Issuu on Google+

E D I T I O N I N T E R N AT I O N A L E N O 1 7 2 D U 1 8 A U 3 0 M A I 2 0 1 3

SPECIAL MEDICAL L E 1 ER M A G A Z I N E F R A N C O P H O N E D U D I V E R T I S S E M E N T


INTERVIEW

La 4e édition du Salon National de l'emploi francophone

V

ous êtes à la recherche d’un emploi, ou curieux d’un nouvel horizon professionnel ? Rendez-vous dimanche 26 mai pour la 4e édition du Salon National de l’Emploi Francophone. Nous avons rencontré Benjamin Ifrah fondateur de l’agence It’s good to B.I qui a créé et produit cet événement. Bonjour Benjamin d’où est née cette idée ? J’ai passé plus de dix ans en France dans les plus grands groupes de communication dont Publicis où j’étais directeur. Après ma alyah j’ai crée ma société de conseil en marketing et communication : It’s good to B.I. Organiser des salons fait partie entre autre des services que je propose à mes clients. Après deux ans d’alyah j’en ai eu marre d’entendre des gens à la recherche d’un travail « mais dans une entreprise sérieuse » et des directeurs d’entreprises à la recherche de candidats mais « motivés » je me suis dit qu’il serait bon pour notre communauté francophone de se doter d’un tel rendez vous ! Cette année comme l’année dernière le salon aura lieu à Tel Aviv, pourquoi ce choix de ville ? Avant tout laissez-moi préciser quelque chose: Ce salon n’est pas régional il est NATIONAL les entreprises comme les candidats qui y participent viennent des quatre coins d’Israël et non seulement de Tel Aviv; bien au contraire... Nous avons choisi Tel Aviv pour une raison stratégique : les ressources humaines des entreprises israéliennes sont souvent installées à Tel Aviv il est donc plus facile de proposer des offres d'emploi dans des sociétés israéliennes si on le fait à Tel Aviv. Mais encore une fois cela ne veut pas dire que les offres ne seront que pour des postes

à Tel Aviv. Enfin je tiens à rassurer tout le monde : nous avons choisi une salle qui se trouve en face de la Boursa de Ramat Gan : à 4 mn à pied de la tahana de bus Arlozorov Merkaz accessible en bus depuis tout le pays, en face de la sortie du train, et il y a un parking sous la salle pour ceux qui viennent en voiture. Concrètement comment cela va se passer et qui va participer ? Au niveau des sociétés nous attendons aussi bien des sociétés francophones qu’israéliennes (les années précédentes nous avons eu des sociétés comme La Leumi, Hapoalim, Teva, Arrow, le Club Med, B Forex, Fattal, Maccabi, Zara, Manpower, Upisder etc..). Les types d’emplois proposés seront divers il ne faut pas croire qu’il n’y a que des postes de commerciaux pour call center (bien entendu il y en aura, mais nous sélectionnons les entreprises participantes en fonction de leur sérieux). Il y aura aussi comme chaque année des associations d'aide à l’emploi pour ceux qui ne trouveraient pas d’emploi leur correspondant sur place. Des conseils avant le salon ? Vous en trouverez plusieurs sur notre site www. salon-emploi-francophone.com mais n’oubliez pas, c’est un premier entretien : venez habillé correctement, n’oubliez pas vos CV et allez à la rencontre de TOUTES les sociétés sans a priori: même les «call center» proposent des postes de comptables, d’assistantes, de graphistes etc... A vos CV et bonne chance à tous !

Paru, Vendu ... on parie ? voir en page 59 u 4

Le

4e

Salon

National

de

l'emploi

francophone

en

Israël


No172

SOMMAIRE www.futemagazine.com 10

REVUE DE PRESSE

12

SANS DETOUR

22

MEDICAL

24

DE VOUS A MOI

ARMES CHIMIQUES EN SYRIE

PAR GUY MILLIERE

DU JAMAIS VU EN ISRAEL

MADE IN ISRAEL

30 VIP

INTERVIEW DR MARC ZERAH

34 DECOUVERTE INSTITUT WEIZMANN

56 SPORT

INTERDICTION DE FUMER

Pour nous contacter : • Direction : Sarah Uzan ∫ ‰Ï‰‰ Tél : 09-833 30 30 ∫ ˙¯ÈÎÊÓ • Secrétariat : Heleni Tél : 09-833 20 30 Fax : 09-832 26 26 • Publicité : Chmouel Tél: 054-22 46 222 E.mail : mediastars production@yahoo.com Magazine en ligne : www.futemagazine.com

E D I T O

L

e système de soins en Israël a beaucoup évolué sur le plan éthique, humanitaire et professionnel. Tous les résidents peuvent bénéficier de l’Assurance santé. Ils doivent choisir la Caisse de maladie dont ils veulent recevoir les services et peuvent en changer s’ils le désirent. La Caisse se doit d'assurer tout résident Israélien, sans distinction d’âge ou de condition de santé. Cette loi est presque unique au monde, elle est basée sur le principe de justice, d’égalité et d’assistance mutuelle. Les tarifs varient selon l’âge et l’état de santé, tous bénéficiant des services de la caisse et jouissant de la discrétion médicale nécessaire. On peut choisir les services, les médecins de famille, les garde-malades, les hôpitaux et les dispensaires d’après les listes des différentes Caisses de maladie que l'on peut consulter aisément sur Internet. Tout résident israélien doit s’inscrire à une Caisse, les nouveaux immigrants doivent choisir dès leur arrivée, ils bénéficient des droits immédiatement. Les enfants sont enregistrés dans la même caisse que la mère qui reçoit l’allocation enfant et ceci dès qu’ils sont inscrits au Misrad Ha Pnim. Malgré ses limites, ce système est une des institutions les plus traditionelles et caractéristiques du pays. Nous vous présentons dans ce numéro "Spécial Médical", un petit tour d’horizon des professions de la santé en Israël, quelques spécalistes y prennent la plume, pour vous conseiller et vous aider dans vos recherches. Charles Benguigui

E C R I V E Z - N O U S : F U T E M A G A Z I N E . B o i t e P o s t a l e 5 0 6 0 N E TA N TA 4 2 1 5 0

5


ELECTIONS LEGISLATIVES

Interview : Nathalie Mimoun par FUTE Magazine

Nathalie Mimoun, vous vous êtes engagée dans une de vos déclarations, je vous cite : A NE PAS ACCEPTER QUE LES FRANÇAIS DE LA 8 EME CIRCONSCRIPTION PAYENT PLUS, POUR RECEVOIR MOINS.

FUTE Magazine: Cela mérite quelques explications : Nathalie Mimoun : Il ne s’agit pas d’un slogan creux, je suis prête à le démontrer ici. A l’issue d’une réunion de travail approfondie avec Maître Nathan Vatine le fiscaliste de notre équipe, il apparaît très clairement que la nouvelle législation israélienne de 2008 qui autorise une exonération de tous les revenus d’origine étrangère à Israël durant 10 ans, est sur le point d’être contournée par la France. Cette disposition israélienne vise à encourager l’installation de nouveaux immigrants et le retour des Israéliens dans leur pays. Ces Israéliens n’auront en conséquence qu’à payer l’impôt de leurs revenus en Israël. F.M. : Comment la France peut elle contourner cette loi. Chacun sait qu’il existe la convention franco israélienne qui vise normalement à éviter la double imposition ? N.M. : Effectivement cette convention révisée en 1995, interdit ou limite les prérogatives fiscales de l’État pour tout Français ne résidant pas en France. Il s’agit de l’impôt sur les pensions, (excepté pour les fonctionnaires), les intérêts, les dividendes, les redevances, les gains en capital.

F.M. : Il existe donc un antidote à cette ‘’non double imposition’’ ? N.M. : Absolument, la nouvelle tendance et la politique des administrations fiscales en France est justement de décréter qu’étant donné que le nouvel immigrant se trouve exonéré d’impôts en Israël durant une période de 10 ans, les termes de la convention de ‘’non double imposition’’ ne sont plus justifiés et les résidents français en Israël peuvent être assujettis à l’impôt français. F.M. : Nathalie Mimoun, dans cette période où

6

le gouvernement français cherche par tous les moyens à remplir ses caisses, est-ce qu’il n’existe pas un risque que les Français de l’étranger payent la note plus que ceux qui résident sur le sol national, on connait le dicton ‘’ Loin des yeux, loin du cœur ‘’ N.M. : Malheureusement c’est une menace réelle qui mérite qu’on se mobilise très vite pour y faire face, si je suis élue députée des Français de la 8ème circonscription qui comprend évidemment Israël, j’agirai très rapidement de façon déterminée avec l’appui de tous les éléments juridiques nécessaires. Ce danger bien réel concerne la Loi sur l’imposition des biens immobiliers situés en France. La convention entre Israël et la France interdit strictement la discrimination (article 24) entre les ressortissants des deux pays. Hors de manière assez révoltante dernièrement il a été légiféré en France que les non résidents au lieu de payer un impôt sur la plus-value de 19 % comme les résidents en France, devront payer 33,3%. A cet impôt s’ajoute un autre impôt de 15,5% que seuls les Français de France payaient au titre des prestations sociales. Désormais les résidents en Israël devront payer 33,3% + 15,5 % soit 48.8 % donc bien au delà de ce que les Français résidents en France payent, de même les Français installés dans les pays de la Communauté Européenne. Nous sommes bien confrontés à un cas de réelle discrimination. Les fiscalistes considèrent d’ailleurs que cette Loi serait quasi anti constitutionnelle car elle violerait ouvertement la close de non discrimination de l’article 24 de la convention franco israélienne. La lutte pour l’application juste et non discriminatoire de la Loi s’impose. Je suis déterminée à en faire un de mes objectifs d’action à l’Assemblée si les Français m’accordent leur confiance et votent pour mon élection les 26 mai et 9 juin prochains. Référence juridique Nathan Vatine vatine@gmail.com

Nathalie Mimoun candidate aux élections législatives françaises


TIKUN DE LA NUIT DE CHAVOUOT NUIT D’ETUDES JUIVES - ISRAELIENNES POUR TOUS

La Mairie de Netanya, l’association de l’enseignement non-formel et l’organisation rabbinique Tzohar, vous invite tous : religieux et non-religieux, adultes et jeunes, anciens résidents et immigrants. Etudions et intéressons-nous ensemble à des thèmes fascinants et d’actualité juive,

le soir de Chavouot, Mardi 5 Sivan, 14.5.13 au Centre Culturel Municipal (4 rue Raziel)

Salle A

Salle B

23h «Sur le pont de la halakha, il cherche la voie de la paix»

23h Hip Hop Hassidi

Membre du Parlement Yoel Razbozov le Fondateur de Zaka Yehouda Mechi Zahav, le rav Calman Bear, dirigé par Hayami Scneider sous la direction de Sarah Bek

00h30 Refus de Guet - Possibilité de changements ? Quels changements dans la réalité de la Halakha, de la société et de la famille ? Rav Calman Bear, Vered Souid Dr Avital Laufer Maître Eytan Chlouch sous la direction de Maître Anat Kaufman

Ichai Lapidot et Yehouda Katz

23h45 «Forcognito» le cerveau du futur Pr David Passig : Discussions sur son nouveau livre

00h30 «Nachim daatan kala alien» Question du Talmud entre hommes et femmes

Etude à deux Sarah Bek et Maître Chimon Ben Shoushan

01h15 «Comparaison sur le droit d’être entendu» Amiad Rath magistrat à la Cour Tel Aviv, et rav Efraim Bek

Portique (jeunes) 23h Quand à moi, qui suis-je ?

Coordinateur de la jeunesse Rafi Yemin, Rav de l’Oulpanit Bar Ilan Yair Shtadler, Coordinatrice du Centre Municipal de la jeunesse Kidan Yitsak, direction Doron Fadlon

23h45 Fête du don de la Torah De la Tsédaka à la justice

Etude de groupe avec Rav Yair Shtadler

00h30 Vue sur le monde Haredi Discussion avec le fondateur de Zaka Yehouda Mechi Zahav

01h15 «Paroles de chansons» que nous arrive-t-il ? De rabbi Yehouda Halevi à Shlomo Artsi

Etude à deux Ichai Lapidot et Yehouda Katz

2h :«Ingénieur en Shtreimel» sur l’intégration des haredim dans le travail avec le Dr Amos Bardea et le fondateur de Zaka Yehouda Mechi Zahav

3h : «Chavouot Tich» avec le chanteur Yehouda Katz 4h15 : Lecture de la Meguila Ruth et Prière de Chaarit Entrée libre - Renseignements: 09-8618515 - www.biltiformali.org.il Mardi veille de Chavouot 14.5.13 les bureaux de la mairie seront fermés au public, ainsi que le central téléphonique.


POINT DE VUE

Jonathan-Simon Sellem

J

érusalem, capitale unie et indivisible de l’Etat Juif d’Israël !, Lorsque j’ai rencontré notre ami Claude Goasguen à Tel-Aviv il y a trois semaines, je lui ai dit: «vous dites que voulez inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, vous souhaitez que Jérusalem soit la capitale d’Israël. Pourquoi n’avez-vous rien fait quand l’UMP était au pouvoir ?» Goasguen a été direct et franc : «J’ai échoué à faire passer le message à l’UMP et au gouvernement.» Cette réponse honnête questionne la réalité politique qui relie Israël à la France. Pour nous, pour moi, Jérusalem est la capitale unie et indivisible de l’Etat Juif, mais pas pour les leaders des grands partis. Même Nicolas Sarkozy le «grand ami d’Israël» s’est moqué de nous et de ce que notre pays a de plus essentiel : «Israël, un Etat Juif ? Et pourquoi pas une table ou une chaise catholique ?» avaitil dit. Sur Jérusalem, il déclarait : «nous condamnons la construction de colonies juives à Jérusalem-est» comme si Israël était un état colonial. Comme si Jérusalem n’appartenait pas à Israël. Le discours de Nicolas Sarkozy s’est ensuite retrouvé dans ses actes. Les mêmes que ceux de la gauche au pouvoir actuellement. Moi Jonathan-Simon Sellem, je me bats pour Israël depuis des années, dans les médias, au Ministère Israélien des Affaires Etrangères, et j’ai toujours affirmé que Jérusalem est la capitale de l’Etat Juif. Je milite pour que le Consulat Général de Jérusalem (alias «Ambassade de France en Palestine») soit déplacé à Gaza ou Ramallah. Jérusalem est essentielle. Pendant toute l’histoire de l’humanité on a voulu retirer aux Juifs le droit de gouvernance sur cette capitale. Dans toute l’histoire du monde, les Nations des

8

L e

p o i n t

d e

v u e

d e

quatre coins du monde ont voulu dominer la ville symbole pour les religions monothéistes. Certains voudraient « internationaliser » notre capitale. D’autres voudraient «la diviser». Que les choses soient claires : Jérusalem est Une et c’est la capitale juive historique ! J’ai découvert il y a deux semaines des pratiques scandaleuses au Lycée Consulaire Français de Jérusalem. J’ai immédiatement alerté les autorités : dans un lycée de la République au coeur de la capitale d’Israël, un proviseur s’est permis d’encourager les professeurs à ne pas respecter Yom HaShoah, et des élèves (non juifs) ont fait le salut nazi pendant la récréation. La politique mise en place par De Gaulle contre Israël est poursuivie par les ministres de droite, comme de gauche ; les Fabius, Védrine, Villepin, Kouchner, De Charette, et Roland Dumas. De droite ou de gauche, ils ont tous tenté de «casser» Jérusalem, de nous retirer notre capitale, de la «déjudaïser» comme on dit à Ramallah. Comme on le dit aussi sur France 2. Israël doit d’ailleurs faire face à ce combat qui s’est déplacé sur la scène médiatique. Car les journalistes se sont appropriés le langage du PS et de l’UMP contre Jérusalem et Israël. La solution ? Des professeurs en Sciences Politiques à l’Université d’Herzlya (IDC) pensent qu’il faudrait créer une force politique nouvelle en France. Une force qui connaît le fonctionnement des médias. Qui connaît la réalité du Proche-Orient. Qui ne faiblit pas devant ceux qui voudraient la voir tressaillir. Une force jeune, à l’image d’Israël, de ses soldats, et des innovations de notre pays. Cette force existe. Il ne reste qu’à la concrétiser. Les Français d’Israël ont leur mot à dire pour changer le regard et les actions de la France, leader d’opinion en Europe. Ils doivent se mobiliser derrière la «jeunesse qui ose». J o n a t h a n - S i m o n

S e l l e m


h

SPÉCIAL CHAVOUOT

Epicerie Fine

f

09-833 30 30

Venez découvrir et savourer notre sélection de fromages

15, rue Weizman - Tél: 09-773 27 22 delicatessenboaron


Armes chimiques en Syrie "la ligne rouge..." sraël joue avec le feu Au-delà des vertueuses mises au point et démentis que ses responsables politiques ont multiplié ces derniers jours, Israël a obtenu ce qu’il souhaitait : les Etats-Unis ne peuvent plus tergiverser très longtemps sur la question de savoir si le président Bachar Al-Assad a ou non utilisé des armes chimiques contre la population syrienne, et se voient donc contraints à prendre, tôt ou tard, une décision d’ordre militaire, sans doute lourde de conséquences pour le Proche-Orient. Qu’au passage, la relation de confiance entre le président Barack Obama et le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, laborieusement raccommodée lors de la visite du chef de la Maison Blanche à Jérusalem, fin mars, soit de nouveau écornée, est un «dommage collatéral» que les Israéliens ont tendance à considérer comme récurrent dans une relation bilatérale qui a toujours été en dents de scie. A ceci près qu’une parfaite entente stratégique entre les deux pays sera indispensable en cas d’intervention militaire américaine et/ou israélienne, pour détruire les sites nucléaires iraniens. L’Etat juif a-t-il mesuré toutes les conséquences – à commencer pour lui-même –, qu’il y a à forcer la décision d’une administration américaine devenue forcément pusillanime à l’aune de guerres en Irak et en Afghanistan qui ne resteront pas, c’est le moins que l’on puisse dire, comme des succès stratégiques ? A en juger par le débat qui divise apparemment les différents services de renseignement et experts israéliens sur le point de savoir s’il vaut mieux la «peste» (le maintien de Bachar Al-Assad au pouvoir) ou le «choléra» (une Syrie fragmentée en groupes islamistes radicaux), on peut en douter.

