XperiaTM Z1 toute la force et l’intelligence de Sony dans un smartphone haut de gamme. Les qualités et performances de nos appareils photos digitaux compacts. La technologie écran de nos TV BRAVIA® haut de gamme. Un chef d’œuvre au design élancé, plus élégant que jamais. Et ce n’est là qu’une première impression. Car avec le XperiaTM Z1, nous avons créé un smartphone qui excelle réellement en tout.

BE MOVED

Icons are for illustrative purposes only. Sony, make.believe, WALKMAN and WALKMAN W logo are trademarks or registered trademarks of Sony Corporation. Xperia is a trademark or registered trademark of Sony Mobile Communications AB. ©2013 Sony Mobile Communications AB.

test pubs.indd 1 XPERIA Z1_GENTLEMAN_01.indd 1 SONYM5834_AD

18/10/13 16:29 09:39 17/10/13


XXXX VOLUTES

Simply the best

Les cinq meilleurs « Churchill » et « Robusto », sélectionnés par l’influente revue Cigar Aficionado, dévoilent leurs qualités les plus précieuses. Précieux, également, les coffres pour cigares, montres et spiritueux de Döttling. Enfin, le stylo Cohiba d’Omas entre dans la cave à cigares. SARA MARCHETTI Robusto

Churchill

1

ROMEO Y JULIETA : ce Robusto d’un beau calibre libère en bouche un arôme de café et une pointe de chocolat amer. Sa fumée est riche et dense. Prix : 22 €

ALEC BRADLEY PRENSADO : à base de tabacs honduriens, épicé et poivré, tout en préservant une touche de miel, de cannelle et de vin rouge. Prix : 8 €

COFFRE AUX TRÉSORS POUR NOBLES VICES Lorsque l’écrin du bijou est aussi précieux que le joyau qu’il est censé protéger, il est un nom qui éclipse tous les autres, celui de la firme allemande Döttling. Cette manufacture réalise des collections très prisées de coffres-forts, caves à cigares et coffres pour montres de valeur. Récemment, la marque a incorporé dans sa production de nouveaux écrins à double usage, à savoir contenir à la fois cigares et spiritueux, dans un mariage de qualité et de bon goût. Le boîtier est réalisé en ébène de Macassar vernis et l’intérieur est doublé de daim. Le coffre comporte un humidor en bois de cèdre espagnol équipé d’un hygromètre numérique. Entièrement personnalisable, le coffre dispose de compartiments supplémentaires pouvant être utilisés comme autant de tiroirs secrets pour ranger bijoux ou valeurs personnelles. En haut, une photo du coffre pour cigares et spiritueux, disponible à partir de 60.000 €. www.doettling.com

2

QUAI D’ORSAY : cubain, avec une dominance de douceur et des notes d’orange

confite. Des saveurs d’amande et de cèdre émergent également. Prix : 13 €

ALEC BRADLEY PRENSADO : compressé, de forme symétrique, avec une cape peu grasse, il exhale un parfum de poudre de noix coco et de vanille. Prix : 12,80 €

3 REGIUS : à base de tabacs nicaraguayens, offre une fumée veloutée, longue en

bouche et une palette aromatique associant cuir, thé et fruits secs. Prix : 6 €

L’ATELIER : grandiose et fait de brins de tabac, ce cigare offre des arômes prononcés de bois, de cuir, de noix de coco et de sucreries. Prix : 6 €

4 ROOM 101 DARUMA : cape foncée et grasse pour ce Churchill de 7 pouces à l’arrière-goût boisé et évoquant le noyer américain en note de fond. Prix : 7 €

SAINT LUIS REY : avec des éléments épicés et des notes de fond légèrement salées, ce cigare se savoure longuement, car il brûle lentement. Prix : 15 €

5 CAO LA TRAVIATA : faite de feuilles provenant du Nicaragua, cette vitole de belle taille brille par sa douceur, avec des senteurs de noix et une pointe de nougat. Prix : 4,50 €

HOYO DE MONTERREY : un rien toasté, révélant des notes d’orange et une touche de cappuccino, on a là affaire à un cigare extrêmement équilibré et riche en arômes. Prix : 18 €

ÉCRIRE AVEC UN COHIBA

La manufacture bolognaise Omas, spécialisée depuis 1925 dans les instruments d’écriture, et la Corporación Habanos ont réalisé l’édition limitée Cohiba, qui réunit les caractéristiques des stylos Omas et l’image de l’un des cigares les plus réputés au monde. Associant vermeil et bois de ziricote (un bois précieux, également utilisé pour la construction d’instruments de musique), elle se

compose de 1.966 exemplaires numérotés (1.000 stylos et 966 rollers), en guise d’hommage à l’année de création de la marque Cohiba. Il existe par ailleurs 56 pièces (40 stylos et 16 rollers) en or 18 carats. Le tout, dans un boîtier en bois de cèdre équipé d’un humidor. De 1.300 à 15.000 €. www.omas.com

24 024 G_Gouts_FR.indd 24

23/10/13 22:38


Recevez un cashback de 100 € à l’achat d’une Samsung Galaxy GEAR et d’un Samsung Galaxy NOTE 3. Période de l’action: 1/10 - 31/12/2013. Plus d’infos: www.samsung.com/promotion

test pubs.indd 1 BE_NLP00407001_Note3+Gear_BusMan_Gentleman_FR_309x248_Def01kp.indd 1

21/10/13 17:39 08-10-13 15:06


XXXX DÉCOUVERTE

L’art du voyage

Le tout nouvel Aman Canal Grande Venice est un ancien palais royal donnant sur la plus belle avenue de Venise. Pour un séjour aussi intime que sophistiqué. Idéal pour une visite de la Biennale. GIADA BARBARANI

IMAGINEZ UN PEU... Pour les passionnés d’art contemporain, la Biennale constitue un rendez-vous obligé. Arrivée à sa 55e édition, l’Exposition internationale d’Art, qui se tiendra jusqu’au 24 novembre dans les Jardins et à l’Arsenal, voit la participation de 150 artistes provenant de 38 pays. « Le Palais encyclopédique », titre retenu par son commisssaire Massimiliano Gioni, évoque le projet utopique (dans la photo du bas, le modèle exposé) de l’artiste italoaméricain Marino Auriti. « Un musée imaginaire qui devait accueillir tout le savoir de l’humanité, en collectionnant les plus grandes découvertes, de la roue au satellite. Le Palais encyclopédique, explique Gioni, est une exposition dans laquelle se manifeste une condition que tous nous partageons, celle d’être nous-mêmes des médias, d’être des vecteurs d’images, et même d’être possédés par les images. » www.labiennale.org

26 026 G_voyages_FR.indd 26

1 - L’EAU, seule voie d’accès à l’Aman Venice. 2 - ROOF TERRACE avec vue à 360° sur Venise. 3 - ART dans la suite de Tiepolo. 4 - VUE sur le Grand Canal à partir de la suite.

1

2

4

D

ans le quartier vénitien de San Polo, entre magnifiques résidences privées, vieilles églises et marchés caractéristiques, se dresse l’historique et royal Palazzo Papadopoli, qui accueille aujourd’hui l’Aman Canal Grande Venice, un resort intime de seulement 24 chambres. Son histoire commence au XVIe siècle, lorsque la famille Coccina de Bergame en confie la réalisation à l’architecte Giacomo De Grigi. En 1864, les nouveaux propriétaires, les frères Nicolò et Angeli Papadopoli Aldobrandini, en commandent la rénovation à l’architecte Michel-Ange Guggenheim, dans les styles néo-renaissance et rococo, et y font aménager deux splendides jardins – qui comptent aujourd’hui encore parmi les plus rares et les mieux soignés de la ville et ne sont accessibles que de l’intérieur de l’hôtel.

3

Du faste de jadis à aujourd’hui, le charme des lieux n’a pas changé, et cela, grâce à la rénovation effectuée par le Dottor Group, une des entreprises italiennes les plus importantes dans le secteur de la conservation du patrimoine culturel, et du bureau d’architecture Denniston.

Un sanctuaire Le résultat : 24 chambres et suites (à partir de 1.000 € la nuitée), réparties en quatre catégories, selon leurs dimensions (de 50 m² pour la Palazzo Room à 105 m² pour une Signature Suite) et la vue (sur les jardins privés ou le Grand Canal), mais répondant

toutes à un design unique, à savoir des fresques protégées par les Beaux-Arts, ainsi que moult stucs et détails rappellant l’art et l’architecture des siècles passés, quintessence du style vénitien réinterprété dans une optique moderne. Une fois arrivés à l’Aman Canal Grande Venice par les canaux et après y avoir débarqué sur un ponton qui les a conduit directement dans un hall aux plafonds très hauts et aux fresques et bas-reliefs historiques, les hôtes peuvent alors se relaxer dans le Spa du troisième étage, sanctuaire du bien-être signé Aman, se divertir aux tables de jeu qui caractérisent la chambre de Tiepolo, au quatrième étage – où se trouvent également la bibliothèque, le salon (idéal pour les collations légères) et la chambre de Guarana, parfaite pour un dîner aux chandelles. Sans oublier les deux restaurants, à l’étage principal. www.amanresorts.com

28/10/13 19:21


GENTLEMAN FR 248x309 CHRUNITED.indd 1 test pubs.indd BELGE 1

01/10/13 16:23 11:06 23/10/13


XXXX

MODE

UN BELGE À L’HONNEUR Bart De Backer était à peine âgé de onze ans lorsqu’il réalisa des croquis de chaussures sur la table de sa cuisine. C’est à Anvers qu’il décroche son diplôme en 2000, l’année où Tim Van Steenbergen et Christian Wijnants y terminent également leurs études. Peu de temps plus tard, il a la possibilité de travailler pour Dirk Schönberger et Mer du Nord, jusqu’en 2004, lorsqu’il devient directeur artistique de la

Bleu, je veux

Après le raz de marée de couleurs des saisons précédentes, l’hiver s’annonce beaucoup plus serein. Si le noir et le gris donnent le ton, des accents de bleu saphir viennent heureusement égayer la palette. Ce qui a commencé par des pantalons colorés a désormais pris d’assaut le reste du vestiaire. VEERLE WINDELS

CHEMISES ET COMPAGNIE

Qui dit Van Laack dit chemises, et ce depuis des années. Mais ce chemisier ne s’arrête pas là et étoffe le vestiaire de ces messieurs de nouveaux éléments. Citons de jolis pulls à col en V, qui soulignent cette fois la couleur bleue tendance de la saison.

DESIGN & STRATÉGIE

MODE ET SOCIÉTÉ

Ludique, tendance et quelque peu intellectuelle : pour agnès b. la mode est incontournable dans notre société. La styliste, qui côtoie depuis des années artistes et réalisateurs, se plaît aussi à confectionner leur vestiaire. Un cocktail audacieux d’éléments classiques issus de leur penderie, de la couleur et des imprimés. Ses costumes sont populaires, même en dehors de la rue du Jour à Paris, où son histoire d’amour avec la mode a commencé il y a de cela des années.

Un succès belge sur la scène mode ? C’est sans doute Essentiel, avec à sa tête Esfandiar Eghtessadi et sa charmante épouse Inge Onsea. Ensemble, ils collaborent au design et à la stratégie, y compris pour la ligne masculine, dont le caractère se forge saison après saison. Leurs sacs pour hommes sont d’ailleurs de vrais terrains de jeu pour ces messieurs : avec des livres et des gadgets dont ils ne peuvent pas se passer.

 AUDACIEUSEMENT CLASSIQUE

Depuis la nuit des temps, Corneliani marie flair et savoir-faire. L’entreprise familiale italienne signe des créations sur mesure de haute qualité, sans faire l ’i m p a s s e s u r l ’i n n ovat i o n . En témoignent les nouvelles sortes de laine et une association de couleurs audacieuses.

collection Van Gils. Hugo Boss est alors venu frapper à sa porte, pour la collection Hugo by Hugo Boss. Pour l’hiver prochain, Bart a aussi travaillé sur « 20 iconic pieces » (20 articles emblématiques) : une armada de classiques issus du vestiaire de l’homme Hugo by Hugo Boss. Parmi eux, ce costume près du corps noir intense.

28 028 G_mode.indd 28

PARFAIT GENTLEMAN

Si Rémi de Laquintane et Mathieu de Ménonville ont étudié la philosophie ensemble, ils avaient un penchant pour la mode. C’est ainsi qu’ils créent la marque Melinda Gloss en 2009. Véritables outsiders de la mode, ils font la part belle aux couleurs et aux superbes matières. Leur homme est un parfait gentleman. La collection fait fureur à Paris, où deux magasins ont entre-temps ouvert leurs portes, sans oublier une vitrine au sein du luxueux concept store « colette ».

23/10/13 22:40


test pubs.indd 1

25/09/13 13:30


XXXX ACCESSOIRES

BIENVENUE CHEZ MONSIEUR MAISON Emmanuel Demuynck sait mieux que personne que les détails peuvent faire la différence sur une silhouette. Lui-même travaille depuis des années dans l’univers de la mode, comme acheteur d’un grand magasin et comme Visual Merchandiser. Sa collection Monsieur Maison est l’assouvissement d’une passion, à savoir la conception de foulards à partir de tissus vintage de grandes maisons de la hautecouture. Emmanuel a un flair incroyable pour l’esthétique et associe les matières avec soin. Ainsi débute la quête vers le mariage suprême des tissus et des couleurs. À chaque étole son patron, et chaque création est réalisée dans un atelier belge. Les pièces uniques en leur genre racontent une histoire : chaque foulard est associé à un personnage célèbre de la littérature ou du cinéma. De Buster Keaton à Marilyn Monroe... Monsieur Maison fait rêver. www.monsieurmaison.be

Touches d’originalité

À l’heure actuelle, il est beaucoup plus facile pour un homme de faire sensation sans se voir reprocher d’être atteint de la fièvre modeuse. Jetez un œil aux pantalons colorés de l’été passé et aux nombreux foulards qui pendent au cou de ces messieurs. Les accessoires égayent la silhouette. Nous en avons d’ores et déjà fait une sélection. VEERLE WINDELS

 LA VIE EN VERRE...

Le verre est une constante dans la famille Leenknegt. Tel père, telle fille : Elisabeth s’est donc aussi lancée dans le métier. Célèbre pour ses bijoux en verre, cette saison, elle régale toutefois la gent masculine de boutons de manchette, déclinés en divers coloris. Incontournable pour les audacieux !

EN VOYAGE

La famiglia Ferragamo n’est pas inconnue dans l’univers du luxe de la région de Florence. Outre des chaussures, cette famille de grossistes propose également des costumes pour hommes et de magnifiques accessoires. Le cuir reste à l’honneur, mais les matières tendance ont elles aussi du potentiel, comme dans ce sac de voyage.

RÉTRO

Café Costume a fait ses débuts comme fournisseur de costumes sur mesure, et que de chemin parcouru depuis. Le styliste signe des accessoires élégants, tels des boutons de manchette, des cravates, des mouchoirs et même des bretelles. Les cravates en tout cas affichent un esprit rétro.

 COURBE

Valeur sûre confirmée, numéro un dans le segment du luxe, référence bien au-delà des îles britanniques, là où tout a commencé pour Church : que peut-on dire de plus ? Que les créateurs ont de l’audace à revendre. On attend de Church des versions contemporaines de la chaussure richelieu et d’autres modèles « anciens », mais cette fois, la marque débarque même avec des semelles galbées. On ne peut plus moderne.

100 % BRITISH En novembre, il se peut que Paul Smith fasse encore des étincelles avec une expo au Design Museum de Londres, mais, avec ses collections, il le fait depuis des années. Ce Britannique pure souche aime les rayures tennis, les doublures audacieuses, ainsi que les accessoires saisissants, comme ce chapeau.

30 030 G_accessoires_FR.indd 30

23/10/13 22:41


test pubs.indd 1

21/10/13 17:28


XXXX SWING

LUXE ET PERSONNALISATION SUR LES GREENS C’est de l’association entre S.T. Dupont et la marque tout aussi célèbre Valgrine qu’est né le putter le plus chic de la saison. Signé par Gregory Moreau, fondateur de Valgrine, ce putter conjugue en fait la technologie la plus avancée avec la précision et des matériaux dignes du joaillier de la Place Vendôme. Réalisés en fonction des caractéristiques de jeu de leurs futurs possesseurs, ces clubs sont véritablement sur mesure, même si le degré de personnalisation peut varier. En fait, les putters Valgrine sont commercialisés suivant trois formules, auxquelles correspondent des services et des prix différents. Les Séries limitées, formule qui correspond à l’achat d’une des éditions numérotées, sont considérées comme le premier pas indispensable pour accéder au Club Valgrine. Les Pièces uniques, formule qui prévoit une personnalisation du putter (finitions, gravures et couleurs), supposent une forte fidélisation à la marque et procurent de nombreux avantages. Enfin, les Pièces d’exception, associant l’orfèvrerie et la joaillierie, sont rehaussées d’inserts précieux et impliquent un putter fabriqué entièrement sur mesure et en fonction du profil de jeu de l’acheteur. Ce niveau ouvre lui aussi les portes de l’Olympe qu’est l’univers exclusif et privé du club Valgrine. Pour toutes informations, www.valgrine.com

Cap sur le Canada

Au choix : sur les côtes de la Nouvelle Ecosse, le Cabot Links Golf Course, un 18 trous par 70 entièrement ouvert au public propose aux joueurs de se mesurer à des situations extrêmes et dans l’archipel d’Hawaii dans l’océan Pacifique, de superbes terrains de golf, comme le 36 trous du Fairmont Orchid sont là pour vous distraire du charme local... MARCELLA MAGLIUCCI

D

es dunes de sable recouvertes de touffes d’herbe ébouriffées qui descendent vers la mer en encadrant des greens compacts et très rapides, précédés de fairways ondoyants et sinueux qui s’enchaînent dans un scénario spectaculaire. Seul véritable « links » de tout le Canada, le Cabot Links Golf Course est un sensationnel 18 trous par 70 entièrement ouvert au public. Inauguré en 2012 et repris immédiatement sur la liste des 100 plus beaux terrains de golf du monde, ce parcours se déroule le long de la côte sablonneuse de la pittoresque localité canadienne d’Inverness, un petit village de pêcheurs situé sur les côtes de la Nouvelle Ecosse. Des panoramas époustouflants, au charme sauvage

amplifié par une nature indomptée, augmentent encore le caractère spectaculaire de ce parcours surtout adapté aux joueurs expérimentés disposant d’une bonne stratégie de jeu, même dans les situations extrêmes. Des fairways longs ponctués de bunkers ramassés et profonds et des greens hyper-rapides mettront à dure épreuve les swings les plus affutés. Mais la beauté du lieu compensera largement les efforts accomplis pour terminer le parcours avec un score décent.

Mélange de styles En dépit de son caractère public (dans le respect de la plus pure tradition écossaise, qui veut que le célèbre Old Course de St Andrews soit lui aussi public), le Cabot Links Golf Course propose à qui le souhaite de passer la nuit au Club, en profitant de l’hospitalité qu’offrent les 48 chambres du Cabot Links Lodge. Conçues par la célèbre architecte Susan Fitzgerald et aménagées par la tout aussi célèbre décoratrice d’intérieur Alexandra Angle, les chambres du Cabot Links Lodge s’inscrivent dans

un parfait mélange de styles alliant à merveille le design extérieur au confort moderne et high-tech des espaces intérieurs, le tout avec un faible impact environnemental. Donnant toutes sur le terrain de golf et sur la mer, les chambres du Cabot Lodge se répartissent entre les catégories standard et luxe. Avec, pour compléter l’offre, les créations culinaires gourmandes des chefs John Haines et Tracy Wallace, servies dans le restaurant du Club. Les spécialités de la maison se dégustent en jouissant de la vue sur le golf et la très belle baie du Cap-Breton grâce à la présence de vastes et lumineuses baies vitrées. Cabot Links Lodge, 15933 Central Avenue, Inverness, Nouvelle Ecosse B0E 1N0. Tél. +1 902.258.4653. www.cabotlinks.com

32 032 G_Golf_FR.indd 32

23/10/13 22:41


Collection Vintage Sport Héritage : Hommage aux 50 ans du Falcon · Bell & Ross Benelux : +32 (0)2 268 79 53 · e-Boutique: www.bellross.com

Bruxelles : Cosyns - Tél : 02 511 45 49 ; George Bijouterie - Tél : 02 343 52 34 ; Hall Of Time - Tél : 02 539 34 50 ; Tollet - Tél : 02 218 11 93 ; Tollet - Tél : 02 762 35 47 | Liege : Kuypers - Tél : 04 222 16 23 Louvain : George - Tél : 010 45 47 69 Namur : Jeffrey - Tél : 081 22 03 32 | Oostende : Hulpiau - Tél : 059 70 35 59 | Tournai : Delrue 1904 - Tél : 069 22 34 55 | Waterloo : Tollet - Tél : 02 354 24  65 Luxembourg : Kayser - Tel : +352 48 92 11; Wagner - Tel : +352 22 63 70

248X309-BellRoss-Gentlemen-BE-FALCON-Oct16-2013-FR.indd 1 test pubs.indd 1

16/09/2013 18:16:30 17/09/13 12:21


XXXX SWING

Fly to Hawaii Depuis toujours synonyme de paradis terrestre, lieu où les sourires, les guirlandes de fleurs et les danses sur la plage font partie intégrante de la vie de tous les jours, l’archipel d’Hawaii est aussi réputé pour le caractère spectaculaire des terrains de golf qu’on y trouve. MARCELLA MAGLIUCCI

HOLE IN ONE De sublimes terrains de golf, implantés sur des sites uniques, et des hôtels où les mots confort et détente s’ouvrent sur de nouveaux horizons. Mais aussi des adresses pour tout voir et savoir, ainsi que des conseils sur ce que l’on peut faire en dehors du golf. Telle est l’essence du Guide 100 Top Golf Hotel&Resort of the World (S.P.M. Publishing, 16,90 €) qui propose une sélection de 100 destinations à l’intention des golfeurs parcourant le monde en quête d’émotions. De très belles photos et descriptions des resorts, des terrains et des merveilles à découvrir dans les environs de l’hôtel en font un vademecum des plus précieux. www.spmpublishing.com

D

essinés entre la côte et les volcans, ceux-ci représentent l’un des rêves que les passionnés de greens espèrent réaliser un jour. Et parmi tous ces parcours superbes caractérisés par un paysage quasi-lunaire et de forts contrastes de couleurs, la star numéro 1 est sans conteste le 36 trous du Fairmont Orchid : célèbres dans le monde entier pour leur incroyable scénographie, les deux tracés qui forment le coeur du Fairmont Orchid Golf Club constituent une étape incontournable lors d’un séjour sous ces latitudes. The South Course (18 trous, par 72) se déroule le long des canaux creusés par la lave il y a de cela des millions d’années : avec ses fairways longs et ponctués de bunkers créant un contraste incroyable avec le noir de la lave environnante et le bleu cobalt de la mer, il offre un spectacle unique. Adapté aux golfeurs expérimentés

maîtrisant parfaitement leurs coups, il permet aussi aux joueurs à handicap moyen/élevé de relever le défi grâce aux nombreuses aires de départ positionnées sur chaque trou. Avec leurs fairways onduleux qui se perdent entre les collines, les 18 trous par 72 du North Course s’avèrent tout aussi beaux, quoique moins spectaculaires. Longs, agrémentés de plusieurs obstacles d’eau et terminés par des greens rarement plats, ils ont tout pour séduire et divertir les joueurs de tous niveaux.

Points forts The Fairmont Orchid, ce sont 540 chambres et suites pour entourer les hôtes de toutes les attentions propres aux îles du Pacifique. Donnant sur les jardins tropicaux ou sur l’océan, les chambres offrent également une vue à couper le souffle sur les volcans qui encadrent la Kohala Coast. Une lagune

aux eaux transparentes, une plage de sable ultrafin où l’on jouit du soleil en étant choyé par un personnel attentif et compétent. Le Spa, véritable paradis sur terre rehaussé de cascades naturelles et de jeux d’eau est voué au bien-être complet du corps et l’esprit. Enfin, de nombreux restaurants, se prêtent aussi bien aux dîners formels qu’aux collations décontractées prises entre la piscine et une partie de golf. Et ce ne sont là seulement que quelques-uns des points forts de ce luxueux resort. The Fairmont Orchid, 1 North Kaniku Drive, Kohala Coast, Hawaii, tél. +1 808.885.2000. www.fairmont.com

34 032 G_Golf_FR.indd 34

23/10/13 22:41


g n i k n a B e t a I NG Priv

k n a B e t a Best Priv Belgium 2013

CEO of ING Privat

ING Private Banking est fier d’avoir été élu « Best Private Bank Belgium 2013 » par World Finance. C’est toujours un honneur de recevoir un tel prix. Mais ce qui importe réellement, c’est la confiance que nos clients nous accordent

e Banking Belgium

et la qualité de la relation que nous partageons avec eux. Voilà pourquoi nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué à ce prix prestigieux. Et nos clients, tout particulièrement.

ing.be/privatebanking

ING Belgique SA – Banque/Prêteur – avenue Marnix 24, B-1000 Bruxelles – RPM Bruxelles – TVA : BE 0403.200.393 – BIC : BBRUBEBB – IBAN : BE45 3109 1560 2789 - Éditeur responsable : Inge Ampe – Cours Saint-Michel 60, B-1040 Bruxelles

test pubs.indd 1 309x228_ING_Global_PrivateBanking_Awards2013_FRNL_DEF.indd 1

17:46 21/10/13 16:09


TENNIS Roger Federer

photographié par Patrick Demarchelier

Un champion en chiffres Avant Federer, jamais personne n’a compté 294 semaines consécutives au top du classement mondial. Pete Sampras, s’était arrêté à 286. A 32 ans, Roger Federer aligne les records. Il figure parmi les 6 joueurs dans l’histoire du tennis qui ont remporté au moins une fois chacun des tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon et l’US Open). André Agassi y était parvenu avant lui. Federer a beau être très talentueux, il a toujours dû se battre. Avant sa belle victoire sur l’herbe à Wimbledon en juillet de l’an dernier – la 7e sur ce court, lui valant un retour à la place de n°1 lâchée depuis juillet 2009 et un 17e titre en Grand Chelem -, Federer avait dû attendre plus de deux ans pour décrocher une nouvelle victoire en Grand Chelem, la dernière datant alors de l’Open d’Australie en 2010. Mais Wimbledon avait à son tour été suivi d’une issue malheureuse aux Jeux Olympiques auxquels succédèrent jusqu’à ce jour, des hauts et surtout des bas… A moins de le redevenir très vite, Roger Federer deviendra très vite celui qui « aura été » le plus grand joueur de tennis de l’histoire ! ■

36 036 Federer_FR.indd 36

23/10/13 22:42


portrait

Roger

Federer Être encore ou déjà avoir été ?

Alors que ses derniers résultats sont loin de ceux auxquels il nous a habitués, c’est un Roger Federer serein et souriant que nous avons rencontré à New York, entre Cincinnati et l’US Open. Participant comme ambassadeur aux festivités du 270e anniversaire de Moët & Chandon, le champion nous a confié qu’une petite coupe était toujours la bienvenue après un tournoi. Rencontre avec le plus grand joueur de tous les temps… Serge Vanmaercke

37 036 Federer_FR.indd 37

23/10/13 22:42


PoRTRaIT

L

A DÉFAITE PRÉCOCE à l’US Open a été suffisamment commentée. Procédons à un FAST BACKWARD pour nous retrouver fin août dans la suite climatisée de Roger Federer au 5e étage du Gansevoort Park Avenue, un hôtel boutique avec piscine dans un quartier chic d’un New York cuisant sous un soleil tropical. L’homme n’avait pas encore confirmé sa fragilité actuelle à l’US Open que la question de la retraite était d’emblée évoquée… « Je ne tiens pas à être affecté par cette idée de la retraite, soulignait-il alors. Car mon objectif est de ne jamais être à la retraite. Après le tennis, le business sera là pendant un petit temps encore. Je passerai beaucoup plus de temps avec ma famille. On vient de célébrer le dixième anniversaire de ma Fondation dans laquelle je suis personnellement très impliqué et peut-être qu’autre chose interviendra d’ici là… Mais dans quel ordre, quand et comment : je n’en ai aucune idée pour l’instant. Tout ce que je sais, c’est que le jour où je poserai mes bagages, ce sera chez moi, en Suisse. » Peut-être Roger Federer affichera-t-il dans les affaires la même élégance que sur les courts. Les affaires, il connaît. Si le tennis est son activité principale, il suit personnellement de près tout ce qui y est commercialement lié. «  Le côté business de mon activité est malheureusement beaucoup plus compliqué que de simplement jouer au tennis. Il fut un temps où mes parents s’occupaient de mes affaires et je pouvais me contenter de jouer au tennis. Mais à un certain moment j’ai voulu m’impliquer personnellement parce que c’est moi qui aurai à payer le prix si quelque chose se termine mal. Le plus important est d’avoir autour de soi une équipe en laquelle on peut avoir la plus totale confiance. Qui vous informe, qui ne prend pas de décisions sans vous consulter, qui ne cache pas ses erreurs – des erreurs qui finalement vous seront toujours attribuées… Tony Godsick, mon agent, est également important dans ce contexte. Nous nous parlons chaque jour. Il représente ma vision des choses. Il est une véritable extension de mon image. Nous sommes très proches. Mais nous n’entretenons pas une stratégie marketing, pas de service de relations publiques… Personne ne me dit ce que je dois dire ou faire. Tout ça est mon propre choix. C’est essentiel pour moi : c’est ce qui me permet de maintenir un certain degré d’authenticité. »

Le sens du beau geste La manière dont « Rodge » comme l’appellent ses proches - 1m86 pour 85 kg - occupe l’espace sur les courts et dans la vie est empreinte d’une confiance en soi mais aussi d’un profond respect pour autrui. Cet ancien adolescent rebelle est devenu un homme élégant conscient du décorum et de son jeu. Il est raffiné et il a le sens du beau geste. Un champion dandy comme les joueurs d’antan. Cela n’aura pas échappé à Moët & Chandon qui vient de le recruter comme ambassadeur. « C’est vrai que j’étais plutôt rebelle quand j’étais très jeune. Je faisais ce qu’on me demandait de faire, mais je devais toujours savoir pourquoi. J’ai quitté la maison à 14 ans. Je me suis cogné la tête contre le mur plus souvent qu’à mon tour. Je travaillais avec un mental coach à 17 ans. Mais à un certain moment je me suis dit que c’était à moi seul de me prendre en charge. J’ai toujours appris très vite. Mais les choses changent naturellement. A un certain moment j’ai coupé mes cheveux. Au fur et à mesure de mes succès en tennis je me suis rendu compte que je devenais un « C’est un motif de grande personnage public. satisfaction pour moi de saJ’ai donc commencé voir qu’à mon âge, je peux à faire attention à aider plus de 50.000 enfants ce que je portais. grâce à ma Fondation. » C’est une question de respect. Pour le reste, je mélange les marques et les gammes de vêtements à ma guise. J’aime surtout regarder comment les femmes s’habillent. Chez les hommes, j’apprécie le look d’un Justin Timberlake par exemple. Anna Wintour, la rédactrice en chef de Vogue USA est une amie. Par le passé, elle m’a beaucoup conseillé pour m’habiller. C’est de moins en moins le cas aujourd’hui. La dernière fois que je l’ai appelée pour ça, c’était à l’occasion d’une fête qu’elle donnait en mon honneur. Je pensais y aller avec un costume clair, mais là elle m’a dit que pour une soirée, le foncé était toujours plus indiqué pour un homme. J’ai appris ma leçon. Aujourd’hui elle est beaucoup plus proche de ma femme que de moi, mais c’est quelqu’un qui m’a beaucoup aidé, à qui j’ai pu me confier, et sur qui je peux compter. »

La surprise Steve Darcis… En 2001, Federer se fait remarquer pour la toute première fois sur le plan mondial. Il n’a pas 20 ans, il porte une queue de cheval plutôt ringarde et il va littéralement exécuter son idole Pete Sampras en huitièmes de finale

à Wimbledon… A-t-il repensé à ce moment quand cet été, le belge Steve Darcis s’est lui aussi imposé devant la grosse pointure bien connue de Rodge : Rafael Nadal ? « J’ai vu ce match de Steve Darcis contre Rafa à Wimbledon. C’était une grande surprise. Et c’est bien que les surprises se multiplient davantage que par le passé en tennis. Le circuit masculin est devenu tellement vaste qu’il est très difficile de remporter des succès chaque semaine. Mais la victoire de Steve Darcis contre Rafa n’a, à mon avis, pas été aussi surprenante que la mienne contre Sampras. A 12 ans, je m’étais imposé un choix entre le football pour lequel j’étais assez doué, et le tennis. Le facteur de la responsabilité personnelle dans une victoire ou une défaite a été déterminant à ce moment-là. Mes héros étaient davantage des joueurs de tennis que de football. Et un de mes héros avait toujours été Pete Sampras. Là, en le battant, j’ai compris qu’il me fallait changer, que je possédais un don et que je ne pouvais pas me permettre de le gâcher. » Nous voici en 2013. Comment un grand champion parvient-il à entretenir sa force mentale et sa motivation. Surtout quand les résultats ne sont plus « toujours » ceux qu’ils ont étés ?

La positive attitude « Ma motivation s’inspire de mes amitiés autant que d’architecture, de la mode, des voyages, ou des cultures du monde entier. Gagner résout tout, évidemment. Vous ne devez recourir à aucune autre motivation pour continuer. Ces derniers mois, avec des résultats moins bons, une petite tape dans le dos peut me rendre mentalement plus fort. Je suis de nature positive. Je vois le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide. Aussi dur que ce soit, le défi de revenir à de bons résultats est toujours là. C’est comme si on m’avait pris un jouet qui n’est pas perdu pour toujours. Je suis passionné, je peux donc essayer de revenir à de bons résultats… » Entre-temps, un des plus grands sportifs de notre époque prête son image à une boisson alcoolisée. On est en droit de s’en étonner… « Pour Moët & Chandon, le contact a eu lieu l’an dernier. Le champagne n’est pas n’importe quel alcool. Il réfère aux célébrations et au succès. Je suis suffisamment mûr aujourd’hui pour lier mon nom à une marque comme celle-là. Il y a peu, je ne l’aurais pas fait. Ils ont dû me convaincre parce que je n’étais pas persuadé que mon style et mon apparence

38 036 Federer_FR.indd 38

23/10/13 22:42


UN ITINÉRAIRE DE GÉANT 1981 Naissance le 8 août à Bâle en Suisse ■ 1998 Débuts dans le circuit professionnel ■ 1999 Entrée dans le top 100 de l’ATP ■ 2001 Première victoire ATP (Milan) et accède aux quarts de finale à Wimbledon en battant Pete Sampras en cinq sets : 13e place du classement mondial ■ 2003 Première victoire à Wimbledon. Création de la Fondation Roger Federer destinée à venir en aide aux enfants défavorisés d’Afrique ■ 2004 Première victoire à l’Open d’Australie et à l’US Open. N° 1 mondial en février et le restera sans interruption jusqu’en août 2008, battant ainsi le record du nombre de semaines consécutives (237) passées à la première place du classement mondial ■ 2008 Médaille d’or en double aux Jeux Olympiques de Pékin avec Stanislas Wawrinka ■ 2009 Epouse Mirka Vavrinec en avril et devient père de jumelles, Charlene Riva et Myla Rose, en juillet, mois au cours duquel il redevient aussi n° 1 mondial, suite à ses victoires à Roland Garros (1e) et Wimbledon (6e) ■ A ce jour, Roger Federer s’est imposé quatre fois à l’Open d’Australie (2004, 2006, 2007, 2010), une fois à Roland Garros (2009), sept fois à Wimbledon (de 2003 à 2007 et en 2009) et cinq fois à l’US Open (de 2004 à 2008). ■

pouvaient mettre en évidence la tradition d’une maison qui célèbre ses 270 ans d’existence cette année. J’ai visité les caves à Epernay, j’ai vu que tout le monde était derrière le projet et je me suis laissé convaincre. Je ferai donc tout ce que je peux pour conserver à travers mon apparence, le glamour traditionnel de cette marque. J’aime le goût du champagne depuis toujours. J’ai mis beaucoup plus de temps pour apprécier les autres vins. Pour moi aussi, le champagne représente un moment spécial dans la vie. Le moment le plus important où j’ai bu une coupe a été mon mariage, suivi par ma victoire à Wimbledon en 2012 et par mon arrivée en tête du classement mondial en 2004. Mais je ne bois pas de champagne après chaque match, rassurez-vous. Je joue trop de matches par an pour ça. Mais vous savez : même quand j’ai perdu un tournoi et que je me retrouve avec mon équipe et ma famille, on se prend une petite coupe. A ce niveau, perdre ou gagner n’a que peu d’importance pour moi. Je ne me souviens plus si j’ai bu du champagne « Le côté business de mon après ma victoire activité est malheureusement beaucoup plus comcontre Pete Sampras pliqué que de jouer simen huitièmes de finale plement au tennis. » à Wimbledon en 2001. Je me souviens d’avoir

fait deux heures d’interview tout juste après et d’être monté me coucher. Là, je me suis endormi aussitôt. Cette victoire a été la plus inspirante de ma carrière, parce que c’est là que je me suis rendu compte que je pouvais devenir le champion que je suis devenu. »

Un homme normal Pour l’instant Roger Federer passe deux mois et demi par an en Suisse et deux mois à Dubaï. « Pour le reste je suis en voyage pour les tournois. Heureusement, mon petit ménage est avec moi environ 300 jours par an. J’ai beaucoup de chance pour ça. Et pour ma femme et mes enfants, ce n’est pas si important si je gagne ou si je perds, tant que je les rejoins après le match… » Finalement malgré son statut de star, Roger Federer est resté un homme très accessible et « normal »… « J’essaye de rester humble dans le monde fou dans lequel je vis. Tout ce que je fais est extrêmement bien réfléchi sur un plan personnel car tout se déroule à un haut niveau. Je gagne beaucoup d’argent, je représente des marques très glamour. Je suis donc naturellement aspiré par ce monde du luxe, mais chez moi je vis une vie plutôt normale avec mes enfants et ma femme. En

Suisse et à Dubaï il n’y a pas de paparazzi. J’ai heureusement eu le temps de me préparer à tout ça. En 1998 j’avais gagné mon premier match comme junior dans le circuit ATP. J’étais classé 300e et la première question qu’un journaliste m’a alors posée avait été : qu’allezvous faire de tout cet argent ? C’est là que je me suis dit qui est cette personne, qu’est ce qu’elle fait de son argent ? - et que je me suis rendu compte que pour les 15 années suivantes, je vivrais sans doute dans un monde jusque là irréel pour moi. Je ne me suis pas trompé ! » Depuis 2003, Roger Federer finance une fondation qui s’occupe des enfants défavorisés en Afrique du sud - pays d’origine de sa mère -, en Ethiopie, en Tanzanie et au Mali. Le but est de favoriser l’accès à l’éducation et de permettre aux éducateurs de travailler dans de bonnes conditions. « Je suis heureux d’avoir lancé cette Fondation si jeune, c’est André Agassi qui m’y a incité quand je l’ai entendu regretter qu’il ne l’avait pas fait plus tôt. Je suis très fier de cette Fondation. Elle a un rôle significatif aujourd’hui et elle fonctionne bien, en toute transparence. C’est un motif de grande satisfaction pour moi de savoir qu’à mon âge, je peux aider plus de 50.000 enfants grâce à ça. »

39 036 Federer_FR.indd 39

26/10/13 18:51


A Daimler Brand

5,5 - 10,1 L/100 KM •146 - 242 G CO2/KM test pubs.indd 2

Informations environnementales AR 19/3/2004: www.mercedes-benz.be - Donnons priorité à la sécurité.

24/10/13 17:16


À l’extérieur c’est une voiture. La nouvelle Classe S. Avec la nouvelle Mercedes Classe S, vous conciliez parfaitement vie professionnelle et vie privée. Outre ses grandes qualités fonctionnelles, elle vous comble par ses nombreuses innovations. Pour un confort absolu. Grâce à sa technologie de pointe, elle fait preuve d’une efficience énergétique impressionnante. Vous ne pouvez rêver meilleure compagne de voyage. Découvrez-la chez votre Concessionnaire Agréé Mercedes-Benz.

test pubs.indd 3

24/10/13 17:17


sport

Le

hockey mode est à la

Voici la mode du hockey !

1

P

renez un ex-champion irlandais de hockey passionné de sport et de mode et que l’amour a retenu en Belgique. Ajoutez-y un partenaire anversois ambitieux et un bon produit. Assaisonnez d’une bonne dose de sens commercial et de talent créatif. Vous obtenez une petite entreprise belge qui commence à voir très grand. Si Osaka Hockey fait très japonais, la marque est pourtant tout ce qu’il y a de plus belge. A sa tête, l’ancien joueur Stephen Butler qui compte 163 sélections dans l’équipe nationale irlandaise et Franck Boschman, le fondateur belge de l’entreprise de mobilier de jardin Royal Botania. Depuis les Jeux Olympiques de Beijing, le hockey connaît un engouement certain en Belgique, et ce sport attire un public assez sophistiqué. Certainement depuis les bons résultats de nos Red Lions à Londres et lors du Championnat d’Europe qui s’est déroulé chez nous, à Boom, l’été dernier. Le hockey est plus qu’un sport, c’est aussi un art de vivre. Le fair play sur le terrain est un élément propice aux échanges et aux conversations dans les club-houses des différentes équipes où joueurs et supporters se retrouvent pour bavarder. C’est l’atmosphère dans ces clubs qui est à la base de la marque Osaka Hockey.

2 L’esprit du hockey Stephen Butler vit depuis quelques années dans la région anversoise. Après avoir joué dans l’équipe des Dragons à Brasschaat, il s’est établi définitivement à Anvers. Le sport fait partie intégrante de sa vie, tout comme la mode. Il a ainsi travaillé longtemps en Irlande pour

Callaway (golf). En Belgique, il a été séduit par la mode omniprésente à Anvers. Petit à petit a mûri chez lui, l’idée de créer sa propre collection dans l’esprit du hockey. En 2011, Stephen a donc lancé une gamme de crosses de hockey de qualité supérieure, réalisées dans des couleurs vives très tendance. Ses crosses de toutes les couleurs ont

42 042 Hockey_FR.indd 42

28/10/13 18:59


1. Stephen Butler, ex-international d’Irlande et aujourd’hui boss de la marque belge Osaka Hockey. 2. La force physique et la lecture du jeu sont deux atouts majeurs de Felix Denayer. 3. Felix Denayer, le chaînon communication et atmosphère de l’équipe de Red Lions. 4. Osaka Hockey, une marque d’outils professionnels mais aussi de mode et d’accessoires lifestyle, qui soutient plusieurs joueurs de hockey belges, dont Felix Denayer.

3

Les équipes sportive belges ont le vent en poupe et tout le monde s’accorde à dire que nos équipes nationales de hockey ont été les inspiratrices stimulantes de cette envolée soudaine. Une marque belge de crosses professionnelles prend le train en route et surfe désormais sur la vague mode du hockey. Osaka Hockey passe ainsi du terrain à la ville.

