Page 1

Tout sur l ’achat d’un bijou z L’orsqu’un rêve devient réalité


Ce que vous devriez savoir

sur l’achat de bijoux

Avant l’achat Il importe de se renseigner le plus possible sur le bijou que vous désirez avant d’en faire l’achat. Prenez la liberté de poser des questions lorsque vous magasinez et demandez des explications au bijoutier si celui-ci fait usage d’une terminologie trop spécialisée. Si vous comparez les prix, assurez-vous qu’il s’agit de marchandises de même qualité. Par exemple, deux diamants peuvent être du même poids, mais s’ils diffèrent au chapitre de la couleur, de la pureté et de la taille, ces facteurs importants influenceront certainement leurs prix. Rappelez-vous que si un article en or porte un poinçon de qualité tel que « 14K », ce symbole doit être accompagné d’une marque de commerce dont l’enregistrement officiel est en cours ou a déjà été effectué au Canada. Cette marque de commerce identifie le fabricant responsable du poinçon de qualité et vous assure de l’authenticité du titre de l’or. Toutefois, aucun point de loi n’oblige à estampiller une marque de qualité. De plus, lorsqu’aucune marque de qualité n’apparaît sur l’article, le fabricant n’est pas tenu d’y apposer son sceau. Méfiez-vous des bas prix. Si un prix semble trop bas pour être vrai, c’est que c’est probablement le cas. De plus, si un magasin affiche un rabais de 50 %, ce prix de solde est peut-être le prix régulier chez un autre commerçant.

Votre bijoutier – vous le connaissez? Connaître un bijoutier est aussi important que de connaître son produit. Demandez l’avis de vos amis et vérifiez si le bijoutier est membre d’une association professionnelle telle la Corporation des bijoutiers du Québec. Notez que le sigle de la Corporation des bijoutiers du Québec est mis en évidence dans les bijouteries des membres. Prenez le temps de trouver le bijoutier avec lequel vous êtes à l’aise et en qui vous avez confiance. Ce bijoutier possèdera une longue expérience ou une formation spécialisée en bijouterie, horlogerie ou gemmologie. Informez-vous sur les services offerts tels la mise en grandeur, la réparation, l’évaluation et le sertissage des bijoux. Avant de faire vos achats, n’oubliez pas de vous enquérir des services après-vente du bijoutier, de même que des politiques de la maison en matière de remboursement et des échanges de marchandises.

Un mot sur la publicité Écoutez, regardez et lisez attentivement! Par exemple, lorsque la description d’un diamant consiste en son seul poids en carats et que son prix semble étonnamment bas, il est fort possible que d’autres considérations qui en affectent le prix (couleur,


pureté et taille) soient négligées. Il est aussi particulièrement important lorsque vous comparez des prix, de vous assurer qu’il s’agit de pierres d’une qualité similaire. Autres conseils : Un diamant annoncé comme ayant un poids de « .25 points » peut vous induire en erreur si vous lisez le poids de la pierre incorrectement. Sachez que l’unité de mesure de poids en ce qui a trait aux diamants est le « carat » et qu’un carat égale 100 points. Un quart de carat signifie donc 25 points. Si, toutefois, une décimale précède ce chiffre pour en faire .25 points, le poids est donc 1/400e de carat! De telles annonces se trouvent habituellement dans les publicités de bijoux vendus par la poste. Les chaînes en or offertes à bas prix sont souvent très légères et délicates. Elles sont donc fragiles et quelquefois difficiles à réparer. Cherchez le symbole du nombre de carats (10, 14 ou 18 carats) et la marque du fabricant sur les bijoux afin de vous assurer qu’il s’agit bien d’or véritable. Méfiez-vous des « ventes de liquidation ». Il peut s’agir de quelques pièces venant d’une compagnie ayant fait faillite il y a longtemps, et qu’on aura intégrées à une nouvelle marchandise vendue à prix régulier ou « en solde ». Enfin, méfiez-vous des prétentions extravagantes. Si vous croyez que « c’est trop beau pour être vrai », c’est que l’offre est probablement trop belle pour être vraie…

Après votre achat Demandez une facture en bonne et due forme portant une description complète, incluant les pierres, des bijoux achetés. Il est toujours sage de garder un dossier de vos achats, surtout s’il s’agit d’achats importants. Il est fortement recommandé de conserver vos reçus, certificats de garantie ou d’évaluation et chèques annulés, ainsi qu’une copie des annonces publicitaires des bijoux concernés. Prenez soin de vos bijoux, particulièrement lorsque vous vous adonnez à des sports ou à un travail physique ardu. Ne tentez pas de réparer ou de modifier vos bijoux vous-même. Visitez plutôt votre bijoutier périodiquement afin qu’il puisse les vérifier et, s’il y a lieu, les polir.

Conclusion Que ce soit pour vous ou pour un être cher, l’achat de bijoux est toujours une occasion réjouissante. Prenez plaisir à vivre cette expérience et magasinez sagement. C’est un bon début que de visiter un bijoutier membre de la Corporation des bijoutiers du Québec. Recherchez le sigle de la Corporation des bijoutiers du Québec dans sa vitrine ou sa boutique. C’est un symbole auquel vous pouvez vous fier.


La Corporation des bijoutiers du Québec, fondée en 1952, est un organisme à but non lucratif qui regroupe bijoutiers, horlogers, gemmologistes, joailliers, fabricants et importateurs.

De plus, la Corporation des bijoutiers du Québec s’efforce de promouvoir l’industrie auprès du grand public et à lui garantir l’intégrité des bijoutiers membres. En effet, les activités de la Corporation visent non seulement l’intérêt de ses membres, mais également les intérêts des consommateurs pour qui les bijoux constituent un alliage de beauté et de création, soulignant souvent les grandes étapes de la vie et représentant parfois un investissement considérable. Pour nous rejoindre : Tél. : 514 485-3333 • Téléc. : 450 649-8984

Photo : Patrice Marcotte

Mise sur pied pour promouvoir ses membres et défendre leurs intérêts, la Corporation s’active également à faciliter les échanges, les démarches et les occasions d'affaires de ses membres détaillants, grossistes, manufacturiers et fournisseurs du secteur de la bijouterie. Ainsi, accroître leur compétence et leur habilité, et établir un forum leur permettant d’échanger sur des sujets d’intérêt commun figurent parmi les objectifs de la Corporation.

www.cbq.qc.ca

CBQ_ACHAT  

Tout sur l’achat d’un bijou z L’orsqu’un rêve devient réalité Un mot sur la publicité Votre bijoutier – vous le connaissez? Écoutez, regarde...