I

Armes chimiques en Syrie : "La ligne rouge a été franchie" Le président américain, Barack Obama, a assuré, détenir la preuve de l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, mettant toutefois en garde contre toute «décision hâtive» d’intervention. Il a assuré que Washington reverrait sa position sur le conflit syrien s’il était établi que le régime de Bachar Al-Assad a effectivement utilisé des armes chimiques contre les rebelles. L’emploi d’armes non conventionnelles par le régime de Bachar Al-Assad avait été pointé par Washington, le 20 août 2012, et par ses alliés, comme la «ligne rouge» pour une intervention armée.

10

FUTE Magazine décline toute responsabilité sur le contenu de ses articles


REVUE DE PRESSE Christophe Ayad, journaliste au Monde, a répondu à vos questions sur les armes chimiques en Syrie. Question : Monsieur Ayad, bonjour. De quel type d’armes chimiques s’agit-il ? Et d’où pourraient-elles provenir ? Christophe Ayad : On n’a pas de certitude sur le type d’armes utilisées. Cela va de produits incapacitants (type lacrymogènes surpuissants) aux gaz sarin et à l’ypérite (gaz moutarde), dont on a trouvé les traces sur des victimes et des échantillons recueillis sur le lieu des attaques. Question : Le régime a-t-il un réel intérêt militaire à utiliser des armes chimiques contre les rebelles ou s’agit-il uniquement d’une arme «psychologique» ? Christophe Ayad : Pour le moment, les cas présumés d’usage d’armes non conventionnelles ressemblent plus à des décisions isolées ou à des «tests» destinés à terroriser les populations et à sonder la communauté internationale. Question : Quelles seront les conséquences si l’on découvre avec des preuves concrètes que le régime syrien utilise des armes chimiques ? Christophe Ayad : Bien sûr cela ne serait pas bon pour son image, mais cela dépend clairement de l’étendue de cet usage. Si jamais on en reste à des «petits» incidents limités et isolés, comme c’est le cas pour le moment, il y a peu de chance que la communauté internationale ou les Occidentaux réagissent. Si jamais le régime se lançait dans une attaque massive contre une ville ou tout un quartier ou s’il utilisait ces armes contre des cibles à l’étranger, la réaction serait autrement vigoureuse que pour le moment. La «ligne rouge» énoncée par le président américain, Barack Obama, n’en est pas vraiment une, ou

du moins, elle est à géométrie variable. Question : Quelles sont les sanctions que pourraient appliquer les pays observateurs ? Une intervention des forces armées occidentales est-elle envisageable/envisagée ? Et, enfin, si une telle intervention avait lieu, quel en serait le but ? Faire tomber Assad et son régime ? Christophe Ayad : Des sanctions sont toujours possibles, mais elles n’ont jusqu’à présent pas été décisives. Une intervention aurait lieu en cas de perte de contrôle par le régime de son arsenal chimique ou de son transfert à des forces alliées étrangères, comme le Hezbollah libanais, par exemple. Cette intervention aurait essentiellement pour but de sécuriser le stock chimique syrien et non pas de se mêler à une guerre civile, perçue comme de plus en plus inextricable. Question : La «ligne rouge» définie par Barack Obama n’a-t-elle pas été déjà franchie ? Christophe Ayad : Si l’on s’en tient aux déclarations, parfois alambiquées, des officiels américains et britanniques, oui, elle a été franchie. D’où l’embarras des diplomates occidentaux qui se sentent désormais liés par leur propre engagement, alors qu’ils ne veulent à aucun prix intervenir en Syrie ou du moins, en tout dernier ressort.

Question : Quelle différence entre l’affirmation par les Américains que le régime syrien utilise des armes chimiques, et celle que Saddam Hussein utilisait des armes de destruction massive en 2003 ? Christophe Ayad : En 2003, les Etats-Unis accusaient le dictateur irakien Saddam Hussein de cacher des armes de destruction massive, alors qu’aujourd’hui, on sait très bien que la Syrie en possède. Elle l’a elle-même avoué pendant la guerre civile en déclarant qu’elle n’userait de ses armes chimiques qu’en cas d’attaque étrangère. La différence principale, c’est que George W. Bush voulait à tout prix envahir l’Irak, alors que Barack Obama veut à tout prix éviter d’engager les troupes américaines en Syrie. Question : Pourquoi la Syrie possède-t-elle un stock aussi important d’armes chimiques ? La Russie n’a-t-elle pas elle aussi imposé une «ligne rouge» à Bachar Al-Assad sur cette question? Christophe Ayad : La Russie, en tant que parrain politique et que premier fournisseur d’armes de la Syrie, ne tient pas du tout à se retrouver accusée de complicité de crime contre l’humanité. C’est pour cela qu’elle a probablement demandé au régime syrien de ne pas utiliser ce type d’armes de façon massive.

et encarts publicitaires qui sont sous la responsabilité de leurs auteurs

11


SANS DETOUR

La situation en France s’aggrave

C

omme je l’ai écrit récemment, comme chacun peut le constater, et comme je le prévoyais depuis longtemps, la situation en France s’aggrave. J’y reviendrai. Certains lecteurs m’ont dit, parfois, que je faisais preuve d’un pessimisme excessif en traitant de cette aggravation, et ils m’ont demandé pourquoi je n’évoquais pas la possibilité d’une alternative. J’entends leur répondre ici. Le premier point à souligner à mes yeux est qu’une alternative s’élabore, et repose sur le travail des idées. Pour l’heure, en France, les alternatives qui ont pu être élaborées se trouvent marginalisées et ne sont reprises par aucun grand parti politique. Le travail des idées se mène, mais il est très largement marginalisé. Les choix qui se présentent sont des choix entre des socialistes, des conservateurs teintés de socialisme, des nationalistes xénophobes teintés de socialisme, et des marxistes qui seraient pires que des socialistes. Il n’existe aucun dirigeant politique d’envergure qui soit un défenseur clair et net du droit naturel, de l’économie de marché et de la liberté d’entreprendre, et aucun dirigeant politique d’envergure qui soit susceptible d’expliquer les paramètres de l’économie du vingt-et-unième siècle et les défis auxquels la France et le continent européen sont confrontés. Il n’existe aucun intellectuel à même de fournir des idées sur lesquelles un dirigeant politique d’envergure qui entendrait prendre ces chemins pourrait s’appuyer : non pas parce que de tels intellectuels n’existent pas, mais parce qu’ils sont impitoyablement condamnés au silence médiatique. Je suis bien placé pour le savoir. Et je pourrais dresser la liste des gens de qualité avec lesquels j’ai travaillé depuis trente ans, et qui sont eux aussi bien placés pour le savoir. Le deuxième point à souligner est que la situation est ce qu’elle est en raison d’une victoire quasiment totale en France (mais il en va de même dans d’autres pays européens) des tenants du socialisme sous toutes ses formes. Cette victoire est le fruit d’un travail opiniâtre et acharné d’infiltration et de prise en main de tous les appareils d’éducation, de culture, de formation par les tenants du socialisme. Ce travail a été opéré depuis les lendemains de la Deuxième Guerre Mondiale. Il s’est exacerbé pendant les années où François Mitterrand était au pouvoir. Il n’a été contré par aucun des Présidents dits de "droite"

12

de la Cinquième république, qui ont pratiqué une politique d’errance et de confusion. Les résultats sont là : il n’y a plus personne qui puisse avoir l’audience que pouvait avoir Raymond Aron dans les années de l’après guerre, plus personne qui puisse avoir l’audience que pouvait avoir JeanFrançois Revel il y a dix ans encore. J’ai consacré trente années de ma vie à mener ce que Ludwig von Mises appelait le "combat des idées". Chaque décennie depuis trente ans, le combat a été plus difficile. Le travail opiniâtre et acharné d’infiltration dont je parle a été défini par divers auteurs marxistes, mais aucun ne l’a mieux défini qu’Antonio Gramsci, communiste italien du début du vingtième siècle. Gramsci disait que les idées qui avaient porté le capitalisme étaient hégémoniques. Il suggérait aux ennemis du capitalisme une "longue marche" au travers des institutions de façon à éroder puis broyer l’hégémonie aux fins de la remplacer par une autre hégémonie, jusqu’à ce que tous les débats se déroulent sur l’horizon mental de l’anti-capitalisme. Nous sommes dans le cadre de l’autre hégémonie théorisée par Gramsci. Il n’existe quasiment plus de débats contradictoires en France aujourd’hui. En lisant la presse britannique, le Daily Telegraph par exemple, je ne cesse de me dire que ce que je lis serait impubliable en France. En regardant des débats télévisés aux Etats-Unis, je constate que nombre de phrases vaudraient un procès immédiat en France à celui qui les prononce. Tout est tenu en France aujourd’hui, strictement tout : les partis politiques, les écoles et les lycées, les universités, les maisons d’édition, les grands médias, la justice elle-même. Le troisième point à souligner est la transformation de la société : l’autre hégémonie qui s’est mise en place s’appuie sur un changement de population en même temps que sur un lavage de cerveau généralisé. Les porteurs de capital intellectuel se lassent ou s’en vont ailleurs. Les Juifs s’en vont peu à peu. Le Christianisme s’érode. L’islam gagne du terrain. Le but des tenants de l’autre hégémonie est de contribuer à ce changement de population en même temps qu’ils lavent les cerveaux. Ce qui leur permettra, espèrent-ils, de rendre ce qui vient irréversible ./. © Guy Millière Veuillez retrouver l'article complet sur: www.Dreuz.info

Découvrez la nouvelle rubrique de Guy Milière "Sans détour"


IR YAMIM YAMIM - NETANYA NETANYA Tous les produits immobiliers u

Grand choix d’appartements et de penthouses luxueux à vendre, Dans le quartier résidentiel "Ir Yamim" situé sur le superbe bord de mer de Netanya. Vue fantastique sur la mer u

Omri Nehushtan

FOR SALE- Real Estate Agency | 5, rue Giborey Israel, Netanya Fax +972 9 9745475 | e.mail : forsaleisr@gmail.com

09-833 30 30

+972 54 3333633


POINT DE VUE

Serrons la ceinture !

D

eux mois que l'actuel gouvernement a pris place, les nouveaux ont pris leurs marques, et sont devenus de vrais politiciens en oubliant tout de leurs belles promesses. Cependant le peuple, lui n’oublie pas. Nous avons reçu les premières décisions gouvernementales avec dubitation telles que les excuses devant la Turquie ou la reprise des pourparlers alors que les tirs de Kassam ont recommencé. Et puis, il y a eu aussi le lot de décisions impopulaires: augmentation des frais universitaires, réductions budgétaires drastiques, l’accord "Ciel Ouvert" qui a pour but de favoriser la croissance des échanges entre les pays signataires, ainsi que la concurrence entre les compagnies aériennes (en soi la concurrence c’est excellent pour nous consommateurs, mais nos compagnies aériennes risquent de licencier nombre de leurs employés afin d’être compétitive, de plus notre situation sécuritaire exige de nombreuses préventions que la grande majorité des compagnies étrangères ne respectent pas), réduction des allocations familiales déjà pratiquement inexistantes lancée par le ministre du Trésor Yaïr Lapid, ce dernier prévoit également d’augmenter le déficit budgétaire, qui était déjà de 3% à pratiquement 5%, et ce à l'encontre des conseils de Stanley Fisher. Lapid ne semble pas saisir l’enjeu d’une telle décision, qui ne ferait qu’aggraver la dette nationale d’Israël, qui s’élevait en 2012 à 73% du PIB. Nous avons réussi à garder la tête hors de l’eau durant la crise économique internationale, cela ne signifie pas qu’il faut crier victoire. Nous sommes actuellement, comme le monde entier, les

pantins des Etats-Unis et de la Chine qui ne cessent de faire fonctionner leurs planches à billets, ce qui facilite ainsi leurs exportations, mais qui se traduit chez nous par une baisse des ventes des industries bleu/blanc. Le ministre du Trésor veut prendre des risques, lancer une nouvelle politique économique sur le long terme, il désire montrer qu’il est à la hauteur et qu’il défend les couches moyennes qui l’ont propulsé au sommet. Il faut dire qu’il nous présente une politique anticonformiste, jusqu’à présent je n’avais jamais vu de ministre annoncer des décisions gouvernementales à ses concitoyens via Facebook. Lors des discussions à la Knesset, il préfère une fois de plus le réseau social et ainsi évite de se justifier devant les nombreuses véhémences de l’opposition. Se disant très proche du peuple, Lapid en discussion avec le ministre des Transports, Israël Kats, a envoyé en délégation son fils parler avec des manifestants devant son domicile, le seul problème c’est que son fils ne représente en rien le gouvernement et n’est pas élu du peuple. Et puis, le cas Nochi Dankner. Des années que sa société est endettée, et que le peuple à qui il doit de l’argent subit sa mauvaise gestion. Dankner a les moyens personnels de rembourser ses dettes, mais il refuse de toucher à son patrimoine, à l’inverse d’Isaac Tshuva qui a remboursé sa dette personnellement. Des perturbations sont à prévoir et nous allons devoir être des plus vigilants aux paroles de nos décisionnaires. Judith Yana

David Saraby - Directeur ECAR - SUPERWASH - Agudat Sport Hapoel 1 96951 Jerusalem - Tel 0548010409

14

D é c o u v r e z à c h a q u e n u m é r o , l ' a r t i c l e d e J u d i t h Ya n a p o u r F u t é M a g a z i n e


TRIBUNE

Il faut frapper fort avant qu’il ne soit trop tard

C

ette semaine, un jeune père de famille a été lâchement poignardé par un terroriste palestinien. Les images de l'enterrement et les cris de cet enfant implorant son papa de "revenir", nous ont encore une fois meurtris et rappelé la dure réalité de cette guerre permanente que livrent les assassins palestiniens contre le peuple juif. Elles nous ont aussi rappelé combien nous sommes et restons les Juifs des nations. Les terroristes sont en permanence à l’affût de la moindre occasion pour perpétrer leurs actes maléfiques. Leurs complices sont à Gaza ou au sud Liban et sont armés par les tyrans de Téhéran. Ils s’appellent Hamas, Hezbollah ou Djihad islamique et leurs ramifications envahissent le monde. Cette idéologie islamo-fasciste frappe aveuglément partout. Aux quatre coins de la planète, ils sont nombreux, ceux qui, formés par les organisations terroristes, attendent en silence leur moment pour semer la terreur. A Toulouse, il était français. A Boston, ils étaient Tchétchènes, vivaient et étudiaient aux USA depuis prés de 10 ans. Ils ressemblaient à nombres d’immigrants qui composent nos sociétés ouvertes et démocratiques et pourtant ils n’ont pas hésité à perpétrer leurs lâches attentats. Ils n’ont pas hésité à haïr la terre qui les avaient accueillis. L’Amérique de Obama, n’a pas été plus épargnée qu’une autre par la tumeur islamique qui dévore notre planète et fait vaciller les démocraties. A Londres, à Buenos Aires, à Bombay, à Toulouse, à Paris, à Boston le sang versé est toujours celui de la démocratie et la main qui frappe et assassine est toujours celle de l’obscurantisme islamique. A chaque attentat le même émoi mais à chaque fois la même difficulté à condamner avec les mêmes mots et la même force les attentats qui frappent Israël. Les "assassins" à Boston ou au Mali sont appelés des "combattants" lorsqu’ils frappent des Juifs. Les morts sont des "victimes innocentes" partout sauf quand elles sont Israéliennes. Elles sont alors des "colons" donc des coupables.

