Page 1

Marine Gauthier Architecte d’intérieur junior

“A l'origine de toute connaissance, nous rencontrons la curiosité ! Elle est une condition essentielle du progrès.” Alexandra David-Neel


Marine Gauthier Architecte d’intérieur junior

Curieuse et passionnée, chaque projet est pour moi le moyen de découvrir, d’innover, Contact JE SUIS d’expérimenter. J’ai besoin d’explorer, d’entreprendre, de créer, d’évoluer, pour m’ac25 ans 47 Chemin de la Prairie, Annecy 06 35 28 57 50 m.marine.gauthier@gmail.com https://issuu.com/gauthiermarine http://mgauthierinterieurs. wixsite.com/portfolio

Formation QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE MOOC Conception en Permaculture L’université Colibris, 2018 MOOC Bâtiment passif avec certification

complir. Amoureuse de la nature, je suis investie dans le développement durable. Je me forme donc en autonomie pour me perfectionner dans ce domaine.

Compétences ARCHITECTURE ET AGENCEMENT

LOGICIELS

Architecture résidentielle, commerciale, événementielle Normes et réglementations Design global Qualité d’usage / Qualité environnementale Eclairagisme Mobilier sur-mesure

Indesign Photoshop Illustrator Autocad Sketchup

AUTRES COMPÉTENCES Histoire de l’architecture, du design et de l’art Marketing

Archicad Artlantis 3dsmax (Mental Ray, VRay)

LANGUES

Anglais TOEIC 650 Espagnol notions

Expériences professionnelles MEDIA PRODUCT/DESIGNER D’ESPACE Avril 2016 à août 2017 - Design et agencement de stands, Saint-Bonnet-de-Mure

La Maison Passive, 2017 MOOC Rénovation performante avec certification ASDER, 2017 MOOC Bâtiment performant et écologique ASDER, 2016

Travail en équipe, conception selon brief, mobilier sur-mesure, PLV, scénographie, vues 3D, respect du budget, connaissance des contraintes techniques et matériaux.

PROJET ALLIANZ/DESIGNER D’ESPACE Février 2016 Réalisation d’un visuel 3D pour une vidéo explicative des services d’assurance habitation.

ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR 2014 à 2015, Lyon Architecte d’intérieur designer diplômée CREAD Institut, école en 4 ans, niveau II certifié

DESIGN D’ESPACE 2011 à 2014, Lyon Diplômée d’un BTS design d’espace Bellecour Ecoles d’arts, Lyon

HISTOIRE DE L’ART 2010 à 2011, Lyon Première année de licence en histoire de l’art, archéologie, sociologie Université Lumière

MISE EN OEUVRE/ARCHITECTE D’INTÉRIEUR Avril à novembre 2015 - Travail pour èhôtels, enseigne regroupant trois hôtels 4 étoiles, Lyon Fourvière Hôtel Lyon, 4 étoiles de 75 chambres : visuels 3D de pré-communication, détection des problèmes potentiels sur chantier et proposition de solutions, volet éclairage des chambres, supervision de l’installation du mobilier, gestion d’équipe. Hôtel Saint-Paul, 2 étoiles : relevés pour état des lieux, concept et aménagement de chambres.

A² ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR/STAGIAIRE Juillet 2012 et juillet à août 2013 - Stage en agence d’architecture intérieure, Sallanches

Bénévolat ASSOCIATION FERMACULTURE, Annecy LYCEE GABRIEL FAURE, Annecy Octobre 2017 à juin 2018 Accompagnement d’élèves de seconde dans la création des décors d’une représentation théâtrale.


SOMMAIRE 08-13

SPARK

Centre de bien-être

14-23

M. FRANQUINI Projet mémoire

24-25

GROUPE DUVAL Stand MAPIC 2016, Cannes

26-27

OVH

OVH Summit 2016, Paris

28-29

OVH

Stand IT Partners, Paris

30-31

BAUSCH + LOMB

Stand SFO, Paris

32-35

FOURVIERE HOTEL LYON Réhabilitation d’un ancien couvent en hôtel

36-37

ALLIANZ

Réalisation d’un visuel 3D


Espace accueil

31

Plaisir

Le luxe Le suivi conseil Le végétal / l’écologie Les soins du monde

Bienfaits sur l’instant

Chrysalide éveil

Les soins par l’eau

Placement du complexe dans la segmentation 1

L’énergie

L’escale du bien-être Royal spa

Espace beauté Valérie

Caliseo Fleur d’or

Les soins anti-stress

Efféa Spa osmose

Les clientèles spécifiques 1

Minceur, jeunesse...

