Issuu on Google+


DÉCOUVREZ

GRATUITEMENT

LA SÉRIE EN LIGNE www.head-trick.com


Siège Social : 30 rue des Vignes 60 000 BEAUVAIS Directeur de publication / rédacteur en chef : Bika Yoann Réalisation : Gaman Magazine (MAG) Directeur publicité / communication : Bika Yoann Directeur artistique / développement : Bika Yoann Adresse courrier : 30 rue des vignes - 60000 Beauvais Tél/Fax : 03 44 02 62 61 e-mail : contact@gamanstudio.com Site Internet : www.gamanstudio.com Crédits Dessin Couverture : © GOTKA Intérieur : ©gaman, ©shu, ©Russartiste, ©Tsuki, ©Takusen .

SOMMAIRE Edito

P01

Gaman Studio

P02

Projet Takusen

P02

ACTU

Manga

Electro school Girl

P06

Final destiny

P09 Interview

Droits de reproduction strictement réservés à Gaman studio. Les articles publiés dans le Gaman Mag n’engagent que la seule responsabilité de leurs auteurs et, de leur part, la garantie d’originalité de leurs œuvres. Publiés, et corrigés le cas échéant, ils deviennent dès lors la propriété de l’éditeur Gaman Studio.

Tsuki

P10

Shu

P12

Tout document envoyé au magazine est conservé par celui-ci. Toute insertion publicitaire paraît sous la seule responsabilité de l’annonceur. L’éditeur se réserve le droit de refuser, à tout moment, une demande d’insertion publicitaire sans avoir à justifier de son choix.

Ce monde est aussi vaste que celui des professionnels, car c’est là que tout commence. Beaucoup de jeunes auteurs de manga se lancent dans l’aventure et tentent leur chance auprès des maisons d’édition pour passer dans le monde professionnel, mais seuls quelques élus y parviennent. Alors que deviennent tous ceux qui n’ont pas réussi à concrétiser leur rêve ?

Gaman Mag est édité par : le Groupe Gaman Studio Siège social : 30 rue des vignes 60000 Beauvais Gérants : Bika Yoann s

Evenement

Japan Expo 2013

P15

EDITO

Plus il y a de refus des maisons d’édition et plus il y a d’amateurs encore en activité, on peut considérer le monde amateur comme étant les prémices du monde professionnel, cependant, mis à part une bonne paye et une bonne médiatisation, ce dernier n’a rien de différent au monde amateur, car aujourd’hui, certains mangas amateurs ont obtenu assez de notoriété pour évoluer sans l’appui des maisons d’édition. Le monde amateur devient indépendant, certains ne cherchent plus à être édités mais à évoluer seuls, c’est dans ce contexte que Gamanstudio a réalisé le magazine Gaman Mag « qui a pour but de promouvoir les oeuvres et artistes, amateurs et indépendants.

01


N°1 Juin / Juillet 2013

ACTU

Gaman Studio

Gaman (我慢) est un studio de publication et de production français de Manga 100% indépendant.

Signification

Le mot Gaman vient de la langue japonaise, il signifie plusieurs choses : la patience, la tolérance, la persévérance, le contrôle de soi et le dévouement. Ce sont toutes des qualités jadis très souvent reconnaissables chez les samouraïs et leur code de l’honneur (le bushidô).

La création

Gaman a été créé en juin 2011 par Yoann Bika alias Mister gaman (ou encore Yonns) et Oudjoussou Yann alias Oto, mais n’a vu le jour qu’en février 2012 avec l’aide du scénariste et dessinateur Mathieu Robinson ainsi que les graphistes et dessinateurs Aurélien Galvan et Isabelle Rumeau.

02

Le Manga

La particularité de ce studio est de se concentrer sur le manga, dans un pays (France) qui n’est pas entièrement converti. On note un maximum d’exigence concernant la qualité des dessins, de la colorisation ainsi que des scénarios qu’il publie ou publiera.

