Issuu on Google+

Spécial Chats

SpécialChats Le magazine d’une passion



 Peut-on le faire obéir

Savoir échanger

 9 vies bien distinctes





  

Tester son tempérament

 

Les signes importants

Votre chat est-il sympa ?



Sexe, amour et reproduction

C’est gratuit



Les plus beaux chats de France

L 18450 - 14 - F: 6,90 � - RD

Le Norvégien Le Sphynx L’Abyssin



  

Le secret des passionnés


Spécial Chats

Le magazine d’une passion

Novembre/Décembre 2011/Janvier 2012/Trimestriel N° 14

Photo de couverture : Gryffi de CalaDaN

Vos races préférées 16 24 32

Le Sphynx, l’extra-terrestre félin L’Abyssin, le chat lièvre Le Norvégien, roi des forêts

Shopping 4

C’est de saison !

Le chat à travers l’histoire 8

Les 9 vies du chat

Pratique

70

40

Les coulisses des expositions

Comportement 82

8

La sociabilisation

Dossier spécial chatons

74

56 61 74

Amours de mi(di)nettes La naissance des chatons Quelle race choisir ?

Bonne action

40

16

66 69 78

Ker Kaz’h, le village des chats Ils sont à adopter ! Nos chats de gouttière

Célébrité 70

Rencontre avec le chat hypocrite

Détente 88 93

La bibliothèque de mon chat Le calendrier des expositions

Entre nous… 96

61

Petites annonces

> Prochain numéro : 21 janvier 2012 ABONNEZ-VOUS

Et renvoyez ce bon de commande rempli à Lafont Presse 53, rue du chemin Vert - 92100 Boulogne -Billancourt

56 En cadeau au centre de ce numéro : 5 superbes posters

Spécial Chats

Le magazine d’une passion

OUI, je souhaite m’abonner à Spécial Chats pour 8 numéros au prix de 55 €

Nom : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Prénom : Ville : Date de naissance :

Je règle par chèque bancaire à l’ordre de Lafont presse 53, rue du chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt signature :

Ou par carte bancaire r Nº Expire fin : Cryptogramme (les 3 derniers chiffres au dos de votre carte) :

r En cadeau, je désire recevoir le guide Lafont Presse Les meilleurs restaurants, d’une valeur de 20 €

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre r ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt.


Shopping

C’est

de saison !

En cette fin d’année, nos minous veulent des cadeaux en or, du rouge pimpant au noir pour l’élégance… En balade !

Sac de transport modèle Parisien, coloris vert, rouge ou noir. Taille unique : 130x47x28 cm, 90 € www.bobby.fr

Contre le froid.

Sous-Porte, modèle « 5 Chats », 26,50 €, www.monpaillasson.com

Chat fun.

Bienvenue !

Paillassons « Empreintes » et « Chats carrés », 31,90 € l’unité, www.monpaillasson.com

Paillasson « Chat-et-Pois », 19,95 €, www.monpaillasson.com

Ambiance.

L’objet idéal pour accessoiriser sa table de fête ! Bougie parfumée personnalisable, 29 €, www.bymatao.com

Rock.

Rubik’s cube. La classe.

Harnais haut de gamme en cuir d’agneau et crystal Swarovski., modèle déesse (36 €) et sa laisse assortie, (33 €), coloris noir ou rouge, www.bobby.fr

4 - Spécial Chats n°14

Cube en sisal modèle Alice, dim. 25x25 cm, coloris rouge et anthracite, 45 € www.bobby.fr www.bobby.fr

Collier en cuir, orné de rivets en forme de pyramide, coloris bleu, rouge ou noir, sécurité chat incluse, 13 €, magasins spécialisés et sur www.bobby.fr


Shopping

Sauvage.

Elégant sofa croco or, intérieur tout doux, doublé façon alcantara marron. Coussin amovible réversible. 62,50 €, www.jaiduchien.com

Elégant.

Sac de transport en croco or, porté épaule, intérieur tout doux, doublé façon alcantara marron. Assorti au sofa. 62,50 €, www.jaiduchien.com

Table 4 étoiles.

Gamelle ronde en céramique or avec motif « Cat », intérieur blanc. Pour chat Snob ! 5,90 €, www.jaiduchien.com

Chic.

Harnais en nylon et galon doré (10 mm) et laisse assortie (120 cm). 14,50 € l’ensemble, www.jaiduchien.com

Brillant.

Collier strass 3 rangs, en simili cuir, existe en 3 couleurs : rose, rouge et blanc et bleu. « Doogy for cat », 14,90 €, www.unchienenville.com

British.

Nid douillet.

Panier dans l’esprit des fauteuils Chesterfield à capitons, avec coussin en fausse fourrure, dim. 53x42x33 cm, 88 €, www.bobby.fr

Niche coloris rouge et gris, dim. 35x40x36 cm, 59 € www.bobby.fr

Cocooning.

Une forme bien enveloppante où vos chats se sentiront protégés, comme dans une bulle ! Un habitat réversible : une face fourrure très douce et l’autre en polycoton brodée poissons. Dim. 37x37cm, 60 €, www.bobby.fr

Langue de chat.

Griffoir réversible en sisal, coloris noir et blanc, diam. 42x24 cm, 19 € www.bobby.fr

Spécial Chats n°14 - 5


Shopping

Retour

Minet exige un retour aux valeurs sûres ! Petit pêle-mêle des incontournables pour ronronner de plaisir…

aux sources ! Esprit seventies.

Une forme pas ordinaire pour un couchage ! Un joli pouf entièrement déhoussable et lavable à 30°, coloris beige, noir ou framboise, dim.40x40x19 cm, 65 €, www.bobby.fr

Brillant.

Collier en cuir modèle clair de lune, avec une jolie médaille émaillée et petite inclusion de cristal Swarovski. Sécurité chat incluse, coloris marine, bleu ou blanc, 20 €, www.bobby.fr

Espace détente. Délires assurés !

Souris canne à pêche pour le rendre « fou », 4,90 €, www.jaiduchien.com

Griffoir en sisal entouré d’une fourrure synthétique. Dim.: 80 x 30 cm - H. 20 cm. Griffoir WAVY, Botanic, 35,20 €

Miam !

Gamelle modèle cache-cache, coloris bleu, orange ou fuchsia, 11 € wwwbobby.

Classique.

Collier à pois en nylon et galon. Petite clochette en métal argenté, sécurité chat incluse, coloris rose ou bleu, 9 €, magasins spécialisés et sur www.bobby.fr

Pour perdre la boule !

Balles en sisal, aux coloris orange, rose ou violet, diam. 12,5 cm, 8,50 € www.bobby.fr

Envie de nature.

6 - Spécial Chats n°14

Niche en feuilles de bananier tressées, particulièrement robuste et résistante aux griffes. Base en bambou massif et poteau recouvert de sisal. Coussin amovible en coton. Dim. : 45 x 45 cm - H. 70 cm. Arbre à chat Cosmos, Botanic, 99 €


Portrait de famille

Les 9 vies du Chat

« Le chat est le lion d’une jungle de petits buissons ». Georges Mivart

D’une époque à l’autre, il est tout et son contraire : Dieu ou Diable, porte-bonheur ou animal maudit. Les différentes périodes qu’à connues le félin témoignent de la richesse du regarde que l’on porte sur lui… Son histoire s’inscrit dans un contexte historique aussi propice que dramatique. Aperçu des 9 vies du chat, hasardeuses, singulières, parfois cruelles mais aussi glorieuses…

M

ême si elle est restée longtemps distante, la cohabitation Homme-Chat remonte à la nuit des temps. Dès les premières traces que l’on trouve de sa domestication et jusqu’au XVIIIe siècle, le chat, qui a été tour à tour aimé, chassé, vénéré et martyrisé, a accompagné sa vie auprès de l’homme. Aujourd’hui, le chat n’a d’autre mission que de chasser les souris - lorsqu’il y en a et si son ventre n’est pas trop alourdi de pâtée - pourtant l’homme l’admire. Il lui envie sa liberté, son élégance, sa grâce légèrement hautaine, ses humeurs capricieuses et fantasques.

Un faux animal domestique ? Complètement soumis et « humanisé » par l’homme, le chien est à l’évidence le reflet de son maître. Mais que dire du chat ? A son sujet, les avis divergent. Ses amis ont pour

8 - Spécial Chats n°14

lui une véritable vénération et lui attribuent mille vertus. Ses adversaires l’accusent de toutes les bassesses et lui vouent une antipathie tenace. On reproche fréquemment au chat d’être hypocrite, ingrat et individualiste. Mais où est la vérité ? Pourquoi cet animal domestique est-il le seul dont l’homme ignore la vraie nature ? Le seul aussi qui défende aussi jalousement son indépendance ? Quand on connaît l’origine de la domestication du chat, il est possible de répondre à ces questions. Les chats sauvages, qui se nourrissent exclusivement de petits rongeurs, recherchaient pour ce motif, la proximité des villages et des maisons. Ses talents de chasseur ne suffirent pourtant pas à ce que l’homme l’adopte comme compagnon. En fait, le chat est le seul animal dont la domestication ne répond à aucun besoin utilitaire. Elle fut dictée par des considérations culturelles et religieuses qui remontent à environ 3000 ans avant Jésus-Christ.


Portrait de famille

I - Une vie de Chat-man A l’instar du chaman, le chat est considéré comme l’intercesseur idéal entre l’homme, les esprits et la nature. Véritable Dieu pour les Egyptiens de l’Antiquité, il vécut à leur époque une période bénie. 3000 ans av. J.-C., la civilisation égyptienne atteignait son apogée. Le cheval, le chien et le bœuf étaient depuis longtemps domestiqués. Contrairement à ces loyaux serviteurs, le chat fut élevé au rand de bienfaiteur. Bien-sûr, ses talents de chasseur de rats étaient appréciés puisqu’il évitait la propagation de la peste. Mais ce félin aux yeux dorés où brûle la candeur du fauve insoumis, a su se faire aimer pour d’autres raisons… C’est en Egypte et au Proche-Orient que le « chat ganté » ou chat sauvage d’Afrique (Félis Silvestris Libyca), symbole de Bastet, déesse de la lune et fille d’Isis, fut élevé au rang d’animal sacré : les prêtres lui célébraient son culte dans les temples de Méroé et de Thèbes.

Des momies de chats par milliers Dans toute l’Afrique orientale, on trouve des peintures murales et funéraires antiques qui représentent le culte du chat. Comme leurs maîtres, les chats sacrés étaient soigneusement embaumés. On a retrouvé leurs momies par milliers dans les ruines des sanctuaires égyptiens. Le musée du Louvre, à Paris, en expose encore quelques unes aujourd’hui. Les chats sacrés d’Egypte étaient donc les ancêtres du chat domestique. Leurs congénères restés à l’état sauvage se laissèrent facilement apprivoiser. Ces derniers se répandirent dans tout l’Orient. On les considéra d’abord comme des incarnations d’une divinité, puis comme des mascottes. On tenait à eux ce point que lorsqu’une maison brûlait, on sauvait d’abord le chat. Lorsqu’un égyptien de l’Antiquité perdait son chat, il se rasait la tête en signe de deuil. Tuer un chat équivalait à signer son arrêt de mort. Diodore de Sicile, un historien grec, décrit une scène s’étant déroulé vers -60 avant J.-C. : un char romain écrasa accidentellement un chat égyptien. En dépit des ordres du pharaon Ptolémée XII, pour le venger, un soldat égyptien tua sans délai le conducteur.

« Je préfère les chats aux chiens car il n’y a pas de chat policier », s’amusait Cocteau. Malgré son inutilité notoire, cet animal de compagnie discret, voire distant, réussit à nous envoûter…

Dans la tradition musulmane, le chat (Quatt) est considéré comme plutôt positif, à moins d’être noir ; il est doué de baraka. D’après la légende, comme les rats incommodaient les passagers de l’Arche, Noé passa la main sur le front du lion qui éternua, projetant un couple de chats. Depuis, on se plaît à dire que le chat ressemble au lion. De l’Orient à l’Occident, ce petit fauve reçoit tous les égards : on raconte qu’il était l’animal fétiche de Mahomet.

« Les chinois voient l’heure dans l’œil des chats ». Charles Baudelaire.

Cette adoration pour notre petit félin dépassa très vite les frontières. L’expansion de l’islam eut pour conséquence de répandre le chat domestique en Afrique du Nord et en Asie. Dans la Chine antique, le chat avait une utilité assez inattendue : il servait d’horloge ! Les variations de sa pupille en fonction de l’éclairage indiquaient l’heure.

Spécial Chats n°14 - 9


Portrait de famille III - Une vie de « chat-rogne » Période noire pour notre mai félin. Au Moyen-âge, considéré comme une véritable charogne, diabolisé, martyrisé, il devient la cible de toutes les cruautés. Au Moyen-âge, la propagation du christianisme porte un coup fatal à la zoolâtrie dont le chat est l’objet : on brûle ce qu’on a adoré. Les déesses se muent en sorcières et les anciens cultes sont interdits en tant que pratiques démoniaques. L’Eglise considèrera alors le chat comme réincarnation vivante du diable puisque doté de pouvoirs occultes. On en brûla, noya et crucifia des milliers : quelque fois avec leur propriétaire !

Les ancêtres du chat On connaît trois espèces ayant vécu dans l’Egypte antique. Le chat sauvage d’Afrique ou « chat ganté » était le plus commun. Physiquement comparables aux Abyssins d’aujourd’hui, ils vivaient dans les forêts tropicales ou dans le désert du Sahara et de l’Afrique australe.

L’origine de cette aversion est à chercher dans le fait que l’animal conserve son caractère mystérieux. Autant dans l’attitude que dans l’apparence : prédateur crépusculaire surprenant de vivacité et d’audace, le chat trouble également par son regard étincelant. Henri III avait si peur des chats qu’il s’évanouissait lorsqu’il en croisait. Il fit exécuter 30 000 félins sous son règne…

II - Une vie de « chat-land » Il devient l’objet de toutes les convoitises et attire le chaland. Le commerce du chat commence au début du premier millénaire. Les Romains et les Grecs répandirent les chats égyptiens dans toutes l’Europe. Après les avoir arrachés à leur terre natale, les marchands phéniciens commencèrent à vendre des chats d’Orient aux curieux. Si, au départ, seules les familles les plus riches possédaient un chat, bientôt, tous les Romains en désiraient un. Ils l’emmenaient partout avec eux. C’est ainsi que lors des campagnes de conquêtes romaines, le félin apprivoisé se répandit en Europe. Malgré cet engouement, le chat a conservé sa réputation surnaturelle et païenne héritée des cultes égyptiens. Ce qui le conduira à sa perte, ou, en tout cas, à une période beaucoup plus noire…

A l’époque gréco-romaine, seules les familles les plus riches possédaient un chat Ses qualités de chasseur sont l’héritage génétique de ses ancêtres

10 - Spécial Chats n°14


Portrait de famille L’Eglise considèrera alors le chat comme réincarnation vivante du diable puisque doté de pouvoirs occultes. On en brûla, noya et crucifia des milliers : quelque fois avec leur propriétaire !

IV - Une vie de « chat-sseur »

La mutilation le prive de son pouvoir maléfique Pour se protéger contre la sorcellerie des chats, il existait un remède : mutiler l’animal ! lui tailler les oreilles, lui arracher une patte, l’écorcher et brûler sa fourrure. Le chat estropié ne peut alors prendre part à un sabbat ni vagabonder pour jeter des sorts… Un breuvage de sorcière Par les temps troubles du Moyen-âge, pour se remettre d’une mauvaise chute, il faut sucer le sang d’une queue de chat fraichement coupée.

Les qualités de chasseur de cet « être démoniaque » réhabilitent le fauve et le hissent au rang d’animal de ferme. Sauvé par son pire ennemi, le rat, le chat retrouve après le Moyen-âge, une place de choix dans la société. C’est la peste noire qui sauva le chat. Au retour des croisades, l’Europe, envahie par les rats rapportés par les Croisés, est frappée par la peste. Les deux-tiers de l’Europe sont anéantis. Pourtant, les rares paysans propriétaires de chats s’en sortirent généralement indemnes, ayant pu se tenir à l’écart des rats.

Henri III avait si peur des chats qu’il s’évanouissait lorsqu’il en croisait. Il fit exécuter 30 000 félins sous son règne…

Spécial Chats n°14 - 11


Portrait de famille

V - Une vie de « chat-telain » Après son passage en enfer qui dure toute la période du Moyen-âge, le chat suscite des sentiments profonds. Louis XIII lui offre même la vie de château. Le cardinal de Richelieu vouait une affection débordante aux chats. Véritables compagnons, ceux-ci régnaient en maîtres à la cour. Il en posséda jusqu’à 14, avec lesquels il jouait quotidiennement. Il réhabilita le chat en lui faisant jouer son rôle de chasseur, lui octroyant même une mission peu banale : protéger des rongeurs les trésors de la librairie royale. Sans doute influencé par le cardinal, Louis XIII mit un terme aux persécutions des félins organisées sous son règne par l’Eglise. Louis XIV traîne, quant à lui, une réputation détestable aux yeux des amis des bêtes : on raconte qu’en 1648, alors qu’il n’avait que 10 ans, il dansait autour des bûchers où des chats brûlaient vifs. Le contexte était propice à ce genre de barbarie. A cette époque, dans les foires campagnardes, on inscrit au programme de l’amusement populaire le tir au chat. Suspendu dans un sac de toile, l’animal prisonnier succombait aux volées de flèches. Il ne connu un retour en grâce qu’au XVIIIe Siècle, à la faveur du romantisme. Il faut attendre le XVIIIe siècle pour que le sort des chats s’améliore de façon significative. Sous Louis XV et Louis XVI, nombreuses sont les femmes qui se plaisent en compagnie des chats. Le chat devient l’animal romantique par excellence : raffiné, mystérieux et libre. Louis XV fut sans nul doute le roi qui aimé le plus les chats. Bienveillant, il ordonna l’arrêt des bûchers de chats à la Saint-Jean, « tradition barbare et primitive » selon lui. Il posséda pour compagnon un Angora Turc qui venait dans sa chambre chaque matin et était autorisé à jouer sur la table du Conseil royal pendant les réunions.

12 - Spécial Chats n°14

Au XVIIe siècle, dans les foires campagnardes, on inscrit au programme de l’amusement populaire le tir au chat


Portrait de famille Louis XV fut sans nul doute le roi qui aimé le plus les chats. Bienveillant, il ordonna l’arrêt des bûchers de chats à la Saint-Jean

Le chat porte bonheur aux Anglais Selon une légende anglaise, introduire un chat noir dans une demeure est une bénédiction : le chat noir apporte un fiancé à la jeune fille de la maison. Le mariage sera heureux si un chat noir éternue près de la future épouse le matin de ses noces. Napoléon aurait croisé un chat noir le matin de la bataille de Waterloo. Ce qui expliquerait la victoire des Anglais !

VI - Une vie de « chat-mot » Muse de l’intelligentsia, il devient le compagnon idéal et le miroir des écrivains, comme Colette, Baudelaire ou Cocteau… Un joli presse-papier vivant ! Les mêmes raisons qui firent au chat un animal martyr le font aimer aux XIXe et XXe siècles. Le chat mystérieux, séraphique et étrange, devient une muse pour les écrivains. Les romantiques vont s’enflammer pour la magie du félin. La littérature contemporaine en fait un symbole de volupté et de sensualité. Après un parcours chaotique, le chat retombe peu à peu sur ses pattes… D’abord adoré puis haï, sa simple évocation ne laisse personne indifférent. A nouveau respecté, il garde précieusement son caractère de petit félin indomptable. Mais l’homme aura à nouveau raison de lui : cherchant à le rendre plus sociable, de nouvelles races totalement dépourvues d’agressivité voient le jour.

Une légende sur la domestication du chat Dans son roman « Le chat qui s’en allait tout seul », Kipling créa une parabole sur la domestication du chat. Ce joli conte de fée raconte la nature du félin et ses relations avec l’homme. A la préhistoire, alors que le chien, le bœuf et le cheval sont déjà au service des hommes, le chien se tient encore à l’écart. Il répugne à succomber à toute forme de dépendance. Mais la chaleur et la nourriture abondante d’un foyer auront raison de son caractère rebelle. Le chat passe alors un accord avec la femme, accord selon lequel il pourra se tenir au chaud près de l’âtre et bénéficier d’un bol de lait crémeux. Lorsque l’homme et le chien eurent vent de ce pacte, ils exigèrent qu’en échange, le chat les débarrassent des rongeurs nuisibles et soit affectueux avec les enfants. C’est ainsi que, selon Kipling, au nom de ce compromis mutuellement accepté, le chat partage notre vie tout en conservant sa fière indépendance.

Spécial Chats n°14 - 13


Portrait de famille Moitié félin-moitié chat de salon

VII - Une vie de « chat-teigne » Le chat est un sauvageon qui s’embourgeoise. Pareil à un enfant gâté, il est parfois une petite teigne. Ce siècle a instauré de nouveaux rapports entre le chat et l’homme. Grâce à l’amélioration progressive des races, nées de la main de l’homme, le fauve s’est assagi. Plus docile et affectueux, le chat gomme petite à petit les distances qui le séparaient jadis de lui. Nous avons développé avec lui une relation plus qu’utilitaire. Mais malgré la domestication, le chat n’a perdu aucune de ses habitudes d’animal insoumis. Essayez donc de dresser un chat… Contrairement au chien, il n’a pas eu besoin de « s’humaniser » pour vivre avec l’homme de façon complice. Il n’a rien d’un esclave qui peine à obtenir notre protection, ni d’un quelconque «  lèche-bottes ». Le cerbère gardera votre maison tel un serviteur fidèle et dévoué, alors que le chat « regardera » la maison comme son propre domaine où il tolère la présence de l’homme, qui n’est pour lui qu’un compagnon agréable ou indifférent. C’est un « territorial » très attaché à son petit royaume mais qui accepte néanmoins quelques concessions. S’il a été habitué très jeune à vivre avec d’autres animaux de compagnie, le chat les considère comme ses compagnons, non comme des adversaires ou des proies. Leur vue n’éveille plus chez lui l’instinct de chasse ou de combat. Méfiance, cependant, sur certaines « amitiés » susceptibles de dégénérer : vos canaris pourraient être dévorés comme de vulgaires moineaux…

Elégant et assagi, il devient l’enfant bien-aimé, un opportuniste paresseux, un soutien affectueux, une créature raffinée et sensible

14 - Spécial Chats n°14

Il fut longtemps considéré comme le plus sauvage des animaux apprivoisés. Si l’homme apprécie le chat, ce n’est pas en fonction de son utilité mais parce qu’il a su conserver intact son caractère individualiste. Il fait toutes sortes de choses qui ne cadrent pas avec notre « morale », mais qui sont naturelles chez les animaux dans la nature. S’il donne des coups de griffes, c’est parce que les cinq millénaires passés en compagnie des hommes ne lui ont pas fait perdre ses réflexes défensifs. Lorsqu’un chat se frotte à vos jambes (marquant au passage son territoire), ce n’est pas une flatterie : il ne veut que manifester sa satisfaction parce qu’il se sent bien dans sa peau. Les chats domestiques sont donc restés des animaux indomptés plus ou moins adaptés à notre univers. Le chat de gouttière (appelé aussi chat de maison) en est un bon exemple. Ce chat des rues doit souvent sa survie à sa débrouillardise et à son inépuisable instinct de survie. Mais s’il ne retourne pas à l’état sauvage, c’est tout simplement parce qu’il ne souhaite pas abandonner son domaine. Nos maisons leur appartiennent ! C’est ainsi que progressivement, notre sauvageon s’embourgeoise…


Portrait de famille VIII - Une vie de « chat-pitre »

IX - Une vie de « chat-moi »

De nos jours, les chats font régulièrement « les pitres » sur les podiums des expositions. Ils se métamorphosent en top modèles félins, majestueux et hautains devant le regard médusé des félinophiles.

En proie à des sentiments forts, l’homme va parfois trop loin dans son affection pour son minet. Le respect du chat ne doit pas être confondu avec une approche anthropomorphique, qui ferait de lui un enfant gâté, voire ridiculisé. Assimiler le chat à un petit être humain serait une insulte à son intelligence.

Au fil du temps, notre petit fauve s’est adouci. Le matou rustique et le chat de race ont des caractères diamétralement opposés. Pour ce qui est de son rapport avec l’homme, le chat de gouttière est au lièvre ce que le Persan est au lapin nain. Ce dernier est racé, donc très docile et affectueux. Contrairement aux chats des rues, la plupart des chats de races sont incapables de vivre seuls hors de la maison. Depuis que l’homme est intervenu dans la sélection et la reproduction, l’animal de race force l’admiration. Elégant et assagi, il devient l’enfant bien-aimé, un opportuniste paresseux, un soutien affectueux, une créature raffinée et sensible.

Le chat fut longtemps considéré comme le plus sauvage des animaux apprivoisés Pour ce qui est de son rapport avec l’homme, le chat de gouttière est au lièvre ce que le Persan est au lapin nain

Un chat mascotte L’idée que le chat noir porte bonheur a longtemps incité les marins a embarquer des chats de cette couleur à bord des navires de guerre ou de commerce ; surtout au XVIIIe et XIXe siècle ; au minimum un chat noir par bateau ! A l’époque, la célèbre compagnie Lloyds de Londres n’acceptait d’assurer les navires qu’à condition que ceux-ci aient à leur bord un nombre précis de chats, dont au moins un noir. Leur présence était alors stipulée en toutes lettres dans le contrat d’assurance. La raison de cette obligation était simple  : au-delà d’une superstition farfelue, l’activité propre au chat, c’est-à-dire la destruction des rats, évitait que les provisions soient dévorées.

Débarrassé du souci matériel de se survie, il peut alors se consacrer à la compagnie de l’homme. Le chat nous a accepté comme ami à tel point que la solitude le ronge. Inapte à la chasse comme le Persan, dépourvu de poils comme le Sphinx ou encore délicat comme le Siamois, il est condamné à une triste vie si on le laisse livré à lui-même. Totalement dépendant de ses maîtres, ses besoins élémentaires -se nourrir, bénéficier d’un minimum de confort, rester en bonne santé- doivent être satisfaits par nos soins. Priver l’animal de ces attentions quotidiennes reviendrait à le vouer à la mort. Le respect, la tendresse et la complicité lui sont finalement aussi indispensables qu’une gamelle de grasse pâtée… Mais cette dépendance infantilisante mène parfois le maître à certains extrêmes. Admirant la grâce et la pureté de la race, on le promène aujourd’hui en laisse, on le parfume, le toilette, l’habille… Altérer ainsi la nature du chat pour notre seul plaisir est le dernier outrage à notre ami félin. Petits tigres sereins, les chats acceptent résignés, cette nouvelle vie… Mais jamais sans en avoir tiré quelque profit. Leur quotidien, même s’il présente quelques contraintes, s’est nettement amélioré. Doux et rassurant, Minet se laisse caresser par «maman» qui aime sa douce fourrure. Mais faisant preuve d’une personna-lité peu ordinaire, il est capable de déchirer le fauteuil de quelques coups de griffes « bien sentis » ou de dévorer l’adorable canari par simple provocation. Le chat est sans doute le seul animal dont on tolère de tel caprices en contrepartie d’une amitié parfois réservée. Ce prince de la maison, si proche et si distant à la fois, si familier et mystérieux ne cessera jamais de nous fasciner.

Le chat et la loi Napoléon Bonaparte détestait les chats et y était allergique. Sous son influence, le Code Civil définit juridiquement le chat comme un meuble (Livre II, Titre I, Chapitre II, Article 528 : « Sont meubles par nature les animaux et les corps qui peuvent se transporter d’un lieu à un autre, soit qu’ils se meuvent par euxmêmes, soit qu’ils ne puissent changer de place que par l’effet d’une force étrangère. »)

Spécial Chats n°14 - 15


Les races : Le Sphynx Queue de rat, oreilles de chauve souris, rides de vieille pomme… Le Sphynx est une créature de mythologie moderne !

Complètement

à poil !

Par son absence de poils, sa peau est plus épaisse et présente sous celle-ci, une couche de graisse plus importante que celle des autres races

Physiquement très éloigné d’un animal en peluche, le Sphynx est souvent qualifié de « laid ». Quel culot ! La plupart des gens qui le critiquent n’en ont jamais vu ! Heureusement, comme l’éleveuse Céline Sorin, beaucoup l’aiment pour son originalité et son extrême gentillesse. Zoom sur cet extra-terrestre félin, doux comme une peau de pêche et chaud comme une bouillotte ! 16 - Spécial Chats n°14


Les races : Le Sphynx

Un caractère crémeux, sucré, moelleux et au physique de petits molosses « bien en plis » comme on les aime !

Présentez-nous votre chatterie… Céline Sorin : Nous vivons avec trois chats, deux femelles (la mère et sa fille), et un mâle, « le » mâle ! J’aimerai avoir davantage de chats mais la gestion raisonnée de leur nombre fait partie des contraintes de l’élevage. De plus, pour le bien être de tout le monde, chats et humains, il faut tenir compte de la place dont on dispose et de l’architecture des lieux.

Peut-on vivre de l’élevage ? Dans ma conception de l’élevage, avec un petit nombre de chats, non, clairement on ne peut pas en vivre. Au contraire, il faut avoir une source de revenus extérieurs pour éponger tous les frais et pouvoir tenir sur la durée. Enfin, ma vie n’est pas scindée entre l’élevage et mon autre activité… tout s’entremêle, se lie, s’articule…

Quelles sont les difficultés rencontrées ? Les difficultés de l’élevage sont celles du « vivant » : la maladie, la mort, les obstacles à la conception, la gestion des caractères dans le groupe, de la reproduction… vivre avec des chats entiers, mâles et femelles, c’est une performance au quotidien, de la haute voltige !

Pour compenser une déperdition énergétique, il mange plus que les autres chats. C’est même un véritable goinfre !

Quelle race est la plus proche, en termes de caractère et de look ? Le Sphynx est unique, il ne ressemble à aucune autre race et surtout pas aux autres races de chats nus, qui n’ont rien à voir avec lui ! C’est un petit molosse dans une peau de félin, un mythe à lui tout seul. Je ternirai la lumière de ce caractère fabuleux en tentant de le « transformer » en mots… que tous les Sphynx du monde me pardonnent, je vais essayer quand même ! C’est un amoureux, un langoureux qui a le cœur à fleur de peau, il aime le contact, le « peau à peau », les « yeux dans les yeux »… il n’est pas indépendant pour deux sous, malgré tout, il n’est jamais pesant, étouffant. Il faut aimer la proximité des genres quand on adopte un Sphynx !

A quoi ressemble-t-il dans les grandes lignes ? Ont dit queue de rat, oreilles de chauve souris… d’autre qualificatifs faciles à retenir ? Mains de singe ! Rides de vieille pomme  ! Le Sphynx est une créature de mythologie moderne !

Quel est votre plus beau chat ? Visage est sans conteste un très joli modèle de Sphynx, mais Gaby aussi… et Goéland aussi… je ne peux pas vous dire qu’ils sont vilains ! (rires). Sérieusement, ils ont tous de très belles qualités et de jolis défauts, mais pas les mêmes. Je peux donc espérer progresser dans le type en les mariant. Je fais peu d’expo, une à deux par an… ça ne suffit pas à épingler un palmarès. Nous serons à Charenton à Paris en décembre puis à Baltard en janvier prochain.

Doux comme une peau de pêche et chaud comme une bouillotte !

Par sa nudité, les poils étant un isolant, il est chaud comme une bouillotte !

Spécial Chats n°14 - 17


Les races : Le Sphynx

Son absence de moustaches n’est pas du tout gênante : il ne se cogne pas plus que les autres chats

Sans poils et sans complexes !

Quelles sont ses particularités physiques ?

se laisser séduire par une grâce au delà des stéréotypes. En fait, le Sphynx est une leçon d’humanité dans le sens où il remue les histoires de chacun et renvoie à ses propres limites pour nous aider à les dépasser ! Et il y a fort à parier que vous serez touchés par la lumière de ces étranges petites personnes...