Les soins spécifiques

6

Soin

Espace balnéothérapie

La beauté du corps

L’espace capucins

Beauté lumière

Les femmes enceintes, enfants,

personnes souffrant d’un handicap... 2

Club Victor Hugo

Yves Rocher

Art de la beauté

Concurrents

Lyon plage

Technologie

2

Bienfaits à long terme


SPARK

Centre de bien-être Adresse : 5 rue Jean Sarrazin 69008 Surface : 794 m² Budget : 1 400 000 euros

Bureau de direction

Projet de groupe Dernière année Institut CREAD

SEGMENTATION MARKETING Projet de réhabilitation d’un local industriel dans le 8ème arrondissement de Lyon en centre de bien-être regroupant balnéothérapie, massages, cours de relaxation, espace de restauration, garderie et espaces techniques divers pour une clientèle exclusivement féminine. Après étude de la clientèle potentielle, nous avons choisi de cibler principalement les femmes actives au revenu moyen. Nous avons choisi de nous placer dans la segmentation plaisir / bienfaits à long terme qui est peu exploitée en créant un nouveau segment basé sur le concept de redonner de l’énergie aux femmes actives qui viendront se détendre au centre. Le concept regroupe ainsi trois énergies vitales : l’eau, le soleil et la nourriture qui créent un triangle énergétique et sont les trois grands pôles du centre.

INTERACTIONS ENTRE LES ESPACES Garderie

Entrée

Pôle personnel / Pôle de direction

Espace de réception

Espace vestiaires / douches / sanitaires

Stock linge sale / laverie

Réserve linge propre / produits

Espace restauration

Espace massothérapie / réflexologie / soin du corps et du visage

Espaces et circulations non accessibles aux clients

Cabine de douche, salles de massage

Espace onglerie

Espace relaxation

Espace balnéothérapie

Espace technique de la balnéothérapie / chaufferie

Flux de marchandises et de déchets

Pour offrir plus de confort et toujours plus d’hygiène à la clientèle, une zone « chaussures » et une zone « chaussons » sont mises en place et scindent le centre en deux en traversant le restaurant. Le concept de l’énergie est ainsi représenté par la ligne oblique dynamique que l’on retrouve dans l’ensemble de l’aménagement, les jeux de couleurs et de matières. Elles sont tracées entre des poteaux structurels pour créer un lien avec le bâti existant.


8


CONCEPT DU TRIANGLE ÉNERGÉTIQUE Soleil (massothérapie)

Eau (balnéothérapie)

Nourriture (restaurant et salles de sport) L’organisation de l’espace s’articule autour du triangle énergétique et donc des trois pôles qui sont toujours en interaction directe afin que la cliente puisse suivre les parcours, mêlant ces trois énergies, sans rupture. Chaque pôle possède une ambiance et une couleur propres : eau (bleu polaire), soleil (jaune soleil) et nourriture (rose pamplemousse). Elles viennent rythmer le parcours de la cliente et dynamisent ainsi l’espace.

AMENAGEMENT 1er etage

Espace d’attente, pôle soleil

AmENAGEMENT REZ-DE-CHAUSSeE Plan R+1

amenagement Sous-sol

Plan RDC

26

Espace détente, pôle soleil

Plan R-1


SPARK

Création d’un ensemble pour bureau de direction Étude esthétique et technique d’un ensemble pour bureau de direction en lien avec le projet SPARK et basé sur le concept de l’énergie sous-jacente. Le bureau est conçu par des lignes pures qui cachent une multitude d’espaces fonctionnels (prises électriques, sous-mains, rangements). Les éléments sont ainsi monolithiques, monochromes et lisses lorsqu’ils sont fermés. Une fois ouverts, ils révèlent toutes leurs possibilités, qu’elles soient ergonomiques ou esthétiques. Ce mobilier est réalisé en médium laqué blanc sur les faces extérieures et placage bois chêne sur les faces intérieures des rangements. L’assemblage se fait par tourillons.

Légende

ÉTUDE TECHNIQUE BUREAU Echelle 1/33ème

10

ÉTUDE TECHNIQUE MEUBLE DE RANGEMENT Echelle 1/33ème


11


12


APPARTEMENT DE M. FRANQUINI Projet Mémoire de fin d’études Maître d’ouvrage : Mr franquini Adresse : 2 rue Duquesne, Lyon 69006 Surface : 290m² Budget estimatif : 550 000 euros Réalisé durant la dernière année d’études à l’institut CREAD PROBLEMATIQUE Comment réactualiser un appartement haussmannien afin de créer une architecture d’intérieur répondant aux problématiques de préservation de l’environnement et de désir de confort des usages d’aujourd’hui ?

