Issuu on Google+

MANUEL CONSTRUIRE AVEC DU BOIS FSC DE LA CONCEPTION A LA REALISATION

-1-


-2-

Verwerft The mark of responsible forestry SGS-COC-004595

Bois certifiés FSC Pure en provenance d’Afrique: Sapelli, Sipo, Wengé, Azobé, Tali, Bilinga, Bossé, etc. Depuis des années, la société Interholco met son savoir faire ainsi que ses compétences acquises en matière de grumes et de débités au service de sa clientèle. Ses concessions ainsi que ses propres sites de production en Afrique sont soumis aux règles de certification internationales. Son approvisionnement se fait dans le respect le plus strict des normes de légalité en vigueur. Vous êtes à la recherche d’une connexion directe avec l´Afrique? Merci de contacter: Contact pour le Benelux • Tel.: + 32 - 53 - 650 - 211 • Fax + 32 - 53 - 650 - 259 Head office • Tel.: + 41 - 41 - 767 03 - 03 • Fax +41 - 41 - 767 03 - 00 INTERHOLCO AG • www.interholco.com • info@interholco.com

© 1996 Forest Stewardship Council A.C.


Préface Depuis quelques années, le secteur de la construction connaît une évolution significative en ce sens que l’accent est mis de plus en plus clairement sur l’aspect durable des constructions. Construire dans le respect de l’environnement, en quelque sorte... Dans cet ordre d’idées, les constructeurs accordent de plus en plus d’importance au choix des matières premières. Tout le monde est aujourd’hui bien conscient que les matières premières sont limitées et deviennent rares. Certaines deviennent hors de prix, d’autres finiront par disparaître définitivement. Le bois est la seule ressource naturelle totalement renouvelable : une ressource produite dans les usines les plus écologiques qui soient, à savoir les forêts du monde. Autant de bonnes raisons d’exploiter raisonnablement les forêts, dans le respect des hommes, de la nature mais aussi de l’économie. C’est le principe même à la base du FSC. Le label FSC apposé sur des produits du bois et du papier garantit formellement que ceux-ci proviennent bel et bien de forêts gérées durablement, qu’ils ont été suivis tout au long du processus de commercialisation et que leur exploitation s’est effectuée dans le respect des intérêts sociaux, écologiques et économiques. C’est ce message que nous souhaitons transmettre par l’intermédiaire du présent guide. Bien que le bois ait de tous temps été présent dans la construction, il n’est pas encore évident que tout le bois actuellement utilisé pour construire des bâtiments ait une origine durable. Aujourd’hui, une offre sans cesse grandissante de bois et de produits du bois pourvus du label FSC est disponible. Et de plus en plus nombreux sont les propriétaires et les exploitants forestiers à franchir le pas vers la certification FSC. C’est à présent au tour du secteur de la construction de s’engager totalement en faveur du bois FSC : chaque intervenant, commanditaire ou entrepreneur, a son rôle à jouer. Le présent manuel est un concentré de connaissances et d’expériences en rapport avec le bois certifié FSC: il vous aidera à utiliser du bois labellisé FSC dans tous vos projets de construction. Nous vous souhaitons d’ores et déjà tout le succès possible dans votre entreprise! Geert Ramaekers – Président de Fair-Timber asbl P.S. Nous donnons bien entendu le bon exemple : le manuel que vous tenez en main a été imprimé sur du papier certifié FSC et dans une imprimerie en possession d’un Certificat CoC FSC.

-3-


IDECK® LAMES DE TERRASSES AVEC CERTIFICAT FSC FAITES UN CHOIX RESPONSABLE Il y va de votre intérêt et du nôtre de nous assurer que les forêts dans le monde soient bien gérées afin de pouvoir produire du bois pour les générations futures. De l’achat des matières premières au développement du produit, notre objectif est de laisser le moins possible notre empreinte sur l’environnement. Nous pensons que les systèmes de certification globalement reconnus, fondés sur des principes internationaux, sont une garantie de gestion forestière appropriée pour l’environnement, bénéfique socialement et économiquement durable. Le certificat FSC (Forest Stewardship Council) est celui que nous préférons pour les pays tropicaux. Visitez www.dlh-group.com pour de plus amples informations sur les ‘DLH Basic Values’ & la politique environnementale DLH

FSC SUPPLIER SGS-COC-000793 © 1996 – Forest Stewardship Council A.C.

-4-

DLH BELGIUM - (Indufor nv) Noorderlaan 125 2030 Antwerpen T +32 3 542 63 70 F +32 3 542 18 94 www.dlh-belgium.com sales@dlh-belgium.com

907178_Ad FSC.indd 1

22/07/09 11:56

 Spécialiste du bois dur Eco-certifié FSC

Precious Woods Europe BV t 0348 684100 f 0348 688142 info@preciouswoods.nl www.preciouswoods.eu CU-COC-008517 The mark of responsible forestry © 1996 Forest Stewardship Council A.C.


Contenu Comment utiliser ce manuel ?

Le présent manuel a d’abord et avant tout été rédigé à l’intention des commanditaires de projets de construction et des décideurs dans le secteur du bois qui souhaitent utiliser du bois FSC dans le cadre de leurs projets. Mais d’autres acteurs intéressés, comme les entrepreneurs et les concepteurs de projets, y trouveront une foule d’informations utiles. Les administrations publiques, à tous les niveaux, constituent également un groupe cible important. Elles ne sont en effet pas seulement des commanditaires de projets mais elles peuvent aussi fournir des conseils ou délivrer des permis dans le cadre de projets de construction. Leur rôle dans la promotion du bois FSC est donc prépondérant. Chaque projet de construction est suivi tout au long de son évolution depuis sa conception jusqu’à la réalisation. Une attention particulière est accordée dans ce guide à chaque phase principales du projet, traitée par chapitre. Plusieurs trucs et astuces y sont égallement développés afin d’utiliser correctement le bois FSC dans vos projets, quelle que soit leur ampleur. Une ‘checklist’ conclut chaque chapitre et résume les points les plus importants et vous aide à identifier rapidement les principales questions qu’il est bon de se poser à chaque phase d’une construction. Des informations destinées aux commanditaires de projets figurent dans tous les chapitres. Pour les autres acteurs intéressés, un examen plus attentif des chapitres qui leurs sont plus spécifiquement destinés peut suffire. Nous ne pouvons néanmoins que vous inviter à parcourir l’ensemble de ce manuel. Bonne lecture!

Préface

3

Résumé

6

A propos du FSC

8

10 principes de bonne exploitation forestière

-510

“Le bois FSC ? Embêtant, cher et dur à trouver?!” 12

Politique

14

Conception

20

Cahier des charges et attribution

26

Exécution

32

Et ensuite...

40

Focus

44

La Convention FSC

52

Colophon

58


Résumé Utiliser du bois et des produits en bois labellisés FSC dans le cadre de projets de construction, qu’est ce que cela veut dire au juste? Le présent guide vous offre des réponses à toutes les questions que vous vous posez. Vous trouverez ci-dessous un résumé des principaux thèmes abordés dans ce manuel.

1. Prenez le temps

-6-

Prenez le temps de vous fixer des objectifs en rapport avec le FSC et d’examiner les possibilités qui s’offrent d’utiliser du bois labellisé FSC pour votre projet. Prévoyez le cas échéant suffisamment de temps pour commander votre bois labellisé FSC. Commander certaines essences de bois ou des volumes importants peut prendre un certain délai. Plus tôt vous tiendrez compte de l’utilisation de bois FSC dans le processus de construction, plus il vous sera facile d’obtenir le résultat escompté. Et plus vous rencontrerez de succès dans votre projet. Rectifier le tir par la suite demande bien plus d’efforts de la part des différents partenaires... et parfois il est trop tard ! Mieux vaut donc bien se préparer dès le début.

2. Ne vous laissez pas leurrer par les coûts Exploiter une forêt de manière responsable entraîne des coûts. Les coupes illégales provoquent une baisse des prix sur le marché mondial. Le bois FSC a un prix honnête. C’est pour cela qu’il est en général un rien plus onéreux que le bois non certifié FSC. La différence de prix varie en fonction des essences et de leurs utilisations. Beaucoup d’essences, surtout celles provenant des forêts des régions tempérées ou nordiques, ne sont pas – ou à peine - plus chères lorsqu’elles portent le label FSC. On peut en dire de même en ce qui concerne les nombreux produits en bois semi-finis, comme par exemple les panneaux (OSB, MDF, multiplex, …). Dans la majorité des cas, le surcoût lié à la certification est tout à fait raisonnable, surtout si on l’intègre dans le coût total du projet de construction. De plus, un surcoût éventuel appliqué à la matière première n’a en règle générale qu’un impact marginal sur le coût final du produit. En outre, par une préparation adéquate et une approche intelligente, on parvient généralement à une maîtrise des prix. Utiliser du bois labellisé FSC ne doit donc en aucun cas constituer un obstacle à la réalisation

de projets de construction à des prix conformes aux prix généraux qui prévalent sur le marché.

3. Le bois FSC est facilement disponible Un malentendu largement répandu prétend que le bois labellisé FSC n’est pas aisément disponible. Certaines essences pourvues du label FSC ne sont en effet pas (encore) aussi facilement disponibles que d’autres. Mais cette situation évolue rapidement et l’on trouve dès maintenant un choix suffisamment large d’essences pour répondre à toutes les utilisations dans tous les domaines de la construction, tant pour les nouvelles constructions que pour les transformations. N’importe quel projet de construction peut donc être entrepris en prévoyant l’utilisation de bois labellisé FSC. Un grand nombre d’essences et de produits sont disponibles en stock. Dans certains cas, il faut s’attendre à un délai de livraison plus long : c’est pourquoi il vaut mieux s’y prendre bien à temps dans le courant du processus de construction. Un entrepreneur devra parfois s’attendre à aller frapper à d’autres portes que celles de ses fournisseurs habituels. Si nécessaire, dans certains cas, un commanditaire de projet sera peut-être amené à devoir prendre lui-même une option sur un stock de bois labellisé FSC, avant même qu’un entrepreneur soit engagé.

4. Informez et motivez L’expérience a montré que les ‘intervenants actifs’ dans le cadre de projets de construction utilisant du bois labellisé FSC se montrent souvent très enthousiastes par rapport au projet. Les problèmes de départ sont pour ainsi dire toujours liés à des malentendus ou à un manque d’information. Accordez donc, durant tout le processus de développement et de réalisation du projet de construction, une attention suffisante à la bonne communication interne. Assurez-vous que des informations adéquates


parviennent aux autres parties intervenant dans le projet. Plus les informations seront largement diffusées à tous les niveaux en ce qui concerne l’utilisation de bois labellisé FSC, plus le résultat sera garanti.

5. Définissez vos ambitions dès la conception du projet Affichez clairement – tant au sein de votre propre organisation qu’envers les tierces parties – quelles sont vos ambitions et comment votre organisation compte les matérialiser dans la pratique. Des objectifs clairs favorisent une exécution souple des travaux durant tout le processus de construction.

6. Faites appel au soutien de FSC Belgique FSC Belgique bénéficie de connaissances et d’une expérience dont peuvent profiter les commanditaires de projets de construction. Une bonne partie de ces informations est disponible sous forme de documents pratiques et sur divers supports (ex. Guide des fournisseurs en ligne www. jecherchedufsc.be). FSC-Belgique peut également vous diriger vers des fournisseurs et des firmes jouissant d’une expérience dans le domaine du label FSC.

7. Prévoyez du bois FSC pour tous les usages On pense parfois que le bois FSC ne concerne que les essences originaires des forêts tropicales. En réalité, il existe de nombreuses essences de bois pourvues du label FSC adaptées à toutes les applications dans les différents domaines de la construction, qui proviennent de forêts gérées durablement dans toutes les zones climatiques du monde (comme, par exemple, des résineux du Grand Nord ou des feuillus de forêts européennes). En prévoyant l’utilisation de bois FSC de manière générale pour toutes vos utilisations, vous soutenez donc activement

l’exploitation durable des forêts partout dans le monde.

8. Définissez plutôt des exigences en matière de performances plutôt que des essences précises de bois En ce qui concerne l’utilisation de bois labellisé FSC, définir des exigences en matière de performances plutôt que des essences de bois précises offre un éventail de choix bien plus large (par exemple dans le domaine de la menuiserie ou pour les applications d’extérieur). De cette manière, il vous sera également possible de combiner plusieurs essences de bois pour une même utilisation. En tant que commanditaire d’un projet de construction, vous serez également moins tributaire de la disponibilité d’une essence particulière. Et il vous reste toujours la possibilité de compléter la définition de vos exigences en matière de performances par la mention d’ exemples d’essences pouvant être utilisées. Mais il est important de faire en sorte que d’autres essences de même valeur et répondant aux mêmes caractéristiques puissent être utilisées dans le cadre d’un même projet.

9. Traitez uniquement avec des entreprises certifiées FSC et stimulez le cas échéant d’autres entreprises Exigez de la part de vos fournisseurs et entrepreneurs que ceux-ci soient certifiés FSC (Certificat Chain of custody - CoC). Il est en effet important que tous les maillons composant la chaîne, depuis la forêt d’origine jusqu’à l’utilisateur final, soient contrôlés selon les exigences FSC, ce qui permet d’assurer une traçabilité parfaite du produit concerné. En tant que commanditaire de projet, vous aurez ainsi la garantie totale que du bois labellisé FSC a bel et bien été utilisé, et vous vous épargnerez des pertes de temps inutiles consacrées à des contrôles et autres tâches administratives.

-7-


A propos du FSC Le label FSC, c’est la garantie d’une exploitation forestière durable

-8-

Les initiales FSC désignent le ‘Forest Stewardship Council’. Cette organisation internationale indépendante et sans but lucratif a pour principale mission de promouvoir l’exploitation durable des forêts partout dans le monde. Le FSC a formulé des principes auxquels doit satisfaire une exploitation forestière avant de pouvoir être certifiée : ces principes traduisent des exigences tant écologiques que sociales et économiques (voir pages suivantes). Ces principes répondent notamment aux questions suivantes. Les fonctions naturelles de la forêt sont-elles suffisamment sauvegardées après les coupes ? L’exploitant respecte-t-il les droits légitimes des populations vivant dans et autour de la forêt ? Les travailleurs jouissent-ils de conditions de travail décentes et perçoivent-ils un salaire honnête ? Ce n’est que lorsque une exploitation répond correctement à toutes ces questions qu’elle peut solliciter la certification par le FSC. Outre le bois lui-même, la certification concerne également des produits dérivés du bois, comme les panneaux, le papier...

De l’Equateur jusqu’au Grand Nord La certification FSC ne concerne pas uniquement les forêst situées dans les régions tropicales, mais aussi les forêts des régions tempérées et boréales. A la mi-2009, quelque 118 millions d’hectares de forêts étaient certifiés FSC dans 81 pays du monde. Ces forêts se trouvent aussi bien sous les tropiques que dans le Grand Nord. On trouve également des forêts certifiées FSC dans notre propre pays.

La certification FSC Le contrôle relatif à l’exploitation forestière durable a lieu

à la source : dans la forêt elle-même. Les volumes de bois certifiés FSC débutent alors leur voyage tout au long de la chaîne de commercialisation (en anglais, ‘Chain of Custody’). Le bois destiné à des travaux de construction ira ainsi de la forêt vers la scierie, et de là vers les importateurs. Via les négociants et diverses entreprises de transformation, le bois arrivera chez les charpentiers, les entrepreneurs... qui livreront ou placeront le bois chez le consommateur final. Afin que ce dernier puisse avoir la garantie infaillible que le bois qui lui est fourni ou qu’il utilise provient bel et bien de forêts certifiées FSC, il faut que ce bois puisse être suivi tout au long de son parcours depuis la forêt d’origine. Cela signifie que toutes les entreprises intervenant tout au long de la chaîne de commercialisation doivent être elles aussi certifiées FSC. Chaque entreprise certifiée FSC doit ainsi garantir la traçabilité des produits en bois labellisés FSC au sein même de sa structure (tant à la réception que durant le stockage et la transformation) et tenir une administration et une comptabilité séparées. Ces entreprises font à leur tour l’objet d’un contrôle avant de recevoir ce que l’on appelle un Certificat de ‘Chain of Custody’ (CoC) FSC. Ce certificat porte un numéro unique. Les contrôles ne sont pas effectués par le FSC lui-même, mais bien par un certificateur indépendant. Le certificat FSC donne la garantie que l’entreprise qui livre les produits (de même que tous les maillons précédents de la chaîne) travaille dans le respect des principes du FSC et est en mesure d’offrir les garanties nécessaires quant à l’origine des produits concernés. Ce n’est qu’en faisant confiance à des entreprises en possession d’un certificat FSC que vous pourrez avoir la garantie absolue que les produits sont bel et bien labellisés FSC et qu’ils proviennent effectivement de forêts gérées durablement. Nous attirerons encore votre attention sur ce sujet un peu


plus loin dans ce guide, afin de vous faciliter autant que possible la tâche dans la pratique.

Le FSC en Belgique Le label FSC a connu une croissance spectaculaire en Belgique au cours des dernières années. Le nombre d’entreprises en possession d’un Certificat de CoC du FSC a quasiment doublé en un an et demi, pour passer à près de 450 entreprises. Environ la moitié de celles-ci sont impliquées dans le secteur du bois et de la construction, dans presque tous les secteurs de l’importation et du commerce du bois. On y trouve des grandes sociétés mais aussi des petites entreprises de transformation. Dans le secteur de la construction, plus précisément parmi les entrepreneurs et les entreprises de finition intérieure, le label FSC a connu une avancée spectaculaire. Une étude de marché lancée en 2008 a ainsi montré que les parts de marché occupées par les bois labellisés FSC à l’importation étaient estimées à 13 % en 2007 ; l’étude prévoyait une augmentation de ce pourcentage tant en 2008 qu’en 2009. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que l’offre en produits du bois et de la construction labellisés FSC s’accroisse elle aussi de manière systématique. Par exemple, les résineux, les bois durs tropicaux et ceux provenant d’autres régions climatiques sont de plus en plus aisément disponibles, de même que divers types de panneaux. Les produits en bois semi-finis et les produits totalement finis portant le label FSC sont de plus en plus en vogue. Bref, pour la plupart des applications quotidiennes du bois, une offre en produits munis du label FSC est d’ores et déjà bien disponible.

-9Un des principes du FSC stipule que les coupes de bois ne peuvent mettre en danger la biodiversité, les écosystèmes uniques et les autres valeurs écologiques et paysagères des zones forestières concernées. Un exemple : une forêt tropicale avant (à gauche) et juste après une coupe (à droite). Peu de différence, n’est-ce pas ?

