Issuu on Google+

EN APARTÉ Le magazine culturel de Mauguio Carnon > > Avril 2010

Dossier :La Krèche Lieu de fabrique artistique

Le guide de vos sorties culturelles


SOMMAIRE 1

> LES BRÈVES - BILLET D’HUMEUR

2

> RENCONTRES LITTÉRAIRES René Frégni - Christophe Lambert Conférence Jacques Collina-Girard - P’tit dèj & café littéraires

4

> EXPOSITIONS ¡ Fiesta ! - Regard’Hérault

5

> PATRIMOINE Rendez-vous aux Jardins - Visites guidées

EDITO Et voici qu’arrive En Aparté… Né de la volonté municipale de présenter, en un seul support, un

6

> DOSSIER LES RESIDENCES D’ARTISTES A MAUGUIO CARNON

panorama de l’offre culturelle locale, En Aparté s’appuie sur des rubriques variées pour vous chuchoter la passion d’une ville pour la fête, pour vous peindre la profondeur d’un texte, pour vous crier l’intimité d’un récital, pour vous faire goûter la silencieuse musique d’une collection picturale… En Aparté, pour partager les heures d’hier et de demain…

9

> JEUNE PUBLIC ATELIER CHANSON ET CONCERT LES SPECTACLES : Balie la baleine bleue, Dalili PASSEURS DE CONTES : Paule Latorre - Jeunes apprentis conteurs PARTAGER SES LECTURES : Rémi Courgeon - Ecoute… des histoires PETITE ENFANCE : Enfant’images - Des bébés et des livres

14 > THEATRE, MUSIQUE & POESIE Novecento - 12 hommes en colère - Gualicho - Lorca Luna

En Aparté, pour vous, tout simplement… La Culture occupe une place de choix à Mauguio Carnon et jouit de son prestige à travers de vastes perspectives et une programmation sans cesse renouvelée qui, d’une part, procède par petites touches (spectacles d’une immense variété, expositions thématiques, ateliers vivants), d’autre part, s’appuie sur des valeurs de stabilité et des références historiques (telles les rencontres annuelles de généalogie ou des publications didactiques sur des aspects du passé local). Par cette programmation, la Commune parvient à composer, autour de la représentation du terme « culture », un paysage harmonieux qui

16 > MULTIMÉDIA Vjing - Tournoi Dofus - Ateliers

n’exclut pas l’importante notion de divertissement.

19 > MUSIQUE Marie d’Epizon - Fête de la Musique - Festival Visions Métisses

et de développement (infrastructures, tissu associatif, archives

La Culture dispose, à Mauguio Carnon, de solides outils d’expression municipales, programmation introduisant, en autres, la mise en scène des traditions) dont les perspectives sont évolutives.

20 > CINEMA & SAISON ESTIVALE Bollywood - Mardi Cinéma - Lire à la Mer > AGENDA En fin de magazine

Qui apprécie de vivre à Mauguio Carnon, assiste à ses spectacles, participe aux manifestations variées, est sensible à ses spécificités, s’intéresse à la vie culturelle, aimera parcourir ce magazine, dont le premier numéro est prometteur… En Aparté, l’expression d’une identité culturelle qui ne ressemble à aucune autre… Un regard qui vous est adressé… A part. Yvon Bourrel Maire de Mauguio Carnon

Rose-Marie Vidal Adjointe au Maire déléguée à la Culture


BRÈVES Ouvert à toutes heures… www.mediatheque-mauguio-carnon.com Venez prolonger votre visite dans les bibliothèques de Mauguio Carnon en flânant sur notre site. Pour les plus pressés, consultation de son compte, des infos pratiques, réservations en ligne. Pour les accros, abonnements aux fils RSS des nouveautés et des rubriques favorites. Pour les curieux, nous proposons des sélections commentées de documents, des dossiers thématiques, des “play lists”, de nouvelles ressources électroniques comme ARTE VOD. Une sélection de photos et d’enregistrements sonores et vidéos permettront aux nostalgiques de revivre les rencontres à la médiathèque.

« BILLET D’HUMEUR » Pour beaucoup d’entre nous la culture se résume trop souvent à l’offre télévisuelle. Avec son cortège de programmes abêtissants et sous la bannière généraliste du divertissement, cette culture « à minima » affiche comme objectif désormais avoué de décérébrer les gens pour en faire des consommateurs dociles. Ces dernières années, un glissement s’est opéré vers le sordide : plus de sexe et de violence font vendre car l’émotion et la pulsion attirent et font de l’audience. Aujourd’hui la surenchère est de mise. Le numéro de mars de Philosophie magazine revient sur la fausse émission de téléréalité diffusée le 17 mars dernier sur une chaîne publique. Celle-ci intitulée « la zone Xtrême » avait pour but de faire gagner un vrai candidat en lui faisant infliger des

Des ateliers multimédia pour les demandeurs d'emploi La médiathèque de Mauguio propose au fil de l'année des ateliers gratuits d'initiation à la création sur ordinateur pour les personnes en recherche d'emploi ou bénéficiaires du RSA. Ces formations courtes et conviviales traitent plus précisément de la retouche d'image, de la photographie numérique, ou encore de la création sonore. Voici aussi une belle occasion de rencontrer de jeunes artistes locaux et de participer à leurs créations. Ces actions sont labellisées « LAM » par le Conseil Général de l'Hérault, et sont souvent portées par l'ECM Kawenga à travers le réseau des créateurs numériques « e-toileurs ».

électrocutions de plus en plus fortes à un partenaire. En 2010 dans notre douce France avec pour seule contrainte l’injonction impérieuse d’un animateur télé, 81 % des candidats sont allés jusqu'à la dose mortelle de 460 volts… Quel rapport me direz-vous avec le magazine culturel que vous avez entre les mains ? Cette tentative éditoriale à l’échelle locale, vise bien sûr à promouvoir l’offre culturelle diversifiée de la commune, mais le projet est beaucoup plus ambitieux. Dans un souci de proximité et d’écoute, c’est aussi une proposition qui vous est faite de résistance au nivellement par le bas. A la médiocrité et à la laideur nous opposons ouverture et qualité de la programmation. En Aparté est un des outils mis à votre disposition pour vous émanciper de cette massification qui est certes une réalité mais ne devrait pas être une fatalité.

La 27ème édition des journées européennes du patrimoine se prépare. Comme chaque année, le service des affaires culturelles s’associe à cette opération emblématique et vous proposera visites commentées, conférences et l’étonnant spectacle de rue tout public La dent creuse par le Théâtre de la Remise. Réservez donc votre week-end des 18 et 19 septembre 2010. Nous vous y attendons nombreux.

En Aparté : enfin une bonne occasion d’éteindre son téléviseur ! Philippe Monsarrat

Votre magazine culturel En Aparté vous donne rendez-vous en septembre.

1


RENCONTRES LITTÉRAIRES RENÉ FRÉGNI, CHRISTOPHE LAMBERT, CONFÉRENCE…

ATELIERS D’ÉCRITURE Depuis le début de cette année l'écrivain manosquin René Frégni anime un atelier d'écriture à la Bibliothèque de l'Ancre… A notre demande il a composé un texte pour décrire cette expérience, accompagné de ce petit mot : « Fabienne et Philippe, si c'est trop long coupez ! Si c'est trop court, rallongez ! Si ça vous plait, prenez un stylo et inventez la lumière! Nous avons bâti ensemble un beau navire d'amitié, avec un peu de café, quelques mots et beaucoup de confiance. Vogue le rêve ! » Votre ami René

Voyage aux pays des mots Depuis vingt ans, chaque semaine, je vais dans deux ou trois prisons animer des ateliers d'écriture. Depuis trois mois j'en anime un dans la bibliothèque de l'Ancre à Carnon. Rentrer dans une prison les poches pleines de mots, quoi de plus nécessaire? En prison il n'y a rien. Pas de fleurs, pas d'arbres, pas de rivières, pas de frontières à franchir la nuit, pas de voiliers, pas de chevelure de femme, de regard de femme, de poitrine de femme, pas de ciel, pas d'horizon, pas d'amour. Rien ! J'apporte à des hommes perdus, des mots. Chaque mot est un arbre, une femme, un espoir, un cri. Dans la bibliothèque de l'Ancre il n'y a qu'un homme autour de la table et vingt femmes; il n'y a ni barreaux, ni miradors. Vingt femmes et un homme qui regardent leur vie dans le miroir des mots; Le mot café, le mot tango, le mot rendez-vous, le mot peur. La mer respire dans notre dos, la liberté est dans la rue, dans nos cœurs et cependant lorsque nous prenons un stylo dans les cellules des Baumettes ou ici à Carnon, ce sont les mêmes émotions qui s'abattent sur la feuille blanche et nous tordent les boyaux : le parfum de nos jardins d'enfance, le regard d'une mère, l'insouciance de nos jeunes années, nos premières folies, nos attentes, nos doutes, nos premiers vrais chagrins. L'angoisse de la solitude, le mystère de la mort, le désir et la beauté partout pour écarter les ténèbres. Le diable avec qui nous dansons sur le fil du rasoir un premier jour d'été. La prison on peut la porter dans sa tête à travers les plus beaux paysages du monde, la liberté on peut la conquérir en prison avec des mots qui sont comme des haches qui font tomber les murs. Aux Baumettes et à Carnon des hommes et des femmes rêvent, rient, dansent, se cherchent, palpitent, hésitent, se souviennent, se rencontrent, s'étreignent, se déchirent, s'enfuient, disparaissent. Prisonniers du béton ou la tête dans la lumière, nous prenons un stylo, un morceau de papier et nous nous évadons sur des échelles de mots. Nous avons tous entrepris le grand voyage immobile dans la forêt des songes. Le seul voyage qui n'a pas de but, pas de limites, pas de cupide calcul. Un voyage vers les entrailles lumineuses de nous-mêmes, de notre mystère. 2

Quelques mots très simples, sensuels ou violents, pour dire tous les désirs, toutes les peurs des femmes et des hommes, partout. Comprendre ce qu'est un être humain un dimanche après-midi dans la pénombre d'un cachot ou insaisissable sur une mer que nous venons d'inventer. Les vendredis 9 avril, 14 mai et 18 juin à 9h30 Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Tél. 04 67 68 00 28

Conférence De vive voix Jacques Collina-Girard

photographe J. Collina-Girard

Samedi 10 avril à 17h L’Atlantide retrouvée ? Enquête scientifique autour d’un mythe L’Atlantide un mot écrit dans un texte très ancien (IVe siècle avant J.C) qui depuis a suscité bien des fantasmes… Cette Atlantide que les uns situent en Grèce, d’autres au Sahara et d’autres encore au centre de l’Atlantique a pourtant bien existé pour les géologues. Il s’agit d’une île située dans le détroit de Gibraltar, émergée lorsque le niveau marin était à 135 mètres au-dessous de son niveau actuel.