4

SERGE VANMAERCKE

aussitôt conquis le marché, au point d’engendrer Parmi les joueurs sponsorisés par Osaka Hockey des listes d’attente. figure le joueur Felix Denayer (23 ans). Le COIB « Dès le début nous avons fourni une qualité (Comité Olympique et Interfédéral Belge) a aussi supérieure, souligne Stephen Butler. Une crosse à choisi ce sociétaire des Dragons de Brasschaat la mode n’est pas dispensée d’être techniquement pour représenter le hockey comme discipline irréprochable. Nous tenons à nous profiler olympique nationale dans sa communication comme une marque de hockey à part entière, visuelle. En tant que vice-capitaine de l’équipe avec un assortiment pour chaque type de joueur, nationale, Denayer joue un grand rôle sur le plan du débutant au joueur chevronné de niveau de la communication et de l’ambiance chez les olympique. Nous sponsorisions d’ailleurs quelques Red Lions. joueurs aux Jeux Olympiques de Londres. » Aujourd’hui, Osaka Hockey sponsorise 15 joueurs. Vice-capitaine des Red Lions Chez les hommes : Felix Denayer, Jeff Thys, Loic Felix Denayer : « Physiquement et techniquement Luypaert, Gauthier Boccard, Manu Leroy, Cédric nous pouvons nous mesurer aux meilleurs sur Charlier, Elliot Van Strydonck, Simon Gougnard le plan mondial. Mais il reste un aspect - 10 % et Jonathan Beckers. Et chez les de l’ensemble, dirais-je - où dames : Laura Patriarche, Jill Boon, nous pouvons et devons encore Felix Denayer : Anouk Raes, Hélène Delmee, progresser : c’est sur le plan mental. « Si je participe aux Jeux Stephanie De Groof et Lieselotte Malgré mes propres ups & downs de Rio en 2016, ce sera ma troisième olympiade et je Van Lindt. j’essaye d’être celui qui déclenche serai âgé de 26 ans… » Il va de soi que quand un sport un flux positif dans l’équipe : profite soudain d’une popularité transformer rapidement un cercle et d’une visibilité inattendues, le vicieux - après avoir encaissé un monde des marques s’y intéresse d’emblée. but par exemple - en un cercle vertueux, en Si les origines d’Osaka sont liées au monde un flux positif. En août 2007 l’équipe nationale du hockey, Audi par exemple s’y intéresse s’est qualifiée pour la première fois en 32 ans pour les valeurs de fair play et de respect qui pour les Jeux Olympiques (de Beijing). J’ai caractérisent également les gentlemen drivers rejoint l’équipe nationale en décembre de cette que sont ses clients. À partir de cette année, année. Depuis lors les médias ont couvert nos et pour trois saisons au moins, le championnat rencontres et nos entraînements. Ce qui nous a de Belgique de hockey s’appellera donc l’Audi amené des sponsors. Les sponsors à leur tour, Hockey League. nous ont procuré beaucoup de visibilité ce qui

a un effet positif sur les résultats. Tout ça engendre un effet boule de neige : tout se tient. Actuellement nous faisons certainement partie des huit meilleures équipes au monde. Certains nous voient même parmi les quatre meilleures, après L’Australie, l’Allemagne et les Pays-Bas. Ce qui est encourageant car nous sacrifions beaucoup de choses pour notre sport. Dans l’équipe nationale nous combinons le sport, soit avec des études supérieures, soit avec le travail. Moi-même je suis en sciences économiques à la fac à Anvers. Mais les résultats constituent une belle compensation quand on fait tant de sacrifices. Si je participe aux Jeux de Rio en 2016, ce sera ma troisième olympiade et je serai âgé de 26 ans… » Felix est un des joueurs sponsorisés par Osaka Hockey : « Steven (Butler) me fait des crosses sur mesure sur le plan de la répartition du poids, de la longueur, de la courbe, du choix des matières et des textures, de la fonctionnalité etc. Ce qui est idéal pour moi. Mais ce qui lui permet aussi d’améliorer son produit grand public. Dans l’équipe nationale, nous sommes libres d’utiliser les crosses et les chaussures que nous voulons. Je suis personnellement très satisfait de ma crosse Osaka Hockey et de mes chaussures Asics. Et hors terrain, je porte d’ailleurs volontiers les pièces de la collection lifestyle d’Osaka. » www.osakahockey.com

43 042 Hockey_FR.indd 43

28/10/13 18:59


DIVERTISSEMENT

HOMO J LUDENS Des sous-marins aux voyages dans l’espace en passant par le propulseur à eau qui permet de voler dans les airs, le jeu est une aventure passionnante et un plaisir pour tous. Aujourd’hui, le juke-box fait revivre les rythmes et ambiance des années 50 tandis que le baby-foot, le billard, les échecs et les consoles de jeu se muent en objets de décoration et de design.

OUER, c’est avant tout s’offrir un moment de récréation qui renvoie à l’imaginaire intarissable de l’enfant, où la fantaisie transcende la réalité et les frontières du possible. S’il est vrai, comme le disait Nietzsche que « chaque homme cache en lui un enfant

1

ALESSIO FONTANA

44 044 Homo Ludens_FR.indd 44

28/10/13 19:02


2 qui veut jouer », le jeu est un rêve qui n’a pas d’âge. Pour les Peter Pan des temps modernes, les voies du retour en enfance sont innombrables. Réservés auparavant à la littérature et aux films de sciencefiction, les voyages dans les profondeurs marines et la voûte céleste sont désormais une réalité. Il est même possible de s’élever dans les airs grâce à des gadgets tout droit venus du futur. Les jouets modernes réinventent la tradition. Avec le juke-box, c’est le retour des années 1950 et 60. Le billard, le baby-foot et les échecs agrémentent toujours les soirées, même s’ils découvrent l’élégance du design et deviennent désormais des objets de décoration. Quant aux consoles des premiers jeux vidéo des années 1980, elles s’adaptent désormais aux lecteurs MP3 et autres smartphones…

1. Explorations marines Capable de descendre à 200 m dans les profondeurs marines, le submersible C-Explorer 5 d’U-Boat Worx est utilisé pour des missions de recherche ou des balades privées. Il peut atteindre une vitesse de 3 nœuds et accueillir jusqu’à 5 passagers. L’appareil est conforme aux normes de sécurité nautique. A partir de 1.900.000 €. www.uboatworx.com 2. Un stade à domicile Entièrement fabriqué à la main, 11/The Beautiful Game est l’un des baby-foot les plus léchés et les plus luxueux. Ses courbes évoquent l’architecture moderne des plus grands stades de football. Un éclairage spécial du terrain fait ressortir les moindres détails des joueurs, qui sont en métal chromé gravé au numéro du maillot. Comptez 48.500 € pour la version classique en noir et blanc. www.11thegame.com 3. Vols aquatiques A mi-chemin entre le jeu aquatique et le jet-pack, le Jetlev-Flyer JF-260 est vraiment exceptionnel. Utilisant l’eau comme moyen de propulsion, il développe une puissance telle qu’il permet de s’élever jusqu’à 10 mètres dans les airs. Capable d’atteindre les 75  km/h, il offre une autonomie de 3 heures. Prix : 100.000 €. www.jetlev-flyer.com 4. La tête dans les étoiles Signées Trevor Philip & Sons et Fuji Meibo, voici des jumelles à agrandissement de 25x150 avec structure en acier brillant et en cuivre, montées sur un trépied en acier. La rotule maintient les jumelles dans la même direction même si la position du support est modifiée. A partir de 8.600 €. www.trevorphilip.com

3

4 45

044 Homo Ludens_FR.indd 45

28/10/13 19:02


DIVERTISSEMENT

5. Le billard multi-usage En collaboration avec l’Institut supérieur de Design et avec la participation de cinq étudiants, Billards Toulet a mis au point BlackLight, un billard qui réinterprète la tradition dans un style futuriste. La structure est en acier tandis que le plan de jeu en ardoise offre une surface à la fois résistante et plane. Chaque modèle est proposé dans une palette de 27 coloris et plusieurs finitions sont disponibles : chrome, inox brossé, cuivre, blanc perle. La table peut également être dotée d’un système audio ultramoderne. BlackLight peut se transformer en table à manger ou de poker grâce à l’ajout d’un plateau en bois ou en verre. De 21.900 à 41.500 €. www.billard-toulet.com 6. Le golf à gyropode Le Segway Personal Transporter x2 Golf est un gyropode électrique conçu pour se déplacer sur les terrains de golf. Les pneus basse pression n’abîment pas le manteau herbeux et permettent une conduite fluide sur différentes surfaces. Le modèle est équipé d’un porte-sac de golf. Il peut atteindre une vitesse de 20 km/h avec une capacité de charge de 118 kg pour une autonomie de 19  km. A partir de 7.541 €. www.segway.com

5 « L’HOMME N’EST TOUT À FAIT HOMME QUE LÀ OÙ IL JOUE »

Friedrich Schiller

6

La 8 dans le coin Les origines du jeu remontent à la cour de Louis XVI. Le billard a ensuite pris une dimension plus populaire, devenant l’un des passetemps les plus appréciés partout dans le monde. Il est d’ailleurs souvent mis à l’honneur au cinéma. La photo est un extrait d’une scène de Carlito’s Way (1993) avec Al Pacino. Il tente de montrer l’un de ses coups de maître, qui donnera lieu à une violente fusillade.

46 044 Homo Ludens_FR.indd 46

28/10/13 19:02


7

« LE CONTRAIRE DU JEU N’EST PAS LE SÉRIEUX, MAIS LA RÉALITÉ » Sigmund Freud

7. Voyages dans l’espace Virgin Group prend déjà les réservations. Grâce au SpaceShipTwo, fruit du croisement d’un jet et d’une navette spatiale de 18 m

de long, il sera bientôt possible pour 200.000 dollars (150.000 €) de réaliser des vols suborbitaux à 100 km d’altitude. Les premiers départs sont prévus pour la fin 2013. www.virgingalactic.com

8. Le bien-être chez soi Fabriqué par Technogym, Wellness Rack est un jeu de poids qui permet de réaliser des programmes d’entraînement pour tous les

groupes musculaires. Il se compose de 16 poids de 2 et 0,5 kg et deux poignées Jolly Handle. Prix : 585 €. www.technogym.com

8

9. La modernité des années 50 Le One More Time Vinyl associe les avantages de la technologie moderne au charme du juke-box d’antan. L’ampli stéréo et les six

haut-parleurs garantissent un son de haute qualité pour l’écoute de 50 quarante-cinq tours. Une version avec adaptateur pour iPod est également disponible. Prix : 9.267 €. wurlitzer.de

9 Rythme funky Les premiers modèles ont été fabriqués dans l’Amérique des années 1930 sous la forme d’un meuble en bois offrant un choix limité à 12 disques. La fièvre du juke-box explose dans les années 1950 et 60 quand ils vont envahir les bars et autres lieux publics en Europe. Sur la photo, Paul McCartney danse à côté d’un modèle pour 45 tours.

044 Homo Ludens_FR.indd 47

47 28/10/13 19:02


DIVERTISSEMENT

10

Echec au roi A la fois fascinants et complexes, les échecs remontent à la Perse et l’Inde du 6e siècle après J.-C. Parmi les plus célèbres passionnés de ce jeu se retrouve aussi le roi du western John Wayne.

11 10. Eco-transport Scoot est une trottinette à hydrogène idéale pour les déplacements en ville. Conçus par Aruliden, la structure pliable et le guidon qui se transforme en poignée facilitent le transport une fois arrivé à destination. www.aruliden.com

11. Les échecs à la mode Réalisé en cuir saffiano grainé avec pions en métal, l’échiquier signé Prada est assorti d’un luxueux écrin rehaussé lui aussi de cuir saffiano. Prix : 2.500 €. www.prada.com

12. Table(au) de jeu Puma Chalk Table est une table de ping-pong née de la collaboration entre la marque de sport allemande et le cabinet de design Aruliden. La surface de la table/ tableau permet aussi l’écriture. Son filet est en acier, tout comme la structure qui offre des rangements confortables. Prix : 3.900 dollars (2.850 €). www.aruliden.com

13. Retour au passé Fabriquée à la main dans l’atelier parisien de Pinel & Pinel, la malle Arcade 80’s remet au goût du jour les jeux vidéo des bars des années 80. Le choix de coloris est très large puisque pas moins de 51 variantes sont proposées. Parmi les 60 jeux disponibles, on retrouve notamment Pacman et Space Invaders. Doté d’un double ampli, le boîtier prévoit une station d’accueil pour iPhone et iPod. De 16.000 à 18.000 €. www.pineletpinel.com

13

12 48 044 Homo Ludens_FR.indd 48

28/10/13 19:02


THE NEW JAGUAR F-TYPE.

YOUR TURN. Prenez place dans la nouvelle Jaguar F-TYPE. Seul Jaguar pouvait réaliser cette voiture de sport. Avec des moteurs suralimentés qui délivrent des émotions survoltées. Votre tour est enfin venu.

JAGUAR.BE

HOW ALI V E ARE YOU?

9,0-11,1 L/100 KM. CO2: 209-259 G/KM. Moteurs à compresseur : 3.0 V6 (340 ou 380 ch) et 5.0 V8 (495 ch). À partir de € 75.300. Informations environnementales [AR 19/03/04]: www.jaguar.be. Donnons priorité à la sécurité. Le modèle illustré est équipé d‘options.

test pubs.indd 1 JAGUGEN3W135_FTYPE_Belux_Gentlemen_309Hx248_IC.indd 1

14/10/13 10:59 10/10/13 10:34 AM


Portrait

Stromae Calcul (senti) mental Pulvérisant la malédiction du deuxième album, Stromae a enfanté un disque-monde écartelé entre les genres et les humeurs. Sylvestre Defontaine

L

e thé fume sur la table. Indice de stress, Paul en triture encore comme « Monsieur Alors On danse ». Mais le morceau ne fébrilement le sachet. « J’avoue, je suis névrosé. » sourit-il. cannibalise pas l’ensemble de mon travail. » La chanson a pourtant Jamais satisfait, jamais certain, jamais serein. La sortie d’un failli enferrer Stromae. disque, sale temps pour ce genre de profil. Trois millions d’exemplaires laissent forcément des traces. Sur de Pourtant, avec « Racine Carrée » tous les signaux sont au vert. tels tubes, nombreuses sont les carrières bâties autant qu’anéanties. Sa pochette dévore les unes. Par centaines, twitter « J’étais enfermé dans une prison dorée. Quand je me crache ses références. Et, avant sa sortie, il était suis remis au travail, j’ai instinctivement repris ma recette « J’avoue, déjà disque de platine. Amorces à cette flatteuse avec les mêmes ingrédients. En y ajoutant quelques idées je suis névrosé. nouvelles, j’étais persuadé que tout allait couler de source. déferlante, deux singles s’étaient hissés à la cime des Jamais satisfait, Le premier jour, devant mon ordinateur, j’ai compris que classements. Papaoutai et Formidable libéraient ainsi jamais certain, les mémoires d’un titre tenace. « La première fois ça ne serait pas le cas. J’étais simplement devenu un pourri où, dans la rue, quelqu’un m’a crié Formidable, j’ai jamais serein. » gâté. Je pensais pouvoir pondre un morceau par nuit et compris que j’avais franchi une étape déterminante. un album en une semaine. » Les années d’arrêt ont grippé « Alors On Danse » appartenait désormais au passé. ça m’a vraiment le processus créatif. La pompe inspiratrice doit être réamorcée. Pour rassuré. Avant ça, j’étais persuadé de devoir chanter ce hit énorme y parvenir, l’envahissant couple essai-erreur s’installe chez Stromae. pour défendre mon deuxième album. Bien sûr, certains me voient Entre eux, s’établit une cohabitation aussi pénible que salutaire.

50 050 Stromae.indd 50

26/10/13 18:53


Portrait

Stromae : «Alors on Danse appartient vraiment au passé».

51 050 Stromae.indd 51

23/10/13 22:44


© Ghislain et Marie David de Lossy

Sagesse sulfureuse « Pour sortir quelque chose de constructif, j’ai compris que j’avais besoin d’aller très loin dans la faim et l’épuisement. Quand l’organisme est fragilisé, on n’a plus d’énergie pour se brider. La spontanéité revient. On est tellement mort que la vérité sort toute seule. » Seul, il l’est aussi au commencement. En bande, il le sera à la concrétisation. S’il confesse une incapacité chronique à partager l’écriture, il n’exclut pas les artistes aromates. Sa notoriété aimante les cadors mais il leur préfère les convives coup de cœur. Quitte à ébrécher sa sage image avec des invités sulfureux comme Orelsan ou Maître Gims de Sexion d’Assaut. Respectives cibles « Il me faudrait des féministes et homosexuels. Avec quatre vies pour le même esprit chahuteur, Stromae griffe l’infidèle et conspue le crabe. expérimenter Mais Paul a ses limites, une putative tout ce que je pudeur qui bride ses textes. Dans raconte. » « Racine Carrée », les mots fâcheux sont floutés ou métaphorés. « De toute façon, ce disque n’est pas autobiographique. Je joue des personnages. Je n’y raconte pas mes propres ruptures. Je n’ai pas non plus été touché directement par le cancer. Cet album représente 10 ou 20, 30% grand maximum de mon vécu. Il me faudrait quatre vies pour expérimenter tout ce que je raconte. » Auteur butineur, Stromae fait son miel de proches histoires. Suspecté de filiation filiale, Papaoutai est davantage un reflet de l’époque qu’une confession paternelle. Formellement par contre, son fumet africain renvoie à son prime amour musical. « Avant le rap et l’électro, je baignais dans les musiques afro et lusophones, la salsa, la soul. Pour ce nouvel album, je voulais que ces influences world music soient plus intégrées et assumées. Rien de révolutionnaire non plus. Je compose toujours derrière un ordinateur. Je reste fidèle à mon mode d’expression, la musique électronique. Même si ce disque a des accents africains, je ne vais pas monter sur scène pieds nus entouré de koras. Pour un métis, la moindre incursion en territoire world music peut le précipiter vers le cliché. Sciemment ou pas, les attentes peuvent virer à l’africanisme cool, tendance Yannick Noah. Avec « Racine Carrée », je trouvais important de renouer avec mes origines, sans tomber dans des extrêmes ridicules. Je ne me voyais pas hurler du jour au lendemain Salut mes frères, I love Africa. Faut pas déconner ! J’ai grandi en Belgique ! » La classe de l’être sous le paraître.

52 050 Stromae.indd 52

23/10/13 22:44


Portrait

Stromae: un dense mélange de contrôle et de lâcher-prise.

53 050 Stromae.indd 53

23/10/13 22:44


Portrait

Avec sa styliste Coralie Barbier, Stromae crée ses propres motifs.

L’effet Goethals Evitant le dérapage, Stromae pratique le métissage contrôlé. Preuve tangible de l’exercice, l’artiste n’apparaît plus que dans des tenues aux imprimés géométriques. L’esprit emprunte à la tradition africaine, les formes à des concepts nettement plus occidentaux. « Les visuels sont inspirés des oeuvres surréalistes d’Escher. Ses tableaux donnent l’illusion de la logique, là où il n’y en a pas. En d’autres termes, ça dit clairement que ce qu’on regarde ne sert à rien. Dans le fond, la musique est une activité complètement inutile. Pragmatiquement, il est plus utile de faire du pain. Sur les conseils d’Arno, j’ai vu un jour une pièce sur Raymond Goethals, le mythique entraîneur de foot. Pendant tout le spectacle, un comédien dressait un parallèle entre le football et sa vie. Dans le dialogue final, il explique que la morale de cette histoire est qu’on s’en fout ! L’idée était magnifique, j’ai eu envie de chialer. Je n’ai aucune morale à donner, je raconte, tu prends ce que tu veux. Si tu dépasses cette logique, tu te prends pour... » Stromae ne se prend pour personne. C’est juste un Belge, chantant, nanti de tous ses attributs. Tendre, spirituel, modeste et complexe. Brel ? «  Il n’aimerait sans doute pas être comparé à moi  » La Belgique  ? «  Tant qu’on ne sera pas fier d’être Belge, moi je le serai ! » Le succès en Flandre  ? «  Ça montre juste qu’il est stupide d’idolâtrer l’anglais. « Racine Carrée » ? « Peut-être auraisje dû le mettre au pluriel. » Feindre l’ivresse dans la vidéo de Formidable ? « J’avoue avoir hésité. » Stromae est ainsi fait, dense mélange de contrôle et de lâcher-prise. « Je ne suis pas non plus complètement névrosé. Il m’arrive de voir les choses de manière positive et de profiter du succès. » Sur la table, la tasse de thé est vide. L’emballage, précisément plié, ressemble à un cube. « Etaitce important de le façonner comme ça ? sourit-il : Je suppose. »

De toutes les matières, c’est la wax qu’il PRÉFÈRE A sa styliste Coralie Barbier, Stromae a confessé une envie de wax. Ces traditionnels tissus imprimés qui égaient la femme africaine. Poussant plus loin, elle lui propose de créer ses propres motifs. Avec ses frères photographe et directeur artistique, Paul s’engage dans l’élaboration de visuels originaux mais inspirés. « Nous y avons passé des heures. L’idée était de composer une wax géométrique. Quelque chose entre l’Afrique et l’Angleterre. Mais ça coinçait. Je refusais de placer des éléments sur un support juste parce que c’était beau. Il me fallait une vraie logique. » Au détour d’une nuit blanche, se dessine le quadrillage isométrique. Banco ! Cette structure précise et répétitive sous-tendra tous les visuels. Les chansons partageront une base commune sur laquelle se grefferont des variations de formes et de couleurs. En plus d’être des éléments habillant l’album, les dessins recouvrent aussi des vêtements, susceptibles d’être commercialisés. « Lors de la dernière tournée, les gens nous réclamaient toujours des souvenirs de concerts. Il existe des tas d’idées de produits dérivés. Mais pour un artiste, le t-shirt est presque un passage obligé. Esthétiquement ça peut vite virer au cauchemar ! Je refuse de me foutre de la gueule des fans en leur filant juste un t-shirt noir avec un gros « Stromae » blanc peint dessus. Je veux que les gens comprennent que nous nous sommes engagés dans un processus global et qualitatif. » Pour l’instant, seules trois chansons possèdent leur déclinaison vestimentaire. A terme, la totalité du disque devrait être couverte.

54 050 Stromae.indd 54

23/10/13 22:44


Move youR lee Premium quality denim in motion

Lee® Store Antwerp — Kammenstraat 32 Lee® Store Gent — Walpoortstraat 28 test pubs.indd 1

8/10/13 11:47


ARCHITECTURE & DESIGN

alessandra oristano Photos de dario orlandi/ sestini

P l a c e à la légèreté

Architecte et designer mondialement réputé, l’Italien Piero Lissoni est un adepte de la simplicité et de la mesure. Ses projets sont pourtant souvent hors norme. L’homme dessine pour les plus grands éditeurs de design de la planète.

56 056 Piero Lissoni_FR.indd 56

23/10/13 22:44


ARCHITECTURE & DESIGN

D

epuis sa plus tendre enfance, Piero Lissoni entretient des liens étroits avec les animaux. « Comment peut-on ne pas aimer les chiens ? Ils demandent de l’affection et de l’attention, se comportent comme d’éternels enfants, mais ils vous aident aussi à prendre la mesure des vraies valeurs. » Lissoni est toujours entouré de ses trois Golden Retriever, une race très British : Summertime, Sofia et Satisfaction. Ces trois sœurs le suivent jusque dans son cabinet Lissoni Associati et Graph.x à Milan. C’est là que voient le jour les projets architecturaux et des créations design destinées à des marques aussi prestigieuses que Boffi, Cappellini, Cassina, Flos, Kartell, Living Divani, Poltrona Frau ou Porro. Architecte, designer et directeur artistique, à 56 ans, Lissoni se dit « passionné de légèreté ». Sur sa table, quelques livres d’art, de design, de littérature, mais aussi des BD de Paperinik (Donald Duck). Piero Lissoni aime le hors-piste dans Piero Lissoni, dans son bureau, assis dans un fauteuil la poudreuse et de Poul Kjaerholm pour Fritz les voyages. «  Mais Hansen. Depuis les années jamais dans des sites 1980, Lissoni est aussi directeur artistique des sociétés par trop touristiques Boffi, Lema, Living Divani, comme Monte-Carlo, Porro et Tecno. Porto Cervo ou les Highlands », précise-t-il. Il adore lire de la poésie, car la maîtrise linguistique et littéraire des poètes le fascine. Ses vers préférés ? L’Infini de Giacomo Leopardi.

Emotions Pour Lissoni, créer est un jeu en quelque sorte. « Quand j’étais enfant, je construisais déjà avec les jeux de Lego et de Meccano », raconte-t-il. « Aujourd’hui, je fais la même chose, mais à une autre échelle. » Selon lui, « un objet doit être à la fois silencieux et élégant. » Dans son travail, la cohérence, le sens de la mesure et des proportions sont omniprésents. Il ne collectionne rien, car il refuse de dépendre des objets. Mais il est assez porté sur des antiquités chinoises, des sculptures hindoues, des objets qui lui inspirent des émotions. Dans ses créations, l’harmonie des proportions, la pureté des lignes et l’équilibre priment. Pour Piero Lissoni,

57 056 Piero Lissoni_FR.indd 57

26/10/13 18:54


ARCHITECTURE & DESIGN SHOWROOM «BY» POUR PORRO, LIVING DIVANI ET BOFFI A NEW YORK

LA MAISONBUREAU POUR PORRO AU SALONE DEL MOBILE 2013

POLTRONA STRIPES POUR PIERANTONIO BONACINA

BAIGNOIRE ICELAND POUR BOFFI

la fonctionnalité ne figure pas parmi les priorités. une maison lui plaît bien plus si elle a une lumière particulière ou est propice aux jeux d’ombres plutôt que facile à entretenir. s’il n’y a pas de débarras, ce n’est pas le plus important. il préfère les lieux moins organisés, comme son atelier de Brera : un espace ouvert, libre d’accès, où les réunions s’organisent n’importe où, même sur les tables de la cafétéria. c’est aussi le choix qu’il a fait pour sa maison en toscane. il l’a dessinée dans le respect de ce qui l’entoure, en imaginant un regard porté de l’intérieur vers l’extérieur et vice-versa. tous les espaces dialoguent avec le paysage. il tient compte des principes structurels, mais en même

temps cherche à s’en défaire. il compare son approche à celle des compositeurs du XXe siècle, notamment à schoenberg. ses choix musicaux couvrent des styles très différents. il apprécie adriano celentano tout comme les sex pistols, les clash, les rolling stones, le piano de Glenn Gould ou le fado portugais. ses projets sont souvent hors norme. « un designer doit toujours être animé par un brin de folie », affirme-t-il. s’il donne une image de simplicité, il lui plaît de croire qu’il est infiniment complexe. un peu comme l’écrivain italo calvino, qu’il aime à citer : « la simplicité de l’écriture dissimule l’univers complexe de l’homme même ». pour lui, les véritables génies ont été les industriels des années 1940-60, tels cesare cassina, Giulio castelli de Kartell et carlo alessi qui ont déniché de jeunes designers comme Vico Magistretti, ettore sottass, achille castiglioni et leur ont fait confiance pour dessiner l’avenir. au fil des ans, il a appris qu’il n’existe pas de designer à succès sans de bonnes entreprises derrière lui pour l’éditer.

UN OBJET DOIT ÊTRE À LA FOIS SILENCIEUX ET ÉLÉGANT.

ACCESSOIRES DE BAIN BIRILLO POUR ALESSI

DIVAN AIRE POUR CASSINA

58 056 Piero Lissoni_FR.indd 58

26/10/13 18:54


Dominique Rigo ouvre les horizons du design contemporain. Dominique Rigo ouvre les horizons Dominique Rigo du design contemporain. ouvre les horizons du design contemporain.

POLIFORM AT DOMINIQUE RIGO 210 RUE DE STALLE - 1180 BXL AGAPE / ALIAS / ARCO / ARKETIPO / ARTEMIDE / B&B ITALIA / CAPPELLINI / CASALIS / CASAMILANO POLIFORM AT DOMINIQUE RIGO 210 RUE DE STALLE BXL / FIAM / FLEXFORM CASSINA / CLASSICON / DESALTO / EMECO / ERBA MOBILI -/ 1180 EXTREMIS FLOS / FONTANA ARTE / FOSCARINI / FRITZ HANSEN / GALOTTI & RADICE / HUGUES CHEVALIER POLIFORM DOMINIQUE 210/ RUE DE/ITALIA STALLE - 1180ROSET BXL AGAPE / ALIASAT / /ARCO / ARKETIPO / ARTEMIDE / B&B / CASALIS / CASAMILANO INGO MAURER INTERLÜBKE / RIGO KARTELL KNOLL LAGO/ CAPPELLINI / LIGNE / LIMITED EDITION CASSINA / / CLASSICON / DESALTO / EMECO / ERBA / EXTREMIS / FIAM / FLEXFORM LUCEPLAN MAXALTO / MDF ITALIA / NEMO / PAOLA LENTIMOBILI / PASTOE / POLIFORM / POLTRONA FRAU FLOS / /HESSLEIN FONTANA ARTE FOSCARINI / FRITZ HANSEN / GALOTTI & RADICE / HUGUES CHEVALIER SAHCO / SIMON / TOULEMONDE BOCHART VARENNA / VITRA / / CASALIS AGAPE ALIAS / ARCO / / ARKETIPO / ARTEMIDE / B&B/ ITALIA / CAPPELLINI / CASAMILANO INGO MAURER / INTERLÜBKE / KARTELL / KNOLL / LAGO ROSET/ /FIAM LIMITED EDITION CASSINA / CLASSICON / DESALTO / EMECO / ERBA MOBILI/ LIGNE / EXTREMIS / FLEXFORM LUCEPLAN / MAXALTO ITALIA / NEMO / PAOLA LENTI / PASTOE POLIFORM / POLTRONA FRAU FLOS / FONTANA ARTE/ MDF / FOSCARINI / FRITZ HANSEN / GALOTTI & /RADICE / HUGUES CHEVALIER SAHCO HESSLEIN SIMON / TOULEMONDE VITRA ROSET / INGO MAURER / /INTERLÜBKE / KARTELLBOCHART / KNOLL / /VARENNA LAGO / /LIGNE / LIMITED EDITION LUCEPLAN / MAXALTO / MDF ITALIA / NEMO / PAOLA LENTI / PASTOE / POLIFORM / POLTRONA FRAU SAHCO HESSLEIN / SIMON / TOULEMONDE BOCHART / VARENNA / VITRA /

info + 32 [0]2 649 95 94 info@dominiquerigo.be www.dominiquerigo.be

info + 32 [0]2 649 95 94 info@dominiquerigo.be www.dominiquerigo.be test pubs.indd 1

info + 32 [0]2 649 95 94 info@dominiquerigo.be www.dominiquerigo.be

8/10/13 17:18


MUSIQUE

JAZZ LA VOIX ET SON PIANO

Le duo belge David Linx (voix) - Diederik Wissels (piano) se produit sur scène depuis 25 ans et célèbre 20 ans de collaboration discographique avec Winds Of Change, son neuvième album. Le répertoire du duo procure depuis des années une nouvelle place à la voix dans le jazz actuel. Serge Vanmaercke Photos : Alexandre LACOMBE

David Linx (à gauche) et Diederik Wissels, un duo aux tempéraments complémentaires.

60 060 DavidLinxJazzBelge_FRbis.indd 60

28/10/13 18:17


xxxx

D

avid Linx et Diederik Wissels sont, à première vue, deux tempéraments diamétralement opposés. Le premier parle vite et beaucoup avec cette voix si caractéristique qui semble venir de régions plus profondes que les cordes vocales. L’autre est plus effacé, plus posé. Les deux partagent un raffinement musical viril et sensuel, une rigueur chaleureuse, une simplicité déconcertante devant la maîtrise de leur talent respectif. Ces deux-là affichent une complémentarité évidente et il ne faut pas être grand clerc en matière de jazz pour se laisser séduire par le fruit de leur collaboration. David Linx, né en 1965, a enregistré plus d’une quinzaine d’albums en tant que leader ou co-leader et il est régulièrement sollicité dans le monde du jazz pour d’autres projets ( John Cage, Mauricio Kagel…). En 1986, avec Pierre Van Dormael, il signe le James Baldwin Project A Lover’s Question où l’auteur noir américain récite ses poèmes sur une musique de jazz. Depuis 1992, David Linx forme un duo avec le pianiste et compositeur Diederik Wissels d’origine néerlandaise. Diederik Wissels, né en 1960, a accompagné Chet Baker, Toots Thielemans, Philip Catherine, Isabelle Antena… Rencontre.

Figures inspirantes Au-delà d’un trivial name dropping, il n’est pas inutile d’évoquer les personnalités qui ont nourri le cheminement humain de David Linx. « Mon père Elias Gistelinck a fondé Jazz Middelheim à Anvers. Il nous emmenait partout. Enfant déjà, j’assistais à son festival. Sonny Rollins et Sarah Vaughan m’y prenaient sur leurs genoux. J’ai vraiment été élevé dans le jazz. Dès l’âge de 4 ou 5 ans, je savais déjà que je voulais devenir chanteur. Pas forcément de jazz d’ailleurs. J’ai toujours chanté, même si j’ai une formation de batteur. » Il vivra d’ailleurs pendant quelque temps aux côtés du batteur Kenny Clarke. Passionné par les langues et par le texte, notre homme fera aussi en sorte de pouvoir s’installer chez James Baldwin où il rencontrera notamment le légendaire Miles Davis et le Prix Nobel de Littérature (1993) Toni Morrison.

060 DavidLinxJazzBelge_FRbis.indd 61

« On ne compose pas de la même manière à 20 ans ou à 50, observe Diederik. En revanche, en ce qui me concerne, je le fais toujours avec les mêmes passion et curiosité qu’avant. L’expérience et la connaissance s’accumulent simplement et nourrissent mon énergie pour composer. »

« En jazz l’interaction entre la mélodie et le tempo est permanente, ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres formes musicales. » Le temps qui passe semble donc un allié pour ce duo qui préserve son intégrité de départ tout en vivant avec l’air du temps. « Vivre avec son temps, c’est en adopter les éléments rythmiques. Des classiques comme Misty ou Somewhere Over the Rainbow sont des morceaux anciens qui peuvent très bien être chantés avec des éléments rythmiques d’aujourd’hui. »

Scat et improvisation Comme facteur d’ancrage dans notre époque, le texte et la langue sont très importants dans les compositions de David Linx et Diederik Wissels. David : « La langue est un élément primordial en jazz, pour moi. J’improvise mais ce n’est pas ça qui fait de moi un chanteur de jazz. C’est le phrasé, le vécu du texte qui fait de vous un chanteur de jazz ou non. En jazz, l’interaction entre la mélodie et le tempo est permanente, ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres formes musicales comme la musique pop par exemple. Quelques génies y parviennent comme Jeff Buckley ou Björk. Mais en jazz, c’est le fondement de tout. Le texte n’y est jamais une excuse pour nous. Il fait partie intégrante de ce que nous produisons. Travailler avec le texte est aussi un plaisir phy-

sique. Nous racontons des histoires. J’improvise entre les paroles, mais ce n’est pas vraiment du scat comme on l’entend généralement en jazz. Ella Fitzgerald faisait du scat. C’est elle qui l’a inventé pour le conduire à l’improvisation. Mais l’improvisation est en fait autre chose : il s’agit de l’utilisation de la voix comme instrument de musique dans la tradition de ce que faisait Betty Carter. Carter a approfondi ce scat sur le plan harmonique pour que les sonorités servent le contenu musical. Pour le scat, les sonorités sont plus importantes que le contenu musical, ce qui le différencie de l’improvisation. Dans notre type de jazz, un thème se raconte avec des mots et non avec du scat, mais je recours à l’improvisation vocale si j’en ai envie, ça oui. Un thème doit pouvoir être chanté avec des mots. En scat, on doit pratiquement raccrocher des idées à des sonorités préétablies. Moi, quand j’improvise, c’est aussi sur le plan des sonorités qui me viennent instantanément à l’esprit. Ce qui n’est pas orthodoxe par rapport au jazz qu’on jouait jusque dans les années 1960. »

Fidélité En jazz, il est rare qu’un pianiste et un chanteur continuent à travailler ensemble pendant 25 ans comme c’est le cas ici. Après toutes ces années, que représentent ces deux artistes l’un pour l’autre ? Diederik : « Pour moi, David est un moteur de création. Si je travaillais seul, je serais sans doute plus souvent bloqué. Il me permet toujours d’aller plus loin avec ce que j’ai fait. Nous nous stimulons mutuellement. » David : « Quand j’écris, je suis influencé par l’univers harmonique de Diederik. Il projette l’historique mélodique du jazz vers l’avant sans pour autant nier le passé ni l’histoire. Et c’est ce qui nous permet de rester qui nous sommes tout en évoluant avec l’air du temps. » Winds of Change, le nouvel album contient 13 nouveaux morceaux. David Linx signe tous les textes sauf un. Pour les musiques neuf d’entre elles sont composées par le pianiste Diederik Wissels et quatre par David Linx. Le duo est entouré de Christophe Wallemme à la contrebasse et de Donald Kontoman ou à la batterie. Parmi les invités : Ibrahim Maalouf (trompette), Jacques Schwarz-Bart (saxophone ténor) et Manu Codjia (guitare électrique).

61 28/10/13 18:17


saga

The ROTHSCHILD

Touch VÉRONIQUE PRAT

D

ANS LE LANGAGE COURANT, on emploie souvent le nom de Crésus pour désigner une personne ayant amassé d’énormes richesses. Mais à côté de ce personnage de l’Antiquité, il est un autre nom que l’on retrouve souvent associé à l’idée de richesse infinie : celui de la famille Rothschild. Dans la longue histoire de cette célèbre dynastie, il eut un moment où son patronyme fut rehaussé de la particule « de », synonyme en France, d’anoblissement, et du titre de baron. Et cela, essentiellement, en guise de reconnaissance officielle pour le rôle fondamental que les « de Rothschild » jouèrent au temps de la Sainte-Alliance, sous la Monarchie de Juillet, le Second Empire et les républiques à suivre.

Riche comme Rothschild C’est Stendhal qui, le premier, écrira « riche comme Rothschild ». L’arbre généalogique de cette famille plonge ses racines dans le ghetto de Francfort-sur-le-Main, au milieu du XVIIIe siècle. L’ancêtre Mayer Amschel Rothschild y vit avec sa famille dans une ruelle miséreuse. Jamais on ne lui a accordé le droit d’exercer une profession noble

comme, par exemple vendeur d’étoffes, menuisier ou forgeron. Alors, comme beaucoup d’autres juifs, il commence à spéculer, vit du commerce de l’argent, accepte de parcourir les routes d’Allemagne dans une voiture incommode pour recouvrer les intérêts dus à son protecteur, le margrave de Hesse. La force de Mayer, c’est qu’il n’agit pas seul : il envoie en effet chacun de ses cinq fils s’établir dans une grande capitale européenne, donnant ainsi naissance à un solide réseau d’information au sein de la famille. Dès le début, les Rothschild père et fils vont développer un système de messagerie privée plus rapide que celui des États mêmes. Les cinq frères créent ainsi la première multinationale de l’histoire, devenant, par le fait même, des Européens avant la lettre. Telle a été l’origine de leur puissance. Les Rothschild de la deuxième génération, dont le cadet James, envoyé à Paris par son père, étaient déjà des hommes fort riches. Quand il arrive à Paris, en 1812, James a 20 ans. Ivre de liberté, il se plonge dans le travail. Son ascension est à ce point fulgurante que l’on croise bientôt chez lui tout ce que Paris compte de diplomates, de

ministres et d’aristocrates, qu’il considère du reste avec une certaine ironie. Les grands négociants fréquentent le cercle de la rue de Gramont, le premier club créé à Paris à l’image des clubs londonniens ? Qu’à cela ne tienne : en 1829, il se fera élire au cercle de l’Union, le deuxième en âge, mais aussi le plus noble, le plus snob et le plus rigoriste.

Banquiers des rois Ses concurrents sont les tenants d’une bourgeoisie jalouse de ses conquêtes ? James deviendra un intime des maisons de Noailles et de Ligne, ainsi que du prince d’Orléans. Rêvera-t-il alors de marier sa fille à un duc ? En aucun cas. Les Rothschild se marient uniquement entre eux, préférant aux grandes alliances flatteuses des unions entre cousins et nièces, qui permettent à la dot de rester dans le patrimoine familial commun. Dès le début de sa carrière, James, qui avait épousé sa cousine Betty, se range dans le camp de la contre-révolution, choix qui va l’amener à combattre Napoléon, en qui il voyait la résurgence de l’esprit jacobin, à choisir la Sainte-Alliance des grandes monarchies et,

62 062 Rotschild_FR.indd 62

28/10/13 19:06


Š Reporters

James Mayer de Rothschild

63 062 Rotschild_FR.indd 63

28/10/13 19:06


saga

Le château de Ferrières, aujourd’hui demeure du banquier David de Rothschild. © Atlas

partant, à soutenir tout ce qui ressemblait à une Restauration après la tourmente révolutionnaire. La longue guerre qui déchire l’Europe de 1792 à 1815 sera à l’origine de sa fortune. James devient le banquier de Louis XVIII et de Charles X, avant d’être aussi celui de Louis-Philippe dont il devient l’homme de confiance. La faveur royale va lui permettre de jouer un rôle de premier plan dans la grande révolution industrielle qui allait faire de lui un magnat des chemins de fer.

Le goût du grandiose À l’instar de ses frères, James sera pris de passion pour la construction : c’est ainsi qu’il demandera à l’architecte anglais Joseph Paxton de lui réaliser un château à Ferrières, lequel deviendra bientôt un lieu de légende, avec 120 domestiques servant des dîners de 60 couverts plusieurs fois par semaine, ses 80.000 pièces de blanchisserie lessivées à l’année, ses écuries pouvant accueillir 80 chevaux et un système de wagonnets assurant l’acheminement des plats de la cuisine à la salle à manger. Typique de ce qu’on a appelé le « style Rothschild  », la décoration de Ferrières était un mélange savamment dosé d’opulence et de confort, entre goût du grandiose et passion véritable pour les œuvres d’art. James sera le premier Rothschild à collectionner des tableaux. Sa première acquisition sera une toile de

Waddesdon Manor où vit Jacob Rothschild.

Jean-Baptiste Greuze, La Laitière, aujourd’hui au Musée du Louvre. Mais l’école française n’est pas sa préférée, et son intérêt le porte vers les primitifs flamands, comme Jan Van Eyck (La Vierge à l’Enfant, avec saints et donateurs) ou Hans Memling (La Fuite en Égypte), deux chefs-d’œuvre qui se trouvent eux aussi au Louvre aujourd’hui. Chaque Rothschild mériter ait une biographie. Il faudrait des livres entiers pour les raconter : les Rothschild et leurs châteaux, les Rothschild et les chevaux de course, les Rothschild et le vin… Des livres

et des livres pour dresser la liste de leurs fondations. Et bien d’autres ouvrages encore pour énumérer les splendides œuvres d’art dont ils ont fait don aux musées. Aujourd’hui encore, le nom des Rothschild est lié à l’origine du système bancaire international, à de fabuleuses richesses, au développement social et à la réussite sans pareille de leurs entreprises, ainsi qu’à un style de vie qui a valeur de repère. Est-ce pour cette raison que James de Rothschild, le vrai James, semble bien avoir inspiré Balzac, Stendhal ou encore Zola ?

64 062 Rotschild_FR.indd 64

28/10/13 19:06


Collection disponible à partir de 450€

Infos & folders : Gaye Trading - Tel : 02 772 25 50

©2013 movado group, inc

SAPPHIRE SYNERGY Movado.com

test pubs.indd 1

24/10/13 10:11


saga

Rothschild Le banquier « Je mène une vie tranquille, quasi-austère  », assure David de Rothschild. « Je me lève tôt, pour prendre le petit-déjeuner en famille. » Il enchaîne ensuite les rendez-vous dans son bureau de la banque, aux murs presque nus, n’était cette lumière qui pénètre à flots par deux grandes baies vitrées. Après la nationalisation de la banque dirigée par son père Guy, David crée avec son cousin Eric, une nouvelle société qui, en 1986, a pris le nom de Rothschild & Cie. David pourrait ajouter que c’est lui qui fut chargé de finaliser la fusion entre les deux branches de la dynastie financière de la famille, la britannique et la française, en endossant le titre de Deputy Chairman du Rothschild Group en 2003. Au-delà de la banque, on entrevoit également le rôle joué par les Rothschild comme bâtisseurs, décorateurs et ordonnateurs de fêtes quand on évoque ce que fut le château de Ferrières, édifié par James de Rothschild. Des raffinements inconnus à l’époque (1859) y avaient été prévus : chauffage central, eau courante chaude et froide, baignoires d’argent. Les cuisines, situées dans un bâtiment particulier, étaient reliées au château par un petit chemin de fer souterrain. C’est dans ce cadre exceptionnel que se tint en 1971 le mémorable bal Proust, donné par Guy et Marie-Hélène de Rothschild, le père et la belle-mère de David. On en parle encore.

David de Rothschild.

Edouard de Rothschild.

