Page 1

F n

Arts de la table

n

Design

n

Décoration

ENQUETE DU MOIS Retour sur les fêtes de fin d’année

DOSSIER Outdoor MARKETING Détaillants, bougez-vous !

GREEN MAG L’interview verte

Proform Avril - Mai - Juin / N°153

1

Proform 153 - Avril 2012


Rubrique

2

Proform 153 - Avril 2012

Les sorties produits

milano 6/9 Sept 2012

International Home Show


ÉDITO Vitrines : démarquez-vous !

L

a plupart des commentaires entendus sur la qualité des vitrines pointent un manque d’individualité : chercher à reproduire les vitrines des grands magasins ne permet pas de se démarquer. La grande difficulté réside dans le fait qu’il existe une offre commune à tous les magasins, c’est donc bien l’art de présenter votre vitrine qui incitera le chaland à pousser votre porte. Pour cela, il est indispensable d’apporter la touche personnelle qui mettra en valeur les objets présentés de façon unique. Le second élément, souvent absent, réside dans la conception de l’éclairage qui, selon les études, peut générer une augmentation des ventes de près de 20 % ! Pensez à un spectacle et imaginez quels seront les objets stars de votre vitrine… Le tout soutenu par un éclairage approprié (projecteurs halogènes avec correcteurs de lumière) pour qu’elle soit très lumineuse et des plus attrayantes. Autant d’éléments qui créeront le spectacle sur votre trottoir et encourageront la clientèle à venir dans votre boutique. Quant à Proform, il était également temps de refaire sa « vitrine », de lui offrir un beau lifting ! J’espère que cette nouvelle formule retiendra encore plus votre attention, qu’elle vous donnera envie de lire nos articles pour une information toujours aussi dense. Et n’oubliez pas qu’un magazine a besoin de ses abonnés : le bulletin d’inscription se trouve en page 17. Bonne lecture à toutes et à tous. Roland Buffet, Directeur de la publication.

ArtsDesign de la table

F

Design Décoration Décoration

Directeur de la publication Roland Buffet : 04 93 06 58 80 roland.buffet@proform-magazine.com Chef de publicité Angéla Németh : 04 93 06 58 84 publicité@proform-magazine.com Rédacteurs Graphistes Chef graphiste: Vincent Girard Graphiste: Maïté Lassagne 04 93 06 58 83

Comité de Rédaction Rédactrice en Chef Karine Pichon-Marquis : 04 93 06 58 79 redaction@proform-magazine.com Rédactrices Martine Dampeyrou Nathalie Jourdon

& petites a cité elez Ange nnonc i l b App la !

es

est édité par : Cabines Ltd France Parc de Haute Technologie - Bât. 21 Font de l’Orme - 694, avenue du Dr Maurice Donat B.P.1240 06254 Mougins Cedex Tél. +33 (0) 4 93 06 58 78 Fax : +33 (0) 4 92 28 08 43 E-mail : info@proform-magazine.com Internet : www.proform-magazine.com RCS Cannes 523 974 764 00012

Pu

Arts de la table

L’information des Professionnels

Abonnements : 04 93 06 58 79 Administration et comptabilité Corinne Maurie : 04 93 06 58 78 comptabilite@proform-magazine.com Imprimerie Ingoprint - Maracaïbo - E - 08030 Barcelone Commission paritaire : 1011 T 80383 Abonnement 1 an : France : 56 € - UE : 63 € - Hors UE : 75 € - Trimestriel Dépôt légal : A parution Toute reproduction, même partielle des textes et des illustrations par quelque procédé que ce soit, est interdite sans accord préalable de l’éditeur. les indications de marques, de prix, et les adresses qui figurent dans les pages rédactionnelles sont données à titre d’information sans aucun but publicitaire.

3

Proform 153 - Avril 2012


Rubrique

PROFORM 153 - AVRIL - MAI - JUIN 2012

SOMMAIRE 3 ÉDITO ■ 6 ACTUALITÉ

6 Les sorties produits

10 Marketing 14 Chiffres du marché

■ 18 DOSSIER

Outdoor

18 Tout le monde dehors ! 22 Interview 24 Shopping

■ 30 REPORTAGES

30 Secrets de fabrication 32 Success Story

■ 36 ENTRETIENS 36 Marque

39 Détaillant

■ 42 TENDANCES 42 Technologie 44 Design 46 Interview expert 48 Enquête trimestrielle 51 Nouvelle enquête

■ 52 LE GREEN MAG 52 Les green News

53 L’interview green

■ 54 INFOS PRO

54 Infos marques 58 Les indicateurs du marché 66 On en parle 68 À vos marques, prêt, concours ! 70 Zoom sur les salons

■ 74 Recherche de distributeurs ■ 74 Carnet d’adresses

4

Proform 153 - Avril 2012


Collection FIXE

www.cristel.com

5

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Les sorties produits

DES HERBES À PORTÉE DE MAIN Quoi de plus agréable que de pouvoir agrémenter ses préparations culinaires d’herbes fraîches ! Partant de ce principe, Auerhahn propose le set Herbs@Home comprenant trois pots à plantes en acier inoxydable poli joliment posés sur un support servant également de réservoir grâce à un système d’arrosage composé de trois tiges de fibre de verre. Conçu par le designer Jan Christian Delfs, cet ensemble devient un véritable élément de décoration dans la cuisine ou sur le rebord d’une fenêtre. Et pour pouvoir couper coriandre, ciboulette et autre basilic au jour le jour, la marque présente une petite paire de ciseaux assortie en ABS noir et acier inox.

© Massimiliano Ninni

COUTEAUX IMAGÉS Albert de Thiers fait souffler un vent de fraîcheur dans la cuisine avec ce nouveau Set Primeur de quatre couteaux dont les lames se parent de photographies gourmandes de fruits et de légumes. Pour bien les différencier, chaque couteau revêt un look explicitant son utilité : feuilles de persil pour le couteau d’office, chou rouge pour le santoku, tomates pour le couteau de chef et enfin oranges pour le couteau à pain. Fantaisie certes, mais aussi défi technique puisque, grâce à un procédé exclusif respectant les normes alimentaires, les images sur les lames restent intactes, même après de nombreux passages au lavevaisselle, ce qui garantit une hygiène impeccable. Parce qu’il est beau et qu’on ne veut pas le cacher au fond d’un tiroir, le set est accompagné d’une barre de fixation aimantée.

Encore une fois, Alessi présente un accessoire design qui va très vite devenir un indispensable de la cuisine. Le Savon du Chef, conçu en acier inoxydable 18/10 satiné et designé par Frédéric Gooris avec le conseil de Fabrice Leclerc, est un savon qui élimine les odeurs de nourriture. Pour cela, il suffit de frotter ses mains sous l’eau froide pendant quelques secondes avec ce drôle de savon pour avoir les mains douces et inodores. De plus, sa partie terminale peut servir de cure-ongles. Esthétique avec sa forme curieuse de gousse d’ail, il peut rester à demeure sur le plan de travail ou au bord de l’évier.

FAIT MAISON à emporter Pour un pique-nique ou un déjeuner au bureau, voici venue l’ère des contenants isothermes individuels. Alfi propose ainsi son Food Mug pour conserver, au frais, sa salade favorite ou, au chaud, un bon petit plat préparé maison. Sa contenance raisonnable de 0,35 litre et sa large ouverture munie d’un bouchon à vis permettent toutes les audaces de transport. Son aluminium laqué dans de jolis coloris neutres offre résistance et facilité d’utilisation pour tout un chacun. Mais les enfants ne sont pas en reste avec trois modèles qui leur sont entièrement dédiés : chat rose pour les filles, chien bleu pour les garçons et petit monstre pour les grands aventuriers.

6

Proform 153 - Avril 2012

SAVON MÉTALLIQUE

BOISSON A TEMPÉRATURE PARFAITE Envie d’un cappuccino bien chaud très longtemps ou d’une bonne limonade bien fraîche plus de cinq minutes ? Bodum résout le problème avec ses verres Pilatus. Multifonctionnels, ils doivent leur qualité d’isolation à une double paroi, mais aussi à l’utilisation pour leur fabrication de verre de borosilicate, dont la teneur élevée en silice lui confère une bonne résistance aux chocs thermiques. Petit plus de cette nouveauté : lorsque vous servez une boisson froide dans un verre Pilatus, finie l’eau de condensation. En conséquence de quoi, les verres restent secs et ne marquent plus vos meubles. Disponibles en trois tailles, XS, S et M, ils sont vendus par lot de deux.

Toujours fraîche ! Il y a sa ligne élancée, l’alliance de l’acier inox et du verre transparent, et la fluidité de la forme sans rupture, dont seul le bec verseur est en légère saillie. C’est pour l’élégance de ses lignes et de ses matériaux que le broc à eau Acqua Cool de Blomus a reçu plusieurs distinctions, à commencer par l’IF Product Design Award. Design rime aussi avec inventivité puisque le broc s’est doté d’une “cartouche fraîcheur”, sorte de tube à glaçon revisité en polyéthylène transparent, lequel, une fois glissé à l’intérieur du broc, permet de maintenir la fraîcheur sans en diluer le contenu. Très simple d’utilisation, il suffit de remplir la cartouche d’eau du robinet, de la fermer par un bouchon et de la glisser dans le congélateur pendant trois heures. À noter que la “cartouche fraîcheur” peut être acquise séparément par lot de deux. Enfin, plusieurs contenances sont disponibles, de 1,2 à 1,5 litre.


œuf pochÉ : LA RÉUSSITE GARANTIE À chaque tâche correspond un outil et c’est LA PÂTISSERIE seulement lorsque l’on dispose du bon outil que l’on peut laisser libre cours COMME UN PRO à sa liberté de cuisiner. C’est pourLorsque les ustensiles de quoi, Cuisipro, marque canadienne pâtisserie pour professionnels d’ustensiles de cuisine, a créé des outils perforpassent dans la cuisine de monmants et de qualité pour les passionnés, à l’image sieur tout le monde, cela donne Le de la Pocheuse, qui permet de réaliser de façon traditionnelle un œuf Tube, une innovation du fabricant poché. Ses plus : des trous de circulation permettant à l’eau de circuler français De Buyer. Finies les maniautour de l’œuf pour le pocher en douceur, un système d’attache pour pulations hasardeuses avec les poches l’accrocher sur le rebord de la casserole offrant ainsi la possibipâtissières grâce à cet ustensile particulité de cuire plusieurs œufs à la fois, et l’utilisation d’un silicone lièrement facile à utiliser. Son réservoir anti-adhérent. Vendue par set de deux, la pocheuse passe bien transparent se remplit aisément et la poientendu au lave-vaisselle. gnée ergonomique actionne le piston d’une simple pression.

VAPEUR ET VITAMINES Une cuisine saine, goûteuse et préservant les valeurs nutritives des aliments, voilà ce que recherchent aujourd’hui les consommateurs. Avec son nouvel autocuiseur Vitavit® Édition, Fissler répond à toutes ces attentes, en adaptant la cuisson aux aliments pour une préservation optimale des vitamines. En plus des deux niveaux de pression de vapeur habituels, pression douce et pression rapide, l’autocuiseur Vitavit® propose un nouveau mode de cuisson vapeur sans pression, grâce à un réglage intégré. Ce système permet à tout moment d’ouvrir l’autocuiseur en cours de cuisson. Pour vous indiquer si la température est adéquate ou trop élevée, le Vitavit® Édition est équipé sur le couvercle d’un système de contrôle de la cuisson sous la forme d’un témoin tricolore. Un minuteur électronique amovible est aussi intégré, le Vitacontrol®, idéal pour le contrôle des cuissons rapides. Pour finir, l’autocuiseur est équipé d’un fond plat dynamique CookStar, doté de hautes performances, qui convient à toutes les sources de chaleur y compris les plaques à induction et qui diffuse la chaleur pour une cuisson uniforme. Et parce que fonctionnalité ne serait rien sans élégance, le Vitavit® Édition offre un design élégant pour une présentation à table réussie.

VAISSELLE POP POUR CASTELBAJAC Décor graphique coloré et pop pour la collection Paintball de Deshoulières signée Jean-Charles de Castelbajac. Le styliste/ designer n’en est pas à sa première collaboration avec le fabricant. Pour l’été, le porcelainier français allie la tradition à l’univers pétillant et ludique du créateur pour cette collection 100 % française. Une gamme à découvrir en coffret cadeaux de quatre assiettes plates ou de quatre assiettes à dessert dans des motifs différents. Du jaune, du bleu, du vert, du rouge, pour une explosion de joie et de bonne humeur sur les tables estivales.

Autre plus value technique, une molette de réglage détermine la dose exacte pour des préparations précises. Très simple alors de dresser des petits fours sur une plaque, de remplir les alvéoles d’un moule à pâtisserie ou de doser des mousses dans des verrines. D’autant plus facile que Le Tube est doté de deux douilles pour encore plus de fantaisie. À noter qu’il est également prévu des réservoirs de rechange vendus séparément pour un stockage de plusieurs préparations au frais.

PRATIQUE ET RÉSISTANTE La tendance actuelle est à un dressage soigneux des mets. Forte de ce constat, la marque Guy Degrenne s’est appuyée sur l’expérience de professionnels de la restauration pour lancer sa nouvelle collection au design épuré : API. Testée in situ, elle répond à leur exigence grâce à une très bonne résistance aux chocs et aux rayures ainsi qu’à une ergonomie qui laisse la place à la modularité. En effet, les cinq assiettes en porcelaine blanche, carrées ou rectangulaires, de tailles différentes, sont dotées d’un nombre variable de compartiments pour composer à l’envi des présentations inédites. Pour les plats salés, les compartiments permettent la réception de plusieurs sauces et de mini-portions. Pour les créations sucrées, une pièce spécialement dédiée au café gourmand a été conçue avec un emplacement pour une tasse et cinq compartiments à douceurs.

7

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Les sorties produits

Multi-feux Premier fabricant français de porcelaine culinaire, Revol a toujours suivi une politique de recherche et de développement avancée. Aujourd’hui, la marque lance la première cocotte en porcelaine multi-feux aux propriétés inédites (brevet déposé en France) : Revolution. Première caractéristique, le nouveau matériau innovant est composé de matière céramique non poreuse constituée exclusivement d’éléments naturels, ne contenant ni métaux lourds (plomb ou cadmium), ni revêtement fluoré (PTFE), et ne dégageant aucune matière organique volatile à l’échauffement. D’où une cuisine 100 % saine et un respect de l’environnement puisque Revolution est entièrement recyclable. Deuxième propriété, ce matériau breveté est compatible avec toutes les sources de chaleur, y compris l’induction, et possède des qualités de résistance aux chocs thermiques et mécaniques supérieures à tous les types de céramiques culinaires actuels. Enfin, cette nouvelle matière ne connaîtra pas d’altération naturelle à l’usage et tolère parfaitement congélateur, micro-ondes, ou lave-vaisselle. Proposée en cocotte ronde, ovale ou plat à tajine, Revolution compte aussi sur son design et ses couleurs contemporaines pour séduire tous les passionnés de cuisine.

Empilables

Intemporels, innovants et combinables, les objets de la marque finlandaise Iittala possèdent tous une forte identité que l’on doit à de grands auteurs du design. Il n’en est pas autrement avec le verre Lempi du Suédois Matti Klenell. Son élégante simplicité se décline en quatre couleurs (incolore, bleu clair, gris et lilas foncé) pour composer son propre service, totalement monochrome ou dépareillé, pour des occasions formelles ou de simples petitsdéjeuners. Et fonction totalement inédite qui ravira bon nombre d’utilisateurs, les verres à pied Lempi sont empilables pour une facilité de rangement.

UN CONCEPT BRILLANT Les idées les plus révolutionnaires ne sont pas forcément les plus compliquées. Tel pourrait être le credo de la marque scandinave Magisso qui, à chaque nouvelle production, nous concocte un ustensile de cuisine confondant de simplicité et d’évidence. Ainsi, avec la Teacup désignée par Laura Bougdanos et Vesa Jääskö, la préparation d’une tasse de thé devient-elle un jeu d’enfant grâce à sa conception unique et réfléchie : l’intérieur de la tasse est composé de deux compartiments, l’un pour l’eau, l’autre pour le thé. Grâce à la base qui permet 2 inclinaisons différentes de la tasse, l’eau est en contact ou non avec le thé, à la convenance du consommateur, qui peut doser idéalement le temps d’infusion et le goût du thé. À noter que cette tasse, véritable innovation conceptuelle, a gagné le célèbre Red Dot Design Award de 2011, prix qui réunit 14 000 participants de 70 pays différents. Sobre et élégante, la Teacup, est disponible en blanc ou noir.

8

Proform 153 - Avril 2012

coup de jeune

GLACES PARFAITES Servir une boule de glace n’est pas toujours la chose la plus aisée qui soit : glace trop dure, cuillère pas adaptée, boule coincée à l’intérieur de la cuillère… Avec sa nouvelle cuillère pince à glace, YooCook édite encore une fois un ustensile technique pour faciliter la vie des consommateurs. Dotée d’un mécanisme breveté, il suffit de deux coups pour réaliser une boule de glace parfaite. Un, serrer la pince pour former la boule ; deux, desserrer pour éjecter la boule automatiquement. C’est aussi simple que cela !

En 2012, Le Jacquard Français lance LJF By Le Jacquard Français, une nouvelle ligne résolument urbaine qui flirte avec les codes du design. Issue de cette ligne, la collection Graphic décline ses coloris aqua, cassis et mica en serviettes, sets ou encore nappes, 100 % coton peigné, longues fibres. Un coup de jeune pour le graphisme tout en conservant la qualité et le savoir-faire traditionnels de la manufacture textile depuis 1888. Et comme les déjeuners à l’extérieur se veulent aussi beaux que pratiques, la collection présente une nappe enduite avec enduction acrylique sur une face.

des poignées isolantes Comment sortir son faitout du feu sans se brûler les mains ? WMF vient de lancer une nouveauté qui va renvoyer les maniques au placard. Sa batterie de cuisine Premium One est en effet équipée d’inserts de silicone dans le couvercle et les poignées (technologie Cool + brevet dépassant les exigences de la norme DIN EN 12983-1). Ces derniers restent donc froids, même à haute température ! Et plutôt que de cacher ces inserts, WMF a choisi d’en faire un élément de décoration en jouant sur le contraste entre silicone rouge et acier inoxydable poli. Les diverses pièces de la batterie (casseroles, faitouts, sauteuses, etc.), toujours agrémentées de couvercles, sont dotées d’un fond Transtherm, qui conduit et répartit la chaleur de façon intelligente, et surtout, fonctionne sur toutes les sources de chaleur, y compris l’induction. Dernier avantage, elles sont empilables pour un gain de place.


PARIS SERA TOUJOURS PARIS Cette année, la marque Peugeot Saveurs réinvente sa gamme Paris, star des arts de la table, en la dotant d’un blanc laqué qui siéra aux tables de banquet ou d’amoureux comme aux cuisines contemporaines ou plus classiques. Moulin à poivre ou à sel, Paris se décline en cinq tailles (de 12 cm à 40 cm), mais également en version U’Select, avec un système de réglage permettant jusqu’à six moutures différentes. Outre ces nouveautés, le moulin Paris est toujours disponible dans les coloris habituels : naturel, chocolat, ou encore laqué noir ou rouge.

MOULIN SEL/POIVRE Les petits ustensiles de cuisine rivalisent d’originalité tant dans le design que dans les coloris choisis, de plus en plus vitaminés. Le moulin à poivre et à sel Bunny de Kuhn Rikon, doté d’un design malicieux et étonnant, offre une mouture qui peut être réglée en fonction des besoins. Sa meule est en céramique et le moulin est garanti deux ans. D’une utilisation extrêmement aisée, les moulins Bunny se déclinent en quatre coloris : noir, fuchsia, vert et blanc.

RÂPE PLIABLE Trois en un, la nouvelle râpe Zyliss propose trois lames pour une utilisation optimale : une lame fine pour le chocolat ou le parmesan ; une lame épaisse pour le fromage et les légumes durs ; une lame double sens pour les courgettes ou les carottes. Ce qui est vraiment original, c’est son mode de rangement, puisque, une fois utilisée et nettoyée, la râpe se replie sur elle-même pour un gain de place évident. Pour plus de sécurité, un cache de protection se place sur les lames. Et lorsque vous voulez vous en servir, il suffit de la déplier, les lames se bloquent alors entre elles une fois la râpe ouverte pour une parfaite stabilité.

UNE CARAFE VRAIMENT DIFFÉRENTE Maxalto présente la carafe Janina dont le design est signé Vincent Poujardieu, artiste qui axe son travail à la fois sur les technicités de pointe et le savoir-faire ancestral. Ainsi, le modèle Janina, en verre cristallin est-il soufflé à la bouche selon des méthodes traditionnelles. Son design, féminin, gracieux et pourtant résolument moderne avec sa connotation cubique, évoque pour certains un flacon de parfum. D’une contenance de 75 cl, la carafe Janina est accompagnée d’un écrin cylindrique noir et élégant.

À chacun sa lame Wüsthof, fabricant allemand de couteaux de cuisine depuis 1814, produit des outils à la solidité et au tranchant exceptionnels puisqu’ils sont garantis à vie. Afin de faire découvrir ses couteaux forgés dans une seule pièce d’acier inoxydable, Wüsthof propose des coffrets thématiques à l’image du set “Mes indispensables” qui rassemble les trois couteaux obligatoires à posséder en cuisine : le couteau de chef (pour hacher la viande ou le poisson, tailler les légumes), le couteau tranchelard (pour découper la viande en tranches fines) et le couteau d’office. Cette offre est disponible en trois versions : Classic, Classic Ikon et Classic Ikon blanc.

VINAIGRETTE Tools est la marque d’accessoires pour la cuisine d’Aubecq. De conception novatrice et ludique, chaque ustensile de la gamme est spécialement conçu pour vous aider dans la préparation au quotidien de vos repas, tout en misant sur un design contemporain. Le Spray Huile Vinaigre permet à chacun de pulvériser son propre mélange de vinaigrette sur ses aliments avec la dose voulue de chaque condiment. Pour cela, le spray est équipé de deux flacons indépendants de 150 ml et d’une sortie via deux buses séparées permettant de doser parfaitement la quantité huile/vinaigre grâce à une graduation.

9

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Marketing

DÉTAILLANTS, DÉCLINEZ VOTRE IDENTITÉ !

Sandrine Gaillard

Face à la montée en puissance du e-commerce et à un consommateur mobile et exigeant, pas facile pour les détaillants de déclencher les envies d’achat. Sandrine Gaillard, fondatrice de l’agence conseil en merchandising Mise en Sens, nous livre quelques clés pour que le consommateur pousse la porte des boutiques… et achète. Pas d’approche unique, mais un mot d’ordre : cohérence. Par Martine Dampeyrou

Proform - Les achats sont de tention pour chaque vitrine. Si elle moins en moins impulsifs, mais l’interpelle, il s’arrête, sinon il pouril n’en demeure pas moins suit son chemin. Pour attirer d’un que la vitrine est un élément coup d’œil, la lisibilité doit être tracapital pour une boutique. Elle vaillée sur trois échelons : le contedoit immédiatement capter nant, c’est-à-dire la vitrine, les élél’attention. Quelles ments de décoration sont les règles et les produits. Pour « Le passant d’or d’une vitrine la vitrine, on peut envisager un petit efficace ? n’a en moyenne investissement de Sandrine Gaillard : que 3 secondes départ pour une La vitrine est la d’attention pour grille au plafond, carte de visite du afin de simplifier magasin, elle révèle chaque vitrine. » les accroches, un son âme et permet éclairage directionau détaillant d’exprimer son concept. De fait, le mes- nel, sur lequel on change facilesage doit être clair et très rapide à ment les ampoules, et une ou deux comprendre pour le passant, qui n’a prises bien placées pour éviter les en moyenne que 3 secondes d’at- fils qui pendent. Il faut un conte-

10

Proform 153 - Avril 2012

Mise en Sens accompagne les marques et les enseignes dans le développement et la mise en place de concepts merchandising et l’aménagement d’espaces de vente, de showrooms et de stands. Intervenant en direct, ou comme prestataire pour des cabinets de design, l’agence compte parmi ses références clients Comtesse du Barry, Top Office, La Halle !, Citroën, Salviati… Sur Maison & Objet, Mise en Sens est aussi l’un des partenaires de l’Espace Retail, la boîte à idées des points de vente.


nant « propre », qui disparaîtra au bénéfice des produits présentés. Avec les éléments de décoration, la base est de ne pas utiliser plus de 3 couleurs, tout au moins 3 perceptions de couleur. La perception des couleurs devance celle des formes ! Ces éléments doivent être soutiens ou rehausseurs des produits, mais pas plus forts que les produits. Enfin, dans la sélection des produits vitrines, il ne faut pas vouloir montrer tout ce que l’on vend. C’est contreproductif ! Tout est question d’équilibre et de message. Je présente un message, un parti-pris et je ne m’en écarte pas. Idéalement, on choisit des produits de prix différents, afin d’attirer la cible client la plus large possible. P. : Quelle est la durée de vie d’une vitrine ? S. G. : De trois semaines à un mois est le plus probant. Pour Noël, on peut la laisser un mois et demi à deux mois, en remplaçant une partie des produits en cours de route, sans changer le décor. P. : Le printemps arrive et, avec lui, les nouvelles collections et l’envie de changement. En terme d’aménagement de vitrine, cette saison a-t-elle ses tendances et ses spécificités ? S. G. : L’évidence est de se mettre aux couleurs pour créer une rupture avec l’hiver. Cette année, les oranges et les jaunes sont fortement marqués, toute une déclinaison de bleus est aussi très présente et le violet reste en vogue. Et, bien sûr, toujours la touche nature avec des beiges et des pastels. Dans les matériaux, la tendance écolo apporte beaucoup de bois, de bambou, d’ardoise… Et pour les produits un peu détonants, le plexiglas de couleur est très intéressant. Par ailleurs, quand arrive une nouvelle période, je pense qu’il est judicieux de jouer les messages qui interpellent en intégrant l’humour et le décalage.

