Page 1

Sans savoir pourquoi J’aime ce monde Où nous venons pour mourir.

Cours de français – B.ceCriscenzo, Sans savoir pourquoi j’aime monde G. Gilson & S. Verdin 2 où nous venons pour mourir


plan de la séquence

Objectif 1

Objectif 3

Identifier les 3 sens d’un texte : explicite, implicite et personnel Découvrir les caractéristiques d’un haïku

Objectif 4

Identifier et exploiter des champs lexicaux

Objectif 5

Ponctuer correctement une production écrite

Objectif 6

Rédiger des haïkus

Objectif 7

Traiter un texte informatif

Objectif 8

Comprendre le sens des mots à l’aide des préfixes et des suffixes

Objectif 2

Comprendre l’incipit d’une œuvre littéraire

Le haïku en couverture est l’œuvre de Natsume Sôseki (1867-1907)

Séquence pédagogique réalisée par Brigitte Criscenzo, Gaël Gilson et Séverine Verdin, et téléchargée sur www.luduminvaders.wordpress.com

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

2


« Les hommes ont une part de ténèbres en eux… »

Découvre les premières pages (5-47) du manga Le Garçon et la Bête (Mamoru Hosoda & Renji Asai) puis réponds aux questions qui te sont posées. Attention à l’ordre de lecture : dans un manga, on lit de _____________ à _____________! 1. Dans quelle ville l’histoire se passe-t-elle ? _____________________________________________________________________________________________________ 2. Dans quel pays ? Un indice qui t’a aidé.e à répondre : ____________________________________________ 3. Comment se nomme le protagoniste, le héros de l’histoire ? _____________________________________________________________________________________________________ 4a. Dans la planche n°2, quel sentiment le personnage semble-t-il ressentir ? Un indice qui t’a aidé.e à répondre : ____________________________________________ 4b. Pourquoi ressent-il ce sentiment ? _____________________________________________________________________________________________________ 5a. Coche la bonne affirmation : la petite créature que rencontre le personnage… Un indice qui t’a aidé.e à répondre : O est un souriceau O est un homme-loup O on ne sait pas exactement 5b. Quel est le nom de cette créature ? _____________________________________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

3


6. Qu’est-il arrivé à la maman du personnage ? Deux indices qui t’ont aidé.e à répondre : ____________________________________________ ____________________________________________ 7. Que penses-tu de la réaction de la famille de Ren ? _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ 8a. Observe les planches 6 à 13. Que réalise l’auteur tout au long de ces pages ? Noircis la bonne réponse : o Il réalise un enchâssement; c'est lorsque un récit (souvent antérieur, dit récit enchâssé) est intégré dans un autre récit (dit" récit cadre"). Par exemple, dans un roman, un personnage se mettrait à raconter l’histoire de Pinocchio. o Il réalise un flashback, c’est-à-dire un retour en arrière : il raconte un évènement qui s’est produit plus tôt. o Il réalise une anticipation : il raconte un évènement futur. o Il réalise un sommaire : il résume en quelques phrases un événement dont le déroulement était en réalité bien plus long. o Il réalise une scène : il détaille un événement, en raconte les moindres aspects. o Il réalise une ellipse : il arrête momentanément la narration et fait un saut dans le temps ( "dix jours plus tard...") en passant sous silence ce qui s’est passé entre les deux moments.

Deux indices qui t’ont aidé.e à répondre :

8b. Observe sur ces mêmes pages la bordure noire : d’après toi, à quoi sert-elle / quel effet a-t-elle sur le lecteur ? _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ 9. Observe la planche n°14 : à ton avis, pourquoi le père et son enfant sont-ils mis en évidence ? _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

4


10. Observe la planche n°18 : pourquoi l’étrange individu propose-t-il à Ren de l’accompagner ? Un indice qui t’a aidé.e à répondre : ____________________________________________ ____________________________________________ ____________________________________________ 11. Combien de créatures anthropomorphes1 cet extrait compte-t-il ? _____________________________________________________________________________________________________ 12. Lorsqu’il erre dans les ruelles, Ren se demande s’il tourne en rond ou pas. Est-ce le cas ? ______________________________________________ Un indice qui t’a aidé.e à répondre : 13. Selon toi, que pourrait-il se passer après cet extrait ? _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ Classe les questions par ordre de difficulté. Le « 1 » représente une très grande difficulté et le « 13 » indique que c’est, selon toi, la question la plus facile. Ensuite, compare ton classement avec celui de ton voisin. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Pourquoi ces questions sont-elles difficiles ?

Pourquoi ces questions sont-elles faciles?

_____________________________________________

__________________________________________

_____________________________________________

__________________________________________

_____________________________________________

__________________________________________

1 Une créature anthropomorphe est une créature qui a les caractéristiques physiques et morales d’un humain sans en être un.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

5


Les trois sens d’un texte

Lorsque tu lis un texte, il te suffit parfois de repérer les informations essentielles pour bien le comprendre. Parfois, certaines choses t’échappent et tu as alors l’impression de ne plus rien comprendre. C’est normal : de nombreuses informations sont cachées entre les lignes ! Par ailleurs, il peut t’arriver d’interpréter le texte d’une certaine manière, complètement différente de celle d’un camarade : vous comprendrez donc le texte différemment. On peut donc en déduire qu’un même texte contient plusieurs sens :

TEXTE

Sens explicite ou littéral

Sens implicite

Sens personnel

C’est comprendre ce qui est énoncé clairement dans le texte.

C’est comprendre les messages cachés entre les lignes (= inférer).

C’est interpréter personnellement le texte et y réagir.

1. Reprends les questions portant sur l’extrait du Garçon et la Bête. À côté de chacune, inscris « E » si elle fait appel au sens explicite, « I » si elle mobilise le sens implicite ou « P » si elle se base sur ton avis personnel. 2. Dans les questions qui mobilisent le sens personnel, mets au fluo les indices qui montrent qu’on te demande de réagir personnellement.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

6


3. Lis le texte ci-dessous puis réponds aux questions posées.

TOMMY LE CHAT QUI SAVAIT SE SERVIR D’UN TELEPHONE On ne compte plus les histoires de chiens qui ont aidé leur maître en cas d’urgence. Mais peu de chiens auront fait preuve d’un dévouement et d’une intelligence pratique comme le chat Tommy. En janvier 2006, son propriétaire Gary Rosheisen, malade et paralysé, tomba de son fauteuil roulant près du lit. Il ne pouvait plus se relever ni appeler à l’aide. C’est alors que quelqu’un utilisa son téléphone en composant le 911 (police secours aux États-Unis). Quand les membres du service de secours décrochèrent, ils n’entendirent rien à l’autre bout du fil. L’appel fut coupé mais le numéro s’était affiché. Dans un cas de non-réponse, la police est immédiatement envoyée sur place. Les officiers qui pénétrèrent dans l’appartement découvrirent Rosheisen étendu sur le parquet de sa chambre et Tommy, son chat roux et marron clair, assis dans le salon près du téléphone. Il n’y avait personne d’autre. Plus tard, Rosheisen déclara qu’il avait essayé d’apprendre à son chat comment composer le 911 sur le cadran. Mais il ne pensait pas que la leçon avait été si bien enregistrée. « C’est mon héros », confia-t-il à l’agence Associated Press. In Sam STALL, Histoires de chats qui ont changé le monde, Fetjaine, 2007

Pourquoi Tommy est-il considéré comme un héros ? _____________________________________________________________________________________________________ •

• De quelle couleur est-il ? _____________________________________________________________________________________________________ • Quand l’histoire s’est-elle passée ? _____________________________________________________________________________________________________ •

Quel est le numéro de la police secours aux États-Unis ?

