Issuu on Google+


Issu d’une famille Espagnole, j’ai grandi au Guatemala. Jeune, je me suis intéressé à l’architecture : les visites au chantier de notre maison familiale ont attisé ma curiosité, mais c’est en voyant l’Alhambra de Grenade que j’ai vraiment découvert ma passion pour l’architecture. Depuis ce jour, je parcours le monde en quête de bâtiments remarquables et de nouvelles expériences. Mon parcours scolaire dans un établissement français au Guatemala m’a apporté l’opportunité de venir en France pour apprendre mon métier. La ville de Toulouse, ma première ville d’accueil, m’a donné beaucoup de choses, et surtout un enseignement de qualité. Porté par la curiosité, et par une soif de découverte, je suis ensuite parti en quête de nouveaux horizons, tels que l’Argentine, la Chine et plus récemment l’Italie. Mon rêve pour le futur est de bâtir un jour mes propres projets. Mais pour le moment, j’aimerais apprendre et évoluer au sein de votre agence, tout en mettant à contribution mes acquis.

3


archi.gabrieljuarez@gmail.com 06.27.69.06.75 26 ans, nationalité espagnole architecte diplômé d’état

MASTER II Architecture Intérieure Florence Institute of Design International

Florence, Italie

Master II (1 an), Florence, Italie design de mobilier, luminaires, architecture intérieure

Architecte diplômé d’Etat MASTER II ENSA Toulouse Toulouse / France

Denise Omer Design «DO» CDD et Stage de 3 mois

Paris

dessinateur et concepteur / Rénovation d’un appartement de 250m² a Neuilly et permis de construire d’une maison en Corse. / Suivi de chantier d’un appartement du VII ème arrondissement /Suivi de chantier restaurant 25m² au XVI

ARQUITECH CDD de 3 mois

Guatemala

/ Avant projet sommaire de deux centres commerciaux (Dessin, aide à la conception et création d’images de synthèse) / Conception deux centres commerciaux

Wladimir Mitrofanoff «WM» CDD de 6 mois Pékin

dessinateur et concepteur. / Projets de paysagisme / Rénovation d’une maison individuelle

License & Master II en Architecture

MASTER I Facultad de Arquitectura y Urbanismo de la Plata

La Plata/ Argentina Master I en Erasmus

Baccalauréat français ES

Guatemala

Lycée Français Jules Verne Guatemala, Guatemala

ARQUITECH Stage de 3 mois Guatemala

dessinateur / Suivi de chantier d’une maison particulière / Création de rendus 3D

Castañeda y Molina Stage d’1 mois Guatemala

dessinateur / Aide à l’entrepôt de matériaux d’un chantier de lotissement


espagnol langue maternelle

français bilingue

vectorworks

Rhino archicad3D

anglais courant

italien bonnes notions

Master Architecture Interieure dispensé en Anglais

Séjour d’un an en Italie (Florence)

5


projets Projets en Agence p.11

Projet d’habitat social modulaire Agence Architech-Guatemala, Guatemala

p.17

Centre commercial: «Maxi Plaza» Agence Arquitech-Guatemala,Guatemala

Concours p.21

Centre d’information pour la coupe du monde AC-CA architectural competition-Rio de Janeiro, Brésil.

Ecole d’Architecture p.25

Musée d’architecture contemporaine Toulouse, France


p.29

Extension d’un bâtiment universitaire Sao Paulo, Brésil

p.33

Centre de danse contemporaine Toulouse, France

p.37

Plan d’urbanisme Fenouillet Fenouillet, France

Master Design p.39

Rénovation d’une «Pool house» Fiesole, Italie

p.43

Rénovation appartement avec patio Florence, Italie

p.47

Loggia Rucellai: exposition sculptures Florence ,Italie

7


Le questionnement sur l’habitat collectif est important, d’autant plus dans un pays du tiers monde ou les personnes vivent mal intégrées et dans de mauvaises conditions . Le but est de créer un environnement où les personnes puissent se développer en communauté, économiquement et socialement. Le site du projet est à flanc d’une montagne en périphérie proche de la ville. Ceci permet la desserte en transports publics tout en profitant de la nature. C’est une zone avec une végétation importante mais avec un urbanisme mal organisé . Dans sa globalité le projet est composé de deux types d’habitats, et entre les deux un centre communautaire et des marchés . Une première typologie d’habitat en forme de barre vient relier l’espace construit existant au nord du projet. Ensuite, d’une façon plus libre , les maisons préfabriquées vont aller rejoindre la forêt créant entre elles des places publiques favorisant les rencontres. Ce sont six types de maisons, faites avec une structure métallique et des éléments modulaires en fibre de verre. Ces éléments permettent d’avoir une flexibilité par rapport à la forme et taille des maisons. Le même module de toilettes/escalier est utilisé dans toutes les maisons. Sur les toitures, les habitants peuvent cultiver des légumes (qu’ils pourront vendre au marché)et laver leur linge. Au RDC une pièce peut être utilisée pour un commerce.