La première qui saute aux yeux, est l’absence de poils ! Pas le manque de poils, le Sphynx n’est pas un chat mité ! C’est un chat dépourvu de poils. Cette caractéristique est due à une mutation génétique spontanée, le Sphynx est donc le fruit du hasard, du malentendu entre quelques gènes, l’homme n’y est pour rien au départ. Il l’a ensuite entretenu par des mariages choisis, depuis le gène responsable de la nudité a été découvert, et la race fixée.

Ont-ils une fine couche de poils invisibles ? Où sont-ils situés ? Ça dépend des peaux. Certains sont nus comme des gommes d’écolier, d’autres portent un petit velours tout ras sur l’intégralité du corps, d’autres encore « se font du poils » à certaines époques de leur vie, un poil sans racine qui repart comme il est venu. Le standard admet des poils à toutes les extrémités, bout des pieds, de la queue, des oreilles, du nez et des testicules pour ces messieurs.

Un chat espiègle, intelligent, vif et joueur

Pouvez-vous nous dire quels sont les points physiques essentiels qui définissent un beau sujet ? Un beau Sphynx est un chat qui a du charisme, un chat qui a du chien ! De la gueule, une prestance… Concrètement, c’est un chat bien court de tête, portant rides et plis sans démesure (pas d’excès de type qui pourrait nuire au bien être du chat), il a un museau puissant, un bon menton aligné à la ligne du nez. De profil, un stop bien marqué, un front plat, de grandes oreilles implantées bas, larges et bien ouvertes à leur base, arrondies à leurs extrémités, des yeux en forme de citron, un regard intelligent et franc, un corps compact et puissant (plus fin pour les femelles bien sûr !), dans une peau lâche, formant des plis sur l’encolure, les pieds comme des chaussettes sans élastiques, un ventre bien rebondi, une taille moyenne, une queue longue…

Beaucoup éprouvent de la répulsion face à lui. Comment expliquez-vous cette attitude ? Quelles sont au contraire, les particularités physiques « à fuir » ? Je pense que c’est arrivé à tout propriétaire de Sphynx ! Il dérange parce qu’il secoue le concept du chat, celui qu’on s’est forgé depuis l’enfance… le chat : un être élégant aux allures raffinées dans une robe somptueuse ! C’est le chat rassurant, rond, lisse… le Sphynx perturbe donc cette image de l’inconscient collectif, ce repère... Je ne pense pas que le chat ayant inspiré le poème de Baudelaire eut été un Sphynx ! Le fait qu’il soit nu, que le contact se fasse peau à peau provoque aussi certaines personnes que la sensualité dérange, pour quelle raison que ce soit. Le Sphynx impose un rapport au toucher différent et son allure de petite brute mal léchée perturbe le sens commun de la beauté, il impose que l’on oublie ce qu’on sait déjà du beau ou du laid pour

18 - Spécial Chats n°14

Le type qui s’ « orientalise » (façon «chats orientaux ») est à bannir ! Les nez longs et droits, les mentons faibles, les queues qui se raccourcissent, les corps qui s’affinent, les rides qui s’estompent, les formats qui rétrécissent…


Le contact ressemble à celui du tout petit bébé, une peau tendre et chaude…

Les races : Le Sphynx

Son look a-t-il évolué au fil des sélections ? Le standard est le même pour tous… en théorie… mais l’interprétation des standards est aussi très culturelle. D’un pays à l’autre, les Sphynx ne sont pas à l’identiques, la sélection ne se fait pas sur les mêmes priorités, mais je tiens à dire que la priorité des éleveurs sérieux aujourd’hui, n’est pas tant l’évolution du type mais l’éradication d’une maladie cardiaque génétique courante chez le chat (la MCH), mais trop fréquente dans les lignées de Sphynx à cause du pool génétique réduit de la race. Certains sujets magnifiques sont écartés de la reproduction parce qu’ils sont MCH positifs ou issus de parents qu’on a diagnostiqués MCH positifs sur le tard.

Existe-t-il des différences entre mâles et femelles ? En général, les femelles sont plus … féminines… le dysmorphisme entre mâles et femelles est net, les mâles pouvant ressembler à de vrais petits taureaux ! En caractère, les mâles sont plus débonnaires, un peu plus ballots, et je dis ça avec grande tendresse car je les adore ! Ils restent bébé dans leur tête, alors que les femelles peuvent être plus taquines, plus chipies… plus fille, quoi !

Particulièrement gentil, le Sphynx est incapable de la moindre agressivité Le Shynx captive le regard, attise la curiosité et l’attention

Quelles sont les différentes robes et couleurs d’yeux possibles ? Et votre préférence ? Toutes les couleurs de robe et d’yeux sont permises, en fait, on parle de couleur de peau chez le Sphynx. La préférence est affaire de goût personnel. Dans cette race, on ne s’attarde pas vraiment sur la sélection des couleurs, on a assez de grains à moudre avec la sélection de nos reproducteurs pour éviter la MCH ! Les couleurs sont parfois difficiles à définir, les patrons de couleurs comme « mink » ou « sepia » nous laissent parfois sceptiques, on s’aide alors de tests génétiques pour ne pas faire d’impairs dans la déclaration de la couleur sur le pedigree.

Comment obtient-on les différentes couleurs de « robes », de couleurs d’iris… Le bagage génétique de chaque chat code pour sa couleur et les couleurs dont il est porteur, il suffit d’étudier les pédigrées pour espérer faire ressortir telle ou telle couleur selon le caractère dominant ou récessif de la caractéristique qu’on recherche.

Spécial Chats n°14 - 19


Les races : Le Sphynx Quel est l’entretien à prévoir ? C’est un chat robuste, un dur à cuire ! Mais ce n’est pas parce qu’il est nu qu’il ne nécessite aucun entretien. Ils transpirent, produisent du sébum, protection naturelle de la peau contre les agressions extérieures. Ses oreilles aussi, sécrètent du sébum en veux-tu, en voilà (à ne pas prendre pour de la gale d’oreilles) ! Pour garder des oreilles propres, comme au premier jour, il faut s’armer de coton-tige, de lotion spéciale pour oreilles de chat, et faire minutieusement le tour de la question afin d’obtenir un compagnon aux oreilles étincelantes ! Un bain de temps en temps, avec un shampooing vétérinaire adapté aux peaux grasses fera l’affaire, mais pas de bain tous les quinze jours, c’est trop ! La peau se sentirait agressée et graisserait d’avantage en réponse. Un petit coup de gant et d’eau tiède peut suffire à lui faire une toilette de chat si vraiment il s’est sali. Enfin, les ongles s’épointent régulièrement, comme pour tous les autres chats, ils peuvent aussi se salir à leur base, un coup d’ongle et ça part facilement.

Et pour les repas ? Question nourriture, il fait être prêt à suivre ! Le Sphynx mange beaucoup, pour garder son « thermostat intérieur » à la bonne température quelles que soient les variations climatiques de son environnement. Il n’est pas difficile, voire gourmand. La tendance à l’embonpoint est réelle pour les chats stérilisés, il faut y être attentif, des croquettes adaptées à l’âge et à la condition du chat l’aideront à garder une forme optimale.

Est-il fragile et frileux ? Il n’est ni l’un ni l’autre, cependant, il aime les atmosphères ouatées, les édredons, les couettes bien chaudes, c’est un chat très « à cheval » sur le confort, je le comprends, se coucher nu sur un carrelage, c’est sûrement très désagréable !

Doit-on le protéger du soleil avec un écran total ? Il faut le protéger du soleil, surtout s’il a la peau claire car ils sont sujet aux coups de soleil. L’écran total n’est pas recommandé parce que le chat n’hésitera pas à l’ingérer en se léchant ! Un petit vêtement serait plus adapté, moins nocif en tout cas ! Et le bon sens bien sûr, prévaut sur tout : on ne laisse pas son Sphynx rôtir au soleil de midi sur une terrasse ou un balcon en plein été ! On le rentre ou on baisse les stores.

Un petit molosse dans une peau de félin, un mythe à lui tout seul

20 - Spécial Chats n°14

Cette race présente t’elle des fragilités particulières, des tests à effectuer systématiquement par les éleveurs ? La race est touchée, comme plein d’autres races, par la MCH (myocardiopathie hypertrophique), (voir site du Sphynx club de France). Tous les reproducteurs doivent être contrôlés chaque année par échodoppler cardiaque pour faire l’état des lieux de leur cœur, prendre les mesures et s’assurer que celles ci restent stables. C’est la base de tout l’élevage : ne faire reproduire que des sujets indemnes… au moment de la reproduction, et issu lui même de lignées très suivies et au maximum indemne de MCH aussi loin qu’on puisse remonter…

Comment effectuez-vous les mariages ? Quelles sont les précautions à prendre ? Les mariages sont effectués d’abord sur l’examen des lignées et de l’incidence de la MCH sur celles-ci, ensuite sur la complémentarité des deux sujets à marier, le but est toujours de faire naitre des chatons plus beaux que leurs parents… et surtout sains ! Je ne parle pas de précautions d’usage sur l’état sanitaire irréprochable des deux partenaires !

Qui sont vos étalons ? Comment se déroule l’introduction de « sang neuf » ? Mon étalon est « Jonathan Livingston le Goéland », je n’ai pas un lieu de vie qui m’autorise à avoir plusieurs mâles ensemble qu’il faudrait peut être séparer. Introduire du sang neuf est une chimère, car tous les Sphynx du monde viennent à peu près des mêmes lignées fondatrices de la race. On peut juste essayer de trouver du sang sain et un peu original… notamment dans les lignées où de l’hybridation intelligente a permis d’introduire du sang nouveau à partir du pool génétique d’une autre race. Intelligent et attentif, il est facile à vivre


Les races : Le Sphynx Qu’est ce qu’un sujet F1 ? C’est un « métis » première génération de Sphynx et d’une autre race. En France ces mariages « hors normes » sont acceptés par le LOOF à condition que le dossier ait été agréé par leur commission scientifique et la commission des standards, sur décision collégiale de tous les membres du LOOF. La race fondatrice doit être choisie en fonction de ce qu’elle apporte au Sphynx, en termes d’amélioration du type et de brassage génétique, et l’élu de cette race doit présenter un CV irréprochable, sa lignée doit avoir été épluchée et étudiée au microscope pour s’assurer qu’il ne ramène aucune pathologie génétique et surtout pas de MCH !

Un amoureux, un langoureux qui a le cœur à fleur de peau

Peut-on dire que c’est un chat pour «originaux» ? Parce qu’il est hors du commun, parce qu’on le remarque, forcément… C’est aussi un chat pour ceux qui ne veulent pas de poils partout dans la maison !

On le compare à une petite bouillote… le contact est particulier, expliquez Il n’a pas les poils qui isolent et emprisonnent la chaleur du chat. La chaleur que dégage le Sphynx irradie tout autour de lui, et comme c’est un chat qu’on a souvent sur les genoux, sous son pull, au creux du cou… La transmission de chaleur se fait en peau à peau. Le contact ressemble à celui du tout petit bébé, une peau tendre et chaude…

Spécialement affectueux, il aime se percher sur les épaules de son maître

Quels sont les qualificatifs qui le définissent le mieux ? Maternant, enveloppant, intelligent, franc, drôle, joyeux, empathique, démonstratif, exubérant, tendre, sociable, gentil infiniment, paresseux… Ses qualités sont celles du chien : fidèle, attentionné, brave, présent.

Quel est son caractère ? C’est un être avec qui il fait bon vivre, il est toujours d’humeur joyeuse, il a toujours un « mot » gentil pour ses propriétaires, un geste tendre, il est débordant d’amour, assoiffé de reconnaissance. Il est exigeant quant à la qualité de la relation à son « maître » et aussi quant à la quantité du temps qu’on lui accorde. Avec un Sphynx, c’est du plein temps d’amour et de déclaration d’amour ! Vivre avec lui, c’est assurément bon pour le moral ! Il aime tout le monde, tout ce qui se présente à lui, à plume, à poils, sur deux pieds, sur quatre pattes… c’est un altruiste doublé d’un philosophe, un bon vivant placide et malin.

Spécial Chats n°14 - 21


Les races : Le Sphynx Quel est le prix à prévoir ? On dit de lui que Sera-t-il plus heureux seul ou auprès de plusieurs Shynx ? c’est la race la plus chère… pourquoi ? Le prix moyen du Sphynx est 1300 euros. Ce n’est pas la race la plus chère, de nombreux chatons d’autres races sont vendus 1200 euros. Au vu de ce que coûtent les reproducteurs, leur suivi annuel et à vie par un cardiologue, tous les frais qu’impliquent de faire naître et grandir des chatons robustes et sains. C’est pourquoi ce prix là n’est pas outrageant, et c’est sans compter l’âme et le cœur qu’il faut pour élever des chats et ça, ça n’a pas de prix !

Quel est le maître idéal ? Un maître très présent, cool, ayant le sens de l’humour. Un Sphynx sera heureux s’il y a du monde autour de lui, son maître d’abord, sa famille, et un chien ou un chat comme compagnon. Un Sphynx tout seul perd son âme, s’il est amené à être seul à longueur de journée… ce n’est pas la race qui convient. C’est indéniablement un chat d’intérieur ! Mais certains se réjouissent d’un enclos dans un jardin ou de sorties sous haute surveillance.

Le Sphynx est un chat de meute ! Un Sphynx, c’est bien, deux Sphynx c’est mieux ! C’est un chat qui s’épanouit en famille, mais qui s’adapte aussi très bien à la vie paisible d’une retraitée. Son impératif : de la présence et de l’amour à volonté. Contact : Céline Sorin Chatterie Farrago 64, rue du moulin des prés 75013 Paris Tél. : 09 50 72 21 19 / 06 62 64 11 12 http://www.farragosphynx.weebly.com celine.sorin@free.fr Sphynx Club de France Tél. : 01 39 94 45 43 http://www.scf-fr.net Sa peau est riche en collagène et en sébum

Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs adoptants Pour les futurs adoptants, vraiment, il faut être conscient de l’absolue nécessité du Sphynx à être touché, manipulé, porté, embrassé… c’est un chat tactile, touchant dans les deux sens du terme. Le futur maître doit être très rigoureux dans sa quête du chaton idéal, il doit exiger de voir les derniers tests MCH des parents, fuir tout chaton né de parents non testés pour décourager les « vendeurs » de Sphynx qui ne testent rien ni personne… le propriétaire de Sphynx a un rôle important dans l’éradication de la MCH, en étant exigeant lors de l’achat de son chaton, et en le faisant tester au moins deux fois dans sa vie, pour étoffer la base de données des tests MCH tenue par le Sphynx club de France et pour permettre à son éleveur de suivre son travail. Un conseil tout simple : choisir un chaton LOOF, c’est aussi un geste citoyen pour décourager tous ces naisseurs d’un jour qui n’ont pas conscience du tort qu’ils peuvent causer à la race.

Pouvez-vous conseiller un trousseau lors de l’adoption ? Des plaids, des polaires, des couchages moelleux, des édredons, et des bras accueillants !

Le Sphynx est un chat de meute !

22 - Spécial Chats n°14

Il fait régner dans la maison une atmosphère feutrée par sa sérénité et sa discrétion


Les races : Le Sphynx Comme une statue

Même s’il n’est pas originaire d’Egypte, le Sphynx doit son nom à la position assise et figée qu’il adopte souvent, parfois avec une patte en l’air, rappelant les statues de l’Egypte antique. De plus, son absence de poils le rend lisse comme la pierre. Il existe deux autres races sans poil : le Donskoy et le Peterbald.

Il bronze !

Contre toute attente, le Shynx bronze ! Il est amusant de voir ses couleurs se foncer et n’en devenir que plus vives. Il est fragile aux coups de soleil comme les humains, tout dépend de la couleur de sa peau. L’application de crème solaire est à envisager, mais attention aux allergies !

Une peau tatouée

Les couleurs paraissent comme tatouées sur la peau. Le blanc sera rose, car le rose de la peau transparaît à travers le duvet, le noir paraîtra gris foncé. Leur peau prend la couleur des poils qu’ils auraient eu.

Hypoallergénique ?

Malgré son manque de poils le Sphynx provoque toujours l’allergie aux « poils de chats » car ce sont en fait les sécrétions salivaires et des glandes sébacées (dans la peau) qui sont à l’origine de cette allergie. Cependant leur particularité est un atout pour les personnes légèrement allergiques dans la mesure où cela évite la dispersion des poils et ainsi des allergènes dans leur environnement.

Histoire

Les chats nus existent depuis très longtemps. Déjà, la culture précolombienne faisait référence à des chats sans poils. Au début du XXe siècle, ils apparaissent sous l’appellation Chats nus du Mexique.

compagnie aussi intelligents et affectueux : «…Ils sont extrêmement rapides dans leurs gestes et sont les chats les plus futés que je n’ai jamais rencontrés. Ils adorent les bains chauds et aiment dormir sous les vêtements la nuit. Ils semblent comprendre presque tout ce qu’on leur dit. Ils sont tous les deux semblables avec leur dos couleur souris ; leur cou, ventre et pattes sont couleur chair. Leurs corps sont toujours chauds et doux comme celui d’un enfant. Ils ont des rides sur la peau. Ils aiment être caressés, sont très espiègles et sautent sur vous à la vitesse de l’éclair... Nellie a une tête très petite, de grands yeux ambre, une moustache extra-longue et des sourcils. Sa voix ressemble à celle d’un baryton... Ils ont tous deux de grands appétits et sont gourmets, le poulet frit et le bon bifteck sont leurs mets préfères...». C’est en 1966, au Canada et plus précisément en Ontario que l’élevage de chats nus prend son véritable départ. Elizabeth, une chatte à poils courts noire et blanche donne naissance à un mâle nu nommé Prune. La mutation spontanée responsable de cette particularité due à l’allèle récessif Hr était encore une fois mise en évidence. Ce chaton a été accouplé à sa mère. Les générations suivantes ont ensuite été croisées avec des Devon Rex pour donner du sang neuf et fixer les caractéristiques de la race. On découvrit également d’autres cas de mutation génétique spontanée mais qui n’attirèrent que peu l’attention. Les quatre éleveurs fondateurs baptiseront cette nouvelle race « Moonstone Cats (Chat de Pierre de la Lune)» puis « Canadian Hairless (Nu Canadien) » puis finalement Sphynx. Ramenés aux Pays-Bas par le Docteur Hernandez, ils atteignirent la France vers 1983, avant de s’exporter aux États-Unis. Source : http://www.valleedesdieux-sphynx.com

C’est en 1902, au Nouveau Mexique, que Mr J. Schink reçoit deux chats nus des indiens locaux de Pueblo, qui lui affirme que c’étaient les derniers survivants d’une race antique de chat aztèque. Ces nus étaient 25 % plus petits que les Shorthairs de la région et développaient plus ou moins des zones de poils sur le bas du dos et sur la queue durant les saisons froides. Leurs têtes ressemblaient au Sphynx moderne en moins typé toutefois. Mr J. Schink dira à l’époque dans sa correspondance parue dans « le livre du chat » au sujet de ses compagnons qu’ils étaient extraordinaires, ressemblant à rien de connu. Jamais, dit-il, il n’avait rencontré de chats de

Spécial Chats n°14 - 23


Les races : L’Abyssin Jeune mâle bleu de 6 mois

Bunny

Cat

L’Abyssin, également appelé « Bunny Cat » ou « Aby », serait l’une des plus anciennes races de chats domestiqués. Quoique ses origines exactes soient méconnues, certains aiment à penser qu’il serait un des descendants direct du chat sacré d’Égypte. Vient-il d’Ethiopie, autrefois appelée Abyssinie, d’où son nom ? Jean-Claude Perrot, éleveur depuis 15 ans, nous dévoile ses secrets…

24 - Spécial Chats n°14


Les races : L’Abyssin

Femelle bleue, 1 an

Racontez-nous votre rencontre avec Combien d’Abyssins partagent votre vie l’Abyssin… aujourd’hui ? Jean-Claude Perrot : Les aléas de la vie, ont fait qu’avant de posséder mon premier Abyssin, j’ai vécu avec une Chartreuse, une Sacré de Birmanie et quatre Persans. J’étais attiré par les Abyssins, mais les années 70 ne leur avaient pas été bénéfiques et l’élevage était au plus bas. Amyloïdose (maladie tissulaire), PRA (atrophie rétinienne progressive) et PIF (Péritonite Infectieuse Féline) avaient réduit les effectifs à peau de chagrin. Il était téméraire d’acheter un chat qui risquait de disparaître peu de temps après ! En 1996, je partageais mon temps entre Cannes et Paris. Je n’avais plus de chat, tous étaient morts de vieillesse... Un samedi de décembre, en fin d’après-midi, passant place de la République, je remarquai un groupe de personnes, qui, sur le trottoir devant un hôtel semblait attendre. Ils avaient avec eux des paniers de transport pour chats… Je m’approchai… il s’agissait d’exposants, contraints d’évacuer la salle d’exposition à la suite d’une alerte à la bombe. Dans le groupe, une femme tenait un panier dans lequel deux chatons sorrel regardaient la scène avec curiosité. L’alerte passée, je suis entré dans la salle d’exposition et j’ai acheté l’une des deux chatonnes. Elle fut mon premier Abyssin « Farfade » qui devint par la suite mon nom de chatterie. « Mon premier abyssin » est sans doute un excès de langage. En effet, si elle a toujours été très tendre et amicale à mon égard, elle était follement amoureuse de mon ami. Il existait entre eux cette entente unique, cet attachement jamais rencontré avec une autre race. Elle était de cette variété qui ne miaule pas véritablement, mais qui pousse de petits sifflements proches des gémissements des tourterelles. Nous étions subjugués par ses mouvements, cette façon si élégante et si fluide qu’ont les Abyssins de se mouvoir. Je venais de faire la connaissance de l’addiction ! Depuis, je n’ai jamais vécu sans Abyssin.

L’origine du nom n’est pas parce que l’Abyssinie est la terre natale de ces chats, mais à cause du premier Abyssin exposé à Londres

Un an et demi après Farfade, je recevais de Passadéna (Etats-Unis), Orphy, la fondatrice de ma lignée. Une chatte bleue, belle et intelligente avec laquelle je partage ma vie. Actuellement, avec mes plus anciens chats, et ceux que j’ai récupéré de chez des propriétaires peu scrupuleux, j’ai 22 Abyssins. Cependant, une majorité est stérilisée. En effet, je suis incapable de me séparer de ceux qui ont passé plusieurs années avec moi !

Cette race a-t-elle un surnom ? « Chat lapin » ! Mais c’est sans doute une mauvaise traduction du terme de « Bunny cat », utilisé dans les années 50 en Grande-Bretagne. Même s’il est vrai que l’Abyssin soit particulièrement plantigrade*, c’est la robe couleur lièvre qui le rapproche le plus de celle des lapins de Garennes et des lièvres. *Chez les mammifères, le déplacement plantigrade correspond à une façon de marcher en posant toute la plante et le métatarse du pied sur le sol. Les êtres humains sont un exemple d’espèce plantigrade, au même titre que les ratons laveurs, les opossums, les ours, les lapins, les souris, les pandas, les rats, les mustelas, les moufettes, les blaireaux et les hérissons.

Quelle est son histoire ? Bien qu’étant une des plus anciennes races de chats connues, il y a encore de très nombreuses controverses sur son origine et son histoire. En apparence, l’Abyssin ressemble aux peintures et aux sculptures des chats de l’ancienne Egypte qui représentaient un félin élégant avec un corps musclé, un beau cou délié, de larges oreilles et des yeux en forme d’amandes. Aujourd’hui, les Abyssins ont encore l’aspect sauvage du « felis Lybica », ancêtre de tous les chats domestiques. L’origine du

Spécial Chats n°14 - 25


Les races : L’Abyssin

Femelle sorrel et sa portée de couleur lièvre. Les chatons sont âgés de 15 jours

nom n’est pas parce que l’Ethiopie (ou Abyssinie) est la terre natale de ces chats, mais à cause du premier Abyssin exposé à Londres. Celui ci fut rapporté en Grande Bretagne par le capitaine Barret-Lennard à la fin de la guerre, en mai 1868. Il n’y a malheureusement pas d’écrit retraçant l’élevage de ces premiers Abyssins. Cependant, les éleveurs britanniques pensent que cette race est issue de ces chats croisés avec les « Bunny cats » locaux. De récentes recherches génétiques montrent que l’origine la plus probable des Abyssins est la côte de l’océan indien et le sud-est asiatique. En fait, le premier Abyssin identifiable est un sujet empaillé conservé au Musée zoologique de Leyde. Ce chat-lièvre avec un ticking a été enregistré entre 1834 et 1836 avec un lot de petits chats sauvages comme étant un chat domestique indien. L’introduction de l’Abyssin en Grande Bretagne est donc peut- être le fait des colons et des commerçants passant par Calcutta.

Quels sont ses traits de caractère ? L’Abyssin est un chat dynamique qui aime la compagnie des humains. Ce n’est pas une potiche mais un chat qui aime être avec vous, pour savoir ce que vous faîtes et qui veut vous aider.

Et ses différentes couleurs de robe ? Elles sont au nombre de 4 : Lièvre : son poil est terre de sienne brûlée, alternant avec des bandes de différentes nuances de brun foncé ou de noir. L’extrémité du poil est plus sombre que la base. Celle-ci est brun orangé. C’est cette alternance de bande de couleur qui est nommée « ticking ». Le ventre et l’intérieur des pattes sont plus clairs, en harmonie avec la couleur de base. Une ligne noire suit l’épine dorsale du cou jusqu’à l’extrémité de la queue, qu’elle termine en pinceau noir. Les coussinets sont noirs ou marron foncé, avec des poils noirs entre les orteils formant une semelle sombre. Le nez est de couleur brique, cerclé de noir. L’œil est également cerclé de noir.

26 - Spécial Chats n°14

Mâle lièvre, 2 mois

Sorrel : le poil est d’un roux chaud, alternant avec des bandes marron. L’extrémité du poil est sombre avec une base rousse. Le ventre et l’intérieur des cuisses sont plus clairs, en harmonie avec la couleur de base. Une ligne brun-chocolat suit l’épine dorsale du cou jusqu’à l’extrémité de la queue, qu’elle termine en pinceau brun-chocolat. Les coussinets sont roses sombres (vineux) avec des poils brun-chocolat entre les orteils, formant une semelle plus sombre. Le nez est de couleur vieux rose, souligné par une ligne marron. L’œil est entouré par une ligne brun roux. Bleu : le poil est d’un beige chaud, alternant avec des bandes de différentes nuances de bleu ardoise. L’extrémité du poil est bleu ardoise, la base étant beige rosée. Le ventre et l’intérieur des pattes sont couleur flocon d’avoine, en harmonie avec la couleur de base. Une ligne bleu ardoise suit l’épine dorsale du cou jusqu’à l’extrémité de la queue, qu’elle termine en pinceau bleu ardoise. Les coussinets sont mauves avec des poils bleu ardoise entre les orteils formant une semelle plus sombre. Le nez est vieux rose, cerclé par une ligne gris bleu. L’œil est entouré par une ligne gris bleu. Faon : un poil d’un chaud rose-beige, alternant avec des bandes cacao clair. L’extrémité du poil est plus sombre avec une base beige rosé. Le ventre et l’intérieur des pattes sont d’un beige léger, en harmonie avec la couleur de base. Les coussinets sont roses avec des poils cacao clair entre les orteils, formant une semelle plus sombre. Une ligne cacao clair suit l’épine dorsale du cou jusqu’à l’extrémité de la queue qu’elle termine en pinceau en pinceau cacao clair. Le nez est saumon, cerclé par une ligne vieux rose. L’œil est entouré par une ligne vieux rose. Femelle lièvre


Mâle lièvre 2000

Les races : L’Abyssin

Quelle est votre préférence ? Ma préférence va au lièvre et au bleu, mais je possède des Abyssins des quatre couleurs.

A quelle autre race ressemble-t-il le plus ? Je ne sais pas à quelle race le rapprocher. En effet, je le trouve exceptionnel. Cependant, j’ai eu une portée de Sacré de Birmanie élevée avec une portée d’Abyssin (les deux mères étaient amies). Ils essayaient de dormir sur les hauts des portes ou dans les endroits les plus incroyables, bien que manquant un peu de légèreté !

Quelle est votre éthique ? Nos chats et nos chatons sont élevés « en famille » et doivent être suivis par des vétérinaires. Du premier au sixième mois de leur vie, nos chatons sont vermifugés. Ensuite, nous conseillons deux traitements par an. Nous préconisons une alimentation variée pour nos chats, avec une préférence pour le frais (viande poisson, légumes, produits laitiers en évitant les « aliments de lest » tels les pâtes ou le riz). Les croquettes (de marques recommandées par les vétérinaires) n’y jouent qu’un rôle de complément alimentaire. Une alimentation humide est donnée aux chatons, pour qu’ils prennent l’habitude de ce type de produits. Des compléments alimentaires peuvent s’ajouter à cette alimentation équilibrée. Cependant, les croquettes et pâtées « premium » sont totalement adaptés aux besoins des Abyssins. Ils sont équilibrés et faciles à utiliser. Les chatons reçoivent leur primo vaccination (typhus/coryza/ leucose) à partir de la neuvième semaine, avec un rappel à l’âge de trois mois. Les chatons de l’Amicale ne doivent pas être cédés avant le rappel.

Sieste des vieilles Sorrel et bleu (née en 1998) ; Faon (née en1999) ; Lièvre (née en 2000) et bleue (née en 2010)

Avant de faire reproduire vos chats, sur quels points vous montrez-vous vigilent ? Nos géniteurs doivent être testés négatifs pour les virus tel que la FIV (sida du chat), la FELV (leucose) et les coronavirus (FCoV). Contrairement à d’autres groupes d’éleveurs, nous ne pensons pas qu’il soit bon qu’un géniteur soit choisi pour la reproduction s’il est testé positif pour les coronavirus, que ceux-ci soient ceux de la PIF (Péritonite Infectieuse Féline) ou non. Dans le cas des coronavirus, nous conseillons le test par écouvillonnage et PCR*. Les femelles devraient être vermifugées avant et après la saillie et juste avant la mise bas.

Jeune femelle lièvre de 8 mois Femelle lièvre et mâle sorrel nés en 2003

*Réaction en chaîne par polymérase (de l’anglais polymerase chain reaction), méthode de biologie moléculaire d’amplification d’ADN in vitro, afin d’en étudier un fragment.

Spécial Chats n°14 - 27


Les races : L’Abyssin

Mâle lièvre de 10 mois

Femelle bleue d’un mois

Femelle bleue, 2 mois

Quelle est votre petite touche « perso » ? Un mot sur votre club, dont vous êtes le président ? Nous ne souhaitons pas entretenir le style « européen » ou « anglais » de ces Abyssins un peu rond, aux oreilles placées haut sur le crâne. Nous préférons des chats plus sveltes aux oreilles placées assez bas. Aucun chaton né d’un croisement entre un Abyssin et un Somali ne devrait figurer comme Abyssin (contrairement aux décisions LOOF), ni être utilisé pour la reproduction de chatons Abyssins. Nous souhaitons éviter de réintroduire un gène récessif de poils longs puisque nos prédécesseurs et la plupart des éleveurs d’Abyssins de par le monde ont tenté et tentent de se débarrasser de ces variantes.

Quelles sont vos conditions de cession ? Avant de partir pour leur nouveau domicile, les chatons sont testés FIV, FELV et coronavirus, et ils sont identifiés (puce ou tatouage). Ils peuvent, si le nouveau propriétaire le désire, être testés PKdef (déficience en pyruvate kinase) et PRA (atrophie rétinienne progressive). Nous recommandons la castration des mâles dès la quinzième semaine et la stérilisation des femelles qui vont être cédés comme « chat de compagnie ». Cette pratique, courante depuis une vingtaine d’année aux USA, ne pose pas de problème pour la santé du chaton. Nos adhérents peuvent fixer librement les prix des chatons, mais en proposant un prix d’ami pour les membres de notre association. En fonction des géniteurs et de la qualité de nos chatons, nous recommandons à nos adhérents d’étaler les prix entre 850 euros pour un chat « de compagnie » (après stérilisation) jusqu’à 1200 euros ou plus pour un chat de qualité. Cette échelle de prix n’est donnée qu’en indication. Rien n’empêche le propriétaire des chatons de fixer un prix plus bas. Cependant, nous avons constaté qu’en dessous de 700 euros, il est difficile pour l’éleveur de rentrer dans ses frais directs.