16

D é c v o u v r e z

l a

Toutes les nations ont droit à la sécurité sauf Israël ! Le rappeler est un devoir, l’occulter est une collaboration! Chacun doit prendre sa place dans ce combat et la négation de la vérité nous met tous en danger. Les médias ont leur part de responsabilité et lorsque ce papa assassiné est présenté par les journalistes comme un "colon", ils se font complices des assassins et par avance, justifient d’autres crimes. Certains journalistes se sont proclamés les défenseurs de la vérité, pourquoi celle-là les gènet- elle tant ? Pourquoi un tel silence face à ce fascisme islamique qui réduit chaque jour les libertés de millions d’individus? Doit on y voir les relents d’un antisémitisme qui voit en le Juif un éternel coupable et qui préfère le pleurer lorsqu’il est massacré et sans défense plutôt que de le soutenir lorsqu’il est vivant, qu’il a sa terre et qu’il se défend ? Nous, nous avons choisi ! Nous préférons les condamnations aux condoléances comme le déclarait Mme Golda Meir. Au nom des valeurs républicaines qui nous sont si chères il est encore temps de réagir et surtout d’agir avant qu’il ne soit trop tard. J’accuse certains médias de jouer avec le feu et nombre de nos hommes et femmes politiques de tomber dans un populisme qui nous conduit tout droit vers le fascisme bleu Marine ou le rouge de l’extrême gauche. Je les accuse de manque de courage et pour certains, de collaboration avec les forces du Mal . Nous, les enfants de ceux qui ont connu l’horreur de la Shoa mais aussi le miracle du retour de notre peuple sur sa terre, en Eretz Israël, nous savons que notre combat est commun et passe par deux axes indissociables: La défense de la démocratie et le soutien indéfectible à Israël et à ses enfants qui gardent et défendent Israël. Comme le déclarait Eli Wiesel "nous pouvons choisir de vivre loin d’Israël mais ne pouvons vivre sans Israël" Que chacun s’en souvienne ! GIL TAIEB

n o u v e l l e

r u b r i q u e

d e

G i l

T a i e b


Royal Binyanei Yucra 2013 Top organise un groupe d’acheteurs pour le projet immobilier «City Top» au centre de Hedera. Deux imeubles de 20 étages et un Centre commercial de haut niveau. Des Appartements 4 et 5 pièces vous attendent dans le nouveau projet de la City à Hedera 5, Rue Ehad Aham au coin du 6, Sheshet Ayamim

Un Projet luxueux qui vous donne une possibilité qui ne se representera pas de profiter d’une habitation de grand luxe parmi les standards les plus élevés en Israël, et d’être privilégiés de pouvoir le faire à Hedera, dans le projet exclusif et unique en son genre dans la ville.

à partir de

949,000 sh Renseignements :

073-743-4004

Bureaux: 40, rue Herbert Samuel - Hedera - royal111100@walla.co.il Cel:

052-67 67 575


OPINION

Le promeneur de Netanya

A

près plusieurs mois de perturbation pour les riverains et les commerçants, le Kikar en se débarrassant de ses palissades laisse entrevoir ce que sera son aspect final. On imagine que dans un temps proche lorsque le Goldar sera réhabilité, les immeubles aux architectures novatrices sortis de terre, et que les bâtiments soufflés récemment par l’explosion de gaz pourront s’exposer à la vue de tous, sans avoir à se dissimuler derrière un écran cache misère, le tout constituera un ensemble qui pourra rivaliser avec les plus belles places des grandes capitales. Pour l’heure on découvre, et on admire, une belle perspective qui partant du haut de la rue Herzl s’épanouit au milieu du Kikar, dont on se plaît alors à le voir comme une fleur de tournesol, toujours tournée vers le soleil dont elle puise son éclat pour le plus grand bonheur des passants. Lieu de rencontres, d’affaires, ou de loisirs en un mot lieu de vie, le Kikar a aussi ses drames, ses malheurs, et s’inscrit dans l’Histoire de la création de l’Etat d’Israël. Au 15 de la rue Herzl, dans le hall d’entrée de l’immeuble «Beit Hamossadot», une plaque commémorative évoque un épisode de la lutte pour l’indépendance qui s’est déroulé à cet endroit. Au début du mandat britannique, alors que la résistance juive se fait sentir, la forteresse d’Acco est transformée en prison politique. Dans cette forteresse-prison où sont emprisonnés des partisans de l’Irgoun, les châtiments corporels et les pendaisons commencent. Devant cela, 34 combattants de l’Irgoun

sous le commandement de Dov Salomon et Yehuda Apiryon attaquent de façon inattendue et audacieuse la forteresse, le 4 Mai 1947. 28 détenus politiques juifs sont libérés, et 180 détenus arabes en profitent. 3 assaillants sont tués et 5 sont fait prisonniers par les Anglais. En réponse, des membres de l’Irgoun capturent 2 sergents anglais qui prenaient leur café sur le Kikar de Netanya. Ils sont cachés dans une ancienne taillerie de diamants abandonnés dans le quartier du cimetière militaire. La réponse britannique est très dure, tout Netanya est bloqué, isolé, quadrillé et les maisons fouillées une à une sans résultat. Devant cet échec les Anglais exécutent le 28 Juillet 1947, 3 des 5 prisonniers faits à Acco. Le 29 Juillet 1947, les 2 sergents anglais capturés sur le Kikar sont pendus dans la forêt d’eucalyptus du K.K.L face à l’actuelle Mihlala, tous deux reposent en Terre d’Israël. L’un de ces 2 sergents était juif, il a posé un gros problème de conscience aux justiciers. En cette période de commémoration et de célébration, il était intéressant non pas pour le local mais pour le nouvel arrivant et le touriste de savoir un peu de l’Histoire du Kikar et de regarder ce lieu de flânerie autrement. Dans cet esprit, j’émets le vœu que lorsque les immeubles soufflés par le gaz seront restaurés qu’on y appose une plaque mentionnant le nom des malheureuses et innocentes victimes, faute de quoi l’Histoire de ce qui est le blason de Netanya serait injustement incomplète.

J.D.Y

Nos offres du Mois

IR YAMIM - NETANYA, le programme T-Tower, super luxueux, vente d’un appartement de 5 pièces, 14ème étage, orienté mer, en front de mer, superbe vue : 2.650.000 sh IR YAMIM - NETANYA, le programme T-Tower, super luxueux, vente d’un appartement de 5 pièces, 11ème étage, en front de mer, superbe vue: 2.700.00 sh IR YAMIM - NETANYA, le programme T-Tower, super luxueux, vente d’un penthouse neuf, 190 m2 + 40 m2 de terrasse, en front de mer, superbe vue: 4.700.000 sh IR YAMIM - NETANYA, le programme T-Tower, super luxueux, vente d’un penthouse neuf, 210 m2 + 100 m2 de terrasse, en front de mer, superbe vue: 6.000.000 sh

• • •

Tél : +972-54-3333633

18

D é c o u v re z n o t re n o u v e l l e r u b r i q u e " O p i n i o n " d e J . D . Y.


La chaleur est enfin arrivée ... ...Et les chaudes PROMOTIONS aussi Enfin du design à petits prix !!

Grand choix de Buffets sur mesure A partir de 990 sh 3.990 sh

PRIX IMBATTABLES ! Grand choix de canapés en cuir A partir de 6.990 sh 9.990 sh

*Photos à titre indicatif seulement

Grand choix de chambres d’enfants. Lit + armoire + tiroir A partir de 2.990 sh 4.990 sh

AMIS TOURISTES ET JEUNES COUPLES Salon 3+2 + table à manger + 6 chaises + Buffet + Table de salon + Chambre à coucher complète + matelas + Armoire 4 portes

9.900 sh 14.900 sh Grand choix de Matelas orthopédiques 140x190 A partir de 899 sh 2.700 sh

PLUS LA PEINE DE SE DEPLACER A LA ZONE INDUSTRIELLE ENFIN VOTRE MAGASIN DE MEUBLE EN CENTRE VILLE

“Je parle Français”

Grand choix de Salons d’angle 3.490 sh 6.990 sh

A partir de

Table console s’ouvre jusqu’à 2m50.. Le meilleur prix d’israël 2m50

3.290 3.29 0 sh 5990 sh

Grand choix de Tables + 6 chaises A partir de 3.490 sh 6.990 sh Grand choix d’armoires sur mesure Ex: Armoire 4 Portes PRIX CASSE 1.390 sh 2.399 sh

www.centerdeal.co.il Netanya - 8, rue Hanotéa - Tél: 09-887 58 59 Laurent: 052-821 46 89 Horaires d’ouverture: du dimanche au jeudi 9h-14 et 16h-19h30 - le Vend. 9h-14h

09-833 30 30

Grand choix de Chambres à coucher A partir de 3.190 sh 4.990 sh

Mr Laurent Chetrit


La médecine israélienne Israël est l’un des pays les plus avancés du monde dans le domaine de la médecine. En 65 ans d’existence, Israël est devenue une grande puissance dans le domaine de la médecine. La recherche médicale, les médecins et les médicaments israéliens inspirent les sommités médicales dans le monde et représentent une contribution importante à la médecine dans beaucoup de pays. Nous avons regroupé pour vous les réussites majeures de la médecine israélienne. Israël possède le plus grand nombre de brevets médicaux homologués au monde par rapport au nombre d’habitants. Israël possède un réseau étendu de services médicaux : médecine préventive et santé publique, qui soignent la majorité de la population, des hôpitaux dont le niveau médical est parmi les meilleurs du monde et d’excellents centres de rééducation. Israël peut être fier de l’amélioration de la santé de la population au cours des années d’existence de l’Etat, grâce à une infrastructure de santé publique performante, une bonne qualité de vie, une réelle sensibilisation à la qualité de l’environnement et "un mode de vie sain" dans la mesure du possible. On peut mesurer les progrès de la médecine en constatant l’amélioration générale de la santé de la population et donc un plus grand bien-être, la lutte contre la

I

20

stérilité, le vieillissement plus tardif et la prolongation de la longévité, considérée comme l’une des plus élevées des pays développés. Israël est un leader du développement de la biotechnologie La biotechnologie est le fondement d’une amélioration future de la médecine et des traitements médicaux. Trois des Prix Nobel décernés récemment à des savants israéliens sont des Prix Nobel de médecine. Ce qui était jadis du domaine de la sciencefiction - des organes du corps humain qui repoussent pour remplacer des membres amputés ou atrophiés - semble maintenant à la portée de la recherche appliquée grâce à la maîtrise du développement des cellules souches. Beaucoup d’inventions médicales israéliennes sont utilisées dans les salles d’opérations les plus modernes du monde entier. Des appareils électroniques procèdent à divers examens médicaux informatisés dont certains sont minuscules. Par exemple une capsule contenant une caméra vidéo filme les intestins, des supports artériels flexibles et résistants soignent les maladies cardiaques (endoprothèse vasculaire), on procède au dépistage du cancer du sein sans radiations, des médicaments comme le Copaxone soignent les personnes qui ont la maladie de Parkinson. Grâce à une collaboration entre l’informatique et la médecine, un logiciel de gestion des maladies a été mis au point afin


A LA UNE de diminuer autant que possible les erreurs humaines pendant le traitement médical en milieu hospitalier. Israël est l’un des pays occidentaux qui vient en tête pour la survie des personnes ayant contracté le cancer En termes de statistiques mondiales, Israël figure parmi les pays où le taux de survie des personnes ayant le cancer est le plus élevé. De plus, des rapports du ministère de la Santé indiquent que le nombre de personnes qui survivent à cette maladie augmente constamment. Israël a mis au point un médicament qui empêche l’aggravation de la maladie d’Alzheimer et améliore la santé des personnes qui ont la maladie de Parkinson. Ce nouveau médicament, mis au point pour la compagnie pharmaceutique Teva est le résultat d’une coopération entre le personnel et les chercheurs de la R&D du Technion de Haïfa et l’équipe de Teva chargée de créer de nouveaux médicaments. Le processus d’élaboration du médicament a duré 16 ans et l’investissement a dépassé 100 millions de dollars. Deux médicaments sur les trois qui soignent la sclérose en plaques ont été mis au point en Israël. Israël a inventé une capsule révolutionnaire qui détecte des maladies de l’appareil digestif. Ce sont des capsules vidéo conviviales, que le patient avale, et qui permettent au docteur d’explorer l’appareil digestif. Israël a inventé le premier ordinateur biologique. Le Professeur Ehud Shapira de l’Institut Weizmann a inventé le premier ordinateur biologique en 2001. Par la suite, des modèles plus sophistiqués ont été élaborés comme l’ordinateur biologique moléculaire pour le diagnostic et le traitement du cancer et un ordinateur composé entièrement

d’enzymes et de molécules d’ADN. Israël a mis au point un appareil révolutionnaire pour le diagnostic de l’apnée du sommeil Le Prof. Peretz Lavie, président du Technion, a mis au point avec Robert Schnall une technologie innovante pour le diagnostic de l’apnée (pause respiratoire survenant pendant le sommeil) en enregistrant le flux du sang dans un doigt. Elle constitue un progrès spectaculaire de la technologie du diagnostic des troubles du sommeil. Les taux de réussite dans le domaine de l’obstétrique et du traitement de la stérilité en Israël sont parmi les plus élevés au monde. Israël est un pays avancé dans le domaine du traitement de la stérilité avec le record mondial de la fertilisation in vitro par rapport au nombre d’habitants. 3 400 traitements contre la stérilité sont effectués chaque année par million d’habitants contre 600 en France et 500 en Grande-Bretagne. Un médecin israélien a mis au point une méthode pour supprimer la mauvaise haleine à l’aide d’un traitement au laser Le chercheur a découvert que dans la plupart des cas la mauvaise haleine est provoquée par des bactéries qui se logent dans les cavités des amygdales de la gorge. Dans la méthode qui a été mise au point, un rayon laser détruit les bactéries et assèche les amygdales. Autre invention israélienne : une aiguille de perfusion qui trouve elle-même la bonne veine Des chercheurs israéliens ont mis au point un capteur qui émet un signal sonore lorsque l’aiguille de perfusion a réussi à s’introduire dans une veine. Cette invention évitera d’avoir à piquer successivement différentes veines du bras, ce qui provoque chez le malade des douleurs et des hémorragies. The Ambassador www.29november.org

21


MEDICAL

Du jamais vu en Israël !

H

adassah a réalisé la première procédure permettant l’ablation de tumeurs hépatiques grâce à une méthode innovante réservée particulièrement aux cas les plus difficiles. 13 Novembre 2012 - Pour la première fois en Israël, le CHU Hadassah a effectué une procédure médicale visant à l’ablation de tumeurs malignes du foie. Cette méthode est applicable aux cas les plus graves considérés à ce jour sans espoir. Il s’agit d’une technique développée ces dernières années dans le monde permettant l’ablation des tumeurs et métastases situées dans les régions du foie considérées comme problématiques car proches des grands vaisseaux sanguins ou des canaux biliaires majeurs. Jusqu’à ce jour, l’option chirurgicale ou celle de la radiofréquence (RF) n’était pas applicable aux patients par crainte d’endommager ces importants conduits. La plupart devaient donc se résoudre à l’idée «qu’il n’y a plus rien à faire». La nouvelle procédure, appelée IRE (Irreversible Electroporation – électroporation irréversible), est conduite sous anesthésie générale et dure quelques minutes. Un dispositif de type «générateur», relié à des électrodes parvenant aux endroits les plus sensibles du foie, transmet un courant électrique à l’intérieur de la tumeur dont les cellules sont alors détruites dans un délai de six heures. L’avantage par rapport à l’ancienne méthode d’ablation couramment utilisée est que l’on peut travailler dans des zones

à haut risque plus complexes. L’équipe, conduite par le Docteur Mouhammad Faroja, le Professeur Nahum Goldberg et le Docteur Liat Appelbaum, a réalisé cette procédure sur le premier patient en Israël il y a un mois. L’entreprise a été couronnée d’un franc succès. Le Docteur Mouhammad Faroja, expert en Chirurgie Générale et spécialiste de cette nouvelle méthode, précise qu’elle expose les cellules à de brèves pulsations de courant continu haute tension qui touchent de façon sélective les cellules cancéreuses sans pour autant abîmer les tissus environnants, les vaisseaux sanguins, les canaux biliaires et le système nerveux. Suite à la création de nombreux trous dans la membrane cellulaire, le système homéostatique de la cellule est endommagé de façon irréversible, entraînant la mort de cette dernière. La différence essentielle entre cette méthode et les autres techniques d’ablation est qu’elle ne génère pas de chaleur ou de refroidissement extrême. Il est donc possible de l’utiliser à proximité d’organes vitaux sans les endommager. On peut interviewer le premier patient sur lequel la procédure a été conduite. Isabelle Stroweis External Relations Division Hadassah Medical Organization Tel: 02-6776080 - Fax: 02-6777013 e.mail: isabelles@hadassah.org.il

Piscine et Country Club

Elitsour

09-833 30 30

Quartier Ben Zion

22

2 piscines, toboggans, pataugeoire, jacuzzi, hammam, sauna et salle de gym Ouvert du dim. au jeudi de 6 h à 22 h, le vend. de 6 h jusque 1 h avant Chabbat. Fermé Chabbat.

Tél: 077-4909700 - 072-2411124

taigoaznine c u d e ré Fute M

decteurs de l 1po5u% s e rl

Rubrique médicale proposée par Isabelle Stroweis du Hadassah Medical Organization


Rejoignez la Maccabi jusqu’au 15 mai, et profitez de :

La carte qui couvre les soins de santé de la façon la plus large en Israël !

20sh

pour les soins dentaires d’entretien

20sh

entraineur de sport personnel

60sh

pour une large serie de soins pour le developpement de l’enfant

Inscriptions:

*4535

www.maccabi4u.co.il

*selon le règlement de "Maccabi cheli". *Inscriptions dans les agences postales ou sur le site du Bitouah Leoumi.