P. : Pénétrons maintenant dans la boutique… Quel est, selon vous, le meilleur merchandising pour se différencier et valoriser une offre ? Comment faire que les clients viennent dans ma boutique plutôt que d’acheter sur internet ? S. G. : Il n’y a pas un merchandising clé ! Tout est dans l’ADN du point de vente au départ. On détermine son identité, son positionnement, sa clientèle, on crée un univers qui nous est propre et on n’y déroge pas. Pour moi, l’agencement et les choix ne se font que par rapport à cela. Toutes les solutions sont pertinentes, pourvu qu’elles soient cohérentes avec l’identité du point de vente. Il est bon de reprendre régulièrement les fondamentaux et se demander si l’on ne dévie pas de son fil rouge. P. : Le recours aux nouvelles technologies, je pense par exemple aux écrans ou aux bornes tactiles, a-t-il un intérêt pour un petit détaillant ? S. G. : Là encore, avant d’imaginer quoi que ce soit, il faut rester cohérent et avoir quelque chose à dire, d’autant que cela a un coût. S’il s’agit de faire défiler trois images sur un écran, cela n’a aucun intérêt !

P. On parle aujourd’hui beaucoup de « marketing sensoriel ». Qu’entend-on précisément par là ? Quelles solutions simples et abordables s’offrent à un détaillant ? S. G. : Le « marketing sensoriel » fait office de mot savant, alors qu’il s’agit simplement de mettre les clients en contact avec les produits que l’on vend. C’est créer un lien, un vécu avec le consommateur par le biais des 5 sens. Mettre les produits en « La perception ambiance, permettre des couleurs aux clients de les voir dans leur contexte d’utidevance celle lisation et les toucher, des formes ! » c’est du marketing sensoriel. Cela signifie, par exemple, allumer une lampe, disposer des fleurs dans un vase, diffuser des senteurs que l’on vend, brancher un objet qui doit l’être, dresser une table, organiser des démonstrations culinaires… Enfin, le fond musical a son importance, en prenant soin de le choisir en fonction de sa clientèle et non de son goût personnel. Et pas besoin de dépenser trop d’argent ! L’idée est de se sentir bien dans la boutique, de mettre en scène le produit pour que le client l’imagine chez lui et ait envie de l’acheter. Il est clair que l’on n’aligne plus des boîtes. Une boîte, on la voit sur internet !

11

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Marketing

Investir en temps de crise : une audace récompensée pour ceux qui osent

« De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace ! » La célèbre phrase de Danton fait montre d’une contemporanéité insolente en ces temps de crise. Plus que jamais, ceux qui se démarquent et se donnent les moyens d’être offensifs parviendront à percer, se démarquer, et rebondir à l’issue de la crise. Investir en qualité de service, formation, innovation, publicité et communication, n’estil pas finalement la meilleure carte à jouer quand le reste des acteurs du secteur stoppe ses investissements et se met, d’une certaine façon, en retrait du marché ? Par Karine Pichon-Marquis

L’histoire se refait toujours Observons un parallèle entre la crise de 2008 aux USA, et la crise que nous traversons actuellement. En 2008, face à la précarité du marché, la confiance du consommateur avait chuté de 24 points entre fin 2006 et début 2008 (1), impactant sur les bénéfices des sociétés et laissant ces dernières devant le choix cornélien de restreindre indubitablement leurs budgets. Mais quel budget diminuer ? Innovation, publicité ? En 2008, la présence de nombreuses sociétés sur la scène médiatique s’était estompée, faute de budget.

12

Proform 153 - Avril 2012

Aujourd’hui, les sociétés leaders sur leur marché ont montré qu’elles avaient réussi à pérenniser leur activité, en dépit de la crise de 2008, grâce aux efforts en communication. En gardant ainsi le lien avec le consommateur, elles ont profité de l’espace laissé par leurs concurrents pour occuper la scène médiatique sur tous les fronts : salons, opérations de marketing opérationnel (couponnage, etc.), publicité. Et les résultats ont été probants. Les sociétés françaises ayant poursuivi leurs investissements en 2008 ont, pour la plupart, gagné des parts de marché après la crise. Même

constat pour la crise des années 80 aux Etats-Unis. Les entreprises qui n’avaient pas investi avaient dû, en grande majorité, cesser leur activité ou avaient été confronUne entreprise qui tées à un ne communique net recul de leurs pas ne rassure parts de pas les marchés marché, alors que les entreprises qui avaient alors poursuivi leurs investissements en publicité et communication avaient accru


leurs bénéfices. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 275 % de croissance en post-crise pour les entreprises ayant poursuivi leurs investissements contre 19 % de croissance pour les entreprises qui avaient diminué leurs budgets promotionnels pendant la période récessive(2), soit presque 15 fois moins de croissance pour les entreprises ayant réduit ou stoppé leurs budgets publicitaires. À la lueur de ces chiffres, nous ne pouvons que soutenir l’idée d’un investissement, sinon massif, du moins continu, car nécessaire, en période de crise. Se différencier pour s’imposer Outre la publicité, le marketing et la communication, la notion de service de qualité est primordiale en période de récession. Le proverbe « Je suis trop pauvre pour acheter bon marché » fait également recette en temps de crise. Les consommateurs ne voient plus « jetable », mais « pérenne ». Mieux vaut acheter un produit de qualité

qui dure, qu’un produit de mauvaise qualité à remplacer souvent et qui se révèle, à long terme, fort onéreux. Et c’est là qu’intervient la notion de conseil, de qualité-produit que l’on retrouve chez bon nombre de petits détaillants et qui fait souvent cruellement défaut aux grands distributeurs. La vision sociétale cristallise les petits détaillants comme étant plus chers. Il s’agit là d’éclaircir un poncif qui s’érige comme établi alors que de nombreuses études sur les produits haut de gamme démontrent, de façon éclatante, le contraire : sur le secteur des produits haut de gamme, les prix entre détaillants et grands distributeurs sont équivalents. Autre différence notable : la qualité du service prodigué par les détaillants, laquelle reste incontestable, et leur connaissance des produits qui n’est plus à démontrer. Ce service, cette qualité d’écoute et de conseil ont permis à de nombreux professionnels de jouer la carte de la différence, du sur-mesure, et de traverser la récession de 2008 de façon stable. À souligner l’intérêt « local » du petit détaillant, par exemple dans le domaine des arts de la table. Ce dernier va privilégier des produits de qualité, d’origine européenne ou française, gage de garantie, de respect du produit et des personnes qui ont participé à sa conception et à sa fabrication. Quel avenir ? Le rapport au commerçant ou à l’objet change en temps de récession. La proximité tranquillise. La qualité rassure. Une entreprise qui ne communique pas

ne rassure pas les marchés. Une société qui ne fait pas des produits de qualité ne rassure pas les marchés. Une société qui ne se différencie pas par un conseil offensif et sur-mesure ne rassure pas le consommateur.

En temps de crise, Plus que jamais l’avenir les maîtres mots appartient aux sont investissement entreprises et qualité audacieuses, offensives, pugnaces, qui osent marquer leur différence en communiquant et valorisant leur image. En temps de crise, les maîtres mots sont investissement et qualité : ■■ Investissement en qualité de service ■■ Investissement en qualité d’outils d’aide à la vente ■■ Investissement en qualité d’image (publicité, marketing, communication…) Comme disait Helmut Schmidt, « Les investissements d’aujourd’hui sont les profits de demain et les emplois d’après demain ».

1 Source : Nielsen Global Online Survey - 2 Source : McGraw Hill Research

13

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Chiffres du marché

TENDANCES 2012 ÉVOLUTION DES VENTES ARTS DE LA TABLE EN FRANCE EN JANVIER 2012 Source I + C +4 %

Grands magasins Chaînes et franchisés -1,50 %

Hypermarchés -1,50 %

Détaillants indépendants et groupements -4 %

IMPACT DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2012 SUR LA CONSOMMATION Source Sofinscope Vous avez déclaré avoir tendance à reporter certaines dépenses ou projets, diriez-vous que c’est principalement parce que… ?

Diriez-vous qu’à l’approche de l’élection présidentielle, vous avez tendance à reporter certaines dépenses en attendant les résultats de l’élection ?

Source : Sofinscope - L’impact de la campagne électorale sur la consommation des Français - Mars 2012

Source : Sofinscope - L’impact de la campagne électorale sur la consommation des Français - Mars 2012

OUI 20 %

NON 80 %

25 %

Vous attendez de connaître qui sera élu président et quelles seront les orientations du programme

42 %

38 %

Oui, tout à fait

Autre

45 %

Vous attendez de voir comment la situation économique évolue à court terme

29 %

11 %

9 %

1 %

Vous attendez de voir comment votre situation personnelle évolue

Oui, plutôt

Non, plutôt pas

Non, pas du tout

ANALYSE 2011 et 2010 ÉVOLUTION DES VENTES PAR FAMILLE DE PRODUITS SUR L’ANNÉE 2011 Source I + C

FRÉQUENTATION DES COMMERCES

4,0 %

3 %

3,0 %

3,5 %

3

1,5 %

2,0 % 1,0 %

0 %

0,0 %

0,5 %

0 %

-1,0 %

-0,5 %

-1,5 %

-1,5 %

-1,5 %

-2,0 % -3,0 % -4,0 %

-2,5 %

-3 % Nov. - Déc. 2010

Janv. - Fév. 2011

Mars - Avril 2011

Mai - Juin 2011

Univers de la cuisine (instruments culinaires, coutellerie, linge de table, petit électroménager…)

14

Proform 153 - Avril 2012

Juill. - Août 2011

-2,5 % Sept. - Oct. 2011

-2,5 % Nov. - Déc. 2011

Univers de la table (Porcelaine, céramique, faïence, cristal, couverts…)

points de vente

sur 10 constatent une baisse de la fréquentation de leur commerce en novembre et décembre 2011 par rapport à la même période en 2010.


Les principaux pays exportateurs en 2010 d’arts de la table, d’articles de cuisine et de décoration :

Les principaux pays importateurs en 2010 d’arts de la table, d’articles de cuisine et de décoration :

RUSSIE

ÉTATS-UNIS

AUSTRALIE

CANADA

CHINE

HONGKONG

SUISSE

THAÏLANDE

+49 %

+32 %

+29 %

+26 %

+54 %

+31 %

+26 %

+25 %

ROYAUMEUNI +22 %

CHIFFRE D’AFFAIRES PAR CIRCUIT DE DISTRIBUTION Source I + C

LISTES DE MARIAGE : EN BAISSE

6 %

qui attestent d’une hausse des listes.

3 % 2 %

67 % des points de

vente listes de mariage constatent un net repli des dépôts de listes, contre

4 %

3 % 1 %

0,5 % -1,5 %

-2 %

0 % -1,5 % -1 %

Janvier

-3,5 %

Mar

Avril

-4 %

-5 %

-5 % -4,5 %

Juin

Juillet

Août

Chaînes et franchisés

Septembre

Octobre

-5 % -6 %

-6 % Mai

-2 % -3 %

-4 %

-4,5 % -5,5 %

Février

-1 %

-1,5 %

-3 % -5 %

0 %

-1,5 % -3 %

-4 %

1 %

0 %

Novembre

Décembre

Détaillants indépendants et groupements

Évolution du commerce extérieur français de décembre 2010 à novembre 2011 Source : Douanes françaises

24 % 22 % 8 %

7 % 6 %

1 %

-6 % -7 %

Vaisselle

Verrerie

Exportations

Orfèvrerie, couverts et couteaux

Articles de cuisine et de décoration

Importations

47,2 milliards d’euros en 2010, soit 31 %, c’est la progression des exportations

d’arts de la table, cuisine et décoration en 2010 par rapport à 2009

15

Proform 153 - Avril 2012


Actualité

Chiffres du marché

Exportations comparées de VAISSELLE Évolution 2010 vs 2009

Types de vaisselle exportée 2010 vs 2009 Source GTIS - Douanes de 80 pays

Sources GTIS / Douanes de 80 pays

37 %

25 %

21 %

21 %

22 %

23 %

Autres (matières plastiques, carton)

Porcelaine

29 %

56 %

16 %

Poterie et faïence

6 %

10 %

2 %

Chine Allemagne États-Unis Belgique Italie

France

RU

Bois

Thaïlande Hongkong Pays-Bas

Exportations comparées de VERRERIE Évolution 2010 vs 2009 Sources GTIS / Douanes de 80 pays

5 %

Types de verrerie exportée 2010 vs 2009 Source GTIS - Douanes de 80 pays

278 %

Verres et articles en cristal Articles pour la table en verre

7 %

36 %

47 % 19 % Chine

13 %

6 %

France Allemagne Turquie

Italie

11 %

29 %

23 %

39 %

Verres à boire en verre

16 %

57 %

États-Unis Pologne R.Tchèque Mexique Pays-Bas

Types d’orfèvrerie, couverts et couteaux exportés 2010 vs 2009

Exportations comparées d’ORFÈVRERIE, COUVERTS ET COUTEAUX Évolution 2010 vs 2009 283 %

Source GTIS - Douanes de 80 pays

Sources GTIS / Douanes de 80 pays

Articles en métaux précieux et métal argenté

Couverts en métaux communs

54 %

22 %

46 % -2 % Chine

Suisse

14 %

23 %

22 %

34 %

Couteaux

35 %

17 %

10 %

Inde Allemagne Italie Hongkong Taïwan Japon États-Unis France

Exportations comparées d’ARTICLES DE CUISINE et de DÉCORATION Évolution 2010 vs 2009 Sources GTIS / Douanes de 80 pays

43 %

35 % 29 %

11 %

12 %

Proform 153 - Avril 2012

Types d’articles de cuisine et de décoration exportés 2010 vs 2009 Source GTIS - Douanes de 80 pays

Articles de cuisson et ustensiles de cuisine 36 %

Linge de Table 3 %

Articles de décoration 17 %

12 % 5 %

Chine Allemagne Italie Hongkong France États-Unis Pays-Bas Suisse Belgique

16

Articles en étain 5 %

19 %

18 % 8 %

19 %

Inde

Petit électroménager portable 44 %


Arts de la table, design et décoration À destiNatiON exclusive des PrOfessiONNels Infos abonneme

nt a

u 9 04

3 06

58 79

n Suivez l’actualité des arts de la table

F

n Arts de la table

n Découvrez les nouveaux produits et les tendances n Informez-vous sur les détaillants et les marchés n Gardez un œil sur la concurrence

n

Design

n

Décoration

n Anticipez les besoins des consommateurs

IS ENQUETE DU MO es Retour sur les fêt de fin d’année

DOSSIER Outdoor

1 an / 4 numéros

OFFRE 33 € : France métropolitaine EXCEPTIONNELLE

MARKETING Détaillants, bougez-vous !

Proform Avril - Mai

39 € : Union Européenne

-40 %

GREEN MAG

L’interview verte

47 € : International

- Juin / N°153

Oui je m’abonne à Proform au tarif de :

n 33 € France Métropolitaine

n 39 € Union Européenne

n 47 € International

À l’occasion du lancement du nouveau Proform, profitez de notre offre d’abonnement pour les 4 prochains numéros : n N°154 Juillet/Août/Septembre 2012 n N° 155 Octobre/Novembre/Décembre 2012 n N° 156 Janvier/Février/Mars 2013 n N° 157 Avril/Mai/Juin 2013

Société : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code Postal : . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél . : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fax : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . @ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Votre profil : Activité : n Détaillant

n Fabricant

Secteur : n Cadeau

n Table et cuisson

n Luminaire Déco

n Importateur/distributeur n Déco maison

n Représentant

n Autres : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

n Jardinerie

n Mobilier Déco

n Linge de maison

n Autres : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Règlement par chèque à l’ordre de Proform

Facture : n Oui

n Non

17

Merci de nous retourner votre règlement et le bulletin d’abonnement à l’adresse suivante : Proform – B .P . 1240 – Parc Haute Technologie – Font de l’Orme – Bât . 21 – 694 av . du dr Maurice Donat – 06254 MOUGINS CEDEX Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 4 93 06 58 84/79 Proform 153 - Avril 2012


Dossier

Outdoor

TOUT LE MONDE DEHORS !

L’outdoor, c’est in ! Les jardins, les terrasses et les balcons sont devenus de véritables espaces de vie, par-delà les beaux jours. Plus question de laisser son pré carré en jachère. Des meubles confortables et rivalisant d’originalité jusqu’aux barbecues carrossés de couleurs vives, en passant par les pots qui plantent joliment le décor et la vaisselle bariolée, la maison s’invite dehors… et la tendance aussi.

L

es murs tombent. La maison prend l’air. L’extérieur est désormais considéré comme une pièce supplémentaire à part entière, où les belles idées d’aménagement et de décoration fleurissent. Il est vrai que neuf foyers français sur dix disposent d’un jardin, d’une terrasse, ou d’un coin de balcon. Besoin d’oxygène ? Havre où l’on vient oublier les vicissitudes du quotidien ? Envie de convivialité en famille ou entre amis ? Quoi qu’il en

18

Proform 153 - Avril 2012

Par Martine Dampeyrou

soit, on met le nez dehors en toute saison. Tel un nouvel art de vivre. « Ce phénomène est d’abord le reflet de l’évolution de notre mode de vie toujours plus urbanisé, explique le sociologue Bruno Viard. Pour les habitants des villes, la place manque. Et la nature aussi. On veut donc gagner de précieux mètres carrés en faisant du moindre petit balcon une extension du salon et on essaie d’inviter la nature chez soi. » « À la suite des cuisines ouvertes sur les salons, les différences s’estompent entre intérieur et extérieur, ajoute Denis Castaing, cofondateur de Sabz, boutique spécialiste

du design indoor-outdoor. Même dans les régions où le beau temps n’est pas toujours au rendez-vous, l’extérieur est le nouvel espace de vie avec lequel il faut compter. » Compter ? Alors que le marché de l’ameublement fait état d’une croissance légère (+ 2,5 %) et erratique en 2011, selon l’IPEA (Institut de prospective et d’études de l’ameublement), les ventes de meubles de jardin ont représenté 141 millions d’euros, soit une hausse de 3,9 % en valeur sur un an. Près de 20 % de ces achats sont effectués par des personnes vivant en appartement. Quant aux barbecues, étés maussades ou non,


les indicateurs restent imperturbablement stables, avec 115 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011. Quelque 1,2 million de pièces sont vendues chaque année, avec un pic en avril, mai et juin. Et ce, malgré un taux d’équipement élevé : 81 % des ménages qui disposent d’un jardin ou d’une terrasse ont un barbecue. En outre, plus de trois Français sur quatre placent le barbecue en tête des loisirs de plein air, d’après une enquête de l’Observatoire des loisirs. Par ailleurs, on s’amuse de plus en plus à brouiller les codes dedans/ dehors. On a envie d’un jardin aussi confortable et raffiné qu’une pièce intérieure. Canapés, lits, méridiennes, poufs, tables basses, luminaires ou autres tapis, tout un répertoire jusqu’alors cantonné à la maison s’extériorise. Et on y met les formes ! Belles, originales, voire résolument débridées. Les couleurs flashy sont également de sortie. Témoins de cette vitalité, la place croissante accordée à l’outdoor sur les salons et une offre toujours plus foisonnante, saison après saison. Pas une marque de l’univers déco maison qui ne lance des produits spécifiques pour le jardin, pas un fabricant de meubles qui ne retravaille ses classiques en version extérieur. Pas de jardin, ni terrasse ? Pas même un bout de balcon ? Pas question pour autant de rester enfermé.

Vaisselle de charme et écolo, sacs isothermes, barbecues portatifs, coussins moelleux… Autant d’accessoires qui tombent à pic pour un pique-nique chic. Promenons-nous dans les bois ! Ou ailleurs. Sous l’impulsion des jeunes générations, le pique-nique s’enracine maintenant en ville. Sus aux carrés de verdure ! « Toutes les occasions sont bonnes pour répondre à l’envie de profiter de la nature, même en ville », constate ainsi François Bernard, directeur artistique de l’agence de style Croisements. Nul besoin d’être grand clerc pour comprendre que l’engouement pour l’outdoor et l’aspiration à une proximité avec ce qui rappelle la nature relèvent du phénomène de société. Un phénomène qui induit de nouveaux modes de consommation, de nouveaux marchés et, par là, de nouvelles opportunités commerciales pour tous les acteurs en lien avec cet univers, les fournisseurs comme les détaillants. Le mobilier s’offre un bol d’air design Comme affranchis des contraintes de l’espace intérieur, les meubles outdoor ont acquis une liberté de style et d’expression qui stimule la créativité des designers. Les tables et chaises en plastique ont vécu. Même la résine tressée, réplique

synthétique du rotin, perd un peu de terrain. Cette saison, le bois revient en force, mais la tendance est au mariage de matériaux, à l’association bois-métal, bois-verre ou métal-plastique. C’est le choix fait, notamment, par le fabricant espagnol Kettal, dont la collection « Bitta » est une combinaison de structures en aluminium et d’assises en corde polyester, ainsi que de dessus de table en teck et en pierre, ou par Now’s Home Plus de trois Français avec sa ligne sur quatre placent le « Sea Teack », barbecue en tête des alliance de teck et d’aluloisirs de plein air minium. Chez Fermob, Frédéric Sofia a imaginé la banquette « Sixties », en tube d’aluminium et polymère tressé, l’une des seules hybridations de matières proposées par cet expert du métal, qui fabrique les emblématiques chaises « Bistro » et « Luxembourg ». Autre grande tendance : le slacking, art qui consiste à se prélasser avec classe et se traduit par des canapés XXL, des fauteuils bas et voluptueux et d’accueillantes chaises longues, à transformer la plus laborieuse des fourmis en cigale décomplexée.