_____________________________________________________________________________________________________ Pour répondre à ces questions, tu as utilisé le sens _____________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

7


4. Utilise le sens explicite pour résoudre cette énigme. J’apparais au début de la nuit et l’on me retrouve au bout du jardin. Aussi, on me rencontre deux fois dans l’année. Qui suis-je ? Réponse :_________________________

5. Lis la fable ci-dessous puis complète le tableau. C'est l'histoire d'un petit garçon qui insultait souvent ses amis. Un jour, son père lui donna un sac de clous et lui dit qu'à chaque fois qu'il offenserait quelqu’un, il devrait planter un clou derrière la clôture. Le premier jour, le jeune garçon planta 37 clous derrière la clôture. Les semaines qui suivirent, à mesure qu'il apprenait à se contrôler, il planta de moins en moins de clous derrière la clôture. Il découvrit qu'il était plus facile d’être gentil que d'aller planter des clous. Le jour vint où il resta un jour entier sans blesser personne. Après en avoir informé son père, ce dernier lui suggéra de retirer un clou à chaque jour où il contrôlerait son humeur. Les jours passèrent et le jeune homme put finalement annoncer à son père qu'il ne restait plus aucun clou à retirer de la clôture. Son père le prit par la main et l'emmena à la clôture. Il lui dit : « Tu as beaucoup travaillé, mon fils, mais regarde tous ces trous dans la clôture : elle ne sera plus jamais la même. »

Ce qui est dit dans le texte Le premier jour, le garçon plante 37 clous derrière la clôture. Il ne restait plus aucun clou à retirer de la clôture. Mais regarde tous ces trous dans la clôture : elle ne sera plus jamais la même.

Ce que je déduis, ce que je comprends

Pour compléter ce tableau, tu as utilisé le sens _____________________

6. Utilise le sens implicite pour résoudre ces énigmes. Je suis petit et je fais parfois le tour du monde. De plus, les gens me lèchent souvent le derrière. Réponse :_________________________ Julien est en prison mais va bientôt sortir et Sophie pleure devant un hôtel qui est trop cher pour elle. Jérémy, lui, est satisfait en comptant ses billets. L’hôtel appartient à Jérémy. Que font Julien, Sophie et Jérémy ensemble ? Réponse :_________________________ Je suis le frère de deux aveugles. Pourtant, ces deux aveugles ne sont pas mes frères. Comment est-ce possible ? Réponse :_________________________ En Chine, un homme peut-il épouser la sœur de sa veuve? Réponse :_________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

8


7. Inférer, c’est deviner ce qui est écrit entre les lignes, c’est-à-dire décoder l’implicite. De nombreuses blagues n’ont un effet humoristique que si le lecteur parvient à inférer. Entraîne-toi en repérant les inférences dans les blagues ci-dessous. « - Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ? - Et bien, plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6. - Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ? »

Inférence :

L'autre jour j'ai lu dans le journal qu'à chaque fois que je respirais, un homme mourrait sur la planète. Quand j'ai dit ça à mon collègue de bureau, il m'a répondu que ça ne l'étonnait pas, et que je ferais mieux de changer de dentifrice...

Inférence :

En Angleterre, deux vaches discutent dans un pré : – Hé, ça te fait pas peur la maladie de la vache folle ? – Oh tu sais, moi je m’en fous, je suis un LAPIN !!!!

Inférence : Un couple de petits vieux en reçoit un autre à déjeuner. À la fin du repas, pendant que les femmes sont au jardin, les hommes discutent au salon. – Hier soir, on était dans un restaurant vraiment bien. – Ah bon, il s’appelle comment ? – Euh…. ma mémoire me joue des tours. Comment ça s’appelle, cet animal avec des grandes oreilles ? – Un lapin ? – Non, non, ça ressemble à un cheval… – Un âne ? – Oui, c’est ça ! Et se tournant vers le jardin : – Anne ! Comment ça s’appelle, le resto où on était hier soir ?

Inférence :

8. Raconte une blague qui te fait rire puis identifies-y l’inférence.

Inférence :

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

9


9. Lis l’énigme ci-dessous puis résous-la. L'inspecteur Lafouine est invité pour une partie de cartes chez une de ses vieilles connaissances, le commissaire Kivala. Les deux amis se retrouvent autour d'une table en compagnie de quatre autres joueurs : le professeur Touméconnu, grand barbu à l'air sévère, le sapeur-pompier Yapalfeu, petit homme vif et bavard, l'énorme cantatrice Bianca Castafiore et l'informaticien Garovirus, qui ne voit rien sans ses lunettes aux verres épais. Alors que la partie vient de commencer, Touméconnu se lève et demande discrètement l'emplacement des toilettes. Il s'absente quelques minutes puis revient prendre sa place autour de la table. Peu après, Bianca se lève à son tour en renversant son fauteuil et en criant : "Ciel ! J'ai oublié Mirza, mon adorable caniche, dans la limousine !". Elle quitte précipitamment la pièce et regagne sa place au bout d'un bon quart d'heure en compagnie de l'affreux cabot. "La partie va enfin reprendre", soupire Lafouine, quelque peu agacé. Mais Yapalfeu se redresse soudain et sort sans fournir d'explications ! Il revient rapidement, l'air embarrassé. "Il devient très difficile de jouer avec tous ces déplacements", se plaint Kivala. C'est pourtant au tour de Garovirus de se lever, grommelant qu'il doit satisfaire les mêmes besoins pressants que Touméconnu. "Tiens, il a laissé ses lunettes sur la table", remarque Lafouine qui a pour habitude de noter les détails les plus insignifiants. Garovirus ne tarde pas à revenir et les joueurs peuvent enfin finir leur partie. Le lendemain, Lafouine reçoit un appel téléphonique de Kivala qui lui annonce tout affolé : "Lafouine ! C'est affreux ! On a volé mes économies ! Je les avais cachées dans un réduit, près de la salle de jeu. Vous savez, cette petite pièce vide, à l'ouverture minuscule, où l'on ne peut entrer que de profil. Mon argent était dans un coffre dissimulé à bonne hauteur, dans le mur. Le mécanisme d'ouverture est minuscule, on le voit à peine. Quelqu'un a pourtant réussi à l'actionner. Le vol n'a pu avoir lieu qu'au cours de notre partie de cartes. Aidez-moi, Lafouine, ou je suis ruiné !" Lafouine réfléchit quelques secondes puis répond : "Ne vous inquiétez pas, je crois que je connais le coupable". Source : http://ecole.toussaint.free.fr/lafouine/lafouine.htm

Qui est le coupable ? Commence par innocenter chaque suspect (en te justifiant à chaque fois) avant de conclure par celui a qui commis le méfait. Pour t’aider, passe au fluo les indices du texte. _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________ _____________________________________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

10


10. Seras-tu capable de résoudre cette terrible énigme ? Cette énigme a été posée par A. Einstein en personne. Selon lui, 98% des gens sont incapables de la résoudre. Fais-tu partie des 2% qui trouveront la solution ? Les faits: il y a 5 maisons de 5 couleurs différentes. Dans chaque maison vit une personne de nationalité différente. Chacun des 5 propriétaires boit un certain type de boisson, fume un certain type de cigares et garde un certain animal domestique.

La question : qui a le poisson ?

Les indices : 1. L'Anglais vit dans une maison rouge. 2. Le Suédois a des chiens comme animaux domestiques. 3. Le Danois boit du thé. 4. La maison verte est à gauche de la maison blanche. 5. Le propriétaire de la maison verte boit du café. 6. La personne qui fume des Pall Mall a des oiseaux. 7. Le propriétaire de la maison jaune fume des Dunhill. 8. La personne qui vit dans la maison du centre boit du lait. 9. Le Norvégien habite la première maison. 10. L'homme qui fume les Blend vit à côté de celui qui a des chats. 11. L'homme qui a un cheval est le voisin de celui qui fume des Dunhill. 12. Le propriétaire qui fume des Blue Master boit de la bière. 13. L'Allemand fume des Prince. 14. Le Norvégien vit juste à côté de la maison bleue. 15. L'homme qui fume des Blend a un voisin qui boit de l'eau.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

11


11. Visionne le court-métrage Heart (Erick Oh) puis réponds aux questions ci-dessous.

1. Quels sont les mots-clés que ce court-métrage t’évoque ? ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ 2. Selon toi, ce court-métrage est l’histoire de/d’… (complète). ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ 3. Si ce court-métrage devait défendre une idée ou faire passer un message, à ton avis, quelle serait-elle (quel serait-il) ? ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ 4. As-tu apprécié ce court-métrage ? Explique en quoi. __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________ __________________________________________

