Page 1

Elizabeth Saint-Jalmes Dossier 2013 (extraits)


Gabriel Gabriel GALERIE

Elizabeth Saint-Jalmes

Galerie Gabriel & Gabriel 68 rue du Vertbois - 75003 Paris www.gabrieletgabriel.com +33 (0) 9 64 20 85 51 galerie@gabrieletgabriel.com RCS Paris B 394209100 - SIRET 39420910000046


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Appareil d’Elizabeth Saint-Jalmes est une invitation mouvante de corps hallucinés que les schizoïdies médiatiques et sociales proposent mais aussi étrangement dénoncent. Une invitation à de grands dessins et sculptures de corps dansants. Elle nous convie à traverser ses installations comme une expérience physique où la décorporéisation imaginaire et le corps réel s’unissent et se dissolvent , renvoyant au spectateur que nous avons l’impression d’être notre triste et normative corporéité. (WWHYLPSLZ[\ULZtYPLKLJVYWZT\[HU[ZKLWLYZVUUHNLZJVJ\ÄtZWHYS»PTHNLYPL Appareil est un « essai d’être » en opposition au non-être ou à l’être attaché à l’histoire de l’homme animal social, culturel et biologique. Aimer son prochain quelle drôle d’idée et pourquoi pas celui qui précède ? On y voit émerger un panthéon corps poétique qui se joue d’états de formes régressives. Et si le corps n’était qu’un rêve, qui en serait le rêveur? A contrario si le rêve n’était qu’un corps, qui en serait le dormeur? Un corps dormant pourrions-nous dire, mais que penser d’un corps éveillé qui parle d’un corps dormant? Finalement qu’en sait-il? mais aussi où en est la logique de l’intérieur et de l’extérieur? 3VNPÄJH[PVUX\PUV\ZTL[MHJLH\JVYWZKt]VYtWHYZLZZVTIYLZ[HIV\ZJVUZJPLU[KLZHTVUZ[Y\VZP[t un de ces amas tristement vautré dans l’idée du propre, du correct. Amas en quête de liberté, de territoire que seul l’anarchie de la pulsion construit ou désordonne. Un corps rhizomique cristallisant des paysages sans horizons, en quelque sorte sans interdits. À cet égard le corps ne représente rien d’autre qu’un autre corps, autre que les autres et le même que le nôtre dans les autres que nous incarcérons. La caste des civilisés appellerait ça l’amour. Macabres locataires en mal de propriétés que l’idée saugrenue du lumineux inspire. (SVYZ WYLZX\L JVUÄHU[Z PSZ Z»OHIPSSLU[ ZL ]v[PZZLU[ ZL KYHWLU[ ILUVz[LTLU[ PSZ Z»LUJVZ[\TLU[ s’enrobent, s’ enchemisent et sans culottes en quelques sorte, ils s’en doutent - et vous? Appareil pourrait être l’esquisse d’une réponse.

Daniel Androvski Psychanalyste 2009.

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Elizabeth Saint-Jalmes Née en 1978 à Hirson (02). Vit et travaille à Paris.

Elizabeth Saint Jalmes travaille et réinvente les corps. Elle les utilise, les démantibule, les déforme pour réassocier membres et détails humains, confronter parties réelles et imaginaires selon sa réinterprétation. L’intériorité prend le dessus sur l’apparence, l’organique transcende la plastique. Le beau et le laid se côtoient pour nous interroger sur notre nature, inconstante et éphémère. A travers son œuvre, elle créée un équilibre entre l’état du corps et sa vision : chair, poils, peau, graisse, tous les éléments sont présents mais rien n’est pareil. Artiste polyvalente, peintre et dessinatrice, mais aussi performeuse et plasticienne, Elizabeth développe sa démarche artistique en la confrontant au réel. Ses dessins deviennent des ornements d’intérieurs, nouveaux décors de notre confort de vie, qui remettent en question un lieu que l’on doit s’approprier. Ils posent la question de l’intériorité, de l’appropriation d’un lieu, du sien propre et par extension de la quête de soi. Transposés dans le réel, ces corps deviennent Mitsi, « une matière et un personnage hermaphrodite». Entre installation, performance et projet vidéo cette créature organique se mêle aux humains en leur offrant ce corps difforme et déstructuré. Mitsi détruit les codes, Elizabeth Saint Jalmes les reconstruit, son art révèle notre quotidien, nous maintient en éveil.