FSC Belgique FSC Belgique (Fair Timber asbl) est le représentant du ‘Forest Stewardship Council’ dans notre pays. Les objectifs principaux du FSC Belgique sont la promotion et la sensibilisation autour du label FSC vers divers groupes cibles. L’information sur mesure adaptée à chacun de ces différents groupes cibles joue un rôle prépondérant à cet effet. En publiant ce manuel, FSC Belgique tient à fournir aux différents acteurs concernés dans le domaine de la construction des informations pratiques et fiables, afin de favoriser davantage l’utilisation de bois et de produits dérivés du bois portant le label FSC.

Les particuliers sont un des groupes cibles faisant l’objet d’une attention particulière de la part du FSC Belgique. Ci-joint le logo de la Campagne 2009 : ‘Une coupe responsable’.


10 principes

... pour une bonne gestion de la forêt Le FSC a rédigé une liste de 10 Principes et Critères généraux en matière de gestion forestière responsable. Ceux-ci sont valables pour tous les types de forêts : tropicales, boréales et tempérées, mais également pour les plantations. Ces principes sont adaptés dans chaque pays pour être convertis en Critères FSC locaux.

- 10 -

L’exploitation forestière respecte les législations nationales et internationales en vigueur, les traités et les accords internationaux, de même que les critères et principes du FSC.

Les droits de propriété et d’usage par rapport au sol et aux produits forestiers sont définis de manière claire, con- statés et valables d’un point de vue juridique.

Les droits formels et traditionnels des populations locales et des peuples indigènes en ce qui concerne le sol et les ressources sont reconnus et respectés.

Le bien-être social et économique des travailleurs forestiers et des communautés locales est maintenu ou amé- lioré à long terme grâce à l’exploitation forestière.

 

Les produits et services fournis par la forêt sont utilisés de manière telle que les fonctions économiques, sociales et écologiques de la forêt soient préservées à long terme.

Un plan de gestion est rédigé et respecté. Ce plan, en permanence actualisé, définit clairement les objectifs à long terme et les moyens mis en œuvre pour y arriver.

L’état de la forêt, la récolte, les chaînes commerciales et les activités de gestion sont régulièrement évalués, de même que les effets sociaux et écologiques de l’exploitation.

La gestion forestière dans les forêts possédant une haute valeur écologique ou culturelle est assurée avec une précaution accrue permettant de maintenir et renforcer certaines caractéristiques notoires.

Les plantations forestières doivent également être gérées en respectant les principes 1 à 9. Les plantations fo- restières peuvent compléter l’exploitation dans les forêts naturelles, ce qui permet de réduire la pression de l’exploitation dans ces dernières. On vise en même temps à favoriser le maintien et la restauration des forêts naturelles.

La biodiversité, les écosystèmes uniques et les autres valeurs écologiques et paysagères du domaine forestier sont maintenus et protégés.


L’exploitation des forêts crée de nombreux emplois (in) directs, y compris dans les régions les plus pauvres du monde

Après une coupe, la forêt a la possibilité de se régénérer, de préférence de manière naturelle. Là où cela s’avère nécessaire, on fait appel à des plantations, de préférence à l’aide d’essences locales

Les zones abritant une faune fragile sont épargnées

Les travailleurs forestiers bénéficient de bonnes conditions de travail en ce qui concerne la durée du temps de travail, le salaire et la sécurité

- 11 -

On ne coupe jamais plus d’arbres qu’il ne peut en repousser

Une entreprise certifiée FSC crée des emplois locaux et renforce l’économie locale

L’exploitation forestière est menée sur base d’un plan de gestion détaillé et à long terme

Les droits légitimes des peuples indigènes et des populations locales sont fixés et respectés

Les coupes le long des cours d’eau et sur les fortes pentes sont interdites


“Le bois FSC ? Embêtant, cher et difficile à trouver?!” Les possibilités offertes par le FSC, discutées avec Bart Holvoet (Directeur FSC Belgique)

FSC Belgique oeuvre depuis le début 2006 en tant qu’organisation indépendante en faveur de la promotion du label FSC dans notre pays. Un long chemin a été parcouru au cours des trois dernières années écoulées ce qui a permis une avancée significative du label FSC tant dans le secteur du bois que dans celui du papier. Pourtant, quelques préjugés coriaces continuent à exister à propos du label FSC; un sujet abordé plus en profondeur lors de l’interview - 12 - accordée ci-dessous à Bart Holvoet, Directeur pour FSC Belgique. On entend parfois dire que travailler avec du bois FSC est une tâche quasi impossible... “Ce sont surtout des gens qui ne se sont jamais intéressés au bois FSC qui tiennent un tel langage. Je serai certes le dernier à dire que cela va tout seul, mais la situation s’améliore sans cesse. Surtout si l’on travaille d’une manière réaliste et bien pensée. Il s’agit souvent d’un processus d’apprentissage, durant lequel on comprend très vite comment on peut arriver de manière pratique au résultat escompté.” On peut certes opter pour du bois FSC, mais on n’en trouve pour ainsi dire pas… “En stimulant la demande en bois labellisé FSC, le système FSC veut inciter toujours plus d’exploitants forestiers à adopter des pratiques de gestion forestière plus durables. Le jeu de l’offre et de la demande est donc capital et il est bien évident que le marché n’est pas encore saturé en bois labellisés FSC, mais il faut fortement nuancer les choses. Une étude de marché récente a par exemple montré que les parts nettes des importations de bois labellisés FSC dans notre pays en 2007 s’élevaient à 13 %. Ce n’est quand même pas rien ! Il existe encore un certain nombre d’obstacles bien réels, par exemple en ce qui concerne l’offre en bois dur tropical labellisé FSC, mais il faut ajouter que cette offre s’est considérablement accrue depuis le début 2009. Un autre problème vient du fait que par la présence de maillons manquants dans la chaîne

de commercialisation (des entreprises qui ne sont pas en possession d’un Certificat CoC FSC), des stocks entiers de bois perdent leur label FSC. Sur base de notre expérience, nous savons que la rengaine “nous ne pouvons pas le trouver” ne signifie pas pour autant que le bois concerné n’existe pas. Il faut parfois chercher un peu plus longtemps ou bien contacter d’autres fournisseurs que les fournisseurs habituels. Et nous sommes là pour aider. Il arrive fréquemment que, grâce à notre banque de données en ligne ou à nos recherches actives, un fournisseur en mesure de satisfaire la commande puisse rapidement être identifié.” Du bois FSC? Mais c’est cher et personne ne peut se le permettre... “C’est ce que nous nous entendons encore dire. Mais cela n’est vrai qu’en partie. En règle générale, le bois labellisé FSC coûte un rien plus cher que le bois non labellisé, surtout dans le cas des bois tropicaux. La bonne gestion forestière entraîne des coûts, et là où un surinvestissement s’avère indispensable, il est logique qu’un surcoût en soit la conséquence. Mais le plus important à savoir est ceci : on paie un prix honnête pour le bois FSC. Les différences de prix seraient moindres si les coupes illégales n’existaient pas. Une étude a montré que les coupes illégales font chuter les prix sur le marché mondial de 9 à 14 %. De plus, toutes les essences de bois FSC ne sont pas plus chères. Les bois de résineux labellisés FSC


utilisés dans le domaine de la construction ne coûtent en général que quelques petits pourcents de plus que les bois similaires non labellisés, et parfois il n’y a même pas de différence de prix du tout. On peut dire la même chose en ce qui concerne par exemple les panneaux OSB et MDF. Les plus fortes différences apparaissent dans les bois durs tropicaux, où le surcoût peut atteindre 15 % voire plus. Mais il est important de se rendre compte que le prix du bois brut par rapport au prix du produit fini (ou de l’ensemble du projet de construction) ne représente qu’une petite fraction du prix total. S’il y a un surcoût, celui-ci est presque insignifiant par rapport au coût global d’un projet. Et si l’on considère le prix total de la construction, dans lequel la main d’oeuvre et divers autres matériaux interviennent pour une part prépondérante, la différence finale est insignifiante. En Belgique également, on connaît de nombreux projets de construction tout à fait concurrentiels ayant fait usage uniquement de bois FSC.’ Naturellement, c’est aussi une question de choix. Comment, en tant que commanditaire d’un projet, veiller à ce que du bois FSC soit utilisé ? “Un bon conseil : commencez par le début. Mentionnez clairement dans le cahier des charges votre exigence par rapport à l’utilisation de bois FSC. Si tout le monde parle d’une même voix, l’exécution du projet en sera déjà grandement facilitée. Etape suivante : établir vos exigences en matière de bois FSC et réclamer de la part du fournisseur qu’il apporte toutes les garanties en matière de certification du bois vendu avec le label FSC. A cet effet, il est très important de veiller à ce que l’entreprise de votre choix soit en possession d’un Certificat CoC FSC. Cela réduira au minimum les contrôles à effectuer de votre part et vous offrira un maximum de sécurité et de facilité. En résumé, on peut donc dire qu’il s’agit d’abord et avant tout d’informer, de motiver et de contrôler au bon moment. Ce guide vous donne tous les atouts en main pour y parvenir.”

Mais comment être sûr qu’il s’agit bel et bien de bois FSC? Dès que le bois est travaillé, cela devient impossible d’avoir la moindre garantie... “Lors de la livraison dans un port ou une usine, les lots de bois FSC sont encore aisément identifiables grâce au logo bien connu du FSC. Mais dès que le bois a été travaillé, ce logo disparaît. Cela ne signifie nullement qu’il est devenu impossible de savoir à quel bois on a affaire. FSC a mis au point un système très précis et efficace qui permet de suivre le bois depuis la coupe forestière jusqu’au consommateur final. Par exemple : lorsqu’un camion livre un chargement de lattes de plancher labellisées FSC sur le chantier de construction, l’entrepreneur peut facilement s’assurer qu’il s’agit bien du lot concerné, grâce aux documents de transport et à la facture d’achat, même si le logo n’apparaît plus sur les lattes. Chaque entreprise qui souhaite travailler ou transformer du bois FSC doit stocker ce bois de manière séparée de tous les autres stocks de bois en sa possession et tenir une administration séparée. Un certificateur indépendant vérifie que tout soit bien en ordre. Si cela est le cas, l’entreprise reçoit son Certificat CoC FSC. En tant que réceptionnaire du bois, il vous suffit de vérifier la facture afin de vous rendre compte que le bois provient bien d’une forêt certifiée par le FSC.” Un exemple de facture type est présenté dans ce guide (p33). En définitive, tout le monde devrait utiliser du bois FSC?! “ Tout à fait. Et tout semble indiquer que le bois FSC dans le secteur de la construction est promis à un glorieux avenir. Dès que les commanditaires de projets de construction sont mieux informés au sujet des principes du FSC, nous constatons bien souvent que l’enthousiasme se réveille en eux, un enthousiasme qui se propage à d’autres organisations. La demande en bois certifié dans le secteur de la construction va continuer �� progresser dans un avenir proche. Et cette évolution stimule de nombreux propriétaires forestiers à gérer leurs exploitations suivant les critères FSC : une excellente nouvelle pour les forêts, les hommes et l’environnement en général ! ”

- 13 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE

FOCUS

Politique Utiliser du bois labellisé FSC dans un projet de construction commence par la décision d’inclure cette exigence dans la politique du projet. En formulant des exigences claires et concrètes, on augmente les chances de parvenir à un résultat satisfaisant dans toutes les étapes ultérieures. Durant cette phase, il est nécessaire de s’assurer un soutien aussi vaste que possible au sein même de l’entreprise ou de l’organisation. Les points les plus importants - 14 - sont l’information et la communication. Point de départ : où sommes-nous et où voulons-nous aller ? Il est important de commencer en faisant l’inventaire de l’utilisation de bois au sein de votre organisation. Vérifiez si du bois labellisé FSC est déjà utilisé, ou si vous avez déjà été confronté à des expériences positives ou négatives. Les structures (telles que les administrations communales, les sociétés de logement et d’autres commanditaires de projets) qui décident d’appliquer une politique incluant l’utilisation de bois labellisés FSC ont tout intérêt à s’orienter de la manière la plus large vers les différentes possibilités existantes. Informez-vous auprès d’autres entreprises ou organisations qui ont déjà fait le pas, par exemple dans le cadre de conventions établies avec FSC Belgique, ou prenez contact avec FSC Belgique afin d’obtenir toutes les informations nécessaires à ce sujet. Essayez d’identifier quelles sont les possibilités en matière d’utilisation de bois labellisé FSC ainsi que les principaux obstacles (pour autant qu’il y en ait !). Voyez si une importation de bois labellisé FSC immédiate, ou au contraire répartie en différentes phases, est possible et souhaitable. Essayez par exemple d’acquérir de l’expérience en lançant un premier projet, afin de l’étendre à de nouveaux projets par la suite.

Fixez, en concertation avec toutes les parties intéressées au sein de votre organisation, votre objectif en matière d’utilisation de bois labellisés FSC. Ne limitez pas vos options, par exemple, aux bois durs (tropicaux), mais étendezles à toutes les essences de bois et à tous les produits du bois. Gérer durablement les forêts est un objectif à portée mondiale : des forêts certifiées FSC existent d’ores et déjà aux quatre coins de la planète. Pour chaque utilisation, on trouve du bois portant le label FSC.

Formulez vos orientations Souvent, une ambition d’utiliser du bois labellisé FSC peut s’harmoniser avec des objectifs globaux de politique environnementale au sein de votre organisation, par exemple en matière de construction durable ou de responsabilité sociale. L’utilisation de bois ou de produits en bois labellisés FSC dans le cadre de projets de construction est une extension logique d’une telle politique. Veillez en tous temps à intégrer à votre politique les différents départements et niveaux de décision au sein de votre organisation. En effet, il est prouvé que lorsque tous les acteurs sont impliqués, les chances de succès augmentent de manière significative! Exprimez vos ambitions par rapport au FSC de la façon la plus concrète possible, non seulement dans les politiques


Pour la construction de l’immeuble de la firme Ethnicraft à Boom, du bois ‘Louro Gamela’ labellisé FSC a été utilisé pour le revêtement des façades. Les 4500 mètres courants de ‘Louro Gamela’ labellisé FSC ont été achetés auprès d’un fournisseur certifié FSC.

La Convention FSC En signant une Convention FSC, une organisation ou une structure s’engage à prendre une série de mesures endéans une période déterminée par rapport à l’utilisation de produits labellisés FSC. Cela peut concerner l’utilisation de bois FSC pour des projets de construction ou de rénovation, par des tiers et/ou par l’organisation elle-même; ou encore l’utilisation de papier labellisé FSC. Dans le cadre de cette convention, FSC Belgique, se met à la disposition du signataire et lui offre toute une série de soutiens (informations et conseils). Page 52.

environnementales, mais aussi – par exemple – dans les programmes d’exigences standards et toutes les autres exigences globales par rapport à vos projets, dans vos plans à plus long terme et/ou par l’intermédiaire d’une Convention FSC. N’oubliez pas non plus d’inclure vos nouvelles exigences FSC dans les nouveaux cahiers de charges ou dans les contrats de livraison existants. Il est essentiel que vos objectifs par rapport au FSC soient formulés de la manière la plus claire possible et que ceux-ci soient réalistes. De préférence, stipulez clairement l’utilisation de bois labellisé FSC dans toutes les applications possibles. Une autre option consiste à prévoir, pour un projet déterminé ou pour une période déterminée, un minimum de 70 % de bois labellisé FSC: vous tenez de cette façon compte d’éventuelles difficultés qui pourraient se présenter en vue d’atteindre l’objectif de 100 %.

Exécution de vos décisions : des paroles aux actes Nommez au sein de votre organisation un “leader” enthousiaste, une personne qui pourra soutenir les responsables de l’exécution de votre nouvelle politique, informer ses collègues au sujet du FSC et éventuellement veiller à la bonne application de vos nouvelles exigences par rapport au FSC. Assurez-vous en permanence d’entretenir la communication entre les différents organes concernés de

votre organisation, par des formations, des réunions d’information et d’autres moyens de communication. Informez vos collègues à tous les niveaux possibles et suscitez leur enthousiasme, d’abord et avant tout parmi ceux qui seront chargés de l’exécution de la politique. Dans le cas où une convention a été signée, celle-ci peut faire office de référence, tant au sein de votre organisation qu’envers vos partenaires externes : la convention permet à la direction d’afficher clairement le fait qu’elle considère très sérieusement l’importance du FSC, ce qui augmente considérablement son efficacité. Mettez en avant chaque fois que possible votre politique pour assurer la publicité nécessaire à vos ambitions par rapport au FSC. Informez vos relations, par exemple les entrepreneurs et les fournisseurs, au sujet de vos objectifs et de vos engagements par rapport au bois labellisé FSC. Faites-leur par exemple savoir que dorénavant, du bois labellisé FSC sera exigé dans le cadre de tout nouveau projet de construction et que les nouveaux contrats seront uniquement attribués à des entreprises certifiées FSC. Vos partenaires pourront ainsi anticiper et se préparer à vos futures exigences par rapport au FSC et si nécessaire entamer les démarches en vue d’obtenir un certificat FSC. N’hésitez pas, le cas échéant, à diriger vos partenaires vers FSC Belgique afin qu’ils puissent obtenir plus d’informations.

- 15 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE

FOCUS

Ville de Nivelles Ville de Nivelles : A l’abri… avec du bois FSC !

A VOUS LA PAROLE

Dans le cadre de l’aménagement d’un espace dédié à l’éducation à l’environnement, la ville de Nivelles a construit fin 2008 un abri en bois d’une superficie au sol de 24 m². D’une conception simple et fonctionnelle, cet abri a pour but d’assurer un minimum de confort aux enfants en cas de pluie et a été conçu dans le respect du paysage et de l’environnement. « Afin de donner une philosophie de développement durable au projet, il nous semblait primordial d’opter pour un bois labellisé FSC qui garantit une gestion durable des

Les autorités peuvent se présenter autant comme ‘commanditaire’ que comme ‘instance’ qui fixe des conditions aux projets de tiers. La politique des autorités en matière de produits FSC peut ainsi s’étendre non seulement à leurs propres projets, au niveau de leur patrimoine, mais également avoir une influence sur les projets d’autres acteurs. Les autorités peuvent par exemple jouer un rôle d’incitateur auprès des promoteurs par le choix du bois FSC ou - 16 - avoir directement une influence sur les habitudes d’achat des consommateurs privés. Un des exemples les plus évidents est l’octroi de subsides qui a pour objectif d’encourager les particuliers à utiliser du bois FSC en leur offrant une compensation financière. Primes FSC en Région Bruxelles-Capitale Dans la Région Bruxelles-Capitale, il existe deux systèmes de prime pour lesquels l’utilisation de bois labellisé FSC dans le logement privé est encouragée. Une première prime ‘à la rénovation’ donne droit aux habitants des communes de la Région Bruxelles-Capitale, à une solide intervention financière si ces derniers utilisent du bois labellisé FSC dans le cadre de leurs travaux de rénovation. Précisons que certains quartiers à l’intérieur de l’ Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation (EDRLR - 2) reçoivent un soutien supplémentaire. Outre ces ‘primes à la rénovation’, la Région Bruxelles-Capitale octroie également des ‘primes énergie’. Ainsi, pour le placement de châssis en bois, les habitants peuvent obtenir une prime de 20 euros par mètre carré et si le bois utilisé porte le label FSC, la prime augmente à 30 euros par mètre carré.