Cette Atlantide géologique a été engloutie, 9600 ans avant J.C. La catastrophe a été associée à un séisme et à un tsunami contemporains d’une accélération de la remontée de la mer liée au réchauffement climatique post-glaciaire. Mais quelles différences entre l’Atlantide du roman de Pierre Benoit, les divagations de l’archéologie fantastique et la rigueur du scientifique ? C’est ce que nous découvrirons avec Jacques Collina-Girard. Le conférencier, géologue et préhistorien est aussi plongeur scientifique. Pour ses travaux dans le cadre de l'étude scientifique de la grotte Cosquer près de Marseille (1994-1996) il reçoit la Médaille de Bronze du CNRS. Il exerce actuellement à l'Université d'Aix-Marseille 1 où il enseigne la géologie (Centre Saint Charles) et la Préhistoire (Centre d'Aix). Son dernier essai, L’Atlantide retrouvée ? Enquête scientifique autour d’un mythe, est paru aux éditions Belin-Pour la Science en 2009. Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. 04 67 29 50 89

Christophe Lambert, auteur de science-fiction

Christophe Lambert est tombé dans la science fiction quand il était petit ! Il est né en 1969. Quelques années plus tard, son père l'emmène voir Star Wars au cinéma. Ce film qui l'a profondément touché, l'incite par la suite à faire des études de cinéma. Il réalise des courts-métrages et travaille pour la télévision. Il dirige également des ateliers vidéo dans les collèges. Mais sa vraie vocation est l'écriture. A ce jour, il a écrit une quarantaine de livres pour la jeunesse et pour le public adulte. Il obtient en 1997 le prix Ozone pour son roman La nuit des mutants. En 2000, il débute la collection Autres mondes chez Mango avec Le souffle de Mars, un hommage aux films d'horreur de John Carpenter. Dans Souviens-toi d'Alamo, autre titre de la collection, on retrouve son goût pour le cinéma et l'histoire : Alamo est une célèbre bataille dont John Wayne a fait un film et qui l'a impressionné à l'âge de cinq ans. Il imagine l'issue tragique de ce siège remise en question grâce à la théorie des univers parallèles. Christophe Lambert traite aussi de sujets sociaux et éthiques liés aux progrès scientifiques et techniques, comme la dictature de la beauté dans La loi du plus beau ou le clonage dans Petit Frère. Un style vif, des scènes réalistes, des intrigues subtiles avec un dénouement inattendu, embarquent aisément le lecteur vers des futurs insoupçonnés. Christophe Lambert nous transmet le plaisir qu'il a eu à les créer en partant toujours de solides hypothèses, et l'air de rien, il nous conduit à réfléchir à différents choix de société. Une manifestation en partenariat avec le collège de l'étang de l'or Mercredi 7 avril à partir de 15h - Entrée libre Entretien et dédicaces, en présence de la librairie Némo Jeudi 8 avril, le matin Rencontres avec deux classes du collège de l’Etang de l’Or

Coups de cœur Pour aller plus loin : retrouvez tous les coups de cœur des bibliothécaires lors des Cafés et Petits Dej’ littéraires.

L’arabe

d'Antoine Audouard Ce livre est un petit bijou que l’on quitte avec beaucoup de regrets. Un ouvrage qui suscite émotion et réflexion, écrit dans un style magnifique et superbement construit. « L’arabe » (qui ne sera jamais nommé autrement que par ce nom générique et anonyme) est le « héros » de cette histoire où vont se croiser de multiples personnages, le catalyseur de tous les fantasmes, l’étranger qui suscite la crainte et le rejet. Quand l’arabe (en fait ironie du destin, il est berbère et n’aime pas les arabes) arrive dans un petit village du sud de la France et s’installe chez le vieux Juste, son seul but est de travailler sur un chantier et de trouver un peu de tranquillité. Sa simple présence provoque pourtant d’emblée la méfiance et l’hostilité du voisinage. De même sur le chantier, les réactions de rejet s’enchaînent, l’arabe essaie pourtant d’être le plus « invisible » possible. Une seule personne, semble éprouver un peu de curiosité pour lui, c’est « l’Indienne » qui travaille aussi sur le chantier et vit en marge, dans la crainte des hommes. Cette histoire, traversée par le sentiment de l’inéluctable nous fait penser aux grands romans américains dont les héros à peine nommés, en traversant la ville, bouleversent la vie des autochtones à jamais, avant de disparaître dans la nuit. Ce grand roman humaniste et tragique fait alterner avec bonheur langage parlé et lyrisme poétique à la Giono. C’est aussi un récit politique et philosophique. Un livre magnifique !

Ex-Patria

de Nicolas Journoud Nicolas Journoud est ce qu'on peut appeler un globe trotter, il a parcouru le monde et fait de nombreux carnets de voyage. En 2006 son amie Thida obtient un poste d'enseignante au Kazakhstan. Pour fuir la monotonie de la vie lyonnaise et découvrir ce pays proche des contre-forts de l'Himalaya, source pour lui de grandes aventures, il décide alors de la rejoindre à Almaty la seconde ville du pays. De sa première année de vie en Asie Centrale, il a fait une BD : Ex-Patria. Dans la première partie de ce récit autobiographique, il nous donne son sentiment et ses pensées au fil de ses pérégrinations et nous brosse une belle galerie de personnages de manière originale en faisant référence à la BD franco-belge. Ensuite le récit devient plus intimiste et nous dresse une sorte de bilan de sa vie de couple. Résistera-t-il à l'effet Kazakhstan ? Vous le découvrirez en lisant Ex-Patria de Nicolas Journoud aux éditions 6 Pieds sous Terre.

Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. 04 67 29 50 89 3


EXPOSITIONS ¡ FIESTA ! - REGARD’HÉRAULT

EXPOSITION COLLECTIVE SUR TOILES ¡ FIESTA !

REGARD’HÉRAULT

Pour la troisième année consécutive, en prélude à la Romeria del Encuentro des 11, 12 et 13 juin 2010, le service culturel organise une exposition de toiles artistiques à la galerie d’art sur le thème de la culture espagnole et de la « Fiesta ». Suite au succès des précédentes éditions, les artistes, amateurs et confirmés pourront réitérer cette performance qui sentira bon le Sud et la chaleur de la fête à l'espagnole. Le public peut s'attendre à un tourbillon de styles, une explosion de couleurs ! Les participants pourront ensuite exposer leurs œuvres dans les rues de Mauguio lors de la célèbre Romeria melgorienne. 50 bâches de coton ont été mises à la disposition des artistes suivants : Aracil Véronique - Achard-Perrard Marie-Jo - Atger Claudine Barthélémy Monik - Beaudonnet Jean-Louis - Besson Chawiwanne Bouquet Gretel - Cade Claire - Cazilhac Gisèle - Cétaire Virginie Dago Edith - Deltrieu Ghislaine - Diméo Nicole - Dubocquet Gérard Dragovic Marie-Pierre - Esteban Chantal - Fabre Rose-Lyne - Fel Régine - Fuster Dominique - Gallego José - Hesschentier Noëlle Irigoin Anne - Jullien Myriam - Kolter D’ouradou Rémy - Laské Adriaenssens Elisabeth - Lopez Annie - Mancini Dominique - Meynard Geneviève - Miland Géraud Madeleine - Minodier Christine - Nuncie Sophie - Olivier Virginie - Parys Stéphane - Péridier Stéphan - Pronier Bernard - Rafighi Rahmat - Renouard Solange - Resemann Aneïla Ruiz Monique - Sanchez-Meynard Geneviève - Tichit Martine - Tisse Viviane - Tortosa Nicole - Valero Florance - Vareilhes Valérie - Ventura José - Verlaguet Jacqueline - Yon Jacqueline - Zaradzki Lola.

photographies des lauréats melgoriens

La Direction Départementale du Livre et de la Lecture (DDLL) propose une exposition collective de photographies intitulée « Regard'Hérault » sur le thème de l'arbre. Les oeuvres exposées ont été réalisées par des photographes héraultais ayant participé volontairement au concours du même nom en 2009. Cinq des trente photographies, sélectionnées par le jury du concours départemental, et qui composent aujourd'hui l'exposition sont l'oeuvre de Melgoriens. Il s'agit des œuvres de Véronique Munsch, Rbuisàn, Chawiwanne Besson et Viviane Granier qui ont déposé leurs photographies à l’issue des ateliers de photographie numérique, conduits par le photographiste Tilby Vattard, à la médiathèque en 2009. L'exposition « Regard'Hérault » sera exposée dans une vingtaine de médiathèques du département, et sera visible à la bibliothèque du 1er au 31 juillet et à la médiathèque du 3 au 31 août 2010. Entrée libre Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. 04 67 29 50 89 Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Tél. 04 67 68 00 28

EXPOSITIONS ARTISTIQUES ESTIVALES 2010 Du vendredi 21 mai au samedi 5 juin 2010 Galerie d’art - Espace Morastel. Mauguio Ouvert tous les jours de 15h à 18h sauf le dimanche - Entrée libre Vernissage et remise des prix le vendredi 21 mai à 19h Plusieurs prix seront décernés : prix du jury, prix du public, coup de cœur Renseignements : Service Culturel Tél. 04 67 29 65 35

Du 17 juin au 15 septembre, le Service Culturel met à la disposition des artistes la salle des Cistes à Carnon dans le but de promouvoir leur travail et d'offrir aux visiteurs une palette de couleurs à l'image des paysages de la région. Plus de 40 artistes ou groupes seront présents cette année. La programmation sera dévoilée début juin au fil des pages du catalogue d’exposition. Celui-ci sera disponible dans tous les sites municipaux (Office du Tourisme, Mairie, médiathèque Gaston Baissette, bibliothèque de l'Ancre, capitainerie etc.). Les horaires d’ouverture sont à l’appréciation des exposants. Entrée libre, Salle des cistes - Port de Carnon Renseignements : Service Culturel Tél. 04 67 29 65 35

4


RENDEZ-VOUS AUX JARDINS, JOURNÉES DU PATRIMOINE

PATRIMOINE

RENDEZ-VOUS AUX JARDINS, La 8ème édition nationale des « Rendez-vous aux jardins » se déroulera les 4, 5 et 6 juin prochains sur le thème : « Les outils du jardinier ».

L

Le premier week-end de juin est devenu pour tous les amateurs de jardins un moment fort placé sous le signe de la découverte et de l'échange. « La terre ne serait rien sans le souffle de vie de l'homme », cet aphorisme de Naguib Mahfouz illustre l'importance du dialogue entre l'homme et son environnement. C'est pourquoi « Rendez-vous aux jardins » est une occasion privilégiée d’aller à la rencontre des jardiniers, des paysagistes, des artistes, des historiens, des conteurs… qui le temps d’un week-end partagent leur passion à travers des visites guidées, des ateliers, des expositions, des spectacles et des lectures. Après plusieurs mois de fermeture afin d’effectuer les travaux d'aménagement et de mise en valeur de l'espace végétal et des promenades, le Jardin de la Motte rouvrira ses portes le samedi 5 juin lors de l'inauguration officielle de cette deuxième tranche des travaux.

Au programme : > Le vendredi 4 juin, la visite du Jardin de la Motte est exclusivement réservée aux enfants scolarisés de la commune. > Le samedi 5 juin, inauguration de la deuxième tranche des travaux effectués sous la direction de l’architecte du patrimoine Corrado De Giuli Morghen. > 15h - Visite guidée pour découvrir le nouveau panorama du jardin. > Le dimanche 6 juin, différents ateliers de jardinage seront animés par l’ethno-botaniste Michel Valantin, permettant aux enfants et aux adultes de découvrir ou redécouvrir les essences et les outils nécessaires à leurs plantations. > 10h-12h : Atelier pédagogique pour les enfants de 8 ans à 12 ans (groupe de 15 enfants maximum) > 14h-16h : Atelier pédagogique pour les adultes (groupe de 15 personnes maximum) > 16h-18h : Atelier pédagogique pour les adultes (groupe de 15 personnes maximum)

Le belvédère du Jardin de la Motte

Ethno-botanique ? L’ethnobotanique est une discipline, entre sciences naturelles et sciences humaines, qui étudie les relations qu’entretiennent les hommes avec les plantes. Ses applications sont nombreuses et c’est dans le contexte des jardins que pratique Michel Valantin (enseignement dans la filière des métiers du paysage, études de sites, éducation du public). Dans les jardins, qui accompagnent nos sociétés depuis la plus haute Antiquité, chaque espèce végétale a une fonction précise et des besoins stricts qui permettent sa survie et son développement ; elle n’est jamais choisie au hasard sous peine d’échec. De cette histoire de l’art des jardins se décline une multitude d’histoires des plantes et des hommes au fil des variations climatiques, des changements des valeurs symboliques et modes esthétiques, de l’évolution des techniques horticoles, des découvertes de nouvelles contrées et des échanges entre les peuples. Chaque jardin a son histoire et ses histoires de plantes.