De petits sifflements proches des gémissements des tourterelles…

28 - Spécial Chats n°14

L’Amicale des Amateurs d’Abyssin est une association loi de 1901 créée en 1996 à l’initiative de Josiane Thiriot. A l’origine, cette association avait pour but d’introduire des individus de groupes génétiques différents parmi les géniteurs Abyssins. Après le décès de Madame Thiriot, les membres de l’Amicale se sont regroupés autour de la rédaction d’un livre généraliste sur les Abyssins, d’où la parution en 2000 de « Les Abyssins », aux Éditions De Vecchi. Ce livre permet aux novices de s’informer sur le caractère et l’élevage de cette race. En novembre 2007, il a été amendé et agrémenté de très belles photographies de nos Abyssins. Contact : Jean-Clause Perrot Chatterie de la Farfade Tél. : 06 10 99 72 33 farfadab@aol.com

Mâle et femelle bleus de 4 mois

AMicale des AMateurs d’ABYssins www.amamaby.fr


Les races : L’Abyssin Définition de l’Abyssin pour l’Amicale des Amateurs d’Abyssins (AAA) L’Abyssin est un chat à poil court, de taille moyenne mais d’aspect majestueux. Le dimorphisme sexuel est assez marqué. Le corps de l’Abyssin est musclé sans excès. Le ticking du poil donne un aspect iridescent à la robe. Souple et agile, ce chat montre un vif intérêt à son environnement, surtout humain. Tête En forme de « V » de proportion moyenne, large au sommet, avec des contours doux et un nez moyennement long, le crâne étant plutôt arrondi. De profil, la tête montre une courbe douce sans stop ni nez droit mais avec une légère déclivité entre le front et le nez. Port de tête altier. Museau En forme de « coin » mais sans être pointu ni carré. Le menton, arrondi, n’est ni fuyant ni protubérant. Des bajoues sont permises pour les mâles adultes. Oreilles Grandes, attentives, pointées vers l’avant. Modérément pointues (avec, idéalement, des plumets), elles sont larges à la base. Les poils, courts et couchés, sont de la même couleur que la robe, une “empreinte de pouce” est souhaitable à l’extérieur vers la pointe. Yeux En forme d’amande (mais jamais bridés), grands, bien espacés brillants, expressifs. Les yeux sont d’une seule couleur pure et intense, sur la palette allant de l’ambre au vert. Les yeux sont entourés d’une fine ligne noire encerclée par une zone de coloration plus claire en conformité avec le ticking. Cou Long et gracieux. Corps De taille et de longueur moyennes avec une musculature bien développée, forte sans excès. La cage thoracique est doucement arrondie, les flancs sont fins. Un chat bien proportionné, souple et gracieux, est préférable à un chat très grand. Pattes Longues et fines, proportionnées au corps. Pieds ovales et compacts. L’abyssin donne l’impression de marcher sur la pointe des pieds.

Femelle bleue

Queue Longue et effilée mais large à la base. Robe Résilient au toucher, le poil lisse est serré et couché le long du corps. Plus long sur l’épine dorsale, il se raccourcit progressivement sur les flancs et les pattes ainsi que sur la tête et les oreilles. D’une texture assez fine et d’un aspect lustré, le poil ne doit pas être laineux. Le sous-poil est d’une tonalité chaude. Chaque poil a deux à trois bandes de couleurs différentes qui s’alternent sur sa longueur; c’est ce « ticking » qui donne un aspect iridescent à la robe. Pénalités : • Tête avec stop, courte tête ronde. Trop de marques (des « lunettes ») sur la face. • Oreilles petites ou pointues. • Des yeux ronds. Mauvaise couleur de “maquillage” ou son absence autour des yeux. • Collier ouvert • Corps trapu • Grande maigreur, manque de tonus musculaire, mauvaise condition. • Des marques tigrées (« tabby ») sur le corps ou les pattes, ces marques n’étant permises que sur le visage. • Queue annelée. • Robe de couleur froide, jaunâtre ou terne • tâches grises, • Sous-poil blanc chez les bleus et les faons. Disqualifiant : • Tête de type siamois. • Collier entier. • Barres sur les quatre pattes. Nombre anormal d’orteils. • Queue en fouet ou queue nouée. • Absence de ticking ou ticking inversé. Sous-poils gris sur la majeure partie du corps. • Marques sur le ventre et la poitrine, • Un médaillon blanc sur la poitrine; blanc ailleurs que sous le menton et sur les narines. • Poils noirs sur les sorrels. L’abyssin idéal, en bonne santé et vigoureux, est bien équilibré physiquement et psychiquement.

Femelle bleue, 1an

Spécial Chats n°14 - 29


Les races : L’Abyssin

Mâle faon et une portée de 7 chatons

Femelle bleue

Femelle lièvre, 2 mois

3 femelles bleues de 3 semaines

Caractère

L’Abyssin en quelques mots…

L’Abyssin est pimpant, particulièrement intelligent et malin, bondissant, rapide et toujours en mouvement, comme un vrai sportif ! Il est toujours attentif, vigilant et intéressé par tout ce qui bouge : ce sont justement ces caractéristiques qui le rendent dynamique et infatigable. Bien qu’étant un chat très indépendant, il est sensible et a besoin de beaucoup d’affection ; ce besoin se manifeste de façon accentuée et continue, au point d’en être insistant. Il aime beaucoup se faire caresser et être pris dans les bras et pour obtenir ces attentions de son maître, il se frotte contre lui en ronronnant. Être caressé semble être une nécessité vitale pour lui ! Au début, il a tendance à se montrer méfiant, mais s’il est traité avec respect et sérénité, il montre son bon tempérament ; en général, il a tendance à se lier d’amitié à une seule personne et ne paraît pas apprécier la présence d’étrangers. L’un des moyens les plus efficaces pour gagner son estime est le jeu. Dans le jeu, il considère l’homme comme un semblable et oublie les grandes différences qui les caractérisent. Contrairement à ce qu’on pense des chats, l’Abyssin a un bon rapport avec l’eau : à l’occasion, il se révèle bon nageur. Ces traits de caractère restent toutefois parfaitement individuels et sont fonctions de l’histoire de chaque chat.

L’Abyssin idéal doit être un chat d’apparence royale, de taille moyenne. Il s’agit d’un chat à poils courts. Les mâles sont proportionnellement plus grands que les femelles, celles-ci ayant des os plus fins et étant habituellement plus actives que les mâles. L’Abyssin montre un fin développement musculaire ; il est souple et agile comme une panthère, montrant un vif intérêt à ce qui l’entoure. Sa robe est lumineuse, reflétant la chaleur de ses couleurs. L’Abyssin est en bonne santé et vigoureux. Il est bien équilibré physiquement, doux de tempérament et proche de l’être humain. La variété aux poils longs se nomme Somali.

30 - Spécial Chats n°14

Femelle lièvre de 2 mois


Les races : Le Norvégien

GreenGrass Astoria de CalaDaN

Le chat des

viking Cécile Bally, éleveuse passionnée et secrétaire du Club des Chats des Forêts Norvégiennes, nous confie son amour immense pour le Norvégien, ce fascinant félin, tour à tour chat des Vikings, chat des bois et chat des elfes… 32 - Spécial Chats n°14


Les races : Le Norvégien L’acteur Francis Perrin possède une Norvégienne blanche prénommée Paulette

Greyback Fenrir de CalaDaN

Racontez-nous votre première rencontre avec le Norvégien… Cécile Bally : Mon premier chat n’est pas un Norvégien, mais déjà un chat de race trouvé chez un éleveur : une orientale. Quand on est étudiant et que l’on vit seul, c’est idéal ! Le choix de la race s’est fait par élimination. Je voulais un grand chat, poilu, bien dans ses pattes et qui n’ait pas un caractère aussi exclusif que l’oriental. La traditionnelle hésitation entre le Maine Coon et le Norvégien n’a pas été longue pour moi : un look sauvage oui, mais avec de l’élégance ! Sans en savoir plus et sans, non plus, vouloir me précipiter dans mes recherches, je me rends à l’exposition de Vincennes en visiteur. Là-bas, un petit chaton black silver et blanc joue sur sa cage... Après avoir discuté avec l’éleveuse, après avoir essayé de me raisonner, après plusieurs passages devant cette petite bouille… J’ai craqué, faible que je suis ! Voici le premier Norvégien de la maison ! J’ai eu énormément de chance de tomber sur une éleveuse sérieuse : ce petit bébé était beau, en bonne santé, et équilibré. C’était en 2001… Merci encore à Julia Ramos pour Sergent Pepper des Fées d’Avalon qui coule aujourd’hui encore de beaux jours parmi nous !

Me voilà donc partie à prendre un affixe définitif, passer mon Cetac (Certificat d’Études Techniques de l’Animal de Compagnie), faire les papiers, les déclarations, les aménagements, etc. La chatterie Caladan était née ! Bien sûr, ce n’est qu’avec le temps et l’expérience qu’on devient éleveur… Avec les galères, les coups durs, les erreurs, les rencontres : bonnes ou mauvaises, les victoires : sur la mort ou sur le podium… Il y a toujours à apprendre et il faut toujours se remettre en question. C’est beaucoup d’émotion mais aussi beaucoup de bonheur et d’échange ! Sinon, pourquoi continuer ?

Gilderoy Lockhart de CalaDaN

Comment êtes-vous devenue éleveuse ? L’idée de faire de l’élevage m’est venue naturellement, c’était comme une suite logique. L’idée de travailler la race était intéressante, l’envie d’être utile, et de participer à la promotion du norvégien. Il y a un côté rigoureux, scientifique qui me plaisait. Pas question pour moi de faire « n’importe quoi » sanitairement, fiscalement ou génétiquement juste pour avoir d’adorables petits chatons dans mon salon, c’était une évidence.

Un look sauvage avec de l’élégance !

Spécial Chats n°14 - 33


Les races : Le Norvégien Combien de chats partagent votre vie ? Pour le moment, huit chats adultes vivent avec moi. Trois femelles, trois mâles et deux neutres. La petite neuvième est en train de s’incruster ! Chacun d’entre eux à sa place à la maison, dans ma vie. Les mâles vivent la plupart du temps en enclos sécurisé avec accès à volonté à leur chalet chauffé… Et les autres profitent des canapés, de la cheminée, des enclos et des promenades en laisse ! Chacun de mes chats a ses qualités et ses défauts, car aucun chat n’est parfait. Je suis très exigeante alors j’ai toujours tendance à ne voir que les côtés négatifs… Mais ils ont tous fait des résultats en expo et sont tous au moins champion. Maintenant, je ne ressors en expo régulièrement que depuis peu et je compte les montrer un peu plus ! Mais… toujours pour le fun. Bien sûr, je suis fière quand un de mes chats fait le Best of Best (L’un des 3 plus beaux chats de l’exposition) … voire, je tourne de l’œil ! Mais les expositions, c’est surtout l’occasion de retrouver quelques (vrais) amis et voir en vrai les Norvégiens que l’on ne voit que sur la toile le reste de l’année…

Des personnalités ont-elles craquées pour lui ? Quel est le chat de référence pour les éleveurs?

Clémentine de Wood Lake

Pourriez-vous nous parler de votre passion en quelques chiffres ? • Croquettes : 250kg/an • Litière : 500kg/an (on en conclu qu’ils évacuent deux fois plus qu’ils ne mangent…) • Essuie tout (en mètre) : 3 257/an • Sac aspirateur : trop ! • Kilomètres : 11 480 pour cette année (et elle n’est pas terminée…) • Demandes pour boire au robinet : à chaque fois qu’on s’approche à moins d’un mètre cinquante d’un quelconque point d’eau… • Nombre de chat Norvégien qui comprend le norvégien : 1 (Et oui, il n’y a que Sølve qui vienne réellement de là bas…) • Nombre de cartons d’emballage réutilisés sans accord du maitre : tous… Pourquoi acheter des jouets hors de prix ? Farelyne de CalaDaN

34 - Spécial Chats n°14

Beaucoup de personnalités ont dû craquer pour ce chat merveilleux… Mais elles en gardent jalousement le secret ! Francis Perrin a partagé sa passion pour Paulette, sa Norvégienne blanche avec les adhérents du CCFN dans le bulletin du club de juillet 2011. Il y a bien sûr un chat qui a grandement participé à la reconnaissance du norvégien ces dernières années. Bien connu, il fait la couverture du dépliant du LOOF sur le norvégien. Il s’agit bien sur d’Unick de Wood Lake. Un beau black smoke et blanc. J’ai la chance d’avoir une de ses filles : Clémentine de Wood Lake, ma plus jolie femelle à ce jour. La notoriété d’Unick dépasse les frontières de l’hexagone ! Bien connu en Scandinavie, il a été la star lors d’une spéciale organisée au Danemark en 2010 et chaque éleveur principalement scandinave qui est venu le voir (et ils ont été nombreux!) a pu certifier que sa réputation n’était pas usurpée… Pour moi, il y a un autre jeune mâle qui compte pour l’avenir du norvégien. Mais c’est tout à fait personnel comme coup de coeur… Il s’agit de Nenya’s Melchior.


Les races : Le Norvégien Existe-t-il des différences entre mâles et femelles ? Une fois stérilisé, les différences sont gommées. Les mâles sont quand même plus facile à vivre … Parait il ! Mais à chacun ses goûts ! Le mâle est dit plus « patachon », la femelle plus coquine … Les femelles aussi arrosent (ce n’est pas spécifique aux Norvégiens !). Il est bien connu que les mâles entiers marquent leur territoire (la maison de leur maître, donc). Mais il est plus souvent ignoré que les femelles, en période de chaleur, peuvent également faire de fantastiques giclées d’urine, presque aussi malodorantes que celles de leurs congénères masculins. La stérilisation reste là encore LA solution pour remédier à de tels comportements.

Quel est le caractère de cette race ? On le dit d’« extérieur », est-ce vrai ? Ginny Weasley de CalaDaN

A quoi ressemble-t-il dans les grandes lignes ? Allure, proportions, poids… Ne confondons pas poids et taille ! C’est agaçant de toujours parler de poids, le Norvégien n’est pas un chat au kilo ! Ce qui compte, c’est qu’il soit impressionnant, majestueux… Comme l’explique le CCFN, le Norvégien est un grand chat, au corps long et solidement charpenté. Il est haut sur des pattes à l’ossature substantielle, celles de l’arrière étant légèrement plus hautes qu’à l’avant. La queue, épaisse à la base, doit être aussi longue que le corps du chat. Retournée vers la tête, elle doit atteindre la base du cou. Elle est très touffue et le Norvégien aime la porter à la verticale lorsqu’il se déplace. Son cou est suffisamment long et bien musclé. La tête du Norvégien a la forme d’un triangle équilatéral, et présente un profil droit et long, sans cassure, avec le dessus de la tête légèrement arrondi. Le menton doit être fort et non fuyant. Les oreilles accentuent sa forme triangulaire en la prolongeant sur les deux côtés de la face qui sont planes (sans pinch). Elles sont hautes, larges à la base, bien ouvertes et garnies de poils à l’intérieur comme à l’extrémité où les plumets « à la lynx » sont recherchés. Les yeux du Norvégien sont grands, bien ouverts et placés légèrement en oblique. Ils ont une expression éveillée. La fourrure du norvégien est de type mi-long. Le poil est plus long sur le dos, à la queue, à l’arrière des cuisses où elle forme des culottes, autour du cou où elle forme une collerette et un jabot. Il est double : le sous-poil est très fourni et laineux, le poil de couverture est lisse et imperméable. L’eau pénètre très difficilement à l’intérieur de cette fourrure qui sert d’isolant idéal. Le Norvégien supporte donc très bien de très basses températures et peut vivre dehors toute l’année sans risque. Au contraire, la chaleur des radiateurs ne favorise pas le maintien d’une fourrure développée.

Le Norvégien est toujours prêt à venir faire des câlins, à dormir avec vous, à bavarder (il adore s’exprimer), à vous suivre dans vos déplacements. Il est partout où vous êtes. Il est très tolérant avec les autres chats de la maison ou les chiens. Le Norvégien est, en outre, un chasseur hors-pair. Il ne faut pas oublier qu’il y a une quarantaine d’années, la majorité d’entre eux vivaient en totale liberté. Vivrait-il mal en appartement ? Pas plus qu’un autre chat, dans la mesure où il n’a pas connu autre chose auparavant. Un chaton élevé à l’intérieur, s’adapte parfaitement à la vie en appartement, à condition qu’il puisse s’exprimer en profitant d’un arbre à chat, et surtout de la présence de son maître auquel il est fortement attaché. Très intelligent, le Norvégien est capable d’apprendre toutes sortes de jeux : cache-cache, la balle... et il accepte facilement de marcher en laisse comme un petit chien. Le Norvégien est un chat rustique de part sa composition. Il supporte mieux le froid que les chats à poils courts, forcément. Mais à mon sens, il n’est pas fait pour vivre « en liberté » en extérieur. Trop social, il suivrait le premier venu pour une caresse. Trop curieux, une voiture aurait vite fait de l’écraser. Trop vaillant, une bagarre pourrait lui être fatale ! Mais bien sur, comme tout bon chat, le Norvégien appréciera être dehors… en laisse ou en enclos …

Gabelyne Atréïdes de CalaDaN


Les races : Le Norvégien Ce qui compte, ce n’est pas son poids mais qu’il soit impressionnant, majestueux

Quelle est pour lui, l’alimentation idéale ? Le Norvégien est un chat facile à vivre et facile d’entretien. Il faut néanmoins être observateur et vigilant pour que notre compagnon nous accompagne longtemps dans les meilleures conditions. Le Norvégien n’a pas la réputation d’être un chat difficile ou exigeant. Des croquettes de qualité et de l’eau fraîche suffiront à son bonheur. A la maison, je propose très tôt différentes aliments : de la viande, du poisson, des légumes… Le but étant qu’ils soient réceptifs à ce que je leur propose… « Si maman donne, c’est que c’est bon »… Mon premier chaton qui est encore à la maison a quelque peu changé ce dicton en « Si maman mange, c’est que c’est bon » Du coup, il mange de tout… Vraiment de tout. Il aime particulièrement les fruits (surtout les kakis et les kiwis jaunes) et aussi… les fleurs ! Ghanima Atréïdes de CalaDaN

On le définit souvent comme étant un « grimpeur »… Doit-on s’attendre à ce qu’il escalade le mobilier en permanence ? Ahaha !! Oui, le norvégien est un bon grimpeur ! Comme tous les chats ... Ils n’hésitent pas non plus à grimper aux arbres quand l’occasion se présente. Mais non, ce ne sont pas des destructeurs ou des sauteurs effrénés. Par contre, ils grimpent volontiers sur les canapés, les lits et bien sûr les genoux de ses maitres ! Mais… j’aurai tendance à dire qu’ils ne sont pas forcément tous très doués pour redescendre ! Un soir, profitant de l’inattention de maitresse, Mulan a filé dans la chambre, ouvert le vélux et est partie se promener sur le toit. Un chat allant toujours plus haut plutôt que plus bas, elle s’est retrouvée sur la cheminée. Coincée sur la cheminée, parce que, tiens, d’un coup, c’est haut. Seize heures ! J’ai poireauté 16 h à l’appeler, à lui proposer des friandises, des jouets, sa caisse de transport ...16 h dans le froid de la nuit (oui, en juillet, il peut faire froid la nuit !) et sous le cagnard du lendemain. Certes au bout de 10 ou 11h, elle a fini par réussir à descendre de la cheminée... et à faire les toits... Aller, retour, retour, aller... « Je saute ? Je tombe ? Je me laisser glisser ? Qu’est ce que je fais ... ». La fatigue la gagnant (moi aussi, hein !) elle a fini par s’endormir contre la cheminée, à l’ombre... Et son sauveur (un gentil charpentier) est arrivé ! Parce que oui, il a fallu aller la chercher cette chipie (rires) ! Ce que j’ai appris : Les chats savent ouvrir les velux. Les pompiers ne sauvent pas les chats.

36 - Spécial Chats n°14

Et question toilettage ? A priori, compte tenu de sa nature rustique, le Norvégien n’aurait besoin d’aucun toilettage. Mais, c’est un chat à poil mi-long, au sous-poil laineux très abondant. Il subit des mues assez impressionnantes, et ne rien faire serait assez désastreux. Il a besoin d’un brossage hebdomadaire : ce qui permettra de contrôler son état général tout en passant un moment câlin et complice avec lui. Les points faibles du Norvégien en période de mue sont les aisselles, l’arrière et l’intérieur des cuisses, les flancs, la collerette et la base arrière des oreilles. C’est là que se forment les nœuds lorsque le poil mort tombe et ce sont donc ces parties qu’il faut surveiller de près, toute l’année et particulièrement à partir de janvier/février. Il suffit de caresser le chat pour réaliser qu’un nœud est en train de se former. Avant qu’il ne soit trop serré, il est possible de le défaire doucement avec les doigts. Après, c’est trop tard et il faut couper ! Vous avez donc tout intérêt à surveiller l’état de la fourrure de votre Norvégien régulièrement. Surveiller ne signifie pas brosser et peigner vigoureusement tous les jours. Vous risqueriez de lui ôter inutilement une parure essentielle : son épais sous-poil. Non, au contraire brossez votre chat doucement, surtout sans arracher si vous sentez une résistance. Ne touchez pratiquement pas à la queue car les poils de la queue ne tombent presque pas (ce sont les seuls poils longs qui subsistent en été) et ils mettent un temps fou à repousser ! Un Norvégien sans son beau panache est moins majestueux.

Toujours prêt à venir faire des câlins, à dormir avec vous, à « bavarder », à vous suivre dans vos déplacements…


Les races : Le Norvégien

Godrick Gryffindor de CalaDaN

Comment effectuez-vous les mariages ?

J’ai plusieurs mâles à la maison, ce qui me permet de pouvoir choisir et varier les mariages avec mes femelles. J’ai aussi la chance de pouvoir élargir mes possibilités grâce aux mâles de la chatterie des Aulnes de Lambercy. Je connais Véronique Sangin depuis maintenant plus de 6 ans. Le papa de ma toute première portée est un de ses chats. Amies et complices, nous avons la même vision de l’élevage et les mêmes priorités. Véronique est toujours de bon conseil et je lui fais entièrement confiance. Elle a quand même quelques années d’élevage derrière elle !! Elle est également juge LOOF.

Un chat-fée Si une certaine tradition « rationnelle » veut que le Norvégien descende du chat des Vikings, il y en a une autre, beaucoup plus fascinante, qui le considère comme le chat des elfes, les êtres magiques des bois du Nord. Effectivement, son caractère particulier et ses caractéristiques uniques au monde, c’est-à-dire ses pieds larges aux doigts palmé qui lui permettent de se déplacer en toute sécurité sur la neige, ainsi que sa stupéfiante capacité à descendre des arbres la tête en bas, suivant un parcours en spirale, lui confèrent une aura presque magique. Source : L’encyclopédie mondiale des chats, éditions De Vecchi

Une portée prochainement ?

Prochainement, je n’espère pas !! Je vais déjà continuer de m’occuper des mes chatons du moment … Ils sont nés mi juillet et début septembre. Clémy et Granger (la mère et la fille) m’ont fait la surprise de faire chacune sept chatons … C’est la première fois que j’ai des portées si nombreuses et première fois également qu’il y a autant de chatons en une fois à la maison !! Mulan va attendre quelques temps avant de nous refaire ses petits sans blanc d’exception…

Quel est le prix à prévoir ?

Il faut compter entre 800 et 1000 € pour un norvégien de compagnie. Pour un reproducteur, un chat d’exposition ou un chat … d’exception les prix peuvent être beaucoup plus élevés.

Quelle est son espérance de vie ? Est-il robuste ?

Le Norvégien n’est pas plus sujet qu’un autre chat aux maladies. On veillera à lui assurer une alimentation équilibrée et de très bonne qualité, tout particulièrement pendant sa croissance. Il se développe en effet lentement et n’atteint sa maturité physique que vers trois ou quatre ans. Un Norvégien peut vivre une quinzaine d’années voire plus. Fjodor des Aulnes de Lambercy

Spécial Chats n°14 - 37


Les races : Le Norvégien Très intelligent, le Norvégien est capable d’apprendre toutes sortes de jeux

GreenGrass Astoria de CalaDaN

Pouvez-vous conseiller un trousseau lors de l’adoption ? Les accessoires indispensables… Sa caisse de transport : indispensable ! A utiliser pour tous ses déplacements sans exception ! Choisissez une marque solide et pratique. Pensez que petit norvégien deviendra grand ! Sa maison de toilette (au choix : couverte ou non, d’angle...) Je conseille une litière agglomérante : économique, peu odorante, facile à nettoyer. Pour les personnes adeptes du compostage, il y a des litières bois (que j’utilise pour les tout petits, moins dangereux en cas d’absorbation) et une litière « type agglomérante » bio dégradable. Si vous souhaitez changer de litière, procédez par étape, le chat est un animal d’habitudes, ne le brusquez pas, la malpropreté peut arriver vite ! Ses gamelles : stables, plutôt en métal, verre ou fayence : les odeurs ne restent pas comme dans le plastique. Ses compléments alimentaires (friandises) : levure de bière, biotine, anti boules de poil etc. Pas de sucré ni de salé ! Son harnais et sa laisse : modèle pour petit chien, avec une attache entre les pattes et sous le poitrail. Habitué tôt, votre compagnon sera ravi de vous accompagner en excursion ! ... ou de se promener sur une terrasse en toute sécurité ! Il faut néanmoins rester avec eux, ces petits filous savent très bien retirer toutes sortes de laisses... Ses arbres à chats : stables et à des endroits stratégiques,

38 - Spécial Chats n°14

donc intéressants. Évitez le coin tout sombre où vous ne passez jamais, installez- le plutôt au milieu du salon ou près d’une fenêtre. Quoi qu’il en soit, le griffoir sera le sauveur de vos canapés ! Ses jouets : plumeaux, souris, balles, etc. Pour les fines mains : un petit tissu fourré de coton et de valériane les rendra fou ! Un carré tricoté sera léger pour être lancé... Des rubans assemblés seront parfaits ! Pas de pompons en laine qui peuvent être dépiautés. Ses coins à « dodo » : là, c’est à vous de voir... Préférez ceux qui se lavent facilement, voire se sèchent en machine. (La chaleur tue beaucoup d’indésirables !)

Gilderoy Lockhart de CalaDaN Alias “LockyCharm’s”


Les races : Le Norvégien Un dernier mot ? Le monde de l’élevage félin est complexe et dur. Il ne faut pas croire qu’à un monde de strass, de paillettes et d’argent facile, seules parties visibles de l’iceberg... Un élevage familial est toujours déficitaire ... Entre rivalités, envies et jalousie, le côté obscur est bien vite atteint !

Un mot sur les clubs ? Pourquoi adhérer ? Le CCFN est le premier club de la race. Crée en 1986, il fête cette année ses 25 ans. J’en suis la secrétaire depuis maintenant 4 ans et c’est vraiment la convivialité qui symbolise notre club. Les membres du bureau s’entendent à merveille et chaque année, nous nous retrouvons quelques jours pour notre C.A. Nous tenons vraiment à conserver cette bonne entente, cette bonne humeur et même entre nos membres. Pas question de rivalité, mesquineries ou jalousie au CCFN. Nous publions 2 fois par an un magazine tout en couleurs sur notre race préférée. Ce bulletin rempli d’infos pratiques fait notre fierté. Il y a un autre club de la race dont je suis également membre, il est complémentaire au CCFN et très efficace : l’Aid Skogkatt.

Gellert Grindelwald de CalaDaN

Des chats plein de manies : Des chats panier, des chats plume … des chats-settes ! L’accessoire préféré de jeu, celui idéal pour appeler les chatons ou les compagnons de jeu. La maison en est très rapidement remplie, ça traine partout, principalement, bien en vue, au milieu du salon : la chaussette ! Si j’ai appris à ranger un peu mieux les culottes après qu’un visiteur surprise ai eu le droit à un slip en offrande, ça ne m’a pas motivé assez pour trier les chaussettes dès la sortie de la machine. Bien sur, j’ai beau insister, expliquer, montrer, ils ne ramènent jamais une paire complète et je me retrouve avec des orphelines* à tous les étages… Quand tous les paniers de chaussettes sont vidés (si, si, ça va jusque là !), ils vont même jusqu’à fouiller dans les armoires pour prendre des t-shirts (Ce qui est moins pratique à promener, il faut écarter les pattes arrières). *Orpheline : nom donnée à la chaussette isolée de sa sœur, perdue. Contact : Cécile Bally – Chatterie CalaDaN Secrétaire du club des Chats des Forêts Norvégiennes La Lantinière – 72310 Vancé Tél.: 06 61 36 18 51 – 02 43 35 85 79 www.chatterie-caladan.net chatterie-caladan@orange.fr

Club des Chats des Forêts Norvégiennes (CCFN) Président : Dominique Vergne La Maison de Bois 1 rue Jean Bailly - 42300 Mably 04 77 67 09 41 http://ccfn.net dom.vergne@wanadoo.fr

AID SKOGKATT Présidente : Géneviève Cournud 2, place de la République 37240 Ligueil 02 47 92 05 60 http://www.skogkatt-norvegien.org skogkatt.norvegien@free.fr

Evènement à ne pas manquer… Les 19 et 20 novembre 2011 Espace Congrès à Roanne Exposition internationale féline Spéciale Chat de Forêts Norvégiennes Avec le CCFN Invitée d’honneur : « L’Arche de Noé » Société de Protection Animale Avec la présence d’une vingtaine d’artistes, peintres et sculpteurs qui créeront des masques félins originaux, vendus au profit de l’Arche de Noé.

Spécial Chats n°14 - 39


Dossier pratique

Les expositions

félines

Une exposition féline est un concours de beauté, durant lequel éleveurs et particuliers viennent soumettre leurs chats, qu’ils soient de race ou de gouttière, aux critiques d’un jury. Visite dans les coulisses, pour en comprendre le déroulement et les règles…

D

ans le monde entier, des éleveurs s’efforcent de produire le chat parfait. Tels des jardiniers entretenant leurs fleurs précieuses, ils tentent de perfectionner les couleurs, les types, la texture du pelage et la couleur des yeux. C’est à l’occasion d’une exposition que le résultat de toute cette patience et de ces soins attentifs est mis à l’épreuve…

Dates et contexte des premières expositions félines La première exposition féline au monde* est organisée par Mr Harrison William Weir et Mr Wilson, directeur du Crystal palace de Londres où a lieu l’exposition, le 13 juillet 1871. Harrison William Weir est rejoint par son frère John Jenner Weir et le révérend Jonh.mc Donald pour constituer le premier jury qui devra départager les chats en concurrence. 170 chats environ y furent exposés. Cet évènement fut un grand succès, relayé par la presse de l’époque dans divers articles. *Officiellement, la première exposition a lieu au Madison square Garden de New York en 1865. Elle est organisée par James Hyde, un anglais enthousiasmé l’exposition du Crystal palace. En France la première exposition a lieu en septembre 1896, au jardin d’acclimatation de Paris. Elle est organisé par Fernand Xau (journaliste et directeur du quotidien « le journal ») qui n’est autre que l’ancien imprésario de Buffalo bill, lors de la tournée française du Buffalo Bill’s Wild West Show. On retrouve dans le jury de grands noms de la société mondaine de l’époque, tel François Coppée, Emile Zola, André Theuriet, Catulle Mendes, Théophile Alexandre Stein-

40 - Spécial Chats n°14

Texte : Philippe De Guerny Ventura, éleveur de Chartreux (chatterie du Cœur Royal) len et Octave Mirbeau. Ce jury, avant tout composé d’hommes de lettres et de penseurs, jugera les 400 chats présents, suivant des critères plus d’ordre artistique que suivant de réelles règles préétablies. Les deux expositions suivantes auront lieu au même endroit, en 1897 et 1898. C’est à partir de l’exposition de Bordeaux en 1910, que les expositions de chats commencent à se populariser, pour être stoppées net dès 1914 par la Première Guerre Mondiale. On devra attendre 1922 pour voir de nouveau des expositions félines. Le Docteur Philippe Jumaud a le premier, l’idée de faire cohabiter des expositions de chiens et de chats en 1923. L’idée sera reprise dans toutes les grandes villes de France (Cannes, Lille, Anger, Marseille). En 1926, la première grande exposition internationale est organisée à Paris, sous l’égide du Cat Club de France et de Belgique. Durant quatre années, d’autres expositions y sont organisées. Elles attirent un public toujours plus nombreux. En 1930, la première grande exposition internationale est organisée en province, à Reims. Les expositions vont se généraliser dans toutes les grandes villes françaises, jusqu’à subir un nouveau coup d’arrêt lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il faudra attendre 1946 pour voir à nouveau une exposition féline à Paris. Fort de ce succès, c’est à cette date qu’elles connaitront une popularité toujours croissante et jamais remises en cause jusqu’à nos jours.