Finance

Le manque d’argent est un handicap certain pour l’évolution du studio, mais tant que l’amour et la passion demeurent, la flamme qui les anime ne s’éteindra pas.

Le projet

L’équipe espère très prochainement passer au stade supérieur, c’est-à-dire le site, par un premier temps, puis par la suite acquérir une structure immobilière qui servirait de point d’ancrage dans le monde professionnel. Le projet Gaman se base sur le volontariat des membres du studio et se nourrit de leur passion pour Un But L’objectif de Gaman est clair : s’im- continuer d’exister et évoluer afin poser dans le milieu du manga par d’atteindre un niveau d’excellence irsa fraîcheur et son originalité en réprochable et reconnu. conservant ses idéaux, son sens de Le studio compte sur ses partisans la justice et par-dessus tout, son actuels et sur les futurs à venir pour amour du manga que beaucoup de aider à faire parler de lui, Gaman productions ou maisons d’édition compte sur vous ! abandonnent pour de meilleurs profits.


N°1 Juin / Juillet 2013

Les Publications Premier Shonen intitulé ‘’MIDO’’ : ce manga réalisé par Karim Fradin eut un franc succès auprès des lecteurs qui aujourd’hui attendent la suite des aventures de Mido avec impatience . Ce premier succès a permis à Gaman de se faire un petit nom dans le milieu du manga indépendant . Cependant, un événement va perturber le bon déroulement du projet. En effet, le 17 janvier 2013, Gaman subit une cyber attaque qui voit tous ses efforts de réalisation s’envoler ; le site fut entièrement supprimé. Malgré cette mauvaise période Gaman, a su se relever et revenir en février plus fort que jamais avec un nouveau site et de nouvelles publications. Aujourd’hui Gaman a déjà publié deux oneshot et six séries, ce qui est un bon début pour un site qui se veut pointilleux sur la qualité des oeuvres qu’il publie.

Voici les Oeuvres publiées actuellement chez Gaman , disponibles en lecture Gratuite sur le Site Officiel www.gamanstudio.com

Scarlatan

Mido

War School

Go Go Lets play

Electro School Girl

Le roi des Chapeaux

03


N°1 Juin / Juillet 2013

ACTU

Projet Takusen

Le projet Takusen fut imaginé par Jillian Cabaret le scénariste il y a maintenant 8 ans

le projet au éditeurs en octobre prochain.

Le projet

projet, et enfin, Mégane Li Min C’est en tant que collégien, pendant Sang compléta la fine équipe avec une heure de colle que Takusen son incroyable don pour dessiner voit le jour, mais il fut vite aban- les décors. donné au fond des tiroirs. C’est en retrouvant son petit carnet 8 ans, L’histoire après début 2012, que l’auteur prit Il y a plus de 6 siècles, pour réla décision de réécrire l’histoire et compenser le peuple de Caelis, la d’en faire un manga. Problème : il nature leur offrit 5 Oracles, chacun ne savait absolument pas dessiner. d’entre eux possédant un pouvoir élémentaire : le feu, l’eau, le métal, le bois et la terre. Le jeune Oracle Une équipe C’est par un coup de pouce du des- de l’eau Keyriu part à la recherche tin qu’il rencontra Thomas Vinco de sa soeur disparue en compagnie (alias Mato), étudiant en école de de ses amis Mayumi et Sylan. dessin et fervent admirateur du style manga. Ainsi commença leur Un Objectif collaboration, et quelques mois Un manga n’étant rien sans des lecplus tard, la talentueuse Ines Lotfi teurs pour le suivre, l’objectif du (alias Ness) vint se joindre à eux staff Takusen est de réunir le plus en tant que lineuse et coloriste du de fans possible avant de présenter