L’anticonformiste En 2005, on apprenait avec une certaine stupéfaction que, grâce à un premier apport de 20 millions d’euros, Edouard de Rothschild devenait l’actionnaire de référence du journal français Libération. En 2010, il prenait la présidence du conseil de surveillance du quotidien dont, disait-il, « la survie et l’avenir étaient désormais assurés ». Edouard a le don d’être imprévisible et de ne jamais être là où l’on attend. Dès 2003, il s’était montré capable de renoncer à une carrière d’associé-gérant à la banque Rothschild & Cie, dirigée par son demi-frère David, pour se consacrer à son hobby, les concours hippiques. Trente ans après avoir renoncé à la compétition à la suite d’une disqualification lors du championnat de France junior de 1973, il entendait tout mettre en œuvre pour revenir à son meilleur niveau. Edouard s’impose dès lors une discipline de fer, avec des entraînements quotidiens dans sa propriété de Ferrières-en-Brie. L’objectif ? Être sélectionné dans l’équipe de France de jumping et participer aux Jeux olympiques. Il ne sera pas qualifié, mais ne se décourage pas pour autant : il prend la nationalité israélienne. Une décision qui fait sensation, mais il coupe court : «  Je ne fais cela que pour des raisons sportives, j’espère pouvoir intégrer l’équipe équestre d’Israël. » Edouard ne passera en effet qu’une partie de son temps dans sa maison de Tel Aviv. À défaut de médaille, cette entreprise aura été pour lui l’occasion de se replonger dans l’histoire des Rothschild en Israël : « Mes ancêtres ont en effet contribué à la création de la ville de Rishon LeZion au sud de Tel Aviv et investi dans des vignobles, des entreprises et des œuvres philanthropiques. Je vois moi aussi dans ce pays de vraies opportunités d’investissements dans les nouvelles technologies. » Reporterait-il donc un jour ses ambitions sur un tel projet ?

66 062 Rotschild_FR.indd 66

28/10/13 19:05


aujourd’hui « Trente années durant, le théâtre a été la grande passion de ma vie. Pensionnaire à la Comédie Française, j’excellais dans les rôles de soubrette : il paraît que mon caractère vif et pétillant faisait merveille. Mais cela ne m’empêchait pas d’admirer passionnément Claudel », raconte Philippine avec humour. « Pourtant, en 1988, à la mort de mon père, Philippe, je n’ai pas envisagé un seul instant la possibilité de laisser à un quelqu’un d’autre la gestion du domaine familial et de ses caves. » Dans l’univers si particulier qu’est le Bordeaux des grands vins, Philippine a imposé son personnage : elle est désormais Madame la Baronne. Être invité chez elle à Mouton est un grand moment, où chaque plat est choisi avec un soin extrême pour accompagner le vin : le filet de bœuf rôti, forestière de champignons et purée de petits pois avec un Mouton Rothschild 1983 en

magnum, ou le méli-mélo de la mer avec un Château Haut-Brion blanc 1985. Quant au dessert, la spécialité des Rothschild est depuis plusieurs générations le soufflé au Grand Marnier et fruits confits. A cet extrême raffinement, Philippine joint une autre passion, l’amour du beau. Mouton abrite un musée du Vin dans l’art, où d’admirables pièces d’orfèvrerie allemande des XVIe et XVIIe siècles côtoient des tapisseries de Beauvais et des faïences d’Urbino. « Jusquelà, les collections Rothschild réunies par mes ancêtres durant tout le XIXe siècle étaient conservées dans notre hôtel parisien et n’étaient visibles que pour nos amis. Mon père a décidé d’ouvrir les portes de ses trésors et de les exposer à Mouton, afin de pouvoir les partager avec tous les visiteurs. » La visite de ce musée est en effet un pur moment de bonheur.

© Karl Lagerfeld

Des planches aux vignes

Philippine de Rothschild.

La passion des demeures historiques « Quand, en 1989, à la mort de ma cousine Dorothy, j’ai hérité de Waddesdon Manor, un château qui, d’une aile à l’autre, a la taille de Trafalgar Square, c’est l’angoisse, et non le plaisir, qui s’est emparée de moi ». Jacob Rothschild aime pourtant la vie de château et il a su rendre les appartements privés de Waddesdon très accueillants. Mais il n’oubliera jamais le triste état de la propriété lorsqu’il en a hérité. « Sans même parler des installations de chauffage central, d’électricité et de plomberie qu’il a fallu refaire, il y avait 70 paires de rideaux à poser et les tapis à réparer, se souvient Jacob. Finalement, j’ai demandé à un atelier de restauration de textiles de venir travailler sur place, mais cela a tout de même duré plus d’une année. Quant aux jardins, il a fallu les redessiner entièrement afin de retrouver leur agencement de l’époque victorienne. » Par contre, pour ce qui est des meubles, des tableaux, de l’orfèvrerie, de la porcelaine de Sèvres et du reste de la décoration, tout est exactement comme en 1884, quand Ferdinand de Rothschild fit construire Waddesdon. Est-ce à dire que l’on vit encore ici comme au XIXe siècle ? « Pas du tout, répond Jacob. Nous ne dînons dans la salle à manger d’apparat, qui accueille 60 couverts, que le soir de Noël alors que, du temps de Ferdinand, le souper y était servi tous les soirs ! »

 Jacob Rothschild peint par Lucian Freud (National Potrait Gallery).

062 Rotschild_FR.indd 67

67 28/10/13 19:05


saga

Rothschild d’aujourd’hui Le vigneron poète En août 1868, devant le tribunal civil de première instance de la Seine, le baron James de Rothschild achète Lafite. Cent quarante ans plus tard, ses descendants y sont toujours, raconte Eric de Rothschild. En 1982, quand les cousins David et Eric de Rothschild décident de relancer les activités françaises de la maison familiale, David prend en charge le secteur bancaire, et Eric le domaine de Lafite et son merveilleux vignoble. « J’aime cette terre et sa diversité », confie-t-il, « j’aime nos vignes, nos marais à bécassines, nos bois à cèpes, nos jardins, la maison, belle sous sa vieille patine et cet air de sérénité que seul le temps accorde aux constructions humaines. » Quant au style intérieur de Lafite, contemporain du second Empire, c’est à Betty de Rothschild, la veuve de James, qu’on le doit. Ici, comme chez Philippine à Mouton, les plats sont pensés en fonction des vins qui sont servis dans l’étincelante batterie de verres disposée devant chaque convive. « A Lafite », rappelle encore le baron Eric en citant l’historien E. Deschodt, « lever son verre, c’est déjà ne plus toucher terre. »

© Rothschild Wine Enthusiast

Des vins de seigneurs... Les vins ressemblent à ceux qui les font, et les Bordeaux des Rothschild ne font pas exception à la règle. Château Lafite a le même style discret qu’Eric, qui s’exprime avec une élégance raffinée, derrière laquelle on perçoit cependant une grande profondeur et une surprenante Éric de Rothschild. richesse de réserves cachées, alors que l’opulent Château Mouton, qui conjugue énergie et vivacité, évoque d’emblée la personnalité de Philippine, femme à poigne qui, par le passé, a connu le succès en tant qu’actrice, sous le nom d’emprunt de Philippine Pascale, adopté pour ne rien devoir au prestige de la famille. Si les Premiers Grands Crus Classés de Bordeaux, qui incarnent l’excellence du vin français, sont au nombre de cinq, seules les deux appellations évoquées ici incorporent le nom de la famille propriétaire, attestant par là que pour les Rothschild, ces vignobles et ces chais ne sont pas que des investissements financiers. Et jusqu’ici en effet, il s’est toujours trouvé un membre de la famille pour superviser concrètement la production des vins. Château Lafite-Rothschild, 103 hectares, est leur propriété depuis 1868, alors que Château Mouton-Rothschild, 84 hectares, a été acquis en 1933 par le baron Nathaniel, fondateur de la branche anglaise de la famille. Si Lafite fut classé Premier Grand Cru en 1855, Mouton, qui n’était alors qu’un Deuxième Grand Cru Classé, fut lui aussi consacré Premier Grand Cru en 1973. Ce dont atteste sa devise : « Premier je suis, second je fus, Mouton ne change. »

Benjamin et Ariane de Rothschild, un couple atypique « Je préfère parler de sport plutôt que de finance ». Le ton est donné : Benjamin de Rothschild est un passionné de voile. « Il y a plus de cent ans, mon arrière-grand-tante pulvérisait le record de vitesse des bateaux à vapeur qui parcouraient le lac Léman dans un panache de fumée. » C’est dans le salon de son hôtel parisien, à quelques mètres de l’Élysée, décoré d’un superbe mobilier du XVIIIe siècle et de tableaux de Boucher et de Goya, que Benjamin poursuit : « J’ai été immergé dans le milieu de la voile de compétition dès mon enfance. Mon père m’a emmené sur un bateau avant même de m’apprendre à marcher. » La passion nautique est une affaire de famille chez les Rothschild, propriétaires d’une fantastique lignée de voiliers. Parmi eux, Benjamin a une tendresse toute particulière pour Gitana 11, avec lequel il a gagné la Route du Rhum en 2006. À côté de ses catamarans de course, de ses vignobles, de ses domaines hôteliers et de sa ferme laitière en Seine-et-Marne où l’on produit le seul brie de Meaux bénéficiant du label fermier, les affaires de Benjamin regroupent banque et finance. Il travaille main dans la main avec sa femme, Ariane, vice-présidente de la holding familiale. « Chez mes parents », se souvient Benjamin, « la devise était : “Un enfant, on doit le voir, pas l’entendre” ». Ariane et moi avons au contraire élevé nos quatre filles pour qu’elles aient des opinions, des goûts et des préférences et puissent les exprimer librement. »

68 062 Rotschild_FR.indd 68

28/10/13 19:05


Gentlemen_309mmx248mm.pdf

test pubs.indd 1

1

10/10/13

4:23 PM

14/10/13 11:03


MONTRES

L’HEURE NOUVELLE EST ARRIVEE Après les nouveautés présentées par le groupe Richemont et ses marques amies au Salon International de la Haute Horlogerie à Genève (voir numéro précédent), voici une sélection des chefs-d’œuvre présentés à Baselworld, le plus grand salon horloger au monde, toutes gammes confondues. Entre-temps, tous ces modèles ont rejoint les vitrines des grands noms du commerce horloger en Belgique. Un secteur qui se porte plutôt bien, surtout pour le Swiss Made ! SERGE VANMAERCKE

B

aselworld, la manifestation de l’industrie horlogère et bijoutière la plus importante au monde (1.460 exposants) a enregistré cette année, un record de 122.000 visiteurs (+17% par rapport à 2012) dans le nouveau complexe de halles conçu par les architectes Herzog & de Meuron (Tate Modern à Londres, Stade Olympique à Beijing, Prada à Tokyo). Des grandes marques comme Rolex, Zenith, Hermès ou Chanel ont profité de l’occasion pour construire de nouveaux stands, véritables petits joyaux d’architecture contemporaine. Et on attend avec impatience le nouveau stand de Patek Philippe pour l’édition 2014, année au cours de laquelle la marque la plus respectée du secteur fêtera son 175e anniversaire. Alors que l’économie fait encore souvent encore grise mine dans d’autres secteurs, ici, François Thiébaud, Président du Comité des exposants suisses et patron de Tissot déclare « Nous avons toutes les raisons de nous réjouir : Baselworld 2013 a marqué le début d’un nouveau siècle pour la branche horlogère. Nous avons réalisé des affaires exceptionnelles dans une infrastructure exceptionnelle… » Le co-président de Chopard, Karl-Friedrich Scheufele, de son côté, a lui aussi estimé que Baselworld 2013 s’est révélé être « une très bonne édition ». Même son de cloche chez Thierry Stern, le patron de Patek Philippe qui, en vue des célébrations de l’an prochain ne présentait pourtant pas grand-chose de neuf cette année. Et Françoise Bezzola, Vice-présidente Communication de TAG Heuer, de conclure : « Une excellente édition pour TAG Heuer. Nous avons enregistré un taux de croissance à deux chiffres. Ce salon nous permet, en quelques jours seulement, de nous adresser à la presse mondiale et de prendre le pouls des différents marchés. » Même si en horlogerie mécanique suisse, des prix en euros à six, voire sept chiffres n’étonnent plus aucun visiteur, les marques haut de gamme commencent quand même à proposer des prix d’entrée plus abordables. Toutes proportions gardées… Un produit complexe fabriqué essentiellement dans un pays aux salaires élevés, avec des matériaux souvent rares et précieux restera toujours coûteux. Petit tour d’horizon.

70 070 Baselword Montres_FR.indd 70

L’INVENTIVE

Les complications et les matériaux de ce type de montres procurent un côté contemporain à l’horlogerie de tradition entretenue par les grandes maisons.

Lebeau-Courally Le Comte

Ce modèle mécanique à remontage automatique offre une grande date, un second fuseau horaire, une indication du jour et de la nuit, ainsi qu’une réserve de marche de 40 h. Diamètre de 43 mm. Une ornementation personnalisée du fond du boîtier actionné par le levier latéral, rend chaque montre unique. Prix n.c. www.lebeau-courally.com

Breguet Classique Chronométrie 7727BR/12/9WU

Boîtier en or rose. Dixième de seconde à 1 h. Remontage manuel avec stop seconde. Double barillet. Fréquence de 10 Hz. Prix n.c. www.breguet.com

28/10/13 18:19


MONTRES

TAG Heuer Carrera Calibre 36 Flyback

Girard-Perregaux Constant Escapement

Nouveau type d’échappement breveté. Réserve de marche d’une semaine. Boîtier en or blanc. Diamètre de 48 mm. Prix : 114.000 € www.girard-perregaux.com

Cadran bipartite permettant de lire instantanément les secondes du chronographe. Diamètre de 43 mm. Fréquence de 36.000 alternances/heure. Prix n.c. www.tagheuer.com

LA VALEUR SURE

Après le modèle de base à trois aiguilles, le chronographe mono-poussoir ou à deux poussoirs de part et d’autre de la couronne continue de séduire les amateurs : des néophytes aux collectionneurs les plus avertis.

Omega Seamaster Aqua Terra 15.000 Gauss

Première montre résistante aux champs magnétiques supérieurs à 1,5 Tesla (15.000 gauss). Prix n.c. www.omega.com

Zenith El Primero

Nouveau mouvement El Primero 400 B dans un boîtier en acier de 42 mm. Cadence de 36.000 alternances par heure pour une précision au 1/10e de seconde et réserve de marche de plus de 50 heures. Prix : 6.500 € www.zenith-watches.ch

71

070 Baselword Montres_FR.indd 71

28/10/13 18:19


MONTRES

Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe

Depuis sa création en 1953, ce modèle est l’archétype des montres de plongée modernes. Soixante ans plus tard, le Fifty Fathoms Bathyscaphe intègre les derniers développements horlogers avec un spiral en silicium. Prix : 8.000 € www.blancpain.com

Corum Admiral’s Cup AC-One 45 Regatta

Lorsque les bateaux peuvent franchir la ligne de départ, le rouage du compte à rebours est bloqué, tandis que le chronographe poursuit sa course pour décompter jusqu’à 12 heures de régate à une fréquence de 4 Hz (28.800 alternances/heure). Boîtier de 45 mm. Prix n.c. www.corum.ch

LA SPORTIVE

Rolex Oyster Perpetual Yacht-Master II

Boîtier en acier inoxydable de 44 mm. Mouvement chronographe mécanique à roue à colonnes et embrayage vertical. Remontage automatique. Certifié COSC. Compte à rebours de régate programmable avec mémoire mécanique, minute rétrograde, seconde et minute synchronisables au vol. Stop seconde pour mise à l’heure précise. Prix : 15.300 € / www.rolex.com

La montre sportive devient de plus en plus une montre « de tous les jours ». Même en tenue « habillée ». Des fonctions ou connotations appartenant au monde nautique et à celui de la Formule 1 ont la cote à côté de celles de l’aviation qui font un tabac depuis l’an dernier.

Chopard Chronographe Mille Miglia

Boîtier en acier ou en or rose d’un diamètre de 44 mm. Mouvement à remontage automatique certifié COSC. Affichage du deuxième fuseau horaire au centre et tachymètre. Prix : 5.350 € (acier) www.chopard.com

URBI ET ORBI

Breitling for Bentley B06

Calibre manufacture B06 certifié COSC, automatique. Fréquence de 28.800 alternances/ heure. Réserve de marche supérieure à 70 heures. Boîtier acier ou or rouge 18 carats. Etanche à 100 m. Diamètre de 49 mm. Prix : 10.585 € (acier) et 28.100 € (or rouge). www.breitling.com

Pour les grands voyageurs, les montres GMT, à deux ou à plusieurs fuseaux horaires permettent de savoir l’heure qu’il est là où on va et l’heure de chez soi, une fois qu’on est à destination.

72

070 Baselword Montres_FR.indd 72

LA RAISONNABLE

Des mouvements de qualité et des marges décentes : les marques raisonnables ont pour mission de permettre aux néophytes de s’offrir un garde-temps à un prix décent. Un secteur à encourager.

Louis Erard 1931 Petite Seconde

Mouvement à remontage manuel ETA/Peseux 7001. Boîtier en acier de 40 mm à fond transparent. Etanche à 5 ATM. Prix : 1.250 € www.louiserard.ch

Longines Conquest Classic

Avec un diamètre de 40 mm, ce modèle en acier renferme le calibre mécanique L619. Son cadran noir affiche 3 chiffres arabes et 9 index appliques avec Super-LumiNova. Etanche jusqu’à 5 bar et fond vissé muni d’une glace saphir. Prix : 1.480 € www.longines.com

28/10/13 18:19


M ESURE ET DÉMESURE

TONDA 1950

Or rose Mouvement automatique extra-plat Bracelet alligator Hermès Made in Switzerland www.parmigiani.ch

HALL OF TIME

AVENUE LOUISE 75R, PLACE WILTCHER’S, BRUXELLES, TÉL. +32 2 539 34 50 HEURSEL 1745

test pubs.indd 1

LANGEMUNT 2, GAND, TÉL. +32 9 264 29 29

22/10/13 15:00


Partenariat

74 074 IWC_LZ_Mercedes_FR.indd 74

28/10/13 18:20


Partenariat

LES INGÉNIEURS

DU

TEMPS Haute technologie et finesse de travail. Matériaux novateurs et miniaturisation. Recherche continue et ultraprécision de la mécanique. Tels sont les dénominateurs communs de deux grandes marques : IWC et Mercedes AMG, désormais partenaires. PACO GUARNACCIA

P Les mécaniciens de l’équipe Mercedes aMG Petronas au stand pendant une épreuve de Formule 1.

our IWC, 2013 est l’année de la Formule 1. Depuis quelque temps, le maître-horloger suisse a habitué les passionnés de la marque à voir sa créativité se focaliser au fil des saisons sur un univers spécifique, comme la voile ou l’aéronautique, pour ne citer que les derniers. Aujourd’hui (et pour les trois prochaines années), IWC est devenue Official engineering partner de l’équipe Mercedes AMG Petronas qui compte dans ses rangs le champion du monde 2008 Lewis Hamilton. Un partenariat renouvelé puisque, en 2004 déjà, IWC signait un accord avec AMG (la marque des bolides de Mercedes-Benz) désormais reconnue à l’échelle planétaire comme le must des quatre roues, en termes de performances et de matériel de pointe.

75 074 IWC_LZ_Mercedes_FR.indd 75

28/10/13 18:20


EN VISITE

Partenariat

Lewis Hamilton observe de près un mouvement de haute horlogerie chez iWC à Schaffhausen.

Entre le Grand Prix de Monza - plutôt malheureux après sa victoire au Grand Prix Magyar Nagydíj à Budapest (Hongrie) - et celui de Singapour, Lewis Hamilton, amateur et collectionneur de montres, a visité la manufacture IWC. Nouvel ambassadeur de la marque, Lewis Hamilton s’est intéressé au savoir-faire des horlogers de Schaffhausen. « La visite de cette manufacture m’a montré l’engagement, la passion et la fierté avec lesquels les experts d’IWC travaillent à leur réussite », a-t-il indiqué à l’issue de sa visite. « De tels mouvements ne peuvent être développés que par des ingénieurs et autres talents visant pleinement la perfection. C’est avec la même passion que le département du développement de Mercedes AMG Petronas aborde les voitures de Formule 1. » La collaboration entre IWC Schaffhausen, Lewis Hamilton et son coéquipier Nico Rosberg est fondée sur le partenariat entre la manufacture horlogère et Mercedes AMG Petronas. Depuis 2013, IWC est Official Engineering Partner de cette équipe dont le siège est à Brackley dans le Northamptonshire (Royaume-Uni), et qui participe au championnat du monde de Formule 1 de la FIA. Les moteurs des voitures de course sont fournis par Mercedes AMG High Performance Powertrains.

« L’accord avec Mercedes AMG Petronas nous permettra de partager notre passion pour l’ingénierie de haut niveau », explique Georges Kern, PDG d’IWC. Au vu du programme des épreuves qui, comme toujours couvre les cinq continents, la visibilité planétaire de la marque apparaît assurément garantie, notamment pour sa nouvelle série de montres à haut potentiel. Ross Brawn, directeur sportif de Mercedes AMG Petronas, le souligne : « Tout le monde sait que les sports moteurs sont le banc d’essai de technologies dont nous sommes tous appelés à profiter en fin de compte. La Formule 1 est à l’apogée des sports moteurs. Elle occupe une place de choix sur le plan technologique et elle conservera assurément ce statut à l’avenir. » La Formule 1 est passée maître dans l’art de trouver des solutions de miniaturisation afin d’améliorer les performances. C’est là aussi l’une des facettes caractéristiques de l’horlogerie de pointe, qui est sans cesse en quête de solutions permettant d’intégrer dans un objet de petite taille des mouvements (et les éléments complexes y associés) toujours plus sophistiqués qui, ne l’oublions pas, demeurent mécaniques. Le résultat, c’est une nouvelle gamme composée de huit montres de la série Ingenieur (une des plus grandes de la maison suisse, à l’instar de la Portugaise, la Pilot, l’Aquatimer, la Da Vinci et la Portofino), qui se veut aussi un écrin de technologie de pointe. « Pour cette série », explique le directeur créatif Christian Knoop, « IWC a travaillé sur le thème de la course automobile en utilisant des matériaux propres aux sports moteurs et en empruntant des détails esthétiques inspirés du cockpit des Formule 1. Les supports du fond et le boîtier sont réunis par des vis qui soulignent davantage encore la dimension technico-sportive des montres. De la sorte, nous

privilégions la logique et la cohérence dans la réalisation d’une des gammes IWC les plus riches de tradition. Inspirés de notre histoire, à l’instar de l’Ingenieur SL conçue par le célèbre horloger Gérald Genta, l’innovation technologique et le design typique d’IWC se conjuguent au sein de cette nouvelle collection pour proposer des montres à la personnalité très marquée. »

Une gamme majeure Les huit nouvelles Ingenieur (certaines dans un style plus futuriste, d’autres plus classiques) : Tourbillon Force Constante, en platine et céramique avec mécanisme breveté à force constante intégré dans le tourbillon ; Calendrier perpétuel digital date et mois avec boîtier en aluminure de titane, bouton Hybrid Boost inspiré de la Formule 1 qui permet un fonctionnement plus efficace des éléments complexes, et cadran rehaussé d’éléments semi-transparents en verre saphir ; Automatic Carbon Performance (édition limitée) avec boitier et cadran mat en fibre de carbone (comme la monocoque d’une Formule 1), imprégnés de résine époxy ; Automatic AMG Black Series Céramique, en céramique ; Double Fuseau Horaire Titane avec affichage d’un deuxième fuseau horaire ; Chronographe Racer, avec une Formule 1 gravée sur le fond ; Chronographe Silberpfeil, qui rend hommage à une Mercedes-Benz historique, la Silberpfeil W25 ; et enfin l’Automatic, avec protection antimagnétique. Une gamme majeure saluée avec enthousiasme par George Kern : « Cette série se distingue par trois éléments caractéristiques : les mouvements de haute qualité d’IWC, les fonctions raffinées des mouvements et les matériaux typiques de la Formule 1. Certains mouvements des montres témoignent de l’esprit créatif de nos horlogers, et les nouvelles Ingenieur ont assurément leur place sur la scène de la haute horlogerie. » www.iwc.com www.mercedes-amg-f1.com

Quelques modèles de la gamme ingenieur inspirés de la Formule 1.

inGenieUr CHrOnOGraPHe raCer

inGenieUr tOUrBiLLOn FOrCe COnStante Boîtier

Chronographe automatique avec fonction flyback, tachymètre et affichage de la date à réglage rapide. Boîtier et bracelet en acier. Formule 1 gravée sur le fond. Prix : 12.900 €. 

inGenieUr aUtOMatiC Un modèle classique avec un boîtier en acier de 40 mm de diamètre et mouvement automatique. Boîtier interne en fer doux offrant une protection antimagnétique. Prix : 5.950 €.

76 074 IWC_LZ_Mercedes_FR.indd 76

en platine et céramique. Tourbillon avec mécanisme à force constante intégré, indication de la réserve de charge et des phases de la lune (avec double lune pour les deux hémisphères). Prix : 259.000 €. 

inGenieUr aUtOMatiC aMG BLaCK SerieS CÉraMiQUe Montre

intégralement noire, du boîtier en céramique au cadran, en passant par le bracelet en caoutchouc. Remontage automatique avec affichage de la date. Prix : 11.900 €.

inGenieUr CaLenDrier PerPÉtUeL DiGitaL Date et MOiS Boitier en aluminure de

titane. Chronographe et calendrier perpétuel. Automatique avec couronne rappelant la forme des jantes d’une voiture. Prix : 44.400 €.

28/10/13 18:20


test pubs.indd 1

7/10/13 20:00


MONTRES

50

Les

ans

D’UNE MONTRE SANS ÂGE L’année 1963 reste ancrée à tout jamais dans l’esprit de ceux qui l’ont vécue. C’était notamment l’année du discours célèbre de Martin Luther King I Have a Dream, de la sortie des Parapluies de Cherbourg, du lancement de la 911 de Porsche et de l’Oyster Perpetual Cosmograph Daytona de Rolex. Cette dernière est devenue une icône au poignet de milliers d’hommes de par le monde. SERGE VANMAERCKE

C

réée par Rolex en 1963, la « Daytona » est depuis longtemps le chronographe le plus célèbre et le plus recherché au monde. Avant de devenir indissociablement lié à l’un des modèles les plus emblématiques de la marque suisse, le nom Daytona s’était déjà forgé une légende, faite de records de vitesse, de moteurs surpuissants, de courses sur le sable et d’exploits mécaniques. La plage de Daytona en Floride se caractérise en effet par une large bande de sable dur, plate et rectiligne sur plus de 35 km.

Dès les premières années du XXe siècle cette plage devient l’un des sites les plus mythiques du monde de la vitesse automobile où les pionniers battent non moins de 14 records entre 1904 et 1935. Ces exploits mécaniques au retentissement international valent rapidement à Daytona le titre de capitale mondiale de la vitesse. Et en mars 1935 le Britannique sir Malcolm Campbell y atteint 445 km/h (276 miles par heure) avec son célèbre Bluebird. C’était quelques mois avant de franchir la barre mythique des 300 mph à Bonneville Salt Flats dans l’Utah.

Une course automobile sur la large bande de sable dur de Daytona Beach en 1955.

78 078 Rolex_FR.indd 78

23/10/13 22:47


La Daytona telle qu’elle est apparue pour la première fois sur le marché horloger en 1963.

Une épreuve du Rolex 24 At Daytona qui rassemble sur l’International Speedway les meilleurs pilotes d’endurance de la planète. Le Daytona International Speedway avec ses 4 km de circonférence, a pris le relais de la plage depuis la fin des année 1950.

La version 2013 de la Daytona, une édition spéciale 50e anniversaire réalisée en platine avec un cadran bleu glacier.

Les courses automobiles se sont poursuivies de manière épique sur la plage de Daytona jusqu’à la fin des années 1950. Elles se perpétuent depuis lors sur le Daytona International Speedway, temple de la vitesse construit en 1959 comme l’un des premiers superspeedways au monde (voir photo). Dans ce gigantesque amphithéâtre de 4 km de circonférence, des virages en pente à 31° permettent des accélérations incroyables. Il s’y tient chaque année des compétitions automobiles comme la Daytona 500 et la Rolex 24 At Daytona. Cette épreuve d’endurance de 24 heures est le pendant américain des 24 Heures du Mans.

Du circuit à la montre C’est ce circuit mythique qui va donner son nom au chronographe que Rolex dédie en 1963 aux pilotes et aux passionnés de sports mécaniques : le Cosmograph Daytona. Un chronographe inédit par la lisibilité de ses fonctions, grâce à des compteurs fortement contrastés et à un tachymètre positionné non

pas sur le cadran, mais sur la lunette. En 50 ans, ce modèle a lui aussi créé son propre mythe. Dès le milieu des années 1960, il devient le trophée du vainqueur des 24 Heures de Daytona, course créée en 1962, peu avant le lancement de la montre, et baptisée Rolex 24 At Daytona depuis 1992. Aujourd’hui encore, gagner un chronographe Daytona constitue une récompense convoitée pour les pilotes d’endurance qui s’y affrontent chaque année au mois de janvier. Depuis toujours, la Daytona de Rolex est liée au monde automobile. Acteur et pilote automobile, Paul Newman a porté une Daytona à la ville comme sur les circuits pendant des décennies, notamment un modèle au cadran particulier auquel les collectionneurs associeront d’ailleurs son nom. La Daytona est également la Montre Officielle des 24 Heures du Mans. Et cette année, Rolex a encore renforcé son lien avec les sports mécaniques en devenant l’un des principaux partenaires de la Formule 1®. Un rapprochement dans lequel les

amateurs de vitesse et d’horlogerie voient une même passion pour la précision et l’excellence. Rolex s’implique par ailleurs depuis 2011 dans le projet Bloodhound SSC qui vise un nouveau record de vitesse sur terre en 2015 à bord d’un véhicule supersonique à la pointe de la technologie grâce à son moteur à réaction et à son moteur-fusée, capable d’atteindre la vitesse de 1.000 miles à l’heure (soit 1.600 km/h). Sur le plan proprement horloger, Rolex a lancé un nouveau modèle entièrement redessiné et à remontage automatique en 1988. Et à partir de l’an 2000, la marque l’équipe d’un nouveau mouvement automatique haute performance, entièrement conçu et fabriqué en interne. Couronnement suprême en 2013, le Cosmograph Daytona est le premier modèle Oyster de la gamme Professionnelle à être édité en platine avec une lunette monobloc Cerachrom en céramique et un cadran bleu glacier, caractéristique des montres proposées dans ce métal précieux chez Rolex.

79 078 Rolex_FR.indd 79

23/10/13 22:47


ZOUTE GRAND PRIX

Les secrets du succès En automne, les amateurs de rallye de régularité et de voitures de prestige anciennes et nouvelles s’étaient donné rendez-vous à Knokke pour le désormais célèbre Zoute Grand Prix. Une 4e édition à nouveau couronnée de succès. Arnaud Dellicour et Laurent Cortvrindt

L

e Zoute Grand Prix, c’est l’histoire d’un succès fulgurant. En 2010, pour sa première édition, l’événement attire 6.000 visiteurs dans la plus célèbre des cités balnéaires de Belgique. En 2012, pour son 3e rendez-vous avec les fervents d’automobiles anciennes, de bolides exclusifs et de marques les plus prestigieuses du monde, quelque 100.000 visiteurs se massent à Knokke-Heist tout au long du week-end. En l’espace de deux ans, le Zoute Grand Prix est devenu une fête automobile incontournable, un événement mondain unique en son genre. Pourquoi ? Comment ? Les raisons sont multiples mais à la fois particulièrement évidentes. Il suffisait d’y penser… et de l’appliquer. C’est ce qu’a fait l’équipe de Zoute Events avec maestria. Et leur cocktail se veut diablement savoureux !

80 080 Zoute_FR.indd 80

Combiner les connaissances

moi ce sont les voitures plus récentes qui Avant tout, les organisateurs du Zoute Grand m’enthousiasment. Nous avons combiné Prix savent de quoi ils parlent. Zoute Events nos connaissances et nos compétences est une initiative d’habitants de Knokke, pour créer Zoute Events et mettre sur pied passionnés de longue date d’automobile le Zoute Grand Prix. Nous avons travaillé et de rallyes, désireux de deux ans avant de lancer la En l’espace de promouvoir l’image de Knokkepremière édition. Rien n’a deux ans, le Heist en tant que destination de été laissé au hasard. Nous Zoute Grand Prix séjour et de vacances. « Filip et recherchons sans cesse David Bourgoo ont participé à l’excellence. Auprès de nos est devenu une des rallyes aux quatre coins du partenaires, des sponsors, fête automobile monde », nous explique Philippe dans la qualité des repas incontournable. Van de Ryse, de Zoute Events. ou de l’hôtellerie, pour « Ils savent ce que les participants aiment et les podiums… C’est une combinaison de quels ingrédients se révèlent indispensables facteurs qui a permis de créer ce rendezà la réussite d’un rallye. Personnellement, vous exceptionnel. » j’apporte plus de 25 ans d’expérience acquise dans le monde de l’événement, notamment Deuxième et indéniable facteur du succès dans le secteur automobile. Si Filip et David du Zoute Grand Prix : le lieu, Knokke-Heist. se passionnent pour les véhicules anciens, Une cité prestigieuse, célèbre, accueillante

Grand vainqueur du Zoute Rally, le duo Vynckier/Gitsels, sur Porsche 356 SC Cabrio de 1965.

28/10/13 20:46


Auto 1. Le Zoute Concours d’Élégance se tient sur le Fairway 1 du Royal Zoute Golf Club. 2. Sur la 3e marche du podium du Zoute Rally, le duo Maes/Deplancke (Porsche 356 B - 1961). 3. Porsche a profité du Zoute Top Marques pour exposer 3 premières belges, dont la Porsche 911 Turbo S et la 911 GT3.

2

Triplé Porsche au Zoute Rally Avec 3 voitures sur le podium, Porsche a brillé dans cette discipline particulièrement exigeante qu’est le rallye de régularité, signe de l’efficacité redoutable dont font toujours preuve les Porsche 356 dans ce type de compétition, 60 ans après leur production. Le duo VYNCKIER/GITSELS (Porsche 356 SC Cabrio - 1965) l’a emporté devant MAELFAIT/BOSTOEN (Porsche 356 BTG Cabrio - 1963) et MAES/DEPLANCKE (Porsche 356 B - 1961). ■

1

3

qui, sur un périmètre relativement restreint, premières belges de 13 marques automobiles propose les meilleurs restaurants, hôtels et prestigieuses, sur 13 podiums disséminés sur la lieux de plaisance et de divertissement. Digue, la Place Albert et la Kustlaan. En outre, Un endroit également « neutre » 125 voitures d’exposition étaient également visibles sur la Digue. Il y pour tous les partenaires, qui Un événement a ensuite le Zoute Rally, le « cœur » y sont, en outre, généralement mondain unique du Zoute Grand Prix. Deux jours déjà représentés. Et en plus de en son genre. d’épreuves, 165 voitures classiques l’appui de ses partenaires et des inscrites cette année. Dont plus de marques, le Zoute Grand Prix bénéficie d’ailleurs du large soutien de la 100 véhicules construits entre 1920 et 1965. ville de Knokke et de son bourgmestre, le Tous ont pris part à un critérium de régularité, un rallye chronométré émaillé d’épreuves comte Léopold Lippens. d’adresse et de rapidité. Au menu : 250 km par Cinq en quatre jour au départ de la Place Albert. En marge de Le Zoute Grand Prix met également en ce critérium, une cinquantaine d’ancêtres ont scène tout ce que l’automobile a de mieux participé à une balade, non chronométrée, de à offrir. Cinq événements en quatre jours, ou 150 km. Le dimanche était le jour du Zoute GT comment attirer la toute grande foule. Il y a Tour, une parade réunissant une centaine de tout d’abord le Zoute Top Marques. Pendant GT modernes avec, en apothéose, une arrivée les 4 jours du Zoute Grand Prix, le public sous escorte policière via différentes artères admire les dernières créations et quelques de Knokke.

Dimanche également, avec le Zoute Concours d’Élégance se tenait une élection de très haut niveau. Des véhicules absolument uniques, venus de l’Europe entière, pour se retrouver sur le Fairway 1 du Royal Zoute Golf Club. Enfin, et c’était une nouveauté cette année, le Zoute Sale, une vente aux enchères de voitures classiques, était organisée en association avec Bonhams 1793, la très réputée maison de vente aux enchères britannique. « Cette maison nous apporte la garantie d’un travail très rigoureux. Une dizaine de voitures a d’ailleurs été vendue à des participants au Zoute Grand Prix. Travailler avec Bonhams 1793, de par leur nom, c’est aussi un attrait supplémentaire pour le public qui peut admirer des voitures exceptionnelles, dans des gammes de prix très variées. »

81 080 Zoute_FR.indd 81

28/10/13 20:46


Auto Défis émergeants Un succès si rapide n’est cependant pas sans dangers. Et l’équipe de Zoute Events en a bien conscience. « L’excellence et la qualité doivent primer sur le reste. Et pour garantir cela, nous devons limiter les inscriptions aux différents événements. Notre ambition n’est pas de grandir sans cesse. Knokke a d’ailleurs aussi ses limites. Et puis surtout, nous voulons que le grand public puisse continuer à profiter gratuitement du spectacle. Des parkings sont mis à disposition, nous avons élaboré un plan de sécurité avec l’administration locale… tout doit donc rester sous contrôle. » En période de crise, d’aucuns peuvent voir dans le Zoute Grand Prix un étalement de richesse malsain. Zoute Events s’en défend : la qualité et l’excellence ont, malheureusement, un prix. En outre, force est de constater qu’à travers le monde, l’automobile - et

a fortiori les voitures de collection - est Porsche, nous avons toujours porté une désormais considérée comme un secteur grande attention à la relation avec le public. d’investissement à part entière. « Mais C’est pourquoi sept Porsche Centres ont contrairement à certaines idées reçues, pour activement participé aux événements du Zoute ne parler que de la vente Bonhams 1793, des Grand Prix, nous avons exposé notre gamme affaires se sont conclues pour des budgets très et nous avons même présenté 3 premières raisonnables. Le plaisir que l’on peut retirer belges ! » Du côté de Knokke, on est sur la d’une automobile n’est pas lié à son prix ! » même longueur d’onde. « Le Zoute Grand Prix Les constructeurs ne se trompent d’ailleurs attire beaucoup de monde hors saison, ce qui est excessivement agréable », pas. Avec 100.000 spectateurs souligne le comte Léopold sur 4 jours et des listes de Nous avons travaillé Lippens. «  Ensuite, il y a participants complètes en un pendant deux ans actuellement une très grande temps record, une présence avant de lancer nostalgie pour les véhicules au Zoute Grand Prix est une la première édition. classiques. Et Knokke-Heist priorité. « Au niveau de l’image, accueille désormais l’une des c’est l’événement ‘véhicules de luxe’ le plus important », explique Teuta plus importantes concentrations du genre Hoxhaj, Marketing & Communication au monde. C’est un spectacle gratuit mais surtout somptueux et de proximité pour Manager chez D’Ieteren Porsche Import. les yeux des passionnés. Nous allons donc «  L’organisation a fait ses preuves et les continuer à soutenir le Zoute Grand Prix dont nouveautés attirent du monde. C’est bon les retombées sont très positives pour la ville, pour la notoriété mais plus largement, chez les commerçants ou encore les hôtels. »

Les passants ont bravé la pluie pour admirer les 125 voitures d’exposition qui les attendaient sur la Digue de Mer.

82 080 Zoute_FR.indd 82

28/10/13 20:46


C HANG E. YOU C AN.

facebook.com/ice.watch

www.icewatches.com Ice-Stores : Brussels - Antwerpen - Knokke De Panne - Wavre - Namur - Bastogne

test pubs.inddBELGIUM 1 2013-09-20-GENTLEMAN-228x289.indd 1

25/09/13 13:29 20/09/2013 09:22:24


Bécane sur mesure

m o éternelle

Shinya Kimura Après avoir fondé l’entreprise Zero Enginering en 1992 au Japon, Shinya Kimura s’est ensuite établi en Californie en 2006 pour y créer la société Chabott. Son but : sauver les vieilles Harley-Davidson en les allégeant au maximum et en réalisant les pièces simples en aluminium afin de pouvoir les faire courir aux Land Speed Racing - où Kimura les pilote d’ailleurs lui-même. La Spike (ici représentée) se veut « un retour aux origines », et est dérivée d’une Knucklehead de 1946. Chaque élément a été réduit à ses fonctions de base qui se fondent dans une vision occidentale des performances. Sans concession aucune à la modernité. www.chabottengineering.com

84 084 Motos sur mesure_FRVok.indd 84

28/10/13 20:49


Bécane sur mesure

Réduites à l’essentiel, élaborées une à une, récupérées et redessinées. Voici des deuxroues nés de la passion et de la créativité de quelques artisans qui parviennent à produire des petits chefs-d’œuvre personnalisables et uniques. NICOLA D. BONETTI

Patrick Daly

a

RTISANALES, SPECIALES, CUSTOM, sur-mesure, on-off : autant de termes qui désignent des motos exceptionnelles à divers titres. Depuis les modèles conçus davantage pour être admirés que pour la piste, jusqu’aux deux-roues ultraperformants mais étudiés pour le quotidien de la route. Certains sont créés sur commande et construits à la main, d’autres sont personnalisés à l’extrême selon les désirs du client. Ces motos sortent d’ateliers spécialisés gérés par des passionnés qui souvent les sauvent de la casse pour leur offrir un deuxième souffle. Il peut aussi s’agir de versions personnalisées de modèles très récents qui ont été modifiés pour devenir une marque. Toutes se distinguent par leur exclusivité. De l’Italie à la Californie en passant par le Japon et l’Australie, les passionnés connaissent et apprécient ces ateliers où des génies inventent et créent un style unique qui illustre à merveille leur passion pour ces motos. Des noms tels que Kimura et Norton, Anvil, Deus ex Machina et Borile suscitent l’émotion par leurs créations qui méritent leur place dans l’histoire de la moto. Ou à tout le moins au chapitre des motos exclusives.

LAC SALÉ Ce paysage de l’utah évoque d’emblée le Bonneville Land Speed racing, le temple de la vitesse où, depuis les années 30, les pilotes se battent pour décrocher les records sur roues.

85 084 Motos sur mesure_FRVok.indd 85

28/10/13 20:49


Bécane sur mesure

m o éternelle

nOrTOn Un mythe né de la piste, avec des performances toujours associées au style. Depuis les célèbres Norton Manx de Grand Prix, la livrée argentée aux filets noirs, ou noire aux motifs dorés, a de tout temps été la marque distinctive de ces sportives anglaises. La Commando 961 Sport est un bicylindre de 80 ch, qui descend en

ligne droite d’une série historique. Remise au goût du jour grâce à des suspensions Öhlins et des freins Brembo, elle pèse 188 kg à vide. Elle peut être personnalisée à l’envi, dans une version monoplace ou biplace (20.300 et 21.500 €). Elle est également proposée en rouge, en plus des deux teintes classiques de la marque. www.nortonmotorcycles.com

★ LA COURSE AU CINÉMA Steve mcQueen, un acteur passionné de moto à l’écran comme dans la vie privée.