CAHIER DES CHARGES

0

31

Réhabilitation d’un appartement situé au R+1 d’une résidence dans le 6ème arrondissement pour M. Franquini et sa fille Capucine, collégienne de 14 ans, qu’il accueille un week-end sur 2 et pour les vacances scolaires. Directeur commercial d’une entreprise de textile de luxe, c’est un homme charismatique, à la fois chaleureux et ouvert. Comme le confirme son environnement professionnel, c’est une personne précise et exigeante, appréciée pour sa finesse dans les rapports humains.

0

16 10 5 85 5

61

85

E

r

7

e

r

t

ê

-

n

e

i

b

e

x

e

l

LY 8 00

ra M EC zin es H ur : 1 es /1 en 00 cm

ru e

5

M

ar

G ce ro l B up re e ue 1 r

oz

an

M er

m

Pl

M a tre A rin An nto e B aï ine arb s C D ic oc ur he hi y n

en

C

N S

69

C

20

RD an

sl Je

de

22 17 5 16 60

16 5 20 16 5 40

26 62

Et at

17

1

AL RE L:1 T: 48 30 EP AL RE L:1 T: 48 30 AL RE L:1 T: 48 30 60

O

20

RE T:

15

0

30

17 0

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

20

16 5

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

Sa

16

RE

5

T:

ie

30

6 .0 :5 P HS 0

23

60

ux

60

14

0

AL RE L:1 T: 48 30

12

00

40

O

AL RE L:1 T: 48 30

N

11

Plan EDL Echelle 1/150ème

p

5/3

31

S S

m

3/2

10

05

BP

EE

o

BP

0

30

O O

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

N

c

07

75

15

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

Les espaces doivent se répartir en : - Une entrée qui est matérialisée pour créer une zone tampon - Une cuisine équipée ouverte sur la pièce de vie - Une zone de réception qui comprend le séjour et la salle à manger (6/8 personnes) - Le WC - Le bureau qui doit être pensé comme un petit salon privé afin de pouvoir y recevoir un ami ou une relation professionnelle - La chambre de maitre (avec dressing de 2m linéaires minimum et salle de douche attenante) - La chambre de Capucine ( avec dressing à concevoir dans un esprit «boutique» et une zone de travail) - La deuxième salle de bains L’appartement doit être totalement repensé, réorganisé en associant le caractère bourgeois originel, des références à l’histoire et à la tradition et une réflexion sur-mesure, résolument actuelle.

INTRODUCTION Les attentes concernant l’architecture sont en perpétuelle évolution. Elle était, à ses origines, uniquement un abri et n’a eu de cesse de se perfectionner au fil des siècles. Vitruve, au I siècle avant J.C, écrivait De l’Architecture, le premier traité d’architecture connu où il définit les trois notions fondamentales de l’architecture : «firmitatis», «utilitatis», «venustatis», soit la solidité, l’utilité, la beauté. Sans ces trois aspects, une architecture perd de son sens. Depuis l’antiquité, les définitions et mouvements en architecture se sont succédés mais ces notions sont restées le fil conducteur de l’histoire de l’architecture. Après une réflexion sur ce qu’est l’architecture d’intérieur, il me semble évident qu’elle peut, elle aussi, être définie par ce précepte. On ne peut nier l’évidente nécessité de la solidité et le beau et l’utile sont indissociables, car ce qui donne vie à l’architecture d’intérieur est la réunion de ces deux éléments, complémentaires, semblant parfois opposés mais offrant, une fois réunis, tout son intérêt à l’espace. Ces notions, telles qu’elles ont été pensées par Vitruv, sont cependant aujourd’hui désuètes. Dans un monde en quête perpétuelle d’innovation, l’utilité devient performance, le beau devient conceptuel. Nous verrons que le bâtiment est en constante interaction avec son environnement et possède donc un fort enjeu dans la préservation de nos ressources qu’elles soient naturelles ou culturelles mais qu’il est également une enveloppe au service des usagers car il se présente comme un prolongement de l’intériorité de l’habitant et doit donc répondre à une qualité d’usage personnalisée.


