Issuu on Google+

Un journal pour accompagner la démarche

Nettoiement À LIRE P.4

SECTEURS : 50 otages, Américains, Beaujoire, Beautour, Bellevue, Bottière, Bouaye, Bouguenais, Boulevard des Anglais,Brains, Budapest, Carquefou, Cassegrain-CCAS, Chabossière, Commerce, Couëron, Crébillon, Dervallières, Ecarts, Ecoles, Eraudière, FélibienMonselet, Gachet, Graslin, Guisthau-Bastille, Herriot, Hôtel de Ville, Ile de Versailles, Indre, Industrie, Jean Jaurès, Jean-Macé et alentours, La Chapelle sur Erdre, La Montagne, Le Breil, Le Pellerin, Nantes-Erdre, Pin-sec, Place Bretagne, Pont de la Tortière, Portparlons métier... N°1 - Avril 2008 Boyer, Préfecture, Quartier 10, Rezé, Saint Aignan, Saint Jean de Boiseau, Saint Joseph de Porterie, Saint Léger des Vignes, Saint Sébastien, Talensac, Van Iseghem, Vertou Métier du nettoiement

Formation des agents de maîtrise du nettoiement

NOTRE PRIORITÉ : DÉFINIR LES CONTOURS DU MÉTIER À LIRE P.2

Référentiel du nettoiement

À LIRE P.4

Maurice François : « Parlons métier ! »

À LIRE P.3

Un diagnostic partagé

À LIRE P.4

L’image de saison : En haut de l’affiche

TOUS ACTEURS DE LA DÉMARCHE !

Agissons ensemble pour améliorer les conditions d’exercice du métier.


02

Nettoiement

Définissons ensemble notre métier Le groupe projet a retenu à l’unanimité le thème « définir les contours du métier » comme axe prioritaire du projet « Métier du nettoiement ». Le diagnostic des ergonomes avait mis à jour 5 problématiques communes à tous les pôles : répartition des moyens, organisation du travail, définition des contours du métier, désherbage, coordination avec les prestataires. En choisissant de clarifier le positionnement de l’agent, son rôle, son périmètre d’intervention en

lien avec le contexte de chaque pôle, le groupe projet a donné priorité à l’émergence d’une culture commune du nettoiement. « De cette façon, nous traiterons aussi les questions d’accueil, de mobilité et d’évolution dans le métier, qui préoccupent beaucoup les agents », estime un membre du groupe projet.

P R O C H A I N E S É TA P E S 20 et 27 mai 2008 : réunion du groupe miroir pour proposer des solutions concrètes. Volontaires de tous pôles bienvenus ! à la suite : choix d’une action par le groupe projet

Un métier, des missions Si la définition globale de notre métier – « Maintenir l’espace public propre pour les usagers » – est unique et intégrée par tous, les conditions de nos interventions, leurs limites et leurs méthodes varient selon les pôles. Ce manque de définition du périmètre d’action et du niveau d’exigence est ressenti par beaucoup comme une difficulté au quotidien. Elle pose la question de la marge d’autonomie dans la réalisation du travail, de l’écoute des agents dans les choix d’organisation et de matériels. Chargement du pick-up

Grattage des avaloirs

Travail à la pince

Effacement de graffitis

Nettoyage des abords du point tri

Travail à la soufflette

Nettoyage à la laveuse

Métier du nettoiement

Formation des agents de maîtrise du nettoiement

Référentiel du nettoiement


03

Nettoiement

Un diagnostic partagé

Retour sur la méthode avec Christophe Réal, ergonome au CNAM.

Quelle a été votre mission dans la démarche nettoiement ? Avec ma collègue Sylvie Bretin, nous avons écouté tous les agents et cherché à comprendre où se situaient les difficultés dans l’exercice de leur travail, afin de réaliser un diagnostic au plus près de la réalité.