DE VOUS A MOI

Made in Israël

A

part être le pays où coule le lait et le miel et ou l'admiration de nos paysages et du développement si rapide de nos infrastructures nous subjuguent quotidiennement, il ne faut pas perdre de vue que nous sommes aussi très bien placés dans le classement mondial sur la recherche. En termes d'avancées technologiques nous pouvons nous vanter d'être quasiment le "number one", idem pour le secteur médical. J'ai lu encore dernièrement que de grands hôpitaux américains se trouvent assez désemparés face à une affluence massive aux urgences, due à des attentats ou explosions, comme dernièrement à Boston où une équipe de docteurs israéliens pratique (pas par hasard que l'hôpital se nomme Beth Israël!!). Nous sommes aussi tristement célèbres quant à la gestion de ce genre de crise, c'est donc naturellement que nos alliés font appel à nous pour être formés!! Je dois dire que ça me rend doublement fière lorsque je lis un peu partout nos prouesses dans l'avancée technologique médicale. Sans compter les puissances qui font appel régulièrement à notre savoir, finalement, heureusement que la matière grise "Made in Israël" existe, et même si la moitié du monde rêve de mettre un terme à cette dernière plus que florissante, nous sommes à même de relever des défis que beaucoup nous envient. Et malgré tout cela, force est de constater que la pratique quotidienne de notre système médical n'est pas toujours si simple pour certains ou perçue de la mauvaise manière, j’ai constaté, après avoir eu vos avis sur Facebook, que bon nombre d'entre vous sont déçus. Etant toujours pour le positif je n'ai relevé que les témoignages SATISFAISANTS ! Désolé mais je reste fidèle à moi-même, à savoir: "ne pas relever le négatif et ce, dans aucun domaine" J'aimerais cette fois avoir votre avis sur le système médical Israélien, vu que l'on a été habitué a tout autre chose sur nos terres natales, à vous la parole. Sarah Uzan - uzansarah@yahoo.com

Corchia Stephanie Plutôt performant. Je ne suis pas fan des médecins qui nous gavent de médicaments ou qui se sentent obligés, pour justifier le prix de la consultation, de nous rédiger une ordonnance très longue. Donc ici, j'ai trouvé ce qui me convient! A coté de ça, j apprécie énormément le fait de pouvoir prendre mes rdv chez le médecin en pleine nuit via internet, de recevoir mes résultats d'analyse par mail. J'apprécie aussi le fait que le généraliste envoie plus facilement ses patients faire de l'acupuncture ou de la chiropraxie, quand en France on peut passer des mois sous anti-inflammatoires pour un très banal mal de dos qui fait l'objet d'une, voire deux séances, de chiropraxie en Israël.... Reouven Smith C’est sûr que ce n’est pas comme en France où le médecin de famille passait prendre le café a la maison presque chaque semaine avant de faire le tour des gorges de toute la famille. D’ailleurs tout

24

le monde se rappelait avoir mal quelque part dès qu’il venait. Mais y a beaucoup de services malheureusement encore trop méconnus en Israël qui ne font qu’améliorer la qualité du service.

Sandra Madeira Taieb Moi aussi en arrivant, j’avais entendu que le système n’était pas génial, il est vrai que tout dépend et de la koupat holim et de la ville, mais il y a beaucoup de points positifs : l’histoire du choix du généraliste ou spécialiste, je trouve qu’il y a énormément de choix concernant l’hospitalisation des enfants, c’est sûr que sur le moment c’est pas facile, mais avec du recul, c’est en même temps très professionnel et très humain (comparé à la France) , pour ce qui est des prises de sang, en France au laboratoire, tu pouvais attendre longtemps dans la salle d’attente, parfois c’était de vieux labos, ici c’est tchik tchak, et super propre (ps: je suis a la maccabi de Raanana). Bref, en un mot, c’est bien moins pire que ce à quoi je m’attendais.

Découvrez notre nouvelle rubrique "De vous à moi" par Sarah Uzan


Cliniques dentaires

NOUVEAU EN ISRAËL ! Implants et dents définitives en 3 jours sans soulèvement des sinus

Nous garantissons le prix le plus bas et un service rapide et sérieux

Avant

Après

Tel Aviv : Ramat Hahayal - 5, rue Aryeh Disenchick Netanya : 4, Kikar Haatsmaout - Etage -1 (à côté de Domino Pizza) Directrice de cabinet, Rahel Tefilin : 050-292 44 89 sharon_tfilin@walla.com

09-833 30 30

PCouronnes en zyrconium PAlignement des dents PRéhabilitation de la bouche PChirurgie et Implants PSoins des gencives et des dents PSoins des racines PSoins et appareils dentaires PBlanchiment des dents


EVENEMENTIEL

Israfrench en route vers la lumière

S

i vous voulez savoir si la communauté française israélienne s’organise enfin, il suffit de voir les entreprises françaises qui s’ouvrent, les spectacles venus de France arriver jusque dans nos villes. Pour gérer cela, de véritables sociétés de Marketing et communications, avec un savoirfaire à la française, commencent à avoir pignon sur rue et sont sollicitées par des sociétés israéliennes qui ont compris que de telles structures sont pour elles la serrure qui fera ouvrir la porte de la communauté francophone et française. La société ISRAFRENCH est de celles qui ont une véritable plus-value à apporter pour que le Migzar Tsarfati devienne accessible. Israfrench, fondée sur la fusion d’une société existante depuis plus de dix ans et y associant le pouvoir d’un responsable de Média référent en Israël, propose toute une série de prestations dans des domaines aussi variés que l’organisation d’événements et de congrès, l’organisation de groupes de vacances et de tourisme, l’expertise d’une analyse de marché pour des sociétés qui se créent. Un des secrets de la réussite de cette entreprise est d’avoir su jouer "L’immersion" à savoir jouer à fond la carte d’être une véritable société israélienne avec des partenaires israéliens et l’hébreu obligatoire pour toute personne qui y est embauchée. Lors des dernières élections législatives israéliennes, Israfrench a organisé la venue du Vice Premier ministre Sylvain Shalom dans le cadre d’une réunion électorale dédiée aux francophones. Plus immédiatement, à la demande de l’asso-

ciation Ohaveï Tsion et du MEDIF (association des médecins francophones israéliens), Israfrench a organisé le premier congrès médical sur un bateau-croisière israélien, la gestion de ce dossier étant donnée au département tourisme de valises cachères. Israfrench a de grandes ambitions et noue différents partenariats, notamment dans le tourisme avec la création en cours d’un produit de loisirs innovant pour notre communauté tant en Israël qu’en France. Le prochain congrès est déjà en préparation pour l’automne 2013 et toujours sur un thème innovant. Le XXIème siècle est celui des technologies et il est évident qu’Israfrench prépare déjà son accession aux outils de communication numériques. Même pour la communauté francophone, Israël est l’ultime destination, il faut alors savoir envisager de devenir définitivement israélien certes, mais avec la spécificité d’une démarche intellectuelle européenne toujours fortement appréciée. Savoir que l’on peut réellement compter sur son interlocuteur est devenu un luxe qu’Israfrench veut se payer. La société est basée à Netanya mais elle irradie sur tout le pays. Son objectif ultime. Toute société israélienne qui entend le mot "Français" pense immédiatement à ISRAFRENCH, nom qui à lui seul en dit long. Nous ne pouvons qu’espérer que de telles initiatives se multiplient pour que notre communauté accède à de nouvelles lettres de notoriété et de noblesse.

VOYAGES PAS CHER

1.895 s h (par personne, sur la base d’une chambre double)

Hôtel PRINCESS 5*LUXE À EILAT 5 jours / 4 nuits en demi-pension DU DIM 26 AU JEU 30 MAI 2013

PPiscine extérieure PSalle de Sports PAnimations de l’Hôtel

Pour bénéficier de ce prix, réservez dès à présent :

Places limitées, transport non compris -

Tél: 09-884 93 93

Découvrez la rubrique "en images" Yérouchalaim capitale éternelle


ASSOCIATION

Le MEDIF

L

’association MEDIF regroupe en Israël tous les médecins francophones, ainsi que le corps paramédical francophone. Elle a été créée en 1989 à la suite des difficultés des médecins français à faire reconnaître leurs diplômes. Nous avons réussi à obtenir au cours de ces années l’annulation des examens de reconnaissance des diplômes des médecins français, ainsi que d’autres avantages. Ainsi aujourd’hui un médecin généraliste français est reconnu automatiquement sans passer d’examen, et peut exercer immédiatement. Mais pour cela, il doit fournir les documents appropriés au Ministère de la Santé Israélien, après sa Aliah et après un oulpan afin de pouvoir parler l’hébreu avec ses patients. Pour les médecins spécialistes, il leur suffit de faire un stage hospitalier (rémunéré) de durée variable selon la spécialité (de quelques mois à un an, voire plus). Par ailleurs, notre association organise depuis 24 ans un enseignement post-universitaire à peu près tous les 2 mois en français la plupart du temps, invitant des médecins hospitaliers israéliens en général francophones, traitant de différents sujets médicaux d’actualité, dans une ambiance très conviviale, très appréciée de nos confrères. Nous organisons aussi des séminaires et congrès médicaux à travers le pays et même à l’étranger. Nous sommes aussi en rapport étroit

et régulier avec les associations françaises regroupant les médecins juifs ou non juifs lors de congrès binationaux ou d’activités communes non-médicales comme un match de football organisé il y a un an entre une équipe de médecins lillois et notre équipe. Ces contacts sont toujours bénéfiques pour Israël, compte tenu de la désinformation dramatique européenne. Nous avons aussi invité des professeurs français à venir former des médecins à des cours non enseignés en Israël comme l’auriculothérapie. Mais une de nos actions essentielles reste l’information des médecins français avant leur Aliah, et l’aide à leur intégration dans les démarches administratives : remplir les dossiers en Hébreu, les conseiller sur la procédure et leurs droits, et intervenir personnellement auprès des responsables du Ministère de la santé. De plus, les aider à la recherche de travail, et les former à l’usage des programmes médicaux informatiques de chaque Koupat Holim. Notre prochaine activité sera la croisière médicale avec comme thème du congrès l’Ethique Médicale, présidée par le Professeur Azaria Rein, cardio-pédiatre de l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem. Pour plus d’informations, on peut consulter notre site internet : www.MEDIF.org.il Gérard Korchia Président du MEDIF

VOYAGES PAS CHER

1.295 s h (par personne, sur la base d’une chambre double)

Hôtel CAESAR 4* à EILAT 5 jours / 4 nuits en demi-pension DU DIM 26 AU JEUDI 30 MAI 2013

PPiscine extérieure P Animations de l’Hôtel PEntièrement rénové

Pour bénéficier de ce pr prix, ix, réservez dès à présent :

Places limitées, transport non compris 28

Tél: 09-884 93 93

Découvrez notre rubrique Association consacrée au MEDIF


‫בס”ד‬

APPRENEZ A VOUS SOIGNER ET A SOIGNER LES AUTRES

Ecole de Médecine naturelle pour l’harmonie du corps et de l’âme ! dirigée par le Dr Eliane CAMHY Nd-Phd 22 ans d’expérience d’enseignement et de pratique P Cours de Réflexologie

ais

En Franç

Les pieds reflètent le corps et l’âme C’est le contact humain et la chaleur du contact

P Les Fleurs de Bach P P

38 concentrés de fleurs nous aident à nous défaire de ce qui nous dérange et à nous épanouir vers le bonheur. La bio énergie suivant la ménorah et les couleurs libère les énergies des blocages énergétiques, pour atteindre le travail idéal, le partenaire idéal, la vie idéale. L’astrologie juive les 12 tribus marquent de leur influence le comportement, les organes et les sens. Dr Eliane CAMHY est auteur du livre sorti récemment :

La Thérapie par la Torah Dr Eliane CAMHY assure également des soins individuels : P avec le D.D.F.A.O. qui teste par ordinateur tous les organes internes, il décèle l’organe ou le système défaillant, les allergies et donne des conseils de nutrition. Pavec le BICOM, médecine quantique, qui soigne avec un très haut niveau de réussites Pavec toutes les thérapies citées plus haut.

Bienvenue à la clinique du Dr CAMHY

Renseignements Rense ignements :

09-861 84 89 - 050-580 34 39

09-833 30 30

par Dr Eliane CAMHY Nd-Phd


Docteur Marc Zerah : "Un moyen efficace d’échanger" l’occasion de la première croisière médicale et paramédicale qui aura lieu le 26 mai prochain, nous avons souhaité nous entretenir avec l’un des médecins à bord. Le Docteur Marc Zerah, gynécologue, revient pour nous sur la nécessité de réunir un panel de docteurs généralistes et spécialistes francophones, le tout dans une ambiance détendue.

A

Futé Magazine : Docteur Marc Zerah, pouvezvous, tout d’abord, nous parler du statut de la médecine en Israël ? Marc Zerah : La médecine se porte bien en Israël. Tous les moyens sont mis en œuvre pour que les patients puissent disposer des meilleurs services. Mais dans le même temps, je dois mettre l’accent sur le manque de personnel médical spécialisé. Je m’explique. Fort heureusement, la population est en constante évolution en Israël mais le nombre de médecins ne suit pas pour autant. Pour beaucoup d’entre eux, les docteurs israéliens choisissent soit de travailler dans les hôpitaux, soit de partir à l’étranger suivre des formations et d’y rester. C’est l’une des raisons pour lesquelles vous observez un nombre important

30

de médecins "olim hadashim" venant de France, des États-Unis et de Russie. F.M : Des médecins de France seront également à bord, comptez-vous les sensibiliser sur ce sujet ? M.Z : Oui, tout à fait. Nous espérons pouvoir leur montrer toutes les possibilités de développement de la profession en Israël. Et l’éventail de choix de carrières qui leur est ouvert en Israël. F.M : Mais ce n’est pas tout ? M.Z : Non, bien sûr. Notre objectif est de profiter de cette unité de lieu unique pour nous rencontrer et de faire évoluer les débats. Vous savez, les médecins n’ont que très peu de temps pour pouvoir échanger, en dehors du cadre du travail. Cela sera donc un moyen unique de discuter avec des con-

Découvrez l'interview du Dr Marc Zerah sur la Croisière médicale


VIP frères des quatre coins d’Israël et de France, de réfléchir sur les statuts du système médical en Israël, d’échanger nos points de vue et de parler d’éthique également. F.M : Toutes les spécialités seront-elles évoquées ? M.Z : L’éventail des conférences sera assez large en effet. Je peux vous citer la présence du Professeur Azaria Rein, Chef du département de cardiologie pédiatrique à l’Hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem. Il nous parlera notamment de son récent voyage en Éthiopie afin de mieux comprendre la manière de traiter les patients israéliens d’origine éthiopienne. Le Docteur Jocelyn Hattab évoquera la pédo-psychiatrie, et le Docteur Gérard Korchia évoquera les problèmes d’éthique avec les laboratoires pharmaceutiques. Je parlerai, quant à moi, des dernières avancées en matière de diagnostic anté-natal et d’échographie en 3D. La liste n’est bien évidemment pas exhaustive. Notre principal objectif est donc de pouvoir resserrer les liens professionnels entre les médecins francophones israéliens et ceux venant de France, le tout, dans une ambiance détendue. David Sultan. * Notez que ce séminaire n’est pas réservé uniquement aux médecins.

Dr Veronique Boher-Levy Médecine générale

VISITES A DOMICILE Disponible

24h/2b4bhath

sauf Cha et Yom Tov

Service rapide sur Netanya, Poleg et Kiriat Asharon

054-798 95 79 L a

C r o i s i è r e

m é d i c a l e


CROISIÈRES CACHERES

Machgiah Casheroute à bord, 4 repas/jour

Athènes-Valus Météor Salonique-Samos

CTION LE RÉDU NNEL IO T P EXCE

-20%

à partir de

1pa.9r pe2rs0onsneh*

le

en cabine doub

Réservez dés à présent votre croisière pour Juillet Aout, en pleine saison ! Consultez les dates sur notre site www.valisescacheres.com


L'Institut Weizmann es racines de l’Institut remontent à l’Institut de recherche Daniel Sieff, édifié en 1934 grâce à l’aide d’Israël et Rebecca Sieff, de Londres, qui voulaient honorer la mémoire de leur fils Da-

L

raël, En novembre 1944, avec l’accord de la famille Sieff, il a été décidé que l’Institut Sieff deviendrait le noyau d’un Institut de recherche de grande envergure qui porterait le nom de Chaïm Weizmann. C’est

niel. C’était une initiative de Chaïm Weizmann, lui-même chimiste de renom, qui a été le premier Président de l’Institut, et devait être plus tard le premier Président de l’Etat d’Is-

ainsi qu’en novembre 1949, à l’occasion de son 75e anniversaire, l’Institut Weizmann a été inauguré. L’Institut Weizmann a joué un rôle majeur dans le développement de l’Etat d’Is-

34

raël. Ses chercheurs ont été les premiers en Israël à s’engager dans la recherche sur le cancer, ce sont eux aussi qui ont construit le premier ordinateur électronique du pays, l’un des premiers au monde. Ils ont aussi été les premiers à fonder une société pour le transfert de technologie de la recherche académique à l’industrie, et à entreprendre la construction d’un parc d’industries technologiques situé à l’entrée de Rehovot. L’Institut Weizmann a aussi joué un rôle essentiel dans la recherche sur le développement du cerveau, les nanotechnologies et la recherche sur l’énergie solaire. Les recherches effectuées à l’Institut Weizmann ont développé et produit le premier médicament (original) d’Israël délivré uniquement sur prescription médicale. Elles ont amené à l’invention de nouvelles langues informatiques, à la découverte de la structure tridimensionnelle de plusieurs molécules biologiques (y compris celle d’une molécule


DECOUVERTE

qui joue un rôle clé dans la maladie d’Alzheimer), à la création de différentes méthodes de séparation des isotopes, appliquées aujourd’hui dans plusieurs endroits dans le monde, à la cartographie et au déchiffrage de gênes impliqués dans de nombreuses maladies, au développement de méthodes de pointe pour la transplantation de tissus embryonnaires et à la mise au point d’un ordinateur nanobiologique qui pourra peut-être un jour agir sur les cellules du corps, identifier certaines maladies et arrêter leur développement à temps. L’Institut Weizmann des Sciences, comme les autres centres de recherche de pointe qui lui sont associés, considère que c’est sa vocation, son devoir et sa mission que de prolonger toujours, et avec persévérance, ses efforts pour le mieux-être de tous les hommes. Car la maladie et la souffrance touchent tous les hommes sans exception, quelles que soient leur identité, leur nationalité ou leur religion. A ces maux

universels, la recherche scientifique doit opposer une mobilisation universelle : les remèdes sont à ce prix. Par ailleurs, la société Yeda Research & Development Co Ltd., fondée par l’Institut en 1959, est chargée de convertir ces avancées scientifiques en avancées technologiques, aux fins d’applications industrielles. Yeda (« connaissance » en hébreu) multiplie les dépôts de brevets et les fondations de sociétés d’applications secondaires. Cette politique ambitieuse s’est traduite en particulier par l’établissement du premier parc industriel de pointe israélien, Kiriat Weizmann, dans la ville voisine de Ness Ziona, doublé d’un second attenant au campus même. D’autre part, pour concrétiser le plus grand nombre possible d’initiatives, un fonds de capitalrisque - PAMOT - permet désormais de financer, dès les premiers stades de développement à l’Institut, des projets d’applications commerciales.