I. Le bâti en interaction avec l’environnement A. La performance énergétique 1. Confort thermique Dans le cadre de ce projet, nous tenterons d’améliorer les qualités énergétiques du bâti en mettant en place un système global où l’on construit avec le climat et non contre lui et où le rôle de l’usager est primordial à partir de trois fondamentaux : - Le confort de l’habitant - Le contexte géographique - L’enveloppe du bâti Mappy - Impression

Page 1 sur 1

L’enveloppe bâtie est donc optimisée pour devenir un organe de transformation des éléments du climat extérieur en climat intérieur agréable, en tirant le bénéfice des avantages de l’environnement. Plusieurs points sont à prendre en compte :

LA DISPOSITION DES ESPACES INTÉRIEURS Espaces de vie en façade ouest car : - elle offre une vue dégagée sur le Rhône - elle est la façade la plus ensoleillée avec un rayonnement direct et horizontal qui permet un apport de lumière sur toute la hauteur - la présence du fleuve offre de la fraîcheur et l’espace dégagé permet l’évapotranspiration pour limiter les surchauffes en été Chambres au niveau de la façade nord car les espaces de sommeil doivent être à une température moins élevée que le reste de l’habitat.

LE CADRE ENVIRONNEMENTAL DU PROJET \ Imprimer

Rue Duquesne, route très passante Saisissez vos commentaires ici du Rhône et sa rive arborée Fleuve

Plan de moyen ouvrage Echelle 1/150ème

2. La technologie au service de l’environnement Dans les bâtiments existants, le poste énergétique le plus important est le chauffage suivi par la production d’eau chaude sanitaire.

30 m

© Mappy | IA-Cup Lyon 2008 ® InterAtlas 2011

Quai de Serbie, très passant

30m Cour intérieure de l’immeuble

L’UTILISATION DES MATÉRIAUX EN FONCTION DE LEURS CAPACITÉS THERMIQUES Les principaux acteurs de la déperdition thermique dans les bâtiments haussmanniens sont les fenêtres. J’ai donc choisi de les remplacer par des fenêtres double vitrage avec un coefficient de transmission thermique Uw de 1,4 W/m².K et une transmission lumineuse SW de 0,45. Seulement 16% de la surface totale de l’enveloppe est en contact avec l’extérieur (sans tenir compte des baies qui seront remplacées). Ce pourcentage couplé au très bon comportement thermique du bâtiment, dû notamment à une forte inertie malgré une résistance thermique qui peut paraître très insuffisante (Rparoi= 0,1583 m².K/W), m’a amenée à faire le choix de ne pas isoler. L’ajout d’une ITI ferait perdre ses capacités à l’enveloppe et 15cm d’isolant (pour répondre aux exigences des crédits d’impôt pour qualité environnementale) entraînerait une perte de 13m² de surface au sol (soit 65 000 euros compte tenu des prix de l’immobilier dans ce quartier). Le client http://fr.mappy.com/print/map/4.841201/45.772092/11/photo est un homme qui a une démarche intégrant le respect de l’environnement et la qualité10/05/2015 de vie mais ces critères ne peuvent pas dépasser un certain ratio bénéfices / dépenses.

Mon choix s’est porté sur une chaudière à condensation qui est le générateur le plus performant dans la catégorie des chauffages à énergies fossiles, avec un rendement proche de 100% (PCS6). Un régulateur à sonde extérieure est installé. Concernant les émetteurs, mon choix s’est porté sur des radiateurs hydrauliques en fonte d’aluminium et l’utilisation de plinthes chauffantes hydrauliques dans l’espace de réception pour limiter le nombre de radiateurs tout en ayant un confort thermique. L’installation est prévue pour être utilisée à basse température avec des puissances d’émetteurs calculées sur la base t 30° ce qui permet d’optimiser le rendement de la chaudière. Chaque radiateur est équipé d’une vanne thermostatique qui permet de maintenir la température ambiante au niveau réglé pour une programmation de meilleure qualité et les plinthes chauffantes sont régulées par un thermostat d’ambiance.


Plan de plomberie Echelle 1/150ème

15


1. Organisation des espaces

I. Le bâti en interaction avec l’environnement B. Préservation de nos patrimoines

Plan colorimétrique Echelle 1/200ème Alignement des pièces de vie afin de reprendre l’idée des pièces en enfilade. Elles sont toutes communicantes par plusieurs accès pour rappeler le plan ultérieur de l'appartement. Ces ouvertures créent une perspective et des jeux entre visible et caché dans un esprit contemporain. L’espace ouvert permet d’accueillir un grand nombre de personnes mais la division en une pluralité d’espaces de vie donne une échelle plus facile à vivre au quotidien pour une personne seule.

Le salon est traité selon l’art de la conversation de la période haussmannienne qui entraînait la création de multiples espaces de discussion : - Un espace de discussion intime (deux fauteuils) en fond de pièce - Un espace central pouvant accueillir de multiples interlocuteurs sur des canapés - Un troisième espace de discussion debout au niveau du bar sur-mesure qui sépare la cuisine du salon L’espace télévision est séparé du salon de réception. La salle à manger est une pièce à part entière pour rester dans une conception traditionnelle de l’habitat. Toujours dans l’idée de multiplier les espaces de discussion, une grande tablette est installée de manière centrale tandis qu’une plus petite table vient offrir une vue sur le fleuve.

