Page 1

La CORRIDA DES SANGLIERS 2009 Le CR de Yanou Prélude: Rendez vous est pris à la maison, pour un départ groupé, avec Dadou et Pierrot qui finit son cours de Vo Den Toc (euh l'orthographe n'est pas sure ??) à 19h. Dadou arrive donc le premier à 18h45, le ventre vide je lui propose une bonne assiette de pâtes qu'il mange avec bonheur. Le voilà fin prêt pour courir toute la nuit, Céline me dit quand même de ne pas trop lui en donner. 19H10 Pierrot arrive, il est temps de laisser nos deux enfants livrés à eux même pour le restant de la soirée, confiance vous avez dit confiance..... On apprendra après coup que Loïc aura été cherché un paquet de chips du ravito dans le chalet de jardin, que d'après ce qui traînait sur la table un coca a été bu et que le paquet de bonbons a sérieusement diminué. Mais bon on ne peut pas leur reprocher grand chose n'étant pas présent. Départ pour Bouffémont, voyage rapide, c'est vrai que c'est sympa lorsque les courses sont proches de la maison. Sur place Yoyo et Lolo sont déjà là, Lionel a même déjà réglé les inscriptions, sympa à Juju de nous avoir fait le tarif spécial FUN c'est-à-dire le même prix que par correspondance. De plus pas besoin de caution pour les puces, confiance vous avez dit confiance.... mais si Cracou n'était pas présent ! Pour une fois que nous sommes en avance, euh ou l'orga en retard, nous n'avons pas à nous speeder pour nous préparer. Bon il est tout de même 20h20 et pour un départ prévu à 20H30 ma p'tite Nath n'a toujours pas pointé le bout de son nez. Finalement elle arrivera quelques minutes plus tard. Briefing: Il faut quitter le gymnase pour aller au froid, bon c'est supportable il doit faire 4/5°. On en profite pour balancer quelques FULL MOON et quelques cris mais relativement discret dans l'ensemble, Céline n’a pas trop à se cacher. Bon sinon pas grand chose d'important à retenir et nous pouvons donc partir pour la course. La course: Le chrono est parti mais nous n'avons pas la carte, elle est perchées au sommet d'une première cote qui, à froid, ne nous fait pas que du bien aux gambettes. Nous partons donc tranquilou pour arriver à la prise de carte. Celle-ci est au format A3 à l'échelle 1/15000. Belle carte avec 44 balises déjà marquées. Avec Nath nous décidons de tracer notre route mais devant le nombre important de possibilités de parcours, il est difficile de choisir. Nous traçons donc les 5 premières balises et partons dans les derniers. Gymnase ⇒ Départ ⇒ balise 33

bord ouest de la marre

Balise relativement facile mais nous prenons le temps de bien partir car j'ai souvent du mal à rentrer dans la carte et cela fait bien longtemps que je n'ai pas orienté de nuit. Nath confirme la route et je lui donne des points de repère pour valider, je m'efforcerai d'ailleurs tout au long du chemin à lui donner des indications, cela permet de rester concentré sur la carte et surtout de faire participer l'équipier à l'orientation. Sur le chemin nous croisons Les FUNS RIGOLEURS qui nous disent chercher la même balise que nous ??? dans le sens inverse... bizarre. Balise 33 ⇒ balise 34 Rocher Confiant de cette première balise prise sans difficulté, nous nous dirigeons vers la balise 34. Une longue course sur la route du Fait. Le chemin qui monte vers le nord sera notre point d'arrêt. Une progression au feeling commence, un peu trop confiant sans doute nous commençons à jardiner. Il y a de nombreux rochers et des zones boisées donc peu visibilité. Nous nous recalons plusieurs fois mais sans donner le résultat escompté. A deux doigts de quitter les lieus une dernière tentative sera la bonne, merci quand même à une équipe qui nous dira quelle est à 10m. Ouf c'était trop beau.

Temps : 18'33

Départ réel

Temps : 25'42 et oui ?????