Gabriel & Gabriel

www.elizabethsaintjalmes.com

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


GOBELETS

1.

Le même gobelet est dessiné une fois par jour pendant deux ans. Ce travail est un questionnement Z\YSHYLWYtZLU[H[PVUZ\YSHMVYTLZ\YSL[YH]HPSK\WLPU[YLL[Z\YSLZLUZKLSHWLPU[\YL!X\LZPNUPÄL YLWYtZLU[LY\UVIQL[PUZPNUPÄHU[H]LJHJOHYULTLU[&8\LSSLZZVU[SLZX\HSP[tZK»\ULIVUULWLPU[\YL&

Gobelets Dessin et peinture Techniques mixtes - 2005/2006

1. Deux gobelets, deux jours consécutifs. 2. Vue d’installation. Exposition Miscibles. APACC 2007 2. Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


PEAUX

1.

Une partie du corps est choisie en vue d’être dessinée au crayon dans ses moindres détails, frénétiquement. La tâche est ardue : tenter de saisir l’insaisissable. Sur le vif, chercher l’hyperréalisme du grain de peau, dans les plissures visibles à l’oeil. (IVYKLYSLYtLSLUHɉYTHU[X\LS»VUZ»`WLYKJ»LZ[\UWVPU[KtWHY[

Peaux Dessins Crayon sur papier / 2004

2.

1. Bras / 95-70 cm / 2004 2. Jambe / 95-70 cm / 2004

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


POILS

1. Tenter de saisir les attributs (contours, masse, portait, regard) d’une personne par ses poils, sans esquisse, sans autres contours. La règle du jeu est claire et la quête vaine, c’est ce qui en fait tout l’intérêt.

Poils Dessins Crayon sur papier / 2004

2.

1. 150-90 cm / 2004 2. 150-120 cm / détail

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


BADGES

1. <ULZtYPLKLZP_IHKNLZYtHSPZtZnWHY[PYK»\UKLZZPUKLSHZtYPL¸7VPSZ¹KtJV\Wt<ULYtÅL_PVUZ\YSL statut de l’oeuvre, sur le statut de l’art, de son acheteur et sur le travail de l’artiste. 8\»LZ[JLX\PMHP[X\»\ULVL\]YLLZ[WYtJPL\ZLZHYHYL[tZHW\YL[t& L’artiste a comme mission de faire dessiller, mais aussi d’orner le plastron des acheteurs. Cette pièce est un clin d’oeil.

Badges Poils Badges Crayon sur papier, badge / 2007

2.

1. Badge porté 2. 6 badges originaux vue d’exposition, APACC 2007

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


FLEISH

1. Une série de portraits de proches à l’aquarelle et crayon sur papier dans laquelle des attributs de WLYZVUUHSP[tKLSHWLYZVUULKLZZPUtLZVU[]PZPISLZnS»L_[tYPL\Y!LɈHJLTLU[KPɈVYTP[tYL[V\YZ\YZVP hésitation...

Fleish Dessins Crayon et aquarelle sur papier / 2004

2.

1. 75-130 cm / avril 2008 2. 75-130 cm / avril 2008

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


CONTEXTURES

1. Contexture est une série de dessins commencée en 2008. L’idée du corps : son unité, son éclatement, son intériorité et sa surface visible, ses lignes, ses matières liquides et solides façonnent les formes de ces dessins. De cette série de dessin est née un questionnement sur la ligne et sur la tache.

Contextures Dessins Crayon et aquarelle sur papier / depuis 2008

2.