04

Retrouvez le projet sur Facebook Takusen


N°1 Juin / Juillet 2013

MANGA

Electro School Girl

Un Manga complètement électrisant

Le projet

Point Technique

Le style est assez détaillé, sans être trop comic, ni BD Electro School Girl est un projet que l’auteur surnommé franco, avec une belle touche manga. Le genre narratif Russ-artiste avait dans la tête depuis quelques années. est original et les personnages sont attachants. Pour le Au fil du temps, il a imaginé tout l’univers qui gravite genre, nous pouvons le caser dans la SF/Fantastique. autour du personnage principal de l’histoire. Étant fan de mangas, comics et l’univers des super-héros, il Production voulu lui aussi raconter une histoire sur ce thème. Ce Le rythme de production est d’une planche par sen’est qu’en Juin 2012 que l’œuvre vit le jour . maine. Étant amateur dans le domaine de la BD/ manga/comics, l’auteur réalise les planches pendant ses temps libres, ce qui justifie le nombre limité de L’histoire L’histoire se déroule à notre époque. Alissanne, 16 planches hebdomadaires. ans, une étudiante hors du commun, a le pouvoir de contrôler la météo et d’attirer la foudre. Elle cherche le chemin qui la mènera à l’âge adulte, entre un petit frère pervers, une mère traductrice souvent absente, un père, ancien catcheur à la retraite et homme au foyer, sa meilleure amie Cathy et son pire ennemi Lobard.

06

L’auteur

Russ-artiste a 35 ans et est ouvrier dans une usine de carton. Étant passionné de dessin, il a fait des études en art appliqué mais n’a pas continué. Ce manga sonne comme une revanche sur la vie.


www.onepiece-game.com

C 2013 Omega force entertainment tous droit réserver one piece pirate warior et les logos one piece et toei animation sont des marque tu groupe toei et sont utilisés sous licence de Toei PES, playstation , sont des propriété de sony computer Entertainment


N°1 Juin / Juillet 2013

MANGA

Final Destiny

L’un des Shonens Indépendants le plus abouti

Le projet

La création de ce manga commence au lycée. L’auteur Kumb et un très grand ami scénariste à lui, ont décidé de commencer des mangas amateurs sous formes de one shot. Plusieurs histoires furent créées, comme Final Destiny qui, à l’époque, s’appelait « Combats de Légendes ». Après plusieurs mois de travail, d’années d’attente et de recherches graphiques, Final Destiny vit le jour entre 2007/2008. Le tome 1 fut écrit un an après. Kumb dû travailler tout seul sur ce manga, à cause des différentes obligations de son collaborateur (les études et la distance n’ont pas aidé à maintenir un suivi sur le manga des deux côtés).

héritiers d’un très puissant royaume : le Royaume des dragons dorés de la Famille ALEXENDER. Pourtant, personne ne sait qu’ils existent et eux également ignorent leur passé et l’histoire qui entourent l’héritage qui leur a été légué. Lors d’un coup d’État, ils profitent de la confusion pour enfin se montrer au monde et ainsi commencer leur quête qui les mènera sur les traces d’un passé sombre et mystérieux.

L’univers

Le monde de Final Destiny est assez similaire à celui dans lequel, nous nous trouvons. La carte de cette planète est très vaste et montre la diversité des peuples qui habitent cette planète. Les Terres sont réparties entre les humains, les draconiens et autres peuples L’Histoire pacifiques ayant signé le pacte de la Déesse (le vœu de Deux jeunes princes draconiens, deux jumeaux toujours s’entraider, plutôt que de se quereller). orphelins. Ayant été recueillis par un puissant Seigneur draconien, ceux-ci sont appelés à devenir les dignes

11


N°1 Juin / Juillet 2013 Chaque pays est dirigé par un seigneur (sauf pour le continent royal draconien qui est dirigé par plusieurs seigneurs, étant eux, dirigés par le grand Seigneur Dragon). Les draconiens possèdent Sept grandes nations : Les dragons de feu, eau, foudre, lave, air, lumière et chaos. Il s’agit de la cellule souche ou branche principale de tous draconiens. De ces sept peuples découlent plusieurs autres croisements ou nouvelles races aussi importantes que cette première branche principale.