Annonces futées GARDERIE À NETANYA 10 ans d'expérience , nous parlons français. Ouvert de 7:30 à 16:30 Trois repas casher + activités physiques et salle de jeux. Nicole: 09-8654459 ----------------------------------------------------A VENDRE APPARTEMENT 85 Rue Smilansky 4 pièces remis à neuf, 130 m2, 2e étage, asc. en façade, parking. Rivka : 052-2410160 ----------------------------------------------------LA WIZO – NETANYA 13 rue Mac Donald, vous convie Dimanche 5 Mai à 20 heures à une conférence de M. le professeur Beno Gross qui présentera son dernier livre sur les "Pirke Avot" Un buffet dînatoire suivra la conférence PAF – 75 shéquels Réservations Myriam : 052 4 489 484 Jacqueline : 054 4 808 580

HORAIRES

CHABBAT

Nasso

17/18 Mai

Jérusalem Tel Aviv Haifa Netanya Ashdod Paris

18:50 19:10 19:03 19:10 19:10 21:09

20:11 20:13 20:14 20:14 20:13 22:27

Bahalotekha 24/25 Mai Jérusalem Tel Aviv Haifa Netanya Ashdod Paris

18:54 19:15 19:07 19:15 19:14 21:18

20:16 20:19 20:20 20:19 20:18 22:38

Sarah Uzan

Donner la Tsedaka à l'allumage des nérot est une grande Ségoula pour la réussite des enfants

KUPAT ATSEDAKA AMERCAZIT Pour vos dons : 1.800.26.26.66 poste5

Tél. : 050.411 10 92

Chabbat Chalom !

35


CULTURE

Médecine Egyptienne au temps des Hébreux par Shoshana Saskia Cohen Tanugi pour FUTE Magazine

C

omment donc se soignaient nos ancêtres descendus en Egypte ? Sous Joseph, comme sous Moise, et cela depuis l’Ancien Empire, la médecine était une science. La découverte d’inscriptions référant à des fonctions médicales dans certains tombeaux a permis de transmettre des noms : Le médecin Khouy soignait Pharaon et était le chef de la médecine de Haute et Basse-Egypte. Il était également responsable de la prêtrise. Le tombeau du médecin du pharaon Akhénaton, Pent-Jou ou Penthu, a été découvert à Amarna près des tombes de Hamesh, scribe royal et intendant du pharaon, près de celle du grand prêtre Merrary ou Merriré, chambellan, scribe et favori de Dieu. (Son sarcophage n’a jamais été retrouvé.) La chambre funéraire du médecin Penthu a des points communs avec celle de HaMoshé, scribe royal et commandant des troupes. Cette tombe est située non loin de celle de Pahnehshi GrandPrêtre surintendant des greniers et garde des sceaux de Basse-Egypte. Le tombeau d’un médecin nommé Nefari a également été retrouvé à Béni-Hassan. Le contrôle de l’état de santé des animaux destinés à l’abattage sacrificiel faisait partie des prérogatives médicales. Comme la vérification de l’état de pureté des oiseaux apportés pour les offrandes. Les écoles de médecine étaient situées à Héliopolis et à Saïs. Plusieurs rouleaux nous renseignent sur la médecine au temps de Joseph et Moïse : Le papyrus de Hearst découvert au début du XXe siècle, conservé à l’Université de Californie, renseigne sur les traitements pulmonaires utilisés depuis le Moyen Empire. Les vingt mètres du papyrus d’Ebers conservés à l’Université de Leipzig, rédigés probablement sous Amenotep, répertorient les remèdes des maladies courantes. Selon les principes médicaux décrits, le système vasculaire était rendu responsable de l’état de santé. Dès le Nouvel Empire, un certain nombre de remèdes pouvaient être appliqués pour un même symptôme. Les formules variaient suivant les saisons et les récoltes. Par exemple pour les re-

36

mèdes ophtalmiques préparés avec des plantes fraîches, certaines formules étaient utilisées l’hiver, et d’autres, le printemps. Certaines formules étaient considérées comme permettant un résultat rapide mais non fiable et d’autres comme fiables sur une longue période d’utilisation. Les formules vermifuges décrites sont toujours valables 3500 ans après. Certaines formules sont prescrites aux adultes et interdites aux enfants. Des remèdes font état de la médecine sémite, comme un onguent pour les yeux dit «remède de Shem de Byblos». La vitamine A contenue dans les ingrédients est la base de ces remèdes ophtalmiques. Et aujourd’hui nous confirmons que sa carence peut provoquer la cécité. Pour les soins, les enfants sont emmaillotés dans des feuilles de papyrus enduites de cataplasme de cire d’abeille, de miel, et d’un choix de différentes substances végétales en fonction des symptômes. Une plante nommée déguem semble avoir eu la capacité de réduire un certain nombre de maux : contre les troubles digestifs, les baies de cette plante étaient mélangées à de la bière. Ces mêmes baies broyées dans de l’huile servaient de cataplasme pour soigner la chevelure. La médecine de nos ancêtres en Egypte fut une science botanique: Le safran, la myrrhe, l’orge, l’aloès, le ricin, le lotus, le lys en macérât contre les brûlures, différentes résines, le chanvre, dont on connaît aujourd’hui les ressources en acides aminés, l’encens...Et en particulier le natron (carbonate de sodium) utilisé comme savon désinfectant, mais également pour le blanchissement des dents, des linges et pour la conservation des viandes. Un nombre considérable de plantes étaient donc connues et utilisées, broyées, en cataplasme en décoctions, en inhalation par nos ancêtres en Egypte. Sources : A. Erman et H. Ranke La Civilisation Egyptienne, Payot 1980 pp. 419/483

D é c o u v r e z l a r u b r i q u e C u l t u r e d e S a s k i a S h o s h a n a C o h e n Ta n u g i


P ose z tou tes vos qu es t i o ns a u r a v Av i ne r s ur l e s i t e w eb : h t t p : / / w w w. o zl ei sra el . o rg

37


HISTOIRE

Rabbi Moshé ben Maimon, Rambam dit MAÏMONIDE 1135-1204, et la médecine

D

e Cordoue au Caire, il a connu l’errance et une double vie de médecin juif, de chef de communauté et d’intellectuel «arabe». Rabbi Moshé ben Maimon est né le 30 mars 1135, à Cordoue, sur les rives du Guadalquivir, en Espagne islamisée, il est issu de la dynastie des Maïmonide, une longue lignée de rabbins et de hauts dignitaires juifs. Le fait que la date précise de sa naissance soit connue, témoigne de la renommée du personnage. Au cours de son séjour à Fès qui dura de cinq à six ans (de 1159 à 1165), Maïmonide eut le loisir d’approfondir ses connaissances médicales au contact des livres d’Hippocrate et de Gallien. Maïmonide commença à gagner sa vie en se livrant quelque temps au commerce des pierres précieuses et ouvrit des cours de médecine en prodiguant des soins, grâce à ce qu’il avait appris de son père, de ses maîtres et de la Torah. Bien vite médecin émérite, médecin des pauvres et des riches, médecin des Juifs et des Arabes, Maïmonide fut un des plus célèbres herboristes et phytothérapeutes, et reste une référence jusqu’à nos jours. Sa réputation comme philosophe talmudiste et comme médecin sera telle qu’il devient le médecin de la cour des Fatimides, du vizir Al-Fadhil et de son entourage puis du sultan Saladin (Salah-Al-Din), sunnite, quand celui-ci rentra de Jérusalem, où il luttait contre les croisés. On venait aussi le consulter depuis la Syrie, la Palestine, et encore de plus loin. On dit même qu’au cours de la troisième croisade,

38

Richard Cœur de Lion s’efforça, en vain, de l’attirer auprès de lui à Ashkelon en Palestine. Le Médecin La profession médicale était pour lui une part entière de la vénération divine. Le médecin se doit d’être parfait intellectuellement et moralement, les connaissances médicales ne lui suffisent pas. Médecin il fut assez ouvert pour penser l’homme comme une totalité dans laquelle l’âme et le corps sont indissociables. La médecine de Maimonide puisait à trois sources : • les notions de santé dans la Tradition Hébraïque, • la médecine pratiquée à son époque, • ses propres recherches et analyses liées à des expérimentations personnelles. Une dizaine de livres de médecine lui sont attribués qui ont été écrits en arabe avant d’être traduits en hébreu, en particulier par son disciple Samuel ibn Tibbon de Montpellier. Une grande partie de cette littérature fut écrite au service des monarques arabes auxquels il était subordonné. Rabbi Moshé ben Maimon "Rambam" sera inhumé à Tibériade, aux côtés de son père, dont le caveau est parallèle au sien. Sur sa tombe est inscrite en hébreu l’épitaphe : "Mi Moshé ad Moshé, Lo Kam ké Moshé" "‫"ממשה עד משה לא קם כמשה‬ "Depuis Moïse (le prophète) jusqu’à Moïse (ben Maimon), aucun autre Moïse ne s’est manifesté"

Petit historique du Rabbi Moshe ben Maimon, le Rambam dit Maïmonide


Un projet de mariage ? venez voir ce que nous vous proposons

Vous vous mariez au "Makom Belavan" nous vous offrons le voyage de noces en Grèce !!

Une nuit de Noce en folie ! Un voyage de Noces à l’étranger Photographe + Disc Jokey + Décoration + Eclairage et Son + Ecrans + Bar

TOUT COMPRIS

Pour les couples qui concluent le contrat avant le 15 juin 2013, et qui invitent au minimum 300 personnes et plus* *En accord avec le règlement de l’opération publicitaire

«Makom Belavane» Jardin et Salle de réceptions 32, rue Akadar, Netanya 052-8598898 | 072-2203175/7 www.makom-belavan.co.il


PERLES DE SAGESSE AU FEMININ

Leilouy Nishmat Zara bat Tourkia.

Recette d’un "compte" de fée Selon les enseignements de Rabbi Nahman de Breslev

R

appelle-toi ! Si tu es passée sous la houppa c’est que l’homme avec lequel tu t’es mariée est TON zivoug agoun ! A présent, tu dois comprendre que tout le but du mariage c’est de s’attacher à Hachem à travers l’un et l’autre. Il est important de comprendre que l’homme ne peut faire son Avodat Hachem qu’avec toi, et pour cela il doit avoir ‘’l’esprit tranquille’’. Cet esprit, il ne peut l’obtenir que grâce à toi. Hachem a créé ton mari avec des besoins d’amour et de tendresse, ce sont les ingrédients de base. Si tu ne lui donnes pas ces ingrédients de base, n’espère pas vraiment voir se développer en lui la véritable Avodat Hachem (service divin). A présent, avec ces données, tu vas acquérir la plus grande fortune du monde : l’AMOUR, l’ingrédient le plus important du couple. Mais au fait, n’as-tu jamais vraiment appris ce qu’aimer veut dire ? Amour :

Recette, et mode d’emploi • Ingrédient 1 : Des kilos de dons ! Aimer, c’est donner sans rien attendre en retour, savoir donner sans compter. Aimer quelqu’un c’est savoir ce qui lui fait plaisir, et non chercher à se faire plaisir. C’est aussi être à l’écoute de l’autre. Tu vas donc pouvoir te retrouver à faire des choses qui ne te réjouissaient pas, mais qui deviendront une joie, tout simplement parce que maintenant tu l’aimes ! • Ingrédient 2 : Cuillères à soupe illimitées de regards positifs ! Aimer, c’est regarder ses points positifs tout en occultant ses mauvais traits de caractère et c’est justement cela qui va le faire devenir meilleur. Rappelle-toi ! Tu as épousé un homme et pas un ange ! Tu as un mal-être en toi ? Essaye de le reconnaître et de régler ton problème, au lieu de passer ton

40

temps à regarder le problème chez ton mari : c’est trop facile, tu n’avanceras jamais et tu ne le feras pas non plus évoluer. • Ingrédient 3 : Des louches de tendresse (n’y vas pas de main morte !). Souviens-toi que tu ne donneras jamais assez d’amour et de tendresse à ton mari : n’hésite jamais à lui prendre la main, l’encourager, le prendre dans tes bras et l’embrasser. Tu lui donneras toute la force et l’envie de construire sa vie, votre vie. Accepte-le tel qu’il est, avec ses erreurs et ses faiblesses, comme toi, c’est un être humain fait de chair et de sang. N’oublie pas que ta maison doit devenir un Beth Hamikdach qui ne pourra se construire qu’à travers la présence d’Hachem, qui ne pourra y résider sans Chalom. • La cuisson : Temps illimité et quotidien de Tefilot. Aimer son prochain comme soi-même, c’est d’abord et avant tout son mari, affirme le Arizal. Mais comment, comment y arrive-t-on ? L’arme ultime et essentielle, sans laquelle on ne peut arriver à rien, c’est la Tefila, encore la Tefila et toujours la Tefila...! Prie pour lui, car c’est la plus belle preuve d’amour que tu pourras lui témoigner, car même si les portes de la Tefila sont fermées, les portes des larmes, elles, ne seront jamais fermées (Talmud Berahot). A travers la prière, tu peux tout réparer et transformer. Ne te décourage pas, ne perds jamais patience, ne t’arrête jamais de prier, car c’est à travers ces Tefilot que tu pourras construire ta famille, et triompher de tous vos manques. Pour envoyer vos questions à Yaël Taieb, une seule adresse : mekor.hokhma@gmail.com

Découvrez notre nouvelle rubrique "Perles de sagesse au féminin


BRESLEV

La véritable guérison !

U

n texte essentiel (Exode 15,26): «Si tu écoutes la voix de l’Éternel ton D.ieu et si tu agis avec droiture, si tu respectes Ses préceptes et restes fidèle à toutes Ses lois, aucune des plaies dont J’ai frappé l’Égypte ne t’atteindra, car Moi, l’Eternel, je te guérirai». L’opinion de notre Maître Rabbi Na’hman est très claire à ce sujet: aucun traitement médical n’est à préconiser d’emblée, quelque soit la maladie et l’état du malade. Mais pourquoi une prise de position apparemment si extrémiste à l’égard d’un corps de métier dont la vocation, somme toute, consiste à soulager des personnes qui souffrent? Dans son puissant Séfèr haMidot – recueil génial qui traite du caractère humain, le Rebbe nous enseigne: «Lorsque, du Ciel, on envoie sur l’homme des souffrances, on leur fait auparavant prêter serment de ne l’assaillir que tel jour pour ne l’abandonner que tel autre, à une heure précise et par l’intermédiaire de tel remède. Cependant, la Techouva, la Tefilah et la Tsedaka [repentir, prière et charité] ont le pouvoir d’annuler ce serment». Alors, quel est le problème? Aujourd’hui, le premier réflexe du malade et de sa famille sera de se tourner immédiatement vers le médecin, le sacralisant comme leur sauveur, faisant souvent fi des raisons réelles: les maladies du corps sont souvent l’expression des épreuves de l’âme. Car l’homme est impatient de nature, il lui est particulièrement difficile de supporter la souffrance à long terme. Il privilégiera donc la consultation du praticien avant même de s’adresser à son Créateur. Or, la véritable démarche consisterait à s’en remettre à l’Eternel et compter sur Son unique Secours. La maladie a ses raisons que D.ieu seul connaît; au malade de Lui exprimer sa volonté de guérir. Découvrez

votre

nouvelle

Dans notre Sainte Loi, une autre affirmation – et non des moindres, nous interpelle: «D.ieu a accordé Son autorisation aux médecins de soigner les malades». C’est la raison pour laquelle la consultation d’un praticien est autorisée et peut constituer une seconde étape, tout en priant Hachem de trouver les bons Chli’him [émissaires] et entreprendre les traitements médicaux adéquats. Car, même prodigieusement habile et expérimenté, le praticien ne peut garantir les résultats de son intervention. D’autant plus que, au sein même de la confrérie médicale, les divergences d’opinion s’affrontent. Il y a deux ans environ, la plus grande des caisses-maladie d’Israël (Méouhédèt) publia un livret dans lequel elle exposait les différents courants de pensée quant à l’utilisation des services médicaux. Elle présenta courageusement et en détail l’opinion de Rabbénou Na’hman, et conclut: «Certes, rien n’est simple. Mais les meilleurs médecins sont chez nous!» [les risques sont donc moindres]. Rabbi Israël Odesser – le précieux disciple du Rebbe, avait pour habitude d’autoriser l’utilisation de pommades externes [bien qu’il préconisâ la prière et la foi]. Un jour, un ‘hassid très âgé vint lui rendre visite, demandant l’autorisation de subir une opération de la prostate. Rabbi Israël refusa tout d’abord, mais comme le malade insistait, il lui répondit: «bon, peut-être... mais sache que l’essentiel, c’est la Prière et Savoir que c’est toujours D.ieu qui nous guérit. Que l’Eternel t’accorde le bon Chalia’h [praticien]». Pour conclure, le Rebbe déclara: «D.ieu est Tout-puissant, Il peut guérir le malade avec ou sans intervention du médecin».