1. 100-90 cm / juillet 2009 2. 75-75 cm / juillet 2010

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


1. Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


AFFLUX

2. (Ɋ\_LZ[\ULZtYPLKLKLZZPUZnS»LUJYLKLJOPULJVTTLUJtLLU Au départ, à partir du sujet du corps, j‘ai focalisé sur les thématiques du poil, du trou. Mon idée était de chercher à suggérer le corps et non à le donner, en rendant la référence au réel de plus en plus lointaine. Aujourd’hui, la référence au corps de l’homme sert de marche pied à de questions propres à la peinture: SLÅ\_SLNLZ[LSHSPNULSH[oJOLSHMVYTLSHTH[PuYL 8\LSSLZZVU[SLZX\HSP[tZK»\ULIVUULSPNULK»\ULIVUUL[HJOLK»\ULIVUULJVTWVZP[PVU& 8\LKVP[Yt]tSLYSLWLPU[YL&8\LKVP[PSKVUULYX\LKVP[PSNHYKLY&

(Ɋ\_ Dessins Encre de chine sur papier / depuis 2010

3.

1. ¸(Ɋ\_ ¹ 112-142 cm / 2011 2. Vue de l’exposition : “Au motif du dessin” / Galerie Gabriel & Gabriel 2012 3. ¸(Ɋ\_ ¹ 112-142 cm / détail / 2011

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


1. Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


AFFLUX

2.

(Ɋ\_ Dessins Encre de chine sur papier / depuis 2010

2.

1. ¸(Ɋ\_ ¹ 112-142 cm / 2011 2. Vue de l’exposition : “Au motif du dessin” / Galerie Gabriel & Gabriel 2012 3. ¸(Ɋ\_ ¹ 112-142 cm / détail / 2011

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


3. Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


SANS TITRE

1. Construire une forme, une ligne, chercher la zone de suspension, dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquilibre. Jaillissement, circulation, ĂŠparpillement, la recherche de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcriture du signe, de lâ&#x20AC;&#x2122;image. Inscrire un geste en passant par la question du format, du dĂŠtail pour mettre en pratique un engagement physique, mĂŠtaphysique. Le dessin est Ă cheval entre ĂŠcriture abstraite et ĂŠvocation du rĂŠel, trous, poils, zones dâ&#x20AC;&#x2122;enchevĂŞtrements de corps, minĂŠraux, ]tNt[H\_VYNHUPX\LZ& Entre intĂŠrieur et extĂŠrieur, lumineux et obscur, mouvement et immobilitĂŠ. Ce travail surfe sur toutes ces franges.

SANS TITRE Dessins Encre de chine sur papier / depuis 2012 - 2013

2.

1. :HUZ[P[YL +t[HPS 2. :HUZ[P[YL JT 3. :HUZ[P[YL JT

Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


ORNEMENTAUX

1.

8\LSLZ[SLTV[PMK\KLZZPU&8\LSLZWHJLKLSPILY[tQLTLKLZZPUL&

A leur ĂŠpoque, les peintres des grotesques peignaient dans les marges, sur les cadres des tableaux, ils WLPNUHPLU[ HSVYZ KLZ Ă&#x201E;N\YLZ X\P IYH]HPLU[ SLZ JLUZ\YLZ L[ JOHTIV\SHPLU[ SLZ UVYTLZ KL SÂťLZ[Ot[PX\L SLZ codes de la peinture. Travailler le motif dâ&#x20AC;&#x2122;ornement est nĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;une volontĂŠ de poursuivre mon questionnement sur le statut de lâ&#x20AC;&#x2122;oeuvre dans la vie de lâ&#x20AC;&#x2122;artiste et des marchands, des acheteurs. Le motif dâ&#x20AC;&#x2122;ornement ajoute un supplĂŠment dâ&#x20AC;&#x2122;âme Ă lâ&#x20AC;&#x2122;objet (concept dâ&#x20AC;&#x2122;agentivitĂŠ de Gells). Mes ornementaux ont pour objet dâ&#x20AC;&#x2122;appuyer la nature de lâ&#x20AC;&#x2122;objet et de lâ&#x20AC;&#x2122;ouvrir sur lui-mĂŞme. Ils sont crĂŠĂŠs en fonction dâ&#x20AC;&#x2122;espaces (points dâ&#x20AC;&#x2DC;imposture) et dâ&#x20AC;&#x2122;objets (fenĂŞtres) Ă  orner en vue de questionner la nature mĂŞme de ces espaces quotidiens.

Ornementaux Motifs Encre, graphite, PAO/ 2011/2012

2.