19

Proform 153 - Avril 2012


Dossier

DR

Et parce qu’ils utilisent des matériaux issus des dernières recherches technologiques, résistants aux aléas climatiques, les meubles ne se rentrent plus à la première goutte de pluie. Les assises et dossiers de chaises, les chaises longues et les transats se couvrent de toiles qui ont également une excellente tenue dans le temps. En la matière, c’est le Batyline® (fibre de polyester recouverte d’un revêtement en PVC et tissée de fils gainés) et le textilène qui s’imposent. Atouts ? Pas de décoloration sous l’action des rayons Les produits en UV, résistance vogue ? Les appareils aux grandes nomades, petits et variations de tempéralégers, à poser sur la tures et aux table ou transporter déchirures, séchage rapartout avec soi pide, 100 % recyclable. Lavables d’un coup d’éponge, ils affrontent même sans broncher les goûters d’enfants… Le design éclaire aussi nos lanternes. Dernières créations en date, la lampe à suspendre « In & Out », en Tyvek (papier non tissé, anti-

20

Proform 153 - Avril 2012

Outdoor feu et résistant à l’eau), dessinée par Arik Levy pour Forestier, ou la lampe chinoise aux ampoules fluocompactes « Cherbourg-Beijing », imaginée par Mathieu Lehanneur avec le fabricant de parapluies Le Véritable Cherbourg. Et que dire des pots, vasques et autres jardinières ? Formats surdimensionnés, couleurs toniques, jeux de matières… ça dépote ! Les contenants marquent le décor de leur forte présence et inspirent également les grands noms du design, à l’instar de Pierre Charpin pour Tectona, Patricia Urquiola pour Emu, ou Karim Rashid et ses jardinières « Spaghetti » pour Vondom. Le barbecue sur le grill Imposants pour régaler de nombreux convives ou d’un encombrement réduit, classiques à l’extrême ou véritables ovnis de jardin, les barbecues se déclinent aujourd’hui sous toutes les formes et toutes les couleurs. Les fabricants, toujours plus nombreux sur le marché, s’en donnent manifestement à cœur joie. Il est même possible d’accompagner la cuisson de ses grillades en musique. Une innovation de l’entreprise anglaise Russell Hobbs,

qui commercialise un barbecue, le « George Foreman », pouvant accueillir CD et Mp3. Les produits en vogue ? Les appareils nomades, petits et légers, à poser sur la table ou transporter partout avec soi. À l’image du « Smokey Joe » tout rond de Weber, du « Fyrkat », un best-seller de Bodum, ou du modèle au look de vase chromé signé Eva Solo, ils attisent un marché déjà dynamique. Ils voudraient même conquérir enfin les femmes. Car voilà une activité où la parité n’a toujours pas droit de cité. On compte, en effet, très peu d’utilisatrices « autonomes » du barbecue : 15 %, paraît-il ! Mais quand ces petits modèles prennent un coup de peinture et voient la vie en rose, comme chez Sagaform, Weber ou Cobb, cela ne laisse aucun doute quant à leur cible.


En parallèle, hier inconditionnels du charbon de bois (qui représente encore 62 % du marché), les Français s’équipent de plus en plus de barbecues à gaz, faciles à nettoyer, enfantins à allumer et plus sains. En revanche, le barbecue solaire en est à ses premiers crépitements. Jusqu’ici, seule la marque française IDCook avec son « Cookup 200 », un modèle nomade de forme parabolique, tire les marrons du feu. Mais ce qui enflamme assurément le secteur, c’est la plancha. Les ventes ont bondi de 70 % en un an, selon la société d’études GfK. Sur l’air du manger sain et léger, la plancha grignote des parts de marché, surtout dans le sud-ouest, origine espagnole oblige. Cette méthode de cuisson très appréciée des grands chefs a été la star de l’été 2011. Et elle pourrait bien rester un moment en haut de l’affiche.

© Vincent Girard

La vaisselle et sa belle plastique Pour les repas au jardin ou les pique-niques, inutile de ressortir les gobelets en plastique blanc et les assiettes en carton. Vive la vaisselle en mélamine ! Et multicolore ! Très solide, lavable en machine et pas chère, elle offre bien des avantages. Assiettes, verres, bols, saladiers, carafes, tasses ou plateaux… tous les ustensiles y passent ! Les

spécialistes en la matière ? Platex, Zak ! Designs, ou encore Guzzini, qui proposent une vaisselle en mélamine créative et d’une qualité irréprochable, à sortir sans complexe pour les dîners entre amis. A fortiori si on l’associe à des couverts en plastique de style, à l’image de

la plancha grignote des parts de marché ceux fabriqués par la marque italienne Pandora Design, colorés ou parodies réussies de métal argenté. Tout aussi facile à vivre, incassable, le polycarbonate, cette matière plastique qui joue sur les effets de transparence, se fait peu à peu une place au soleil mais demeure dans l’ombre de la mélamine. Reste que par souci pratique, les buffets en plein air et les piqueniques s’accompagnent souvent de vaisselle et de serviettes jetables. Pratiques, oui. Mais pas écolos. Air du temps très vert oblige, les fabricants ont su innover et proposer des produits biodégradables, recyclables, 100 % écologiquement corrects. Le jetable durable, en somme ! Au menu : des assiettes en feuille de palme, en résidu de canne à sucre, en PLA (acide polylactique, issu de la fécule de maïs). Et pour ceux qui ne veulent pas pour autant tourner le dos au design, le créateur japonais Shinichiro Ogata façonne pour Wasara des articles d’une grande élégance, composés de fibres de roseaux et de bagasse (résidu de sucre de canne). Le textile a également la fibre environnementale. Bo & Bio, la marque de CGMP, leader français des arts de la table éphémères, propose des nappes et serviettes en célibio®, une matière exclusive entièrement biodégradable et compostable, qui présente la même tenue que les produits non tissés classiques.

21

Proform 153 - Avril 2012


Dossier

Interview outdoor

ENO : premier fabricant français de planchas

Antoine Thomas

En 2003, Antoine Thomas et Laurent Colas rachètent ENO. Fidèle à ses savoir-faire ancestraux, l’émaillage de fonte et d’acier, l’entreprise centenaire, dont les activités de production sont regroupées à Niort, continue de développer de nouveaux produits toujours plus innovants. C’est ainsi qu’est créée en 2005 la marque Plancha Mania, référence sur le marché des appareils de cuisine outdoor. Et ses gammes de planchas viennent même d’obtenir le label Origine France Garantie. Le point avec l’un de ses dirigeants, Antoine Thomas. Par Nathalie Jourdon

Proform : ENO est une PME centenaire qui conçoit et fabrique des planchas, des appareils de cuisson pour le nautisme et des appareils de chauffage mobiles. Quel est le point commun entre les trois ? Antoine Thomas : Le fil rouge est le savoir-faire historique de l’émaillage sur fonte et acier. C’est parce que nous sommes émailleurs que nous avons conçu au fil du temps tous ces produits liés au chauffage ou à la cuisson pour notre propre compte. En fait, à l’origine, il n’existait dans les foyers qu’une seule machine, une grosse cuisinière au charbon, qui faisait aussi bien la cuisine, le chauffage que l’eau chaude. C’est cela qu’ENO construisait dans sa fonderie. Donc, historiquement, les deux fonctions sont liées. Ce n’est que dans les années cinquante, avec

22

Proform 153 - Avril 2012

l’apparition du gaz en bouteille, que l’électroménager moderne a dissocié les fonctions. À l’époque, les frères Haineaux ont développé la production des cuisinières et chauffages d’appoint, toujours au gaz. Les débouchés commerciaux de ces deux gammes de produits ont évolué de façon différente : le chauffage mobile au gaz, après avoir connu son heure de gloire, s’est essoufflé avec la concurrence des petits soufflants électriques. Aujourd’hui, si le marché reste assez stable en volume chez nous, en revanche, les marges se sont effondrées. En ce qui concerne la cuisson, la concurrence venue de Turquie, de Chine ou d’Italie a poussé les dirigeants vers un secteur de niche, de type caravaning, petit habitat, et par voie de conséquence vers le nautisme dans les années quatrevingt. Dès les années 1994, dans le

but d’une diversification dans les produits de plein air, ENO a conçu des barbecues de style original qui avaient la propriété de chauffer des aliments par le dessus (avec l’idée défendue d’une cuisson saine) et un grilloir par contact, sorte de plancha. P. : Aujourd’hui le marché de la plancha représente 49 % de votre chiffre d’affaires. Comment en êtes-vous arrivé à ce résultat ? A. T. : C’est la conjonction de trois phénomènes. Premièrement, la plancha est actuellement un produit à la mode. Deuxièmement, nous avons conçu un produit qui marche bien, notamment la Plancha Mania 60, qui connaît un grand succès par son design et son fonctionnement. Enfin, nous produisons une plaque émaillée de qualité, sans équivalent sur le marché.


P. : Comment devient-on une marque reconnue et non plus un seul outil industriel avec un savoir-faire de l’émaillage. A. T. : L’histoire de la marque est très ancienne. Dès les années quarante, les frères Haineaux ont eu l’idée de génie de créer une marque avec leur nom. Dans le milieu, ENO avait une identité très forte, même si un peu désuète. Ainsi, au niveau du développement, nous nous sommes appuyés aussi bien sur la marque que sur le savoir-faire ancestral. Pour une question de business, nous avons souhaité déposer la marque Plancha Mania, marque d’opportunité, pour pouvoir communiquer sur le mot plancha dans les magazines, sur Internet et auprès des consommateurs. Nous avons surfé sur l’identité forte du mot plancha au niveau du marketing. P. : Justement, au niveau communication, quels sont les outils marketing que vous avez mis en place ? A. T. : Dans l’univers de la plancha, nous communiquons sur Plancha Mania et nous utilisons ENO comme caution de fabricant, pour rassurer le consommateur sur le fait que nous confectionnons des produits de qualité, en France. Nous avons également un pseudopartenariat avec un ancien chef de Ducasse avec qui nous avons fait deux livres. Mais clairement, nous n’avons pas les moyens de nous payer les services d’un grand chef ou d’être présents dans des émissions télés. Cela dit, cela ne nous manque pas trop, notre carnet de commande remplit notre capacité de production. La communication n’est pas l’axe sur lequel nous avons besoin de construire à court terme. Nos investissements sont surtout industriels pour accroître notre productivité avec, notamment, la modernisation de la technique d’application d’émail sur la fonte ou la mise en place d’une nouvelle ligne robotisée d’émaillage.

P. : étant donné le succès que vous aux normes environnementales en rencontrez dans le secteur de vigueur en France. C’est dans cette l’outdoor, pensez-vous développer optique de transparence que nous de nouveaux produits ? avons sollicité ce label, le seul qui A. T. : Notre politique consiste à se garantisse l’origine de fabrication du limiter aux accessoires spécifiques produit de façon très stricte et régleà la plancha. C’est dans cette op- mentée. Nous répondons ainsi à la tique que nous avons conçu des demande des consommateurs qui, gammes de chariots, dans le souci selon l’enquête IFOP pour le CEDRE, d’offrir aux consommateurs des sont 95 % à souhaiter connaître l’orifonctionnalités et des designs en gine des produits. Nous avons fait le adéquation avec nos planchas. choix de rester implantés en France Nous sous-traitons et de capitaliser sur un la fabrication des savoir-faire séculaire « Nous sommes chariots en bois et sur la culture de dans une usine en les seuls à savoir l’excellence (nous Pologne, car dans sommes pour cela laémailler des un même souci de bellisés Entreprise du qualité que pour Patrimoine Vivant). planchas en nos planchas, nous Cette stratégie perFrance. » préférons faire apmet à nos produits pel à de véritables de se démarquer de spécialistes, dont c’est le métier, la concurrence ici et à l’étranger, et et qui, par conséquent, possèdent ce avec succès, puisque notre chiffre un savoir-faire. De plus, nous sou- d’affaires a connu une progression haitons n’utiliser que des bois cer- de 50 % en deux ans. tifiés. Aujourd’hui, le bois de nos chariots est labellisé FSC (Forest P. : Comment sont perçus vos Stewardship Council), ce qui garan- produits à l’étranger ? tit qu’il provient de forêts gérées de A. T. : Le haut de gamme franmanière éco-responsable. çais s’exporte très bien, surtout lorsqu’il touche à la gastronomie. Il P. : Quelles sont les raisons d’un tel n’y a qu’à voir l’inscription récente engagement dans votre politique de la gastronomie française au de développement ? Patrimoine Mondial de l’Unesco. A. T. : Vous savez, lorsque vous Le développement industriel dont produisez en France, vous devez je vous parlais va nous permettre répondre à des normes environne- d’augmenter notre capacité de promentales drastiques dans le proces- duction avec des produits culinaires sus industriel. Par exemple, en ce qui essentiellement destinés à l’export concerne l’eau, pour laquelle il existe car nous sommes extrêmement soixante points de contrôle, ou en- bien accueillis, grâce aux différents core le traitement des déchets avec labels, gages d’une grande qualité, l’exigence de les trier et de les séparer à l’étranger. À l’heure actuelle, nous à chaque poste de fabrication. Nous sommes bien présents en Europe prenons tout cela très au sérieux. (Suisse, Belgique, Allemagne…), Mais, il n’existe aucun label dessus, mais aussi en Nouvelle-Zélande et aucun marquage qui permettrait en Australie. Comme pour la France, au consommateur de le percevoir. nous attaquons le marché par le Pourtant, aucun industriel en France très haut de gamme, en formant n’échappe à cette réglementation. des sortes de club de gastronomie Obtenir le label Origine France Ga- car, ce que permet la plancha, c’est rantie signifie que vous produisez la gastronomie dehors. Et la gastrodans une usine en France, ce qui nomie française possède une résosous-entend que vous vous pliez nance dans le monde entier.

23

Proform 153 - Avril 2012


Dossier 1. BARBECOOK® : barbecue au charbon de bois doté des systèmes Quickstart, pour une montée en température rapide, et Quickstop, un réservoir d’eau dans le pied de l’appareil pour éteindre les braises rapidement. Trois nouveaux coloris : orange (Major Sunset), vert (Major Kiwi) et champagne (Major Champagne). Prix de vente conseillé : 159 €.

Barbecues et planchas

1 2

2. BARBECOOK® : barbecue au gaz, série Brahma Ceram, muni du système Aromaz et du “Turbo Heating System intégré” permettant une répartition de la chaleur optimale. Ses brûleurs réglables ont une puissance de 15 kW. Sa finition émaillée existe dans les tons brun et beige. Prix de vente conseillé : de 249 € (modèle 2.0) à 699 € (modèle 5.2 Inox). 3. KUCHENPROFI : barbecue boule fonctionnant au feu de bois et au design soigné. Dimensions : 30 cm. Prix de vente conseillé : 54,90 €. 4. ENO : plancha, modèle Plancha Mania 75, dotée d’une plaque en fonte de 7 mm, d’un émaillage multicouches ultra-résistant et garanti 10 ans, et d’un châssis en inox de qualité marine. L’appareil à poser possède un, deux ou trois brûleurs en fonte pour une puissance de chauffe jusqu’à 360 °C et une souplesse de réglage ainsi qu’une goulotte d’évacuation des graisses et un double bac récupérateur en inox amovible. Alimentation au gaz, butane, propane ou gaz de ville (en option). Dimensions : 24 x 79 x 58 cm. Prix public conseillé : 799 € (1 feu : 469 € et 2 feux : 569 €).

3

4

5

5. ENO : table Outcook en chêne et inox conçue pour recevoir la Plancha Mania. Elle possède aussi une planche à découper, une crédence porte-ustensiles et un cache bouteille de gaz en inox. Dimensions : 108 x 120 x 63 cm. Prix public conseillé : 990 €. 6. LAGUIOLE : barbecue 5 brûleurs à la finition époxy noir mat et inox représentant une surface de cuisson de 64 x 46 cm. Il est doté de grilles de cuisson en acier chromé, d’un tournebroche électrique et d’une plancha en fonte émaillée, le tout recouvert d’un capot à double paroi. Prix de vente indicatif : 1 450 €. 7. LAGUIOLE : plancha au gaz offrant une large surface de cuisson en acier de 5 mm émaillé et une puissance de 9 kW grâce à trois brûleurs. Elle est équipée d’un meuble comportant deux tiroirs, une porte et une plage de dépose. Dimensions : 97 x 61 x 110,5 cm. Prix de vente conseillé : 950 €.

24

Proform 153 - Avril 2012

7 6


9

8

8. MATIÈRE GRISE : table à plancha modèle Hegoa en acier galvanisé peint époxy dotée de quatre roulettes, d’un plateau bas pouvant accueillir un élément pour cacher la bouteille de gaz et d’un élément pour les huiles. Dimensions : 120 x 55 x 90 cm. 15 coloris disponibles pour chaque élément. Prix de vente conseillé : 994 €. 9. FORGE ADOUR : plancha en fonte émaillée, modèle Prestige 750, dotée de trois brûleurs indépendants réglables. Elle est dotée d’une inclinaison réglable et d’un récupérateur de graisse en inox. Fonctionne au gaz butane ou propane. Dimensions : 74 x 48 x 27 cm. Prix de vente conseillé : 879 €.

10

10. FORGE ADOUR : chariot tout inox fermé avec tablettes rabattables adapté à la plancha Prestige 750. Dimensions : 143 x 50 x 86 cm. Prix de vente conseillé : 567 €. 11. RIVIERA & BAR : combiné Gril & Plancha électrique doté de la technologie “double plaque” et de deux thermostats indépendants permettant de cuisiner simultanément à la plancha et au grill. À noter son revêtement antiadhésif sans PFOA et son cordon extra-long de 2 mètres. Puissance : 2 000 W. Dimensions : 535 x 160 x 365 mm. Prix public conseillé : 149,99 €.

11

12. BERGHOFF : barbecues fonctionnant au gaz. Les grands modèles possèdent 5 brûleurs + 1, les petits 3 brûleurs. À l’intérieur, les grands modèles disposent de grilles en inox et d’une planche recto verso en fonte. Tous les barbecues sont livrés avec un détendeur Butane et une housse de protection. Existent en laqué blanc ou noir et en acier inoxydable. Prix public conseillé : de 798 € à 1 160 €.

12

13. RÖSLE : barbecue à charbon 100 % acier chromé pour la structure et acier émaillé noir pour la cuve et le couvercle. Parmi ses caractéristiques, à noter un couvercle haut et bombé avec rebord et un bac récupérateur de cendres. Existe en Ø 50 cm (73 x 83 x 103 cm) et Ø 60 cm (73 x 83 x 108 cm).

13

15 14

14. WEBER : barbecue à charbon OneTouch Premium doté d’un système d’évacuation des cendres One-Touch avec cendrier récupérateur amovible, d’un thermomètre, d’un clapet d’aération et d’une grille de cuisson articulée. Sa cuve et son couvercle en acier émaillé sont garantis 10 ans. Dimensions : 98 x 69 x 57 cm. Existe en 8 coloris dont les nouveaux jaune anis et gris galet. Prix public indicatif : 285 €. 15. WEBER : barbecue électrique, modèle Q140, d’une puissance de 2,2 kW. Son principe de cuisson couvercle fermé offre fiabilité et sécurité. Sa cuve et son couvercle en fonte d’aluminium sont garantis 5 ans. Dimensions : 62 x 66 x 49 cm. Existe en 4 coloris. Prix public conseillé : 269 €.

25

Proform 153 - Avril 2012


Dossier

Et si on cuisinait

1. ÉMILE HENRY : céramique Grill Barbecue qui protège viandes et légumes de la flamme directe et cuit les brochettes de manière homogène et naturelle. Disponible en Noir, Rouge, Olive et Figue. Prix public conseillé : 49 €.

1

2. ÉMILE HENRY : Pizza Stone, céramique pour cuire, couper et servir les pizzas. Capable de supporter de hautes températures, elle permet de cuire une pizza exclusivement au four ou sur le barbecue. Grâce à son émail résistant, elle passe au lave-vaisselle. Disponible en Noir, Rouge, Olive et Figue. Prix public conseillé : 49,90 € le format 6 personnes, 39 € le format 4 personnes, 25 € le format 2 personnes.

2

4

3

3. LE CREUSET : grils carrés, ronds et rectangulaires dotés d’une poignée en silicone rabattable pour une sécurité maximale et un gain de place. Disponibles en noir mat et rouge cerise. Prix public conseillé : 65 € rond et carré ; 75 € rectangulaire. 4. LE CREUSET : grils extra-larges en fonte avec ou sans stries, compatibles toutes sources de chaleur, y compris l’induction. Disponibles en noir mat et rouge cerise. Prix public conseillé : 129 €. 5. DEMEYERE : plancha Teppanyaki en acier inoxydable et traitement de surface Silvinox, matériau 7 couches jusqu’au rebord. Elle s’utilise au four et sur tous les types de cuisinières. Prix public conseillé : 299 €. 6. BARBECOOK® : assortiment d’accessoires consacrés au barbecue : pinces, fourchettes et spatules. Le manche en silicone antiglisse est assorti aux nouveaux coloris des barbecues : orange, vert et blanc. Prix public conseillé : de 11,95 € à 13,75 €.

6

5

7. BERGHOFF : pochette BBQ 6 pièces modèle Cubo comprenant spatule, pince, pinceau silicone, fourchette à viande, couteau en acier finition satinée et poignée PP noire, et pochette en nylon noir. Prix de vente conseillé : 56,50 €. 8. BERGHOFF : set BBQ 9 pièces modèle Eclipse comprenant spatule, pince, fourchette à viande, couteau et fourchette à steak en acier finition satinée et poignée PP noire, salière et poivrière en acier inoxydable 18/10 et gant et tablier. Prix de vente conseillé : 70,90 €. 9. WEBER : petit panier à légumes en acier inoxydable Weber Style (19 x 19 x 5 cm) permettant de faire sauter des légumes émincés. Prix public indicatif : 19,90 €. 10. WEBER : pelle à pizza Weber Style fabriquée en acier inoxydable avec revêtement mince pour un bon maintien. Prix public indicatif : 49 €. 11. LAGUIOLE : set de 4 empreintes à œuf spécial plancha. Dimensions : 8,5 x 8,5 cm. Prix de vente indicatif : 16 €.

26

Proform 153 - Avril 2012

9

8

10

11

12


Déjeuner sur l’herbe 1. GUZZINI : la collection Aqua, qui compte déjà verres, carafes et autres récipients, s’enrichit d’un plateau rectangulaire et d’un centre de table. Toute la gamme en matière plastique est disponible en 7 couleurs et lavable au lave-vaisselle. Prix public indicatif Centre de table : 16 €.

1

2. ITALESSE : ligne de verres à vin, à eau, flûtes Fresnel désignée par Luca Nichetto en matière plastique. Existe en 4 coloris : transparent, noir, rouge et bleu cyan.

2

3. JOLIPA : set apéritif et plateau vert de la collection Lollipop Colours. Prix public indicatif : 31,90 €.

3 5

4

4. LEONARDO : collection Wave composée de gobelets et de verres à jus dont les teintes sont réalisées avec une laque spéciale extrêmement résistante au lavage en machine. Disponible dans 8 coloris. Prix de vente conseillé : de 2,50 € à 4,95 €. 5. ROSTI MEPAL : saladiers Synthesis en mélamine et à la forme épurée. Contenance de 175 ml à 4 l. Disponibles dans 14 coloris. À noter dans la gamme, les couverts à salade assortis. Prix public indicatif : env. 15 € le 4 l. 6. OPINEL : couteau N° 125 livrable en boîte de 12 exemplaires à la couleur. Ce couteau de table est doté d’une lame en acier inoxydable 12C27 et d’un manche en bois de charme teinté et verni pour un passage au lave-vaisselle. Prix public conseillé (boîte de 12) : 8,75 € le couteau.

6

7

8

9 10

11

12

7. ZAK! : plateau en mélamine colorée, modèle Gallery, doté de poignées ergonomiques intégrées et d’un quadrillage antidérapant. Existe en 4 coloris : framboise/ blanc, blanc/noir, vert/blanc et rouge/blanc. Dimensions : 33 x 26 cm. Prix public indicatif : 22,50 € le plateau rectangulaire. 8. ZAK! : verres à pied et verres ballons empilables en plastique translucide de la série Stacky. Existent en 4 coloris : transparent, framboise, aqua et vert. Prix public indicatif : 9,90 € les 4. 9. YOKO DESIGN : panier isotherme Cook’Hot doté d’une double paroi intérieure en inox et polyuréthane et d’une paroi extérieure en ABS permettant de conserver chaud ou froid vos préparations. Existe en 3 tailles : 500, 1 000 et 1 500 ml. Prix public indicatif : 12,90 €, 17,90 € et 22,90 €. 10. ARTIGA : nappe PicNic en toile enduite 100 x 100 cm avec 4 œillets et pochette 25 x 30 cm avec pression. Vendue avec 4 sardines. Prix public indicatif : 68,90 €. 11. NYDEL : sets de table Garden Party conçus pour l’outdoor grâce aux propriétés de résistance aux UV, à la décoloration et au chlore de leur tissu technique, un polyester haute ténacité avec enrobage de PVC et insertion d’un fil acrylique pour un toucher textile. Existent en abricot, noir, sable, souris, tabac et taupe. Prix public indicatif : 13,50 €. 12. LE JACQUARD FRANÇAIS COLLECTION : nappe enduite Provence, coloris gariguette, 100 % coton peigné longues fibres, enduction acrylique sur une face. Dimensions : 150 x 150 cm. Prix public indicatif : 92,50 €.