L’essence de Final Destiny

L’influx est un mot qui ressortira beaucoup dans ce manga. C’est le pouvoir interne de chaque habitant de cette planète, il peut être aussi bien négatif que positif. Cette source d’énergie est dite inépuisable si l’on peut avoir un accès total aux capacités de notre cerveau. Cependant, il peut aussi exister en chaque individu sous des formes plus complexes, dépassant à certains moments l’entendement.

L’influx élémentaire / L’influx dimensionnel

Le premier est lié étroitement à l’affinité élémentaire de son hôte, ou à un héritage familial. Exemple : influx de feu, air, terre, eau, etc.… Le second est lié à une anomalie qui peut se trouver dans la constitution génétique d’une personne, ou simplement à différents phénomènes inexpliqués. Exemple : déplacement temporel, influx sonore et créatif.

Les Arts de combats

Vous remarquerez qu’avant l’utilisation d’une technique, nos héros font appel à un art précis. C’est un code d’activation cérébrale pour éviter de perdre sa concentration mais aussi de rater sa technique. Pour certains, c’est un exercice difficile et important car il permet de localiser et focaliser le niveau requis de puissance pour éviter de dépenser son influx trop rapidement. Il existe donc trois types d’art : celui de combat, de défense et d’expression (mais les différentes appellations qui découlent de ces types sont très nombreuses, pour lesquelles chaque leçon est un marqueur clé dans l’esprit de son hôte). Exemple : Art du Feu, Art des Mots (qui permet de transmettre en un instant une semaine de conversation), etc.…

12

La Hiérarchie

A la tête de tous, il y a le Seigneur. En dessous de celui-ci, les Généraux et autres nobles de grands pouvoirs. Suivent ensuite les cadres de l’armée et cadres scientifiques. Puis, on arrive au simple soldat et autres artisans. L’agence, par contre, est une organisation très vaste dont les ramifications sont situées dans tout MIDGARD et surtout dans chaque peuple. Elle ne rend de compte qu’aux membres du gouvernement Unis et au Conseil Mondial.

le tome 1

Le tome 1 de ce manga représente un prologue, ayant pris 4 mois pour écrire ce tome à cause des contraintes éditoriales. Il y a 4 ans, Kumb n’a pas pu revoir comme il se doit l’ajustement du scénario décrit dans ce tome. En effet, il ne dévoile pas l’histoire des héros car on entre directement dans une bataille près de la Tour Brasier qui est le lieu d’expérimentation d’un scientifique aux ambitions sombres de créer une magie suffisamment puissante pour ramener les draconiens, à l’état de dragons mythiques. Bien évidemment, une si puissante magie ne peut être exposée sur n’importe qui. Seuls les descendants du sang royal peuvent, sans les moindres répercussions, y être exposés. Et c’est en sachant ce risque que nos deux héros vont tenter d’arrêter ce scientifique. Cependant, ils n’avaient aucune idée du pouvoir que cette magie pouvait générer, ou simplement débloquer. La malédiction fait son apparition.


N°1 Juin / Juillet 2013

Les Héros Avant leur naissance, 7000 oracles de tous les pays en accord parfait avaient prédit que les héritiers seraient des jumeaux, mais que la vanité de leur père serait à la base d’une malédiction qui pourrait bien détruire les barrières sacrées de ce monde. Durant leur aventure, ils découvriront leur passé et aussi ce lourd secret qui pèse sur la famille ALEXENDER. Ainsi, comme on peut le voir dans la fin du tome 1, les spectres de la malédiction ayant fait leur apparition n’auront pas simplement mis K.O le méchant de ce prologue, mais d’autres dégâts encore non dévoilés auront un tournant majeur dans ce manga.

