Page 1

Produits phytosanitaires pour l'arboriculture

Assortiment choisi


S E R V I C E T E C H N I Q U E P R O D U C T I O N V É G É TA L E P R È S D E V O U S

1 Région Suisse Romande

2 Région Plateau central

3 Région Suisse orientale

fenaco Moudon Tel. 058 433 69 02 Fax 058 433 66 11 ppl.moudon@fenaco.com

fenaco Lyssach Tel. 058 433 69 18 Fax 058 433 69 41 pfs.lyssach@fenaco.com

fenaco Winterthur Tel. 058 433 69 60 Fax 058 433 69 70 pfs.winterthur@fenaco.com

Olivier Delay Portable 079 771 59 96 olivier.delay@fenaco.com

Severin Bader Portable 079 652 05 36 severin.bader@fenaco.com

Alexander Angst Portable 079 578 84 19 alexander.angst@fenaco.com

Christian Gränicher Portable 079 342 93 11 christian.graenicher@fenaco.com

Thomas Kämpfer Portable 079 652 05 68 thomas.kaempfer@fenaco.com

ThomasGertsch Martin Kim, Kt. Aargau (Cultures maraîchères) Portable 079 671 76 06 Fax Portable 086 079 079 291 671 05 1576 06 thomas.kim@fenaco.com martin.gertsch@fenaco.com

Aurèle Jobin Portable 079 834 95 73 aurele.jobin@fenaco.com

Frédéric Perrin Portable 079 638 89 01 frederic.perrin@fenaco.com

Harald Reiner Portable 079 128 60 18 harald.reiner@landireba.ch

HansjörgKim, Thomas Meier, Kt. Kt. Aargau Zürich Portable 079 244 671 41 76 28 06 Fax 086 338 052 079 27 6712176 06 hansjoerg.meier@fenaco.com thomas.kim@fenaco.com

Michael Spätig Portable 079 651 42 41 michael.spaetig@fenaco.com

Hansjörg Meier, Kt. Zürich Portable Ivo Rüst 079 244 41 28 Fax Portable 052 423 079 338 18 27 86 21 hansjoerg.meier@fenaco.com ivo.ruest@fenaco.com

Adrian Sutter Portable 079 652 05 69 adrian.sutter@fenaco.com

Martin Schärer, Kt. Zürich Ivo Portable Rüst 079 705 60 28 Portable 044 Fax 079 932 423 63 18 01 86 ivo.ruest@fenaco.com martin.schaerer@fenaco.com

Ueli Steffen (Arboriculture) Natel 079 414 03 80 ueli.steffen@fenaco.com

Martin Schärer, Kt. Zürich Portable 079 705 60 28 Fax 044 932 63 01 martin.schaerer@fenaco.com

Markus von Gunten (Cultures maraîchères) Portable 079 350 55 34 markus.vongunten@fenaco.com

4 Région Suisse centrale Reto Bucheli Portable 079 525 52 29 reto.bucheli@fenaco.com

5 LV St-Gall Albert Fässler Portable 079 438 11 66 Fax 071 226 77 01 albert.faessler@lvstgallen.ch

6 GVS LANDI AG Felix Ruh Portable 079 672 53 94 Fax 052 631 17 80 f.ruh@gvs.ch


SOMMAIRE

PA G E

Indications / Légendes (D’autres légendes se trouvent sur le marque-page en fin de document) Zones tampons vis-à-vis des eaux de surfaces / Plan d'action phytosanitaire

2–3 4–5

Arboriculture

Détermination de la quantité de bouillie

6–8

Fruits à pépins

Stratégie anti-résistance / Stades phénologiques Possibilités d’application des fongicides Fongicides Feu bactérien Troubles physiologiques

10 11 12–17 18–19 20

Période d’application des engrais foliaires Eclaircissage Régulateurs de croissance Fruits à pépins: Périodes de dégâts et de lutte des ravageurs Fruits à pépins: Seuils d’intervention Fruits à noyau: Périodes de dégâts et de lutte des ravageurs Fruits à noyau: Seuils d’intervention Insecticides et acaricides Procédés biotechniques

21 22–23 24–25 26 27 28 29 30–37 38–39

Fruits à noyau

Périodes de dégâts et de lutte des maladies Possibilités d’application des fongicides Fongicides Rougissement des cerises

40–42 40–42 44–47 47

Fruits à pépins et à noyau

Herbicides Périodes d’application optimales des herbicides Pièges à insectes Répulsifs anti-gibier Mastics, pâtes à greffer

48–50 48 52 52 52

Fruits à pépins et à noyau

Adjuvants Nettoyage des appareils de traitement Rodenticides

54–55 54 55

Fruits à pépins et à noyau: contrôle des ravageurs


2

ASSORTIMENT CHOISI 2018 Produits phytosanitaires pour l’arboriculture La LANDI est un lieu où l’on s’informe, où l’on pose des questions, par exemple sur l’emploi des produits phytosanitaires. Auparavant, l’agriculteur s’est naturellement assuré de la nécessité du traitement par des observations au champ et la consultation d’un système d’avertissements. Notre objectif est de recommander à nos membres et clients seulement les produits qui se sont avérés les meilleurs dans les tests comparatifs. C’est dans ce but que les coopératives/LANDI mettent à disposition l’assortiment choisi des produits phytosanitaires. C’est une brochure sur les produits de protection des plantes qui paraît chaque année. Mis à part l’édition arboriculture, vous trouverez aussi une pour les grandes cultures et cultures fourragères, une pour la viticulture, une pour les cultures maraîchères, une pour les petits fruits et une pour la production biologique. L’assortiment choisi contient de nombreuses informations importantes sur les herbicides, les fongicides, les insecticides, acaricides et rodenticides. Les avantages et les inconvénients des produits sont présentés sous une forme claire. Seuls les produits qui ne causent que peu de préjudices à l’environnement selon nos connaissances actuelles sont particulièrement recommandés pour les praticiens. Afin de faciliter le choix des utilisateurs, les tableaux de produits contiennent entres autres les informations suivantes: • Efficacité • Risques pour l’utilisateur • Comportement environnemental: classification de danger, lessivage, distance d’éloignement des eaux de surface, restrictions pour les zones de protection des eaux, toxicité envers les abeilles et les organismes aquatiques, restrictions pour la culture suivante • Possibilités d’applications en PER La plupart des données proviennent des homologations de l’OFAG et des catalogues des firmes (prix courant et fiches de données de sécurité). Vous obtiendrez dans votre LANDI toutes les informations vous permettant d’appliquer les produits phytosanitaires à bon escient. Nous remercions toutes les personnes qui nous ont soutenus dans notre travail. © Copyright by fenaco société coopérative, 3001 Bern, Erlachstrasse 5

Prix Fr. 15.–

SGH, le nouveau système mondial d’avertissement des dangers SGH est l’acronyme de «Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques», La mise en place d’une classification selon des critères harmonisés doit permettre de communiquer au niveau mondial les dangers liés aux produits chimiques à l’aide des mêmes symboles, mentions de danger ou conseils de prudence, sur les étiquettes comme sur les fiches de données de sécurité. Ces instructions sont valables à partir de 2012. 01 explosif

02 extrêmement inflammable

03 comburant

04 gaz sous pression

05 corrosif

06 très toxique

07 attention dangereux

08 dangereux pour la santé

09 dangereux pour le milieu aquatique

Jusqu’en 2018, on peut encore trouver des produits avec l’ancien étiquetage, les symbôles orange, dans les canaux de vente. T+: très toxique T: toxique

C:

N: dangereux pour l’environnement

F+: extrêmement inflammable F: facilement inflammable

corrosif

Xn: nocif Xi: irritant

O: comburant

Important, lire avant chaque application: Notice d’emballage Les descriptions de produits dans cette publication servent à une première information générale. Pour une application conforme des produits, les instructions figurant sur l’emballage (étiquette) font foi. Cette édition remplace les précédentes. Les changements de prix, ainsi que les erreurs de texte ou d’impression demeurent réservés. Protection de l'utilisateur De plus amples informations sur la protection de l'utilisateur peuvent être trouvées sur le site internet de l'OFAG (http://www.psm.admin.ch/fr/produkte).


I N D I C AT I O N S / L É G E N D E S

D’autres légendes se trouvent sur le marque-page en fin de document

Sécurité pour l’utilisation des produits phytosanitaires et des pompes à traiter Lors de l’utilisation de produits phytosanitaires, la plus grande attention doit être requise en toutes circonstances pour éviter de polluer les eaux de surface, la nappe phréatique et la dérive sur des parcelles voisines. Ci-après quelques points importants: – Les récipients, après mise en cuve des produits, doivent être nettoyés proprement avec de l’eau claire qui sera incorporée dans la cuve. Les récipients vides doivent être évacués dans une décharge agréée. – Les restes de bouillie ne doivent en aucun cas être introduits dans les eaux usées. – Le rinçage de la cuve doit se faire en deux étapes. Première étape obligatoire: rincer immédiatement la cuve avec de l’eau claire au champ. L’eau de rinçage est ensuite épandue sur la parcelle à vitesse accélérée. Deuxième étape: si un rinçage supplémentaire doit être effectué et que l’eau ne peut être épandue sur la parcelle, celui-ci doit être fait sur une place de nettoyage appropriée. – La protection de l’utilisateur doit être faite par l’observation des mesures de sécurité inscrites sur les étiquettes de chaque produit ainsi que sur les fiches de sécurité. En règle générale, porter des habits de protection (gants, lunettes, masque de protection ou une combinaison de protection complète). Les habits utilisés lors de travaux de traitements ne devraient être utilisés que pour ce travail. Les habits sales devraient immédiatement être remplacés. Classes de marchandises dangereuses Les produits sont répartis en classes et évalués en fonction de leurs dangers potentiels avec des points. En dessous d’une limite libre de 1000 points, le transport est facilité. L’exigence minimale dans ce cas là est d’avoir un extincteur (2 kg) dans le véhicule. Pour les transports, les symboles suivants font foi: Classe 2.1 Gaz inflammables (Propane, butane etc.)

Classe 3 Liquides inflammables (Oecofuel, diesel, mazout, pétrole, alcool à brûler etc.)

Classe 4.1 Matières solides inflammables

Classe 4.2 Matières spontanément inflammables (Sereno)

Classe 4.3 Matières qui, au contact de l’eau, dégagent des gaz inflammables (Polytanol)

Classe 6.1 Matières toxiques (Orkan, Pirimor, Delan)

Classe 8 Matières corrosives (Reglone, Ethephon)

Classe 9 Matières et objets dangereux divers (Acrobat, Cyrano, Fenikan)

Formulations Code AL AM CS DC DP EC EW FA FG FT GB GR KL ME OD PA RB SB SC SE SG SL SP TB TP VP WG WP XE XN XS XX ZC

Description Liquide pour application non dilué Ampoule Suspension de capsules Concentré dispersable Poudre pour poudrage Concentré émulsionnable Emulsion de type aqueux Pièges Granulé fin Comprimé fumigène Appât granulé Granulé Emballage associatif liquide/liquide Microémulsion Dispersion d’huile Latex Appât (prêt à l’emploi) Appât sur brisures Suspension concentrée Suspoémulsion Granulés solubles dans l’eau Concentré soluble dans l’eau Poudre soluble dans l’eau Tablette Poudre à épandre Diffuseur de vapeur Granulé à disperser dans l’eau Poudre mouillable Œufs Larves de nématodes Spores Autre Mélange de formulation

Miscibilité / code des formulations Les codes des formulations indiquent la formulation des produits (liquide, granulé, poudre, etc.). Le mélange de produits se fait en principe selon l’ordre suivant: granulé – poudre – suspension – émulsion. Chaque produit doit être dissous entièrement avant d’ajouter le produit suivant (brasseur en marche). Les mélanges peuvent accentuer les risques de phytotoxicité. Ces risques sont plus élevés avec les produits liquides. Les indications sur les étiquettes des emballages doivent être scrupuleusement respectées. Fiches de données de sécurité L’utilisateur étant obligé d’appliquer les produits selon les prescriptions et sous sa propre responsabilité, les fiches contiennent d’importantes informations complémentaires à la notice d’emballage (informations sur l’étiquette) comme p. ex. des données sur la toxicologie, la protection des personnes, le comportement environnemental et en cas d’incendie, le stockage, etc. Vous trouverez de plus amples informations sur notre site www.landi.ch.

Contact en cas d’accident impliquant des personnes Centre suisse d’informations toxicologiques, Zurich Appel d’urgence: 145

3


4

Z O N E S TA M P O N S V I S - À - V I S D E S E A U X D E S U R FA C E S Mise en oeuvre de la réduction des zones tampons contre la dérive et le ruissellement en arboriculture. Les conditions fixées dans l’homologation des produits phytosanitaires (PPh) doivent être respectées lors de l’application. De nombreux PPh nécessitent une zone tampon pour protéger les eaux de surface et les biotopes de la dérive et du ruissellement. Pour la dérive, la distance en fonction du risque des PPh (phrases SPe 3) est de 6, 20, 50 ou 100 m. Ces distances peuvent être réduites par des mesures de réduction de la dérive. Le ruissellement est également défini par les phrases SPe 3. Pour les PPh possédant une distance de 6 m contre le ruissellement, la zone tampon ne peut pas être réduite. Des bandes tampons de 6 m le long des eaux de surface (OPD RS 910.13, Annexe 1) Pour toutes les exploitations PER, une bande tampon de 6 m le long des eaux de surface est obligatoire. Sur les trois premiers mètres le long des eaux de surfaces, aucun PPh n'est autorisé. Au delà, seul des traitements plante par plante contre des adventices problèmatiques peuvent être appliqués. Mesures de réduction des risques concernant la dérive Des distances de sécurité le long des cours d'eau sont imposées par le risque de dérive (phrase SPe 3). En prenant des dispositions pour réduire cette dérive, il est possible de diminuer ces distances. Un système de points indique le degré de réduction de la dérive, qui détermine dans quelle mesure la largeur de la zone tampon peut être réduite (Voir tabelle «Valeur des différentes mesures»).

Bases légales • Ordonnance sur les paiements directs OPD RS 910.13 • Instruction OFAG réduction des risques lors de l’application de produits phytosanitaires. http://www.productionvegetale.ch/ liens-utiles.html

Les distances fixées dans les phrases SPe 3 (de 6 m, 20 m, 50 m ou 100 m de zones tampons non-traitées) peuvent être réduites en fonction des points obtenus. On peut obtenir au maximum 3 points. Distance prescrite

6m

Nombre de points

20 m

50 m

100 m

Réduction de la largeur de la zone non traitée à ...

1

3m

6m

20 m

50 m

2

3m

3m

6m

20 m

3

3m

3m

3m

6m

Source: Instruction sur la réduction de la dérive OFAG du 19 avril 2016

Les bandes tampons minimales de 3 m figurant dans le tableau ci-desssus ne s'adressent qu'aux exploitations ne pratiquant pas les PER et donc non-soumises à l'OPD. Valeur des différentes mesures Le nombre de points nécessaires pour réduire la largeur de la zone non traitée peut être obtenu en combinant différents types de mesures : Points

0.5

Buses

Buses antidérive

Matériels

Pulvérisateur à flux d’air horizontal orientable avec limitation de hauteur ou Pulvérisateur à flux tangentiel

Pulvérisateur à flux d’air horizontal

1

1.5

Buses à injection

orientable ou pulvérisateur à flux tangentiel équipés d’un détecteur de végétation

Parcelle

Réalisation

Filet anti-grêle fermé ou protection contre les intempéries

Quantité d’air max. 30 000 m3/h ou Pas d’utilisation du flux d’air dirigé vers l’extérieur dans les 5 rangs de bordure ou Pulvérisation uniquement vers l’intérieur dans les 5 rangs de bordure

Bande végétalisée continue d’au moins 3 m de large et aussi haute que la culture traitée ou Barrière verticale (toile d’ombrage ou haie de protection anti-dérive) présentant un degré d’occultation d’au moins 75% et dépassant la culture de 1 m ou Filet anti-insectes placé verticalement (mailles de 0,8 x 0,8 mm au max.) posé dans le prolongement du filet anti-grêle

Quantité d’air max. 30 000 m3/h et pas d’utilisation du flux d’air dirigé vers l’extérieur dans les 5 rangs de bordure ou Quantité d’air max. 30 000 m3/h et pulvérisation uniquement vers l’inté-rieur dans les 5 rangs de bordure ou Traitement d’arbres isolés (haute-tige) avec atomiseur à dos ou gun, le jet devant obligatoirement être dirigé vers l’intérieur de la parcelle

Filet anti-grêle fermé ou protection contre les intempéries et bande végétalisée continue d’au moins 3 m de large et aussi haute que la culture Traitement herbicide en bande traitée ou ou Pulvérisateur sous tunnel (recyclage de Barrière verticale (toile d’ombrage ou l’air et du liquide) haie de pro-tection anti-dérive) avec un degré d’occultation d’au moins 75%, posée dans le prolongement du filet anti-grêle

Source: Instruction sur la réduction de la dérive OFAG du 19 avril 2016

Une combinaison des mesures dans la même colonne est impossible. Par contre, il est possible de combiner les mesures des buses avec les mesures d'autres colonnes, par exemple.


5 Mise en oeuvre contre le ruissellement Les exploitations PER doivent mettre en place une bande tampon minimale de 6 mètres le long des eaux de surfaces. Les PPh avec une bande tampon de 6 m ne nécessitent pas de mesures supplémentaires. Les bandes tampons se situent entre les rivières et les terres arables. Par contre, un chemin de terre ne compte pas comme bande tampon. Dans ce cas, une bande tampon enherbée de 6 m est nécessaire. Entre les cours d'eau et les terres cultivées, un chemin de champ n'est pas considéré comme une bande tampon fermée. Dans ce cas, la largeur du chemin ne peut pas être déduite des 6 m de la bande tampon. Mise en oeuvre d'ici fin 2018 des espaces réservés aux eaux dans l'agriculture D'ici à fin 2018, les cantons sont tenus de délimiter un espace réservé aux eaux le long des lacs, des rivières et des ruisseaux, afin de permettre une mise en oeuvre par les communes. Dans l'espace réservé aux eaux, aucun PPh, ni engrais ne peut être utilisé. Les anciennes surfaces et bandes tampons restent en vigueur aussi longtemps que les nouvelles zones réservées aux eaux ne sont pas délimitées. Pour les grandes rivières, les espaces réservés aux eaux seront nettement plus larges ques les bandes tampons actuelles. Conseils pour le praticien: 1. Vérifier si le produit sélectionné a une restriction concernant la dérive et/ou le ruissellement. 2. Le fonctionnement des PPh doit être pris en compte – quelle est la taille optimale des gouttes nécessaire pour une bonne activité. 3. Quel est le volume de bouillie le plus adapté? En fonction de la culture, du stade et du produit, le volume peut varier. 4. Privilégier les PPh dont la distance des eaux de surface ne dépasse pas 50 m. 5. La quantité d'eau, la pression, la taille de la buse et la vitesse d'avancement doivent être parfaitement adaptés. 6. Lors de la pulvérisation de PPh, la vitesse du vent ne doit pas dépasser 5.3 m/s (19 km/h). Conclusion: Avant un changement de buses sur le pulvérisateur, les points ci-dessus doivent être respectés. Pour sélectionner les buses, il est conseillé de consulter un spécialiste.

Minimisation des risques lors de l'utilisation de produits phytosanitaires Fenaco soutient la mise en oeuvre du plan d'action pour la protection des végétaux, qui vise à réduire les risques et à rendre l'utilisation des produits phytosanitaires plus durable. Le plan d’action a été adopté par le Conseil fédéral à l'automne 2017. Depuis de nombreuses années, fenaco participe à diverses initiatives visant à assurer le maintien et la promotion de la valeur ajoutée de l'alimentation suisse dans les domaines de la sécurité et de la qualité. Par exemple, dans le contexte de la lutte antiparasitaire intégrée, les agriculteurs sont conseillés sur les variétés Les plus adaptées au site ainsi que sur la rotation des cultures. Une attention particulière est également portée la préservation des organismes bénéfiques présents dans les cultures et sur la surveillance des seuils de tolérance. Fenaco soutient les agriculteurs pour éviter l'utilisation inutile de produits phytosanitaires. Ce faisant, fenaco est toujours guidé par sa mission coopérative: il accompagne les agriculteurs dans le développement économique de leurs entreprises. En outre, fenaco soutient les producteurs avec un grand nombre d'innovations de produits dans la réduction ou la substitution de produits chimiques de synthèses, par exemple avec le lâcher réussi de trichogrammes dans la lutte contre la pyrale du maïs. Les insectes bénéfiques sont distribués aujourd'hui par multicopter dans les champs de maïs. En outre, les insectes bénéfiques sont également utilisés contre les mouches des étables ou les larves de coléoptères dans les pelouses ou sur les terrains de golf. Lors de l'utilisation de produits phytosanitaires, il est essentiel de prendre une série de mesures. Ces dernières contribuent à réduire la quantité de produits ultilisés. Les risques pour les milieux aquatiques et l'environnement en général. Ceux-ci incluent: • La sélection du site • La rotation des cultures • Le choix variétal • L’utilisation des produits au bon moment en tenant compte: de l'heure de la journée, de la température, du vol des abeilles, des seuils de dommages • Les techniques de culture alternatives: utilisation de sarcleuses, du striptill ou du semis en bande fraisées combinés à la pulvérisation localisée. • Les couverts végétaux et les sous-semis d’espèces (colza, maïs, tournesol, etc.) pour lutter contre les mauvaises herbes • Les technique de pluvérisation: nettoyage du pulvérisateur sur une place de lavage adaptée, nettoyage interne en continu, réduction de la pression, buses anti-dérive, etc. .


D É T E R M I N AT I O N D E L A Q U A N T I T É D E B O U I L L I E Dans cette publication, la concentration de la bouillie et la quantité d’application par ha de fongicides, d’insecticides et d’acaricides sont calculées pour une application dans la période optimale d’utilisation. Afin que la responsabilité des firmes ne soit pas remise en cause, les dosages d’application mentionnés sur les emballages des produits doivent être respectés. Des réductions de dosages sont possibles mais

en accord avec les firmes. La concentration de la bouillie et la quantité d’application dépendent du type et du stade de la culture. Ci-dessous se trouve une description de la marche à suivre pour déterminer la concentration de la bouillie et de la quantité à appliquer. Cette description s’appuie sur les recommandations de la Station fédérale Agroscope.

Formules de calcul du volume d’arbres (VA) et de la quantité de bouillie par ha pour les arbres fruitiers. H: hauteur de la haie foliaire; L: largeur de la haie foliaire; D: distance interligne.

Volume d’arbres (m3/ha) Quantité de bouillie (l/ha) H × L moy. × 10 000 D

Fruits à pépins

(pommiers, poiriers)

Fruits à noyau (cerisiers, pruniers, pêchers, abricotiers)

Remarques Formule selon Ciba-Geigy SA

(VA x 0.02) + 200

(Siegfried et al., 1995)

H × Lmax × 2⁄3 × 10 000 m2 D

(VA x 0.02) + 200

VA < 17 000 m3/ha

(VA x 0.02) + 200 + 10%

VA > 17 000 m3/ha

* Adaptation simplifiée de la quantité de bouillie des insecticides et fongicides au volume des arbres (Rüegg, Schwizer, Viret, 2006)

Méthode et paramètres mesurés pour déterminer le volume d’arbres Source: Pulvérisation en arboriculture, Agroscope

Fruits à pépins et fruits à noyau

Vergers à hauts volumes foliaires

(fuseau, palmette, drapeau marchand)

(gobelets, buissons) Largeur maximale de la couronne (pour le calcul, 2/3 de la mesure) (Lmax)

⁄2

1

⁄2

1

Distance interligne (D)

Hauteur de la couronne (H)

Largeur moyenne de la couronne (Lmoy) Hauteur de la couronne (H)

6

Distance interligne (D)

Exemple: H = 3,5 m × Lmoy = 1,6 m × 10 000 m2

= 14 000 m3/ha

D=4m

Marche à suivre pour le producteur 1. Après la taille d’hiver, mesurer la hauteur de la couronne et la largeur moyenne de la couronne de 5–10 arbres représentatifs à l’aide d’une latte à tuile et d’un double-mètre. 2. Reporter les valeurs moyennes obtenues dans le tableau 1 pour les fruits à pépins et dans le tableau 2 pour les fruits à noyau (voir exemple fruits à pépins). 3. Ce nombre en % indique l’écart entre la quantité de produit et de bouillie standard et la quantité de produit et de bouillie à appliquer.