Réglementation en matière de subvention en Flandre Une vingtaine de villes flamandes et de communes disposent également d’un règlement en vigueur en matière de subvention, destiné à leurs habitants. Les applications admissibles et la hauteur de l’intervention financière peuvent bien différer, mais les applications standard comme les menuiseries extérieures entre toujours en ligne de compte.

FSC Chain of Custody jusqu’au menuisier Les habitants qui souhaitent obtenir de telles subventions doivent toujours déposer un dossier et fournir les preuves nécessaires. Il est à ce titre ici crucial que l’installateur - le menuisier - soit en possession d’un certificat FSC Chain of Custody. En effet, seules les entreprises ayant un tel certificat FSC sont en mesure de garantir (sur la facture de vente) que le bois provient bel et bien d’une forêt certifiée FSC.


forêts d’où le bois est issu » commente Christelle Vervoort du service Urbanisme, Environnement et Energie. Suite à divers contacts et au vu du caractère exemplaire du projet, ce bois a été offert gracieusement à la ville de Nivelles par la société ‘Bois Certifié’. « Cet abri nous permet d’accueillir des classes d’élèves venant visiter les coins potagers, le verger ou les mares didactiques et fournit un toit solide pour les animations et expériences réalisées par les enfants » explique Madame Vervoort en ajoutant : « Suite à cette expérience positive, nous tenterons dès à présent d’imposer le bois certifié dans les autres projets que nous mènerons. »

Le bois FSC dans les cahiers des charges au niveau public 9 administrations locales flamandes sur 10 se sont engagées en faveur de l’utilisation du bois FSC. Le gouvernement flamand mène depuis des années une politique avec laquelle il entend soutenir les administrations locales à l’utilisation du bois FSC. Jusqu’à ce jour, 9 villes et communes flamandes sur 10 se sont ainsi déjà engagées à utiliser du bois labellisé FSC. L’insertion de l’exigence FSC dans leur cahier des charges est une première étape, mais il est bien entendu nécessaire d’effectuer un bon contrôle de la certification FSC Chain of Custody des fournisseurs et/ou des sous-traitants. À côté de l’utilisation du bois FSC, les villes et les communes sont aussi encouragées à sensibiliser leurs habitants autour du label FSC, de même que les sociétés de leur région qui travaillent dans le domaine du papier et du bois. Dans ce cadre, il est également toujours possible d’être appuyé par FSC Belgique en cas de nécessité, tant au niveau de sa propre politique d’achat qu’au niveau de la mise à disposition de matériels d’information (dépliants, affiches et autres matériels empruntables).

- 17 -

Il y a quelques années, à Maubeuge (en France, à quelques kilomètres de la frontière belge), toute une rue piétonne ainsi que ses embranchements ont été réalisés en bois. 20 m³ de bois Massaranduba labellisé FSC ont ainsi été utilisés. Les travaux ont été effectués par la société Bilterijst NV (CU-COC008541)


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE

FOCUS

Valideo Un certificat de ‘construction durable’

A VOUS LA PAROLE

Utiliser du bois de manière durable peut s’inscrire dans le cadre d’une vision plus globale en matière de construction durable, pour laquelle un ‘certificat’ peut être délivré. Valideo est un système de certification qui a été développé en Belgique grâce à une collaboration entre trois organisations renommées : SECO, BCCA et WTCB.

- 18 -

“Valideo est un système de certification volontaire en matière de ‘construction durable’ au sens le plus large”, déclare Benny De Blaere (directeur de BCCA), “qui peut s’appliquer tant à des projets de nouvelles constructions

Vous avez dit ‘construction durable’?

Dans le langage courant, construire “durablement” signifie le plus souvent construire solidement : nous appelons “durable” une construction qui résiste au temps, qui “dure” longtemps. Mais la construction durable a surtout une autre signification. Il s’agit d’une manière de construire respectueuse de l’homme et de l’environnement. La construction durable représente donc plus que simplement l’installation d’un panneau solaire sur un toit. Elle implique la prise en compte de l’environnement, des hommes ailleurs dans le monde et des générations futures. En d’autres termes, construire durablement requiert une approche intégrale qui implique des choix raisonnés préalables. Le site Internet www.construction-durable.be permet d’avoir plus d’informations sur le sujet et présente également quelques conseils pour mettre en pratique le concept de ‘construction durable’. Le choix de labels fiables tels que l’Ecolabel européen ou le label FSC est ainsi recommandé. Le bois labellisé FSC apporte en effet la garantie qu’il n’a pas été coupé d’une manière illégale.

L’exemple de l’ ‘écobioconstruction’

Le concept de ‘construction durable’ fait depuis quelques années de plus en plus d’adeptes en Belgique. De nouvelles pratiques, de nouveaux modes de construction apparaissent et tentent de concilier contraintes techniques, économie d’énergie, conforts et limitation de l’impact sur l’environnement et sur la santé de l’homme. Parmi les différents modes de construction dit ‘durable’,

on retrouve notamment l’écobioconstruction. qui se préoccupe d’une part de la santé de la terre (éco) mais également de la santé de l’homme (bio). L’association Nature & Progrès (www.natpro.be) a par ailleurs créé en 1994 ( !) un Service écobioconstruction qui regroupe et organise, un groupe de bénévoles constitués de professionnels de l’écobioconstruction et de particuliers sensibles à la démarche. Ensemble, selon l’éthique générale de l’association, ils sélectionnent des critères et normes pour garantir un habitat de qualité. Dans ce sens, le choix des matériaux est par exemple guidé selon l’impact qu’il représente au niveau de son cycle de vie. Nature & Progrès préconise ainsi dans la mesure du possible le recours au bois labellisé FSC pour ses différents avantages concernant la gestion durable des forêts et conseille en écobioconstruction l’utilisation de bois local (pour des questions de transport et de valorisation de l’économie locale). Dans tous les cas, qu’il s’agisse de bois local ou non, l’écobioconstruction proscrit l’utilisation de bois traité chimiquement, ceci afin d’éviter toute nuisance notamment pour la santé.

Cela se passe peut-être près de chez vous… Au niveau des constructions réalisées selon les principes de l’écobioconstruction, certains choisissent du bois labellisé FSC pour certaines applications comme ce fut le cas pour Bénédicte Dossin, ar-


que de rénovations, ainsi qu’aux organisations impliquées dans le processus de construction. Le but de Valideo est de s’assurer du caractère vraiment durable de la construction réalisée ou de la compétence réelle de l’organisation concernée en matière de construction durable.”

Pour plus d’informations: BCCA (Tel: 02/238.24.16 Fax: 02/238.24.01), www.valideo.org ou par e-mail­ info@valideo.org

La référence de base de Valideo est le Standard belge de construction durable, dans lequel une évaluation des produits et des matériaux utilisés est effectuée. Dans une des rubriques, on s’intéresse aux procédés de fabrication des matériaux utilisés, étant donné que ceux-ci peuvent avoir un impact considérable sur l’environnement. “ L’utilisation de bois labellisé FSC constitue un point positif très important dans le cadre d’une telle évaluation ”, précise Benny De Blaere.

chitecte en écobioconstruction et membre du groupe EcoBioconstruction de Nature & Progrès depuis 2005. ‘Dans le cadre de l’écobioconstruction, nous préconisons de travailler d’abord avec des bois de chez nous ou au moins d’Europe.” explique Bénédicte Dossin. ‘L’intérêt des gens pour les bois labellisés est plus

développé lorsqu’il s’agit de bois devant avoir des classes de durabilité supérieures (classe 1 ou 2). C’est dans cette réflexion que j’ai choisi pour ma salle de bain du ‘Cumaru’ FSC”

CHECKLIST POLITIQUE Pour toutes les parties: Au préalable • vérifiez de quelle façon vous pouvez idéalement prévoir l’utilisation de bois labellisé FSC dans vos cahiers des charges (demandez éventuellement conseil à ce sujet) • faites l’inventaire de l’utilisation de bois au sein de votre organisation et évaluez les possibilités pour utiliser du bois labellisé FSC • fixez des objectifs réalistes en matière d’utilisation de bois labellisé FSC (par exemple, importation immédiate ou par phase) • de préférence, ne limitez pas votre politique à l’utilisation des seuls bois durs (tropicaux), mais étendezla à toutes les essences de bois et à tous les produits en bois Formulation de la poltique • intégrez vos objectifs par rapport au FSC dans votre politique (environnementale) globale

• assurez une bonne intégration de vos exigences FSC avec les autres objectifs de votre politique globale • formulez des objectifs clairs, réalistes et tenables Exécution

• nommez un “leader” enthousiaste au sein de votre organisation ou de votre entreprise et donnez-lui une fonction de soutien dans le cadre de l’exécution de la politique • assurez une bonne communication interne au sein de votre organisation, par des formations, de l’information et d’autres moyens de communication • déterminez à l’avance comment vous allez suivre et contrôler l’utilisation de bois labellisé FSC • informez vos contacts et partenaires au sujet de vos ambitions et de vos exigences par rapport à l’utilisation de bois labellisé FSC ; notamment, votre exigence de travailler avec des partenaires en possession d’un Certificat FSC, afin que ceux-ci puissent anticiper et s’adapter

- 19 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Conception Pendant la phase de conception du projet, c’est l’architecte (en ce qui concerne les applications relatives à la construction…) ou l’ingénieur (dans le cas de projets de terrassements, routiers ou hydrauliques) qui sera sollicité. Le concepteur détermine, en concertation avec le commanditaire du projet, les niveaux d’exigences parmi lesquelles l’utilisation de bois FSC. - 20 - Sélection de l’architecte, de l’ingénieur ou du concepteur

Phase de conception : soyez ouvert, créatif et flexible, là où cela s’avère nécessaire

La première étape relative à cette phase du projet consiste à sélectionner un concepteur. L’expérience a montré que l’enthousiasme manifesté par les parties concernées est une des clés déterminantes du succès. En tant que commanditaire du projet, choisissez un concepteur qui a l’esprit ouvert en faveur de l’utilisation de bois labellisés FSC. Il n’est pas indispensable que celui-ci jouisse d’une expérience particulière à ce sujet, mais ceci constitue bien évidemment un atout supplémentaire.

Les lignes directrices suivantes peuvent guider l’architecte ou l’ingénieur pour l’intégration du FSC lors de la phase de conception.

Le commanditaire communique au concepteur les niveaux d’exigences, parmi lesquelles l’utilisation de bois labellisé FSC est clairement stipulée. Outre ces exigences, d’autres exigences en matière de législation, de plans de secteur et d’urbanisme figurent également au programme. Le commanditaire fournit des informations au concepteur par rapport au FSC et au bois labellisé FSC, de même que des aides qui pourront lui être utiles (voir plus loin). Si nécessaire, le commanditaire peut mettre le concepteur en rapport avec FSC Belgique. Lors de l’acceptation du programme, il est important que le commanditaire (et éventuellement la personne chargée de délivrer les autorisations) vérifie que qu’il réponde bien aux exigences par rapport au FSC telles qu’elles ont été formulées au préalable ainsi qu’à d’éventuelles autres exigences (communales).

• Prévoyez du bois labellisé FSC pour toutes les applications. Il existe un vaste assortiment de bois et de produits en bois labellisés FSC, de telle façon que ces produits peuvent être inclus pour chaque application. En ce qui concerne les projets de construction de logements et de bâtiments utilitaires, pensez par exemple au recouvrement des façades, aux châssis de fenêtres, aux escaliers, aux portes, au bois de construction et aux planchers. Le chapitre ‘Focus’ en fin du manuel vous donne plus d’informations à ce sujet.

Intégration du FSC dans le cahier des charges : • Décrivez le bois labellisé FSC de la manière la plus adéquate dans le cahier des charges. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet au chapitre suivant.

Concevoir de manière réfléchie : • Efforcez-vous d’utiliser “le bon bois au bon endroit”. Traditionnellement, on a tendance à prévoir une ou l’autre essence de bois dans un cahier des charges. Il


Pour la construction d’un escalier dans les dunes à Wenduine, on a opté pour six essences de bois labellisé FSC (de valeurs identiques) en les combinant entre elles. Durant les premières semaines, cette combinaison a offert une belle pallette de couleurs, mais aujourd’hui il faut déjà être un réel expert pour pouvoir identifier les différentes essences.

vaut mieux ne pas spécifier les essences, mais plutôt les exigences techniques souhaitées. Spécifiez donc pour chaque poste, là où cela est connu et possible, les exigences en matière de prestations et optimalisez ensuite le choix du bois. • Restez ouvert à l’utilisation d’essences moins connues. L’offre en bois labellisés FSC a connu une augmentation spectaculaire au cours des dernières années. L’éventail actuel comprend, outre les essences traditionnelles bien connues, un certain nombre de “nouvelles” essences moins populaires. Désormais, certaines de ces essences relativement peu connues se sont déjà implantées dans le cadre de diverses applications particulières. On continue cependant souvent à se méfier de ce que l’on ne connaît pas, ce qui est injuste. Ces essences offrent de nombreuses qualités, bien appréciées pour un large choix d’utilisations. Souvent, elles représentent une alternative tout à fait valable aux essences “traditionnelles” (voir info page 23). En optant pour de telles essences, vous contribuez en outre à une exploitation plus responsable des forêts car vous valorisez ce qui aurait pu être négligé. • Concevoir un projet de manière réfléchie et détaillée facilite l’utilisation de bois labellisé FSC. Efforcez-vous d’être économe en ce qui concerne l’utilisation de bois, et évitez de surdimensioner. Analysez soigneusement, pour chaque poste du projet, quelles essences de bois s’avèrent les plus appropriées. N’exigez pas du bois affichant un haut degré de résistance là où du bois de moindre résistance suffirait. Dans ce sens, on peut bien souvent utiliser du bois de moindre degré de résistance dans le cadre de constructions et d’applications sensibles aux modes d’entretien ou aux conditions météorologiques. Là où les contraintes budgétaires jouent un rôle, il est souvent possible, grâce à une conception bien pensée, d’utiliser du bois labellisé FSC sans entraîner de surcoûts

considérables. • N’écartez pas la possibilité de combiner plusieurs essences. Dans bien des cas, diverses essences s’avèrent appropriées pour des applications spécifiques. En combinant diverses essences de bois, là où c’est possible, vous faciliterez considérablement l’utilisation de bois labellisé FSC car votre choix est plus grand. Le plus important reste bien entendu qu’il s’agisse d’essences appropriées pour chaque utilisation, avec des prestations semblables. On connaît déjà plusieurs projets pilotes réalisés à l’aide d’une combinaison de diverses essences de bois, principalement dans le secteur de l’environnement et des infrastructures, notamment les constructions hydrauliques. •

Développements récents par rapport aux produits: dans tous les secteurs du bois et de la construction, de nouveaux produits sont développés ce qui augmentent les possibilités d’utiliser du bois FSC. N’hésitez donc pas à les utiliser. Dans le cas des châssis combinés, on utilise du bois affichant un plus haut degré de résistance pour les parties les plus sensibles (parties médianes et inférieures, bas du châssis) en combinaison avec du bois de résineux pour les parties moins exposées. En combinant ainsi diverses essences de bois FSC, on peut très bien construire des châssis de fenêtres dont le prix est tout à fait comparable aux châssis traditionnels entièrement réalisés en bois durs. Bois lammelé / bois imbriqué: il existe d’ores et déjà diverses techniques permettant de récupérer de petites sections de bois pour en faire des produits de plus grandes dimensions (par exemple, poutres lammelées) ou des produits de plus grande solidité et stabilité (dans le cas de bois imbriqué, pour empêcher que le bois travaille).

- 21 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

FSC Belgique a réalisé une Boîte d’échantillons de bois FSC (deuxième édition). Celle-ci permet de faire connaissance avec une sélection de 25 essences de bois et matériaux de panneaux portant le label FSC et disponibles sur le marché belge. En ce qui concerne les essences de bois, il s’agit aussi bien d’essences bien connues de nos régions que d’essences moins connues provenant de zones tropicales de divers continents. Ces boîtes d’échantillons sont disponibles sur demande jusqu’à épuisement du stock. Elles représentent une occasion idéale pour faire connaissance avec diverses essences de bois labellisés FSC et peuvent aussi être utiles dans le cadre de la sensibilisation interne ou externe de votre organisation.

Orientez-vous à temps et demandez conseil ! •

- 22 - •

Consacrez le temps nécessaire à vous informer sur l’offre variée en essences de bois labellisés FSC, leurs diverses applications possibles, leur disponibilité, leur coûts et les délais de livraison. Utilisez à cet effet des sources d’information spécialisées. Contactez éventuellement des fournisseurs spécialisés en bois labellisé FSC si vous avez des questions relatives aux spécifications techniques, aux possibilités d’utilisation, à la disponibilité, aux coûts et aux délais de livraison. Effectuez de préférence une demande auprès de plusieurs fournisseurs, entre autres pour pouvoir comparer leurs prix. Contactez si nécessaire FSC Belgique si vous êtes confronté à des questions d’ordre pratique.

Essences de bois traditionnelles Certaines essences de bois sont tellement “imprégnées” dans nos habitudes qu’elles sont presque devenues synonymes de telle ou telle utilisation : ‘Bangkiria’ pour les terrasses, ‘Azobé’ pour les travaux hydrauliques n’en sont que deux exemples frappants. Pour les travaux de menuiserie, la préférence va d’emblée à des essences telles que, par exemple, ‘Méranti’ ou ‘Afrormosia’. Toutes ces essences sont à présent disponibles avec le label FSC, mais parfois en volumes restreints. Mais il existe pour les mêmes applications toute une série d’autres essences parfaitement adéquates. Pour de plus amples informations concernant ces essences et leurs applications possibles, référez-vous au ‘cadre info’ de la page suivante consacré aux essences de bois moins connues.