Erick Howard Alexender

Age : 16 ans Taille : 1m75 poids : 60 Kg Genre : Masculin

Biographie

Un des héros de la série, Erick, a connu une enfance sans réelle liberté. Étant l’un des fils de l’avant-dernier Seigneur Draconien de la Terre dorée, lui et son frère ont, après la disparition de leur père et la mort de leur mère, vécu, depuis tous jeunes, dans une forteresse entourée de gardiens, isolée totalement du monde extérieur. Contrairement à son frère, il n’est pas doté d’un don particulier pour apprendre facilement les préceptes du royaume, du combat et autres tâches qu’un futur souverain doit maîtriser. C’est un jeune garçon colérique, doté d’un instinct presque surnaturel et d’une détermination sans faille. Lors d’un coup d’État, ils se servent de l’absence de leur tuteur pour se rendre sur le champ de bataille afin de profiter de cette ouverture pour enfin vivre libres et aussi partir à la recherche de leurs origines.

Jek Howard Alexender

Age : 16 ans Taille : 1m76 poids : 58 Kg Genre : Masculin

Biographie

Jek Howard Alexender est le frère jumeau d’Erick. Comme son frère, il est orphelin depuis sa naissance et n’a aucun souvenir de son passé. Il est doté d’une habilité presque sans faille pour maîtriser chaque technique et s’adapter à tous les styles de combat ; c’est un jeune très prometteur. Son seul défaut serait la sensibilité dont il fait preuve à chaque instant pour s’attacher à autrui et parfois faiblir devant l’ennemi. Son frère l’aide à toujours maintenir ses émotions au beau fixe, mais quand celui-ci perd le contrôle, plus rien, à part Erick, ne peut l’arrêter. Il est intelligent et rêve de découvrir tous les peuples de MIDGARD.

13


N°1 Juin / Juillet 2013

INTERVIEW

Tsuki Présentation Je m’appelle Gabrielle Nikolaïevna, plus souvent connue sous le pseudonyme de Tsuki-Dono. Je suis née le 18 avril 1993 ce qui fait que je suis aujourd’hui âgée de 20 ans. Depuis ma plus tendre enfance, je suis fan de culture japonaise et mon rêve est de devenir mangaka. Pour le moment, je fais de nombreuses illustrations en tout genre dans le but de me faire connaître pour mes couleurs vivantes.

1.D’ou te viens ton surnom ?

Tsuki a pour signification « Lune » et j’ai ajouté le suffixe Dono que l’on traduit généralement par « seigneur » ou « maître ». Je trouvais ce surnom sympathique et c’est pourquoi je l’ai choisi.

2.Quand as-tu commencé le dessin ?

Disons que je dessine depuis que je sais tenir un crayon dans la main.

3.Quels sont les principaux facteurs qui t’ont donné envie de faire du dessin ?

La télévision avec les chaînes comme Teletoons, Cartoon Networks, Fox Kids et Game One où ils passaient de superbes animes comme par exemple : Coboye Bebop, Evangelion ou même Les Chevaliers du Zodiaque

4.Quels sont, pour toi, tes qualités et tes défauts en tant que dessinatrice ?

Je pense être douée pour le choix des couleurs et pour dessiner une longue chevelure. Par contre, j’ai un mal fou par moment pour la proportion du corps ou à dessiner les mains.

5.Quels sont tes mangas préférés ?

Je dirais sans aucun doute Stein, Gate, Mirai Nikki et Another !

6.Quelles sont tes ambitions futures ?

Je ne sais pas, je vis au jour le jour et nous verrons ce que le destin me réserve !

18

7.Quelle note attribuerais-tu à l’ensemble de ton travail ?

Je trouve mes dessins trop imparfaits à force de regarder les dessins en première page de DeviantArt. Je m’attribuerais un 14/20.