H = 4,5 m × Lmax = 4,2 m × 2⁄3 × 10 000 m2

= 23 000 m3/ha

D = 5,5 m

Un volume d’arbres standard de 10 000 m3 est généralement traité avec 400 l de bouillie. 4. A partir de la quantité de produit indiquée sur l’emballage en kg/ha ou en l/ha, il est déduit ou rajouté autant de % que la valeur du tableau indique. Les concentrations en % indiquées sur l’emballage se rapportent à une quantité de bouillie de base pour des hautes tiges ou 1600 l/ha. 5. Une deuxième mesure doit intervenir au stade 73 = J au début juin de manière à adapter le volume de bouillie à la croissance des arbres.

Règle empirique: Pour les applications de printemps, augmenter la quantité de bouillie de 20–30% pour les arbres de vigueur modérée et de 30–50% pour les arbres vigoureux car il faut tenir compte de leur croissance.


D É T E R M I N AT I O N D E L A Q U A N T I T É D E B O U I L L I E

7

Exemple: 1re mesure après la taille d’hiver

2ème mesure lors de la chute physiologique de juin

Distance interligne (D)

4m

Distance interligne (D)

Hauteur de la couronne (H)

3m

Hauteur de la couronne (H)

Largeur moyenne de la couronne (Lmax)

1m

Largeur moyenne de la couronne (Lmax) 1.25 m

3

Volume d’arbres

10’938 m3/ha

Quantité de bouillie 400 l, à pulvériser Augmentation de 5% = 420 l/ha (voir tableau 1)

400 l, Réduction de 13% = 350 l/ha (voir tableau 1)

Produit phytosanitaire p.ex. Captane

3.5 m

Volume d’arbres

7500 m /ha

Quantité de bouillie à pulvériser

4m

Produit phytosanitaire p.ex. Captane

2.4 kg/ha – 13% = 2.1 kg/ha (voir tableau 1)

2.4 kg/ha + 5% = 2.5 kg/ha (voir tableau 1)

Le dosage peut aussi être calculé online à l’adresse www.agrometeo.ch.

Tableau 1: Détermination de la réduction ou de l’augmentation de la quantité de bouillie pour les fruits à pépins (et noyau de faibles volumes), en % Distance interligne [m] Hauteur de 1.5 la couronne [m] Largeur moyenne [m]

3m 2

3.5 m

2.5

3

1.5

2

4m

2.5

3

3.5

1.5

2

2.5

4.5 m 3

3.5

4

1.5

2

2.5

3

3.5

4

0.5

–38 –33 –29 –25 –39 –36 –32 –29 –25 –41 –38 –34 –31 –28 –25 –42 –39 –36 –33 –31 –28

0.75

–31 –25 –19 –13 –34 –29 –23 –18 –13 –36 –31 –27 –22 –17 –13 –38 –33 –29 –25 –21 –17

1

–25 –17

–8

0

–29 –21 –14

–7

0

–31 –25 –19 –13

–6

0

–33 –28 –22 –17 –11

–6

1.25

–19

–8

2

13

–23 –14

–5

4

13

–27 –19 –11

–3

5

13

–29 –22 –15

–8

–1

6

1.5

–13

0

13

25

–18

–7

4

14

25

–22 –13

–3

6

16

25

–25 –17

–8

0

8

17

–13

0

13

25

38

–17

–6

5

16

27

38

–21 –11

–1

8

18

28

–13

0

13

25

38

50

–17

6

17

28

39

1.75 2

–6

Tableau 2: Détermination de la réduction ou de l’augmentation de la quantité de bouillie pour les vergers à hauts volumes foliaires, en % Distance 5m 5.5 m 6m interligne [m] Hauteur de la couronne [m] 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 5.0 5.5 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 5.0 5.5 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 4.0 4.5 5.0 5.5 Largeur maximale [m]

1.0

–40 –37 –33 –30 –27 –23 –20 –17 –13 –41 –38 –35 –32 –29 –26 –23 –20 –17 –42 –39 –36 –33 –31 –28 –25 –22 –19

1.5

–35 –30 –25 –20 –15 –10 –5

0

5

2.0

–30 –23 –17 –10 –3

3

10

17

23 –32 –26 –20 –14 –8 –2

5

11

17 –33 –28 –22 –17 –11 –6

0

6

11

2.5

–25 –17 –8

0

8

17

25

33

56 –27 –20 –12 –5

3

11

18

26

33 –29 –22 –15 –8 –1

6

13

19

26

3.0

–20 –10

0

10

20

30

54

65

76 –23 –14 –5

5

14

23

32

55

65 –25 –17 –8

0

8

17

25

33

56

3.5

–15 –3

8

20

32

58

71

83

96 –18 –8

3

14

24

35

60

72

83 –21 –11 –1

8

18

28

51

62

73

4.0

–10

3

17

30

58

72

87 102 116 –14 –2

11

23

35

62

75

88 102 –17 –6

6

17

28

53

65

77

89

4.5

–5

10

25

54

71

87 104 120 137 –9

5

18

32

60

75

90 105 120 –13

0

13

25

51

65

79

93 106

5.0

0

17

33

65

83 102 120 138 157 –5

11

26

55

72

88 105 122 138 –8

6

19

33

62

77

93 108 123

0

17

33

65

83 102 120 138 157 –4

11

26

56

73

89 106 123 140

0

17

33

65

83 102 120 138 157

5.5 6.0

–36 –32 –27 –23 –18 –14 –9 –5

0

–38 –33 –29 –25 –21 –17 –13 –8 –4


8

D É T E R M I N AT I O N D E L A Q U A N T I T É D E B O U I L L I E Calcul du volume de bouillie en litre par hectare

Formule:

Débit par buse en litres par minute Vitesse en km/h

×

Nombre de buses ouvertes

×

×

600

= l/ha

distance interligne en m

Vérification et réglage de l’appareil dans la culture Réglage du ventilateur: le brouillard de traitement doit pénétrer sur toute la hauteur de la couronne. Un réglage mal approprié peut conduire à une déficience d’efficacité, un surdosage ou à une dérive excessive. Remarque Contre les pucerons et les cochenilles, traiter aussi la base des arbres

Les banderoles plastiques placées 50 cm au-dessus et au-dessous de la couronne ne doivent pratiquement pas bouger. Distance entre les deux banderoles au-dessus et au-dessous du feuillage: 50 cm.

Source: Protection des plantes en arboriculture, Agroscope

Vérifier la qualité d’application à l’aide de papiers hydrosensibles

50 cm

50 cm

Régler correctement les déflecteurs selon la hauteur de la couronne des arbres.

50 cm

50 cm

Vitesse d’avancement: – Dans les vergers modernes avec un volume foliaire de 10 000 m3/ha, la vitesse d’avancement ne devrait pas excéder 6 – 8 km/h. – Dans les vergers avec un volume foliaire dense et élevé, en particulier dans les fruits à noyau, la vitesse d’avancement devrait se situer vers 4 – 5 km/h


Fruits 2018 parfaitement protégés

Nous aimons les fruits...

... et les valeurs sûres! Alanto

®

Moon 150

Bayer (Schweiz) AG · Crop Science · 3052 Zollikofen · Téléphone: 031 869 16 66 · www.agrar.bayer.ch Employer les produits phytosanitaires avec précaution. Avant utilisation, lire attentivement le mode d‘emploi et les informations sur l‘étiquette. Observer les phrases et symboles de danger.


FRUITS À PÉPINS

S T R AT É G I E A N T I - R É S I S TA N C E

Périodes d’application des produits contre la tavelure et l’oïdium du pommier Source: Agroscope Transfer Nr. 210

10/56

10/57

61

Eté

71

Fin de saison

Dithianon (M9) ( –> fin juin) Captane ou Folpet (M4) contre la tavelure

Captane (M4) Folpet (M4) Effet partiel sur taches de suie, tavelure et maladies de conservation

Bupirimate (8), Cyflufenamid (U 6), soufre (M2) contre l'oïdium

Dodine (U12), 1–2 jours curatif contre la tavelure

SDHI et mélange SDHI (7) max. 3 applications Fluopyram (7), Fluopyram (7) + Tebuconazol (3), Boscalid (7) + Pyraclostrobin (11), Fluxapyroxad (7), Penthiopyrad (7) contre l'oïdium. Fluopyram (7), Fluopyram (7) + Tebuconazol (3), Boscalid (7) + Pyraclostrobin (11), Fluxapyroxad (7), Penthiopyrad (7) + Captane ou Dithianon contre tavelure et oïdium

31.7. Anilinopyrimidine (9) max. 3 applications. Cyprodinil, Mepanipyrim, Pyrimethanil, uniquement en mélange avec Captane (M4) ou Dithianon (M9) contre la tavelure, la monilia et la pourriture de la mouche. Jusqu'à fin floraison, 2–3 jours curatif.

ISS (3) max. 4 applications Myclobutanil; Difenoconazole, en mélange au Captane (M4) ou Dithianon (M9) contre la tavelure et l'oïdium 2–4 jours curatif..

Strobilurine (11) max. 4 applications (max. 2 consécutifs) Trifloxystrobine, Krésoxyl-methyl uniquement en mélange avec Captane (M4) ou Dithianon (M9) contre la tavelure et l'oïdium. Observer la compatibilité des mélanges et variétés.

SDHI (7) en mélange max. 2 applications Fluopyram (7) + Tebuconazol (3), Boscalid (7) + Pyraclostrobin (11) + Captane contre les maladies de conservation

Récolte

09/53

Délai d’attente de 3 semaines

00–01

Cuivre (M1) ou Dithianon (M9) contre la tavelure

10

31.7. Trifloxystrobin (11) + Captane ou Folpet (M4) max 1 application contre les maladies de conservation. Observer les mélanges.

Argile sulfurée + soufre : efficacité partielle contre la tavelure et l'oïdium. Délai d'attente : 3 semaines. Phosphonate de potassium (33) max. 6 applications, efficacité partielle contre la tavelure. Délai d'attente : 2 semaines Bicarbonate de potassium, efficacité partielle contre les taches de suie et la tavelure tardive. Délai d'attente : 8 jours. Polysulfure de calcium, efficacité contre la tavelure.

Bicarbonate de potassium Efficacité partielle contre la maladie de la suie et la tavelure tardive. Délai d'attente 8 jours.

Alterner les groupes de matières actives: après 2 interventions avec des produits d’un même groupe chimique, appliquer les 2 traitements suivants avec des produits d’un autre groupe.

Stades phénologiques du pommier (Dessins de J. Fleckinger)

00 = A Bouton dormant

61 = F

Début floraison

51 = B

Débourrement

53 = C Pointe verte

65 = F2

Pleine floraison

54 = C3

Oreille de souris

66 = G

Chute des pétales

56 = D Bouton vert

57 = E Bouton rouge

69 = H

Fin floraison

59 = E2 Ballon

71 = I

Nouaison (chute post-florale)

72 = J

Chute de juin


11

P O S S I B I L I T É S D ’ A P P L I C AT I O N D E S F O N G I C I D E S

Débourrement

Pré-floraison

53

56

57 59

Floraison

Nouaison

61 65 69

71 72

Maturité 77

81 85

87

Pommiers floraison

Maladies Tavelure Oïdium Monilioses

Maladies de conservation

Gloéosporiose et autres agents de pourriture

Poiriers floraison

Maladies Tavelure Rouille grillagée Gloéosporiose Période de lutte

Période de dégâts

Tavelure

Dithianon Captane Folpet (pas sur les poiriers) Armicarb Cuivre Booster / Stamina S + Captane oder Dithianon Delan Pro

Oïdium

Soufre Nimrod

Nimrod

Cyflamid Topas-Vino + Slick + Captane oder Dithianon Moon Privilège Moniliose

Cercobin Derosal

Tavelure, moniliose, Pourriture de l'oeil (à la fleur) Tavelure Oïdium Moniliose

Chorus + Captane ou Dithianon Frupica + Captane ou Dithianon Scala / Espiro + Captane ou Folpet ou Dithianon Slick / Bogard / Sico + Captane ou Dithianon Systane C-WG / Duotop Plus Duotop + Captane ou Dithianon

Tavelure Oïdium

Flint / Tega + Captane ou Dithianon Bellis + Captane ou Dithianon Stroby + Captane ou Dithianon Fontelis / Furioso + Dithianon Sercadis + Captane ou Dithianon

Tavelure tardive Maladies de conservation

Flint / Tega + Captane ou Folpet Bellis + Captane Captane Folpet

Période d’application possible

Période d’application optimale

Vous pouvez également consulter le tableau «Périodes d’application des produits contre la tavelure et l’oïdium du pommier». Les fongicides pénétrants ISS (3), anilino-pyrimidine (9), strobilurines (11),

italique: nom de matière active

bmc benzimidazoles (1), SDHI (7), amidoxime (U6) peuvent engendrer des résistances. Il ne faudrait donc pas dépasser le nombre d’applications autorisées par an. Voir les tableaux des produits.


FRUITS À PÉPINS

Rouille grillagée du poirier

Maladie de suie, crotte de mouche

Maladies de conservation

Efficacité contre (selon homologation) Pourriture de la mouche (pommier)

Dosage Prix approx. l/ha, kg/ha Fr./ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

WG

c

0.05%

0.8 kg

47–53.–

6 ! ! ! ! ! !

Captane

800 g M4 Captane WDG (Ba, LG, Om, St) Malvin WG (Sy)

WG

c

0.15%

2.4 kg

48–56.–

6 ! ! 6 6 ! !

Folpet

800 g M4 Folpet WDG (Ba, LG, St, Sy) Phaltan WDG (Om) Solofol (Om)

WG

c

0.125%

2 kg

43–55.–

6 ! 2 6 6 ! !

Soufre

800 g M2 Celos (LG) Elosal-Supra (Om) Kumulus WG (BF) Microthiol Spécial Disperss (fe) Soufre Stulln (div.) Solfovit WG (Ba) Sufralo (St) Thiovit Jet (Sy)

WG WP WG WG

c

0.3–0.5%

4.8–8 kg

14–38.–

2 6 ! ! ! ! !

0.75%

12 kg

43 – 56.–

700 g

Heliosoufre S (Om)

SC

c

0.5–0.75%

8–12 l

74–111.–

380 g

Curatio (AB)

DC

k

1.2–1.6%

19.2–25.6 l

78–104.–

6 ! ! ! ! ! !

Acide sulfurique 650 g sur terre argileuse

Myco-Sin (AB)

WP

c

0.5%

8 kg

78.–

2 2 ! 2 ! ! !

Bicarbonate de potassium

850 g

Armicarb (St)

SP

c

0.2–0.3%

3–4.8 kg

996 g

Vitisan (AB)

WP

c

0.31%

5 kg

WP

c

0.1–0.2%

1.6–3.2 kg

25–58.–

0.05%–0.1%

0.8–1.6 kg

13–25.–

0.125–0.25%

2–4 l

32–72.–

0.06–0.125%

1–2 l

17–35.–

0.125%

2 kg

33.–

0.06%

1 kg

16.–

0.15–0.3%

2.4–4.8 kg ou l

64–156.–

0.07–0.15%

1.2–2.4 kg ou l

31–78.–

Polysulfure de calcium

Oxychlorure tétracuivrique

500 g M1 Cuprofix (Sy) 380 g 350 g

Hydroxyde de cuivre

300 g 350 g

Bouillie bordelaise 200 g

WG WG WG WG

Cuprofix fluid (Sy) Flowbrix (LG)

SC

Oxykupfer 35 (St) Vitigran 35 (Om)

WP

Funguran flow (Om) Kocide Opti (Ba)

SC WG

c

Kocide 2000 (St)

WG

c

Bouillie bordelaise (fe, LG) Bordeaux S (St)

Moniliose sur rameau (Photo: Agroscope)

Moniliose

700 g M9 Atollan (St) Delan WG (Ba, BF, Sy) Legan WG (LG) Rucolan (Ba)

Oïdium

Dithianon

Groupe de résistance

Contacts

Dosage %

Contact (c), pénétrant (p), systémique (s)

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Tavelure

12

WG WG

c c

c

0.125%–0,25% 2–4 kg

59–95.– 36.–

53–105.–

0.06–0.125%

1–2 kg

26–53.–

0.25–0.5%

4–8 kg

37–74.–

0.125–0.25%

2–4 kg

19–37.–

Moniliose des fleurs (Photo: Agroscope)

2 2 ! ! 2 ! ! 2 2 ! ! 2 ! ! 6 ! ! ! ! ! !


FONGICIDES

! ! ! ! # #

! ! ! ! # # ! ! ! ! # # 0 ! ! ! ! 0 #

07,09 05,06,08,09 07,09 07,09 07,08,09 05,08,09 07,08,09

%

D: 50 R: 6

%

3

D: 20

%

3

D: 20 R: 6

Délais d’attente Pour la plupart des fongicides, le délai d’attente est donné par la période d’application. Les fongicides de contact ne présentent aucun risque de résistance. Ils ont une action préventive, il est donc important de conserver une couche de protection sans lacune, particulièrement sur les nouvelles pousses.

Autorisation en PER/PI

Nombres d’applications autorisées

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Remarques

Délai d’attente en semaines

Impact sur les abeilles

Impact sur les organismes aquatiques

Indications/restrictions

Classification de danger/SGH

Divers auxiliaires

Typhlodrome

Bactériose du poirier

Feu bactérien

Entomosporiose des cognassiers

Oïdium des cognassiers

Nuisible pour

&

& & &

libre libre libre libre

b

libre libre 02 02 05

! ! ! !

07,09

! ! 2 2 # #

05,07

! ! ! ! # # ! ! ! ! # # ! ! ! ! # #

%

D: 50 3

& & b

libre

8j

Xn, N

& b

libre

%

N

j 6

Le dithianon ne doit pas être mélangé à des produits contenant de l’huile. Autorisé jusqu’à fin juin. Peut provoquer des irritations de la peau. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. Les variétés de pommes Braeburn et Gala, Kanzi ainsi que les variétés de poires Hardy et Anjou peuvent réagir sensiblement. Au maximum 10 applications de Captane par parcelle et par an. Ne pas appliquer sur les poiriers. Spécialement contre la tavelure tardive et les maladies de conservation. Pourriture de l’œil: 2 applications, au début et à la fin de la floraison. Contre la tavelure, effet partiel uniquement. Généralement suffisant contre l’oïdium au printemps. Efficacité insuffisante par temps froid. Possibilité de concentrer plus au printemps et moins en été. Certaines variétés réagissent négativement au soufre: Kidd’s Orange, Cox Orange, Braeburn. 3–4 applications de 4–5 kg/ha de la fleur à la chute de juin atténuent la roussissure de Golden Delicious. Le soufre appliqué par temps chaud peut conduire à de la phytotoxicité sur feuilles et accentuer les coups de soleil. Max. 4 – 5 kg/ha par traitement. Après la récolte, ces produits sont également autorisés contre le phytopte du poirier à 2%. N’appliquer Heliosoufre S que jusqu’à la floraison. Distance des biotopes : 50 m. Observer les recommandations de mélanges du fabricant. Persistance courte. Efficacité partielle contre le flétrissement bactérien du poirier et contre le feu bactérien. Observer les mesures de protection. Eviter la dérive. En mélange avec 3.2 kg de soufre mouillable. Du stade BBCH 72 (fruits 20 mm) jusqu’à 8 jours avant récolte, chaque 8 – 12 jours. Peut engendrer des rougissements de lenticelles dans des conditions de stress ou climatiques particulières proches de la récolte. Bien lire la notice d’emploi. Convient à la 1re application contre la tavelure. Formation possible de rugosités sur les fruits à peau claire, donc appliquer tôt. Forte accumulation dans le sol. Un max. de 4 kg de cuivre-métal est autorisé par ha et par année, PI au max. 1.5 kg (vergers en production). Dosage supérieur au débourrement, inférieur avant fleur et en combinaison au soufre.

libre 09 05,07,09 07,09 05,07,09 05,07,09 09

Pourriture de l’oeil (Photo: Agroscope) Maladies de conservation (Photo: Agroscope)

13


FRUITS À PÉPINS

Pénétrants

500 g

+ Captane ou Dithianon

+ 800 g M4 Malvin WG (Sy) ou 700 g M9 Delan WG (Sy)

Mepanipyrim

440 g

+ Captane ou Dithianon Pyrimethanil

9

Chorus (Sy)

Cyprodinil

9

Frupica SC (St)

c c

0.05% + 0.1% ou 0.03%

0.8 kg + 1.6 kg ou 0.48 kg

SC

p

0.02–

0.32– 0.5 l + 1.6 kg ou 0.48 kg

800 g M4 700 g M9

+ Captane S WG (St) ou Atollan (St)

WG WG

c c

0.03% + 0.1% ou 0.03%

400 g

Espiro (Om)

SC

p

0.05–

0.8–

WG

c

0.075% + 0.1%

1.2 l + 1.6 kg

9

91–122.–

112–138.–

Rouille grillagée du poirier

WG WG

78–112.–

Moniliose

0.48–

Maladie de suie, crotte de mouche

0.03–

Maladies de conservation

p

Tavelure

WG

Efficacité contre (selon homologation)

Pourriture de la mouche (pommier)

Dosage Prix approx. l/ha, kg/ha Fr./ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

Oïdium

Dosage %

Contact (c), pénétrant (p), systémique (s)

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Formulation

14

6 ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! 6 !

+ Captane

800 g M4

Pyrimethanil; Dithianon

250 g 9 Faban (BF) 250 g M9

SC

p, c

0.075%

1.2 l

56.–

6 ! ! ! ! ! !

Myclobutanil; Captane

35 g 3 Duotop Plus (St) 465 g M4 Systhane C-WG (Om)

WG

p, c

0.15%

2.4 kg

112.–

6 6 ! ! ! 6 !

Difenoconazole

250 g

0.24 l

60–66.–

6 6 ! ! ! 6 6

800 g M4 700 g M9

p p p c c c c c

0.015%

+ Captane ou Dithianon

EC EC EC WG WG WG WG WG

+ 0.1% 0.03%

+ 1.6 kg 0.48 kg

3

+ Captane WDG (Om)

Bogard (LG) ou Sico (Ba) ou Slick (Sy, St) + Captane (Ba, St, Sy) ou Atollan (St) ou Delan WG (Sy) ou Legan WG (LG) ou Rucolan (Ba)

Fongicide polyvalent contre des nombreuses maladies des arbres fruitiers et de la vigne > Large spectre d’efficacité > Large domaine d’utilisations > Action préventive et curative

Bactériose du poirier (Photo: Agroscope)

Rouille grillagée du poirier (Photo: Agroscope) Plus d’informations sous www.syngenta.ch Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution. Avant toute utilisation, consulter les indications sur l’emballage.


FONGICIDES

07,08,09 07,08,09 07,09 09

Délai d’attente en semaines 3

% 3

D: 20

3

&

3

&

D: 20

3

&

D: 20

3

&

D: 20 D: 50/R: 6

Les produits agissant contre la tavelure ont une action curative de 3 – 4 jours, il est ainsi possible d’agir de façon dirigée lors d’une période d’infection de la tavelure.

D: 20

D: 50/R: 6

%

07,08,09

Autorisation en PER/PI

05,08,09 05,06,08,09

Impact sur les abeilles

%

Les produits de ce chapitre ont une action pénétrante, c’est-à-dire qu’ils pénètrent dans la couche de cellules externes (épiderme).

Nombres d’applications autorisées

! ! ! ! # ! ! ! !

09

Remarques Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

! ! ! ! # ! ! ! !

Impact sur les organismes aquatiques

! ! ! ! # ! ! ! !