Exemples de “Lesser Known Species”

A Lemmer (Pays-Bas) un bâtiment connu sous le nom de ‘Ooievaarsnest’ (nid de cigogne) a été construit. Quatre essences de bois labellisés FSC différentes ont été utilisées pour le revêtement des façades. Les essences fournies à l’entrepreneur Jorritsma par la firme Precious Woods Europe (CU-COC-008517 ) sont les suivantes : ‘Louro preto’, ‘Louro gamela’, ‘Sucupira amarelo’, ‘Sucupira vermelho’. Opter pour une combinaison entre différentes essences de bois (durs) ne se fait pas uniquement par rapport aux critères esthétiques : le coût et le délai de livraison peuvent également être réduits.

Dans le cadre du renouvellement d’un embarcadère dans la Katelijnestraat à Bruges, on a opté pour 12 m³de ‘Massaranduba’ et de ‘Piquia’ labellisés FSC. Ces deux essences sont moins connues, mais conviennent parfaitement pour ce type d’utilisation. Les deux essences ont été fournies par la firme Lagae Hout. (SGS-COC-000229)


Essences de bois moins connues : le pourquoi et le comment

Un trésor de biodiversité Les forêts tropicales se caractérisent par une énorme diversité d’espèces de plantes et d’animaux. Il en va de même en ce qui concerne la diversité des arbres : souvent, on peut y trouver des centaines d’essences différentes sur seulement quelques hectares. Et pourtant, on n’utilise traditionnellement que quelques-unes de ces essences à des fins commerciales, ce qui a souvent des conséquences destructrices…

Bois commerciaux : de la surexploitation à la disparition Seules quelques essences de bois sont utilisées traditionnellement à des fins commerciales, sélectionnées sur base de leurs caractéristiques appréciées et bien connues, de leurs grandes dimensions, ou encore parce que ces arbres sont relativement répandus et nombreux dans les forêts. Malheureusement, ce genre de préférence marquée pour un nombre réduit d’essences ne va pas sans entraîner des conséquences néfastes en ce qui concerne l’exploitation des forêts. L’exploitation se concentre bien souvent uniquement sur ces arbres, en négligeant totalement d’autres espèces ou même l’écosystème forestier, qui en subissent tous les dommages. Les coupes destructrices qui visent un nombre réduit d’espèces sont malheureusement encore des pratiques courantes. Elles ont deux conséquences notoires : d’abord et avant tout, ces pratiques entraînent l’épuisement progressif des stocks disponibles de ces espèces commercialement intéressantes, avec une diminution de la qualité dans un premier temps et un risque important d’une disparition totale des arbres à plus long terme. En même temps, le milieu est de plus en plus ouvert, ce qui facilite la pénétration d’envahisseurs jusqu’au coeur de la forêt et favorise la coupe des arbres restants voire le déboisement total afin de créer de nouvelles terres agricoles.

Exploiter durablement la forêt = utiliser de manière responsable sa diversité Lorsque l’on veut exploiter la forêt de manière rentable mais prudente, il faut utiliser tout ce que la forêt peut fournir. Cela signifie également utiliser la forêt de manière plus diversifiée au lieu de se concentrer sur quelques espèces d’arbres prisées sur les marchés internationaux. Dans les forêts certifiées FSC, on procède d’abord à un inventaire complet des ressources, ce qui permet à l’exploitant de savoir précisément ce que la forêt peut lui rapporter, non seulement à court terme mais dans un avenir plus lointain. En cessant de se focaliser sur les espèces d’arbres les plus connues et en considérant également les autres espèces dans le cadre du plan d’exploitation, le propriétaire peut utiliser plus rationnellement la forêt. En appliquant les mesures de précaution nécessaires (par exemple, en coupant les lianes, en pensant à la direction de la chute de l’arbre...), l’exploitant peut également réduire au maximum l’impact des coupes, même s’il commence à exploiter d’autres espèces de manière sélective (ce qui veut dire, quelques arbres par hectare seulement). En élargissant son intérêt, l’exploitant forestier aura besoin de couper moins de superficie chaque année tout en continuant à opérer de manière rentable.

Apprenez à les connaître! Apprenez à les utiliser! Les “essences moins connues” ne sont pas sélectionnées au hasard, mais bien sur base de leur abondance, de leurs caractéristiques, de leurs propriétés et de leurs possibilités d’utilisation. Il s’agit toujours d’essences de qualité et aux performances adéquates, qui offrent souvent une alternative valable aux essences bien connues dans un tas d’applications différentes. Après avoir quitté la forêt, ces “essences moins connues” aboutissent à leur tour sur le marché. Il faut alors que quelqu’un les utilise... et apprenne à les apprécier. Plus nombreux seront ceux-là, mieux cela vaudra... Dans la plupart des cas, ces essences sont moins connues dans nos pays, mais bien connues dans leurs pays d’origine. Et le fait qu’elles soient moins connues chez nous ne signifie pas pour autant qu’elles le resteront : il n’y a pas si longemps encore, ‘Méranti’ était un parfait inconnu sur nos marchés!

- 23 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Le “Noordboom” Une habitation totalement construite en bois FSC, est-ce possible ?

A VOUS LA PAROLE

Pour la construction du bâtiment appelé le “Noordboom”, on a envisagé dès le “jour 1” l’utilisation de bois labellisé FSC. Au tout début, cette option n’a pas été sans entraîner des problèmes, comme en témoigne le responsable du projet, Peter Suys : “Il y a quelques années, il était loin d’être évident de pouvoir trouver l’essence de bois labellisée FSC la plus appropriée pour toutes les applications nécessaires. La situation s’est considérablement améliorée au cours des dernières années, l’offre s’est largement étendue en ce qui concerne les essences traditionnelles

- 24 -

Exemple de bois lammelé

En Europe, on attache souvent une grande importance à la qualité et aux sections du bois, ce qui nous entraîne à donner notre préférence à des grandes longueurs rigides. Il va sans dire que cette tendance a également un impact sur la rentabilité des exploitations forestières et des scieries : on ne peut en effet couper que quelques grandes sections dans un seul et même tronc d’arbre ! Depuis quelques années, il existe pourtant diverses techniques permettant d’apporter une solution à ce problème. En assemblant des fragments de bois plus courts pour former des poutres “lammelées”, on obtient une situation qui profite à tout le monde. En utilisant des raccords imbriqués, on peut même renforcer les sections si nécessaire. Michel Chanut, de ‘Bois Certifié’, nous explique : “Le premier avantage est le fait que les scieries ont trouvé un nouveau débouché pour les bois de courte section, ce qui a un impact sur les gains au niveau de la production. On peut également lutter favorablement contre la tendance des bois à travailler ou à se déformer en assemblant divers fragments pour constituer un seul ensemble. De plus, on peut produire, par cette technique, des poutres (plus) solides permettant de résoudre de gros problèmes en matière de soutènement.” ‘ ‘Bois certifié’ a déjà accumulé une solide expérience en la matière, entre autres en ce qui concerne les bois d’eucalyptus labellisés FSC. “Nous combinons à l’heure actuelle différentes essences de bois dans un seul et même produit, ceci toujours suivant le principe : “la bonne essence à la bonne place”. Ces essences sont toutes porteuses du label FSC.”

Quoi? Où?

Informations concernant les essences de bois labellisées FSC et leur disponibilité •

La Boîte d’échantillons FSC est disponible jusqu’à épuisement du stock. Elle peut être commandée auprès de FSC Belgique au prix de 50 €. Elle est accompagnée par une série de fiches présentant toutes les essences concernées, avec leurs caractéristiques techniques et des exemples de projets déjà réalisés. Pour plus d’informations à ce sujet, contactez- nous via : info@fsc.be ou par téléphone au 016/22.61.37

Via www.jecherchedufsc.be, vous pouvez partir à la recherche des essences de bois labellisés FSC disponibles sur le marché belge. Dans certains cas, il est conseillé de se soucier de la disponibilité de ces essences avant de les inclure dans un projet de construction.

Les sites suivants fournissent des informations complémentaires au sujet des essences de bois et leurs caractéristques techniques: www.woodforum.be www.houtinfobois.be www.lecourrierdubois.be

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter FSC Belgique (coordonnées en fin de manuel).


aussi bien qu’en ce qui concerne les différents produits en bois. On trouve ainsi aujourd’hui même des matériaux d’isolation portant le label FSC.” “On peut donc parfaitement envisager de construire un bâtiment en utilisant exclusivement des produits en bois labellisés FSC... et nous le faisons régulièrement”, ajoute Peter Suys. “Cela demande certes des efforts supplémentaires de notre part pour trouver les justes produits, et de la part du client pour effectuer les bons choix. Mais je dois cependant insister sur le fait que l’offre du marché ne cesse de s’accroître, ce qui rend les choses bien plus faciles dans la pratique”.

bien des architectes ou commanditaires de projets semblent perdre de vue”, soupire Peter Suys. “Peut-être est-ce dû au fait que ces applications demeurent moins “visibles” et ne captent pas immédiatement l’attention. Mais lorsqu’on y regarde d’un peu plus près, on se rend bien vite compte que l’utilisation de bois labellisé FSC peut être vraiment simple.”

“Il est souvent très aisé d’utiliser des bois labellisés FSC dans le cadre de divers travaux de menuiserie, ce que

CHECKLIST CONCEPTION

Pour les commanditaires de projets:

Pour les concepteurs / architectes:

Sélection et progression

Conception

• Sélectionnez de préférence un architecte / concepteur motivé, qui a l’esprit ouvert en faveur du bois labellisé FSC

• Accordez-vous du temps pour vous renseigner sur les possibilités, la disponibilité, les coûts et les délais de livraison des différentes essences de bois labellisés FSC

• Insistez auprès du concepteur du projet sur l’obligation d’utiliser du bois labellisé FSC • Renseignez l’architecte / concepteur par rapport aux divers instruments à sa disposition, pour lui permettre de s’orienter et de sélectionner des bois labellisés FSC • Veillez, lors de l’évaluation de la conception, à ce que l’architecte / concepteur ait bel et bien prévu l’obligation d’utiliser du bois labellisé FSC en accord avec les exigences formulées au départ •Servez-vous des aides disponibles, de la documentation et d’autres sources d’information offertes par FSC Belgique

• Pensez également à des essences moins connues et à des produits innovants • Lors de la conception d’un projet, optez pour ‘la bonne essence à la bonne place’ : un bois affichant un plus haut degré de résistance là où cela s’avère réellement nécessaire, un bois de moindre résistance là où celui-ci peut très bien convenir • Spécifiez clairement l’obligation d’utiliser du bois labellisé FSC dans le cahier des charges (voir chapitre suivant)

- 25 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Cahier des charges et attribution Lorsque le projet a bien été défini et validé, la procédure d’attribution peut débuter. Le document d’attribution du projet joue à cet effet un rôle prépondérant. Un cahier des charges bien rédigé joue également un rôle crucial en ce qui concerne tous les projets de construction faisant intervenir du bois labellisé FSC. L’entrepreneur et les autres parties concernées par l’exécution du projet s’en serviront comme base pour remplir leurs diverses obligations. - 26 - Il est important que le commanditaire du projet veille à ce que ce document soit totalement en ordre et traduise parfaitement les différentes exigences et attentes. Des erreurs éventuelles sont généralement difficiles à corriger par la suite... Cahier des charges Pour autant que les exigences par rapport au FSC aient été clairement formulées dans le cahier des charges, la partie chargée de l’exécution du projet (entrepreneur, menuisier, entreprise de construction...) saura exactement à quoi elle s’engage en ce qui concerne l’utilisation de bois labellisé FSC. En même temps, il est dans l’intérêt de la partie chargée de l’exécution du projet de lui laisser autant de liberté de choix que possible dans l’exécution des exigences par rapport au FSC, par exemple en ce qui concerne le choix des essences de bois labellisés FSC. Bien que ce soit le commanditaire du projet qui soit en définitive le responsable, la rédaction du cahier des charges incombe dans la pratique au concepteur du projet ou à l’architecte, dans certains cas en concertation avec la partie chargée de l’exécution du projet. Le concepteur se doit de bien vérifier si les essences mentionnées dans le cahier des charges conviennent bien d’un point de vue fonctionnel, si elles sont disponibles et dans quels délais.

Quelques lignes directrices pour vous aider dans la rédaction du cahier des charges •

Spécifiez de manière très claire les bois et produits en

• •

bois labellisés FSC. Utilisez les formules “Livrer du bois portant le label FSC par une société certifiée FSC (Forest Stewardship Council)” ou “En ce qui concerne la fourniture et la transformation de bois : le bois devra porter le label FSC (Forest Stewardship Council) et le fournisseur de produits FSC devra être certifié FSC”. Reprenez cette mention pour chaque produit où l’utilisation de bois labellisé FSC est exigée. Lorsque ce critère est repris dans les exigences générales, celui-ci doit porter sur toutes les utilisations de bois et/ou de panneaux. Dans ce cas également, on peut, pour toute sécurité, reprendre cette mention dans la spécification des différents produits. Dans le cas de projets de construction globaux, spécifiez clairement, là où cela se justifie, que les aménagements et finitions intérieurs sont également concernés par l’obligation d’utiliser du bois labellisé FSC. Une description adéquate dès le début peut en effet faire gagner beaucoup de temps (et donc de l’argent). Il est également important de pouvoir commander à temps les produits labellisés FSC. De préférence, ne spécifiez pas des essences précises de bois, mais plutôt des exigences de prestations comme par exemple le degré de durabilité ou de ré-


Fôret d'origine  Certifiée FSC

Exploitant, importateur Scierie  Certifié FSC  Certifiée FSC

sistance. Ces exigences peuvent être complétées par quelques exemples d’essences de bois adéquates. En mentionnant plutôt des exigences en matière de prestations que des essences précises, le choix s’élargit et on évite des discussions et des problèmes plus tard dans le courant du processus de construction. Ces exigences peuvent être complétées par d’autres exigences relatives aux produits. Si, de par son ampleur, le projet de construction peut être qualifié d’européen, les conditions et les cahiers des charge doivent correspondre aux critères définis par les directives européennes en la matière. La formulation des exigences par rapport au FSC demande dans ce cas une attention encore plus particulière.

Conditions relatives à la certification ‘Chain of Custody’ FSC Dans les conditions du cahier des charges, un certain nombre d’exigences supplémentaires relatives à la certification FSC peuvent être ajoutées. En principe, en prévoyant l’obligation d’utiliser du bois labellisé FSC dans le cahier des charges, on sous-entend que l’entrepreneur doit lui-même être certifié FSC ou, en d’autres mots, qu’il doit être en possession d’un Certificat ‘Chain of Custody’ (CoC) FSC valable pour son entreprise. Dans la pratique, il paraît nécessaire de mentionner cette exigence de manière explicite. Les entreprises non certifiées peuvent toujours, avant ou après avoir obtenu le contrat, effectuer les démarches nécessaires pour obtenir un Certificat FSC. Des clauses ‘sine qua non’ sont prévues dans le cahier des charges : celles-ci peuvent éventuellement inclure de manière explicite les obligations en matière de bois labellisé FSC.

Négociant de bois Menuiserie, entrepreneur  Certifié FSC  Certifié FSC

Importance d’un Certificat ‘Chain of Custody’ FSC propre à l’entreprise Le principe de la chaîne fermée (‘Chain of Custody’) est la pièce maîtresse du système de contrôle FSC. Ce principe prévoit que la forêt d’origine des bois ou des produits en bois commercialisés n’est pas la seule à être certifiée suivant les principes et critères FSC en matière de bonnes pratiques de gestion forestière. Il est également essentiel que tous les maillons de la chaîne de commercialisation, jusqu’au tout dernier maillon avant le consommateur final, soient eux aussi en possession de leur propre certificat FSC. Ce n’est qu’à partir du moment où chaque maillon de la chaîne dispose effectivement d’un certificat FSC que l’on peut avoir la garantie formelle que les produits labellisés FSC proviennent bel et bien d’une exploitation forestière approuvée par le FSC. Chaque entreprise en possession de son certificat FSC reçoit une fois par an la visite d’un auditeur externe et indépendant, ceci afin de s’assurer que les volumes de bois commercialisés correspondent et que, par exemple, l’entreprise n’a pas vendu plus de bois labellisé FSC qu’elle n’en a acheté. Ce n’est que lorsqu’il est en possession de son certificat FSC (et qu’il se soumet au contrôle annuel relatif à celui-ci) qu’un commerçant pourra émettre des ‘Claims’ FSC valides.

- 27 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Royal BAM Groupe Un choix conscient pour le FSC

A VOUS LA PAROLE Procédure d’attribution

- 28 -

Dans le cadre de la procédure d’attribution, le commanditaire du projet fait référence à une série de critères de sélection. L’exigence par rapport à la certification FSC (ou l’expression d’intention relative à cette certification) peut être formulée et communiquée comme étant un critère de sélection. Ceci permet aux entrepreneurs intéressés – avant même qu’ils procèdent à l’étude du cahier des charges – de savoir de manière très claire qu’il leur sera imposé d’utiliser du bois labellisé FSC, et ce que le commanditaire attend de leur part à ce propos. Dans le cas où le commanditaire travaille avec des entrepreneurs fixes, il est important que ceux-ci soient avertis à temps au sujet de cette exigence et qu’ils puissent faire le nécessaire pour obtenir la certification FSC. Souvent, le commanditaire du projet aura mis ses contacts stables au courant et défini ses ambitions par rapport au FSC, par exemple en concluant une convention. Tant dans le cas d’attributions privées que publiques, le commanditaire du projet peut fixer comme condition à l’entrepreneur que celui-ci soit certifié FSC. Communiquez donc autant que possible durant toute la durée de la procédure d’attribution au sujet des objectifs du FSC. Vous pouvez par exemple inclure des informations relatives au FSC dans les documents de présentation du projet. Certains entrepreneurs semblent avoir des préjugés contre l’utilisation de bois FSC. Ceux-ci résultent généralement de malentendus ou d’un manque d’information concernant les coûts, la disponibilité et les délais de livraison. Le commanditaire du projet peut, à ce stade, mettre un terme à ces malentendus en fournissant à l’entrepreneur les informations correspondantes ou en le dirigeant vers

Le groupe de construction ‘Royal BAM Groupe’ établi aux Pays-Bas a signé à la fin de l’année 2007 une convention FSC avec ‘FSC Pays-Bas’. A ce titre, le groupe s’efforce au maximum d’utiliser du bois FSC dans les projets qui sont développés au sein de sa propre structure. “Pour ‘BAM Utiliteitbouw’, nous avons par ailleurs obtenu un certificat FSC Chain of Custody qui s’étend progressivement pour nos implantations” explique Henk van Essen, Coordinateur pour le groupe BAM. “Grâce à cela, nous pouvons offrir la garantie aux commanditaires qui ont fait le choix pour le FSC que nous utilisons véritablement du

d’autres sources d’information. Comme il a été mentionné au préalable, les (sur)coûts relatifs au bois FSC et à la certification sont tout à fait supportables si on les replace dans le contexte du coût total du projet de construction. L’offre en bois labellisés FSC a connu une augmentation spectaculaire au cours des dernières années ; et la disponibilité ne constitue généralement pas un problème pour autant que l’entrepreneur s’y prenne à temps pour lancer ses recherches et commander. L’entrepreneur devra parfois être prêt à conclure des contrats avec d’autres fournisseurs que ses fournisseurs habituels. Insistez, lors de la signature du contrat, par rapport à l’obligation d’utiliser du bois FSC et faites référence au cahier des charges (dans lequel toutes les applications relatives aux bois labellisés FSC seront reprises). Rappelez à l’entrepreneur le risque de délais de livraison allongés : toutes les essences de bois dans toutes les dimensions et en n’importe quelles quantités ne sont pas toujours couramment disponibles. C’est à l’entrepreneur d’agir à temps... Le commanditaire du projet, de son côté, devra veiller à accorder à l’entrepreneur suffisamment de temps entre la signature du contrat et le début des travaux de construction, en tenant compte des délais de livraison (éventuellement plus importants) pour les bois labellisés FSC.