Dossier pratique

Crystal Palace de Londres en 1871

Les principales organisations félines La FIFé 1910. Exposition féline à Bordeaux. Cette exposition donna l’idée à quelques éleveurs de se grouper sous la présidence de Philippe Jumaud, Docteur vétérinaire, en une société qui prit le nom de « Cat Club France ». Ce club ouvre un livre des origines en 1913. A partir de 1928, le Cat Club de Paris est devenu indépendant du Cat Club de France. Le club est présidé par Madame Ravel. Il organise sa première exposition à Paris et ouvre son propre livre des origines. En 1930, le Cat Club de Champagne organise sa première exposition à Reims, lui aussi devenu autonome du Cat Club de France. Dès 1933, ces clubs s’unissent, ils sont rejoints par la Société Centrale Féline et mettent leurs expériences en commun pour former la FFF (Fédération Française Féline). Durant toute la Seconde Guerre Mondiale, Madame Ravel, secrétaire générale du Cat Club de Paris travaillera à maintenir le lien entre les éleveurs. C’est ce travail de relations qui lui permettra au lendemain de la guerre, d’organiser l’exposition de 1946 à Paris. Cette exposition est une grande réussite. Le respect que lui portent de nombreux éleveurs, ainsi que son immense popularité (autant en France qu’a l’étranger), vont lui permettre de terminer le travail commencé avant la guerre…Elle parvient à faire l’unanimité auprès de nombreux éleveurs, ainsi qu’auprès des amis des chats. Sous sa présidence, la Société Centrale Féline accepte de s’intégrer au Cat Club de Paris afin qu’il ne subsiste plus qu’un seul livre des origines, sous la responsabilité de la Fédération Féline Française (FFF).

La première exposition féline au monde a lieu au Crystal palace de Londres, le 13 juillet 1871. 170 chats y furent exposés qui est un membre affilié à la FIFé, compte désormais, outre le Cat Club de Paris, 14 clubs en province. Aujourd’hui la FIFé, c’est 45 Fédérations Félines à travers le monde, 110 000 pédigrées et 3000 affixes par an, 212 juges internationaux et 170 élèves juges, environ 700 expositions par ans pour 200000 chats exposés. La FIFé peut être considérée comme l’Organisation des Nations Unies des fédérations félines. C’est une fédération de 42 membres entiers et de 3 membres probatoires, représentant 43 pays et ayant choisi de se soumettre à des règlements unifiés concernant les standards de races, les affixes, les expositions, les juges et élèves juges. Les intérêts mutuels consolidés durant de nombreuses années ont contribués à forger la qualité et la renommé de la FIFé dans le monde entier. Le nom de la FIFé est synonyme de qualité et d’unité. Elle représente les intérêts des chats universellement. Le LOOF

En 1949, soit à peine trois ans plus tard, sous l’impulsion de Madame Ravel et à l’initiative de la France, de la Belgique et de l’Italie, est crée la Fédération Féline d’Europe dont elle sera la première secrétaire générale de 1949 a 1956, puis présidente de 1956 a 1964 et de 1969 à 1971. A partir de 1972, avec l’entrée du Brésil dans la Fédération Féline d’Europe, la FIFé change son sigle pour Fédération Féline Internationale. En 1973, les expositions se sont multipliées en France et dans le monde. La FFF (Fédération Féline Française)

Le 4 novembre 1996, devant la multiplication des clubs et des expositions félines en France et surtout devant la confusion qui est crée par la présence d’une multitude de livres des origines féline (différents car propres à chaque club), est fondé le LOOF. Le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF), est le registre d’élevage des chats de race nés en France. Il est agrée par le Ministère de l’Agriculture pour délivrer des pédigrées (loi du 6 janvier 1999) et tenu par une association loi de 1901, la Fédération pour la gestion du Livre Officiel des Origines Félines.

Spécial Chats n°14 - 41


Dossier pratique Le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF), est le registre d’élevage des chats de race nés en France Depuis cette date, tous les clubs félins, y compris la FFF (Fédération Féline Française) sont des membres du LOOF et doivent en respecter les règles et obligations.

Le cursus d’un chat, du Championnat National au Championnat Suprême Pour comprendre le déroulement d’une exposition FIFé, il faut en comprendre ses bases : Les chats sont repartis en catégories et en classes.

Les Catégories La catégorie 1, les chats à poil long (Persans et Exotic) La catégorie 2, les chats à poil mi-long (Chat des Forêts Norvégienne, Maine Coon, Birman, Ragdoll etc.). On retrouve dans cette catégorie une dizaine de races différentes. La catégorie 3, les chats à poil court (catégorie variée où l’on retrouve aussi bien les Abyssins que les British, les Cornish Rex, les Chartreux ou même les Sphynx). Il existe plus de 20 races différentes dans cette catégorie. La catégorie 4, Siamois et Orientaux La catégorie des chats de maison, appelés plus vulgairement « chats de gouttière » ou chats sans papiers, sont des chats sans pédigree, qui doivent être stérilisés pour pouvoir concourir. La Fédération assure aussi la promotion du chat de race en France, la gestion des standards félins, la gestion du Livre des Affixes, la formation et l’agrément les juges ainsi que le contrôle des expositions félines et la validation des titres obtenus à ces occasions. Elle organise également en collaboration avec la Société française de félinotechnie, la formation du CETAC (Certificat d’Etudes Techniques de l’Animal de Compagnie), pour former éleveurs et futurs éleveurs félins.

Aujourd’hui la FIFé, c’est 45 Fédérations Félines à travers le monde, 110 000 pédigrées et 3 000 affixes par an, 212 juges internationaux et 170 élèves juges, environ 700 expositions par ans pour 200 000 chats exposés

42 - Spécial Chats n°14

Les Classes La carrière d’un chat en exposition passe par plusieurs grandes étapes. Entre 3 et 10 mois, le chat va concourir dans les classes chaton (entre 3 et 6 mois) et jeune (entre 6 et 10 mois). Dans ces classes, le chat n’obtiendra pas de certificats nécessaires au déroulement de sa carrière. Néanmoins, il ne faut pas penser que ce sont des classes inutiles. Elles permettent au chat de s’habituer aux expositions et à son environnement particulier. Ces classes permettent aussi et surtout d’avoir l’avis de juges sur ces nouveaux chatons. Dans ces deux classes uniquement, les mâles et femelles concourent ensemble. Les classes adultes : le certificat n’est attribué qu’à un seul chat par sexe, par classe et couleur ou variété, ou groupe de couleurs pour certaines races.


Dossier pratique La catégorie des chats de maison, appelé plus vulgairement « chat de gouttière » ou chats sans papiers, sont des chats sans pédigrée, qui doivent être stérilisé pour pouvoir concourir Le championnat national ou classe ouverte (Certificat d’Aptitude au Championnat de beauté ou CAC) A partir de 10 mois, le chat commence à concourir en classe adulte et doit obtenir 3 certificats d’aptitude par 3 juges différents dans son propre pays ou a l’étranger. Une fois ses trois certificats obtenu, le chat accède au championnat international et obtient le titre de Champion ou CH. Le championnat international (Certificat d’Aptitude au Championnat International de Beauté ou CACIB) Cette classe ouverte à tous les chats ayant obtenu les 3 CAC, le chat doit obtenir 3 CACIB par 3 juges différents et au moins un de ces certificats dans un pays étranger à son pays de résidence. Une fois ses trois certificats obtenu, le chat accède au Grand Championnat International et obtient le titre de Champion International ou IC. Le Grand Championnat International (Certificat d’Aptitude au Grand Championnat International de Beauté ou CAGCIB) Cette classe ouverte à tous les chats ayant obtenu leurs 3 CACIB, le chat doit désormais obtenir 6 CAGCIB dans 3 pays différents par 3 juges différents ou 8 CAGCIB dans deux pays différents par 4 juges différents. Une fois ses 6 ou 8 certificats obtenu, le chat accède au Championnat suprême et obtient le titre de Grand Champion International ou GIC.

Deedee de Khazad-Dûm a obtenu le titre de JW avec 10 BIS entre 3 et 9 mois. Elevage Khazad-Dûm http://nicole.delpatrie.free.fr Teagreen Tulip of Black Lotus, Junior Winner

Le Championnat suprême (Certificat d’Aptitude au Championnat Suprême de Beauté ou CACS) Cette classe ouverte à tous les chats ayant obtenu leurs 6 ou 8 CAGCIB, le chat doit désormais obtenir 9 CACS dans 3 pays différents par 3 juges différents ou 11 CACS dans deux pays différents par 6 juges différents. Une fois ses 9 ou 11 certificats obtenu, le chat accède au prix d’honneur et obtient le titre de Suprême champion ou SC. En France, au moins un de ces points doit être obtenu sur le territoire français pour être validé par le LOOF pour chacune des classes adulte.

Bellina du Puy-du-Fou- SBI blue point

A ce stade, la carrière du chat est globalement terminée. Néanmoins, il peut continuer à concourir dans des expositions dans la classe honneur. On compte, pour terminer la carrière d’un chat, entre 21 et 25 certificats ou jours d’exposition qui correspondent à 11 à 13

Spécial Chats n°14 - 43


Dossier pratique Nomination au Best In Show et Best In Show ou BIS Pour chacune des catégories qu’il a jugées, un juge peut nominer : • un mâle adulte, • une femelle adulte, • un mâle neutre, • une femelle neutre, • un jeune 6-10 mois (mâles et femelles confondus), • un chaton 3-6 mois (mâles et femelles confondus). Soit au maximum 6 nominations par catégorie jugée. expositions de deux jours. Tout cela bien entendu, pour un chat qui réussirait tous ses certificats… ce qui est plutôt rare quand on sait qu’un seul certificat par sexe, classe et couleur est attribué par jour. Chacune de ces classes se décline à l’équivalent pour les chats neutres ou stérilisés. Les chats stérilisés concourent entre eux et dans ce cas, à la place de Champion on parle de « Premior ». (Premior, Premior International, Grand Premior International et Premior Suprême).

Pour les chats de maison un juge peut nominer sans considération de l’âge de la manière suivante : • un mâle à poil long, • une femelle à poil long, • un mâle à poil court, • une femelle à poil court. Une fois les nominations effectuées, les différents chats nominés par chaque juge dans chaque classe et catégories vont être comparés et départagés par le panel de juges présents et habilités.

Le meilleur de variété ou BIV : pour simplifier, une variété peut être une race avec une couleur unique comme le Bleu Russe, le Chartreux ou le Korat, ou une variété de couleur comme les Norvégiens ou les Maine Coons dont les variétés sont réunies par groupe de couleur, ou encore les Persans et leurs multiples couleurs… Une fois les certificats établis, les juges vont commencer par attribuer les meilleurs de variété. Le meilleur de variété est attribué par le juge parmi tous les chats d’une même variété quelque soit leur âge ou leur sexe, mais à la condition qu’il y ait au moins 3 chats présents et en compétition dans cette variété. Dans le cas d’un très grand nombre de participants dans une variété, il est possible d’attribuer au maximum 3 meilleurs de variété. Un pour les chatons (3-6 mois) un pour les jeunes (6-10 mois) et un pour les adultes.

Pour chaque classe et dans chaque catégorie, les juges vont élire en votant le gagnant plus communément appelé le Best In Show.

CH Filou du Coeur Royal, Junior Winner

Les titres honorifiques

Cette Finale a traditionnellement lieu l’après midi et en public. Les différents chats lauréats ne sont jamais présentés par les propriétaires mais par les assesseurs de l’exposition. Les chats sont examinés et pris en main par chaque membre du jury. Cet examen est public. Le vote durant un Best In Show doit être public lui aussi et le nombre de votes qu’un chat nominé a reçu doit être montré par les juges ou annoncé par l’organisateur de l’exposition. Le chat ayant obtenu le plus grand nombre de votes sera déclaré Best In Show.

Le Champion Junior (JW) Ce titre est attribué à tout chat ayant obtenu au moins 5 Best In Show dans la période qui se situe entre 3 et 10 mois. Le Mérite Distingué en Exposition (DSM) Pour obtenir ce titre, le chat doit remporter 10 titres de Best In Show dans les classes adultes. La période minimum pour obtenir ce titre est de deux ans et un jour, entre le premier et le dixième Best In Show.

44 - Spécial Chats n°14


Dossier pratique Le Mérite Distingué en Variété (DVM) Pour obtenir ce titre, un chat doit remporter 10 titre de meilleur de variété (BIV). La période minimum pour obtenir ce titre est de deux ans et un jour, entre le premier et le dixième Best In Show. Le Champion du Monde (WW) Pour obtenir ce titre, un chat doit remporter un Best In Show durant la mondiale (World Show) qui a lieu une fois par an. Le Championnat du Monde FIFé Le Championnat du Monde Fifé est une exposition vraiment à part. Il faut participer au moins une fois à une Mondiale dans sa vie pour comprendre la ferveur et l’engouement que peut déchainer cette exposition. L’ambiance y est vraiment unique. Cette exposition a lieu une fois par an, et est organisée chaque année par un membre différent de la FIFé. (Par exemple en 2008, l’exposition a eu lieu au Portugal, en 2009 en Suisse, en 2010 en France). Cette exposition réunie chaque année les plus beaux spécimens de chats venant des 4 coins du monde et représentant les plus beaux sujets de chacune des races reconnues par la FIFé. Elle se déroule sur deux jours. Le premier jour est consacré aux jugements et attribution des certificats, attribution des meilleurs de variété et les nominations au Best In Show. Le deuxième jour est uniquement consacré à l’attribution des Best In Show. Les gagnants des Best In Show sont les Champions du Monde et se voient gratifié du titre de WW (World Winner) suivi de l’année. Cette année la mondiale a lieu à Poznan en Pologne. Les lauréats du Best In Show se verront attribué le titre de WW11. CH.S. Braveheart Van de Véronicats et Ch-JW-OPS del Falcod’ Oro

Deedee et Endy de Khazad-Dûm : Future Championne de Belgique 2010 (FIFé) et Futur Champion de Pologne 2010 (FIFé)

Intérêts des expositions et des titres dans le monde félin Pourquoi de nombreux éleveurs participent à des expositions félines ? Chaque éleveur à ses propres raisons de vouloir participer à des expositions. Certains pour apprendre, par besoin de connaissances et nécessité d’avoir l’avis des juges. D’autres sont motivés par un goût féroce de la compétition. Un éleveur reconnaît avoir le besoin de rencontrer d’autres éleveurs afin de confronter son point de vue et de partager des connaissances qui font des rencontres riches en enseignements et en expérience. Certains sont enthousiasmés pour faire la promotion de leur race ou de leur chat a un très large publique. Certains chats et chatons sont aussi présentés pour être vendus, et une exposition féline est aussi le moyen de faire la promotion de son élevage. L’exposition féline et les rencontres qu’elle permet, assure à l’éleveur qu’il fait les bons choix dans ses plans d’élevage, ce qui est impossible pour l’éleveur qui reste isolé du monde félin. Les expositions guident les éleveurs vers l’excellence, grâce aux critiques de juges renommés et à une concurrence saine. En cela les expositions sont d’un grand intérêt et d’une grande richesse pour tous.

Spécial Chats n°14 - 45


Star Animal - Portraits animaliers photographiques http://www.staranimal.net

Mary Poppins

SpÊcial Chats Le magazine d’une passion


SpĂŠcial Chats

Le magazine d’une passion

Ragalong Forever in Blue Jeans, Ragdoll Chatterie de Gailande www.leragdoll.fr


Photo : Chadoll Photography http://chadollphotography.bookspace.fr

SpĂŠcial Chats

Le magazine d’une passion


Spécial Chats Chatterie Farrago http://www.farragosphynx.weebly.com

Shynx

Le magazine d’une passion


Spécial Chats

Le magazine d’une passion

Astoria, Norvégien

Photo : Cécile Bailly Chatterie CalaDaN http://chatterie-caladan.net


Dossier véto

Amours de Mi(di)nettes Si les chatons de race sont recherchés, il est souvent difficile, hélas, de trouver un foyer pour les petits « gouttières ». Extrêmement prolifiques, les chats peuvent se multiplier presque aussi vite que les lapins ! C’est pourquoi les propriétaires de chattes non stérilisées, qu’elles soient à pedigree ou non, ont le devoir de se familiariser avec les « réalités de la vie » féline et de maîtriser leur vie intime…

L

a stérilisation des animaux de compagnie est souvent sujette à discussion. Beaucoup de propriétaires ne perçoivent pas l’intérêt médical et comportemental de la stérilisation, considérant la castration comme une mutilation qui va rendre l’animal malheureux. Les propriétaires ont trop tendance à identifier leur chat à une personne et à leur attribuer des pensées et sentiments humains. Loin d’être un romantique ou une mère admirable, le chat ne ressent pas du tout les choses et les événements comme nous car il est en grande partie guidé par ses hormones !

Les chaleurs : constantes ou invisibles pour certaines ! Minette peut vous réserver Les Siamois sont des surprises  ! Leurs « amoureux » chaleurs sont souvent irtoute l’année… régulières et précoces (dès l’âge de 5 mois pour certaines) et même passer inaperçues. De durée variables, cette période d’excitation dure de 3 jours à 3 semaines, de façon plus ou moins intense pour la demoiselle. Prolifique, une chatte est capable d’engendrer jusqu’à trois portées par an. Il est donc essentiel de savoir si vous désirez la faire reproduire et surtout pour quelles raisons… médical et comportemental de la stérilisation, La chatte est une polyoestri-

56 - Spécial Chats n°14

enne saisonnière, c’est-à-dire qu’elle démontre une succession de chaleurs (œstrus) donc présente un taux d’hormones élevé, pendant une période particulière de l’année. Les périodes amoureuses ont généralement lieu au début de l’hiver, au printemps et au début de l’été. Le comportement d’œstrus apparaît naturellement, même en l’absence de mâle. En règle générale, les chaleurs ont lieu deux fois par an, le reste de l’année, tout besoin reproducteur disparaît. Il existe toutefois des exceptions : certains sujets comme les Siamois sont « amoureux » toute l’année… Les chats ne sont pas tous aussi sensibles au « désir de maternité » et il est par conséquent faux d’imaginer qu’une chatte a nécessairement besoin, pour son équilibre, d’avoir au moins une portée dans sa vie. De plus, il semble cruel de lui faire découvrir la sensation d’être mère, de s’occuper de ses chatons, pour l’en priver ensuite ! Plusieurs solutions s’offrent à vous :

Vous décidez de laisser faire la nature Durant les périodes de chaleurs, le comportement de ces demoiselles se voit totalement bouleversé. Elles se frottent sur les meubles, ou sur vous à l’occasion, miaulent de façon rauque et persistante… et certaines deviennent même agressives ! Les nuits risquent d’être agitées pour vous aussi ! Un félin est toute l’année et toute sa vie en période de chaleur. La ménopause

Minette a encore fait une fugue…


Dossier véto chez le chat (et le chien) n’existe pas. Toutefois, les périodes les plus propices sont le début de l’hiver et le début du printemps. Si vous avez une chatte non stérilisée et que vous cherchez à la faire taire durant la saison des amours, ne rêvez pas ! Il est impossible de la rendre plus calme…

Les liaisons dangereuses Les bagarres sont fréquentes pendant la période des amours

2 maladies mortelles Il existe deux maladies virales du chat : la leucose féline (FeLV) et le Sida du chat (FIV), qui sont mortelles et s’attrapent suite à des contacts entre chats (bagarres, copulation) et plus particulièrement lors de morsures. Avant la saillie, n’oubliez donc pas de faire le rappel de vaccins annuels : contre le choriza, le typhus, la rage et la leucose. Il n’existe malheureusement pas de vaccin contre le sida du chat.

Les rencontres ne sont pas toujours romantiques

Votre minette peut s’égosiller lors de ses chants d’amour et continuer ses danses langoureuses, vos opterez donc pour les boules Quiès. Mais si mademoiselle a accès au jardin, elle n’hésitera pas à « faire le mur » pour découcher afin de retrouver l’amant d’un soir. Ces fugues durent généralement plusieurs jours et la soupirante revient le plus souvent épuisée, sale et couverte de puces… et bientôt maman pour la plus grande « joie » des parents !

Des risques médicaux plus accrus chez la chatte non stérilisée Les bagarres sont fréquentes pendant la période des amours. Ces disputes entre mâles et/ou femelles ne sont pas sans risques. En effet, les morsures et griffades sont souvent localisées à la tête et aux épaules. Mal soignées, ces blessures peuvent évoluer en abcès nécessitant une consultation chez le vétérinaire. D’autres dangers guettent nos minettes : les accidents de la route, les morsures de chiens, les décharges de plomb des chasseurs ou encore les risques d’empoisonnement par un voisin, excédé par les vocalises aussi bruyantes que nocturnes de nos compagnons. La contamination par des virus mortels est plus importante chez une femelle « entière » que pour une femelle stérilisée. La sécrétion de ces hormones est à l’origine de certaines maladies de la chatte adulte. Ces maladies sont généralement localisées à l’appareil reproducteur.

En présence d’une chatte en œstrus, le mâle augmente sensiblement ses activités de marquage, surtout urinaire. Si plusieurs mâles vivent ensemble ou en liberté, l’augmentation de l’irritabilité et le raccourcissement des distances (manque d’espace) entre mâles augmente le nombre de conduites agressives. L’agressivité vis-à-vis de l’homme peut, elle aussi, être accrue. Pour mieux séduire, la chatte en chaleurs « minaude ». Le spectacle est pour le moins cocasse : elle s’aplatit sur le sol, creuse les lombes (lordose*), patine des pattes arrières, place sa queue sur le côté afin de découvrir la zone tant convoitée. Le tout, accompagné de vocalises et de marquage urinaire… * En parlant de colonne vertébrale, les courbures à concavité dorsale sont appelées lordoses et celles à concavité ventrale sont appelées cyphoses.

L’accouplement Après des préliminaires plus ou moins longs, l’acte sexuel est rapide (5 à 15 secondes). Le chat « parade » autour de la femelle, qui se trouve immobile en position ramassée si elle est effrayée, en posture typique œstrus si elle est consentante. Le matou émet des miaulements doux et roucoulant et tente une approche. Dès que la diminution de l’agressivité de la chatte le lui permet, l’étalon la flaire, l’approche latéralement et la chevauche d’un mouvement vif. Afin de mieux l’immobiliser, il saisit la peau lâche de son cou entre ses dents. L’intromission du pénis, munis de

Spécial Chats n°14 - 57


Dossier véto

Le mâle saisit toujours sa conquête par le cou, afin de l’immobiliser. L’acte sexuel est très douloureux pour la femelle

Beaucoup trop de chatons naissent à la campagne, livrés à eux même, sans espoir de trouver un jour une famille…

papilles cornées (semblable à un cactus), immédiatement suivie par l’éjaculation, est très douloureuse pour la femelle. Cette dernière se débat ; grogne ou crie tant la douleur est vive. Parfois, elle se retourne pour l’attaquer à coups de dents et de griffes, puis se roule sur le dos afin de se lécher les parties génitales, loin du Roméo. Le mâle, ainsi remercié, prend alors la fuite si cette dernière ne souhaite pas copuler à nouveau.

Vous hésitez à faire stériliser votre femelle

Les préparatifs des futures naissances Après cette nuit des plus « torrides », bravant courageusement tous les dangers, votre petite protégée attend un heureux évènement. Vous avez deux mois pour vous y préparer. La naissance des chatons est un moment souvent très attendu mais également source de stress pour les maîtres. Les mises bas se déroulent généralement sans problèmes mais une bonne connaissance du déroulement normal et des complications possibles permet de réagir à temps en cas de problème, avant de consulter rapidement un vétérinaire. (Cf : La naissance des chatons).

L’image angélique de cette portée de chatons vous attendrit… mais l’idée de vivre cette aventure jusqu’à trois fois par an vous laisse perplexe ! Il est en effet toujours délicat de placer les petits, aussi adorables qu’ils soient. Néanmoins, le caractère définitif de la stérilisation peut en rebuter certains. Des solutions intermédiaires existent: Afin d’éviter les nombreux désagréments des chaleurs, la première solution est de tout simplement les stopper. Cela permet, en particulier si vous possédez un chat de race, d’envisager des grossesses futures et surtout désirées. Il suffit alors d’injecter de façon ponctuelle une dose de contraceptif. Votre vétérinaire procédera à la première injection idéalement avant le début des premières chaleurs. La deuxième a lieu a lieu 3 mois plus tard, puis 4 mois plus tard et enfin tous les 5 mois. Seul inconvénient : la piqure peut être douloureuse.

La pilule en question… L’autre solution est de donner la pilule. Toutefois, la majorité des vétérinaires refusent de la prescrire, dissuadant fortement les maîtres. Cette pratique pourrait être à l’origine de futures tumeurs mammaires et d’infection de l’utérus. Il vaut donc mieux ne pas prendre de risques. De plus, il est délicat de donner un comprimé à un chat. La pilule peut être sournoisement recrachée dans les minutes qui suivent, ce qui rend la posologie beaucoup moins fiable !

Après avoir adopté une chatte, il est du devoir du propriétaire de se soucier rapidement des naissances à venir !

Il faut se garder de tout anthropomorphisme : votre chatte ne ressentira jamais la moindre frustration de ne jamais avoir eu de portée. Ses chatons une fois adultes deviennent à ses yeux des chats comme les autres...

58 - Spécial Chats n°14

Si un accident survient et que vous vous retrouvez avec une nichée de chatons impossibles à placer, n’en faites pas de futurs pensionnaires de la SPA. Pour éviter cela, la méthode la plus couramment pratiquée à la campagne est de les éliminer. Mais endormir des chatons de quelques heures à l’éther est bien plus cruel qu’on ne croit. Il est prouvé qu’un fœtus humain est sensible, donc peut souffrir. Il en est de même pour nos amies les bêtes. Confiez-les plutôt à votre vétérinaire. Il aura sans doute la délicatesse de ne pas prendre d’honoraires pour pratiquer en douceur l’euthanasie.


Dossier véto glandes qui sécrètent les hormones sexuelles et diminuerez de façon importante le risque d’apparition de maladies comme les tumeurs et infections de l’utérus. Il s’agit le plus souvent de kystes ou de tumeurs ovariennes ou mammaires, qui sont dans 90% des cas cancéreux. Il est désormais prouvé qu’une femelle stérilisée avant ses premières chaleurs ne risque quasiment jamais de développer de cancer mammaire. De même, une chatte stérilisée ne sera jamais sujette aux infections génitales dont les conséquences peuvent être gravissimes. Le colostrum ou premier lait, est indispensable aux chatons

Vous l’aurez compris, si votre chatte n’est pas destinée à faire des petits dans l’avenir, la contraception médicale (par piqûres ou comprimés) n’est en aucune manière, une bonne méthode de stérilisation. De plus, il faut savoir que permettre à votre chatte d’avoir une portée avant une stérilisation n’est pas indispensable. Si vous souhaitez avoir une portée de chatons, c’est avant tout pour vous faire plaisir. En effet, contrairement aux idées reçues, beaucoup de vétérinaires réfutent l’intérêt de faire porter une chatte une fois avant de la stériliser. On peut en effet se demander s’il est logique de développer un instinct maternel qu’elles ne pourront plus assouvir par la suite…

Vous optez pour la stérilisation La troisième solution, de loin la meilleure, est l’ovariectomie. Les avantages de la castration chez les chattes sont nombreux. C’est une des opérations les plus effectuées. Le meilleur moment pour effectuer l’ovariectomie est l’anoestrus hivernal ou la période, entre 2 œstrus pendant la période d’activité sexuelle. L’avantage principal est d’empêcher la naissance de chatons non désirés et d’être tranquille durant toute l’existence de votre compagnon. L’ovariectomie est une technique chirurgicale simple et pratiquée par tous les vétérinaires. L’intervention dure en moyenne 30 minutes et vous récupérez votre animal dans la journée. Cette décision est à prendre relativement tôt, en général avant la puberté (entre 6 à 8 mois), c’est-à-dire avant l’imprégnation hormonale. Contrairement à une idée reçue, la stérilisation n’entraîne aucun retard de croissance. Dans certains pays, comme aux Etats-Unis notamment, tous les chats de race sont stérilisés à l’âge de trois mois, c’est à dire avant d’être adoptés ou vendus. Leur taille n’en est pas du tout affectée. En France, cette pratique est fréquente chez les éleveurs de Maine Coon.

Il n’est jamais trop tard ! Si votre femelle est déjà adulte, n’hésitez pas à faire l’intervention. En lui ôtant les ovaires, vous supprimerez les

Quant aux tarifs de cette intervention, les prix sont très variables (comptez en moyenne 110 € pour une femelle et 70 € pour un mâle). C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander un devis à votre vétérinaire. Cela peut sembler choquant, mais comme pour la chirurgie esthétique, les prix sont libres ! Tous ne pratiquent pas les mêmes tarifs et différents facteurs internes vont faire évoluer le prix : état de santé de l’animal, lieu d’intervention, plus ou moins de précautions durant l’opération…

Les inconvénients de la stérilisation La castration a toutefois quelques désavantages, comme la tendance à l’obésité et les maladies associées au surpoids. Les 2 à 3 mois qui suivent l’ovariectomie sont cruciaux. C’est pendant cette période critique que votre chat risque de prendre du poids. L’obésité augmente les risques d’insuffisance cardiaque, les boiteries dues à l’excès de poids sur les articulations. La stérilisation entraîne également des modifications des dépenses d’énergétiques. Une fois stérilisé, son métabolisme de base est alors moins important car il devient moins actif. Il est par conséquent indispensable de restreindre son apport calorique, soit en diminuant la quantité de nourriture, soit en lui donnant une alimentation allégée. Malgré tout, la stérilisation reste la meilleure solution. L’espérance de vie d’un chat castré est en moyenne plus longue que celle d’un chat « entier ». Et adieux les dangereuses escapades nocturnes... Alors pourquoi hésiter ?

Protéger des vies Pour conclure, castrer ou stériliser un chat permet de prévenir une surpopulation de la race. Chaque année, des milliers de chats et chatons sont euthanasiés parce que la population féline dépasse de loin de nombre de foyers d’accueil. Il y a aussi des millions de chats vagabonds qui ont une espérance de vie très courte et dont il est impossible d’évaluer le nombre. Pour éviter cela, de nombreuses associations de défense animale, comme la Fondation Brigitte Bardot, proposent gratuitement la stérilisation de chats errants. En castrant ou stérilisant votre animal, vous écarterez les portées non désirées et sauverez des vies.