Indications/restrictions

Classification de danger/SGH

Divers auxiliaires

Typhlodrome

Bactériose du poirier

Feu bactérien

Entomosporiose des cognassiers

Oïdium des cognassiers

Nuisible pour

3

! ! ! ! # #

06,09

%

6 6 ! ! # #

05,08,09

%

3

D: 20 R: 6

4

&

%

3

D: 20 D: 20 D: 20 D: 20

4

&

! ! ! ! # #

07,08,09 07,08,09 07,08,09 07,08,09 07,09 05,06,08,09 07,09 07,09

Zorro

15

D: 50/R: 6 D: 50/R: 6 D: 50/R: 6 D: 50/R: 6

NOU

Les anilino-pyrimidines peuvent provoquer de la roussissure par températures supérieures à 20° C sur variétés claires. Au maximum 10 applications de Captane par parcelle et par an. Pour éviter les résistances à la tavelure, les produits à base d'ISS (3), de SDHI (7), d'anilinopyrimidine (9), de strobilurine (11) doivent être appliqués en mélange à un produit de contact approprié. Au maximum, 2 applications consécutives de produits d'un même groupe de résistance. Anilino-pyrimidine. Appliquer dès le débourrement jusqu’à fin floraison. Effet stoppant sur deux jours. Bonne efficacité également à basse température. Dithianon est autorisé jusqu’à fin juin. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. Captane peut provoquer de la phytotoxicité sur la variété Breaburn jusqu'à mi-juin. Avant fleur, ajouter 0.2% de Thiovit. Anilino-pyrimidine. Appliquer dès le débourrement jusqu’à fin floraison. Effet stoppant sur deux jours. Bonne efficacité également à basse température. Dithianon est autorisé jusqu’à fin juin. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. Anilino-pyrimidine. Appliquer dès le débourrement jusqu’à fin floraison. Effet stoppant sur deux jours. Bonne efficacité également à basse température. Seulement en mélange avec 0.1% de Captane (80%) ou 0.03% de Dithianon. Max. 3 applications par parcelles et par an avec des produits contenant des anilino-pyrimidines (9). Distance des biotopes : 6 m. Anilino-pyrimidine. Appliquer dès le débourrement jusqu’à fin floraison. Effet stoppant sur deux jours. Bonne efficacité également à basse température. Max. 3 applications par parcelles et par an avec des produits contenant des anilino-pyrimidines (9). Distance des biotopes : 6 m. Ne pas mélanger avec de l'huile. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. ISS. Ne pas appliquer après la floraison sur les variétés de pommes du groupe McIntosh (Spartan, Summerred, Jersymac, Lobo, Empire, etc.). La variété de pommes Braeburn réagit sensiblement aux fongicides contenant du Captane. Application jusqu’au 31 juillet. ISS. Egalement efficace contre la rouille grillagée du poirier. La variété de pommes Braeburn ainsi que les variétés de poires Hardy et Anjou peuvent réagir sensiblement aux fongicides contenant du Captane. Syngenta recommande l'ajout de 0.012% de Topas Vino sur les variétés sensibles à l'oïdium. Dithianon est autorisé jusqu’à fin juin. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle.

U VEA

®

Rapide et ciblé contre le carpo. Puissant contre tous les lépidoptères en arboriculture Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution. Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations sur le produit. Tenez compte des avertissements et des symboles de mise en garde.

LA MEILLEURE PROTECTION POUR VOS FRUITS

Plus de produits sur: www.omya-agro.ch 062 789 23 36


FRUITS À PÉPINS

p c

0.015% + 0.1–0.125%

0.24 kg + 1.6–2 kg

c

0.1%

1.6 kg

Trifloxystrobin + Captane ou Folpet

500 g 11 Flint (Ba, LG) Tega (Sy) + 800 g M4 Captane WDG (Ba) ou Malvin WG (Sy) ou 800 g M4 Folpet 80 WDG (Ba, Sy)

WG

Rouille grillagée du poirier

0.48 kg

Moniliose

0.03%

Maladie de suie, crotte de mouche

c

p

Maladies de conservation

0.16 kg + 1.6–2 kg

WG

Pourriture de la mouche (pommier)

c

0.01% + 0.1–0.125%

500 g 11 Flint (Ba, LG) ou Tega (Sy) + 800 g M4 Captane WDG (Ba) ou Malvin WG (Sy) 700 g M9 Delan WG (Ba, Sy) Rucolan (Ba)

Efficacité contre (selon homologation)

Oïdium

Dosage Prix approx. l/ha, kg/ha Fr./ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

Trifloxystrobin + Captane ou Dithianon

Groupe de résistance

Pénétrants

Dosage %

Contact (c), pénétrant (p), systémique (s)

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Tavelure

16

76–88.–

6 6 ! ! ! ! 4

97–112.–

! ! ! 6 ! ! !

Kresoxym-methyl + 500 g 11 800 g M4 Captane oder 700 g M9 Dithianon

Stroby (LG, BF) + Captane WDG (LG) ou Delan WG (BF)

WG WG WG

p c c

0.0125% + 0.1% ou 0.03%

0.2 kg + 1.6 kg ou 0.48 kg

51–62.–

6 6 ! ! ! ! !

Penconazol + Difenoconazol + Captane ou Dithianon

100 g 3 250 g 3 800 g M4 700 g M9

Topas-Vino (Sy) + Slick (Sy) + Malvin WG (Sy) ou Delan WG (Sy)

EC EC WG WG

p p c c

0.012% + 0.015% + 0.1% ou 0.03%

0.2 l + 0.24 l + 1.6 kg ou 0.48 kg

82–86.–

6 6 ! ! ! ! !

Fluopyram

500 g 7

Moon Privilege (Ba)

SC

p

0.01%

0.16 l

69.–

0.02%

0.32 l

138.–

61 6 ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! !

Penthiopyrad

200 g 7

Fontelis (St) Furioso (Om)

SC

p

0.075%

1,2 l

119.–

61 6 ! ! ! ! !

Fluxapyroxad

300 g

Sercadis (BF)

SC

p

0.013%

0.21 l

35.–

61 6 ! ! ! ! !

Boscalid; Pyraclostrobin

120 g 7 120 g 11

Bellis (BF)

WG

p

0.05%

0.8 kg

64.–

61 6 ! 62 ! ! !

Bupirimate

250 g

Nimrod (LG, Sy)

EC

p

0.05%

0.8 l

76–83.–

! 6 ! ! ! ! !

Cyflamid (St)

EW

p

0.031%

0.5 l

69.–

! 6 ! ! ! ! !

Delan Pro (Sy)

SL

s, c

0,14%

2.25 l

Cyflufenamid

7

8

51 g U6

Kaliumphosphonat; 561 g 33 Dithianon 125 g M9

6 ! ! ! ! ! ! 2 ! ! ! ! ! !

Phosphonate de potassium

755 g 33 Booster (LG) Stamina S (St) Quartet Lux (Sy)

SL

p

0.2%

3.2 l

57.–

Aluminiumfosetyl

800 g 33 Aliette WG (Ba) Alial 80 WG (St)

WG

p

0.3%

4.8 kg

180.– 153.–

Thiophanatmethyl

500 g

1

Cercobin (St)

SC

s

0.125%

2l

114.–

! 6 6 ! ! 6 !

Carbendazim

600 g

1

Derosal (Om)

WP

s

0.1%

1.6 kg

243.–

! ! 6 ! ! 6 !

! ! ! ! ! ! !


FONGICIDES

! ! ! ! # # ! ! ! ! # #

! ! ! ! # # ! ! ! !

07,09 07,09 07,08,09 05,08,09 07,08,09 08,09 07,08,09 07,09 07,08,09 07,08,09 05,08,09 05,06,08,09 09

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Délai d’attente en semaines

Impact sur les abeilles

Impact sur les organismes aquatiques

%

3

%

3

1

&

%

4

&

%

%

D:20/R:6 3

D: 6 D: 20

D:20/R:6 3

4

&

3

&

1

&

3

&

3

&

D: 20

D:20/R:6 D:20/R:6 3 2

%

3

! ! ! ! # #

08,09

%

5

! ! ! ! # #

07,09

%

3

D: 20 R: 6

! ! ! ! # #

Xn, N

%

2

D: 6

! ! ! ! # #

07,09

%

3

! ! ! ! # #

07,08,09

e

5

! ! ! ! # #

libre

e

2

! ! ! ! 0 # "

&

D: 20 D: 20

09

! ! ! ! # # 0 0

4 D: 20 D: 20 D:20/R:6

! ! ! ! # #

! ! ! 2 # #

Les produits de ce chapitre ont une action pénétrante, c’est-à-dire qu’ils pénètrent dans la couche de cellules externes (épiderme).

Autorisation en PER/PI

! ! ! ! # #

07,09 07,09 07,08,09 05,08,09 05,06,08,09

Remarques Nombres d’applications autorisées

6 6 ! ! # #

Indications/restrictions

Classification de danger/SGH

Divers auxiliaires

Typhlodrome

Bactériose du poirier

Feu bactérien

Entomosporiose des cognassiers

Oïdium des cognassiers

Nuisible pour

D: 20

D: 20

& 2

&

6

& &

%

D: 6

07,08,09

%

D: 50

08,09

%

09 frei

17

& 2

&

2

:

Les produits agissant contre la tavelure ont une action curative de 3 – 4 jours, il est ainsi possible d’agir de façon dirigée lors d’une période d’infection de la tavelure. Au maximum 10 applications de Captane par parcelle et par an. Pour éviter les résistances à la tavelure, les produits à base d'ISS (3), de SDHI (7), d'anilinopyrimidine (9), de strobilurine (11) doivent être appliqués en mélange à un produit de contact approprié. Au maximum, 2 applications consécutives de produits d'un même groupe de résistance. Strobilurine. Appliquer du débourrement jusqu’à 3 semaines avant la récolte. Ne provoque pas de tache (dernière application). Ne pas mélanger à Reldan 40, à des émulsions concentrées (EC), à du chlorure de calcium et à des mouillants. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle.

Strobilurine. Appliquer du débourrement jusqu’à 3 semaines avant la récolte. Ne provoque pas de tache (dernière application). Ne pas mélanger à Reldan 40, à des émulsions concentrées (EC), à du chlorure de calcium et à des mouillants. Ne pas appliquer sur la variété de pommes Maigold contre les maladies de conservation.

Strobilurine. Du stade bouton rouge jusqu'à fin juillet. Dithianon : jusqu'à fin juin. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par

année par parcelle.

ISS. Appliquer aux infections primaires ou par forte pression. Interdit en zone S2. Distances des biotopes : 6 m. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. SDHI. Application aux stades BBCH 55–85. Max. 3 traitements par an de produits du groupe SDHI (7). 1Contre tavelure uniquement en mélange avec 0.03% de Delan WG ou 0.1% de Captane (80%). Contre les maladies de conservation, appliquer 0.02% (0.32 l/ ha). Delai d'attente de 2 semaines. Application au stade BBCH 76–89.

SDHI. Propriétés systémiques. 1Contre la tavelure, uniquement en mélange avec 0.03% d'Atollan ou Delan WG. Ne pas mélanger au Captane. Appliquer en fin de floraison. SDHI. 1Contre tavelure uniquement en mélange avec 0.03% de Delan WG ou 0.1% de Captane (80%). Max. 2 applications consécutives, alterner avec d'autres anti-oïdium SDHI + Strobilurine. 1Contre tavelure uniquement en mélange avec du 0.1% Captane 80 WDG ou du 0.03% Delan WG. 2Contre les maladies de stockage et la tavelure tardive uniquement en mélange avec du 0.1% Captane 80 WDG. Contre les maladies de conservation, délai d’attente 3 semaines. Max. 3 applications par an de produits du groupe SDHI (7). Action systémique. Peut engendrer une coloration violette des feuilles, ainsi qu’une chute prématurée des feuilles sur les variétés de pommes sensibles (Idared). Pas sur poiriers. Action translaminaire. Préventif et stoppant. En post-floral : maximum 3400 g/ha de Dithianon par année par parcelle. Réduction de la bande tampon de 2 points possoble. Faible efficacité en-dessous de 12° C. Uniquement en mélange avec 1.6 kg de Captane ou 0.48 kg de Dithianon ou 1.4 kg de Folpet. Ne pas mélanger avec du phosethyl d’aluminium ou des engrais azotés. 1–2 applications en pré-floral et 2–4 en post-floral. Ne pas traiter contre les maladies de conservation des poires.

Avant et pendant la floraison, par conditions météorologiques froides et humides: 2 – 3 applications. Ne pas mélanger avec d’autres produits. BCM. Action systémique. 1re application au début de la floraison. En cas de floraison prolongée, répéter après 5 – 8 jours. Durant la floraison, en mélange avec 0.1% de Captane. Les applications contre la pourriture de l’œil doivent être effectuées séparément, indépendamment du programme contre la tavelure. Traitement contre le chancre à la chute des feuilles uniquement sur autorisation officielle. En raison des forts risques de résistances, ce groupe n’est plus adapté à la lutte contre la tavelure. La lutte contre la pourriture de la mouche est à considérer séparement à la lutte contre la tavelure. Famille des BCM. PI: max 1 application.


18

FEU BACTÉRIEN

Produits pour la lutte contre le feu bactérien Les produits sont homologués pour une efficacité partielle. L’application d’antibiotiques est très limitée en Suisse et uniquement avec une autorisation officielle.

Obligation d’annonce Le feu bactérien est une maladie très dangereuse qui est donc soumise à annonce obligatoire. Celui qui voit des plantes atteintes est obligé de l’annoncer à l’organe compétent: la commune ou la Station cantonale d’arboriculture. Des échantillons de plantes atteintes ne doivent être prélevés que par des personnes formées et équipées en conséquence. L’arrachage des plantes atteintes ne doit se faire que par de telles personnes ou sous leur surveillance. Ainsi, le risque de propagation de la maladie est réduit au minimum.

Prévision du feu bactérien Selon le modèle de pronostic Maryblyt, seulement si les 4 conditions suivantes sont réunies le même jour: • Fleurs ouvertes et intactes (pistil et anthère présents) • Dès que les fleurs sont ouvertes, 110 degrés-heure à plus de 18.3° C (développement de la population de bactéries) • Période humide; > 25 mm de pluie ou rosée le même jour ou > 2.5 mm de pluie le jour précédent • Température moyenne du jour de plus de 15.6° C

Bacillus subtilis

WP 0.5%

8 kg

78.–

Remarques

Autorisation en PER/PI

Indications/restrictions

Impact sur les abeilles

Myco-Sin (AB)

Dosage Prix l/ha, kg/ha approx. pour un Fr./ha volume d’arbres de 10’000 m3

Impact sur les organismes aquatiques

Acide sulfurique 650 g sur terre argileuse

Dosage %

Classification de danger/SGH

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

&

05,07

b

157 g Serenade Max (Ba)

WP 0.3%

5 kg

179.–

&

libre

Produits contre le feu bactérien

b

ProhexadioneCalcium

100 g Regalis (St) Regalis Plus (St)

WG 0.16%

2.5 kg

369– 409.–

libre

&

Aureobasidium pullulans

BlossomProtect (AB)

WP 1.20%

12 kg

204.–

07

&

Acibenzolar-SMethyl Laminarin

500 g Bion (LG, Sy)

45 g Vacciplant (St)

b

WG

SL

20–40 g

0.047%

0.75 l

15–32.–

07,08

37.–

libre

%

& & b

En raison d’un pH bas, ne pas mélanger avec d’autres produits sauf avec du soufre mouillable. Persistance courte. Efficacité partielle contre le flétrissement bactérien du poirier et contre le feu bactérien. Produit à base d’antagonistes. Application lorsque 10% des fleurs sont ouvertes. Faire d’autres applications tous les 5 jours jusqu’à ce que toutes les fleurs soient ouvertes. L’application n’a sa raison d’être que si l’on peut compter sur une température moyenne journalière d’au moins 15° C. Ne pas mélanger avec des produits contenant de la gibbéreline, destinés à l’éclaircissage ou des engrais foliaires contenant du calcium (intervalle de 2 – 3 jours). Application unique: à fin floraison (longueur des pousses de 3 – 5 cm). Fractionnement: 2× 1–1.25 kg, la première application à fin floraison (longueur des pousses de 3 – 5 cm), la deuxième 3 – 5 semaines plus tard. Adapter la dureté de l'eau. Solution antagoniste. Appliquer: 12 kg du mélange des composants A et B dans une proportion 7 : 1. Traitement avant infection à 10%, 40%, 70% et 90% des fleurs ouvertes (BBCH 61–69). Par plusieurs jours d’infection consécutifs, répéter le traitement chaque 2 jours, jusqu’à la fin de l’ouverture des fleurs. Peu conduire à une roussissure des fruits sur variétés sensibles (Braeburn, Golden, Idared, Elstar, Jonagold, etc.). Activateur de défenses naturelles. 20 g/ha avant et après fleur, 40 g/ha pendant la fleur. Appliquer quelques jours avant la période d’infection. Miscible aux produits de la firme. Stimulateur des défenses naturelles. Application chaque 5 – 10 jours dès le stade pointe verte jusqu’à fin fleur. Dans les hautes tiges: 0.075%.


Désinfection en cas de feu bactérien

19 Nom commercial (Firme)

Concentration

Gigasept Instru AF (div.)

3–10%

Sensiva (div.)

Appareil de brûlage

non dilué

Prix

Classification de danger

37–122.–/100 l

29.–/l

Prix sur demande

C

Remarques

Tremper les outils de travail dans une solution à 5% pendant 20 minutes.

Bactéricide pour la désinfection des mains. Asperger ou tremper les mains et les outils de travail plusieurs fois pendant 3 minutes.

Désinfecter les appareils de taille métalliques pendant 1 minute à plus de 70° C. Attention: danger d’incendie. Lampes à braser ou cartouches de gaz disponibles dans votre LANDI.

(Photo: Agroscope)

(Photo: Agroscope)

(Photo: Agroscope)


FRUITS À PÉPINS

Troubles physiologiques

Indications/restrictions

Autorisation en PER/PI

Dosage Prix l/ha, kg/ha approx. pour un Fr./ha volume d’arbres de 10’000 m3

Impact sur les abeilles

Dosage %

Impact sur les organismes aquatiques

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Classification de danger/SGH

20

&

Chlorure de calcium

160 g Stopit (Landor)

SC 0.65%

10 l

43.–

07

Tip (LG)

SC 0.65%

10 l

54.–

07

Chlorure de calcium

196 g Gabi Plus Chlorure de calcium (Om)

SC 1%

10 l

60.–

07

&

Chélate de calcium; Magnésium; Bore; Zinc

120 g Calshine (St)

SC 0.15%

2.4 l

62.–

07

&

Chélate de calcium + mouillant

170 g Wuxal Suspension Ca (Sy)

SC 0.3–0.4% 4–6 l

40–59.–

07

&

Oxyde de calcium; Manganèse; Zinc

206 g Aminocal (Om)

SC 0.6%

8–10 l

77–97.–

libre

&

Oxyde de calcium; Zinc

50 g InCa (Landor)

0.09–0.3% 1.5–5 l

43–143.–

05,07

&

05

&

Pentoxide de Phosphore; Calcium

20 g 2g 0.5 g

7g 7g

10 g 310 g Seniphos (Landor) 40 g

0.65%

10 l

139.–

Remarques Produits contre le stipp et pour l’amélioration de la fermeté et de la coloration. • En cas de forte présence de maladie, l’équilibre physiologique de l’arbre est à corriger. • La fertilisation doit être adaptée au besoins. Les excès d’azote, de potasse ou de magnésium favorisent le stipp. • Renoncer à toutes les mesures qui favorisent la croissance.

Réduit l’apparition de stipp. Vergers moyennement sensibles ou charges moyennes à fortes: Traiter 5 et 3 semaines avant récolte. Vergers sensibles ou faibles charges: 4 – 8 applications (chaque 10 – 14 jours dès juillet). Dernier traitement 2 semaines avant récolte. • Miscible aux autres produits phytosanitaires. • Traiter de préférence le matin et pas par la chaleur. • Bien mouiller les fruits. Réduit l'apparition du stipp. Vergers sensibles ou faibles charges: 4 – 6 applications (chaque 10 – 14 jours). Dernier traitement 2 semaines avant récolte. Vergers moyennement sensibles ou charges moyennes à fortes: Traiter 5 et 2 semaines avant récolte. Ne pas traiter par fortes chaleurs, de préférence le soir ou par temps couvert. Ne pas mélagert avec d'autres produits phytosanitaires. Min. 1000 l d'eau par ha. Agit contre les taches amères et favorise la fermeté de la chair et la coloration du fruit. Selon les variétés et le type de fruits, dès juillet: 2 – 6 applications à intervalle de 14 jours jusqu’à 2 semaines avant la récolte. Variétés de pommes sensibles (p.ex. Braeburn, Boskoop et Gravenstein): 4 – 6 applications. Ne pas appliquer lorsque la température est trop élevée. Un mouillant n’est pas nécessaire. Ne pas mélanger avec des produits contenant du soufre et des engrais foliaires. Agit contre les taches amères et favorise la fermeté de la chair et la coloration du fruit. Vergers moyennement sensibles ou charges moyennes à fortes: Traiter 5 et 3 semaines avant récolte. Vergers sensibles ou faibles charges: 4 – 8 applications (chaque 10 – 14 jours dès juillet). Dernier traitement 2 semaines avant récolte. • Miscible aux autres produits phytosanitaires. • Traiter de préférence le matin et pas par la chaleur. • Bien mouiller les fruits. Agit contre les taches amères et favorise la fermetéde la chair et la coloration du fruit. Application dès début août, à intervalles de 8 jours. Appliquer le matin ou le soir par ciel couvert. Au min. 600 l d’eau. Un mouillant n’est pas nécessaire. Aminocal est une formulation spéciale de calcium qui contient non seulement les microéléments manganèse et zinc mais également un additif végétal à base de polypeptides naturels (acides aminés). Miscible au Captane ou folpet contre les maladies de conservation à la concentration de 1% max.. Réduit l’apparition de stipp. Traitements fractionnés de 1.5 l dans 300 l d’eau, de la fleur à 4 sem. avant récolte. Ne pas mélanger avec des produits à base de phosphore ou de sulfate. Pour augmenter le nombre de bourgeons à fleurs: dès la 2ème application après la floraison. Favorise la qualité et la coloration (spécialement pour les variétés de pommes Jonagold, Elstar, Gravenstein et Gala): 1re application: 4 semaines avant la récolte. 2ème application: 2 semaines avant la récolte. Ne pas ajouter de mouillant! Observer les indications pour les mélanges.


21 Fruits à pépins

Elément nutritif

Débourrement Stade phénologique

00 51 53

Pré-floraison 55

57

59 61

Floraison 65

Nouaison 69

71 72 75 76

Maturité 78

85

89

91

89

91

floraison N (Azote) P ( Phosphore) K (Potasse) Mg (Magnésium) Ca (Calcium) B (Bore) Zn ( Zinc) Fe (Fer) Mn (Manganèse)

Fruits à noyau

Elément nutritif

Débourrement Stade phénologique

00 51 53

Pré-floraison 55

57

59 61

Floraison 65

Nouaison 69

71 72 75 76

Maturité 78

85

floraison N (Azote) P ( Phosphore) K (Potasse) Mg (Magnésium) Ca (Calcium) B (Bore) Zn ( Zinc) Fe (Fer) Mn (Manganèse)

Notice d’utilisation Des erreurs dans l’utilisation peuvent conduire à de la phytotoxicité telle que brûlures ou roussissures sur feuilles ou fruits. Les principales erreurs sont liées à des températures trop élevées, une concentration excessive ou un mélange non adapté. Températures durant et après l’application < 20° C: dosage jusqu’au maximum recommandé 20–25° C: couvert ou en soirée: choisir le dosage minimum > 25° C: clair, ensoleillé: Ne pas appliquer d’engrais foliaires Humidité de l’air > 50–60%: possibilité d’appliquer aussi des sels non formulés 40–50%: uniquement des formulations spécifiques < 40%: pas d’application d’engrais foliaires

Miscibilité Par conditions favorables, le mélange d’un engrais foliaire aux pesticides est possible. Les produits doivent être dissous au préalable dans un récipient. En cas de mélange de plusieurs engrais folaires, se référer aux notices du fabricant. Le site www.tankmix.com renseigne sur les possibilités de mélanges. Volume d’eau La quantité de produit (kg / ha) se réfère à une quantité d’eau de 250 – 500 lt / ha. En cas de volume inférieur, la quantité d’engrais doit être diminuée pour éviter une trop grande concentration des sels contenus dans l’engrais. Lors d’une application à 1000 lt / ha, il est possible d’augmenter la quantité d’engrais. Les formules chlorides agressives doivent etre appliquées avec 600–1000 lt / ha. Pour éviter les taches de pulvérisation, le nitrate de calcium et de potassium doivent être appliqués avec une quantité d’eau de 250–400 lt / ha. Produits en pages 56 / 57.