2. Partis pris esthétiques


L’architecture d’intérieur est, comme toutes choses, ancrée profondément dans une culture. Les évolutions successives passées sont à l’origine de la création actuelle, qu’elles soient une manière de retranscrire la tradition ou de s’en éloigner. Un lien indéniable nous lie ainsi au passé. Le projet est un appartement haussmannien, style architectural traditionnel en France représentant un tournant dans l’histoire de la conception des villes. J’ai donc choisi d’exacerber le lien au passé en travaillant sur un espace entre continuité et rupture, dans une temporalité entre XIXème siècle et XXIème siècle. Afin de réactualiser cet appartement dans le respect de l’âme haussmannienne, j’ai entrepris le projet par le concept de l’intertextualité. J’ai décidé d’utiliser ce terme qui est uniquement littéraire car il est l’incarnation parfaite de ma recherche. L’intertextualité est une notion complexe qui peut être définie comme l’ensemble des relations qu’un texte entretient avec un ou plusieurs autres textes (citations, allusions, références). Comme le dit Michaël Riffaterre dans La trace de l’intertexte, La Pensée, n°215, octobre 1980, « L’intertextualité est la perception par le lecteur de rapports entre une œuvre et d’autres, qui l’ont précédée ou suivie. Ces autres œuvres constituent l’intertexte de la première. ».

LIGNES Utilisation des lignes droites que l’on trouve dans l’architecture haussmannienne de l’époque.

GAMME CHROMATIQUE ET MATÉRIAUX - Deux couleurs neutres, le noir et une teinte ivoire (symbolisant la marqueterie Second Empire réalisée en bois sombre ou peinte en noir et utilisant l’incrustation notamment de l’ivoire) - Un vert, couleur dominante dans les intérieurs de l’époque mais dans un ton réactualisé, plus apaisant - Un bleu, couleur du calme et de la stabilité en lien avec le caractère de M. Franquini - Un rouge pour apporter de la chaleur à la palette et pour sa symbolique liée au dynamisme, à la joie, la richesse et le luxe. Il insuffle de l’énergie et du dynamisme dans les espaces - Le bois très utilisé durant le Second Empire, notamment le noyer - Le laiton utilisé en incrustation à l’époque - Des matériaux lisses qui permettent de faire ressortir les autres matières comme la résine au sol ou des éléments laqués

MOBILIER - Mobilier ayant des lignes en référence au Second Empire - Accumulation d’éléments mobilier car le Second Empire est un style très chargé qui s’inspire lui-même d’une multitude d’autres styles sans avoir d’éléments qui lui sont propres. 17


II. Un habitat au service des usagers A. L’habitat prolongement de soi Les relations entre l’extérieur et l’intérieur de l’habitat jouent un rôle important dans l’expression des modes de vie car l’habitat ne se définit pas qu’en lui-même mais est au coeur d’une multitude d’interactions avec son environnement qui sont d’ordre spatial, social, temporel. Il se positionne, en cela, comme « le point d’ancrage social de l’individu »1 et pose l’obligation de prendre en compte l’environnement dans sa conception. On voit ainsi apparaître « trois tendances fondamentales liées aux besoins de l’habitat : la nécessité d’appropriation de l’espace, son agencement socialisateur et l’adaptation des déterminismes socioculturels »2.

1. Modes de vie actuels Au XIXème siècle, l’appartement se mue en un espace privatif à part entière. Cette époque est donc à l’origine de la notion d’intimité qui a évolué sur plusieurs siècles avant d’atteindre la définition courante que nous lui attribuons aujourd’hui. Cela m’a poussée à créer une séparation nette des espaces que l’on peut qualifier d’intimes dans l’appartement.

J’ai choisi de créer une grande entrée cloisonnée qui est un passage symbolique entre le public et l’intime. M. Franquini voulait pouvoir recevoir des relations professionnelles dans le bureau, il est donc placé au bout du couloir de l’entrée, ce qui le rend totalement indépendant des autres pièces. En cela, l’espace d’entrée sert également de lieu d’apparat.

Le couloir de nuit est l’espace de transition vers la sphère intime et possède une symbolique forte. Il est peu large, long, haut et l’ensemble des murs, le plafond et les portes sont peints en noir afin d’accentuer l’idée de passage. Les portes se fondent dans le noir et sont alternées de grands miroirs Second Empire pour être rendues moins visibles et exprimer l’intimité. Dans cet espace, quelques éléments viennent raviver le noir comme les suspensions qui parsèment l’espace d’ombres irrégulières en ajoutant un aspect mystérieux.