Pour répondre à ces questions, tu as utilisé le sens _____________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

12


à la découverte des haïkus… Activité 1 : Visionne le court-métrage Destiny (F. Weibel, S. Wurster, V. Debatisse & M. Alligné). Au fil de la vidéo, observe attentivement les détails. Pour chaque sens, relève 2 éléments qui pourraient les éveiller (quels sons pourrais-tu entendre ? que vois-tu ? quelle impression aurais-tu au toucher de certains objets, quelle odeur sentirais-tu.et que goûterais-tu ?). La vue : Le toucher : _________________________ 1) 1) _________________________ _________________________ _________________________ 2) _________________________ 2) _________________________ _________________________ _________________________ L’odorat : Le goût : 1) ________________________ 1) ________________________ ________________________ ________________________ 2) ________________________ 2) ________________________ ________________________ ________________________ __ __ L’ouïe : 1)_________________________ _________________________ 2)_________________________ _________________________ Selon toi, quel message ce court-métrage tente-t-il de faire passer ? _______________________________________ _______________________________________ _______________________________________ _______________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

13


Activité 2 : Observe les textes ci-dessous. Ce sont des haïkus. Quels sont les points communs entre ces poèmes et les éléments que tu as relevés dans l’activité précédente ?

Le son d’une rame frappant la vague gèle mes entrailles larmes nocturnes Matsuo Basho

J’éternue et perds de vue l’alouette

Yokoi Yayu

Même le bruit de la cascade s’est affaibli. Le chant des cigales

New YorkLa terreur de la poussière joue avec le coucher du soleil

Chiyo-Ni Natsuiishi Ban’ya ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ Activité 3 : Ci-dessous, tu trouveras 3 colonnes qui contiennent des fragments d’haïkus. Lance un dé pour former un haïku composé de 3 vers (1 par colonne). Ensuite, explique oralement l’instant que tu te représentes en lisant le poème. Vers 1 Vers 2 Vers 3 1 Vent du soir

1 Un trèfle à quatre feuilles

1 Libère le brin d’herbe

2 Balancement

2 Sur le sentier neigeux

2 Dans les feuilles de saule

3 Présent du passé

3 Je jette les ordures

3 Sous le ciel immense

4 Fenêtre éclairée

4 Frémissement de la lune

4 Et je reviens

5 Sur la pointe d’une herbe

5 Une fourmi

5 Dans un vieux calepin

6 Dans les eaux de l’hiver

6 La libellule

6 La nuit de Noël

Mon premier haïku : __________________________

Mon deuxième haïku :

____________________________

__________________________

____________________________

__________________________

____________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

14


Retiens : Le Haïku

Un haïku est une forme de poésie d’origine japonaise.

Il est généralement composé de 17 syllabes réparties en un tercet (3 vers).

Il suggère souvent 3 images (1 par vers) qui capturent un instant de la vie. Elles sont généralement simultanées : elles ont lieu en même temps.

L’une de ces images sert de pivot : elle joue le rôle de bascule entre les 2 autres images :

Vieille mare Une grenouille saute Bruit de l’eau

(Mastuo Basho)

Le chêne Son indifférence Devant les cerisiers fleuris

(Mastuo Basho)

Au sein d’une image, si l’on veut suggérer une émotion, on peut jouer avec la ponctuation : la virgule peut ménager des pauses, les points de suspension peuvent créer un effet de suspense, le point d’exclamation peut amplifier un sentiment, le point peut mettre en évidence le caractère brusque d’une image (comme le bruit d’une grenouille qui saute dans l’eau)…

Pour éviter l’impression d’une simple phrase découpée en 3 vers, chaque image doit occuper un vers. Le « point de coupe » entre les vers, entre les images est appelé « césure ».

Si le haïku fonctionne par images, c’est parce que, à travers sa simplicité et sa brièveté, il préfère suggérer une émotion et éveiller l’imagination du lecteur plutôt que donner une simple description banale. Il fait donc appel aux différents sens du lecteur (vue, ouïe, toucher, odorat, goût).

• Enfin, le haïku représente généralement des instants brefs, insaisissables.

• Il fait parfois référence à une saison : cette référence s’appelle « kigo ». « La conscience du temps chez les Japonais est plus concentrée sur le présent qu’orientée vers le passé ou le futur. Le temps est plus perçu dans sa simultanéité que dans sa succession. S’intéresser au présent et à l’espace signifie aussi s’intéresser à l’éphémère » (Jean-Claude Jugon, Perception de l’espace et du temps chez les Japonais).

Le savais-tu ?

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

15


1. Compte le nombre de syllabes dans chaque vers en les marquant à l’aide d’un pont.

Le mendiantIl porte le ciel et la terre Pour habit d’été.

Le papillon fait une chute. Le temps de gel Avec un grand retentissement

Matsuo Basho Tomizawa Kakio 2. Marque à l’aide d’une barre / où devraient se placer les césures. •

Une tasse de thé préparée pour moi j’ai le cœur ému (S. Kenshin)

La pluie commencer à tomber c’est le battement du cœur de la nuit (S. Kenshin)

Quand je me lève il titube le ciel étoilé (S. Kenshin)

Bonne année seule la télévision me la souhaite (S. Kenshin)

Ce coup de sabre l’ai-je vraiment rêvé morsure de puce (T. Kikaku)

3. Dans chaque haïku, souligne l’image pivot.

Qu’est-ce qu’un cygne ? Une grosse fleur blanche Posée sur les eaux N. Kusatao

Dans le ciel Le coucou et l’alouette Chantent en croix

Comme un drapeau Il flotte, semble-t-il Le soleil d’hiver

M. Kyorai

Le serpent s’esquiva Mais le regard qu’il me lança Resta dans l’herbe

T. Kyoshi T. Kyoshi 4. Pour chaque haïku, réponds à la question qui t’est posée : pour ce faire, tu dois mobiliser le sens implicite. Matin du premier jour Quel jour sommes-nous ?

Dans le poêle Quelques braises de l’an passé. K. Gyôdai

__________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

16


Pourquoi a-t-il oublié sa voix ?

Ma propre voix Je l’avais oubliée Rhume de printemps S. Mizuhara

__________________________________ Qu’est-il en train d’arriver au poète ?

Une poussée De fièvre déforme La lune

__________________________________

S. Kenshin Que doit ressentir le poète à ce moment-là ?

Bonne année ! Seule la télévision Me la souhaite S. Kenshin

__________________________________

Que pense le poète de sa vie ?

Cette limonade Sans bulles Voilà ma vie S. Kenshin

__________________________________ Qu’est en train de faire l’oiseau ?

Dans l’oeil de l’oiseau migrateur Je deviens Toujours plus petit

__________________________________

U. Gosengoku 5. Dans les haïkus ci-dessous, passe au fluo et identifie chaque kigo.

Les branches nues Et ce tapis de feuilles rouges Parlent d’un autre monde P. Courtaud

Sous la rosée tous les bourgeons frémissent d’impatience

C. Rigutto

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

17


Marchant sur le givre Cela me paralyse De le voir partir

Le soleil radieux La chaleur capiteuse Perlent sur ma peau

M. Basho M. Mothes 6. Les vers de 4 haïkus ont été mélangés. Reforme les poèmes et dans chacun, souligne l’image pivot. Vers 1 Vers 2 Vers 3 1 Le voleur

1 Descendues sur la ville

1 La lune qui était à ma fenêtre

2 Le fil se détend

2 Maintenant le cerf-volant

2 Le vide

3 Dans les yeux des fées

3 M’a tout emporté sauf

3 Est une portion de ciel

4 Au-dessus des enfants dans la plaine

4 Coupant de l’herbe, passe

4 Un être gigantesque

Le premier haïku : __________________________

Le deuxième haïku :

____________________________

__________________________

____________________________

__________________________

____________________________

Le quatrième haïku :

____________________________

__________________________

____________________________

__________________________

____________________________

Le troisième haïku : __________________________

7. Dans chaque haïku, souligne les références aux 5 sens. Note également le sens évoqué.

Notes de terre humide Le fracas du tonnerre Et la pluie qui tombe S. Tomé

Deux bougies ce soir Souper délaissé, dentelles Sa peau si douce

S. Tomé

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

18


Marché de Noël Dans les allées embrumées L’odeur du vin chaud J.-P. Bedini

Chauds les marrons ! Sur le trottoir d’en face Le pigeon roucoule

J.-P. Bedini

Magie blanche : Thé blanc et pêche, Sortilège de saveurs ! 8. Complète les haïkus de J.-L. Varin à l’aide des termes proposés. Déchire – barreaux – insomnies – volet – par le sel – de l’horloge – cousues – en hurlant – quadrillage – décolorées Mes nuits sont ________________ Le temps s’écoule De tissus décolorés Balancier ________________ Douces ________________ Les heures s’égrainent Le cri des mouettes Les ________________ ________________ les nuages de la feuille de papier en lambeaux ouatés sont-ils des ________________ ? Sur les galets gris, Un ________________ craque Les branches ________________ Le vent siffle ________________ ________________ marin ? La poussière vole.