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U X L’éclairssicage des abricots, pommes, poires et prunes La régulation des fruits optimales nécessite une floraison homogène avec des rendements réguliers et une bonne qualité des fruits. L’état sanitaire des arbres est un point central. Les conditions météorologiques déterminent également le succès ou l’échec des interventions. Entre les produits de régulation de la charge et l’éclaircissage mécanique, le producteur dispose de nombreuses solutions adaptée à la variété. Des précautions doivent être prises. Il est recommandé de traiter avec 1000 litres d’eau par ha. Si cela n’est pas réalisable (par exemple à cause des buses), il est possible de travailler avec deux traitements consécutifs en demi-dose Le traitement doit sécher lentement (min. 4 heures). Si l’application sèche rapidement entre 3-4 heures, une réhumectation est nécessaire. Les conditions météorologiques: En cas de temps frais et de longue période de floraison, il faut utiliser une concentration plus élevée. A l’inverse, en cas de floraison courte et par temps chaud (entraîne une forte chute de fruits), il faut éviter de surconcentrer les produits d’éclaircissage. Traiter de préférence le soir, sauf lorsque la température nocturne descend en dessous de 10° C. Profitez d’une période de forte humidité. Il faut être vigilant au risque de feu bactérien. Ne pas utiliser plus de 400 litres d’eau / ha pendant la floraison. En fonction du risque, il peut être nécessaire d’éviter les traitements pendant la floraison et le développement des fruits. Lors de mauvaises conditions de fécondation, il y a un risque accru d’infection pendant l’éclaircissage par le feu bactérien.

floraison

Ethephon: 0,3 l / ha

Variétés facile à éclaircir Golden Delicious, Idared, Diwa, Topaz

non

Variétés sujettes à l’alternance Elstar, Boskop, Maigold, Fuji

non

Ethephon

oui

Ethephon

Variété sensible au NAAm Gala, Braeburn, Rubens

oui

Ethephon (variétés tendanciellement alternante)

Variété à gros fruits Jonagold

non

Variétés à petits fruits Rubinette, Gala (ohne NAAm), Diwa

non

Ethephon

oui

Ethephon

NAAm:

200 – 400 g / ha NAA: 1,0 – 3,5 l / ha Ethephon: 0,3 l / ha BA: Ethephon:

2,0 – 3,0 kg / ha 0,3 – 1,0 l / ha 3,75 – 7,5 l / ha 0,3 l / ha

NAAm

oui

NAA, BA, NAA + BA NAAm + Ethephon NAA, BA, NAA + BA Ethephon (variétés à croissance forte et à gros fruits) NAA, BA, NAA + BA

NAAm + Ethephon

oui

Ethephon NAA, Ethephon

NAAm

NAAm = α-naphthyl acétamide NAA = alpha naphtyl acide acétique BA = 6-benzyladenine * Si le risque d’infection par le feu bactérien est élevé, il faut éviter les traitements à 1000 l d’eau par ha pendant la floraison. Source: Agroscope Transfer Nr. 210

Fruits de 7-15 mm

Fin de floraison début de la chute des pétales jusqu’à maximum 5 jours après la floraison.

NAA, BA, NAA + BA

Matamitron

Matièrs active

Stade bouton jusqu’à ouverture de la fleur centrale

Bicrabonate de potassium

Stratégie d’éclaisrcissage dans les pommes

Utilisation lors de risques de feu bactérien*

22


ÉCLAIRCISSAGE

23

Moment optimal d’application pour différent produits Fin de floraison Stade boutons busqu’à l’ouverture Au début de la chute de la fleur centraleis des pétales jusqu’à 5 jours après la offene Zentralblüte floraison

Matières active, produits, (Exemple de variétés)

Alpha Naphtylacétamide (NAAm), Dirigol-N, Geramid Neu S

Fruits ⌀ 8 – 10 mm

Fruits ⌀ 10 – 12 mm

Alpha naphtyl acide acétique (NAA), Rhodofix, Dirager S

6-benzyladenine (BA), MaxCel

Ethephon, Ethephon, (Elstar, Maigold)

Ethephon, Ethephon, (variétés alterantes)

Ethephon, Ethephon, (variétés à gros fruits) Ethephon, Ethephon, (variétés à petits fruits)

Métamitrone, Brevis, (poires et variétés de pommesà petits fruits)

Tabelle des dosages Produits d’éclaircissage

Alpha Naphtyl acétamide (NAAm)

Alpha naphtyl acide acétique (NAA)

6-benzyladenine (BA) En mélange avec Rhodofix ou Dirager S

NAAm (Poudre) Dirigol N

NAAm (liquide) Geramid Neu S

NAA (Pulver) Rhodofix

NAA (liquide) Dirager S

MaxCel En tamps que base Base de mélange

en complpétement de

ou en complément de

Dirager S

Rhodofix

Les quantités indiquées sont par hectare avec une quantité d’eau de 1000 l par ha (= double concentration) Variétés Arlet

400 g

3.0 l

3 kg

0.8 l

4l

0.5 l

2 kg

Boskoop

300 g

2.2 l

3 kg

0.7 l

4l

0.6 l

3 kg

Braeburn

ne pas éclaircir avec NAAm

3 kg

0.7 l

4l

0.6 l

3 kg

Diwa

400 g

3.5 l

2.5 kg

0.6 l

4l

0.6 l

2.5 kg

3.5 l

Elstar*

400 g

3 kg

0.8 l

5l

0.8 l

3 kg

Gala

ne pas éclaircir avec NAAm

3 kg

0.8 l

5l

0.6 l

3 kg

Glockenapfel

300 g

2.5 l

3 kg

0.8 l

Golden Delicious

400 g

3.5 l

3 kg

0.8 l

5l

0.8 l

3 kg

Gravensteiner

300 g

2.5 l

2 kg

0.5 l

4l

0.6 l

2 kg

Greenstar

400 g

3.0 l

3 kg

0.8 l

Idared

300 g

2.2 l

2 kg

0.3 l

Iduna

400 g

3.5 l

3 kg

0.8 l

5l

0.6 l

3 kg

Jonagold

300 g

2.5 l

2 kg

0.5 l

4l

0.6 l

2 kg

Fuji, Kiku

300 g

2.5 l

3 kg

0.8 l

4l

0.6 l

2 kg

Kanzi

400 g

Ne pas utiliser Geramid

2.5 kg

0.8 l

4l

0.6 l

2.5 kg

Maigold

400 g

3.0 l

3 kg

0.8 l

4l

0.8 l

Rubinette

300 g

2.5 l

3 kg

Rubens

ne pas éclaircir avec NAAm

Topaz

400 g

3.5 l

Pinova

300 g

2.5 l

Mairac, Galmac

300 g

2.5 l

div. variétés précoces

200 g

1.7 l

oui

non

Ajout de mouillants

5l

2 kg 3 kg

3 kg

0.8 l

5l

0.6 l

3 kg

0.8 l

5l

0.6 l

2 kg

4l

0.4 l

2.5 kg

oui

non

2 kg

non

* Eclaircissage de Elstar avec les amides: mélange avec 0.3 l/ha d'éthephon. Lors d'une fructification abondante, traiter l'éthephon séparément lorsque les fruits atteingent 8-12 mm de diamètre.

Conseils Stratégie générale possible pour les arbres vigoureux. Appliquer un amide en fin de floraison, puis traiter avec 0.3 l/ha d'éthephon lorsque les fruits atteignent 8-12 mm de diamètre. Variétés alternantes avec une floraison abondante. Appliquer au stade bouton de l'éthephon, puis en fin de floraison un amide (Geramid Neu S ou Dirigol N) et encore un éthephon lorsque les fuits atteignent 8-12 mm de diamètre.

Variétés à petits fruits: au stade bouton, utiliser 0,3 l/ha d'éthéphon et lorsque les fruits atteignent 8-12 mm, MaxCel en mélange avec Rhodofix ou Dirager S. Variétés à gros fruits: utiliser un amide (Geramid Neu S our Dirigol S) en fin de floraison puis 0.3l/ha d'éthphon lorsque les fruits atteignent 8-12 mm de diamètre.


FRUITS À PÉPINS

Alpha-naphthylacétamide (NAAm)

500 g Dirigol-N (St)

40 g Geramid Neu S (Om)

Anti-chute

Eclaircissage

Ethephon

480 g Ethephon (LG)

0.2 kg

15 g

0.3 kg

88.–

20 g

0.4 kg

117.–

85 ml

1.7 l

94.–

110 ml

2.2 l

121.–

125 ml

2.5 l

138.–

150 ml

3l

165.–

175 ml

3.5 l

193.–

15–25 ml

0.3–0.5 l

SL

59.–

4–13.–

Jonagold

Jazz

Idared

Greenstar

Gravensteiner

Golden Delicious

Pomme cloche

Gala

Elstar

Boskoop

WP 10 g

SL

Sélection de variétés recommandées

Diwa

Prix approx. Fr./ha

Cox Orange

Dosage Dosage l / ha, kg / ha g / 100 l ml / 100 l Volume d’eau 1600–2000 l

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Braeburn

24

! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! 6 ! 6 ! ! ! ! 6 ! ! 6 ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! 6

! ! ! ! ! 6

6 ! ! ! ! 6

! ! ! ! 6 !

! ! ! ! 6 6

! ! ! ! ! 6

! 6 ! ! ! 6

! ! ! ! 6 !

! ! 6 ! ! 6

! ! ! 6 ! !

! 6 ! ! ! 6

! ! 6 ! ! !

! ! 6 ! ! 6

6 ! ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! ! 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! ! 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! 6 6

6 ! ! 6 ! ! 6

! 6 ! ! ! 6 6

� ! 6 ! ! ! 6

6 ! ! 6 ! ! 6

6 ! ! 6 ! ! 6

Acide naphtylacétique (NAA)

10 g Rhodofix (Sy)

Alpha-naphtylacide acétique (NAA)

37 g Dirager S (Om)

6-benzyladenine (BA)

20 g MaxCel (Om)

SL

0.375–0.75% 3.75–7.5 l

163–323.–

! 6 ! ! ! ! 6

Bicarbonate de potassium

850 g Armicarb (St)

SP

1–2%

10–20 kg

197–394.–

! ! ! ! 6 6 ! 6 ! ! ! ! !

Metamitron

150 g Brevis (LG)

SG

1.1–2.2 kg

246–493.–

6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6

Alpha-naphthylacetamide (NAAm)

500 g Dirigol-N (St)

WP 0.01%

0.08 - 0.16 kg

27–53.–

6 ! 6 ! 6 ! 6 6 6 ! 6 ! 6

40 g Geramid Neu S (Om)

SL

1.8–2 l

10 g Rhodofix (Sy)

WP 0.2%

2–4 kg

234.–

37 g Dirager S (Om)

SL

0.8–1 l

181–227.–

Alpha-naphthylacide acétique (NAA)

WP 50–100 g SL

1–2 kg

117.–

150 g

3 kg

175.–

15 ml

0.3 l

68.–

20–30 ml

0.4–0.6 l

91–136.–

30–35 ml

0.6–0.7 l

136–159.–

35–45 ml

0.7–0.9 l

159–204.–

0.12%

0.05%

99–110.–

6 6 6 ! 6 6 6 6 6 ! 6 ! 6


R É G U L AT E U R S D E C R O I S S A N C E

! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! 6 ! ! ! 6 6 !

Autorisation en PER / PI

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Remarques

Délai d’attente en semaines

Impact sur les abeilles

Impact sur les organismes aquatiques

Classification de danger / SGH

Poires

Topaz

Summerred

Rubinette

Pink Lady

Mairac

Maigold

Kidd’s Orange

Kanzi

Indications / restrictions

05,07,08

&

05,08

:

! ! ! ! 6 !

6 ! ! ! ! 6

! ! ! 6 ! 6

! ! 6 ! ! !

! ! ! ! 6 !

! ! 6 ! ! 6

! ! ! 6 ! 6

! ! ! ! 6 6

! ! ! ! ! !

! 6 ! ! ! 6 6

6 ! ! 6 ! ! 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! 6 6

! 6 ! ! ! ! 6

! 6 ! 6 ! ! 6

! � ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! 6

08

&

libre

&

! ! 6 ! ! ! ! ! !

libre

&

6 6 6 6 6 6 6 6 6

05,07,09

! 6 6 ! ! 6 6 6 !

05,07,08

05,07

%

07

&

10 j

&

b

e

&

10 j

05,08

! 6 6 ! ! 6 6 6 !

07 08

25

10 j

& : &

• Seulement dès la quatrième année. • Bonne efficacité par 1. temps chaud, humide, sans vent et couvert 2. temps chaud, pluvieux 3. temps chaud, brouillard • Température optimale: 12 – 15° C et > 80% d’humidité relative. • Appliquer tôt le matin. • Le temps au moment de l’application est décisif pour l’efficacité du produit (la température est plus importante que le moment). • N’appliquer que sur les arbres sains qui fleurissent bien. • Ne pas doser moins qu’indiqué, ne pas appliquer par mauvaises conditions, sinon il y a le risque d’augmenter le nombre de fruits. • Ne pas appliquer en combinaison avec d’autres produits phytosanitaires.

En fin de floraison (½ à ¾ des pétales tombés) au plus tard 1 – 2 jours après la floraison. Attendre un temps favorable. L’effet est augmenté avec l’addition d’un agent mouillant. Le traitement doit être effectué avec l’humidité la plus élevée possible, sans vent et à des températures de 10 – 15° C. Le traitement doit sécher aussi lentement que possible. Fonctionne également contre le rougissement prématuré des cerises. En fin de floraison au plus tard 5 jours après la floraison. Temps optimal lorsque les 3 / 4 des pétales sont tombés. Application par temps couvert, pas de vent, humidité relative élevée et températures entre 12 et 15° C. Ne pas traiter les variétés Braeburn et Gala. Ne pas ajouter de mouillant. Ne pas traiter les variétés Braeburn et Gala. Ne pas ajouter de mouillant.

Utilisable sur toutes les variétés de pommes. Les applications au stade bouton favorisent la formation de bourgeons floraux pour l’année suivante (réduction de l’alternance). Ethephon peut favoriser la prolifération des fruits, ne pas utilsier sur Golden. Traiter les variétés à petits fruits au stade bouton. En fin de floraison, taille des fruits de 1 – 12 millimètres. (maximum 14 jours après la floraison). Température optimale 15 – 20° C. Humidité? Aucune influence sur le traitement, réduit légèrement la taille des fruits. Ce phénomène peut être exploité pour les variétés à gros fruits. Voir la liste (moment d’application optimal). Utiliser lorsque les autres produits n’ont pas pu être appliqués (conditions météo défavorables,...) lorsque le fruit central atteint 1 – 12 mm. Pulvérise Rhodofix avec un volume d’eau de 1000 – 2000 l / ha, toujours avec un mouillant. Si possible par temps chaud et humide. Utiliser lorsque les autres produits n’ont pas pu être appliqués (conditions météo défavorables,…). lorsque le fruit central atteint 1 – 12 mm. Le dosage spécifique pour chaue variétés doit être respecté. Ne pas utiliser de mouillant. Utilisez de préférence le matin.

Traitement lorsque les fruits atteignent 7 – 15 mm de grosseur. Mélange selon les recommandations de l’entreprise. Ne pas utiliser de mouillant Pour l’éclaircissage des abricots, des pommes et sdes prunes. Agit sur les fleurs. Pommes: 1er traitement au début de la floraison, 2ème.si nécessaire 2–5 jours plus tard. Peut provoquer du roussisure (Topaz, Otava), pas de traitements sur les jeunes fruits. Prunes: 1er traitement au stade pleine foraison (BBCH 65) sur bois de plusieurs années, au moins 50% des fleurs sont ouvertes, les premiers pétales tombent (agit sur les fleurs ouvertes). 2ème traitement 3–5 jours plus tard au stade pleine floraison sur le bois de un an. L’efficacité est dépendante de la météo et des variétés ainsi que du nombre de fleurs ouvertes. Bonne efficacité sur les variétés: Hanita, Dabrovice, Tegera, Cacacks Fruchtbare, Topking, Toptaste, Haganta. - efficacité faible sur les varitétés: Cacacks Schöne, Katinka und Felsina. Pour les variétés difficiles avec une bonne floraison (par ex. Cacacks Schöne, Katinka, Felsina, Mirabelles, Presenta, Elena, Cacaks Fruchtbare) un 2ème traitement 3–5 jours peut être nécessaire. Il sera appliqué en pleine floraison sur les bois de 1 an. Le dosage 1.5 (–2) % ou 15(–20)kg par ha avec 1000 l/ha (base 1.0–1.5% (10–15 kg/ha). Lors d’une floraison lente, on utilise un dosage plus faible. a l’inverse lorsque la floraison est rapide, on augmente les doses, comme pour les variétés Cacacks Schöne et Katinka. Les expériences montrent qu’avec une dose inférieure à 15 kg/ha, il faut s’atteindre à une efficactié plus faible. Un temps sec et le nombres de fleurs ouvertes et plus important que la température au moment du traitement. l’application se fait sur fleurs et arbres secs.Ne pas mélanger avec des engrais folaires et des produits contenant du cuivre.Peut provoquer de la roussisure. Agit sur les fleur ouvertes mais non fécondées.Abricots: appliquer pendant la pleine floraison 2 × 10–15 kg/ha avec un intervalle de 3–5 jours. Utilisable dans les pomme et les poires. La période d’application optimale se situe en postfloraison lorsque les fruits atteigent 6 – 16 millimètres de diamètre. Les doses d’utilisation oscillent entre 1.1 – 2.2 kg / ha. Fonctionne également à basse température. Lors de faible taux d’humidité relative après un traitement, l’effet est insuffisant. L’effet est meilleur par temps est couvert et les températures nocturnes élevées. Au moins 2 heures sans pluie, pas d’application sur feuillage humide (matin = défavorable). Les arbres vigoureux réagissent plus fortement. Ne pas mélange avec d’autres produits. Respecter un intervalle de traitement minimum. Application 3 – 4 semaines avant la récolte. Variétés de pommes avec une chute des fruits de longue durée (Gravenstein, Pomme Cloche, Boskoop, Maigold): 3 applications (5, 3 semaines et 10 jours avant le début de la récolte). Quantité de bouillie: 1000 – 2000 l. Ajouter 0.05% de mouillant. 0.05% excepté pour Geramid Neu S. 10 jours avant le début de la chute prématurée présumée. Pas plus tard que 10 jours avant la récolte. Quantité de bouillie: 1000 – 2000 l. Ajouter 0.05% de mouillant (pas pour Dirager S). Dirager S est aussi homologué dans les poiriers et les nashis.


26

F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U Fruits à pépins: périodes de dégâts et de lutte des ravageurs

Source: Agroscope

Pommiers Mars Stades

Avril 51

53

56

Mai 59

63

67

Juin 69

71

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Juillet

Août

Septembre

Octobre

73

floraison

Ravageurs Puceron vert migrant Puceron cendré Puceron des galles rouges Puceron vert du pommier Puceron lanigère Cochenille virgule Cochenille ostréiforme Pou de San José Punaise des fruits Cheimatobie brumeuse Noctuelle Ver des jeunes fruits Carpocapse Petite tordeuse des fruits Tordeuse de la pelure Hoplocampe Cécidomyie des feuilles du pommier Anthonome du pommier Bostryche Acarien rouge Acarien jaune

Poiriers Mars Stades

51

Avril 53

56

59

Mai 63

67

floraison

Ravageurs Grand psylle du poirier Petit psylle du poirier et psylle commun du poirier Puceron vert du pommier Puceron cendré du poirier Cheimatobie brumeuse Noctuelle Carpocapse Tordeuse de la pelure Acariens Phytopte du poirier Punaises des bois Période de dégâts Période de lutte

69

Juin 71

73


INSECTICIDES ET ACARICIDES Fruits à pépins: seuils d’intervention Contrôle Hiver

Ravageur Acarien rouge

30–50 cochenilles avec œufs/2 m

Lécanium du cornouiller

échant. de rameaux

30–50 larves / 2 m 150–200 adultes

Puceron vert migrant

100 inflorescences

80 colonies

200 inflorescences

1–2 colonies

Puceron des galles rouges

200 inflorescences

5–10 colonies

Anthonome du pommier* Hoplocampe

Eté

100 rameaux

Puceron cendré Cheimatobie brumeuse

Postfloraison

100 inflorescences 100–300 inflorescences 100 inflorescences 3 pièges blancs

5–8 chenilles 0.5% des inflor. occupées 10–15

fleurs individuelles colonisées

20–30 hoplocampes / piège

Pucerons cendrés

100 arbres

1–2% arbres occupés

Puceron des galles rouges

100 arbres

5–10% arbres occupés

Puceron vert

200 pousses annuelles

Chenilles arpenteuses

100 inflorescences

3–5 colonies 5–10% d’occupation

Hoplocampe*

250 fruits

Psylles

100 inflorescences

30–50% d’occupation

Mineuse

200 pousses annuelles

50–60% pousses occupées

Acarien rouge

100 feuilles

40–50% pousses occupées

Eriophyides gallicoles*

200 inflorescences

Puceron vert

100 pousses annuelles 100 pousses annuelles 300–500 pousses

Pour cela, il faut prendre en considération: • les effets à court et long terme sur l’environnement (p.ex. extinction d’auxiliaires, apparition de résistances, effets sur le sol, l’eau et les autres règnes animaux). • les coûts de l’application. Le seuil d’intervention est influencé par les exigences des producteurs ainsi que par le marché (vente directe ou par le commerce). Les attaques de ravageurs peuvent être différentes selon la variété et l’emplacement. C’est pourquoi, il faut procéder à plusieurs contrôles au sein de la culture. A côté de ces comptages précis de tests individuels, il s’agit d’estimer la situation des ravageurs.

10% d’occupation 10–15% d’occupation 1–2% arbres occupés 5–8% d’occupation

1000 fruits

0.5–2% des fruits occupés

Carpocapse des pommes

1000 fruits

0.5–2% des fruits occupés

Petite tordeuse des fruits

1000 fruits

0.5–2% des fruits occupés

Psylles

100 pousses annuelles

Grand Psylle

100 pousses

Mineuse

200 pousses annuelles

50–60% des feuilles occupées

Acarien rouge

100 feuilles

40–50% des feuilles occupées

Eriophyides gallicoles*

100 pousses

30–60% d’occupation 80% d’occupation

10% d’occupation

Tordeuse de la pelure*

1000–2000 fruits

1% des fruits occupés

Carpocapse des pommes*

1000–2000 fruits

1% des fruits occupés

Petite tordeuse des fruits*

1000–2000 fruits

1% des fruits occupés

* Mesures à prendre l’année suivante

Une lutte contre un ravageur est entreprise seulement lorsque les risques liés à cette intervention sont minimisés.