Les différents logos du FSC Globalement, on distingue trois labels FSC différents pouvant apparaître sur un produit FSC (on-product) : ‘FSC 100 %’ (ou FSC Pure), ‘FSC Mixed Sources’ et ‘FSC Recycled’. On trouve également sur les documents de facturation concernant les produits FSC un renvoi vers ces trois types de logos FSC. Dans le cas où un produit ne porte pas physiquement le logo du FSC, comme c’est le cas pour


bois labellisé FSC dans un projet.” “Bien entendu, ceci a des conséquences pour nos fournisseurs et nos sous-traitants car nous achetons uniquement du bois et des produits de bois auprès des sociétés certifiées FSC et nous travaillons et sous-traitons uniquement avec des sociétés qui possèdent un certificat FSC.”

Au sein de Royal BAM Group, ‘BAM Utiliteitbouw’ est précurseur en matière de certification FSC. “Compte tenu de la politique à caractère ‘durable’ que mène le Conseil d’Administration, je n’ai aucun doute que d’autres entreprises, également en dehors des Pays-Bas, suivront notamment dans le secteur du logement et de l’équipement de service” ajoute Mr. van Essen.

BAM, en collaboration avec plusieurs entreprises de construction, telles que Volker Wessels et Heijmans, ainsi que de nombreuses autres organisations ont interpellé le gouvernement néerlandais sur ses ambitions à propos de ses propres achats de bois et de papier, et l’ont invité à opter résolument pour des produits avec le label FSC. “Nous ne pourrons protéger les forêts dans le monde que si la demande augmente en faveur d’une gestion durable des forêts.”

Van Essen tient également à souligner que ‘BAM Utiliteitbouw’ doit sa position de marché par sa connaissance, sa perspicacité et son expérience au niveau de l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment. “Une telle valeur ajoutée est signalée lorsque nous demandons que soit mis en place un projet. Il est en effet essentiel que l’entrepreneur soit averti à ce sujet et certainement dans le cadre de la certification FSC. “

de nombreux produits labellisés FSC intervenant dans la construction, il est essentiel que les factures offrent la garantie FSC nécessaire. L’un de ces trois labels FSC n’est pas plus important ou meilleur que les deux autres. Lorsqu’un entrepreneur ou un négociant en bois vous propose un lot de bois portant le logo ‘FSC Mixed Sources’, cela n’a aucun sens et n’offre aucune valeur ajoutée de réclamer un autre lot portant le logo ‘FSC 100 %’ ou ‘FSC Pure’. Outre les labels ‘on-product’, il existe encore le label FSC ‘off-product’ : celui-ci sert surtout dans le cadre de la promotion du FSC.

‘FSC Mixed Sources’ Le label ‘Mixed Sources’ qui figure sur un produit en bois veut dire que le bois utilisé provient de forêts certifiées FSC, mélangé à d’autres bois provenant de sources contrôlées et/ou à du bois recyclé. Par ‘bois provenant d’autres sources contrôlées’, on entend du bois offrant des garanties minimales quant à son origine. Dans le secteur du bois, ce label apporte une certaine flexibilité (au niveau de la production) car il donne la possibilité de s’engager de manière responsable dans la production de produits en bois même si ceux-ci sont constitués de plusieurs éléments provenant de différentes sources (produits en bois composés, bois lamellé-collé, panneaux OSB, MDF...).

Caractéristiques générales du label FSC Un certain nombre d’éléments se retrouve sur chaque variante du label FSC apposé sur un produit (‘on-product’) : • •

Le célèbre ‘petit arbre’ FSC (‘checkmark and tree’ logo). Un slogan (‘claim’) standard, par exemple : “Provenant de forêts gérées de manière responsable”. Ce slogan donne quelques indications sur les éléments dont est composé le produit. Le numéro du certificat FSC, par exemple TT-COC123456. TT indique le certificateur de l’entreprise en question, CoC signifie ‘Chain of Custody’, tandis que le code chiffré qui suit est le code unique attribué à la dernière entreprise dans la chaîne de commercialisation.

‘FSC 100%’ ou ‘FSC Pure’ Ce label indique que le produit provient à 100 % de forêts certifiées FSC. La phrase qui accompagne le label, en l’occurrence ‘From well-managed forests’ (provenant de forêts bien gérées) accentue encore le caractère du produit. Ce label se retrouve généralement sur des produits en bois bruts ou sur des produits finis en bois massif.

‘FSC Recycled’ Le label ‘FSC Recycled’ se retrouve rarement sur des produits en bois: il est surtout utilisé dans le cas de produits en papier. Dans les rares cas où ce label figure sur un produit en bois, par exemple sur certains panneaux fabriqués avec du bois recyclé ou sur des meubles en teck recyclé, celui-ci garantit que le produit en question est en matériau 100% recyclé. Dans ce sens, le label ‘FSC Recycled’ contribue également à l’utilisation responsable du bois comme matière première.

- 29 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Servaege Vers 100 % de bois labellisés FSC

A VOUS LA PAROLE Trouver son chemin dans le labyrinthe des labels...

- 30 -

Alain Servaege est directeur général de l’entreprise de charpenterie Servaege NV. Il est un entrepreneur conscient de ses responsabilités environnementales, qui depuis longtemps travaille presque exclusivement avec des bois labellisés FSC. “Lorsque, il y a une dizaine d’années, je me suis mis pour la première fois à la recherche de bois labellisés FSC, c’était un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin ! A cette époque, l’offre était minimale. Un système tel que le FSC avait encore besoin de temps pour se développer et s’étendre. Aujourd’hui, on peut constater

Quoi? Où?

Outre le label FSC, il existe aujourd’hui toute une série d’autres labels et de certificats en matière d’exploitations forestières, qui soit visent l’exploitation durable (CSA, LEI, MTCC, PEFC, SFI…) ou indiquent simplement un caractère de légalité du produit considéré (OLB, VLO, TLTV…). Bien que chacun de ces labels ait aussi ses mérites et qu’il contribue à sa manière à de meilleures formes d’exploitation des forêts, aucun n’offre les mêmes garanties que le label FSC. Les labels de légalité, par exemple, peuvent uniquement garantir que l’exploitation forestière en question applique les lois et obligations légales du pays concerné, ce qui ne veut pas toujours dire qu’il s’agit en soi d’une exploitation qui vise le caractère durable des forêts en respectant les aspects écologiques, sociaux et économiques.

Exemples de textes relatifs aux cahiers des charges et informations correspondantes:

Sur www.jecherchedufsc.be, vous pouvez également chercher par “type d’entreprises”. Vous trouverez de toute façon un aperçu des entrepreneurs, entreprises de charpenterie / menuiserie et entreprises de construction actuellement certifiés FSC.

Par ailleurs, on rencontre encore parfois des “documents officiels des autorités” (ex. IBAMA au Brésil), voire des labels créés par des entreprises elles-mêmes. Des documents provenant des autorités peuvent dans certains cas avoir une certaine valeur ou ils peuvent être exigés lors de l’importation de bois en provenance du pays concerné. Mais ils ne donnent que rarement suffisamment de garanties quant au caractère durable de l’exploitation à la base du produit.

Dans bien des cas, vous pouvez, en tant que commanditaire d’un projet, jouer un rôle en incitant des partenaires à se soumettre à la certification dans le cadre d’une ‘Chain of Custody’ FSC. Ce n’est qu’à partir du moment où les commanditaires de projets sont conscients de l’importance de la certification dans le cadre d’une ‘Chain of Custody’ FSC et le font savoir à leurs fournisseurs, que ceux-ci s’empresseront d’obtenir leur certificat FSC.

Si vous voulez inciter de manière proactive vos fournisseurs et entrepreneurs à obtenir leur certificat FSC, vous trouverez auprès de FSC Belgique toute l’information de base nécessaire, et notamment une lettre standard.

www.fsc.be aux rubriques : ‘Gouvernements’ et ‘FSC et ma commune’

Si vous êtes à la recherche d’entrepreneurs, d’entreprises de charpenterie / menuiserie ou d’entreprises de construction certifiés FSC :


à quel point des progrès ont été accomplis. Pour preuve, je travaille actuellement avec de nombreuses essences de bois labellisés FSC : ‘Dark Red Meranti’, ‘Eucalyptus Grandis’, ‘Jatoba’, ‘Padoek’, ‘Afzelia’, ‘Sipo’, ‘Oukoumé’, ‘Movingui’ et du mélèze. Nous constatons une évolution semblable en ce qui concerne les panneaux. Nous avons pu élargir progressivement notre utilisation de bois FSC, au point qu’actuellement, la totalité de notre production (1,65 millions d’euros en 2008) est constituée de produits FSC. Le bois labellisé est le produit standard offert chez nous.” “ La légende selon laquelle le bois labellisé FSC doit forcément être plus cher n’a aucun écho ici. Il est vrai qu’au début, il y a environ dix ans, nous avons dû mettre beaucoup d’eau dans notre vin pour convaincre nos clients du bienfondé du FSC. Nous y sommes parvenus uniquement en

maintenant nos prix de vente comparables à ceux des bois non labellisés FSC. Mais à ce moment, l’offre était insignifiante. De nos jours, l’offre est bien plus vaste et la concurrence interne commence aussi à jouer à fond. Tout comme dans le cas des autres marchés économiques, les bois labellisés FSC sont un système concurrentiel. Il est très important de préciser qu’à cet effet, le Certificat CoC joue un rôle capital dans la transformation de bois labellisé FSC. En tant que détenteur d’un tel certificat, on est régulièrement contrôlé par une instance indépendante, afin de s’assurer que les règles fixées par le FSC soient bien respectées. Ce système offre au client la garantie que le produit FSC facturé correspond parfaitement avec le produit livré. D’un point de vue commercial, il s’agira dans le futur d’un atout non négligeable.”

‘CHECKLIST’ - CAHIER DES CHARGES ET ATTRIBUTION Pour les commanditaires de projets: Cahier de scharges et conditions • Informez l’architecte au sujet de l’existence de textes standards relatifs aux cahiers des charges afin qu’ils puissent facilement y inclure les exigences par rapport au FSC • Vérifiez si vos exigences par rapport au FSC en ce qui concerne les produits et le Certificat CoC sont bien reprises dans le cahier des charges, en appliquant les lignes directrices qui figurent dans le présent chapitre • Prévoyez dans le contrat des conditions contraignantes et des clauses de dédommagement, dans le cas où il ne pourrait pas être prouvé que le bois utilisé est bel et bien du bois labellisé FSC

sélection le fait que l’entrepreneur doit être en possession d’un Certificat CoC FSC • Faites appel, si nécessaire, au soutien de FSC Belgique dans dans le cadre de vos recherche de partenaires à impliquer dans le processus de construction et lorsque vous (ou la future partie contractante) avez des questions concernant la disponibilité sur le marché des bois nécessaires en FSC • Fournissez aux parties contractantes toute l’information nécessaire concernant le label FSC et la certification FSC. A cet effet, vous pouvez également faire appel à FSC Belgique

Pour les concepteurs de projets / les architectes :

Procédure d’attribution • Mettez l’accent, lors de l’attribution, sur le fait que du bois labellisé FSC est exigé et faites référence au cahier des charges (dans lequel sont décrites toutes les applications par rapport au bois labellisé FSC) • Mentionnez de manière explicite et comme critère de

• Utilisez les textes de cahiers des charges déjà existants qui mentionnent l’utilisation de bois FSC de même que les lignes directrices qui figurent dans ce chapitre • Veillez à une spécification sans faille des bois et/ou des produits en bois labellisés FSC de même qu’à une description détaillée en termes d’exigences de prestations, au lieu de produits ou d’essences précises

- 31 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Exécution

- 32 -

A cette étape du processus de construction, la responsabilité en matière d’utilisation de bois et de produits en bois labellisés FSC passe des parties et des personnes chargées de la préparation à celles chargées de l’exécution. L’essentiel des efforts incombe par conséquent à l’entreprise de construction. Le commanditaire du projet continue, lui, à veiller à la bonne exécution des travaux tout en effectuant des contrôles réguliers (par ses propres employés ou des tiers comme le bureau de conception ou l’architecte compétent). Information et communication Durant l’exécution du projet de construction, la responsabilité par rapport à l’utilisation de bois labellisé FSC incombe à l’architecte et au responsable du chantier désigné par l’entrepreneur. Il est important que l’architecte soit bien au courant des engagements souscrits et qu’il soit conscient des conséquences de ce processus, par exemple en ce qui concerne les délais de livraison qui peuvent éventuellement être plus longs. Il est donc capital de faire circuler au préalable les informations nécessaires entre les personnes qui étaient en charge de l’application des engagements par rapport au FSC durant la phase de préparation du projet et celles qui seront en charge durant la phase d’exécution. Plus les différentes parties impliquées dans le projet (entre autre, les sous-contractants et les fournisseurs secondaires) seront informées par rapport aux ambitions et aux engagements relatifs à l’utilisation de matériaux labellisés FSC, plus l’ensemble du processus sera facilité. Une bonne diffusion de l’information facilite également la collaboration avec les personnes présentes sur le chantier : l’expérience a prouvé que lorsque les prestataires sur le site sont bien au courant des enjeux du FSC, il naît bien souvent un réel enthousiasme de leur part en vue d’atteindre les buts qui ont été fixés. Il est donc important d’accorder dès le début du processus de construction tou-

te l’attention nécessaire à faire circuler l’information de la manière la plus large possible, à tous les niveaux. Cette responsabilité peut être assumée à la fois par le commanditaire du projet et l’entreprise de construction. Outre la communication interne, cette phase comprendra également des actions de communication vers l’extérieur. Le commanditaire du projet et l’entreprise de construction peuvent, par exemple, faire connaître de diverses façons leurs ambitions par rapport au FSC à un public élargi (voir chapitre suivant).

Progression L’architecte vérifie si l’entrepreneur tient compte, dans son planning de travail et ses préparatifs, des différents délais de livraison des bois labellisés FSC et s’il effectue à temps les commandes nécessaires. Si nécessaire, faites adapter en temps voulu le programme de travail. Comme nous l’avons signalé au préalable, les bois de résineux (y compris les bois de coffrage et de réglage) sont généralement disponibles de stock, mais des délais de livraison plus importants peuvent être nécessaires en ce qui concerne les bois de châssis. Tout particulièrement dans le cas de projets de grande ampleur où d’importants volumes de bois et/ou de grandes sections sont demandés, il est important de maintenir des contacts réguliers avec les fournisseurs au sujet des livraisons, afin que ceux-ci puissent anticiper des commandes (supplémentaires) et,


Exemple de facture apportant toutes les garanties FSC Afin d’avoir toutes les garanties que les produits que vous achetez sont bien labellisés FSC, il est essentiel de vérifier que votre facture comporte les éléments suivants: 1. Une facture FSC correctement rédigée doit toujours comporter le code unique de ‘Chain of Custody’ FSC du fournisseur, sous la forme suivante : ABC-COC-12345. Ce code peut être accompagné ou non du logo FSC (“petit arbre”). 2. Une facture FSC correctement rédigée doit toujours indiquer clairement les produits qui sont labellisés FSC et ceux qui ne le sont pas. 3. Une facture FSC correctement rédigée comporte le logo adéquat accompagnant les différents produits labellisés : ‘FSC Pure’, ‘FSC Mixed’ (credit of %) ou ‘FSC Recycled’ (credit ou %).

SupraBois S.A. Chemin des tilleuls, 256 1234 Bruxelles TVA : BE 123.456.789

Objet : livraison poutres + plancher (rez-de-chaussée) Facture 111/097865, 25/08/09 Spécifications: - Poutres Angelim Vermelho, 1.50 x 2.50, 4 pièces FSC Pure

The mark of responsible forestry ABC-COC-123456 Only the products identified as such on this invoice are FSC certified

- Planches Massaranduba FSC 20x150 mix, 12.15 m² FSC Mixed 70% Prix : 3456 € HTVA Fournisseur FSC ABC-COC-123456 Numéro de client : 1504898 Total : 3456 € Seuls les produits désignés comme tels sont certifiés FSC. le cas échéant, prévoir des stocks plus importants de bois labellisés FSC. Le commanditaire du projet suit le déroulement des travaux pendant la phase d’exécution. Il y a un tas de bonnes raisons pour que le commanditaire prenne part aux réunions, surtout si ce commanditaire sera par la suite luimême l’utilisateur ou le gérant de la construction réalisée. Outre l’architecte, d’autres personnes peuvent participer aux réunions comme par exemple le directeur de projet de l’organisation commanditaire. Dans tous les cas, tenezvous au courant des décisions prises lors de ces réunions. Il est utile d’inclure un point ‘FSC’ lors des différentes réunions fixées à l’agenda afin que l’entreprise de construction puisse tenir le responsable au courant de la situation, tant en ce qui concerne les commandes que le planning et les coûts. Des contacts réguliers permettent d’éviter

des surprises désagréables d’ordre organisationnel ou financier dans le cas où des problèmes apparaissent, en donnant la possibilité de rechercher ensemble et à temps des solutions adéquates. Toutes les parties concernées se sont engagées à utiliser du bois labellisé FSC, mais c’est le commanditaire du projet qui en détient en fin de compte la responsabilité. Il devra donc être bien conscient que des situations pourront se produire suite auxquelles ce sera à lui de faire face aux problèmes. Veillez bien à ce que les ambitions par rapport au FSC ne soient pas des obstacles à l’exécution du projet, par exemple en veillant à temps à ce qu’aucun changement n’intervienne à cet égard dans le cahier des charges. Il est important que toutes les parties impliquées dans l’exécution du projet agissent de manière conséquente lorsque les livraisons et les travaux ne se déroulent pas comme prévu, en maintenant l’exigence d’utilisation de bois labellisés FSC.