2. Comme un reflet de soi L’anthropologie a démontré que l’ensemble des choix liés à l’habitat sont une représentation d’un modèle culturel plus que l’expression d’un besoin. L’habitat vient relayer la fonction d’abri au second plan pour créer un espace signifiant dans son environnement culturel. Le choix d’un appartement haussmannien fait par M. Franquini reflète sa personnalité et ses aspirations où se mêlent rigeur, passion pour la tradition, recherche de la qualité et du « noble ». L’habitat a un rôle dans le processus psychologique de construction identitaire. D’où un besoin de s’approprier l’espace qui ne peut exister qu’au sein d’un endroit où l’on se sent soi-même. C’est dans cette rupture entre le chez soi et l’espace public que se construit « l’équilibre entre un rapport à soi et un rapport à l’altérité » à l’origine de l’identité propre. J’ai donc souhaité travailler l’espace en ayant une véritable approche sociologique du lieu notamment en ce qui concerne les espaces individuels, comme les chambres.


Plan d’agencement renseigné Echelle 1/150ème CHAMBRE DE CAPUCINE L’adolescence est une période de transition où l’enfant se mue en adulte et doit ainsi s’émanciper de ses parents. Cette séparation se fait psychologiquement mais également physiquement. En s’appropriant sa chambre, met en image la construction de son être. L’espace dressing « boutique » sert de zone tampon pour limiter l’accès à son intimité. Un coin « détente » composé de poufs placés au sol est installé pour créer un espace propice au développement de la vie sociale et un espace de travail, installé dans un angle, lui permet de rester pleinement concentrée. Un papier peint Hermès à motifs vient créer une dynamique en rappelant les papiers peints floraux de la période haussmannienne.

CHAMBRE DE MR FRANQUINI J’ai voulu mettre en avant le caractère ordonné et charismatique de M. Franquini. Un élément tête de lit vient créer la séparation entre la salle d’eau, un dressing et la chambre à proprement parler. Il n’est pas toute hauteur et se termine par une structure métallique tubulaire réalisée sur-mesure qui reprend la forme des toits haussmanniens. Le lit est central, comme on peut le voir dans les intérieurs Second Empire. On retrouve des matériaux inspirés de cette époque : cuir noir capitonné, laiton, noyer, marbre clair.

19


II. Un habitat au service des usagers B. La qualité d’usage Dans la société actuelle faite d’exigences, l’habitat doit également entrer dans un mode de performance pour offrir un confort maximum aux usagers lorsqu’ils sont chez eux. Comme on a pu le voir précédemment, l’habitat a un rôle sociologique fort ce qui crée une attente des usagers qui cherchent le confort voire le réconfort dans un espace qui se veut être celui où l’on se détend, où l’on peut enfin prendre du temps pour soi et s’éloigner du stress. Historiquement, ce rôle protecteur a toujours été attribué à l’abri mais ce dernier, en évoluant au rythme des nouvelles technologies et de la multiplication des désirs, peut nourrir de plus en plus de besoins. La qualité d’usage est ainsi un élément primordial de l’architecture intérieure d’aujourd’hui.

1. Le confort au sein de l’habitat LA CUISINE

ERGONOMIE La cuisine est l’une des pièces qui demande le plus d’ergonomie. J’ai choisi de mettre en place deux hauteurs de plan différentes : l’îlot central comprenant l’évier et les plaques de cuisson est à 83cm du sol tandis que le plan de travail sur éléments muraux est à 93cm, ce qui permet un meilleur confort selon les tâches à effectuer. Les éléments bas sont des tiroirs. Tous les équipements sont encastrés pour une hygiène et un esthétisme plus contemporain. Le four et le four à micro-ondes sont ainsi à hauteur de bras et plus faciles à utiliser. L’évier est assez petit car il y a un lave-vaisselle mais comprend un robinet et une douchette flexible qui offrent un grand confort d’utilisation. L’évacuation de l’eau se fait par des rainures, ce qui empêche les déchets alimentaires de passer dans les conduits d’évacuation.

2. L’espace qualitatif QUALITÉ DE L’AIR

PARTI PRIS ESTHÉTIQUE Elle est traitée comme un espace inclus dans un autre en se détachant de l’enveloppe par un faux plafond et une différence de niveaux. Son emplacement est central, elle est ainsi un lieu de séparation autant que d’union, entre les pièces et entre les époques. Cette dualité se retrouve dans l’ensemble des choix de matériaux (rangements bas en stratifié noir finition lisse / rangements hauts et colonnes en noyer ; plafond noir / sol en grès cérame blanc).