Projet en Agence Habitat social Modulaire Localisation: Guatemala, Guatemala Agence: Arquitech Date: Janvier 2013/non construit Du logement promouvant le développement social et économique en communauté Système de construction économique mélangeant le in situ et le préfabriqué Des typologies d’habitat variés tout en utilisant les mêmes modules en fibre de verre

9


SOCIAL

SÉCURITÉ ACCESSIBILITE Densité et Terrain Espace Public

ÉCONOMIQUE

ÉCOLOGIQUE

Sécurité

Systèmes de production indépendants

Prévention de désastres naturels

Accès pour tous

Différents pôles de communication / services

Déplacements écologiques

Communautés engagées

Toitures cultivables

Faible empreinte de carbone

Lieux d’interaction sociale

Lieux de production locale

Préservation de la forêt

é

é

March

Centre

March

ire

unauta

Comm

Plan de masse


6 typologies d’habitat

T4: 86m²

T3: 48m²

T5: 103m²

T5: 103m²

T3: 48m²

T4: 68m²

11


Typologies Verte et Jaune ensemble

Plan RDC avec possibilitĂŠ de commerce

Laver le linge et cultiver

Plan R+1 Avec toits cultivables/ laverie


Espace public entre les maisons

DĂŠtail constructif

DiffĂŠrents commerces au RDC des maisons

13


Le centre commercial se trouve dans une zone assez dense du Guatemala, entouré de zones résidentielles avec une population de moyenne classe. Le site de 40 000m² est entouré par des lotissements et par une station d’essence. Sur les deux autres cotés il y a deux routes importantes. Le projet va être construit en deux phases. La première consiste en un parking de 430 places, un supermarché de 6 000m² et 50 locaux commerciaux allant de 50m² à 450m². La deuxième phase vient rajouter 70 places de parking et un complexe sportif avec des terrains de football et une piscine couverte. Malgré la taille du supermarché , le coeur du projet est l’espace de restauration. Il est détaché du reste et dispose d’une place couverte. La toile tendue permet d’attirer les clients et de protéger du soleil et de la pluie. Les autres parties du centre commercial restent assez simples donnant importance a différents types d’architecture pour les angles. Les éléments les plus récurrents sont une corniche post moderne , des murs ponctuels en pierre et quelques casquettes en bois et métal.

Projet en Agence Centre commercial: «Maxi Plaza» Localisation: Guatemala, Guatemala Agence: Arquitech Date: Février 2013/non construit Espace central pour le «food court» mis en valeur par une structure en toile tendue Traitements spécifique des angles due a la forme tronquée du terrain Projet en deux phases avec le centre commercial et le complexe sportif

15


Plan Général


Traitement sur les diffĂŠrents angles: casquette en bois

Angle mis en valeur avec une ĂŠcriture post moderne.

Usage ponctuel de pierre sur les murs.

Perspective sur la zone des restaurants

17


Il

fallait concevoir un bâtiment jouant rôle de support pour la diffusion des informations relatives à la coupe du monde de football de Rio en 2014, ainsi qu’à la diffusion des matchs. Un restaurant de 200m² et une boutique de souvenirs faisaient aussi parti du programme. La structure du restaurant devait quant à elle permettre à ses consommateurs, une fois installés à l’intérieur, de profiter de l’écran géant diffusant les matchs. Le site est longé par les arches des Lapa en plein centre historique de la ville. Le projet devait s’inspirer et restituer l’univers du football, et il devait répondre à une démarche écologique et innovante. Nôtre parti pris était de placer le bâtiment dans la partie nord de la place, pour que le plus grand nombre des spectateurs puissent profiter des diffusions. Nous voulions aussi créer une promenade architecturale malgré la petite dimension de la structure. Le projet se forme autour du logo de la coupe du monde, représenté au sol par des bandes lumineuses. Cette place extérieure est dans l’alignement de la grande avenue Visconde. Au RDC se trouve l’accueil avec la vente de souvenirs. Le restaurant se trouve au premier niveau et on peut y accéder par une rampe ou par des escaliers extérieurs. La structure de l’écran crée une continuité visuelle entre celleci et le restaurant. La façade est constituée d’hexagones et pentagones en acier corten, représentant un ballon de football.