- 33 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Beneens La ‘Chain of Custody’: un “must”!

A VOUS LA PAROLE

“Travailler avec du bois FSC est pour nous une conséquence logique de notre engagement environnemental depuis des années. D’abord, nous avions initié des contrôles sur les gaz d’échappement de nos chaudières et sur les émissions de particules organiques de nos cabines de peinture. Ensuite, nous nous sommes intéressés à la consommation d’énergie de l’éclairage et avons optimalisé le rendement des moteurs de notre installation d’extraction de poussières. Mais, la plupart du temps, nous continuons à travailler avec du bois. Pour pouvoir montrer de manière objective que nous consommons du bois de manière responsable, nous avons entamé les démarches relatives

Supervision et contrôle

- 34 -

Le bois ou le produit en bois utilisé sur le chantier de construction est-il réellement labellisé FSC, comme cela avait été convenu? Pour en être certain, le bois labellisé FSC livré doit être stocké et travaillé séparément de tout autre bois de même nature éventuellement présent sur le chantier, ceci suivant les principes généraux du FSC. Le responsable en chef du site de construction désigné par l’entrepreneur est chargé d’y veiller. De même, les lots de bois labellisés FSC doivent faire l’objet d’une administration séparée. L’entrepreneur doit notamment vérifier les numéros des certificats FSC (voir plus loin). Cela s’effectue en plusieurs étapes: •

Dans le cadre des offres demandées, le fournisseur secondaire (négociant en bois, fabricant de châssis...) fournit des renseignements sur les produits labellisés FSC de même que son numéro de certificat FSC. Un entrepreneur certifié FSC a l’obligation de spécifier de manière exclusive le matériau labellisé FSC lors de la commande finale (sur la confirmation de commande) et de bien contrôler le statut certifié du fournisseur. Attention: une copie du certificat FSC n’est d’aucune manière une preuve! Par ailleurs, un Certificat CoC FSC indique seulement qu’une firme est en droit de vendre des produits avec le label FSC: il faut de toute façon contrôler si, dans le cas d’une commande, les produits livrés sont bel et bien labellisés FSC. Lors de la livraison de produits en bois, le responsable du chantier désigné par l’entrepreneur vérifie si les bois ou produits en bois labellisés FSC sont bel et bien reconnaissables et si les documents de livraison mentionnent bien les numéros des certificats FSC

correspondants. Dans les spécifications, il doit être mentionné qu’il s’agit bel et bien de produits labellisés FSC avec le numéro du certificat FSC du fournisseur. •

Les mêmes informations se retrouvent enfin sur la facture du fournisseur et doivent à nouveau être vérifiées par l’entrepreneur.

Comme nous l’avons déjà signalé, il est préférable que l’entreprise de construction soit elle-même certifiée FSC. Le commanditaire peut alors vérifier facilement si le projet est réalisé à l’aide de produits labellisés FSC. Un certificateur indépendant contrôle en effet de manière périodique la comptabilité relative au FSC de même que les modes de travail de cet entrepreneur. Le commanditaire n’a plus qu’à vérifier la facture (finale) remise par l’entrepreneur. Sur la facture (finale), l’entrepreneur renseigne les produits labellisés FSC qu’il a utilisés de même que son propre numéro de certificat FSC. Si l’entrepreneur n’est pas (encore) certifié FSC, il ne répond en fait pas aux exigences formulées dans le cahier des charges. Dans ce cas, le commanditaire du projet de construction sera amené à fournir des efforts bien plus importants en ce qui concerne le contrôle relatif aux matériaux labellisés FSC : l’entrepreneur devra fournir au commanditaire du projet les documents originaux d’entrée (voir plus loin) et les factures des fournisseurs et/ ou des sous-contractants certifiés.

Le numéro d’un certificat FSC Chaque entreprise certifiée FSC (par exemple, une entreprise de construction, un négociant en bois, une entreprise de charpenterie) dispose d’un numéro de certificat


à l’obtention de notre Certificat CoC FSC”, déclare Joeri Beneens. “Une telle démarche demande des efforts, c’est clair, tant d’un point de vue organisationnel que financier. Cela nous a demandé un surplus d’administration de même qu’un changement dans notre organisation. Mais tout cela est nécessaire. Grâce à notre certificat, nous pouvons désormais prouver de manière formelle à nos clients que les bois utilisés sont bel et bien labellisés FSC, et donc qu’ils proviennent d’exploitations forestières durables. Le bois est et reste durable ; c’est également un matériau de qualité et qui a de la classe. Si vous pouvez donner la garantie offerte par le FSC, vous en retirez encore une fierté supplémentaire. Nous sommes aujourd’hui en mesure d’effectuer tous les travaux de menuiserie et de charpenterie en utilisant des bois labellisés FSC appartenant à différentes essences. Cette année (septembre 2009), nous

FSC unique. Ce numéro se compose de trois parties: les initiales du certificateur (par exemple, BV, CU, SGS ou CTIB …), suivies des lettres CoC (pour ‘Chain of Custody’) et enfin un code chiffré. Dans le cas où l’entrepreneur ou le fournisseur a été certifié dans le cadre d’une certification groupée, une lettre ou une combinaison de lettres est encore ajoutée. Les entreprises certifiées FSC mentionnent ces numéros sur leurs offres, confirmations de commandes, documents de livraison et factures. Les réceptionnaires et commanditaires de projets peuvent contrôler ces numéros en consultant le site http://info.fsc. org. Dans le cas d’une certification groupée, le numéro supplémentaire peut toujours être vérifié en contactant le gestionnaire du groupe concerné ou l’organisme de certification. Outre le numéro, il est également mentionné si un fournisseur est réellement certifié dans le cadre de la livraison du produit concerné : c’est ce que l’on appelle le ‘scope’ (portée) du certificat.

Certification d’un projet Dans le cas où un entrepreneur principal non certifié FSC exécute un projet FSC de grande ampleur, la certification de ce projet lui-même peut représenter une solution. Un gestionnaire de projet (provenant de l’entrepreneur ou du commanditaire du projet) est nommé responsable et entretient les contacts avec l’organisme certificateur. L’élément crucial demeure que toutes les commandes de bois ou de produits en bois soient accompagnées d’un label FSC et aient été achetées auprès d’un fournisseur en possession d’un Certificat CoC FSC : cet élément doit faire l’objet d’un contrôle et d’un suivi stricts et réguliers. Pour de plus amples informations à ce sujet, contactez FSC Belgique.

avons déjà utilisé quelque 70 m³ de bois labellisés FSC. Il s’agit d’essences durables telles que ‘Méranti’, ‘Padoek’, ‘Sapupira’, et nous travaillons également des panneaux à l’aide de ces essences. Nous espérons pouvoir dès l’année prochaine travailler avec encore de plus grandes quantités de bois labellisés FSC ; c’est pourquoi nous recherchons activement des projets de construction prévoyant l’obligation d’utiliser ces bois. Nous souhaitons pouvoir travailler l’an prochain jusqu’à plus de 100 m³ de bois labellisés FSC.” Joeri Beneens conclut : “Obtenir un Certificat CoC FSC n’est pas réellement une sinécure mais nous sommes pourtant heureux d’avoir franchi ce pas. Si nous considérons l’évolution du FSC sur le marché, nous sommes convaincus que celui-ci est promis à une belle croissance. Et la garantie d’utiliser du bois provenant d’exploitations forestières durables reste l’objectif essentiel.”

- 35 Ci-dessus: le “Staketsel” (le service d’habitation assistée pour handicapés) a été construit à la demande de la Maison sociale d’Ostende. Dans le cadre de ce projet, les architectes Verstraete et Verbeke ont opté pour l’utilisation de quelque 30 m³de ‘Sapupira’ labellisé FSC. Par ailleurs, des châssis FSC laqués ont également été installés. Ci-dessous: la Ville d’Ostende et la Province de Flandre occidentale ont entamé la construction d’un nouveau bâtiment pour le Centre de revalidation pour oiseaux et autres animaux sauvages (VOC). Dans le cadre de ce projet, 12m³ de ‘Padoek’ labellisé FSC ont été utilisés pour le revêtement de façade ainsi que 15 m³ de ‘Jatoba’ labellisé FSC pour les châssis. Ces deux projets ont été menées par la firme Verniers (CU-COC-809718-Y).


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Bâtiments Exemplaires en Région Bruxelloise Appel à projets Bâtiments Exemplaires en Région Bruxelloise ou comment susciter le secteur de la construction à l’excellence? En 2009, la Région de Bruxelles-Capitale a lancé, pour la troisième année consécutive, un concours pour la construction ou la rénovation de Bâtiments Exemplaires. L’objectif de l’appel à projets Bâtiments Exemplaires est de susciter le secteur de la construction à l’excellence. L’excellence en matière énergétique, bien entendu, mais également au niveau de l’éco-construction, de la protection de l’environnement, de l’intégration urbaine, de la qualité architecturale... Tout en veillant à utiliser des techniques existantes, reproductibles et qui financièrement tiennent la route! Le concours s’adresse à tous les maîtres d’ouvrage (particuliers, pouvoirs publics, institutions parapubliques, asbl, entreprises, promoteurs...) qui construisent ou rénovent sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Dans le cadre de ce concours, une enveloppe de 5 Mio € de subside sera partagée entre les projets les plus prometteurs (41 en 2009). En 3 ans le concours a sélectionné 117 projets sur 176 candidats représentant 267 000 m² de surface habitable (dont 81 000 m2 respecteront le standard passif ) qui bénéficient ainsi d’une aide financière totale de 19 millions d’euros (100 €/m²). L’éco-construction implique l’utilisation de matériaux « durables » dont les impacts environnementaux sont limités tout au long de leur cycle de vie. Parmi les projets récompensés, plusieurs ont donc naturellement opté pour l’utilisation de bois labellisé FSC en tant que matériau ‘responsable’ issu de forêt gérée durablement.

- 36 -

Parmi ceux-ci figurent notamment les 3 projets suivants: Le projet ESPOIR, pour lequel le Fonds du logement en association avec la Maison de quartier Bonnevie a permis d’aider à l’accession d’un logement passif à 14 familles, conçu par l’architecte Damien Carnoy. Dans cette construction ossature bois, la structure secondaire (plancher, toiture et façade) a entièrement été réalisée avec des produits labellisés FSC.

Dans le projet rue de la BRASSERIE, le bureau d’architectes R2D2 et la Commune d’Ixelles en tant que maître d’ouvrage ont indiqué leur préférence pour l’éco-labellisation des éléments bois rentrant dans cette construction mixte bois/béton de 12 logements passifs.

Le projet avenue des COURSES, sélectionné en 2009, consiste à construire un immeuble de 16 logements et d’une surface de bureaux (440 m2) passifs. Le maître d’ouvrage privé choisit le label FSC tant pour les 365 m2 de chassis (en bois tendre d’origine européenne) que pour les planchers.

Ces exemples parmi d’autres témoignent qu’outre la haute performance énergétique du bâtiment, la reproductibilité, la rentabilité des solutions envisagées et la qualité architecturale, la qualité environnementale du bâtiment illustrée par exemple, par l’utilisation de matériaux éco-labélisés, n’est pas une utopie en Région Bruxelloise.


A la demande du Service public fédéral Finances, les menuiseries extérieures des bâtiments situés avenue des Arts ont été entièrement remplacés. CEI De Meyer (membre du Groupe BAM) a été choisi en tant qu’’entrepreneur principal, et les travaux ont été confiés à l’entreprise de menuiserie Verniers d’Ostende certifiée FSC (CU-COC-809718-Y). Au total, 18 m³ de ‘Jatoba’ labellisé FSC auront été utilisés pour les châssis et les profils d’isolation contre le bruit.

La Ville de Gand a choisi des lattes de plancher en ‘Ipé’ labellisé FSC pour équiper les arrêts de tram de la ville. Le bois a été fourni par l’entreprise Lagae Hout (SGS-COC000229).

L’entreprise de charpenterie Servaege a utilisé du ‘Jatoba’ labellisé FSC pour les travaux extérieurs et le recouvrement de façade dans le cadre d’un chantier de transformation commandité par un particulier à Heverlee (SGS-COC-001496).

Quoi? Où?

Pour plus d’informations concernant l’aspect contrôle: • Si vous travaillez avec des entrepreneurs certifiés FSC, vous pouvez toujours contrôler leur Certificat ‘Chain of Custody’ FSC. Pour les firmes belges, consultez le site www.jecherchedufsc.be (recherches à mener via le code de certification ou d’après le nom de l’entreprise). • Si l’entrepreneur principal n’est pas lui-même en possession d’un Certificat CoC FSC mais que le sous-contractant responsable des produits en bois est par contre certifié, il est prévu que vous puissiez vous-même vérifier les factures d’achats (envoyées à l’entrepreneur principal) pour ce qui concerne les produits en bois utilisés dans le cadre de votre projet de construction. Ces factures doivent en effet provenir d’un sous-contractant certifié FSC : le code CoC FSC de ce sous-contractant doit clairement apparaître sur les factures de même qu’une description détaillée de tous les produits portant le label FSC. Une telle situation n’est cependant pas conseillée. • Dans certains cas, la certification du projet de construction peut représenter une solution. Que faire en cas de doute ou d’abus possible? • Si vous n’êtes pas certain qu’une entreprise est bel et bien certifiée FSC, par exemple parce que vous ne retrouvez pas ses coordonnées sur les sites web concernés, n’hésitez pas à prendre contact avec FSC Belgique. • Si durant la phase d’exécution du projet de construction, vous découvrez que les produits qui vous sont livrés ou qui sont travaillés ne sont pas conformes aux spécifications du cahier des charges, il est encore possible d’intervenir à temps.

- 37 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

Beekstraat 32 | 9600 Ronse tel +32 (0)55 23 76 75 fax +32 (0)55 23 77 77 info@eurabo.be www.eurabo.be

La marque de gestion forestière responsable SGS-COC-1008 ©1996 Forest Stewardship Council A.C.

- 38 -

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

votre partenaire en bois plato labelisé FSC grand stock et propre production pour bardage et terrasse traitement hydrothermique


‘CHECKLIST’ - EXECUTION Pour les commanditaires de projets: Information et communication • Accordez votre attention aux exigences par rapport au FSC (et leurs possibles conséquences par rapport au processus de construction) lors du transfert des responsabilités en passant de la phase de préparation à la phase d’exécution. • Assurez (en collaboration avec l’entreprise de construction) une bonne communication relative au FSC et aux ambitions FSC vers toutes les parties chargées de l’exécution du projet. • Participez aux réunions organisées dans le cadre de l’exécution du projet.

via le site www.jecherchedufsc.be.

• Veillez à un bon contrôle administratif (final) en ce qui concerne les livraisons de bois labellisé ; contrôlez minutieusement dans le cas où l’entrepreneur principal n’est pas certifié FSC et exigez les documents justificatifs prouvant que du bois labellisé FSC a bel et bien été utilisé.

Pour l’entrepreneur: • Réservez et commandez à temps les bois et produits en bois labellisés FSC et tenez compte des délais de livraison dans votre planning des travaux. • Élargissez vos recherches au-delà de vos fournisseurs habituels et consultez différents fournisseurs certifiés FSC.

• Inscrivez le FSC à l’ordre du jour de ces réunions. • Profitez d’étapes importantes de la construction pour faire connaître vos ambitions au niveau FSC auprès d’un public élargi (en collaboration avec l’entreprise de construction). Progression • De bonnes directives de même qu’une bonne collaboration au sein d’une équipe chargée d’un projet augmentent les chances de succès.

• Gardez régulièrement le contact avec les fournisseurs secondaires (surtout dans le cas de projets importants), afin de leur permettre d’anticiper des commandes supplémentaires éventuelles. • Contrôlez lors de la commande, de la livraison (documents de livraison) et de la facturation que les données administratives correctes accompagnent bien les documents concernés, de même que les numéros de contrôle FSC.

• Accordez de l’importance aux rapports fournis : définissez éventuellement de nouvelles exigences.

• Vérifiez, lors de la livraison, que tous les bois et produits en bois labellisés FSC fournis soient reconnaissables en tant que tels.

• Accordez de l’importance au planning en ce qui concerne l’utilisation de bois labellisé FSC ; en cas de problèmes, recherchez à temps des solutions adéquates, en collaboration avec l’entreprise de construction.

• Assurez sur le chantier de construction un entreprosage de même qu’une transformation des bois et des produits du bois labellisés FSC suivant les principes du FSC.

•Gardez confiance, n’abandonnez pas vos ambitions par rapport au FSC.

• Soyez conséquent dans le cas où les livraisons ou les travaux ne se déroulent pas comme prévu.

Supervision et contrôle

• Assurez (en collaboration avec le commanditaire du projet) une bonne communication relative au FSC et aux objectifs du FSC vers toutes les parties intéressées présentes sur le chantier et saisissez les occasions qui se présentent pour étendre cette communication vers l’extérieur.

• Assurez-vous que les réservations et les commandes de bois labellisés FSC soient effectuées à temps et informezvous par rapport à la disponibilité de bois labellisés FSC

- 39 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Et ensuite... La réception d’un projet de construction est une étape importante pour attirer une fois encore l’attention sur vos objectifs FSC, tant au sein de votre organisation qu’à l’extérieur de celleci. En tant que commanditaire du projet, vous pouvez être fier de votre réalisation menée en utilisant des produits labellisés FSC. Vous constituez à ce titre un exemple à suivre qui pourra certainement en inspirer d’autres. A la fin du processus de construction, le moment est venu - 40 - de procéder à une évaluation et d’affirmer votre politique par rapport au FSC. A l’occasion de travaux d’entretien ou de rénovation, de nouveaux choix pourront être effectués avec une attention particulière pour les produits labellisés FSC.