CONCLUSION Nous avons étudié, par le biais du projet de l’appartement de M. Franquini, la réactualisation d’un appartement haussmannien dans l’idée d’en créer un espace qui réponde aux exigences actuelles. Le sujet est très vaste car les désirs sont individuels au sein de l’habitat et il est impossible de mettre en place une méthodologie capable de satisfaire aux désirs de l’ensemble de la population. Il m’a donc fallu faire des choix quant aux exigences traitées. J’ai choisi de parler de l’impact environnemental car il est l’enjeu de notre siècle et la qualité d’usage est liée au désir de performance qu’ont fait naître les avancées techniques et technologiques. Ainsi, le sujet tend à nous amener à nous questionner sur la personnalisation de l’habitat qui est sûrement la meilleure manière de créer un espace performant. Ce désir de personnalisation à l’extrême est d’ailleurs récent dans l’habitat qui se penchait, il y a encore peu, sur le principe d’éléments pensés pour l’ensemble de la population comme en atteste le travail de Le Corbusier concernant les habitats standardisés.

20

Souvent délaissée en France, elle est pourtant indispensable à la santé, un adulte respirant 12000 litres d’air par jour et un enfant deux fois plus. L’installation de fenêtres neuves et étanches ne permettant plus la ventilation naturelle, j’ai donc choisi d’installer une VMC double flux à haut rendement (récupère jusqu’à 92% des calories contenues dans l’air extrait) et bouches autoréglables qui va permettre le contrôle de la qualité de l’air mais aussi le contrôle des déperditions thermiques. Le moteur est également équipé d’un filtre fin pour protéger les habitants des particules fines émises par les véhicules car l’appartement se trouve dans la 3ème plus grande ville de France et il est entouré par de grands axes routiers. Après calculs, j’ai choisi d’utiliser un débit d’extraction d’air de 450m3/h à 470m3/h pour assurer une qualité de l’air optimale sans risque d’affecter l’hygrométrie. Toutes les bouches de VMC sont placées le plus loin possible des espaces où l’on peut rester un moment immobile pour ne pas créer de mouvements d’air qui pourraient être désagréables.


Plan esthétique cuisine Echelle 1/75me

Elévation esthétique cuisine Echelle 1/75me

Plan VMC Echelle 1/150me

21


DIGITAL Ecran 75 pouces

Stand MAPIC 2016, Cannes Lancement du nouveau logo

Surface : 72 m² Budget proposition de conception : 95 000 euros Budget projet réalisé : 77 000 euros Du 16 au 18 novembre 2016 Société Media Product 2016

MOBILIER SUR-MESURE

Bar Plinthe lumineuse et logo découpé et rétroéclairé. Tables de travail Finition laqué blanc. Finition laqué blanc et serrureries reprenant la forme du logo finition epoxy au ral du logo.

22

Ecran multi-touch 75 pouces

Logo dessiné par des rubans LED encastrés dans le sol et par la tranche lumineuse de l’estrade digitale


Mur d’écrans

Sol digital

23


24


OVH Summit 2016, Paris Surface : 3 500 m² Budget : 360 000 euros Le 11 octobre 2016 Société Media Product 2016 HALL EIFFEL

HALL PULLMAN

LE PROJET L’entreprise OVH, leader européen du cloud, organise chaque année un sommet dans le domaine du numérique. La manifestation est organisée aux Docks de Paris et est répartie sur une surface de 3 500 m² sur trois halls : - OVH et ses partenaires présentent leur activité dans le Hall Pullman - un espace cosy attend les VIP dans le Hall Haussmann - des zones de conférences, rencontres avec des start-up sont installées dans le Hall Eiffel L’ambiance de cette manifestation se veut digitale. Le blanc côtoie les couleurs vives, les lumières et la transparence.