Spécial Chats n°14 - 59


Dossier véto Les chaleurs Chez les femelles Age des premières chaleurs Périodicité

Dernières chaleur Fécondité

Gestation Début du sevrage des chatons Durée de la lactation

6 mois à 1 an 2 à 4 fois par an. Particularité : tous les mois chez le Siamois ! sans limite d’âge période favorable pour la saillie : entre le 6e et le 8e jour des chaleurs 58 à 71 jours. Moyenne : 63 jours 4 semaines 2 mois

Chez les mâles Age de la fécondité Arrêt de la fécondité

8 mois sans limite d’âge

La puberté

La puberté est atteinte en moyenne à l’âge de 6 - 9 mois (de 5 à 12 mois selon les variations individuelles). Son apparition dépend de l’atteinte de 80% du poids adulte (2,3 à 3,2 kg) et de la saison (influence de la photopériode, c’est-àdire du rapport jour/nuit).

Le cycle de reproduction de la chatte :

individuelles de 1 jour à 21 jours. Leur apparition est en général brutale en moins de 12 à 24 heures.

Stériliser votre mâle évitera bien des ennuis !

L’interestrus : pendant la période de reproduction, l’activité ovarienne est permanente. L’interestrus représente une période d’inactivité sexuelle brève entre les chaleurs, en moyenne de 8 jours (variations de 2 à 19 jours), durant laquelle le comportement de la chatte est normal. Il suit l’estrus quand il n’y a pas eu ovulation, celle-ci étant déclenchée par la saillie. Le diestrus : il suit l’estrus lorsqu’il y a eu ovulation suite à une saillie. Cette phase correspond à une phase d’imprégnation par la progestérone. La durée moyenne avant un nouveau cycle est de 70 jours. L’anestrus : c’est la période de repos sexuel et ovarien, d’octobre à décembre (parfois de juin à janvier selon les variabilités individuelles). Les estrogènes et la progestérone sont à leur niveau le plus bas dans le sang.

Chez la chatte, le cycle de reproduction est appelé polyoestrus saisonnier : durant la période de reproduction, les chaleurs se répètent de manière successive. En zone tempérée, la période de reproduction débute 1 à 2 mois après le solstice d’hiver et se termine vers le solstice d’été. Selon les individus : cette période débute en janvier/février et se termine entre juin et novembre.

En résumé

Les différentes phases du cycle :

Si elle est saillie, l’ovulation est déclenchée en 24 à 30 heures.

Le proestrus : Cette phase difficile à observer correspond à une phase d’attraction du mâle. La chatte voca-lise, frotte se tête contre tous les objets et cambre son dos (position de lordose). D’une durée de 0,5 à 2 jours, cette phase correspond à une augmentation des estrogènes dans le sang. L’estrus lui succède. L’estrus : cette phase est caractérisée par l’acceptation de l’accouplement et dure en moyenne 7 jours. La chatte présente le même comportement que durant le proestrus, mais laisse le mâle la saillir. Remarque : la phase de proestrus est difficile à distinguer de l’estrus. Le terme de « chaleurs » regroupe en général les deux phases. Les chaleurs durent en moyenne une semaine qu’il y ait eu saillie ou non, avec des variations

60 - Spécial Chats n°14

Les deux premiers jours, la chatte attire le mâle mais ne se laisse pas couvrir. Les 3 à 6 jours (voire 12 jours) qui suivent, la femelle est consentante.

Une période de repos sexuel (si la chatte n’a pas été fécondée) de 1 semaine à 3 mois selon les races. Pour les chattes siamoises, les cycles se succèdent sans interruption toute l’année. Les chattes persannes quant à elles n’ont que 2 à 3 cycles par an.

Chiffres à méditer

Chez les chats 1+1 = 6 et cela deux fois par an Un couple de chats peut donner le jour jusqu’à 12 chatons par an (soit 6 couples) Après deux années : 6 x 12 = 72 chats (36 couples) Après trois années : 36 x 12 = 432 chats (216 couples) Après quatre années : 216 x 12 = 2592 chats (1296 couples) Après cinq années : 1296 x 12 = 15552 chats ! etc.


Dossier véto

La naissance des chatons

La mise bas minutes après minutes Par Jean-Claude Perrot, éleveur d’Abyssins, chatterie de la Farfade

La rencontre Un des moments le plus excitant et le plus angoissant de l’élevage est sans doute la mise bas. Cependant l’angoisse ou l’inquiétude, est souvent à l’origine de césarienne non nécessaire ou de mort de chaton. Pour éviter ces désagréments, voici quelques « trucs » pour les novices. Avant la saillie, une chatte doit être testée pour la Felv, la FIV et les coronavirus*. Seules les chattes négatives pour les trois devraient être saillies. Un propriétaire d’étalon sérieux n’acceptera pas de chattes positives, même pour les coronavirus. Sauf bien sûr, si sa chatterie est elle-même positive. Et dans ce cas… l’étalon produira les mêmes certificats. La chatte sera à jour de ses vaccins. Elle sera vermifugée 2 jours avant la saillie. Pour plus de sécurité, vous la vermifugerez à nouveau 10 jours avant la mise bas. Lorsque vous trouvez que l’hygiène de la chatterie de l’étalon est douteuse, vermifugez 3 jours après la saillie. Elle sera traitée contre les parasites externes avant de passer chez l’étalon. Pour éviter de le refaire à son retour, utilisez un produit qui stérilise les adultes et tue les larves. Les griffes de ses pattes avant seront épointées pour éviter qu’elle ne blesse le mâle. La chatte sera placée chez l’étalon le troisième jour de ses chaleurs. Lorsque le propriétaire de l’étalon vous rendra la chatte, il vous indiquera les dates de saillie, et même parfois les heures. A son retour chez vous, vous vérifierez la couleur et la forme de ses tétines. Vingt et un jours après la saillie, les tétines virent au rose vif. Signe que la chatte est pleine. Vous vérifierez donc dès le vingt et unième jour après la date de la première saillie. *Le coronavirus félin FCoV : Il s’agit d’un virus à ARN qui infecte le chat. Ce virus présente 2 formes : une forme entérique (intestinale) FECV (Feline Enteric CoronaVirus), et une forme responsable de la péritonite infectieuse féline FIPV (Feline Infectious peritonitis Virus).

L’attente Lorsque la saillie est confirmée, ne suralimentez pas la chatte. Certes, elle mangera plus que d’habitude mais il n’est pas utile de compléter son alimentation avec des produits de type calcium ou vitamines. Lorsqu’elle allaitera vous

pourrez lui donner ce type de compléments. Pendant sa gestation, la chatte grossira et, dormira beaucoup. La plus grosse prise de poids arrivera dans les dix derniers jours de la gestation. La dernière semaine, parfois avant dans le cas de petite chatte ou de portée importante, elle ne pourra plus se nettoyer après le bac. Vous pouvez lui laver l’anus avec un linge humide ou du papier essuie-tout, mouillé d’eau tiède. Certains éleveurs font passer à leur chatte une échographie, ou une radio, avant la mise bas pour connaître le nombre de chatons. Hors le fait que le nombre est souvent erroné, je ne vois pas l’intérêt d’un tel examen. Sauf si on souhaite mettre en évidence une anomalie particulière. A la fin de la mise bas, une palpation profonde vous informera sur la présence de chatons. Chez les chats, la durée de la gestation varie de 60 à 65 jours. Cependant, si votre chatte est primipare, vous ne saurez pas si son temps de gestation est plus proche de 60 que de 65. N’oubliez pas de compter à partir de la dernière date de saillie ou à partir de la date où les tétines ont viré au rose vif. De toutes les façons, à partir du soixantième jour après la date de première saillie, vous ne quittez plus la chatte. Pendant la gestation, il peut se produire de petits écoulements ou des saignements légers. Dans le premier cas, s’ils ne sont pas odorants et s’ils sont clairs, pas d’inquiétude. Vous vérifierez, cependant la température de la chatte. Pour les saignements, le sang est de couleur clair et peu abondant. Votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement antibiotique s’il le juge nécessaire.

Les préparatifs Pour la mise bas, il faut préparer un carton. Le meilleur est de type déménagement standardisé soit 37 x 56. Sur un des grands côtés, à 10 cm du sol, vous percerez un trou, arrondi, suffisamment large pour que la chatte puisse l’utiliser. Sur le fond, vous placerez un morceau de toile cirée ou une feuille de plastique et des linges. Vous ne donnerez ce carton à la chatte que vers le soixantième jour. Vous pouvez aussi en avoir un autre en réserve pour l’élevage. Une autre possibilité est de remplacer ce carton par un coffre de plastique de même taille. L’inconvénient d’un tel coffre est pour les chatons qui ne pourront pas sortir sans votre aide.

Spécial Chats n°14 - 61


Dossier véto Exactement comme la jeune mère prépare sa valise avant son accouchement, vous préparerez le plateau de mise-bas à partir du soixantième jour. Cela vous évitera, le moment venu de courir dans toute la maison à la recherche du produit manquant. Je le prépare habituellement vers le cinquante huitième jours sur un plateau de service en matière plastique et je le garde dans un placard. La première phase de la mise-bas correspond à l’ouverture du col et à la préparation de l’utérus.

L’élevage communautaire est important car en cas de disparition d’une des mères, les chatons orphelins sont élevés par les autres femelles. Le premier lait (colostrum) apporte les éléments essentiels à la défense de l’organisme du chaton contre les bactéries. Le réflexe de succion et d’appétit est signe de bonne santé chez les nouveaux nés.

Il est composé de : • Des linges, chiffons de coton, propres. Ils sont assez grands pour couvrir le fond du carton. Quelques uns sont de couleur claire (explication plus loin). • Une bouillotte de caoutchouc ou un coussin électrique, • Du papier essuie tout • Une paire de ciseaux fins en état et propres • Un flacon d’alcool à 90° ou de bétadine® jaune (préférable) • Un flacon de bétadine ® rouge ou un flacon d’huile d’amande douce • Une petite seringue 5cc sans aiguille • Un produit pour réanimer les chatons (demander à votre vétérinaire) • Si vous êtes expérimenté, un flacon d’ocytocine et des seringue de 1ml. Sinon, demandez à votre vétérinaire de vous préparer une ou deux doses d’ocytocine en vous expliquant comment et quand l’injecter. • Un ou deux sacs type “plastic” pour récupérer les résidus de la mise bas. • Une petite balance de ménage pour enregistrer le poids des chatons. • Un réveil ou une montre pour mesurer le temps entre les contractions et les mises-bas. • Un bloc ou un cahier et de quoi écrire • Un “mouche bébé” si vous avez une arrivée d’eau dans la pièce. Sinon, une boîte de mouchoir en papier. • Un petit thermomètre pour nourrissons • Certain ajoute du fil à dent pour nouer le cordon. Depuis quelques années, je n’utilise plus ce produit. Selon que la chatte est primipare ou multipare et qu’elle vive seule ou dans un groupe d’autres femelles entières, le comportement va changer avant la mise bas. Quelques jours avant la mise-bas, vous installerez le carton dans une pièce calme. Pour votre confort, je vous conseille votre chambre. Vous le montrerez à la chatte qui viendra l’inspecter. Si elle est primipare elle grattera un peu dedans puis le laissera. Ce n’est pas grave. Une chatte plus expérimentée reviendra souvent vers ce carton. Si vous avez chez vous des chatons ou de jeunes chats. Votre parturiente les attirera dans le carton par des miaulement aigues et tremblés. On assiste parfois à des séances de malaxage du ventre de la parturiente par les autres chattes et chatons vraiment incroyables. Le tout accompagné de ronronnements assez forts. Si votre chatte est seule avec vous, elle ne vous quittera plus.

62 - Spécial Chats n°14


Dossier véto Quand ? Une méthode de vérification de la température permettrait de connaître 24 heures à l’avance la date de la mise-bas. Pour ce faire, on prendra la température de la chatte de façon constante (conditions et heures). 24 heures avant la mise-bas, la température perd 1 degré. Cette méthode est à peu près aussi fiable que la Méthode Oudineau qui devait permettre aux chrétiens catholiques de diminuer leur nombre d’enfant sans aucun autre moyen de contraception. Il est préférable d’étudier le comportement de la chatte. Entre 24 et 12 heures avant, la chatte semble un peu « inquiète » ? « Angoissée » ? Je dirais plutôt différente. Elle se couche dans son carton, mange normalement, rôde, souvent elle va dans son bac de façon répétitive mais toujours a besoin de compagnie, féline ou humaine. Elle manifeste sa satisfaction ou son angoisse par un ronronnement assez fort. Enfin, 24 heures avant la mise-bas, sa forme change; elle passe de l’aspect « barrique » à l’aspect « obèse ». C’est un peu comme si les chatons s’organisaient pour la sortie en « s’alignant ». Elle aura des écoulements et, entre 12 et 10 heures avant, le fameux « bouchon muqueux ». Celui-ci se manifeste sous la forme d’une petite masse beige-rosé. Le travail a déjà commencé mais vous ne voyez pas les contractions. Vous pourriez les constater en tenant la main sur le ventre de la chatte. Je vous conseille de vous préparer pour les 6 prochaines heures: • Restaurez-vous, • Retrouvez les clefs de la voiture, ou le numéro de téléphone de votre taxi préféré. • Téléphonez à votre vétérinaire, si l’heure est décente, pour connaître la Clinique de garde ou s’arranger avec lui. Juste au cas où... • Sortez le plateau.

Attendez les premières contractions. Au début elles seront faibles mais comme ce sont les premières, la chatte manifestera sa surprise en cessant son ronronnement. Vérifiez l’heure et comptez-les. Dans la plupart des cas, la chatte ne change pas de position. Elle commencera à le faire lorsque les contractions lui arracheront une sorte de « soupir-gémissement » que vous n’oublierez plus après la première fois. Les contractions étant encore faibles, il est possible de donner à la chatte un repas reconstituant. Vous pouvez donner un jaune d’œuf avec du lait maternisé pour chaton. Cependant, ce type de repas donne souvent la diarrhée. Depuis quelques années je propose une alimentation pour chats convalescents. Votre vétérinaire vous conseillera sur la marque. Vous trouverez ci-dessous un tableau de fréquence des contractions pour une chatte primipare et une multipare. Toutes les formes de

poussées existent: couchée sur le côté, les pattes arrières tendues (souvent le cas chez les primipares), couchée sur le ventre, pattes arrières repliées, accroupie, pattes de devant plantées sur le sol, en extension, dos arqué, pattes arrières écartées. Dans mon groupe de chattes, depuis que je laisse toujours une multipare avec une primipare, le mode accroupi semble se généraliser. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence. Ne vous inquiétez pas! Ne vous impatientez pas ! Les contractions sont parfois impressionnantes mais tant que la chatte ne semble pas très inquiète ou très affaiblie, il n’est pas nécessaire d’angoisser. Vous ne cesserez pas de la caresser, vous lui parlerez doucement. Il n’y aura pas d’autres bruits que vos paroles et son ronronnement. Vous bannirez la musique, la radio et la télévision pendant ce moment. Entre les rafales de contractions, vous pouvez la laisser aller dans la pièce, peut-être ira t’elle vers le bac ou s’abreuver. Attention cependant, certaines primipares ou des chattes craintives ont tendance à se cacher. Ne la laissez pas se couler sous un meuble ou dans un espace inaccessible. Exemple de fréquence de contractions pour une chatte primipare Heure Nombre de contractions 13h30 2 13h32 8 13h34 4 Accompagnée par une chatte multipare, elle se place accroupie 13h35 4 13h37 5 13h39 3 13h40 5 13h41 3 13h42 7 13h44 7 13h45 3 13h47 10 13h51 8 Le sac sort pendant les contractions et rentre ensuite 13h56 10 14h00 8 14h03 10 14h09 10 14h12 2 14h13 10 14h15 4 14h17 5 14h23 3 Le sac est très visible, il s’agit d’un siège 14h24 7 14h26 3 14h30 Naissance et délivrance placenta mangé 14h41 Deuxième naissance "tête" placenta mangé 15h02 8 contractions 15h06 6 contractions sac visible siège 15h08 Naissance placenta mangé

Spécial Chats n°14 - 63


Dossier véto Ma technique :

Exemple d’expulsion des chatons. Ils naissent le plus souvent toutes les 10 minutes à une heure. Lorsque les chatons sortent, ils sont soit entourés de leur poche fœtale, soit « nus », simplement attachés par le cordon ombilical. Les petits qui naissent « coiffés » de leurs annexes (poche et placentas) doivent en être débarrassés, de préférence par la mère.

64 - Spécial Chats n°14

Je ne laisse pas la chatte se lécher lorsque le sac commence à sortir. En effet, je préfère qu’il soit entier pour une meilleure lubrification. Dans le cas de siège, si les pattes arrière du chaton percent le sac, je prends soin de ne pas toucher le chaton de façon à éviter le réflexe de respiration qui lui ferait « boire la tasse ». Si je juge qu’il manque de lubrifiant, j’utilise soit la Bétadine rouge soit l’huile d’amande douce au moment des contractions. Le liquide est projeté entre la vulve et le chaton à l’aide de la seringue ou du bec du flacon de Bétadine. Dans le cas des sièges « pattes tendues » les pattes avant seront placées de part et d’autre de la tête. Ce qui signifie que cette dernière partie du chaton sera plus grosse que le reste du corps. Il existe une manipulation qui permet de plier les pattes du chaton (niveau coude). Cependant cette manipulation ne peut simplement s’expliquer. Il est nécessaire de la pratiquer avec un naisseur expérimenté. Si cela vous arrive, utilisez les lubrifiants. Si la chatte a des contractions elle finira par expulser le chaton. Sinon, il faudra avoir recours au service du vétérinaire. Si vous ne pouvez vous déplacer facilement et que la chatte semble tétanisée, vous mettez la Bétadine rouge entre le chaton et la vulve, vous entourez le chaton d’un papier essuie tout ou d’un linge et vous tirez légèrement vers le bas. Le mouvement est courbe. Si la chatte a des contractions ce mouvement les accompagnera. Si le chaton est toujours vivant, il faudra lui faire rendre les liquides ingérés en le secouant légèrement vers l’avant: vous couchez le chaton dans votre paume, la tête reposant sur votre index. Vous recouvrez avec votre autre paume et tout en maintenant la tête du chaton vous projetez vos deux mains jointes sur le chaton vers l’avant. Il sera sans doute nécessaire de consulter votre vétérinaire pour un petit traitement antibiotique pour ce chaton. Le chaton né, vous lui dégagez la tête du sac, ou vous laissez la chatte le faire. Si la chatte est expérimentée, elle dégagera le chaton elle-même et si la délivrance a eu lieu, elle mangera le placenta. Ce faisant, elle coupera le cordon. Attention, en coupant le cordon, si elle tire très fortement, elle pourra créer une petite hernie. Vous vérifierez avec le doigt et enfoncerez légèrement le renflement. Si la chatte ne coupe pas le cordon, vous le ferez vous-même. Vous prendrez ce cordon entre le pouce et l’index à partir du placenta, de la main gauche si vous êtes droitier. En appuyant, vous remontez vers le chaton. Ensuite tout en maintenant vos doigts serrés, vous coupez à deux centimètres du corps. Vous pouvez mettre un peu de Bétadine jaune sur la coupure. Le chaton est mis à la tétine rapidement. Très vite il commence à téter. Après la naissance du premier chaton, lorsque les contractions reprennent, les chattes multipares placent le chaton près de leur tête. Les primipares ne savent pas comment procéder. Je vous conseille de placer les chatons sur une bouillote ou un coussin électrique dans un couffin. Vous les recouvrez d’un linge et vous attendez la fin de la mise-bas.


Dossier véto Après la mise bas Lorsque la mise-bas est terminée, la chatte s’occupe de ses chatons. Elle ne semble pas inquiète. Vous ferez une palpation profonde pour être certain qu’il ne reste plus de chaton. Attention, l’utérus est encore gros. Si tous les placentas ont été expulsés, vous n’avez pas de surveillance particulière. Sinon, votre vétérinaire vous conseillera un produit pour favoriser la délivrance. Vous placerez les chatons et leur mère sur des linges de couleur claire. Cela vous permettra de surveiller d’éventuelles pertes sanglantes de la chatte et des traces de déjection des chatons. En effet, il est possible que la femelle ne nettoie pas ses chatons. Pour leur éviter des problèmes vous vous substituerez à elle en les stimulants avec un petit linge mouillé. Vers le quatrième jour, la chatte aura des pertes sanglantes. Surveillez que le sang soit clair et non odorant. Pendant les six premiers jours, surveillez la chatte. Prenez sa température tous les deux ou trois jours. Surveillez aussi les chatons nés par siège. Soyez vigilant à leur respiration. Enfin, chaque jour, à la même heure, pesez les chatons. Vous ne vous inquiéterez d’une perte de poids qu’au delà de 2 jours. Un chaton augmente son poids de 5 grammes par jour en moyenne.

Dans 5 semaines, le chaton pourra se mouvoir et ses sens se développeront, partageant le temps où il ne tête pas à jouer et à dormir. Aveugle et sourd, le chaton qui vient au monde ne pèse qu’une centaine de grammes. En 7 à 10 jours, il aura doublé son poids.

Avant la mise bas, on constate l’expulsion du bouchon muqueux. Celui-ci se manifeste sous la forme d’une petite masse beige-rosé (petite photo du bas).

Spécial Chats n°14 - 65


Bonne action

Ker Kaz’h les sauve,

adoptez-les ! « Nous les sauvons, adoptez-les ! » martèle Marie Quérat, vice-présidente de Ker Kaz’h, le village des chats. Cette association de défense des animaux nous livre son combat de tous les instants. Parole à la Protection. Quelles sont vos actions en faveur de la protection féline ? Marie Quérat, vice-présidente de Ker Kaz’h : La prise en charge et le replacement des chats dans le besoin : Recueillir, nourrir, et soigner les chats errants, malades ou abandonnés ; Les héberger en famille d’accueil le temps de leur convalescence ou le temps de leur sociabilisation ; Leur trouver un foyer définitif adéquat après les avoir identifiés, testés, vaccinés, déparasités et stérilisés ; Assurer le suivi après adoption. La lutte contre les abandons : Sensibiliser les propriétaires d’animaux ; Avoir un discours de responsabilisation : l’animal n’est pas un meuble, encore moins un jouet ; Essayer d’accompagner et de conseiller les personnes ayant des difficultés avec leur animal. La lutte contre la prolifération : Sensibiliser les propriétaires d’animaux non stérilisés ; Refuser toute prise en charge de chaton sans stérilisation de la mère ; Stérilisation des chats sauvages avant leur remise en liberté.

Quelles valeurs mettez vous chaque jour en avant, vous et vos bénévoles ? La prise en charge des chats : priorité aux urgences. En termes de prise en charge, nous donnons la priorité aux animaux de la fourrière qui sont menacés d’euthanasie et à ceux qui errent sans maitres dans la rue. Nous acceptons très peu d’abandons de particuliers : nous n’avons quasiment jamais de place et nous estimons que lorsque l’on prend la responsabilité d’un animal on l’assume jusqu’au bout. La vie fait qu’il y a parfois des situations où le replacement de l’animal est inévitable, mais être responsable de son compagnon, c’est aussi savoir lui trouver une nouvelle famille quand c’est vraiment nécessaire. En cas de prise en charge de chat d’un particulier, nous demandons à l’ancien propriétaire de signer une déclaration d’abandon et de

66 - Spécial Chats n°14


Bonne action faire un don à l’association pour aider au placement de son animal. Concernant les portées de chatons non désirées, la prise en charge se fait sous condition de la stérilisation de la mère, avant d’accueillir les bébés nous demanderons donc d’avoir un certificat vétérinaire prouvant que la stérilisation a bien été effectuée. La stérilisation des chats errants : Afin de lutter contre la prolifération des chats errants et/ou sauvages dans certains quartiers, nous prenons en charge la stérilisation ou la castration de ces chats. L’association ne reçoit aucune subvention pour pouvoir effectuer ce travail, nous fonctionnons seulement grâce à aux dons. Nous intervenons donc dans la mesure où nos moyens humains et financiers nous le permettent. Ces chats sont ensuite relâchés sur leur ancien lieu de vie. Non à l’euthanasie systématique des chats FIV : Les chats ne devraient jamais être euthanasiés uniquement sur la base d’un résultat positif au test FIV. Malgré l’absence de local et les limites d’accueil des chats porteurs, nous aimerions éviter l’euthanasie systématique et étudier l’accueil des FIV au cas par cas. Le virus pouvant être latent pendant de nombreuses années, il est donc possible de vivre sereinement avec un chat porteur de cette maladie sans aucun risque. Nous ne voyons pas pourquoi nous devrions condamner des chats positifs en bonne santé si nous avons la possibilité de les placer dans des foyers adaptés. Nous souhaitons en parallèle informer les propriétaires de chats sur la maladie afin de sensibiliser la population. Compte tenu de la faible fiabilité du test sur les chatons de moins de 6 mois, si celui-ci est positif, les chatons sont placés en quarantaine afin de réaliser un autre test à l’âge de 16 semaines pour confirmer ou infirmer le premier résultat. La responsabilisation passe par l’information : Informer, dialoguer, conseiller, expliquer, pour éviter les euthanasies, les abandons, la prolifération… Nous sommes aussi là pour cela. Nous souhaitons jouer la carte de la transparence et que le dialogue soit aussi ouvert avec nos différents partenaires et avec les autres associations de protection animale, car ensemble nous sommes plus forts pour lutter.

Les frais d’adoption prennent en charge une partie des frais vétérinaire : 110 euros pour un chat testé, identifié, vacciné et stérilisé ; Nous avons été aidé par 30 Millions d’Amis pour la prise en charge de 30 chats sauvages et nous avons la chance d’avoir des vétérinaires qui nous aident en nous faisant des tarifs préférentiels.

Comment nos lecteurs peuvent-ils vous Nourrir, soigner, stériliser… les euros dévenir en aide ? filent. Comment réussissez-vous à vous Il y a 4 points : Nous manquons cruellement de famille en sortir ? On croise les doigts ! Nous avons quelques donneurs qui pensent à nous chaque année. En parallèle, nous mettons en place des mailings destinés aux anciens adoptants pour un appel aux dons à travers une petite carte d’anniversaire d’adoption. Une tombola est organisée un an sur deux. Nous mettons aussi à la vente des porte-clés, peluches... Des bénévoles passent aussi quelques journées par an à un troc et puces.

d’accueil qui se sentiraient le cœur à prend en charge momentanément un chat, l’aide passe aussi par du bénévolat pour les trappages, les trocs et puces et autres manifestations ou expositions que nous faisons ; des personnes douées en informatique ou marketing peuvent aussi être utiles. Sans oublier, les dons financiers qui nous aident à tenir, ceux ci sont déductibles des impôts ! Et bien sûr, nous cherchons des adoptants !

Spécial Chats n°14 - 67


Bonne action Vous proposez aujourd’hui 17 chats à l’adoption. Quels sont selon vous, les avantages à adopter un chat, via une association de protection ? Adopter un animal est un acte important ! Pourquoi le prendre dans un refuge ou une association plutôt que chez un particulier ? Pour plusieurs raisons : 1/ Au niveau de la santé : Vous êtes sûr d’accueillir un animal en bonne santé ou alors s’il est malade, vous l’adoptez en connaissance de cause, vous en avez pris la décision. En effet, les animaux en association voient le vétérinaire régulièrement, ils sont suivis au niveau santé. Ainsi, vous connaissez tout du passé de l’animal depuis son arrivée à l’association jusqu’à son départ pour votre domicile. 2/ Conformité avec la loi : Tout animal adopté en association est identifié conformément à la loi avant de vous être confié. Le changement de propriétaire est fait directement par l’association, vous n’avez donc pas à vous soucier de la déclaration auprès de la centrale concernée. Adopter auprès d’un particulier qui vous confie un animal nonidentifié et sans certitude sur son état de santé est illégal. En adoptant auprès d’une association, vous êtes donc en conformité avec la loi. 3/ Votre place importante dans la protection des animaux : Vous contribuez à sauver des animaux. En effet, la place que vous « libérez » en adoptant permet d’accueillir un autre malheureux. Vous êtes donc un maillon de la grande chaîne de la protection animale. Adopter chez un particulier, c’est cautionner la surpopulation animale avec à la clé des euthanasies dans les refuges par manque de place. Au contraire, adopter en association, c’est lutter contre cette situation. Et vous montrez ainsi que vous n’êtes pas d’accord avec les portées de particuliers, c’est ensemble que nous ferons changer les mentalités. 4/ Avantages au niveau financier : Les associations bénéficient de tarifs avantageux auprès de vétérinaires. Ainsi elles peuvent vous faire bénéficier de leurs tarifs lors de l’adoption. En effet, adopter en association vous coûtera environ 50% de moins que si vous adoptiez auprès d’un particulier et que vous faisiez tout vous même auprès de votre vétérinaire. De plus, vous avez la tranquillité d’esprit car la majorité du temps, la démarche vétérinaire est déjà bien entamée lors de l’adoption, la stérilisation est souvent la seule démarche que vous aurez à accomplir. 5/ Des interlocuteurs compétents : L’équipe et les bénévoles de l’association sont très compétents dans leur domaine et disponibles. Ils sont capables de vous répondre rapidement en cas d’interrogation, si vous avez besoin

68 - Spécial Chats n°14

de conseils. Lors de l’adoption, de nombreux points vous sont expliqués mais nous ne plaçons pas des « objets », ce sont des êtres sensibles et vous pouvez vous retrouver face à une situation non expliquée. Nous sommes là pour vous aider et vous conseiller tout au long de la vie de l’animal.

Modalités d’adoption :

Tous nos chats sont testés FIV et FELV, identifiés, stérilisés, vaccinés Typhus Coryza et déparasités régulièrement. Ils sont placés sous contrat d’association Ker Kaz’h dans lequel le propriétaire s’engage à s’occuper correctement du chat qu’il aura adopté. Une pièce d’identité, ainsi qu’un justificatif de domicile, devront être présentés le jour de l’adoption. L’adoptant devra également s’acquitter des frais d’adoption de 110 euros, qui remboursent une partie des frais vétérinaires. Si vous êtes intéressé par ce chat, vous pouvez nous contacter au 06 76 51 82 16 ou par mail : association. kerkazh@free.fr

Les tarifs d’adoption

Tous nos chats sont testés FIV et FELV, identifiés (par puce ou tatouage), stérilisés, vaccinés contre le typhus et le coryza et déparasités régulièrement. Nous leur donnons une alimentation de qualité. Tout cela représente des frais non négligeables pour l’association. L’adoptant devra donc s’acquitter des frais d’adoption de 110 €, qui remboursent une partie des frais vétérinaires. A noter : un don libre vous sera demandé pour un animal qui est en sauvetage (animal en situation urgente, plus âgé ou qui attend depuis trop longtemps une famille). Certains chatons sont trop jeunes pour être stérilisés avant adoption. Dans ce cas, un bon de stérilisation vous sera remis. Vous pourrez le présenter à un de nos vétérinaires partenaires lors de la stérilisation. Vous n’aurez donc pas à payer de frais supplémentaires.

Contact :

Kerkaz’h Le village des chats Association consacrée à la protection, le replacement et la stérilisation des chats de la région Lorientaise 10, rue de Bretagne - 56530 Gestel Tél. : 06 76 51 82 16 www.kerkazh.net - kerkazh@hotmail.fr Forum : http://kerkazh.forums-actifs.net


Bonne action

Ils sont à adopter !

GAVOTTE Née le 10 Juillet 2011 Femelle Brown tabby Identification : 250 268 730 005 805 Mignonne comme un cœur, cette toute petite minette tigrée est très tonique, mais encore très peureuse (en cours de socialisation). Gagner sa confiance est un challenge très motivant ! Confiée à un maître calme et respectueux, elle deviendra une chatte attachante (pas de jeunes enfants).

DIVA Née le : 01/02/2008 Femelle Brown tabby et blanc Identification : HPP 164 Une chatte très gentille, câline et pot de colle. Nous lui cherchons une famille sans autre chat.

