Page 1

86

N째 septembre octobre 2010

www.ramdam-magazine.com

gratuit


©Herman Sorgeloos

Sommaire © PC

Sept. / oct. 2010

Sélections

5

Evénements

6 à 13

Musique

14 à 16

Classique

17 à 19

Théâtre

20 à 23

Cirque, rue, formes animées Jeune public Cinéma Dossier espace Edf Bazacle : Spécial ouverture Sciences Expos

24 et 25 27 à 29 30 et 31 32 à 39 40 et 41 43 à 46

L’agenda de vos sorties 47 à 69 Les dates et lieux des manifestations culturelles en Midi-Pyrénées Les Univers de Jean-Paul Chambas

70

Ramdam rédaction : 51, rue des Paradoux, 31000 Toulouse. Téléphone : 05 34 31 26 31, Fax : 05 34 31 26 30 E-mail : info@ramdam-magazine.com Directeur de publication et Directeur de la rédaction : Pierre Combes. Responsables rédaction : André Lacambra, Virginie Peytavi. Ont participé à ce numéro : Michel Grialou, Maeva Robert, Jean Szurewski, Jean-Louis Pélissou, Mathilde Andrieu, Bertille Lavarelo, Alexandre Bougherara. Publicité tél. : 05 34 31 26 31, 0E-mail : pub@ramdam-magazine.com Mise en page : Sandrine Lucas Impression : SEIL Loubet Drémil-Lafage. Dépôt légal 2346.96. ISSN 1276-6267. Commission Paritaire : 0513 K 80192. Ramdam est une publication de Ligne Sud SARL 51, rue des Paradoux. Au capital de 8000 €. Par RCS Toulouse 1998B01046. APE 7022 G. © Ligne Sud et les auteurs. Téléphone : 05 34 31 26 31 Sauf autorisation écrite de la direction, la reproduction des textes, illustrations, partiellement ou dans leur totalité est interdite. Les documents ou manuscrits non insérés ne seront pas rendus. La direction et la rédaction ne sont pas responsables des textes, dessins, illustrations, publicités publiées qui n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

« Donner à réfléchir… Aller à la rencontre des acteurs culturels… l’indépendance c’est d’abord un état d’esprit … prendre le temps d’aller plus loin… Ramdam c’est pour tous ceux qui aiment sortir, qui sont curieux, qui veulent aller à la rencontre des artistes… Ramdam s’intéresse à la culture et tout le Bataclan dans toute la région… » Voici ce que nous écrivions dans l’édito du premier numéro de Ramdam en 1996. Nous pourrions écrire la même chose aujourd’hui. Ramdam a évolué bien sûr, mais le credo d’origine, l’idée fondamentale qui motive notre travail et nous anime au quotidien est identique. La même depuis le premier jour. Découverte, rencontre, singularité, pluralité… Des mots qui, au-delà d’une ligne éditoriale, traduisent une manière d’appréhender la vie. Ce qui n’a pas changé non plus, c’est l’enthousiasme, la curiosité, le bonheur artisanal de construire jour après jour ce petit objet qui se veut le porte voix de toutes les expressions culturelles. Ce qui a changé en revanche, c’est que vous êtes infiniment plus nombreux à le glisser dans votre poche tous les 2 mois. Et c’est une grande joie ! . Pierre Combes

20 000 exemplaires 400 points de diffusion en Midi-Pyrénées

Votre Pub

dans Ramdam pub@ramdam-magazine.com 05 34 31 26 31

3


Rosas danst Rosas

Ne pas se ruer au Théâtre Garonne pour assister aux représentation de Rosas danst Rosas, pièce maîtresse de l’œuvre d’Anne Teresa de Keersmaeker serait une réelle preuve de mauvais goût. Vous y serez donc pour applaudir ce qui, créé en 1983 apparaît aujourd’hui comme un classique de la danse contemporaine. 8 et 9 octobre, Théâtre Garonne, Toulouse.

Mediterranéo

Le festival de Portet-sur-Garonne change de nom mais conserve la ligne directrice qui l’a toujours animé : constituer un véritable carrefour artistique des courants méditerranéens. Un festival vivant, entièrement gratuit et qui s’adresse au plus grand nombre dont Idir fera cette année l’ouverture.

Les Grands Moyens

Il faut aller voir l’exposition de Babeth Rambaud qui investit à l’automne la Plateforme d’Art de Muret. Intitulée Les Grands Moyens, l’exposition détourne les objets de notre quotidien jusqu’à l’absurde. Du 14 septembre au 21 octobre, Plateforme d’art, Muret.

Du 17 au 19 septembre, Portet-sur-Garonne.

© Herman Sorgeloos

Certainement Révélation

Quelle bonne idée pour la Cité du meuble d’art d’accueillir ce rendez-vous inédit dans l’univers du meuble d’art et de la décoration haut de gamme. Revelation, biennale d’excellence du mobilier et des arts décoratifs, promet de faire le point sur les tendances des décennies à venir. Du 22 au 25 octobre, salle polyvalente, Revel.