BOriLE  Umberto Borile est un artisan installé à Padoue qui se distingue par sa précision d’horloger. Il crée et produit des motos spéciales, une à une. Parmi ses créations les plus récentes, la Multiuso épurée (4.700 €), l’exclusive Scrambler B500 Ricki (photo ci-contre) en série extrêmement limitée (17.500 €) et la Bastard

(photo ci-dessus) avec cadre en alliage léger prévue pour la route ou la piste. Vendue nue (9.500 €) ou avec moteur 450 Borile et éléments Ducati ou 500 GM avec boîte séparée Norton (16.000 €). Le style prend aussi la forme d’une gamme de vêtements et de vestes, réalisés avec les tissus choisis par le client. www.borile.it

86 084 Motos sur mesure_FRVok.indd 86

28/10/13 20:49


BmW  La hP4 est la moto 1000 cc la plus légère : grâce aux roues forgées en alliage léger et à l’échappement en titane, elle n’atteint pas les 200 kg à plein (photo à droite). Ses performances sont idéales pour le circuit : bien qu’homologuée, la moto sort d’usine déjà prête pour la piste, grâce notamment à un ABS Race particulièrement léché, au réglage automatique

miLLEPErCEnTO Cette usine italienne est animée par des passionnés qui préparent des Moto Guzzi en les personnalisant et en les dotant de performances proprement impensables. Elle parvient ainsi à créer une marque et des modèles maison. La BB1 (photo cicontre) est dotée d’un moteur taillé pour la compétition. Le bicylindre de

1420 cc (refroidi par eau) et 134 ch se montre très puissant, même à bas régime. Américaine d’aspect, mais italienne dans les lignes et la substance, cette grande bicylindre surprend par son agilité et le plaisir de conduite en ville, ce qui ne l’empêche pas d’afficher des accélérations impressionnantes. A partir de 24.800 €. www.millepercento.com

DEuS EX maChina Dem ou Deus sont les deux abréviations qui désignent les initiés et les passionnés de cette marque australienne qui a vu le jour en 2006, ou encore ceux qui fréquentent les lieux publics de Los Angeles à Bali, autant d’endroits où se respire cette passion pour certaines motos, le surf, les vélos et les tenues de circonstance. Et depuis mars aussi au Deus Café de Milan (via Thaon de Revel, 3),

où l’on peut voir des motos tout droit venues des années 70 et 80, comme la yamaha Scorpio 225 The Mouse Trap (que l’on retrouve dans le célèbre roman d’Agatha Christie ; photo cicontre). Déjà disponibles, elles sont réduites à l’essentiel et reconstituées autour des moteurs pour se muer en pièces uniques. A partir de 12.000 €. www.deuscustoms.com

des suspensions, au launch control et à la boîte de vitesse assistée. Côté chiffres : 193 ch à 13.000 tours pour 169 kg seulement à vide, de 0 à 100 en 2,9 secondes. Proposée de série à 21.500 €, elle peut être assortie d’un kit pour la compétition pour 3.250 € de plus, ainsi que d’un kit passager, d’un antivol et de poignées chauffantes, selon les goûts de chacun. www.bmw-motorrad.be

87 084 Motos sur mesure_FRVok.indd 87

28/10/13 20:49


m o éternelle

anViL Hell Made : le symbole est une enclume sur laquelle se forgent, au milieu des flammes, des fumées et des fers rugissants, les tôles des motos des années 70-80, pour qu’elles renaissent de leurs cendres, plus belles et plus puissantes, éventuellement sur la base d’un projet du client. Ces motos, auxquelles Marco Filios et Alessandro Phonz Fontanesi transmettent leur passion, leur rigueur, leur amour des moteurs, sont proposées sous la forme de modèles originaux et uniques. C’est le cas de la moto Guzzi SP 1000 de 1985 (photo ci-contre), allégée et réinterprétée : ce n’est pas une restauration, c’est une nouvelle moto empreinte du charme d’un autre temps. Les deux passionnés interviennent également sur les motos de leurs clients pour en sublimer l’esprit et leur offrir une deuxième vie. www.anvilmotociclette.com

unE marQuE LÉGEnDairE harLEy-DaViDSOn  Elle effraye les uns et fascine les autres. Adorée à la fois par les loubards tatoués, tout de cuir noir vêtus, et par le gratin de la haute société, la marque Harley-Davidson est une des préférées en Belgique où, selon Marc Van de Bruaene, District Manger, elle prend une part de marché de 15% des motos de plus de 600 cc. Le bruit caractéristique « patato-patato » de son moteur V Twin (bicylindre en forme de V) sonne comme une mélodie aux oreilles des passionnés. Et question confort, sur une Harley-Davidson, on se croirait assis dans un fauteuil de salon. Nous pouvons en témoigner pour l’avoir testé. Une Harley roule en moyenne pendant 20 ans. Il en circule actuellement plus d’un million de par le monde. Les plus anciennes toujours en service datant de la Deuxième Guerre mondiale. Elvis Presley en possédait une, Brigite Bardot l’a enfourchée pour chanter Gainsbourg et elle partageait la vedette avec Peter Fonda et Denis Hopper dans le film culte Easy Rider. En Belgique on a vu Freddy Thielemans, le prince Laurent et Louis Michel sur une Harley. Si les motos de Milwaukee ne se ressemblent pas, le label Custom Vehicle Operations marque le fleuron de la production avec des séries limitées richement équipées. La dernière venue est la CVO Breakout (photo ci-contre), un softail hot-rod avec peinture d’avant-garde et jantes Turbine produit à 1.900 exemplaires en 2013. Moteur Twin Cam de 1.802 cc avec chromes très présents, un condensé de technologie et une bâche arborant le logo CVO pour un hivernage à l’intérieur ou à l’extérieur. Prix à partir de 29.500 €, avec welcome kit et un an d’assistance sur route en Europe. Le catalogue de Harley-Davidson comprend 5 familles et une trentaine de modèles de 883 à 1.800 cc pour 230 à 390 kg et vendues à partir de 8.700 €, jusqu’à 38.000 € pour un modèle customisé. Le best-seller en Belgique est la XL Forty Eight 1200 (11.000 €). La Belgique compte 10 points de vente. Celui de Zwijndrecht est un des plus grands. www.harley-davidson.com

88 084 Motos sur mesure_FRVok.indd 88

28/10/13 20:49


ion-Control ion-Control Barbe de 3 jours maîtrisée

La tondeuse barbe ion-Control waterproof avec lames Wtech et batterie lithium-Ion assure une performance de coupe, d’autonomie et de précision exceptionnelle !

E880E

Un moteur puissant, une charge ultra-rapide avec compte à rebours sur écran LED, un réglage motorisé avec fonction mémoire, une tête flexible à 33 % pour plus de précision et d’efficacité. www.babyliss.com

test pubs.indd 1

17/10/13 22:23


AUTOMOBILE

PUISSANCE À L’ÉTAT PUR

Des voitures qui filent, collées à l’asphalte, qui déploient de mystérieuses ailes et des performances exceptionnelles, des voitures dont les lignes sont une véritable ode à l’esthétique et à la technologie. De véritables voitures d’exception dont Gentleman présente ici sa sélection. NICOLA D. BONETTI

90 090 Auto_FR.indd 90

28/10/13 18:26


E

lles se démarquent par une technologie poussée à l’extrême, par une supériorité à divers niveaux, mais avant tout, elles séduisent et captivent. Pas toujours fidèles aux canons absolus, elles affichent un charme qui les rend irrésistibles. Il y a les mille détails de la Lamborghini Veneno, tous pensés pour des performances maximales, ou les formes mo-

dulaires variables de la LaFerrari qui assurent son efficacité routière. Sans oublier le style épuré de la P1, gage de résultats hors du commun. Nous saluons le retour d’Alfa Romeo avec la 4C : compacte et minimaliste, elle attire les regards et suscite l’émotion avant même qu’elle ne démarre. Elle représente un rêve accessible, à tout le moins au regard des séries limitées, celles-là

LAMBORGHINI VENENO

TROIS EXEMPLAIRES POUR LE MONDE ENTIER La marque de Sant’Agata fête ses 50 ans dans un style futuriste. Si l’Aventador semblait être en avance d’une génération déjà, la Veneno (du nom d’un taureau indomptable) est un prototype de course qui semble tout droit venu du futur. Fabriquée en carbone et vendue à trois passionnés seulement (deux Américains et un Arabe) pour la modique somme de 3 millions d’euros, elle cache un V12 de 6,5 L développant 750 ch. Elle passe de 0 à 100 en 2,8 secondes et sa vitesse de pointe s’établit à 355 km/h. Elle dispose d’une boîte manuelle, d’une traction intégrale et de suspensions push-rod. www.lamborghini.com

91

090 Auto_FR.indd 91

28/10/13 18:26


AUTOMOBILE

PININFARINA SERGIO

A LA POINTE DE LA DECOUVERTE Quelle meilleure introduction que cette phrase du personnage à qui elle est dédiée, Sergio Pininfarina : «  Le plus important, c’est de conserver le patrimoine du passé en se projetant dans l’avenir.  » La Sergio est un concept-car à carrosserie de type barquette qui privilégie l’exclusivité, l’innovation et la passion. Elle se distingue par ses lignes simples et limpides qui marquent les esprits dès le premier abord. Des émotions hors norme sous la forme d’une mécanique de Ferrari 458 allégée : le V8 de 4,5 L passe de 0 à 100 km/h en moins de 3,4 secondes et peut atteindre les 320 km/h. Les occupants sont protégés par des renforts et des casques prévus à cet effet. www.pininfarina.it

ASTON MARTIN RAPIDE BERTONE

L’ELEGANCE OMNIPRESENTE Un siècle d’Aston Martin et 60 ans de collaboration avec Bertone célébrés par un combi coupé particulièrement réussi. Inspirée de la Jet 2 de 2004 sur une base Vanquish, elle a été fabriquée à un seul exemplaire, destiné au collectionneur Barry Weir, qui a d’ailleurs participé à la conception et à la personnalisation du véhicule en choisissant les matériaux, jusqu’à demander de la baptiser Jet 2+2. Très élégante et sportive, elle se distingue par une ligne élancée de la calandre au coffre. Elle conserve le V12 de 6 L développant 476 ch. Elle a à ce point séduit la direction d’Aston Martin qu’elle pourrait donner naissance - à juste titre - à un modèle de série. www.astonmartin.com www.bertone.it

92 090 Auto_FR.indd 92

28/10/13 18:26


Maintenant il y a un aspirateur sans fil qui aspire autant de poussière qu’un grand aspirateur.

Dyson moteur numérique V6 Un plus grand rotor engendre un flux d’air plus puissant qui génère une force d’aspiration plus importante.

Cyclones 2 Tier Radial™ 15 cyclones plus performantes guident l’air directement au moteur créant une force d’aspiration maximale.

La dernière brosse motorisée Des filaments en fibre de carbone et en nylon enlèvent la poussière fine des sols durs et les saletés incrustées des tapis.

www.dyson.be/DC62

test pubs.indd 1

21/10/13 17:49


AUTOMOBILE

ITALDESIGN PARCOUR

VERSIONS COUPÉ ET 4X4 Autre anniversaire : 45 ans et un retour sur une idée récurrente de Giugiaro, à savoir une Parcour qui met la technologie à l’honneur, grâce notamment à l’appui de VW. Prototype fonctionnel qui se décline aussi dans un style roadster, elle a été conçue pour rouler sur tout type de route sans concession au niveau de l’efficacité ou de la vitesse. C’est en quelque sorte la fusion réussie d’une GT et d’un utilitaire sportif. Le chauffeur a le choix entre quatre modes : Confort, Off-road (elle se soulève à 33 cm au-dessus du sol), Hiver et Vitesse sur piste, grâce aux 550 ch du V10 Lamborghini de 5,2 L. www.italdesign.it

FERRARI LAFERRARI

TECHNOLOGIE ABSOLUE

94

Performances ou séduction ? Solutions hi-tech ou objet de collection fascinant ? A ce point extrême qu’elle porte un nom sans appel, LaFerrari, parce que «  expression optimale de l’excellence de l’entreprise  » selon Luca di Montezemolo. Elle sera produite à 499 exemplaires seulement, réservés aux possesseurs d’au moins quatre Ferrari. La demande est pourtant deux fois supérieure, malgré un prix de 1.200.000 €. Autres chiffres encore pour les amateurs : moteur V12 hybride avec Hy-Kers, 963 ch, de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes, de 0 à 200 km/h en moins de 7,15 secondes et une vitesse de pointe dépassant les 350 km/h. www.ferrari.com

94 090 Auto_FR.indd 94

28/10/13 18:26


MASERATI GHIBLI

PUNCH ET CLASSE C’est le retour d’un nom qui évoque les grands moments de la marque au Trident, qui s’attaque à un nouveau segment avec une berline sportive, élégante, aux lignes agressives, plus compacte que l’imposante Quattroporte. Symbole de la nouvelle stratégie axée sur les différents segments de marché, dans l’attente du crossover Levante. Moteur V6 de 3 L suralimenté à essence ou diesel, avec boîte automatique à huit rapports, traction arrière ou intégrale Q4 et un éventail de nouveautés pour la marque de Modène. Un punch manifeste et un intérieur raffiné pour un prix sur demande. www.maserati.com

TOURING DISCO VOLANTE

SUR MESURE

D’un concept-car stylé à la production d’une dizaine d’exemplaires : elle se destine aux collectionneurs passionnés pour qui elle est réalisée en 4.000 heures de travail, sur mesure et pour un prix sur demande. Mécanique Alfa Romeo 8C Competizione : moteur V8 de 4,7 L et 450 ch, 0-100 km/h en 4,2 secondes et 290 km/h, avec une réactivité maximale et une conduite précise grâce à la boîte de vitesse à l’arrière. La ligne est inspirée de l’Alfa C52 Disco Volante de 1952, revue dans un style élégant et épuré pour un résultat intemporel qui ne laissera personne indifférent. www.touringsuperleggera.eu

95 090 Auto_FR.indd 95

28/10/13 18:26


AUTOMOBILE MCLAREN P1

DE LA ROUTE A LA PISTE La voiture la plus révolutionnaire du dernier salon de Genève. Le moteur V8 biturbo de 3,8 L est assorti d’un moteur électrique, pour une puissance totale de 903 ch et un couple de 900 Nm. Les technologies de la F1, comme le DRS et l’IPAS, permettent à la P1 de pulvériser les chronos : de 0 à 300 km/h en moins de 17 secondes et une vitesse bridée à 350 km/h, avec un aérodynamisme particulièrement efficace et des freins jamais vus sur route. Le moteur électrique offre une autonomie de 10 à 20 km pour un temps de charge de deux heures. Ce modèle exclusif est fabriqué à 375 exemplaires et proposé au prix de 1.085.000 €. www.mclaren.com

mêmes qui permettent aux carrossiers d’exprimer les valeurs absolues de beauté et de style : l’Aston Martin Rapide Bertone Jet 2+2, la Pininfarina Sergio, l’Italdesign Parcour et la Touring Superleggera Disco Volante. Des pièces uniques, prototypes ou séries limitées sur mesure, voire concept-cars. Ce qui confirme - comme

Maserati qui, après la Quattroporte et la MC Stradale à quatre places, a présenté sa berline sportive Ghibli que, de par le monde, l’intérêt est là et bien là chez ceux qui peuvent se les permettre, pour des voitures de qualité et plus particulièrement pour la beauté et les performances.

ALFA ROMEO 4C

UN TOURNANT C’est le grand retour d’Alfa Romeo dans le segment du coupé biplace doté d’un moteur central avec traction arrière. Dans un style très italien, elle affiche un ADN résolument sportif, taillé pour la compétition. Produite dans les ateliers de Maserati à Modène, la version de lancement est disponible en 1.000 exemplaires au prix de 60.000 €. Longue de moins de 4 m pour 118 cm de hauteur, moteur de 1,75 L turbo de 240 ch et boite à double embrayage avec mode Race (0-100 km/h en 4,5 s et pointe à 250 km/h),  l’Alfa 4C exprime toute l’excellence technique de la marque pour un plaisir de conduite optimal. www.alfaromeo.be

96 090 Auto_FR.indd 96

28/10/13 18:26


Application Apple pour prise de rendez-vous* OU toujours la possibilité via notre site internet www.pneuvanhamme.be et par téléphone.

Possibilité de prise en charge sans rendez-vous uniquement à Waterloo

test pubs.indd 1

23/10/13 22:02


VOYAGE

La r eine du désert ◆

De la cité antique d’Essaouira à Marrakech avec ses mille et une couleurs, des dunes bordant l’océan à l’Atlas, au volant de la dernière venue chez Range Rover, nous voici sur les traces parcourues il y a 40 ans par les prototypes de la marque, lors des essais au Maroc. Raffinement et mobilité hors piste pour une évolution fidèle aux origines. NICOLA D. BONETTI - PHOTO : NICK DIMBLEBY

98 098 Range Rover Marrakech_FR.indd 98

28/10/13 18:28


VOYAGE La mobilité de la nouvelle Range Rover IV s’exprime dans les dunes marocaines, avec l’océan Atlantique en toile de fond. C’est le début d’un parcours sur les chemins jadis empruntés par les caravanes, vers l’intérieur du pays et l’Atlas.

99 098 Range Rover Marrakech_FR.indd 99

28/10/13 18:28


VOYAGE

Les pentes vertigineuses n’effrayent pas la nouvelle Range Rover

L

E MAROC EST UN PAYS AUX MULTIPLES VISAGES : ses côtes donnent sur la mer et sur l’océan. Le sable, la poussière, la terre, les cailloux et les roches de toutes les couleurs, du gris au noir en passant par l’ocre et le rouge caractérisent le sol marocain. Mais il y a aussi des montagnes abruptes et enneigées. Et puis des villes, toutes différentes l’une de l’autre et où chaque quartier affiche son propre caractère, mais qui sont pourtant tellement semblables par la lumière, les sons, les couleurs, les arômes qui évoquent d’emblée l’Afrique où le

Maroc occupe l’extrême nord-est du continent. C’est sur la côte atlantique qu’a débuté le parcours de Gentleman en Range Rover, dans un paysage fascinant balayé par les vents et les embruns qui sur des kilomètres et des kilomètres, pénètrent à l’intérieur des terres.

Pourquoi le Maroc ? Essaouira est un véritable joyau. Baptisée « la ville du vent  » et «  la bien conçue » en raison des fortifications qui la protègent avec une précision géométrique, les origines de ce port naturel

remontent à l’ère phénicienne. La ville fascine par son charme intemporel, invite aux balades sur les murailles qui surplombent la mer entre les canons tournés vers un ennemi qui surgirait impromptu de l’Île de Mogador, laquelle a conservé sa dénomination portugaise. En entrant dans la médina (patrimoine de l’UNESCO), les vendeurs de souvenirs côtoient les galeries d’art et les ateliers d’artisanat de luxe. Essaouira attire des visiteurs cultivés, aux goûts raffinés. Du bruit du vent qui s’infiltre dans les ruelles aux sons de la musique omniprésente, c’est une ville qui s’écoute.

1 098 Range Rover Marrakech_FR.indd 100

28/10/13 18:28


Jimi Hendrix, Frank Zappa, Bob Marley et Sting y ont longuement séjourné. A deux pas des murailles, des terrains de golf, comme le Mogador, où le style écossais est de rigueur. Partis à la découverte d’un continent, nous quittons la plage pour l’intérieur des terres, vers des destinations lointaines, sur des chemins empruntés par les caravanes, pardelà les dunes. En Range Rover, quatrième génération d’une dynastie prête à révéler ses charmes fascinants. Mais un retour au passé s’impose pour comprendre le choix du Maroc pour ce test voiture.

Sur les traces de son ancêtre En 1969, peu avant sa mise en production, le 4x4 qui allait révolutionner le secteur se devait de faire ses preuves outre-mer. En relief sur le coffre on pouvait lire « Velar » en lieu et place de l’appellation définitive ultérieure, Range Rover. Au Maroc, cette Velar a traversé les dunes et les pistes, les routes, les sentiers, les montagnes et les déserts de roche et de sable. Traversant le Sahara, elle a démontré ses performances, un confort et une mobilité jamais vus encore sur un véhicule. Le véhicule affiche un design unique, capable d’affronter l’épreuve du temps : pourtant, seules les possibilités fonctionnelles avaient été prises en compte à l’époque, l’objectif étant de réaliser un produit qui allait changer la donne malgré un concept pour le moins original marqué par un pavillon surélevé et de grandes surfaces vitrées, des lignes carrées et un habitacle dominant. Ce modèle a d’emblée séduit et s’est vite mué en véhicule culte partout dans le monde. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a conservé au gré des séries son style si reconnaissable : le charme d’un véhicule qui ne dépare pas lors d’une soirée de gala mais qui est capable de traverser fleuves et déserts sans ciller. La nouvelle Range Rover roule sur les traces de son ancêtre, au départ des dunes sises au sud d’Essaouira. En termes de mobilité, les avancées sont légion : on remarque d’emblée la légèreté par rapport à la série précédente, une grande motricité, une direction exceptionnelle et des suspensions qui s’adaptent à merveille au sol, ce qui lui permet de rouler sur le sable et de se jouer, sur le mode des danses antiques et en toute sécurité, des pentes et inclinaisons latérales.

Sable, eau, roche, boue : la dernière née des Range Rover vient à bout des éléments, comme elle l’a montré lors du trajet entre Essaouira et Marrakech. La ca-

pacité du véhicule à traverser 900 mm d’eau sans effort est impressionnante. Mais ses performances sur route sont tout aussi remarquables. Confort optimal de l’habitacle.

un sYstÈMe inteLLiGent POur s’adaPter auX COnditiOns de COnduite Les PLus diVerses. Il suffit d’appuyer à fond sur l’accélérateur, et de laisser agir la boîte automatique à huit rapports, la puissance du moteur et la gestion intelligente du module Terrain Response. Quand on enclenche la fonction Sable, le système s’adapte aux conditions de conduite. Ce n’est pas le désert, mais une succession de dunes de sable hautes de 20 m, balayées et asséchées par le vent qui soulève la poussière, ajoutant ainsi au charme d’un paysage qui, une fois le premier cordon passé, paraît s’étendre à perte

de vue. Les roues balaient un sable plus humide et plus sombre : en pilotant pied au plancher, les roues avant se fraient un passage en propulsant la poussière en motifs concentriques qui s’élargissent de plus en plus, saturant l’image d’arabesques éphémères, tandis que l’océan gronde au loin. Technique de conduite spécialisée et envie de jouer : entre appui et légèreté, deux des nombreux visages possibles au volant de la Range Rover IV. La côte est loin derrière. La conduite à l’intérieur des terres permet d’apprécier les innovations et notamment la carrosserie en aluminium qui réduit le poids de quelque 400 kg. Elle est tellement légère qu’elle peut s’offrir un moteur de six cylindres, un diesel 3 litres développant 248 ch (sans surtaxe), 600 Nm de couple pour une consommation de 7,5 l/100 km et une vitesse de pointe de 209 km/h. Les autres versions arborent un V8 de 4,4 L

11 098 Range Rover Marrakech_FR.indd 101

28/10/13 18:28


VOYAGE

Par ses sons et ses chants, les bruits et les cris du public, entre les marchands et les charmeurs de serpents, la place Jemaa el Fna, à Marrakech, fascine de jour comme de nuit, mais c’est

au coucher du soleil qu’elle dévoile pleinement ses charmes. C’est dans ce paysage qu’a eu lieu la rencontre de la première Range Rover avec la dernière née de la marque.

SDV8 diesel de 339 ch et 700 Nm, pour 8,7 l/100 km et 217 km/h, ou un 5 L Supercharged à essence de 510 ch et 625 Nm, pour 13,8 L/100 km et 225  km/h. Les prix des trois motorisations démarrent à 91.500 € pour la version 3 L TDV6 HSE, 109.800 € pour la version 4.4 L Vogue et 116.400 € pour le modèle 5 L Vogue, équipement également disponible pour la version 3 L. Le kit Autobiography est disponible pour toutes les séries. Une version avec moteur diesel hybride suit.

Raffinement à l’extrème Confort et sécurité grâce aux nouveaux capteurs, luxe fonctionnel (réduction de moitié des commandes dans l’habitacle) avec écran à affichage séparé pour le chauffeur et les passagers à l’arrière. Le même raffinement se retrouve dans le coffre, toujours en deux parties, toutes deux à commande électrique. Pendant le parcours, les irrégularités du terrain ne se ressentent pas,

grâce aux suspensions pneumatiques qui s’élèvent lorsque la route se dégrade. Au détour de Marrakech, on entame une descente vers un terrain rocailleux aux pieds d’une muraille. On avance en première très courte - dans une Range Rover totalement surélevée, sur un tronçon qui rebuterait les plus fervents randonneurs, pour une dizaine de minutes de « trial 4x4 », impliquant le franchissement d’obstacles extrêmes. Le parcours s’achève dans un hôtel digne de rois, nouvelle surprise que nous réserve le Maroc avec le Palais Namaskar - bien plus qu’un hôtel avec ses bassins et

POids réduit, nOuVeauX CaPteurs et une LiGne tOuJOurs ParFaiteMent reCOnnaissaBLe.

fontaines, ses suites avec spa intégré à des piscines privées. Une philosophie analogue à l’esprit Range Rover : le grand luxe sans excès inutile, mais aussi le raffinement, les espaces individuels et six terrains de golf à l’entour. On repart ensuite vers les majestueux monts de l’Atlas, sans difficulté aucune, sur des parcours toujours plus hauts pour se retrouver finalement à plus de 3.000 mètres d’altitude dans le Parc national de Toubkal, entre les stations de ski, les gravures rupestres et les sommets qui dominent ce coin incroyable de l’Afrique. Enfin, pour la dernière étape, impossible de quitter le pays sans succomber au charme de la médina de Marrakech (aussi classée Patrimoine de l’humanité), de la Koutoubia ou de la place Jemaa El Fna où deux Range se retrouvent au milieu des sons et des couleurs : la nouvelle et la Velar, apparue comme par magie sur cette place unique au monde. www.landrover.com

12 098 Range Rover Marrakech_FR.indd 102

28/10/13 18:28


www.baobabcollection.com test pubs.indd 1

Š Peter Lippmann

23/10/13 11:20


YACHTS

Conçu par Philippe Stark sur les instructions de son ami Steve Jobs, le méga-yacht Venus est l’œuvre des chantiers néerlandais de Feadship. Ses lignes sobres et épurées incarnent à la perfection la conception esthétique du fondateur d’Apple. CHIARA CANTONI

L’AUTRE HÉRITAGE

DE STEVE JOBS

L’ADN de Venus Nom Chantier Année Longueur

E

Venus Feadship 2012 78,2 mètres

n substance, c’est en ces termes que Philippe Starck présente le Venus : « ce n’est pas le genre de méga-yacht qui respire la vulgarité de l’argent, c’est l’expression de l’élégance et de l’intelligence ». Ce bateau de 78,2 mètres en aluminium, taillé sur mesure lui avait été commandé par son ami Steve Jobs. Il a quitté les chantiers de Feadship un peu plus d’un an après la disparation du fondateur d’Apple. Ironie du sort, c’est une querelle financière entre la famille du défunt patron de la société de Cupertino

et le designer français qui a retardé l’échéance. Un malentendu de 3 millions d’euros sur la somme réclamée par la star du design sur la valeur globale de l’embarcation estimée à 80 millions d’euros. Après la levée du séquestre par les autorités néerlandaises suite à la caution bancaire déposée par les héritiers de Jobs, ce portedrapeau d’un design minimaliste a pu prendre la mer dans le port d’Aalsmeer (Pays-Bas) à destination des Etats-Unis. Affûté comme une lame de couteau, sobre et épuré à l’instar de la marque à la

104 104 Bateaux Starck_FR.indd 104

26/10/13 18:56


De haut en bas et de gauche à droite, Venus, le méga-yacht estimé à 80 millions d’euros. La poupe et la proue du bateau.

L’architecte français Philippe Starck.

pomme, Venus est à l’image du style de son commettant : des ponts en teck parfaitement lisses, de grandes baies vitrées, un séjour s’ornant de parois vitrées portantes de 12 mètres de long et de 3 mètres de haut réalisées par l’ingénieur en chef d’Apple Store et enfin, un tableau de commande piloté par sept iMac. Bien qu’il n’ait pu assister à la mise à l’eau, le gourou de Cupertino a travaillé jusqu’au bout en étroite collaboration avec Starck à la réalisation du projet. Le résultat est éloquent : un manifeste de l’esthétique hitech qui incarne l’héritage ultime de la pensée de Jobs. www.feadship.nl www.starck.com

DESIGN PORTUAIRE Le groupe Ocibar a mis 90 millions d’euros sur la table, et Philippe Starck sa signature. C’est ainsi qu’en avril dernier, au sud-ouest de la baie de Palma de Majorque, le Port Adriano a rouvert ses portes dans un style modern-chic : 25.000 m2 d’amarrage, 82 nouveaux anneaux pour les yachts jusqu’à 80 mètres, un bassin de carénage de 10.000 m2, des installations d’avant-garde et une surface commerciale avec des boutiques, des restaurants, des endroits comme le Sansibar avec sa cave de 30.000 bouteilles de vin, et un espace de fitness. Aucun trafic dans la marina : les jetées, dépourvues de haussières grâce à la mise en place d’un ingénieux système d’amarres, sont éclairées par des LED, alors que le décor s’inspire du design intérieur à bord, tant dans les bois et les bollards que dans l’éclairage sur les bords, le tout dans un même souci d’écologie. Parmi les atouts, un système de climatisation à faibles émissions qui utilise l’eau de mer et un système de gestion écologique certifié Emas. portadriano.com

105 104 Bateaux Starck_FR.indd 105

26/10/13 18:56


YACHTS

L’appel du passé

Monstrueusement beaux, ils se distinguent par leur étrave inversée (reverse bow) ou verticale (axe bow), et se déclinent du méga-yacht au tender (annexe). Voici une sélection de dix modèles du genre. Fabio Petrone

U

n yacht est à la fois un moyen de transport, un objet de loisir et de passion qui reste sensible à la mode, surtout lorsque cette dernière s’aventure hors des sentiers battus. C’est un objet qui assume sa fonction naturelle, la navigation, mais qui doit surtout satisfaire son propriétaire, lui conférer une

image différente des autres. C’est dans le sillage de cette quête d’exclusivité que la construction navale a vu naître et proliférer, il y a une dizaine d’années, une tendance aux proues droites et inversées pour les bateaux à moteur - innovation qui puise ses origines dans l’histoire des constructions navales.

« Différent de tous les autres engins flottants » : tels sont les mots employés par Henk de Vries lors de la mise à l’eau de ce bateau construit par Feadship. Le Predator est un méga-yacht de 72 mètres qui atteint une vitesse de 25 nœuds grâce à la poussée de quatre moteurs MTU développant plus de 23.000  ch de puissance totale. Ils commandent quatre hélices à pas variable signées Rolls-Royce. Des chiffres exceptionnels qui viennent appuyer un design extérieur très fort. Bref, ce yacht unique ne laisse pas indifférent.

106 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 106

28/10/13 20:14


YACHTS

Le croiseur cuirassé allemand de 145 mètres Scharnhost, lancé en 1907. Une étrave inversée, une proue fine, une coque longue et une superstructure restreinte. Les affinités avec le Predator sont nombreuses. Il a été construit par Blohm + Voss qui, 100 ans plus tard, a construit le A (v. dernière page du reportage).

Une étrave inversée (reverse bow) ou totalement verticale (axe bow, ou en forme de hache), des proues affinées, une carène au rapport longueur/largeur élevé : ce sont là autant de choix techniques déjà adoptés dans les constructions militaires de la fin du 19e  siècle à des fins d’hydrodynamisme. Les bateaux de ce type étaient conçus

107 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 107

28/10/13 20:14


YACHTS

essentiellement en vue d’assurer des performances supérieures sur une mer agitée ou dans les tempêtes : vitesse élevée, meilleure tenue de mer et plus grandes fonctionnalités.

Wally Power 118, véritable jalon dans la conception de yacht, mais aussi expression de la ferveur et de la créativité qui ont marqué l’histoire de Luca Bassani, patron de la marque Wally. Si le but était d’étonner ou de faire parler de soi, Bassani et Pastrovich, qui en a signé le design, ont assurément fait mouche. Le bateau est un chef-d’œuvre qui mérite de figurer dans les traités d’architecture, même si ses détracteurs lui reprochent un minimalisme et un militarisme outranciers.

Vitruvius : voilà une série de yachts des chantiers navals italiens Picchiotti. Le modèle présenté est Exuma, le premier des deux bateaux déjà mis à l’eau. Il mesure 50 m (164 pieds) de long. L’autre est le Galileo G, 55,7 m (183 pieds) de long et une structure spéciale pour naviguer à des latitudes et températures extrêmes. Sa proue droite fait partie d’un projet novateur dérivé de l’univers de la voile. Un troisième Vitruvius de 73 m (240 pieds) devrait être lancé cette année.

Prouesses techniques Des carènes capables de fendre les vagues, un must pour les bâtiments de guerre qui doivent être très mobiles et combattre par tous les temps, mais aussi des prouesses techniques qui apparaissent exagérées, voire incongrues, pour des bateaux de croisière si l’on sait que, lorsque la mer est agitée ou déchaînée, armateurs et commandants préfèrent rester à quai plutôt que de défier les éléments.

108 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 108

28/10/13 20:14


C’est donc plutôt le désir de mettre à l’eau des bâtiments vraiment différents qui a donné naissance aux Predator, de la marque néerlandaise Feadship par De Voogt Naval Architects, et autres Sigma, désormais rebaptisé A, signé par Philippe Starck et construit par Blohm +  Voss Naval GmbH. Ou encore le Wally Power 118, fleuron de la gamme dessinée par Stefano Pastrovich pour Wally, de Luca Bassani, ou la série des tenders - bateaux d’appoint ou annexes - à proue verticale du chantier Damen, tel le Garçon, sorte d’énorme annexe

pour méga-yachts. Outre leur taille conséquente, presque monstrueuse, ces bateaux invitent les architectes à rivaliser de créativité, encouragés par des armateurs qui souhaitent se défaire des canons de la proue élancée. Ces bâtiments très particuliers inquiètent parfois par leur aspect si étrange, mais ils sont pourtant parvenus à créer la tendance dans chaque segment du design plaisancier : des tenders aux embarcations open- et flying bridge, en passant par les super- et méga-yachts. Aujourd’hui, les bateaux de plaisance à proue droite sont légion. Les architectes ont eu le mérite

Garçon est un bateau annexe rapide, le plus récent construit par les chantiers néerlandais Damen. Ce bâtiment de 67 mètres n’a rien du yacht de luxe, mais il étonne, car il s’agit d’une sorte d’annexe conçue pour un méga-yacht encore plus grand (le Lürssen de 87 mètres Ace, qui appartient à un magnat russe) et capable de prouesses en mer. Il transporte à son bord tout le matériel nécessaire au bateau amiral, depuis l’hélicoptère jusqu’à l’ensemble de l’avitaillement indispensable pour une croisière d’un week-end, d’un mois ou d’une vie.

La première embarcation équipée d’un moteur à turbine et longue de plus de 30 m date de 1894. Elle se distingue par une proue radicalement verticale, légèrement inclinée vers l’arrière, qui lui permettait d’atteindre une vitesse de 35 nœuds, même par mer agitée.

109 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 109

28/10/13 20:14


YACHTS

110 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 110

28/10/13 20:14


YACHTS

1

2

1- Baptisé en 2011 Ambrosia IV par les chantiers Benetti, de Livourne (leader mondial dans le secteur des bateaux de plaisance de plus de 24 m), il a changé de nom et devient aujourd’hui Nataly. Ce bateau de 62 mètres a été intégralement réalisé sur mesure par le cabinet Redman Whiteley Dixon. Il a d’ailleurs remporté le Nautical Design Award. Il dispose d’une autonomie de 5.000 milles à vitesse de croisière.

2 - Même dans la construction navale de série, les proues verticales restent très prisées. Pour preuve, ce Magellano 50 (15,64 m) d’Azimut. La carène Dual Mode est structurée de manière à préserver son efficacité à pleine charge, avec une consommation limitée, même au-delà des 20 nœuds.

4

4 - C-Tender Eleven, du chantier C-Boat, illustre l’intérêt pour les proues verticales pour toute la production, dès les tenders. C’est un hors-bord ouvert à tirage limité, en aluminium et personnalisable. Il peut être utilisé comme annexe, mais aussi comme day cruiser grâce à une cabine confortable au niveau du pont inférieur.

3

3 - Luca Cordero di Montezemolo, président de Ferrari, a lui aussi choisi un yacht à proue droite : le MAHABA, un 108’ Commuter fabriqué intégralement en alliage d’aluminium dans les chantiers français OCEA sur un projet de Joubert Nivelt. Long de 35 mètres, il offre une autonomie exceptionnelle. En dépit de son look classique, il est équipé d’une technologie ultramoderne.

5

5 - Première photo de la coque vide utilisée pour les tests de navigation du Silver Arrow, qui s’annonce comme un véritable modèle du genre, notamment parce qu’il a été fabriqué par le chantier naval homonyme, sous la houlette stylistique de Mercedes-Benz.

A charge pour le Studio Spadolini de Florence de se mesurer à l’histoire et à la substantifique moelle d’une marque aussi importante - d’où l’attente impatiente et la curiosité autour de la sortie de ce modèle de grand tourisme à proue verticale.

111 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 111

28/10/13 20:14


YACHTS

Avec ses 118 mètres de long, le A (Sigma, lors de sa mise à l’eau, en 2008) a quitté les chantiers allemands de Blohm + Voss et doit son design intérieur et extérieur, ainsi que les aménagements, à Philippe Starck qui avait déjà fait ses preuves dans ce domaine avec le Wedge Too de 65 mètres construit par Feadship en 2003. Un concept unique bien au-delà des modèles de la plaisance, mais qui, outre la proue inversée, conserve quelques traits de la marine militaire.

de ne pas copier sans vergogne les modèles du passé, mais d’adapter certains styles aux nécessités de la plaisance moderne. Ils ont ainsi fait en sorte que ce type de proue ne fende pas seulement les vagues, mais garantisse plutôt une navigation confortable et un pont plus sec, plus praticable.

Une taille monstrueuse L’efficacité des carènes, surtout pour les plus grands bateaux, ne s’inscrit pas dans le cadre d’une recherche de vitesse dans l’absolu, mais a été adaptée et mise en œuvre en vue de limiter la consommation des engins qui ne dépassent pas les 16 ou 17 nœuds. Dans certains cas, l’adoption de la proue droite s’inspire davantage de la voile sportive que des embarca-

Concept du DDG-1000 Class Destroyer, un bateau polyvalent baptisé Zumwalt. Projet de la Marine américaine, ce navire mesure 183 mètres. Sa construction devrait commencer prochainement. Les similitudes avec le modèle A de Philippe Starck sont évidentes.

tions militaires puisque l’efficacité des œuvres vives a toujours été un élément essentiel de la capacité à exploiter chaque souffle du vent. C’est dans ce domaine que s’est illustrée la série Vitruvius de Picchiotti (dont le projet naval a été réalisé par Philippe Briand, designer surtout connu pour ses voiliers), dont la forme de carène semble tout droit venue des voiliers de plaisance parmi les plus performants. Grâce à une faible surface mouillée résultant d’une largeur à la flottaison réduite, même au niveau des surfaces frontales, et grâce donc à des lignes d’eau très fines, la proue est quasiment droite tandis que la poupe est aussi large que celle d’un grand voilier de plaisance.

112 106 Nautica-Monstres Marins_FR.indd 112

28/10/13 20:14


test pubs.indd 1

9/10/13 12:53


Voyage

LA SURMODERNE Avec ses gratte-ciel se dressant entre les pagodes des temples khmers et les villas de style colonial français, la capitale cambodgienne est une ville en pleine mutation, exemple éclatant de la surmodernité, une théorie étudiée par le sociologue français Marc Augé. MASSIMO MORELLO

Q

U’ONT EN COMMUN UN GALERISTE ET PROPRIÉTAIRE D’HÔTEL BELGE, un anthropologue de la supermodernité, un ex-dirigeant communiste, un ethnolinguiste et un scénographe cinéphile ? Le Cambodge. Et avec eux, de nombreux autres personnages, marchands d’art, stylistes, journalistes, architectes, opérateurs financiers, entrepreneurs – membres d’une tribu cosmopolite qui anime la scène de l’Asie du Sud-Est.

La région d’Angkor La terre qui accueille le site archéologique d’Angkor est le nouveau temple de la surmodernité théorisée par le professeur Marc Augé, connu pour sa théorie des « non-lieux » : l’effet combiné d’une accélération de l’histoire, d’un rétrécissement de la planète et d’une individualisation des destins, là où se manifestent de manière extrême les formes de la globalisation, jusqu’aux excès de l’individualisme voué à la consommation. Dans d’autres pays de la région, tout cela ne suscite pas l’étonnement. « Cette région est l’autel où les investisseurs globaux viennent célébrer leurs rites », dixit Tassilo Brinzer, ex-éditeur photos allemand, devenu propriétaire de journaux et du restaurant La Croisette, petit coin de Côte d’Azur sur les rives du Mékong. Mais au Cambodge, tout cela reste étonnant. Dans l’imaginaire occidental, le pays s’est en effet arrêté à « ces 3 années, 8 mois et 20 jours », à savoir la période allant de 1976 à 1979, quand les khmers rouges ont transformé la région en un véritable enfer.

114 114 Cambogia_Phnom Penh_FRbis.indd 114

24/10/13 08:26


Voyage

Vattanac Capital Tower

114 Cambogia_Phnom Penh_FRbis.indd 115

115 24/10/13 08:26


Voyage Depuis, le pays alimente une curiosité presque morbide, une attraction majeure demeurant aujourd’hui encore les killing fields – les camps d’extermination évoqués dans le récit du journaliste du New York Times, Sydney Schanberg, et de son assistant cambodgien, Dith Pran, dont est tiré le film La Déchirure. « Il ne faut pas s’accrocher à une idée, surtout concernant un pays », commence par dire Sopheap Pich, sculpteur d’œuvres en bambou et en rotin qui se vendent des dizaines de milliers de dollars dans les galeries de Hong Kong et de New York. Sa famille a émigré aux USA en 1984, en pleine guerre civile. Lui, il est revenu ici en 2004. « Il était temps que je revienne. J’ai découvert ici un lieu plus stimulant que New York ». Il vit lui aussi à côté d’un temple. « Tout le pays est comme un temple, partout on peut entendre le chant des moines. Je cherche en fait un autre Cambodge. »

Le rêve américain Le présent du Cambodge est surtout marqué par une croissance de 6,5 %. Le premier ministre Hun Sen, un ex-khmer rouge aux affaires depuis 1985, qui se prévaut de son amitié avec Angelina Jolie, qu’il a connue alors qu’elle était au Cambodge pour le tournage de Lara Croft, a transformé le pays en un marché frontalier, où sont investis des milliards de dollars. La banalisation du mal, il l’a cependant exorcisée. « Peu importe aux jeunes d’aujourd’hui de savoir s’ils sont les enfants de la victime ou du bourreau », soutient Claudio Bussolino, intellectuel qui vit ici depuis plus de trente ans. « C’est une question de karma. Les criminels seront jugés dans une vie future. L’important, c’est de vivre ici et maintenant », poursuit-il, comme inspiré par l’atmosphère du monastère qui jouxte sa maison. « Le Cambodge pourrait devenir la Suisse du Sud-Est asiatique », commente Brinzer. « C’est un pays en pleine croissance, où il est possible de faire de bonnes affaires. » « C’est l’endroit où l’on peut encore réaliser le rêve américain », confirme le Français Cédric Gertgen, communication manager de la capitale cambodgienne où il a ouvert un bar à vin, Le Bouchon, rendez-vous de la classe moyenne locale émergente.

Khmer riche Phnom Penh est le nouveau pôle d’attraction de la région, statut consacré en 2012 par le sommet de l’ASEAN, l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est. Jadis commandé par les flèches dorées du Palais Royal, l’horizon de la ville culmine aujourd’hui à la Canadia Tower, qui sera bientôt dépassée par les 183,3 mètres de la Vattanac Capital Tower, complexe d’appartements, de bureaux et de boutiques de luxe qui devrait en outre accueillir la Bourse des valeurs récemment créée.