FRANIE Née le : 02 Août 2010 Femelle Brown tabby et blanche Identification : HUB616 Franie est vraiment un amour de minette, calme, docile, câline. FIESTA Née le: 01/04/2010 Femelle Tabby gris foncé Identification : HSH959 Gentille minette sauvée de la fourrière. Ce n’est pas un grand modèle, elle est très câline, affectueuse et a un poil d’une infinie douceur. Elle s’entend très bien avec ses congénères à 4 pattes.

GROS MINET Né le : 01 Avril 2011 Mâle Noir et blanc Identification : HUB617 Gros Minet est LE chat parfait, il s’entend très bien avec tous ces congénères, il est câlin, ronronne dans les bras, docile il se laisse manipuler sans problème avec les enfants, son pelage est d’une grande douceur. A découvrir absolument, il vous le rendra ! GABBANA Née le: 25/04/2011 Femelle Tabby Identification : 250268710044047 Magnifique petite chatte, elle a la particularité d’avoir des “plumeaux” au bout des oreilles et une superbe robe.

GET7 Né le : 10 Juillet 2011 Mâle Brown tabby et blanc Identification : 250 268 730 005 965 Ce matou miniature, à la truffe toute rose et aux grands yeux expressifs, est très curieux et joueur. Une fois mis en confiance, il vient spontanément vers l’humain et apprécie énormément les caresses. FRESIA Née le: 28/03/2010 Femelle Brown tabby Identification : 250269604122313 Fresia est une gentille minette très sociable avec les humains et ses congénères chat/chien. Câline, elle a une grande capacité d’adaptation.

CELESTE Née le : 05 Juillet 2007 Femelle Noire et blanche Identification : HSH958 Petite chatte gourmande et câline avec un regard attendrissant. Petit gabarit, Céleste est un distributeur de tendresse!

Suite pages 97 et 98

Spécial Chats n°14 - 69


Chat de célébrité

Mon chat est

Hypocrite ! Le Camarade Kochkovitch, un joli presse papier !

Gilles Bonotaux, illustrateur, et Hélène Lasserre, son épouse, travaillent en complicité sur les scénarios des ouvrages « Mon chat est un hypocrite » et « Les vacances du chat hypocrite ». Dans ces petites bandes dessinées pleines d’humour, tendres et incroyablement vraies, se dresse un portrait pas toujours très flatteur du chat ! Le héros de ces histoires hilarantes n’est autre que leur compagnon, un « bon gros » rouquin : le camarade Kochkovitch… Qui est votre chat, héro de ces histoires… Hélène Lassere et Gilles Bonotaux : Le Camarade Kochkovitch a 8 ans, c’est un garçon… enfin presque (il est castré), et présente une légère surcharge pondérale (il a frôlé les 8 kilos). Gentil, ronronneur, adorable avec tout le monde, humains et autres chats, au point d’en être un peu pot de colle ! Il aime aussi beaucoup les souris mais pas du même amour… Notre chat est également surnommé « le tueur des Combrailles » (région où nous avons une maison). Quand le camarade passe, les souris trépassent ! A la mort de Patou, nous avons constaté que nous ne pouvions pas vivre sans chat. Nous sommes allés dans un refuge. Le camarade était un pré-ado, débrouillard, rigolo et sympathique. Nous voulions un chat noir car nous sommes souvent habillés en sombre… il est blanc et roux !

avons ressorti notre projet mis en berne après le décès accidentel de Patouillard.

Comment son nom, aussi original que mémorable, s’est-il imposé ? A-t-il sa carte du parti ? Notre chat n’est pas communiste. A la rigueur Trotskiste, mais plutôt anarcho-libertaire. En fait, nous écrivions pour les éditions Autrement, un livre sur la Grande Guerre, vu du coté français, allemand et russe. Nous en étions à la révolution d’octobre au moment où nous sommes allés l’adopter… cela aurait pu être Le kaiser ou Nicolas II… mais c’est un joli nom camarade ! En fait Kochkovitch veut dire « fils de chat » en russe.

Comment vous est venue l’idée de cette Vous êtes les auteurs de « Mon chien est trouillard »… Avez-vous également bande dessinée sur le chat ? un chien? Ce n’est pas le Camarade Kochkovitch mais Inocybe de Patouillard, notre précédent chat qui nous a inspiré. Ce dernier était réellement hypocrite, voleur mais adorable quand même  ! Quand le Camarade est arrivé chez nous, nous avons remarqué une similitude de comportements et

70 - Spécial Chats n°14

Nous avons eu un chien, Pavlov, mais nous nous sommes aussi inspirés d’autres clébards qui ont réellement existé. Nous avons fait une compilation de « conneries » vécues, perpétrées par Diane, Bertrand, etc. et surtout par Phoebus.


Chat de célébrité Pourriez-vous vous définir comme des amoureux des bêtes ? Mêmes les pires ? Oui, bien sûr. On aime les animaux. Pour les pires, ça dépend. Gilles a un petit faible pour les insectes en général et les araignes en particulier, mais c’est plus par intérêt que par affection. Il fait rarement des câlins aux cafards ou aux guêpes. Hélène aime plutôt les animaux à poils, elle est marraine de Zebulon, un âne né au jardin d’acclimatation. Elle a horreur des sales bêtes et surtout des pigeons, mais elle ne leur ferait pas de mal. Elle les craint plus qu’elle ne les déteste.

Pourquoi avoir choisi de croquer uniquement les défauts de nos chers compagnons ?

Hélène Lasserre et son matou, en plein travail d’écriture

C’est plus drôle de « se moquer d’eux », gentiment bien sûr ! Ce sont leurs défauts qui font leurs qualités….

Quant au titres des ouvrages, volontairement « provocateur » : Hypocrite, trouillard… Quels autres qualificatifs auriez-vous choisi pour le chat et pour le chien ? Avez-vous hésité ? Pour le chat, nous n’avons pas hésité, pour le chien par contre, nous avions pensé à « Mon Chien est un corniaud ». Ce qui semblait vraiment bien convenir. Le choix des titres est très difficile à trouver et finalement avec notre éditeur, nous avons opté pour trouillard.

Les défauts du chat sont ce que les amoureux des chats appellent ses qualités… Y a-t-il un message derrière cet humour grinçant ? Etes-vous amusés par les « mémés » à chats, clamant que seul leur « rejeton » n’est pas comme ça, tout en les caressant d’un œil humide ? Ne sommes-nous pas un peu mièvres dans nos relations avec eux ? Il faut l’avouer nous sommes complètement « gniagniasou » avec le camarade et les autres chats. Nous lui parlons et l’intégrons complètement à notre famille. On est ridicule mais on l’assume. Nous avons seulement la prétention de faire rire, ce qui n’est pas forcément facile. Dans certains cas, on peut y voir des messages rarement flatteurs pour les forces de l’ordre. Il n’y a pas que le camarade qui soit un tantinet anarchiste !

Kochkovitch et son maître adoré, Gilles Bonotaux

Séance de dédicace pour les auteurs

Kochkovitch, alias « Koko », croqué à l’aquarelle par son maître

Gentil, ronronneur, adorable avec tout le monde, au point d’en être un peu pot de colle !

Spécial Chats n°14 - 71


Chat de célébrité Kochkovitch veut dire « fils de chat » en russe

Quels sont vos rapports avec lui ? Est-il tel qu’on le voit dans vos livres ? Nos rapport avec lui sont très étroits, intime voire fusionnel surtout avec Hélène. L’autorité de Gilles est très souvent bafouée par le laxisme d’Hélène. Avec elle, il a le droit de la piétiner la nuit, de monter sur son bureau voire de taper sur le clavier, d’être à table et même de manger dans nos assiettes….avec Gilles par contre tout cela est interdit (normalement) !

Kochkovitch trône toujours dans votre canapé, malgré son attitude désinvolte à votre égard… vous êtes passé outre. Il doit donc bien avoir quelques qualités ? Il a les qualités de ses défauts mais c’est vraiment un brave gars !

Le Camarade Kochkovitch aime aussi beaucoup les souris mais pas du même amour…

Dans « Les vacances de mon chat hypocrite », ses autres comparses existent-ils aussi dans la réalité ? Gershwin, Gribouille, Valentine, Minichef… Toute ressemblance avec des chats existants ou ayant existés n’est absolument pas fortuite. Tout est vrai, même dans les dialogues. La baronne Valentine de Percival, dite la pépete à réellement dit « Casse-toi pétasse ou je t’arrache les yeux » ! Ces chats sont les amis du Camarade et des humains qui viennent passer leurs vacances dans notre maison en Auvergne.

Il est vrai que vous avez parfaitement cerné les défauts principaux de nos compagnons. Les différentes scénettes sont finement observées… Avez-vous Quelles ont été vos formations respecvécu chacun de ces épisodes ? tives ? Oui, c’est du vécu. Tout est rigoureusement authentique. On a seulement un tout petit peu anthropomorphisé. Vous vous êtes peut être rendu compte qu’en vrai, les chats ne parlent pas !

Une formation artistique aux arts appliqués pour Gilles (ENSAAMA), et des études universitaires d’histoire pour Hélène.

Considérez-vous votre chat comme Et vos débuts ? Quelles sont les difficultés étant un hypocrite, un voleur, un rencontrées dans ce métier ? fourbe… doublé d’un sale ingrat ? Lit-il Gilles était illustrateur et nous nous sommes lancés tous les deux, il y a plus de 10 ans, en tant qu’auteurs pour éMachiavel aux toilettes ? En fait il est un peu hypocrite mais il n’est pas aussi fourbe, voleur et ingrat que ça. Par contre pour obtenir des croquettes il est prêt à n’importe quelle bassesse et là, c’est pas joli, joli. Non, il ne lit pas Machiavel plutôt Bakounine.

72 - Spécial Chats n°14

crire des livres à 4 mains. Les principales difficultés, c’est de dénicher des contrats, de trouver de bonnes idées qui arrivent à convaincre les éditeurs en ne se laissant pas influencer par les modes commerciales et très souvent, se faire payer. Nous ne vivons que de notre métier d’auteurs il-


Chat de célébrité

Il y aura un troisième tome au chat Hypocrite…. mais c’est encore top secret !

Quand le camarade passe, les souris trépassent !

Camarade Kochkovitch, muse de ses maîtres

lustrateur et notre budget est très souvent en dents de scie ! Pour mettre un peu de beurre dans les épinards, Gilles fait des portraits de vos animaux familiers sur le site : http://bonotaux.portraits.monsite-orange.fr

Qui dessine et qui écrit ? Avez-vous toujours fonctionnés en binôme ? Gilles est le dessinateur et nous écrivons ensemble les textes. Pour nos idées et les livres dont nous sommes les auteurs, nous travaillons en binôme par contre, Gilles accepte volontiers toute sorte de contrat d’illustration… qu’on se le dise !

Vous avez illustré également l’excellent Quels sont vos projets ? dictionnaire Chat/Français. A la lecture, février sortira chez Larousse un livre sur les Oiseaux que on a le sentiment que vous avez par- En nous sommes en train de réaliser et il y aura un troisième ticipé à sa rédaction. Avec le Docteur tome au chat Hypocrite…. mais c’est encore top secret. Sorvétérinaire Jean Cuvelier, partagez-vous tie prévue en mai prochain. le même humour ? Un dernier mot ? Très souvent, les illustrateurs ne connaissent pas les auteurs (c’est l’éditeur qui choisi son équipe). Quand j’ai illustré le dico chat, je ne connaissais pas le docteur Jean Cuvelier mais j’ai eu l’occasion de le rencontrer peu après. Il est possible qu’on ait le même type d’humour à la fois informatif et décalé. Pour ce livre, j’avais les coudés franches et je n’étais pas obligé de paraphraser le texte. Ce qui est très agréable pour un illustrateur !

Pourriez-vous nous rappeler les titres de vos différents livres ?

Le mot de la faim… le camarade Kochkovitch commence à réclamer ses croquettes… de régime !

A votre avis, que fait le camarade Kochkovictch en ce moment ? Ce n’est pas un avis mais une évidence, le camarade est avec nous, couché sur le bureau d’Hélène et il aimerait bien qu’on aille vers la cuisine !

Nous avons publié aux éditions Autrement, la collection « Quand ils avaient mon âge », dont « Quand mamie » qui a reçu le prix France Télévision en 2001. Aux éditions Milan, des livres documentaires jeunesse : « Les sales bêtes », prix la science se livre, « Le show des animaux, Coupables ? Non coupables ? » Des livres jeu chez Gründ et Dragon d’or. Des petits contes, toujours chez Gründ…

Tout est vrai, même dans les dialogues. La baronne Valentine de Percival, dite la pépete, à réellement dit « casse-toi pétasse ou je t’arrache les yeux » !

« Mon chat est un hypocrite » et « Les vacances du chat hypocrite », brossent un portrait hilarant et plein de vérité ! Ces petits livres racontent avec humour et justesse, sous une forme proche de la bande dessinée, tous les comportements typiques et toutes les bêtises du chat au quotidien. Par Gilles Bonotaux et Hélène Lasserre, éditions Hachette, prix : 4,90 €.

Spécial Chats n°14 - 73


Choisir son chat

Un chat,

pour quoi faire ? Acquérir un chat, c’est accepter de prendre une lourde responsabilité. Il convient de bien réfléchir avant de s’engager : pendant une durée de 15 ans en moyenne, tous les jours y compris pendant les vacances, il va falloir le nourrir, le choyer, le soigner, lui consacrer du temps et de l’affection. Texte : Isabelle Courrier, Chatterie «des Balsamines». Présidente de l’AFAS - Association Féline des Amis du Siamois

50%

des foyers français possèdent un carnivore domestique, et 25% au moins un chat. Les trois quarts des propriétaires de chats déclarent que l’amour des animaux est leur principale motivation.

Au crédit du chat par rapport au fait de posséder un chien D’abord une question de goût personnel : Il s’agit de deux espèces totalement différentes, tant pour l’esthétique que pour le comportement. Les rapports qui s’établissent entre l’homme et un chat ne sont pas du tout de la même nature que ceux qui s’établissent entre l’homme et un chien. Moins de contraintes : Il n’y a pas besoin de le sortir deux fois par jour quel que soit le temps. Il est plus facile de le faire garder ou simplement de l’emmener avec soi. Moins de frais : Son entretien est globalement plus économique que celui d’un chien.

74 - Spécial Chats n°14

Chaton Abyssin

Moins de difficultés à le garder en appartement : Propreté légendaire : il ne rentre pas de dehors tout crotté, il ne bave pas partout, il ne dégage pas d’odeur corporelle (si on exclu les matous non castrés !) Discrétion : pas de litiges avec les voisins pour le chien qui aboie ou fait ses besoins juste devant la porte de l’immeuble ou le portail du pavillon mitoyen ! Taux de possession d'un animal de compagnie par foyer (source FACCO *) Foyer possédant au moins un animal familier

52,1%

Foyer possédant au moins un chien

27,8%

Foyer possédant au moins un chat

25,8%

Foyer possédant au moins un poisson

10,8%

Foyer possédant au moins un oiseau

5,6%

Foyer possédant au moins un rongeur

5,3%

Foyer possédant au moins un chien ou un chat

44,6%

*chambre syndicale des fabricants d’aliments préparés pour animaux familiers : chiens, chats, oiseaux, poissons, rongeurs.

Chien

Chat

Oiseaux

Poissons

Rongeurs

Amour des animaux

Motivation

67%

71%

61%

33%

46%

Tenir compagnie

59%

50%

37%

10%

25%

Garde

22%

.

.

.

.

.

21%

.

.

.

Pour les enfants

29%

33%

30%

48%

73%

Pour l'esthétique

1%

3%

8%

37%

4%

Chasser les souris


Choisir son chat Un choix raisonné Pourquoi choisir un chat de race ? Parce que vous recherchez un chat possédant une morphologie, une couleur, un caractère bien spécifiques. Par définition, le chat de race (c’est à dire inscrit à un livre d’origines), quelle que soit sa race, répond à un certain « cahier des charges ». Sur le plan morphologique, le chat de race possède un « look » spécifique. Il correspond à un standard qui définit point par point tous les éléments de son anatomie. Un chat de race résulte d’un long travail de sélection, « labellisé » par le pedigree. Ce pedigree est un document généalogique très complet puisqu’il porte sur 4 générations et permet une bonne traçabilité dans la mesure où il comporte le numéro d’identification du chat.

Chaton Norvégien : Gellert de CalaDaN

Chaton Chartreux

La palette de couleurs disponibles dans une race permet à chacun de se faire plaisir en choisissant une couleur de robe, sans laisser ce choix au hasard. Concernant le caractère, chaque race possède un caractère particulier. Les éleveurs ont à cœur de perpétuer cette spécificité. Pour ce qui est du comportement, les éleveurs attachent également beaucoup d’importance à la socialisation de leurs chatons. Élevés en famille, les bébés, habitués dès la naissance à vivre au contact de l’homme, à être le centre d’intérêt du foyer, à être manipulés et papouillés font pratiquement toujours d’excellents compagnons. L’achat d’un chat de race s’accompagne d’un certain nombre de garanties définies par la loi, notamment dans le domaine sanitaire. Le chaton est vendu identifié, c’est à dire tatoué ou muni d’une puce électronique, avec un certificat de vente (loi de janvier 1999) et les éleveurs dignes de ce nom se font un devoir de le céder vacciné. Pourquoi choisir un chat dit « de gouttière » plutôt qu’un chat de race ? C’est souvent le hasard : une connaissance vous propose un chaton de sa chatte ... et vous craquez sur une jolie boule de poils. Le hasard encore : un chat de la rue adulte s’impose de lui même en squattant le jardin ... il faut bien le nourrir n’est-ce pas puisqu’il est là ? Et il finit par dormir sur le canapé. Il peut s’agir de la volonté de faire une bonne action. Les sociétés protectrices des animaux vous donnent l’occasion, pour un prix modéré, d’éviter à un chat, la rue, la faim, ou pire encore.

Spécial Chats n°14 - 75


Choisir son chat Il peut s’agir d’un choix esthétique. Les « gouttières » sont tous beaux chacun dans leur genre. Certains ont même tout à fait leur place dans les expositions félines, sous l’appellation « Chats de maison ».

• une tête intermédiaire et équilibrée • des pieds ronds ou ovales Races : Abyssin, Somali, Angora Turc, Nebelung, Bleu Russe

L’ennui avec le chat « de hasard », c’est : • qu’il n’a pas toujours été sociabilisé (auquel cas, il restera toujours un peu farouche et ne fera pas forcément un bon chat de compagnie), • qu’il risque de ne pas pouvoir s’adapter à la vie en appartement s’il n’a connu jusque là que la vie d’extérieur, • qu’il n’offre par définition aucune garantie sanitaire.

Races de chats de type « semi-foreign » Pour reprendre les termes du LOOF, « le type semi-foreign » fait partie des formats médiolignes, il possède un corps long et élégant avec une ossature forte. Le type médioligne est caractérisé par : • un corps rectangulaire • une ossature solide mais sans excès • une encolure dégagée mais forte • une queue moyenne • une tête intermédiaire et équilibrée • des pieds ronds ou ovales

Le choix parmi les chats de race En fonction de critères personnels, vous pouvez choisir la race de chat qui vous convient le mieux. Et même si notre préférence va au Siamois et à ses cousins, il faut convenir que le choix d’un chat est une affaire personnelle ! Le LOOF reconnaît 63 races de chats, certaines n’étant que des variétés l’une de l’autre (Siamois/Oriental, British/Scottish, Persan/Exotic, etc.). Il existe bien sur des préférences selon le type morphologique, c’est à dire l’allure générale du chat : élancé ou trapu par exemple, ce qui en termes d’éleveur revient à choisir parmi les 5 grands groupes suivants : Races de chats de type oriental ou longiligne Pour reprendre les termes du LOOF, « le type oriental ou longiligne » est caractérisé par :

Races : American Curl, Bobtail Japonais, Tonkinois, Tibétain, Burmese Anglais, Asian, Burmilla, Tiffany, Californian Spangled, Mau Égyptien, Ocicat, Savannah, Sokoké, Laperm, Munchkin, Ojos Azules, Sphynx du Don, York Chocolate, Européen, German Rex, Havana Brown, Snowshoe, Thaï Races de chats de type « long et substantiel » Pour reprendre les termes du LOOF, « le type long et substantiel » fait partie des formats médiolignes, il possède un corps long et puissant avec une ossature forte. Le type médioligne est caractérisé par : • un corps rectangulaire • une ossature solide mais sans excès • une encolure dégagée mais forte • une queue moyenne • une tête intermédiaire et équilibrée • des pieds ronds ou ovales

• un corps long et tubulaire • une ossature fine • une encolure longue et dégagée du corps • une queue fine et longue • une tête triangulaire de face, avec un profil convexe ou droit • des pieds ovales

Races de chats de type « foreign » Pour reprendre les termes du LOOF, « le type foreign » est le plus léger des formats médiolignes, sa structure générale fine et élégante sans être extrême. Le type médioligne est caractérisé par : • un corps rectangulaire • une ossature solide mais sans excès • une encolure dégagée mais forte • une queue moyenne

76 - Spécial Chats n°14

Chaton Norvégien : Greyback de CalaDaN

Races : Siamois, Oriental, Mandarin, Balinais, Cornish Rex, Californian Rex, Peterbald


Choisir son chat Races : Bengal, Chausie, Pixie Bob, Serengeti, Maine Coon, Norvégien, Sibérien, Ragdoll, Sacré de Birmanie, Turc de Van

Attention le comportement du chat n’est pas uniquement d’origine génétique, loin de là :

Races de chats de type « semi-cobby » Pour reprendre les termes du LOOF, « le type semi cobby » fait partie des formats médiolignes, il possède un corps légèrement plus long que les chats cobby avec une ossature forte. Le type médioligne est caractérisé par :

Les conditions d’élevage du chaton conditionnent grandement son caractère futur.

• un corps rectangulaire • une ossature solide mais sans excès • une encolure dégagée mais forte • une queue moyenne • une tête intermédiaire et équilibrée • des pieds ronds ou ovales Races : American Bobtail, American Shorthair, American Wirehair, British Shorthair, British Longhair, Scottish Fold, Highland Fold, Selkirk Rex, Ceylan, Chartreux, Korat, Singapura, Devon Rex, Kurilian Bobtail, Sphynx Races de chats de type « cobby » Pour reprendre les termes du LOOF, « le type bréviligne ou cobby » est caractérisé par : • un corps massif, court et puissant • une ossature forte • une encolure épaisse et plutôt courte • une queue courte et épaisse • une tête ronde de face, avec un profil concave • des pieds ronds Races : Bombay, Burmese Américain, Persan, Exotic Shorthair, Manx, Cymric

La manière dont vous même élevez votre chat, ainsi que les expériences qu’il fera toute sa vie durant, déterminent également sa façon d’être avec les humains, les autres animaux et ses réactions vis à vis du milieu environnant. Dans les grandes lignes, voici ce qu’on pourrait conseiller : Si vous souhaitez un compagnon actif, qui participe à part entière à vos activités quotidienne et aux jeux de vos enfants, qu’un chat exigent, turbulent et qui a du répondant ne vous fait pas peur, optez pour les chats Orientaux, les Burmeses, les Rex, les Abyssins, ... Si vous recherchez un chat calme, voire placide, voyez plutôt du coté du Persan, Exotic, Ragdoll... Si vous cherchez un chat plus classiquement « chat », affectueux mais néanmoins « indépendant » et autonome, vous avez le plus grand choix ! Source : http://www.afas-siamois.com

Chaton Siamois

Choisissez la race de chat qui vous convient le mieux Il existe de nombreuses races de chats, chacun peut donc trouver son bonheur et choisir selon ses goûts :

Adulte Norvégien à la robe exceptionnelle : Timon Remy Av Snofjord à Vigirnie Ziller. Chatterie de la Terre du Vent

Chaton Russe bleu

• Le type de caractère • Le type de morphologie et le type de poil • La couleur • Les particularités morphologiques • Le « look » N.B. : Rappelons au passage les 2 points principaux lors du choix d’un chat quelle que soit sa race : la santé et la sociabilité.

Choisir un chat de race pour son caractère Pour le caractère, renseignez vous plus précisément auprès des éleveurs et des clubs de race concernés.

Spécial Chats n°14 - 77


C’est votre histoire

Sauvons nos gouttières ! Lysiane Belmonte, ancienne éleveuse d’Abyssins et amoureuse des animaux, nous confie dans sa lettre ouverte, son formidable projet : la création d’une fondation pour les chats. Un appel à votre sensibilité et à votre bon sens !

C

haque année, un nombre considérable de chats sont abandonnés, victimes de la cruauté humaine. Au fil du temps, ces chats ont donné naissance à de nombreux chatons livrés à eux-mêmes, lesquels ont été contraints à la survie dans nos villes et nos campagnes, avec tous les dangers qu’ils encourent (accidents, maladies, cruauté, trafics en tous genres…). Cette population féline s’est mise à proliférer sur notre territoire. C’est pourquoi il est indispensable d’informer les propriétaires de « chats d’extérieurs » donc libres de sortir, de la nécessité de les faire tatouer, vacciner et surtout stériliser afin de ne pas participer à la prolifération de chats errants.

La stérilisation devient un « devoir » civique

Face à ce constat, une urgence, un impératif même : fermer la vanne du flux torrentiel de chats inondant les refuges ou jetés à la rue. Force est de constater qu’un profond changement des mentalités ne pourra avoir lieu dans un climat d’impunité. La sensibilisation des propriétaires est essentielle, mais pas suffisante. D’un chat mâle et d’une femelle peuvent naître jusqu’à 6 petits 2 à 3 fois par ans. Un simple calcul laisse envisager qu’au terme de 4 ans, les générations ainsi mises au monde peuvent totaliser 20 000 félins !

Les associations de défense animale ont gagné une première bataille juridique La loi du 6 Janvier 1999 légalise les actions des associations de protection des chats dits « libres », comme substitut à l’euthanasie. La surpopulation des chats errants (après leur prélèvement sur les communes par le biais des fourrières) peut être résolue grâce à leur stérilisation et leur identification au nom de la SPA ou des refuges.

Le chat de gouttière est souvent confondu avec le chat de race Européen

78 - Spécial Chats n°14

Fanfan

En Belgique, un chat est euthanasié toutes les 40 minutes, et sur une année, 11 000 chats reçoivent une injection létale…

Il faut bien les nourrir ! Grâce à cette loi, nos compagnons voient ainsi leur sort s’améliorer... Toutefois, celle-ci peut également leur être défavorable : de plus en plus de maires revendiquent l’article L 1311 du code de la santé publique pour prévenir des maladies transmissibles. Il est en effet interdit de nourrir les chats errants après leur stérilisation ! Une aberration quand on sait que face à des conditions de vie difficiles, les chats sans abris sont déjà des victimes. Leur seul but est de survivre, calmer leur faim et leur soif et trouver un abri pour se protéger des intempéries. Bouches d’égout, garages, caves où piégés, ils y restent enfermés des semaines pour parfois y mourir. L’hiver, la nourriture se fait rare et il leur est difficile de trouver de l’eau à cause du gel… La castration sans nourriture leur promet donc une mort certaine. Quid de la protection animale ? Sensibles à leur détresse, les bénévoles menacés d’amendes les nourrissent dans l’ombre, prenant ainsi des risques, jusque tard dans la nuit…


C’est votre histoire

Mimi sur le toit de sa maison

La création d’un enclos Pour ma part, je recueille les chats errants après les avoir fait stériliser et vacciner. Afin de ne pas déranger le voisinage, j’ai été contrainte d’ériger sur ma propre parcelle un enclos grillagé assez grand pour eux, supprimant ainsi, une grande partie de mon potager. Mais habitant en lotissement sur 1300 m2 de terrain, j’arrive au seuil maximum de 13 chats après seulement 2 placements… Je me suis alors rapprochée de la SPA où j’ai d’ailleurs adopté deux chats. Dès l’arrivée, on est frappés par le tumulte des aboiements continus de plus de 100 chiens… Les chats sont parqués dans des cages, aussi à l’étroit que résignés. Le félin étant un animal territorial aspirant au calme, j’ai immédiatement été frappée par cette cohabitation contre-nature. Pour venir en aide à mes petits protégés, il m’a été donné 3 bons de stérilisation. J’ai du payer les autres de ma poche… Aujourd’hui, par manque de moyens, la SPA n’est plus en mesure de m’en donner. Les autres associations peuventelles me venir en aide ? 6 chats sont encore à stériliser dans mon village ! Et combien d’autres comme moi, sont sensibles à ce problème ?

Ce matou aujourd’hui bien soigné, est le parfait exemple du bonheur après la souffrance…

un seul bloc de chair ensanglantée… malheureusement encore vivants ! Pour certains, collés à la mère les deux yeux crevés. Elle en a pris un à qui il manquait une patte et un œil et l’a adopté, quant au autres, elle a du les faire euthanasier. Autre cas lamentable : la Mondiale du foot, événement défouloir… L’affaire a été jugée à Nîmes en février dernier. Deux adolescents dont un mineur délinquant, ont eu l’idée sordide d’emprisonner un chaton dans une cage en fer, de l’asperger d’essence pour le brûler vif. La scène a été filmée avec leur téléphone portable, laquelle a atterri sur internet. Leur défense a été d’expliquer qu’ils avaient un peu trop bu... Indigné, Alain Delon est même intervenu auprès du juge, demandant de prendre en compte le caractère inacceptable des faits. L’avocate des prévenus a demandé au tribunal de relativiser et d’écarter l’émotion du dossier. Trois mois fermes sont requis !

Les chats de gouttières, victimes de la cruauté des hommes Les chats dérangent... Impossibles à contenir, nos gouttières sont rarement les bienvenus dans les propriétés privées. Trop de gens s’en prennent à eux, cherchant à les éliminer. Tous les moyens sont bons et les actes de cruauté se multiplient : tir à la carabine, poison, violences, jeux sadiques, piégeage… Difficile de faire comprendre à leur bourreau qu’ils se trompent de cible ! Les chats errants n’ont pas choisi leur vie et sont victimes de l’irresponsabilité humaine. Une amie me raconta un jour avoir découvert une portée d’environ 2 mois dans une haie. Des enfants sont allés chercher les sécateurs qu’un ouvrier jardinier avait laissé à proximité, le temps de prendre son repas. Le but ? Leur crever les yeux et leur couper pattes et oreilles... Mon amie les a alors trouvés serrés les uns contre les autres, liés en

Lysiane et ses petits protégés dans l’enclos créé tout spécialement

Spécial Chats n°14 - 79


C’est votre histoire D’un chat mâle et d’une femelle peuvent naître jusqu’à 6 petits 2 à 3 fois par ans. Un simple calcul laisse envisager qu’au terme de 4 ans, les générations ainsi mises au monde peuvent totaliser 20 000 félins !

Un passage en force contre la discrimination des chats J’aime tant les chats mal aimés, exemples d’intelligence et de douceur, que j’ai décidé de partir en croisade pour les réhabiliter et les défendre ! Le chat, (et j’en ai l’expérience pour avoir transformé des chats libres qu’on ne pouvait approcher), est, une fois mis en confiance, le plus doux et le plus fidèle des amis. Les associations font ce qu’elles peuvent… mais toutes font face à des problèmes d’ordres financiers et manquent de place ou de terrains. Ces appels continus aux dons, morcellent les caisses, ce qui fait que chacun a individuellement à peine de quoi survivre.