27

Proform 153 - Avril 2012


Dossier 1. ARTIGA : chilienne en toile basque 100 % coton. Existe en 4 modèles. Prix public indicatif : 87 €. Et coussins transat en toile 100 % coton, modèles Castillon et Menditte. Prix public indicatif : 27 €.

Jardin en couleur

1 3

2. BLOMUS : torchère Calice de la collection Pure Garden/Fire dont le verre est glissé dans un support en fils d’acier inox à piquer dans le sol. Proposée dans quatre tons : mimosa, vert tendre, bleu azur et transparent. Prix public indicatif : 12,95 €.

2

3. JARDIN PRIVÉ : collection Easy For Life déclinée en berlingots, poufs, poires, blocks et matelas en polyester remplis de billes de polystyrène. Disponible en cinq coloris : mandarine, pistache, taupe, fuchsia et gris. Prix public indicatif : 74,90 € pour le berlingot et 24,90 € pour le pouf carré. 4. MARC AUREL : jardinière Onda en acier thermolaqué et céramique. Dimensions : 120 x 68 cm. Prix public : n.c. 5. ROYAL VKB : vase en silicone Blob conçu spécifiquement pour une seule fleur. Disponible en noir, blanc, fuchsia et jade. Prix public : n.c. 6. SIA : eau magique Orchidée H 25 cm 19 € pièce. Photophore Hélios à partir de 12 € pièce et plateau en aluminium, dimensions : 73 x 10 cm, 199 €. 7. LEONARDO : lampions et bougies de table de la ligne Balcony en verre teinté dans des coloris lumineux : turquoise, vert vif, violet et orange. Prix public indicatif : 21,95 € pour la bougie de table et 5,95 € pour le lampion.

4

8. LAORUS : fontaine grand modèle avec vasque et tabouret amovibles et/ou supportenrouleur de tuyau d’arrosage en acier zingué thermo-laqué. Disponible en 10 coloris sur demande. Hauteur : 1,20 m. Prix public indicatif : 74,90 € pour le berlingot et 24,90 € pour le pouf carré. Prix public conseillé : 700 €.

5

8

7

6

28

Proform 153 - Avril 2012


29

Proform 153 - Avril 2012


REPORTAGE

Secrets de fabrication

Le Moulin à moudre Peugeot Quelle famille ne possède pas son moulin à poivre, à sel ou à épices ? D’aucuns ne le savent, mais l’on doit le moulin à moudre à l’entreprise Peugeot, celle-là même qui conçoit aujourd’hui des voitures, dont l’activité s’est scindée au fil du temps. Le moulin, objet si parfaitement introduit dans notre quotidien, comme s’il avait toujours fait partie intégrante de l’histoire et de notre vécu, reste le fruit d’une création 100 % française. Au niveau international, amateurs et professionnels ont adopté cet outil pratique et convivial. L’avantage ? L’utilisation d’un moulin permet de doser la mouture et de conserver jusqu’au broyage une plus grande partie des saveurs. Décliné sous de multiples formes, couleurs et matériaux, le moulin de Peugeot reste la référence du marché en matière de moulins. Par Karine Pichon-Marquis

La Chine constitue un pays à fort potentiel

Mini bio produit La société Peugeot est l’inventrice du moulin alimentaire. ■■ En 1810, deux frères Peugeot transforment le moulin de Sous-Cratet dans le Doubs, hérité de leurs ancêtres meuniers, en fonderie d’acier, où sont désormais produits des rubans d’acier et des ressorts. La même année, le premier moulin à moudre voit le jour. ■■ En 1840, le 1er moulin à café est élaboré. ■■ En 1874, le 1er Moulin à poivre de table est créé par Peugeot. ■■ En 1996, la vente de moulins Peugeot Saveurs dépasse le million d’euros. Actuellement, la production de moulins PSP se situe entre 2,5 et 3 millions d’unités par an.

Les matériaux utilisés ■■ Le bois reste le composant historique de la marque. Issu des forêts françaises, il est certifié PEFC. La première essence utilisée reste le hêtre. ■■ L’inox est le matériau de prédilection pour les produits design ou haut de gamme. ■■ L’acryl : ce matériau contemporain est une résine synthétique utilisée pour les formes qu’il permet de travailler et pour sa modernité. ■■ L’aluminium : un matériau classique, léger et recyclable presque à l’infini, qui a la faveur du groupe.

30

Proform 153 - Avril 2012

Paris


Le marché du groupe Peugeot Saveurs se divise actuellement en 3 grands marchés :

Saveur d’Épices 85 % des ventes du groupe

L’utilisation d’un moulin permet de doser la mouture et de conserver jusqu’au broyage une plus grande partie des saveurs.

Saveur de Vin 15 % des ventes du groupe

Saveur de Café Niche de Marché

Vente de Moulins par marché Source : Peugeot Saveurs

Vente de Moulins par type Source : Peugeot Saveurs

Marché français 30 %

Moulins électriques 25 %

Moulins manuels 75 %

Marché international 70 %

La fabrication des moulins est destinée quasi exclusivement au secteur Saveurs d’Épices qui regroupe les moulins à poivre, sel et épices classiques. Le secteur Saveurs Café reste une niche de marché, et par conséquent, ses ventes restent faibles.

Le marché Le groupe a fait le choix stratégique de ne pas se départir des collections qui ont fait son succès, à l’instar de la gamme Paris, embléAlaska matique de la marque. Les prix des moulins Peugeot Saveurs varient entre 20 et 90 € et sont déclinés en 80 familles de produits. En valeur, le chiffre généré par les ventes de moulins Peugeot Saveurs tourne autour des 30 millions d’euros par an. Les exportations de moulins s’effectuent principalement en Europe, puis aux ÉtatsUnis et en Asie – Japon, Singapour, Corée, Hong-Kong ­– où le produit a déjà trouvé son public. La Chine constitue un pays à fort potentiel pour PSP. La demande en Russie, bien que naissante, croît et tend à se développer rapidement.

en

s

Technicité du produit L’objectif technique de Peugeot Saveurs est de développer des moulins intelligents avec des mécanismes spécifiques s’adaptant totalement aux types d’aliments à moudre. Une équipe de dix personnes, dont huit ingénieurs et un designer travaillent sur l’ergonomie du moulin de demain. Les équipes sont assistées de logiciels 3 D de pointe et des brevets sont déposés en permanence depuis la création du premier moulin. Sur l’ensemble des brevets déposés par le groupe Peugeot Saveurs, la quasi-totalité concerne uniquement les moulins, produit leader et caractéristique de la marque. Les nouveaux projets sont pensés, conçus et développés en France. Les moulins en bois, soit près de 40 % des ventes, sont fabriqués entièrement en France. Les autres moulins PSP, également assemblés dans l’usine d’origine, possèdent certaines pièces produites en Asie où le groupe Peugeot Saveurs y a monté une filiale moulage/injection/soufflage dont la hiérarchie managériale est totalement française. Les contrôles qualité sont également effectués par les équipes francophones dans l’Hexagone. Technologiquement, les deux gammes les plus élaborées sont Elis Sens et Alaska.

i

sS

El

31

Proform 153 - Avril 2012


REPORTAGE

Success story

Gien : Entre combativité et internationalisation

Par Karine Pichon-Marquis

C

haque tentative pour « démocratiser » la marque Gien, pour lancer des collections plus conventionnelles et abordables a, au cours de l’histoire, fait péricliter les ventes. De ces échecs, la nouvelle direction comprend que la marque Gien ne peut s’imposer sur le marché des arts de la table que dans le domaine de l’excellence. Parfait ! Gien restera fidèle à son image. Afin de développer la manufacture, les deux actuels dirigeants en exercice depuis 2002, Louis Grandchamp des Raux et Bertrand Dambrine décident de rendre à Gien sa notoriété internationale en s’attaquant aux marchés étrangers tout en lui insufflant un nouveau design, plus proche des goûts actuels.

32

Proform 153 - Avril 2012

As sie tte

àl Gi ’oc de ca e sio r n de ctu ufa s 190 a ns de la man

en

XIXe ou XXe siècle, rien n’aura été épargné à la célèbre manufacture : guerres, chutes de la demande, rachats.…En dépit des péripéties, la fabrique fait montre aujourd’hui d’une pugnacité sans faille sur un marché des arts de la table en constante évolution. Son incroyable sens de l’adaptation a assuré sa longévité face aux fluctuations du marché. À présent, la manufacture française a repris ses lettres de noblesse aux quatre coins du globe, notamment en Chine, où l’engouement pour les céramiques de Gien croît au fil des mois. Un modèle de combativité qui pourrait bien inspirer ses pairs...

11 20 n e de tie la g sor amm e m e Eden, gam

Historique de la marque La création Créée en 1821 par Thomas Hulm, la faïencerie de Gien voit son savoir-faire reconnu dès 1839 par l’obtention d’une mention à l’Exposition Universelle de Paris. Les récompenses s’enchaînent : médaille d’argent à l’Exposition Universelle de 1867 puis médaille d’or à l’exposition parisienne de 1900. La manufacture de Gien donne par la suite carte blanche aux artistes célèbres pour développer de nouvelles formes et décors. De 1920 à 1938, la manufacture compte plus de 2600 clients importants dont de nombreux membres de l’aristocratie européenne. Les commandes de ces personnalités prestigieuses sont ornées des armoiries des grandes familles. La manufacture de Gien est connue dans toute l’Europe. Avec la deuxième guerre mondiale, la manufacture est en difficulté. Les années troubles

Au cours des années 1970, la concurrence étrangère se fait compétitive et le marché de la faïence régresse au profit de la porcelaine et de matériaux nouveaux. La Faïencerie de Gien est aussi pénalisée par une main-d’œuvre importante et des coûts de production devenus excessifs, ce qui mène au rachat de la manufacture par un petit groupe de professionnels dans les années 80. Ce nouveau cap permet à la manufacture de reprendre quelques parts de marché en supprimant les productions non rentables tout en se repositionnant sur un marché haut de gamme des arts de la table. Le groupe est ensuite racheté en 2002 et continue depuis son expansion.


Cette transformation s’accompagne parallèlement d’une industrialisation de la manufacture en adéquation avec les bonds de la production. Les employés apprécient également ces nouvelles conditions de travail plus confortables au sein de l’édifice originel. La recette fonctionne, la clientèle s’élargit. Les marchés internationaux s’ouvrent. En dépit d’un léger ralentissement en 2007 en raison de la crise, Gien continue son émancipation internationale, notamment dans les pays nouvellement consommateurs d’arts de la table français, comme la Chine et la Russie. Un beau succès pour la manufacture. Non seulement la marque Gien at-elle reconquis son aura au niveau européen, mais son style est désormais célèbre dans le monde entier. Prochain enjeu : le nouveau monde. Les États-Unis font les yeux doux à la marque qui souhaite y ré-ouvrir des corners et des boutiques. La contemporanéité des décors est toujours de mise et l’un des axes majeurs de la politique de développement de Gien. Les nouveaux designs permettent de toucher une nouvelle clientèle et de séduire des marchés inattendus. Au regard de l’évolution du facteur d’achat pour la vaisselle, qui relève aujourd’hui plus du coup de cœur

que d’une dépense incontournable dans la vie de couple, une décision stratégique s’est vite imposée à la direction de Gien : le besoin de diversifier sa production. Aisé, avec un matériau comme la céramique, d’élargir les gammes et de proposer au public des produits différents. Variées, colorées, les nouvelles céramiques de Gien sont en cours de conception à la manufacture. Des produits inattendus se rallient aux collections déjà existantes : plats cuisson, plateaux, serviettes en papier, une ligne de textiles de table, des couverts, et peut-être, également, l’arrivée de verres. Gien se diversifie non seulement au niveau des catégories de produits mais aussi des matériaux, en s’ouvrant, en plus de la vaisselle, aux articles de cuisine, aux cadeaux et à la décoration.

Collections Héritage - Flora - Songe - Provence (Marché)

Pour les détaillants et les distributeurs, travailler avec une entreprise saine et de renom dans les arts de la table est un gage de fidélisation des clients : ■■ Garantie d’approvisionnement continu des gammes ■■ Garantie d’un suivi des modèles créés ■■ Garantie d’une qualité stable des produits ■■ Marque qui a imprégné la culture du consommateur ■■ Label de référence dans le secteur

Gien victime de son succès : Conseil au détaillant : inciter les consommateurs à n’acheter du Gien qu’au sein de distributeurs et détaillants agréés. La faïence de Gien étant de plus en plus prisée, des imitations circulent sur le marché.

33

Proform 153 - Avril 2012


REPORTAGE

Success story Le challenge de la manufacture de Gien pour les années à venir sera de conserver une compétitivité sans faille sur un marché des arts de la table où la concurrence internationale est rude, tout en gardant sa production en France

À la lumière de ces informations, Gien apparaît depuis presque 200 ans comme une entreprise française anticipatrice des besoins du marché et combative face aux difficultés économiques qu’elle rencontre.

34

Proform 153 - Avril 2012

Gien développe activement ses parts de marchés en Chine, en Russie et aux États-Unis en adaptant ses produits à la demande.

L’année passée, la manufacture de Gien a fêté ses 190 ans. La prochaine décennie se révèle pleine de surprises.

eièr

ction Route des colle

In

s de

Les nouveaux marchés Gien connaît une progression fulgurante à l’étranger et plus spécialement sur le marché chinois. Les ventes à l’international atteignent aujourd’hui presque 50 % d’un chiffre d’affaires estimé à 13 M€. Le graphisme pour ces pays est totalement étudié pour répondre à la demande et aux goûts locaux. Gien s’adapte au jour le jour, avec force réactivité, aux marchés où la marque est implantée. En Chine, 6 corners Gien viennent de s’ouvrir et une vingtaine d’espaces supplémentaires verra le jour d’ici un an.

Linge de table - collection Provence

Th é

Les caractéristiques des créations de Gien Les thèmes floraux sont récurrents et constituent l’une des caractéristiques de la marque. Les gammes de Gien sont féminines, fraîches, colorées, de facture impeccable, élégantes tout en étant modernes.

En misant sur le marché haut de gamme des arts de la table, sur l’originalité, le chic et la tradition, la manufacture de Gien a su redonner vigueur à ses collections et regagner en compétitivité, non seulement en France mais sur la scène internationale. En dépit des difficultés techniques, de productivité et de rentabilité qu’a rencontrées la manufacture au cours de son histoire, Gien a toujours su se démarquer par la qualité de ses faïences et par son audace, notamment en ouvrant sa porte aux artistes. Son style, reconnaissable entre tous, est également sa marque de fabrique.


R

Ciblez vos déplacements EPORTAGE Ciblez vos achats

Label

ORIGINE FRANCE GARANTIE : Une labellisation certifiée et Plus proche de vous transparente de l’origine Aujourd’hui, les labels invoquant une fabrication française sont trop nombreux pour être identifiables, ce qui contribue à la dilution de la “marque France”. Par conséquent, les consommateurs ont du mal à s’y retrouver alors que 95 % des Français souhaiteraient disposer d’une information sur l’origine des produits de grande consommation*. De cette constatation est né en juin 2011 le label “Origine France Garantie”, initié par l’association Pro France (association d’entreprises et d’organisations professionnelles). Salons professionnels : Par Nathalie Jourdon cadeau, article souvenir, décoration, article régional, bijouterie fantaisie, fleuristerie, cadeau gourmand Sessions d’Automne 2012 L’association Pro France De plus, la marque “Origine France LYON - 16 et 17 septembre - Eurexpo - Hall 1 Le 6 mai 2010, le rapport Jégo Garantie” est applicable à tous les er proRENNES - 30 septembre et 1 octobre - Parc Expo - Hall 10A pose de répondre aux attentes des types de produits, d’où une labellisaconsommateurs en présentant tion facilement identiOrganisation : Orgexpo-Somexpo -Tél. la : 04 92 09transversale 18 69 - info@hexagone.fr - www.hexagone.fr Ouverture le dimanche de 9h30 à 19h et le lundi depar 9h30 à 18h construction d’une labellisation innofiable le consommateur et comvante et transparente de l’origine, cer- préhensible à l’international. tifiée par un organisme indépendant et reconnu. Dans la foulée, le député Comment obtient-on le label ? sion du certificat ainsi que de la mise à Yves Jégo et Antoine Veil créent Pro Deux critères cumulatifs sont retenus disposition du public des informations France, association ayant pour objec- pour obtenir le label “Origine France sur les produits labellisés grâce à une tif de fédérer le plus grand nombre Garantie” : base de données accessible en ligne. d’acteurs autour d’un projet : une ■■ le lieu où le produit prend ses caraclabellisation certifiée, transparente téristiques essentielles est situé en Les secteurs d’activités ou les du “Made in France” et développer France, ce qui implique, pour les pro- produits concernés par le label Laindustriels, force d’un national une politique de promotion des pro- duits que lasalon France soit le Tous les secteurs d’activité et les entreatouts d’un les salon régional duits certifiés sur le marché national, lieuLes où se sont déroulées activités prises de toutes tailles sont concernés mais aussi à l’export. Dès sa création, ayant donné au produit ses caractéris- par le label. Toutefois, “Origine France Pro professionnel France a lancé le: “Club France”, tiques principales. Quant aux produits Garantie” est accordé à des produits et Salon véritable comité des fondateurs de la naturels, la France doit être le lieu de non aux entreprises, pour une durée cadeau - article souvenir - article provençal - décoration Marquefantaisie France. - cosmétique - beachwear croissance, récolte et d’extraction de trois ans. Il touche donc les produits bijouterie - cadeaude gourmand pour les végétaux et de naissance, industriels comme les couteaux, les “Origine France d’élevage et d’abattage pour les produits naturels transformés (plats 12,L’objectif 13 et du 14label janvier 2013 Garantie” animaux. cuisinés) ou encore les produits natuNICE - Palais des Expositions La création de ce label répond à deux ■■ 50 % au moins du prix de revient rels bruts. préoccupations des deux acteurs du unitaire (PRU) est acquis en France, Une quarantaine de produits ont déjà www.bisou.com marché : hors les coûts liés à la commerciali- obtenu le label “Origine France GaranOrganisation : ORGEXPO-SOMEXPO ■■ Permettre au consommateur sation. En revanche, les coûts liés à la tie” et près de deux cents entreprises, Tél. : 04 93 52 13 12 - info@bisou.com d’avoir une information claire et trans- recherche et au développement sont tous secteurs confondus, auraient Ouverture le samedi et le dimanche de 9h à 19h et le lundi de 9h à 18h parente sur l’origine d’un produit. pris en compte. déjà constitué leur dossier en vue ■■ Permettre aux entreprises qui soude l’obtention. Dans le domaine des haitent valoriser le maintien ou le L’organisme certificateur biens d’équipement de la maison, à développement d’activités produc- C’est le Bureau Veritas Certification saluer les marques Artiga, Eno, Electives en France de le faire de manière qui a été désigné par l’association Pro trolux, ou encore FagorBrandt qui ont efficace, notamment avec un label France pour la gestion technique et reçu la certification “Origine France clair et facilement identifiable par le opérationnelle. Il est en charge de la Garantie” pour un ou plusieurs de consommateur. décision de la labellisation et de l’émis- leurs produits. * (source : Institut TNS Sofres - avril 2010)

35

Proform 153 - Avril 2012


Entretien marque

Yoko Design

Du plaisir à partager en cuisine

Isis Gilbert d’Halluin

Recrutée en 2008 pour créer le logo de la société Yoko Design, Isis Gilbert d’Halluin est aujourd’hui la designer en titre de la majorité des produits lancés par cette toute jeune marque d’ustensiles ludiques et pratiques pour la cuisine. Elle nous parle de création, du silicone, sa matière fétiche, mais aussi des atouts de la marque face à une concurrence très présente dans ce secteur de marché porteur. Par Nathalie Jourdon

Proform : Parlez-nous un peu de Yoko Design, toute jeune société sur l’univers des accessoires de cuisine. Isis Gilbert d’Halluin : En effet, la société est assez récente puisqu’elle a été créée en 2008 par M. Yoav Achour. À la base, la société mère, Sofraco, créait des objets qui concernaient toute la maison. Très vite, le recentrage vers le secteur de la cuisine est apparu évident non seulement parce que c’est un marché porteur, mais aussi parce que tous les acteurs de la société, chacun à leur niveau, sont réellement passionnés de cuisine.

36

Proform 153 - Avril 2012

P. : Quelle est la démarche de Yoko Design ? I. G. d’H. : Dans le secteur de la cuisine, notre but est de concevoir des objets un peu plus ludiques tout en restant pratiques et fonctionnels. Le deuxième objectif est de conserver des prix abordables pour toucher le plus grand nombre. L’identité des petits ustensiles Yoko Design se fait sur une unité de couleurs et de formes, mais également autour de l’idée du partage. Nous souhaitons apporter de la vie et de la couleur dans une cuisine. Pour cela, nous concevons, importons ou revisitons des petits ustensiles


Moulin à herbes

pratiques, simples d’utilisation et esthétiques car l’aspect créatif et l’innovation représentent une part importante dans chaque nouveau produit proposé. P. : Le silicone reste votre matériau de prédilection. Expliquez-nous ce choix. I. G. d’H. : Nous travaillons plusieurs matières dont le plastique, mais il est vrai que le silicone, de par sa flexibilité, sa malléabilité, offre la possibilité de réaliser des designs séduisants. Elle nous permet d’avoir des jeux de textures, de couleurs et d’épaisseurs particulièrement intéressants pour des ustensiles de cuisine. C’est une matière mouvante qui offre beaucoup de potentialités en création.

Sans compter ses propriétés qui font que les ustensiles réalisés en silicone sont particulièrement bien adaptés à la vie quotidienne de nos jours : une résistante importante à la chaleur et au froid (le silicone passe au four, au micro-ondes, au lave-vaisselle, au congélateur), de grandes propriétés d’anti-adhérence et une non-toxicité. De plus, le silicone est un matériau en partie recyclable. P. : Vous travaillez le design en interne, mais possédez-vous également un bureau d’études et de développement chargé d’étudier ces propriétés ? I. G. d’H. : Je travaille en étroite collaboration avec les fabricants en Asie spécialisés dans les matières comme le plastique et autres. Je leur soumets un design formel et eux m’apportent des solutions au niveau du coût, de la facilité de production, des outils à mettre en place. Ils mettent aussi des limites à ma création… Yoko Design possède également un bureau de qualité externe basé en Chine dans lequel tous les produits subissent des analyses et contrôles de fabrication stricts. Pour chaque produit, des tests alimentaires conformes à la norme européenne sont effectués. La société mère travaille avec les mêmes fabricants et usines depuis plus de vingt ans pour leur gage de fiabilité. Yoko Design a le même suivi.

Siphons

« L’objectif de Yoko Design est d’apporter de la vie, de la couleur et du partage dans la cuisine. »

Le Cuit-Pomme en silicone est la première création d’Isis Gilbert d’Halluin et le début de sa collaboration avec Yoko Design.