Retiens : Le champ lexical

On appelle champ lexical l’ensemble des mots qui se rapportent à une même idée. Ces mots peuvent être synonymes, appartenir à la même famille ou renvoyer à la même notion. En étudiant les champs lexicaux d’un poème ou d’un texte, on peut en deviner les thèmes. De même, les champs lexicaux contribuent à créer une ambiance : par exemple, en exploitant le champ lexical de la peur (inquiétude, frisson, angoissé, terreur, effroi…), on peut facilement décrire une maison hantée. Pour te donner un autre exemple, dans un haïku, utiliser le champ lexical de l’hiver (neige, froid, gel, sapin, glaçon, grelotter…) peut renforcer l’idée du froid.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

19


9. Identifie le champ lexical de chaque colonne.

Littoral Digue Mouette Vagues Bateau Crustacés

Bourgeon Fraîcheur Avril Fonte des neiges Saison

Lave Cendre Magma Cratère Éruption Etna

Défunt Cadavre Cimetière Deuil Funèbre Tombeau

10. Trouve 5 mots pour compléter chaque champ lexical. Belgique

Forêt

Noël

Désert

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

________________

11. Pense à un thème puis établis son champ lexical. Ensuite, sans préciser le thème, donne à ton voisin les mots (un par un) de ton champ lexical : il doit deviner le thème avec le moins d’essais possible. Ensuite, inversez les rôles. Le joueur qui a utilisé le moins de tentatives remporte la partie. Mon thème : __________________________ Le champ lexical : ____________________________________________________________

12. Dans chaque haïku, entoure les mots qui appartiennent au même champ lexical. Nomme ensuite le champ identifié. S’il y a plusieurs champs dans un même haïku, utilise des couleurs différentes

Le bar est vide le serveur lit son journal je n’attends personne C. Lebel

Le ciel dans l’eau. Les poissons se faufilent sous les nuages.

J. Villeneuve

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

20


Perlent des larmes... La peine électrifie Les yeux de mon chagrin.

Les instants s’égrènent, chaque seconde compte ! Minuterie.

Un conte pour enfant Je traverse son histoire Sur le fil de la reliure

Sur la torche, elle danse, flamme crépitante, chaleur insouciante.

Acrobate maladroit Sur mon trapèze je suis Funambuliste

Les accords se défont Elle a perdu le rythme La triste mélodie

Sur le versant abrupt L’air alpin glisse Vers l’altitude

Au coeur de ce crachin des milliers de gouttes inondent mon âme

13. Choisis 2 des haïkus ci-dessus et récris-les en modifiant le champ lexical dominant. Tu vas ainsi en modifier les thèmes. Mon premier haïku : Mon deuxième haïku : __________________________ ____________________________ __________________________

____________________________

__________________________

____________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

21


La ponctuation : un art à maîtriser ! La ponctuation joue un rôle très important dans une phrase. Elle donne du sens et du rythme à la lecture, marque des pauses, structure les idées et permet même de préciser certaines informations. De plus, l’utilisation d’un signe de ponctuation permet souvent d’économiser des mots !

Une preuve que la ponctuation est importante ? Comment pourrait-on ponctuer la phrase suivante : « Lucas dit Céline je t’aime » ?

Lucas, dit Céline, je t’aime. Lucas dit : « Céline, je t’aime ! » Dans la première phrase, c’est Céline qui prend la parole. Dans la seconde, c’est Lucas qui parle et l’emploi du point d’exclamation renforce sa déclaration. Une erreur de ponctuation peut donc modifier tout le sens de toute une phrase :

Facile à retenir ? Non ! Facile à retenir, non ?

Quels signes utiliser et quand ? Le point .

On l’utilise pour marquer une longue pause et la fin d’une idée. Elle marque une légère pause dans la phrase pour reprendre son rythme, sépare des idées en rapport les unes avec les autres (dans le cas d’une énumération, par exemple).

La virgule ,

Le point-virgule ;

Comme la virgule, il marque une pause et sépare des idées qui ont un lien moins évident entre elles.

Le Dragon de Komodo est une espèce de varans qui se rencontre dans les îles de Komodo. C’est la plus grande espèce vivante de lézard avec une longueur moyenne de 2 à 3 mètres et une masse d’environ 70 kg.

Bien que les Dragons de Komodo mangent surtout des charognes, ils se nourrissent aussi d’invertébrés, d’oiseaux ou de mammifères.

L’accouplement des dragons a lieu entre mai et juin ; les œufs sont pondus en septembre.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

22


Le point d’interrogation ?

Il sert à indiquer qu’on pose une question

Saviez-vous qu’ils mettent environ trois à cinq ans pour atteindre l’âge adulte et qu’ils peuvent vivre jusqu’à cinquante ans ?

Le point d’exclamation !

Il permet de mettre en évidence un sentiment ou une émotion, marque l’effet de surprise, attire l’attention ou indique qu’on donne un ordre.

Les femelles peuvent pondre des œufs viables en l’absence de mâles. Incroyable ! Si vous voyagez un jour en Indonésie, prenezen en photo !

Les points de suspension …

Ils indiquent que la phrase ou l’énumération n’est pas terminée ou marquent un effet de suspense.

Ses écailles autour des oreilles, des lèvres, du menton… possèdent des plaques sensorielles qui accentuent son sens du toucher. Il s’attaque rarement aux hommes mais peut être agressif s’il sent son territoire menacé…

Les deux points :

Ils servent à introduire une énumération, une explication, un exemple.

Le Dragon de Komodo apprécie les lieux chauds et secs : prairie, savane, forêt tropicale à basse altitude…

Les guillemets « »

À l’écrit, ils servent à indiquer qu’on reprend un extrait d’un texte (au traitement de texte, on utilise l’italique si l’extrait est court, les guillemets s’il est long). Ils servent aussi à introduire le discours direct. On peut également encadrer un mot entre guillemets si on utilise ce mot dans la phrase avec réserve.

Un chercheur de l’université de Melbourne a dit : « Les morsures d’un Dragon de Komodo peuvent parfois être venimeuses. » Les glandes à venin comptent six « compartiments » placée en-dessous de la mâchoire.

Dans un dialogue, un tiret indique qu’une nouvelle personne prend la parole.

- Les jeunes Dragons de Komodo passent une grande partie de leurs premières années dans les arbres, où ils sont relativement à l’abri des prédateurs, dit un scientifique. - Ils sont ainsi à l’abri des adultes qui les chassent pour les manger, complète son collègue.

Les parenthèses permettent d’inclure dans la phrase une explication supplémentaire ou un commentaire. Les parenthèses sont parfois remplacées par des tirets.

Les Dragons de Komodo ont longtemps été des attractions importantes pour les zoos (ils y sont cependant rares car ils sont souvent porteurs d’infections). D’après une étude – menée par l’université du Tennessee – un jeune Dragon de Komodo nommé Kraken s’amusait avec différents objets qu’il poussait, attrapait puis prenait dans sa gueule.