Retour donc pas pour l'instant


Balise 34 ⇒ balise 35 Petite falaise

Temps : 6'20

Allez il faut se ressaisir, nous rattrapons la route du fait, petite descente puis remontée, à gauche un fort dénivelé négatif qui se referme laissant place à un plateau : lieu de la balise. Le point d'arrêt est tout trouvé et nous commençons la rechercher de la petite falaise. De nombreuses équipes cherchent déjà ce qui facilitera les investigations. Heureusement car la petite falaise s'avère être ce que l'on pourrai appeler un trou avec un paroi verticale mais le tout ne fait pas plus de 80 cm !!! Balise 35 ⇒ balise 47 Rocher au centre de la dépression

Temps : 4'35

Nous rattrapons de nouveau la route de fait (d'ailleurs je ne suis toujours sur de l'orthographe) et guettons la grosse dépression à droite de la route, allez on descend on poinçonne et on rejoint sans trop réfléchir la route de qui vous savez (ben oui il faut suivre) Balise 47 ⇒ balise 48 Arbre remarquable

Temps : 11'21

Et oui au lieu de remonter au nord de la dépression pour rattraper le chemin 300m de plus ! La 31 on l'oublie pourtant très proche de la 48, ne chercher pas pourquoi je me suis posé la même question en faisant le compte rendu. Nous progressons sur le petit chemin bien boueux la fourche à droite et pointons nos lumières sur la gauche pour chercher le petit chemin, nous ne trouverons pas le premier mais le second ce qui nous oblige à un détour. L'arbre remarquable se trouve au fond d'un rentrant assez profond. Nath a de bons yeux et m'indique la position de la balise. Balise 48 ⇒ balise 52 Levée de terre

Temps : 8'19

Nous passons en dessous des lignes à haute tension, la zone a apparemment été fortement déboisée au dire de Nath, le tout étant de trouver le chemin en face. Chose faite, j'aurai bien tenté de suivre la courbe de niveau où il y avait toutes les levées de terre mais le terrain a l'air encombré. Nous faisons donc le tour et descendons vers la balise. L'arrêt est sur la levée de terre près du chemin, nous la suivons et tombons sur la balise. Balise 52 ⇒ balise 60 Petite dépression

Temps : 4'24

Nous remontons le chemin empreinté pour la descente jusqu'au carrefour et trouvons la balise sans difficulté.

Balise 60 ⇒ balise 53 Dépression

Temps : 5'38


Bon pourquoi avoir pris cette option ???? je me pose toujours la question, bon pas grave. A si c'était sans doute pour voir les arbres remarquables (petit point vert) et de 1 de 2 de 3 et de 4 la balise n'est pas loin. Hop dans le doigt.

Balise 53 ⇒ balise 59 Bout du fossé

Temps : 11'08

Le chemin ne paraît pas direct et nous hésitons à nous engager dans les chemins SSW. Nous prendrons donc les chemins principaux, traversons à nouveau les lignes à haute tension pour descendre vers la balise. Le goulet au dessus de la balise me paraît être un bon point d'appui pour trouver la balise mais arrivée sur place cela paraît bien encombré pour progresser. Nous prendrons donc les chemins pour atteindre le bout du fossé. Direction le passage obligatoire où nous avons prévu une pause Punch et oui ma p'tite Nath a tout prévu et surtout du bon ravito. Nous en profitions pour regarder la suite du parcours devant les yeux des signaleurs GR qui n'en reviennent pas... et oui on est comme ça chez les FUNS Balise 59 ⇒ balise 71 Petite colline

Temps : 8'56 pas mal avec la pause punch

Nous nous donnons comme objectif de pointer 7 balises (relativement rapprochées) en 1 heure. Salut les GR et à tout à l’heure pour le café. Sans difficulté sauf le chemin qui est très pierreux et glissant, la 71 est une formalité. Balise 71 ⇒ balise 68 Groupe de pierres

Temps : 6'55

Toujours aussi glissant nous prenons garde de ne pas tomber, chemin à gauche et prenons comme point d'arrêt le petit sentier en arc de cercle. Plein sud la balise est là. C'est cette balise que certain poinçonneront 2x !!!! une fois par en haut et une fois par en bas ? trop fort les FUNS Balise 68 ⇒ balise 62 Jonction de fossés

Temps : 3'20

Passé la zone de marais le petit chemin sur la droite longe le fossé qui nous amènera jusqu'à la balise

Balise 62 ⇒ balise 64 Ravine

Temps : 10'10 un peu de jardin !!!