3–5% fruits occupés

Puceron cendré Tordeuse de la pelure

Récolte

1200 œufs / 2 m de bois

échant. de rameaux

Tordeuse de la pelure Floraison

10 × 20 cm bois de 2–3 ans

Seuil d’intervention

Cochenille virgule Psylle Préfloraison

Echantillon (3–5 échant. par parcelle)

Source: Agroscope

Grand psylle du poirier (Photo: Agroscope)

Psylles du poirier (Photo: Agroscope)

Psylle commun du poirier (Photo: Agroscope)

27


28

F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U Fruits à noyau: Périodes de dégâts et de lutte des ravageurs

Période de dégâts

Source: Agroscope

Période de lutte

Cerisiers Mars Stades

00

51

53

Avril

Mai

56 59 63 67

69

71

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

73

floraison

Ravageurs Teigne des fleurs du cerisier Cheimatobie brumeuse Tordeuse de la pelure Pucerons Acariens

Mouche de la cerise Drosophile du cerisier (suzukii)

Pruniers Mars Stades

00

51

53

Avril

Mai

56 59 63 67

69

Ravageurs

71

73

floraison

Cheimatobie brumeuse Pucerons Acariens Hoplocampe des prunes Carpocapse des prunes Phytopte Eriophyides libres du prunier

Drosophile du cerisier (suzukii)

Pêchers / Nectarines Stades

Février / mars

Avril

Mai

00

56 59 63 67

69

51

53

Ravageurs

71

73

floraison

Acariens Eriophyides libres Cheimatobie brumeuse Noctuelle Cochenilles Puceron

Anarsia (petite tordeuse du pêcher) Drosophile du cerisier (suzukii)

Abricotiers Stades Ravageurs Carpocapse des pommes Noctuelle Cheimatobie brumeuse Cochenilles Pucerons

Punaises des bois Anarsia (petite tordeuse du pêcher) Drosophile du cerisier (suzukii)

Février / mars

Avril

Mai

00

56 59 63 67

69

51

53

floraison

71

73


INSECTICIDES ET ACARICIDES Fruits à noyau: Seuils d’intervention Contrôle Hiver

Ravageur Cheimatobie

Echantillon (3–5 échant. par parcelle) 6 m Anneaux de glu Bois de taille

50 larves / 2 m

Cochenille diaspine

Bois de taille

10–30 cochenilles / 2 m

Bois de taille

30–50 cochenilles / 2 m

Acarien rouge

10 × 20 cm Branche à fruits

Pré-floraison Cheimatobie à Teigne des fleurs du cerisier* Fin-floraison Puceron noir du cerisier Puceron vert du prunier Hoplocampe des prunes

100 100 100 100 2–3

Carpocapse des prunes Cheimatobie Cheimatobie Teigne des fleurs du cerisier* Mineuses Puceron noir du cerisier Puceron vert du prunier Mouche de la cerise Hoplocampe des prunes Anthonome du cerisier* Acariens rouges

1 100 100 100 100 100 100 2–6 200 500 100

Acarien jaune Eriophyides gallicoles Eté

5–10 femelles / m

Cochenille lécanine Cochenille virgule

Postfloraison

Seuil d’intervention

Carpocapse des prunes Carpocapse de l’abricot Carpocapse de l’abricot Teigne des fleurs du cerisier Mineuses Puceron noir du cerisier Mouche de la cerise Acariens rouges Acariens jaunes Eriophyides gallicoles

* Mesures à prendre l’année suivante

Inflorescences Inflorescences Inflorescences Pousses Pièges blancs

Piège à phéromones Inflorescences Frappage Pousses Pousses Pousses Pousses Pièges jaunes Fruits Fruits Feuilles de la base 100 Feuilles 200 Bouts de pousse

500 1 1000–2000 100 100 100 2–6 100

Fruits Piège à phéromone Fruits Pousses Pousses Pousses Pièges jaunes Feuilles milieu de pousses 100 Feuilles 200 Pousses

20–30 œufs / obstacle 5–10% 20% 5% 2–5% 80–100

attaquées attaquées attaquées attaquées adultes / piège

Pour contrôle des vols 10% attaquées 12–15 larves 10% attaquées (pour année suiv.) 60 % attaquées 5% attaquées 3–10% attaquées 0.5–4 mouches / pièges 3–10% attaqués 5% attaqués (pour année suiv.) 50–60% occupées 40–50% occupées 10% attaquées 1–3% 5–7 0.5–2% 10% 60% 5% 0.5–4 30 %

de ponte ou attaque papillon / semaine/piège attaqués attaquées (pour année suiv.) attaquées attaquées mouches / piège occupées

20–30% occupées 10% occupées source Agroscope

Une lutte contre un ravageur est entreprise seulement lorsque les risques liés à cette intervention sont minimisés. Pour cela, il faut prendre en considération: • les effets à court et long terme sur l’environnement (p.ex. extinction d’auxiliaires, apparition de résistances, effets sur le sol, l’eau et les autres règnes animaux). • les coûts de l’application. Le seuil d’intervention est influencé par les exigences des producteurs ainsi que par le marché (vente directe ou par le commerce). Les attaques de ravageurs peuvent être différentes selon la variété et l’emplacement. C’est pourquoi, il faut procéder à plusieurs contrôles au sein de la plantation. A côté de ces comptages précis de tests individuels, il s’agit d’estimer la situation des ravageurs.

29


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Tebufenozide

240 g

18

18

0.64 l

111.–

0.05%

0.8 l

138.–

6 ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 6 ! ! ! ! ! !

Prodigy (Ba)

Methoxyfenozide

240 g

0.04%

0.64 l

132.–

6 ! 3 6 ! 6 6 ! ! ! ! ! !

Indoxacarb

300 g 22A Steward (St)

WG 0.017%

0.27 kg

129.–

6 6 6 6 ! 6 6 ! ! ! ! ! !

SG

0.2%

3.2 kg

156.–

6 6 6 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! !

0.02%

SC

SC

Psylles du poirier

Puceron lanigère

Pucerons divers

Pucerons cendrés et galles rouges

Mineuses

Hyponomeute

Homoptères

Noctuelle

Cheimatobie

0.04%

Formulation

Mimic (Om)

Tordeuses buissons et bourgeons

Prix approx. Efficacité contre (selon homologation) Fr./ha Lépidoptères

Capua

Dosage l / ha, kg / ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

Petite tordeuse des fruits

Dosage %

Carpocapse des prunes

Nom commercial (Firme)

Carpocapse (pommes, poires, abricots)

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Groupe de résistance

30

95 g

6

Affirm (Sy)

Spinosad

480 g

5

Audienz (Om)

SC

0.32 l

182.–

Spinetoram

250 g

5

Zorro (Om)

WG 0.0125% 0.2 kg

125.–

6 ! ! 6

188.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6

Emamectinbenzoat

0.019%

0.3 kg

! ! ! !

6 ! ! !

! ! 6 6

! ! ! !

! ! 6 6

! ! ! 6

! ! ! !

! ! ! !

Tordeuse de la pelure

Carpocapse (Photo: Agroscope)

Papillon du ver des jeunes fruits (Photo: Agroscope)

! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !


31

INSECTICIDES ET ACARICIDES

FP, AB

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

FP, PR, CE

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

! 6 ! !

! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

6 ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

FP PO FP, FN FP

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

POI

libre

% $

3

&

# #

libre

e

3

&

# 0

07,08,09

%

3

D: 20 R: 6

07, 09

% $

3

D: 20

&

09

% $

3

D: 20

&

% d

3

# # 0 0 # # 0 0 # # 0 0

09

Autorisation en PER / PI

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Impact sur les abeilles

Délai d’attente en semaines

# #

Nuisances aux typhlodromes: les données concernent les typhlodromes sensibles. Mulching avant chaque application d’insecticide.

&

Accélérateur de mue. Appliquer sur les poiriers après floraison. Application contre la tordeuse de la pelure: avant le début de la floraison (Valais et Tessin: après la floraison). Max. 2 traitements par année. Efficace sur œufs et larves de capua et carpocapse et sur les larves de la petite tordeuse. Oxadiazine. Insecticide de contact et d’ingestion. Effet rapide. Agit contre les larves et les œufs. Application en début d’éclosion. Traiter en dehors du vol des abeilles. Au max. 3 applications par année.

b

&

D: 50 R: 6 D: 100 R: 6

Max. 2 applications par année. Larvicide. Très courte rémanence. Très indiqué contre les carpocapses résistants. Dangereux pour les abeilles, observer attentivement les mentions spéciales sur l’étiquette à ce sujet. Réservés aux vergers intensifs. Spinosyn. Au max. 4 applications par année. Max. 2 applications contre l’anthonome et les tordeuses sur fruits à noyau. Hacher la couverture herbeuse juste avant l’application. Spinosyn. Au max. 2 applications par année. Hacher la couverture herbeuse juste avant l’application.

Courbes du vol des principaux ravageurs arboricoles

Légende Mai

Juin

Juillet

Août.

Vgc

Vgc

= Petite tordeuse des fruits (Ptf)

C (Ptf / Tp)

PSE

Confusion

Sept.

Vgc

Vgc

Vgc

Vgc

= Tordeuse de la pelure (Tp) = Carpocapse (C)

C

Indox.

Inhib. de mue

Indox. / EP

C / Ptf

Vgc

= Virus de la granulose

Accél. de mue

Indox.

Indox. / EP

C / Ptf/Tp

Inhib. de mue Indox.

= Inhibiteur de mue = Indoxacarb ou Spinosad

Confusion

= Phéromones

Inhib. de mue Indox. Inhib. de mue

Accél. de mue Indox.

C / Tp

Inhib. de mue Indox. / EP

C / Ptf/Tp Indox. / EP

C / Tp

du carpocapse

ou Emamectinbenzoat

Accél. de mue

= Accélérateur de mue

EP

= Ester phosphorique

Source: H. Höhn, ACW-Wädenswil 2003

Groupe de résistance

! ! ! !

FP, PR, AB

Impact sur les organismes aquatiques

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Remarques

Classification de danger / SGH

FP, PR, CE

Indications / restrictions

Divers auxiliaires

Fruits à pépins (FP), Fruits à noyau (FN), Pommes (PO), Poires (POI), Prunes (PR), Cerises (CE), Abricot (AB)

Eriophydes gallicoles

Eriophydes libres

Acariens rouges / jaunes

Punaises des fruits

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Nuisible pour

Typhlodrome

Homologué sur

Acariens

Mouche de la cerise

Hoplocampe

Cécidomyie des feuilles

Anthonome

Cochenilles diaspines / pou de San José

Cochenilles virgules

Cochenilles lécanines

Divers insectes

15 22 A / 5 / 6 18 1B


Azadirachtin A 10 g

Azadirachtine A+B Acides gras

Produits contre homoptères

Thiacloprid

U

EC

Psylles du poirier

Puceron lanigère

Pucerons cendrés et galles rouges Pucerons divers

Mineuses

3.2–4.0 l 4.8 l

414.–

0.1%

1.6 l

189.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! !

105–158.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! !

505 g

Siva 50 (Om)

SC 0.63–0.94%

10–15 l

515 g

Natural (AB)

EC

20 l

480 g 4A Alanto (Ba)

Noctuelle

0.2–0.25% 0.3% EC

U

Homoptères

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! !

Oikos (LG) Sicid Neem (St)

32 g

Tordeuses buissons et bourgeons Cheimatobie

2.4 l

Capua

0.15%

Formulation

NeemAzal-T / S (AB)

Petite tordeuse des fruits

Dosage Prix approx. Efficacité contre (selon homologation) l / ha, kg / ha Fr./ha Lépidoptères pour un volume d’arbres de 10’000 m3 Carpocapse des prunes

Dosage %

(pommes, poires, abricots)

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

INSECTICIDES ET ACARICIDES

Hyponomeute

F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Carpocapse

32

1.25%

207.– 276–345.–

289.–

0.32 l

91.–

0.025%

0.4 l

114.–

0.02%

0.32 l

91.–

! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 6 ! ! 6 6 2 ! ! 2 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

SC 0.02%

Imidacloprid

700 g 4A Kohinor (LG)

WG 0.01%

0.16 kg

97.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! !

Acetamiprid

200 g 4A Gazelle SG (St) Oryx Pro (Sy)

SG 0.015%

0.24 kg

54–70.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! !

0.02%

0.32 kg

72–93.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

0.02%

0.32 kg

72–93.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

WG 0.02%

0.32 kg

107.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! !

Thiametoxam 250 g 4A Actara (Sy)

! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 6 !

Flonicamid

500 g 9C Teppeki (Om)

WG 0.01%

160 g

84.–

Pirimicarb

500 g 1A Pirimor (St, Sy, LG) Pirimicarb (Om)

SG 0.04%

0.64 l

57–92.–

Spirotetramat 100 g 23 Movento SC (Ba)

SC 0.06%

1.0 l

114.–

0.09%

1.5 l

171.–

0.09–0.125%

1.5 –2.0 l

0.125%

2.0 l

228.–

0.125%

2.0 l

228.–

SC 0.04%

0.64 l

191.–

! ! ! ! ! !

Vertimec Gold (Sy)

SC 0.075%

1.2 l

126.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6

Surround (St)

WP 2%

32 kg

127.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6

Spirodiclofen 240 g 23 Envidor (Ba)

Abamectin

18 g

6

Kaolin

950 g

LambdaCyhalothrin

100 g 3A Karate Zeon (Sy) 50 g

Tak 50 EG (St) Techno (LG)

171–228.–

CS 0.015%

0.24 l

32.–

EG 0.03% EC

0.48 kg 0.48 l

42.–

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! 6 ! ! ! !

6 ! ! ! ! !

! ! ! 6 ! !

! ! 6 6 ! 6


33

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

PO

! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! !

FP, FN

# # 0 # #

libre

FP, FN

# 0

07,08,09

D: 20

& b

FP

# 0

07,09

% $

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# 0

07,09

% $

! ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! !

FP, PR

! ! ! ! ! ! 4 ! ! ! !

CE

! ! ! ! ! 6 3 ! ! ! !

FP, CE

! ! ! ! ! !

! ! 6 6 ! !

! ! 6 6 ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! 4 !

! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! !

FP, PR FP, FN

FP, FN

CE FP, FN

D: 50 R:6

&

2

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! 2 ! ! ! ! ! ! ! ! !

3

FP, FN CE

: b

1

%

Autorisation en PER / PI b

e ! ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 4 ! ! ! !

Nuisances aux typhlodromes: les données concernent les typhlodromes sensibles. Mulching avant chaque application d’insecticide.

&

3

%

07

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

e

Remarques

Délai d’attente en semaines

07,09

Impact sur les abeilles

Divers auxiliaires

Typhlodrome

# # 0

Impact sur les organismes aquatiques

PO, CE

Indications / restrictions Classification de danger / SGH

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Fruits à pépins (FP), Fruits à noyau (FN), Pommes (PO), Poires (POI), Prunes (PR), Cerises (CE), Abricot (AB)

Eriophydes gallicoles

Eriophydes libres

Acariens rouges / jaunes

Punaises des fruits

Acariens

Mouche de la cerise

Hoplocampe

Cécidomyie des feuilles

Anthonome

Cochenilles diaspines / pou de San José

Cochenilles virgules

Cochenilles lécanines

Divers insectes

Nuisible Homologué sur pour

D: 100 R: 6 3

D: 20 R: 6

& &

2

# 0 " # # # # 0 # # 0

# # 0 0

09

07 06,09

07,08,09

% $ e $ % $

%

07,08,09

e $

% $

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

POI

" "

07,09

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

POI

# #

libre

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

POI

" "

07,09 07,09 05,06,08,09

3

D: 20 R: 6

3 3

D: 50 R: 6

& & &

&

3

2 3

D: 20

3

D: 50 R: 6

&

&

& % $

b

D: 100

&

Extrait végétal. Insecticide de contact et d’ingestion. Action systémique. Ne pas appliquer sur les poiriers (risque de phytotoxicité). Action lente (pleine efficacité seulement après 2 – 3 semaines). Possibilité de fractionner la dose: 2 × 2.4 l. Avant ou directement après floraison. Dans les cerises après floraison. Extrait végétal. Insecticide de contact et d’ingestion. Action systémique. Ne pas appliquer sur les poiriers. Période d’application optimale au stade 59 (E2, ballonnet). A un dosage de 0.6–1%, convient pour éliminer le miellat. Ne pas appliquer pendant la floraison. Ne pas mélanger avec Myco-San, Myco-Sin, Ulmasud, Madex 3 et Capex 2. La concentration maximale de SIVA 50 dans la cuve est de 2%. La quantité de produit doit être adaptée au volume d’eau (ex.: 8 l de SIVA 50 dans 400 l d’eau par ha). Néonicotinoïde. Insecticide de contact et d’ingestion. Ne pas appliquer trop tardivement. Contre le carpocapse, appliquer sur les jeunes larves. Action pénétrante. Au max. 2 applications par parcelle et année avec des produits de ce groupe (mais au max. 1 application par espèce de pucerons). Max. 2 applications contre la mouche de la cerise. Egalement efficace contre le psylle du prunier. Néonicotinoïde. Post-floral jusqu’à fin mai. Max. 1 application par année. Réservé aux cultures intensives. Néonicotinoïde. Insecticide de contact et d’ingestion. Ne pas appliquer trop tardivement. Action pénétrante. A partir de juillet: 0.01% (contre le puceron vert du pommier). Au max. 2 applications par parcelle et année avec des produits de ce groupe (mais au max. 1 application par espèce de pucerons). Max. 2 applications contre la mouche de la cerise. Néonicotinoïde. Insecticide de contact et d’ingestion. Agit contre les larves. Au max. 1 application. Uniquement en post-floral. Seulement dans les cultures fruitières. Max. 2 traitements par année. Interdit en zone S2. Carbamate. Insecticide de contact et d’inhalation. Contre le puceron lanigère: 0.04% + 0,2 l Etalfix Pro ou 0.15 l Sticker. Répéter après 2 – 4 semaines. Contre la cochenille virgule, seulement sur les larves qui se déplacent. Contre les pucerons, dès juillet: 0.02%. Un temps frais réduit l’efficacité. Max. 2 applications. par an. Ketoenole. Insecticide systémique de nouvelle génération. Appliquer au début de l’attaque. Sur psylles, viser les stades œufs jaune-orange. Max. 2 applications par année. Max. 2 applications contre la mouche de la cerise.

Insecticide de contact. Au max. 1 application par année. Appliquer lorsque 50% des acariens rouges ont éclos ou en été, en début d’attaque après la floraison. Agit contre les œufs, les larves, les nymphes et partiellement contre les adultes. Agit aussi contre les larves du psylle du poirier (ajouter un mouillant). 50 m de distance aux biotopes. Appliquer en mélange avec 2 l d’huile minérale. Délai d’attente: 3 semaines. Pas de mélange avec d’autres produits. Aucune autre application dans les 2 jours qui précèdent ou qui suivent l’application (risque de phytotoxicité). Appliquer après l’éclosion des œufs de la 2ème génération mais lorsque moins de 20 % des larves sont plus âgées. Max. 1 application par année, jusqu’à mi-juin. 50 m de distance aux biotopes. Argile. Effet répulsif (empêche la ponte). 2-4 applications jusqu’à la floraison au début de la ponte. Appliquer le produit seul. Pyréthrinoïde. Insecticide de contact et d’ingestion. Risque d’apparition de résistance. Favorise l’araignée rouge. Emploi contre le psylle du poirier hivernant en cas de forte infestation (psylles adultes: échantillon par frappage >250 / 100 pousses) en fin d’hiver (février–mars dès le 2ème jour bénéficiant d’une température de plus de 10° C). Très toxique pour les différents auxiliaires.


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

3.2 l

91.–

6 ! 6 6 ! 6 ! 6 ! 2 2 ! !

! ! ! ! ! 2 ! ! ! ! 2 ! !

Psylles du poirier

Puceron lanigère

Pucerons divers

Pucerons cendrés et galles rouges

Mineuses

Hyponomeute

Homoptères

Noctuelle

Formulation

Cheimatobie

0.2%

Tordeuses buissons et bourgeons

EC

Capua

Dosage Prix approx. Efficacité contre (selon homologation) l / ha, kg / ha Fr./ha Lépidoptères pour un volume d’arbres de 10’000 m3 Petite tordeuse des fruits

Dosage %

Carpocapse des prunes

Nom commercial (Firme)

Carpocapse (pommes, poires, abricots)

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Groupe de résistance

34

Chlorpyrifosmethyl

225g 1B Reldan 22 (Om)

Huile végétale

779 g

Telmion (Om)

EC

2%

32 l

298.–

Huile de parrafine

830 g

Spray Oil 7E (LG) Huile blanche (0m) Zofal D (St)

EC

3.5%

56 l

302–323.–

2%

32 l

170–185.–

1%

16 l

85–92.–

! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! � ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! � ! ! ! ! ! ! !

0.5%

8l

221–231.–

! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! 6 ! !

Chlorpyrifos96 g 1B Oleodan (LG) methyl; Oleofos (Ba) Huile végétale 701 g Oleorel (Om)

L’insecticide/acaricide éprouvé, maintenant reformulé > Haute efficacité grâce à une activité en profondeur durable > Meilleure protection de l’utilisateur > Nouvelle formulation à base d’eau

Plus d’informations sous www.syngenta.ch

Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution. Avant toute utilisation, consulter les indications sur l’emballage.

EC


INSECTICIDES ET ACARICIDES

! ! 6 6 � 6 ! � ! ! !

KO

6 ! ! ! ! ! ! ! 2 ! 2

FP, FN

6 ! 6 ! ! ! ! ! 6 ! 6 6 ! � ! ! ! ! ! � ! � � ! � �

6 ! ! ! ! ! ! 6 ! ! 6

FP, FN FP, FN FP, FN

FP, FN

# 0 0 " # #

" # 0 # 0 #

# 0 0 "

Xi, N

% $

3

D: 50 R: 6

Autorisation en PER / PI

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Remarques

Délai d’attente en semaines

Impact sur les abeilles

Impact sur les organismes aquatiques

Indications / restrictions

Classification de danger / SGH

Divers auxiliaires

Nuisible pour

Typhlodrome

Eriophydes gallicoles

Eriophydes libres

Acariens rouges / jaunes

Punaises des fruits

Fruits à pépins (FP), Fruits à noyau (FN), Pommes (PO), Poires (POI), Prunes (PR), Cerises (CE), Abricot (AB)

Homologué sur

Acariens

Mouche de la cerise

Hoplocampe

Cécidomyie des feuilles

Anthonome

Cochenilles diaspines / pou de San José

Cochenilles virgules

Cochenilles lécanines

Divers insectes

&

&

libre

b

&

08

b

07,08,09

% $

Carpocapse (Photo: Agroscope)

35

D: 50 R: 6

&

Nuisances aux typhlodromes: les données concernent les typhlodromes sensibles. Mulching avant chaque application d’insecticide. Les produits du groupe de résistance 1B (esther phosphoriques) ne peuvent être traités que 3 fois par saison par parcelle.

Ester phosphorique. Persistance assez courte. Contre la tordeuse de la pelure: application sur les larves moyennes de la génération d’été. Ne pas appliquer lors de températures élevées. Attention aux mélanges, risque de phytotoxicité. Bien supportée par les plantes. Ne pas appliquer trop tôt, sinon se dégrade rapidement (stade 55). Ne pas mélanger avec des fongicides. Ne pas appliquer de fongicides dans les 5 jours qui précèdent ou qui suivent l’application. Quantité de bouillie: 1000 l. A partir de 10° C. Eviter en cas de risques de gel. Ne peut pas être mélangée avec les fongicides organiques. Ne pas appliquer des fongicides organiques dans les 8 jours qui précèdent ou qui suivent l’application. Peut être mélangée avec du cuivre. Contre le pou de San José: curatif 3.5%; préventif 2%. Quantité de bouillie selon le stade de la culture: 51–53 (B–C) 56 l, 54–56 (C3–D) 32 l, 57–58 (D3–E) 16 l Traitement entre le gonflement et l’éclatement des bourgeons. Sur cerisiers, contre la teigne des fleurs.

Tordeuse de la pelure (Photo: Agroscope)

Petite tordeuse des fruits (Photo: Agroscope)

OSMIPRO ® : Pollinisation meilleure avec des abeilles maçonnes  Pollinisation des cultures fruitières et de baies.  Pollinisation au moment optimal, même par température fraîche ou légère pluie.  Amélioration qualitative et quantitative de la production.