37

Proform 153 - Avril 2012


Entretien MARQUE Terrine en silicone

Moules à flans

P. : Votre gamme de produits comprend à l’heure actuelle essentiellement des petits ustensiles de cuisine ludiques. Pensez-vous l’étendre à d’autres univers ? I. G. d’H. : Aujourd’hui, cette gamme compte cent vingt produits. Nous en rajoutons environ vingt par an. Nous souhaitons poursuivre dans cette voie pour créer des collections unies. Dans le futur, nous voudrions

Le silicone nous permet d’avoir des jeux de textures, de couleurs et d’épaisseurs particulièrement intéressants pour des ustensiles de cuisine. pénétrer l’univers de la cuisine dans sa globalité par le biais d’ustensiles, par exemple, pour l’évier, avec des porte-savons ou des accessoires ayant trait à l’hygiène. Le marché de la salle de bains nous intéresse aussi, mais pour l’instant, nous concentrons nos efforts sur l’uniformisation de nos produits. P. : Au niveau du référencement, où trouve-t-on les produits Yoko Design ? I. G. d’H. : Nous sommes présents essentiellement en France dans des boutiques d’articles de cuisine, mais aussi dans certaines chaînes

38

Proform 153 - Avril 2012

comme Ambiance & Styles, Culinarion, etc., ce qui représente environ deux cents référencements en France et, par exemple vingt en Italie, pays où nous avons des commandes régulières. Cette année, notre souhait est de nous développer réellement sur le marché européen. P. : Comment une jeune société arrive-t-elle à faire sa place dans ce marché où le monopole est souvent détenu par de grosses marques ? I. G. d’H. : Beaucoup de magasins recherchent de la souplesse dans les commandes, les prix, et un accueil plus simple auprès de leurs fournisseurs. Du coup, notre accessibilité et une certaine proximité dans la manière d’être de l’entreprise sont des atouts. Mais j’ose espérer que le design et l’aspect créatif de nos produits sont également pour beaucoup dans cette reconnaissance. P. : Quels sont les outils marketing que vous avez mis en place ? I. G. d’H. : Nous commençons à avoir quelques parutions dans la presse écrite et quelques beaux passages à la télévision. Nous pensons également à un partenariat avec une émission de cuisine ou un

Yoko Design chef, mais cela demande un gros travail de suivi. C’est une idée à étudier. Nous sommes surtout présents sur les salons comme Maison & Objets, ce qui nous permet de rencontrer aussi bien nos clients que la presse. Toute cette visibilité fonctionne plutôt bien puisqu’après les trois premières années de lancement de la marque, nous enregistrons aujourd’hui une progression de 20 %. P. : Quels sont aujourd’hui les produits emblématiques de Yoko Design ? I. G. d’H. : J’ai un petit coup de cœur pour le Cuit-Pomme en silicone qui est ma première réalisation. Lancé en 2009, cet objet marque le début de la création chez Yoko Design. Dans les produits qui se sont très bien vendus, on peut citer la rôtissoire, modèle déposé, qui a réclamé un travail particulier du silicone pour lui apporter une certaine rigidité. Et dans les produits que nous avons revisités, il faut souligner le gros succès commercial de nos siphons en 2011. Beaucoup de concurrents ont également revisité ce standard de la cuisine mais ont connu des problèmes techniques. Les nôtres sont non seulement de très grande qualité, mais aussi pratiques avec leur revêtement en silicone pour une meilleure prise en main. En plus, ils sont beaux avec leurs couleurs ! Dessin et prototype du dernier-né de Yoko Design, le panier isotherme Cook’Hot.


Entretien détaillant

Botanic

La saison estivale : QUEL IMPACT POUR LES DETAILLANTS

Martine Lawniczak, Responsable des rayons outdoor, arts de la table et bougies de Botanic Mouans Sartoux

Le magasin Botanic, dont une partie majeure de son activité reste tournée vers les produits extérieurs et les arts de la table, nous permet d’analyser comment printemps et été impactent directement sur les ventes d’arts et de décoration de la table. Nous avons rencontré Olivier Pollart, Directeur du magasin de Mouans Sartoux, n° 1 des magasins du réseau Botanic et Martine Lawniczak, Responsable des rayons outdoor, vaisselle, décoration de la table, ustensiles culinaires, articles de cuisson et bougies. Son rayon arts et décoration de la table, tous magasins Botanic confondus, est le plus performant du groupe. Par Karine Pichon-Marquis

Proform : Vous êtes un magasin leader dans le secteur du outdoor. En terme de répartition de Chiffre d’affaires, quel est le pourcentage réalisé par le outdoor au cœur de la saison estivale ? Olivier Pollart : Les ventes de produits outdoor sont importantes d’avril à mai pour l’ensemble des magasins du réseau Botanic. En revanche, nous bénéficions ici, dans le Sud, d’un climat privilégié qui nous permet de vendre des barbecues et des planchas jusqu’au mois de décembre. Les ventes de outdoor représentent 10 % du Chiffre d’affaires global du magasin à la période esti-

vale. Les chiffres sont tenus confidentiels, mais je peux vous dire que c’est important pour un magasin comme Botanic. P : Plus spécifiquement dans le domaine des arts de la table, comment le printemps et l’été impactent-ils sur les ventes ? Martine Lawniczak : Pour la vaisselle et les arts de la table, la période estivale reste également la plus performante. Noël pour les bougies et la décoration de table. Au printemps et en été, on constate un effet drainant dû à l’accroissement des ventes de salons et de tables

pour le jardin. Cela crée un nouveau besoin chez le consommateur : celui d’une décoration et d’une vaisselle d’extérieur différentes. Nous savons que les consommateurs à la période estivale vont acheter un mobilier de jardin et vouloir tout assortir à cette nouvelle pièce à vivre que représente la terrasse. Ils vont acheter des nappes, des serviettes, une vaisselle bien spécifique, plus colorée, plus joyeuse.. Le outdoor est devenu une véritable pièce en soi désormais. Olivier Pollart : On constate également un effet « pique-nique », un engouement pour le jetable ou une vaisselle en résine plus pratique.

39

Proform 153 - Avril 2012


Entretien détaillant P: Les arts de la table ont le vent en poupe. Quel est le pourcentage de parts de marché de ce secteur sur le chiffre d’affaires total de la décoration intérieure ? Olivier Pollart : Les arts de la table représentent 50 % du chiffre d’affaires de la décoration intérieure. Il représente donc un marché majeur pour nous. P : Quelles sont les principales marques que vous représentez ? Martine Lawniczak : Nous commandons la grande majorité de nos produits arts de la table à la centrale d’achats Botanic. Les principales « Le client doit voir marques que nous référenun magasin vivant çons pour les pour que se créent arts de la table La Basl’envie et l’impulsion sont tide diffusion, d’achat. » Dexam, Bodum, pour les repas outdoor la marque Black bloom, pour les moules pour enfants nous avons la marque Carembel en cuisine, Dream pour les plats, Paviot pour les serviettes en papier, pour les bougies les marques Volutes, Parfumotec et Cerax, pour les ustensiles Lecuyer par exemple, Weber pour les barbecues et Winckler pour le linge de table car nous ne faisons que des nappes bio.

P : Vous avez un panel de labels importants. Quelle marque représente le plus fort potentiel en terme de ventes dans le domaine des arts de la table ? Martine Lawniczak : Je ne peux pas vous répondre exactement car tout dépend des collections. Nous en changeons tous les six mois. Le consommateur suit énormément l’effet de mode, donc l’engouement pour les marques varie en fonction des tendances. À nous d’anticiper les marchés en effectuant le bon choix “produit”. Les marques écologiques vont bien entendu avoir la faveur des consommateurs, mais pas seulement. Il y a le phénomène « saison » : les bougies de table à la citronnelle de Volute font bondir les ventes pendant la période des moustiques par exemple. P : Dans le outdoor, pour les barbecues, avez-vous constaté une évolution au niveau de la demande ? Vers quels types de barbecues se portent désormais les clients ? Martine Lawniczak : La demande et le marché en lui-même du barbecue ont complètement évolué. Le barbecue à gaz a complètement supplanté le barbecue à charbon, trop contraignant, dégageant trop de fumées nocives et pas pratique. De plus, le gain

Botanic

de temps avec la cuisson au gaz est considérable et le consommateur peut rester à table avec les siens pendant la cuisson sans être obligé de surveiller les aliments sur le barbecue. Il présente donc de nombreux avantages. Le barbecue à gaz est certes plus cher, mais beaucoup plus pratique que le barbecue a charbon. De plus, les barbecues en bois nécessitent trop d’entretien. La préférence des consommateurs se porte désormais vers le métal et le synthétique. Le consommateur n’a plus le temps, ou la patience, d’entretenir. P : Vous vous différenciez sur le marché des magasins de votre catégorie par une démarche écologique et éco-responsable. Au niveau des arts de la table et du outdoor, en quoi vous marquez-vous des autres enseignes ? Olivier Pollart : Nous nous démarquons par un plus gros choix de produits, donc par un référencement important. Nous évitons de travailler avec de l’import. Nous essayons de travailler le plus franco-français possible ou européen pour limiter l’empreinte carbone et favoriser l’emploi local.

40

Proform 153 - Avril 2012


P: Au niveau du merchandising, vous n’avez pas de vitrines, vous faites donc de gros efforts au sein des rayons. Quelle est votre politique de mise en valeur des produits ? Comment travaillezvous l’implantation des produits dans vos rayons pour attirer le consommateur ? Martine Lawniczak : Nous avons des plans de marchés envoyés par les équipes marketing du siège pour certains pôles d’activité. Pour les autres, nous avons des équipes formées au merchandising qui savent mettre en avant les produits, décorer avec des ambiances « arts de la table ». Il n’y a pas de mystère, le client doit voir le produit dans son contexte « home ». Pour cela, nous créons des espaces showroom au milieu des rayons ou près des caisses et nous aménageons également nos têtes de gondoles. Par exemple, pour la chandeleur, nous avons créé un stand vivant qui mettait en scène l’ambiance «cuisine» avec les crêpes. Pour Pâques, nous avons aménagé un stand entier avec de la décoration de table et d’intérieur. Il faut développer des thématiques pour donner envie au consommateur. D’une table, il va acheter un service, puis les nappes, etc. Pour la cuisine, nous essayons de faire rêver les clients en resituant les ustensiles et la vaisselle dans un contexte. Le client doit voir un magasin vivant pour que naissent l’envie et l’impulsion d’achat. De plus, créer des ambiances rassure le consommateur et lui fait voir le produit de façon chaleureuse et non plus de façon isolée. P: Pour vous, quel est le secret du succès de vos rayons arts de la table et outdoor ? Olivier Pollart : Outre l’aspect merchandising que l’on vient d’évoquer, toute la différence réside vraiment dans deux choses : la sélection des produits et le conseil. Nous embauchons des personnes passionnées par ce qu’elles vendent

et qui ont une réelle connaissance quence de quoi, nous souhaitons du produit. En cela, elles sont vrai- mettre en avant un maximum de ment à même de choisir les meil- produits écologiques et développer leurs produits et d’apporter un l’utile plutôt que le jetable. En cela conseil qualitatif également sur le la volonté de choisir des produits produit. C’est le critère déterminant de qualité est tout à fait en phase dans la vente. Un client n’a pas le avec le développement durable et temps de décortiquer les étiquettes l’éco-responsabilité. de tous les produits ou de se renseigner en permanence en amont P : Quel est votre challenge au de ses achats. C’est pourquoi nous niveau du outdoor et des arts de insistons auprès de nos équipes sur la table dans les années à venir ? l’aspect conseil. Le vendeur conseil- Quelle évolution voyez-vous pour ler doit connaître tous ses produits, Botanic et les labels arts de la leurs caractéristiques, leur histoire, table et outdoor ? le fabricant, etc. Je ne veux pas de Olivier Pollart : L’éthique : nous souretour de produits. haitons vraiment Le client doit être insister sur une satisfait de son démarche écoachat car il a bien responsable, « Toute la différence été conseillé. Quel de commerce réside vraiment dans équitable et de que soit le niveau de gamme du développement deux choses : la produit – entrée Contisélection des produits durable. de gamme ou nuer à vendre et le conseil. » haut de gamme, des produits l’objectif «  no d’excellente retour » est notre qualité reste politique. Nous vraiment notre sommes également très concer- priorité. Chez nous, les clients ne renés par l’écologie, qui est la phi- viennent pas chaque année changer losophie de la marque. En consé- leurs produits.

41

Proform 153 - Avril 2012


TendanceS

Technologies

Clean’Cooking de Beka La poêle anti-projections

Primée au concours Lépine 2010 et développée exclusivement pour Beka, la Clean’Cooking est une poêle révolutionnaire. Et pour une fois, ce ne sont pas ses composants qui sont mis à l’honneur, mais bien sa conception inédite. Explications.

L

es innovations naissent bien souvent d’un problème récurrent vécu par le consommateur. L’invention de la poêle Clean’Cooking illustre parfaitement ce principe. C’est en réponse aux problèmes répétés de cuisson et de nettoyage que la toute nouvelle création du groupe Beka a vu le jour, en s’adaptant en tous points aux exigences de la cuisine moderne. En alliant qualité des aliments, propreté du plan de travail et cuisson

42

Proform 153 - Avril 2012

Par Nathalie Jourdon

idéale, cette poêle révolutionnaire a répondu aux espérances des cuisiniers amateurs et professionnels. La cuisson avec la Clean’Cooking devient un jeu d’enfant. Un constat simple Avec une poêle à frire traditionnelle, pendant que les mets grillent, de nombreuses projections de matière grasse sont envoyées sur le plan de cuisson. Pour éviter toute salissure, il suffit donc de

lui adjoindre un couvercle. Plus de projections de graisse, certes, mais dans ce cas, la cuisson obtenue est du type « à l’étouffée » et non plus caractéristique des aliments poêlés. Un dilemme résolu par Beka avec sa nouvelle Clean’Cooking qui conserve bien entendu la combinaison de la poêle et du couvercle tout en optimisant la saveur et le goût des aliments pendant la cuisson. Et c’est bien là que se situe l’innovation.


Une conception inédite La poêle a judicieusement été conçue avec deux diamètres différents, une partie inférieure plus étroite que la supérieure, et matérialisée par un décrochement sur le pourtour intérieur. Cette forme géométrique de type “chicane routière” bloque la projection des graisses qui sont déviées, puis stoppées par le couvercle. Ce couvercle révolutionnaire, entièrement repensé, intègre six picots dans son cerclage intérieur pour assurer un maintien surélevé au-dessus de la poêle tout en permettant aux vapeurs de s’échapper pendant la cuisson. Et l’originalité réside bien dans cette combinaison. Ainsi, l’ouverture périphérique entre le couvercle et l’épaulement de la poêle est de l’ordre de 60 % de la surface de cuisson du fond de la poêle, ce qui équivaut à une cuisson dans une poêle à frire… sans couvercle ! En résumé, une cuisson bien aérée pour une saisie contrôlée des aliments mais sans ses désagréments, à savoir les fameuses

projections de graisse sur le plan de cuisson. Simple… et terriblement efficace. Un souci permanent de praticité C’est avec ce même souci d’efficacité au quotidien que Beka a doté sa Clean’Cooking de détails essentiels. Son manche, pour un rangement aisé, est amovible, tandis que ce couvercle inédit conserve le verre pour une surveillance à tout instant de la cuisson. Enfin, le fabricant d’ustensiles de cuisine, fidèle à son engagement environnemental, a choisi de la proposer avec un revêtement intérieur en céramique anti-adhérent épais sans PFOA ni PTFE. Dernière surprise de cette innovation, la poêle

Cuisiner propre, c’est ce que propose Beka avec sa nouvelle poêle à frire brevetée, Clean’Cooking.

est compatible tous feux, y compris l’induction. Des détails que se devait de posséder ce bijou pour la cuisson qui a gagné le concours Lépine pour sa forme et son couvercle révolutionnaires. Inventive, technique, pratique et efficace, la nouvelle Clean’Cooking de Beka

Le décrochement dans le corps de la poêle empêche les particules de s’échapper, ces dernières étant toujours projetées en ligne droite. L’ouverture périphérique située entre le couvercle et l’épaulement de la poêle assure une cuisson aérée, permettant de saisir et de rôtir à la perfection.

répond scrupuleusement aux attentes culinaires contemporaines, offrant une qualité de cuisson, des matériaux écologiques et un confort de nettoyage. N’est-ce pas là le sens même de toute technologie, de s’adapter aux exigences nouvelles du consommateur ?

Poêle à frire traditionnelle sans couvercle

Poêle à frire traditionnelle avec couvercle

Poêle à frire anti-projection brevetée

43

Proform 153 - Avril 2012


TendanceS

Design

MUUTO OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES Muuto entend apporter un nouveau souffle au design scandinave. L’éditeur danois réinterprète la tradition à travers la créativité des meilleurs jeunes designers nordiques.

M

Par Martine Dampeyrou

uuto ? Ce nom vient du mot finlandais muutos, qui signifie « nouvelle perspective ». Le ton est donné ! Chantre de la tendance New Nordic, la jeune société d’édition danoise, fondée en 2006 par Kristian Byrge et Peter Bonnèn, veut, sans dénaturer la tradition, présenter le design scandinave sous un angle neuf et original. Pour cela, Muuto fait appel à la nouvelle garde des créateurs danois, norvégiens, finlandais et suédois, mais aussi à des designers confirmés, et les laisse exprimer en toute liberté leur talent autour des objets du quotidien : meubles, art de la table, accessoires de décoration, luminaires. Résultat, les bibliothèques alignent des rangements cylindriques, les vases deviennent œuvres d’art, les salières et poivrières se muent en objets décoratifs, les services à thé semblent tout droit sortis d’une BD, les lampes à structure molle se plient par simple pression… Aujourd’hui, près d’une trentaine de designers et agences participent à cette aventure créative et font le trait d’union entre passé et présent. Peut-on alors parler d’un style Muuto ? L’ensemble de la collection traduit un art de vivre dépouillé de toute ostentation, dans lequel s’imposent la fonctionnalité et le souci de la qualité, des matières jusqu’à la mise en forme. Muuto appartient à cette famille du design pour qui la quintessence de l’objet prime sur l’effet de mode. Par ailleurs, Helsinki a été désignée « Capitale mondiale du design » en 2012. Outre les festivités annoncées sur place, la création nordique va être un peu partout sous les feux de la rampe. L’occasion de réviser ses classiques, de découvrir l’écriture de la nouvelle génération et de constater que la Scandinavie occupe toujours une place de premier plan sur la carte du design.

44

Proform 153 - Avril 2012

Aujourd’hui, près d’une trentaine de designers et d’agences participent à cette aventure créative. Le vase « Closely Separated » Le vase « Closely Separated » tient la forme. Évoquant la pile de bols et de tasses posés négligemment dans l’évier après le petit-déjeuner, il a été sculpté par Michael Geertsen, créateur multi-primé et exposé dans plusieurs musées. De cet assemblage faussement aléatoire naît l’idée que le désordre peut être harmonieux, que les objets du quotidien peuvent être sublimés si l’on porte sur eux un regard différent. Chaque pièce est réalisée en faïence de manière artisanale. Ce vase aussi insolite qu’esthétique s’impose comme un véritable objet de décoration. Mais il peut aussi accueillir des fleurs !


La carafe « Corky » L’éloge de la simplicité, c’est ce qu’il y a de plus compliqué. Tentative parfaitement réussie avec la carafe « Corky », conçue pour Muuto par le designer norvégien Andreas Engesvik. Sa silhouette épurée, qui rappelle la bouteille de lait de nos grands-mères, est coiffée d’un imposant bouchon en liège rond qui confère caractère, naturel et originalité. Élégante, dotée d’un large goulot et facile d’usage, cette carafe coule de source pour servir de l’eau, des jus de fruits, du lait ou du vin et est à l’aise partout.

Le saladier « Crushed » Origami sur porcelaine… Constitué de multiples facettes triangulaires, le saladier ou coupe à fruits «  Crushed  » semble être fait en papier plié. Il porte la signature de l’architecte Julien de Smedt. Son idée ? Appliquer un procédé architectural à un objet de petite taille en s’appuyant sur la modélisation assistée par ordinateur et y ajouter une pointe d’ergonomie pour une utilisation au quotidien. Fabriqué à la main, cet objet novateur est poli et satiné sur la face extérieure et émaillé à l’intérieur.

Helsinki a été désignée capitale mondiale du design en 2012. Le set d’ustensiles « Hang Around » Avec « Hang Around », KiBiSi, studio basé à Copenhague, repense les traditionnelles cuillères et spatules en bois. « À l’origine, c’est l’artisanat bhoutanais qui nous a inspirés, explique Jens Martin Skibsted, l’un des créateurs. Nous l’avons simplement combiné avec notre héritage scandinave et notre philosophie du design. » Le plus ? La fonctionnalité accrue. L’astucieuse encoche dans le manche permet de poser l’ustensile sur le rebord de la casserole ou de la poêle. Ainsi, le plan de travail reste propre. Minimalisme et praticité ? Du pur style scandinave !

45

Proform 153 - Avril 2012


TendanceS

Interview Expert

LA VISION D’UN CHEF GLOBE-TROTTER Who’s who Dès ses débuts, Sébastien Lefort s’investit corps et âme dans la gastronomie. Il travaille pour de célèbres restaurants français à travers le monde, de Londres à Bora-Bora, en passant par Beyrouth, Doha, Taipei, Dubaï, Las Vegas, San Diego et Ducasse à Monaco. En 2007, un an seulement après l’ouverture du restaurant 21 qu’il dirige à la demande de Stéphane Gaboriau, meilleur ouvrier de France en 2004, Sébastien Lefort obtient 2 étoiles au guide Michelin. Un phénomène historique ! Sébastien Lefort occupe actuellement le poste de Chef exécutif pour le groupe Yannick Alléno. Il supervise de nombreux restaurants gastronomiques à travers le monde et s’occupe de façon exclusive des cocktails du groupe LVMH, à l’instar de celui réalisé pour le lancement du sac Lady Blue de Dior à Shangai qui a réuni 800 personnes.

Pour Sébastien Lefort, un énorme marché est à développer au niveau des ustensiles de cuisine pour les professionnels mais aussi pour les particuliers.

Par Karine Pichon-Marquis

inox, soit en cuivre avec l’intérieur Proform : On dit que les bons outils font les bons ouvriers, qu’en en inox. Les casseroles en cuivre avec l’intérieur en inox sont plus pensez-vous ? Je suis totalement d’accord avec chères, mais aussi plus rentables ce point de vue. Sans bon matériel, car on ne doit pas les faire étamer en cuisine, on ne peut pas donner en cas d’usure. J’adore l’inox. Mais le meilleur de nous-mêmes, on ne le problème avec l’inox en cuisine peut pas répondre qualitativement professionnelle, c’est l’étamage, à tout ce qu’on nous qui immobilise toutes demande de faire, les casseroles d’un « Je privilégie rapidement et avec le coup et interrompt même souci de perl’inox, le cuivre toute activité dans fection. Les couteaux une cuisine le temps et un peu le sont importants, les de l’étamage. poêles, les casseroles, téflon, mais les fouets… tout est P : Avez-vous une très peu. » important pour réusmarque privilégiée ? sir en cuisine. J’aime beaucoup Mauviel car les produits de cette marque durent toute la carrière P : Avec quels types d’articles d’un chef. Ils durent une vie encuisinez-vous ? Je privilégie l’inox, le cuivre et un tière. Berghoff et Cristel sont égapeu le téflon, mais très peu. Le té- lement de bonnes marques. J’ai flon ne me sert que pour les pois- utilisé des casseroles Berghoff, sons et certains légumes. J’aime j’en étais enchanté. Je n’ai pas beaucoup l’inox. Une partie de la encore utilisé les produits Cristel, vaisselle que j’utilise profession- mais je suis très tenté par cette nellement est soit entièrement en marque aussi.

46

Proform 153 - Avril 2012

P : Vous maîtrisez l’art de la découpe, quels couteaux privilégiez-vous ? J’utilise des couteaux Misono UX10. C’est une marque japonaise avec un alliage de plusieurs aciers dont des aciers suédois et allemands. La lame est extraordinaire. J’ai déjà entendu parler des couteaux Zwilling aussi, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de pouvoir les essayer. P : Qu’attendez-vous d’un couteau de cuisine ? J’attends d’un couteau qu’il tienne bien à l’affût, qu’il ait une bonne prise en main, et qu’il dure longtemps.


Une bonne cuisine ne peut se faire sans bons couteaux, c’est primordial. P : Que pensez-vous des couteaux en alliage de céramique qui arrivent sur le marché ? J’en ai essayé en effet. Je les trouve absolument parfaits pour la maison. Ils sont légers et les aliments ne collent pas à la lame lors de la découpe. Ils sont pratiques. En revanche, au niveau professionnel, ils ne tiendraient pas la distance. Il faudrait les affûter trop souvent, donc on serait obligés de forcer en permanence sur la lame, et dès qu’il faut forcer avec un couteau, on n’a plus le même plaisir à travailler, ni la même précision. Donc d’après moi, ils sont parfaits pour le domestique, mais pas le professionnel. P : Accordez-vous un entretien particulier à vos couteaux de cuisine ? Les couteaux en fer doivent être huilés pour éviter de rouiller, mais comme j’utilise des couteaux en acier, je n’ai pas ce problème. Cependant, afin de garder des couteaux impeccables, j’ai le réflexe tous les soirs de les dégraisser avec un produit vaisselle, de les désinfecter à l’alcool, et de les stocker systématiquement au réfrigérateur. P : Dans vos restaurants, où vous fournissez-vous en arts de la table et en nappes ? Dans le groupe Yannick Alléno, nous nous fournissons auprès du Jacquard Français pour les nappes et d’Elenium pour la vaisselle. P : Vous êtes spécialisé dans la cuisine innovatrice, privilégiezvous également l’innovation pour vos ustensiles ? La cuisine évolue tous les jours. Nous sommes obligés de travailler avec un matériel différent aujourd’hui qui répond à de nouveaux besoins en cuisine.

