Issuu on Google+

MISE EN CONTEXTE

SPATIALITÉ / VUES / HISTORIQUE

BARRIÈRES ET POSSIBILITÉES

Une quantité considérable de facteurs influencent la perception et l’appréciation de l’actuel terrain de golf de Meadowbrook. Après une analyse complète de ces facteurs, une synthèse s’impose pour mettre la main sur les éléments les plus importants. Ceux-ci devront être considérés dans de la nouvelle vocation qu’aura le parc-nature de Meadowbrook.

Côte St-Luc

Intégration

Revitalisation

Limite du train Accès Barrière physique Accès possibles

Protection

Directions des vues

Ville de Montréal Intégration

Spatialité

Le schéma des vues et de la spacialité montre les endroits de potentiel où la spatialité se fait davantage ressentir sur la vastitude et sur son étendue. La linéarité spatiale ainsi que la vastitude sont des éléments majeures à exploiter sur le terrain par son ancienne configuration de golf.

Protection

Revitalisation

Meadowbrook est enclavé par des barrières très Massive; la massive cour de triage du CP et le centre de triage au Sud par le CN. Les voies ferrées passant en plein centre du terrain, ainsi que celle au Sud et à l’Est sont des limites non négligeables. Pour sortir Meadowbrook de cet enclavement, des accès au Nord sont des possibilités d’ouverture permettant l’accès vers Côte St-Luc et Montréal-Ouest. Des accès possibles à l’Ouest sont considérés pour joindre le secteur de Lachine.

3 km

DENSIFICATION DÉMOGRAPHIQUE Intégration

Revitalisation

Économique

10 000 nouvelles unitées d’habitations

Lachine

RÉSEAU PISTES CYCLABLES Proposition Proposition de la ville Réseau cyclable existant

Côte St-Luc 2349 résidants/km²

Les trois arrondissements de Montréal qui borne Meadowbrook veulent revitaliser le terrain pour pouvoir l’intégrer aux arrondissements en pourtour. L’intégration et la nouvelle vocation provenant de la revitalisation sont des revendications communes à ces arrondissements.

Montréal-Ouest

3622 résidants/km²

MEADOWBROOK, UNE IDÉE DE PARC-NATURE...

... UNE IDÉE DE GRANDEUR

Necessité d’entrevoir un accès

Lachine 4657 résidants/km²

" Greatness of dimension, is a powerful cause of the sublime... ...Succession and uniformity of parts, are what constitute the artificial infinite. " - Edmund Burke

Le circuit cyclable de la ville de Montréal prévoit d’ici 2025 de prolonger le réseau cyclable pour augmenter le nombre d’usagers en vélo. Une proposition de faire passer le réseau cyclable à travers le parc de Meadowbrook permettrait de donner de la notoriété au site grâce au réseau cyclable de l’île de Montréal.

“The sublime marks the limits of reason and expression together with a sense of what might lie beyond these limits” - Philip Shaw ENGLISCHER GARTEN

INSPIRATIONS - LA NATURE MAGESTUEUSE Le parc à Munich, Englischer Garten, conçu par Friedrich Ludwig von Sckell, est un vaste étendu, où l’homme est petit par rapport à cette immense étendue de gazon.

Source : www.the-athenaeum.org

Source : www.poulwebb.blogspot.com

Source : www.tripadvisor.fr

Réalisé par Marc-André Brochu, Gabriel Corriveau & Benoit Larocque

Source : www.tripadvisor.fr

Présenté à Nicole Valois & Paula Meijerink

Source : www.tripadvisor.fr

Aménagement du paysage urbain - APA 3252

Université de Montréal - 25 mars 2013

Source : www.undergroundwebworld.org

La nature a toujours été un élément fascinant et imprévisible. Les peintures de Cornelius Krieghoff (image de gauche et de droite), et de Albert Bierstadt (image du centre) représentent la grandeur de la nature. La première image montre deux personnes en canot à côté d’un rocher et d’arbres gigantesques. L’homme est démesurément petit comparé à la nature. La seconde image montre un espace vaste bordé d’immenses murs verticaux, les montagnes. La troisième image démontre l’homme ne perçoit uniquement une infime partie de la nature puisqu’il ne peut concevoir au-delà de ce qu’il peut voir.