Vous êtes partis d’études déjà réalisées, n’est-ce-pas ? Oui, et nous avons construit un questionnaire à partir des plans d’actions de 2003, pour évaluer leur impact auprès des agents. Ensuite nous avons organisé 16 réunions de travail dans les pôles avec l’ensemble des agents. Comment se sont déroulées les Sylvie Bretin et Christophe Réal, ergoréunions? nomes du Centre national des arts et Chaque agent commençait par métiers, présentent leur diagnostic au noter les difficultés rencontrées au groupe miroir (novembre 2007) travail. Nous les lisions à haute voix pour en établir un classement. Puis un débat s’engageait pour approfondir les sujets. Quel a été ensuite le rôle du groupe miroir ? Faire émerger 5 problématiques prioritaires à partir des éléments produits par les 320 agents. Le groupe miroir était composé de 21 agents techniques, 1 RST et 5 agents de maîtrise. Puis le groupe projet a pris le relais… Oui, mais nous avons souhaité l’élargir à des agents de terrain : leur qualité d’implication a été remarquable. Notre mission s’est terminée avec la restitution de la synthèse au comité de direction et au groupe projet.

Des réactions au diagnostic

Thierry Alis, RST, et Michel Visonneau, responsable service Nettoiement (Erdre-et-Cens) « La démarche nettoiement vient au bon moment pour ré-enclencher un premier travail sur lequel nous nous étions beaucoup investis en 2003. À partir du diagnostic des ergonomes, nous avons retravaillé avec les agents sur leurs réponses aux questionnaires. Nous ne nous attendions pas à certaines demandes, notamment celle d’une définition des postes. Nous allons apporter des réponses à chaque fois que cela sera possible. Nous sommes convaincus de la nécessité de la concertation, et nous attachons beaucoup d’importance à l’écoute. Nous sommes partants à 100 % pour la démarche nettoiement, mais nous savons aussi par expérience que maintenir la motivation de tous n’est pas toujours facile, car la démarche s’inscrit dans la durée. » Denis Fouchard, adjoint technique (Erdre-Fleuriaye) : « Le diagnostic a révélé que les usagers étaient plutôt satisfaits de notre travail. Plusieurs difficultés ont été évoqués : la répétitivité des gestes, la disponibilité des engins, notamment la grosse balayeuse à partager avec un autre pôle, et puis le désherbage à la main. Il y a vraiment une nécessité de bien redéfinir notre métier. On ne s’attend pas à des miracles, ça sera très long… et la réponse que l’on nous fait est souvent : pas assez de budget. »

DÉSHERBAGE

Des solutions germent dans les pôles

Désherber en limitant voire supprimant les produits phytosanitaires est devenu une préoccupation majeure pour tous. Si le groupe projet n’a pas classé ce problème prioritaire, c’est parce que des expérimentations de techniques alternatives sont déjà en cours dans plusieurs pôles. Le projet est piloté par Benoît Éveillé, directeur du pôle du Vignoble. Point de vue. Louis Gravouil, agent de maîtrise (Sud-Ouest) : « On doit faire voir, comprendre et entendre que la présence d’herbes en ville et dans les centre-bourgs n’est pas un défaut d’entretien mais une nouvelle façon d’améliorer notre environnement. Il faudra en finir avec le désherbage chimique, et pour cela redonner une place aux outils manuels. »

Métier du nettoiement

Formation des agents de maîtrise du nettoiement

Référentiel du nettoiement


04

Nettoiement

EN VUE

EN BREF

Parlons métier !

Être attentif à la santé des personnels dont on a la responsabilité est une obligation professionnelle pour tous les cadres. Avec vous, depuis la mise en place des pôles, un important travail sur l’hygiène et la sécurité a été réalisé. Des actions d’amélioration des conditions de travail ont été mises en œuvre, dans un souci d’harmonisation. Il nous faut aller plus loin ! Dans la continuité de travaux d’ergonomes et de Catherine Spitzer, médecin du travail, nous avons souhaité faire le bilan de la situation actuelle avec vous. Sylvie Bretin et Christophe Real, les ergonomes du CNAM, ont engagé le dialogue avec vous pour recueillir vos remarques, vos interrogations, vos propositions et vos idées. L’objectif de ce travail, effectué sans tabou, était d’identifier chacun des dysfonctionnements. Au fur et à mesure, nous travaillerons ensemble à les résoudre ou à les réduire, pour améliorer les conditions d’exercice de votre métier. Le journal « Nettoiement » accompagne cette démarche. Il vous informera au fil de l’eau et dressera régulièrement des bilans d’étape. Maurice François, Directeur général adjoint de la proximité