Wildbiene + Partner

Wildbiene + Partner

Wildbiene + Partner

Téléphonez-nous, nous vous conseillerons volontiers !

fenaco | Semences UFA Auxiliaires | Nordring 2 | 4147 Aesch | Tél. 058 434 32 82 | nuetzlinge@fenaco.com | www.nuetzlinge.ch


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U Homologué sur

Nuisible pour

Indications / restrictions

Etoxazol

110 g 10B Arabella (Om)

SC 0.03%

0.48 l

187.–

6 ! ! )

0 # 0

09

%

Acequinocy

152 g 20B Kanemite (St)

SC 0.1125%

1,8 l

216.–

6 ! ! )

# #

07,08,09

%

Tebufenpyrad

200 g 21A Zenar (Sy)

WP 0.02%

0.32 kg

204.–

6 2 ! ) ) ) ) 0

07,08,09

%

Fenpyroximate

54 g 21A Kiron (Om)

SC 0.1%

1.6 l

174.–

6 6 ! ) ) ) ) 0

07,09

%

Formulation

Typhlodrome

%

Abricotiers / pêchers

09

Pruniers

6 2 ! ) ) ) ) # #

Cerisiers

140.–

Fruits à pépins

0.32 l

Eriophydes gallicoles

SC 0.02%

Eriophydes libres

250 g 10A Credo (LG) Nissostar (St)

Spirodiclofen

240 g

23

Envidor (Ba)

SC 0.04%

0.64 l

191.–

6 6 ! )

) ) # # 0 0

Soufre

800 g

M2

WG 2% WP WG WP

32 kg

99–150.–

! ! 6 )

0 #

700 g

Celos (LG) Elosal Supra (Om) Kumulus WG (BF) Microthiol Spécial Disperss (fe) Solfovit WG (Ba) Sufralo (St) Heliosoufre S (Om)

598 g

Majestik (Om)

SL

Maltodextrin

WG WG SC

301.– 2.5%

40 l

412.–

2 ! ! )

# 0

07,08,09

Impact sur les abeilles

Acariens

Impact sur les organismes aquatiques

Dosage Prix l / ha, approx. kg / ha Fr./ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

Hexythiazox

Groupe de résistance

Acaricides

Dosage %

Classification de danger / SGH

Nom commercial (Firme)

Divers auxiliaires

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Acariens rouges / jaunes

36

e $

libre libre libre libre libre libre 05 libre

$


37

INSECTICIDES ET ACARICIDES

3

D: 50 R: 6

Pour implanter des typhlodromes et d’autres insectes utiles dans les vergers, il est nécessaire de choisir des pesticides neutres pour ceux-ci.

Autorisation en PER / PI

Distances des eaux de surface en m; D = dérive; R = ruissellement

Délai d’attente en semaines

Remarques

&

D: 50

&

3

D: 20

&

3

D: 50 R: 6

3

D: 50

&

3

D: 20

&

&

& b

&

Stratégie anti-résistance: Par saison, n’appliquer qu’un seul produit du même groupe de résistance

Acaricide de contact. Au max. 1 application par année. Agit contre les œufs et les jeunes larves (œufs d’hiver stade 54 – 56). Dernière application à fin juin. Problèmes de résistance dans certaines régions. Consulter le service de vulgarisation régional avant l’application. Acaricide de contact. Au max. 1 application par année. Appliquer avant ou après la floraison, dès l’éclosion des acariens rouges. Agit contre les larves et les nymphes. Au plus tard au 30 juin. Acaricide de contact. Application après la floraison contre tous les stades mobiles. Au max. 1 application par saison. Seulement en culture intensive. Acaricide de contact et d’ingestion. Action pénétrante. Agit contre les oeufs d’été, les larves, les nymphes et les adultes. Appliquer après la floraison. Par saison, une seule application de zenar ou Kiron. 20 m de distance aux biotopes. Max. 1 application par année. Acaricide de contact, d’ingestion et d’inhalation. Agit contre les larves, les nymphes et les adultes. Appliquer après la floraison. Par saison, une seule application de zenar ou Kiron. Acaricide de contact. Au max. 1 application par année au plus tard à fin juin. Appliquer lorsque 50% des acariens rouges ont éclos ou en été, en début d’attaque après la floraison. Agit contre les œufs, les larves, les nymphes et partiellement contre les adultes. Agit aussi contre les larves du psylle du poirier (ajouter un mouillant). 50 m de distances aux biotopes. Application après récolte en septembre. En cas de forte attaque, 2 applications à 10–15 jours d’intervalle. Des applications répétées réduisent les ériophyides et les acariens rouges. Dosage: le jour du traitement jusqu’à 15° C 4 kg / ha, jusqu’à 25° C 2 kg / ha, plus de 25° C 1 kg / ha. Celos aussi homologué sur Nashi.

Action de contact contre les nymphes et les adultes des acariens. Non sélectif, toxique pour les typhlodromes et les autres auxiliaires. Traiter en dehors du vol des abeilles. Appliquer seul.

Bortrac / Mantrac ✔ Améliore la floraison ✔ Favorise la structure cellulaire ✔ Améliore la conservation

LANDOR fenaco société coopérative Rte de Siviriez 3, 1510 Moudon Tél. 058 433 66 13 Fax 058 433 66 11 E-mail info@landor.ch

Appel gratuit 0800 80 99 60 0800 LANDOR landor.ch

a «L’

s

an sur

ce d

’êt w

at re s

.l ww

isfa

and

it»

or.c

h


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Procédés biotechniques, organismes vivants et virus

Phéromone

Virus de la granulose du carpocapse

Checkmate CM-XL diffuseur (St)

VP

Checkmate CM-O Puffer (St)

VP

Isomate-C Plus (AB)

VP

Isomate-CTT (AB) RAK 3 (BF)

VP

Isomate C / OFM (AB)

VP

Isomate-CLR MAX (AB)

VP

Isomate-CLR / OFM (AB)

VP

Psylles du poirier

Puceron lanigère

Pucerons divers

Pucerons cendrés et galles rouges

Mineuses

Hyponomeute

Homoptères

Noctuelle

Cheimatobie

Tordeuses buissons et bourgeons

Capua

Prix approx. Efficacité contre (selon homologation) Fr./ha Lépidoptères

Petite tordeuse des fruits

Dosage l / ha, kg / ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

Formulation

Dosage %

Carpocapse des prunes

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Carpocapse (pommes, poires, abricots)

38

311.–

6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

2-3/ha

430–645.–

6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

1000

Prix sur demande Prix sur demande

400 diffuseurs

diffuseurs

500 diffuseurs

313.–

1000

Prix sur demande

diffuseurs

1000

Prix sur demande

diffuseurs

700

Prix sur demande

diffuseurs

Isomate-OFM Rosso VP (AB)

diffuseurs

Prix sur demande

Isomate R (AB)

VP

300–500 diff./ha

Prix sur demande

Madex Top (AB)

SC

1re appl. 0.006%

500

6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 2 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! 4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 2 4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! !

37 –74.–

4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

42–84.–

4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

0.1 l

suivantes

Carpovirusine Evo 2 (St)

SC

0.003%

0.05 l

1re appl. 0.06%

1l

suivantes

Virus de la granulose de la tordeuse de la pelure Bacillus thuringiensis kurstaki

11

Bazillus thuringiensis aizawai

11

0.03%

0.5 l

0.006%

2 × 0.1 l

Capex 2 (AB)

SC

Dipel DF (Om)

WG 0.05%

74.– par application

0.8 kg

77.–

0.1%

1.6 kg

154.–

Xentari (LG)

WG 0.1%

1.6 kg

162.–

Piège rouge; Alcool dénaturé

REBELL Rosso (bostryche) (AB)

FA

8 pièges par ha

39.– par piège

Piège jaune; collant

Pièges pour la mouche de la cerise (SUA)

FA

8 pces par arbre

24.–

Bande de glu; 760 g Acides gras; 200 g Résines naturelles Nematodes (Steinernema feltiae)

Bande en papier englué, Ceinture de piégeage (div.) Nemapom (SUA)

FA

Pièces de 3m

13.– (3 m)

XN

0.5– 5 Mio / arbre

Attractif

Piège à mouche drosophile du cerisier (div.)

FA

Champignons (Beauveria brongniartii)

Melocont GR (SUA)

XF

50 kg / ha

Prix sur demande

Champignons (Metarhizium anisopliae)

GranMet GR (SUA)

XF

50 kg / ha

Prix sur demande

540 g

32.–/50 Mio 86.–/set

! ! ! 4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 4 ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !


INSECTICIDES ET ACARICIDES

07,09

! ! ! ! ! ! ! !

FP

# #

07,09

! ! ! ! ! ! ! !

FP

# #

07,09

! ! ! ! ! ! ! !

FP, AB

# #

07,09

! ! ! ! ! ! ! !

FP, PR

# #

07

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# #

07

! ! ! ! ! ! ! !

FP, AB

# #

libre

! ! ! ! ! ! ! !

FP, AB

# #

libre

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# #

libre

# #

libre

# #

libre

# #

libre

# #

libre

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN FP, FN

Délai d’attente pour les virus de la granulose: 3 semaines

Autorisation en PER / PI

# #

Remarques Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

FP

! ! ! ! ! ! ! !

Délai d’attente en semaines

! ! ! ! ! ! ! !

FP, AB

Divers auxiliaires

07,09

! ! ! ! ! ! ! !

Typhlodrome

# #

Fruits à pépins (FP), Fruits à noyau (FN), Pommes (PO), Poires (POI), Prunes (PR), Cerises (CE), Abricot (AB)

FP

Punaises des fruits

! ! ! ! ! ! ! !

Mouche de la cerise

07,09

Hoplocampe

# #

Cécidomyie des feuilles

FP, AB

Anthonome

e

Cochenilles diaspines / pou de San José

07,09

Cochenilles virgules

# #

Cochenilles lécanines

Impact sur les organismes aquatiques

Indications / restrictions

Classification de danger / SGH

Nuisible pour

Impact sur les abeilles

Homologué sur

Divers insectes

39

& b

Technique de confusion. Application unique avant le premier vol. Planifier l’application avec votre conseiller en arboriculture. • Population de base la plus faible possible (attaque inférieure à 1–2% l’année précédente). • Bonne isolation de la plantation (au moins 100 m des cultures nontraitées). • Surfaces supérieures à 1–2 ha. • Interligne inférieur à 4.5 m. • Forme de plantation et arbres uniformes. Isomatte-CTT dès 5 ha. Diffuseurs combinés dès la 2ème année de confusion.

1

& b

1

& b

1

& b

& b

& b

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

&

! ! ! ! ! ! ! !

CE

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# #

libre

&

! ! ! ! ! ! ! !

FP

# #

libre

&

! ! ! ! ! ! ! !

FN

# #

libre

&

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# #

libre

&

! ! ! ! ! ! ! !

FP, FN

# #

libre

b

& b

b

& b

Au min. 3 applications par année. 6 fractionnements prolongent la durée de protection. Stocker au frais et dans l’obscurité. Quantité annuelle totale: 300–500 ml. En fonction de la pression, 4–6 applications. Tous les 7– 10 jours. Appliquer 4 heures avant la pluie. 2ème génération des carpocapses selon la pression. Stocker au frais et dans l’obscurité. Aussi contre la tordeuse du pêcher. Doit être appliqué avant la floraison, sur les jeunes chenilles hivernantes. Appliquer aux stades 55 – 57 et 59. Stocker au frais et dans l’obscurité. Ne pas mélanger avec des produits à base de cuivre ainsi que des engrais foliaires. Produit à base de bactéries. Appliquer avant ou après la floraison. Les périodes de mauvais temps réduisent l’efficacité. Ne pas appliquer par mauvais temps. Pré ou post-floral. Contre le bostryche disparate. En avril / mai, dès que la température maximale a atteint 18 – 19° C. Le nombre de pièges par arbre dépend du but à atteindre et de la taille de l’arbre. Pour le contrôle de l’attaque et les pronostics: voir pièges à insectes page 30. Pour réduire l’attaque en auto-approvisionnement: 6 – 10 pièges par arbre. Installation des pièges: 25 mai au 10 juin.

Empêche la montée des femelles non ailées. Placer au début octobre et enlever à fin avril, sinon les auxiliaires sont aussi atteints (perce-oreille). A fin de pronostic ou sur arbres haute-tige isolés. En automne après la récolte. Traitement des troncs depuis le sol et des grosses branches avec au moins 1000 l d’eau par ha. Durant les 12 heures suivant le traitement, la température devrait être supérieure à 8° C et les troncs être humides.

Pour pronostiquer et lutter contre la mouche drosophila suzukii. Aussi en cultures de baies. Contre les hannetons communs. Sur base de grains d’orges stérilisés. Enfouir de mars à septembre entre 5–10 cm de profondeur. Contre les hannetons de la St-Jean. Sur base de grains d’orges stérilisés. Enfouir de mars à septembre entre 5–10 cm de profondeur.


40

F R U I T S À N O YA U

Cerisiers

Stade phénologique

Débourrement

Préfloraison

00 51

56

53

Floraison

59

63 65

Nouaison 69 71

Maturité 75

81

floraison

Périodes de dégâts et de lutte des maladies

85

87

Chute des feuilles 93 Source: Agroscope

Anthracnose Monilioses des fruits Maladie criblée Maladie des taches de pulvérisation Période de dégâts

Maladie criblée

Période de lutte Cuivre Cuivre

Périodes d'application des fongicides

Chancre bactérien Maladie criblée Anthracnose

Dithianon Captan Folpet

Maladie criblée Anthracnose Monilioses (sur fleurs et rameaux) Maladie criblée Monilioses (sur fleurs et rameaux) Monilioses (sur fleurs et rameaux)

Amistar Bogard / Sico / Slick + Captan ou Dithianon Flint / Tega Duotop + Captan Duotop Plus / Systane C-WG Baldo Cercobin Fezan Prolectus Moon Privilege + Flint

Anthracnose Maladie des taches de pulvérisation Maladie criblée Monilioses des fruits

Moon Sensation Baldo

Monilioses des fruits

Teldor Prolectus Période d’application possible

Période d’application optimale

Maladie criblée sur cerise

Maladie criblée sur feuille de cerisier

italique = nom de matière


41 Pruniers

Débourrement Pré-floraison Stade phénologique

00 51

53

56

Floraison

59

63

Périodes de dégâts et de lutte des maladies

Nouaison 65

69

72

Chute des feuilles

Maturité 75

81

85

87

floraison

Source: Agroscope

Monilioses des fruits Maladie criblée Rouille du prunier Période de dégâts Maladie criblée

Période de lutte Cuivre Captan

Maladie criblée Rouille du prunier Maladie des pochettes

Dithianon Soufre

Périodes d'application des fongicides

Rouille du prunier Monilioses (sur fleurs et rameaux), Rouille du prunier Maladie criblée

Bogard / Sico / Slick + Captan ou Dithianon

Monilioses (sur fleurs et rameaux) Maladie criblée

Amistar

Monilioses (sur fleurs et rameaux)

Flint / Tega

Duotop + Captan Duotop Plus / Systane C-WG Cercobin Chorus Prolectus Teldor WG 50 Avatar / Switch Baldo Moon Privilege

Monilioses des fruits Moon Sensation

Prolectus Avatar / Switch Teldor Période d’application possible Période d’application optimale italique = nom de matière

93


42

F R U I T S À N O YA U

Abricotiers / Pêchers / Nectarines

Débourrement Stade phénologique

00

51

Pré-floraison 53

56

Floraison 59

63

Nouaison 65

69

71

Chute des feuilles

Maturité 75

87

Pêchers / Nectarines

93 Source: Agroscope

floraison

Périodes de dégâts et de lutte des maladies Monilioses Cloque du pêcher Maladie criblée Tavelure du pêcher Oïdium Abricotiers

Source: Agroscope floraison

Périodes de dégâts et de lutte des maladies Monilioses Maladie criblée Oïdium Période de lutte

Période de dégâts Pêchers / Nectarines / Abricotiers Bactériose et Cloque du pêcher

Cuivre Cuivre

Maladie criblée

Périodes d'application des fongicides

Cloque du pêcher

Bogard / Sico / Slick

Maladie criblée

Captan

Maladie criblée

Soufre (pêchers)

Oïdium Maladie criblée

Amistar

Monilioses (sur fleurs et rameaux)

Bogard / Sico / Slick + Captan

Oïdium

Duotop + Captan Flint / Tega Duotop Plus/Systhane C-WG

Monilioses (sur fleurs et rameaux)

Baldo Chorus Fezan Moon Experience Avatar/Switch Prolectus Teldor (seulement abricotiers) Baldo

Monilioses des fruits Moon Experience Moon Privilege

Prolectus Avatar / Switch Teldor Période d’application possible

Période d’application optimale

italique = nom de matière


P O S S I B I L I T É S D ’ A P P L I C AT I O N D E S F O N G I C I D E S

Abricots (Photo: Agroscope)

Moniliose des fruits (Photo: Agroscope)

Rouille du prunier

Moniliose sur fruits (pêcher)

43


F R U I T S À N O YA U

c

0.125%

2 kg

Oxychlorure de cuivre

500 g M1 Cuprofix (Sy)

WP

c

0.2–0.3%

78.–

! 6 ! ! 6 6 ! ! ! ! ! ! ! ! 6 6

33–56.–

! 6 ! ! 6 6 ! !

48–78.–

34–51.– 45–54.–

! 6 ! ! 6 6 ! !

3.2–4.8 kg

51–128.–

6 6 ! ! ! ! ! 6

65–112.–

380 g

Cuprofix fluid (Sy) Flowbrix (LG)

SC

0.25–0.4%

4–6.4 l

350 g

Oxykupfer 35 (St) Vitigran 35 (Om)

WP

0.188%

3 kg

0.43%

6.9 kg

Funguran flow (Om)

SC

0.3–0.45%

4.8–7.2 l

125–187.–

Kocide Opti (Ba)

WG

0.3–0.45%

4.8–7.2 kg

155–232.–

Hydroxide de cuivre 300 g

39–41.– 76–79.–

350 g

Kocide 2000 (St)

WG

0.25–0.4%

4–6.4 kg

100–159.–

Bouillie bordelaise

200 g

Bouillie bordelaise (fe) Bordeaux S (St)

WP WG

0.5–0.75%

8–12 kg

52–112.–

Soufre

800 g M2 Celos (LG) Elosal Supra (Om) Kumulus WG (BF) Microthiol Spécial Disperss (fe) Soufre Stulln (div.) Solfovit (Ba) Sufralo (St) Thiovit Jet (Sy)

WG WP WG WG

Post-floral 0.3–0.5%

4.8–8.0 kg

Pré-floral 0.5–0.75%

8–12 kg

700 g

Heliosoufre S (Om)

SC

850 g

Armicarb (St)

SP

0.3%

4.8 kg

Bicarbonate de potassium

c

Maladies des pochettes (pruniers)

WG

2.4 kg 1.6–2.4 kg

Rouille (pruniers)

800 g M4 Folpet WDG (St, Ba) Phaltan WDG (Om) Solofol (Om

0.15% 0.1–0.15%

Cylindrosporiose (cerisiers)

Folpet

c

1.2 kg

Pourriture amère (cerisiers)

WG

0.075%

Moniliose des fruits

800 g M4 Captan WDG (Ba, LG, Om) Captan S WG (St) Malvin WG (Sy)

Captan

0.05–0.075% 0.8–1.2 kg

Efficacité contre (selon homologation) Moniliose des fleurs et des rameaux

c

Groupe de résistance

WG

Prix approx. Fr./ha

Maladie criblée

Dosage l/ha, kg/ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

700 g M9 Atollan (St) Delan WG (Ba, BF, Sy) Legan WG (LG) Rucolan (Ba

Dithianon

Contacts

Dosage %

Contact (c), pénétrant (p), systémique (s)

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Chancre bactérien (cerisiers)

44

! ! ! ! ! ! ! ! ! � ! ! ! ! ! � 6 6 ! ! ! ! ! 6

14–44.–

! 4 ! ! ! ! 6 !

25–111.–

! 6 ! ! ! ! ! !

95.–

! ! 2 ! ! ! ! !

WG WG WG WG c

Bactériose (Photo: Agroscope) Cloque du pêcher (Photo: Agroscope)


FONGICIDES

! ! ! ! ) ! ! ! # # ! ! ! ! ! ) ! ! ! ! ! ! ) ) ) ) # # 0 ! ! ! ! ) ) ! ! # # 0 ! 6 ! ! ) ) ) ) # #

%

3

D: 50 R: 6

%

3

D: 20

07,08,09

%

3

D: 20 R: 6

Xn, N

%

07,09 05,06,08,09 07,09 07,09 07,08,09 07,08,09 05,08,09

Autorisation en PER/PI

Nombres d’applications autorisées

Délais d’attente Pour la plupart des fongicides, le délai d’attente est donné par la période d’application.

&

Les fongicides de contact ne présentent aucun risque de résistance. Ils ont une action préventive, il est donc important de conserver une couche de protection sans lacune, particulièrement sur les nouvelles pousses. Produits à base de dithianon:: max. 3 applications par parcelle/an en traitement en solo ou max. 5 applications par parcelle/an en traitement à dose réduite, en mélange à d'autres produits,

Delan WG ne doit pas être mélangé avec des produits à base d’huile. Peut causer des irritations de la peau, observer les mesures de protection. Delan est autorisé jusqu’à fin juin. Max. 1680 g/ha de dithianon par parcelle et par an.

&

Provoque des taches en cas d’application tardive.

&

Provoque des taches en cas d’application tardive.

j f

N

! 6 ! ! ! ! ! ! ! 6 ! !

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Remarques

Délai d’attente en semaines

Impact sur les abeilles

Impact sur les organismes aquatiques

Indications/restrictions

Classification de danger/SGH

Divers auxiliaires

Typhlodrome

Nuisible pour

Pêchers

Abricotiers

Pruniers

Cerisiers

Oïdium de l’abricotier

Oïdium du pêcher

Cloque du pêcher

Tavelure noire (pêchers)

Homologué sur

45

frei 09

N’appliquer que dans les vergers menacés par la maladie criblée. Application éventuelle au débourrement. Chancre bactérien: appliquer après la grêle et lors de la chute prématurée des feuilles. 1re application avec la dose inférieure, toutes les suivantes avec la dose supérieure. Forte accumulation dans le sol, pas de décomposition. Un max. de 4 kg de cuivre métal est autorisé par ha et par année.

05,07,09 07,09 05,07,09

6 ! 6 ! ) ) ! ) 0 # ! ! ! !

05,07,09 09 libre libre libre libre

3

& b

Contre les ériophyides libres du prunier: max. 20 kg/ha (4 × 5 kg/ha) 0.75% Recommandation avant fleur.

libre 02 02 02

! ! ! ! ) ! ) ! # #

05 libre

& b

Pendant la période de floraison. Répéter en fonction des risques de pluie. Miscible au soufre.

Moniliose des fruits sur prunes (Photo: Agroscope) Anthracnose des cerises (Photo: Agroscope)


F R U I T S À N O YA U

Difenoconazole

Pénétrants

+ Captan ou ou Dithianon

250 g

3

800 g M4 700 g M9

Bogard (LG) ou Sico (Ba) ou Slick (St, Sy) + Captan 80 WDG (Ba, LG) ou Malvin WG (Sy) ou Atollan (St) ou Delan WG (Ba, Sy) ou Legan WG (LG) ou Rucolan (Ba)

+ 1.6 kg

0.03%

0.48 kg

Maladies des pochettes (pruniers)

+ 0.1%

Rouille (pruniers)

0.32 l

Cylindrosporiose (cerisiers)

0.02%

Pourriture amère (cerisiers)

p p p c c c c c c

Moniliose des fruits

EC EC EC WG WG WG WG WG WG

Moniliose des fleurs et des rameaux

Efficacité contre (selon homologation)

Maladie criblée

Dosage Prix approx. l/ha, kg/ha Fr./ha pour un volume d’arbres de 10 000 m3

Chancre bactérien (cerisiers)

Dosage %

Contact (c), pénétrant (p), systémique (s)

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Formulation

46

78.–

! 6 6 6 ! 6 6 !

Myclobutanil; Captan

35 g 3 Duotop Plus (St) 465 g M4 Systane C-WG (Om)

WG

p, c

0.15%

2.4 kg

112.–

! 6 6 ! ! ! ! !

Trifloxystrobin

500 g 11 Flint (Ba, LG) Tega (Sy)

WG

p

0.025%

0.4 kg

108–114.–

! 6 6 6 6 6 6 !

Azoxystrobin

250 g 11 Amistar (Om, St, Sy)

SC

p

0.1%

1.6 l

99–127.–

! 6 6 ! 6 ! ! !

Fenpyrazamine

500 g 17

Prolectus (Om)

WG

p

0.075%

1.2 kg

195.–

! ! 6 6 ! ! ! !

Fenhexamid

500 g 17

Teldor (Ba)

WG

p

0.1%

1.6 kg

208.–

! ! 6 6 ! ! ! !