25 HALL HAUSSMANN


26


Stand It Partners, Paris 2016 Surface : 18 m² Budget : 19 000 euros Du 8 mars au 9 mars 2016 Société Media Product 2016 PLAN COLORIMÉTRIQUE Echelle 1/50ème

6 000 mm Ecran 46 ‘‘

Plafonnier Ht. 2 400 mm

Réserve aménagée

Espace de discussion cosy Bar avec logo rétroéclairé

3 000 mm

Cloisons Ht. 2 400 mm

PVC effet parquet

BAR SUR-MESURE

Casiers pour décoration Logo rétroéclairé en Led bleue

Dimensions 2500 x 1600 x ht. 1100 mm Mélaminé imitation chêne Contreplaqué peint blanc satiné

27


Stand SFO, Paris 2017 Surface : 99 m² Budget : 45 500 euros Du 6 au 9 mai 2017

Mise en avant des produits

Lumière chaude

Sobriété

Matériaux bruts Lignes graphiques

Muséographie

Société Media Product 2017

CONCEPT Le client souhaitait une ambiance en décalage avec ce que l’on peut voir habituellement sur les stands présents sur le congrès de la société française d’ophtalmologie. Je lui ai donc proposé un univers basé sur l’idée que la chirurgie est un art. J’ai donc créé une scénographie reprenant les codes de la muséographie pour mettre en valeur les machines proposées aux chirurgiens. Une signalétique simple rappelant les codes des musées est mise en place. Le blanc domine et l’ensemble des lumières sont chaudes pour entrer en contradiction avec l’univers médical fait de lumières froides. Des cadres éclairés sont installés derrière les machines pour symboliser les tableaux, au sol sont adhésivés des rectangles blancs, comme des socles. Les machines à mettre en valeur possèdent un cadre donnant l’idée d’un podium pour sculpture et sont détachées par une rainure dans le plancher qui est éclairée par de la led et sécurisée par du verre.

28


VITRINE À INSTRUMENTS CHIRURGICAUX SUR-MESURE Instruments chirurgicaux suspendus pour créer une scénographie qui interpelle Rétroéclairage avec une lumière chaude Tiroirs intégrant des coussins pour donner l’idée d’objets précieux

29


30


Réhabilitation d’un ancien couvent en hôtel Adresse : 23 rue Roger Radisson Lyon 69005 Maître d’ouvrage : Investimus et Mise en oeuvre Directeur artistique : Pablo Reinoso Budget : 20 millions Réalisation : 2015 Société Mise en oeuvre 2015

Bar

Restaurant, Les téléphones

Restaurant, Les téléphones

CAHIER DES CHARGES Réhabilitation en hôtel restaurant du couvent de la Visitation construit par Pierre-Marie Bossan en 1854. Sur le thème « Si Lyon vous était conté », l’hôtel 4 étoiles est composé de soixantequinze chambres, trois salles de réunion, une salle événementielle, deux restaurants, un café, un espace bien-être comprenant un spa et un couloir de nage, un espace d’accueil situé dans l’ancienne chapelle ainsi que des espaces de services. L’ensemble de ces espaces est disposé autour du cloître, jardin où trône une statue de l’artiste Pablo Reinoso qui a également imaginé l’auvent de l’entrée et un banc « spaghetti » pour ce lieu d’exception.

31 Verrière


32


CONCEPT Le projet mêle contemporanéité et histoire. La majorité du mobilier est ainsi une création de designers contemporains édités par la maison Stellar Works tandis que le bâti est respecté avec la chapelle entièrement restaurée, le revêtement du péristyle en tomettes, celui de la verrière en carreaux de ciment, les chambranles de portes et portes en bois d’origine au RDC, un bouchon en mobilier Thonet chiné... L’histoire de Lyon est contée tout au long de la découverte du lieu. Le bâtiment lui-même est une partie de cette histoire puisque c’est un ancien couvent construit sous la direction de l’architecte Pierre Bossan qui a également réalisé le projet de l’Église de Fourvière. On retrouve également sur chaque porte de chambre un personnage célèbre et décédé lyonnais, ce qui permet de découvrir ces grands hommes qui ont participé à l’essor de Lyon.

La salle événementielle, Les canuts

33 Une suite junior

Club, Le grenier


34


ALLIANZ Visuel 3D

Projet fictif sans budget

Projet personnel 2016

LES OBJECTIFS Des étudiants en licence professionnelle assurance ont créé un dessin animé afin d’apporter un support pédagogique aux clients. Leur thématique étant le contrat habitation, ils ont fait appel à moi pour créer et réaliser un visuel 3D de logement. J’ai donc réalisé un duplex familial dans un esprit contemporain, en lien avec l’image d’Allianz qui se veut en phase avec son temps, et en utilisant les couleurs de la maison des Simpson car les étudiants ont fait un clin d’oeil à cette fiction. Ces couleurs deviennent pastel car les pastel et notamment le bleu et le rose sont dans la tendance, le rose quartz et le bleu serenity étant élues couleurs panton 2016. J’ai également repris des éléments de la disposition des espaces comme l’agencement très connu du salon ou la cuisine.

35


Marine Gauthier Architecte d’intÊrieur junior

Marine Gauthier Portfolio  
Marine Gauthier Portfolio  
Advertisement