PLUS PETIT QUE NATURE CONCEPT 1 : JEUX D’ÉCHELLE VERTICALITÉ

INTERVENTION :TOUR D’OBSERVATION

La tour permettera à l’usagé de profiter d’une vue complète sur le site, en plus de marquer la verticalité des arbres. Étant aligné parfaitement dans l’axe découpé, les 1,85 km du site seront amplifiés.

MARQUAGE DE L’AMPLEUR DU SITE

HORIZONTALITÉ

L’exploitation d’un espace vaste avec un traitement uniforme donnera l’impression à l’usagé d’être petit dans ces espaces. Le marquage de la profonfeur du site se fera avec une axe droite bien défini où seul le vide sera présent afin d’amplifier sa grandeur.

ENGLOBEMENT

PLAN DIRECTEUR / 1 : 2500

BARRIÈRE VÉGÉTALE

1

2

4m

Afin de profiter pleinement de la vastitude d’un espace, on doit d’abord traverser un espace renfermé. La grandeur de la végétation densifira certaines zones tout en renforçant notre idée de nature plus grande que l’homme.

L’uniformité d’espaces vastes, l’exploitation de la profondeur du site et de ses arbres matures valoriseront la grandeur de la nature en disproportionnant l’échelle humaine. La nature est plus grande que l’homme.

A

B

A’

LÉGENDE

B’

Paturage

Sentier secondaire

Végétation dense

Rivière Saint-Pierre

Engasonnement

Batiment avec végétalisé

Sentier principal Piste cyclable

Stationnement

stucture


CONCEPT 2 : CIRCULATION FLUIDE

COUPE PASSERELLE

L’appréciation de la grandeur du site passe par une circulation fluide qui offre la possibilité de se promenner sur l’ensemble de l’ espace.

SENTIERS ORGANIQUES

A

8m

4m

2m

0m

8m

4m

2m

0m

A’

La coupe A-A’ située à la pointe du site est une passerelle juxtaposée à deux talus végétalisés permettant aux cyclistes et piétons de traverser les voies de chemin de fer de manière sécuritaire sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Par cette passerelle végétalisée, la végétation se trouve à passer d’un côté à l’autre du chemin de fer en éliminant la barrière que le train semble créer.

La coupe B-B’ située à la pointe du site, passant par la passerelle existante du train du CN, montre la nouvelle structure à usages mixtes dédiée aux cyclistes et piétons. Cette structure, fixée à la passerelle existante, permet la connexion de la piste cyclable de la ville de Montréal à circuler dans le terrain de Meadowbrook avec plus d’aisance et de facilité.

VANCOUVER LAND BRIDGE

B

Cette passerelle végétalisée à Vancouver permet aux piétons de traverser une autoroute à 4 voies ainsi que deux voies d’accès. Vancouver Land Bridge permet d’enlever la barrière physique qu’est l’autoroute et de créer une continuité avec la végétation de chaque côté.

Le parc nature s’oppose à la forme de la ville en se distinguant par une trame de circulation définie fluide qui se déroule sur la grandeur du terrain.

25

50

B’

100 m

Au centre du parc, une passerelle végétalisée majestueuse passant par-dessus le train pour briser la barrière physique du train. Source : www.homeklondike.com

...L’UNIFORMITÉ DE LA VASTITUDE ET L’INFINITÉ ARTIFICIELLE CRÉÉ PAR UN LONG TRACÉ LINÉAIRE, LAISSE PLACE À L’IMAGINATION DEVANT CETTE NATURE PLUS GRANDE QUE NOUS...

PROPOSITION FUTUR

Le tracé linéaire exploitant la/grandeur horizontale du site, pourait rejoindre de façon direct le parc Angrignon.

Fonds de plans : Google imagerie et Carthographie Bing

Réalisé par Marc-André Brochu, Gabriel Corriveau & Benoit Larocque

Présenté à Nicole Valois & Paula Meijerink

Aménagement du paysage urbain - APA 3252

Université de Montréal - 25 mars 2013


Plan directeur et avant-projet Meadowbrook