1.6YULTLU[H\_ L[  70-90 cm / 2012 2. Motif de papier peint 2 / 100-100 cm / 2012

Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


OBJETS FENÊTRE

1. L’objet fenêtre ici présenté est une banquette Louis Philippe, ornée d’un fragment de dessin à l’encre de chine. C’est un motif «fragmentaire». Les parties de dessin qui manquent autour permettent d’amener la notion d’espace, de place, et focalisent l’attention sur l’endroit où l’on s’assied. L’encre, dont ce fragment a été extrait met en acte l’engagement du peintre avec sa peinture. Cet objet est motivé par le questionnement de la place et de la couleur, la teneur du repos... le violon d’Ingres qui nous habite tous. 8\LMHP[SLWLPU[YLX\HUKPSZLYLWVZL& Rendre fenêtre un objet, c’est creuser au dessous de la surface domestique des vies quotidiennes, c’est faire une utopie d’un objet usuel (d’un con de canapé par exemple), donner corps à l’impossible en passant outre la trivialité des bouteilles pour les transformer en cornes d’abondance : je suis occupée à meubler pense-t-elle, en ornant son temps de (belles) choses à faire. Jamais, ô grand jamais, s’agira-t-il de nier le gésir matériel des objets, (la simple et cruelle immanence des objets (fenêtres)), mais bien d’en faire des fontaines.

Objet Fenêtre N°1

7HY X\LS TV[PM WV\YX\VP & X\VP & JVTTLU[ & JHY V\P c’est bien de gestes et d’engagements qu’il s’agit.

1 et 2. Vue de l’exposition “Au motif du dessin” / Galerie Gabriel & Gabriel / 2012

Banquette “Odette et Jacques” Banquette Louis Philippe retapissée Impression par sublimation sur velours, banquette Louis Philippe / 2012

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com

2.


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


POINTS D’IMPOSTURE

1. Les points d’imposture sont des hybrides de sons, d’images et de positions de corps, libres de statistiques — détachés du probable et de l’improbable. Utilisés pour orner des surfaces où des formes en suspension dans l’air peuvent trouver place. On y représente des entités, créées du caprice de la nature, ou simplement de quelque fantaisie exagérée : on les invente en dehors de la raison, VUZ\ZWLUKn\UÄS[YuZÄU\UWVPKZX\»PSULWL\[Z\WWVY[LYVU[YHUZMVYTL[LSTVKuSLLULɈ\ZPVUKL possibles, les jambes d’unetelle ou d’untel en parasites électriques et quelques postures de corps en musiques utiles, mettant ainsi à jour une foule de déplacements et d’extravagances sans terme. Si on décide de remplacer les organes par des lignes. À la place des organes on met des lignes, la motivation est remplacée par le motif, la simple posture par une multitude de stratégies du moindre LɈVY["KLZLZWuJLZK»VUKLZL[KLWSHNLZZVU[Z[YPSStLZH]LJK\ZVUL[KLStNuYLZ]VS\[LZWVY[HU[ZHUZ YHPZVUKLWL[P[LZÄN\YLZHZZPZLZ6U]VP[LUJVYLKLZ[PNLZ[LYTPUtLZWHYKLZTHPUZK»VƒZVY[LU[KLZ KLTPÄN\YLZSLZ\ULZH]LJKLZ]PZHNLZKLMLTTLZK»H\[YLZZHUZ]PZHNLV\IPLULUJVYLK»HUPTH\_ que l’on regarde ou pas. Or, ce sont là des impostures qui ne peuvent exister, et n’existeront jamais et leur prévalence, par la passivité du jugement, dépérit lentement et n’ayant plus à choisir puisque cela dure, on ne songerait pas à confondre cette musique utile avec un simulacre. En quoi l’usage de ces ZVUZ\Z[LUZPSHPYLZKPɈuYL[PSKLS»\ZHNLKLJL\_PU\[PSLnSHZ\IZPZ[HUJL&:LWSHJLYHP[VUKHUZS»\[PSP[t JVTTLS»LZJHYNV[IH]LLU[YH]LYZHU[Z\YMHJLZNV\KYVUUtLZL[OVZ[PSLZTt[tV&6\IPLUS»PTWVZ[\YL par quelque stratégie redondante (qu’elle est de toute façon) chargerait-elle le temps de rendre tout WVZZPISL&*VUZPKtYHU[SHILZVNULK»\UWLPU[YLVUJOVPZP[S»LUKYVP[K»\ULWHYVPWV\Y`SVNLYSHWVZP[PVU de ce corps, faite aussi bien du vide tout autour cet endroit que des conditions pour qu’elle soit d’utilité — n’ayant ordre, suite, ni proportion que fortuite : points d’imposture ou ornement sans nom.