Concours: Centre d’information pour la coupe du Monde Concours libre: AC-CA.org Localisation: Rio de Janeiro, Brésil «Arcos da Lapa» Date: 05-06/2013 Classement: Pas qualifié Bâtiment pour l’utilisation intérieure et extérieure. L’écran géant fait partie intégrante du projet avec une continuité visuelle et structurelle. La végétation sur la façade, une partie de la rampe et à l’arrière du projet cassent le coté minéral de la place.

19


Plan RDC accueil, administration, boutique

Plan R+1 Restaurant


Vue rampe

Hall d’accueil/ boutique

Site arches de Lapa/ Avenue Visconde

Coupe

21


Le musée se situe à la Prairie des Filtres de Toulouse, un espace vert au bord de la Garonne . Le bâtiment vient remplacer l’ancienne buvette du parc. Le programme consiste à avoir un lieu d’exposition pour l’architecture contemporaine. Le bâtiment en lui même doit retransmettre les préceptes de ce type d’architecture. Le musée se développe autour d’un espace central inspiré de l’architecture de Mies Van der Rohe ou des «Glass House» de Philip Johnson. Ce plan libre s’ouvre vers la nature et les berges de la Garonne . Pour renforcer ce dialogue, un plan d’eau en face du bâtiment reflète l’environnement et les grandes baies vitrés. La pièce est le lieux d’exposition ou des plans et des images peuvent être affichés sur les murs. La paroi en forme de S est au milieu, elle donne du mouvement et crée un parcours dans ce petit espace. Attachés au coeur du projet, trois cubes aveugles en béton complètent le musée. Les deux premiers sont les toilettes, et le dernier la zone de stockage/livraisons. Le dernier éclairé par des puits de jours peut être utilisé comme salle d’exposition ou pour l’administration. Un toit plat de forme carrée regroupe tous les volumes et abrite avec un porteà-faux les visiteurs.

Projet en école d’Architecture Musée d’architecture contemporaine Localisation: Prairie des Filtres, Toulouse

Bâtiment d’exposition avec une écriture moderne. Dialogue avec le site : ouverture vers la rivière et respect de la végétation. La Promenade du parc continue à l’intérieur malgré sa petite taille.

23


Stockage/ Livraisons

Plan du MusĂŠe


Vue façade Est

Entrée principale

Maquettes d’etude

25


Sur une parcelle très étroite au cœur d’un îlot, la consigne était de construire un bâtiment pour héberger des nouvelles classes de cours, une bibliothèque, une cafétéria, une salle de conférence et une partie administrative. Des logements pour les étudiants et les professeurs avec une salle de musculation et une laverie étaient à prévoir. Il y a deux bâtiments séparés: le premier est une tour avec les logements qui, respecte le gabarit des bâtiments accolés de la partie nord du projet. Ensuite on retrouve le bâtiment longitudinal de l’université collée au mur mitoyen d’une longeur de 115 mètres. Ce bâtiment est le plus étroit possible pour laisser une partie du RDC libre pour créer des espaces publics exterieurs, ainsi que pour recevoir plus de lumière du nord ( on est à l’hémisphère Sud). Le nouveau bâtiment se relie à l’ancien avec une passerelle au r+3. Sur la partie Ouest on retrouve sur quatre niveaux l’administration et la bibliothèque. La salle de spectacle est au R-1 et son foyer reçoit la lumière d’une cour anglaise. Les couloirs des salles de classe du troisième et quatrième étage sont éclairés par des puits de jour.