Les tirets -

Les parenthèses ( )

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

23


1. Dans le texte ci-dessous, souligne les lettres qui doivent prendre une majuscule.

une légende urbaine est une histoire moderne se répandant de proche en proche, notamment par le bouche à oreille. elle exprime surtout des peurs. on en trouve de nombreuses chez les japonais. un premier exemple est un poème rédigé en 1919 par yomota inuhiko. le poème raconte l'histoire de tomino qui arrive en enfer après sa mort. selon la superstition, ce texte ne doit absolument pas être lu à voix haute. si vous avez le malheur de lire le poème oralement, vous serez poursuivi par une terrible malédiction. une autre légende est très populaire, surtout dans les écoles japonaises. hanako serait une jeune lycéenne qui – on n’est pas sûr – se cachait dans les toilettes où elle s’était réfugiée pour fuir un bombardement. elle y serait morte et selon les dires, le fantôme d’hanako hante le troisième cabinet des toilettes du troisième étage. si l'on se place devant un miroir et que l'on prononce trois fois son nom, elle surgira du cabinet pour vous emporter avec elle dans sa nouvelle demeure.

2. Termine les phrases par le bon signe de ponctuation : ! ou ? a. Déchiffrer la notice d’utilisation de cet appareil, c’est une redoutable épreuve ___ b. Pourquoi n’avez-vous pas réservé votre chambre d’hôtel ___ c. Il fait jour, éteignez la lumière ___ d. Qu'allons-nous faire de toi ___ e. C’est dangereux de se promener ici : portez toujours un casque ___ f. Avez-vous apporté votre cahier ___ g. Comme il est mignon ___ h. Dépêchez-vous d’avancer ___ i. Mais que regardez-vous avec autant d’attention ___ j. Qui a eu cette idée folle, un jour, d'inventer l'école ___

3. Place les deux points ( : ) où c’est nécessaire. a. Il n'y a qu'une explication à ce mystère un revenant se cache dans le château. b. Je ne resterai pas longtemps ici l'odeur m'insupporte. c. Le proverbe est formel « La parole est d'argent mais le silence est d’or. » d. Ce tiroir recèle un tas d'objets des piles, un agenda, de l'argent, et des enveloppes. e. Il n'y avait qu'un moyen de s'enfuir la voie des airs. f. Je sais que les loups sont là les chiens se taisent. g. Elle m'a vu de loin et a crié « Attention aux chiens ! »

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

24


4. Dans chaque série, tu dois trouver la ou les phrases qui ne sont pas ponctuées correctement. Série 1 o o o

Jeune homme, célibataire, 22 ans, bonne situation, voiture, bien sous tout rapport, désire rencontrer jeune fille sympathique en vue d’un mariage, pas sérieux s’abstenir. Jeune homme, célibataire, 22 ans, bonne situation, voiture bien sous tout rapport, désire rencontrer jeune fille sympathique, en vue d’un mariage pas sérieux, s’abstenir. Jeune homme, célibataire, 22 ans, bonne situation, voiture, bien sous tout rapport, désire rencontrer jeune fille sympathique, en vue d’un mariage, pas sérieux s’abstenir.

Série 2 o o o o

Qui a appelé le plombier? « Qui a appelé? - Le plombier! » Qui a appelé le plombier. Qui a appelé? Le plombier?

Série 3 o o o o

Quentin ferme la porte... Quentin, ferme la porte! Quentin ferme la porte. Quentin ferme, la porte!

Série 4 o o o o

J’avais un problème avec ma voiture hier. Le mécanicien l’a réparée j’avais un problème avec ma voiture hier... Le mécanicien l’a réparée. J’avais un problème avec ma voiture. Hier, le mécanicien l’a réparée. J’avais un problème avec ma voiture hier; le mécanicien l’a réparée.

5. Comble les manques avec le bon signe de ponctuation. 1. Le lion ___ flairant sa proie ___ avançait sans bruit dans les broussailles ___ 2. Et c'est à lui ___ ce traître ___ que tu as confié tes secrets ___ 3. La voiture démarra dans la rue sombre ___déserte à cette heure ___ 4. Ce projet me plait beaucoup ___ vraiment beaucoup ___ 5. Quand ___ au printemps ___ des pluies torrentielles s'abattent sur la région ___ seul notre petit village est épargné ___ 6. Je suis persuadé que si vous travaillez beaucoup ___êtes attentifs en classe et persévérez ___ vous réussirez tous vos cours ___

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

25


6. Il manque des points (6x), des virgules (4x) et un point d’interrogation. Replace-les. Un âne portant du sel passait une rivière ____ Il glisse et tombe dans l’eau ____ Le sel fond et l’âne se remet sur pied allégé d’autant et se réjouissant fort de l’aventure ____ Un peu plus tard ____ comme il traversait une rivière chargé cette fois d’éponges ____ il se dit qu’à tomber de nouveau ____ il se relèverait bien plus à l’aise ____ Et le voilà qui se laisse exprès glisser ____ Qu’arriva-t-il ____ L’eau gonfle les éponges ____ l’âne ne peut se remettre debout et se noie sur place ____ Ésope, Fables

7. Rétablis la ponctuation qui convient : points (6x), points de suspension (2x), points d’exclamation (2x), point d’interrogation (1x). Je me réveillai en sursaut ____ Je venais de rêver à la fille de pleine lune ____ Elle était là, allongée ____ Et s’était soudain levée devant moi ____ Non ____ C’était plutôt moi qui venais de me redresser ____ « Doucement ____ Tu dois rêver encore ____ » Car si j’étais toujours couché, j’avais l’impression que mon lit se soulevait ____ Une vague clarté nimbait ma chambre, une aube sale pointait ____ Quelle heure pouvait-il être ____ Christian Grenier, La Fille de la pleine lune

8. Ponctue l’extrait pour qu’il corresponde aux informations données. L'extraterrestre est armé et fier. La narratrice attend derrière la porte. Le mari a peur. L'étranger, non.

L’extraterrestre arrive dans le jardin un pistolet à la main la tête haute je l’attends debout derrière la porte mon mari se cache en tremblant de peur l’étranger phosphorescent pousse la porte sans crainte je m’avance un tir un cri et tout est fini. La narratrice est dans le jardin. Le mari est derrière la porte. L'étranger a peur.

L’extraterrestre arrive dans le jardin un pistolet à la main la tête haute je l’attends debout derrière la porte mon mari se cache en tremblant de peur l’étranger phosphorescent pousse la porte sans crainte je m’avance un tir un cri et tout est fini. L'extraterrestre est armé. La narratrice est fière et reste debout. Le mari est derrière la porte et a peur. La narratrice n'a pas peur.

L’extraterrestre arrive dans le jardin un pistolet à la main la tête haute je l’attends debout derrière la porte mon mari se cache en tremblant de peur l’étranger phosphorescent pousse la porte sans crainte je m’avance un tir un cri et tout est fini.

Christian Grenier, La Fille de la pleine lune

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

26


9. Recopie chaque phrase deux fois en les ponctuant différemment, de sorte que les signes que tu emploies en modifient le sens. messieurs les anglais tirez en premier •

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

son frère dit ce voisin est idiot •

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

et si on allait manger Grand-Mère •

____________________________________________________________________

____________________________________________________________________

10. Lis le texte ci-dessous puis résous le problème. Un milliardaire s’en va en voyage. Durant son séjour, sa femme parcourt les boutiques et tombe sur une rivière de diamants. Comme le bijou coûte extrêmement cher, elle envoie un courrier à son mari pour lui demander sa permission. Quand celui-ci reçoit la lettre entre deux rendez-vous d'affaires et qu'il voit le prix de la rivière de diamants, il devient furieux, et, pressé, griffonne très rapidement une réponse : "Jamais trop cher". Lorsque son épouse reçoit le courrier, heureuse, elle part acheter le bijou.