La commune fait découvrir son patrimoine Le patrimoine est l'objet depuis quelques années d'un regain d'intérêt de la part du public, qui redécouvre ses racines et prend conscience de la nécessité de les transmettre aux générations futures. La Ville s'attache ainsi à valoriser ce vécu en réhabilitant les sites remarquables qui jalonnent son territoire. Ce patrimoine unique, il faut aussi le partager ; c'est pourquoi des visites guidées gratuites sont proposées depuis octobre 2009. De l'hôtel de ville au temple protestant, en passant par le Jardin de la Motte et le château des Comtes-Evêques de Melgueil, l'intervenante saura vous captiver en vous déroulant l'histoire millénaire du comté de Melgueil, puisque Melgueil fut la première cité médiévale du Bas-Languedoc. Ces visites se dérouleront le samedi 17 avril et le samedi 8 mai de 15h à 17h30, uniquement sur inscription au service des Affaires culturelles.

Service Culturel Espace Morastel, 531, av. du 8 mai 1945 Tél. 04 67 29 65 35

Service Culturel Espace Morastel, 531, av. du 8 mai 1945 Tél. 04 67 29 65 35 5


DOSSIER LES RESIDENCES D'ARTISTES A MAUGUIO CARNON

SOUTIEN AUX ARTISTES, SOUTIEN À LA CRÉATION,

LA VILLE S’ENGAGE

Lieu de travail, lieu de naissance des projets, lieu de vie, lieu de discussion… la résidence d'artistes se dévoile.

L

Le principe n’a rien de nouveau. Depuis l’Antiquité même, les artistes ont toujours eu leur place dans la Cité. Et la plus prestigieuse des résidences, la Villa Médicis - académie de France à Rome - accueille encore aujourd’hui et ce depuis le XIVème siècle nos artistes dans les disciplines les plus variées. Le regretté Jacques Sourth, bien connu des Melgoriens, y a d'ailleurs séjourné (ndlr : une rétrospective lui sera consacrée en octobre 2010 sur la commune). Et Mauguio dans tout ça ? Peu de gens savent qu'en réalité le soutien au spectacle vivant est l'un des axes majeurs de la politique culturelle menée par la ville de Mauguio Carnon. Ces actions en faveur du théâtre, de la danse, de la musique, de l’écriture et des arts de la piste permettent d’accueillir des spectacles, des artistes, des univers, et de les faire partager au public.

Petite définition de la résidence d'artistes Une résidence, c’est avant tout accueillir une compagnie : faire confiance à une équipe artistique quant à sa capacité à produire une œuvre et à répondre à une commande. C’est alors accompagner les artistes au moment de la création et de la diffusion. C’est enfin s’engager avant la création - au montage financier du spectacle. En échange, la compagnie propose des ateliers, des rencontres avec le public, et enfin le spectacle en avant-première. La Ville voit dans la résidence un soutien aux créateurs et à la création contemporaine, une confrontation d’idées, un lien avec les publics, un enjeu artistique et social. Elle prend plusieurs formes : projet de résidence d’artistes à la Krèche, aide à la production de spectacles par le service culturel, accueil d’auteurs à la médiathèque Gaston Baissette et à la bibliothèque de l'Ancre, mise à disposition du théâtre, mais aussi de locaux et de studios 6

de répétition et d’enregistrement pour les musiciens à la MJC.

mélancolie dans un rythme endiablé, c'est une véritable performance d’actrice à laquelle plus de deux-cents personnes ont pu assister. « Danseuse, chanteuse, je mène depuis 20 ans Retour sur quelques actions phares une recherche interdisciplinaire avec le groupe Les services municipaux et associatifs travaillent Zazie Musette et la Compagnie Pepi Morena. ensemble depuis plusieurs années pour proMon parcours m’emmène, depuis bientôt poser aux différents publics des animations sept ans, vers le jeu du clown, pour l’émotion culturelles variées et de qualité. En 2008 par et la poésie qu’il exprime, pour la sincérité qu’il exemple, le public a été invité à suivre la créarequiert, pour sa liberté et son décalage par tion d'une lecture mise en scène du célèbre rapport aux codes sociaux. Le clown permet roman d'Alessandro Barrico « Soie ». Les de valoriser l’excès, la faille, la différence et les conteuses Hélène Le Gallic et Elisa de Maury grains de folie qui font l’humanité de chacun. de la compagnie Contatouva ont ainsi participé En novembre 2007, après un parcours de à trois rencontres-débats à la bibliothèque de vingt ans, dense et éclectique où j’ai porté des l’Ancre, avant la présentation de leur spectacle projets avec des équipes importantes, j’ai resau théâtre Bassaget. En 2009 également, le senti le besoin de mener une service culturel a accomparecherche personnelle. En gné la jeune compagnie La Briganderie sur sa création « Mon parcours m’emmène, parallèle avec une formation professionnelle sur le jeu et « Rira-t-elle ». Puis c’était depuis bientôt sept ans, l’écriture clownesques avec au tour de la compagnie vers le jeu du clown, pour amateur la Vagabonde l’émotion et la poésie qu’il Michel Dallaire puis Jean Menigault, je prends un d’être soutenue pour son temps solitaire pour découvrir spectacle « La Maltournée ». exprime, pour la sincérité Chaque année apporte son qu’il requiert, pour sa liberté « mon clown » et revisiter avec lui les disciplines artislot de collaborations enri- et son décalage par chissantes avec des artistes rapport aux codes sociaux. » tiques que j’ai pratiquées : la danse, le chant, la musique aux univers bien spéciet le jeu d’acteur. J’intègre la fiques, dont voici quelques dimension extraordinaire du clown, la présence, témoignages. l’engagement qu’il implique. Je collecte des > Création « Une vie rêvée » en résidence à matières : costumes, musiques, styles, prétextes Mauguio en 2009 et 2010 à explorer. Après deux ans de travail, des Après plusieurs semaines de travail à la Krèche personnages ont émergé et j’ai engrangé une et une semaine de répétition au théâtre Samuel somme importante de matériaux clownesques Bassaget, Sylvie Bousquet a dévoilé le 6 février et numéros. dernier dans le spectacle « Une vie rêvée » En juin 2009, il me fallait impérativement son nouveau personnage clownesque et rêveur : finaliser ce projet, « accoucher » de ce solo qui Pépi. Tonique et ludique, mobile et volubile, allait s’intituler « Une vie rêvée ». Je m’adresse Pépi a entraîné le public vers une loufoquerie à Luca Franceschi pour terminer, avec lui sa jubilatoire et communicative, donnant au composition, donner un fil rouge à mes jeux. spectacle une énergie rare. Passant du rire à la


Sylvie Bourquet dans Une vie rêvée

J’apprécie la clarté de son écriture, l’implication physique que requiert son théâtre et sa simplicité d’homme. Notre collaboration à été particulièrement fluide et fructueuse. Il a su mettre en valeur mon personnage et mes jeux. La Ville de Mauguio-Carnon, qui m’a reçue avec Zazie Musette et « Corazon Loco » me fait confiance, achète le spectacle et accepte de recevoir la compagnie en résidence trois semaines à la Krèche et une semaine au Théâtre Samuel Bassaget en février dernier. Cette résidence m’a permis de faire aboutir ce travail : peaufiner la mise en scène et réaliser la création lumière et sonore avec Christophe Mazet et Reynald Evrard, et de le montrer aux professionnels et au public… Moment magique où j’ai senti la présence vibrante des spectateurs, où j’ai entendu les rires dans la salle, où mon clown s’est mis à exister. « Une vie rêvée » a reçu un très bon écho de la part du public et des professionnels avec des retours pertinents. Parallèlement à cette démarche artistique, je travaille depuis trois ans à la production de ce solo, j’invite obstinément les directeurs de théâtre, diffuseurs et experts à venir voir mon

travail, depuis de nombreuses années. L’engagement de la Ville m’a permis de faire aboutir mon travail artistique. Hélas, je crains qu’il ne soit pas suffisant pour l’obtention des financements nécessaires au bouclage du budget de cette création, car les subventions de la DRAC et des collectivités locales sont soumises à la signature de « véritables co-productions », engagements financiers conséquents de la part des lieux qui reçoivent les compagnies. Comme beaucoup de compagnies, j’ai eu vent de mauvaises nouvelles : les baisses des budgets culturels 2010 impliquent des coupes franches qui se font toujours et avant tout, sur le dos des artistes. Non, nous ne vivons pas que d’amour et d’eau fraîche. Aujourd’hui, l’art et la culture sont menacés par la remise en cause des principes et des moyens de l’intervention publique en faveur de la création artistique et de l’action culturelle alors que l’art et la culture sont au cœur de la vie sociale de notre pays, de son équilibre démocratique, de son identité et de son rayonnement ». http://tempsdanse.ericfreget.com/ 7


DOSSIER LES RESIDENCES D'ARTISTES A MAUGUIO CARNON

> La Krèche, lieu de fabrique artistique La Krèche, c'est un lieu où les spectacles grandissent. Comme les enfants qui ont poussé entre ses murs jusqu'au transfert de Malice et Galipette et des Diablotins vers la Maison des enfants à l'automne 2007, les spectacles y trouvent désormais refuge pour leurs décors, et inspiration pour leur mise en scène. La compagnie Hélice Théâtre s’est ainsi vu proposer par la commune ces locaux un peu particuliers pour y fabriquer ses spectacles, entreposer ses décors, avoir un bureau… et elle a eu envie de partager ce lieu avec d’autres. En janvier 2009, le Théâtre de la Remise et Grognon Frères l’ont rejointe, la Krèche était née. L’envie commune était de mutualiser, en plus du lieu et de ses possibilités, un emploi administratif, du matériel et des réflexions. Grognon Frères a quitté la Krèche en décembre 2009 et en janvier 2010 la structure Steamprod (tourneur/manageur melgorien de groupes de musique actuelle) a rejoint le projet. Rencontre avec les artistes de la Krèche : > Christelle Mélen, compagnie Hélice Théâtre : création et diffusion de spectacles pour les jeunes publics (théâtre, objets, marionnettes) www.enfancetheatre.com > Pierre Mitaut, Stevos’team : tournées, management, productions de musiques actuelles. http://www.steamprod.com/ > Marion Coutarel, Théâtre de la Remise : création et diffusion de spectacles autour d’un théâtre de mouvement aux croisements de la danse, du geste et de l’objet. www.theatredelaremise.com > Marina Brouet : chargée de production, d’administration. www.facebook.com/lakreche tél. 04 67 58 41 91 8