rubrique

Meïr Haddad / 054-8429006 Shabat.Breslev@gmail.com Cours vidéo: www.nahmanmeouman.com consacrée

à

Breslev

41


HASSIDOUT

LE RABBI La leçon du Désert

a Torah a été donnée au Peuple Juif dans le désert: c’est du désert du Sinaï que notre peuple est parvenu au Mont Sinaï, au Don de la Torah ! Ceci nous enseigne que, de même que le désert est un espace libre, n’appartenant à personne, de même la Torah n’est, a priori, soumise à aucune forme de pouvoir temporel. Du fait de son appartenance au Peuple Juif, chacun y accède de manière innée, mais elle ne devient sienne, que par l’étude. Il est de règle dans l’étude de la Torah, que tout exemple cité se doit de correspondre rigoureusement au sujet traité dans tous ses détails. Il en va de même pour l’exemple concernant le désert. Chacun des éléments entrant dans la définition du concept de “désert”, correspond très précisément aux conditions idéales pour la réception de la Torah. Aussi s’impose la question qui suit : pour quelle raison la Torah a-t-elle été donnée en un lieu où les conditions de survie les plus élémentaires faisaient entièrement défaut – ni eau, ni nourriture, ni vêtements – au point où leurs moyens de subsistance devaient leur être dispensés de manière miraculeuse, durant une période de 40 ans ? La Manne qui tombait tous les jours, l’eau que l’on tirait d’un puits qui les suivait dans tous leurs déplacements, les vêtements qui se modelaient sur eux au fur et à mesure de leur croissance, sans jamais s’user... Quel est donc l’enseignement de cet état

L

42

de choses? Lorsque se présente pour chacun, le moment d’étudier la Torah, il s’aperçoit bien vite de toutes les embûches et difficultés qui l’empêchent de réaliser son dessein. S’il appartient au monde des affaires et tient un commerce ou sert comme employé, face à l’obligation de définir des horaires pour l’étude, il allèguera souvent le fait que sa fonction primordiale au sein de la communauté se résume, avant toute chose, dans le devoir de subvenir aux besoins des institutions pour l’étude de la Torah, d’aider les nécessiteux bien plus que d’étudier lui-même! – Il avancera, ensuite, qu’accomplissant déjà le grand prodige de s’arracher au tourbillon des affaires pour prier Min’ha, comment peut-on encore lui demander de consacrer un temps précieux pour l’étude ? Même le minimum demandé, à savoir : étudier chaque jour (à l’aide d’une traduction dans le cas échéant), une section de ‘Houmach assortie du commentaire de Rachi sur la Paracha hebdomadaire, paraît souvent hors de ses possibilités. L’impulsion au mal, innée en chacun, a vite fait de lui souffler une sorte de réponse : étant donné que tout doit être structuré et programmé pour avoir des chances de réussite – selon la Torah elle-même – il leur appartient tout d’abord, en prenant compte des problèmes d’organisation avec lesquels ils sont confrontés, de fixer des priorités entre le matériel et le

spirituel, de manière à en arriver en fin de compte, quand les affaires le permettront, à consacrer le temps voulu à l’étude journalière d’une section de ‘Houmach. Et peut-être, sait-on un jour, encore davantage... Moché était à ce moment à une portée proche des mondes et des créatures. Ce qui fait dire au Sifré, et à Rachi, “à quoi pouvait-on comparer Moché à ce moment-là ? – À une lampe en haut d’un candélabre...”. “Ceci signifie que Moché n’avait pas besoin de descendre et “faire sortir” de lui-même l’enseignement aux anciens, car à cet instant, il était descendu "... sur le candélabre" duquel tous pouvaient allumer leur lumière”. Et, selon le Midrache, rien n’était changé à ce niveau, et "il ne manquait rien à Moché", en raison de son haut niveau ; par contre, la partie allouée à chacun est fonction de son effort et en intensifiant son étude au maximum, elle rayonnera dans son foyer et sera source de bénédictions matérielles et spirituelles pour lui et sa famille. "Il ne s’est pas levé en Israël de prophète tel que Moché"; il n’était limité en aucune façon dans son rayonnement, et pouvait influencer les âmes les plus lointaines par une expression qui faisait toujours partie et rayonnait de sa personnalité. Et c’est là le rôle du Moché de chaque génération – jusqu’à celui de Machia’h, au niveau de toutes les générations. "La Siha de la Semaine" du Rav David Lesselblaum

LE CENTRE ‘HABAD FRANCOPHONE - Directeur : Rav David LESSELBAUM


ACHAT - VENTE - INVESTISSEMENT - GESTION DE BIENS SUIVI ET MISE EN PLACE DU CREDIT

A vendre Bien plus qu’une simple agence immobilière

• En exclusivité, Nat 600, trés bel appartement de 5 pièces au première étage, 137m2, 2 terrasses de 18m2 et 10m2 avec piscine, salle de sport, parking, terrain de squatch. Magnifique immeuble. Petite vue mer. Prix: 1.880.000 sh

e

2

e

Locations à l’année pièces, rue Gordon refait à neuf, non meublé : • 22.700 sh ttc beau 4 p. dans immeuble neuf, avec terrasse • Trés parking, rue Mintz, non meublé : 4.800 sh beau 4 pièces, rue Jabotinsky au 5e ét. • Trés meublé, 4.200 sh 4 p. rue Richon Lestsion à deux pas du • Grand kikar, non meublé, 4.000 sh Locations Saisonnières nombreux appartements disponibles •à De la semaine ou au mois...

09-833 30 30

Affaire du mois

• Rehov Achiva 4 ét. 4 p. 100m2, tout refait à neuf quartier calme et agréable - Prix: 1.420.000 sh. Rue Shmouel Anatsiv, centre ville, au 2e ét. 4 piè• ces ,105 m2, très bien aéré - Prix: 1.300.000 sh • Rue Mol, magnifique appartement de 4 p. 100m , 4 ét. proche mer - Prix: 1.630.000 sh Rue Gueva, 3 pièces bien aéré et éclairé, grandes • chambres au centre ville - Prix: 1.000.000 sh

Nouveau!!! Venez découvrir notre sélection de biens a Netanya sur notre nouveau site internet

w w w. s a s s i m m o . c o m

12. Kikar HaAtsmaout - Netanya. Tél: +972 (0)9.882.21 88 David Sassi : Tél: 052-655 55 71

Le premier magazine francophone de divertissement d’intérêt journalier

43


THORA

Thora plus

Rav Chlomo Aviner

Rosh Yechiva Ateret Cohanim Jérusalem et Rav Arashi de Bet El

Suis-je bien un national religieux ? A

vrai dire, notre Maître, le Rav Tzvi Yéhouda, n’a jamais utilisé l’expression «national religieux» et, partant, il n’a pas érigé cette conception en idéal. Pour lui comme pour nous, ce qui compte c’est la Thora, prise comme un tout et non pas, pour ainsi dire, compartimentée ou incarnée sous forme de partis politiques diversifiés. L’important, c’est la Thora sous ses modalités authentiques : mitsvot, étude, foi, qualités morales, Eretz Israël, crainte de Dieu etc. Pour nous, toutes les perspectives ont leur importance tant qu’elles restent dans le licite. Avec le «Retour à Sion» et toutes ses implications positives, on doit inculquer plus encore ces valeurs et faire passer les impératifs du collectif avant ceux du particulier. A l’époque contemporaine, des sommités du monde juif - qui n’appartiennent pas forcément à notre courant de pensée -affirmaient que l’exil étant terminé, on doit revenir en Terre d’Israël et la rebâtir en mettant plus encore la Thora en exergue. Un pays de justes - Assurément, nous sommes pour un pays de justes mais pas pour l’état de décomposition qui l’afflige, pour un pays qui prône les valeurs sacro-saintes et non pas la profanation du Nom de Dieu ni l’éducation orientée vers l’athéisme, sans parler de l’agnosticisme des médias et de la licence, ce contre quoi on doit lutter avec la dernière énergie. Une armée - Elle est essentiellement positive puisqu’en défendant le pays elle sanctifie le Nom de Dieu. Pourtant, elle enrôle des jeunes filles, détruit des implantations etc., autant de choses qui vont à l’encontre de la Thora, le bien et le mal y sont mélangés, un peu comme dans un métal précieux et les scories qu’il contient. Nous n’incarnons pas un parti mais la Thora: Aucun parti politique n’est parfait mais s’il porte des «étincelles de la Thora» ; nous aspirons à

la Lumière dans toute sa plénitute. Assurément, nous votons puisque l’abstention est déjà un vote, mais en nous efforçant d’opter pour le mieux puisque la vérité, dans toutes ses modalités, n’est pas de ce monde. Œuvrer pour l’état – dans ce qu’il a de positif –c’est œuvrer pour la Thora, mais, répétons-le, ici-bas rien n’est parfait. Essentiellement, La Thora doit être le principe qui régit notre état, nous en sommes persuadés, mais nous ne sommes encore qu’au début du chemin et la route est longue. L’état fait penser à un bon arbre, mais jeune et qui porterait des fruits encore verts. Il n’incarne pas encore le «Royaume de Dieu sur terre» mais il le prépare, tout comme le Sionisme préparait notre état ; c’est pourquoi nous aspirons si fortement à galvaniser les valeurs transcendantes de la Thora. Assurément, nous aimons tous les membres de notre peuple puisque nous sommes intrinsèquement liés à lui et aimons aussi chaque membre qui le compose pour l’âme, bonne, qui l’habite, mais nous avons en horreur le mal qui est en lui. Aussi nous mettons tout en œuvre pour diriger l’individu vers les Portes de la Lumière. Dans le même esprit, nous avons en horreur la profanation du Chabbat et des autres valeurs sacro-saintes, en «Justes épris de Dieu qui avons le mal en haine» (inspiré de Ps. Passim) ; par contre, nous prisons les valeurs saintes que dévoile notre peuple. Nous avons bien de quoi nous réjouir même si la route qui mène à la victoire est encore longue. En définitive, nous triompherons des forces du mal sous leurs diverses expressions et même du monde tout entier ! En serviteurs de Dieu, nous assumons Son joug divin en prenant sur nous de Le servir et, par la prière et la pratique des mitsvot, d’installer sur terre, Son Céleste Royaume.

Posez toutes vos questions au rav Aviner sur le site web: http://www.ozleisrael.org 44

Pos ez tou tes v o s que s t i o ns a u r a v Av i ne r su r l e si t e w eb : h t t p : / / w w w. o zl ei sra el . o rg


L'ARBRE DE VIE

Ets Haim

ÌÈÈÁıÚ

„¢Ò·

Thora de vie w w w. y e s h i va e t s h a i m . c o m

par le rav David Nacache, Roch Yechiva Ets Haim

Les raisons des tensions dans le couple et la téchouva M

alheureusement, dans de nombreux couples, la paix au sein du foyer n’est plus un sujet de discussion mais on parle de séparation. Nous souhaiterions apporter ici quelques conseils, pour permettre de construire un foyer solide, avec l’aide de D. Tout d’abord, essayons d’identifier les maux qui touchent les couples aujourd’hui: - Certains prétendent qu’ils ne s’aiment plus comme à 20 ans, que la moralité ou le physique, tout a changé - D’autres veulent avancer dans la pratique des mitsvot alors que le conjoint ne suit pas, cela peut arriver, lorsque l'un fait téchouva et l'autre pas - Certaines épouses reprochent aux maris de ne pas s’occuper assez de la maison, des enfants, de ne pas être assez présents - Et les époux de répondre qu’ils ne trouvent plus leur place au sein de leur foyer et se sentent comme étrangers dans leur propre maison - D’autres mettent l’accent sur la nonchalance, l’ennui ou la lassitude dans le couple. - Parfois, certains accusent même l’entourage, les amis, la famille de se mêler de tout dans le foyer et d'en prendre la direction - Certains maris voient au travers de leur épouse leur «mère chérie» ou bien même leur fille qu’il faut éduquer plutôt que de l'accompagner - Parfois, il arrive aussi qu’on accuse la terre d’Israël d’être la cause de ces tensions. On pourrait citer encore beaucoup d’autres raisons qui peuvent entraîner des séparations mais avant d’aller plus loin, il faut préciser que certaines raisons sont parfois justifiées. Les trois principales raisons qui rendent difficile la réconciliation (hormis en ayant recours à un traitement en profondeur) sont les suivantes: - le vice de l’un des deux conjoints comme par exemple l’addiction au jeu, la boisson, les drogues... - la violence dans le couple - l’adultère. Toutes les autres raisons cachent souvent d’autres problèmes sous-jacents. Malheureuse-

ment, voilà de quoi souffrent ces couples après leur séparation: - Ils éprouvent des regrets sans fin car le vrai bonheur se construit avec celui ou celle à qui on s’est lié sous la houppa. - Les enfants sont détruits et ressentent un malêtre que seul D. peut guérir. - Il est souvent trop tard alors on ne vit plus qu’avec des souvenirs du passé, à en être malade - Et surtout, il y a un D. qui voit tout, entend tout et n’oublie rien, ni la souffrance du conjoint, ni les pleurs des enfants. Quel dommage que de se laisser «duper» par des aventures vides de toute valeur et de ne pas voir sa famille s’épanouir, d’assister à la Bar Mitsva de ses enfants, de les voir se marier, d’être parrain de son petit-fils, de construire un véritable amour avec son conjoint et surtout d’être entier avec D. Les solutions : vu qu'il y a eu un manque de "construction", tout se renouvelle avec une compréhension et un apprentissage de ce que doit être un foyer juif. La TECHOUVA, l’apprentissage des véritables valeurs de la vie, selon les principes de la Torah. Il ne faut pas hésiter à revenir aux sources, à «s’asseoir“ sur les bancs d’étude de la vie et des principes, pour pouvoir réparer et transmettre à nos enfants et aux générations à venir la vérité et les principes que D. a fixés lorsqu’il décida de créer le premier couple : Adam et Hava. Apprendre à construire son foyer, à appréhender son conjoint, à être attentionné, étudier à deux, élever son foyer spirituellement et moralement, autant de principes qui permettent de préserver un lien éternel, avec recours à des spécialistes dans le domaine, et parallèlement aux efforts, il faut adresser ses prières à D. qui écoute et aide à renforcer le foyer, à le guider vers des bases solides afin de réussir à transmettre ces valeurs primordiales aux générations à venir. Amen. Rav David Naccache

Rav David Nacache - Tél: 09-8873562 - enacach10@gmail.com

45


ETUDE JUIVE

LES PASSIONS D’UN HÉBREU par Rony Akrich

Trop pieux, trop inamovible !

N

ous sommes souvent résignés à l’immobilisme du spirituel, une inertie qui est relative à notre projection aux compositions psychiques de notre propre esprit. Généralement nous ne pouvons nous défendre de croire en notre manière de penser. L’immobilisme du spirituel fait que l’apathie peut ankyloser l’intellect, de sorte qu’au lieu d’avoir à l’esprit des pensées légitimes, fermement établies en conscience, nous conservons par habitude des pensées embrouillées et pas forcément nécessaires qui n’ont guère d’explication. La routine entretient le spirituel dans des ornières dont on ne sort que très péniblement. Cela requiert une prodigieuse acuité d’esprit, un vif éblouissement, une perpétuelle appétence intellectuelle et spirituelle pour que l’esprit reste inlassablement acéré. Sinon, il oserait appréhender ce qui lui est purement familier comme une certitude sans appel, ce qui est communément perçu comme ce qui devrait être intellectuellement acceptable. En résumé : croire en des pré-jugés de manière incongrue et étourdie. C’est la flemme spirituelle qui encourage le conservatisme des idées reçues, ce conservatisme que nous ne remettons jamais en question car inquiets de tout bouleversement dans notre quotidien. Nous évitons de trop réfléchir par nous-mêmes, nous préférons dire et penser ce qui se dit et ce qui se pense. Le conservatisme est une tournure de la foi où l’esprit s’est assoupi dans la routine. Plus insidieuse est la nécessité de croire à tout prix, l’épuisement de l’esprit critique abandonne le champ libre à la crédulité et la crédulité peut adopter un aspect pour ainsi dire pathologique dans certains cas. Qu’est-ce que la crédulité ? Un comportement dans lequel l’esprit ingurgite des idées reçues sans aucune interrogation.