Il y a un énorme marché à développer. Les créateurs d’ustensiles ou d’électroménagers devraient venir en cuisine et s’adapter à nos besoins. Nous sommes obligés de payer des fortunes l’élaboration de prototypes pour la création de machines sur mesure car elles n’existent pas à la vente. Plusieurs outils dont nous avons besoin en cuisine n’existent pas. Il y a beaucoup de choses à faire dans ce domaine des arts de la table. Il faut créer, inventer, innover dans ce domaine, s’adapter aux nouveaux besoins. C’est un secteur où il y a beaucoup à faire ! Pas seulement dans le domaine professionnel, mais aussi domestique. C’est un secteur qui doit réagir. P : Quel type de vaisselle privilégiez-vous au niveau professionnel ? Indubitablement, la porcelaine. C’est classique comme réponse, mais vraiment, la porcelaine est un matériau exceptionnel. L’ardoise, n’est pas mal, mais c’est une matière poreuse, ce qui pose problème à la longue : on doit la lustrer régulièrement et au bout d’un moment, elle dégage une odeur peu agréable.

P : Quels sont pour vous les outils d’avenir en cuisine, que ce soit dans le secteur de l’électroménager, des ustensiles ou de la vaisselle ? Il faut que les créateurs viennent avec nous en cuisine. Ils comprendront. Il y a beaucoup à créer, pour les pros notamment, « La cocotte en mais pas seulefonte est magique ment. Il y a de réels besoins avec pour les colorations des manques de viande, il n’y a dans l’offre des produits sur le pas mieux. » marché. P : D’après vous, la mode des cocottes en fonte, comme les cocottes Le Creuset ou Staub, présentées sur la table, avec cette connotation « terroir et gastronomie », telles que les présentait Paul Bocuse, estelle révolue ou plus que jamais d’actualité ? C’est le plein boom ! La cocotte en fonte est magique pour les colorations de viande, il n’y a pas mieux. Servir à l’ancienne, c’est offrir une cuisine chaleureuse, familiale, une cuisine vraiment française. Pour moi la cocotte en fonte est indémodable.

47

Proform 153 - Avril 2012


TendanceS

Enquête trimestrielle

RETOUR SUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE Comment être au plus près des détaillants et des besoins du consommateur ? Participez à nos enquêtes et étudiez les résultats des sondages. L’enquête Retour sur les fêtes de fin d’année, réalisée sur un panel de 150 détaillants, photographie l’évolution du marché pendant cette période stratégique que constituent les mois de novembre et décembre pour les ventes dans le secteur de la décoration et des arts de la table. Ce sondage donne une orientation des tendances « produit » et marketing du secteur. Grâce à votre participation à ces enquêtes, la visibilité du marché se fait sur des délais très courts, quasi instantanés, et de manière plus transparente. Les détaillants et distributeurs peuvent s’adapter plus vite aux changements, devenir plus réactifs, plus anticipatifs des besoins du consommateur et évaluer leur propre activité sur le marché. Pour participer à notre prochaine enquête sur La Vie Printanière, merci de remplir le questionnaire en page 48 et de nous le renvoyer par courrier ou par fax (informations d’envoi sur le questionnaire). L’ENQUÊTE A ÉTÉ RÉALISÉE SUR UN PANEL DE 753 PERSONNES. 150 RÉPONSES ONT ÉTÉ EXPLOITABLES.

Si la vente d’un produit est liée à une démarche marketing, les détaillants confirment que :

Activité principale des détaillants sondés Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

Généraliste - Univers Maison

19 %

n  la mise en scène de la vitrine est impliquée dans la

60 % 33 %

pulsion d’achat dans

n dans près de

Cadeau - Déco

des cas,

35 %

des cas, une campagne publicitaire (catalogues, flyers) a été déterminante dans l’action d’achat,

n dans près de

25 % des cas, la vente est liée

Table - Cuisine

au site internet.

46 % Facteur déclencheur de l’achat par catégorie de détaillants en pourcentage Source : Enquête Proform réalisée sur un panel de 150 détaillants

n Boutiques Cadeau - Déco

n Boutiques Table - Cuisine

n Boutiques Généraliste Univers de la Maison

67 % 47 %

50 %

19 %

53 % 38 % 12 %

14 % 0 %

48

Proform 153 - Avril 2012

Un coup de cœur

Un achat conseillé par le vendeur

Un achat ayant fait l’objet d’une campagne marketing (catalogue, presse, radio, TV…)


Panier moyen par catégorie de détaillant

Période des fêtes Octobre - Novembre - Décembre 2011 Source : Enquête Proform auprès de 150 détaillants sondés n Moins de 100 €

n De 100 € à 200 € n Plus de 200 € 91%

81%

80%

20%

19% 0%

Boutiques Cadeau - Déco

9%

0%

Boutiques Table - Cuisine

0%

Boutiques Généraliste Univers de la Table

Estimation du panier 2012 vs 2011 sur l’ensemble des magasins sondés

Source : Enquête Proform auprès de 150 détaillants sondés 43% 37%

Les 4 produits les plus vendus pendant les fêtes par catégorie de magasin :

20%

n Pour les détaillants Cuisine-Table : Hausse

Stable

En baisse

Après les fêtes de Noël, quelle sera la prochaine période de vente majeure pour l’ensemble des détaillants sondés en pourcentage ? Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

les accessoires de cuisine, les articles culinaires, la coutellerie et les couverts. n Pour les détaillants Cadeau-Déco :

les objets déco, les objets cadeaux, et à résultats égaux l’œnologie, les luminaires

49 % 40 %

et l’encadrement. n Pour les généralistes :

les objets déco, les objets cadeaux, les luminaires et les accessoires de cuisine.

11 %

Février (Chandeleur, Saint Valentin…)

Printemps (Mariage…)

Été (Vacances…)

49

Proform 153 - Avril 2012


TendanceS

Enquête trimestrielle

La période fêtes de Noël représente des détaillants Tabledes - Cuisine déclarent réaliser

49 %

une période charnière pour les détaillants :

des détaillants arts de la table réalisent entre 20 % et 50 % de leur CA annuel pendant les fêtes de Noël

Contre 37 % des détaillants Cadeau - Déco

Et 14,29 % des détaillants Généraliste - Univers Maison. Pour autant, aucun des magasins, tous secteurs confondus, ne fait plus de

Ensemble des détaillants sondés dont le CA est inférieur à 200 k€ Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

Généraliste Univers Maison

15 %

Cadeau - Déco

50 %

50 % de son chiffre annuel pendant la période

des fêtes. Table - Cuisine

Évolution du CA sur un an Période des fêtes 2011 vs 2010 Ensemble des magasins sondés

35 %

Source : Enquête Proform auprès de 150 détaillants

Ensemble des détaillants sondés dont le CA est compris entre 200 k€ et 400 k€

44 % 29 %

Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

27 %

Généraliste Univers Maison

10 % En hausse

Stable

En baisse

Cadeau - Déco

20 % Table - Cuisine

70 %

Évolution du CA 2011 vs 2010 par tranche de chiffre d’affaires

Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

En hausse 40 % Stable 30 % En baisse 30 %

En hausse 50 %

Ensemble des détaillants sondés dont le CA est supérieur à 400 k€

En hausse 45 % En baisse 30 %

Stable 20 %

Source : Enquête Proform réalisée sur 150 détaillants sondés

Stable 33 % En baisse 22 %

Généraliste Univers Maison

33 %

Cadeau - Déco

45 %

Table - Cuisine

22 %

Détaillants CA < 200 K€

50

Proform 153 - Avril 2012

Détaillants 200 K€ < CA < c€

Détaillants 400 K€ < CA


EXPRIMEZ VOUS ! participez à notre prochain sondage : La

Vie printanière

Et gagnez le prochain numéro Proform du mois de Juillet !

Merci de nous retourner cette enquête très rapidement par fax au 04 92 28 08 43 ou par courrier à Proform – PB 1240 – 06254 Mougins Cedex.

Vous pouvez aussi retrouver et compléter ce questionnaire sur internet : www.proform-magazine.fr/enquete154 Quelle est votre activité principale ?  Cadeau – Déco  Table – Cuisine

 Généraliste - Univers maison

Enseigne :

Quelle est la superficie de votre magasin ? _ _ _ _ _ _ _ m²

Nom et prénom :

Comment vous situez-vous sur votre segment de marché ?  Bon marché  Moyen de gamme  Haut de Gamme  Luxe Combien de références avez-vous en magasin ?  Moins de 200  De 200 à 500  De 700 à 1 000  Plus de 1 000

Adresse :

 De 500 à 700

Quel est votre CA sur les 12 derniers mois ?  Moins de 200 k€  De 200 à 400 k€

Vos coordonnées :

 Plus de 400 k€

CP : Ville : Email :

Le printemps représente-t-il pour vous une période de :  Croissance  Décroissance Arrivez-vous à lier votre activité au comportement du consommateur à cette saison ? (activités extérieures, barbecue, pique-nique, repas pris à l’extérieur, farniente dans le jardin…) :  Oui  Non

Tél. :

À combien estimez-vous le manque à gagner/la plus value en terme de CA dû(e) à l’arrivée du printemps sur votre CA total des mois Avril – Mai – Juin ? Manque à gagner :  Supérieur à - 50 %  Entre -50 et -20 %  Entre -20 % et 0 % Plus value :  Entre 0 % et 20 %  Entre 20 % et 50 %  Plus de 50 % Les événements de la période printanière impactent-ils sur votre CA ?  Nous constatons une évolution liée aux jours fériés (fête du travail, jeudi de l’ascension, Pâques…)  Nous constatons une évolution liée aux fêtes de Pâques, fête des pères, fête des mères…

 Oui  Oui

 Non  Non

Avez-vous anticipé la crise à laquelle nous sommes confrontés au premier semestre 2012 en multipliant les actions auprès de vos clients ?  Non  Oui, au niveau de la publicité  Oui, au niveau des opérations commerciales (promotions, mailings, newsletters…)  Oui, en valorisant au maximum le rapport au client  Oui, en développant l’esprit de service et en proposant des services annexes  Oui, en diversifiant mes gammes de produits Comment sélectionnez-vous les articles que vous achetez à cette saison ?  Dans les salons  Par correspondance  Par le bouche-à-oreille  Sur Internet

 Par visite des commerciaux  Suite à la demande récurrente d’un produit par les clients

Au cours de l’année, quels sont les salons les plus pertinents pour vous en terme de potentiel d’achat ?  Maison & Objet  Decooh  Intergift  Tradexpo  Macef  Hexagone  Bisou  Ambiente

 Autres salons .............

ACCESSOIRE DE CUISINE

LINGE DE TABLE

ARTICLE DE BAIN

LUMINAIRE DÉCO

ARTICLE CULINAIRE

MOBILIER DÉCO

ARTICLE DE JARDIN

OBJET CADEAU

BIJOU

OBJET DÉCO

BOUGIE

ŒNOLOGIE/CAVE

COUTELLERIE

PETIT ELECTROMÉNAGER

COUVERT

PRODUIT POUR ENFANT

DÉCOR DE LA TABLE

SENTEUR

ENCADREMENT MIROIR

VAISSELLE

FLEUR ARTIFICIELLE

VERRE À BOIRE

LINGE DE MAISON

* Non applicable : Vous ne vendez pas ce type de produit

NA*

FORTE BAISSE

STABLE

HAUSSE

FORTE HAUSSE

NA*

FORTE BAISSE

STABLE

HAUSSE

FORTE HAUSSE

Quelle est l’évolution des ventes pour vous au printemps 2012 ?

51

Proform 153 - Avril 2012


Green MAG mag

News

100 % naturelles

100 % recyclable

La marque H2O, spécialisée dans les parfums naturels d’intérieur, propose désormais au grand public une nouvelle gamme de bougies composées à 100 % de stéarine végétale labellisée Green Palm. Le pot est en résine thermodurcissable organique constituée de cellulose de bois. La mèche est en coton, sans plomb. Outre leur longévité, de 30 heures de diffusion, les bougies H2O offrent des parfums naturels aux notes subtiles et saines développés à partir d’huiles essentielles selon les principes du Feng Shui.

Bon pour nous, bon pour la planète, la fonte Le Creuset® est un matériau durable 100 % recyclable. Non seulement le produit est garanti à vie, mais il permet également de réaliser des économies d’énergie considérables car la fonte retient la chaleur et la restitue lentement et longtemps. Conseil aux détaillants : n’hésitez pas à valoriser le produit en disant au consommateur que les produits en fonte permettent à l’aliment de garder son moelleux pendant tout le processus de cuisson, contrairement au four traditionnel, et qu’à l’instar des chefs, un plat en fonte se présente directement à table en apportant une connotation « terroir » et « gastronomique ». Sans oublier que l’induction est parfaitement tolérée par la fonte. Idéal.

Les 3 produits élus « Green » à la New York International Gift Fair Imparable, la vague « Verte » submerge tous les marchés, y compris ceux des cadeaux et arts de la table. Le salon international du cadeau de New York, le NYIGF, vient de consacrer 3 produits les plus « green » dont un vase à partir de coupures de papier recyclé, créé par la société Humans (photo ci-contre).

ISO 14001 : Norme « éco-responsable » ou « éco-hypocrite » ? Le pacte de l’entreprise

L’entreprise s’engage à réduire ses nuisances (pollution, surconsommation de papier, surconsommation d’énergie, gestion du traitement des déchets…), à s’améliorer de façon continue et à fournir en annexe un guide pour l’application de sa politique environnementale. Il s’agit d’une démarche volontaire de l’entreprise.

La norme ISO 14001, mystification ou une norme vraiment engagée ?

Si la norme ISO 14001 est un outil permettant d’aborder les questions environnementales, elle essuie, en revanche, de violentes critiques. En effet, si une entreprise est certifiée ISO 14001, cela ne signifie en aucun cas qu’elle ne pollue pas, mais qu’elle respecte la réglementation qu’elle s’est fixée pour limiter, et unique-

52

Proform 153 - Avril 2012

ment limiter, sa pollution. Son impact écologique reste donc encore très limité mais la démarche éco-responsable est déjà présente et les efforts engrengés bien constatés. En outre, le retour sur investissement en terme de confiance clients/partenaires/investisseurs est réel, ainsi qu’auprès des distributeurs, des détaillants et du consommateur, puisque cette norme se place fondamentalement au cœur du débat écologique qui occupe désormais une large place sur la scène politique, médiatique et sociologique. La norme ISO 14001, bien qu’encore incomplète, demeure une information de poids pour les détaillants et le consommateur de plus en plus perméable à ce genre d’argument.


Interview

L’enjeu des arts de la table Alexandre Pasche, de l’agence Eco&Co*, a décrypté, à l’occasion du colloque « Les Arts de la table ont de l’avenir », l’impact du choix des produits dans le chiffre d’affaires des détaillants.

« Améliorer de façon plus qualitative et plus responsable la sélection des produits est le meilleur moyen de développer et pérenniser le marché des Arts de la table. »

Alexandre Pasche

Revenons sur la vision d’Alexandre Pasche concernant le marché des arts de la table . Pour lui, il y a corrélation entre les mauvais résultats de certains détaillants, voire la faillite de certains acteurs du secteur, et le choix de produits bon marché, souvent fabriqués en Chine. Le problème de la fabrication de produits “arts de la table” en Chine est d’envergure. Les normes chinoises sont strictes mais elles ne sont pas appliquées, notamment au second échelon vertical de la production : le fournisseur officiel respecte apparemment la norme, mais son sous-traitant qui ne sera pas contrôlé fera, par exemple, fabriquer ses produits par des enfants en bas âge, en contact direct avec des produits toxiques. De plus, les matériaux utilisés pour la fabrication du

produit final sont souvent de piètre qualité et les consommateurs le savent. Le pire, pour Alexandre Pasche, réside dans le fait que ces produits fabriqués en Chine rentrent dans la communauté européenne avec le label CE, et se retrouvent souvent dans les rayons des supermarchés à la vente avant même que les contrôles des normes n’aient pu être effectués. Pour Alexandre Pasche, les détaillants doivent rester vigilants et sélectionner leur gamme en fonction des nouvelles exigences du marché, en allant vers des produits de qualité et de façon plus responsable sur le plan environnemental et social. Sinon ils se retrouveront indubitablement en concurrence défavorable avec les discounters. « Les Arts de la Table doivent comprendre la nouvelle tendance du marché : le consommateur va vers un achat plus ciblé, plus rare mais de meilleure qualité. Le détaillant doit orienter le consommateur vers des articles haut de gamme, et l’inciter à orienter son choix vers moins de produits, mais plus adaptés, plus ciblés ou carrément multi-usages. » Pour Alexandre Pasche, plusieurs marques se distinguent nettement sur le marché, « Des produits fabriqués comme Cristel et Baumstal qui en Chine rentrent garantissent leurs produits à vie dans la communauté avec la possibilité de rechaper européenne avec le label le revêtement de la majorité de CE, et se retrouvent à leurs articles en cas d’usure. Une la vente avant même première, qui permet une vraie que les contrôles des durabilité du produit. Il faut dire normes n’aient pu être que l’investissement personnel effectués. » des dirigeants et les budgets dédiés aux innovations « développement durable » par ces deux marques sont importants. « Il faut que le détaillant comprenne que s’inscrire dans le développement durable, c’est répondre à des exigences environnementales et à une utilité sociale. » Et Alexandre Pasche de conclure : « Il faut réinventer l’utilité sociale des arts de la table : renforcer les liens amicaux, amoureux, familiaux… autour de la table. ». L’évolution du secteur des arts de la table passera donc par une révolution verte.

* Agence de communication spécialisée sur l’environnement et le développement durable.

53

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

Infos marques

AD LES CHIFFRES DE LA FEV

de e-commerce et La FEVAD (Fédération a publié ses chiffres de la vente à distance) de 30 millions de pour l’année 2011. Plus rd’hui sur Internet, Français achètent aujou ligne sur un an. Les ventes en soit +  ance en 2011 avec ont poursuivi leur croiss nsés en ligne,  milliards d’euros dépe hausse de ce qui représente une nce compte plus par rapport à 2010. La Fra ands actifs et la de 100 400 sites march tant aux 800 plus croissance a bénéficié au x 21 000 sites de gros sites français qu’au mmerce représente taille moyenne. Le e-co s, répartis sur l’enplus de 60 000 emploi semble du territoire.

11 %

37,7

22 %

GUY DEGRENNE LANCE SON SITE CHR Les produits Guy Degrenne ont su, par la qualité et la grande offre de formes et de finitions, gagner la confiance des restaurateurs et des hôteliers. C’est à leur demande que la marque lance un nouveau site web qui leur est entièrement dédié : www.guydegrenne-hotel.com. Véritable partenaire de ses clients, la société entend bien les guider dans la recherche des solutions les plus adaptées à leurs besoins. Ainsi, en plus de toutes les gammes référencées via une arborescence claire, le site propose un espace “Univers” qui guide les professionnels dans leurs choix grâce à une projection de visuels pour chaque collection et la possibilité d’obtenir facilement un devis adapté. Mais aussi de découvrir des services individualisés comme la personnalisation des couverts avec le monogramme de l’établissement ou la création de produits sur-mesure. Enfin, côté pratique, toutes les coordonnées des responsables régionaux du réseau de vente sont facilement accessibles pour trouver l’interlocuteur idéal.

54

Proform 153 - Avril 2012

NP créations reçoit un prix Franck Rizzin, PDG de NP Créations, fabricant de coussins de jardin et de parasols 100 % Made in France, s’est vu remettre le Prix du Rebond économique lors des Trophées des Entreprises du Saumurois 2012. Ce prix récompense le dirigeant qui a su, à partir d’une situation économique difficile, remettre son entreprise sur le chemin de la croissance. Ainsi, en trois ans, NP Créations, qui était vouée à la liquidation judiciaire, et grâce à une volonté d’innovation, une politique de fabrication de qualité et une restructuration de la production, a renoué avec la croissance. La société a enregistré un taux de croissance de 20 % entre 2010 et 2011 et une augmentation de plus 30 % de sa masse salariale à temps plein depuis 2009. Aujourd’hui, NP Créations, ce sont plus d’un million de coussins et cent mille parasols produits !

PARTENARIAT ENTRE SEB ET L’ÉCOLE CENTRALE DE LYON Depuis trois ans, le Groupe SEB et l’école Centrale de Lyon sont liés par un partenariat qui s’inscrit dans la stratégie d’Open Innovation du Groupe SEB. Cet accord, qui permet au Groupe de bénéficier de connaissances à la pointe des avancées technologiques et scientifiques et à l’école de garantir un cursus professionnalisant, vient d’être reconduit. Quatre nouveaux projets d’application industrielle viennent de démarrer dans le domaine de l’énergie et de l’alimentation pour lesquels l’école Centrale de Lyon met à disposition ses moyens technologiques et les compétences de ses étudiants et chercheurs. Le partenariat a également pour vocation de développer la visibilité de l’industriel et de ses métiers auprès des étudiants.


NOUVELLE USINE LE CREUSET C’est l’un des plus gros investissements industriels de ces dix dernières années en Picardie que s’apprête à réaliser Le Creuset en reconstruisant en plusieurs tranches son site de production historique à Fresnoy-le-Grand. Ce projet d’extension de l’usine actuelle devrait être mené en quatre étapes : un nouveau poste de garde et la voirie déjà réalisés, une nouvelle émaillerie de 23 000 m2, une nouvelle fonderie et des aménagements complémentaires. Le programme de nouvelle usine répond à quatre objectifs prioritaires : un déploiement industriel afin de repenser le process, l’intégration de technologies plus innovantes, le respect des normes environnementales et l’amélioration des conditions de travail. En 2014, lorsque l’ensemble du nouveau site industriel sera opérationnel, ce sont quelque deux cents personnes qui devraient rejoindre Le Creuset. L’investissement consenti représente plus de 60 millions d’euros en deux ans et s’étendra jusqu’à 80 millions d’ici quatre ans. Sur ce projet, Le Creuset a choisi de travailler en partenariat avec le groupe de construction Spie Batignolles. À noter que le chiffre d’affaires du groupe Le Creuset a atteint 250 millions d’euros en 2011.

VIDER SES PLACARDS Le Comité Francéclat et la Confédération des Arts de

la table lancent l’opération “Videz vos placards” du

27 avril au 19 mai prochains. Le principe, déjà appliqué dans le passé, consiste à inciter les consommateurs à changer de vais-

selle, verres et couverts, en

leur offrant un bon de remise de 5 euros sur l’achat

de nouveaux produits, par kilo de vaisselle usagée

rapporté en magasin. Près de 400 magasins devraient participer à l’opération.

LA FRANCHISE : ATTRACTIVE ET EFFICACE Depuis 8 ans, l’enquête Banque Populaire - Fédération Française de la Franchise, en partenariat avec le Figaro économie analyse l’évolution de la franchise en France. Menée par l’institut CSA, l’enquête 2011 dresse un bilan optimiste du modèle, malgré un contexte économique difficile. Ainsi, le chiffre d’affaires médian du franchisé est passé de 440 000 € en 2009 à 520 000 € en 2011. Croissance également au niveau de l’emploi chez les franchisés puisque 49 % des personnes interrogées ont créé un emploi depuis 2010 alors qu’ils n’étaient que 42 % en 2009, soit 5 points en plus en un an. Des franchisés parfaitement soutenus par les franchiseurs qui sont 39 % à avoir mis en place une stratégie multicanal. Par ailleurs, leur stratégie de développement se concentre de plus en plus sur l’international avec 30 % des réseaux de franchiseurs possédant des points de vente à l’étranger (principalement en Europe) et 29 % d’entre eux envisageant de se développer à l’international dans les deux années à venir. Côté grand public, le modèle de franchise continue de se démocratiser puisque 70 % des personnes interrogées estiment que le choix de la franchise est intéressant pour quelqu’un qui envisage de se mettre à son compte.