GesshokuDono

Tsuki-Dono

Tsuki--Dono


N°1 Juin / Juillet 2013

Shu

INTERVIEW Présentation

Je m’appelle Ramona Michaux, 30 ans, plus souvent connue sous le pseudonyme de Shu. En tant qu’illustratrice, j‘ai participé à plusieurs fanzines, dont j’ai fait les couvertures, ainsi que quelques illustrations. J’ai également fait un essai pour une boite de jeux vidéos, aujourd’hui disparue, mais qui se trouvait à Montpellier. Il m’arrive souvent de faire des commandes de portraits. J’ai des furets et des chats.

1.D’où te vient ton surnom ?

j’ai eu envie de prendre le crayon. Puis, j’ai découvert que c’était bien plus qu’une passion et tous les jours, je dessinais. Ce qui m’a vraiment poussé à vouloir devenir dessinatrice, par la suite, c’était le manga “Kamikaze”, qui, par son trait, m’a vraiment fait un électrochoc. Je pense que je me suis inspirée de son coup de crayon pour créer les miens.

A la base, je me faisais appeler “Shuya” et j’avais craqué pour ce prénom après avoir regardé le film “Battle Royal”. Le héros, celui qui a également fait Light dans Death Note, le film, me plaisait beaucoup. Du coup, en tant que fan, j’ai décidé de me faire appeler “Shuya”. Mais les gens ont fini par le raccourcir à “Shu” et je m’y suis habituée. Petite info, même à l’école et quelques fois chez moi, on m’appelle comme ça et rarement par 4.Quels sont, pour toi, tes qualités et tes mon prénom. défauts en tant que dessinatrice ? Houlà, la question qui fâche. Alors... Les qualités? Euh... J’avoue, je ne sais pas vraiment, on dit que 2.Quand as-tu commencé le dessin ? C’est très vague... On va dire que l’envie de dessiner j’ai beaucoup d’imagination pour les habits de mes s’est montrée lorsque je regardais Dragon Ball Z. Je personnages. Que j’ai le souci du détail. Mais je ne sais me suis mise alors à reproduire les personnages que pas si on peut appeler ça “qualités”. C’est aux autres qu’il j’adorais et par la suite, j’ai créé les miens. Après, je ne faudrait demander ça. Eux pourraient dire quelles sont me souviens plus trop, j’ai un gros trou de mémoire. mes qualités. En revanche, je sais que niveau défauts, Je me rappelle juste avoir repris peu de temps avant je peux en faire une liste. Je ne sais jamais terminer un d’entrer à l’académie des Beaux arts, et c’était vers mes dessin, et j’ai intérêt à changer ça pour mon projet de dix-neuf ans. Il y a eu un passage à vide à un moment, bande dessinée. Je suis trop lente (même si ça peut être apparemment. Donc, aujourd’hui, j’ai trente ans, on un atout) et... Mhh... j’ai du mal à vouloir faire autre dira que ça fait dix ans que je dessine ? Même si j’ai chose que ce que je fais habituellement alors qu’on me commencé à vraiment poster mes dessins dans les dit que ça serait pas mal d’élargir mon trait. environs de 2005 et qu’ils ne ressemblaient vraiment à rien. 5.Quels sont tes mangas préférés ? J’avoue, je ne suis plus trop l’actualité manga. Mais ceux qui resteront mes coups de coeur préférés et qui 3.Quels sont les principaux facteurs qui m’auront donné l’envie d’en faire, ce sont Kamikaze t’ont donné envie de faire du dessin ? et DNAngel. Après, j’ai eu des petits faibles pour des Comme je le disais, le déclenchement s’est produit aimés comme Gundam Wing, Black Butler et Naruto. lorsque Dragon Ball Z était diffusé à la télévision. J’en étais très fan. Je collectionnais tout, les figurines, les vêtements, posters, magasines, cassettes vidéos. 6.Quelles sont tes ambitions futures ? Absolument tout, j’étais incollable ! Je pense même Après la Japan Expo, j’aimerais me consacrer à un projet l’être encore. Alors, oui, c’est grâce à cette série que de bande dessinée que j’ai en tête depuis plusieurs années. Comme j’ai de grosses lacunes en tant que

20


N°1 Juin / Juillet 2013 scénariste, j’ai demandé de l’aide à un ami pour m’aider à construire l’histoire. Pour l’instant, c’est bien parti, il écrit vraiment ce qu’il faut pour me donner envie de dessiner. On verra ça bientôt. Et si ça marche bien, je tente ma chance auprès des maisons d’éditions.