Elle paraissait facile mais à la première approche le léger coude sur le chemin m'a fait penser au second beaucoup plus grand, nous avons donc fait demi tour pour chercher la balise au mauvais endroit. De nombreuses équipes ont fait la même erreur et il a fallu se recaler pour s'apercevoir de la boulette. Balise 64 ⇒ balise 61 Petite colline

Temps : 7'34


La progression n'est pas très difficile et à nouveau un sentier en arc de cercle est notre point d'arrêt, enfin pour Nath qui s'occupe de sortir notre premier petit casse croûte pendant que je vais pointer la balise. Saucisson à la tomme de chèvre HUM délicieux et à point nommé car cela fait 2h20 que l'on crapahute dans cette forêt. Petite pause bien méritée, nous sommes assez content de nous sur cette section et prenons le temps de déguster notre sandwich. Balise 61 ⇒ balise 74 Petite dépression

Temps : 7'08

Le ventre plein, enfin un peu plus qu'avant, nous attaquons de plus belle la balise suivante, une petite dépression pas très difficile à trouver. L'idée de prendre un petit café nous trotte dans la tête, ça doit faire du bien un truc chaud.

Balise 74 ⇒ balise 72 Bas de la ravine

Temps : 3'53

On sort du trou ! et nous dirigeons vers le petit parking. René et son acolyte des l’isle Adan Raideur nous rejoignent, ça fait du bien de voir des personnes que l’on connaît. Nath leur propose un café au passage obligatoire mais ils sont bien dans la carte et préfèrent tracer leur route. Nous ne ferons donc qu’un petit bout de chemin ensemble. Balise 72 ⇒ café

Temps : 20'04 et oui c'est la pause café

Toujours avec l’équipe de René, nous nous frayons un chemin entre sable et bois pour retrouver le point de passage obligatoire où nous retrouvons les signaleurs GR qui ont l’air d’avoir un peu froid. Petite pause, Nath sort le thermos de café devant les yeux surpris des GR s’exclamant : c’était vrai…. Après le punch, le café… trop cool cette CO. On prend notre temps pour déguster ce breuvage italien qui nous fait chaud dans le corps. Un des GR en prendra un avec nous car ils Au fait l’objectif est rempli puisque l’on n’avaient rien prévu de chaud pour passer la nuit ???? pas a mis 45min pour les 7 balises bien. passage obligatoire ⇒ balise 54 Extrémité du fossé

Temps : 5'33

Et c’est reparti, nous croisons le parcours qui nous avait mené à la balise 59 pour bifurquer à droite sur un chemin montant relativement propre. Descente puis en bas on s’engage dans la forêt en suivant le creux que forme le dénivelé, 200m plus loin la balise est là. Nath me rejoint et est presque surprise de voir la balise et s’exclame : Oh elle est là Hihihi. Presque à penser qu’elle doute de mes capacités à tomber pile poil sur une balise !!! sacré Nath. Balise 54 ⇒ balise 45 Ilot Cap au nord pour rejoindre le petit sentier à peine visible, c’est quoi la déf me dit Nath, je le sais mais n’ose lui dire. Euh un îlot c’est quoi… une petite île non avec de l’eau autour ???? ou de la glace…. Mais non avec le redoux de la semaine elle a dû fondre. Arrivée sur place un truc orange et blanc trône au milieu d’une marre et bien 3 mètre le sépare de la rive. Des rondins sont placés entre la balise et la terre ferme mais ils paraissent flotter !! Pas le choix il faut y aller. Mais jusqu’où,

Temps : 3'14


j’avance un pied, l’eau est très froide, puis l’autre pied, j’hésite mais maintenant que j’ai les pieds dedans ce serait dommage de laisser la balise. Aller je me lance, de l’eau jusqu’à micuisse, saisi par le froid je poinçonne une balise bien méritée. Balise 45 ⇒ balise 44 Ruisseau dans le marécage

Temps : 3'14

Ouh ça pique les mollets et les cuisses, une balise à la FUN EVENTS, je ne sens plus mes jambes, bizarrement les pieds ça va mais la course est dure. La zone bleutée qui nous attend n’est guère plus avenante à la course à pied. Un marécage bien gras, un chemin labouré où l’on s’enfonce jusqu’au cheville voir plus par endroit. Un ruisseau dans un marécage remplit d’eau ???? bon heureusement celui-ci est en bordure de chemin donc nous le trouvons sans trop de problème. Balise 44 ⇒ balise 36 Abrupt de terre