Quelle erreur son mari a-t-il réalisée ? Qu’aurait-il dû plutôt écrire ? ___________________________________________________________________________ 11. À cause de sa ponctuation, le texte ci-dessous n’est pas cohérent. Récris-le en le ponctuant correctement. Passe à la maison. Avec ta femme dans le frigo, il y a tout ce qu’il faut pour faire un bon gueuleton jusqu’à minuit. On regardera la télé et après, on sortira en boîte si on n’est pas là. A votre arrivée, vous trouverez la clé. Chez le voisin, faites comme chez vous, et servezvous un verre s’il vous embête. Enfermez le chien dans les toilettes avec la femme de ménage. Qui en a peur ? Il y est habitué.

___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

27


___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________ 12. Je vais te lire un texte en te donnant les signes de ponctuation. Ajoute-les progressivement et veille aux majuscules. le tatouage traditionnel japonais est apparu au milieu de l’ère edo à cette époque les prisonniers étaient tatoués en fonction de leurs crimes à des fins d’identification ces tatoués et ces tatoueurs étaient considérés comme des bandits ou des yakuza de nombreux pompiers étaient également tatoués ces tatouages étaient censés les protéger et étaient supposés élever leur esprit ce n’est que récemment grâce à un échange culturel avec l’art du tatouage occidental que le tatouage japonais a reçu ses lettres de noblesse et est devenu un véritable art l’estampe japonaise le style graphique de certains artistes d’estampes l’emploi et le choix des couleurs ont constitué un modèle direct pour les tatouages l’art du tatouage japonais porte plusieurs noms irezumi ou horimono irezumi est le mot pour le tatouage visible traditionnel qui couvre les grandes parties du corps comme le dos Source : http://www.ici-japon.com/culture-japonaise/tatouage-japonais

13. Je vais te lire un nouveau texte, mais cette fois, je ne te donnerai pas les signes de ponctuation. À toi de t’appuyer sur mon intonation pour le ponctuer. connu à travers le monde pour sa beauté et sa forme conique presque parfaite le mont fuji est situé au milieu du Japon à environ 100 km à l’ouest de tokyo il est d’ailleurs visible depuis de nombreux endroits de la capitale lorsque le ciel est dégagé saviez-vous que le mont Fuji est un volcan très actif même s’il dort depuis 1707 il est rentré un quinzaine de fois en éruption depuis 781 son cratère est profond de 250m et son diamètre est d’environ 700m entre 600m et 800m personne n’habite les hauteurs du mont mais on peut y croiser quelques météorologues et surtout beaucoup de touristes en été environ 200.000 grimpeurs par an atteignent le sommet dans le but principalement d’observer un lever de soleil spectaculaire au dessus de l’océan en hiver, les skieurs et snowboarders s’en donnent à cœur joie sur les pentes enneigées de la montagne c’est tout un spectacle très tôt vénéré comme une divinité populaire le mont fuji est devenu un important lieu de pèlerinage depuis l’ère edo aujourd’hui encore ses versants abritent de nombreux sanctuaires jusqu’en 1872 l’ascension de la montagne était interdite aux femmes et ce pour ne pas éveiller la jalousie d’une divinité shintô la princesse Konohana Sakuya qui selon la croyance habiterait la montagne et possèderait le pouvoir de faire fleurir les plantes. Source : http://www.ici-japon.com/culture-japonaise/le-mont-fuji

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

28


14. Ponctue correctement l’extrait ci-dessous. un peu nerveux je suivis mon maître vers la lisière du bois à proximité des arbres l’herbe était plus haute et piquetée de jacinthes sauvages j’ai toujours aimé les jacinthes parce qu’elles fleurissent au printemps et annoncent le retour des beaux jours mais à cet instant je ne leur accordai pas même un regard les branches cachaient le soleil et l’air se refroidit brusquement ce qui me rappela ma mésaventure dans la cuisine cette partie du bois avait quelque chose d’étrange et de menaçant et plus nous avancions plus la température baissait il y avait des nids de corneille au-dessus de nos têtes et leurs cris rauques et furieux me firent frissonner autant que le froid leurs voix étaient aussi peu harmonieuses que celle de mon père qui se mettait toujours à chanter quand nous terminions la traite si le lait tournait maman disait que c’était sa faute l’épouvanteur s’arrêta et désigna quelque chose par terre cinq pas devant nous Joseph Delaney, L’apprenti épouvanteur

15. Dans les haïkus ci-dessous, ajoute des signes de ponctuation pour créer des effets (une note de suspense, une pause, renforcer une exclamation, poser une question, énumérer…). Oralement, tu expliqueras les effets que tu as souhaité générer.

une fleur tombée remonte à la surface non c’est un papillon Moritake

qui se soucie de regarder la fleur de la carotte sauvage au temps des cerisiers

dans le feu finira cette fourmi qui marche qui marche Shuzon Kato

pas de brise pas de frémissement temps paisible

ne possédant rien comme mon coeur est léger comme l’air est frais Issa

Sodo

D. Morival

ce baiser volé l’averse revient deux fois pour mieux l’effacer

Kirikino

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

29


à ta plume, écrivain en herbe !

Atelier 1

Dans les pages suivantes (31-32), tu trouveras 4 photographies de Jim Sumkay. Choisis-en une et rédige un haïku qui immortalise la scène qui y est représentée. Contraintes § Ton haïku doit compter 17 syllabes ; § Exploiter un champ lexical en lien avec l’image ; § Insérer au moins 1 effet avec la ponctuation.

Atelier 3 En revenant de l’école, prends le temps de regarder autour de toi et emporte avec toi un objet qui croise ta route et qui attire ton attention. Rédige ensuite un haïku qui met en scène ta rencontre avec cet objet (immortalise l’instant).

Contraintes § Ton haïku doit compter 17 syllabes ; § Tu ne dois pas citer explicitement ton objet : une fois que tu liras ton haïku à tes camarades, ceux-ci devront deviner de quoi il s’agit.

Atelier 5

Atelier 2 Complète la carte mentale à la page 33 avec des mots ou des images. Ensuite, transforme une des branches de ta carte en haïku qui met en scène l’élément que tu as choisi. Contraintes § Ton haïku doit compter 17 syllabes ; § Ton haïku doit montrer à quel point tu aimes l’élément que tu as choisi ; § Il doit mettre en évidence le sens que tu as choisi (goût, odorat…).

Atelier 4

Tu es un architecte et tu découvres à la page 34 des objets d’un ancien temps. Tu dois rédiger un haïku à propos d’un objet au choix, dans lequel tu imagines à quoi il aurait bien pu servir.

Contraintes § Ton haïku doit compter 17 syllabes ; § Tu ne dois pas citer explicitement ton objet : une fois que tu liras ton haïku à tes camarades, ceux-ci devront deviner de quoi il s’agit.

Retrace une ligne du temps de ta vie en y inscrivant 5 bons souvenirs qui te lient à une personne et 5 mauvais souvenirs qui t’ont blessé.e. Ensuite, transforme un souvenir de chaque sorte en haïku.

Contraintes § Ton haïku doit compter 17 syllabes ; § Ton haïku doit exploiter le champ lexical du bonheur et de la tristesse ; § Ton haïku doit mettre en scène ton souvenir : on doit s’en imaginer l’histoire. Offre ensuite ton souvenir heureux à la personne avec laquelle tu le partages et laisse s’envoler sur un ballon celui qui t’attriste.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

30


Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

31


Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

32


Carte mentale pour l’atelier d’écriture n°2

re d en

vo ir

t en

Ce que j’aime… r he c u to

sen tir

Goûter

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

33


Objets d’un ancien temps pour l’atelier n°4

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

34


Les mots ont un sens ! Tu vas bientôt découvrir une technique pour déchiffrer le sens de mots que tu ne connais pas. Avant tout, tu dois bien comprendre qu’en français, la plupart des mots sont construits à l’aide de « morceaux » qui ont chacun un sens précis. Pour le découvrir, je te propose d’abord un petit détour par la langue japonaise ! 1. Lis le texte ci-dessous et complète les mots manquants.