joué « Le bal marionnettique » du collectif Arema l’année dernière sur le port de Carnon pour l’office du tourisme. Comment voyez-vous l’avenir du lieu, les perspectives d'évolution ? M.C. : Cette année, on va aussi essayer d’ouvrir davantage la Krèche aux compagnies extérieures, pour provoquer la rencontre avec d’autres et donner une réelle force au lieu. C.M. : On espère pouvoir rester ici encore Théâtre de la remise - La dent creuse quelques années, pour nous permettre d’avoir sur du long terme une vraie visibilité sur le territoire régional et national. Nous aimerions notamment Comment a démarré, pour vous, l’aventure reprendre l'une des actions qu’on a lancées de la Krèche ? l’année dernière : une rencontre, une soirée Christelle Mélen : La compagnie est implantée « portes ouvertes » pour inviter les gens à sur Mauguio depuis l’année venir nous découvrir. On 2000. Elle travaillait réguveut que ce soit un moment lièrement avec le service convivial, festif, ouvert à La Krèche permet, d’une culturel pour des créations l’ensemble des melgoriens. de spectacles, des ateliers, certaine façon, un retour à P.M. : La krèche fait parler des répétitions. l'être ensemble tout en d’elle. Les institutions suivent Avoir un local pour travailler gardant sa propre identité, le projet avec intérêt. était devenu une nécessité. L’expérience est bénéfique c’est un échange de La mairie nous a alors permis pour l’image de la commune d’utiliser cette ancienne réflexions, de soutiens… et peut servir d’exemple à crèche à l'automne 2008. d’autres villes. Concrètement que faites-vous dans ce lieu ? Pour l’avenir, ce qui pourrait être intéressant, Marina Brouet : Je gère tout le côté administratif : ce serait de créer un évènement collectif, un contrats, budgets, comptabilité, salaires, mini festival dans les lieux culturels qui existent subventions, secrétariat, fichiers de diffusion... à Mauguio. La Krèche pourrait organiser des Pierre Mitaut : On y travaille… On a transformé activités artistiques partout dans la ville : on un des anciens dortoirs en bureau. Avant, la peut investir la rue, les arènes, le théâtre… il structure ne pouvait pas recevoir, bien que y a plein de choses à faire ! souvent sollicitée. Depuis qu’on a investi le > En bref, les projets sont nombreux, les local, on accueille une stagiaire et peut-être idées ne manquent pas pour accueillir les d’autres à l’avenir. artistes à Mauguio Carnon : Quelles sont vos relations avec les structures > Dès cette année, la Krèche s'ouvre aux melgoriennes et avec la mairie ? groupes de musique de l’association Steamprod. M.C. : Le service culturel de la commune est > Le Théâtre de la Remise présentera le très à l’écoute et c’est très agréable. Du coup spectacle « La dent creuse » en septembre naît l’envie de faire des choses ensemble. 2010 dans le cadre des journées du Patrimoine Pour nous par exemple, cela s'exprime par jouer et de l’édition spéciale du Label rue 2010. le spectacle « La dent creuse » à l’automne > Le nouveau spectacle de la compagnie prochain à Mauguio, un projet qui va créer un Hélice théâtre « Pierre de gué » fera l’objet lien direct et nous permettre de rencontrer les d’une aide à la création et d’un partenariat Melgoriens. On va même créer une saynète entre service culturel et service des sports de spécialement pour la ville. la commune, dans le cadre d’ateliers cirque C.M. : On essaye en effet de créer des passeproposés aux participants des vacances relles ; avec la médiathèque par exemple, on a sportives 2011. présenté en mars 2010 le spectacle « Trois > Et toujours les nombreuses actions menées Petits Jours ». L’école de musique nous a aussi par la médiathèque et la bibliothèque en faveur sollicités pour la mise en scène et la fabrication des auteurs. de leur opéra de fin d’année. On a également


ATELIERS CHANSON ET CONCERT JEUNE PUBLIC

JEUNES PUBLICS

ENTHOUSIASTES ET EXIGEANTS ! L’offre culturelle est à la hauteur de la demande ; les spectacles jeunes publics sont très appréciés, les ateliers sont complets. En réalité, le terme « jeune public » masque des attentes très différentes selon les âges, des tout-petits aux pré-ados… A chaque moment de l’enfance correspondent des formes artistiques et de médiation culturelle et à petits pas nous construisons ensemble.

ATELIER CHANSON ET CONCERT c’est quoi ? Concert avec le Duo Criquette’s et quand ? vendredi 23 avril à 18h30 Concert du duo Criquette’s Christine Chabaud, chant Vincent Crépin, guitare

photo © Laure Abouaf

c’est quoi ? Atelier chanson pour qui ? pour les 8-11 ans et quand ? du mardi 20 au vendredi 23 avril de 14h30 à 16h30 (2e semaine des vacances scolaires) animé par Christine Chabaud, chanteuse et compositrice du duo Criquette's Des paroles à la musique, les enfants réalisent entièrement une chanson sur un thème précis. On développe son imagination, son vocabulaire et l’écoute mutuelle. Les enfants inventent paroles, couplets et refrain qu'ils mettent ensuite en musique. Chanter, c'est aussi apprendre à respirer, à jouer avec sa voix, à se concentrer et se détendre. Tout un programme que les enfants auront plaisir à suivre tous les après-midi à la médiathèque, du mardi au vendredi. Vendredi de 16h à 18h Attention ! Dernière préparation avant d’entrer en scène...

Criquette’s est un duo formé par Christine Chabaud et Vincent Crépin, tous deux venus d'univers différents. La rencontre des deux artistes se fait en septembre 2008 autour des compositions de Christine, écrites essentiellement en anglais pour ce répertoire. Son voyage d'un an aux Etats-Unis a probablement influencé le choix de cette langue. Des nuances jazz, blues et pop indie se croisent au fil des mélodies portées seulement par les cordes d'une chanteuse et d'un guitariste. Christine est de tempérament réservé, et pourtant, dans ses textes, à caractère fortement sentimental, elle ne mâche pas ses mots. Christine Chabaud forme, en 2004, avec la complicité de deux autres chanteuses, le groupe « Les Triplettes » qui emprunte aussi à plusieurs styles musicaux, le Swing, le Blues, et la Pop. Elle intègre un orchestre de musiques du monde « L'Orchestre Populaire de Méditerranée » où elle pratique également le chant polyphonique et le violon. Aujourd'hui, elle compose des chansons et les interprète dans une formule duo guitare-voix : Criquette's, accompagnée de Vincent Crépin, multi-instrumentiste. Entrée libre Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. : 04 67 29 50 89

Sur inscription à l’espace son-image Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. : 04 67 29 50 89 9


JEUNE PUBLIC

LES SPECTACLES

LES SPECTACLES Balie la baleine bleue

Dalili

photo © Intrigant’s Compagnie

pour qui ? c’est où ? et quand ? c’est long ?

de 2 à 6 ans Théâtre S. Bassaget mercredi 14 avril à 15h et 16h30 35 mn

Par Intrigant’s Compagnie concepteur, metteur en scène et comédien Alexandre Dufaux Un voyage magique au fond d’un océan peuplé d’animaux rigolos qui saura transporter les tout-petits et les plus grands ! Le spectacle est conçu de plusieurs saynètes, retraçant les aventures de Balie la Baleine Bleue. Décor sous-marin, musique aquatique, marionnettes, costumes, jeu de comédien, chansons... tout est réuni pour entraîner ses amis les petits dans une folle aventure. L’histoire Plouf, me voilà ! C’est moi Balie, la Baleine Bleue ! Pour fêter mes 100 ans, j’organise une grande surprise partie. Tous mes amis seront au rendez-vous… La pieuvre, le crabe, l’étoile de mer… Ils ont prévu du rire, des blagues et des chansons. Toi aussi tu es le bienvenu à la fête mais attention au pêcheur !!! Nous t’attendons ! Bisous salés ! Signée : La baleine bleue A savoir En 2004, la compagnie avait présenté aux enfants melgoriens Pépita, l’histoire d’une fleur. C’était un enchantement ! Souhaitons que cette année, les tout-petits soient à nouveau touchés par ce tourbillon de couleurs et d’émotions. Tarifs et réservations 4 € - Attention il est indispensable de prendre vos places avant le spectacle… Nous ne pourrons accueillir plus de 70 personnes. Service Culturel - Mauguio Tél. : 04 67 29 65 35

photo © Cie Durama N’Tama

pour qui ? c’est où ? et quand ? c’est long ?

à partir de 5 ans Théâtre S. Bassaget mercredi 21 avril à 15h 50 mn

Par la Compagnie Durama N’Tama metteur en scène Ivan Ferré comédiens Yaya Adef Abouya et Véronique Bourdon Dalili est un spectacle de rencontres : rencontre du clown et du conte, mais aussi de l’Afrique et de l’Occident à travers deux personnages, deux univers, deux couleurs et deux poésies. C’est un spectacle de voyages : celui d'une clown française en terre africaine, celui d’un conteur tchadien embarqué, malgré lui, dans l’univers du clown. Pendant quelques 50 minutes, grands et petits sont ainsi embarqués dans un voyage au fin fond de l’Afrique, et deviennent les témoins émus d’une rencontre entre deux êtres qui vont continuer la route ensemble… L’histoire Trois contes migaama (langue du centre Tchad) constituent la trame du spectacle. Ils mettent en scène des animaux, évoquant à la fois la vie quotidienne africaine et les penchants nobles ou vils de l’homme. Dans un décor symbolisant une case africaine, les deux personnages Yaya et Véronique - vont vous raconter l’histoire de La hyène et du puits - ou comment la hyène trop bête est restée coincée au fond d’un puits. Le bouc, le lion et la hyène évoque par quelle ruse le bouc marabout échappe aux griffes des deux carnivores. Enfin, L’éléphante, le singe, la hyène et l’écureuil conte la manière dont l’écureuil s’est nourri sur le dos de l’éléphante. Naissance d’une compagnie Véronique et Yaya se sont rencontrés sur un projet d’échange artistique au Burkina Faso en 2002. Leur appréciation mutuelle a donné naissance à la Cie Durama N’Tama. Depuis, Yaya Adep Abouya, et Véronique Bourdon sont liés à la scène comme à la vie, qu’ils partagent dans le petit village de Nébian. Tarifs et réservations 4 € - Attention il est conseillé d’acheter vos places avant le spectacle. Service Culturel - Mauguio Tél. : 04 67 29 65 35

10


PASSEURS DE CONTES JEUNE PUBLIC

PASSEURS DE CONTES Le conte, la littérature orale, ont une place de choix dans nos bibliothèques. Messages universels sur ce qui nous nous fait fait Homme homme et nous rassemble, chaudrons de l’imaginaire, initiation à l’art du récit, les contes s’adressent à tous, jeunes ou adultes. Beaucoup de conteurs sont passés dans nos murs depuis quinze ans, pour un spectacle familial en soirée, une séance de contes pour le jeune public l’après-midi, un atelier ou un travail de collectage au long cours, et ces souvenirs nous nourrissent encore…

Atelier Atelier « Jeunes « Jeunes apprentis apprentis conteurs conteurs » »

Paule Paule Latorre Latorre

photo © ???

c’est conteurs, autour d’un goûter c’est quoi quoi?? Atelier Atelier Jeunes Jeunesapprentis apprentis conteurs pour qui pour les pour qui?? pour les11-16 11-16ans ans et quand mercredi de 16hetàmercredi 18h quand?? mardi 1119 maimai à 17h30 19 mai de 16h à 18h

photo © ???

Paule Latorre est conteuse professionnelle. Elle a commencé à se former à l'art du conte en 1990. Depuis 1998, elle est également formatrice et anime des conférences-débats autour du conte. Musicothérapeute de formation, ses spectacles s'adressent à la fois aux plus jeunes mais aussi aux personnes âgées, savants métissages de contes, comptines, chansons, lectures... En 2010, elle est à l'honneur à la bibliothèque de l'Ancre à l'occasion de trois spectacles pour les tout-petits en janvier, février et avril, et de deux spectacles tout public : pour la journée mondiale du conte en mars et en septembre pour une version contée de l'œuvre de Barrie, Peter Pan. c’est quoi c’est quoi?? Langue Langue au auchat chatde Paule Latorre pour qui pour qui?? à partir partir de de44ans ans et quand quand?? mercredi mercredi 28 28avril avrilà à10h30 10h30 c’est long c’est long?? 40 mn mn Devinettes, randonnées et contes où les chats sont à l'honneur (mais aussi les chiens, les souris, les rats raffolant de riz et de rythmes...). Le public est invité à prendre la parole, à jouer avec la conteuse. Selon l'âge des enfants, les histoires changent de chemin, mais pas de nature : elles sont faites de sagesse et de turbulences, de vérité et de mensonges, de paroles et de silences. c’est quoi c’est quoi?? Le secret secretde dePeter PeterPan Pande Paule Latorre pour qui pour qui?? à partir partir de de77ans ans et quand quand?? samedi samedi 25 25septembre septembreà 17h à 17h c’est long c’est long?? 1 hh Version contée, inspirée de l’œuvre originale de J.M. Barrie.