46

On raconte que l’enfant est naturellement candide. Sincèrement il est aisé de le duper et l’adulte le berne souvent. L’enfant est solitaire avec son exigence de comprendre chaque chose et c’est grâce à ce qu’il nous entend lui répondre qu’il se construit au fur et à mesure. Toutefois, l’enfant en vrai est plutôt naïf, ce qui fait qu’il ouvre de grands yeux pour tout ce qui est nouveau. Ce qui est véridique dans son rapport à la société, c’est sa naïveté. Une conscience naïve est sans aucune pensée préétablie, innocente de tout préjugé. La naïveté consent à une relation innocente, neuve au monde. La naïveté seule peut abriter ce qui est toujours neuf, en Hébreu il s’appelle «Tam» mais veut surtout dire «Intègre». La crédulité est tout autre, elle est une figure illogique de la pensée, disposée à croire plus ou moins à tout et à n’importe quoi, en clair le crédule accepte sans explications, mais pas forcément gratuitement. L’adulte est un crédule mais à l’opposé de l’enfant, il a interrompu depuis longtemps son lien avec la naïveté. Le naïf est surpris devant le monde sans pour autant sentir de nécessité à se rassurer; or la majorité d’entre nous, bien au contraire, sommes crédules quand il y a en nous une exigence émotionnelle de croire pour être tranquille. Or, c’est une chose que de vouloir entendre ce qui nous surprend, ce qui engage la fraîcheur de la naïveté vis-à-vis de ce qui est, tout cela est très différent pour ceux qui s’évertuent à se consoler entre les bras de la croyance. Si je ne recherche qu’à me soulager, je suis donc à priori disposé à accepter tout ce qui garantit mon opulence spirituelle, ce qui veut dire contenter mes inclinations, donc très souvent à m’offrir des illusions. Ma croyance est là pour m’éclairer, elle n’est pas là pour me réconforter.

r o n y a k r i c h . c o m / b l o g - r o n y a k r i c h . m y m u s e u m . t v - w w w. m a c h o n m e i r. n e t / f r e n c h


Tél: 09-833 30 30 - FUTE MAGAZINE. Boite Postale 50 60 Netanya 42150

47


Professionnel No 1 en Israël

BEATSLAHA

SAT COM

Yossi Porat

à votre service depuis 1976 Services et installations garanties Toutes les chaînes ou presque, chez vous Vente aux particuliers et aux professionnels Service à do micile

Cartes BIS à domicile

Pessah Cacher veSameah à tous nos clients et au peuple d’Israël

Décodeurs

.. 1.690 sh* ston Simba... - DécodeurA a 7110....... 630 sh* ov - Décodeur in a 7810........910 sh* ov in 150 sh* r eu od - Déc internet : 1. on ti ec nn co + - Décodeur asin *prix en mag

Chaînes 11 Chaînes en français en HD, sans carte, à partir de 455 € TTC installation comprise, sans abonnement mensuel

elles et collectives Paraboles individu 30 mois

cevez rabole, Exclusif re - Installation de pa tion lla sta tériel et l’in de garantie sur le ma le collective rabo - Installation de pa satellites pour réception des + AMOS A TR AS + D IR HOTB is, mo 30 Garantie pour s, iel nt re ur nc co s Prix trè s de Shékels... er lli mi s économisez de

et arrêtez d’être un pigeon !!

Nous sommes les seuls à Netanya de niveau professionnel élevé Nous sommes sans concurrence, pour le professionnalisme, le service, la courtoisie, l’honnêteté et la fiabilité

Bureau : 09-832 18 05 Yossi : 050-534 19 09 Katty (français): 050-783 70 37 Adie : 050-647 00 23 e.mail: sat_com@netvision.net.il

09-833 30 30

73, rue Petah Tikva, Netanya

Synagogue Séfarade de Kedoumim epuis sa fondation, Kedoumim a été le berceau d’une importante et croissante communauté sépharade, qui a toujours été trés Le grand rabbin d'Israël impliquée dans les diverses initiatives le Rav Chlomo Amar, lors du début des travaux. sociales, politiques et culturelles du Yishouv. La synagogue a toujours regroupé toutes les composantes séfarades, et plus récemment une communauté éthiopienne magnifique et en pleine croissance qui s'est intégrée de façon remarquable dans la communauté. La population séfarade comprend également de nombreux jeunes qui s'investissent dans la vie de la Synagogue et en assureront sûrement la relève. La proximité avec la base militaire installée à l'entrée de Kedoumim attire également de nombreux soldats qui servent dans la région. Aujourd'hui, le bâtiment est devenu trop petit pour accueillir quotidiennement tous ses fidèles, en particulier les jours de fêtes, et le Chabat.

D

La décision de construire une Synagogue pour la communauté Séfarade s'est donc imposée d'ellemême. Le terrain sur lequel elle sera construite, non loin de la structure actuelle, a été cédé par la Mairie de Kedoumim. Le début des travaux a été précédé d'une soirée de "Brakhot", notamment de la part du Grand Rabbin d'Israël invité d'honneur de la soirée. Nous vous invitons à venir nous rendre visite à Kedoumim, et à y découvrir la chaleur et la gentilesse de ses habitants. Nous comptons sur votre aide financière pour mener à bien ce grand projet. Vous pouvez prendre des renseignements auprès de Gad Abecassis : 050-6282555 Yitsik Ouaknine : 054-2499951 et Nathan Barhani : 050-4686299.


TECHNOLOGIE

Mesurer à distance la tension artérielle, la température, et le rythme cardiaque. n Israël des dizaines de startup se sont lancés dans le “smartphone médical”. Pour l’instant malgré des débuts intéressants bien peu de success stories le sont autant que Scanadu. Tension artérielle, température, rythme cardiaque... la société Scanadu prépare pour la fin 2013 un système permettant de suivre ses signes vitaux grâce à un smartphone. "Et si un smartphone se transformait en... médecin généraliste? Basée au sein du centre de recherche de la NASA, l’agence spaciale américaine, la société Scanadu développe actuellement un système qui permettra de vérifier ses signes vitaux avec son téléphone. Dénomé Scout, celui-ci permettra de garder un œil sur sa tension artérielle, son rythme cardiaque ou encore l’oxygénation du sang. Et via une application dédiée, de disposer de recommandations. Le principe? On se passe sur le corps un petit appareil cubique, de la taille d’une noix, et muni d’une batterie de détecteurs. Grâce à des électrodes et à un thermomètre infrarouge, le gadget recueille des données sur la santé de l’utilisateur, et les envoie via Bluetooth à son smartphone. Une application dédiée traite dans la foulée ces informations. Et se fend alors de quelques recommandations médicales, comme on peut le voir sur cette vidéo de démonstration : Scanadu espère commercialiser son sustème d’ici à la fin 2013 sur le marché américain, pour 150 dollars. Toutefois, il lui faudra d’abord décrocher l’approbation de l’agence américaine des médicaments et des produits alimentaires (FDA). La société est également en discussion avec des hôpitaux pour initier des essais cliniques». Source: Le Tribune

E

RESTAURANT ITALIEN CACHER

DORADE ROYALE

1+1

Tous les jours toute la journée Seulement sur commande d'un plat principal et d'une boisson pour toutes les personnes assises à la table *jusqu'à 6 personnes *promotion non cumulable.

Pour commander Tél: 09-8628883 12, Kikar Aatsmaout, Netanya ouvert du dimanche au jeudi de 7h30 à 1h00 vendredi de 7h30 à 16h Motse Chabbat de 20h30 à 1h00


NETANYA

CONSEIL JURIDIQUE

Bénéficiez d’éxonérations d’impôts sur la vente de plusieurs biens

L

e 1er Aout 2011 la Knesset a amendé la loi sur l’impôt foncier dans le but d’accroitre l’offre en matière de logements et de réduire la rentabilité de l’achat d’appartement à titre d’investissement. L’exonération sera variable, soit totale si le bien a une valeur jusqu’à 2.200.000 shekels soit partielle si la valeur du bien est de plus de 2.200.000 Shekels. Cette exonération de l’impôt sur la plus-value s’appliquera à la vente d’un logement ne constituant pas un logement ouvrant droit, c’est-à-dire un appartement qui n’a pas servi principalement de logement pendant la période concernée ou dont il a été fait un autre usage. Cette exonération ne s’applique pas à la vente à un proche ou si le vendeur a reçu cet appartement en cadeau. L’exonération ne sera accordée que 3 fois au même vendeur. La vente d’un logement n’ouvrant pas droit n’est pas considérée comme une vente exonérée. L’exonération est accordée si le contrat prévoit que l’appartement servira de logement pendant 2 ans consécutifs à partir du jour de la signature du contrat. La taxe de 15% sera due si cette condition n’est pas respectée. Entre le 1er Janvier 2013 et le 1er Janvier 2021 l’éxonération ordinaire s’appliquera tous les 8 ans et non pas tous les 4 ans comme cela était. Il s’agit d’un domaine très complexe et la consultation d’un avocat s’impose pour connaitre ses droits.

Maître AIMÉ TANGY Retrouvez toutes nos publications sur notre site www.avocatisrael.com Cabinets : Netanya - Tel Aviv Tél: 073-796 46 84 E.mail: info@avocatisrael.com

Petites Annonces Futées Retrouvez-nous en page 59 50

L e s

b r è v e s

d u

1 7 2

Albert Fratty, un vote de valeur pour un homme de valeurs

L

orsqu’on rencontre Albert Fratty, on prend immédiatement de la hauteur et on est séduit par la sérénité du personnage. On est conquis par la force et la sagesse que lui procure son expérience du terrain depuis qu’il est arrivé en Israël en 1984. Il ne nourrit aucune ambition personnelle et s’abstient de toute critique à l’égard des autres candidats à l’élection législative de la 8ème circonscription des Français de l’Etranger. Albert Fratty est un sioniste, il a revêtu l’uniforme de Tsahal et tous ses enfants ont servi dans des unités combattantes. Il est le co-fondateur de la synagogue sioniste-religieuse Keter Thora à Netanya. Il est un homme de foi, de croyance et, ce n’est pas du tout contradictoire, il est un humaniste, épris de tolérance. Albert Fratty sera un député déterminé, volontaire, humain, captif des réalités du terrain. Il fera preuve de conviction, d’audace, respectueux de tous, attentif à ne laisser personne sur le bas-côté de la route. Il restera toujours aussi accessible. Il sera attentif au lien social. Entraide et solidarité sont des substantifs essentiels pour cet homme profondément attaché aux valeurs juives. Il mettra l’humain au cœur de sa législature. Albert Fratty est un citoyen libre en politique, au-delà du clivage droite-gauche, au service de chacun, pour le bien-être de tous. Albert Fratty saura redonner de l’espoir et des certitudes. «Les challenges à relever sont forts et difficiles, mais nous les relèverons !», affirme-t-il. Mota Bentov

Me AIMÉ TANGY Cabinet d’avocats Président de la commission de l’ordre des avocats au Barreau d’Israël "Tel-Aviv-Paris et les pays francophones" 15 Rue Smilansky Netanya 42431 4 Rue Berkovitch Tel-Aviv 64238 Tél Bureau : 073 796 4684 Fax: 09 77 48 980 Mail:info@avocatisrael.com

www.avocatisrael.com


NETANYA

Prix d’excellence et d’innovation urbaine pour le PDG de la Municipalité de Netanya, Izzy Inbar

RECETTES

Vos Fiches Cakes diététiques

C

'est une cérémonie importante qui s’est tenue en présence du ministre de l’Environnement, Amir Peretz, Mme le maire de Netanya Myriam Fayerberg - Ikar, le maire de Haïfa, Yona Lahav, Yuli Tamir et Uzi Baram, les fonctionnaires municipaux et les représentants de la communauté éthiopienne de la ville : La remise du prix "Roni Feinstein Award" pour l’excellence et l’innovation urbaine de la municipalité, au Directeur général, M. Izzy Inbar. Ce prix vient récompenser le changement dans les aspects communautaires, en insistant sur les apports de la communauté juive éthiopienne à Netanya, les travaux de la ville dans la gestion, et tous les ingrédients nécessaires à s'engager, au-delà des fonctions requises, pour la promotion des enjeux et des entreprises sociales de la ville. Les membres du comité pour le prix d'excellence ont suivi de près le travail effectué dans les quartiers de la ville et la promotion faite notamment pour l’intégration des Ethiopiens dans le tissu social de Netanya. Deux programmes éducatifs avaient été mis en place , "Sud en premier" pour les loisirs dans le respect et l'entretien de la tradition communautaire, et la "Maison de l’amitié", pour l’absorption et le bien-être. Mme Miriam Fayerberg fit l'éloge de Roni Feinstein qui était "un fonctionnaire, homme d’action pour le développement et l’initiative, un visionnaire". M. Izzy Inbar déclara: «La ville investit énormément dans la promotion et le développement de programmes et de projets pour les immigrants, y compris les immigrants en provenance d’Ethiopie. Myriam, votre vision pour la ville de Netanya et les changements apportés au cours de votre mandat en tant que maire, sont exemplaires et méritent reconnaissance."

par FUTE Magazine

Minina aux courgettes

par FUTE Magazine B O N A P P E T I T - B E T E AV O N E

51


REGIMES Cakes diététiques Ingrédients 1 kg de farine de blé complet (acheter de préférence la farine vendue en produits frais sinon la conserver au réfrigérateur).Anis vert en grains ou moulu (1cuil à café rase)- 250 ml de fleur d’oranger (Préparer une petite bouteille d’extrait de fleur d’oranger diluée dans un litre d’eau) - 150 ml d’huile (verre à moutarde) - Sucrazit en poudre – L’équivalent de 400g de sucre - 6 jaunes d’œufs - 4 sachets de levure - 1 cuil à café de concentré de vanille - 2 gouttes d’extrait d’amandes amères Préparation Préchauffer le four à 220°C - Prendre 3⁄4 du kilo de farine, ajouter la sucrazit en poudre, l’anis, la levure - Inclure l’huile puis les jaunes d’œufs Ensuite, rajouter l’eau de fleur d’oranger, la vanille et l’extrait d’amandes amères - Compléter le 1⁄4 de farine restant. Vous obtenez une pâte un peu collante. Laisser reposer cette pâte 1⁄2 heure. S’enduire les mains de farine et prendre des portions de pâte que vous formez en cercle. Les poser sur le papier sulfurisé Faire cuire à 180°C pendant 15 minutes.

Fiches cuisine de Futé Magazine

Minina aux courgettes Ingrédients 1 blanc de poulet cru - 4 oeufs durs 8 oeufs crus - 2 grosses (ou 3 moyennes) courgettes blanches, marocaines - 1/2 citron pressé - Sel, poivre, curcumen. Préparation Préchauffer le four à 220°C. Hâcher le blanc de poulet à la moulinette Râper grossièrement les oeufs durs - Râper grossièrement les courgettes crues avec leur peau (n’oubliez pas de bien les laver auparavant) - Ajouter les 8 oeufs battus avec le sel, le poivre et le curcumen - Bien mixer le tout - Ajouter le citron - Huiler un moule de 26 cms de diamètre - Verser la préparation dans le moule. Mettre dans le four à 180° pendant 25 minutes (vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau) La minina se déguste chaude ou froide accompagnée d’une bonne salade.

Fiches cuisine de Futé Magazine

52

B O N A P P E T I T - B E T E AV O N E

Régimes restrictifs

Ras le Bol !

epuis de nombreuses années est établi un consensus médical mondial concernant les régimes restrictifs. Leur seul résultat tangible au long cours est une prise de poids inexorable, soit un résultat diamétralement opposé au but initial. Sur ce point, la science est formelle. Que dit la science? Le surpoids est une problématique complexe, qui, si elle doit certes s’appuyer sur un cadrage alimentaire non obligatoirement restrictif et une participation physique non obligatoirement épuisante, doit intégrer la psychologie, la physiologie organique, l’endocrinologie et la génétique. En conclusion : il ne s’agit plus aujourd’hui de prendre le risque de confier naïvement son objectif de perte de poids au dernier qui a bien parlé, mais de s’impliquer intelligemment dans une méthode globale soutenue par une équipe professionnelle spécialisée et chevronnée. Malheureusement, il y a encore trop de merchandising tape-à-l’œil et d’amateurisme de proximité en Israël. Heureusement, il y a au moins un centre performant dans notre beau pays, situé à Natanya sous l’égide d’une nutritionniste de renom, qui dispose tant de l’approche globale nécessaire, des matériels de pointe et de l’expérience garantissant les résultats. Souhaitons qu’en plus de continuer à performer comme il le fait, ce centre puisse de plus en plus et prochainement diffuser et enseigner à d’autres centres, une des seules méthodes valables à ce jour dans l’intérêt de nos compatriotes touchés par le surpoids. Le temps est venu d’arrêter de jouer avec son corps mais d’investir dans sa santé. Le temps est venu d’arrêter d’espérer en vain mais de réaliser avec certitude. Le temps est venu de cesser de courir dans de mauvaises directions mais de marcher enfin dans la bonne. Dr. Nat. Michaël SCHEER natura2000@hotmail.com

D

MAIGRIR AUTREMENT, SANS REGIME

Seule Corinne SITBON vous fait maigrir aux endroits problématiques et retirant tout d’abord la cellulite en améliorant votre santé et votre mental : par l’emploi d’appareils quantiques : - l’un décèle les carences et évalue l’état des organes - l’autre révèle les incompétences alimentaires par des produits quantiques (si nécessaires) : - l’homéopathie moderne (nettoyage des organes) - les fleurs de Bach (travail sur le mental) par sa technique quantique qui travaille sur le corps physique (enzymologie, physiologie, biologie...) et sur les énergies du corps. Elle arrive à développer notre volonté et à retirer notre stress grâce aux dernières techniques qu’elle a mises au point ces sept derniers mois.