GROUPE PROJET : DIDIER BARDOUL REPRÉSENTE LES PÔLES MIXTES

Q U I FA I T Q U O I ?

Un journal pour accompagner la démarche

Ce numéro 1 marque la naissance de notre journal, dont les sujets sont proposés et débattus en comité de rédaction. Bertrand Guerrier et Sophie Daguin, rédacteurs, et Marc Roger, photographe, viendront à la rencontre des agents pour la préparation de chaque numéro.

Métier du nettoiement

En haut de l’affiche

Didier Bardoul, qui a repris les fonctions d’Éric Michaud au pôle de L’Aubinière, lui succède également au sein du groupe projet.

PROLONGEMENT DE LA FORMATION DES AGENTS DE MAÎTRISE

Le second volet de la démarche nettoiement, en direction des agents de maîtrise, avance également : les sociologues Marie Cartier et Rémy Le Saout ont présenté leurs conclusions sur les attentes des AM en matière de complément de formation. Première action proposée : un réseau d’échange de pratiques.

EXAMEN PROFESSIONNEL D’AVANCEMENT AU GRADE D’ADJOINT TECHNIQUE DE 1RE CLASSE

Quelques membres du comité de rédaction : Romuald Morel (Pôle NantesLoire), Annie Landeau (Chantenay-Chézine), Louis Gravouil (Sud-Ouest), Jean-David Le Graët (Nantes-Loire) et Lydie Peneau-Legrand (Mission d’appui aux pôles). Font également partie du groupe : Jean-Yves Douaud (Loire-Chézine), Manuel Legeai (Erdre-Fleuriaye), Philippe Jeanneau (Chantenay-Chézine) et Guillaume Brown (Mission communication interne).

L’IMAGE DE SAISON

Philippe Moisan, responsable du nettoiement et Sofiane Shergui, agent technique En période électorale, « notre rôle est d’avoir une vigilance particulière, de l’installation des panneaux jusqu’à l’ouverture de la campagne. Les 200 panneaux, répartis sur 20 lieux de vote, doivent être propres » rappelle Philippe Moisan, responsable du nettoiement au pôle Chantenay-Chézine. « Nous avons eu à décoller les affiches qui restaient de la présidentielle au moment de l’installation des panneaux. La campagne électorale municipale a été calme, peu d’affichage sauvage », ajoute Sofiane Shergui, agent technique.

La partie pratique de l’examen aura lieu prochainement, pour les candidats ayant réussi l’épreuve écrite du 16 janvier dernier. Un bilan sera tiré de cette première session, afin d’améliorer l’accompagnement des adjoints techniques de 2nde classe dans cette étape essentielle pour leur déroulement de carrière.

NETTOIEMENT

• Directeur de la publication : Philippe Mahé • Pour toute proposition de sujets : Lydie Peneau-Legrand 02 40 99 48 88 ou par email : groupe-redactionjournal-nettoiement @nantesmetropole.fr • Rédaction : Sophie Daguin, Bertrand Guerrier • Photos : Marc Roger, photothèque Nettoiement • Conception : Mission communication interne • Impression : LNG

Prochain numéro : septembre 2008

Formation des agents de maîtrise du nettoiement

Grattage à la spatule

Décollage au jet haute pression

Proposez-nous vos sujets !

Contact Lydie Penaud-Legrand tél. 02 40 99 48 88 email : lydie.peneau-legrand@nantesmetropole.fr

Référentiel du nettoiement


fghdrh test pdf 1.3