Qui saurait résister au frisson des contes merveilleux ? Au plaisir des histoires…Kamel KamelGuennoun, Guennounconteur, racontenous et serend prêtevisite au jeu des questions histoires… depuis novembre sur le conte sa pratique artistique. Guennoun, conteur, 2009. KameletGuennoun raconte et se Kamel prête au jeu des questions nouslerend visite depuis novembre 2009.Après Aprèsavoir avoirconté conté pour pour des sur conte et sa pratique artistique. élèves de 6e du collège de l’Etang de l’Or, puis à la médiathèque de Mauguio, il se rendra à plusieurs reprises, à l'Espace Jeunes pour conter à un cercle privilégié, les participants à l'atelier « Jeunes apprentis conteurs », et les encourager à conter. L’atelier « Jeunes apprentis conteurs » est l’occasion de découvrir l'art du conte... Quels secrets nous réserve la parole vivante du conteur ? Le sens des récits transmis oralement et polis par les temps, le plaisir de l'écoute, le plaisir de raconter à son tour, de prendre confiance en soi et de s'exprimer au travers de récits puissants et charpentés que l'on aura choisis. Kamel Guennoun, installé à Sumène dans les Cévennes, propose aussi bien des petites formes (apéro conte, conterie), où le dialogue avec le public est primordial, que des spectacles de plus grande envergure avec la complicité de musiciens. Sa dernière création, Serpent vert, conte philosophique et merveilleux, adapté d'un texte de Goethe, a connu un grand succès au Festival d'Aigues-Mortes. En résidence au théâtre de Clermont l'Hérault, il prépare son prochain spectacle, L'homme qui voulait voir les Anges. Renseignements Renseignementsetetinscriptions inscriptions Auprès de Auprès deLaurent Laurent Tél. :: 04 Tél. 0467 6756 5624 242828 Espace Jeunes Espace JeunesdedeMauguio Mauguio Chemin de desdes cabanes) Chemin deBentenac Bentenac(Route (Route cabanes)

Renseignements et inscriptions Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Bibliothèque de00 l’Ancre Tél. : 04 67 68 78 - Carnon. Entrée libre. Tél. : 04 67 68 00 28 11


JEUNE PUBLIC

PARTAGER SES LECTURES

PARTAGER SES LECTURES Expositions c’est où ? Bibliothèque et médiathèque c’est quoi ? Impressions de lectures et quand ? du 18 mai au 5 juin Peintures, modelages, jeux d'écritures, images animées, documents sonores, parcours interactif : l'univers de Rémi Courgeon vu par les enfants.

Rencontres avec Rémi Courgeon jeudi 3 et vendredi 4 juin avec les classes Vente dédicace en clôture de la 4ème édition, jeudi 3 à 17h à la médiathèque Gaston Baissette vendredi 4 juin toute la matinée à la Bibliothèque de l’Ancre Carnon Rémi Courgeon, après avoir suivi des cours d'expression visuelle à l'Ecole Estienne, publie une vingtaine d'albums jeunesse chez différents éditeurs. Grand portraitiste, il aime saisir ses personnages sur le vif. Artiste peintre, il expose en France et à l'étranger. Il fait également des reportages dessinés pour des magazines. Rencontrer un auteur, Avec réalisme, tendresse et humour, il raconte dans ses au-delà de l’approche albums la vie tout en laissant sensible de l’œuvre, c’est une grande place à l'imagiêtre au cœur de la création naire. Qu'il soit question de la littéraire et artistique. vieillesse ou de la mort, de la différence, de la relation aux autres ou à la nature, ses récits sont à la fois sobres et d'une grande sensibilité. La tendresse qu'il a pour ses personnages se retrouve dans les illustrations d'où émane la douceur. La technique de la sérigraphie donne une grande sobriété aux couleurs qui s'entremêlent ou délimitent par contraste de grands espaces. A ce jeu des couleurs s'ajoutent le dynamisme du trait et la variété des points de vue, gros plans, plongée, contre plongée qui placent le lecteur à distance ou au plus près des personnages. Loin de tout conformisme, Rémi Courgeon pose sur le monde un regard plein de sagesse imprégné du charme de l'enfance. Initié il y a quatre ans par la médiathèque et des enseignants, Partager ses lectures, accueillir un auteur, remporte un vif succès auprès des enfants et des adultes. Cette action est organisée par les médiathèques et les écoles de la commune, en collaboration avec le service scolaire. Cette année, des écoles de Lansargues et de Candillargues se sont jointes au projet. Tout au long de l'année, dans les classes, les enfants découvrent les albums de l’auteur et son univers artistique. Chacun en fait une lecture singulière avec ses émotions et son propre imaginaire. Puis en partageant leurs impressions, les enfants confrontent leur lecture à celle des autres, et s'enrichissent d'autres points de vue.

Avec les enseignants, ils traduisent leurs impressions de lectures au travers d'activités artistiques : arts plastiques, ateliers d'écriture ou théâtral. Au final, ces travaux réalisés en classe font l'objet d'expositions dans les médiathèques, où les parents et les classes peuvent venir les découvrir. Après le partage des lectures, arrivent les rencontres tant attendues avec Rémi Courgeon. Les jeunes lecteurs l'interrogent sur ses choix artistiques, sur son métier. En retour, l’auteur témoigne de son travail d’écriture et d’illustration. Ses dernières parutions Tout un tas de loups, Ed. Mango, 2009 Sur le ton d'une comptine, à chaque page un loup s'ajoute. A la fin, ils sont sept. Une histoire complètement loufoque. Les cheveux de Léontine, Ed. Nathan, 2008 Léontine timide se cache derrière ses longs cheveux qui la protègent jusqu’au jour où elle rencontre Olaf. Trois jours en plus, Ed. Mango, 2008 Ils ont tant de choses à partager Touneuf, joyeux petit lapin, et Ordage son arrière-grand-père tout ridé !

Ecoute… des histoires ! Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio, tél. : 04 67 29 50 89 Pour petites et grandes oreilles : « Et cric ! Et crac ! ». Les bibliothécaires lisent une sélection d'albums et de contes qui leur tient à cœur. Rendez-vous aussi à la Bibliothèque de l’Ancre - Carnon, tél. : 04 67 68 00 28 Chaque premier mercredi du mois, les histoires, c’est pour les petites oreilles ! Parce qu’il n’y a pas d’âge pour écouter des histoires, chaque troisième mercredi du mois, c’est le tour des plus grands d’ouvrir les oreilles ! Juillet / Août Tous les mardis à 10h30 à la Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Petits et grands, il y en aura pour tout le monde. Venez nous prêter vos oreilles et partager de nouvelles histoires. Tous les jeudis à 10h30 à la paillotte Lire à la mer - lecture enfant Liliane et Fabienne proposent des histoires aux enfants. Retrouvez le programme complet dans l’agenda.

12


ENFANT’IMAGES - PETITE ENFANCE JEUNE PUBLIC

Enfant’images Enfant' images propose aux enfants des projections de films sur support DVD, un mercredi par mois, à 10h30 pour les enfants de 18 mois à 2 ans, à 14h30 pour les enfants de 6 à 12 ans. Le choix se porte sur un dessin animé, un film d'animation, un film de fiction ou un documentaire, récent ou pas, pas toujours connu du grand public, mais de qualité. Chaque film est présenté avant sa projection ; et si les enfants le souhaitent, un dialogue est engagé à la fin du film. L'objectif est de favoriser un échange avec eux, de leur donner la parole ; Enfant' images, c'est l'ambition de voir nos enfants devenir cinéphiles, avec un œil curieux et personnel !

PETITE ENFANCE Des bébés et des livres

Retrouvez toute la programmation dans l’agenda. Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio Tél. : 04 67 29 50 89

Coups de cœur livres jeunesse L'Heure Vide

d'Anne Herbauts (Casterman, 2000)

Au milieu du chaos, du conflit entre le Soleil et la Lune, surgit un personnage énigmatique... L'Heure Vide. Espace de silence, de douceur et d'humilité, qui se glisse entre le jour et la nuit... une heure après, une heure avant. Trop à l'étroit dans ce monde, il est comme un étranger, le cœur vide. Jusqu'au jour où des oiseaux lui content qu'une magnifique princesse vit de l'autre côté... de la nuit. Traversant l'obscurité, il rencontrera alors la Princesse de l'Aube. Elle lui offrira la Rose Blanche qui désormais rayonne dans son cœur. Entre poésie et conte, une histoire aux couleurs transparentes de l'aube... au-delà du jour et de la nuit.

Saisons

de Blexbolex (Albin Michel, 2009) Le même paysage se transforme au fil des saisons. Le livre s'ouvre sur le printemps et se termine sur une jeune pousse, symbole de renaissance. Les images aux couleurs vives laissent de nombreux blancs comme autant d'espaces de rêve et de liberté. Blexbolex emploie la technique de la sérigraphie qui délimite des contours précis, tout en laissant les couleurs sortir de leur cadre et se mélanger, offrant ainsi des imprévus au regard. Les objets, les éléments, les personnages traversent les cycles des saisons qui défilent sur des rythmes différents. Alors, l'imagier s'anime et transporte le lecteur dans sa propre histoire émotionnelle. Une lecture et un plaisir artistique à partager entre petits et grands dans une belle complicité. (GeneS)

D'octobre à mai, la médiathèque Gaston Baissette et la bibliothèque de l’Ancre, en partenariat avec le Relais des Assistant(e)s Maternel(le)s du SIVOM de l’Etang de l’Or, proposent aux assistantes maternelles un programme d'animation et de formation : des lectures et des activités pour familiariser les tout-petits aux livres en établissant des liens entre la médiathèque et les structures d’accueil petite enfance. La lecture des tout-petits est essentielle non pas pour un apprentissage précoce de la lecture mais pour entrer dans le langage écrit qui est une culture commune. Le livre est un accès à l’expression de l’imaginaire, une aide à la construction de soi différencié de l’autre. Chacune de ces rencontres est l’occasion de découvrir une forme littéraire pour les tout-petits (imagiers, comptines, histoires randonnées…). Un livret Coups de coeur des bébés lecteurs est présenté aux parents lors d'une rencontre conviviale au mois de juin 2010 dans chaque site. Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio, tél. : 04 67 29 50 89 Découverte d’un auteur illustrateur mardi 6 avril à 9h30 Choix des coups de cœur mardi 4 mai à 9h30 Présentation aux parents des coups de cœur des bébés lecteurs 2010 mardi 8 juin à 17h Bibliothèque de l’Ancre - Carnon, tél. : 04 67 68 00 28 Formation des assistantes maternelles autour des bébés lecteurs vendredi 30 avril à 9h30 et vendredi 21 mai à 9h30 Réunion de clôture de l’animation des bébés lecteurs vendredi 18 juin à 17h

13


THÉÂTRE, MUSIQUE & POÉSIE NOVECENTO - 12 HOMMES EN COLÈRE - GUALICHO - LORCA LUNA

THÉÂTRE,

POÉSIE & MUSIQUE Des auteurs à redécouvrir, des émotions à ressentir, et des rimes au fil de l’eau.