Communication La réception d’un projet peut être l’occasion pour toutes les parties qui ont été impliquées de communiquer, tant dans le cadre de la communication interne qu’externe, au sujet des objectifs du FSC et du succès de la collaboration menée. Les communes peuvent également en tant que facilitateurs profiter de l’occasion pour fixer des objectifs par rapport à l’utilisation de bois labellisé FSC et les communiquer à leurs citoyens. Saisir l’occasion d’un projet mené à bien pour attirer l’attention est important notamment dans le cas de grandes organisations ou d’organisations disposant de départements plus ou moins autonomes. Un projet FSC représente en outre une très bonne carte de visite dans le cadre d’un engagement social ou pour présenter un projet pilote en rapport avec la construction durable. La réception d’un projet est aussi une bonne occasion pour informer les futurs utilisateurs de la construction à

propos du FSC. Dans ce sens, vous pouvez toujours à la fin de l’exécution du projet inclure dans votre communication, des informations relatives au label FSC via des brochures et des manuels. Lorsque des travaux ont été réalisés dans le respect du cahier des charges par un entrepreneur certifié FSC ou dans le cas où le projet a lui-même été certifié FSC, le logo du FSC peut être utilisé dans la communication (par exemple dans des brochures, communiqués de presse...). Les entreprises certifiées doivent à ce sujet prendre contact avec leur certificateur. Pour les entreprises qui ne sont pas certifiées FSC, les possibilités d’utiliser le logo du FSC sont plus réduites. Prenez contact à ce sujet avec FSC Belgique. Faites part de vos expériences auprès de FSC Belgique et ce, autant que possible, de manière à nous permettre d’en faire profiter d’autres organisations. Des photos et d’autres informations relatives à vos projets pilotes – petits et grands – sont aussi toujours les bienvenues, entre autres pour être intégrées dans notre banque de données realtives aux projets FSC. Partagez votre connaissance et votre


expérience avec vos collègues et vos connaissances en dehors de votre propre organisation. On aime toujours suivre les bons exemples!

autant que cela n’ait déjà été fait – dans les politiques et les programmes standard d’exigences à ce sujet.

Politique Après réception du projet, il est également intéressant de regarder en arrière et de procéder à l’évaluation du projet au sein de votre propre entreprise. Pourrez-vous faire mieux la prochaine fois ? Le prochain projet FSC se déroulera certainement de manière plus souple, parce que les routines seront affinées, les contrats avec les fournisseurs seront optimalisés et parce que l’attention portée au FSC sera devenue naturelle à tous les niveaux. Profitez, en tant qu’organisation, de l’expérience acquise et utilisez celle-ci pour encore mieux ancrer l’utilisation du bois labellisé FSC dans votre politique. Allez de l’avant et définissez de nouveaux objectifs et de nouveaux projets. Un projet mené à bien peut être l’occasion d’affiner vos ambitions par rapport au FSC : si tout le bois utilisé la fois passée n’était pas labellisé FSC, cela sera peut-être possible la fois prochaine... Ces ambitions peuvent par exemple être formulées dans le cadre d’une (nouvelle) convention ou pour affiner des plans à plus long terme. Pensez également aux possibilités de définir ou d’adapter les protocoles afin d’améliorer la communication interne.

Entretien et rénovation L’histoire ne s’arrête pas lorsque le bâtiment est réceptionné. Dans le cadre de la gestion (entretien) et de la rénovation, vous pouvez certainement opter de manière structurelle pour l’utilisation de produits labellisés FSC. Intégrez l’utilisation de bois labellisé FSC – pour

- 41 -

Vous pouvez être sincèrement fier d’avoir achevé un projet avec succès en ayant utilisé du bois labellisé FSC et en ayant travaillé avec un entrepreneur certifié FSC. FSC Belgique peut vous soutenir dans la communication relative à votre projet. N’hésitez donc pas à nous contacter pour obtenir de plus amples informations sur les possibilités d’utiliser le logo du FSC.


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Dans la commune de Schoten, un panneau d’information a été placé suite à la rénovation de l’étang communal. Tous les travaux avaient été réalisés en utilisant du bois labellisé FSC et la commune souhaitait le communiquer de cette manière à ses habitants. L’utilisation du logo a été acceptée par FSC Belgique et grâce au panneau d’information, les habitants ont pu être informés sur la nature des travaux réalisés.

- 42 -

‘CHECKLIST’ - ET ENSUITE... Pour toutes les parties concernées: • Lors de la réception du projet, faites de la publicité au sujet des objectifs du FSC, de votre propre organisation et de la collaboration fructueuse entre toutes les parties impliquées. • Utilisez ce projet mené à bien dans le cadre de votre communication interne afin de susciter un intérêt élargi.

et saisissez cette occasion pour les informer par rapport aux ambitions réalisées et aux objectifs du FSC. • Utilisez des informations relatives au FSC dans vos brochures et vos manuels destinés aux utilisateurs. • Évaluez vos expériences relatives au projet et utilisezles pour optimaliser votre politique et les protocoles.

• Faites part de vos expériences à FSC Belgique.

• Intégrez l’utilisation du bois labellisé FSC – si ce n’est déjà fait – dans la gestion du projet réalisé (politique d’entretien et de rénovation).

• Partagez vos expériences et vos connaissances avec vos collègues et vos connaissances en dehors de votre propre organisation.

Pour les communes:

• Allez de l’avant : définissez de nouveaux objectifs et de nouveaux projets.

Pour les commanditaires de projets: • Impliquez les utilisateurs lors de la réception du projet

• Saisissez l’occasion de projets menés à bien pour attirer l’attention de vos citoyens sur les objectifs communaux par rapport au FSC. • Prévoyez un panneau d’information consacré au FSC dans le cadre d’une réalisation FSC. Votre exemple pratique pourra en inspirer bien d’autres.


“La rencontre entre l’homme et le métier” PRODUCTION EN BOIS FSC À 100 %

the mark of responsible forestr y

SGS-COC-1496

SERVAEGE S.A. - Menuiserie extérieur

©1996 Forest Stewardship Council A.C.

POL. GEVANGENENSTRAAT 36 | 8530 HARELBEKE | T 056 22 22 27 | F 056 22 76 93

- 43 -

Le bois fsc chez nous …

… c’est du sur mesure pour vous

the mark of responsible forestr y

DU BOIS FSC POUR TOUTE MENUISERIE EXTÉRIEUR

SGS-COC-1496 ©1996 Forest Stewardship Council A.C.

GAGNEZ DU TEMPS ET DE L’ARGENT Nous vous livrons selon votre bordereau | Rabotage et profilage

T 0478 99 03 09


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Focus: terrassements,

constructions routières et hydrauliques

Bien que les projets dans le domaine des travaux de terrassements, routiers et hydrauliques (TRH) suivent les mêmes étapes que celles décrites plus haut, il est cependant utile d’accorder une attention particulière à ces domaines précis. En effet, la nature particulière des travaux, ainsi que les volumes et sections des produits en bois utilisés, sont tels que des conseils supplémentaires et des informations particulières sont toujours les bienvenus. - 44 - Politique Les TRH nécessitent souvent l’utilisation de bois durs tropicaux avec un degré élevé de durabilité. Ces essences de bois ont par nature une durabilité importante leur permettant de résister aux possibles dégradations résultant des conditions auxquelles elles seront exposées. Etant donné que ces essences sont originaires de régions du monde dans lesquelles le besoin d’exploiter les forêts de manière responsable est le plus urgent (c’est le cas en ce qui concerne par exemple l’‘Azobé’ en Afrique Centrale, très recherché), le label FSC a incontestablement son rôle à jouer.

autres à la progression de la certification forestière en Afrique Centrale. Mais il faut cependant s’attendre à devoir tenir compte de délais de livraison plus importants. En tenant compte de cette contrainte dès la phase de conception et de planification, on peut cependant faciliter considérablement l’utilisation de bois labellisé FSC. Quelques conseils très concrets à cet égard: •

Conception • Etant donné les applications visées, il s’agit le plus souvent de volumes de bois importants, en sections de grandes dimensions (épaisseur, longueur), pour lesquels on a logiquement besoin de beaucoup de très grands arbres. De plus en plus de pays exportateurs tentent de limiter l’exportation de troncs de grandes sections, afin de créer plus de “valeur ajoutée” dans le pays d’origine. • Il n’y a pas si longtemps encore, l’offre en bois durs labellisés FSC destinés à ce genre d’utilisations était très limitée, mais des changements positifs ont été enregistrés au cours des dernières années écoulées grâce entre

Vérifiez en temps utile si les sections de bois et les essences de bois nécessaires sont disponibles sur le marché et cherchez à temps des alternatives. Gardez l’esprit ouvert en faveur d’essences moins connues, aux propriétés similaires et aux caractéristiques identiques, qui sont tout à fait adéquates pour les utilisations prévues. N’excluez pas de combiner diverses essences de bois ayant des propriétés similaires. De plus en plus souvent, des lots de bois qui affichent toute une série de caractéristiques semblables sont disponibles sur le marché. Il est donc facile d’envisager une combinaison entre différentes essences. De petites variations d’ordre esthétique finissent par disparaître lorsque ces différents bois non traités sont exposés aux aléas du temps. Evitez, durant la phase de conception, de surdimensionner les éléments de bois nécessaires. La sécurité doit bien entendu être respectée (capacité de soutènement, robustesse...), mais en poussant ces contraintes trop loin, on a trop souvent ten-


Dans la commune de Beveren, un nouvel embarcadère et de nouveaux chemins ont été aménagés dans le domaine naturel communal. Les aménagements ont été réalisés à l’aide de bois labellisé FSC. On a opté pour du ‘Karri,’ fourni par la firme Quintelier Gebroeders (CU-COC-020185).

dance à exiger des sections de bois trop épaisses ou des volumes exagérés de bois. En apportant quelques changements élémentaires lors de la conception du projet, on peut parfois se contenter d’un degré de durabilité moindre ce qui conduit bien souvent à réaliser des économies par rapport aux coûts. Dans certains cas, il est possible d’utiliser du bois affichant un degré de durabilité moindre, par exemple lorsque le projet ne sous-entend pas une durée de vie importante ou lorsque le bois se trouvera en permanence en dessous du niveau de l’eau.

Cahier des charges et attribution Si le cahier des charges permet une certaine flexibilité, par exemple et surtout en ce qui concerne le choix d’essences de bois possible, le prestataire aura bien plus de facilité à respecter les engagements qui lui sont imposés. Il est également recommandé de garder un délai le plus petit possible entre la “demande d’offre” et l’“ attribution” et (si nécessaire) de garder un délai aussi long que possible entre l’ “attribution” et l’ “exécution”. Lorsque des entreprises répondent à un cahier des charges, elles le font généralement en se basant sur les disponibilités actuelles du marché. Si l’attribution suit rapidement, il y a très peu de risques que les conditions du marché soient profondément modifiées ce qui permet à l’entrepreneur d’être assurer de disposer des matériaux nécessaires. Si par contre l’attribution est retardée, il se peut alors que les conditions du marché changent et que l’entrepreneur demande du temps pour retrouver une offre similaire, même si les conditions du marché qui prévalent ont été modifiées. A nouveau, une certaine flexibilité peut faciliter et accélérer la bonne exécution d’un projet qui utilise du bois labellisé FSC.

Exécution Comme c’est le cas avec tous les autres produits labellisés FSC, il est essentiel de travailler avec des entreprises en possession d’un Certificat CoC FSC. De plus en plus d’entrepreneurs spécialisés dans les travaux hydrauliques et dans le secteur des infrastructures disposent d’ores et déjà d’un certificat FSC, et d’autres peuvent être motivés à s’engager dans la même voie à partir du moment où le commanditaire du projet l’exige.

Et ensuite? Si, en tant que commanditaire de projet, vous réceptionnez un projet mené à bien avec du bois FSC, profitez de cette chance unique pour communiquer amplement à ce sujet. Les projets “ouverts au public” se prettent d’ailleurs particulièrement bien à une communication élargie. Comme dans tous les autres cas, la communication peut s’articuler à différents niveaux de réalisation du projet, mais aussi dans le cadre d’articles ou via d’autres canaux d’information.

- 45 -


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Votre partenaire en certification FSC Besoin d’un certificat FSC? Nous pouvons vous guider vers le droit chemin... Notre approche pragmatique permet à votre entreprise d’obtenir son Certificat de CoC de manière efficace et rapide. Nous démarrons le processus sur base de vos propres procédures et nous apportons des modifications ou des ajoutes lorsque cela s’avère nécessaire. Vous disposez de toutes les aides appropriées. De & D Consult bvba est un bureau de conseil et de formation reconnu. 

De & D Consult bvba accompagne les grandes entreprises à travers toutes les étapes menant à l’obtention d’un certificat individuel.

Pour les entreprises de plus petite taille, De & D Consult bvba intervient en tant que gestionnaire ou manager de groupe.

De&D Consult - Lut Draye Runkstersteenweg 98 - B-3500 Hasselt info@groepsmanager.com - www.groepsmanager.com Téléphone: +32 (0)495-631156

Active en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg - 46 -

Lut III.indd 1

Exemple: ‘Azobé’ FSC en primeur

Le 23 juin 2006, une partie rénovée de la digue d’Ostende a été mise en valeur par les commanditaires du projet, la Ville d’Ostende et le Gouvernement flamand. Ce projet était le premier à utiliser de l’ ‘Azobé’ labellisé FSC à grande échelle. Pour le Ministre de l’environnement de l’époque, Kris Peeters, le projet démontrait que même des travaux publics d’une telle ampleur pouvaient très bien être menés d’une manière durable et avec des matières premières obtenues de manière responsable. Pour cette rénovation, 275m³de bois ‘Azobé’ labellisé FSC ont été utilisés pour une superficie de 1548 m². Poussé par ce projet, l’entrepreneur chargé des travaux a, par ailleurs, obtenu son Certificat ‘Chain of Custody’ FSC.

30/11/2009 12:18:34

Exemple: passage coloré dans les dunes

En 2004-2005, un nouvel aménagement à travers les dunes a été réalisé à Wenduine, par la firme Quintelier de Dendermonde. La commune de Wenduine avait d’emblée opté pour du bois portant le label FSC et avait choisi en premier lieu de l’‘Azobé’ labellisé FSC. “A cette époque, il n’y avait pas encore de forêts certifiées FSC en Afrique Centrale qui pouvaient fournir ce type d’essence”, se souvient Guido Quintelier (un des dirigeants de ‘Quintelier Gebr nv’), “et il n’y avait donc pas moyen d’obtenir de l’‘Azobé’ labellisé FSC. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Heureusement, le commanditaire des travaux avait l’esprit ouvert en faveur de diverses essences de bois pouvant convenir pour le travail envisagé. Nous avons donc finalement utilisé au total pas moins de 6 essences originaires d’Amérique du Sud, toutes possédant des caractéristiques identiques et adaptées à l’application visée. Toutes ces essences étaient bien entendu labellisées FSC. Juste après l’achèvement des travaux, l’ensemble présentait une palette de couleurs assez unique, étant donné que chaque essence était légèrement différente des autres”, témoigne Guido Quintelier, “mais quelques mois plus tard, tous les bois avaient pris la même teinte grise et il fallait déjà être un expert pour faire la différence”.


- 47 -

Une coupe responsable

Le WWF soutient le FSC ® FSC, A.C. All rights reserved FSC-SECR-0045

Acheter du bois, pourquoi pas? Mais veillez à choisir du bois et du papier munis du label FSC. www.fsc.be


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Focus: Le bois FSC

pour les applications intérieures

Beaucoup de commanditaires de projets pensent au bois labellisé FSC pour les applications extérieures ou pour les applications dans le domaine de la construction. Peu semblent toutefois se rendre compte qu’en ce qui concerne les aménagements intérieurs, un éventail à peu près similaire de bois labellisé FSC est à présent disponible. Ce chapitre met l’accent sur les utilisations les plus importantes en matière d’aménagements intérieurs ou celles qui ont une - 48 - composante bois très importante. Planchers intérieurs en bois Il existe déjà une large gamme de planchers intérieurs pour divers types de parquets, de lattes de planchers et de laminats labellisés FSC, tant dans le commerce spécialisé que dans les magasins de bricolage. Si le commanditaire du projet montre de la flexibilité et n’exige pas un parquet réalisé avec tel ou tel bois dur tropical, les possibilités sont nombreuses.

Travaux sur mesure Plusieurs entreprises spécialisées, entre autres des entreprises de menuiserie et de décoration intérieure, sont d’ores et déjà capables de réaliser toute une série de travaux d’intérieur sur mesure. Pensez par exemple à toutes les boiseries intérieures, aux meubles et - pourquoi pas - à un aménagement intérieur complètement réalisé sur mesure.

Habitations et bureaux De plus en plus de spécialistes de l’aménagement intérieur, d’entreprises de menuiserie et de concepteurs de projets sont aujourd’hui en mesure de proposer un aménagement intérieur complet réalisé en bois labellisé FSC, tant en ce qui concerne les habitations que les

immeubles de bureaux. Il se peut très bien que toutes les composantes en bois qu’ils utilisent ou proposent ne soient pas labellisées FSC. Mais pour autant qu’un minimum de 70 % du bois utilisé dans le cadre du projet soit labellisé FSC, l’ensemble du projet peut être qualifié de ‘projet FSC’. Essayez, en tant que commanditaire d’un projet, de ne pas vous laisser influencer trop vite et veillez à ce que les exécutants fassent de leur mieux pour trouver les produits souhaités. De votre côté, veillez à leur laisser suffisamment de temps pour y parvenir.

Meubles standards L’offre en bois FSC concernant les meubles standards pour les habitations ou les bureaux ne cesse de s’élargir. A l’heure actuelle, plusieurs fabriques de meubles sont déjà certifiées FSC et peuvent donc fournir des meubles labellisés FSC. Bien d’autres entreprises sont en train d’effectuer les démarches pour obtenir ce type de certificat. Rien d’étonnant donc à ce que l’offre en meubles labellisés FSC dans les magasins de meubles spécialisés connaisse actuellement une augmentation significative.


Theuma toujours une solution à vos mesures

Theuma est le fournisseur de solutions durables de systèmes de portes d’intérieure respectant l’environnement . Nos produits certifiés FSC : sPortes pré-peinte sPortes laquée blanc (EBC) sPortes DECOR mélaminée sPortes stratifié sPortes placage sHuisseries en bois

- 49 -

Pour plus d’information, consultez www.theuma.be et découvrez ce que Theuma pourrait effectuer pour vous et pour vos projets.

the mark of responsible forestry SGS-COC-005104 ©1996 Forest Stewardship Counsil A.C.

doors & frames

www.theuma.be


POLITIQUE

CONCEPTION

ATTRIBUTION

EXECUTION

ET ENSUITE...