Temps : 15'28

Mes jambes se sont un peu réchauffées mais la progression est toujours aussi difficile, les parties «dures » se font rares et Nath peine un peu à progresser. On manque à chaque pas d’y laisser une chaussure. Il y a bien un petit sentier au dessus mais on préfère rester sur celui-ci pour attaquer la 36 par le bas. Nous rattrapons enfin en chemin digne de ce nom et arrivons au coude où il y a une fontaine. ENE on s’engage dans le bois, il y a pas mal de ronces. Une équipe mixte est là et cherche la balise en s’engueulant, ouai je t’avais dit mais non elle est là, bref c’est ambiance. En fait il y a une ligne de ENE = est nord est niveau confondue avec le début de la zone marécageuse et ils pensaient que c’était l’abrupt de terre or il fallait traverser la zone pour atteindre la balise, je tombe dessus nickel. Demi tour je récupère Nath dans les ronces et c’est reparti. Balise 36 ⇒ balise 37 Monument

Temps : 4'58

De nouveau sur le chemin praticable, nous traversons à nouveau une zone de crotte pour rejoindre la 37, traversée du petit ruisseau, ah c’est là que passait les fugitifs 2008 sauf que eux ils courraient dans le ruisseau tout du long. La balise est en haut sur un arbre près du monument. Balise 37 ⇒ balise 38 Ruisseau

Temps : 5'18

Retour sur le chemin pour aller poinçonner une nouvelle balise humide, nous sommes content d’avoir choisit ce sens de parcours car c’est vraiment boueux et les chaussures sont bien lourdes, sur la fin c’est donc moins handicapant. Balise 38 ⇒ balise 39 Sous le déversoir

Temps : 5'00

Direction le château de la chasse, ça fait du bien de courir sur du dur, la balise du déversoir est une formalité même si le centre du cercle est placé plutôt à droite et que la balise est à gauche.

Balise 39 ⇒ balise 56 Croix

Temps : 7'47


Sur le chemin de la procession, c’est bizarre mais pour aller prier il faut souvent monter, les jambes se font lourdes et le petit sentier se fait discret. Hésitation entre deux traces, finalement nous arriverons 50m à gauche de la balise.

Balise 56 ⇒ balise 49 Charbonnière au nord du chablis

Temps : 19'37

Le chemin plein ouest empreinte une ravine, nous arrivons au croisement de chemins. Théoriquement en face, le sentier est difficilement visible. Les forestiers travaillent actuellement sur la zone et il y a beaucoup de petits bois au sol ce qui nous empêche de voir le chemin. Pas grave de toute façon c’est quasi plein ouest. Nous arrivons finalement sur le chemin mais plus bas que prévu. Pour plus de sûreté nous décidons de redescendre sur le gros chemin pour aller attaquer la 50 par le ruisseau. Hélas nous ne trouverons pas le ruisseau et devant le temps qui passe, nous montons directement à la 49. Ca monte fort mais la balise est facile. Balise 56 ⇒ Arrivée Plus que quelques minutes pour arriver mais ça monte encore, un petit encouragement pour Nath et nous retrouvons la route de qui vous savez (ça faisait longtemps). On repasse pas loin de la 33 et retrouvons le gros chemin qui nous mène à l’arrivée, je valide et demande si on est dans les temps, on me dit que oui. Il s’avérera que nous arrivons 28’’ hors délai donc 5 pt de pénalité mais cela ne change rien au classement. Voilà c’est fini, il ne reste plus qu’à descendre au gymnase. Epilogue : La descente nous fait du bien et permet de se détendre, il fait froid mais c’est supportable. Il y a des traces de givre sur mon collant de cap, l’eau de la marre certainement. Arrivée au gymnase c’est distribution de sac plastique pour s’envelopper les chaussures, il parait que l’an dernier les concurrents avaient pourri le gymnase, pas étonnant vu la couleur des shoes. Tout les FUNS sont déjà là et même changés, le ventre cri un peu famine surtout qu’au briefing ils ont parlé d’un ravito copieux. Sur place des raisins secs, orange bananes et pain d’épices !!! La soupe est froide il va falloir attendre. Pas grave on va vivre sur les réserves. Voilà une belle course, cela faisait longtemps que je n’avais pas couru aussi longtemps, donc content. Sans objectif, juste pour le plaisir, pour une première avec Nath, c’était super sympa. Super cool Nath, on a pris notre temps pour orienter, manger, marcher, patauger, boire du café (euh pas que du café) et puis c’est pas si mal. Merci donc à toi Nath et j’espère avoir été un bon équipier. Bravo aux FUN RIGOLEURS au FUN MAL OPIED et à super YOYO qui s’est apparemment bien promené dans la forêt à moins qu’il n’est voulu faire du repérage pour les fugitifs !!! Merci au GR pour cette course et pour l’orga, à bientôt sur les épreuves made in FUN EVENTS.


corrida's Yanou  

Le CR de Yanou sur la corrida des sangliers 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you