12 HOMMES EN COLÈRE Théâtre dramatique

NOVECENTO Théâtre dramatique Par la Compagnie Vertigo de Alessandro Baricco, interprétée par Fred Tournaire mise en scène de Didier Lagana et Jean-Michel Boch Musique, mots, souvenirs… le spectateur est invité à un voyage extraordinaire : le texte d’Alessandro Baricco pour vous raconter l’histoire de T.D. Lemon Novecento. L’histoire Dans un décor de caisses de bois et de brouillard, Fred Tournaire donne vie à tous les personnages qui ont côtoyé ce fabuleux pianiste, et sous les traits du jeune trompettiste Tim Tooney, nous raconte l’histoire du pianiste Novecento. Entre les deux guerres mondiales, le transatlantique Virginian sillonnait l’océan touchant les berges de l’Europe et de l’Amérique. Né sur le Virginian en 1900, un musicien : T.D. Lemon Novecento, va passer toute son existence à bord du bateau, accompagnant les traversées des voyageurs et des émigrants. Chaque soir il s’exhibe, en un pianiste de jazz hors pair, capable de jouer une musique jamais entendue auparavant. Une musique merveilleuse… Il vit suspendu entre son piano et l’océan en racontant l’âme du monde dans sa musique étrange et magnifique au rythme des vagues…. sans jamais trouver le courage de descendre à terre…

14

Par la Compagnie Vertigo une pièce de Reginald Rose, mise en scène de Fred Tournaire avec, dans le rôle des jurés : Cyril Amiot, Philippe Baron, Jean-Michel Boch, Claude Colonge, Éric Colonge, Bela Czuppon, Julien Guill, Laurent Joly, Didier Lagana, Grégory Nardella, Marc Pastor, Sébastien Portier L’histoire Dans l’étuve estivale d’une salle de tribunal, douze jurés s’apprêtent à condamner un jeune homme soupçonné d’avoir tué son père. Alors que toutes les preuves semblent accabler l’accusé, un seul d’entre eux persiste à croire à son innocence : battant en brèche la faiblesse des dépositions des témoins, dénonçant les incohérences et les convictions faciles, l’homme assigne le tribunal à s’attarder un instant sur le sort de ce garçon. Derrière ce procès au verdict convenu s’engage alors un autre combat : celui contre la mauvaise foi, la malveillance, l’intolérance d’individus pétris de préjugés. La délibération, par un après-midi caniculaire, laissera exhaler une vérité qui bouscule les certitudes, montre les limites d’un système judiciaire et confronte douze hommes à eux-mêmes. La mise en scène de Fred Tournaire qui a remporté un grand succès au Festival d’Avignon 2008, transpose le drame privé sur la place publique évoquant le forum romain. Il signe un spectacle où les rebondissements s’enchaînent avec l’intensité des grandes tragédies. A savoir En 1954, Sydney Lumet en réalise l’adaptation cinématographique avec Henry Fonda dans le rôle-titre. Le film « Douze hommes en colère » sera nommé deux fois aux Oscars et six fois aux Emmys.

La presse en parle Après son époustouflante Contrebasse, succès à Avignon 2002-2006, Fred Tournaire de la compagnie Vertigo, ex compagnie « Pourquoi pas ? Les Thélémites » remonte en solo sur les planches avec poésie, audace et sensibilité.

La presse en parle « Notre époque n’a jamais autant ressemblé à cette petite salle de délibération où s’affrontent ces hommes en colère. Merci donc à cette compagnie de nous rappeler qu’on gagnerait tous à écouter nos doutes. Salvateur. » La Gazette de Montpellier

lieu Théâtre S. Bassaget date samedi 10 avril à 20h30 durée 1h10

lieu Théâtre S. Bassaget date samedi 15 mai à 20h30 durée 1h30

Tarifs et réservations 10 € - 8 € - 4 € - Placement numéroté

Tarifs et réservations 16 € - 14 € - 6 € - Placement numéroté

Service Culturel, tél. 04 67 29 65 35

Service Culturel, tél. 04 67 29 65 35


GUALICHO Théâtre et flamenco Par la Compagnie La Coletilla d’après le texte de la romancière Anne Bourrel mise en scène d’Isabelle François-Planche interprété par Charo Beltran-Nunez et Cathia Poza, danseuse de flamenco et fille du guitariste Pepe Linares En prélude à la Romeria qui aura lieu du 11 au 13 juin prochains, le service des Affaires culturelles présente cette comédie dramatique où les mots claquent tout autant en espagnol qu'en français. L’histoire Sur scène, deux femmes. Une actrice qui, sans musique, danse, parfois, et une danseuse qui, sans parole, joue, tout le temps. Charo Beltran-Nuñez incarne avec brio cette diva esseulée de l’amour qui porte son prénom. Sirène et sorcière latine moulée dans sa robe sang, captive de l’amour à en perdre la raison, Charo dérive peu à peu. Cathia Poza et son flamenco fulgurant l’accompagnent sur scène durant toute la traversée. Elle est son double, son ombre, son intériorité, son inconscient. Orphelin de musique, le flamenco s’invite au théâtre… Le décor est épuré. Deux sièges sur fond noir où papillonnent deux robes rouges laissent à la passion tout l’espace pour s’amplifier. Quand l’aliénation est à son comble, surviennent l’explosion et la libération. Rouge et noir, amour et haine, vie et mort, Gualicho aspire le public dans sa veine crue et cruelle. Passée l’extinction des feux, les états d’âme incarnés par les deux interprètes continuent à tourbillonner. Un spectacle poignant, qui parle de l’insatisfaction de la relation du couple, de l’inévitable solitude de chacun. Et de plaisir parfois… Des émotions piquées d’excentricité latine ! A savoir Maléfique Gualicho : dans la culture des Indiens d’Amérique du sud, le gualicho est une potion que la femme délaissée prépare à l’homme de son cœur pour l’attirer dans ses filets. Dans cette redoutable fable sur les impasses et les dérives de l’aliénation amoureuse, une femme tente de reconquérir les faveurs de son amant. A l'issue de la représentation, l'auteur Anne Bourrel dédicacera son livre. lieu Théâtre S. Bassaget date samedi 29 mai à 20h30 durée 1h Tarifs et réservations 12 € - 10 € - 6 € - Placement numéroté Service Culturel, tél. 04 67 29 65 35

LORCA LUNA de mer et d'amour Spectacle de musique et poésie La ballade de l’eau de mer « La mer Sourit au loin ; Dents d’écume, Lèvres de ciel. - Que vends-tu, ô fille trouble, Aux seins découverts ? - Ce que je vends, c’est l’eau De la mer. …» La lune qui paraît « Quand se montre la lune, les carillons s’effacent et luisent des sentiers impénétrables. Quand se montre la lune, La mer couvre la terre Et notre cœur dérive, Ile dans l’infini. …» Federico Garcia Lorca

Ici, la lune, comme le soleil, se lève sur la mer Et par les soirs d'été, quand le temps le permet, Elle éclaire les flâneurs, les pécheurs, les marins en mer... Dans la tiédeur de l'air, étrangement, Sa lumière froide rend les amours plus doux ou plus cruels; Plus grands, Plus fous. C'est à travers des textes de Federico Garcia Lorca, Victor Hugo, Erri de Luca, J.M.G. Le Clezio... lus et joués par Charo Beltran Nunez et Patrick Vendrin accompagnés de la musique de Pierre Bernon, qu'à la clarté d'un feu de camp, nous entrerons dans cette nuit marine pour clore la fête de la mer. Nous partagerons le verre de l’amitié ! lieu

à Carnon, sur la plage de l'avant-port après la capitainerie (Rive Est) date dimanche 18 juillet à 21h30 - gratuit durée 1h Renseignements Bibliothèque de l’Ancre - tél. 04 67 68 00 28 15


MULTIMÉDIA VJING

LE VJING, PERFORMANCE

POST-CLUBBING ET ART

EXPÉRIMENTAL Laurent Carlier, activiste du mix de vidéos invité pour une soirée et un stage exceptionnels

Webographie http://testcrew.org soirées musicales et expo http://reseaux-creation.org video et courts métrages http://vision-r.fr VJ http://videobaseproject.net vidéo militante internationale http://regardeavue.com vidéo citoyenne http://culture-multimedia.org http://blog.lecollagiste.com/

E

En avril, Mauguio reçoit un acteur incontournable du Vjing pour un spectacle à la salle Morastel et un stage d'initiation à la médiathèque. Eclairages sur une pratique artistique émergente, interview exclusive.

16

photo © lecollagiste

Laurent Carlier VJ depuis une dizaine d'années, directeur des « Réseaux de la Création » (plate-forme vidéo numérique) et de « Vision'R » (1er et unique Festival VJ international en France), fondateur de la fédération des acteurs de la culture multimédia (culture-multimedia.org) et de « Ecole VJ », conférencier et directeur artistique, journaliste dans Etapes graphiques... Laurent Carlier est ce que l'on pourrait appeler un hyper-activiste du VJing. Il est profondément engagé dans la promotion et la diffusion de cette nouvelle forme d'expression, parce qu'elle permet de partager des valeurs et des émotions autant politiques qu'esthétiques : il prépare aujourd'hui un livre sur le Vjing et participe à des projets inter-associatifs comme

« VideoBase » autour de la liberté d'expression multimedia/vidéo, la défense médiatique des minorités culturelles et le droit d'accès à (la société de) l'information. Laurent Carlier, vous êtes directeur artistique du festival de Vj « Vision’R », VJ, théoricien, formateur en VJ et j’en passe… Mais qu’est-ce donc que cela le « VJ » ? V et J sont les initiales du terme Video Jockey ou Visual Jockey. Le terme VJ concerne les expressions multimedia ou inter-media utilisant de l'image en direct. VJ peut désigner l'artiste ou le type d'intervention, l'adjectif qualificatif. Le néologisme Vjing est le verbe découlant de VJ. Le VJ a émergé dans la culture électronique et est souvent associé aux Djs dans les années 90s, mais actuellement il y a autonomie relative et constitution d'une sphère VJ composite à part entière. Cela touche tous les styles de musique, toutes les démarches artistiques et culturelles transdisciplinaires. Nous parlons de performances multimedia ou performances audiovisuelles dans certains milieux spécialisés. Il s'agit en fait de la même chose avec des degrés d'intentionnalité variés, des environnements et des conditions de pratiques différentes. Les performances audiovisuelles (ces deux termes sont plus qu'obsolètes), auront


spectacle-performance VJ Le samedi 17 avril à 20h Entrée libre et gratuite à partir de 14 ans Espace Morastel de Mauguio, 531 av. du 8 mai 1945. www.mediatheque-mauguio.com/multimedia

stage de VJ photo © lecollagiste

davantage de chance de toucher les images visuelles et sonores alors que le « live act » VJ sera plus du côté de l'image visuelle en direct, et avec une ouverture accrue à l'ancrage in situ, à la porosité contextuelle. Le VJ fait davantage que simplement mixer des images. Il y a un pouvoir de l'image, de l'imagination. Le VJ apporte la dimension visuelle complémentaire à la dimension musicale. Il est également responsable de la place de l'image et du rapport à l'image sur scène, frontal devant un écran ou en immersion dans une installation. Il doit exister de nombreuses façons de le pratiquer, lesquelles sont-elles ? Les différentes façons de faire du Vjing sont innombrables. Cette discipline transdisciplinaire ou post-disciplinaire ou encore indisciplinaire, est très jeune. Il n'y a pas de dogme, de manifeste, de bonne manière ou de mauvaise. Chaque VJ va avoir son processus, ses références, ses techniques. L'essentiel est surtout de connaître une certaine archéologie VJ pour avoir en tête les expérimentations passées et en cours afin d'apporter sa touche, sa singularité VJ autant réflexive que sensible. On peut essayer de regrouper les procédés selon les techniques utilisées mais le plus souvent un VJ va passer d'une technique à l'autre selon le projet et l'humeur du moment. Il y a les VJ qui créent leurs images et les utilisent en live. Il y a ceux qui récupèrent et recyclent des images. Il y en a qui n'utilisent pas d'images mais plutôt un système de caméras ou de dessins en direct. Il n'y a pas à hiérarchiser. Certaines créations réclament tel ou tel procédé pour affiner leur pertinence. Les notions d'auteur et d'originalité sont obsolètes depuis longtemps et ne sont employées que dans les instances juridiques. Et quelle est votre approche à vous du VJing, votre « école » ? Mon approche du Vjing est surtout en dehors des images. J'estime que notre environnement sociétal est saturé d'images et que ce n'est plus un vecteur à fétichiser. Les conditions de visibilité et de lisibilité des images sont plus importantes que les images elles-mêmes. Il