« The Khmer Rouges are dead, the Khmer Riches rule », les khmers rouges sont morts, ce sont désormais les khmers riches qui gouvernent, tel est le nouveau mantra. De nombreux khmers rouges et leurs enfants se sont en effet réincarnés en khmers riches grâce à l’obtention de concessions immobilières, minières ou de services. Avec leurs villas de style baroque sino-thaï, leurs Porsche, Mercedes et Hummer, entourés de leurs domestiques et gardes du corps, ils tentent d’affirmer leur statut suivant un cliché qui commence déjà à paraître suranné. « Ils ne sont pas préparés pour jouer sur le marché global et se confronter aux investisseurs étrangers. Voici venu le temps des nouveaux entrepreneurs, des individus plus brillants, qui se sont faits tout seuls », explique Meng Hieng, représentant de cette catégorie. Enfant, il remplissait des jarres d’eau destinées à l’hygiène corporelle. Avec ses premiers gains, il commença par ouvrir une échoppe pour y vendre des nouilles. Dans les années 90, lorsque le Cambodge se trouvait sous l’administration des Nations Unies, il se dit que la distribution de livres et de journaux étrangers pourrait constituer une affaire intéressante. Il est aujourd’hui propriétaire de 12 librairies et magasins de jouets, distributeur de livres scolaires pour des centaines d’écoles privées, tour opérateur et promoteur immobilier. « Quand vous avez de l’expérience et confiance en vous-même, vous ne devez pas investir votre propre argent, il y a alors d’autres personnes qui le font pour vous. »

L’Europe vieillit Sapor Rendall a quant à elle quitté le Cambodge avec les boat people alors qu’elle était toute petite. Elle a passé son enfance dans un camp de réfugiés en Australie, où elle a étudié et trouvé un mari anglais. Revenue au Cambodge, elle y a ouvert une école de maintien. « Les femmes de la nouvelle classe moyenne doivent apprendre à se tenir. » Une autre histoire encore, celle de Romyda Keth, dont la famille s’était réfugiée en France en 1973, après le renversement du roi Sihanouk. Elle n’est rentrée au pays qu’en 1993, convaincue par son mari Denis, un biologiste qui travaille pour une organisation humanitaire. À Phnom Penh, elle a poursuivi son travail de styliste commencé à Paris : elle est aujourd’hui connue dans toute l’Asie et a ouvert le premier hôtel design de la capitale. Dans le bureau de son atelier, Ambre, rouge comme nombre de ses vêtements, où une bouteille de Champagne trône dans son seau sur la table, Romyda bénit cette décision. « L’Europe vieillit. Ici, j’ai retrouvé l’énergie. À Paris, le noir dominait, ici, tout est couleurs. »

116 114 Cambogia_Phnom Penh_FRbis.indd 116

24/10/13 08:26


Vous venez de ranger vos Docksides® pour l’hiver ? — Découvrez la gamme SEBAGO® Classics dans l’un des points de vente suivants : —

BRUXELLES - BERGHEN STOCKEL : Rue de l’église 96A - 1150 Bruxelles | BERGHEN UCCLE : Rue Xavier de Bue 32A - 1180 Bruxelles ALLEN EDMONDS : Galerie de la porte Louise 223 - 1050 Bruxelles | GALERIA INNO : Rue Neuve 111-123 - 1000 Bruxelles KNOKKE - SEBAGO STORE : Zeedijk 778 | BERGHEN : Zeedijk 746 | LA PLAGE : Kustlaan 53 | PAYS-BAS - BERGHEN : Noordeinde 9 - Den Haag | FRANCE - SEBAGO STORE : Rue de Courcelles 87 - Paris Info : 02 344 18 71 | info@jdubois.be

test pubs.indd 1

6/10/13 15:15


Voyage

Phnom Penh by night…

Muffins et cappuccinos Phnom Penh se peuple de personnages occidentaux qui nourrissent le rêve d’un nouveau développement. Arrivés pour servir dans une ONG, ils ont créé une économie parallèle et de nouveaux quartiers où voisinent désormais guest houses, boutiques de mode et d’ameublement, et internet cafés bondés de clients attablés en train de lire la presse thaï en langue anglaise, de déjeuner d’un muffin et d’un cappuccino, ou de travailler sur leur ordinateur. Et à côté de ce Phnom Penh décalqué sur la néo-globalisation asiatique, celui qui, dans les années 30, était surnommé le Paris de l’Orient, reprend vie lui aussi. « Il y en a qui ont Bangkok ou Hong Kong pour modèle. Et alors, pourquoi pas Londres ou Paris ? », s’enflamme la princesse Sita Norodom, petite-fille du roi Sihanouk. Installée à l’Elephant Bar de l’Hôtel Raffles Le Royal, elle décrit une ville faite de grandes avenues arborées, de palais de style colonial franco-cambodgien, de monuments de la dynastie Norodom. C’est aussi la ville qu’aime Jean-Michel Filippi, linguiste français. Grâce à des intellectuels comme lui, on redécouvre la nouvelle architecture khmère, un Bauhaus asiatique qui a pris forme durant les 15 années qui suivirent l’indépendance, en 1953, mélange de Le Corbusier et d’antiques formes khmères revisitées. Jean-Michel est aussi l’auteur d’un petit livre délicieux, Déambulations phnompenhoises, dans lequel il repart à la découverte de « la seule ville asiatique que l’on peut visiter telle qu’elle était. » Dans cette perspective, les pavillons, les murs couverts de fresques du Palais Royal et les galeries du Musée national, autour d’une cour fraîche et parfumée de frangipaniers, alternent avec les architectures méditerranéennes et Art déco : l’élégant bâtiment de la Bibliothèque nationale, la gare, la coupole du Psar Thmey, le marché central, un des plus grands au monde. La Pagode d’Argent avec ses trésors d’art bouddhiste côtoie harmonieusement les immeubles coloniaux comme le siège de l’Unesco ou la Poste. Un paysage dans lequel se fondent les images raffinées de l’École Royale de danse du Cambodge et des spectacles du théâtre Sovanna Phum de Mann Kosal, qui a révolutionné l’antique théâtre d’ombres Sbaek Thom, en illuminant aussi l’avant de la toile. « Les ombres se multiplient. Et il en va de même de la signification des événements. »

« Il y en a qui ont Bangkok ou Hong Kong pour modèle. Et alors, pourquoi pas Londres ou Paris ? » Du luxe aux ruines Toutes ces histoires, avec leur part d’ombres et de lumières, revivent davantage encore à Kep, bourg situé sur la côte méridionale du Cambodge. Dans les années 20, c’était l’un des lieux de séjour préférés de l’administration coloniale française. Après l’indépendance, dans les années 50 et 60, Norodom Sihanouk, alors prince, voulut en faire le Saint-Tropez de l’Asie du Sud-Est. Kep devint alors la vitrine d’un Cambodge cultivé, mondain, apparemment très éloigné de la guerre d’Indochine. Avec pour symboles les villas de la nouvelle élite nationale, conçues dans le style moderniste de la nouvelle architecture khmère. Pendant les années noires qui ont suivi, ces villas sont tombées en ruines pour se muer peu à peu en vestiges d’un Angkor contemporain. Les racines aériennes, les ficus couvrent et dévorent les murs, s’insinuent dans les baies des fenêtres, composant des motifs métaphysiques sur les parois où les moisissures tachent ce qui reste encore des couleurs pastel d’antan. Les ruines de Kep, comme celles d’Angkor, deviennent cette machine à remonter l’espace et le temps que Marc Augé décrit dans l’essai Le temps en ruines. Elles évoquent l’existence d’un temps pur, non datable, loin du monde des images, simulacres et reconstructions du monde violent actuel dans lequel les décombres n’ont plus le temps de devenir des ruines. « On dirait que ces bâtiments pleurent », observe Serge Remy, intellectuel et scénographe français qui s’est construit une nouvelle villa à Kep, où il compte parmi les animateurs de la nouvelle dolce vita. Des entrepreneurs cambodgiens émergents et des expatriés viennent passer ici le week-end pour y manger des crabes au poivre de Kampot (un des plus prisés, désormais, des grands chefs internationaux) et se relaxer dans une des nombreuses guest houses de la localité.

118 114 Cambogia_Phnom Penh_FRbis.indd 118

24/10/13 08:26


La raison pour laquelle vous n’avez jamais vu ce modèle est que, chez Raidillon, toutes nos montres sont limitées à 55 exemplaires.

test pubs.indd 1 Gentleman.indd 1

8/10/13 14:01 18:03 07/10/13


G u i d e p r at i q u e

Voyage A la recherche du temps perdu Mais l’endroit où l’on ressent le mieux le temps pur est sans conteste le Knai Bang Chatt, boutique-hôtel construit sur les ruines d’une villa réalisée dans les années 70 par un élève de Le Corbusier et restaurée avec une intelligence raffinée par ses propriétaires : Boris Vervoordt, fils du fameux marchand d’art Axel Vervoordt, et son partenaire Jef Moons. « Notre démarche tenait de la recherche du temps perdu, explique Jef, nous avons essayé de recréer une dimension de luxe et d’évasion, dans un lieu où trouver refuge. » Une dimension naturelle, architectonique mais aussi psychologique. « C’est un endroit où l’on prend place pour regarder la mer et où l’on se prend insensiblement à parler du sens de la vie. »

À Kep Knai Bang Chatt tél. 00855.78.888557 ; www.knaibangchatt.com. À partir de 120 €. Boutique-hôtel en bord de mer. Vaut le détour.

Un boutique-hôtel de Boris Vervoordt, fils du fameux marchand d’art Axel Vervoordt.

Hôtels À Phnom Penh Hôtel Raffles Le Royal (tél. 00855.23.981888 ; www.raffles.com/phnom-penh. À partir de 260 € environ). Grand hôtel classique d’Asie, inauguré en 1929, très bien restauré. Sofitel (tél. 00855.23.999200 ; www.sofitel.com/fr/hotel-6526-sofitel-phnompenh-phokeethra/index.shtml. À partir de 180 € environ). Tout nouveau, au bord du fleuve, point de référence pour les hommes d’affaires. La Maison d’Ambre (tél. 00855.23.222780 ; www.lamaisondambre.com. À partir de 80 € environ). Seulement dix suites aménagées dans un style ethnocinématographique. Rendez-vous des gens de la mode, des designers et des intellectuels. Bougainvillier Hotel (tél. 00855.23.220528 ; www.bougainvillierhotel.com. À partir de 70 € environ). Hôtel de charme de style indochinois au bord du fleuve (toutes les chambres avec terrasse). Anise (2C Rue 278, tél. 00855.23.222522 ; www.anisehotel.com.kh. Chambre double à partir de 40 €). Dans le quartier des expatriés, une des formules d’hébergement offrant le meilleur rapport qualité-prix. Restaurants À Phnom Penh Malis (136 Boulevard Norodom, tél. 00855.23.221022 ; www.malis-restaurant. com). Le chef Luu Meng revisite d’anciennes recettes. À goûter : le prahok, plat national, pâte de poisson fermentée cuite dans du lait de coco et le porc à la cambodgienne. La Résidence (22-24 Rue 214, tél. 00855.23.224582 ; www.la-residencerestaurant.com). Le top de la capitale. Menu du chef étoilé Takeshi Kamo, inspiré de la cuisine française. Croisette (241 Quai Sisowath, à l’angle de la Rue 144, tél. 00855.23.220554). Joliment situé en bordure du fleuve. Cuisine internationale. Foreign Correspondents Club (363 Quai Sisowath, tél. 00855.23.724014 ; www.fcccambodia.com). Lieu de rendez-vous historique des journalistes, désormais attraction touristique. Son plus : le bar avec vue sur le fleuve. Shopping À Phnom Penh Musée national du Cambodge (http://cambodiamuseum.info). La boutique propose d’excellentes reproductions de chefs-d’œuvre de la sculpture khmère. Ambre (37 Rue 178, tél. 00855.12.688608 ; www.romydaketh.net). Dans une villa coloniale, l’atelier de mode féminine de Romyda Keth. Eric Raisina (28 Boulevard Sihanouk, tél. 00855.23.997590 ; www.ericraisina. com). Tissus, vêtements, foulards créés par un styliste original. Smateria (8 Rue 57, tél. 00855.23.211701 ; www.smateria.com). Ouverte par deux Italiennes, cette boutique propose des sacs et accessoires amusants produits à partir de matériaux recyclés. Cambodian Craft Cooperation (1 Boulevard Norodom, en face du Wat Phnom). Aussi intéressant que peu connu, le meilleur endroit en matière d’artisanat. Les recettes sont versées aux villages de production. Citadel (10 Rue 110, tél. 00855.97.3243864 ; www.citadel.com.kh/en/). Couteaux de cuisine, de chasse, de poche, katanas d’excellente facture réalisés par des artisans locaux. Informations : www.visiting-cambodia.com, www.mot.gov.kh

120 114 Cambogia_Phnom Penh_FRbis.indd 120

24/10/13 08:27


D R È V E D E S D I X M È T R E S 3 6 – 1 4 1 0 WAT E R L O O

Le temps de vivre ensemble Centre de Waterloo

UN SITE DURABLE ET INTERGÉNÉRATIONNEL

SALUTPUBLIC.BE

VENTES

T. 02 357 18 20 bellavita@immodussart.be

www.bellavita.be Début des travaux : au printemps 2013 Fin des travaux : d’ici 2015.

BELLA VITA

M

269 logements, maison ou appartement, entre 47 et 250 m2 à deux pas du centre de Waterloo et de la future gare RER.

Bella Vita, c’est un projet : – intergénérationnel où cohabiteront les familles avec jeunes enfants, adolescents, les quinquas, sexagénaires et les seniors. – idéalement équipé : vous trouverez une maison de repos, 182 appartements, 87 maisons, un centre médical, une crèche communale, un gymnase, une piscine, des espaces polyvalents pour organiser des activités, un commerce de proximité, une taverne restaurant. – de “cité-jardin” : un splendide parc paysagé de 15 hectares avec venelles, sentiers et plaines de jeux, et aussi un étang, un verger et un potager. – doté d’une éthique environnementale poussée. – animé par une asbl – Le Club Bella Vita – présente sur le site proposant aide et services au quotidien. – au patrimoine classé, réhabilité et rénové. – bénéficiant d'une localisation de premier choix.

WATERLOO CENTRE

95 0

Un concept unique

FOCUS

• Commune des plus prisées de Belgique, Waterloo offre les atouts de la ville mais à la campagne. • Un cinéma et un multiplex de 10 salles à proximité. • Un golf, des clubs de tennis, … • Des écoles réputées, des stages et animations pour les plus jeunes. • Des centres culturels, des musées, des monuments célèbres. • De nombreuses randonnées, des marchés, brocantes et braderies. • Bella Vita est relié au centre de la commune par le proxibus. • Waterloo, où les habitant sont conviviaux et où il fait bon vivre.

Pavillon de vente sur le site Ouvert 6 jours sur 7, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h BELLA VITA — LE TEMPS DE VIVRE ENSEMBLE

Gentleman_WATERLOO.indd 1 test pubs.indd 1

8/10/13 8/10/13 07:11 09:13


gASTRONOMIE

30 ans sous les étoiles L’accueil est chaleureux et prévenant, à la hauteur des trois étoiles Michelin de cet établissement brugeois. Nous pensions avoir croisé Ashton Kutcher et Mila Kunis à l’entrée, mais Mireille Van Hecke, la maîtresse de maison se gardera bien de confirmer. On vient ici pour déguster les étoiles, pas pour lorgner les stars. La discrétion de la Maison est légendaire à bien des niveaux.

1

Serge Vanmaercke

L

e couple Geert et Mireille Van Hecke a ouvert son restaurant à Bruges en 1983. Depuis lors, fidèle à l’esprit de ses maîtres français, Geert a toujours proposé une cuisine française classique, avec quelques touches belges et contemporaines en prime. Dans un répertoire varié, c’est le goût de l’aliment “pure nature” qui a toujours tenu le premier rôle dans un cadre d’un bon goût tout aussi maîtrisé : « Je m’occupe de tout. Du service de table au décor. A la maison, on a toujours aimé le beau. J’ai été élevé comme ça. » Une clientèle de fins becs apprécie ses classiques évoluant avec l’air du temps sans perdre une once de leur identité gustative. « Nous accueillons très souvent des clients fidèles, même parmi des touristes américains, brésiliens, japonais ou russes qui reviennent régulièrement. Beaucoup de clients viennent du nord de la France aussi, où ils ne sont pas aussi gâtés, sur le plan de la haute gastronomie, que dans d’autres régions de l’Hexagone. Mais la majorité de notre clientèle est belge. Les habitués savent que je privilégie le goût plutôt que l’expérimentation. Pour

être fascinant un produit doit d’abord être bon pour moi. » Pas vraiment “cuisine moléculaire” donc, notre Geert Van Hecke… « Pour moi, le seul chef qui a vraiment renouvelé la cuisine a été Ferran Adrià d’El Bulli. Je suis allé manger chez lui et lui chez moi. Et nous avons mutuellement apprécié notre cuisine. Mais il est le seul pour moi à avoir fait quelque chose de nouveau. Pour le reste, tout est souvent variation et copie. »

Digne héritier Les guides gastronomiques, tout comme les médias, ont toujours soutenu cette cuisine sophistiquée mais sans prétention de Geert Van Hecke. « J’aime la simplicité. Ma femme et moi allons au restaurant tous les lundis midi. Nous choisissons toujours de petits restaurants sans prétention, mais de qualité. On adore les soles. On a nos petites adresses dans la région. » Nombre de jeunes chefs du pays ont été formés autour des fourneaux de Geert Van Hecke et perpétuent ainsi une tradition gastronomique basée sur l’authenticité et le produit.

Heureusement que cette cuisine trois étoiles parle d’elle-même, parce que le chef qui la prépare est d’une discrétion légendaire à l’heure où nombre de chefs, petits et grands, ont la langue plutôt bien pendue dans le monde des médias et de la télévision en particulier. Pendant son adolescence déjà, tout le monde avait observé la discrétion de ce génie du goût. Mais à la très réputée Ecole hôtelière Ter Duinen à Coxyde, on avait également observé ses réserves d’énergie impressionnantes et son amour pour le travail bien fait. Ces qualités seront déterminantes pour la suite de sa carrière. Après l’école hôtelière, Geert fera ses premières armes au Sanglier des Ardennes à Durbuy puis à la Villa Lorraine à Bruxelles. Mais Geert voit plus loin. A 21 ans, il se fait recruter dans un restaurant à Mionnay près de Lyon. C’était chez le triple étoilé Alain Chapel dont Geert Van Hecke est considéré comme l’un des principaux héritiers culinaires. De grands noms comme Michel Roux et Alain Ducasse sont également passés par là à l’époque… Chaque jour, pendant deux ans, Geert s’est affairé

122 122 De Karmeliet_FR.indd 122

28/10/13 20:19


2 3

1. Le couple de l’excellence, Geert et Mireille Van Hecke : lui aux fourneaux, elle en salle. 2. De Refter, où officie aussi le fils de Geert Van Hecke et où on sert les menus du Karmeliet, première version. 3. Le décor du Karmeliet s’harmonise à merveille avec les menus : à la fois simple et sophistiqué. 4. Geert Van Hecke devant l’enseigne de sa « cantine »

avec passion autour des fourneaux et des produits (déjà) biologiques d’Alain Chapel, accomplissant parfois des journées de 17 heures de travail d’affilée.

Léger et contemporain Mais en 1983, Geert Van Hecke et sa femme Mireille décident d’ouvrir leur propre restaurant. Ce sera dans la Jerusalemstraat à Bruges. L’endroit était original : il s’agissait de deux petites maisons qui avaient été occupées jadis par des carmélites. Deux ans après l’ouverture, Michelin accorde sa première étoile à l’établissement. « Notre cuisine apportait quelque chose de nouveau grâce au type de produits que nous proposions dans le menu : du maquereau, des asperges vertes, des aromates comme le gingembre… Tout cela n’était pas courant dans les grands restaurants du pays à l’époque. Je prépare d’ailleurs toujours le maquereau. On m’a montré des lettres adressées par quelques personnes au guide Michelin qui se montraient scandalisées par le fait que j’osais servir un poisson aussi populaire dans mon restaurant. Mais je ne m’en suis jamais offusqué

4

La cantine de Geert Van Hecke Avec son Bistro Refter qui communique via le jardin avec son restaurant gastronomique, le chef flamand propose des menus dans une ambiance plus informelle. Nombre de plats servis au Refter proviennent d’ailleurs de la carte “première version” du Karmeliet, comme le hochepot royal, le coquelet grillé, l’épaule d’agneau des Pyrénées, beaucoup de porc, du lapin cuit au four pendant huit heures, etc. « J’ai toujours aimé ce genre de préparations, nous confie Geert. Nous ne les servons plus au Karmeliet, mais chez moi je les prépare toujours. C’est mon côté nostalgique. » Refter Molenmeers 2 – 8000 Brugge - Tél. 050 44 49 00 - www.bistrorefter.com et Michelin non plus d’ailleurs. Qu’y a-t-il de mal à servir un poisson aussi fantastique et goûteux que le maquereau ? » En 1989, Michelin attribue une deuxième étoile au Karmeliet. Les deux petites maisons de carmélites et la cuisine exiguë ne parviennent plus à se montrer à la hauteur du flux de visiteurs. De Karmeliet quittera donc sa première adresse légendaire à Bruges pour s’installer dans une maison de maître dans la Langestraat où Geert et Mireille nous accueillent aujourd’hui. La troisième étoile suivra en 1996. Même si la carte est plus que variée, la recette de Geert

Van Hecke est restée la même : « Je propose une gastronomie légère et contemporaine basée sur des classiques de la cuisine belge et française. Aujourd’hui encore, je me laisse inspirer par les préparations de mon maître et bien sûr aussi par mes propres acquis au cours des 30 dernières années. » En moyenne, un repas au Karmeliet revient à 200 à 220 €, vins compris. De Karmeliet Langestraat 19 – 8000 Brugge - Tél. 050 33 82 59 www.dekarmeliet.be

123 122 De Karmeliet_FR.indd 123

28/10/13 20:19


1

Une

Ville

Un

Hôtel Amsterdam et The Grand une histoire séculaire Après un bémol entre la période de toutes les libertés dans les seventies et le tournant du millénaire, Amsterdam reprend du poil de la bête. La mode et le design ont envahi les boutiques, la gastronomie tord le cou à une réputation ancienne et les grands musées font peau neuve. The Grand, un des six “Legend” de la chaîne Sofitel - et le seul de cette catégorie en Europe -, entretient depuis 1578 des liens étroits avec la ville et a lui aussi fait peau neuve. Serge Vanmaercke

124 124 Amsterdam_FR.indd 124

28/10/13 20:55


VOYAGE 2

3

4

5

6

1. Façades penchées et vélos en masse, l’image d’Epinal d’Amsterdam. 2. La façade Art déco sur le Oudezijds Voorburgwal. 3. Le lobby. 4. Pour une arrivée romantique par le canal.

D

epuis 2010, The Grand fait partie d’une collection d’hôtels légendaires établis sur des sites exceptionnels dans des bâtiments souvent placés sur la liste des monuments protégés de sites touristiques importants. Le label « Sofitel Legend » décerné par la chaîne à cet hôtel est un symbole du renouveau de l’art et de la culture du séjour hôtelier placés au cœur du voyage. C’est une culture hôtelière typiquement française qui est entretenue ici, avec une hospitalité et des prestations remontant au 18e siècle et qu’on nomme depuis communément l’Art de Vivre à la Française.

7

8

5. La façade ancienne sur la cour intérieure. 6. Le salon-bibliothèque. 7. L’ancienne Salle des Mariages Première Classe. 8. Le restaurant Bridge, inspired by Ron Blaauw.

Butlers (tiens, ne devrait-on pas dire « majordomes » ?), maîtres d’hôtel, femmes de chambre, concierges, chauffeurs, sommeliers, cuisiniers, pâtissiers, barmen... tous exécutent leurs tâches avec discrétion, efficacité et courtoisie parfaites. Les autres Sofitel Legend de la planète sont le Old Cataract d’Assouan (Egypte), le Palais Jamaï à Fez (Maroc), le Santa Clara de Cartagena (Colombie), le Winter Palace de Luxor (Egypte) et le Metropole à Hanoi (Vietnam).

Hospitalité et passé glorieux Ici à Amsterdam, les chambres, le restaurant, les salles de fonction et le magnifique

jardin intérieur séduisent par leur décor et l’ambiance chargée d’histoire. L’hôtel possède de magnifiques vitraux, des cages d’escalier en marbre avec rampes en palissandre et des salles monumentales de différentes époques. L’Art déco de la première moitié du XXe siècle y est particulièrement bien représenté. Depuis 1578, le bâtiment principal de ce qui était jusque là le couvent Sainte-Cécile et Sainte-Agnès est devenu le Prinsenhof, Logement voor Prinsen en groote Heeren. Il a accueilli Guillaume le Taciturne en 1581. Marie de Médicis, reine de France, y séjourna en 1632.

125 124 Amsterdam_FR.indd 125

28/10/13 20:55


9. L e Rijksmuseum qui vient de rouvrir après 10 ans de travaux. 10. Un joyau du Rijksmuseum : La Laitière de Vermeer. 11. Le Stedelijk Museum, temple de l’art moderne et contemporain avec sa nouvelle dépendance, œuvre du bureau amstellodamois Benthem Crouwel Architekten. 12. La salle Kazimir Malevitch au Stedelijk qui possède une des principales collections de ce suprématiste russe du début du siècle passé. 13. Le quartier des musées avec le Rijksmuseum tout en haut, le petit Van Gogh Museum et sa nouvelle dépendance au milieu à gauche, le Stedelijk Museum tout juste en-dessous et le Concertgebouw tout en bas.

VOYAGE

DECOUVRIR LA VILLE Sofitel Legend The Grand Amsterdam est donc inextricablement lié à la ville d’Amsterdam. Et constitue dès lors une base idéale pour (re)découvrir la ville. La première étape de la visite guidée sera sans aucun doute le Oudezijds Voorburgwal, qui est un des plus beaux canaux du centre historique. L’hôtel qui longe ce canal, est situé à la frontière du quartier pittoresque des « Wallen », où de jeunes créateurs de mode et de design s’établissent désormais parmi les adresses de péripatéticiennes. L’hôtel échappe heureusement à la vive animation de ce quartier. Le Paleis op de Dam est tout proche. Tout comme The Grand, il fut longtemps l’hôtel de ville. Ce palais est resté palais royal après le départ du roi Louis Bonaparte. La Nieuwe Kerk près du Palais Royal est aujourd’hui réputée pour ses expositions. La Reine Beatrix y a été couronnée en 1980 et c’est ici qu’a eu lieu le mariage religieux de l’actuel roi Willem-Alexander. Les Negen Straatjes, toutes proches, forment un des plus beaux quartiers commerçants de la ville. Ces petites rues pittoresques du 17e siècle sont à 2 minutes à pied du Paleis op de Dam, entre le Singel et le Prinsengracht. Boutiques de designers, galeries d’art, bijouteries, boutiques de mode et de cadeaux : tout y est. Depuis les Negen Straatjes, quelques minutes à pied suffisent pour arriver à la Maison d’Anne Frank. Un site important de l’histoire d’Amsterdam et des PaysBas. Le journal d’Anne Frank est connu dans le monder entier, après que son père Otto Frank l’ait fait publier et fait découvrir ainsi la vie d’une jeune fille juive de 14 ans, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Fashion & Museum District vaut lui aussi le détour. On y trouve le Rijksmuseum, le Van Gogh Museum, le Stedelijk Museum - ces trois musées ont été restaurés et agrandis récemment -, le Concertgebouw et la rue de boutiques chics la plus huppée de la capitale : la P.C. Hooftstraat. L’Hermitage un peu plus loin, vaut lui aussi, certainement le détour. www.holland.com

9

Une partie du couvent Sainte-Agnès a été utilisée, après la Réforme, par l’Amirauté d’Amsterdam. Lors de la récente restauration on a d’ailleurs retrouvé des documents de l’époque. Au XVIIe siècle, le Prinsenhof devient Hôtel de ville pendant quelques années, après l’incendie de celui du Dam. Puis devint l’amirauté de la ville avant que l’édifice ne fasse à nouveau office d’Hôtel de ville en 1808 quand Louis Bonaparte transforma le nouvel Hôtel de ville du Dam en Palais royal. L’Hôtel de ville d’Amsterdam restera ici jusqu’en 1987, quand l’administration de la ville prendra ses quartiers dans un tout nouvel édifice sur la Waterlooplein. Un des moments les plus mémorables dans l’histoire récente des lieux reste le mariage civil de la Reine Beatrix avec Claus von Amsberg en 1966, dans l’imposante salle du Conseil. Mais aujourd’hui encore, de nombreux mariages se déroulent dans l’ancienne salle - inchangée - des mariages Première Classe, conçue par le designer amstellodamois Chris Lebeau (1878-1945), mort en camp de concentration à Dachau.

De l’Hôtel de ville à l’hôtel tout court Après le départ de l’Hôtel de ville en 1987, l’édifice a été restauré et mis en service en 1992 sous le nom de The Grand, hôtel

10

de luxe. En 2008 commence une nouvelle rénovation à grande échelle, cette fois sous la direction inspirée de la Française Sybille de Margerie. A la fin de cette rénovation, The Grand devient le deuxième hôtel Sofitel Legend dans le monde et le premier en Europe. Il a fallu plus de deux ans pour rénover l’hôtel en profondeur et l’adapter aux exigences qu’un voyageur moderne impose aujourd’hui à un séjour dans un cinq étoiles. Sybille de Margerie – dont le talent créatif est passé par l’hôtel de Crillon à Paris et par l’hôtel Cheval Blanc à Courchevel – a créé le look and feel de l’ensemble en se basant sur les couleurs vives d’une fresque sur un des murs de l’actuel restaurant Bridges, peinte en 1949 par Karel Appel, co-fondateur du mouvement Cobra. L’architecte d’intérieur a par ailleurs étroitement collaboré avec neuf étudiants de la réputée Design Academy d’Eindhoven et avec le collectif néerlandais de design contemporain Droog Design. Chacune des 177 chambres est aménagée différemment. Toutes offrent un grand choix d’oreillers, des produits de bain Hermès, un plateau de café et thé Nespresso, un accès Internet WiFi, un lecteur DVD Bose et une télévision à écran plat LCD Philips. Au nombre de 52, les suites sont réparties en suites Junior, Prestige, Opéra, et les très sélect Suites Impériales inspirées par des personnages légendaires qui ont jadis

126 124 Amsterdam_FR.indd 126

28/10/13 20:55


VOYAGE

11

12

séjourné au The Grand comme Guillaume d’Orange ou Marie de Médicis. Le centre de wellness So Spa offre deux étages de relaxation avec une piscine intérieure chauffée de 250 m², des salles de soins, un jacuzzi, un hammam et un sauna avec un choix de soins de beauté et de relaxation Cinq Mondes et Carita. L’espace fitness est équipé d’appareils Technogym qui pourront lire votre clé d’entraînement personnelle si vous en disposez.

Plaisirs de table L’actuel restaurant Bridges Inspired by Ron Blaauw faisait jadis office de cantine pour les employés de l’ancien hôtel de ville. En peu de temps, Bridges s’est solidement positionné parmi les meilleurs restaurants des Pays-Bas. C’est le lieu de rencontre familier de nombreux Amstellodamois, de politiciens, d’hommes d’affaires et de célébrités. L’aménagement s’inspire ici plus que jamais des tons et des formes de la fresque de Karel Appel qui orne l’entrée du restaurant. Le chef est le jeune Joris Bijdendijk dont le credo gastronomique premier est de jeter un pont entre la Haute Cuisine française et la simplicité hollandaise. Sa cuisine est inspirée par celle du chef néerlandais étoilé Ron Blaauw qui est également conseiller du restaurant. On y sert les meilleurs poissons de saison accompagnés des meilleurs vins

13

Y ALLER Gentleman a voyagé avec Thalys qui entretient jusqu’à 10 liaisons quotidiennes avec Amsterdam au départ de Bruxelles-Midi ou d’Anvers-Central. Il suffit de 70 minutes pour relier la ville portuaire à Amsterdam. Un aller simple Anvers-Amsterdam revient à 29 € en Confort 2 No-Flex ou 49 € en Confort 1 Semi-Flex. Pour quelques euros supplémentaires, les billets sont valables au départ de « toute gare belge ». D’autres tarifs sont disponibles. Voir le site à ce propos. Les billets Semi-Flex en Confort 1 et 2 donnent accès à l’Internet gratuit à bord. Le Confort 1 propose par ailleurs presse internationale, repas en fonction de l’heure et boissons. www.thalys.com - 070 / 79 79 79 (0,30 € / minute)

des quatre coins du monde que le sommelier Jasper van den Hoogen se fera un plaisir de vous recommander en fonction des plats que vous choisirez. Après une coupe de Moët & Chandon Vintage rosé 2002 en apéritif, nous avons dégusté en entrée une Langoustine Grillée accompagnée d’oeufs d’omble de fontaine, crème au curry et quinoa sauvage et arrosée d’un vin blanc allemand de RhénaniePalatinat Moskateller, H.J. Rebholz. Ensuite, une truite à la vapeur au beurre blanc, chanterelles et baies de sureau avec un Pinot blanc alsacien Réserve C. Faller à Weinbach et un Turbot sauvage au beurre accompagné d’un cassoulet de haricots blancs, coques et

amandes avec un verre de Chardonnay sudafricain Walkerbay, Mission Vale, Bouchard Finlayson. Et en finale, comme dessert un Riz condé à l’Advocaat, abricot séché et copeaux de citron accompagné d’un vin blanc doux autrichien : Cuvée Auslese, Karcher, Burgenland. Et après tout cela, le dilemme : monter dans sa superbe chambre ou enfourcher une nouvelle fois le typique et confortable vélo “hollandais” pour repartir une nouvelle fois à la découverte des mille coins pittoresques de cette ville au charme… légendaire. www. sofitel-legend-thegrand.com www.bridgerestaurant.nl

127 124 Amsterdam_FR.indd 127

28/10/13 20:55


CHAMPAGNE

Laurent-Perrier Histoires de famille Le lancement de la nouvelle Cuvée Alexandra 2004 rappelle à quel point la Maison Laurent-Perrier est traversée par l’esprit de Bernard de Nonancourt. Le patriarche fondateur a transmis à ses deux filles, Alexandra et Stéphanie, le goût de l’indépendance et de la fidélité à soi. Ces valeurs se traduisent par un farouche enracinement dans le village de Tours-sur-Marne. Michel Verlinden

L

aurent-Perrier fait partie de ces maisons de Champagne pour lesquelles la famille est sacrée. A l’heure de la guerre économique pour gagner de nouveaux marchés, ce goût pour l’intime tinte doucement aux oreilles de l’amateur. Sceptique ? Alexandra Peyrere de Nonancourt, l’aînée des deux héritières de la marque, enfonce le clou du credo qui est le sien. « Maintenant que mon père n’est plus là (il s’en est allé en 2010, ndlr), nous nous sentons viscéralement tenues à l’esprit de liberté qu’il nous a enseigné. C’est une dette que nous avons à son égard mais c’est aussi une seconde nature qu’il nous a transmise à ma sœur et moi. Nous ferons en sorte que la famille reste toujours majoritaire dans le groupe. Nous tenons très fort à l’enracinement qui est le nôtre dans ce petit village de la Marne et, s’il est un produit de luxe, notre champagne n’en provient pas moins du travail de la terre et de celui des hommes  », insiste celle qui, en plus de figurer parmi les membres du Directoire de la Maison, est également responsable de l’image de la marque. Au-delà des mots, certains faits ne trompent pas et corroborent cette

vision éminemment familiale des affaires. Tout récemment sortie de cave, la Cuvée Alexandra 2004, un champagne rosé millésimé, en est un bel exemple. Pour comprendre, Anne-Laure DomenichiniPotier, chargée de communication des champagnes Laurent-Perrier, remonte le cours du temps. « Derrière cette cuvée de prestige, il y a une magnifique histoire. Le 17 octobre 1987, jour du mariage d’Alexandra Peyrere de Nonancourt, tout le monde attendait un discours du père. Il n’est jamais venu. En lieu et place, Bernard de Nonancourt a fait signe au sommelier qui est venu remplir les verres avec un flacon rosé inédit, dont l’étiquette portait le nom de sa fille aînée. Quoi de plus beau que de lui offrir une cuvée à son nom, sachant que la cuvée en question est iconique du savoir-faire de la Maison. Le champagne servi était le premier millésime de la Cuvée Alexandra, soit un 1982, le vin ayant vieilli cinq années en cave. Le tout pour un champagne composé à 100 % de vins classifiés Grand Cru, 80 % de pinot noir de la Montagne de Reims et 20 % de chardonnay de la Côte des Blancs. Le procédé utilisé est d’une grande audace. D’ordinaire le pinot noir macère seul. Ses jus sont ensuite vinifiés cru par cru. Pour la Cuvée Alexandra, les grappes des deux cépages, le pinot noir et le chardonnay, macèrent conjointement, ce qui constitue une façon de procéder tout à fait unique, rare et originale. Pour obtenir cette fusion, une condition est cependant impérative : leur maturité doit être atteinte au même moment. Seules les très grandes années offrent cette opportunité. »

Ouverture sur le monde Si la Maison Laurent-Perrier cultive ses racines, elle n’en est pas moins ouverte sur le monde. Preuve de cela, pour fêter son récent bicentenaire, elle a fait appel à l’architecte Jean-Michel Wilmotte afin qu’il

1 signe le nouvel écrin de la prestigieuse cuvée Grand Siècle. Comme l’explique Stéphanie Meneux de Nonancourt, la sœur d’Alexandra Peyrere de Nonancourt, « chaque moment fort du développement de la maison a été marqué, ces 60 dernières années, par la création d’une nouvelle cuverie  ». Au début des années 60, la maison de Tours-sur-Marne a fait place à une première cuverie en acier vitrifié. Ce, pour servir au mieux le mot d’ordre de fraîcheur et de notes gustatives tendues érigées en dogme par la marque. Pour son bicentenaire, « la jeune maison de 200 ans », comme la qualifie Alexandra Peyrere de Nonancourt, a dès lors voulu se doter d’un outil de précision capable de servir le vin signature de la maison. Imaginé en 1959 par Bernard de Nonancourt,

128 128 LaurentPerrierOK_FR.indd 128

28/10/13 18:37


© John Ross

XXXX

3 2 Grand Siècle consiste en l’assemblage de vins de trois grandes années millésimées, issus uniquement des onze meilleurs crus à 100 % et du meilleur des cépages chardonnay et pinot noir - sélectionné au sein des meilleures parcelles ou lieux-dits. « Le meilleur du meilleur avec le meilleur », avait coutume de résumer de Nonancourt. Fort de cette matière première d’une grande noblesse, Jean-Michel Wilmotte a imaginé une cuverie en forme de véritable mise en lumière, au sens propre comme au sens figuré, du processus de vinification. Celle-ci, qui est le premier jalon d’un projet plus vaste encore à venir, se découvre dans les caves, au détour d’un enchevêtrement d’escaliers et de galeries. «  Un vrai sanctuaire  » pour Michel Fauconnet, le chef de cave qui a encore sur les papilles la première cuvée Grand Siècle réalisée à partir des années 1952, 1953 et 1955. Le visiteur y pénètre en franchissant une double porte vitrée à la façon d’un sas de décompression. Le spectacle impressionne, le caractère technique des quatorze cuves de 110 hectolitres, parfaitement alignées et réparties le long d’une allée centrale, s’efface comme par magie. L’œil ne voit plus qu’une sorte d’installation d’art contemporain clair-obscur qui, pierre philosophale d’un nouveau genre, transforme un lieu d’élevage en lieu d’élévation. L’harmonie des couleurs - qui fait écho à l’habillage de la prestigieuse cuvée - matérialise quant à elle le temps, agent noble et invisible crucial à la fabrication de la cuvée Grand Siècle. L’esprit rend silencieusement hommage

3

4

1. Bernard de Nonancourt, un fondateur doublé d’un visionnaire. 2. La salle de dégustation, quand le champagne se fait cathédrale. 3. Alexandra 2004, la Cuvée qui cache une histoire de famille. 4. Jean-Michel Wilmotte, architecte aux racines champenoises. 5. Cuvée Grand Siècle : « le meilleur du meilleur avec le meilleur », selon Bernard de Nonancourt. © Fabrice Leseigneur

5 aux cuves dans lesquelles patientent les plus grands crus issus de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims, provenant de deux années millésimées par le chef de cave et… en attente d’un nouveau millésime qui viendra les parfaire.

L’architecture du vin Au bout de ce saint des saints, une salle de dégustation - décorée de deux plaques en inox retraçant les contours des deux terroirs évoqués plus haut - ferme la perspective. Sobre et dépouillée, elle fait place en son centre à un autel épuré en composite de marbre conçu pour faire place aux dégustations aux allures de… communion. Et ce ne sont pas les crachoirs intégrés, sortes de bénitiers de dégustation, qui atténueront l’impression sacrée que dégagent ces lieux. A vrai dire, Wilmotte n’est pas novice en la matière, lui qui a déjà mis sa sensibilité plusieurs fois au service de la religion du

vin. Ainsi de son intervention saluée par la presse internationale à Cos d’Estournel, grand cru classé de Saint-Estèphe. Le tout pour une rénovation spectaculaire estimée à 35 millions d’euros. Clou du spectacle ? Le chai de vieillissement, une salle dont la modernité minimaliste rompt avec les contours historiques du reste de l’édifice. « Le lieu est propice au recueillement et à la prière  », commente Laurent Brunié, collaborateur proche de Jean-Michel Wilmotte. Est-ce la vue de cette réalisation empreinte de spiritualité qui a inspiré Alexandra Peyrere de Nonancourt et Stéphanie Meneux de Nonancourt ? Difficile à dire. Ce qui est sûr, c’est que ces deux femmes de caractère ont dû être interpellées par l’approche de l’architecte aux racines champenoises. En effet, qu’il s’agisse de Cos d’Estournel, de Pédesclaux (Pauillac) ou de la Cavale (Lubéron), Jean-Michel Wilmotte a toujours considéré le vin comme «  une forme d’architecture » à part entière. Raison pour laquelle, il s’adosse systématiquement au processus de vinification pour imaginer un espace. « La technique viticole doit déterminer l’esthétique », aime-t-il à répéter. www.laurent-perrier.fr

129 128 LaurentPerrierOK_FR.indd 129

28/10/13 18:37


CHAMPAGNE

mmMumm Attachée à l’esprit de cérémonie, la marque G.H. Mumm a décidé de remettre à l’honneur l’un des gestes les plus spectaculaires du champagne : celui qui consiste à sabrer une bouteille. Après avoir fait appel au designer français Patrick Jouin, c’est désormais au tour du Britannique Ross Lovegrove de livrer une réinterprétation pertinente et contemporaine de ce rituel. Rencontre avec un pur talent.

D’un coup de sabre, d’un seul…

Michel Verlinden

© John Ross

P

our conquérir de nouvelles parts de marché, un champagne ne peut pas se contenter d’être bon. Il doit également apprendre à se mettre en scène. Message reçu à la perfection par la marque au cordon rouge, G.H. Mumm. Pour soigner son image, elle sait comment ménager ses effets. Ainsi du récent lancement de son nouveau « Sabre G.H. Mumm », objet précieux pour lequel la marque a sollicité l’expertise de Ross Lovegrove dont on ne compte plus les collaborations - Apple, Renault, Sony, Hermès, Airbus Industries, Kartell, Cappellini, Moroso, Artemide, Driade, Issey Miyake, Vitra, Motorola, Tag Heuer, Herman Miller, Japan Airlines et Toyo Ito Architects… Aussi à l’aise avec une paire d’enceintes acoustiques qu’avec la carrosserie d’une voiture, Lovegrove est l’une des signatures qui ont marqué l’époque. Juste avant la soirée de lancement de la précieuse arme blanche dans le cadre du restaurant de l’Opéra

Garnier, Gentleman a pu rencontrer le charismatique designer international dans sa chambre du Park Hyatt Vendôme. En phase avec le style du créateur, le décor minimaliste de la suite souligne la pureté d’un visage qui se situe quelque part entre Peter Gabriel et Sean Connery. Gentleman : Votre bureau tout blanc et futuriste de Notting Hill, Studio X, que l’on surnomme parfois « spaceship », a fait couler beaucoup d’encre… A-t-il

1 bien résisté au temps ? Continuez-vous à vous y sentir bien ? Ross Lovegrove : Certes, d’autant plus qu’il a été dessiné par ma femme. Il est pour moi comme un atelier dans lequel je travaille entouré de tous les objets que j’ai imaginés. Je les regarde souvent, ils me permettent de rebondir vers d’autres idées. J’aime penser que les précédents objets créés ne sont pas jetables, qu’ils continuent tous à faire sens. Je suis toujours choqué de découvrir que les studios de nombreux designers

130 130 Muum_FR.indd 130

28/10/13 18:40


© John Ross

xxxx

3

© Julio Piatti

1. Ross Lovegrove dans son studio de Notting Hill. 2. La création de Ross Lovegrove mise en scène dans le décor de l’Opéra Garnier. 3. Le Sabre, objet d’un fascinant rituel remis au goût du jour par G.H. Mumm.

2

sont vides de leurs créations. Comme un peintre qui vit parmi ses toiles, j’ai besoin d’être entouré par les matérialisations de mes idées qui constituent mon ADN. Acceptez-vous d’être rangé dans la catégorie « designer industriel » ? Certainement pas. Cette vision des choses est terriblement ennuyeuse. Quand on dit cela, j’ai l’impression que l’on s’imagine que je peux réparer une voiture. Si je me présente à quelqu’un en lui disant que je

suis designer industriel, il y a fort à parier qu’il me faussera compagnie en disant qu’il a un rendez-vous… Pour moi, cette étiquette n’est pas assez « glamour », elle ne rend pas hommage à mon métier. Cela dit, il est assez problématique de trouver le juste terme. Je me souviens qu’en 2006, Issey Myake a reçu le prix de Kyoto. Devant l’assemblée, il s’était revendiqué « designer et fier de l’être » plutôt que « créateur de mode ». J’adhère assez à cette vision des choses. Mon esprit est coincé quelque

part entre l’art, la science, l’innovation et une compréhension profonde des matériaux. Une dimension essentielle de mon approche est le côté humain. Ce matin, avant d’arriver ici, j’ai été jeter un œil sur les galeries d’arts premiers de SaintGermain-des-Prés. J’ai vu des pièces d’art inuit incroyables. Je veux que mon travail continue à faire vivre les forces qui animent de telles créations. Je ne veux pas qu’il y ait une rupture entre ces objets et les miens… et surtout je souhaite que l’art soit accessible au plus grand nombre. C’est la raison pour laquelle, lorsque je crée un objet, je pars toujours avec l’ensemble des possibles en tête. Je ne veux pas tenir compte au départ des limitations qui me seront imposées par le processus de fabrication et par les contraintes matérielles. Je pense en artiste. De cette façon, il subsistera toujours de l’artistique dans l’objet final. On vous accole régulièrement le surnom de « Captain Organic ». S’agitil là d’un véritable credo pour vous ? Ce sobriquet me vient d’un architecte très célèbre de Los Angeles… dont je tairai le nom. Je ne me suis pas senti vexé car cela répond à une vraie préoccupation chez moi.