Fumée, dite la poupée aux yeux d’or

Gros Doudou

Fidou

Il faudrait donc : 1° Fédérer tous les refuges en une fondation exclusivement dédiée aux chats, 2° Centraliser les dons dans une caisse de dépôts et faire travailler l’argent afin de créer des intérêts à la manière d’une banque ; pour redistribuer mensuellement cette somme engrangée aux différents refuges. Cette fondation spécifique aux chats fonctionnerait également avec des refuges régionaux : les plus grands pour décongestionner les petites structures, prêtant leurs propriétés en même temps qu’ils l’occupent, évitant ainsi les possibles vandalismes. L’idéal serait d’avoir un propriétaire par département, sinon par région ; bénéficiant d’aides pour nourrir, soigner, stériliser, vacciner et placer l’animal le cas échéant… Ayant la volonté et du temps, je souhaite être utile en dirigeant par exemple, un refuge pilote dans le Sud. Toutefois, rien ne m’oblige à rester dans cette région. A 65 ans, j’ai beaucoup d’amour et de ténacité pour combattre et aider ces petits animaux pleins de douceur et de tendresse. Tout est possible avec l’enthousiasme et l’amour. Fédéronsnous, nous serons plus forts ! Que le règne des chats commence ! Contact: Lysiane Belmonte Tél. : 04 66 61 22 72 / 06 68 68 10 90 http://www.toutankhares.fr.st lysiane.belmonte@wanadoo.fr

80 - Spécial Chats n°14


C’est votre histoire Chat de gouttière ou chat Européen ? Un chat de gouttière, aussi appelé chat de maison, est un chat qui n’a pas de race précise certifiée et peut être un croisement. Il est souvent confondu avec le chat de race Européen, du fait qu’il existe dans de nombreux pays d’Europe des chats dont on ne connaît pas la parenté – donc la pureté de la race – et qui présentent toutes les caractéristiques (morphologie, caractère, santé, etc.) de la race européenne. Le nom « chat de gouttière » était utilisé par les parisiens pour désigner les chats errants se promenant sur les toits. Aucun standard n’existe pour le chat de gouttière puisqu’il n’est pas une race et donc n’a aucune caractéristique physique particulière. Toutes les tailles, robes, couleur et variétés existent. La robe typique reste celle du chat sauvage européen, c’est-à-dire mackerel tabby (tigré). Il n’existe pas non plus de caractère commun aux chats de gouttière. On peut toutefois dire que grâce à la sélection naturelle, c’est un chat relativement robuste et bon chasseur. Il est principalement influencé par les conditions de vie, d’éducation et de sevrage. Aujourd’hui, en France, la grande majorité des foyers ayant des chats possèdent des chats de gouttière.

Stérilisation des chats : obligatoire en Belgique dès 2016 ! La cellule “Bien-être animal” du SPF (Santé publique) a établi un plan pluriannuel jusqu’en 2016 pour venir à bout de la surpopulation féline. Il prévoit que tous les chats devront être stérilisés, même ceux dans les maisons. Le “Plan Pluriannuel Chats” doit débuter cette année, avec une période de transition de six mois pour parachever les textes de loi, et la mesure s’échelonnera sur cinq ans. Le plan prévoit de commencer par les félins en refuge, puis seront concernés les chatons des éleveurs et commerçants, avant de finalement toucher l’ensemble des chats du pays, même de compagnie, qui devront être stérilisés, identifiés et enregistrés dès 2016. Il est bon de rappeler qu’actuellement, tout chat non identifié est considéré comme errant, donc pourra être stérilisé. La priorité sera donc la stérilisation ou la castration des chats présents dans les refuges animaliers, élevages et autres magasins d’animaux. En Belgique, un chat est euthanasié toutes les 40 minutes, et sur une année, 11 000 chats reçoivent une injection létale…

De nouvelles associations de protection animale ont vu le jour afin de procéder à l’identification des félins (pour les sauver de l’euthanasie) et à leur stérilisation (pour contenir la population)

Loi n° 99-5 du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux et errants et à la protection des animaux en France Chapitre I des animaux dangereux et errants Art. 212. 1 Les maires prescrivent que les animaux d’espèce sauvage apprivoisés ou tenus en captivité, trouvés errants et qui sont saisis sur le territoire de la commune, sont conduits à un lieu de dépôt désigné par eux. Ces animaux y sont maintenus aux frais du propriétaire ou du gardien. Les propriétaires, locataires, fermiers ou métayers peuvent saisir ou faire saisir par un agent de la force publique, dans les propriétés dont ils ont l’usage, les animaux d’espèce sauvage apprivoisés ou tenus en captivité, échappés à leur gardien ou que celui-ci laisse divaguer. Les animaux saisis sont conduits à un lieu de dépôt désigné par le maire. Ils y sont maintenus, le cas échéant, aux frais du propriétaire ou du gardien. A l’issue d’un délai franc de garde de huit jours ouvrés au lieu de dépôt désigné, si l’animal n’a pas été réclamé par son propriétaire auprès du maire de la commune où l’animal a été saisi, il est alors considéré comme abandonné et le maire peut le céder ou, après avis d’un vétérinaire, le faire euthanasier. Art. 213-6. Le maire peut, par arrêté, à son initiative ou à la demande d’une association de protection des animaux, faire procéder à la capture de chats non identifiés, sans propriétaire ou sans gardien, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l’article 276-2, préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux. Cette identification doit être réalisée au nom de la commune ou de ladite association. La gestion, le suivi sanitaire et les conditions de la garde au sens de l’article 211 de ces populations sont placés sous la responsabilité du représentant de la commune et de l’association de protection des animaux mentionnée à l’alinéa précédent.

Au menu : poisson ou poulet maison ?

Spécial Chats n°14 - 81


Comportement

Un chat bien dans ses pattes, c’est un chat sociabilisé !

Lorsque l’on accueille un chaton ou un chat adulte, son tempérament, son seuil émotionnel et ses échanges affectifs dépendront de son niveau de sociabilité. Ce terme complexe recouvre une multitude de notions et fait appel aux diverses expériences vécues par le chat dès sa naissance. Est-ce irréversible ou peut-on améliorer la sociabilisation de son chat ? Gwendoline Le Peutrec-Redon, comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat, nous éclaire sur la situation. Socialisation ou sociabilisation ?

Phases de développement du chaton

On entend de plus en plus souvent le terme de « socialisation » par les éleveurs… mais que signifie t-il et surtout est-il bien employé ?

Les apprentissages de socialisation et sociabilisation ne se feront correctement que si le développement physiologique du petit animal est complet. Cela implique que si le chaton a des troubles moteurs par malformations congénitales ou s’il connaît des maladies qui perturbent son développement, les expériences vécues en seront aussi troublées.

La socialisation intervient durant la petite enfance du chat, et plus exactement dans son premier mois de vie. C’est le moment où il assimile le fait qu’il appartient à l’espèce féline. Il apprend par conséquent à s’intégrer socialement en tant que chat. C’est-à-dire : communiquer comme un chat, se reproduire avec les membres de son espèce, connaître les règles régissant les comportements félins… Cette étape se prolonge jusqu’à 3 mois environ. La sociabilisation est le moment qui survient après le premier mois. Le chaton apprend des codes de communication spécifiques, mais surtout la manière dont il va réagir aux expériences vécues. Ainsi, tout ce que le chaton va vivre et sa façon de réagir, les piliers de référence (mère/fratrie) vont construire son tempérament et ses futures prédispositions à appréhender les évènements. Plus un chaton connaîtra d’expériences enrichissantes, non traumatisantes puisque d’intensité modérée, plus il sera sociabilisé et habitué à réagir sereinement aux nouvelles choses rencontrées. Ainsi, un chat pourra être correctement socialisé puisqu’ayant vécu avec sa mère et sa fratrie jusqu’à l’âge de 3 mois minimum, ne sera pas forcément correctement sociabilisé si les expériences vécues et stimulii rencontrés sont pauvres.

82 - Spécial Chats n°14

Pendant la période pré-natale, le chaton va développer une sensibilité tactile pour ensuite faire place à l’ouverture des yeux entre le 7ème et 14ème jour. Dès la deuxième semaine, l’orientation auditive et le début de locomotion ouvre réellement le chaton au monde sensoriel (l’umwelt*). A la troisième semaine, l’olfaction devient efficace et le chaton acquiert sa thermorégulation. Au bout d’un mois, le chaton commence les jeux sociaux complexes avec intégration des réponses extérieures. L’apparition des comportements de prédation, la mise en place de cycle de sommeil circadien et les jeux avec des objets vont de pair avec la 5ème semaine de vie. Les séquences de chasse et premières notions d’acquisition des auto-contrôles commencent entre 7 et 8 semaines.

Le chaton apprend des codes de communication spécifiques et la manière dont il va réagir aux expériences vécues


Comportement

Les piliers de référence (mère/fratrie) vont construire son tempérament et ses futures prédispositions à appréhender les évènements

Plus un chaton connaîtra d’expériences enrichissantes, plus il sera sociabilisé et habitué à réagir sereinement aux nouvelles choses rencontrées

Dès ses 2 mois, le chaton est complètement apte, physiologiquement, à intégrer cognitivement ses diverses expériences pour construire sa sociabilisation.

Pour peu, bien sûr, que ces stimulii soient progressifs et limités ainsi on habitue l’animal. Certaines personnes, voulant bien faire, présentent beaucoup de stimulii. Malheureusement, ces derniers sont souvent trop forts, trop répétés ou trop intenses, ce qui va sensibiliser le chat et le rendre craintif… un résultat tout à fait contraire à l’effet recherché !

Une bonne sociabilisation Un éleveur et, a fortiori, toutes personnes dont la chatte met bas, doit connaître ces différentes phases afin d’offrir une bonne sociabilisation aux chatons. En effet, il ne suffit pas de garder un chaton auprès de sa mère pendant 3 mois pour que celui-ci soit équilibré. Dès la gestation, des massages légers sur le ventre de la chatte permettent une meilleure sensibilité tactile. Après la naissance, manipuler le nouveau-né dix minutes chaque jour par des caresses légères rendra le chat plus apte aux échanges affectifs, cela s’appelle le « handling » (« hand » : « main » en anglais). Quand le chaton s’éveille au jeu (1 mois), lui présenter divers objets, bruits ou odeurs renforceront ses capacités cognitives et surtout son seuil d’homéostasie sensorielle. L’homéostasie étant le niveau émotionnel ou physiologique le plus adéquat pour l’individu en question. Ce seuil est différent pour chaque chat, en fonction de ses expériences, ce qui fera qu’un chat supportera mieux que d’autres certains évènements.

Pour que la sociabilisation soit efficace, il faut donc faire connaître au chaton plusieurs stimulii mais qu’ils soient légers et progressifs. Comme aucun biotope n’est parfait, quand on choisit un chaton, que ce soit chez un éleveur ou un particulier, il faut privilégier un milieu de vie qui soit le plus proche de ce qu’on aura à offrir au futur compagnon dans l’avenir. Si on vit dans un appartement parisien, sans enfant, sans terrasse, on évitera d’adopter un chaton né à la campagne et ayant accès à l’extérieur !

Astoria, chatterie CalaDaN

* De Welt (« monde ») et de um (« autour »). Umwelt, désigne le milieu de comportement propre à tel organisme vivant ; c’est un ensemble d’excitations ayant valeur et signification de signaux.

Spécial Chats n°14 - 83


Comportement Un chat est correctement socialisé s’il a vécu avec sa mère et sa fratrie jusqu’à l’âge de 3 mois minimum Ginny, chatterie CalaDaN

Et à l’âge adulte ? Lorsque l’on acquiert un chat à l’âge adulte ou qu’il n’a pas été possible d’accueillir ce matou dans de bonnes conditions, le problème reste entier. Il est toutefois possible d’améliorer son comportement, mais on ne fera pas d’un chat craintif un aventurier, d’un chat intolérant aux caresses, un affectueux ! Les premiers mois de vie sont certes déterminants, mais à force d’amour et de patience, le futur maître peut apporter du « mieux ». Il faut alors proposer au chat adulte les demandes diverses que l’on attend de lui afin qu’il vive sereinement (chien/transport/kennel/câlin…). Brièvement au départ, puis un peu plus chaque jour, en veillant à ce que l’animal se sente toujours en sécurité et qu’il ait la possibilité de fuir s’il le désire. Ainsi, l’idée reçue selon laquelle il faut beaucoup câliner un chat pour qu’il devienne affectueux est le meilleur moyen pour obtenir l’inverse.

Manipuler le nouveau-né dix minutes chaque jour par des caresses légères rendra le chat plus apte aux échanges affectifs Tout doit se faire petit à petit, en tenant compte du tempérament de base du chat. Un chat de « gouttière » qui a grandi dans la nature n’aura jamais les mêmes capacités de sociabilisation à la vie de maison qu’un chaton né chez des éleveurs ou des particuliers. Le contraire est plus aisé car la vie en extérieure est le biotope de base du félin. Dès lors, si vous avez craqué sur le chat qui vient « d’on ne sait trop où » mais qui adore se prélasser dans votre jardin et quémander quelques caresses, alors éloignez toute idée de le maintenir captif dans votre maison en pensant qu’il y trouvera un meilleur confort. Sinon gare à la malpropreté et à l’agressivité qui pourraient en découler ! Si vous tenez vraiment à prendre ce chat sous votre vigilante protection, proposez-lui un peu de nourriture et d’eau, un petit coin couchette dans votre jardin pour l’hiver et si Minet s’aventure chez vous pour quelques heures de repos, veillez à ne pas l’enfermer.

Trop de stimulii sensibilisent le chat et le rendent craintif

Gryffi, chatterie CalaDaN

84 - Spécial Chats n°14

Sélectionner un chaton élevé dans les conditions les plus proches de son mode de vie


Comportement Comment bien choisir son chaton Encore une fois, il s’agira de sélectionner un chaton élevé dans les conditions les plus proches de son mode de vie et s’assurer qu’il aura connu assez de stimulii bien dosés pour sa construction émotionnelle : chien, autre chat, enfant, voiture, cage de transport, invités à la maison, bruits quotidiens (téléphone/ sonnette/musique). Et surtout, ne pas le séparer de sa mère avant ses 3 mois pour un sevrage affectif efficace. Comme il n’est pas toujours possible de trouver un chaton qui aura connu tout ce qu’il sera amené à rencontrer chez vous, il faudra continuer son apprentissage une fois arrivé à la maison. Toujours en respectant la règle d’or du « petit à petit ». Il y a parfois certaines choses, certaines personnes, certains bruits ou certains objets dont votre chat ne supportera la confrontation, bien que vous ayez respecté la règle précitée : ne cherchez pas à lui imposer, il y a une explication pour qu’il ne s’y habitue pas mais, bien souvent, on ne peut savoir quelle est la raison. Il faut parfois savoir laisser certaines choses de côtés et avoir un chat bien dans ses coussinets que d’en imposer une assez traumatisante pour stresser grandement votre animal.

Avant ça se passait bien mais… Un jour, alors que le chat s’épanouissait parfaitement dans son environnement, un facteur déclenchant, identifié ou non, vient perturber cette belle harmonie ! Quelque fois, le temps suffit à améliorer la situation mais dans d’autres, les peurs ou les répulsions s’aggravent : dans ce cas, seul un comportementaliste spécialiste des relations Homme/Chat peut vous venir en aide car il saura analyser la cause déclenchante, les facteurs aggravants, le profil spécifique du chat, l’environnement et le relationnel proposés. D’autres maîtres ont pu constater que leur chat, qui appréciait les rencontres avec d’autres félins lorsqu’ il était chaton, ne supporte plus la présence de ses congénères aujourd’hui. Le temps passant, l’animal devenant plus vieux, rendent ces relations de plus en plus houleuses. Cette attitude démontre que le niveau de socialisation (aptitude à vivre avec les membres de son espèce) diminue avec le temps si le chat n’est pas mis en contact régulier avec ses semblables. Après 2 ans, ce niveau baisse considérablement. Ainsi, si vous souhaitez adopter un deuxième chat, pensez à l’intégrer au sein de votre foyer dans ce laps de temps, afin que la cohabitation se déroule correctement. Au-delà de cet âge, les rapports deviennent plus ou moins conflictuels en fonction des individus.

Continuer progressivement son apprentissage une fois arrivé à la maison

Pour conclure, gardons à l’esprit qu’adopter un chaton est une décision réfléchie qui va se pair avec la recherche des meilleures conditions de sociabilisation pour lui. Lorsque l’on adopte un chat adulte, c’est le temps, la patience et la compréhension de ses capacités cognitives et émotionnelles qui vous donneront les meilleurs résultats.

Un chat de « g outtière » qui a grandi dans la nature n’aura jamais les mêmes capacités de sociabilisation à la vie de maison qu’un chaton né chez des éleveurs ou des particuliers

Spécial Chats n°14 - 85


Comportement Comment favoriser les contacts et les stimulations Auteur : Isabelle VIEIRA, Docteur vétérinaire Période de socialisation Chez le chat, la période de socialisation est précoce et courte. On l’appelle également « période critique ». En effet, pendant cette période, toutes les stimulations et événements de vie vont laisser une marque mnésique indélébile, alors qu’au delà de cette période, les apprentissages sont moins bien mémorisés, du fait d’une perte de malléabilité du système nerveux. Cette période débute avec l’attachement réciproque. Le chaton découvre le monde. Ses capacités sensorielles et motrices lui permettent d’intégrer toutes les stimulations extérieures dans son système de référence et de construire son niveau sensoriel de référence ou son homéostasie sensorielle. Les trois processus fondamentaux d’apprentissage pendant cette période sont : • La socialisation primaire et les codes de communication • L’acquisition des autocontrôles •  La mise en place du niveau sensoriel de référence Ils se mettent en place de façon concomitante et sont liés entre eux. La socialisation primaire Il s’agit des processus de socialisation d’une part à sa propre espèce (socialisation intraspécifique), et d’autre part aux autres espèces, comme à l’homme ou au chien (socialisation interspécifique). La socialisation à l’homme détermine la qualité de ses relations futures avec ses maîtres. La socialisation à sa propre espèce détermine la qualité de ses relations futures et sa capacité à cohabiter avec de nouveaux chats dans la famille. La socialisation intra-spécifique Le chat est réputé être un animal solitaire et donc peu sociable. En réalité, quelques activités comme la chasse sont, dans la nature, des activités en solitaire. Mais la cohabitation avec l’homme a diminué la nécessité de chasser et a donc modifié la structure et l’organisation des relations sociales. On peut observer des regroupements (couples, familles, matriarcats, groupe de jeunes chats). Pour qu’un chat soit bien socialisé à sa propre espèce, il doit vivre avec sa fratrie au moins jusqu’à 7 semaines. Cette socialisation intra-spécifique est optimum si le chaton provient d’une portée suffisamment nombreuse (4 chatons

86 - Spécial Chats n°14

minimum), et s’il est resté avec ses frères et sœurs jusqu’à l’âge de 10 à 12 semaines. Un chaton séparé précocement de sa mère va s’identifier à l’espèce qui l’aura élevé. C’est au cours de jeux sociaux précoces que les chatons acquièrent les rituels de communications propres à leur espèce. Les outils de communication se développent et sont utilisés dans le cadre d’une organisation du territoire. La communication phéromonale est très importante. Le flehmen apparaît vers la 5ème semaine et se développe pleinement vers la 7ème semaine. La socialisation interspécifique Elle n’est pas indélébile, contrairement à la précédente. Le chat ayant vécu avec ses congénères les reconnaîtra toute sa vie comme tels, même s’il en est privé par la suite. En revanche la socialisation à l’espèce humaine, qui va conditionner la tolérance au contact et la qualité des interactions avec l’homme, doit être entretenue. Si le chat est privé de contacts humains après la fin de la période sensible, il oublie et peut redevenir “sauvage”. Pour qu’une socialisation interspécifique à l’homme se réalise, il faut que le chaton soit manipulé quotidiennement dans un contexte agréable et positif pour lui. La socialisation est d’autant meilleure que le nombre d’humains qui le manipule est grand. Il ne suffit pas de venir les nourrir. Le contact doit être réel pendant au moins 30 à 40 minutes par jour. Il faut prendre les chatons sur les genoux et pratiquer des caresses d’intensité croissante. Si la mère présente des réactions de peur devant l’homme qui vient la nourrir, les petits vont associer le danger à la présence humaine, et garderont un impact négatif de cette présence. La socialisation interspécifique ne pourra pas ainsi se réaliser. La période optimale pour commencer à manipuler un chaton en vue de le socialiser à l’espèce humaine, se situe entre la 2ème et la 7ème semaine. L’acquisition des autocontrôles Deux paramètres sont essentiels à l’acquisition des autocontrôles : La vie en fratrie et l’apparition de jeux sociaux : Ceux-ci se développent de la 3ème semaine à la 5ème semaine, puis déclinent entre la 12ème et 14ème semaine. Les jeux individuels avec les objets se développent à partir de la 6éme semaine et atteignent leur apogée vers la 8ème semaine, quand la coordination motrice est suffisamment installée. D’après Beaver, les jeux sociaux comptent huit séquences : ventre en l’air, debout, pas de côté, affût, poursuite, cabrer, sauter, faire face. Les jeux individuels sont au nombre de quatre et simulent la chasse : attraper une souris, sauter


Comportement

Faustine et Glamour, chatterie Cœur Royal

après un oiseau, terrasser un lapin, sortir un poisson de l’eau. Les jeux individuels ont tendance à persister à l’âge adulte chez le chat domestique. Le chien adulte joue rarement seul, alors que le chat adulte est capable de jouer solitairement avec de menus objets pendant des heures. La persistance de comportements infantiles à l’âge adulte concerne également des comportements de succions et de pétrissage. La présence de la mère : Le rôle de la mère est primordial. Elle régule tous les débordements et empêche la fougue naturelle de se développer de façon exagérée. Les chatons apprennent par imitation. Par exemple, l’apprentissage de l’enfouissement des excréments se fait par imitation. Le chat est ainsi considéré très tôt comme un animal très propre. Le comportement de chasse naît également par imitation de la mère. Les jeux des chatons préfigurent des actions de chasse. La mère et les expériences précoces jouent un grand rôle dans la future dextérité à capturer des proies. Cependant des chats isolés ont pu développer des aptitudes à la prédation en l’absence de jeu. On peut donc admettre que les jeux permettent un entraînement “efficace” sur un patron moteur préexistant. Le chaton apprend à réguler ses comportements moteurs en séquence bien réglée. Il apprend à rétracter ses griffes, à contrôler l’impulsivité de ses réactions d’attaque, à inhiber l’intensité de sa morsure. L’acquisition de l’homéostasie sensorielle L’importance des stimulations garantit une bonne homéostasie sensorielle. La perception des stimuli de l’environnement permet de construire un niveau de référence émotionnel, qui correspond à un niveau de tolérance aux futures stimulations. Il est important de bien stimuler les chatons vis à vis de manipulations corporelles, vis à vis des couleurs, textures, types de substrats, variations de température, bruits, et odeurs qui plantent le décor de leur environnement de vie future. Le milieu de vie ultérieur doit être en adéquation avec le milieu de vie de développement. Le passage d’un milieu hypostimulant pendant le développement à un milieu hyperstimulant va provoquer des réactions de peur et une incapacité à gérer tous les stimuli qui n’auront pas été intégrés préalablement au système de référence. Inversement, le passage d’un milieu hyperstimulant permettant au chat d’exercer ses talents de chasseur à un milieu hypostimulant où il va vite tourner en rond, comme dans un appartement, ne sera pas toujours bien vécu et peut engendrer des réactions anxieuses dues au confinement. Source : http://www.afas-siamois.com

Contact :

Gwendoline Le Peutrec-Redon Comportementaliste spécialiste du chat, du chaton et du chat de race. Consultation personnalisée et déplacement à domicile sur Paris et toute l’Ile de France. Tel. : 06 88 26 55 73 Site Internet : www.comportementaliste-chat-chaton.fr Email : gwen.lp@free.fr

Spécial Chats n°14 - 87


Détente

La bibliothèque de mon chat

Découvrez le monde fabuleux et mystérieux des chats. Une approche originale et pleine d’humour, assortie de sublimes photos. « Chats », 160 pages, éditions Atémis, 24,90 €

Anecdotes, citations, blagues, statistiques, dessins d’humour… une bouffée d’air frais ! « Les chats », La petite bibliothèque grinçante, 144 pages, éditions Hugo Cie, 4,95 €

Retrouvez 20 de ses meilleures aventures animées dans ce coffret de 2 DVD, « Chat plane pour moi / Garfield fête Noël », durée : 3h 55, Citel vidéo, 14,99 €

88 - Spécial Chats n°14

Une BD splendide et très drôle ! « Chats ! », Tome 1 : Chats-tchatcha, de Frédéric Brémaud et Paola Antista, 48 pages, éditions Hugo Cie, 9,95 €

Un coffret à double entrée, pour les amoureux des chats ! « Mon chat, un fauve ? », un voyage original pour découvrir toutes leurs similitudes ! De Jean-Louis Klein et Marie-Luce Hubert, éditions Hugo Cie, 12,95 €

Partagez avec Amy sa passion des chevaux et sa bataille pour sauver un rêve… « Heartland, intégrale saisons 1 à 3 », coffret de 18 DVD, 49 épisodes, durée : 35h50, Citel vidéo, 69,99 €

Culte ! Une comédie familiale originale à voir ou à revoir. Coffret de 2 DVD « Comme chiens et Chats » et « La revanche de Kitty Galore », Warner Bross vidéo, 14,99 € Tout l’univers enchanteur de Pierre Lapin, Tom Chaton, Rebondi Cochonnet et tous leurs amis, 4h 16 de magie et de douceur ! Coffret collector de 5 DVD, « Les contes de Pierre lapin et ses amis », de Béatrix Potter, Citel vidéo, 29,99 €


Détente

Chaque animal raconte sa propre histoire. Une manière simple et amusante de faire découvrir aux enfants le monde merveilleux des animaux... « Regarde-moi grandir… le chat », durée : 48 mn, Citel vidéo, 9,99 €

Agrémenté de superbes photos, ce livre aidera à une meilleure compréhension de cette race passionnante. « L’Abyssin », par Josiane Thiriot et l’Amicale des Amateurs d’Abyssin, éditions De Vecchi, 19,90 €

Ce manga raconte l’histoire d’un petit chat recueilli par une famille et son évolution au sein de celle-ci. Irrésistible ! « Chi, une vie de chat » tomes 5 et 6, de Konami Kanata, 162 pages, éditions Glenat, 10,55 €

Tout au long de l’année, joignez l’utile à l’agréable ! Calendriers « Déco et Pratique » 5 modèles au choix, pochette de rangement, zone Mémo et son feutre effaçable, éditions Yvon, 9, 99 €

Retrouvez votre héros favoris et un masque à son effigie ! « Les aventures de Grosminet » et « Les aventures de Tom et Jerry », coffret de 2 DVD, Warner Bross vidéo, 14,99 € l’unité

Les chats sont à l’honneur en cette fin d’année ! En image et en humour, agendas de bureau « Vies de chat » et « Portraits de chats », 106 pages, éditions Hugo Cie, 14,95 € l’unité

Indispensable pour tout savoir sur cette race extraordinaire. « Le Norvégien », de Christiane Sacase. 80 à 100 illustrations. Pet Book collection, 144 pages, éditions Atémis, 15,90 €

Histoires vécues, souvent drôles mais aussi dramatiques, observations, souvenirs, réflexions, ce livre nous enchante... Anny Duperey a su faire un livre d’amour et de sagesse, sensible sans sensiblerie, amusant et troublant, humble et profond, toujours généreux. « Le Poil et la Plume », 180 pages, éditions du Seuil, 19,90 €

Spécial Chats n°14 - 89


Lafont presse, des m toutes les passions ÉCONOMIE

Recevez en cadeau le guide « Devenir riche » d’une valeur de 20 � *

 Entreprendre 24 n 46 � 12 n 23 �  Franchise & Business 12 nos 83 � 6 nos 41 �  Placer son argent 8 nos 79 �  Création d'entreprise mag 12 nos 70 � 6 nos 35 �  Argent & Patrimoine 8 nos 79 �  S’enrichir magazine 8 nos 79 �  Question Pratique 8 nos 39 �  Idées Job 8 nos 55 �  Business event’ 8 nos 55 �  Economie Verte 8 nos 54 � os

os

TENDANCE

Recevez en cadeau le guide « Intimités de stars » d’une valeur de 20 � *

 Jour de France  Célébrité magazine  Confidences  Succès  Intimité de Stars  Numéro Spécial  Gotha magazine  Royauté  Lolita mag  Féminin Girl People  Incroyable !  Belles régions de France  France Art de Vivre

12 nos 42 � 8 nos 31 � 12 nos 36 � 12 nos 23 � 8 nos 79 � 8 nos 54 � 12 nos 47 � 12 nos 58 � 12 nos 47 � 12 nos 35 � 6 nos 23 � 8 nos 47 � 8 nos 116 �

6 nos 21 � 6 nos 11 �

6 nos 23 � 6 nos 29 � 6 nos 23 �

CUISINE

8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 23 �

FÉMININ - SANTÉ - PSYCHO

Recevez en cadeau « Le guide des restaurants » d’une valeur de 20 � *



 Question Psycho  Question Santé  Féminin Santé  Bio&nature magazine

8 nos 38 � 8 nos 38 � 8 nos 40 � 8 nos 39 �

6 nos 23 �

VIE PRATIQUE

Recevez en cadeau « Le guide de la retraite » d’une valeur de 20 � *

 Astro revue  Défendez vos droits  Pourquoi magazine  Pratique magazine  Stop Arnaques  Faire soi-même

8 nos 39 � 8 nos 46 � 8 nos 38 � 8 nos 118 � 24 nos 94 � 12 nos 47 � 8 nos 47 �

MAISON-DÉCO

Recevez en cadeau le guide « Rénover sa maison » d’une valeur de 20 � *

Recevez en cadeau « Le guide des restaurants » d’une valeur de 20 � *

 Cuisine magazine  Cuisine revue  Féminin Cuisine  Cuisiner au jour le jour  Pratique Cuisine  Cuisiner

 Santé revue 8 nos 39 �  Féminin Psycho 12 nos 47 �  L’essentiel de la Psycho 8 nos 47 �  Féminin Pratique 8 nos 39 �  Santé revue seniors 8 nos 55 �  Pratique Santé 8 nos 55 �  Harmonie&Bien-être Psycho 8 nos 79 �

 Maison revue  Maison Décoration  Maison Décoration campagne  L’essentiel de la Déco  Féminin déco  Féminin Maison  L’essentiel du Jardin  Jardin magazine  Maison Revue Cuisines  Maison Revue Brocante  Antiquités Pratique

8 nos 39 � 8 nos 39 � 12 nos 59 � 8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 39 � 8 nos 38 � 8 nos 39 � 8 nos 55 � 8 nos 46 � 8 nos 47 �

AUTO-MOTO

Recevez en cadeau « Le guide des restaurants » d’une valeur de 20 � *

 L'essentiel de l'auto 8 nos 39 �  Automobile revue 8 nos 47 �  Spécial auto 12 nos 23 �  Pratique auto 12 nos 23 �  Guide de l’auto 6 nos 35 �  Automobile revue 4x4 8 nos 55 �  L’essentiel du camping car 8 nos 46 �  L'essentiel de la moto 8 nos 55 �  Spécial moto 12 nos 23 �


magazines pour ����������������������

��������������������������������

������������������������ ������������������������ Bon à découper FOOT/SPORT

Recevez en cadeau « Le guide des vins » d’une valeur de 20 � *

� Le Foot Hebdo � La Gazette des Transferts � Le Foot Saint-Etienne � Le Foot Marseille � Le Foot Lyon � Le Foot Marseille magazine � Le Foot magazine � Le Journal du Rugby � Le Rugby magazine � Le Sport � Le Sport Vélo � Footing magazine

26 n 75 � 24 nos 94 � 24 nos 94 � 24 nos 94 � 8 nos 31 � 8 nos 31 � 8 nos 39 � 12 nos 47 � 8 nos 39 � 8 nos 47 � 24 nos 94 � 6 nos 29 � os

13 n 38 � 12 nos 47 � 12 nos 47 � 12 nos 47 � os

Recevez en cadeau « Le guide des restaurants » d’une valeur de 20 � *

12 n 47 � os

Recevez en cadeau « La gazette de l’info » d’une valeur de 20 � *

* Selon stock disponible

8 nos 120 � 8 nos 39 � 8 nos 46 � 8 nos 38 � 8 nos 39 � 8 nos 120 � 8 nos 47 �

ANIMAUX

INFO & CULTURE

� Science revue 8 nos 47 � � Science magazine 8 nos 47 � � L’essentiel de la Science 8 nos 47 � ��Le magazine des Livres 12 nos 83 � � Spécial Celine 8 nos 140 � � Spécial Biographie 8 nos 76 �

� Les carnets de la Philo � Philosophie pratique � Être et devenir � Info & savoir � Chroniques d’actualité � La Gazette de l’Info � Les Dossiers spéciaux

6 nos 41 �

� Spécial Chiens � Spécial Chats

8 nos 55 � 8 nos 55 �

Lire nos magazines en numérique sur iPad : www.zinio.com ou sur internet : www.lafontpresse-digitale.fr

� Oui,

je m'abonne à : Magazine 1 : .................................................................………… Magazine 2 : .................................................................………… Magazine 3 : .................................................................…………) Magazine 4 : .................................................................…………) Magazine 5 : .................................................................………… Magazine 6 : .................................................................………… Total de ma commande : .............................................………… Nom ..............................................................................………… Prénom..............................Date de naissance..............………… Adresse..........................................................................………… .......................................................................................………… Code postal ..................................................................………… Ville.............................................................................................. Courriel

[_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_] ]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_]_] Ci-joint mon règlement à l'ordre de Lafont presse par :

� chèque bancaire ou postal � carte bleue Visa n° [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] Expire le [_]_] [_]_] Important, je note les 3 derniers chiffres du numéro inscrit au dos de ma carte bancaire :

Signature obligatoire :

[_]_]_]

La liberté d’informer (Entreprendre SA . coté en bourse - code MLENR)

80 magazines à découvrir sur www.lafontpresse.fr LA PASSION DE LA PRESSE

LES MAGAZINES POSITIFS

Entreprendre (Lafont presse) Bulletin d'abonnement ci-dessus à renvoyer accompagné de votre règlement à :

Lafont presse 53, rue du Chemin Vert 92100 Boulogne Billancourt Vous pouvez aussi nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 46 10 21 22 ou par e-mail abo@entreprendre.fr (paiement par carte bancaire) Tarifs France Métropolitaine, étranger et Dom-Tom + 2€ par revue servie ** Photo non contractuelle dans la limite des stocks disponibles. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre � ou en adressant un courrier libre à Lafont presse – 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt.