FOCUS

Focus: Le bricolage,

en gros ou au détail

- 50 -

Au sein de certaines entreprises, organisations ou administrations publiques, il existe des possibilités en interne pour réaliser soi-même diverses constructions. Dans ce cas, l’importance des chapitres précédents en ce qui concerne la phase d’exécution s’en trouve sensiblement diminuée, puisque l’on contrôle soi-même et entièrement ces différentes phases. Les autres phases des projets restent quant à elles bien d’actualité, même si elles se déroulent d’une façon un peu différente. Attribution et achat Pas grand-chose ne change en ce qui concerne les phases ‘politique’ et ‘cahier des charges’ : le choix en faveur de produits en bois labellisé FSC continue à faire partie du cahier des charges, même si la procédure d’attribution peut être différente. Dans ce cas-ci, on ne fait pas appel à des entrepreneurs ni à des transformateurs, étant donné que le bois ou les produits en bois sont achetés directement auprès d’un fournisseur. Il faut cependant disitnguer deux “types” de fournisseurs: •

Dans le cas où l’on achète des produits en bois auprès d’un négociant en bois ou d’une entreprise qui travaille le bois, il demeure très important de s’adresser à des entreprises en possession d’un Certificat CoC FSC. Vérifier que le certificat soit bien valide est un premier pas, qui n’exclut pas les contrôles lors de la livraison des marchandises, via la facture. Pour ce qui concerne les magasins de bricolage, on peut y trouver un assortiment de plus en plus varié de produits labellisés FSC, parmi lesquels des produits (semi-)finis, mais aussi des matières premières comme du bois de construction ou des

panneaux en bois. La garantie FSC dans ce genre de commerces est fournie grâce au label FSC (avec ‘claim’ FSC et indication du code CoC FSC du producteur) qui figure sur chaque produit. Comme toujours, vous pouvez si vous le souhaitez vérifier ce code CoC FSC sur le site http://info.fsc.org. Tenez compte du fait que vous ne recevrez pas de facture FSC “officielle” pour les produits labellisés FSC que vous achetez dans un magasin de bricolage. Ce type de commerce n’a d’ailleurs pas forcément besoin d’un Certificat CoC FSC. En cas de doute quant à l’authenticité du label figurant sur un produit, n’hésitez pas à contacter FSC Belgique qui se fera un plaisir de vous aider.

Pour la transformation des produits en interne: un certificat FSC est-il nécessaire? Si vous travaillez des matières premières vous-même au sein de votre propre organisation et si vous utilisez les produits pour votre usage propre, alors vous n’avez pas besoin d’avoir un Certificat CoC FSC. Mais si vous souhaitez par contre vendre à des tiers les produits que vous transformez, toujours avec la garantie du FSC, il vous faudra alors être en possession de ce type de certificat. En cas de doute, vous pouvez toujours prendre contact avec FSC Belgique.


Communication relative à vos propres créations

Dans le cas où, au sein de votre propre organisation, vous avez réalisé des projets à l’aide de bois ou de produits en bois labellisés FSC et que vous souhaitez communiquer à ce sujet, il vaut mieux prendre contact avec FSC Belgique. Strictement parlant, vous ne pouvez utiliser les logos du FSC (nom, initiales et/ou logo) qu’à partir du moment où vous y avez été explicitement autorisé. FSC Belgique se fera un plaisir de vous aider et d’examiner avec vous quelles sont vos possibilités pour communiquer à ce sujet.

Depuis l’arrivée des premiers produits labellisés FSC en Belgique (à partir de 1999), l’offre a connu une progression spectaculaire. Parmi les différents groupes de produits finis, les meubles de jardin labellisés FSC sont sans doute les mieux connus et les plus disponibles. Les meilleurs commerces d’articles de bricolage et les détaillants proposent un (vaste) éventail d’articles de mobillier de jardin labellisés FSC. Au printemps de l’année 2008, FSC Belgique a mené une étude auprès des plus importants détaillants et commerces du secteur du bricolage du pays : le but était de connaître quelle était l’offre proposée en mobilier de jardin labellisé FSC. L’étude a montré que près de 25.000 articles de jardin (tables + chaises) étaient disponibles pour la saison d’été 2008. La même étude fut reproduite l’année suivante, auprès des mêmes entreprises, ce qui permit de constater une augmentation de plus de 25 % du nombre de produits d’aménagement de jardin disponibles en FSC (jusqu’à plus de 32.000 articles). L’offre s’est considérablement élargie non seulement en volumes mais en diversité. Aujourd’hui, on trouve sans peine des parasols, des chaises longues, des bars, des piscines, des abris de jardin, autant d’articles labellisés FSC destinés pour le jardin.

Le label FSC dans les magasins de bricolage et chez les détaillants Outre les quelque 450 entreprises actuellement certifiées FSC, vous pouvez trouver dans les meilleurs commerces d’articles de bricolage ou chez les détaillants une offre impressionnante de produits (en bois ou en papier) labellisés FSC. Au cours des dernières années, cette offre n’a cessé de grandir : c’est ainsi que l’on peut trouver aujourd’hui bien plus que de simples meubles de jardin labellisés FSC chez les détaillants. L’attente générale et la tendance internationale induisent que non seulement l’offre en produits labellisés FSC s’accroît en volumes, mais également en diversité. On s’attend donc à ce que les produits labellisés FSC soient toujours plus présents dans les commerces de bricolage et chez les détaillants dans un avenir proche.

Exemple : meubles de jardin labellisés FSC

- 51 -


La Convention FSC Un soutien renforcé dans votre engagement en faveur du FSC

Votre entreprise, organisation ou administration publique veut s’engager vers un choix décisif en matière de consommation de papier ? Grâce au système de “Convention FSC”, vous pouvez donner forme à cet engagement et obtenir un soutien pratique. De cette façon, votre entreprise, votre organisation ou votre administration publique enverra un signal clair en faveur d’une meilleure gestion des forêts partout dans le monde! Suivez l’exemple de nombreuses autres entreprises, organisations et administrations publiques, optez pour des pro- 52 duits en bois et en papier provenant d’exploitations forestières responsables. Les raisons, le contexte Chaque année, plus de 13 millions d’hectares de forêts disparaissent dans le monde, principalement dans les régions tropicales. Mais même les forêts tempérées et boréales sont souvent soumises à des pressions importantes. Pourtant, les forêts sont d’une importance capitale : non seulement pour les animaux et les plantes, mais également pour les hommes. On estime que 90 % des quelque 1,2 milliards d’êtres humains vivant sous le seuil de pauvreté dépendent directement ou indirectement des forêts pour leur survie. Les mauvaises pratiques de gestion forestière ou les pratiques irresponsables sont dans bien des cas une cause importante de la disparition des forêts. De plus, les pratiques irresponsables d’exploitation forestière interviennent pour un quart des émissions de gaz à effet de serre.

La solution Cette situation n’est cependant pas une fatalité. En utilisant des produits en bois et en papier d’origine responsable, il est possible d’apporter une solution au problème. Il n’y a rien de mal en effet à utiliser du bois et du papier, des ressources naturelles parfaitement renouvelables : à condition bien sûr que ces matières

proviennent d’exploitations forestières durables et responsables ! Le label du ‘Forest Stewardship Council’ peut offrir cette garantie : il offre en effet la certitude que les produits qui le portent proviennent effectivement d’exploitations forestières responsables. Grâce au système FSC, ces exploitations font l’objet d’un contrôle strict en ce qui concerne toute une série de critères d’ordre environnemental, social et économique. En optant pour des produits labellisés FSC, on peut efficacement contribuer à promouvoir une exploitation forestière responsable et durable partout dans le monde.

Grâce à votre engagement En signant une convention FSC, vous vous engagez vers une utilisation responsable du bois et/ou du papier. Les organisations, les institutions et les entreprises peuvent ainsi de cette manière contribuer à une société plus durable, dans laquelle l’homme et son environnement sont en équilibre. Ce genre de convention est également, pour les signataires, un moyen pratique d’affirmer leurs engagements et leurs propres objectifs, par exemple dans le cadre d’une politique de responsabilité sociale.


Une convention FSC stipule quels sont les objectifs à atteindre en matière d’utilisation responsable du bois et du papier au sein de l’organisation, et ce endéans un délai déterminé. La convention est à la fois ambitieuse et réaliste : elle se veut d’abord et avant tout un signal clair envers le marché du bois et du papier : la demande crée l’offre, et donc chaque convention est un nouvel incitant vers de meilleures formes d’exploitation des forêts.

Une convention sur mesure!

Pour qui?

Concrètement

N’importe quelle organisation, structure ou administration publique peut signer une convention FSC avec FSC Belgique.

Si vous êtes intéressé par une convention FSC ou que vous souhaitez obtenir des informations complémentaires à ce sujet, n’hésitez pas à entrer en contact avec FSC Belgique. Nous vous aiderons dans les meilleurs délais. Lors d’un permier entretien, les possibilités qui s’offrent à vous dans le cadre d’une convention FSC seront largement présentées.

Pour quels produits? Une convention FSC peut concerner tous les produits en bois et/ou en papier. En général, une telle convention inclut les deux types de produits mais si cela n’est pas adapté à une organisation en particulier, il est toujours possible de se limiter par rapport à un nombre de produits ciblés.

Quel engagement? En signant une convention FSC, une organisation s’engage à s’améliorer en matière de consommation de bois et de papier et à optimaliser cette consommation. Il est bien entendu tenu compte de la faisabilité et de la rentabilité. Le plus important est d’atteindre des résultats à travers le temps, d’une manière réaliste et significative.

Il n’existe pas deux entreprises ou institutions tout à fait identiques. C’est pourquoi la convention FSC est toujours rédigée en tenant compte des particularités de chaque entreprise, organisation ou institution publique. Chaque partenaire a ses propres caractéristiques et ses propres possibilités : il est dès lors très important d’en tenir compte.

Des conventions FSC sont signées partout dans le monde: elles permettent à des entreprises, des organisations ou des institutions de s’engager sur la voie d’une politique d’achat plus responsable en ce qui concerne les produits en bois et en papier. Ces conventions sont aussi un signal envers les exploitants forestiers du monde entier: elles leur indiquent que la demande en produits provenant d’exploitations durables ne cesse d’augmenter. De cette manière, ils finissent par se convaincre de faire certifier leur forêt selon les principes du FSC.

- 53 -


La KBC a conclu en 2007 une convention FSC, aussi bien pour l’utilisation responsable du papier que pour l’utilisation de bois labellisé FSC. En ce qui concerne l’utilisation du papier, la KBC poursuit deux objectifs: combattre le gaspillage et utiliser du papier labellisé FSC et/ou du papier recyclé. Durant l’année 2008, la KBC a utilisé au total 3.417 tonnes de papier dont la plus grande partie a été dédiée aux imprimés commerciaux et au papier pour l’impression et les copies. Le passage vers du papier FSC et/ou recyclé est aujourd’hui presque complètement réalisé (à plus de 90%). Quelques exceptions perdurent pour des applications très spécifiques pour lesquelles aucun papier durable n’est encore disponible sur le marché ou dans des cas exceptionnels à petit tirage.

- 54 -

Au milieu de l’année 2008, la ville de Gand a signé une convention FSC. Les différents services urbains de cette ville ont déjà utilisé depuis 1999 et dans la mesure du possible du bois FSC. Aujourd’hui, ils vont encore plus loin que ce que prévoit la convention. Les subsides octroyés par la ville en faveur de l’utilisation du bois labellisé FSC et la demande de bois durable dans les cahiers des charges pour des produits dérivés tels que le mobilier de bureau en sont la meilleure preuve. Quant au papier, la consommation en 2006 s’est élevée à 611 tonnes dont 65% était du papier recyclé post-consommation ou du papier labellisé FSC. Dans le futur, cette part devrait encore augmenter, comme convenu dans la convention. Tetra Pak, leader mondial des systèmes d’emballage a déjà fourni des efforts dans le passé au sujet de la « traçabilité » de leurs fibres de carton. Les premiers emballages labellisés FSC qui portent le nom de Tetra Recart™, ont été lancés fin 2007 en Grande-Bretagne et sont actuellement disponibles sur le marché dans plusieurs pays. Au Brésil, depuis la mi-2008, la quasi-totalité des emballages Tetra Pak sont labellisés FSC. Le premier emballage Tetra Pak labellisé FSC sur le marché belge est attendu dans le courant de l’année 2010. Au sein même de la firme, le choix sera désormais également tourné uniquement vers le bois et le papier labellisé FSC, étant donné que ce label donne les plus grandes garanties que les produits proviennent de forêts gérées durablement.

Unizo, l’union des entrepreneurs indépendants a signé une convention FSC au milieu de l’année 2009. La première phase de cette convention concentre les actions vers les groupes de papier suivants : le papier pour les impressions et les copies, les enveloppes et le papier hygiénique. Il est aussi prévu dans cette convention d’étudier les possibilités d’utiliser à court terme du papier labellisé FSC pour les imprimés extérieurs. En ce qui concerne l’utilisation du bois, Unizo s’est engagé à opter pour le bois labellisé FSC. La convention FSC conclue avec Unizo a été signée par Karel van Eetveld (Directeur délégué), en présence de Kris Peeters (Ministre Président pour la Région flamande).

Chaque société, organisation ou structure publique (de petite ou grande dimension) peut conclure une convention avec FSC Belgique pour une utilisation responsable du papier et/ou du bois.


Ci-dessus et ci-dessous: En 2007, le pont de Boulogne-Billancourt (reliant l’île Seguin, à Paris) a été entièrement rénové, en grande partie avec du bois. Aussi bien les pistes cyclables, le piétonnier, les balustrâtes que les escaliers ont été fabriqués à partir de 120 m³ de bois ‘Tali’ labellisé FSC. Le bois a été équipé d’anti-dérapant et mis en œuvre par la société ‘Bilterijst SA’ (CU-COC-008541).

- 55 -


SGS-COC-001256

B.V. Handelsonderneming van Felix Clercx Postbus 56, 5700 AB Helmond T: +31 (0) 492 531944 F: +31 (0) 492 531945 E: sales@felixwood.nl

Votre spĂŠcialiste en bois exotique!

Une tranche de notre assortiment en bois brut:

Grand programme en bois exotique certifiÊ FSC - Classe de durabilitÊ 1: particulièrement appropriÊ pour l’application en construction des travaux routières et hydrauliques. - Brut ou rabotÊ: tout directement disponible du stock - Plus de 100 sections: de 6 x 100 à 205 x 205 mm! - Tout disponible en colis complets ou au dÊtail, pour la rÊalisation de chaque rêve.

www.felixwood.com - 56 -

1&/4&;# 0 * 4  1&/4&;$3"4 #ERTIlCATION&3#3'3 #/#

#RASSEFOURNITENBOISDANSLEMONDEENTIER#EBOISEST ENSUITEDĂ?BITĂ? SĂ?CHĂ? TRAITĂ?OURABOTĂ? #RAS FABRIQUE DES PRODUITS SEMI lNIS DESTINĂ?S AUX PROFESSIONNELSDUBOISETDISTRIBUETOUTESLESMARQUES RENOMMĂ?ESDUPARACHĂ’VEMENT $ANSSONASSORTIMENT VOUSTROUVEREZLESPRODUITSSUI VANTSBOIS RABOTĂ?S PANNEAUX MATĂ?RIAUXPOURPLAFONDS ETCLOISONS PARQUETS PORTES BARDAGESETBOISDEJARDIN

Adv_FSC_Cras.indd 2

#RAS3PARTAN(EULE  #RAS"RUGGE  #RAS/OSTENDE  #RAS-ERELBEKE  #RAS2ELEGEM  #RAS"ERINGEN  #RAS#HARLEROI  #RAS$OTTIGNIES 

XXXDSBTCF



 

  

17/11/2009 12:09:14


Qu’en est-il de la performance énergétique des constructions à

ossature en bois ?

Quelle

espèce de bois a le vent en poupe?

Comment entretenir une

terrasse en bois ?

Quid de l’isolation des

menuiseries extérieures ?

Quelle espèce de bois choisir pour notre

bardage ?

- 57 -

questions sur l’utilisation du bois

Vous avez d’autres

pour des applications intérieures et extérieures? Le courrier du bois

Découvrez vite , le magazine spécialisé à destination des professionnels de la construction et de la filière bois, des prescripteurs et des designers. Saviez-vous que le magazine a récemment renouvelé son site internet?

www.lecourrierdubois.be

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite via le site www.lecourrierdubois.be!


Colophon © Ce manuel ‘Construire avec du bois FSC’ est une publication du FSC-Belgique. ™ FSC, A.C. All rights reserved FSC-SECR-0045 Textes et rédaction Maarten Debecker, Geertrui Goyens, Bart Holvoet, Stéphan Justin (FSC Belgique). Le FSC-Belgique remercie les entreprises et les organisations qui, via leurs témoignages ou leurs photos, ont contribué à la réalisation de ce guide.

Rien de cette publication ne peut être repris sans l’autorisation de FSC Belgium (Fair Timber a.s.b.l.). La rédaction de cette publication a été réalisée avec le plus grand soin et sur base des meilleures connaissances disponibles. FSC Belgique ne peut toutefois pas garantir une exactitude totale des informations contenues dans cette publication et ne peut par conséquent être rendue responsable en cas de préjudice occasionné directement ou indirectement à la suite de la publication de ce guide ou sur base des informations qu’il contient. Les exemplaires de ce guide peuvent être commandés via FSC Belgique.

Lay-out Maarten Debecker (FSC Belgique) Impression Goekint Graphics (SGS-COC-003216) Papier Satimat Green 250 g/m² (couverture) en 150 g/m² (intérieur), fabriqué par Arjowiggins Graphic et livré par Antalis (SGS-COC-002147)

- 58 -

A la recherche

de produits la

bellisés FSC?

www.jecherc

hedufsc.be

FSC Belgium (Fair Timber asbl) Dutselhoek 47 | 3220 Holsbeek T +32 (0)16 22 61 37 | F +32 (0)16 30 83 66 info@fsc.be | www.fsc.be www.jecherchedufsc.be


VAN DRIMMELEN - 59 -

Une coupe responsable

Le WWF soutient le FSC ® FSC, A.C. All rights reserved FSC-SECR-0045

Acheter du bois, pourquoi pas? Mais veillez à choisir du bois et du papier munis du label FSC. www.fsc.be


- 60 -

Affaire de famille fondée en 1883 Spécialités : Meranti, Merbau, Cambara, Bois du Nord, Grumes, Plots et Avivés d’Afrique Bergstraat 25 • B-8511 Kortrijk-Aalbeke • Belgique • Tel 056 43 33 33 • Fax 056 43 33 34 www.vandecasteele.be Le bois FSC provient d'une forêt bien gerée, certifiée par un organisme indépendent et en accord avec les lois du Forest Stewardship Council.


- 61 -


2010 Construire avec du bois FSC