Thiophanatmethyl

500 g

1

Cercobin (St)

SC

s

0.125%

2l

116.–

! ! 6 ! ! ! ! !

Tebuconazol

250 g

3

Fezan (St)

EC

p

0.03%

0.48 l

28.–

! ! 6 ! ! ! ! !

Tebuconazol; Fluopyram

200 g 200 g

3 7

Moon Experience (Ba)

SC

p

0.04%

0.64 l

73.–

! ! 6 6 ! ! ! !

Fluopyram

500 g

7

Moon Privilege (Ba)

SC

p

0.025%

0.4 l

163.–

Fluopyram + Trifloxystrobin

500 g 7 Moon Privilege (Ba) + 500 g 11 Flint (Ba)

SC WG

t

0.0175% + 0.0175%

0.28 l + 0.28 kg

190.–

Fluopyram; Trifloxystrobin

250 g 7 Moon Sensation (Ba) 250 g 11

SC

t

0.035%

0.56 l

156.–

Cyprodinil

500 g

Chorus (Sy)

WG

p

0.05%

0.8 kg

Cyprodinil; Fludioxonil

375 g 9 250 g 12

Avatar (St) Switch (LG, Sy)

WG

p

0.06%

1 kg

Iprodion

500 g

Baldo (Om)

WP

p

0.1%

1.6 kg

9

2

81.– 206–217.– 133.–

! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! 6 ! ! ! ! ! ! ! !

! ! ! !

! ! 6 6

6 6 ! 6

6 ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

! ! 6 6 ! ! ! !

Attention: des cultures en production peuvent présenter un volume d’arbres de 20 000–30 000 m3 par ha. La quantité de bouillie (pour un volume d’arbres de 10 000 m3/ha) doit, dans ce cas, être augmentée de 15% (la quantité de bouillie peut aussi être déterminée à l’aide des indications des pages 4–6).

Moniliose des fruits (Photo: Agroscope)

Chancre bactérien (Photo: Agroscope)

! ! ! !


FONGICIDES ET ROUGISSEMENT Indications/restrictions

Autorisation en PER/PI

&

! ! ! ! ) ) ) ) # #

09

%

3

D: 20

3

&

! ! ! ! ) ) )

# #

09

%

D: 6

3

&

! ! ! ! ) ) ) ()) # #

09

%

3 (10j)

2

&

X

Délai d’attente en semaines

3

! ! 6 6 ) ) ) ) # #

07,08,09 07,08,09 07,08,09 07,08,09 05,08,09 07,09 05,06,08,09 07,09 07,09

Impact sur les abeilles

3

! 6 6 6 ) ) ! ) # #

Classification de danger/SGH

%

Divers auxiliaires

07,09

Typhlodrome

&

Pêchers

4

! ! 6 6 ) ) ) ) # #

D: 20 R: 6

Abricotiers

3

Pruniers

05,08,09

Cerisiers

&

Oïdium de l’abricotier

4

%

D: 20 D: 20 D: 20 D: 20 D: 20 D:50/R:6 D:50/R:6 D:50/R:6 D:50/R:6

Oïdium du pêcher

3

Cloque du pêcher

%

Tavelure noire (pêchers)

Nombres d’applications autorisées

Remarques Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Nuisible pour

Impact sur les organismes aquatiques

Homologué sur

3 (10 j)

! ! ! ! ) ) ) ) # # 0 ! ! ! ! ) ! ) ) # #

07,08,09

%

D: 50

2

&

05,07,08,09

%

D: 20

3

&

! ! ! ! ! ! ) ) # #

07,08,09

%

D: 20

2

&

! ! ! !

! ! ! !

! ! ) )

2 D: 20

3

&

D: 20

3

% %

3

! ! ! ! ) ) ) ) # #

08,09

%

3

Nom commercial (Firme)

Alpha-naphtyl- 500 g Dirigol-N (St) acétamide 40 g Geramid-Neu S (Om)

07,09 09

Dosage ml/100 l kg ou l/ha pour un volume d’arbres de 10’000 m3

%

2

& &

07,09

Rougissement prématuré des cerises

! ) ) )

2

! # # ! ) # # ) # 0

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

) ! ! !

2

2 3

D: 20 R: 6

2

Prix approx. Indications/restrictions Fr./ha

0.32 kg

94.–

05,07,08

150 ml

132.–

05,08

& j

& & &

Les produits de ce chapitre ont une action pénétrante, c’est-à-dire qu’ils pénètrent dans la couche de cellules externes (épiderme). Contre la moniliose, 2 à 3 applications: – au stade des pointes blanches (57) – entre ¼ de fleurs et pleine floraison (par bonnes conditions) – 10 à 14 jours après fin floraison (spécialement contre la moniliose des fruits). Pour éviter les résistances les produits à base d’ISS (3) doivent être appliqués en mélange à un produit de contact approprié (observer les recommandations des firmes). Produits à base de dithianon: max. 3 applications par parcelle/an en traitement en solo ou max. 5 applications par parcelle/an en traitement à dose réduite, en mélange à d'autres produits.

ISS. A appliquer au plus tard au stade des pointes vertes (75). Au plus tard au 31 juillet. Delan peut provoquer des irritations de la peau. 1680 g/ha de dithianon par parcelle et par an.

ISS. A appliquer au plus tard au stade des pointes vertes (75). Au plus tard à fin juillet. Strobilurine. Strobilurine. Jusqu'à fin floraison uniquement. Interdit en zone S2. Attention: sur les fruits à pépins, de simples traces peuvent déjà causer des dégâts. Nettoyer à fond avec un produit spécial. Hydroxyanilide. Hydroxyanilide. Contre la moniliose des fruits, appliquer en général au plus tard 3 semaines et dans les cultures non couvertes 10 jours avant la récolte. Sur pêchers, uniquement contre moniliose des fruits. BMC. Propriétés systémiques. Seulement sur cerisiers, de la fleur à mi-juin. Sur abricotiers, pêchers et pruniers, uniquement à la floraison. ISS + SDHI. SDHI SDHI + strobilurine. SDHI + strobilurine. Pas de phosphonate dans les traitements suivants. Anilino-pyrimidine. Anilino-pyrimidine. Dicarboxamide. Contre la moniliose des fleurs, application pendant la floraison et contre la moniliose des fruits.

Remarques

Distance des eaux de surfaces

! ! ! !

09 07,09

% %

Classification de danger/SGH

! ! ! !

09

3

Autorisation en PER/PI

! ! ! ! ) ) ) ) # # ! ! ! ! ) ! ! ! # #

47

L’adjonction d’un engrais liquide peut améliorer l’efficacité. De la pleine floraison à la fin floraison (¾ des pétales tombés) jusqu’à 2 jours après la fin de la floraison au plus tard. Ne pas procéder à une 2ème application. • Ne pas appliquer en combinaison avec des produits phytosanitaires. • Réduit la croissance des pousses, ne pas appliquer sur des arbres à croissance lente. • Un emploi tardif augmente la proportion de fruits déformés. • L’efficacité dépend de différents facteurs (en particulier du temps).


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Glyphosate

480 g

G

450 g

Foliaires

360 g

Prix approx. Fr./ha

Efficacité contre (selon homologation)

Roundup PowerMax (St) Roundup Profi (LG)

SL

Roundup Turbo (LG)

SL

Glifonex TF (LG) Glyfos Best (Ba) Touchdown systeme 4 (Sy) Toxer Total (Om) Glyphosate (div.)

SL

20–71.–

10 l

58–142.–

6 6 6 6 6 6 6 4 4 4 6 6 6

72.–

6 6 6 6 6 6 6 4 4 4 6 6 6

6 6 6 6 6 6 6 3 3 3 3 3 6

SL

3–3.75 l

122–155.–

4–5 l

113–149.–

Gallant 535 (Om)

EC

Propaquizafop

100 g

A

Agil (LG)

EC

Cycloxidim

100 g

A

Focus Ultra (BF)

EC

Clethodim

240 g

A

Select (St)

EC

1–1.5 l

29–44.–

3l

88.–

0.4 l

39.–

1.5 l

147.–

1.5 l

87.–

2.5 l

145.–

2l

52.–

6l

156.–

0.5

49.–

1l

90.–

200 g

D

Barala (Om) Reglone (LG, St)

SL

3–5 l

46–92.–

Pyraflufenethyl + Huile de paraffine

27 g

E

Firebird (Om) + Fireoil (Om)

EC

0.2% + 0.4%

23.–/100 l Brühe

Carfentrazonethyl

60 g

E

Spotlight plus (Sy)

E0

1l

Diquat

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 6

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

122.–

Périodes d’application optimales des herbicides Mars Foliaires Racinaires Hormones Millets Jeunes plantations Passages avec adventices

Avril

Glyphosate

Plantains

3–5 l

6 6 6 6 6 6 6 4 4 4 6 6 6 6 6 6 6 6 4 4 2 2 ! 3 3 3

Basta (Om, Ba) Paloka (Om)

A

Dents de lion

131.–

H

108 g

Orties

7.5 l

200 g

Haloxyfop-(R)methyl

Liserons

6 6 6 6 6 4 4 2 2 ! 3 3 3

Glufosinate

EC

Lierre terrestre

40–80.–

5l

Fusilade Max (Sy)

Chardons

6 6 6 6 6 6 6 4 4 4 6 6 6

2–4 l

SL

A

Véroniques

149 .–

Kyleo (Om)

125 g

Séneçons

7.5 l

G O

Fluazifop-Pbutyl

Renouées

6 6 6 6 6 4 4 2 2 ! 3 3 3

240 g 160 g

Basta 150 (Ba) Basta S (St)

Mourons des oiseaux

35–53.–

1.5–2.25 l

Glyphosate; 2,4-D

150 g

Vivaces

Lamier pourpre

Annuelles

Formulation

Dosage % l/ha kg/ha*

Chénopodes

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Amarantes

48

Mai

Juin

Juillet

Août

Glyphosate

Septembre

Octobre

Novembre

Après récolte Glufosinate

Racinaires p. 48 Hormones p. 48 Graminicides p. 46 Gluphosinate, hormones, pas de racinaires la première année Hormones p. 48

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3


HERBICIDES

Autorisation en PER/PI

Classification de danger/SGH

Remarques Interdiction dans les zones de protection des eaux Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Abricotiers, pêchers

Cerisiers, pruniers

Fruits à pépins

Pâturin

Pâturin annuel

Millets

Chiendent

Vesces

Epilobes

Trèfles

Rumex

Prêle

libre

Potentille rampante

! ! 4 2 2 2 2 6 6 6 ) ) )

Risque de lessivage

Indications/restrictions

Impact sur les organismes aquatiques

Cultures Graminées

&

4 2 6 4 3 6 6 6 6 6 ! ! 4 2 2 2 2 6 6 6

libre

4 2 6 4 3 6 6 6 6 6 ! ! 4 2 2 2 2 6 6 6

05 09 09

4 2 6 4 3 6 6 6 6 6

4 2 6 4 3 6 6 6 6 6 ) ) )

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! ! ! ! ! ! ! ! 3

! 6 ! 6 ! 6 2 6 2

6 6 6 6 6 6 6 6 3

! 6 ! 6 ! 2 4 6 3

6 6 6 6 6 6 6 6 3

%

&

07,08

%

08,09

%

&

) ) )

07,09

%

&

) ) )

07,08,09

%

&

Sur tous les arbres fruitiers dès la 1re année.

) ) )

07,08,09

%

&

Sur tous les arbres fruitiers dès la 1re année.

) ! !

07,08,09

%

) ) )

05,06,08,09

%

) ) )

05,07,08,09

%

) ) )

07,09

%

: & &

S2

&

S2

& D: 6

Adventices présentes

Herbicide racinaire seul < 30 % de couverture du sol Adventices annuelles > 30 % de couverture du sol

OUI < 30 % de couverture du sol Adventices vivaces > 30 % de couverture du sol

& &

Action systémique. Tous les arbres fruitiers, dès la 2ème année. Appliquer au plus tard à fin juin. Lors d’une application après mi-juin, risque plus élevé d’endommager les arbres. Le produit doit sécher pendant au moins 6 heures. Avant l’application, enlever toutes les repousses partant du tronc. Herbicide de contact avec effet systémique partiel. Traitement uniquement sur le rang. Dès la 2ème année. Le produit doit sécher pendant au moins 6 heures. Sur les vivaces, uniquement un effet de brûlure. Max. 2 applications par année. Ne pas appliquer dans les zones de protection des eaux souterraines (S2).

Sur tous les arbres fruitiers dès la 1re année. Max. 1 application par parcelle et année. Delai d’attente de 4 semaines. Sur tous les arbres fruitiers dès la 1re année.

Pas sur fruits à noyau. Par conditions défavorables, l’ajout de 0.5 l de Gondor améliore l’efficacité. Herbicide de contact. Sur les vivaces, uniquement un effet de brûlage. Forte accumulation dans le sol. Dégradation très lente.

Brûlage des drageons. Attention à la dérive. Dès la 3ème année. Max. 2 traitements par an. Dès la 2ème année. Brûlage des drageons. Au max 2 applications par an jusqu’à fin septembre. Attention à la dérive. Delai d’attente de 4 semaines. *) La quantité se rapporte toujours aux bandes traitées!

Utilisation optimale des herbicides racinaires NON

Action systémique. Tous les arbres fruitiers, dès la 2ème année. Appliquer au plus tard à fin juin. Lors d’une application après mi-juin, risque plus élevé d’endommager les arbres. Le produit doit sécher pendant au moins 6 heures. Avant l’application, enlever toutes les repousses partant du tronc.

%

! ! ! ! ! ! ! 6 ! 6 ) ) ) ! ! ! ! ! ! 6 6 2 6 ! ! ! ! ! ! ! ! 2

%

Par le traitement mécanique ou la couverture des lignes d’arbres, la quantité d’herbicide peut être réduite.

07,08

3 1 3 4 3 3 2 6 6 6 ) ) !

! ! ! ! ! ! ! ! 3

09 07,09

49

* Avec un délai, les adventices d’été sont mieux maîtrisées. Préparation combinée: formulation constituée * Préparation combinée herbicide d’un mélange de glyphosate et racinaire + herbicide de contact d’herbicide racinaire (ne pas mélanger soi-même, car l’efficacité du ** Herbicide de contact, glyphosate peut être diminuée). puis racinaire ** Appliquer les herbicides racinaires * Préparation combinée (glyphosur des sols aussi propres que possible sate + herbicide racinaire) (environ 3 à 4 semaines après ** Glyphosate, puis herbicide l’application de l’herbicide foliaire).

racinaire


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Herbicides racinaires Herbicides foliaires hormonés

Efficacité contre (selon homologation)

Potentille rampante

Plantains

Dents de lion

Orties

Liserons

Lierre terrestre

Chardons

Véroniques

Séneçons

Renouées

Vivaces

Mourons des oiseaux

Annuelles

Lamier pourpre

Prix approx. Fr./ha

Formulation

Dosage % l/ha kg/ha*

Chénopodes

Nom commercial (Firme)

Groupe de résistance

Matière active Teneur en matière active en g / kg ou l

Amarantes

50

Terbuthylazin; Diuron; Glyphosate

238 g 213 g 150 g

C1 C2 G

Alce (St)

SC

6l

225.–

6 6 6 6 6 3 6 3 6 3 2 3 6 3

Oryzalin

480 g

K1

Surflan (Sy)

SC

6l

457.–

3 3 4 6 6 3 2 ! ! ! 2 2 2 2

Propyzamid

400 g

K1

Kerb flo (Om) Granat (LG) Nizo (St)

SC

2.5–6.25 l

95–350.–

2 6 3 6 3 2 6 ! ! ! 3 2 3 2

Mecoprop-P; 2.4-D

350 g 160 g

O O

Duplosan KV Combi (LG, Sy)

SL

2.5–3.25 l

54–73.–

6 6 2 6 6 3 3 4 3 3 3 3 6 3

1.5–2.5 l

33–60.–

Exelor (St) Plüsstar (Om)

405 g 170 g Asulam

400 g

I

Asulam (div.) Trifulox (St)

SL

3–4 l

50–108.–

! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

*) La quantité se rapporte toujours aux bandes traitées!

Renouée liseron (Photo: Agroscope)

Chardons (Photo: Agroscope)


HERBICIDES

05,07,08,09

! 2 2 ! 2 ! 6 6 2 ) ) ) )

Par l'entretien mécanique ou la couverture de la ligne d’arbres, la quantité d’herbicide peut être réduite.

Autorisation en PER/PI

Distances des eaux de surface en m D = dérive; R = ruissellement

Impact sur les organismes aquatiques

Classification de danger/SGH

Nectarines

Abricotiers, pêchers

Cerisiers, pruniers

Fruits à pépins

Pâturin

Pâturin annuel

Millets

Chiendent

Vesces

Epilobes

Trèfles

Rumex

Prêle

! 3 2 3 3 3 3 6 6 ) ! ! !

Remarques

Interdiction dans les zones de protection des eaux

Indications/restrictions

Risque de lessivage

Cultures Graminées

% +

S2

D: 20 R: 6

Xi, N

%

S2

D: 6 R: 6

3 2 2 1 2 6 6 6 6 ) ) ) )

08,09

%

&

3 3 6 6 3 ! ! ! ! ) ) ) )

05,07,09

% +

&

! 6 ! ! ! ! ! ! ! ) ) ) )

07,09

%

&

Prêle (Photo: Agroscope)

Rumex, cotylédon (Photo: Agroscope)

51

&

&

Herbicide racinaire et de contact combiné. Pommiers: dès la 2ème année. Poiriers: dès la 4e année. Ne pas appliquer sur sols sablonneux. Ne devrait être appliqué que sur les mauvaises herbes bien levées (glyphosate). Eviter d’appliquer sur les parties vertes (attention à la dérive). Au max. 1 application par année, au plus tard à fin juin. Interdit dans les régions karstiques. Seulement sur fruits à pépins. Pas plus d’une application chaque 3 ans sur la même parcelle. Inhibiteur de germination. Appliquer avant la germination des mauvaises herbes. Au max. 4 l dans les jeunes plantations. Poiriers: dès la 2ème année. Agit contre les mauvaises herbes résistantes aux triazines. Une bonne humidité du sol est préférable. Longue persistance. Pas sur les sols sablonneux. Max. 1 application jusqu’à fin juin par parcelle et par an. Uniquement sous le rang. Absorption par les racines. Dès la 1re année. Application possible d’octobre à janvier sur sol non gelé. Dosage maximal contre les chiendents. Convient au traitement des passages. Fruits à pépins: dès la 1re année. Fruits à noyau: dès la 2ème année. Eviter la dérive. Température maximale 22° C. Appliquer le soir. Bonne efficacité sur le trèfle et la prêle. Ne pas appliquer pendant la floraison. Appliquer avant la formation des hampes florales du rumex. Ne pas traiter les plantes en fleur (résidus dans le miel).


F R U I T S À P É P I N S E T À N O YA U

Pièges pour la mouche de la cerise (USN)

34.– (8 pièges)

Piège rouge + Alcool dénaturé

REBELL Rosso (bostryche) (AB)

Bande de glu

Bandes-piège pour chenilles (div.)

39.– par piège (alcool inclus)

6 6 6 !

6 6 6 !

6 6 6 !

! ! ! !

! ! ! !

! ! ! !

Autorisation en PER/PI

6 6 6 !

libre

& b

libre

libre

! ! ! ! ! ! ! 6

libre

6 ! ! ! ! ! ! !

libre

Nom commercial (Firme)

Conditionnement

Indications/ restrictions

Répulsif

Fowikal-283 (div.)

1l 5l

Xi, F

&

Graisse de mouton

Trico (Om)

5l

libre

&

Thiabendazole

Tervanol F (Om)

250 g 1 kg 5 kg

libre

&

Résine synthétique pour la dispersion

Capito Enduit cicatrisant (LANDI Suisse)

350 g 5 kg

libre

&

Abeilles sauvages

BeeFarmer (API-Center)

frei

f

& b

! ! ! ! ! 6 ! !

Matière active

Remarques

Classification de danger/ SGH

! ! ! !

Autorisation en PER/PI

13.–

Bostryche disparate

Piège jaune collant

Hoplocampe

86.–/set

Mouche de la cerise

Piège à mouche drosophile du cerisiers (div.)

Carpocapse des prunes

Pièges à phéromones (AB) 22–31.–/pièce 42.–/pièce (Om) (USN) 26.–/pièce

Indications/ restrictions

Petite tordeuse des fruits

Piègeage

Pronostic d’attaque de

Tordeuse de la pelure

Prix approx. Fr./articles

Carpocapse

Nom commercial (Firme)

Cheimatobie brumeuse

Matière active

Classification de danger/ SGH

Pollinisation

Pâtes à greffer

Mastics cicatrisants/

Protection contre le gigier

Pièges à insectes

52

& b

& b

& b

Suspendre avant chaque période prévue de vol (voir tableau page 25). Pour chaque ravageur, il faut le piège adapté. Suivre exactement le mode d’emploi. Pour pronostiquer et lutter contre la mouche drosophila suzukii. 8 pièges pour 40 à 80 arbres (pronostic d’attaque). Installation des pièges: 25 mai au 10 juin. Contrôle des pièges trois semaines avant la récolte. Voir aussi: Procédés biotechniques pages 32/33. Mettre en place au début octobre. Peut être utilisé pour la lutte sur les arbres haute-tige isolés.

Remarques

b

Pour prévenir les dégâts de gibier. Application: été et hiver. Suspendre des tissus imbibés. Ne pas appliquer au pulvérisateur! Prêt à l’emploi. Aussi en viticulture. Arbo: Dosage: 10–15 l/ha dans 30–50 l d’eau. Application après récolte jusqu’à la fleur. Vigne en production: 10–15 l/ha dans 30–50 l d’eau. Application dès 3 feuilles jusqu’à la fleur, 1 fois par an. Jeunes vignes: max. 2 fois par an. 2ème application dès l’apparition de nouveaux abroutissements (après env. 30–40 jours).

Prêt à l’emploi. Action préventive contre les champignons. Appliquer par températures d’au min. 10° C. Action pérenne. Conseillé également dans les pépinières. Ne pas appliquer lors de travaux de greffage. Prêt à l’emploi. Application par une température minimale de 5° C.

3–4 casiers/ha. Prix : 200–230.–/pièce. Info sous www.api-center.ch.


Abeilles ... le facteur de production le plus fascinant de l’agriculture!

... et tout ce dont l’apiculteur a besoin. En vente dans le Centre Agro de votre Landi ou directement chez Api-Center.

Api-Center • In der Euelwies 34 • 8401 Winterthur www.api-center.ch • info@api-center.ch • Tél. 058 433 53 83 ou dans le Centre Agro de la Landi à Perroy | Châtel-St-Denis | Chénens | Courtepin | Bevaix

1/2 hoch, 125 × 1

Lutte biologique contre les hannetons communs et de la Saint Jean Les traitements au printemps avec les champignons Beauveria/ Metarhizium réduisent l’attaque des vers blancs!  Melocont contre le hanneton commun, Granmet contre le hanneton de la Saint Jean  Après le traitement, le champignon infecte les larves présentes dans le sol  L’efficacité est visible après environ 2-3 mois  Melocont et Granmet sont sans danger pour l’homme et les animaux Contactez-nous, nous vous conseillons volontiers! fenaco | Semences UFA Auxiliaires | Nordring 2 | 4147 Aesch | Tél. 058 434 32 82 | nuetzlinge@fenaco.com | www.nuetzlinge.ch


A R B O R I C U LT U R E

Break-Thru (Om)

� 05,07,09

Remarques

Autorisation en PER

Impact sur les organismes aquatiques

Classification de danger/SGH

Humectant

% &

0.2 l

10.–

07,09

Heptamethyltrisiloxane

Silwet L-77 (LG)

EC 0.1 l

9.–

07,09

Mouillant

Netzmittel (LG)

SL 0.5 l

8.– �

libre

Hydrocarbures terpéniques et alcools

Heliosol (Om)

EC 0.2%

14.– �

07

% : % &

Huile de colza

Codacide (LG)

EC 1–2.5 l

libre

&

9–24.– � 5–21.– �

5–10.– �

EW 0.15 l

10.– �

Gondor (St)

EC 0.5 l

18.– �

Sulfate d’ammonium; Propionate d’ammonium; Acide citrique

X-Change (St)

SL 0.15–0.2 l pour 100 l d'eau

3–4.–

Sulfate d'ammoniaque

Landor Sulfate d'ammoniaque 21%

GR 2 kg pour 100 l d'eau

1.–

Acide phosphorique, polyalcools

Checkpoint (Om)

SL 0.04–0.22 l pour 100 l d'eau

Genol Plant (Sy)

0.5–2 l

Telmion (Om)

1–2 l

Zofal R (St)

0.5–2 l

Huile de colza (ester méthylique)

Mero (Ba)

0.5–2 l

Latex synthétique

Sticker (St)

Lécithine de soja

libre

07

libre

10–20.– 6–23.–

libre

& % &

07

% &

libre �

1–4.–

Xi

&

Les additifs aux produits phytosanitaires ont plusieurs effets: • Amélioration de l’humectabilité • Amélioration de la pénétration dans la feuille • Réduction de la dérive • Amélioration de l’adhésion Attention: Des dosages réduits augmentent le risque d’apparition de résistances. Contrôler la miscibilité avant l’utilisation, auprès de la firme. Améliore la répartition et l’humectabilité sur la feuille. Meilleure absorption des produits systémiques dans la plante. Idéal pour les sulfonylurées. Ne pas mélanger avec des engrais liquides, des huiles ou autres additifs. Break-Thru: concentration max. 50 ml/100 l de bouillie. Mouillant multi-usage. Améliore la rétention et le pouvoir mouillant de la bouillie.