Abonnez-vous...

Spécial Chats +

Un abonnement à Spécial Chats

En CADEAU DE BIENVENUE

SpécialChats Le magazine d’une passion



 Peut-on le faire obéir

Savoir échanger

Vous recevrez

le guide Lafont Presse “Les meilleurs restaurants”, d’une valeur de 20 €

Pour le prix de 55 € Et recevez le magazine chez vous

 9 vies bien distinctes



Le secret des passionnés



Le Norvégien Le Sphynx L’Abyssin

  

Tester son tempérament

 

Les signes importants

Votre chat est-il sympa ?



Sexe, amour et reproduction

C’est gratuit



Les plus beaux chats de France

L 18450 - 14 - F: 6,90 � - RD

OFFRE SPECIALE

COUV CHAT 14 OK:Mag-Chat 13/10/11 08:40 Page 1



Bulletin d’abonnement à Spécial Chats A renvoyer accompagné de votre règlement à Spécial Chats – Lafont presse 53, rue du chemin Vert – 92100 Boulogne-Billancourt – Tél 01 46 10 21 21 – www.lafontpresse.fr Oui je m’abonne à spécial Chats (8 nº) pour le prix de 55 €, et recevez le magazine directement chez vous Je profite de l’occasion pour m’abonner (8 nº) à Spécial Chiens pour le prix de 55 €. Total commande : ………………… € Nom : ………………….......... Prénom : ……………......…… Date de naissance : ………………… Adresse : …………………......................................................................................………………… Code Postale : …………… Ville : ……………......…… Courriel :

Ci-joint mon règlement à l’ordre de Lafont presse par : Chèque bancaire ou postal Carte bancaire/Visa

expire le : .................................

IMPORTANT : Je note les 3 derniers chiffres du numéro inscrit au dos de ma carte bancaire : PS : Vous pouvez nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 46 10 21 22 (paiement par carte bancaire) Tarifs France Métropolitaine, pour les Dom-Tom et l’étranger (+ 2 € par revue livrée). Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à la transmission éventuelle de vos coordonnées en cochant la case ci-contre ou en adressant un courrier libre à Lafont presse - 53, rue du Chemin vert, 92 100 Boulogne Billancourt.

www.lafontpresse.fr

  

Pour tout savoir sur votre animal préféré

Spécial Chats

Le magazine passion des chats


Agenda

Les prochaines expositions Photos : Cécile Bailly – Chatterie CalaDaN

> Octobre 2011 Samedi 22 et dimanche 23 octobre Toulouse (31, Midi-Pyrénées) Parc des Expositions, hall 8 + rings TICA Club organisateur : CERCLE FELIN DU LANGUEDOC (CFL) Contact : Jean-Marc Lagarde Tél. : 05 61 25 44 10 / 06 82 92 77 04 Email : cflanguedoc@hotmail.com Dimanche 23 octobre NANCY (54, Lorraine) Parc des Expositions Club organisateur : AMICALE LES CHATS DE FRANCE EST (ACFE) Contact : Sonia Claudel Tél. : 02 37 32 36 14 / 06 74 05 76 22 - Fax : 02 37 32 36 14 Email : secretariat@chatsdefrance.asso.fr ST MARTIN AU LAËRT (62, Nord-Pas-de-Calais) Salle des fêtes Club organisateur : CLUB DU CHAT 3000 (CC 3000) Contact : Marie-Thérèse Szmidt Tél. : 03 27 86 53 85 / 06 73 50 68 51 Email : cc.3000@wanadoo.fr Samedi 29 au dimanche 30 octobre CHARLEVILLE-MEZIERES (08, Champagne Ardenne) Parc des Expositions Thème : Halloween Best Exotic Shorthair (si plus de 15 chats) Club organisateur : UNION FELINE INDEPENDANTE CHAMPAGNE ARDENNE (UFICA) Contact : Tony Jacques Tel. : 03 24 35 63 67 / 06 25 63 36 35 - Fax : 03 24 35 62 26 Email : ufica@msn.com Spéciale chats bleus toutes races, Spéciale chatons 3-6 mois, Spéciale Maine-Coon le samedi Spéciale chats blancs toutes races, Spéciale Sacré

de Birmanie, Spéciale British SH/LH, Scottish Fold/ Straight, Spéciale chatons 6-10 mois le dimanche

> Novembre 2011 Samedi 5 novembre et dimanche 6 novembre TOULON (83, Provence-Alpes-Côte d’azur) TOULON (83, Provence-Alpes-Côte d’azur) Le Zénith Oméga Club organisateur : ASSOCIATION FELINE PROVENCE CÔTE D’AZUR (AFPCA) Contact : Marie-Christine PILOT-LAMARQUE Tél.: 04 94 24 80 28 Email : afpca83@orange.fr Spéciale yeux verts toutes races le samedi Spéciale chatons 3/6 mois le dimanche

Spécial Chats n°14 - 93


Agenda Samedi 12 novembre et dimanche 13 novembre ST MALO (35, Bretagne) Palais du Grand Large (Casino) Club organisateur : CAT CLUB NORMANDIE BRETAGNE PAYS DE LOIRE (CCNBPL) Contact : Daniel TIRARD et Colette BUFFET Tel. : 02 31 75 21 25 - Fax : 02 31 75 21 25 - Mob : 06 87 81 52 58 Email : kernevez2@wanadoo.fr, colette.buffet@wanadoo.fr Spéciale chartreux le samedi Spéciale sacré de Birmanie le samedi et le dimanche

ORLEANS (45, Centre-Val de Loire) Parc des Expositions Club organisateur : ASSOCIATION FELINE DES PAYS DE LOIRE (AFPL) Contact : Catherine LETERRIER Tél. : 02 38 75 24 06 - Fax : 09 75 26 42 91 Email : contact@afpl.biz Dimanche 13 novembre

BEAUNE (21, Bourgogne) Palais des Congrès Club organisateur : DOUCEUR FELINE Contact : Marie-Odile DI MARCO Tél. : 03 84 22 47 27 Email : mo.dimarco@wanadoo.fr

Spéciale British, Scottish et Highland le dimanche Samedi 19 novembre et dimanche 20 novembre

ROANNE (42, Rhône-Alpes) Espace Congrès Club organisateur : CAT CLUB LYON DAUPHINE SAVOIE (CCLDS) Contact : Jean-Pierre FILIPPI Tél. : 04 74 90 16 99 - Fax : 04 74 90 16 99 - Mob : 06 63 11 74 44 Email : filippi.jp@wanadoo.fr Spéciale Norvégien (jugements) le samedi Spéciale Norvégien (remise des prix) le dimanche GAGNY (93, Paris - Ile de France) Arena Club organisateur : SHADOW AND LIGHT Contact : Marie-France DENDAUW Fax : 01 43 01 12 53 - Mob : 06 25 93 82 14 Email : marie-france.dendauw@wanadoo.fr Spéciale maine coon le samedi Spéciale persans yeux verts le dimanche Spéciale persans yeux bleus le dimanche Spéciale persans yeux or le dimanche LA TESTE DE BUCH (33, Aquitaine) Parc des Expositions Club organisateur : CAT CLUB SUD ATLANTIQUE (CCSA) Contact : Marie-Rose MOLL Tél. : 05 56 70 21 87 - Fax : 05 56 70 21 87 Email : cipangos@free.fr

94 - Spécial Chats n°14

ALBI (81, Midi Pyrénées) Parc des Expositions Club organisateur : AMOBS - STAR Contact : Thierry LEBLANC Tél. : 04 68 78 28 99 - Mob : 06 62 35 52 60 Email : amobsstar@gmail.com Dimanche 20 novembre DIEMERINGEN (67, Alsace) Centre Culturel Club organisateur : CERCLE FELIN DE L’EST (CFE) Contact : Sylvie COMTE Tél. : 03 89 42 73 32 Email : cerclefelin@yahoo.fr Samedi 26 novembre et dimanche 27 novembre ST AMAND MONTROND (18, Centre-Val de Loire) + rings TICA Club organisateur : CERCLE FELIN DU CENTRE (CFC) Contact : Odile CAILLARD-ARNOUX Tél. : 02 48 21 02 04 - Fax : 02 48 21 02 04 Email : MC.CFC@wanadoo.fr ST AYGULF (83, Provence-Alpes-Côte d’azur) Salle Auzereau Club organisateur : CERCLE FELIN AZUR PROVENCE MEDITERRANEE (CFAPM) Contact : Nicole CHANIEL Tél. : 04 94 45 97 89 - Mob : 06 26 76 13 36 Email : uscoon@orange.fr Spéciale chatons 3-6 et 6-10 mois toutes races le samedi Dimanche 27 novembre ARRAS (62, Nord-Pas de Calais) Parc des Expositions Artois-Expo Club organisateur : ASSOCIATION LES CHATS DE FRANCE - CENTRE ET PAYS DE LOIRE (ACFCPL) Contact : Sonia CLAUDEL Tél. : 02 37 32 36 14 - Fax : 02 37 32 36 14 - Mob : 06 74 05 76 22 Email : secretariat@chatsdefrance.asso.fr


Agenda Décembre 2011 Samedi 3 décembre et dimanche 4 décembre CAEN (14, Basse-Normandie) Centre de Congrès Av. A. Sorel Participation au Téléthon Club organisateur : CAT CLUB NORMANDIE BRETAGNE PAYS DE LOIRE (CCNBPL) Contact : Daniel TIRARD et Colette BUFFET Tél. : 02 31 75 21 25 - Fax : 02 33 34 04 91 - Mob : 06 87 81 52 58 Email : kernevez2@wanadoo.fr Spéciale Vétérans de plus de 6 ans le dimanche MARSAC / PERIGUEUX (24, Aquitaine) Parc des Expositions Marsac sur l’Isle (Animaliades) Club organisateur : CAT CLUB SUD ATLANTIQUE (CCSA) Contact : Marie-Rose MOLL Tél. : 05 56 70 21 87 - Fax : 05 56 70 21 87 Email : cipangos@free.fr Samedi 10 décembre et dimanche 11 décembre PARIS 12 (75, Paris - Ile de France) Espace Charenton Club organisateur : ASSOCIATION FELINE DES PAYS DE LOIRE (AFPL) Contact : Catherine LETERRIER Tél. : 02 38 75 24 06 - Fax : 09 75 26 42 91 Email : contact@afpl.biz PETITE-ROSSELLE (57, Lorraine) Espace Concorde Club organisateur : CERCLE FELIN DE L’EST (CFE) Contact : Sylvie COMTE Tél. : 03 89 42 73 32 Email : cerclefelin@yahoo.fr Spéciale Exotic shorthair le samedi Spéciale chatons le dimanche Dimanche 11 décembre LE BARP (33, Aquitaine) Le Bateau Lyre Centre culturel Club organisateur : ASSOCIATION FELINE D’AQUITAINE (AFA) Contact : Pierrette CHAPAL Tél. : 05 56 88 76 51 - Fax : 05 56 88 76 51 Spéciale chats bleus toutes longueurs de poils le dimanche

Contact : Jean-Pierre FILIPPI Tél. : 04 74 90 16 99 - Fax : 04 74 90 16 99 - Mob : 06 63 11 74 44 Email : filippi.jp@wanadoo.fr Spéciale sacré de Birmanie (spéciale de race) le samedi Spéciale sacré de Birmanie (remise des prix) le dimanche Samedi 21 janvier et dimanche 22 janvier NOGENT sur MARNE (94, Paris - Ile de France) Pavillon Baltard Club organisateur : ASSOCIATION LES CHATS DE FRANCE - CENTRE ET PAYS DE LOIRE (ACFCPL) Contact : Sonia CLAUDEL Tél. : 02 37 32 36 14 - Fax : 02 37 32 36 14 - Mob : 06 74 05 76 22 Email : secretariat@chatsdefrance.asso.fr Samedi 28 janvier et dimanche 29 janvier BORDEAUX (33, Aquitaine) Espace du Lac, allée Louis Rabatou Club organisateur : CAT CLUB SUD ATLANTIQUE (CCSA) Contact : Madame Marie-Rose MOLL Tél. : 05 56 70 21 87 - Fax : 05 56 70 21 87 Email : cipangos@free.fr Dimanche 29 janvier BRUAY sur L’ESCAUT (59, Nord-Pas de Calais) Salle polyvalente Club organisateur : CLUB DU CHAT 3000 (CC 3000) Contact : Marie-Thérèse SZMIDT Tél. : 03 27 86 53 85 - Mob : 06 73 50 68 51 Email : cc.3000@wanadoo.fr

Février 2012 Samedi 4 février et dimanche 5 février TOURS (37, Centre-Val de loire) Palais des Congrès le Vinci Club organisateur : ASSOCIATION FELINE DES PAYS DE LOIRE (AFPL) Contact : Patrick LETERRIER Tél. : 02 38 75 24 06 - Fax : 09 75 26 42 91 Email : contact@afpl.biz

Janvier 2012 Samedi 14 janvier et dimanche 15 janvier LYON (69, Rhône-Alpes) Cité Internationale - Centre des Congrès Club organisateur : CAT CLUB LYON DAUPHINE SAVOIE (CCLDS)

Spécial Chats n°14 - 95


Entre nous

Petites annonces GASPARD Né le: 27/03/2011 Mâle Noir et blanc Identification : 250268710019034 C’est un chaton très sympa qui ne demande que des câlins avec les humains et des parties de jeux endiablées !

GIN FIZZ Né le: 15/04/2011 Mâle Red point Identification : 250268601004652 Magnifique chaton, un vrai amour ! Il ne tarit pas de ronrons et de câlins… Ok chien et chat. Il vous fera craquer !

GAI-LURON Né le: 25/04/2011 Mâle Noir Identification : 250268710044037 C’est un chaton très sympa, sociable, propre, avec un regard hypnotisant…

GUESS Née le: 26/05/2011 Femelle Noire Identification : 250268710044038 Une petite chatte très mignonne et câline. Une perle noire !

GUCCI Née le: 27/03/2011 Femelle Noire et blanche Identification : 25026801000420 Gucci, timide au départ, devient de plus en plus coquine et ne se laisse pas faire par son frère ! Elle est vraiment adorable et en pleine forme !

GINGER Née le: 20/04/2011 Femelle Roux et blanc Identification : 250269604349430 Joueuse et intrépide, elle cherche beaucoup le contact avec l’homme et ronronne énormément. Un amour de petite chatte ! GALA Née le: 20/04/2011 Femelle Tricolore Identification : 250269604348574 Coquine et joueuse, c’est une machine à ronrons !

GASTON Né le: 06/04/2011 Mâle Brown tabby et blanc Identification : 250268601002335 Gaston a été trouvé dans une ferme. Nous l’avons sauvé d’une mort certaine car le fermier voulait le supprimer. Il a tout de suite été très à son aise avec l’homme alors qu’il avait passé tout le début de sa vie dans une grange. Chaton très espiègle qui apprécie les câlins mais qui aime avant tout jouer et s’amuser. Un vrai petit coquin qui ne demande qu’à être aimé !

96 - Spécial Chats n°14

Si vous êtes intéressé par un de ces chats, contactez le 06 76 51 82 16 ou par mail : association.kerkazh@free.fr Chaton Devon Rex LOOF, mâle de 2 mois, couleur red silver (roux argenté), dispo fin octobre, castré, pucé, vacciné. Prix : 1000 €, Ville : 34670, Tél. : 06 33 57 86 05.

British Shorthair golden shaded, mâle de 3 mois, vacciné,vermifugé, parents testés. Puce N° 250268 601003518. Mère grande championne internationale, père champion du monde. Prix : 450 €, Ville : 54000, Tél. : 03 83 20 55 98 ou 06 69 479 184.


Petites annonces 5 chatons Sacré de Birmanie seal point, gantés de blanc, nés le 15/07. Pure race non LOOF. Pucés, vaccinés, vermifugés, carnet de santé, certificat bonne santé. N° puce mère : 25026960202359591. Prix : 500 €, Ville : 73330, Tél. : 04 76 31 84 04.

Gavroche, Persan mâle crème, né le 17/05, LOOF, vacciné. Puce N° 250269604380166. Parents PKD négatif. Prix : 400 €, Ville : 82150, Tél. : 05 63 95 26 30.

2 mâles et 2 femelles Chartreux LOOF, disponibles en novembre « La chatterie des bords de Ly », Siren : 530984590. Consultez le blog pour les voir évoluer. Prix : 400 €, Ville : 59000, Tél. : 03 20 35 24 29 ou 06 81 64 51 10.

Femelle Selkirk , 4 ans, LOOF, vaccinée, très câline, Puce N° 250269602049060. Pour retraite paisible et heureuse. Désirons rencontrer futures familles avant. Prix : 300 €, Ville : 59155, Tél. : 03 20 53 41 77.

4 mâles Sacré de Birmanie, Blue Point, nés le 17/04. Pucés, vaccinés, certificat bonne santé, kit chatons Royal Canin. Mère LOOF Blue Point N° puce : 250269800971111, Père LOOF Blue Point Parents primés en expo. Prix : 400 €, Ville : 81700, Tél. : 06 68 53 40 23.

Entre nous Bengals LOOF, nés le 16/03, 1 mâle : Gamin, brown spotted tabby, 1 femelle: Geisha, marble. vaccinées, vermifugés, pucés proch. Mère LOOF brown spotted : N° puce : 2502696026733460, père LOOF marble. Prix : 550 €, Ville : 31000, Tél. : 05 61 81 04 89.

5 Ragdoll (1 femelle, 4 mâles) nés le 10/09, pucés, vaccinés, vermifugés avec certificat bonne santé. Père LOOF seal point mitted, mère LOOF blue bicolore N° puce : n°981100000620676. Parents testés PKD/ HCM sains et FIV/FELV négatifs. Prix : 890 €, Ville : 75016, Tél. : 06 88 85 86 61. 4 Peterbald : 2 mâles et 2 femelles de 5 mois, LOOF, pucés, vaccinés, vermifugés. N° puce mère : 250269602913807. Parents testés FIV/FELV négatifs. Prix : 600 €, Ville : 31190, Tél. : 06 30 86 51 28.

Ragdoll mâle seal bicolore, LOOF, qualité Expo. Galopin du domaine des fés, né le 10/06. Vacciné, vermifugé, certificat de bonne santé. N° puce : 250268730014999.Parents testés FIV/FELV négatifs. Prix : 850 €, Ville : 85110, Tél. : 02 51 94 39 89 / 06 78 58 30 28. 4 chartreux nés le 20/04, pucés, vaccinés, vermifugés, LOOF, carnet de santé et kit chaton. N° puce mère : 250269700041102. Prix : 800 €, Ville : 19000, Tél. : 06 32 95 77 72.

Retrouvez d’autres annonces sur http://www.vivastreet.fr

Spécial Chats n°14 - 97


Entre nous

Spécial Chats

Le magazine d’une passion

Edité par Entreprendre (Lafont presse) 53 rue du Chemin Vert, 92100 Boulogne-Billancourt www.lafontpresse.fr - Accueil : 01 46 10 21 21 - Fax : 01 46 10 21 22

2 Persans de 9 mois 1/2, Chinchilla Silver/Shaded pure race non LOOF. N° 250269500424138 et 250269500424137. Vaccinés, vermifugés, carnet de santé. Prix : 400 € (mâle) 480 € (femelle), Ville : 66140, Tél. : 06 49 12 39 28.

Directeur de la publication et de la rédaction Robert Lafont - robert.lafont@lafontpresse.fr Coordination : Laura Roland - Tél : 01 46 10 21 04 laura.roland@lafontpresse.fr > RÉDACTION Société Marianne France (Siret 514 021 823) 6, rue d’en haut, 59144 Eth - Tél. : 09 81 83 73 27 Rédactrice en chef : Marianne Willem-France mariannefrance9@gmail.com Secrétariat de rédaction : Stéphane Désenclos Maquette : FtoDesign > ADMINISTRATION Directeur comptable : Didier Delignou - Tél : 01 46 10 21 02 didier.delignou@lafontpresse.fr Sandra Da Rosa - Tél : 01 46 10 21 03 sandra.darosa@lafontpresse.fr Mélanie Dubuget - Tél : 01 46 10 21 28 melanie.dubuget@lafontpresse.fr > COMMUNICATION & PARTENARIATS Éric Roquebert - Tél. : 01.46.10.21.06 eric.roquebert@lafontpresse.fr Sylvie Deroire - sylvie.deroire@lafontpresse.fr

Vend Giono, mâle Persan LOOF, blanc van roux smoke, yeux bleus, né le 02/06/2011, 1 kg 400, vacciné, vermifugé, N° 250268720048142. Prix : 800 €, Ville : 33138, Tél. : 05 56 82 93 83.

> PUBLICITÉ Directeur de la publicité Fabrice Calvo - Tél. : 01 46 10 21 10 fabrice.calvo@lafontpresse.fr Directrices de clientèle Louisa Gassab - Tél. : 01 46 10 21 13 louisa.gassab@lafontpresse.fr Marion Dememes - Tél. : 01 46 10 21 30 marion.dememes@lafontpresse.fr Coordination : Marie-Anaïs Zisseler - Tél. : 01 46 10 21 26 marieanais.zisseler@lafontpresse.fr

British Longhair LOOF, nés le 20/07/11, vaccinés, vermifugés, garantis PKD, Felv-FIV négatifs. Mère N° 250269600890750. 1 mâle British Shorthair noir, 1 femelle British Longhair bleue, 1 mâle British Longhair Lilac (option). Prix : 850 €, Ville : 46130, Tél. : 06 30 37 62 79.

> FABRICATION Impression : Rotogaronne (Estillac, 47310) > DIFFUSION PRESSE Directeur : Patrick Ferry - Tél : 01 46 10 21 23 patrick.ferry@lafontpresse.fr Distribution : MLP Julien Dapilly - julien.dapilly@lafontpresse.fr Promotion des ventes Aurelia Marin - aurelia.marin@lafontpresse.fr Manon Bedet - manon.bedet@lafontpresse.fr > ABONNEMENTS Mokrane Zeffane - mokrane.zeffane@lafontpresse.fr > INTERNET & ORGANISATION Directrice déléguée : Isabelle Jouanneau – Tél. : 01 46 10 21 31 isabelle.jouanneau@lafontpresse.fr Arnaud Hontas - Tél. : 01 46 10 21 32 arnaud.hontas@lafontpresse.fr

GAYLORD Né le : 08 Juin 2011 Mâle Noir Identification : 250269604370484 C’est une « petite panthère » très mignonne. Il devient de plus en plus affectueux. GUIMAUVE Née le : 12 Juillet 2011 Femelle Tabby brown Identification 250268730005982 Un chaton adorable, elle est très affectueuse, et rigolote, ne se laisse pas faire par les autres ! A croquer !

SpÉcial Chats est édité par Entreprendre S.A au capital de 246 617.28€ RCS NANTERRE 403 216 617 SIRET : 403 216 617 000 23 NAF : 5814Z SA 53 rue du Chemin Vert 92100 Boulogne-Billancourt Tél. : 01.46.10.21.21 - Fax : 01.46.10.21.22 Toute reproduction, même partielle, des articles et iconographies publiés dans SPECIAL CHATS sans l’accord écrit de la société éditrice est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. La rédaction ne retourne pas les documents et n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes et photos qui lui ont été adressés pour appréciation. Nº de commission paritaire : 0511K89851 NºISSN : 1967 – 2284 Dépôt légal à parution Avertissement : L’éditeur se réserve la possibilité de republier certaines enquêtes ou reportages des titres Lafont presse

LES MAGAZINES POSITIFS

Pôle Economie : Entreprendre, Création d’entreprise magazine, Franchise & Business, Argent & Patrimoine, Placer son argent, Idées Job, S’Enrichir magazine, Economie verte, Business event. Pôle Art de vivre : France Art de vivre, Belles régions de France. Pôle Actualité : Jour de France, Célébrité magazine, Intimité de stars, Succès, Gotha magazine, Royauté, Confidences. Pôle Auto : L’essentiel de l’Auto, Automobile revue 4x4, L’essentiel de la Moto, Automobile revue, L’essentiel du Camping-car, Pratique Auto, Spécial Auto, Guide de l’auto. Pôle Sport : Le Foot hebdo, Le Foot Marseille, Le Foot Saint-Etienne, La Gazette des Transferts, Le Foot Lyon, Le Foot Marseille magazine, Le Foot magazine, Le Foot Paris, Le Journal du Rugby, Le Rugby magazine, Le Sport magazine, Le Sport Vélo. Pôle Féminin : Féminin Psycho, Question Psycho, Féminin Santé, Santé revue, Féminin pratique, Pratique Santé, L’essentiel de la Psycho, Santé revue Seniors, Question Santé, Lolita mag, Bio & nature magazine, Harmonie & Bien-être Psycho. Pôle Maison-Déco : Maison Décoration, Maison revue, Maison décoration Campagne, Féminin Maison, Jardin magazine, L’essentiel de la Déco, Maison revue Cuisines, Faire soimême, Antiquités pratique, Maison revue Brocante, L’essentiel du jardin. Pôle Centres d’intérêts : Spécial Chats, Spécial Chiens, Astro revue, Pratique magazine, Stop Arnaques, Question pratique, Défendez vos droits. Pôle Cuisine : Cuisine revue, Féminin Cuisine, Cuisine magazine, Cuisiner au jour le jour, Pratique magazine Cuisine, Cuisiner, Recettes gourmandes, Cuisiner Bio. Pôle Découverte : Le magazine des Livres, Science magazine, Science revue, L’essentiel de la Science, Les Carnets de la Philosophie, Philosophie pratique, Spécial Biographie, Être & Devenir, Chroniques d’actualité, Pourquoi magazine, Info et savoir, Dossiers d’actualité.

Entreprendre, groupe de presse coté à la bourse d’Euronext Paris (code MLENR)

www.lafontpresse.fr

GITANE Née le : 12 Juillet 2011 Femelle Ecaille de tortue Identification 250268730005887 Gitane est très coquine, très joueuse et tellement attachante avec sa petite frimousse de Bébé....

Si vous êtes intéressé par un de ces chats, contactez le 06 76 51 82 16 ou par mail : association.kerkazh@free.fr

Ne manquez pas le prochain Spécial Chats n°15 : le 21 Janvier 2012


Vous rĂŞvez de devenir votre propre patron, Vous avez le sens du commerce, Vous aimez les animaux...

dduu

Deve De evenez venez eennez FFr ran ranc aanc nchis isĂŠ sĂŠ Devenez FranchisĂŠ

rĂŠseau 1 eerr rĂŠ rĂŠs ĂŠse sea eaau

spĂŠcialisĂŠ spĂŠ sp pĂŠĂŠcciiaallis issĂŠ en alimentation aaliliim meenta tat attio ioon et e accessoires acc ac cce cessoir essoir sso sooiirres res e pour poour ur animaux aanniima maaux ux

t6ONBSDIĂ?EF NJMMJBSET      EhFVSPTQBSBO   

La France est en première place mondiale avec plus de 58 millions d'animaux de compagnie dont 19 millions de chiens et chats.

      t6OSĂ?TFBVFOQMFJOFFYQBOTJPO

RAPID CROQ’ compte aujourd’hui 7 magasins avec un objectif d’ouverture de 10 nouveaux en 2011.

TOUT POUR VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

t6OSBQQPSUJOWFTUJTTFNFOUSFOUBCJMJUĂ?FYDFQUJPOOFM      Un chiffre d‘affaires par magasin en constante progression. Notre centrale d’achat vous garantie des prix attractifs et des marges consĂŠquentes.

t%FTQSPEVJUTVOJRVFTFUEFTHSBOEFTNBSRVFT         RAPID CROQ’ dÊveloppe ses propres produits innovants et distribue les plus grandes marques de l’animalerie.

t%FTNBHBTJOTEFTJHOFUGPODUJPOOFMT      

Une identitÊ forte de votre franchise grâce à une charte graphique et un marketing ÊtudiÊs.

       t6OTVJWJFUVOBDDPNQBHOFNFOUDPNNFSDJBM des formations et un suivi performant de nos franchisĂŠs, avant et tout au long de l‘activitĂŠ.

TĂŠmoignage,

Julien SIMO, FranchisĂŠ Ă  Roanne (42)

 Depuis longtemps j’avais envie de monter ma propre structure mais je ne voulais pas me lancer dans cette aventure sans être soutenu par un rÊseau. Une opportunitÊ m’a ÊtÊ offerte par les dirigeants de l’enseigne RAPID CROQ’. Après une formation technique et commerciale intensive, une dÊcouverte complète du Concept et du Savoir Faire de RAPID CROQ’, j’ai pu ouvrir mon magasin dans d’excellentes conditions. Les clients ne tarissent pas d’Êloge sur l’ambiance du magasin. L’Êtendue de la gamme de produits me permet de rÊpondre à toute la demande, et je sens un fort soutien et un rÊel intÊrêt de toute l’Enseigne à mon Êgard. De plus, je bÊnÊficie du Savoir Faire et de l’expÊrience de RAPID CROQ’ ce qui m’a permis d’être performant dès l’ouverture du point de vente sans attendre 2 ou 3 ans, comme c’est souvent le cas quand on lance sa propre affaire. Je suis pleinement heureux du choix que j’ai fait‌ Et j’aimerais bien si possible pouvoir ouvrir un 2 ème magasin ‌ 

Devenons partenaires !

Directeur GĂŠnĂŠral :

Eddy Cathaud - 06 60 85 70 17 Responsable DĂŠveloppement Franchise :

Alain-Pierre Celarier e-mail : franchise@rapidcroq.fr

TOUT POUR VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

Plus d’infos sur : www.rapidcroq.fr

RAPID CROQ’ - SARL au capital de 73 500 ₏ - Siège social : 23 avenue de Sury - 42160 Bonson - TÊl : 04 77 30 60 60 - Fax : 04 77 93 90 69


Special Chats 14