Evolution de la langue japonaise : l’historique des Kanji 1 - La culture chinoise Pour bien comprendre comment les kanji sont apparus dans la langue japonaise, il faut essayer de se ____________________ (placé – placer) dans le Japon du VIIème siècle. À cette époque, les ____________________ (japonais – Japonais) savent déjà parler la langue, mais ne possèdent pas de système d'écriture. D'un autre côté, la Chine est un pays très influent et doté d'une avance technique supérieure aux autres pays. Et ____________________ (c’est – s’est) petit à petit que les ____________________ (japonais – Japonais) s'imprègnent de la culture ____________________ (chinoise – Chinoise) et finissent par adopter leur système d'écriture, à savoir les idéogrammes chinois appelés « kanji ». Cependant, les idéogrammes ne sont pas réellement ____________________ (adapter – adapté – adaptés) à la langue japonaise, c'est pourquoi les ____________________ (japonais – Japonais) ont ____________________ (commencer – commencé) par les utiliser non pas pour leur signification mais pour leur prononciation, c'est-à-dire en essayant d'utiliser des idéogrammes chinois qui se prononcent de façon identique ou rapprochée de leur langue.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

35


2 - Les kana Vers la fin du VIIIème siècle, les Japonais commencent ____________________ (a – à) s'écarter des Chinois et de leur culture. Ce repli leur permettra d'assimiler les apports étrangers pour les ____________________ (adapté – adaptés – adapter) à leur goût et à leur culture. En effet, la plupart des idéogrammes chinois ____________________ (utiliser – utilisé – utilisés) comportaient un grand nombre de traits. Il était par conséquent fastidieux d'écrire avec cette méthode. C'est pourquoi, au fil du temps, ____________________ (va – vont) naître deux nouveaux systèmes d'écriture basés sur l'écriture phonétique des idéogrammes chinois que l'on appelle « kana ». 2.1 - Les hiragana ____________________ (Issu – Issus) d'improvisations poétiques des aristocrates de l'époque, les hiragana sont nés de l'écriture de plus en plus ____________________ (stylisé – stylisée) des idéogrammes chinois qui ____________________ (finit – finissent) par perdre leur lien avec leur caractère d'origine. Officialisés en 905, ils sont aujourd'hui utilisés pour écrire les mots d'origine japonaise (ceux qui existaient avant l'introduction des caractères chinois), mais aussi les mots introduits au cours des siècles (composés de caractères chinois) qui représentent plus de 60 % du vocabulaire japonais. On les ____________________ (utilise – utilisent) également pour transcrire les déclinaisons des verbes et des adjectifs. 2.2 - Les katakana Issus d'une évolution différente, les « katakana » ont été ____________________ (créer – créé – créée – créés – créées) au sein des grands monastères dans le but de simplifier l'écriture des textes chinois. Chaque katakana ne conserve que quelques traits de ____________________ (son – sont) idéogramme d'origine, mais garde néanmoins ____________________ (sa – ça) valeur phonétique. De nos jours, on les utilise pour transcrire les mots d'origine étrangère (occidentaux pour la plupart) et les onomatopées. Dans des cas beaucoup plus rares pour des raisons de style, on les emploie également pour écrire les mots d'origine japonaise et chinoise. L'invention de ces deux systèmes d'écriture ____________________ (permet – permettent) de simplifier largement l'écriture de la langue. Malgré cela, les Japonais refusent d'écrire dans leur langue maternelle et préfèrent écrire dans un chinois qu'ils ne maîtrisent pas toujours, contrairement à ____________________ (leur compagne – leurs compagnes) qui ____________________ (écrit – écrivent) en japonais, créant ainsi une littérature authentiquement nationale. Cette situation reste néanmoins compréhensible par le fait que les femmes de l'époque ne pouvaient pas apprendre le chinois : ____________________ (elle était – elles étaient) par conséquent ____________________ (contrainte – contraintes) d'utiliser les hiragana pour écrire leurs textes.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

36


3 - Le système actuel Mais au fil du temps, les liens avec les Chinois s'effacent peu à peu, et les habitudes avec. Les hommes perdent progressivement la pratique de la langue chinoise, et commencent à mélanger les idéogrammes avec les kanas, tandis que les femmes qui écrivaient en kana, commencent à parsemer leurs textes d'idéogrammes. Ces deux tendances aboutiront au système d'écriture ____________________ (actuel – actuelle) que l'on peut qualifier d'hybride, mêlant trois styles d'écriture (hiragana, katakana et kanji), sans compter les caractères latins également utilisés dans certains cas. Mais pour ____________________ (compliqué – compliquer) encore plus les choses, il faut savoir aussi que les idéogrammes utilisés au Japon sont issus de différentes époques, voire même de diverses provinces et dialectes, et qu'un même caractère chinois peut parfois comporter plusieurs équivalents en japonais. D'où la complexité de ce système d'écriture, unique au monde. 4 - L'aspect visuel Bien que toute phrase japonaise puisse être transcrite en hiragana ou en katakana, il est préférable d'utiliser les kanji parce qu'ils font appel à l'aspect visuel pour deviner leur sens. En effet, les premiers caractères qui ont été créés sont en majorité dérivés de représentations simplifiées des objets ou des phénomènes de la vie quotidienne. Certaines de ____________________ (ces – ses) formes restent tout à fait identifiables, comme par exemple :

En les combinant, ____________________ (on – ont) peut obtenir des kanji de sens voisin :

De la même manière, les combinaisons de plusieurs kanji différents combinent leur signification pour former un nouveau sens et un nouveau mot, par exemple :

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

37


5 - Les kanji officiels Jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, les kanji utilisés n'étaient pas standardisés et il fallait connaître un minimum de 4000 caractères pour comprendre le moindre journal ou magazine. C'est pourquoi, durant l'occupation du Japon, le Ministère de l'Éducation japonais commença une lourde tâche de simplification de la langue. Le but était de restreindre l'usage des caractères japonais à un strict minimum mais suffisant pour pouvoir lire et écrire des documents au quotidien. Le principe consistait à se baser sur la fréquence d'utilisation des caractères pour ne sélectionner que les plus courants. Les résultats de ces travaux ont donné en 1946 une liste de 1850 caractères qu'on appelle les tooyoo kanji. Cette liste est complétée par une autre liste additionnelle de 284 kanji qui ____________________ (servait – servaient) pour l'écriture des noms et prénoms japonais. Les 881 premiers caractères ont été appelés les kyooiku kanji. Il s'agit de kanji à usage éducatif utilisés dans les écoles et dont l'apprentissage est obligatoire après 6 ans d'études élémentaires. Des études ont démontré que la connaissance de ces kyooiku ____________________ (permettait – permettaient) de comprendre 90 % des documents les plus courants tandis que la connaissance des tooyoo permettait d'en comprendre près de 99 %. En 1977, les kyooiku kanji ont été étendus à 996 caractères. De la même manière, en 1981 la liste des tooyoo kanji a elle aussi été étendue à 1945 caractères. Cette nouvelle liste s'appelle les jooyoo kanji ou kanji d'usage courant que ____________________ (l’on – l’ont) connaît aujourd'hui. La connaissance de cette liste est désormais requise dans l’enseignement supérieur. Enfin, en 1992, une nouvelle liste officielle appelée gakushuu kanji voit le jour. Elle est toujours d'actualité aujourd'hui dans les écoles et comporte 1006 caractères incluant les 996 issus des kyooiku kanji plus les 10 chiffres numériques.

À la maison, tu peux scanner ce code si tu es curieux de découvrir la liste des kanji élémentaires que les écoliers doivent connaître au fil de leur scolarité. Source : http://kanji.free.fr/docs.php?doc=history&page=1

2. Quelle est la fonction dominante de ce texte ? Entoure et justifie ton choix. Narrative – Informative – Argumentative – Injonctive – Poétique ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

38


3. Quel est le thème de ce texte ? Entoure la bonne réponse. La culture chinoise

L’évolution des kanji

La culture japonaise

Les kanji à l’école

L’aspect visuel des kanji

Les kana

4. Parcours visuellement le texte et identifies-en le plan. ___________________________________________________________________________ 1. __________________________________________________________________ 2.

__________________________________________________________________ 2.1. ____________________________________________________________ 2.2. ____________________________________________________________

3. __________________________________________________________________ 4.