s'agit de s'interroger sur l'usage que nous en faisons, sur le rapport que nous avons aux représentations, sur l'image live, sur l'impact et les expériences qu'elle suscite. L'art se neutralise lui-même et l'industrie culturelle s'autocensure... l'avenir est aux initiatives citoyennes indépendantes, aux performances anonymes, et aux interventions invisibles aux conséquences immanquables. On peut voir ce que ça donne quelque part une performance de VJ ? Y a-t-il des sites Internet que vous nous conseilleriez ? Les performances VJ sont par définition en direct, de l'ordre de l'éphémère. Toute démo ou captation de performances VJ n'est donc pas du Vjing mais plutôt une trace, une vidéo linéaire remaniée selon d'autres déterminations que celles du Vjing. Néanmoins cela peut donner une idée. Les sites ressources vont être vjfrance.com comme plateforme forum francophone sur le Vjing avec beaucoup de vidéo et d'annonces d'événements en plus de discussions d'entraide. Lecollagiste.com va donner un panorama international d'informations techniques et artistiques sur le Vjing et les technologies « temps réel ». Les vidéos des éditions passées de Vision'r donnent aussi une large vue sur les créations VJ actuelles. Et qu’est-ce qui vous amène à Mauguio ? J'ai créé le cycle Ecole VJ en ateliers nomades. Il s'agit d'interventions du type éducation populaire aux images et aux flux médiatiques dont le VJ est l'acteur paradigmatique. Je fais ces interventions partout en France et ailleurs, et dans tous types d'endroits. La priorité il y a cinq ans lors de la création des ateliers était encore de booster la reconnaissance institutionnelle et du grand public du Vjing. Il fallait donc agencer des contenus et des actions pédagogiques en même temps que la mise en place d'un événement international d'envergure : Vision'R. J'ai ainsi reçu une invitation à venir à Mauguio pour cristalliser l'envie d'une émergence VJ à la médiathèque avec des ateliers, qui amèneront les participants à se produire sur scène en première partie de ma performance.

Gratuit pour les 14-25 ans du 15 au 17 avril de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h, Médiathèque Gaston Baissette, 106 bd de la Liberté Renseignements et inscriptions au 04 67 29 50 89

ATELIERS MULTIMÉDIA BIBLIOTHÈQUE Photoshop Atelier de retouche d’images Samedi 17 avril > 9h-12h Atelier colorisation de strips de BD A partir du logiciel Photoshop, les enfants apprendront à coloriser un strip de BD sur ordinateur Pour les 10-14 ans Jeudi 22 et vendredi 23 avril > 9h-12h Initiation Internet Samedi 12 juin > 9h-12h Limité à 6 personnes. Inscription obligatoire. Durée : 3h. La bibliothèque de l'Ancre vous propose des initiations à Internet. Vous pourrez découvrir un historique d'internet, le vocabulaire, l'essentiel des outils pour naviguer sereinement. Pour y participer : il faut posséder une carte d'inscription valide et il est demandé de savoir utiliser le clavier. Inscriptions Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Tél. : 04 67 68 00 28

17


MULTIMÉDIA TOURNOI DOFUS

TOURNOI DOFUS

SAMEDI 15 MAI Interview de deux joueurs melgoriens de 13 ans à la médiathèque

Q

Qu'est-ce que c'est que Dofus ? Mathieu Lavezzi : C'est un jeu de rôle multijoueur. Il existe plusieurs serveurs où l'on rencontre d'autres joueurs sur Internet, on fait un groupe et on va explorer le monde de Dofus. Il existe plusieurs cartes, plusieurs pays, plusieurs villes, plusieurs donjons et plusieurs jeux Dofus. On peut se balader partout, jouer avec tout le monde sur Internet. Après, on fait des combats pour monter de niveau notre personnage. M.R. : En fait, on choisit une « race », un personnage, un sexe et un nom. Puis quand on a créé son personnage on se retrouve dans la ville qui s'appelle Incarnam, où commencent les personnages qui ont un niveau très bas. A partir du niveau 16, on ne va plus dans cette ville, on évolue de niveau au fur et à mesure. Dans ce jeu il y a aussi des donjons, on obtient des équipements pour avoir des bonus... Par exemple, si on veut faire un personnage de classe Iop (=guerriers impétueux) de type Terre, il faudra des équipements Terre. Il existe des panoplies d'équipements, si on a tous les objets, cela donne un gros bonus à notre personnage. A partir du niveau 5, le personnage possède une aura. L'objectif est d'obtenir le plus haut niveau.

18

photo © mmosite.com

Quel est le niveau maximum ? M.R. : Le niveau 200. Enfin... on peut monter plus haut, mais pour passer du niveau 200 au niveau 201, il faudrait presque jouer un an ! Et toi, tu es à quel niveau ? M.R. : Moi je crée des personnages sur demande. Les gens me disent quelle race et quel niveau ils veulent, et moi je crée leur personnage, le fait progresser, et leur remets. Mon meilleur niveau ça a été 128. Tu es un peu un pro de Dofus, alors... ! M.R. : (rires et hochement de tête modeste) Ça fait trois ans que je joue... Pourquoi Dofus ? Mathieu Lavezzi : J'y joue parce qu'il y a mes copains, c'est comme msn, on peut discuter en jouant. M.R. : C'est un jeu différent des autres, en général je n'aime pas trop les jeux qu'on trouve sur Internet. Quand on joue à Dofus une fois, on a envie d'y rejouer. Mais je ne suis pas non plus accro ! Tu joues beaucoup à Dofus ? M.R. : Je n'ai plus Internet chez moi, alors je joue à la médiathèque. Je joue dès que je peux. Mathieu Lavezzi : Non, pas très souvent, environ 2 heures par semaine à la médiathèque.

On n'est pas obligé de s'abonner pour jouer. Est-ce que tu aurais envie de participer au tournoi inter-régional Dofus le 15 mai ? M.R. : Ça se passe comment ? Plusieurs équipes de 4 joueurs de niveau 31 sont créées dans de nombreux départements du sud (Hérault, Var, Bouches du Rhône...). Comme tous les joueurs ont des personnages de même niveau, c'est la complémentarité de l'équipe et la tactique qui feront la différence... Elles se retrouvent donc le 15 mai à une heure donnée sur un serveur dédié... et que la meilleure gagne ! Mathieu Lavezzi : Je ne sais pas encore si je vais m'inscrire, mais ça m'intéresse pour évaluer mon niveau. M.R. : Oui, ça m'intéresse, je vais pouvoir voir si j'ai bien monté mon personnage ! Tournoi Dofus le samedi 15 mai à partir de 10h Inscriptions à la médiathèque G. Baissette : 04 67 29 50 89 et aussi Bibliothèque de l’Ancre - Carnon Tél. : 04 67 68 00 28


FÊTE DE LA MUSIQUE - FESTIVAL VISIONS MÉTISSES - MARIE D’EPIZON MUSIQUE

MUSIQUE Atmosphères de Marie d’Epizon De Casque d'Or à Un homme et une Femme en passant par le tourbillon de Jules et Jim et la fraîcheur des Demoiselles de Rochefort, un récital des chansons mythiques qui véhiculent et ravivent la mémoire du cinéma français. Ce spectacle conçu et interprété par Marie d'Epizon illustre l'intime parenté de l'univers cinématographique avec le monde de la chanson. L'accompagnement au piano et tous les arrangements sont de Jean-Sébastien Bressy. Samedi 19 juin à 17h Bibliothèque de l’Ancre - Carnon, tél. : 04 67 68 00 28

Fête de la musique 2010 A Mauguio L’édition 2010 de la fête de la musique sera une fois de plus l'occasion pour bien des groupes de s’afficher et de tester en public leurs titres. Cette année, au programme, des concerts et des aubades, ici et là, dans toute la ville, proposés en complicité avec l’école de musique, le service jeunesse, la MJC… La programmation complète sera disponible très prochainement.

Festival Visions Métisses Les 3, 4 et 5 juillet 2009, les habitants de la commune ont pu découvrir le festival musical Visions Métisses, manifestation née d’une volonté de faire partager aux administrés les actions que la Commune mène en faveur de la coopération décentralisée. Cet évènement se déroule sur l’ensemble du territoire et se veut une ouverture sur le Monde en faisant découvrir ces tissages sonores qui unissent les peuples et mélangent les cultures et les arts. En d’autres termes, des interprétations différentes de notre Monde et de sa musique… Des Visions Métisses ! Le festival se veut accessible au plus grand nombre (certains concerts sont gratuits) mais également solidaire car à l’occasion du concert dans les arènes, 1 Euro par entrée est reversé à une association ayant un projet humanitaire. Lors de la 1ère édition, près de 3000 personnes ont pu découvrir Pupy y los que son son - groupe cubain de renommée internationale dont le leader est une figure emblématique de la Timba - les groupes FA7 et Fanga, ainsi que Sergent Garcia qui offrit au public un cocktail musical hautement explosif en clôture du festival. La 2ème édition du Festival se déroulera du 2 au 4 juillet, le voile se lèvera sur la programmation très bientôt. Renseignements Service Communication, tél. : 04 67 29 05 10

Renseignements Service Culturel, tél. : 04 67 29 50 89 A Carnon Scène ouverte à tous les musiciens de la Commune. Lundi 21 juin à partir de 19h - Place de la mairie à Mauguio et Port de Carnon

Coup de cœur musique Renaud Garcia Fons :

La Linea Del Sur (Harmonia mundi, 2009) Renaud Garcia-Fons est compositeur et contrebassiste. Son instrument lui est d'ailleurs très personnel puisqu'il lui a rajouté une cinquième corde. Dans son dernier album « La Linea del sur », l'ensemble des musiciens est comme toujours original : contrebasse, guitare, accordéon et percussions. On retrouve son jeu innovant ainsi que son affinité pour la culture espagnole, aux consonances arabo-andalouses. Un album qui se situe à la lisière du jazz et de la musique méditerranéenne.

N’oubliez pas, programmation spéciale pour les jeunes mélomanes ! Atelier chanson et concert (Jeune Public p.11) Du mardi 20 au vendredi 23 avril de 14h30 à 16h30 Atelier chanson pour les 8-11 ans, animé par Christine Chabaud, chanteuse et compositrice du duo Criquette's. Vendredi 23 avril à 18h30 Concert avec le Duo Criquette’s Entrée libre Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio, tél. : 04 67 29 50 89

19


CINÉMA BOLLYWOOD - MARDI CINÉMA - SAISON ESTIVALE

MARDI CINEMA

CINEMA L’Inde aux couleurs de Bollywood Du 9 au 26 juin, la médiathèque vous propose, en collaboration avec l’Ecole de musique de Mauguio, de découvrir les racines culturelles du cinéma Bollywood. Au fil des animations, Anne, professeur de danse Bollywood, s’invite pour des démonstrations de danse, avec ses élèves. Un écran gigantesque, un épais nuage de fumée. Les spectateurs mangent, fument, les portables sonnent et on y répond bruyamment, souvent en donnant des détails sur l’action du film. On encourage le gentil quand il se bat, on l’applaudit quand il sort vainqueur, on siffle le chef des méchants... Bollywood est la contraction de Bombay, où sont produits les films en Hindi, et Hollywood. Les films sont diffusés dans toute l'Inde et exportés dans le monde entier. A raison de 250 films par an environ, l’Inde est le plus grand producteur de films au monde. Spectacle total d’une durée moyenne de trois heures, ponctués de scènes chantées et dansées, les films Bollywood sont portés par des acteurs déifiés. Les films reflètent les valeurs propres de la société indienne, la religiosité populaire hindoue, la famille élargie, le respect de la religion, le refus de la violence. Ils proposent un mélange savoureux de romance, action, psychologie, mythologie et actualité. Mélange de modernité et de culture traditionnelle, les films Bollywood inventent une esthétique originale, et revendiquent avec bonheur leur « indianité ». Mercredi 9 juin à 10h30 et 14h30 Ecoute… des histoires ! Mercredi 16 juin à 14h30 Enfant’images Samedi 19 juin à 10h30 Café littéraire Samedi 19 juin à 16h Projection d’un film Bollywood (thé tchai et pâtisseries indiennes) Samedi 26 juin de 9h à 12h Stage de découverte des tablas, animé par Amrat, musicien gitan du Rajasthan (groupe Dhoad) Renseignements et inscriptions auprès de Anne : 06 60 84 76 98 Médiathèque Gaston Baissette - Mauguio, tél. : 04 67 29 50 89

Coup de cœur film Looking for Eric de Ken Loach, 2009 Eric Bishop, postier à Manchester, traverse une mauvaise passe. Malgré la joyeuse amitié de ses collègues, rien n'y fait... Un soir, Eric s'adresse à son idole, Eric Cantona, à travers un poster affiché dans sa chambre. Que ferait à sa place le plus grand joueur de Manchester United ? Le King Cantona peut l'aider à reprendre sa vie en mains ! L'humour et la chronique sociale sont deux éléments essentiels dans la filmographie de Ken Loach. Dans ce film, ils ne font pas défaut, et c'est le football à Manchester, menacé par le pouvoir de l'argent roi, qui est en toile de fonds. Le charme de ce film tient aussi à la présence et au naturel d'Eric Cantona. Quant à Steve Evets, l'acteur principal, il nous donne une jolie leçon de fraternité.