Recommandé lors d’une application sur des adventices fortement développées ou lorsque celles-ci sont difficilement humectables. Ne pas appliquer par une température supérieure à 25° C.

Inhibe l’évaporation. 0.1 l par 100 l d’eau. Grâce aux gouttelettes plus grosses, la dérive est nettement réduite. Ne pas mélanger avec des herbicides à base de Carfentrazone. X-Change corrige la dureté et baisse le pH de l’eau. Sulfate d'amm. corrige la dureté. Application principalement dans les régions avec une dureté de l’eau élevée. Indiqué pour les produits à base de Glyphosate. D’abord verser le correcteur d'eau dans la cuve, attendre 2 minutes, puis verser le produit principal. Landor Sulfate d'ammoniaque: Dissoudre dans de l'eau chaude et incorporer au travers de la grille filtre du pulvérisateur.. Lie les cations dans l'eau. Corrige la dureté et baisse le pH de l’eau. Colore la bouillie en fonction du pH. Ne pas mélanger avec des produits contenant du cuivre.

Acide phosphorique pH-Korrekt (div)

Nom commercial (Firme)

Dosage

Autorisation en PER

N E T T O YA G E D U P U LV É R I S AT E U R

Classification de danger/SGH

Mouillants, adhésifs et huiles

Etalfix pro (Sy)

Adoucisseur et régulateur de pH

8–15.– �

SL 0.1–0.2 l

En mélange avec Indications

Insecticides

Trisiloxane

Mode d’action

Fongicides

Prix approx. Fr./ha

Herbicides

Dosage litre/ha

Amélioration de l’adhésion

Nom commercial (Firme)

Formulation

Matière active

Agent anti-dérive

54

Matière active

Prix approx. Fr./100 l d’eau de rinçage

Indications/ restrictions

Tripolyphosphate de sodium

Agroclean (Om)

0.1%

9.–

libre

&

Metasilicate de potasse

All Clear Extra (St)

0.5%

8.–

07

&

Mélange d’agents tensio-actifs

Power Clean (LG)

2%

30.–

07

&

Remarques L’efficacité n’est assurée que lors d’un emploi correct (observer le mode d’emploi).

Détergent pour l’élimination des résidus de bouillie dans le pulvérisateur y compris les sulfonylurées. Action neutralisante et anti-corrosion. Pour l’hivernage, augmenter la dose d’application de 0.2%. Détergent pour le nettoyage des pulvérisateurs. Elimine les résidus de bouillie, y compris les sulfonylurées. Détergent pour le nettoyage des pulvérisateurs. Elimine les résidus de bouillie, y compris les sulfonylurées.


A D J U VA N T S , N E T T O YA G E E T R O D E N T I C I D E S

55

Campagnol terrestre (Photo: Agroscope)

Souris des champs (Photo: Agroscope)

Rodenticides

Nitrate de potassium + Soufre –> SO2

Cartouches fumigènes (div.)

1 – 5 cartouches de gaz dans les galeries

Bromadiolone

Arvicolon 200 CT (St)

5 – 7 endroits 10 grains dans les galeries

Phosphure de calcium –> PH3

Polytanol (Om)

3 – 7 endroits 3 – 5 pastilles

Indications/ restrictions

Remarques Autorisation en PER/PI/Vitiswiss

Efficacité contre

Classification de danger/SGH

Dosage par colonie

Taupe

Nom commercial (Firme)

6 6

libre

&

6 !

07

&

6 6

T+, F

&

Campagnol terrestre

Matière active

Prévention simple et efficace: • maintenir l’herbe rase dans tout le verger (bosquets et clôtures compris) • perchoirs pour rapaces • veiller à ne pas empoisonner des gens, des animaux domestiques ou sauvages • avant d’envoyer des gaz ou de déposer des appâts, fermer tous les trous avec de la terre • n’appliquer que dans les galeries en activité

Cartouches pour les systèmes de galeries isolées. Bien fermer les galeries après l’introduction. Pas d’accumulation dans la chaîne alimentaire. Appâts granulés. Ne pas appliquer dans les jardins familiaux. Pour galeries isolées. Bien refermer les lieux de dépôt. Ne laisser aucun grain sur le sol. Tablettes fumigènes. Ne pas appliquer dans les jardins familiaux. Forme des gaz toxiques, attention lors du stockage et lors de l’application. Bien fermer les galeries après l’introduction. Pas d’accumulation dans la chaîne alimentaire. Risque de lessivage.


LANDOR Engrais foliaires K20 MgO CaO

S

B

Mn

Fe

Mo

Zn

Safe N

10 l

5

10 – 20

5 – 10

Safe K

10 l

10

15

5

Hydromag

10 l

2–4

2–4

2

4

Stopit

10 l / 210 l

10

20

Bortrac

10 l / 200 l

1

2

2

2 2

Cu

300 45

Produit

Fraisiers (de plein champ)

P2O5

Fruits à pépins/ noyaux

N

Vignes

Teneurs en g/l

Emballages

Engrais simples

Framboises

Quantité à pulvériser en l/ha par culture

500 300 160 150 500 100 700

Mantrac

5l

1

2

1

Ferleaf (EDTA)

1l

1

1

1

Zinflow

5l

1

1

1

20

30

Engrais composés Teneurs en g/l N

P2O5

39

310

130

90

K20 MgO CaO

S

B

Mn

Fe

Mo

Zn

Cu

40 70

1.2

0.12 0.12 0.12 2.2

77.4 95

28

100

18

6.48 6.15 0.05 9.78 5.2

108

15.5

3

5.2

3.5 10

35

Seniphos

10 l

Fertiplus

20 l / 200 l

1–2

Tracer

10 l

12

12

Microfol liquide

5l

5

4–8

Fruitcal

10 l

Vitistar

10 l

24 – 30 6

5

5

12

12

10 – 12

10 – 12

2

2

Produits pour le renforcement du système immunitaire des plantes Teneurs en g/l N

P2O5

39.9 42.3

381

K20 MgO CaO

S

B

Mn

Fe

Mo

Zn

93.1

Sunred

254

0.14 0.28 0.28 0.01 0.28 0.28 Phosfik

Extrait d’algues brunes avec acides aminés et oligo-éléments 63.5

108

11.2

5l

8

10 l / 200 l

12 – 15

Hasorgan Profi

10 l

2–4

InCa

10 l

37.5 Protamin

10 l

Fylloton

76.2 37.5

Cu

296

pH-Korrekt

Données concernant le nombre d’applications et le calendrier de celles-ci selon étiquette du produit (à télécharger sur landor.ch). Autres domaines d’utilisation possibles. Votre conseiller LANDOR vous aidera volontiers à trouver une solution individuelle. – figure dans la liste des intrants FiBL.

Exclusivité de votre LANDI

LANDOR, fenaco société coopérative Rte de Siviriez 3, 1510 Moudon Tél. 058 433 66 13 Fax 058 433 66 11 E-mail info@landor.ch

Appel gratuit 0800 80 99 60 landor.ch

5l 5l

4–7

12

12 15

2–4

2–4

2–4

3

1

1

4

3–5

4–7

Régulateur et indicateur du pH. La quantité dépend de la dureté de l’eau. Env. 100 – 200 ml/hl


Sécuriser le rendement et la qualité Nutriments rapidement disponibles Remarques Apport d’azote par le feuillage Favorise la formation des sucres et de l’amidon Optimise la photosynthèse, active les enzymes Contre les taches amères, améliore la qualité des fruits et leur durée de conservation

Les feuilles des plantes absorbent très rapidement les engrais foliaires dont les nutriments sont ainsi immédiatement disponibles. Contrairement à la fertilisation au sol, on peut ainsi déterminer très précisément le moment où les micronutriments agissent. Ces engrais sont donc parfaits pour approvisionner à tout moment les cultures présentant des carences ou des besoins accrus.

Stimule la floraison et la fructification Améliore la photosynthèse, active la croissance Favorise la synthèse chlorophyllienne, prévient la chlorose ferrique Améliore la qualité des fleurs et des fruits ainsi que le stockage des substances de réserve

Soutient la formation et la qualité des fruits Favorise la croissance, réduit le stress

Tous les oligo-éléments importants sous forme de chélates (EDTA) Oligoéléments chélatés, effet immédiat Contre les taches de rouille, améliore l’apport de calcium Pour une maturité uniforme, prévient la chlorose

Activateur de la maturation et de la coloration des fruits

Produits formulés Les engrais foliaires contiennent déjà tous les agents nécessaires garantissant une absorption optimale des nutriments. Il suffit de les mélanger avec de l’eau 1 avant de les utiliser. Agent d’adhésion: empêche le lessivage en cas de pluie et assure un effet longue durée. Agent mouillant: réduit la tension superficielle et assure ainsi un meilleur mouillage de la feuille, ce qui augmente la surface de contact. Agent d’absorption: assure une répartition uniforme sur la feuille et sécurise l’absorption des nutriments. Agent de suspension: prévient l’agglomération des particules de nutriments dans la suspension. Ce qui permet une haute concentration des produits.

Prolonge la durée de conservation Contient du phosphonate de potassium! N’utiliser que pour les cultures indiquées!

1

Les engrais foliaires déploient un effet optimal dans de l’eau au pH neutre. Si nécessaire, utiliser du pH-Korrekt.

Favorise la résistance et la tolérance au stress Stimule l’absorption et le transport du calcium Favorise la formation de phytoalexines, améliore la nouaison Active le métabolisme, stimule la croissance

Action Fertiplus

10 %

Rabais sur Fertiplus en fût de 200 l (ou sur 10 bidons de 20 l) Commande avec ventes anticipées produits phytosanitaires. Valable pour commandes jusqu’au 31 mars 2018.

au

us, o v ain c m e e d Av i et . c h u h rdʼ l a n d o r jou . ww

w


Faban®

La première formulation co-cristal pour une excellente protection contre la tavelure

 Protection efficace sur feuilles et fruits  Dès le debourrement jusqu'à la fin de la floraison  Peu dépendant de la température  Très résistant au lessivage Contactez-nous au : 061 636 8002 E-Mail : agro-ch@basf.com, www.basf.agro.ch

Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution. Avant toute utilisation, lisez toujours l’étiquette et les informations sur le produit. Tenez compte des avertissements et des symboles de mise en garde.


NOTES

59


60

NOTES


L E S PA R T E N A I R E S D E V O T R E L A N D I E N P R O D U C T I O N V É G É TA L E

1510 Moudon • Tél. 058 433 67 81 • semences.moudon@fenaco.com 3421 Lyssach • Tél. 058 433 69 18 • samen.lyssach@fenaco.com

8401 Winterthour • Tél. 058 433 76 00 • feldsamen@fenaco.com 9001 St-Gall • Tél. 058 400 66 77 • pflanzenbau@lvstgallen.ch

La semence de qualité des www.api-center.ch info@api-center.ch Tel. 058 433 53 83

 Tout pour l’abeille  Centre de compétence de pollinisation

www.semencesufa.ch

SEMENCES 2018

Semences UFA Semences UFA est leader du marché des semences agricoles et occupe également une position importante dans les espaces verts et les potagères. Ceci est le fruit de la politique suivie des décennies: capacité d’innovation, assortiment répondant à tous les besoins, qualité des produits, large réseau de distribution des LANDI, support technique. Notre catalogue Semences UFA contient tous les mélanges fourragers ainsi que les meilleures variétés en grandes cultures.

Livraison

Réception et garanties

Les prix sont indiqués avec 2,5 % TVA incluse, départ LANDI. Ils sont donnés sans engagement et sans une quelconque déduction. L’envoi de ce catalogue ne nous oblige pas, suivant les circonstances, à effectuer une livraison.

Chaque envoi doit être examiné dès réception (comparer étiquette et contenu, contrôler le poids). Les réclamations concernant les défauts visibles (confusion dans les produits livrés, impuretés, différences de poids) ne peuvent être prises en considération que dans les trois jours qui suivent la réception de la marchandise. Les réclamations concernant la faculté germinative doivent être fai-

Responsabilité tes dans un délai de trois semaines, pour autant que l’établissement de l’attestation officielle n’exige pas un laps de temps plus long. Les défauts éventuels qui ne peuvent être découverts que plus tard, doivent être annoncés dès constatation. Si aucune réclamation n’intervient dans les délais mentionnés, la marchandise est considérée comme définitivement acceptée.

En principe, nous ne nous acquittons des dommages-intérêts concernant les réclamations justifiées que jusqu’à concurrence du montant facturé pour le poste en question. En passant commande, l’acheteur se déclare d’accord avec ces conditions. Les usages commerciaux de SwissSeed sont applicables. Les différends éventuels seront traités par le tribunal arbitral de SwissSeed. Le for est au siège de l’association.

Appréciations

Carte de commande

www.semencesufa.ch

Carte de commande

Envoyez moi les résultats d‘essais Semences UFA 2017 J’aimerais un rendez-vous avec un conseiller Semences UFA sur mon exploitation

Envoyez moi les résultats d‘essais Semences UFA 2017 J’aimerais un rendez-vous avec un conseiller Semences UFA sur mon exploitation

Je commande les articles suivants :

Je commande les articles suivants : Quantité

Description

Quantité

Description

Facturation par/à prendre à la LANDI *:

Quantité

Description

Quantité

Facturation par/à prendre à la LANDI *: Nom*

Prénom*

Nom*

Rue*

NPA/Lieu*

Rue*

NPA/Lieu*

N° Tél.*

E-mail*

N° Tél.*

E-mail*

Date*

Signature*

Date*

Signature*

* Obligatoire

Prénom*

* Obligatoire

Description

Pour tout renseignement complémentaire: 058 433 67 81

Appréciations

Plants de pommes de terre L’approvisionnement en plants de pommes de terre indigènes et à l’étranger est la condition d’une production de pommes de terre adaptée à la demande. Le secteur plants de pommes de terre fenaco s’occupe, en tant que leader de marché, de la planification et de la commercialisation de la production indigène, de l’importation et de l’augmentation de l’utilisation de plants certifiés comme si cela était une fonction clé. Ensemble LANDI et fenaco mettent tout en œuvre pour approvisionner au mieux les producteurs de pommes de terre suisses en plants irréprochables. Pour tout renseignement complémentaire: 058 434 06 12

www.productionvegetale.ch

Nutrition des plantes / LANDOR

Liste des engrais

Créée il y a plus de 30 ans par les Fédérations de coopératives agricoles suisses, LANDOR est actuellement le principal partenaire des LANDI en matière de fertilisation. Nous assurons la fourniture d’une gamme complète d’engrais minéraux, formules BIO, oligo-éléments, spécialités, etc. Nos conseillers se tiennent à votre entière disposition pour réaliser plans de fumure (Agriland) et Suisse Bilan (Agri. PER-AGRIDEA).

®

Stroby WG ®

Focus Ultra ®

Fastac Perlen

Produits phytosanitaires pour les cultures de petits fruits

®

mpte des avertissements et des symboles de mise en garde.

31.01.17 11:49

oisi

®

Signum

Produits phytosa pour les cultures nitaires maraîchères

®

Kumulus WG

Assortiment ch

Delan WG

Assortiment choisi

Pour joindre votre conseiller: appel gratuit au N° vert 0800 80 99 60. 0800 LANDOR www.landor.ch, www.nutritiondesplantes.ch

Protection des plantes Pour le choix et l’utilisation ciblée de produits phytosanitaires, consultez nos assortiments choisi de produits ­phytosanitaires pour grandes cultures et cultures fourragères, arboriculture, viticulture, légumes, cultures biologiques ainsi que pour les petits fruits. Nos spécialistes vous conseillent volontiers et de fa­çon compétente. fenaco/LANDI vous offrent en permanence un service de livraison ra­pi­de d’un assortiment complet de produits de qualité. Pour tout renseignement complémentaire: Tél. 058 433 69 02, ppl.moudon@fenaco.com www.productionvegetale.ch


Le meilleur du monde pour l‘agriculture suisse

Le numéro • Essais • Analyses • Homologations • Conseils • Nouveaux produits • Disponibilité des produits • Distribution • Fo r m a t i o n c o n t i n u e

La nouvelle technologie pour la confusion sous forme de diffuseur ou de puffer. Le numéro W de CheckMate Puffer CM est la référence pour un produit de marque qui a été contrôlé et homologué par les offices suisses (OFAG, OFSP, OFEV et SECO). Le numéro W donne des réponses sûres : Pour l‘agriculteur : sécurité, transparence et traçabilité. L‘agriculteur achète un produit de qualité qui a été contrôlé par les autorités suisses. Pour le consommateur : protection. L‘efficacité des produits, leur sécurité pour l‘être humain et l‘environnement sont les aspects clés à examiner. Pour les autorités : contrôle, transparence et traçabilité. Le chemin de la fabrication jusqu‘à l‘application au champ est compréhensible et clair. Uniquement les produits phytosanitaires d‘une entreprise ayant son siège social en Suisse obtiennent un numéro W.

Le meilleur du monde pour l‘agriculture suisse


LÉGENDES

Autres indications en page 3

Fongicides, insecticides, acaricides 64 = Efficacité principale homologée 2 = Efficacité partielle homologée 642 = Efficacité secondaire homologée (efficacité secondaire au moment du traitement contre le ravageur ou la maladie principale. Avec une efficacité optimale, aucun traitement complémentaire n'est dans ce cas nécessaire) Herbicides 6 = Très bonne efficacité 2 = Efficacité partielle 4 = Bonne efficacité par bonnes conditions ! = Aucune efficacité Impact sur les typhlodromes et autres auxiliaires # = Inoffensif à faiblement toxique (neutre) k = Fortement toxique 0 = Moyennement toxique Prix Les prix mentionnés couvrent approximativement le coût du produit pour le traite­ment d’un hectare. Le calcul se base sur le prix indicatif à l’emballage individuel qui correspond le mieux au traitement de 3 hectares. Abréviations des firmes AB = Andermatt Biocontrol; Ba = Bayer; BF= BASF; fe = fenaco; LG = Leu + Gygax; MP = Maag Profi Om = Omya; St = Stähler; Sy = Syngenta; SUA = Semences UFA Auxiliaires; div. = diverses Avertissement des dangers Voir les explications en page 2. Risque de lessivage = + Les produits présentant un risque accru de lessivage dans les eaux souterraines sont caractérisés par le symbole +. L’appréciation résulte de la solubilité et de la dégradation des matières actives (DT50) dans le sol. Culture suivante = * Les produits se dégradant lentement dans le sol et présentant, selon le fabricant, des restrictions pour la culture suivante sont caractérisés par le symbole *. La notice d’emballage ainsi que les remarques dans les tableaux de produits sont à observer rigoureusement. Interdiction dans les zones de protection des eaux S1 – S3 + Sh Dans les zones de protection des eaux S1, aucun produit phytosanitaire n’est autorisé. Les indications dans la colonne des tableaux de produits signifient: S2 = produit interdit dans les zones S1 et S2. S3 = produit interdit dans les zones S1 à S3. Sh = Ces produits ne doivent pas étre utilisés dans la zone de protection Sh (risque élevé dans les zones karstiques). Dans les régions karstiques, les produits interdits sont indiqués dans les remarques. Impact sur les organismes aquatiques = % Les produits mettant en danger les organismes aquatiques (poissons, algues, microorganismes, etc.) sont caractérisés par le symbole %. Ce sont les produits avec les phrases de risques R (R 50, R 51, R 52 = très toxique, toxique, nocif pour les organismes aquatiques et R 53 = peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique). Pour des informations plus précises, voir la notice d’emballage. Impact sur les abeilles = $ Les produits mettant en danger les abeilles sont caractérisés par le symbole $. Appliquer ces produits en dehors de la période de vol des abeilles ou renoncer à leur emploi. Les produits ne doivent pas entrer en contact avec des plantes en fleurs ou mellifères (cultures voisines, bandes fleuries, dents de lions, etc.). Les adventices ou plantes en fleurs doivent être mulchée avant les traitements. Délai d’attente en semaines Le délai indiqué doit être respecté entre le dernier traitement et la récolte. Autorisation en prestations écologiques requises (PER) & = utilisable sans restriction en PER & = utilisable avec restrictions ou une ­auto­risation spéciale en PER (observer les prescriptions officielles) & = interdit en PER ✪ ✪ ✪ = Voir remarques ci-dessus et de plus, utilisable jusqu’à la date limite légale (homologation prochainement retirée). b = Autorisé en production biologique. Observer le dosage. Ces informations sont déterminantes et doivent dans tous les cas être prises en compte. Elles sont actuelles au moment de l’impression de ce document. Des modifications sont toutefois possibles jusqu’à la parution de la prochaine édition. Avant chaque application de produit phytosanitaire, la nécessité de l’intervention doit être examinée minutieusement (observation/comptage au champ et comparaison avec le seuil d’intervention). Les cultures sous label sont soumises à d’autres prescriptions qui ne sont pas mentionnées dans l’assortiment phyto (observer les lignes directrices officielles). Interdiction de traiter: Tout traitement (y compris une application d’un anti-limaces) est interdit entre le 1er novembre et le 15 février sans autorisation spéciale du canton.


LÉGENDES: OUVRIR ICI

www.landi.ch pour être branché www.landi.ch est un des sites web le plus visité de Suisse. Dans la rubrique Agro, les professionnels de la terre trouveront une large offre d’informations pour leur production. Les pages météo proposent des prévisions actualisées trois fois par jour, (9h00, 13h00, 20h00) présentées en vidéo. LANDI Météo pour iPhone est particulièrement intéressante. Les articles de la Revue UFA sont disponibles en un clic. Une visite sur www.landi.ch est toujours enrichissante. Ainsi, on reste en tout temps bien informé de l’assortiment, des offres et des actions de votre LANDI. Sources Les informations de l’assortiment phyto proviennent d’institutions et documents officiels tels que: • Stations fédérales de recherche (agroscope ACW et ART) • Ecole polytechnique fédérale, Zurich (EPFZ) • Haute école suisse d’agronomie (HESA), Zollikofen • Recommandations des stations phytosanitaires cantonales • Société suisse de phytiatrie (SSP) • Office fédéral de l’agriculture (OFAG), Berne: Index des produits phytosanitaires • Office fédéral pour la protection des consommateurs et la sécurité alimentaire, Allemagne: Index des produits de protection des plantes • British Crop Protection Council: The Pesticide Manual • National Pesticide Information Centre, Oregon State University: GUS • Agridea Lindau: seuils d’intervention • Resistance Action Committees: FRAC, HRAC, IRAC • Euro Blight • Fiches techniques des fabricants de produits phytosanitaires • Informations de la presse spécialisée internationale

Assortiment choisi arboriculture 2018  
Assortiment choisi arboriculture 2018  
Advertisement