Points d’imposture Vidéo sonore - 60 min *VTWVZP[PVUZVUVYL[HWPZZLYPLJVYWZPUZ[HSSH[PVUtJYHU]PKtVKPɈ\ZPVUZ[tYtV Jean-Luc Guionnet & Elizabeth Saint-Jalmes / 2011

1. Vues d’installation / Exposition Parisonic / Cabinet graphique des instants chavirés / Montreuil / 2011 Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


MITSI, sculptures à activer

4P[ZPLZ[\U[YH]HPSKLJV\[\YLZJ\SW[\YLZLU[PZZ\3`JYHYLTWSPLZKLÄIYLWVS`LZ[LY Les formes, couleur peau(x) évoquent l’enveloppe du corps, ses charnières et articulations, ses volumes internes et externes. Techniquement, les volumes Mitsi proposent au corps des passages et des possibles dans la performance. Les volumes sont à appréhender comme un ensemble mais chaque Mitsi se veut autonome, comme un individu faisant partie d’un tout. Mitsi est une matière et un personnage, il est hermaphrodite. Mitsi est une matière qui créée la relation, dans la danse entre les performers ou dans l’espace public avec les spectateurs. Au sein du projet, prétexte à la rencontre, il me sert de vecteur de collaboration, de recherche. C’est un projet qui associe installation plastique, photographique, vidéo et performance. Il s’expose en créant des environnements dans des lieux d’art, des friches industrielles, dans l’espace public ou / et dans des théâtres. Mitsi est une épidémie spatiale, un herpès social, une hernie mentale. Mitsi est la formalisation de ce qui est impossible à connaître, méconnu, Mitsi est la matérialisation de tous les possibles : Il m’a permis de devenir photographe, réalisatrice, chorégraphe, chef de projet, de voyager, de faire de nouvelles rencontres, d’apprendre à travailler avec d’autres, d’apprendre à coudre. Le projet Mitsi est accueilli en résidence jusqu’en 2013 à l’Hostellerie de l’Ance à Pontempeyrat par Regards et Mouvements.

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


MITSI - Vidéo

Regards et Mouvements a accueilli les tournages du projet vidéo Mitsi tout l’été 2011.

1.

5V\ZH]VUZYtHSPZt[YVPZÄSTZ[YHP[HU[JOHJ\U\UHZWLJ[K\WYVQL[4P[ZP!SLTVUZ[Y\L\_!4P[ZP3»,JSPWZL l’installation plastique : Mitsi/ Hétérogénie, la matière : Mitsi/ Empyrée. 3LZ[YVPZÄSTZZVU[KLZWSHUZZtX\LUJLKLnTPU\[LZ,UÄSTHU[LUWSHUÄ_LWSHUZtX\LUJLQL X\LZ[PVUULS»VIQL[ÄSTPX\LL[SLWHZZHNLKLS»tJYP[\YLWLYMVYTH[P]LnS»tJYP[\YLÄSTVNYHWOPX\L3LZÄSTZ sont des tableaux mouvants. “Empyrée” est une vidéo, c’est un dessin, une peinture en train de se jouer sous nos yeux. Les acteurs ZVU[KLSHTH[PuYLWPJ[\YHSLJVYWVYLSSL,YPJ*VYKPLYHYtHSPZtSHT\ZPX\LK\ÄST “L’Eclipse” part de l’ idée de traiter de la perte de repères. En passant par l’étrange et le monstrueux, JLÄSTÅPY[LH]LJSLI\YSLZX\LL[SLZ\YUH[\YLS3HS\TPuYLLZ[JYttLWHY*`YPS3LJSLYJSHT\ZPX\LWHY Eric Cordier. “Hétérogénie” est née d’une rencontre entre les sculptures d’Elizabeth Saint-Jalmes et les matières lumière de Cyril Leclerc. C’ est une installation – performance : Les volumes « Mitsi »prennent vie grâce à la proposition de Cyril Leclerc qui développe une recherche lumière et vidéo autour de l’organique.

