Issuu on Google+


Chapitre1 A minuit,le vendredi13 Février2009,AnnabelleLalloële venaitdedébarrasserla table,elleallaitmaintenantregarderla télévisiondanssoncanapé.Commed’habitude,elleétaitseule,car sonmaritravaillaittrèstardle soir.Ce soirlà,il n’yavaitpas grand-choseà latélévision,alorsellel’éteignit.E lle décidadelire un livre,quandsoudainelle entenditun bruitqui venaitde l’entrée.Annabelledécidad’allervoir.La portedel’entréeétait entrouverte.La peurenvahitle corpsd’Annabelle,elleentendit encoreun bruitmaiscettefoisci qui venaitdu salon.E lle fit demitour.Le bruitétaitdeplusenplusprocheetfort.Annabelle décidadesurmontersapeuretdedemanderquiétaitlà.Rien, pasunmot,ellerépéta: « I l y a quelqu’un? Chéric’esttoi? » Toujoursrien,Annabelleavaitdeplusenpluspeur. Soudain lebruits’accéléra,ilétaittrèsproche.Quandtoutà coup…


Chapitre2 PauletteM ilou sepromenaitavecsonchienFifi danslarue. I l étaithuitheuresetdemie,lesoleiln’étaitpasencorelevé.La rueétaitsombre,l’odeurdespoubellesluimontaitaunez,leschats errantssautaientsur les gouttières.Tout étaitcalme,quand soudain,Fifi semità aboyeretà tirerendirectiondespoubelles. Paulettelesuivit,ellecommençaà entendrelebruitdesmouches et desrats.E lle ne voyaitpasgrand-chose.Fifi s’arrêtaet reniflaquelquechose.Pauletteaperçutune chaussure.En s’avançantelledécouvritun corpshumain.C’étaitune femme blondeauxyeuxbleus,soncorpsétaitfin,elleétaitbienhabillée. Mais Paulettefûthorrifiéelorsqu’elledécouvritquesa gorge étaittranchée.Paulettes’enfuità toutevitessemalgrésonâge. Dés qu’ellefûtchezelle,elleappelalapolice.Ceux-ci arrivèrent un instantplustard.Pauletteétaitassisesurunechaise,encore toutetremblante.S a boucheétaitsèche,elleclaquaitdesdents, sesmainsétaientcrispées.E lle attendaitla réponsedespoliciers pourlajeunefemme.


Chapitre3 H ercule Poirotattendaitla voituredu commissaire,le petit hommed’un mètrecinquante,aux cheveuxchâtains,avecson chapeauxmelonetsoncostumefaisaitbiensesquarantedeuxans. La voiturearriva,lechauffeurlesalua,etilspartirent.En route Poirots’informasurlajeunefilleretrouvéemorte.E lle s’appelait AnnabelleLalloele,vingt en un an, et était mariéeavec BernardLalloele,trenteans.I l soupçonnad’abordlafemme de ménage,celleci ne s’entendaitpasdu toutavecla victime. Aprèsl’avoirinterrogée,il duttoutrecommencercarellen’était paslà à l’heuredu crime,ellesetrouvaità la maternitéavecsa fille.Poirotpritsa pipeetréfléchit,commetoujours.L’énigme n’étaitpasrésolue.


Chapitre4

Poirotduttoutrecommencerdu début.Aprèsavoiréliminéla femmedeménage,il soupçonnaalorslabellemère,eneffetcelleci s’étaittoujoursopposéeau mariagede son fils.E lle s’appelait JacquelineLalloele,elleavaitsoixantedix anset avaitdes problèmespourmarcher.Quand à la femmede ménage,elle s’appelaitKarineDurand,elleavaitquarantecinqansetétait trèsduredecaractèrePoirot . interrogeaJacqueline,maiscelleci avait un alibi, elle avait un rendezvous avec une amie au restaurant.L’enquêtecontinue.


Chapitre5 Poirotretournasurlascèneducrime.I l réfléchienfumantsa pipe.Rien neluivintà l’esprit.Toutà coupil entenditunbruit quivenaitdeplusloin,il décidad’allervoir.I l avançaitsansun bruit.Pas à pasil serapprochait.Enfin il arrivaà la source. Devant,environscinquantemètres,setenaitunhommehabilléen noir, il cherchaitquelquechose.Mais quoi? Poirot alla l’interpeler.En levoyant,l’hommesepritdepanique,il luilança un boutdebois.Poirotl’évitadejustessemaisl’hommeenavait profitépours’enfuir.Poirotluicourutaprès.L’hommeallaitvite. Poirotle voyaits’éloignaitde plusen plus.Malgré ça il se retrouvaprisaupiègedansunculdesac.Poirotarriva,l’homme étaitdevant.I l tentadelefrappermaisPoirotl’esquiva,il sortit sonarmeet...P A N !!!! L’hommetombaausol,Poirotlui avaittirédansl’épaule.I l l’embarquaaucommissariat.


Chapitre6 « Que faisaistuà l’endroitducrime? » Cela faisaitdeuxheuresquepoirotinterrogeaitl’hommeennoir, sansobtenirderéponse. I l cherchaitun moyendele faireparler.Au boutdeplusieurs heures,il réussit.BernardLalloele,lemaridela victimeavait demandéà l’hommede lui ramenersa montre,il l’avaitperdue lorsqu’ils’étaitbattuavecsafemme.Tout coïncidait,Bernard s’étaitmariéavecAnnabellecar elleavaithéritéde beaucoup d’argent.Celui-ciavaittuésafemmepourrécupérersesbiens.


Chapitre7 Poirotroulaità toutevitesseversla maisondesLalloele.I l voyaitdéfilerlesarbresunà un.Aprèsplusieursminutesderoute, il arrivaenfinà la maison.I l entraen courantdansla pièce. Bernardétaitprêtà signerun papierpourrécupérerl’héritage d’Annabelle.Dix minutesplustard,lapolicearrivaetembarqua Bernard.L’héritagerevintà S ophieVella,lasœurcadette d’Annabelle.Bernard futcondamnépourle restede sa vie. Poirotrepartità Londres,maisavaitiltrouvélevraicoupable?


Le vendredi13 Février2009,à minuit,AnnabelleLalloeleattendsonmarien regardantla télévision. Tout à coupun bruitde pas résonnedans la maison. Annabelledemandequiestlà maisaucuneréponse.La peurenvahitsoncorps.Les bruitsserapprochent,lecœurdela jeunefemmebatdeplusenplusvite,quandtoutà coup…


Un mariage mortel