Projet en école d’Architecture Extension d’un bâtiment Universitaire Localisation: Sao Paulo, Brésil

Deux bâtiments différents au coeur d’un îlot respectant le gabarit des bâtiments voisins Un espace public accessible au rez de chaussée Bâtiment principal le plus étroit possible pour recevoir la lumière naturelle Lien entre nouvelle et ancienne université par une passerelle

27


Plan RDC avec espace piéton libre Perspectives intérieures et extérieures

Plan R+3 ( Passage entre les bâtiments)

Perspectives intérieures et extérieures

Coupe longitudinale A1


Faรงade principale

29


Projet d’un Centre de Danse contemporaine aux Ponts Jumeaux, à Toulouse. Le programme demandait une salle de spectacle pour 400 personnes, des salles de danse, une cafétéria, des bureaux et des logements pour les danseurs. Sur le site, plusieurs éléments se confrontent. Tout d’abord la rocade, un grand axe de circulation et une grande source de nuisance sonore. Ensuite on retrouve tout un réseau hydraulique constitué de plusieurs bassins, et pour finir, on retrouve la coulée verte qui vient depuis le centre de Toulouse pointée par de nombreux équipements publics. Le Centre de Danse est un bâtiment en forme de barre qui prend la fonction de barrière sonore pour protéger la coulée verte et le quartier des Amidonniers. Le gabarit du bâtiment reprend la hauteur des bâtiments installés le long du port de l’Embouchure en R+4. Le projet vient ainsi reconstituer une trame urbaine et vient s’encrer à la digue de la Garonne. Les logements des danseurs sont mélangés avec des logements sociaux dans trois barres en R+1 . Entre le Centre de danse et les logements il y a un espace publics sur lequel la salle de spectacle peut s’ouvrir . Le centre du bâtiment comporte deux accès : un pour les piétons et un autre pour les voitures.

Projet en école d’Architecture Centre de Danse Contemporaine Localisation: Ponts Jumeaux, Toulouse

Bâtiment faisant office de barrière sonore, due à la proximité avec une entrée de ville Articule plusieurs éléments comme les bâtiments en barre existants, la digue, les canaux et la coulée verte Salle de spectacle qui s’ouvre vers l’espace public en face du projet

31


Plan RDC avec les logements danseurs

Plan Rez De Digue (CafĂŠtĂŠria accessible par le cheminement sur digue)


DĂŠtail constructif: coupe transversale

Plan R+1

Plan R+2: espace extĂŠrieur en bois pour danseurs

33


Équipements

Cheminements espaces verts

Zones a densifier


Ce projet d’urbanisme fait en groupe se situe à Fenouillet, à quelques kilomètres de la Ville de Toulouse. Le site est caractérisé par la Garonne, des peupleraies et des lacs. Il fallait créer sur cette zone inondable des lotissements de maisons en relation avec l’eau. Nous avons proposé un projet qui vient recoudre le tissu urbain un peu morcelé de la ville de Fenouillet. Notre proposition permet de densifier le plus possible cette zone et de créer une limite à urbaniser pour protéger les zones vertes. On propose aussi une série d’équipements publics comme une école et des commerces qui accompagnent l’axe principal de la ville. Après avoir établit la partie urbaine je me suis centré sur la partie du milieu de notre proposition. La zone en question a différentes typologies allant du T2 au T5 et avec des logements publics et privés. Sur la partie est du projet se trouvent les maison T4/T5, elles sont disposées en lanière et surplombent la peupleraie. Elles ont l’option d’avoir une pièce supplémentaire au-dessus des garages. L’îlot central regroupe du logement groupé privé et public. A l’est on a les appartements T3 au premier et deuxième niveau. A l’ouest il a des barres de logement en r+1 avec des T2-T3 et T4 publics. Les stationnements automobiles sont à l’extérieur de l’îlot.

Projet en école d’Architecture Plan d’Urbanisme Fenouillet Localisation: Fenouillet, Toulouse

Protection des espaces non construit par la création d’une zone tampon avec les lotissements Série d’espaces publics qui relient les parcours déjà existants Piétons favorisés au lieu de les voitures

35


Ce bâtiment était à la base la maison du jardinier d’une villa dans les la campagne florentine à Fiesole . Cette parcelle est constituée d’un bâtiment principal d’un seul niveau, et d’un autre plus petit à moins de trois mètres. Le site du projet et le bâtiment sont classés historiques : selon les archives l’assistant de Léonard de Vinci s’est écrasé sur le lieu avec une des ses machines volantes. Ceci empêche toute construction couverte et l’utilisation du bâtiment pour l’habitation. Mais le site surplombant la campagne florentine est un lieu parfait pour profiter des beaux jours. Le programme consiste donc pour la maison d’une cuisine et plusieurs vestiaires, et pour l’espace extérieur, d’une piscine et d’un terrain de tennis. Le volume concerné est un cube de 6m x 6m x 6m avec un toit à quatre pentes. La consigne laissait la liberté de percer le volume à notre grès mais, mais ne permettait pas de l’élargir avec une pièce couverte. L’utilisation de deux portiques en béton détachés du bâtiment permettent d’élargir la cuisine. Entre les portiques et la maisons, une série de poutrelles en bois donnent un effet de couverture. La piscine est dans la continuité des baies ouvertes et les murs du fond sont peints en rouge ocre pour renforcer la perspective. Les escaliers du deuxième niveau sont a l’extérieur pour libérer de la place. Sur ce même niveau, nous pouvons trouver un jacuzzi surplombant le paysage. Il y a un niveau intermédiaire avec une cheminée extérieure pour les jours d’hiver.