131 130 Muum_FR.indd 131

28/10/13 18:40


CHAMPAGNE

Je me calque sur le modèle des plantes qui atteignent une invraisemblable perfection formelle avec la plus grande économie de moyens possible. J’aime également m’inscrire dans toute cette veine d’artistes et de créateurs qui ont développé des formes organiques, d’Henry Moore à Anish Kapoor. Je me sens également l’héritier de Luigi Colani, le père allemand du bio-design dont les réalisations sont d’une incroyable sensibilité. Ces formes-là ont pour moi une valeur incroyable. Et pas que pour moi, quand je regarde aujourd’hui le prix d’une chaise signée par Carlo Mollino. Il y a tellement d’intuition et d’intelligence dans ce travail-là… Je veux prétendre au titre de champion du design organique. Vous sentez-vous appartenir à une sorte d’école britannique du design ? Est-ce que votre travail s’inscrit dans la foulée de Tom Dixon ou de Jasper Morrison ? Jasper Morrison sort comme moi du Royal College of Art de Londres. Tom Dixon est quant à lui un autodidacte. Tous deux sont mes amis mais je ne me sens pas proche d’eux en matière de création. A dire vrai, je me sens plus proche d’une école de sculpture britannique que d’un quelconque

© Julio Piatti

Avant toute chose, c’est le geste du sabrage qui a inspiré le designer britannique.

groupement de design en GrandeBretagne. De plus, je n’ai pas l’impression d’être vraiment reconnu dans mon pays. Vous vous en êtes parfois pris à « l’arrogance de la finance de la City », opposant spéculation et production ? Partagez-vous toujours ce point de vue ? Je suis plus mitigé qu’auparavant sur le sujet. L’argent est nécessaire à la production. Il reste qu’en Grande-Bretagne, il manque de nouveaux Médicis ou Sforza, la création a besoin de mécènes visionnaires. J’ai l’impression que les richesses fabuleuses qui se créent en Bourse ne redescendent pas. Le monde a besoin d’un certain type de désintéressement. Je regrette qu’une partie de l’argent qui intègre le circuit de l’art contemporain ne soit investi que pour, une fois de plus, spéculer. C’est une machine infernale qui empêche le développement et l’ouverture de nouveaux horizons. Il faudra davantage commissionner les créateurs plutôt que d’acheter leurs œuvres une fois qu’elles ont pris de la valeur. L’argent manque singulièrement d’audace. Votre approche du design est souvent qualifiée de délicate, de féminine, cela ne vous a-t-il pas posé problème quand

il s’est agi de dessiner un objet aussi masculin et tranchant qu’un sabre ? Non, pas du tout. Je me suis moins attaché à l’objet qu’à la gestuelle que j’ai voulu « sensualiser », rendre contemporaine. La forme d’une grande fluidité m’est venue très rapidement en observant ce geste imprégné de tradition. J’ai attaché beaucoup d’importance au matériau, de l’acier inoxydable, qui renvoie aux valeurs de longévité de la maison G.H. Mumm. Je suis également très fier d’avoir conçu un objet qui convient aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers… regardez autour de vous, il n’y a pas tant de produits qui atteignent ce degré de perfection. Une des difficultés majeures a consisté à trouver la juste épaisseur du côté tranchant afin que le geste devienne évident pour tous. Il fallait trouver un équilibre incroyablement subtil entre un bord trop poli et un bord trop aiguisé. On n’imagine pas ce que ce simple élément peut engendrer comme recherche. Je le dis sans forfanterie, dans ce sabre, il y a tout ce que je suis capable de faire. Signé par Ross Lovegrove, le Deluxe Case by G.H. Mumm ne sera disponible que dans un point de vente exclusif : Rob The Gourmets’ Market - Boulevard de la Woluwe 28 à 1150 Woluwe-Saint-Pierre. Seuls 12 exemplaires seront en vente au prix de 950 euros. .

132 130 Muum_FR.indd 132

28/10/13 18:40


Bienvenue dans votre club Un club pour faire du sport. Un club pour se détendre. Un club pour rencontrer des amis. Un club pour s’amuser.

Contactez-nous au 02 508 08 08 afin de découvrir tout ce qu’Aspria a à vous offrir

www.aspria.be Clubs exclusifs dédiés à la culture, au business, au sport et au bien-être

test pubs.indd 1 AB1369-YourClub_248x309_Gentleman.indd 1

17/09/13 15:49 12:22 16/09/13


CHAMPAGNE

Krug Maison de Champagne avec un niveau d’excellence rarissime, Krug clame haut et fort son parti pris d’anticonformisme. Rencontre avec le pilier de cette stratégie de la rupture : Olivier Krug, 6e génération de la famille. Michel Verlinden

C

e n’est pas sans une gourmandise dans la voix que certains amateurs de champagne susurrent le nom de la rue Cocquebert. C’est là, à Reims, que se situe le siège de la vénérable Maison Krug. En cette fin de mois de septembre, il ne faut pas être médium pour ressentir une nette vibration emplir l’air cristallin. La tension est palpable à quelques jours seulement ou, allez savoir, quelques heures des vendanges. Preuve de cette agitation, la cour est peuplée d’une armée de petits soldats de bois rondouillards, des fûts de 205 litres nommés « pièces champenoises », que l’on abreuve copieusement. Passé les multiples jets d’eau, c’est franchement intimidé que l’on pousse la porte du salon dans lequel attend Olivier Krug. Conscient de l’aura de ses champagnes, le Directeur Maison détend l’atmosphère en comparant l’incroyable précision de ses vins à… une ratatouille. « Attention, pas n’importe quelle ratatouille, une ratatouille qui respecte les règles de l’art. Il faut prendre le temps de cuisiner un à un les différents ingrédients et, au final, ceux-ci seront détectables au sein de la préparation, le côté sucré de la tomate, le fondant de l’aubergine, le croquant de l’oignon, avouez que cela n’a rien à voir avec une ratatouille toute faite et réchauffée au micro-ondes », détaille l’intéressé que l’on pressent fine fourchette. Volubile, l’homme enchaîne les anecdotes,

Une profession de foi

évoquant la stupeur d’une journaliste allemande à laquelle il avait répondu « oui et après je file me coucher » à la question « buvez-vous du champagne au petit-déjeuner », suggérant par là une vie de bâton de chaise. Plus loin, l’homme n’hésite pas à tutoyer son interlocuteur, preuve de sa totale décontraction. Pour peu, on lui taperait sur l’épaule et on en oublierait qu’Olivier Krug n’a rien d’un fils prodigue. Sous des dehors joviaux, il est d’une rigueur à la hauteur de la réputation de ses champagnes. Comme en témoigne le destin du Clos du Mesnil 1999. Les 12.000 bouteilles de ce Blanc de Blancs n’ont jamais été commercialisées. En cause, un veto sans appel du descendant de Joseph Krug. « Pas assez complexe, un peu trop lâche » (1), a-t-il déclaré à la Revue des Vins de France. Résultat des courses ? Toutes les bouteilles en question ont été rejoindre la bibliothèque des vins de réserve. Quand on sait que vendues sous la prestigieuse appellation « Clos du Mesnil » leur prix aurait titillé les 600 euros l’unité, on comprend que sous le gant de velours se cache une main de fer. C’est qu’Olivier Krug a intégré à la façon d’un mantra l’une des recommandationsclés que son aïeul Joseph a consigné dans ses carnets qui constituent la mémoire de la marque : « On a pu obtenir d’apparence de bonnes cuvées en employant des éléments et des crus moyens ou même médiocres ; mais ce sont des exceptions sur lesquelles il ne faut jamais compter, ou on risque de manquer son opération ou perdre sa réputation ». Dont acte.

Toute première fois S’il est aussi pointilleux, c’est qu’Olivier Krug se sent une responsabilité. « Si vous saviez le nombre de personnes qui viennent me parler de leur rencontre avec nos champagnes… tout le monde s’en souvient, c’est toujours l’histoire d’un moment fort. Pas forcément le moment fort que vous croyez. Vous imaginez des connaisseurs

1 en cravate dégustant une cuvée millésimée au-dessus d’une pince de homard ? Faux, il y a plus de flacons qui sont ouverts à même une nappe de pique-nique que sur fond de table gastronomique », explique le charismatique patron. Centre de toutes les attentions, le « Krug Lover » est l’une des pierres angulaires de la Maison. Le dernier présent à son attention ? Le Krug ID, un numéro de code imprimé sur la bouteille qui permet à l’amateur de remonter l’histoire du flacon. Ainsi de la bouteille dégustée lors de l’entretien avec Olivier Krug. En tapant son ID sur le site de la griffe - soit le numéro 411050, dont les trois premiers chiffres révèlent que la bouteille a été dégorgée lors du quatrième trimestre 2011 -, on découvre un texte d’Eric Lebel,

134 134 Krug_FR.indd 134

28/10/13 20:25


xxxx

2

3

1. Olivier Krug, 6e génération d’une Maison d’exception. 2. Krug, le siège de la rue Cocquebert : la cour peuplée d’une armée de petits soldats de bois. 3. Maggie Henriquez, un regard venu de l’extérieur sur une histoire de 170 ans. 4. Krug Grande Cuvée, toute la diversité de la Champagne en un vin. 5. Olivier Krug, homme de terrain.

5

4

le chef de cave, qui détaille ce millésime 2000, comme « le fruit d’une année tumultueuse ». Il précise « Cette bouteille a quitté les caves Krug pour recevoir son bouchon en automne 2011. C’est la dernière étape après plus de 10 ans de vieillissement en cave qui lui ont valu sa finesse et son élégance ». L’occasion pour le passionné de s’offrir un détour de l’autre côté de l’étiquette. Cette mise en valeur de la marque et cette aptitude à communiquer, Krug la doit à l’arrivée de Maggie Henriquez. Habitée par l’histoire de ce champagne d’exception, la CEO livre une surprenante lecture de la Maison. « Joseph Krug, le fondateur, était à n’en pas douter un hédoniste catholique, il a voulu raconter toute la diversité de la

Champagne en un vin, la Grande Cuvée. Il est intéressant de voir qu’à sa suite la famille a opéré un virage vers le protestantisme. Cela a eu pour résultat que l’on s’est conformé aux règles sans les faire varier d’un iota. Le travail sans le plaisir a eu pour conséquence une incroyable constance en matière de qualité. N’empêche, il était important que quelqu’un d’extérieur, comme moi, arrive pour faire connaître à un large public cette expression artistique unique que sont les champagnes Krug. Jusqu’il y a peu, cette Maison de 170 ans d’excellence ne savait pas parler d’elle-même. » www.krug.com (1) RVF, n°557, décembre 2011-janvier 2012.

135 134 Krug_FR.indd 135

28/10/13 20:25


CHAMPAGNE

VEUVE TRADITION CLICQUOT FUTURISTE La rénovation de l’Hôtel du Marc à Reims, l’hôtel particulier Veuve Clicquot, est à l’image de la philosophie de la Maison. Le respect de la tradition n’empêche nullement de se projeter dans le temps présent et dans le futur quand on y séjourne. Un bon goût à l’image de celui de ses vins. La prédominance du Pinot Noir leur confère la structure typique de la Maison, tandis que le Pinot Meunier vient compléter l’arrondi, la note de Chardonnay ajoutant une touche d’élégance. Michel Verlinden

P

reuve de son imagination débordante ancrée dans l’air du temps, Veuve Clicquot propose une énième surprise pour la présentation de son Brut Carte Jaune à l’occasion des fêtes de fin d’année. Inspiré par le mouvement d’une jupe plissée, le Fashionably Clicquot est constitué de deux parties. Une fois l’étui ôté, l’emballage en papier plissé fait office de seau à glace. Idéal pour une consommation nomade en période de fêtes…

1

Ceci dit, à la maison, rien ne vaut un véritable seau à glace comme on en trouve à l’hôtel du Marc fraîchement restauré.

Vins et gastronomie Cet hôtel particulier a été acquis par Madame Clicquot en 1822, et offert en 1840 à Edouard Werlé, son associé, comme marque de bienvenue au sein de la société. C’est ici qu’il construira sa résidence privée achevée en 1846. Depuis, l’Hôtel de Marc incarne cet art de vivre à la française si cher à la Maison champenoise. En 2007, Veuve Clicquot Ponsardin a entamé d’importants travaux de rénovation sous la direction de l’architecte Bruno Moinard : une bibliothèque emplie de souvenirs de voyages, une salle à manger d’un noir théâtral rehaussé d’or, un escalier d’honneur comme aquarellé par les couleurs du raisin, une rampe en bois jaillissant à la manière d’une racine de pied de vigne… Les surprises sont multiples, comme l’illustre la présence, inattendue, de créations originales d’artistes et de designers contemporains comme Mathieu Lehanneur, Pablo Reinoso ou les frères Campana. Et le cœur de l’Hôtel est animé par une salle de dégustation dédiée à la découverte des vins de la Maison et à de nombreuses expériences gastronomiques… Par la combinaison de plusieurs techniques durables, le bâtiment parvient à atteindre une autonomie en énergie de

2 1. Fashionably Clicquot : un conditionnement qui devient seau à glace pour une consommation nomade. 2. La salle à manger tout en noir imaginée par l’architecte Bruno Moinard.

85 % et à réduire son empreinte carbone de 90 %. Le chauffage et la climatisation sont ainsi assurés par géothermie, grâce à une nappe phréatique en sous-sol, alors que la fraîcheur et l’aération de l’Hôtel proviennent d’un puits canadien construit au cœur des caves. Les panneaux solaires du siège de la société, situé à quelques mètres de là, rue du Temple, fournissent l’Hôtel de Marc en électricité et en eau chaude. Veuve Clicquot a beau être une Maison de tradition, sa philosophie est assurément tournée vers le futur.

136 136 veuve Cliquot_FR.indd 136

28/10/13 20:27


test pubs.indd 1

23/10/13 16:25


CHAMPAGNE

Dom Pérignon au-delà du mythe

D

ominant les méandres de la Marne, le petit village de Hautvillers est considéré comme le « berceau du champagne ». L’accroche est facile, une véritable aubaine pour office de promotion du tourisme. Il faut dire que l’aspect paisible du lieu, l’amphithéâtre verdoyant formé par les vignes et la douceur du paysage champenois, invitent à baisser la garde critique. Pour parachever la légende dorée, l’abbaye du bourg abrite une sépulture devant laquelle on ne peut que s’incliner. Ci-gît dom Pérignon. Pas de doute, l’esprit peu soucieux de conformité historique trouve là une matière première de choix à d’inépuisables délires  dont on devine le sous-titre : « dom Pierre Pérignon faisant surgir l’effervescence  ». Avec son goût affirmé pour la précision, la prestigieuse marque ne veut pas de ce genre d’images d’Epinal pseudo-romantiques. Pas question non plus de s’en tenir au caractère laconique de l’épitaphe en latin : « Ci-gît dom Pérignon, pendant quarante-sept ans cellérier dans ce monastère, son administration des affaires familières lui mérita les plus grands éloges. Recommandable par ses vertus et plein d’›amour paternel pour les pauvres, il décéda dans la 77e année de son âge, en 1715. Qu’il repose en paix, Amen. »

Les faits Véronique Foureur, Heritage Manager auprès de la très prisée Maison de Champagne, remet les pendules à l’heure. « Dom Pérignon est arrivé à l’abbaye de Hautvillers en 1668.

La première confusion qui le concerne vient du fait qu’on lie sa fonction, cellérier, avec la pièce où l’on entrepose le vin, le cellier. Cela n’a rien à voir, le moine cellérier est celui qui est préposé à l’intendance du monastère, à l’administration des biens. Toute son action a consisté à remettre l’abbaye en selle après des périodes aussi difficiles que la guerre

Une partie du prestige de la marque Dom Pérignon repose sur la figure du célèbre dom Pierre Pérignon. Pardelà la légende et les amplifications poétiques, que sait-on réellement du moine cellérier dont le savoir-faire fait écho à travers les siècles à celui de Richard Geoffroy, l’actuel chef de cave ? Michel Verlinden

la Champagne est connue pour ses vins tranquilles, surtout les rouges de Bouzy, qui tiennent la dragée haute aux flacons bourguignons, entre autres à la cour des rois de France. Cette perspective de concurrence est cruciale pour appréhender le travail effectué par le moine qui peut être considéré comme l’un des pères de l’œnologie. Véronique Foureur poursuit : « Si l’on voit dom Pierre comme « l’inventeur » de l’effervescence, 1 et Dieu sait qu’il existe une iconographie en ce sens, on se fourvoie complètement… C’est bien grâce à lui que la Champagne prend un virage pétillant au 17e siècle mais le moine n’a pas inventé le processus (*) de la prise de mousse, il l’a en revanche apprivoisé et fait évoluer ». Pour étayer historiquement l’apport de dom Pérignon à l’œnologie moderne, il existe une trace inespérée : un recueil, le Traité de la Culture des Vignes de Champagne, rédigé par frère Pierre, élève et successeur de dom Pérignon à l’abbaye de Hautvillers. « C’est une mine d’or », commente Véronique Foureur.

Perfection de ce monde

de 100 ans et les guerres de religion. Il s’est intéressé au vin en ce sens. Il a compris que c’était une source de revenu. Preuve de sa réussite, avant de rejoindre Saint-Pierre làhaut, il a doublé la superficie du vignoble et a restauré le rayonnement de sa communauté religieuse dont l’effectif a triplé grâce à sa gestion avisée. » Ce retour à la prospérité, c’est la vigne qui le lui a permis. Avant l’arrivée de dom Pérignon,

Ce bel ouvrage enluminé permet de mesurer à quel point ce brillant religieux avait le souci de l’excellence. Dans le contexte de concurrence évoqué plus haut, il a voulu s’imposer en signant des vins cristallins réalisés à partir de raisins noirs. Atypiques mais très rapidement perçus comme exceptionnels - dom Pérignon écrira à l’un de ses clients : « Je vous ai donné 26 bouteilles de vin, le meilleur du monde » -, ces vins vont conquérir la cour de Louis XIV, celle où naît pour la première fois l’idée du luxe, avant de connaître un succès retentissant

138 138 DomPerignon_FR.indd 138

28/10/13 19:11


3

4

xxxx

1. Richard Geoffroy, poète, philosophe, visionnaire et chef de cave Dom Pérignon. 2.Dom Pérignon sur les murs de l’abbaye de Hautvillers : dompter l’effervescence. 3. L’abbaye de Hautvillers, cœur vibrant du champagne. 4.La stèle funéraire du moine dom Pérignon hante la nef de l’abbaye de Hautvillers. (photo M. Kenna) 5. Dom Pérignon Œnothèque, le champagne seamless…  6.Le Traité de la Culture des Vignes de Champagne, une mine d’or pour appréhender dom Pérignon.

5

sous le règne de Louis XV. Son plus grand fait d’armes ? Sans doute d’avoir inventé le concept d’assemblage de raisins venus de terroirs différents. « Il se faisait apporter des raisins des vignes qu’il destinait à composer la première cuvée. Il n’en faisait la dégustation que le lendemain à jeun, après leur avoir fait passer la nuit à l’air sur sa fenêtre, jugeant du goût selon les années. Non seulement il composait les cuvées selon ce goût, mais encore selon la disposition, les années précoces, tardives, froides, pluvieuses, et selon les vignes bien ou médiocrement fournies de feuilles. Tous ces événements lui servaient de règles pour la composition de ses cuvées si distinguées », explique frère Pierre dans son traité. Ce goût de la perfection est aujourd’hui inscrit dans l’ADN de la marque qui a trouvé en son chef de cave, Richard Geoffroy, l’un de ces poètes, philosophes, visionnaires et vinificateurs de génie. On en mesure toute la pertinence avec l’approche Dom Pérignon Œnothèque qui transcende l’idée de millésime - un concept fondateur pour la marque vers celle de plénitude. Au contraire des vins millésimés qui vieillissent en cave après avoir été dégorgés, les vins Œnothèque cheminent dans les couloirs du temps en prise directe

sur les sédiments contenus dans les flacons. Une fantastique ode aux battements du vivant et surtout une expérience de dégustation exclusive qui se traduit par une texture en bouche incroyable. Richard Geoffroy parle de « seamless », « sans couture » en français, pour décrire cette sensation pure, aboutissement d’une quête d’excellence menée sur plusieurs siècles.

2

(*) L’existence d’un vin mousseux, la blanquette de Limoux, est mentionnée dès 1531. Le phénomène est également rapporté en Angleterre en 1662. « Terre de vignes », Charles Frankel, Editions du Seuil, 2011.

6

138 DomPerignon_FR.indd 139

139 28/10/13 19:11


CHAMPAGNE

Moët & Des bulles Chandon et des hommes A force de rendre grâce aux parcelles sur lesquelles fleurissent les vins cristallins de la Champagne, on en oublierait presque les hommes qui en cisèlent l’effervescence. Parmi tant d’autres, trois talents scintillent au fronton du temple Moët & Chandon. Eloge, entre le passé et le présent, du cuisinier, du visionnaire et du chef de cave. Michel Verlinden

A

l’heure de son 270e anniversaire, il n’est pas inutile de revenir sur ces personnalités qui font - et ont fait Moët & Chandon. La célèbre Maison de Champagne a toujours pu compter sur des hommes qui donnent sans compter. Peut-être que le plus discret d’entre eux est Bernard Dance, chef au regard tendre et à la voix douce. A l’heure du food pairing - les accords mets-vins, si l’on préfère -, le travail de cet artisan du goût est crucial. L’époque l’exige : plus que jamais, on demande aux différents breuvages de souligner les contours de l’assiette. Pour épouser ce programme, il fallait un cuisinier avec de la bouteille. Bonne nouvelle, Bernard Dance n’en manque pas. Le jeune apprenti débute en 1972, au restaurant Pic, adresse triplement étoilée. Aux côtés de Jacques Pic - le père d’Anne-Sophie -, il apprend les ficelles du métier ainsi que les arcanes d’une cuisine régionale généreuse, celle du Rhône. Après neuf années de bons et loyaux services, il s’embarque pour d’autres horizons culinaires en devenant le second d’un autre ponte de la cuisine hexagonale, Louis Outhier à qui l’on doit L’Oasis à La Napoule. Il n’en faut pas plus pour que la gastronomie de Dance se frotte aux embruns et prenne le large. En

1983, nouveau changement de cap, il rejoint Georges Blanc à Volnas… comme s’il était écrit que son parcours ne connaîtrait rien d’autre que l’excellence des adresses à trois macarons. Pendant une année entière, Bernard Dance s’ouvre à la Nouvelle Cuisine par le biais d’harmonies éthérées qui ont la légèreté en ligne de mire. C’est là qu’il s’initie au champagne, vin aérien dont il découvre le potentiel gastronomique. « Les bulles sont agitatrices de particules dans le palais, elles excitent les papilles, les rendent sensibles à la moindre nuance. » Cette révélation le mène tout naturellement à entrer en 1984 au service de Moët & Chandon. Vingt-neuf ans plus tard, il est au toujours en poste, officiant également pour un autre label champenois prestigieux, Dom Pérignon, au sein du même groupe. En charge du Trianon et du Château de Saran - les lieux de réception attitrés des deux marques -, Bernard Dance est chargé d’imaginer une cuisine au plus proche de l’effervescence. Il s’en explique : « Les champagnes millésimés sont une bénédiction pour un chef. En perpétuelle évolution, ils requièrent sans cesse de nouvelles harmonies. A priori, aucun mets n’est exclu de leur sphère gustative, on peut même imaginer un lièvre à la royale sur un vieux millésime. Même le chocolat, autrefois tabou, peut se marier au champagne. Pour mettre à jour les meilleures alchimies, je travaille avec l’œnologue avec qui nous décortiquons les notes marquantes d’un flacon. Ma cuisine s’appuie sur cette analyse pointue des arômes et des saveurs. Après, l’imagination est la seule limite, je me souviens d’avoir signé une glace au cigare qui soulignait à merveille les notes fumées d’un vieux flacon. »

Le goût des pionniers Moët & Chandon n’aime rien tant que ces hommes qui innovent. Pour cause, dès les

1

débuts de l’aventure, on trouve une personnalité forte taillée dans le roc de l’avantgarde : Jean-Rémy Moët. C’est en 1792 que le jeune Champenois, lettré, polyglotte et grand voyageur devant l’éternel, reprend la Maison fondée par Claude, son grandpère. Son programme ? Limpide : « partager la magie du champagne avec le monde ». Prétentieux celui qui comptait Napoléon parmi ses amis ? Peut-être, il reste que de son vivant, il était déjà un homme apprécié. « Monsieur Moët ne se montrait jamais dans un salon sans en chasser l’ennui » écrivit l’un de ses contemporains. Il y a également le célèbre hommage de Talleyrand à son sujet : « Mon cher monsieur, vous êtes

140 140 Moet_FR.indd 140

28/10/13 20:30


xxxx

2

3

1. Benoît Gouez. 2. Le Trianon, réplique du célèbre palais de Versailles, commandité par Jean-Rémy Moët afin d’accueillir Napoléon 1er, ami de la famille. 3. Jean-Rémy Moët, esprit brillant de son époque et visionnaire pour l’éternité. 4. Bernard Dance incarne le fabuleux destin de la gastronomie française. 5. Grand Vintage 2000, le coup de maître de Benoît Gouez.

4

5

un prédestiné de l’avenir. Je déclare que, grâce à cette coupe et à son contenu, votre nom moussera plus longtemps et beaucoup mieux que le nôtre ! » Ce nom « qui mousse » est aujourd’hui encore entre de bonnes mains, celles de Benoît Gouez, le jeune chef de cave de la Maison. Cet excellent vinificateur s’est distingué à la faveur de l’inattendu Grand Vintage 2000. Les amateurs se souviennent que celui-ci a été perçu comme le signe d’un renouveau en termes de complexité et de maturité. Cela dit, Benoît Gouez est aussi à l’aise avec l’exercice de la cuvée non millésimée. « Imaginer un Brut Imperial, Rosé Imperial ou Nectar Imperial, ce sont des figures

imposées. Grand Vintage, en revanche, relève des figures libres. D’un côté, on est jugé sur la qualité de l’exécution quant à quelque chose que tout le monde connaît. C’est un travail rationnel. De l’autre, l’objectif est de trouver un consensus auprès de dégustateurs aguerris. Créer cette unanimité n’est pas facile. Pour le faire, je pourrais aller jusqu’à décider à l’encontre de mon propre goût en fonction des réactions du panel des dégustateurs ». Pas de doute, quelle que soit la cuvée, Benoît Gouez a trouvé le chemin qui mène vers cette « magie du champagne », si chère à Jean-Rémy Moët. www.moet.com

141 140 Moet_FR.indd 141

28/10/13 20:30


MODE

Waris Singh Ahluwalia Le Sikh

chic

L’activité première de Waris Singh Ahluwalia reste la conception de bijoux.

L

ors de l’accession au pouvoir de l’actuel président afghan Hamid Karzaï, au début des années 2000, les journaux de mode et les journaux sérieux d’Occident se penchaient pour la première fois sur l’élégance affichée par un homme de cette région de la planète. Depuis quelques années, c’est de l’élégance d’un Indien Sikh élevé aux Etats-Unis depuis l’âge de 5 ans, mais portant toujours la barbe et le turban, que la planète mode a fait sa coqueluche au masculin : Waris Singh Ahluwalia.

Serge Vanmaercke Photos : Christophe Rihet Habillement : Marc 0’Polo

Vous l’avez peut-être vu au cinéma dans des films plutôt confidentiels de Spike Lee, Wes Anderson ou Luca Guadagnino. Ou alors dans Vogue, Vanity Fair ou GQ. Directement reconnaissable à sa barbe et à son turban, Waris Singh Ahluwalia est devenu une icône de l’élégance masculine internationale. Ce touche-àtout, d’abord acteur et concepteur de bijoux, assure cet automne la promotion de la nouvelle collection Marc O’Polo. C’est que l’homme est modèle aussi... Rencontre.

Acteur, l’homme est aussi le créateur des bijoux House of Waris qu’il fait réaliser dans les meilleurs ateliers au monde et qui sont portés par les élégantes de la planète people : Rihanna et Cate Blanchett notamment.

Waris se promenant en skate à New York, ici sur le Queensboro Bridge.

Tout ce qui touche à la qualité de la vie et à la nature humaine intéresse cet homme tranquille et élégant, passionné par des réalisateurs de cinéma d’antan comme Preston Sturges, Frank Capra ou « le grand » Ernst Lubitsch. Il vous parle avec autant de passion de vêtements sur mesure que d’une tasse de thé de qualité. « Le thé, c’est avant tout un plaisir.

142 142 Waris Singh_FR.indd 142

28/10/13 18:46


Le New York de Waris Singh Ahluwalia Jus de fruits frais Melvin’s Juice Box 130 W Houston Street www.misslilysnyc.com Restaurant Minetta Tavern 113 MacDougal Street www.minettatavernny.com Nature The Loeb Boathouse E 72nd Street / Park Drive North www.thecentralparkboathouse.com

L’avis d’un connaisseur : « une bonne tasse de thé vous offre une espèce d’oasis où que vous vous trouviez… ».

Waris peut se passer de beaucoup de choses, mais jamais de son smartphone. Même dans la nature de Central Park.

Il peut engendrer un moment d’inspiration pour réfléchir ou se détendre. Une bonne tasse de thé vous offre une espèce d’oasis où que vous vous trouviez et à n’importe quel moment de la journée. Et pour ce qui est des vêtements, mon style s’impose à moi comme mon travail. Avec la même approche. J’apprends à connaître les meilleurs artisans d’un secteur donné et je m’intéresse à leur travail. Je connais le bottier qui fait mes chaussures. Je connais le tailleur qui fait mes costumes et mes chemises. Je connais les gens qui font mes jeans… Mon consumérisme est tout simplement un peu plus respectueux et plus réfléchi. Je sais bien qu’il m’est impossible de lutter contre la création et la consommation de masse, mais je peux encourager la conception et la fabrication de produits bien faits qui ont certainement leur place à côté des autres. Il faut plus qu’un vêtement pour rendre une personne élégante. Il faut avoir de l’allure et savoir considérer le monde qui vous entoure. La grâce et l’élégance ne sont jamais à vendre. Elles proviennent du plus profond de vous-même. »

sa connaissance de tout ce qui fait la qualité d’un objet, d’un produit ou d’un travail, d’un costume sur mesure aux meilleurs thés Darjeeling. Le plus trendy des Sikhs de la planète est perpétuellement à la recherche de ce qu’il y a de meilleur.

L’amour et l’histoire

Suivre sa nature

Waris Singh Ahluwalia est né à Amritsar au Punjab en 1974 mais cinq ans plus tard, sa famille émigre à Brooklyn. C’est là qu’il nourrira son côté original, qu’il perfectionnera

Waris Singh Ahluwalia sait ce qui lui plaît et là où il veut aller, mais il est aussi ouvert à ce qui lui arrive spontanément. « Je n’ai aucune formation de créateur de bijoux et encore

Il commente très rarement le fruit de son travail. Il laisse à ses bijoux le soin de s’exprimer euxmêmes sur leur nature et leur attrait. « Je les dessine. Ils sont le plus souvent composés d’or et de pierres précieuses – des diamants, des saphirs, des émeraudes ou des rubis. Je les fais monter et sertir par les meilleurs artisans et ils sont vendus dans quelques-unes des bijouteries les plus raffinées du monde. Pour ce qui est de leur description, une femme qui les porte fera ça beaucoup mieux que moi. Je me contente de les dessiner. Dans tout ce que je fais, je suis inspiré par l’amour et par l’histoire sans me préoccuper de définir ces deux termes que je ne prétends d’ailleurs pas comprendre à fond. Ils sont simplement un moyen d’avoir une petite emprise sur ce qui m’échappe depuis toujours… »

Zoo Bronx Zoo 2300 Southern Blvd Bronx www.bronxzoo.com Bar Bemelmans Bar at The Carlyle Hotel 35 E 76th Street www.rosewoodhotels.com

moins d’acteur. Ce sont ces deux disciplines qui m’ont trouvé, dirait-on. Je suis mes instincts et l’expérience me permet de m’améliorer au fur et à mesure. Avant de connaître le succès avec mes bijoux, j’ai passé cinq ans en Inde à travailler avec des artisans six jours sur sept. Ce sont eux qui m’ont tout appris. » Mais après tant d’années passées aux Etats-Unis, Waris Singh Ahluwalia ne se sent-il pas davantage américain qu’indien ? « Comme tous les gens qui habitent à New York, je me sens avant tout newyorkais. Cette ville est mon chez moi, même si je suis constamment en voyage. Je suis né en Inde. Mais je suis né une deuxième fois à New York. Il reste que l’Inde fait partie de mes racines et est présente dans tout ce que je fais. Les valeurs et les principes sikhs de la région où je suis né sont très basiques : vivre une vie honnête, rendre au monde ce qu’il vous offre, une égalité entre les races et les sexes, et trouver force et paix intérieures à travers la méditation. » Un des slogans de Marc O’Polo, la marque pour laquelle Waris Singh Ahluwalia a posé en tant que modèle pour la collection automne/hiver 2013-14 est Follow your Nature… « Pour moi, suivre sa nature signifie suivre son cœur ou ses instincts. C’est comme ça qu’il me plaît de vivre ma vie. Ce sont mes instincts qui me guident. »

143 142 Waris Singh_FR.indd 143

28/10/13 18:47


Héritage

L’esprit

U de l’élégance Le Saut Hermès, à Paris, est l’un des événements les plus exclusifs au sein de l’univers de l’équitation. Gentleman y a rencontré Pierre-Alexis Dumas, le directeur artistique d’Hermès, une marque pour laquelle le cheval occupe une place toute particulière.

144

n visage d’éternel jeune homme greffé sur un corps de dandy. Pierre-Alexis Dumas, né en 1966, actuel directeur artistique d’Hermès représentant la sixième génération de la dynastie à la tête de la marque depuis 1837, parcourt le Grand Palais de Paris dans un complet bleu nuit taillé à la perfection, cravate assortie et chaussures bleu ciel, vérifiant si tout est prêt pour la quatrième édition du Saut Hermès, rendezvous parmi les plus prestigieux du saut

Gioia Carozzi - Photos : Massimo Sestini

144 Hermes_FR.indd 144

24/10/13 08:36


Héritage

Pierre-Alexis Dumas (46 ans), Directeur artistique d’Hermès, lors de la quatrième édition du Saut Hermès, au Grand Palais de Paris.

145 144 Hermes_FR.indd 145

24/10/13 08:36


Héritage

d’obstacles, auquel participent les meilleurs cavaliers du monde. Il a souvent le sourire aux lèvres. En 2012, Hermès a vu son chiffre d’affaires augmenter de 22,6 % (à 3,48 milliards d’euros), et le bénéfice net progresser de 24,6 % (à 740 millions d’euros). Les chiffres de l’année en cours ne sont pas moins éloquents. Gentleman. Le monde du cheval semble très important pour Hermès… Pierre-Alexis Dumas. Pour nous, le client prime tout. A l’époque de mon arrière-arrière-arrière-grand-père Thierry, notre client, c’était le cavalier. Nous fabriquions des brides et des harnais à partir de matériaux nobles. De magnifiques objets qui devaient aussi être fonctionnels : la moindre imperfection aurait mis en danger le cheval ainsi que son cavalier. Et pour fabriquer ce type d’objet, il faut de l’empathie, qu’il s’agisse d’une bride, d’une selle, d’un foulard ou d’un sac. G. Les objets deviennent ainsi des éléments importants de la vie. P-A.D. Les objets modèlent la vie des gens. Comme artisans, il est des questions que nous devons nous poser : que créons-nous ? A quoi cet objet va-t-il servir ? Quel sera son impact sur l’environnement ? Ou sur la personne qui le portera ? Comment pourrait-il changer son mode de pensée ? Mon père disait : « ne crée pas des choses laides, quelqu’un pourrait les acheter. » G. Jean-Louis Dumas, votre père, disait aussi qu’Hermès crée des objets utiles à partir des meilleurs matériaux au monde. P-A.D. Chez Hermès, nous avons la chance de travailler des matériaux nobles. Ce n’est pas chose facile, car ils sont de plus en plus rares. Il est extrêmement difficile de trouver la meilleure soie, le meilleur cuir, le meilleur bois. Cela vaut aussi pour les autres maisons. Beaucoup d’artisans ont fermé boutique ou sont sur le point de le faire. Il faut protéger ces métiers. C’est ce que nous faisons grâce à une croissance verticale, en rachetant les artisans qui, sans cela, risqueraient de disparaître. Mais l’objet doit aussi avoir une âme, qui lui est conférée par la passion des gens qui y tra-

vaillent. Prenons l’exemple de notre foulard. Derrière ce foulard, on trouve 40 personnes, et chacune lui confère son amour, sa passion, sa fierté. Nos objets ont une « présence invisible », mais ils ne prennent vie qu’entre les mains de nos clients. Ce que j’espère, c’est qu’Hermès contribue à rendre les gens heureux. G. Hermès comme source de bonheur ? P-A.D. La Maison peut y contribuer, très modestement. Il serait prétentieux de croire que la marque puisse résoudre les grands problèmes de l’humanité.

sommes onéreux : la différence est subtile, mais c’est ce qui nous distingue. Nous défendons bec et ongles le travail qui sous-tend chacune de nos créations. Certains nous voient comme des producteurs de luxe. Nous sommes des artisans du haut de gamme, de la haute qualité. Et cela a un prix. G. Vous venez de recevoir la Légion d’honneur. Pourquoi pensez-vous la mériter ? P-A.D. Je la vois comme une motivation à toujours faire mieux et comme une reconnaissance pour toute mon équipe.

« Hermès est comme un train en mouvement. C’est un honneur de monter à son bord, mais le train continuera à aller de l’avant, même sans vous »

G. Les objets Hermès sont aussi très chers. Le bonheur doit-il forcément coûter si cher ? P-A.D. Vous me permettrez de réfuter cette remarque. Hermès emploie 10.000 personnes, dont 3.400 artisans. Les clients qui achètent nos produits font vivre ces personnes et leurs familles. Hermès n’a que faire de la vanité. Ce qui l’intéresse, c’est la réalité. G. Il y a aussi ceux qui font des folies en s’achetant l’un de vos sacs, parfois même sans pouvoir se le permettre. P-A.D. Un jour, je me trouvais dans une de nos boutiques, je croise une dame d’une soixantaine d’années qui venait d’acheter un modèle Kelly (6.000 € environ, NDLR). Je lui ai demandé si elle était contente de son achat. Elle m’a répondu que certaines personnes économisaient pendant une vie entière pour s’offrir un voyage à Bali, et qu’elle-même avait rêvé toute sa vie d’un Kelly. Personne n’a le droit de juger ce choix, personne n’a le droit de juger les rêves d’autrui. Nous ne sommes pas cher par principe, nous

Je suis fier d’avoir créé la Fondation d’Entreprise Hermès, qui coordonne le mécénat de la maison. Je défends la tradition, je suis un humaniste. Dans la famille, nous avons conscience de travailler pour quelque chose qui nous dépasse. Hermès est comme un train en mouvement : c’est un honneur de monter à son bord, mais le train continuera à aller de l’avant, même sans vous. G. Vous espérez qu’un jour vos trois enfants monteront à bord du train Hermès ? P-A.D. Non. J’espère surtout qu’ils comprendront quel est leur talent et qu’ils construiront leur vie sur la base de ce talent. Si un jour ce talent devait rencontrer Hermès, alors pourquoi pas ? Mais le plus important, comme ça l’a été pour moi, c’est leur épanouissement intérieur. La vie est un miracle, et il nous appartient de nous en souvenir chaque jour. Nous avons le devoir moral de cultiver notre talent. Le temps dont nous disposons est très court. www.hermes.com

146 144 Hermes_FR.indd 146

24/10/13 08:36


Alfredo Piola e Frédéric Chehu

L’Allemand Ludger Beerbaum, vainqueur du Saut Hermès en 2013, sur Chaman. Un des chevaux du Saut Hermès. Une parade lors de l’événement au Grand Palais. La cavalière Laura Kraut sur Belmont. Le Français Hugo Breul, sur Queldam, vainqueur du prix Les Talents Hermès, pour les moins de 25 ans, par équipe avec Alexandre Fontanelle, sur Prime Time de Vagues.

147 144 Hermes_FR.indd 147

24/10/13 08:36


JO

The Art of Fragrance Combining - le mélange des jus - est la véritable clé de voûte de la marque : un concept qui érige le client au centre de sa création olfactive.

Malone

Fragrances gourmandes

Les trois syllabes magiques de son nom représentent une marque déjà mythique qui ne comptera pourtant que 20 printemps l’an prochain. Jo Malone, c’est avant tout une collection d’une vingtaine de « colognes » de composition plutôt simple et toutes combinables pour créer son propre parfum. Parfums de maison, bougies parfumées, crème pour le corps et une collection Intense viennent compléter le précieux assortiment. A Noël on fait la file devant les magasins londoniens de la marque… Serge Vanmaercke

L

a marque Jo Malone se développe aujourd’hui sur l’héritage de sa fondatrice qui a vendu son nom à Estée Lauder en 1999 et qui ne fait plus partie de la Maison depuis 2006. « Son coup de génie, dès le départ, a été de proposer des fragrances compatibles pour permettre aux clients de les porter à part ou en les associant entre elles, explique Chris Wyatt, Head of Education au siège de la Maison. En personnalisant son parfum, la clientèle est ainsi invitée à participer au processus de création de notre marque. Les compositions de tous nos parfums sont très simples, épurées, transparentes… Aucun danger d’en mettre trop dès lors. Nos parfums sont conçus pour ça. » Reçus dans la magnifique townhouse géorgienne de Jo Malone dans le West End londonien, nous avons pu constater

que le goût pour la simplicité sophistiquée se traduit partout ici. Egalement dans le décor de cette maison, décorée par Rose Uniacke, unanimement applaudie dans les cercles de bon goût de la capitale anglaise, pour sa maîtrise de la fusion du minimal et du chaleureux. Installée dans le quartier des antiquaires haut de gamme de Pimlico, l’atelier de Rose Uniacke produit aussi du mobilier et des objets sur mesure et la dame est par ailleurs spécialisée dans la découverte d’antiquités rares du 18e à la moitié du 20e siècle. Tout se tient donc chez Jo Malone. Pas étonnant dès lors que toutes ses fragrances témoignent de cette simplicité sophistiquée, avec la prédominance d’une seule note de tête, une seule note de cœur et une

Lime Basil & Mandarin. Dès le départ, un jus prédestiné à devenir l’une des senteurs phares.

148 148 Malone_FR.indd 148

28/10/13 19:13


PARFUMS

Le flagship store sur Sloane Street à Londres.

seule note de fond. Et ensemble, toutes ces « Tous les jus Jo Malone sont un mélange notes parfument votre peau en synergie. de substances naturelles et synthétiques, Chris Wyatt : « Pour la composition de nos avec comme seul critère la meilleure Colognes, depuis 2009 nous travaillons qualité, souligne Chris Wyatt. La première essentiellement avec Christine Nagel, en fragrance créée par Jo Malone a été Nutmeg collaboration avec notre & Ginger (noix de muscade équipe interne. Christine a et gingembre). Le résultat En personnalisant notamment créé Ambre Soie a inversé toutes les valeurs son parfum, la pour la collection Armani sûres de la parfumerie, tant clientèle est invitée Privé. A l’exception du les ingrédients étaient utilisés à participer au 154, tous les parfums de Jo de manière inattendue : processus de création un mélange d’épices et de Malone sont identifiés par de notre marque. leurs composants essentiels. senteurs boisées surmontées Le 154 est le numéro de la d’un zeste de citron. Un première adresse de Jo Malone sur Walton véritable nouveau parfum voyait ainsi le Street à Chelsea. Ce parfum a été lancé en jour, suivi très vite par ce qui est devenu 2004 pour célébrer le 10e anniversaire de notre déjà légendaire Lime Basil & Mandarin l’ouverture de la boutique en 1994. Il est (citron vert, basilic et mandarine). Dès le essentiellement composé de mandarine, départ, ce jus a été prédestiné à devenir l’une lavande, épices et bois. des senteurs phares de la marque Jo Malone.