__________________________________________________________________

5. __________________________________________________________________

5. Note ci-dessous 5 informations que tu as retenues après ta lecture. a) _________________________________________________________________________ b) _________________________________________________________________________ c) _________________________________________________________________________ d) _________________________________________________________________________ e) _________________________________________________________________________

6. Formule correctement des réponses aux questions ci-dessous.

Questions

Réponses

Qu’est-ce qu’un kanji ? Que peut-il se passer si l’on combine plusieurs kanji identiques ? Pourquoi la connaissance des tooyoo est-elle importante ? Qu’ont fait les moines japonais pour simplifier l’écriture des textes chinois ?

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

39


7. Dans le tableau ci-dessous, tu trouveras des réponses à des questions qui ont été effacées. Rédige ces questions.

Questions

Réponses C’est aux Chinois que les Japonais ont emprunté leur système d’écriture. Il a fait cela pour simplifier la lecture et l’écriture des textes du quotidien. Ils représentent plus de 60% du vocabulaire japonais. En combinant des kanji différents, on peut former de nouveaux mots.

8. Trace ci-dessous le kanji représentant l’arbre. Ensuite, en utilisant ton esprit logique, amplifie-le de sorte qu’il représente le mot « cabane en bois ».

9. Voici différentes scènes. Tente de les schématiser à la manière des kanji.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

40


10. En t’aidant des images de l’exercice précédent, identifie le sens des véritables kanji cidessous. 雨 : ____________________________ 竹 : ____________________________ 人 : ____________________________ 田 : ____________________________

11. Relie un kanji à sa signification. 三 • 中 • 心 • 空 • 足 •

• jambe, pied • cœur • ciel • trois • dedans, milieu

Et en français, maintenant ? Notre langue fonctionne un peu comme le japonais : si tu connais certains « morceaux » de mots, tu peux deviner le sens de nombreux mots et même en former de nouveaux !

1) Les familles de mots

Des mots appartiennent à la même famille quand ils ont une racine ou un radical identique. Famille du mot « terre » : terre – terreau – parterre – enterré – déterrer Une famille de mots peut contenir des mots de différentes natures. Dans une même famille, on retrouve souvent des noms, des verbes, des adjectifs et des adverbes.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

41


1. Dérive ces adjectifs en verbes pour trouver des mots de la même famille. ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Grand : ____________________ Grave : ____________________ Large : ____________________ Léger : ____________________ Riche : ____________________

◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Tendre : ____________________ Beau : ____________________ Doux : ____________________ Faible : ____________________ Bas : ____________________

2. Dérive ces adjectifs en noms pour trouver des mots de la même famille. ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Bavard : ____________________ Tendre : ____________________ Immobile : ____________________ Avare : ____________________ Divin : ____________________

◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Habile : ____________________ Facile : ____________________ Content : ____________________ Satisfait : ____________________ Aimable : ____________________

3. Dérive ces noms en adjectifs pour trouver des mots de la même famille. ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Confidence : ____________________ Manie : ____________________ Tête : ____________________ Occasion : ____________________ Théorie : ____________________

2) Les préfixes et les suffixes

La formation des mots français se fait donc surtout à partir d’éléments qu’on assemble :

Un préfixe + un radical + un suffixe Les préfixes ont généralement des sens précis : • re- marque la répétition (recommencer), • in- le contraire ou l’introduction (invisible, incorporer), • dé- le contraire (défaire)… Les suffixes sont parfois différents selon les classes grammaticales (par exemple, pour les noms : -age, -ation ; pour les adjectifs : -al, -eux ; pour les verbes : -ifier, -iser ; pour les adverbes : -ment ; …) et ont eux aussi généralement des sens précis : • -aire marque le rapport à quelque chose (légendaire, qui a rapport aux légendes), • -esse marque souvent une qualité (paresse, qualité de celui qui est paresseux)…

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

42


3) Dériver des mots

Jongler avec les préfixes et les suffixes permet de dériver les mots. Les mots construits autour d’un même radical appartiennent à la même famille de mots. Par exemple : • Gel (nom) > geler (verbe) > dégeler (contraire) > dégelé (adjectif) • Honneur (nom) > honnête (adjectif) > honnêtement (adverbe) (-ment = indique la manière) • Norme (nom) > normal (adjectif) > anormal (contraire) > anormalement (adverbe) • Légal > illégal (contraire) > illégalement (adverbe) • Histoire > préhistoire ; dire > prédire (pré- = avant)

Lorsque tu es face à un mot dont tu ne comprends pas le sens, tente de le décoder en observant les éléments qui le composent : son préfixe, son radical et son suffixe te donneront des informations importantes sur sa signification. De même, chercher un mot qui pourrait appartenir à sa famille est également une bonne stratégie ! 4. À l’aide des préfixes dé-, dés-, mal-, in-, forme les contraires des mots suivants. visible : ____________________ charger : ____________________ honnête : ____________________ espoir : ____________________ ranger : ____________________ égal : ____________________ habiller : ____________________

chance : ____________________ couvrir : ____________________ approuver : ____________________ traiter : ____________________ fini : ____________________ adresse : ____________________ intéressant : ____________________

5. Le préfixe grec « autos » signifie « soi-même ». Quels mots correspondent aux définitions suivantes ? ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Portrait qu’un artiste fait de lui-même : ____________________ Récit qu’une personne fait de sa vie : ____________________ Véhicule terrestre à moteur : ____________________ Personne qui s’est instruite par elle-même : ____________________ Objet, matière qui colle à lui(elle)-même: ____________________ Qui se détruit lui-même : ____________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

43


6. Le terme grec « logos » signifie « science, étude, discours ». En l’utilisant comme suffixe sur certains mots, il signifie « étude de… ». Retrouve les mots correspondants aux définitions ci-dessous à l’aide de ce suffixe. ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊ ◊

Étude des techniques, outils et machines : ____________________ Étude de la vie, des êtres vivants : ____________________ Étude de l’homme : ____________________ Étude de l’écriture : ____________________ Étude des civilisations anciennes grâce aux vestiges et aux fouilles : ______________ Étude de l’origine des familles : ____________________ Étude des astres : ____________________ Étude du crime : ____________________ Étude des comportements sexuels : ____________________ Étude de la météo : ____________________ Étude de la musique : ____________________ Étude des mythes : ____________________ Étude de la société : ____________________ Étude des animaux : ____________________ Étude de l’âme, de l’esprit, de ses facultés et opérations : ____________________ Étude des oiseaux : ____________________

7. Observe le nuage de mots ci-dessous. a) En décomposant les mots, quels sont les termes qui ont servi à les former ? ___________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

44


b) Utilise les indices ci-dessous pour trouver la définition des mots du nuage. 1. Une vidéothèque est une collection de cassettes vidéo ou de dvd. 2. Une activité ludique est une activité qui relève du jeu. 3. Les techniques de dressage des chiens et l’analyse de leur comportement sont regroupées derrière le terme cynologie. 4. L’agora est une zone piétonnière où peut passer la foule. 5. Un individu qui collectionne les cartes postales est un cartophile. 6. Une nécropole est un grand cimetière où les morts reposent dans de grands monuments funéraires. 7. La pyromancie est une technique de divination à travers le feu. 8. Une hémorroïde est une varice douloureuse qui se forme autour de l’anus et qui peut laisser couler une certaine quantité de sang. 9. Une personne arachnophobe est une personne qui a peur des araignées.

Mots

Définitions

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

c) En assemblant autrement les termes que tu viens de découvrir, comment appelle-t-on… Mots Définitions Technique qui permet de lire l’avenir à partir d’un livre 1 ouvert à une page au hasard.

2 3 4 5

Peur de voir des morts. Histoire du livre et étude de ses techniques de fabrication. Qui aime les araignées. Liste, avis, annonce qui reprend, voire décrit les personnes décédées récemment.

Sans savoir pourquoi j’aime ce monde où nous venons pour mourir

45

Créer un haïku  

Séquence pédagogique en français

Créer un haïku  

Séquence pédagogique en français

Advertisement