20

et cinéma plein air

Tous les mois à Mauguio (Théâtre Bassaget) et à Carnon (Ancienne salle polyvalente), la séance d’un film en sortie nationale… Avec CinéPlan, une association d'amoureux du cinéma. Retrouvez toutes les dates dans l’agenda ou sur : http://www.cineplan.org/ Tarif 3,50 € pour tous sauf Cinéma Plein Air à Mauguio (gratuit)

SAISON ESTIVALE Lire à la mer saison 3

Cet été et pour la troisième année consécutive à Carnon, la bibliothèque de l’Ancre prendra ses quartiers à la paillotte « Lire à la mer » du Conseil Général de l’Hérault. Installée sur la plage du Petit Travers, à la sortie de Carnon, une élégante paillotte en bois accueille les estivants sur sa terrasse ombragée. Ici pas de boissons ou plats du jour, les nourritures sont intellectuelles : 2000 livres en libre accès et un choix important de magazines et journaux, à lire sur place confortablement installé sur un transat. Une facilité d’utilisation déconcertante qui fait l’unanimité : on vient, on choisit et on lit. Pas d’inscription ou de « tenue correcte exigée », la bibliothèque va à la rencontre des lecteurs là ou ils se trouvent l’été et s’adapte à leur mode de vie estival. Une occasion en or d’allier farniente et lecture. Sollicitée dès l’origine pour un partenariat, la bibliothèque de l’Ancre à Carnon, s’est vite enthousiasmée pour le projet. Aller à la rencontre des lecteurs, profiter de la disponibilité des vacanciers pour susciter l’envie de lire, cela ne pouvait que séduire les bibliothécaires carnonnais, dont la structure est par ailleurs ouverte toute l’année. C’est ainsi qu’est née la proposition d’animation spécifiquement créée pour la paillotte. Tous les jeudis de l’été à 10h30 sont racontées des histoires pour le jeune public avec deux niveaux de lecture en fonction de l’âge des enfants. Ce temps privilégié arraché au sable et à la mer est très prisé par les petits lecteurs estivants ou habitants de la commune. Depuis l’année dernière, en partenariat avec la MJC de Carnon sont également proposées des lectures mises en scène pour le public adulte chaque quinzaine les mardis à 18h, différents genres sont abordés : contes, nouvelles, théâtre ou poésie. Des comédiens amateurs participent aux sessions et rendent les prestations très vivantes. Un beau succès l’été dernier et une manière très agréable de clôturer sa journée plage. En somme et pour conclure : que du bonheur ! Venez nombreux cet été encore pour partager ces moments de convivialité.


AGENDA

AVRIL mardi 6 mercredi 7 mercredi 7 et jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 mardi 13 mercredi 14 du jeu 15 au sam 17 samedi 17

*légende : Bassaget : Théâtre S. Bassaget / Esp. Mo. : Espace Morastel / Esp. J. : Espace Jeunes / A.S.Po. : Ancienne salle polyvalente

Service culturel

Médiathèque

Bibliothèque/OMT

9h30 - Des bébés et des livres 10h30 - Ecoute…des histoires ! 18 m./4 ans 10h30 - Ecoute… des histoires ! 18 m./4 ans

Rencontre d’auteur : Ch. Lambert 9h30>12h - Atelier d’écriture avec R. Frégni 20h30 / Bassaget* - Novecento

17h - Conférence De vive voix 20h - Cinéma

15h, 16h30 / Bassaget* - Balie la baleine bleue 10h30 - Ecoute… des histoires ! dès 5 ans

9h30>12h30, 14h>17h - Stage Vjing, 14-25 ans 15h - Patrimoine - Visite guidée de la ville 20h / Esp. Mo.*- Spectacle performance VJ 9h>12h - Atelier retouche Photoshop 17h / A.S.Po.*- Images du monde du mar 20 au ven 23 14h30>16h30 - Atelier chanson, 8-11 ans mercredi 21 15h / Bassaget* - Dalili 10h30 - Ecoute… des histoires ! dès 5 ans jeudi 22 9h>12h - Atelier colorisation BD, 10-14 ans vendredi 23 18h30 / Concert avec le duo Criquette’s 9h>12h - Atelier colorisation BD, 10-14 ans mardi 27/mardi cinéma 20h30/ Bassaget* - La princesse et la grenouille mercredi 28 14h30 - Enfant’Images, dès 6 ans 10h30 - Langue au chat, P. Latorre, dès 4 ans vendredi 30 9h30 - Formation assistantes maternelles autour des bébés lecteurs

MAI mardi 6 mercredi 5 samedi 8 mardi 11 mercredi 12 vendredi 14 samedi 15 du mar 18 mai au sam 5 juin

9h30 - Des bébés et des livres 10h30 - Ecoute…des histoires ! 18 m./4 ans 10h30 - Ecoute… des histoires ! 18 m./4 ans 15h - Patrimoine - Visite guidée de la ville 17h30 / Esp. J.*- Atelier apprentis conteurs 20h - Cinéma 14h30 - Enfant’Images, dès 6 ans 9h30>12h - Atelier d’écriture avec R. Frégni 20h30 / Bassaget* - 12 hommes en colère dès 10h - Tournoi Dofus

Expo Partager ses lectures, accueillir un auteur : Rémi Courgeon

14h30 - Ecoute… des histoires ! dès 5 ans 10h30 - Ecoute… des histoires ! dès 5 ans 16h>18h / Esp. J.*- Atelier apprentis conteurs

mercredi 19 du vendredi 21 mai au samedi 5 juin

dès 10h - Tournoi Dofus Expo Partager ses lectures, accueillir un auteur : Rémi Courgeon

ven 21 mai - 19h / Esp. Mo.* Vernissage et remise des prix - Exposition ¡ Fiesta !

mardi 25/mardi cinéma 20h30 / Bassaget* - La rafle samedi 29 20h30 / Bassaget* - Gualicho

9h30 - Formation assistantes maternelles autour des bébés lecteurs 10h30 - Café littéraire

JUIN - JUILLET mercredi 2 jeu 3 et ven 4 matin du ven 4 au dim 6 mardi 8 mercredi 9

10h30 - Ecoute des histoires, 18 m./4 ans 3 juin - Rencontres avec R. Courgeon

4 juin matin - Rencontres avec R. Courgeon

17h - Des bébés et des livres, clôture

20h - Cinéma

Patrimoine - Rendez-vous aux jardins Ecoute des histoires !, spécial Inde :

10h30 - dès 18 mois / 14h30 - dès 5 ans 9h>12h - Initiation Internet 10h - Petit déjeuner littéraire

samedi 12 mercredi 16 vendredi 18

14h30 - Enfant’Images Inde, dès 6 ans

samedi 19

Spécial Inde : 10h30 - Café littéraire 16h - Projection film Bollywood

lundi 21 samedi 26 dimanche 18 juillet

10h30 - Ecoute des histoires, dès 5 ans 9h30>12h - Atelier d’écriture avec R. Frégni 17h - Clôture animation des bébés lecteurs

Fête de la musique Cinéma en plein air - Le petit Nicolas Pl. de la mairie à la nuit tombée

17h - Atmosphères de Marie d’Epizon

9h>12h - Stage découverte des tablas 21h30 - Lorca Luna

Expositions : Salle des Cistes, Port de Carnon du jeudi 17 juin au mercredi 15 septembre 2010 /// Tous les jeudis de l’été à 10h30 : Ecoute des histoires Jeune Public, paillotte du Conseil Général /// Chaque quinzaine les mardis à 18h, lectures mises en scène pour le public adulte, paillotte du Conseil Général


SERVICE CULTUREL

BIBLIOTHÈQUE DE L'ANCRE

Espace Morastel, av. du 8 mai 1945 34130 MAUGUIO Tél. : 04 67 29 65 35 culture@mauguio-carnon.com

Centre administratif de Carnon 34 280 Carnon Tél. : 04 67 68 00 28 bibliocarnon@mauguio-carnon.com

ACCUEIL - BILLETTERIE

Horaires d'ouverture Mardi : 15h-18h Mercredi : 9h-12h et 14h-18h Jeudi : 15h-18h Samedi : 10h-12h et 14h-18h

Pour chaque spectacle, il est prudent de réserver. Le service des affaires culturelles vous accueille du lundi au vendredi de 13h30 à 17h et le mercredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. Tél. : 04 67 29 65 35 culture@mauguio-carnon.com Toute réservation doit être accompagnée de son règlement 48h avant la représentation. Le tarif réduit est accordé sur présentation d’un justificatif et d’une pièce d’identité pour : étudiants, chômeurs, - de 18 ans, intermittents du spectacle, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes, + de 60 ans, personnes à mobilité réduite.

Horaires d'ouverture ETE du 1er juillet au 31 août Mardi : 9h-12h et 14h-18h Mercredi : 9h-12h et 14h-18h Jeudi : 9h-12h et 14h-18h Samedi : 9h-12h et 14h-17h

Pensez à demandez votre carte de fidélité gratuite et nominative. Le soir des spectacles, la billetterie ouvre 1/2 heure avant le début de la représentation et met en vente les places restantes et les réservations non confirmées. Licences n° : 1-1004077. 1-1004078. 2-1004079. 3-1004080

MÉDIATHÈQUE GASTON BAISSETTE 106 Bd de la Liberté 34130 MAUGUIO Tél. : 04 67 29 50 89 www.mediatheque-mauguio-carnon.com Horaires d'ouverture Mardi : de 10h à 12h et de 15h à 18h30 Mercredi : de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 Jeudi et Vendredi : de 15h à 18h30 Samedi : de 9h 30 à 12h30 et de 14h à 18h Horaires d’été identiques sauf pour le samedi : de 9h30 à 13h

Directeur de la publication : Yvon Bourrel Rédaction en chef et coordination : Marion Clavel Comité de rédaction : C. Barbier, F. Bouillanne, E. Demolombe, J. Miermont, G. Schmitt, C. Baron, D. Berthelot, V. Courbin, S. Ghariani, C. Liger, P. Monsarrat, F. Cecchini, J. Malavielle, B. Girard, M. Clavel et Rose-Marie Vidal Adjointe au Maire déléguée à la Culture Photo couverture : Théâtre de la Remise Conception graphique : Albane Romagnoli Impression : FM Graphic Imprimé sur du papier PEFC


En Aparté