AROUND THE WALL SUR LA TOILE Selon la FEVAD, les ventes sur Internet ont progressé en 2011 de 22 %. Une constatation qui a poussé la société Around The Wall, créée en 2007 et qui s’est imposée dans le paysage de la décoration pour la maison, à lancer son site web marchand : www. aroundthewall.com. Pour Diego de Barmon, son PDG, le développement de ce site permet de renforcer le référencement de la marque sur Internet avec, pour objectif, “que la vente en ligne représente 30 à 40 % de notre chiffre d’affaires en 2012.” Jusqu’à présent, les produits ATW, stickers, vaisselle en mélamine, petit mobilier, étaient disponibles dans les enseignes Monsieur Bricolage et Alinéa. Côté navigation, l’offre est répartie en plusieurs rubriques, “Recevoir”, “Pique-niquer”, “Colorer” et “Décorer”, avec, à chaque fois, des conseils déco. Le règlement des commandes est bien entendu sécurisé et ces dernières bénéficient du suivi de livraison grâce à l’envoi en Colissimo.

55

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

Infos marques

JURA : FILIALE EN FRANCE Jura, spécialiste suisse des machines à café automatiques haut de gamme, ouvre une filiale en France dans le but de renforcer la stratégie de développement de la marque et de consolider son positionnement sur l’Hexagone, mais également de renforcer son service aprèsvente déjà existant. Depuis plus de cinq ans, la marque Jura était distribuée par la société Bean to Cup. Déjà à la tête du réseau français de distribution, Philippe Landemaine est nommé directeur général de Jura France. Le secteur CHR est aussi un acteur important de cette implantation avec, courant 2012, le déploiement d’une nouvelle gamme professionnelle pour les restaurateurs, collectivités et entreprises.

Silvera e-shop Silvera, leader parisien de la distribution de mobilier et d’accessoires design, lance son premier showroom virtuel. Sur le site www.silvera-eshop.com, il sera désormais possible à tout un chacun de retrouver les 300 références de mobilier ou encore les 300 références d’objets et d’accessoires de déco parmi lesquelles les créations d’Alessi, Baccarat, Christofle, Iittala…

DU NOUVEAU CHEZ LE JACQUARD FRANÇAIS Pour 2012, Le Jacquard Français présente une nouvelle stratégie marketing et commerciale en scindant son offre en deux collections. Ainsi, pour rajeunir sa clientèle et attirer de nouvelles boutiques de décoration, la marque lance LJF By Le Jacquard Français, une ligne résolument urbaine qui porte une modernité assumée et flirte avec les codes du design. Quant à la ligne Le Jacquard Français Collection, elle conserve les couleurs et les motifs traditionnels de la maison pour incarner sa philosophie profonde faite de sophistication et d’intemporalité.

BILAN 2011 EPV Selon le bilan d’activité du label Entreprise du Patrimoine Vivant pour 2011 émanant de l’Institut Supérieur des Métiers, les choses se présentent pour le mieux pour ce label d’excellence du fabriqué en France. Il confirme sa dynamique avec son ouverture au secteur agro-alimentaire, même pour les activités bénéficiant par ailleurs d’une AOC ou d’un label INAO, un nombre de candidatures toujours croissant (40 % de dossiers examinés en plus par rapport à 2010) et une notoriété renforcée grâce à une meilleure visibilité du label. Côté entreprises, les EPV ont pu bénéficier en 2011 d’un appui spécifique sur des opérations individuelles et collectives à l’international, de venues d’acheteurs étrangers en France, mais également d’une contribution élargie de la part des réseaux économiques et financiers pour leur développement.

56

Proform 153 - Avril 2012


Berghoff : transformation visuelle réussie

Zwilling au Paris des chefs : Les couteaux ont une philosophie

Berghoff a profité du salon Ambiente pour présenter son nouveau logo au design dynamique et affirmé. Il reflète, par sa liberté dans l’espace, la philosophie du groupe Berghoff : les opportunités sont infinies. La marque, qui référence 2 000 produits dans toutes les catégories culinaires, des articles pour la cuisson aux ustensiles, vient de se doter d’un logo à la hauteur de son succès : présence dans 66 pays, innovation permanente, qualité haut de gamme des produits. En l’honneur de son histoire et afin de perpétuer la tradition, le nom du groupe restera présent auprès du logo afin que l’identité de la marque soit reconnaissable par tous les consommateurs à travers le monde. Le groupe belge, qui a enchaîné les prix pour ses créations se revêt désormais d’un symbole fort, élégant, et à la hauteur de son parcours.

La société au célèbre logo gémellaire a investi du 22 au 24 janvier 2012 l’atelier Paris des Chefs dans l’écrin de la Maison de la Mutualité. L’atelier de découpe d’Yves Jasmin, chef cuisinier et conseiller culinaire, a fait sensation et le public était au rendez-vous. Les couteaux sont passés de main en main et ont ravi un public pourtant aguerri à l’art de la découpe. Utiliser des outils professionnels n’est plus travailler mais jouer. Vous jouez à découper, à trancher, à tailler. « Le couteau est un prolongement de la main », comme le cite Alain Passard, le grand chef de l’Arpège. Le couteau devient un exhausteur de goût. Vous allez dans la nuance, la précision, le couteau déshabille les fruits, en suivant les courbes avec souplesse, avec délicatesse. Mieux vaut être paré des meilleures lames pour faire de la découpe un moment ludique où agilité et rapidité sont les maîtres mots. La pilosophie du groupe allemand correspond bien à l’esprit des grands chefs : le goût du geste.

Union nationale des métiers d’art

lancement de la Le 16 février dernier, le Nationale des nouvelle UNM A (Union ncé par son préMétiers d’Art) était anno présence de Frédésident, Serge Nicole, en itiative d’Ateliers ric Lefèbvre. Créée à l’in A est l’organisme d’Art de France, l’UNM professionnels des de défense des intérêts ier objectif sera métiers d’art. Son prem juridique et fiscal la création d’un statut giale, elle est comadapté. Structure collé fondateurs, déjà posée de six membres es organisations rejoints par de nouvell e l’ONPVM (Orgaprofessionnelles comm Maîtres Verriers). nisation Nationale des

Le succès des couteaux Zwilling au Paris des chefs est amplement mérité, en regard des recherches et développements de technologies de pointe réalisés par le groupe depuis sa création en 1731. La pérennité du groupe, label phare sur le marché de la coutellerie, s’est imposée par la qualité de ses produits que la marque n’a cessé de pousser vers l’innovation : lame forgée en acier de formulation brevetée, et répartition du poids dans la conception du couteau afin d’assurer un équilibre idoine permettant d’approcher le geste parfait. Sans omettre que ce produit demeure un produit fabriqué en Europe. Tout pour tenter le grand public, à l’heure où l’inclination vers une production locale et européenne devient un argument de vente incontournable.

57

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

%

Les indicateurs du marché

CRISE OU PAS CRISE ?

Nos enquêtes nous permettent de suivre tout au long de l’année, par secteur d’activité, l’évolution des détaillants et des ventes de produits. Quel type de détaillant arts de la table ou cadeau voit son marché en hausse ? De quels produits se lassent les consommateurs ? Quel est l’objet du moment ? Pour avoir une idée claire du marché pendant la période des fêtes, lisez nos derniers indicateurs par secteur. Si vous souhaitez participer à nos sondages, n’hésitez pas à remplir le formulaire de la prochaine enquête page 48.

L’ENQUÊTE A ÉTÉ RÉALISÉE SUR UN PANEL DE 753 PERSONNES. 150 RÉPONSES ONT ÉTÉ EXPLOITABLES. Pourcentage des détaillants sondés vendant les catégories d’articles 73%

Verre à boire

82%

Vaisselle

46%

Senteur

67%

Produits pour les enfants

42%

Petit électroménager Oenologie / Cave

90% 67%

Objet Déco

82%

Objet Cadeau

33%

Mobilier Déco

45%

Luminaire Déco

51%

Linge de Table

28%

Linge de Maison

39%

Fleur Artificielle

36%

Encadrement / Miroir

55%

Décor de la Table

67%

Couvert Coutellerie

79% 51%

Bougies

18%

Bijou Article de jardin

6% 79%

Article de cuisson Article de bain Accessoire de cuisine

58

Proform 153 - Avril 2012

21% 82%


Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform 5% 34%

ACCESSOIRES DE CUISINE

48% 10% 3% Ensemble des boutiques Total : 100%

7% 44%

22%

50%

12% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

50% 14% 7% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Hausse

33%

63%

33%

24% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

20%

ARTICLE CULINAIRE

100%

100%

n Stable n Baisse n Forte baisse

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

25%

20%

n Forte hausse n Hausse

70%

100%

Ensemble des boutiques Total : 100%

50%

56%

80%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Stable n Baisse n Forte baisse

13% 6%

6% 4%

ARTICLE DE JARDIN

n Forte baisse

n Forte hausse

34%

Ensemble des boutiques Total : 100%

n Baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

13%

ARTICLE DE BAIN

n Hausse n Stable

50% 44%

n Forte hausse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

n Forte hausse

50%

n Hausse n Stable

50%

Ensemble des boutiques Total : 100%

50%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Ne se prononcent pas

Ne se prononcent pas

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

n Baisse n Forte baisse

59

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

%

Les indicateurs du marché

Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform

BIJOU

14%

17%

43%

33%

14%

17%

29%

33%

Ensemble des boutiques Total : 100%

16%

BOUGIE

42%

32% 10% Ensemble des boutiques Total : 100%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

100% Ne se prononcent pas Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

50%

50%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

31% 25% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

25% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

23%

29%

45%

29%

100%

27%

42%

5% Ensemble des boutiques Total : 100%

60

Proform 153 - Avril 2012

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

43% 14%

44%

46%

Ensemble des boutiques Total : 100%

29%

n Forte hausse n Hausse n Stable

10% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

n Baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

50% 20%

n Stable n Forte baisse

14%

75%

23%

COUVERT

n Hausse

20%

31%

COUTELLERIE

n Forte hausse

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Baisse n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

67%

n Forte hausse n Hausse

17%

16%

n Stable n Baisse n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

20%

n Forte hausse n Hausse

60%

20% Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

n Stable n Baisse n Forte baisse


Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform 15%

DÉCOR DE LA TABLE

55%

30%

ENCADREMENT MIROIR

33%

50%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

13%

14%

27% Ensemble des boutiques Total : 100%

62%

43%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

50%

83%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

100%

60%

20% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

33%

50%

20%

50% 20%

6% Ensemble des boutiques Total : 100%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

50% 45%

100%

25% 25%

9% Ensemble des boutiques Total : 100%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Baisse n Forte baisse

n Forte hausse n Hausse n Stable n Baisse n Forte baisse

n Forte hausse n Hausse n Stable

100%

28%

n Stable

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

18%

LINGE DE MAISON

n Forte hausse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

40% 38%

n Baisse n Forte baisse

20% 67%

n Stable

n Hausse

43%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

n Forte hausse n Hausse

20%

6%

FLEUR ARTIFICIELLE

17%

17%

Ensemble des boutiques Total : 100%

60%

38%

n Baisse n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

61

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

%

Les indicateurs du marché

Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform 6% 5%

LINGE DE TABLE

47%

37% 5% Ensemble des boutiques Total : 100%

11%

LUMINAIRE DÉCO

28%

72%

14% 14%

11% Ensemble des boutiques Total : 100%

7% 29%

43%

43%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

13%

20%

38% 11% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

60%

24%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

n Baisse n Forte baisse

n Forte hausse n Hausse n Stable n Baisse n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

40%

n Forte hausse n Hausse n Stable

98% 60%

13% 13%

n Hausse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

20% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Forte hausse n Stable

60%

50%

Ensemble des boutiques Total : 100%

20%

60%

50%

7% 7%

20%

40%

38%

17% 33%

MOBILIER DÉCO

14%

n Baisse n Forte baisse

2% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

9% 37% 55%

OBJET CADEAU 43% 20% Ensemble des boutiques Total : 100%

62

Proform 153 - Avril 2012

50% 55%

27% 18% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

36% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Forte hausse n Hausse n Stable

50%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

n Baisse n Forte baisse


Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform 4%

OBJET DECO

11%

14% 50%

46% 67%

43%

21% 4% Ensemble des boutiques Total : 100%

6% 16%

OENOLOGIE/CAVE

11% 11% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

12%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

25%

67%

Ensemble des boutiques Total : 100%

n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

6% 19%

29%

88%

56%

13% 6% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

34%

36%

57%

n Forte hausse

21%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

50%

Ensemble des boutiques Total : 100%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

22% Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

21% 44%

44% 13% 8% Ensemble des boutiques Total : 100%

11% 11%

12%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

n Baisse n Forte baisse

n Forte hausse n Hausse

50%

58%

n Hausse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

17% 78%

n Forte hausse n Stable

44% 33%

n Baisse

14%

67% 43%

n Stable n Forte baisse

50%

PRODUIT POUR ENFANT

n Baisse

n Hausse

9% 2%

PETIT ELECTROMÉNAGER

43%

n Hausse n Stable

25%

25%

n Forte hausse

n Stable n Baisse

17%

n Forte baisse

16% Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

63

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

%

Les indicateurs du marché

Evolution du chiffre d’affaires en pourcentage par catégorie de boutiques 2011 vs 2010 Période des fêtes - Octobre/Novembre/Décembre Source : Enquête Proform 28%

SENTEUR

39% 28% 5% Ensemble des boutiques Total : 100%

35% 22%

VAISELLE

33% 10% Ensemble des boutiques Total : 100%

36%

VERRE A BOIRE

40% 16% 8% Ensemble des boutiques Total : 100%

64

30%

50%

33% 17%

50% 50%

50%

Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

34%

33%

33%

17%

17%

33%

33%

17%

17%

20%

33% 33% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

34% 33% 33% Boutiques Cadeau-Déco Total : 100%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

45%

37%

n Forte hausse n Hausse n Stable n Baisse n Forte baisse

n Forte hausse n Hausse n Stable n Baisse n Forte baisse

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

25%

n Forte hausse n Hausse

50%

18%

25%

Boutiques Table-Cuisine Total : 100%

Boutiques Généraliste-Univers de la Maison Total : 100%

n Stable n Baisse n Forte baisse

On note une large stabilité du marché, excepté pour les ventes d’articles de jardin de 2011 par rapport à 2010 sur la même période des fêtes de Noël. Belle surprise pour les accessoires de cuisine, les verres à boire, la vaisselle et les articles culinaires, dont la croissance des ventes se confirment par rapport à 2010. Des résultats mitigés avec un marché partagé pour les senteurs, les luminaires, les fleurs, le linge de maison et le linge de table. De nombreux marchés restent stables sur la période des fêtes : miroir-encadrement , œnologie, mobilier déco. Le petit moblier obtient des scores conséquents au sein des boutiques Table-Cuisine qui se lancent dans l’aventure du petit mobilier concomitamment à la vente d’arts de la table. Sur l’ensemble des boutiques, on note une stabilité globale. On ne peut donc pas encore parler de crise, d’autant plus que les arts de la table maintiennent leur hausse. En revanche, la plus grande vigilance est de mise pour les bijoux sur cette période, ainsi que pour les fleurs artificielles et les bougies.

Proform 153 - Avril 2012


Publi-rédactionnel

KELA Stoneline®, vous avez dit Stoneline® ?

L

e revêtement anti-adhérant de la marque Kela tapisse aussi bien poêles que faitouts. Aussi solide que la pierre, sans rayures et résistant aux abrasions, il permet de rôtir sans brûler ni attacher. L’idéal pour les filets de poisson qui se délitent habituellement ou les pavés de viande qui brûlent plus qu’ils ne grillent. Bien saisis, croustillants tout en gardant au cœur un moelleux incomparable, les aliments peuvent être cuits sainement, sans graisse et avec un goût naturel optimal. Petits légumes, tajines, mets mijotés, tous les plats s’adaptent au revêtement Stoneline®, lequel offre une cuisson équivalente à celle sur pierre naturelle. L’entretien à l’issue de la cuisson est très simple puisque les aliments n’attachent pas. Outre leurs qualités culinaires, les poêles et faitouts Stoneline® s’adaptent à tout : ils passent au lave-vaisselle et supportent tous les types de cuisson, même le four et les plaques à induction. Faciles pour la cuisson, faciles pour le lavage, les ustensiles Kela sont agréables d’utilisation. Le design est aussi un grand « plus »  : la poêle Stoneline® existe avec des manches colorés très tendance. Stoneline®  : une innovation pour une nouvelle façon de cuisiner, avec légèreté, goût et sens pratique.

65

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

On en parle INTERNET

CINÉMA Les arts de la table ont le vent en poupe à la télévision mais aussi dans le 7e art.

Guy Degrenne s’impose dans le dernier film de Daniel Cohen, Comme un Chef, avec Jean Reno et Michael Youn. À cette occasion, les boutiques, les franchises et les corners de la marque relaieront l’information et feront participer le grand public à un jeu-concours dans le cadre de la sortie du film. A gagner : un weekend à la Mare aux Oiseaux avec cours de cuisine, 5 bons d’achat d’une valeur de 1000 €, et 300 places de cinéma. De nombreux outils marketing accompagneront cette opération de communication dans les lieux de vente.

Une vitrine art de la table parfaitement adaptée à votre cible ?

Quelques conseils sur la mise en forme de vitrines arts de la table sur le site Couleurs et Nuances de la décoratrice Delphine Denis-Pidoux. Dans la rubrique Réalisations Pro, puis dans la sous rubrique Décoration de vitrines / boutique arts de la table, cliquez sur Voir cette réalisation.

Informations pratiques : http://www.couleursetnuances.com

TÉLÉVISION Les Entreprises françaises intéressent les médias

Le 21 février dernier, France 3 Franche Comté a réalisé un reportage sur les sociétés françaises de la région. Le thème : les sociétés hexagonales résistantes à la délocalisation et qui valorisent une fabrication 100 % française. Cristel a été mis en vedette dans ce reportage pour le secteur des arts de la table.

LIVRES Pour aménager vitrines et boutiques Design commercial chez Pyramid

Un espace de vente nécessite un aménagement bien particulier, qui dépend de la marque, de son identité et des usagers amenés à arpenter cet espace. Cet ouvrage examine la relation entre l’intérieur d’un magasin et son environnement. Il mène une enquête approfondie sur l’aménagement, la circulation et le rythme au sein des espaces commerciaux. Des exemples variés, présentant le travail des créateurs contemporains les plus talentueux, viennent illustrer les techniques mises en avant et stimuler l’inspiration des lecteurs.

66

Proform 153 - Avril 2012

culture ARTS DE LA TABLE

Disponible sur le site d’Olivier Ostermann, www.2000ans.com, avec l’aimable autorisation de Patrice Gélinet, le podcast de l’émission 2000 ans d’histoire sur les Arts de la table vous retrace l’évolution des arts de la table jusqu’à aujourd’hui. Pour les professionnels du secteur, comme pour le grand public.

Informations pratiques Sur le site : www.2000ans.com Lien : http://www.2000ans.com/wpcontent/uploads/2010/Up/01.01.2009LES-ARTS-DE-LA-TABLE.mp3 Possibilité de télécharger le podcast.


Défilé Macef

©MacefMilano

EXPOSITIONS À l’occasion du Milano Fashion Show, ce ne sont pas seulement des vêtements qu’ont portés les mannequins pour la semaine de la mode mais aussi des parures pour le moins inattendues : ustensiles de cuisine, vaisselle et autres articles de la maison colorés. À cette initiative ont répondu de nombreuses marques emblématiques du milieu des arts de la table : Villeroy et Boch, Alessi, Rosenthal, Guzzini, Kahla… pour n’en citer que quelques-unes. La semaine de la mode étend désormais son concept à la culture et l’art de vivre à la maison, avec la ferme volonté de présenter la table comme un lieu de rencontre et de socialité. Les arts de la table occupent une place de plus en plus prépondérante dans la sphère fermée du design et de la mode. Une profonde mutation pour des produits qui conjuguent désormais à la fois tradition et modernité.

Fête de la gastronomie

Pour sa deuxième édition, la Fête de la Gastronomie, qui se déroulera le 22 septembre prochain, se veut participative. C’est donc à nous tous qu’appartient le choix du thème pour 2012 en votant sur le site www.fete-gastronomie.fr parmi les trois propositions fournies par le comité de pilotage de la fête : Éloge de la main (savoir-faire et transmission), Terroirs (tradition et création), Cuisinons ensemble (partage et convivialité). De quoi ravir le grand public.

Les Designer’s Day 2012

Une centaine d’exposants – galeries, boutiques, musées – consacrent pendant 5 jours un espace de vente au design sur la thématique « identité(s) ». Entre autres exposants, vous trouverez de nombreuses marques des arts de la table : Puiforcat, Baccarat, Lafayette Maison, Saint Louis… L’entrée est gratuite pour le grand public et les professionnels munis du guide Designer’s day 2012. Inscrivez-vous rapidement !

PARIS SHOP & DESIGN

Afin de valoriser les initiatives les plus exemplaires en matière de design dans les commerces et services de proximité, cafés, hôtels et restaurants, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris lance le prix Paris Shop & Design. Son but ? “Démontrer l’intérêt d’engager pour les points de vente une démarche de design qui constitue en vrai levier de développement et de croissance”, comme le souligne Nelly Rodi, vice-présidente de la CCIP Délégation de Paris. Jusqu’au 30 avril 2012, commerçants et designers/architectes pourront déposer leurs dossiers de candidature portant sur un projet réalisé au cours des trois dernières années dans l’une des sept catégories suivantes : alimentaire, équipement de la personne, équipement de la maison, bien-être/beauté, cafés/restaurants, hôtels et services aux particuliers. Les critères d’évaluation seront : la dimension esthétique, les fonctionnalités du design d’espace, les atouts de différenciation, la plus-value commerciale et les services apportés. Les prix, qui récompenseront le binôme commerçant/designer, seront remis le 10 septembre. Pour tous renseignements : www.parisshopdesign.com JARDINS JARDIN AUX TUILERIES

Pour sa neuvième édition, l’expo-vente Jardins Jardin se penchera sur le thème des micros jardins avec une vingtaine de jardins éphémères, des “Pockets Gardens” de personnalités ou encore des expositions des écoles supérieures de design, paysage, architecture. Mais c’est aussi l’occasion pour le public de rencontrer plus d’une centaine d’exposants qui présentent leurs produits autour du jardin, mobilier, décoration, nappes, bougies, etc., ou des designers confirmés qui proposeront leurs dernières innovations dans le domaine du “Végétal Design”. En 2011, Jardins Jardin a accueilli quelque 21 000 visiteurs.

Informations Pratiques

Informations Pratiques

Association Designer’s Days 24 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris Tel : 01 40 21 04 88 www.designersdays.com

Dates : du 1er au 3 juin 2012 Lieu : Jardin des Tuileries - Paris Horaires : de 10 h à 20 h (vendredi et samedi) de 10 h à 19 h (dimanche) Ouvert aux professionnels et au grand public www.jardinsjardin.com

67

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

À vos marques, prêts, concours Concours à venir

Audi Talents Design award

L’Observeur du Design 13

Ouvert à tout designer ou collectif français résidant en France. Pas de limites d’usage, de forme ni de matière en dehors du respect des normes environnementales et de durabilité. Le gagnant bénéficiera d’un contrat d’édition et du soutien d’Audi pour le prorotypage, l’édition, et l’accompagnement professionnel et médiatique. L’annonce du lauréat aura lieu lors de la soirée de clôture des Designer’s Days, à Paris, le 4 juin 2012.

Ce concours, organisé par l’APCI, Agence pour la Promotion de la Création Industrielle, dans le cadre de la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris, présente une sélection de réalisations issues de notre quotidien. Cette création, fruit d’une collaboration entre designer et entreprise, doit répondre à un réel besoin du consommateur tout en intégrant les nouvelles exigences environnementales.