LOISIRS

DIZENGOFF

La Piscine Elitsour de Netanya ondée en 1980, elle est aujourd'hui un grand centre de sports, Country Club situé dans le quartier Ben Zion, entre le centre-ville et Kiryat Hasharon. Le complexe est construit sur une grande surface, il possède deux piscines, l’une, semi-olympique, ouverte toute l’année couverte et chauffée, et la deuxième, découverte, pour l'été avec toboggan et pataugeoire pour enfants, ouverte pendant les mois d’été. La piscine couverte est spacieuse et agréable, avec jacuzzi, on trouve aussi hamam, sauna et une salle de gym entièrement équipée avec des appareils de pointe. Des instructeurs de Fitness professionnels accompagnent clients et abonnés et leur fournissent l’aide nécessaire pour obtenir les résultats souhaités. On y trouve également du yoga, exercices dans l’eau pour la densité osseuse, la danse du ventre, la zumba, l'aérobic, et d'autres encores. Tous les cours ont lieu dans le gymnase climatisé. Pour les sports de balle, des terrains de football, de basket et de tennis sont à la disposition des abonnés. Le complexe Élitsour Netanya est également ouvert au public religieux, et permet la pratique de la gymnastique et de la natation pour les hommes et les femmes de façon complètement séparée. Le complexe contribue généreusement à la détente des soldats, par des journées de divertissement, et leur donne la possibilité d’utiliser librement toutes les installations. Le complexe est ouvert en semaine de 6 h à 22 h, le vendredi de 06 h jusqu’à une heure avant Chabbat, il est fermé le Chabbat. (voir page 22) Pour toute information : 077-4909700, 072-2411124

F

Nouveau ! Venez découvrir notre Restaurant de viandes grillées. Plats faits maison, spécialités marocaines, Sushi, Fricassée, Gâteaux et desserts. Ouvert tous les jours, le vendredi cuisiné sur place. Le restaurant est cacher sous le contrôle du Grand Rabbinat de Netanya.

A deux pas du Kikar, immeuble boutique de 8 appartements seulement ! 3, 4, 5 pièces et un penthouse, grand balcon et parking Offre exceptionnelle pour les premiers.

GORDON

Rue Calme, plein centre-ville Appartements de 4 et 5 pièces avec balcon 2 mini-penthouses avec grand balcon hautes finitions, avec Parking A partir de 1.500.000 sh.

+972 54-687 04 57 +33-664 836 772 +972-9 773 65 55 Afriat Anat reshef.netanya1@gmail.com


SANTE

Pourquoi formuler des objectifs dans sa vie ? (suite)

M

es lectures et pensées de cette semaine. La suite de l’article de C.Carlicchi me fait penser à ces 3 consultations que j’ai eues il y a un mois. Le patient, après avoir bien défini ses objectifs, le résultat est arrivé très rapidement... à vous.. Les objectifs les plus efficaces sont exprimés en formulation positive : Que voulez-vous ? A votre initiative : C’est bien vous qui le voulez? Pas votre associé, votre mari / femme, votre mère ... ? Sous votre contrôle : Est-ce que le résultat dépend seulement de vous ? Les seuls objectifs sur lesquels vous pouvez avoir le contrôle sont ceux qui portent sur la personne que vous voulez être et non comment vous souhaitez que les autres soient. Accompagné des indicateurs qui prouveront son atteinte : Comment saurez-vous que vous aurez atteint l’objectif ? Qu’est-ce que vous ferez quand vous l’aurez atteint ? Qu’est-ce que vous verrez, entendrez, sentirez lorsque vous l’aurez atteint ? Cette question est très importante et vous permet de clarifier des objectifs ou des résultats attendus trop vagues. Le contexte est clairement défini Demandez-vous "Où, Quand, Comment et Avec Qui je veux atteindre cet objectif ?" Ces questions vous permettront d’affiner ce que vous voulez en éliminant ce que vous ne voulez pas. Les ressources nécessaires sont identifiées Cette étape vous permet d’identifier ce dont vous avez besoin en termes de connaissance, de personnes, de moyens matériels... pour atteindre votre objectif. La suite au prochain article... Moshé-Aaron Marciano Tél: 0547007344 www.mosheaaron.com

54

L e s

b r è v e s

d u

1 7 2

SANTE

L’Auriculothérapie : réveillez votre potentiel d’autoguérison!

L

’Auriculothérapie est une spécialité médicale aux effets étonnants et à l’avenir prometteur. Pratiquée uniquement par les médecins en France, elle est l’une des rares médecines alternatives reconnues par l’Ordre des Médecins et l’Organisme Mondial de la Santé. Son efficacité a été démontrée scientifiquement par des travaux en neurophysiologie. Elle est également la seule médecine complémentaire évoquée dans la Torah en ces termes: « [...] Pour les 248 membres qui composent le corps humain : par le traitement de l’oreille tous peuvent vivre. » La technique consiste à envoyer des requêtes thérapeutiques au cerveau par la stimulation de certains points dans l’oreille, dans laquelle est représenté l’ensemble du corps humain tête en bas, à l’image d’un fœtus dans le ventre de sa mère. Cette stimulation se fait par l’intermédiaire de petites aiguilles placées dans l’oreille, qui tomberont naturellement lorsque le corps n’en aura plus besoin. En réponse, le cerveau active les messages de guérison et de régénération du corps. De fait, ses résultats sont sans effet indésirable ! Les indications en Auriculothérapie couvrent presque tout le champ de la médecine, entre autres : douleurs, stress, troubles du sommeil, prise de poids, stérilité, tabagisme, troubles neuropsychologiques, digestifs, ORL, hormonaux, immunitaires. Pour en savoir plus, contactez : Dr Yaakov Benguigui Médecin Auriculothérapeute et mésothérapeute Port : 0542264687


VETERINAIRE

Par Le Dr Marc HAVIV

U

n numéro spécial médecine est l’occasion pour le vétérinaire de parler des maladies des animaux transmissibles à l’homme. Tout d’abord il est important de préciser que de simples mesures d’hygiène suffisent à éviter, surtout chez les enfants, la plupart des problèmes. Se laver les mains après avoir touché son compagnon, ne pas permettre à son chien de lécher le visage ou la bouche d’un enfant est élémentaire. Contrairement aux idées reçues, la salive du chien n’est vraiment pas cicatrisante. L’essentiel de la protection des enfants est tout simplement, en dehors des mesures d’hygiène, de vermifuger régulierement (au moins 2 fois/ an) son compagnon. Il existe un ver l’ascaris, qui est présent chez tous les chiens et chats, même si on ne le voit pas et dont le cycle parasitaire peut passer chez l’homme. Il est facile d’en débarrasser son animal avec des comprimés que vous prescrira votre vétérinaire. Les maladies virales de votre chien ou chat ne sont en général pas transmissible à l’homme, excepté la rage et c’est pour cette raison qu’il y a obligation de vacciner les chiens contre la rage. Il faut être également vigilant si vous manipulez un chat de la rue. En dehors du fait qu’ils sont un foyer important de puces, ils peuvent transmettre une mycose à l’homme, la teigne. Elle n’est souvent pas visible chez l’animal qui ne se gratte pas mais chez l’homme elle crée des lésions circulaires très prurigineuses ("Roue de Ste Catherine" en terminologie française). La toxoplasmose est également une zoonose. Les femmes enceintes le savent bien. Les règles sont simples, si la femme est séronégative, il faut éviter d’introduire un chaton à la maison, ne pas la laisser changer la litière. Mais l’essentiel de cette parasitose n’est pas là. Il faut impérativement bien laver les légumes (surtout ceux pleins de terre) et les fruits. (voir page 56) Qr code . Tordre le cou aux idées reçues Le Dr Marc HAVIV consulte à domicile (sans suppléments d’honoraires) dans la région de Netanya. Vous pouvez le joindre au 0524.338.734.

VoIP Services CALL CENTER CLES EN MAINS Telephonie IP Bon rapport qualité/prix avec Orange France Telecom ENT SANS ENGAGEM I A SS ʼE D E R FF O LUTIF PHONIQUE ÉVO STANDARD TÉLÉ

• Standard téléphonique hébergé: plus de coûts dʼinstallation ni de maintenance • Pré décroché ( un message de bienvenue) - Musique dʼattente • Conférence , transfert et renvoi dʼappels - Enregistrement dʼappels • Spy ( Écouter en temps réel) • Numeration géographique ( France, Suisse, UK...) Boîte vocale (voice mail) • Caller id (Afichage de numero) Stadistiques • Numération géographique ( France, Suisse, UK...) • CRM (Programme de gestion) • Predictive dialer ( appels automatique) • Fax to mail avec numérotation internationale • Installation et câblage • Téléphones IP et casques garantis à vie • A tout moment, un technicien est à votre écoute et se déplace sans frais en cas de besoin.

09-833 30 30

Les Zoonoses

Neotel Telecomunicaciones qualité, fiabilité et honnêteté 11, Beith Hadfus - Jérusalem Tél: 02 5 69 50 55 / 054 288 24 93 www.neotel.co.il - menahem@neotel.co.il


SPORTS

Interdiction de fumer dans les stades

Q

u'y a-t-il de pire que d’entendre des insultes dans un stade de football ? Réponse – respirer la fumée nocive et l’odeur nauséabonde des cigarettes. Alors que la plupart des lieux publics ont l’obligation d’imposer des zones non-fumeurs, les stades de football continuent d’être un véritable chaudron, dans le premier sens du terme. C’est à ce titre que la députée israélienne Adi Kol de la formation Yesh Atid a fait une proposition de loi visant à interdire la consommation de cigarettes à l’intérieur des enceintes des terrains de football, proposition soutenue par une grande partie de la coalition gouvernementale et de l’opposition ainsi que par la Ministre de la Santé, Yaël Bergman. En toile de fond du projet de loi, la multiplication des études internationales prouvant la nocivité du tabagisme passif. Selon Hugo Destaillats, auteur d’une récente étude franco-américaine, la fumée que produisent les cigarettes et que rejettent les fumeurs est la source du tabagisme passif, fumée nocive encore près de deux heures et demie après émission. "La fumée de cigarette contient de la nicotine qui ... au contact de l’air ambiant génère des substances cancérigènes. Lorsque cette nicotine résiduelle réagit avec l’acide nitreux ambiant, elle forme des nitrosamines cancérigènes spécifiques au tabac. Or, ces nitrosamines sont parmi les cancérigènes les plus actifs et puissants liés au tabac" souligne-t-il. Des conclusions plutôt alarmantes qui auraient conduit Adi Kol à lancer le projet "vous avez un ami au Parlement" demandant aux supporters de témoigner face au tabagisme dans les

56

Images d’ illustration - Walter Mazzari, en traîneur de stades de foot- m Naple ant dans un stade à Live s, fuball. Et ce sont rpool.

les plus jeunes d’entre eux qui ont souhaité réagir, pour la plupart des mineurs. "Un jeune de 17 ans m’a écrit et s’est plaint de subir l’émanation de fumées de cigarettes dans des stades archi-pleins. Ce qui signifie que nous devons être attentifs à ce phénomène. Si nous souhaitons imposer une culture saine du football dans notre pays, il faudrait d’abord commencer par des codes de respect mutuel entre tous les supporters" a expliqué la député. Un point de vue qui ne fait que conforter celui du Président de la FIFA. Sepp Blatter a ainsi récemment pointé du doigt la consommation d’alcool et de tabac dans les stades. "Si nous voulons bien considérer le sport en général et le football en particulier comme un événement culturel, alors il nous faut absolument chasser l’alcool et le tabac de nos stades" a déclaré le patron du football mondial. Le projet de loi en Israël doit passer par l’approbation du gouvernement puis être entériné par la Knesset. En cas de vote, les contrevenants à la loi se verraient imposer une amende dont le montant n’a pas encore été fixé. Seule ombre au tableau, la réaction plutôt détachée de la Fédération israélienne de football qui, au lieu de soutenir publiquement la proposition, a dit vouloir l’étudier avant de se prononcer. A croire que les intérêts personnels de ces messieurs passent avant ceux de dizaines de milliers de personnes. Matthias Inbar

Découvrez notre page d'informations sportives par Matthias Inbar


PUBLICITE 09.833.30.30

S U D U K O

FUTE Magazine LA PUBLICITE GAGNANTE 054-22 46 222 A l’école: Selon vous, qui fut le plus grand homme de l’humanité? Jacques Chirac ! pourquoi pas ? Un autre: Zinédine Zidane! - Oui, c’est un grand sportif mais.... Soudain le petit Jacob Lévi se lève, et déclare: Jésus Christ. La maîtresse bien qu’étonnée, félicite le petit pour cette bonne réponse et lui donne une image. A la récréation, le petit Cohen se dirige vers Jacob: Mais pourquoi t’as dit ça ? En sortant l’image de sa poche, le petit Jacob coupe la parole à son ami et dit : - JE sais que c’est Moïse, TU sais que c’est Moïse, mais vois tu, les affaires sont les affaires !

58

Découvrez à chaque parution notre nouvelle Rubrique Jeux pour tous


MOTS CROISES A B C D E F G H I

J K L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Horizontalement 12345678-

Vraiment déconcertantes Mérite d’être tourné en ridicule - Et pas ailleurs Dispositif énergétique Enrober de chapelure - Choisit avec soin Malmenée par la critique Avança sans but - Du matin - Cours turinois Lumière de Cléopâtre - Changer de niveau Poème à chanter - Entré dans la famille Extraordinaire 9 - Doté - Nanti 10 - Pompe - Ce n’est pas le Concorde, mais il vole

Verticalement ABCDEFGHIJKL-

Mettront en harmonie Appela de loin - Photographe toujours coûteux Se soulager - Fabrique de cadres Mettras en vers - C’est le 43 Eau de Grenoble - Marie Phonème - Bien parti Contestation immobile - Première en gamme Echo emplumé Châtiment semblable au crime Sans ambiguïté Classique mais mauvaise conseillère Engagement religieux Patron d’orfèvrerie - Presque rien Station de soins en plein air

DEVINETTE Qu’est ce qui travaille dans une administration et qui fait ses huit heures par jour de travail sans faire de pose ? La machine à café. Mots croisés, Sudoku, 7 diffeérences

PA F

Paru, Vendu ... on parie ?

Bientôt, pour mieux vous servir, la nouvelle rubrique

Petites Annonces Futées Découvrez vite notre offre de lancement en page suivante u


Bon de Commande à retourner accompagné de votre règlement à:

Yéochoua Allia - Boite Postale 215 44856 Kedoumim - ISRAEL

Nom: ............................................................... Adresse: ......................................................... ........................................................................ Ville: ............................................................... Nombre : ........ X 42 sh (9 Euros) =.................. + Frais d’envoi : Israël : 8 sh / agenda ou France : 4 Euros / agenda Total = ........................................................... Fute Magazine 172

60

„”Ò·

Commandez vo Commandez votre tre Agenda Sept 2013 / Sept 201 2014 4

Livraison Fin Juillet

42 sh l’unité 9€

OFFRE SPECIALE ! 4 achetés = 1 offert

Tél: 0528.322 525 e.mail:

Découvrez à chaque parution notre nouvelle Rubrique Jeux en hébreu


PA F Petites Annonces Futées annonces 2gratuites par annonceur prochainement * *A envoyer rapidement, places limitées

Décuplez la visibilité de vos petites annonces avec FUTE Magazine

200.000 newsletters

à travers le monde francophone

30.000 magazines

distribués en Israël. Profitez de l’offre exceptionnelle de lancement de la Rubrique en envoyant vos annonces par mail à : mediastars_production@yahoo.com L e s

J e u x

e n

h é b r e u

d u

1 7 1


Yeoudith et Delphine

Koupat Holim ...

62

R e t r o u v e z à c h a q u e p a r u t i o n u n n o u v e l é p i s o d e d e " L’ a l y a h e n B D "


CHARLES BENGUIGUI

et ses Artistes Vous présentent les forfaits “bonheur” FORFAIT “MITZVA”

FORFAIT “BRAKHA”

P Animateur

P Animateur

P Disc Jockey

P Chanteur

P Techniciens

P Disc Jockey P Techniciens

5

Professionnels à votre service

P Percutionnistes P Chofars

10

Professionnels à votre service

IER Notre MÉT UIR... vous RÉJO

FORFAIT “SHEFA” P Animateur P Chanteur P Disc Jockey P Techniciens P Danseurs P Close up P Percutionnistes P Tam-Tam P Chofars P Cotillons

15

Professionnels à votre service

Hors Forfait : Prestations de luxe à la carte, Artistes Internationaux, Hélicoptère, Limousine, etc...

Chmouel : 054 22 46 222

09-833 30 30

Bar-Mitzvah, Mariage, Réception privée ... Tous vos événements clés en main


Nous serons présents au Salon National de lʼEmploi le 26 mai

UNE ENTREPRISE SERIEUSE QUI A DEJA FAIT SES PREUVES AVEC PLUS DE 300 COLLABORATEURS

RECRUTE

TELEPROSPECTEURS TELEPROSPECTRICES MI TEMPS & TEMPS COMPLET POUR NETANYA & JERUSALEM

DE 45 A 60 ₪/ H + PRIMES IMPORTANTES POSSIBILITES D’EVOLUTION RAPIDE BONNE ELOCUTION EXIGEE

FORMATION ASSUREE

NETANYA : CONTACTEZ JULIE OU MARIE : 052 822 44 21 - TEL : 1 700 555 825 - JOB@SGIL.ORG HATSORAN 8‫ א‬NOUVELLE ZONE INDUSTRIELLE DERRIERE L’IMMEUBLE ORBIT SHIROUT : 84 - BUS : 48‫א‬

JERUSALEM : CONTACTEZ RACHEL : 054 440 24 47 - TEL : 02 547 06 20 - JER@SGIL.ORG MASSE HOSHEV 4 A COTE DU CANYON ISRAEL BUS: 21, 5, 12, 71, 72, 74.


FUTE Magazine N°172