MITSI - Vidéo Vidéos sonores 1. Extrait vidéo - Empyrée

Volume Mitsi et corps / Composition sonore d’Eric Cordier Édition limitée à 10 exemplaires + 10 épreuves d’artiste / 2011

2. Extrait vidéo - Hétérogénie 2.

Volume Mitsi et matière lumière de Cyril Leclerc / 2011

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


MITSI - Performance

Isotope questionne le potentiel érectile d’une matière molle. Les volumes à activer dans la performance « Mitsi », danse et lumière se transforment ensemble par le passage d’un état à un autre. Cette performance est un zoom sur le processus de révolution du changement. Corps et lumière à la découverte d’espaces en transformation, de nouvelles situations, de nouveaux paysages. L’appréhension se fait à tâtons, dans une solidarité précaire. En jouant entre l’évocation et l’abstraction, la danse et la sculpture, le spectacle et la performance, 2. l’écriture et l’improvisation, la proposition se situe aux frontières des choses, dans des zones de turbulences et de pensée.

MITSI - Isotope Performance chorégraphique et plastique - 30 min De Elizabeth Saint-Jalmes Matière corps Mathilde Monfreux / Matière plastique Elizabeth Saint-Jalmes / Matière lumière Cyril Leclerc Avec Blandine Pinon, Mathilde Monfreux, Elizabeth SaintJalmes Production : Elizabeth Saint-Jalmes / Regards & Mouvements Coproduction : La Source

3. 1.2.3. Photographies de la performance Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


MITSI - Photo

1. Une série de photographies nommée « Mitsi, la grande invasion » témoigne de l’intrusion de ce personnage à la forme suspecte dans le corps social. Par sa présence, il vient poser les questions de la norme, de l’imposture de la forme. Cinq photos ont été réalisées.

MITSI - La grande Invasion Photographies 30 / 40 cm. Diasec sur Dibbon

2.

1. Kiev, Ukraine. 2011. 2. Le Pavillon jaune. 2010.

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


TUBE

1. Nous travaillons ensemble avec la chorégraphe Mathilde Monfreux depuis 2008 à l’écriture de pièces chorégraphiques en relation avec un ou plusieurs objets plastiques. Le tube est une agrée, c’est une sculpture, c’est un objet a activer, à manipuler, à transformer. Il propose des formes multiples. Il est [YH]LYZHISLLUÄSHISLKtTVU[HISLKtJYVJOHISL:\WWVY[KLQL\L[K»PTHNPUHPYLSHJOVYtNYHWOL[PZZL une écriture dpoétique et corporelle en relation à l’objet. Notre objectif est de créer des pièces ou les frontières entre les genres artistiques se frottent. TUBE est spectacle, performance, exposition. Le projet est soutenu par l’espace Périphérique Paris Villette, Le 3 bis F à Aix en Provence, Le Citron Jaune à Port Saint-Louis, reçoit le soutien de la DRAC PACA et de la ville de Marseille. TUBE a joué au 3 bisf centre d’arts contemporains à Aix en provence en mars 2012, à l’atelier du plateau à Paris en Juin 2012 et est programmé en septembre 2012 au Citron Jaune, Port Saint-Louis dans le cadre du festival des “Envies Rhônements”.

TUBE Sculpture Tissu / Bourre d’ameublement / acier 2011/ 2012.

1. et 2. Le tube activé par Mathilde Monfreux. Théâtre d’Arles. 2013 Espace périphérique. Paris Vilette.2011. 2.

Galerie Gabriel & Gabriel – 68 rue du Vertbois – 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


Galerie Gabriel & Gabriel â&#x20AC;&#x201C; 68 rue du Vertbois â&#x20AC;&#x201C; 75003 Paris - www.gabrieletgabriel.com


68 rue du Vertbois 75003 Paris www.gabrieletgabriel.com +33 (0) 9 64 20 85 51 +33 (0) 6 88 47 93 89 galerie@gabrieletgabriel.com

Gabriel Gabriel galerie

Elizabeth Saint-Jalmes Résidence  

Elizabeth Saint-Jalmes Dossier 2013 (extraits)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you