Il a d’ailleurs très vite déclenché une vague d’intérêt sans précédent. Aujourd’hui, nous proposons continuellement une vingtaine de fragrances dans notre assortiment, ce qui veut dire qu’on en retire une quand on en propose une nouvelle… Mais la gamme s’est également élargie à des parfums de maison, des bougies, des crèmes pour le corps, des eaux intenses, etc. »

Un peu d’histoire L’histoire de Jo Malone a commencé dans sa cuisine. Jo s’y amusait à mélanger et à associer divers types d’huiles parfumées. Très vite, elle s’est trouvée entourée d’amateurs assidus. Et la cuisine devint une petite entreprise à domicile qui prit son envol très rapidement pour finir par exiger l’ouverture d’une petite boutique en 1994. Le style très anglais de Jo Malone

149 148 Malone_FR.indd 149

28/10/13 19:13


Chris Wyatt, Head of Education au siège de la Maison.

Une des pièces élégantes du siège de Jo Malone, décoré par Rose Uniacke dans le West End londonien.

Debbie Wild, Directrice Parfum & Lifestyle qui fait partie de l’équipe depuis le début.

plut non seulement aux Londoniens mais de la Maison : le Tasting Bar. Toutes les aussi au reste du pays et aux touristes qui boutiques Jo Malone proposent cette l’on popularisé à l’étranger via un bouche expérience sensorielle unique : il s’agit d’un à oreille enthousiaste. Résultat : en 1999, massage des mains et des avant-bras avec une superbe boutique ouvrait déjà ses un mélange de fragrances de votre choix. portes sur Sloane Street, l’année où le grand Gentleman a eu la chance de goûter au groupe cosmétique Estée Lauder reprendra traitement dans le premier Tasting Bar, qui s’est installé dans la boutique de Sloane la marque. Après de timides débuts, la marque Jo Street en 2003. Malone se vend aujourd’hui de New York Debbie Wild, Directrice Par fum & à Rome en passant par Lifestyle qui fait partie Londres, Tokyo et Bruxelles. de l’équipe depuis les Les produits Trente-deux pays, au total. débuts de la Maison, nous Jo Malone se lovent Mais la philosophie reste la explique que cette formule dans des boîtes de même, insiste-t-on partout « avait été spécialement couleur crème bordées ici. conçue pour familiariser de noir, autour Dans chacune des senteurs les clients avec le concept desquelles le ruban développées par la marque, de Fragrance Combining gros grain noir on retrouve une même ou l’art de combiner entre est noué à la main. simplicité et ce même côté eux les parfums, les huiles très British. Dans le choix des de bain et les crèmes en ingrédients, Jo Malone London privilégie une composition personnelle ». Tous les les senteurs du quotidien aux fragrances produits de la Maison sont ici impliqués. trop recherchées. Les compositions se Debbie Wild est une passionnée et ne caractérisent par une certaine réserve, se lasse pas de découvrir de nouvelles légèreté et transparence. Et pourtant, la applications des produits de sa Maison : structure de chaque jus reste étonnante et « Un ami très Brtish et très trendy m’a un originale, simple et sophistiquée à la fois. jour conseillé de vaporiser mes serviettes Les clients peuvent de la sorte continuer de table en coton avec le vaporisateur de à créer leur propre parfum à l’infini et sur linge de maison Acqua di Limone juste mesure, en fonction de leur humeur ou des avant l’arrivée des invités. Ce parfum ne circonstances. pénètre pas celui des mets et sa senteur aromatique fraîche procure la sensation Clé de voûte d’une sensuelle soirée estivale aux effluves The Art of Fragrance Combining est la de gin-tonic… Just Wonderful, Dear ! » véritable clé de voûte de la marque : un Les produits Jo Malone ne sont donc pas concept qui érige le client au centre de sa uniquement destinés à la peau des hommes création olfactive. Autre concept typique et des femmes. Avec son concept Scent

Aujourd’hui, la marque se diversifie notamment avec des parfums de maison et des bougies parfumées.

Surround, Jo Malone se base d’ailleurs sur l’idée qu’un parfum d’intérieur doit être aussi attirant qu’un parfum sur votre peau. Cela se traduit par une série de bougies d’intérieur moulées à la main et de qualité supérieure.

Le fond et la forme Particulièrement à l’époque des fêtes, l’art d’emballer (et de déballer) apporte un plaisir additionnel à celui de recevoir ou d’offrir un cadeau. Les produits Jo Malone se lovent ainsi dans des boîtes élégantes de couleur crème bordées de noir, autour desquelles le ruban gros grain noir est noué à la main. Tout compte vraiment dans l’expérience esthétique et sensuelle de la marque. Et pour souligner l’importance qu’elle accorde à l’environnement, à la présentation et à la communication de ses produits, la Maison s’est assurée les services de la styliste Charlotte Stockdale. Fashion Director chez i-D magazine, Stockdale a aussi collaboré avec Vogue, Bazaar et Numéro. Elle a travaillé avec des photographes comme Nick Knight et Mario Testino et a même été consultante pour Karl Lagerfeld ! Pour vous convaincre de son talent, allez donc faire un petit tour chez Jo Malone. Et profitez-en pour vous faire offrir gracieusement une séance au Tasting Bar. En exclusivité chez Senteurs d’Ailleurs à Bruxelles pour la Belgique. Ou alors à Londres. Mais attention aux files si vous optez pour la période de Noël… www.jomalone.com www.senteursdailleurs.com

150 148 Malone_FR.indd 150

28/10/13 19:14


La nouvelle machine Nespresso avec solution lait intégrée pour une mousse de lait délicieusement onctueuse.

www.nespresso.com/umilk

test 10923-BEoct13 pubs.indd 1GentlemanFR Umilk_SP BlackCappuccino 248x309_CB.indd 1

30/09/13 23/09/13 10:55 17:32


MÉDIAS

L’ART dioR hoMMe et RoBeRt pattinson.

le chic la classe

Nan Goldin pour Christian Dior Parfums

152 152 Dior_FR.indd 152

24/10/13 08:37


AU

De tous temps, l’art et le commerce ont fait bon ménage. Nous ne parlons pas ici du commerce de l’art, mais du digne rapport entre les créateurs, les marchands de produits les plus exclusifs et les artistes. Parmi ces derniers, les plus rebelles ne sont pas les moins sollicités. La preuve par Dior Homme.

PARFUM SERGE VANMAERCKE - PHOTOS : NAN GOLDIN & KIM CHAPIRON

D

ES CITATIONS DE JAMES DEAN. Une musique de Led Zeppelin. Un clip de Romain Gavras. Des photos de Nan Goldin. Et un modèle star : Robert Pattinson. Le tout pour renouveler l’image et les connotations autour du jus Dior Homme dont Jude Law véhiculait jusqu’il y a peu, l’image bon chic, bon genre. Là maintenant, avec la nouvelle campagne, on a toujours affaire à un beau gosse en la personne de Robert Pattinson, rendu célèbre par ses rôles dans Harry Potter et surtout dans la série Twilight. Pattinson est un artiste au demeurant bien plus profond et intéressant que ce que les magazines people ne laissent supposer. Puis, il y a des citations de James Dean - Dream as if you’ll live forever - Live as if you’ll die today - qui, convenons-en,

sont loin d’être un summum de subversion. Mais pour le reste, la Maison Dior n’a pas hésité à sortir des sentiers battus. La musique qui accompagne le clip d’abord. Whole Lotta Love : un des morceaux les plus érotiques d’un groupe considéré comme le sommet du heavy metal ou du hard rock de tous les temps : Led Zeppelin. Pas vraiment la mélodie à l’eau de rose qui sied aux parfums les plus inoffensifs, ce morceau culte sorti en 1969. Le ton est donné : Dior Homme est un jus pour hommes au caractère bien trempé et in the mood for love… Ceci dit, malgré les connotations métal, les amateurs de bonne musique ont toujours vu dans les membres de Led Zeppelin, des musiciens sensibles et cultivés. Il est vrai que tel morceau s’inspirait de J.R.R. Tolkien, qu’ils connaissaient aussi

bien la musique classique et folk que la musique celtique et qu’ils sont allés jusqu’à coproduire le premier film des Monty Python, Holy Grail.

A bas l’éternel gagnant Le film ensuite, réalisé par Romain Gavras, l’auteur du clip ultra-violent et ultra-réaliste Stress du groupe électro français Justice, qui en 2008, dénonçait en la montrant, la violence des villes. Dans les clips et les films que Romain Gavras a réalisés depuis, la violence et la hargne continuent souvent à jouer un rôle déterminant. C’est notamment le cas dans le clip No Church in the Wild de Jay Z et Kanye West (2012). Mais Romain Gavras est aussi le fils du cinéaste français d’origine grecque Costa-Gavras, surtout

153 152 Dior_FR.indd 153

24/10/13 08:37


MÉDIAS réputé pour ses films politiquement engagés dans la deuxième moitié du 20e siècle, et dont les plus célèbres restent Z en1969, L’Aveu en 1970 et Missing en 1982. « Clips vidéos événements, ton sulfureux, stigmatisation de l’hyper-violence et paraboles dérangeantes : Romain Gavras a su, en un temps record, marquer les esprits en secouant le paysage du clip musical jusqu’à créer d’intenses polémiques », souligne-t-on chez Dior. « Aujourd’hui, Romain Gavras s’empare de l’homme Dior en invoquant Dylan Thomas, Antonioni ou James Dean. La révolte, toujours, mais aussi l’ivresse d’une liberté teintée d’humour et de beats sauvages… L’Homme que nous montrons dans le film est léger, détendu, quelle que soit la situation. Nous voulions nous débarrasser du stéréotype de l’éternel gagnant, riche et arrogant. »

A contre-courant Cet homme, c’est donc Robert Pattinson, un acteur aussi séduisant que complexe. Le physique, évident d’attraction, est à la hauteur de son talent. Il assume une présence magnétique et une cinégénie frappante grâce à la fulgurance d’un regard limpide et oblique. Robert Pattinson est de ces acteurs rares qui, sans effort ni posture, projettent aujourd’hui une image déterminée, située au croisement d’une séduction ténébreuse, d’une volonté d’authenticité et d’un désir d’intensité. Filmé par Romain Gavras, il devient un homme Dior à contre-courant des idées reçues. Comme Marlon Brando, James Dean, Paul Newman ou Montgomery Clift, il incarne une certaine idée de la masculinité. Une virilité où la vulnérabilité fait leur différence, la sensibilité leur force. Il semble hériter de tous ceux qui ont roulé vite, aimé fort et vécu libres. Pattinson est né à Londres en 1986. En 2001, il monte sur les planches avec la Barnes Theater Company et en 2004 il obtient son premier rôle filmé dans le téléfilm Ring of the Nibelungs, avant d’être révélé au grand public un an plus tard dans Harry Potter and the Goblet of Fire. La consécration vient en 2008 avec le premier volet de la saga Twilight. Suivent Remember Me d’Allen Coulter et Water for Elephants de Francis Lawrence et en 2012, le dernier volet de la saga Twilight. Depuis, en 2012, il a tourné Cosmopolis de David Cronenberg, il vient d’achever le tournage en Australie de The Rover de David Michod avec Guy Pearce, et il doit rejoindre David

Cronenberg pour son prochain film, Maps to The Stars. Il enchaînera ensuite avec Hold on to Me de James Marsh aux côtés de Carey Mulligan…

Face à face Mais outre le film, la campagne Dior Homme est aussi constituée d’une série de photos de Nan Mille vies en une Goldin. Regarder les aux sons de Whole Lotta Love photographies de de Led Zeppelin dans Nan Goldin, c’est le clip de Romain Gavras contempler ceux qui dont le making off a été disparaître, capter s’aiment et pleurer photographié l’instant présent ceux qui meurent trop par Kim Chapiron. comme une nécessité tôt. On a beaucoup vitale, les images de commenté son travail Nan Goldin sont le miroir unique, la frontalité d’une de son âme. sexualité crue, de la drogue et Il y a tellement de peau dans de l’amitié. Chez elle, beauté ne ses images charnelles que les parfums se rime pas forcément avec joli. Le choix radical par Dior de cette artiste pour photographier devaient de l’inspirer. Elle a suivi un homme la campagne de son jus masculin Dior et son sillage, captant sa force évocatrice, Homme a donc surpris bien que Nan Goldin capturant son charme. Un rebelle à la n’en soit pas à sa première collaboration séduction sauvage. D’un œil authentique et avec la Maison. Il y a quelques années, elle fulgurant, elle a su traduire son trouble et sa a notamment photographié les coulisses du sensualité avec une liberté rare. Nul besoin premier défilé de notre compatriote Kris de mise en scène, les images reflètent la Van Assche qui dessine la ligne de prêt-à- grâce de deux jours passés côte à côte. porter masculin pour le géant de l’avenue Montaigne. Pour un parfum… Le héros de Twilight et la photographe des Tout cela, pour un parfum… Et même pas marginaux ne s’étaient jamais rencontrés un nouveau parfum. Un parfum existant avant ce projet orchestré par Dior. Mais dont Dior voulait simplement rafraîchir les l’alchimie a fonctionné : « Je n’ai pas vu ses connotations sans en changer la formule. films de vampire parce que ce n’est pas mon Plus qu’un parfum, Dior Homme est devenu genre, raconte Nan Goldin de son timbre une sorte d’identité chez ceux qui le portent. rauque. Ce qui m’intéresse chez lui, c’est sa Aujourd’hui, de nouvelles images l’incarnent, personne. Robert est un garçon adorable, libres et sauvages. Sexy et déterminées. si doux, et qui aime jouer de la guitare. » Dior Homme a souvent choqué ceux et The Ballad of Sexual Dependency est une celles qu’il a séduits. Son côté floral mais viril œuvre majeure qui a fait connaître Nan Goldin a d’abord rallié ceux qui cherchaient la aux yeux des amateurs de photographie singularité. contemporaine. C’est l’expo qui a révélé Un Iris au masculin. Autant dire le choc des son regard sans concessions, compassionnel contraires. Un Iris un peu animal, qui dévoile et intuitif sur le New York qui l’entourait aujourd’hui une facette sensuelle, sexy. Avec alors, des années 1970, éprises de rock et de lui, le Cuir et les Bois réinventent les accords liberté, jusqu’aux années 1990 et les ravages virils. L’Ambre et les Epices interpellent sans du sida. Centrées sur elle-même, sur son envahir. C’est là que réside son secret. entourage intime et familial, les images de Dior Homme se décline aussi en trois cette « ballade » mythique sont aujourd’hui versions complices : Dior Homme Intense, les pierres de touche de l’imaginaire Dior Homme Sport et Dior Homme Cologne. visuel contemporain. Une plongée dure et Il n’y a pas à dire, après Eau Sauvage, les émouvante dans le lit d’amours impossibles. parfums Christian Dior ont inventé avec Dior Un hommage vibrant à ceux qui ont choisi Homme un classique masculin aussi puissant de vivre jeune, vite et fort. Fixer ce qui va que le premier.

154 152 Dior_FR.indd 154

24/10/13 08:38


1 réussite commerciale 1 fils qui veut avoir son mot à dire 1 associé qui ne veut rien entendre 1 banquier privé à qui parler

Concilier vos affaires professionnelles et privées, c’est la spécialité de votre Private Banker CBC. Formé au sein d’une banque qui cultive l’esprit d’entreprise, il vous offre une écoute attentive et personnalisée. Ses conseils sur mesure et son expérience vous donneront l’assurance d’une vision globale sur la gestion et la transmission de votre patrimoine. Private Banker CBC Centres de Banque Privée : Bruxelles - Charleroi Genval - Liège - Mons - Namur – Tournai

cbc.be/banqueprivee

test pubs.indd 1 (309x248)GentlemanFR.indd 1

13/09/13 14:22 10:28 29/04/13


PORTFOLIO

Gstaad

« Come up, slow down » Après avoir été photographe professionnel dans le milieu de la mode et de la publicité, Ferdinand de Lesseps se consacre aujourd’hui aux thèmes qui le passionnent. Il aime ainsi mettre en scène des personnages ou des natures mortes, à la manière d’un peintre qui maîtrise et sculpte son sujet avec la lumière. Les photos sont extraites de son livre GSTAAD, village bien connu des Alpes suisses qui fait partie intégrante de son histoire familiale et qu’il affectionne donc tout particulièrement. On y retrouve des éléments caractéristiques d’expositions antérieures comme le graphisme, le contraste et le contre-jour.

156 Portofolio GSTAAD_FR.indd 156

28/10/13 18:51


157 156 Portofolio GSTAAD_FR.indd 157

28/10/13 18:51


GSTA PORTFOLIO

156 Portofolio GSTAAD_FR.indd 158

28/10/13 18:52


TAAD 159 156 Portofolio GSTAAD_FR.indd 159

28/10/13 18:52


PORTFOLIO

160 156 Portofolio GSTAAD_FR.indd 160

28/10/13 18:52


Degand Tailleur - Degand Sport & Business - Degand Shoes Avenue Louise 415 - 419, 1050 Brussels Tel: +32 2 649 00 73 - Fax: +32 2 640 03 06 Email: degand@degand.be - www.degand.be

test pubs.indd 1

Fournisseur BrevetĂŠ de la Cour de Belgique

17/10/13 22:32


Ethique & esthétique patrimoine

Yuriy Chichkov

Bruno Pavlovsky, Président du département Mode de Chanel. Depuis 1997, il a regroupé les rachats d’entreprises artisanales de luxe au sein de la société Paraffection. Un choix prémonitoire puisque le luxe artisanal est aujourd’hui très à la mode.

162

162

162 Chanel_FR.indd 162

24/10/13 08:40


L’artisanat au service

Style du

Nouvelles collections, nouveaux marchés. Mais une constante : la maîtrise du savoir-faire artisanal.Voilà ce qui conduit Chanel à racheter des ateliers en voie de disparition. Bruno Pavlovsky, Président des Activités Mode de Chanel, explique. Tommaso Palazzi - Photos : Benoît Peverelli

h

uit collections par an, soit 3.000 km pour une broderie ou une une toutes les six semaines. passementerie... » C’est ainsi que depuis « Chaque collection Chanel doit 1997, anticipant l’engouement pour être réalisée dans un temps record le luxe artisanal, Chanel regroupe ces selon les mêmes critères de qualité, petites Maisons rachetées, au sein de la pour être proposée au même moment société joliment nommée Paraffection. dans nos 185 boutiques à travers le Depuis 2002, Karl Lagerfeld consacre monde  », explique Bruno Pavlovsky. chaque année un défilé à ces métiers Coco Chanel répétait souvent : « Mes vestes d’art. Celui qui a dernièrement eu lieu sont jolies à l’extérieur à Edimbourg, dans les comme à l’intérieur ». C’est ruines d’un château « Nous faisons toujours vrai aujourd’hui, jadis habité par Marie appel à la plupart car les détails faits main sont Stuart, marquait l’arrides fournisseurs en tout point identiques à vée de la dixième ensélectionnés par ceux d’il y a 50 ou 70 ans. treprise artisanale : la Mademoiselle. » Pourtant, les pièces phares manufacture de tricot et de tweed écossais de la marque ont plusieurs fois été remises au goût du jour par Karl Barrie, fondée en 1870. Lagerfeld, à la barre de la création depuis « Ces ateliers sont essentiels pour notre 1983. « Nous faisons encore appel à la créativité. Même rachetés par Chanel, ils plupart des fournisseurs sélectionnés par restent libres de collaborer avec d’autres Mademoiselle Chanel, souligne Pavlovsky. marques. C’est d’ailleurs un atout puisque Et quand, à cause des aléas du marché, cela leur permet de relever des défis certains étaient en difficultés, nous les créatifs différents et de préserver leur avons rachetés afin de préserver leur patrimoine », explique Bruno Pavlovsky. savoir-faire. Nous ne pouvons pas nous Ce diplômé de Harvard qui a fait ses permettre la faillite de nos artisans premières armes dans la société de conseil et de devoir ainsi parcourir 2.000 à Deloitte, est arrivé chez Chanel il y a 23 ans.

Les 10 magnifiques Chanel n’est pas une holding multimarques, comme LVMH ou Kering (le nouveau nom de PPR). Elle n’est pas cotée en bourse et appartient depuis des générations à la famille suisse Wertheimer entrée dans la société en même temps que Coco Chanel en 1924. Depuis 1984, elle a décidé de racheter plusieurs manufactures emblématiques de l’artisanat de luxe en les laissant libres de collaborer avec d’autres grandes marques de luxe. Depuis 1997, ces manufactures sont regroupées au sein de Paraffection.

Desrues Michel - chapeaux (fondée en 1936, et rachetée en 1996) Lemarié - plumes et fleurs (fondée en 1880, et rachetée en 1996) Lesage - broderies (fondée en 1878, et rachetée en 2002) Massaro - chaussures (fondée en 1947, et rachetée en 2002) Goossens - orfèvrerie (fondée en 1950, et rachetée en 2005) Guillet - fleurs de soie (fondée en 1869, et rachetée en 2006) Montex - broderies (fondée en 1939, et rachetée en 2011) Causse - gants (fondée en 1892, et rachetée en 2012) Barrie - tricots et tweed - boutons et bijoux (fondée en 1929, et rachetée en 1984)

(fondée en 1870, et rachetée en 2012)

163 162 Chanel_FR.indd 163

24/10/13 08:40


patrimoine

Le souci du détail est toujours aujourd’hui l’une des clés du succès de la marque.

Desrues

Dans cet atelier à Plailly, qui donne sur les campagnes de l’Oise, quelque 200 artisans fabriquent des boutons, des chaînes, des émaux, des dorures, des ornements et des bijoux. Georges Desrues décide de se mettre à son compte en 1929 et travaille d’emblée pour des monstres sacrés tels que Lanvin, puis Dior et Saint Laurent. En 1965, il rencontre Chanel, à qui il vendra son entreprise en 1984 par crainte de la voir disparaître après sa mort (en 1992). Outre Chanel, parmi ses clients actuels figurent Louis Vuitton et bien d’autres.

Il a su gravir les échelons jusqu’au poste de manager appuyant la créativité visionnaire de Karl Lagerfeld. Leurs bureaux sont proches du QG de la marque, rue Cambon à Paris. « Lorsque j’ai intégré l’entreprise, elle possédait une cinquantaine de boutiques. Aujourd’hui,

ce nombre a plus que triplé. Nous en ouvrons environ dix par an. » Chanel est très présent sur le Web grâce à ses blogs, sa chaîne YouTube, son compte Twitter et sa page Facebook qui compte plus de 7 millions de fans. Chanel ne vend pourtant pas en ligne

pour préserver l’expérience dans les boutiques, vecteurs d’un véritable imaginaire sensoriel. Bruno Pavlovsky est marié et a quatre enfants. « Je tente d’encourager mes enfants à suivre leurs passions en les laissant libres de rêver sans les forcer. Ma

Lesage Dans les archives de Lesage, plus de 60.000 échantillons racontent 120 ans d’histoire. Albert Lesage, le fondateur, a repris la maison de broderie Michonnet qui avait travaillé pour Napoléon III, Worth, Paquin et Vionnet. Il collabore avec Schiaparelli avec qui il travaille sur la base des esquisses de Jean Cocteau. Pour Vionnet, il invente la coupe en biais et la technique de l’ombré. Depuis 1947, son fils François collabore avec Dior, Balenciaga, Givenchy et depuis les années 1980, avec Lagerfeld et Calvin Klein. Dans chaque recoin de l’atelier, on trouve des cristaux, des brillants, des paillettes, des fils de soie de mille couleurs, qui donnent vie à des motifs surprenants.

164 162 Chanel_FR.indd 164

24/10/13 08:40


m.nicolas-feuillatte.com quadri sur-impr

test pubs.indd 1

23/10/13 14:17


patrimoine

Desrues

166 162 Chanel_FR.indd 166

Lesage 24/10/13 08:40


Ethique & esthétique

Montex

Lemarié

167

162 Chanel_FR.indd 167

24/10/13 08:40


patrimoine

Comme le raisin pour un vin, la créativité est la matière première de la mode.

Montex

Fondé en 1939, l’atelier emploie aujourd’hui une trentaine de brodeuses et une cinquantaine pendant les défilés. Le travail des brodeuses commence toujours par un dessin reproduit sur un papier calque. Le contour est ensuite poinçonné et passé au blanc d’Espagne avant la réalisation sur tissu. Le crochet est l’une des spécialités de l’atelier. Outre Chanel qui l’a racheté en 2011, l’atelier collabore avec Dior, Valentino, Givenchy, Yves Saint Laurent, Louis Vuitton et Céline.

mission, ma fonction, c’est de créer du rêve. Y croire et tenter de le réaliser, en aidant aussi les autres à réaliser les leurs, c’est selon moi la marque distinctive du gentleman moderne. » Selon Pavlovsky, la gestion de la créativité est l’élément

qui différencie le management d’une société de luxe par rapport aux autres entreprises. « La créativité n’est pas une constante : elle change d’une saison à l’autre  », précise-t-il. «  Le rôle de nos managers consiste à faire en sorte que

la croissance soit constante, malgré les hauts et les bas. Mais le génie de Karl Lagerfeld simplifie pas mal de choses... », plaisante-t-il. www.chanel.com

Lemarié

En 1900, Paris comptait plus de 300 manufactures de plumes, indispensables à la décoration des chapeaux. En 1960, elles n’étaient plus que 50. Aujourd’hui, Lemarié est pratiquement la seule. Fondé en 1880, ce plumassier a été propulsé dans l’univers de la haute couture grâce à une collaboration avec les plus grands. Pour Karl Lagerfeld, Monsieur Lemarié est « le seigneur des camélias », une fleur devenue l’icône de Chanel qui a été déclinée de mille façons : du tweed à la fourrure en passant par la soie, l’autruche et la perle. Il en a livré plus de 50.000 à Chanel. Parmi ses clients : Chanel, Dior, Lacroix, Givenchy, mais aussi Valentino, Dolce & Gabbana et Armani. Tout est fabriqué dans la Rue du Faubourg Saint-Denis, au centre de Paris.

168 162 Chanel_FR.indd 168

24/10/13 08:40


We A l l N e e d M o r e G r e e n

TM

RESTAURANT - EVENTS - CATERING NEW YORK 10E. 60th ST, New York New York 10022 +1 646 237 8977 www.rougetomatenyc.com

test pubs.indd 1

BRUXELLES Av Louise, 190 -1050 Bruxelles Louiza laan, 190 -1050 Brussel +32 2 647 70 44 www.rougetomate.be

10/09/13 12:19


PUBLICITÉ

Viña Los Vascos, Chili

UNE MONTAGNE AU CHILI Viña Los Vascos, l’Esprit Lafite au Chili.

Il y a 20 ans, les Domaines les Barons de Rothschild (Lafite) choisissaient le vignoble de Los Vascos dans la vallée de Colchagua pour concrétiser leur ambition pionnière au Chili. Ce fut le début d’une formidable aventure à la fois humaine et viticole pour donner naissance à de grands vins.

l’origine espagnole des premiers propriétaires). Ce vignoble réunissait une série d’atouts exceptionnels : une bonne exposition, des ressources en eau, des sols arides et un climat tempéré en raison de la proximité de l’océan... tout cela offrait des conditions particulièrement favorables à la production de grands vins. »

Rencontre exclusive avec le Baron Eric de Rothschild. Pourquoi avoir choisi le Chili et Los Vascos pour votre première expérience hors de Bordeaux, c’était un véritable pari il y a vingt ans ?

Un vin d’exception ne se fait pas en un jour. Pouvez-vous nous expliquer les étapes successives qui vous ont permis d’arriver à ces grands vins ?

« Nous souhaitions étendre notre savoirfaire et notre exper tise à l’étranger. Le Chili était connu comme un pays viticole où l’on pouvait produire des vins de qualité. Par ailleurs, l’absence de phylloxéra dans ce pays a été un facteur impor tant dans notre décision. Une étude approfondie a été menée dans différents vignobles mais nous nous sommes rapidement arrêtés sur Viña Los Vascos (le nom “Los Vascos” signifie en fait “Les Basques” et rappelle

test pubs.indd 2 publi LV Gentleman 497x309_FR.indd 1-2

« Ce fut une sacrée aventure à la fois d’un point de vue humain et viticole. 20 ans de travail ont été nécessaires pour introduire la technologie, former les équipes locales, appréhender les terroirs et les cépages. De lourds investissements et beaucoup de passion nous ont permis d’aboutir à un vignoble qui est aujourd’hui probablement la référence en terme de qualité dans la région. Le vignoble compte aujourd’hui 580 ha au cœur d’une grande propriété où la nature sauvage est soigneusement préservée. »

Baron Eric de Rothschild

10/09/13 12:26


PUBLICITÉ

On associe souvent les vins de Los Vascos à Lafite. Vous devez être fier aujourd’hui ?

Les vins de Los Vascos sont une valeur sûre. Quelles promesses pour l’avenir ?

« Si les vins de Los Vascos rayonnent aujourd’hui dans le monde entier, « Pour l’avenir, disons que l’esprit pionnier perdure. Nous allons accroître c’est sans doute parce que nous nous le vignoble de façon à répondre à la demande et sommes attachés à appliquer les méthodes développer de nouveaux cépages en complément L’ESPRIT LAFITE d’excellence qui sont les nôtres, à Lafite et de nos Cabernets. Los Vascos est aujourd’hui bien dans nos châteaux. Bien-sûr, nous avons pris armé pour poursuivre sa recherche d’excellence SELON LE BARON ERIC le soin de partager nos expériences, notre avec un seul objectif en tête : le plaisir de « L’Esprit Lafite signifie pour moi savoir-faire et de respecter la particularité produire et de partager, génération après que chaque bouteille de Los Vascos de ce terroir. génération, de très grands vins. » est produite dans le respect de Les derniers millésimes de critères d’excellence, de finesse et Le Dix et de Grande Réserve d’élégance qui sied à la tradition ont ainsi atteint une finesse et de notre Grand Vin de Bordeaux, une concentration remarquables. Château Lafite Rothschild. » Tout le plaisir de grands vins accessibles et faciles à boire. »

Baron Eric de Rothschild et Paquita

Les vins de Viña Los Vascos Le Dix

Cabernet Sauvignon

C’est pour commémorer les 10 ans de DBR (Lafite) au Chili que Le Dix a été élaboré pour la première fois. Depuis, cette cuvée ne fait le fruit d’une sélection que les années particulièrement favorables au Cabernet Sauvignon. Elle est issue d’une parcelle nommée “El Fraile” qui regroupe des vignes de plus de 70 ans d’âge.

Ce vin a fait la notoriété du domaine Los Vascos. Son style perdure au fil des millésimes. Il se caractérise par sa structure souple et charnue, la maturité du fruit et sa fraîcheur aromatique.

C’est un vin très complexe, équilibré et élégant, avec des tannins puissants et des arômes de fruits noirs très mûrs auxquels s’ajoutent des notes d’épices, cèdre, laurier et eucalyptus.

Grande Réserve Le Grande Réserve est une référence d’élégance et de finesse pour les vins chiliens. Il est le fruit de méthodes traditionnelles de vinification et d’un assemblage dominé par le Cabernet Sauvignon. Ce vin se caractérise par sa puissance et sa richesse aromatique : cerise noire et cassis (Cabernet), fraise (Malbec), framboise (Syrah) et prune avec quelques notes de feuilles de laurier et de poivre noir (Carmenère). C’est un vin passionnant et harmonieux, délicat et plaisant.

La robe est rouge rubis brillante et le nez superbement fruité avec des arômes de cerise noire, de framboise et de prune et de délicates touches épicées. C’est un vin savoureux et soyeux avec des tanins doux et souples. Un excellent classique.

Chardonnay Le Chardonnay de Los Vascos est complété par une sélection de raisins provenant de la vallée de Casablanca, située plus au nord entre Santiago et Valparaiso. C’est un vin très savoureux et frais en bouche, avec un caractère agréablement fruité et une belle longueur. Le nez est explosif et combine des arômes de melon, de banane et de pamplemousse avec d’autres fruits exotiques.

Sauvignon Blanc Le Sauvignon Blanc de Los Vascos provient de raisins produits dans les régions de Casablanca et Curicó. Ce vin se distingue par la pureté du fruit et une belle vivacité en bouche. Le nez est très expressif avec des arômes de citron, de pamplemousse et de fruits exotiques, qu’accentue le parfum du buis caractéristique du cépage Sauvignon.

www.lafite.com Distributeur Exclusif pour le Belux : www.vascogroup.com - info@vascogroup.com

test pubs.indd 3

10/09/13 12:26 6/09/13 11:28:56


XXXX RENAISSANCE

GILLES LAUMONIER La chance semble sourire à Gilles Laumonier qui s’offre le luxe de traverser sa carrière en travaillant dans des branches pour lesquelles il a une réelle affinité. Ancien président d’Eastpak®, nommé à la tête de Lee® (EMEA) avant ses 40 ans, les résultats qu’il obtient sont autant de preuves que son succès ne doit rien à la chance. Il dirige la marque sans intervention des EtatsUnis. Chez Lee®, pas de logique de globalisation mais une approche territoriale 100% made in Belgium. Patron aux allures « cool », Gilles Laumonier est un passionné et un bûcheur. Il a toutefois appris à se ménager des moments de liberté, loin du travail. C’est en famille, avec ses trois enfants, loin de l’agitation et de la foule qu’il aime s’échapper et se ressourcer. Sa réussite lui permet quelques folies. Rien d’ostentatoire, il déteste cela. Il apprécie le luxe lorsqu’il apporte un réel confort de vie. Il ne collectionne pas les nouveautés mais il apprécie les voyages et avoue quelques faiblesses pour les montres anciennes.

Le réveil de la belle endormie

En 2014, Lee® fêtera ses 125 ans et n’aura pas à rougir de son âge. La marque a retrouvé la route du profit et de la croissance. Une seconde jeunesse qui lui permet de reprendre sa place sur le marché grâce, notamment, à l’ouverture de magasins propres. Tous les éléments du succès semblent réunis pour une fête réussie ! Rencontre avec Gilles Laumonier LAURENCE VERSET

Prendre la tête de Lee®, alors en perte de vitesse, n’était-ce pas dangereux ? C’était un vrai challenge ! Il y avait beaucoup de choses à mettre en place pour réveiller la marque et retrouver la voie de la croissance et du profit. Il a fallu réviser la structure, avoir une vision claire, relancer les produits et le marketing. Le défi était de taille mais le résultat est positif et le mouvement va encore s’accélérer pour les 125 ans de la marque en 2014. Quel était le plus gros défi ? Lee® est la 2° marque historique de denim. Mon challenge personnel était de lui apporter un nouveau souffle tout en respectant la marque pour ce qu’elle est. J’ai veillé à ne pas la dénaturer. Quelle fut votre démarche pour réveiller la marque ? Je me suis penché sur l’histoire de Lee®. J’ai vite constaté que son fondateur s’était toujours différencié de la concurrence par l’innovation. Notre premier axe de croissance fut la femme. Nous avons lancé il y a 5 saisons des collections Stretch Deluxe qui utilisent des tissus de très grande qualité. Ils sont extensibles et surtout indéformables. Cette ligne est conçue pour sublimer les silhouettes. Ensuite nous avons fait exactement le même travail pour l’homme. Parlez-nous de la campagne Move Your Lee® Move Your Lee® résume la nouvelle dynamique de la marque. Un jeans moderne pour les gens d’aujourd’hui. Nous avons un gros programme pour les 125 ans de la marque en 2014. La campagne actuelle en est le teasing. Lee® c’est à présent ... Lee® est synonyme de savoir-faire et de qualité avec une expertise dans l’univers du denim depuis 1889. Nous tenons à réinjecter ce savoir-faire dans nos différentes gammes de produits.

172 172 LEE_FR.indd 172

24/10/13 08:41


test pubs.indd 1

23/10/13 18:26

www.dior.com - Dior OnLine 02/620.00.00


XXXX RÉUSSITE

Ice-Watch n’a pas fini de nous étonner !

En 6 ans à peine, la marque Ice-Watch est devenue une référence sur le marché de l’horlogerie, s’inscrivant parfaitement dans l’évolution de la consommation et le phénomène social du changement. La marque est aujourd’hui présente aux quatre coins du monde, dans plus de 110 pays avec sa gamme riche de plus de 500 références ! Entretien avec Jean-Pierre Lutgen LAURENCE VERSET

JEAN-PIERRE LUTGEN Petit garçon, Jean-Pierre Lutgen ne rêvait pas d’horlogerie. Aujourd’hui il pourrait s’enorgueillir de sa formidable réussite. Mais l’homme reste humble et avoue que son épouse et ses 3 enfants constituent sa plus grande fierté. La réussite n’a que peu de saveur si on ne partage pas son succès ! Pour stopper la course infernale après la trotteuse de sa montre, rien ne vaut Bastogne. Y rentrer le vendredi à 18 heures, c’est sacré ! Son lieu d’exception est un petit étang à l’état sauvage. Il apprécie également les découvertes à faire dans les galeries d’art de la côte belge. L’art contemporain est d’ailleurs pour lui une vraie seconde passion et il admet, en prime, que la politique reste dans ses gènes ... Alors si vous lui demandez comment il envisage son avenir professionnel, il vous répondra mystérieusement « Qui vivra verra ! ».

Ice-Denim et Ice-Vintage s’éloignent des traditionnelles créations colorées Ice-Watch, est-ce une nouvelle tendance ? Ice-Watch entend plus que jamais poursuivre son développement en s’adaptant à l’air du temps et aux nouvelles envies des consommateurs. Nos designers sont à l’affut de nouvelles tendances et de nouveautés techniques afin d’offrir des modèles innovants, étonnants. Le modèle « ICE », épuré, lissé en une pièce du cadran au bracelet, a prouvé notre originalité en termes de technicité et de design. Le jeu des matières, comme le cuir avec la « Ice-Vintage », avec le denim de la « Ice-Denim », ou encore de l’acier pour la « Ice-Style » est pour nous une façon d’innover tout en respectant l’identité de notre marque. Néanmoins, Ice-Watch n’entend en rien s’éloigner des modèles colorés qui ont fait son succès et qui restent aujourd’hui, un best-seller !

Ice-Watch a conclu divers partenariats (lunettes, BMW), avez-vous d’autres collaborations en vue ? Les collaborations avec PANTONE et BMW Motorsport prouvent une fois encore que Ice-Watch est un partenaire solide et crédible. Loin de se limiter à l’horlogerie, la marque distille son identité et ses codes couleurs sur de nouveaux accessoires, tels des Ice-Clock et des lunettes Ice-Watch Eyewear. Et nous travaillons déjà à la concrétisation de nouveaux partenariats pour 2014 ! Des millions d’Ice-Watch vendues dans le monde entier. Aviez-vous réellement planifié un succès aussi phénoménal ? Non pas vraiment, même si nous étions intimement convaincus de la force de notre produit. Nos débuts ont été une période très excitante qui correspondait néanmoins à une énorme prise de risques ! Lors de notre pre-

mier salon à Bâle en 2009, nous avons connu une véritable explosion et les lancements se sont enchainés dans de nombreux marchés sur les 5 continents jusqu’à être aujourd’hui une référence sur le marché. Vous avez fait entrer la Belgique dans le monde de l’horlogerie, en quoi est-ce une fierté ? C’était plus un défi qu’une fierté. J’ai simplement prouvé qu’avec beaucoup de handicaps on pouvait malgré tout pénétrer un marché saturé. Bastogne n’est pas la capitale de la mode, je ne suis pas fils d’horloger, aucune connaissance de la distribution et pas d’assise financière pour lancer le projet… et nous y sommes arrivés. C’est un message positif pour les jeunes ! La montre de vos rêves ? Une montre 100% assemblée à Bastogne !

174 174 IceWatch_FR.indd 174

26/10/13 19:01


BRUGMANN SQUARE RESIDENCE PLACE BRUGMANN, IXELLES

APPARTEMENTS A VENDRE

La Renaissance d’un Immeuble Art Déco Situé sur l’une des places les plus prestigieuses de Bruxelles, cet immeuble, inscrit sur la liste de sauvegarde des « Monuments et Sites », a été soigneusement modernisé et équipé pour créer de magnifiques appartements de style Haussmannien. Le choix de ses finitions luxueuses est le mariage entre le respect de l’architecture d’origine et l’utilisation de matériaux nobles. Les résidents disposent d’un centre de bien-être privé avec piscine intérieure, jacuzzi, sauna, hammam, fitness et de salons privés destinés aux soins esthétiques. Quintessentialy assure sur place le service de conciergerie au quotidien. Concept de vie « exclusif » • Conciergerie et carte de membre Quintessentialy International • Espace bien-être et piscine • Studios et appartements de 1 à 3 chambres, de 66m 2 à 338m 2 • Terrasses orientées Sud/Sud-Ouest • Hauteurs sous-plafonds de 3 à 4m • Parkings souterrains privés • Vente sous régime du droit d’enregistrement de 12,5% (sauf parkings avec 21% de TVA) • Prix sur demande • Appartements disponibles immédiatement

ART DE VIVRE Tél.: +32 (0)2 348 95 90 • Email: mail @ ad-vivre.com • Website: www.ad-vivre.com

test pubs.indd 1

2/10/13 10:23


XXXX PHOTO

EXPLOSION DE PIXELS Pour réaliser leurs photos, Marie et Ghislain commencent par traquer longuement l’animal. Lorsqu’ils ont la chance de le « capturer », ils photographient méthodiquement le paysage qui l’entoure avec la même netteté et la même exposition. Ils utilisent un puissant téléobjectif et une très grande ouverture. Le résultat final est obtenu par l’utilisation simultanée d’une sélection de près de 150 photos qui en composeront une seule. Un travail qui nécessite des heures de sélection et de travail en studio.

NEW YORK & SAINT PAUL Après cinq éditions belges de l’exposition « Not Alone », Marie et Ghislain seront les invités de la Soho Photo Gallery à New York en janvier 2014 et de la Guy Pieters Gallery à Saint Paul de Vence en mars 2014. Si certaines œuvres sont déjà connues, d’autres n’ont encore jamais été accrochées. Le couple continue en effet ses voyages photographiques à travers l’Europe à la recherche du cliché d’exception.

Paparazzi de la nature Photographes pour Getty Images depuis plus de 25 ans, Marie et Ghislain David de Lossy inscrivent également la photographie dans une démarche artistique unique en son genre. Pour ce faire, ils ont choisi de capturer la nature à l’état brut et sauvage, armés comme de véritables paparazzi. Leur art s’expose à présent en grandes dimensions et en milliards de pixels. Rencontre. LAURENCE VERSET

Vous êtes revenus à vos premières amours : la photographie d’oiseaux ... C’est vrai. Nous la pratiquions déjà à deux dans les années ’70. Nous voulions inscrire ce travail dans une véritable démarche artistique. Nous avions envie d’ouvrir une nouvelle porte, de photographier la nature autrement. Cet art est pour nous une passion mais également un cheminement, un challenge. Vos photos ne sont pas de simples photos d’animaux, elles ont une histoire. C’est un pisteur qui nous conduit dans nos affuts. Il connaît notre travail et comprend ce que nous recherchons. Le plus souvent, nous sommes séparés pour multiplier nos chances de réussir la photo rêvée. Nous restons cachés pendant des heures sans savoir si nous serons récompensés. En Finlande, nous ne pouvions pas sortir de nos affuts ni nous chauffer. Surtout ne pas déranger la nature, être invisibles. Nous devions attendre le retour de notre pisteur pour être libérés. Mais l’affut n’est pas une souffrance,

c’est un moment d’exception. Une expérience apaisante et presque mystique. Où prenez-vous vos photos ? Jusqu’à présent nous avons travaillé en Europe : Finlande, Catalogne, Islande. Notre travail est possible grâce aux pisteurs ou aux locaux qui connaissent des endroits magnifiques, retirés du monde et où nous pourrons traquer l’animal dans le plus grand respect de la nature. Comment définiriez-vous l’art de vivre ? Notre art de vivre, c’est notre passion pour notre démarche photographique. Chacune de nos photos abrite une histoire unique. Il y a les voyages, les longues heures d’une attente parfois vaine, la solitude de nos traques, les rencontres improbables, le danger. Rien n’est prévisible et surtout pas les rencontres tant animales qu’humaines. Nous vivons des moments cadeaux. Not Alone: www.gmdaviddelossy.com

176 176 DDL_FR.indd 176

28/10/13 18:52


Nous sommes là où sont nos clients ! Vous désirez vendre ou louer votre propriété. Vous êtes à la recherche d’un bien en vente ou en location ? Nos agents immobiliers se feront un plaisir de vous aider. N’hésitez pas à rentrer dans l’une des 23 agences immobilières Engel & Völkers en Belgique et au Luxembourg.