7.Quelle note attribuerais-tu à l’ensemble de ton travail?

C’est une drôle de question. On n’est jamais satisfait pleinement de son travail. Je n’en sais rien, vraiment, ce n’est pas à moi de juger ce que je fais, c’est au bon plaisir des personnes qui suivent mon taff. Faut leur demander à eux !

21


N°1 Juin / Juillet 2013

EVENEMENT

Japan Expo

L’évènement Manga de l’année La Japan Expo est le rendez-vous manga de l’année en France , le plus gros salon dédié à l’art nippon en Europe. Des milliers de fans y sont attendus chaque année. Quatre jours de folie pour découvrir les différents univers des manga, de l’anime et du cosplay. La Japan Expo regroupe aussi bien les professionnels que les amateurs/indépendants. Beaucoup de jeunes mangakas et auteurs tentent de faire découvrir aux fans leur univers. Voici quelques artistes indépendants présents cette année à la Japan Expo 2013...

Tpiu Mangaka Amateur Oeuvre : Go Go lets play ; Le roi des chapeaux et Dust Description : Tpiu est une jeune dessinatrice talentueuse désirant devenir mangaka au Japon.

Facebook : Tpiu

Stand : Les canards (Hall 6 / CE08)

S.A. William Ecrivain Oeuvre : Le monde de Slytha (thrilogie) Description: S.A William est un écrivain indépendant

de romans fantastiques de 20 ans. “Les chasseur d’âmes”, premier roman de la Saga “Le monde de Slytha”, est prêt à être édité. Après de nombreux refus d’éditeurs, elle décide de s’auto-publier au printemps 2010.

www.sawilliam.free.fr

Stand : Le Monde de Saw (Hall 6 / CJ08)

23


N°1 Juin / Juillet 2013

Shu Dessinatrice /illustratrice Description : Jeune dessinatrice, ou plutôt illustratrice,

qui a touché le portrait, les paysages, tout ce qui est «observation», en somme, et qui aimerait se faire une petite place dans le monde de l’art, avec ses créations dans un style proche du «manga».

Facebook : Shu

Stand : Les canards (Hall 6 / CE08)

Team Takusen Scénariste / Dessinateur / Coloriste Oeuvre : Takusen Description: Takusen, en quelques mots, c’est une

incroyable épopée, un voyage dans un monde de magie et de légendes, une quête de vérité, bref, une aventure hallucinante que nous vous invitons à découvrir .

Facebook : Takusen

Stand : L’école Jean Trubert (Hall 6 / BB28)

Retrouvez toutes les informations concernant la Japan Expo sur www.Japan-expo.com

24


Oui,je m’abonne pour 6 numéros (1 an) au prix de 25 euros Pour L’UE, ajouter 15 euros de frais de port pour un abonnement de 1 an. DOM-TOM et autres pays nous consulter.

Nom : -------------------------------------- Prènom : ---------------------------------------------------------------Adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------Code Postal : ----------------------------------- Ville : --------------------------------------------------------------Email : ------------------------------------- Portable: --------------------------------- Age: ----------------------Ci-joint mon règlement par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Bika Yoann CB Visa/Mastercard N°

Exp .

J’indique les 3 derniers chiffres du numéro imprimé au dos de ma carte Date et signature Obligatoires :


www.catsuka.com

Retrouve l’émission catsuka sur


Gaman mag n°1