Informations pratiques

Informations pratiques

Le dépôt des dossiers se fait avant le 20 avril à minuit Adresse : Audi talents awards - Double 2 60, rue de la Jonquière - 75017 Paris http://www.myaudi.fr/auditalentsawards/

Les inscriptions se clôturent en juin 2012. La remise des Étoiles de l’Observeur du Design 13 aura lieu en novembre 2012 http://www.apci.asso.fr

résultats concours IHA Innovation Awards Global Design Awards de l’International Housewares Association de Chicago 2012 ■■ Catégorie ustensiles de cuisine : Kuhn Rikon Corp., Kuhn Rikon PushPan™ ■■ Catégorie décor/luminaire : Energizer Household Lighting, lampe de bureau Energizer Ambiana ■■ Catégorie appareil électroménager de la cuisine : Jura Capresso, Inc., Jura IMPRESSA J9 One Touch TFT ■■ Catégorie coutellerie et outils de cuisine : Rush3 LLC, Kebo ■■ Catégorie articles de cuisine : Browne USA, Couvercle Hermétique Dateur ■■ Catégorie plats de table : Harold Import Co., Inc., dessous de plat Blossom Prix Découvertes du salon Maison & Objet 2012

INTERNATIONAL HOME & HOUSEWARES SHOW Remise des Gia – Prix récompensant l’innovation :

■■ Vases de Pols Potten

Sélection www.deco-in.com ■■ Lampe Printemps 69 de Fabuleuse factory Sélection www.libelul.com ■■ Vaisselle en porcelaine  de Margote céramiste Sélection www.mzelle-fraise.fr ■■ Vase/bougeoir  de Oxigène Sélection www.bestbrunette.canalblog.com ■■ Vaisselle en porcelaine de Serax Sélection www.deco-design.biz ■■ Verres en cristal de Lobneyr Sélection www.designbooms.com

Finaliste du meilleur design produit / Best Product Design award : Stelton Inc., produit Kontra

■■

■■ Prix d’honneur meilleur design pour une gamme : Alessi USA, Inc pour la Collection Ape Collection Ape

Finalistes meilleur design pour une gamme / Best Collection Design award : - Nikko Ceramics, Inc. pour Bodo Sperlein for Nikko Collection - Nambe pour la collection Gourmet Kitchen Bodo Sperlein for - Ferone représenté par Wabnitz Nikko Collection Éditions pour la gamme Revolution ■■

Serax

68

Proform 153 - Avril 2012

Fabuleuse factory

Kontra


Publi-rédactionnel

La Bistecchiera Lagostina Lagostina nous initie à la Tagliata, une technique traditionnelle de cuisson de la viande très prisée en Italie

U

ne viande parfaite  ? Un temps dénigrée de nos assiettes, la viande fait son retour en fanfare sur la scène culinaire ! Lagostina la célèbre en créant une poêle innovante et exclusive pour les amoureux des mets carnés. La Bistecchiera, nouvelle poêle de la ligne « Patrimonio », offre une grillade parfaite, à l’italienne. Cette innovation au design inédit s’inspire des traditions gastronomiques de la péninsule et notamment de la cuisson Tagliata. Cette technique consiste à saisir la viande à la poêle avant de la passer au four. En bouche, une viande succulente : tendre à l’intérieur et croustillante à l’extérieur. La Bistecchiera innove tout d’abord par sa forme. Le fond cannelé permet à la viande de ne pas cuire dans son jus et d’être parfaitement saisie. Sa poignée en silicone permet un passage au four jusqu’à 220 degrés. Grâce à la Bisteccheria, la viande est cuite dans le même plat de façon idéale sur une plaque de cuisson puis au four. Côté matériaux, Lagostina a mis son expertise de l’inox au profit de la cuisson de la viande. La technologie 3 PLY - une couche d’aluminium entre deux couches d’inox - diffuse la chaleur de façon homogène, ce qui permet de saisir uniformément la viande. La tendresse des fibres, le grillé des contours… un vrai délice de chair à savourer à chaque bouchée !

69

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

Zoom sur les salons

MACEF : surprise internationale C’est LA surprise du moment ! Une vague internationale a déferlé sur le salon italien à l’occasion de la 92e édition. Alors que les Italiens ont boudé cet événement de référence dans le monde professionnel de la décoration et des arts de la table, le public étranger, a lui, considérablement afflué cette année, à l’étonnement général. Les arts de la table semblent un enjeu de premier plan pour les pays tels que la Russie, la France, l’Amérique et l’Inde. Cette dernière a notamment réalisé une envolée de +34 % de visiteurs cette année au Macef. Même les exposants étrangers se sont démarqués avec une présence accrue de +25 %. Outre le repli de visiteurs italien, un recul est à noter également pour les visiteurs hellènes, victimes de la sclérose du marché national grec, encore en pleine souffrance économique.

Pour le Macef 2012, les maîtres mots ont été innovation et qualité, deux objectifs qui permettent à ce marché des arts de la table de rebondir de façon permanente et d’être générateur de modes. Pour preuve, le succès cette année des événements et expositions du salon liés aux nouvelles tendances. Autre caractéristique, dans la morosité délétère des marchés actuels, le salon a réuni des créateurs et fabricants résolument positifs, avec un regain notable de couleurs dans les créations des arts de la table et dans le design en général.

À noter que la prochaine édition du Macef qui se tiendra du 6 au 9 septembre 2012, sera centrée à la fois sur l’innovation et les talents des détaillants pour valoriser leurs produits.

Oakom

Livellara

32,6 %

- 6,3 % Italiens

- 7 % Grecs

12 %

Français

34 %

21 %

Russes

Américains

Indiens

2012 vs 2011 - Présence des visiteurs au Macef par nationalité (source : Macef)

70

Proform 153 - Avril 2012

Coté Table

Pagnossin


DES MARQUES FRANÇAISES ÉCLATANTES À AMBIENTE Opération séduction réussie pour les sociétés françaises présentes au salon Ambiente de Francfort du 10 au 14 février 2012. Sur les 131 sociétés françaises recensées au salon, 75 appartenaient au secteur des arts de la table, soit près de 60 % de la totalité des entreprises françaises présentes cette année. Dans le secteur de la coutellerie, la garantie d’une fabrication française est apparue comme l’argument de vente prédominant. De riches efforts en créativité ont caractérisé les collections proposées cette année : la marque Opinel a étonné par l’originalité de son coffret de couteaux Collection Nature et ses couteaux à bouts ronds pour enfants ; André Verdier/Scof profitait de l’événement pour présenter sa ligne B-Chic, conçue à la demande de la Chef étoilée Anne-Sophie Pic. De son côté, la gamme de luxe Monaco d’Alain Saint Joanis, en palissandre, ébène ou olivier a remporté un franc succès auprès d’une clientèle principalement étrangère, tandis que l’entreprise Deglon, qui vient de fêter ses 90 ans, présentait en plus de sa ligne de couteaux, des ustensiles astucieux et ludiques pour découper les aliments dans des formes variées. Pour le domaine de la cuisson, les labels phares du secteur étaient en nombre, profitant de cette occasion pour mettre en exergue leurs innovations : le stand de la célèbre marque Cristel n’a pas désempli, avec la présentation de son tout nouveau produit à forte valeur écologique : Céram’in®, fabriqué en France comme l’ensemble des produits de la marque. La société Articles culinaires - Mauviel

normande Mauviel, forte de son succès auprès de chefs étoilés, a présenté une nouvelle déclinaison d’articles dans différents coloris à l’occasion des 180 ans de l’entreprise familiale. La vaisselle française était également à l’honneur, avec la gamme naturelle Ambiance Nature de Gers équipement, les produits professionnels du groupe Arc International, et la collection spéciale pour la pâtisserie en porcelaine résistante de Pillivuyt, vainqueur du concours Equip’hotel Innovation et Nouveauté 2006. L’art de la céramique était représenté, par l’entreprise Jars, au travers d’une vaisselle pleine de fraîcheur, mélangeant inspiration florale et couleurs du sud. Le design de la table n’allant pas sans nappes ni bougies, Garnier Thiébaut, pour le linge de maison, a enflammé le salon avec ses tissus aux coloris fauves et chatoyants tandis que la magie des Bougies La Française a opéré, avec un vrai travail de créativité dans les thèmes et les senteurs. Notre petit coup de cœur revient au seau à champagne de l’Orfèvrerie d’Anjou, pour le côté avant-gardiste et très design du produit. Par le prisme du salon Ambiente, force est de constater que la créativité française s’est démarquée une fois de plus, en dépit d’une concurrence forte au niveau européen. Concurrence, par ailleurs, de plus en plus internationale. Sur le marché des arts de la table, tout reste encore à explorer : de nouvelles porcelaines toujours plus résistantes, de nouvelles céramiques pour une cuisson plus écologique, des couteaux plus ergonomiques,

totalement adaptés à la mission culinaire. Il apparaît clairement que la recherche et l’innovation feront toute la différence dans les années à venir. Deux paramètres que les entreprises françaises semblent avoir déjà bien intégrés dans leur stratégie de développement et leurs nouveaux produits.

Couteau Grand Chef - Déglon

Ambiente EN CHIFFRES 140 000 visiteurs se sont pressés à Ambiente cette année - soit un léger tassement de la fréquentation comparée à l’édition record de 2011 (144 991) - afin de découvrir tout ce que la profession propose de nouveau et les prochains succès commerciaux. Les plus fortes délégations étrangères ? Les Italiens, les Français, les Américains, les Néerlandais et les Suisses. Au total, plus de 160 pays étaient représentés. Des visiteurs qui ont eu fort à faire et à voir, puisque 4 543 exposants étaient présents, une centaine de plus que l’an passé. Autant de chiffres qui confirment le rang de n° 1 international de la foire de Francfort.

71

Proform 153 - Avril 2012


i nfos pro

Zoom sur les salons

BISOU : le salon qui rayonne Un bilan très positif La 37e édition du salon Bisou, qui s’est tenue à Nice du 14 au 16 janvier, vient de se clôturer avec un record d’exposants et de nouveautés pour 2012. Une hausse des exposants est constatée, avec 224 professionnels représentés, français et étrangers, répartis sur les 10 000 m² d’exposition. En terme de fréquentation, Bisou a enregistré en 2012, 14 610 entrées, soit une fréquentation quasiment stable par rapport à l’édition 2011 (14 904). Ce salon, strictement B to B, a une nouvelle fois offert aux revendeurs de découvrir et commander les nouveautés qu’ils proposeront au grand public au printemps et à l’été prochain.

Bisou fait aussi office de rampe de lancement pour des entreprises souhaitant prendre pied sur le marché français : « C’est une région stratégique en France dans le secteur du souvenir. Sans ce salon, notre développement en France aurait été moins rapide. Nous présentons ici 140 nouveaux produits », expliquent les responsables d’une société allemande, Karl-Eugen Klorer et Frédérique David. Rien d’étonnant alors à ce que le salon Bisous ait attiré les médias. Chaînes TV, grands quotidiens, et presse spécialisée se sont déplacés pour couvrir l’événement. Un signe que le salon bisou reste une étape d’importance pour les professionnels de ces secteurs et qu’une réelle demande existe pour les détaillants sur cette zone géographique Sud-Est. Nous attendons avec impatience la prochaine édition de ce salon haut en couleur, où qualité rime avec tendance et nouveauté.

Informations pratiques Les catégories de produits riment avec soleil et plaisir : article souvenir, article provençal, cadeau, beachwear, cadeau gourmand, décoration, bijouterie fantaisie, accessoire de mode, fleuristerie. De quoi séduire touristes et locaux avec de nouveaux styles, des idées fraîches et des gammes innovantes : « C’est un salon qui est fait pour des boutiques comme la nôtre, ciblée sur la Provence, ce qui n’est pas le cas à Paris. », constatent Sophie et Dominique Tezza, détaillants dans l’Hérault.

72

Proform 153 - Avril 2012

Salon international Bisou : 12, 13 et 14 janvier 2013 Palais des Expositions – Nice

UN SALON PRÈS DE CHEZ VOUS Détaillant en manque d’inspiration ? Les salons Hexagone viennent à vous ! Une nouvelle fois, malgré la conjoncture, la dernière édition du salon Hexagone de Rennes a confirmé les 26 et 27 février derniers le succès du concept des « salons régionaux ». Cet événement semestriel a réuni 120 exposants (fournisseurs, fabricants et distributeurs spécialisés) répartis sur 6 000 m². Des visiteurs venus de toute la Bretagne, mais aussi du Pays de la Loire, de la Vendée et du Calvados ont sélectionné cadeaux, vêtements, arts de la table et objets de décoration qui feront la mode estivale 2012. Par son choix rigoureux, à la fois des exposants et des visiteurs professionnels, Hexagone garantit des gammes de produits de qualité, ce qui explique notamment le fort taux de conversion de contacts en prises de commandes fermes durant le salon. Hexagone Rennes demeure LE grand rendez-vous semestriel de tous les professionnels du cadeau dans le Grand Ouest. À ne pas manquer : les prochaines sessions d’automne. Informations pratiques n n

Prochains salons Hexagone : Hexagone Lyon : 16 et 17 septembre 2012, Eurexpo, Hall 1 Hexagone Rennes Automne : 30 septembre et 1er octobre 2012, Parc Expo, Hall 10A


Amélioration permanente, recherche de

solutions nouvelles, tests utilisateurs sont notre quotidien. Faisant appel aux dernières technologies de la conception, de l’ergonomie, du design, des découpes laser, du traitement cryogénique, nous imaginons et

Tout nouveau tout show

La crème de la gastronomie Du 18 au 21 mars, Strasbourg a accueilli la 14e édition du salon Egast, qui réunit tous les deux ans la fine fleur des professionnels de la gastronomie, de l’équipement culinaire, des services et du tourisme de cette branche. Outre ses 300 exposants, Egast c’est aussi des tables rondes, des démonstrations, des découvertes et une kyrielle de trophées et concours présidés par une pluie de chefs étoilés. Plein de nouveautés au menu 2012 : une sectorisation en 7 grands pôles avec, pour la première fois, la représentation de l’Hôtellerie, l’organisation concomitante du salon Cook Show, ouvert au grand public, et un espace “E-nnovation”, vitrine des produits, équipements et services novateurs.

réalisons des outils fonctionnels soumis à un contrôle Avec qualité très poussé.

plus de 60 brevets, marques, dessins et modèles déposés en France et à l’international, notre stratégie en matière d’innovation et de propriété industrielle a été

saluée par

l’Ins-

Franchise Expo Paris : opportunité d’affaires Référence depuis 31 ans, Franchise Expo Paris est le passage obligé pour tous ceux qui aspirent à créer leur entreprise en réseau. Du 18 au 21 mars, le salon a rassemblé plus de 450 franchiseurs, enseignes à forte notoriété et nouveaux concepts. Prêt-à-porter, restauration, réparation automobile, optique, confiserie, piscines, cuisines… Tous les secteurs y sont. Dans l’univers maison étaient notamment présents Carré Blanc, Comptoir de Famille, Durance ou Guy Degrenne. Des conférences et formations sont également proposées et des avocats, des expertscomptables et des banquiers conseillent les candidats à la franchise.

Silex Color

Le salon professionnel strasbourgeois Egast répond à la très forte demande du grand public et organise désormais en parallèle le salon Cook Show, à destination des amateurs de cuisine. Dédié, durant 3 jours (17-19 mars), à l’art culinaire sous toutes ses facettes, les visiteurs ont déambulé parmi les exposants à la découverte des nouvelles tendances en matière de gastronomie, d’arts de la table et de décoration. Ils ont pu savourer des shows réalisés en live par des toques de grands restaurants et des maîtres artisans, des initiations œnologiques et des animations interactives. Petits et grands ont aussi pu mettre la main à la pâte au cours d’ateliers culinaires.

technologies pour détaillants Shop Innovations 21, ce sont des conférences formatrices sur l’aménagement et le design (concept store, flagship, corner et magasins éphémères), des solutions pour l’animation commerciale sur le point de vente ou pour mesurer finement la performance des espaces commerciaux. Toutes les réponses pour savoir comment un détaillant peut s’appuyer sur Internet, les médias et faire bon usage des nouvelles technologies. Informations pratiques

Shop Innovation 21 Paris Expo Porte de Versailles – Hall 6 Les 23 & 24 mai 2012 www.salon-shopinnovation.fr

Thiers est depuis 6 siècles berceau de la coutelle çaise. C’est là qu’en 1921, ingénieur, originaire de Suisse atelier spécialisé dans la coute Cet art du coutelier s’est transmi génération ; aujourd’hui, il est qu en pratique pour la conception et tils professionnels pratiques, robu Chaque étape de fabrication est le ré très précis, faisant l’objet de nombr alliage de savoir-faire, de perform les couteaux et ustensiles Déglo toujours plus de professionnels et des métiers de bouche. C sont vendus et appréciés d entier que nous sommes les présenter. Située régional Livrad

la conception de capture et recyclage des de 700 kg, ces boues sont enlevées a fait de l’innovation un axe majeur de recherche de solutions nouvelles, tests utiaux dernières technologies de la conception, laser, du traitement cryogénique, nous imaginels soumis à un contrôle qualité très poussé.

marques, dessins et modèles déposés ternational, notre stratégie en matière propriété industrielle a été saluée par Industrielle (INPI). En effet, nous Déglon » qui permet l’écloles gammes de protoutes

ces

www.deglon.com / info@deglon.fr

r Pré la s de la plébis nation Déglon tion to d’activ année ses co


Petites annonces - Carnet d’adresses En recherche de distributeurs, de partenaires, d’agents commerciaux, de merchandiseurs, d’un nouvel emploi… ? Nos petites annonces sont à votre service !

Tarifs petites annonces

Contact Chef de Pub et Petites Annonces : Angela Németh: Tél. 04 93 06 58 84 E-mail : publicite@proform-magazine.com Envoyez vos annonces à l’adresse suivante : Magazine Proform Parc Haute Technologie Font de l’Orme • Bât.21 694 av. du dr Maurice Donat • BP 1240 06254 MOUGINS CEDEX

Scannez le QR code ci-dessus avec votre smartphone et le numéro se composera automatiquement* *Nécessite une application de lecture de codes barre

L x H : 90 x 25 mm : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65 € L x H : 90 x 40 mm : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 € L x H : 90 x 60 mm : . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 € L x H : 90 x 100 mm : . . . . . . . . . . . . . . . . . 235 € L x H : 90 x 140 mm : . . . . . . . . . . . . . . . . . 345 € Remise parution annuelle (4 parutions). . . . . -20% Annonce encadrement simple . . . . . . . . . . gratuit Demande d’emploi . . . . . . . . . . . . . . . . . . gratuit

La marque italienne INOXPRAN Leader depuis 1954 dans de nombreux pays

Recherche son/ses distributeurs en France Casseroles, poêles et accessoires de la table innovants Fabrication 100% italienne Ustensiles en acier 18/10 Contacter Maria Grazia Rocco Tél. +39 030 775 99 37 Fax +39 030 775 19 57 www.inoxpranbyprama.com export@inoxpranbyprama.com

Albert de Thiers : www.albertdethiers.com - Tél. : 04 73 80 11 52 • Alessi : www.alessi.com - Tél. : 01 42 66 14 61 • Alfi/WMF : Tél. : 01 44 74 18 81 • Auerhahn/WMF : Tél. : 01 44 74 18 81 • Artiga : www.artiga.fr -Tél. : 05 58 47 71 61 • Aubecq : www.karis.fr • Bamix, distribuée par Emile&Co : www.bamix.fr • Barbecook : www.barbeccok.com • Beka : www.beka-cookware.com -Tél. : 03 88 85 89 01 • Berghoff : www.berghoff.fr -Tél. : 03 20 00 93 20 • Blomus : www.blomus.com - Tél. : 02 47 23 90 05 • Bodum : www.bodum.com/fr/fr • Cuisipro : www.cuisipro.com/fr - Tél. : 05 56 42 11 93 • De Buyer : www.debuyer.com - Tél. : 03 29 30 66 12 • Demeyere, distribuée par Zwilling France SAS : www.demeyere.be - Tél. : 01 42 68 88 00 • Deshoulières : www.deshoulieres.fr - Tél. : 02 48 52 60 60 • Emile Henry : www.emilehenry.com - Tél. : 03 85 25 50 50 • Eno : www.eno.fr - Tél. : 05 49 28 60 01 • Fissler : www.fissler.fr • Forge Adour : www.forgeadour.fr - Tél. : 05 59 42 40 88 • Guy Degrenne : www.guydegrenne.fr - Tél. : 02 31 66 44 00 • Guzzini : www.fratelliguzzini.com - Tél. : 0810 13 73 72 • Iittala, distribuée par Fiskars France SAS : www.iittala.com - Tél. : 01 69 75 15 15 • Italesse : www.italesse.it • Jolipa : www.j-line.eu - Tél. : 00 32 56 431 430 • Jardin Privé NP Créations : www.npcreations.fr - Tél. : 02 41 53 52 52 • Kuchenprofi, distribuée par Dexam : www.dexam.fr Tél. : 03 44 58 45 00 • Kuhn Rikon, distribuée par Dexam : www.dexam.fr - Tél. : 03 44 58 45 00 • Laguiole : www.cookingarden.com - Tél. : 03 20 68 57 57 • Laorus : www.laorus.fr • Le Creuset : www.lecreuset.fr • Le Jacquard Français : www.le-jacquard-français.fr - Tél. : 01 41 38 00 88 • Leonardo : www.leonardo.de - Tél. : 03 88 56 85 40 • Magisso : www.magisso.com • Marc Aurel, distribuée par Mobil Concepts : www.metalco.fr • Matière Grise : www.matieregrise-decoration.fr - Tél. : 04 78 34 95 28 • Maxalto : Tél. : 01 53 63 25 10 • Nydel : www.nydel.com - Tél. : 03 20 56 93 00 • Opinel : www.opinel.com - Tél. : 04 79 69 46 18 • PSP Peugeot : www.peugeot-saveurs.com - Tél. : 0810 12 23 38 • Revol : www.revol-porcelaine.fr - Tél. : 04 75 03 99 99 • Riviera & Bar : www.riviera-et-bar.fr - Tél. : 03 88 18 66 18 • Rösle, distribuée par Emile&Co : www.rosle.fr • Rosti Mepal, représentée par Talet Agentuur B.V. : www.rosti-housewares.nl - Tél. : +31 318 654 114 • Royal VKB : www.royalvkb.com - Tél. : +31 79 3680 500 • Sia : www.sia-homefashion.com - Tél. : 01 34 91 08 00 • Weber : www.barbecueweber.fr Tél. : 0 810 193 237 • WMF : www.wmf.fr - Tél. : 01 44 74 18 81 • Wüsthof, distribuée par Emile&Co : www.wusthof.fr • Yoko Design : www.yokodesign.fr - Tél. : 01 48 45 71 71 • YooCook, distribuée par Tellier : www.yoocook.fr • Zak ! : www.zak-designs.org - Tél. : 05 56 42 11 93 • Zyliss : www.zyliss.com

74

Proform 153 - Avril 2012


« L’excellence à chaque instant. Bravo ! »

L’IMPRESSA J9 One Touch TFT est le rêve de tout amateur de café. Il suffit de tourner le bouton Rotary Switch pour afficher sur l’écran TFT une impressionnante palette de spécialités. Sur simple pression d’une touche, vous obtenez un délicieux café de votre choix, fraîchement moulu : ristretto aromatique, latte macchiato crémeux ou cappuccino onctueux dont la mousse doit sa finesse incomparable à la technologie innovante de JURA. Roger Federer lui-même ne peut que succomber à la séduction de cette machine entièrement automatique, laquée en gris métallisé. JURA IMPRESSA – If you love coffee. www.fr.jura.com

75

Proform 153 - Avril 2012


Rubrique

Les sorties produits

ZWILLING Damascus – un objet de convoitise unique ®

Design:

76

Distribution France: ZWILLING Staub France SAS · 47 bis rue des Vinaigriers · 75010 Paris Service Client: 01 40 05 69 30 · info@zwilling.fr · www.zwilling.com

Proform 153 - Avril 2012

ZWILLING. Passion for the best. Since 1731.

Magazine Proform 153 - 2ème trimestre 2012 - Thèmatique : Outdoor  

Rédactrice en Chef : Karine Pichon-Marquis Magazine professionnel traitant de l'économie des secteurs arts de la table et décoration. A de...

Magazine Proform 153 - 2ème trimestre 2012 - Thèmatique : Outdoor  

Rédactrice en Chef : Karine Pichon-Marquis Magazine professionnel traitant de l'économie des secteurs arts de la table et décoration. A de...

Advertisement