Anvers . Bruxelles (6) . Brasschaat . Bruges . Eupen . Heide/Kalmthout . Knokke . Courtrai . Gand Centre Laethem-St-Martin . Hasselt . Lasne . Liège . Malines . Schilde . Spa . Waterloo . Wavre & Luxembourg (2) Bureau principal : 02 290 44 00 . Belgium@engelvoelkers.com . www.engelvoelkers.com

Argentina · Austria · Belgium · Chile · Croatia · Cyprus · Czech Republic · France · Germany · Great Britain · Hungary · Ireland · Italy · Jordan · Luxemburg Portugal · South Africa Spain · Switzerland · Thailand · Turkey · UAE · USA

Gentleman11FR.indd 1 test pubs.indd 1

21/10/13 17:41 21/10/13 18:01


XXXX HÔTEL

RENCONTRER LES CHEFS Dix jours par an, les trois chefs viendront à The Restaurant pour cuisiner avec Pierre Balthazar lors de divers événements. L’occasion aussi, si nécessaire, d’adapter les produits à la saison en cours. Notons aussi que début 2015, d’autres pays avec d’autres chefs amis viendront dynamiser ce concept gastronomique international hors du commun.

Gastronomie novatrice

L’ouverture de The Restaurant by Pierre Balthazar termine la métamorphose engagée depuis deux ans par The Hotel Brussels et lève le voile sur une ligne culinaire inédite. Vous croyiez avoir tout vu et tout dégusté en matière de gastronomie ? On vous prouve le contraire. AURÉLIE SCHOONJANS

THE HOTEL BRUSSELS Deux ans de travaux ont été nécessaires pour rénover l’ancien Brussels Hilton – racheté fin 2010 par le groupe hôtelier suédois Pandox AB – et donner naissance au très contemporain The Hotel. Partageant le prestigieux boulevard de Waterloo avec les enseignes de luxe, The Hotel bénéficie d’une vue phénoménale sur la ville de Bruxelles. 421 chambres et suites innovantes, 12 salles de réunions, The Urban Spa & Fitness, The Restaurant by Pierre Balthazar et le bar & lounge feront de votre séjour un moment unique.

L’

histoire de The Restaurant est avant tout un challenge relevé haut la main par Pierre Balthazar. Ce chef belge venu du cœur de l’Europe est l’un des meilleurs interprètes de la gastronomie internationale contemporaine. For t de son expérience en tant qu’Exécutive chef coordinateur de repas prestigieux lors des sommets européens à Bruxelles, il est sorti de l’ombre au moment où le groupe Pandox AB lui a proposé la direction des cuisines de son hôtel en complète transformation. Aujourd’hui « Culinary Director » de

The Hotel, il a su repenser les codes des restaurants d’hôtel auxquels nous sommes habitués. C’est en puisant dans ses rencontres avec les grands chefs étrangers et dans la créativité des cuisines du monde que son concept est né. Plus qu’un concept, il s’agit d’une ligne culinaire novatrice réellement différente. Unique, son projet emmène les convives sur les chemins les plus savoureux des cuisines française, italienne, thaïlandaise et belge à travers l’imaginaire culinaire notoire de chefs internationaux, complices pour l’occasion d’un Pierre Balthazar, à son tour et

pour son pays d’origine, au mieux de sa créativité. Il a fait appel au Français étoilé Michaël Fulci des Terraillers à Biot près de Cannes, à l’Italien Luigi Taglienti, une étoile également, d’Il Ristorante Trussardi alla Scala à Milan et au Thaïlandais Oth Sombath qui officie Aux Trois Nagas à Paris dans le 16ème. Ensemble, avec le maître des lieux, ils revisitent neuf produits de saison répartis en trois catégories (poisson, viande et autres). Ils auraient pu en rester là et nos papilles seraient déjà comblées. Mais ils vont encore plus loin en travaillant ces produits de deux façons, une classique et l’autre créative. Une manière inédite de mélanger les saveurs, associer les façons et les savoir-faire avec une vue unique sur le Parc d’Egmont à savourer au rez-de-chaussée de The Hotel. Du jamais vu ! The Restaurant by Pierre Balthazar ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30. Fermé le dimanche. Boulevard de Waterloo 38, 1000 Bruxelles. Tél. : 02 504 22 32. www.therestaurant.be The Hotel Brussels. Parking souterrain de 120 places. Tél. : +32 (0)2 504 33 35. www.thehotel.be

178 178 The Hotel_FR.indd 178

24/10/13 08:42


test pubs.indd 1

7/10/13 20:17


XXXX HÔTEL

WORK HARD, PLAY HARD Puisqu’on est tenté aujourd’hui de partir un ou deux jours, pour un citytrip ou une réunion d’affaires, Pullman réinvente les codes de la grande hôtellerie internationale autour d’un esprit résolument « Work Hard, Play Hard ». Une nouvelle expérience hôtelière cosmopolite, vibrante et pleine d’allure, qui associe performance et plaisir pour le bonheur des gentlemen.

CONNECTIVITY BY PULLMAN Le Wifi est gratuit, partout, pour tenir à l’œil sa vie privée ou son business. Le Pullman Brussels Midi dispose entre autres d’une salle de séminaire spectaculaire « Eurostar » dont la baie vitrée offre une vue impressionnante sur le nez des trains. Inédit : plus de 200 films disponibles gracieusement et une application permettant de contrôler la télévision depuis votre smartphone ou tablette… et même de commander son room service.

Repaire de gentlemen

Le premier hôtel Pullman de Belgique vient enrichir le réseau Pullman Hôtels & Resorts du groupe Accor. Situé en plein cœur de la gare du Midi, le Pullman Brussels Midi promet confort, luxe et design. Une combinaison incomparable de haute technologie. AURÉLIE SCHOONJANS

N

avetteurs, business men et touristes de passage dans la gare de Bruxelles-Midi ont pu découvrir, dès juin dernier, le dernier-né de Pullman Hôtels & Resorts. Le Pullman Brussels Midi est le premier hôtel à s’être installé sur le site de la gare bruxelloise du même nom et par conséquent, le seul hôtel à disposer d’un accès direct aux quais des Thalys, TGV ou Eurostar. Encore mieux, sa situation unique aux portes de l’Europe vous permet de poser vos valises à peine quelques minutes après votre arrivée en gare. Si les 237 chambres et suites confortables et dotées de dernières technologies sont parfaitement pensées pour allier affaires et détente, la décoration signée par l’architecte d’intérieur et designer français, Jean-Philippe Nuel, se veut épurée, design et élégante. Conçu comme un lieu de vie, ce nouvel hôtel accueille tous ceux qui courent après le temps ou qui préfèrent le

regarder passer. Au Pullman Brussels Midi, on dort et on mange comme des rois ! Les fins gourmets se donnent rendez-vous au Victor & Bar Restaurant, situé au premier étage. Avec sa carte franco-italienne, le chef Michael Bastin comble toutes les envies jusque dans le choix de la préparation du risotto, à la française ou à l’italienne. Au menu également : des classiques typiquement belges, une incroyable « Vinoteca » et une « live station » pour partager tapas et cocktails dans une ambiance conviviale. Ceux qui sont pressés apprécieront le « Power Lunch » servi en 45 minutes maximum, une des signatures Pullman. En bonus, le lobby « Victor Lounge » s’ouvre à tous les visiteurs, clients ou non de l’hôtel. Entre deux trains, voyageurs et hommes d’affaires y font un break tout en profitant du Wifi haut débit gratuit, des cafés Nespresso Grand Crus, des thés Dammann Frères et d’un choix varié de desserts. Gentlemen, qu’on se le dise, cette adresse haut de gamme et cosmopolite est en passe de devenir votre nouveau QG. Pullman Brussels Midi À partir de 119 € la chambre double. Place Victor Horta 1, 1060 Bruxelles. Tél. : +32 (0)2 528 98 00. www.pullmanhotels.com ou www.accordhotels.com

180 180 PULLMAN_FR.indd 180

26/10/13 19:02


P L U S V O U S L’ U T I L I S E Z , PLUS IL DEVIENT BEAU. Maîtrisez parfaitement l’épaisseur de tranchage. Sans l’ouvrir ni l’arrêter. Nouveau robot ménager Artisan – ExactSlice* *

www.kitchenaid.eu

Contrôle précis du tranchage.

test pubs.indd 1

6/10/13 15:12


XXXX PAPILLES

HÔTEL AMIGO Proche de la Grand Place, du quartier financier et des antiquaires du Sablon, l’hôtel Amigo est idéalement situé au cœur de Bruxelles, capitale de l’Europe. Ce 5 étoiles offre une luxueuse parenthèse tant aux voyageurs qu’aux clients d’affaires. A la croisée des chemins entre styles classique et contemporain, toutes les chambres et suites ont leur cachet unique et disposent des dernières technologies. www.hotelamigo.com

Gastronomie italienne d’exception

Situé en plein cœur de Bruxelles, au sein de l’hôtel Amigo, le Ristorante Bocconi est un des hauts lieux de la gastronomie italienne de la capitale. Son chef exécutif, Marco Visinoni, met son savoir-faire et son expérience « Made in Italy » au service de la créativité et de la qualité pour le plus grand plaisir des amoureux de la cucina italiana. Il suit les pas de Fulvio Pierangelini, un des chefs les plus renommés d’Italie, qui assure le rôle de consultant pour tous les restaurants italiens des hôtels Rocco Forte.

DJ & LIVE MUSIC Agrémentez votre visite de Bruxelles d’une soirée détente et musique au bar de l’hôtel Amigo. Invitation à la pause et au délassement, ce lieu d’exception organise plusieurs jeudis par mois des concerts et des sessions de DJ’s aux inspirations multiples. Dès 19 heures, vous pourrez vibrer au son de la musique. Une sélection de cocktails ainsi que des tapas préparés par le restaurant Bocconi viendront parfaire ce début de soirée. Consultez les dates sur www.amigo-music.com

LAURENCE VERSET

D

’origine italienne, le chef Marco Visinoni est tombé sous le charme de la cuisine à l’âge de 10 ans. Il apprécie alors particulièrement les moments passés à aider et observer sa mère dans leur cuisine familiale en Lombardie. Une passion qu’il n’a pas désavouée depuis puisqu’il a consacré toute sa vie à l’art de la gastronomie. Adolescent, Marco Visinoni concrétise son amour pour la cuisine en alternant des études culinaires et une expérience pratique qu’il acquiert en tant qu’apprenti chef dans plusieurs restaurants de sa ville natale de Rovetta. Diplômé à l’âge de 16 ans, il poursuit alors son cheminement dans de prestigieuses adresses italiennes. Cet itinéraire le mènera finalement en Belgique où il prendra d’abord la tête de la cuisine du Biosteria avant de rejoindre l’équipe du Ristorante Bocconi en 2013.

Depuis son arrivée, Marco Visinoni n’a eu de cesse de travailler avec toute l’équipe du restaurant pour revisiter la carte et présenter de nouveaux plats modernes, inspirés de la cuisine italienne authentique et cuisinés avec des ingrédients locaux et une pointe de style belge. La nouvelle carte invite vos papilles en Italie grâce à un large choix de plats aux influences lombardes, région natale du chef Visinoni : le Casoncelli, le risotto aux gambas, haricots et pois, sans oublier le traditionnel et incontournable Vitello Tonnato. Au cœur de Bruxelles, le Ristorante Bocconi a su s’imposer comme une des meilleures tables italiennes de la ville. Spacieux et lumineux, le restaurant est un mélange d’élégance intemporelle avec une touche contemporaine. Informations et réservations : www.ristorantebocconi.com Service voiturier et parking midi et soir

182 182 Amigo_FR.indd 182

24/10/13 08:43


test pubs.indd 1

21/10/13 17:30


XXXX L’AILLEURS

NICOLAS FEUILLATE Derrière le nom de cette marque prestigieuse se cache un homme d’exception : Nicolas Feuillate. Personnage audacieux et visionnaire, il anticipe le développement spectaculaire du café instantané aux Etats-Unis et fait fortune. Mais son grand projet de vie voit le jour en 1972 lorsqu’il acquiert un vignoble de 12 hectares en Champagne et débute une nouvelle aventure pétillante. Ses amitiés avec le gotha international, lui seront précieuses pour assurer la notoriété de son Champagne.

ONE FO(U)R One Fo(u)r de Nicolas Feuillate est le Champagne que l’on déguste où l’on veut quand on veut. Il s’offre un nouveau look qui le rend encore plus glamour. Il est à la fois luxueux et trendy. Etiquette métallisée en or jaune ou rose et lettrage élégant, c’est le plus nomade des Champagnes grâce à la dragonne en satin noir accrochée à chaque bouteille. Un vrai mini Champagne (20 cl) pour faire pétiller la vie !

184 feuillate_FR.indd 184

Epernay - New York Ailleurs Le Champagne Nicolas Feuillate est devenu incontournable. La marque s’est construite pas à pas, sur des fondations solides et sur un terrain symbolique qui lui est propre : l’Ailleurs ! Cette notion abstraite s’est imposée comme une réalité concrète. Elle façonne aujourd’hui l’image de la marque au point d’être adoptée comme la troisième destination de sa signature : Epernay - New York - Ailleurs. Voyage en champagne LAURENCE VERSET

D

ans les années 80, Nicolas Feuillate se sent un peu à l’étroit dans son vignoble devenu trop petit pour des ventes en pleine expansion. Il rencontre alors le Centre Viticole de la Champagne (CVC), une jeune union de coopératives équipée d’un complexe technologique de pointe. Le Centre recherche de nouveaux débouchés pour sa production florissante. La rencontre est providentielle ! Nicolas Feuillate lui cède sa marque en 1986, c’est le point de départ d’une réussite fulgurante, une success story ! Le Centre Viticole - Champagne Nicolas Feuillate (CV-CNF) fédère aujourd’hui plus de 5.000 viticulteurs ce qui assure un approvisionnement d’exception à la marque. Elle est aujourd’hui n°1 en France et figure chaque année dans le Top 5 des ventes mondiales. La production viticole du CV-CNF couvre 2.240 hectares de vignoble, soit pas moins de 7 % de l’appellation Champagne ! Cette couverture offre bien évidemment à la marque une palette aromatique sans équivalent et lui permet de faire rimer créativité avec diversité. Avec un tel choix, les possibilités de combinaisons lors de l’assemblage du vin sont multiples. Le CV-CNF s’est doté d’un outil de production de qualité et les performances s’inscrivent à chaque étape tout en préservant le savoir-faire en amont. Le Champagne Nicolas Feuillate a également l’ambition de conjuguer une solidité économique avec une vraie politique responsable. Il veille

notamment à la défense du savoir-faire traditionnel, à la transmission du métier et à l’épanouissement de son personnel. Depuis 1997, il a en outre adopté l’idée d’une viticulture raisonnée s’engageant à ne pas dénaturer le terroir pour les générations futures. Le succès de Nicolas Feuillate repose également sur le dynamisme de son image. Ce Champagne fait fi des codes trop protocolaires. Il se déguste n’importe où et n’importe quand ! Toutes les occasions sont bonnes pour enchanter le quotidien. Il s’invite partout, du décor feutré à la galerie de design, du vignoble champenois à la soirée huppée. La boussole est l’emblème qui frappe les bouteilles de Champagne Nicolas Feuillate du sceau de l’évasion. La marque incite à découvrir de nouveaux horizons, explorer d’autres territoires et aller au-delà des conventions. Cette volonté de toujours surprendre et de se trouver là où l’on ne l’attend pas est devenue une composante essentielle de l’identité de Nicolas Feuillate. Elle porte un nom, c’est l’Ailleurs ! www.nicolas-feuillatte.com

26/10/13 19:02


FELIX & JAMES LA nouvelle marque de pantalons « Made in Belgium » Disponible en ligne

DÉPENDANCES TRADITIONNELLES EN CHÊNE POOLHOUSES • EXTENSIONS D’HABITAT • BUREAUX À DOMICILE • SALLES DE FÊTE MAISONS D’HÔTES • TERRASSES COUVERTES • PISCINES COUVERTES CARPORTS • GARAGES • ÉCURIES

Livraison gratuite - 79,99 €

www.heritagebuildings.be • +32 (0)3 685 20 00 • info@heritagebuildings.be

www.felixandjames.com 185 pubs.indd 1

test pubs.indd 1

24/10/13 10:21

7/10/13 20:05


XXXX

Quand champagne rime avec Histoire

CHAMPAGNE

CHATEAU DE RY Répertorié comme Patrimoine Monumental de Belgique, le Château de Ry, château de famille depuis le XVe siècle, trouve un nouveau souffle grâce à ses jeunes propriétaires. Dans un site préservé, l’élégant Château de Ry accueille désormais avec raffinement et professionnalisme vos événements de grand prestige, qu’ils soient professionnels ou privés. www.chateaudery.be

UNE CAVE PARFAITE Le champagne de Castelnau est bien entendu assemblé à Reims. Les flacons de la réserve familiale sont gardés au château de Ry dans les caves du XVe siecle réputées pour leurs remarquables qualités. Elles jouissent d’un degré d’hygrométrie constant et de variations de température minimes.

186 Castelnau+Monda_FR.indd 186

C’est avec passion que Frédéric d’Aspremont Lynden nous conte l’origine du Champagne de Castelnau. Il est en effet particulièrement fier de cet héritage familial qui célèbre avec grandeur et distinction le courage et l’honneur de son arrière-grand-père, le Général de Castelnau. Rencontre avec Frédéric d’Aspremont Lynden. LAURENCE VERSET

© Luc Viatour

Au-delà de l’exploitation d’un vin, vous semblez très attaché au Champagne de Castelnau ? Ce champagne est intimement lié à l’histoire de ma famille. Il a été créé en hommage à mon arrière-grandpère maternel, le Général Edouard de Curières de Castelnau qui s’est illustré en Champagne lors de la première guerre mondiale en libérant la région. Depuis cette date, en 1916, les vignerons de la Coopérative Champenoise élaborent ce grand champagne en son honneur. J’en suis particulièrement fier car il n’est pas né par hasard mais à la suite de faits historiques de premier plan. C’est pour cela que j’en suis un ambassadeur passionné. Que pouvez-vous nous dire sur ce champagne ? Il a gagné la médaille d’or au mondial du vin en 2011 et obtenu 5 étoiles au Decanter, une référence en matière de grands vins. Les Champagnes de

Castelnau sont des vins élégants et raffinés issus des raisins sélectionnés et assemblés par les vignerons de la Coopérative dans le plus pur respect de la tradition. La gamme prestigieuse des Champagnes de Castelnau va du Brut raffiné au Millésimé Vintage en passant par le délicat Blanc de Blancs et le tendre Brut Rosé. .

cette propriété de famille. Exceptionnellement, nous nous rendons chez des particuliers curieux de découvrir ce grand vin. Nous aimons ce contact direct avec celles et ceux qui boivent nos champagnes. Les vignerons se plaisent à l’appeler « le Champagne de ceux qui savent ». Et nous tenons à transmettre ce savoir.

Où peut-on trouver le Champagne de Castelnau ? Même s’il est disponible auprès de certains cavistes avertis et dans des lieux de prestige comme le Cercle de Lorraine, le lieu principal de dégustation et de commercialisation de ce champagne, c’est le Château de Ry. Vous l’avez compris, le champagne de Castelnau est un vin trop fin et trop confidentiel pour être présent dans la grande distribution. Nous organisons des dégustations au château de Ry dans nos espaces de séminaires, dans les salons ou dans les caves remarquables de

Vous préconisez le contact avec les passionnés... Il est primordial. Le champagne, c’est une culture et un partage ! Nous entretenons des contacts personnels avec les amateurs de nos champagnes. Nous avons à coeur de leur transmettre la qualité de notre savoir- faire et surtout le sens de nos traditions et le respect de nos valeurs d’excellence. Vous savez, le champagne, c’est un enseignement. En appréciant nos champagnes, vous faites un peu partie de la famille ! www.champagnedecastelnau.be

24/10/13 11:10


Summer Cocktail

Gentleman is back ! Juste avant l’été, les Edition Ventures ont fêté le retour en Belgique du Magazine Gentleman « New Look » chez Smets Premium Store Brussels ! Après une pause de 16 mois, Ventures a relancé ce magazine né fin 2006 qui était auparavant chez Roularta. Comme précédemment, il continuera à parler de ce que la vie offre de meilleur à l’Homme en matière d’émotions, dans un esprit de volupté décente. © photos Arnaud de Villenfagne

à Knokke-le zoute C’est cet été que l’équipe de Gentleman invitait ses partenaires et amis à son cocktail d’été chez XVL Home Collection à Knokke. Porsche et le champagne de Castelnau, partenaires principaux de la soirée, présentaient la nouvelle Panamera Turbo et l’excellente cuvée 2000 de cette marque de champagne à découvrir de toute urgence ! Les autres partenaires étaient les Fromages de Suisse, Islena Beer, Pop chips, Ice-Watch Eyewear, Campari Tonic, Vita Coco, Little Miracles, Chivas, Sharingbox et Fiji Water.

1

1

3

6

9

2

4

7

2

3

4

5

5

8

1. Serge Vanmaercke, notre rédacteur en chef emblématique. 2. Philippe De Jonghe, Daphné Didisheim, Edouard Vermeulen et François Didisheim. 3. Sonja Peeters et Elodie Dewez. 4. Benjamin Sekkai et Claudia Charlier. 5. Melanie Dewulf et Pierre Degand. 6. Bernard Van Bellinghen et Charlotte Martens. 7. Anastasia Amalkaeva. 8. Barbara Schoen, Delphine Posson et Charlotte Collard. 9. Maxime Soulet, Margaux Mélan et Fréderic Bouvy.

6

7

8

1. Thomas de Bergeyck et Fréderic d’Aspremont Lynden. 2. Nathalie Cousin et Jean Heinen. 3. Comte Léopold Lippens et Philippe De Jonghe. 4. Teuta Hoxhaj, Frédéric et Armelle d’Aspremont Lynden et Dimitri Coenen. 5. Charlotte Martens et Nicolas Laporta. 6. Fréderic et Armelle d’Aspremont Lynden. 7. Xavier Van Lil, Comte Leopold Lippens. 8. Les nouvelles lunettes Ice-Watch Eyewear. © photos Arnaud de Villenfagne

186 Castelnau+Monda_FR.indd 187

24/10/13 11:11


Jaeger-LeCoultre fête les 100 ans des terrains de Polo de Hoogboom

xxxx

La sixième édition du Jaeger-LeCoultre Belgian Polo Masters a eu lieu le 22 Septembre dernier. Un moment sportif fort pour ce tournoi de Polo International à Kapellen (Anvers) qui associe cette année encore une fois le monde du Polo à celui de Jaeger-LeCoultre. L’opportunité également de fêter comme il se doit le 100e anniversaire des terrains de Polo de Hoogboom. C’est l’équipe BMW qui cette année a gagné le Jaeger-LeCoultre Belgian Polo Masters et l’équipe Veuve Clicquot la Centenary Cup.

1

2

3

4

8

188 188 POLO+Monda_FR.indd 188

5

9

10

6

11

7

12

13

1. David Agie (joueur de Polo, handicap 2, et organisateur) et Dimitri Segers (co-organisateur du Belgian Polo Masters) 2. Michael Veys avec Amelie van der Beken Pasteel 3. Peter Kronschnabl (CEO de BMW Group Belux) et l’équipe BMW, gagnants du tournoi, en compagnie de Janek Deleskiewicz (Jaeger-LeCoultre) et Filip Segers (Veuve Clicquot) 4. Aude Leparmentier et Sam Haesendonck 5. Janek Deleskiewicz en famille 6. Anne Carlier (Sales & Pr Manager Belux Jaeger-LeCoultre), Elise van Ruiten et Daan Knoef 7. David Agie de Selsaeten du Belgian Polo Masters et Louai Halloway 8. Kelly Gielis (Elle B) 9. Leslie Bloch et Rula Halloway 10. Philippe De Jonghe (Editions Ventures), Ann de Mot et Savina Janssen 11. Janek Deleskiewicz (Directeur artistique Jaeger-LeCoultre) et Gaetan Gaye (Marketing Manager Jaeger-LeCoultre) 12. Serge Buss du Bar Bounce à Anvers 13. Janek Deleskiewicz (Directeur artistique Jager-LeCoultre) et Patrick De Bruyne

28/10/13 20:53


Zoute Approach Trophy

Un succès bien mérité ! Parler de grand succès pour la 3ème édition du « Zoute Approach Trophy powered by ING Private Banking » n’est pas mentir. Que du contraire ! Se faufilant, un vendredi de plein soleil, entre un jeudi pluvieux et un samedi maussade, cette compétition amicale d’approachgolf soutenue par ING Private Banking a réuni cette année encore des participants, tous amis du Zoute, triés sur le volet. Le tournoi avait lieu sur le splendide site du minigolf du Zoute, manucuré de près et privatisé pour l’occasion avec le soutien d’Omega. Quelque 162 joueurs invités par le magazine The Zoute Paper se sont élancés à l’assaut des trous, avant de participer au « Pitching contest Burco Coast », pour lequel 4 lauréats ont dû se départager en nearest to the pin. Après avoir reçu une écharpe d’été offerte par Pierre Degand et customisée, à la main, par Delphine Boël, les participants ont été reçus par le restaurant-traiteur Rouge Tomate, sous une belle tente Organic, avec une musique lounge assurée par un DJ de chez Make-it-pop. Enfin, lors du cocktail de remise des prix organisé par le champagne Dampierre, une Renault Twizy électrique a été mise en jeu, et non gagnée, lors d’un « Hole in One Contest »… de 60m quand même !

1 2

3

4

1

Diana Barrault

2

3

Une belle exposition « Lumière et musique »  sur le travail de l’artistepeintre Diana Barrault a eu lieu dans la Galerie Emilie Dujat. Son œuvre exprime beaucoup de lumière dans une variation de mouvements. Artiste originaire de La Baule, imprégnée des paysages et de la lumière de son enfance, Diana offre un subtil mélange de force et de douceur. Cette richesse est inhérente aux bords de mer bretons tantôt paisibles, tantôt violents. « C’est la lumière que j’essaie d’amener progressivement dans la couleur » confie l’artiste. Dans la lignée de Nicolas de Staël, la peinture de Diana Barrault exalte les couleurs et le principe de fluidité. La lumière, née de l’épure et de la légèreté de la touche, lie les éléments fondateurs - ciel, roche et mer - en une juste harmonie.

4

5

6

© Stan Arte Photographe

expose son oeuvre inspirée par « la lumière »

GALERIE EMILIE DUJAT Rue Ernest Allard 22 - Grand Sablon - 1000 Bruxelles info@galerieemiliedujat.com - www.galerieemiliedujat.com 6

5

7

8

9

7 10

1. Viviane Berko, Irina et Nicolas de Waziers & Patrick Berko 2. Colette Dierick, Comte Léopold Lippens & Philippe Wallez 3. Dimitri Hodjeff & Philippe Wallez 4. La Baronne Frère, Paul & Françoise Geerinckx, Corine Hubinon 5. Manu Simon, François Lahaye, Katherine Buisseret & Didier Thiry 6. Thomas de Bergeyck 7. Barbara Louys, Philippe Delusinne & Edouard Vermeulen 8. Serge & Fabienne Litvine 9. Marc Filipson & Barbara Louys 10. Louise Tanghe & Jean-Eric Ortmans

188 POLO+Monda_FR.indd 189

1  Emilie Dujat et Diana Barrault 2 Constance Diderot entourée de François Barrault et du Comte Philippe de Broqueville 3  M.  et Mme Patrick Janssens van der Maelen 4  M.  et  Mme François Barrault 5 M.  et  Mme Michel Helbig de Balzac 6 La  Comtesse François Didisheim et l’artiste Diane Barrault 7 Patrick Staar entouré d’Emilie Dujat et d’Isabelle Humblet

28/10/13 20:54


NEWS DAVID BECKHAM EST LE VISAGE DE BREITLING FOR BENTLEY

La collection de chronographes Breitling for Bentley marie des mécaniques suisses d’exception à la quintessence du style britannique. Nul n’était mieux placé que David Beckham pour incarner cette alliance inimitable d’élégance et de luxe, de classe et d’originalité. La star mondiale, véritable icône, est devenue le symbole par excellence du chic britannique et avoue avoir toujours été un grand admirateur de Breitling et de son héritage. www.breitling.com

BLEU DE CHANEL, L’ÉLÉGANCE REDÉFINIE

Pour l’homme en perpétuelle quête de liberté et de sens, BLEU DE CHANEL incarne la liberté masculine au travers d’une fragrance boisée intemporelle qui s’exprime avec force et élégance. Son flacon d’un bleu mystérieux est disponible pour la première fois en édition éphémère dans le format généreux d’un flacon spray de 300 ml. Il vient ainsi compléter de sa grandeur la gamme de la prestigieuse Eau de Toilette. www.chanel.com

BELL & ROSS

« COLLEZIONE BARBIERE » POUR LE GENTLEMAN CONTEMPORAIN PAR ACQUA DI PARMA Acqua di Parma a créé une collection luxueuse dédiée au rituel du rasage. Des formules et des accessoires conçus pour des hommes exigeants qui considèrent le rasage parfait comme le signe d’un style impeccable. Collezione Barbiere compte des produits d’excellente qualité aux textures luxueuses et précieuses pour préparer la peau au rasage, l’hydrater et la protéger contre le vieillissement. Une ligne d’accessoires de grande classe, alliant raffinement et ergonomie, vient compléter la gamme. www.acquadiparma.com

Par la forme ronde de son boîtier, les lignes douces de ses attaches de bracelet et le galbe de sa glace, la BR 126 BLACKBIRD revendique pleinement son appartenance à la collection Vintage de Bell & Ross. Mais ses matériaux et son mouvement automatique chronographe Flyback profitent des dernières avancées technologiques pour assurer des fonctionnalités tout à fait actuelles privilégiant la lisibilité et la précision. www.bellross.com

JAMES BOND 007 & JAMES BOND QUANTUM

James Bond incarne l’homme ultime, symbole de virilité, de séduction et de confiance. Il reste un fantasme intouchable, autant vénéré par les hommes que désiré par les femmes. Chaque homme peut à présent se mettre dans la peau de l’agent secret : deux fragrances dangereusement sophistiquées dédiées à ce légendaire espion britannique sont désormais disponibles : James Bond 007 et James Bond Quantum. Ce ne sont pas tant des fragrances que des odes à la masculinité ! www.007fragances.com

LA PUISSANCE SANS FIL CHEZ DYSON Le nouveau Dyson Slim DC62 ramasse autant de poussière qu’un aspirateur normal ! Son moteur numérique V6 développé spécialement pour ce modèle est une fois et demie plus puissant que le modèle précédent et tire plus d’énergie de la batterie. Sans fil et bien entendu sans sac, ce poids plume, pratique, maniable et très facile à ranger a une autonomie de 20 minutes pour nettoyer les endroits difficiles d’accès ou simplement sous la table. www.dyson.be

BRIT RHYTHM RÉUNIT LE PARFUM ET LA MUSIQUE

La musique est la principale inspiration derrière le nouveau parfum Brit Rhythm de Burberry. Le vocabulaire du monde de la parfumerie évoque souvent le langage de la musique : notes, compositions, accords... Ce nouveau parfum reflète l’énergie que procure la musique. Les notes de la fragrance laissent s’échapper l’adrénaline ressentie juste avant de monter sur scène. Burberry collabore d’ailleurs avec des musiciens à travers différentes plateformes incluant Burberry Acoustic qui célébre et soutient les talents émergeants de la scène musicale britannique. fr.burberry.com

190 190 News_FR.indd 190

28/10/13 18:57


RÉTROSPECTIVE HENRY VAN DE VELDE

Le Musée du Cinquantenaire propose une grande rétrospective intitulée Henry van de Velde, Passion – Fonction - Beauté, consacrée à l’œuvre immense et multiple de ce grand artiste qui fut à la fois designer, architecte, pédagogue et conseiller artistique. Simultanément débute l’exposition archéologique L’art du contour Le dessin dans l’Égypte ancienne. Henry van de Velde, Passion - Fonction - Beauté. Du 13.09.2013 au 12.01.2014 L’art du contour - Le dessin dans l’Égypte ancienne. Du 13.09.2013 au 19.01.2014 T. 02 741 72 15 – www.mrah.be

BOWEN OUVRE SA PREMIÈRE BOUTIQUE PROPRE À BRUXELLES Plus de 30 ans après sa naissance, BOWEN reste plus que jamais fidèle à ses valeurs et aux traditions de la chaussure Goodyear, 100% cousue, 100% cuir, 100% qualité. L’innovation dans la tradition est son credo, une innovation orientée vers une meilleure satisfaction du client en tenant compte de l’évolution des styles de vie. Forte de son succès et de l’évolution positive de sa clientèle internationale, BOWEN a ouvert sa première boutique propre à Bruxelles, Chaussée de Charleroi, 1A (à l’angle de l’avenue Louise, 49-51). T. 02 534 02 54 - www.bowen.fr

CHROME UNITED CÉLÈBRE L’AMITIÉ AU MASCULIN

En hommage à Loris Azzaro et à son sens profond de l’amitié, la marque lance Chrome United, un parfum qui célèbre le partage au masculin, la force des liens et le sentiment de liberté qui unit un groupe d’amis. Inspiré par l’atmosphère joyeuse d’une virée sur la plage, Chrome United célèbre un moment d’amitié partagé. Des sentiments authentiques, inaltérables et inoxydables comme le chrome. www.azzaroparis.com

LA CAMPAGNE « MADE FROM COOL » PREMIUM BY JACK JONES Christopher Walken, acteur oscarisé, apparaîtra dans une série de films pour la marque JACK JONES. Il y incarne un tailleur passionné doté de superpouvoirs qu’il utilise pour créer la collection PREMIUM by JACK JONES. La collection MADE FROM COOL est un nouveau tournant pour PREMIUM by JACK JONES. Elle allie élégance et style quotidien de l’homme moderne et met en avant les styles les plus tendances de la marque tout en démontrant, une fois de plus, son savoir-faire et sa qualité. www.jackjones.com

CHRONOGRAPHE DS-2 DE CERTINA : PRÉCISION PARFAITE, DESIGN SUBLIME Le chronographe CERTINA DS-2 est animé par le nouveau mouvement à quartz Swiss Made ETA PRECIDRIVE, d’une précision exceptionnelle au 1/100e s. La montre est sportive et élégante. Elle se décline en plusieurs modèles, y compris une édition limitée de seulement 1888 unités. Ce chronographe offre en outre la fiabilité CERTINA de renommée mondiale grâce au concept DS qui garantit une étanchéité jusqu’à une pression de 10 bar (100 m). www.certina.com

« MOUNTAIN CHIC » PAR JACOB COHEN La marque italienne Jacob Cohen est synonyme de « jeans couture » et mondialement appréciée pour son style exclusif et l’excellence de ses matières. Elle propose cet hiver une chaleureuse tenue « Mountain Chic » spécialement conçue pour les premières neiges. Vous craquerez pour ce look « must have » imaginé pour le froid et qui ne renonce ni à la tradition ni à l’élégance. www.jacobcohen.it

FERDINAND PORSCHE, THE HERITAGE « FROM ELECTRIC TO ELECTRIC » L’exposition de fin d’année du musée Autoworld se tiendra du 6 décembre 2013 au 19 janvier 2014 et présentera des réalisations des trois générations de Ferdinand(s). En 1900, le jeune Ferdinand Porsche construit sa première voiture chez Lohner & C°, une voiture électrique ! 113 ans après, la marque lance un modèle hybride aux performances époustouflantes, la Porsche 918 Spyder. Entre ces deux voitures c’est une épopée familiale extraordinaire qui vous sera contée, notamment, au travers de plus de 40 véhicules. T. 02 736 41 65 - www.autoworld.be - www.ferdinandporsche.be

191 190 News_FR.indd 191

28/10/13 18:57


e l EDecloration BELGIQUE

®

GÉNÉRIQUE

NUMÉRO IE S%SBÉELRGE HOOR F 100

Editeur responsable 

Bernard de Wasseige

2 numéros

en juin

100% b

BEST É STYLÉ POUR UN ÉT

Directeur de la publication 

/an écemb re

et en d

elge

François Didisheim

Rédacteur en chef 

Serge Vanmaercke

Directrice artistique

Marcela Urzua Céline Cumps

Rédacteurs

Giada Barbarani, Nicola D. Bonetti, Chiara Cantoni, Gioia Carozzi, Laurent Cortvrindt, Sylvestre Defontaine, Arnaud Dellicour, Alessio Fontana, Paco Guarnaccia, Marcella Maglucci, Sara Marchetti, Massimo Morello, Alessandra Oristano, Tommaso Palazzi, Fabio Petrone, Véronique Prat, Aurélie Schoonjans, Serge Vanmaercke, Michel Verlinden, Laurence Verset, Veerle Windels 1 3/05/13 14:3

Relecteur

Rudy Bauwens

ndd 1

ELD 218 HS.i

Photos

Couverture : Stromae par Ghislain et Marie David de Lossy Intérieur : Reporters

News E L L E dêco

Directeur de la publicité

Caroline Ackermans, Elodie Andriveau, Florian de Wasseige, Kelly Gielis, Catherine Limon, Thierry Milan, Salomé Philippart, Marie-Claude Wauthy Coordination générale

Edition Ventures SA Lasne Business Park Chaussée de Louvain 431 D 1380 Lasne Tél. 02/379.29.90 – Fax : 02/379.29.99 mds@ventures.be www.editionventures.be

Elle Decoration Abacus liv cenere S giu 13.indd 1

forTuNy

Remarquable simplicité

Fiat lux !

Table “Floating Table” avec chaises. Quatre chaises noires en bois massif, plaque blanche en formica avec partie inférieure noire. Les chaises sont fixées à la plaque par des charnières très spéciales. Taille spéciale sur demande.

1

floS

Tapis volant

Après Paul Smith, Vivienne Westwood ou Matthew Williamson, c’est au tour de la marque Alexander McQueen de signer un magnifique tapis en laine pour The Rug company. “Hummingbird”, 850 €/m², uniquement sur commande. (The Rug company, www.therugcompany.com)

2

l www.classicon.com

KNoll

75e anniversaire

depuis ses débuts, Knoll reste fidèle à la philosophie du Bauhaus selon laquelle le mobilier s’inscrit en complément de l’architecture… sans conflit. Réédition des “Platner Tables” en aluminium et verre, design Warren Platner (1919-2006).

4

l www.cappellini.it

hermèS

élégantissime

Il y a Hermès et son mobilier Pippa. et, depuis Milan, les “Nécessaires d’Hermès” (design Philippe Nigro), avec une ligne de meubles d’usage astucieux et confortables, aux multiples fonctions, plus une collection de tissus et de papiers peints conteurs d’histoire.

oasis

eLLedecO JUIN 2013 11

11/02/13 17:12

CORR ELD 218 HS.indd 11

6/05/13 11:02

l www.flos.com

7

9

l www.hermes.com

l www.knoll.com

Inspiré de l’Orient, le canapé ”Oasis” du studio suisse Atelier Oï remet sur le devant de la scène le style délavé “tie and dye”, si cher aux nineties. (Moroso chez Tradix, www.tradix.be)

Lampe de table “Volt” en verre soufflé de Rodolfo dordoni, dotée d’un nouveau processus de refroidissement de la chaleur générée par les Led, à travers le transport d’eau distillée le long d’un tube central formé de nombreuses lamelles.

Rigueur en douceur

À la fois très architecturé et un peu baroque dans ses finitions, le nouveau système de rangement “deco doors” de Marcel Wanders a séduit le grand public. Aussi fonctionnel que beau à regarder.

claSSicoN

Star dans son pays, le designer Jader Almeida a fait le buzz avec le fauteuil à bascule “euvira” en bois et cuir (récompensé du Prix Red dot design) et son élégant mouvement de va-et-vient. Un design très abouti entre légèreté et solidité.

Haute technologie

cappelliNi

l www.venetiastudium.com

Design brésilien

3

KarTell

Hyper coloré

viTra

8

Bureau intimiste

La “Sphere Table”, design Hella Jongerius, a vu le jour dans le cadre du réagencement du North delegates Lounge au siège des Nations Unies à NY. elle est aujourd’hui éditée en série, de même que le tabouret “Solvay” en chêne massif de Jean Prouvé. l www.vitra.com

Une nouvelle voix s’unit au chœur des designers Kartell : celle de christophe Pillet. Pour son premier salon, il signe une élégante ligne de vases “Shibuya” réalisés en PMMA transparent et coloré. l www.kartell.it

30 eLLedecO JUIN 2013

CORR ELD 218 HS.indd 30

6

l www.ingo-maurer.com

La mythique lampe créée en 1985 par Mariano Fortuny existe désormais dans une version plus précieuse, avec l’intérieur de la lampe entièrement tapissé à la feuille d’or (ou à la feuille d’argent).

Tropique céramique

RAYO BVBA TEL 016 780911 INFO@RAYO.BE

Gentleman est une publication de

par raoul buyle

À la manière de Maison Martin Margiela, les bibelots en céramique que l’on dénichait avant dans les vide-greniers signent leur grand retour dans les it-boutiques en total look blanc. “Ananas blanc”, 54 €. (Home Autour du Monde, www.bensimon.com)

SYSTEME JOUR ABACUS LIVING DESIGN G.BAVUSO

Marie-Dominique Spinoit

iNGo maurer pour eSTabliSheD & SoNS

Milan, capitale du design, accueille chaque année le gotha, le ban et l’arrière-ban des éditeurs de mobilier contemporain. En résumé, soulignons – sans grande surprise – l’émergence du bois clair, de la couleur, de l’élégance artisanale, des lignes fluides et du minimalisme qui repointe le bout de son nez. Le charme et l’austère en fusion.

par céliNe pécheux

SHOWROOM: MILANO ROMA BOLOGNA PARMA GENOVA TORINO BRESCIA FIRENZE PALERMO CATANIA COSENZA VIENNA MADRID BARCELLONA BILBAO BRUXELLES MONACO ISTANBUL BEIRUT VARSAVIA PECHINO TAIPEI HONG KONG BANGKOK NEW YORK CHICAGO MIAMI BRASILIA BELO HORIZONTE SAN PAOLO

Directeurs de clientèle

Impressions milanaises

Design, déco, boutique, expos… tous nos coups de cœur.

TEL +39 0362 3171 WWW.RIMADESIO.IT

Philippe De Jonghe pdj@ventures.be - 0475.23.48.40

5

ELLE DÈCO NEwS MILaN

eLLedecO JUIN 2013 31

6/05/13 11:03 CORR ELD 218 HS.indd 31

6/05/13 11:03

S’inspirer, s’évader...

Imprimerie

JCBGam

Prix par numéro

5 euros

Gentleman ® is a trademark registered and licensed by Milano Finanza, Class Editori (Milan, Italy ) © 2013 Milano Finanza Editori - All rights reserved.

Le prochain numéro de Gentleman, l'édition Printemps-Été, sortira fin avril 2014

192 192 ours_FR.indd 192

ContaCt : Philippe De Jonghe +32 475 23 48 40 ou pdj@ventures.be

Catherine Limon +32 475 93 83 73 ou cli@ventures.be

ELD GENTLEMAN.indd 1

28/10/13 16:00 18:58 23/10/13


Photos : Patrick Bombaert

Illuminate the Future

Soleb – H 55cm

Ceres square

Sehel-L – H 56cm

Full lED

L ighting C oLLeCtion Made in Belgium in the manufactories of Stéphane Davidts – www.davidts.com

Thot 1 – H 55cm 000 CoverStromae+Tranche_FR.indd 6 test pubs.indd 1

15/12/13 23/10/13 18:54 22:51


semestriel n° 02 – Automne / hiver 2013 – 5 € Stromae & roger federer

Qui a dit qu’une voiture de sport n’avait que deux portes ? La nouvelle Panamera.

Informations environnementales (A.R. 19/03/2004) : www.porsche.be

ConsommAtIon moyenne (l/100 km) : 6,3 - 10,7 / émIssIons Co2 (G/km) : 166 - 249

PORSPAN0671_PM_PANAMERA_309x248_FR.indd 1 test pubs.indd 1 000 CoverStromae+Tranche_FR.indd 1

25/09/13 30/09/13 15:41 10:56 15/12/13 18:55

For men who love life

www.porsche.be

Gentleman Belgique n°2