Master en Design Rénovation d’une «Pool house» Localisation: Florence, Italie

Prolongation du bâtiment avec des portiques donnant un aspect moderne Différents espaces extérieurs pour faire plusieurs activités Utilisation en hiver possible avec salle de jeux à l’étage et d’une cheminée extérieure.

37


Plan de toitures

Plan R+1

Plan rez-de-piscine


Jacuzzi avec vue plongeante du paysage.

Extension de la maison avec les portiaues

Vue depuis la forĂŞt

39


Ce T3 est au centre du RDC d’un bâtiment d’appartements, et dispose d’une cour. Cependant il n’y a pas d’accès direct à cette dernière, donc son utilisation est assez limitée. Une autre caractéristique à noter est un plafond en poutrelles en bois. L’appartement avec seulement deux pièces est partagé par trois étudiantes. L’enjeu était de créer une pièce à vivre capable d’abriter un séjour, un bureau pour les étudiantes, et une cuisine tout en profitant d’un accès direct au patio. Pour créer cet espace j’ai élargi la cuisine /salle à manger existante en changeant d’endroit les toilettes. Pour avoir une continuité du plafond, il était important de retrouver ces mêmes poutrelles sur le nouvel espace. L’accès au patio se fait en détruisant les allèges des fenêtres existantes. Le patio extérieur est minimaliste avec un miroir d’eau et un banc accompagné d’un arbre au fond. Un muret de 1m40 de haut permet de limiter cette cour extérieure. Les sols et quelques murs sont recouverts avec la même pierre et le nouveau faux-plafond se sépare de quelques centimètres pour laisser la place à des lumières LED qui accentuent l’horizontalité du couloir.

Master en Design Rénovation appartement avec patio Localisation: 16 via Borgo Allegri, Florence

Accès direct et possibilité d’utiliser la nouvelle cour. Une pièce à vivre adaptée pour les multiples usages des jeunes locataires Une écriture minimaliste en gardant le plancher existant

41


Plan état des lieux

Plan rénové


43


La Loggia Rucellai était le workshop du palais Rucellai. Construit au XVème siècle par Leon Battista Alberti ce palais d’écriture classique unique à l’époque présentait une façade imposante. Pour pouvoir l’apprécier mieux, les Rucellai ont détruit quelques maisons en face pour faire une petite place. Suite à cela ils ont construit la Loggia sur la nouvelle place, mais séparée par une rue. Pour relier les deux bâtiments, l’architecte a repris le même motif en diamants pour le soubassement. Sur la loggia il fallait créer des bases pour sept sculptures différentes. Il y avait donc trois bustes en marbre, un torse en bronze qu’il fallait protéger avec du verre, un sarcophage, un chapiteau romain et une venus prenant un bain. Ma volonté était d’orienter l’exposition vers la petite place pour revaloriser cet espace envahit par des voitures mal garées. Je voulais aussi créer un parcours pour découvrir les statues au fur et a mesure et pouvoir observer les statues indépendamment les unes des autres. Pour faire ceci j’ai utilisé trois parois en acier corten en forme semi circulaire. La première parois fait la taille du soubassement et les autres ont une fente au niveau de celui-ci pour accentuer sa présence. La disposition est symétrique avec le sarcophage en partie centrale. Les bases des sculptures sont en marbre rose ou en métal noir.

Master en Design Loggia Rucellai: Exposition sculptures Localisation: Loggia Rucellai, Florence

Lien avec le palais en accentuant l’horizontalité du soubassement sur les panneaux métalliques Lien avec la place avec la disposition en arc de cercle des panneaux orientés vers la place Bases et regroupement des sculptures adaptées selon les significations mythologiques d’elles. Un parcours qui permet de découvrir les sculptures peu a peu.

45


Plan de l’exposition PLAN

Coupe transversale


47



Book architecte Gabriel Juarez