Concert à la criée

L’Orchestre de Chambre de Toulouse ouvre sa saison par l’un de ses désormais incontournables concerts à la criée. Le principe est simple : vous piochez dans le menu proposé ce que vous souhaitez entendre et l’orchestre s’exécute. Une soirée forcément unique. Du 27 au 29 septembre, Toulouse et Tournefeuille.

Éventuellement

sélections Le Passeport gourmand

En temps de crise, toutes les économies sont bienvenues. Le guide gastronomique Le Passeport Gourmand HauteGaronne, disponible mi-septembre, vous permet de bénéficier d’une réduction de 50% dans tous les restaurants partenaires, une quarantaine en Haute-Garonne. Au moment de l’addition, le patron tout sourire divise la note en deux. Vous en aviez rêvé, Le Passeport Gourmand l’a fait pour vous. www.lepasseportgourmand.fr

5


ÉVÉNEMENTs

Andy Warhol :

la face cachée d’une icône Comment 54 sérigraphies originales sur papier, signées de l’icône du pop art et devenues les emblèmes universels d’une époque et d’une société, se retrouvent-elles aujourd’hui au cœur d’une abbaye cistercienne des Pyrénées, dans un décor certes grandiose, mais ô combien éloigné des circuits conventionnels de l’art contemporain ? C’est dans le cadre de la collaboration entre la région de Presov en Slovaquie et les Hautes-Pyrénées – et en collaboration avec le Musée d’art moderne Andy Warhol de Medzilaborce notamment - que cette exposition d’exception signe les ambitions nouvelles de l’abbaye de l’Escaladieu, premier maillon sur le Chemin des abbayes cisterciennes récemment homologué, et destinée à devenir un pôle culturel. Une combinaison de facteurs favorables qui permet aujourd’hui de retrouver l’œuvre de Warhol envisagée sous un angle inédit. On y retrouve les thématiques récurrentes – portraits de célébrités, produits de

6

© The Andy Warhol Foundation for visual Arts, 2010

consommation, thématiques liées à la religion ou à la mort… - mais c’est véritablement vers les racines de l’artiste, né en 1928 à Pittsburgh (Slovaquie), que nous ramène cette exposition en associant à ses œuvres des objets et documents personnels, et tente de proposer quelques clés à la question qui s’impose : comment Warhol a-t-il pu devenir l’emblème d’une société si éloignée de sa culture originelle ? Des œuvres d’artistes contemporains slovaques et pyrénéens viennent illustrer l’influence encore vivace de l’artiste sur la génération actuelle. Maëva Robert

Andy Warhol, «I am from nowhere ». 9 octobre - 28 novembre, Abbaye de l’Escaladieu.


© Laszlo Szito

Kontakthof, troisième vie Pris au piège dans un décor de salle de bal, danseurs en smokings et robes longues paradent mais dissimulent mal la maladresse qui les anime : outrance des sentiments, violence de la séduction, obscène mesquinerie d’une humanité gagnée par la déraison actionnent rondes frénétiques et moments d’une grande tendresse. Ces thèmes que creuse depuis ses débuts l’univers de Pina Bausch, font de Konthakthof, qui les porte à leur paroxysme, une œuvre majeure au cœur de son répertoire. C’est dire l’importance de cette pièce, créée en 1978 dans un décor qui évoque le studio de répétition du Tanztheater de Wuppertal, repaire de la compagnie aujourd’hui orpheline. Reprise en 2000 par des danseurs amateurs âgées de plus de 65 ans, qui avaient livré de la pièce une version bouleversante, Konthakthof vit une troisième vie : ce sont des adolescents, de 15 à 19 ans, amateurs eux aussi, qui se glissent dans ces tenues de bal pour éclairer d’un jour nouveau ce chef d’œuvre d’humanité. Virginie Peytavi

Du 15 au 17 octobre, Odyssud, Blagnac. 21 et 22 octobre, Le Parvis, Tarbes.

« On peut dire que Ramdam c’est un véritable magazine, en papier et en pixels, plein de contenu (chroniques, critiques, interviews, etc.) sur les spectacles, les concerts, les évènements… accompagnés d’un super agenda bourré de dates qui donnent envie de sortir de chez soi. Mais en vérité, Ramdam c’est un véritable agenda, en papier et en pixels, plein de dates de spectacles, de concerts, d’évènements… accompagné d’un super magazine bourré de contenu (chroniques, critiques, interviews, etc.) qui donne envie de sortir de chez soi. Et en plus c’est gratuit, sauf pour les annonceurs bien sûr, mais ils peuvent se rattraper en le lisant sans rien débourser. » Jean-Paul Rivière, Président Directeur Général Rivière and Co

7


ÉVÉNEMENTs

Nézet-Seguin dirige le Chamber Orchestra of Europe

© Marco Borggreve

Composé d’une cinquantaine de musiciens représentant plus de quinze nationalités et douze pays européens, le Chamber Orchestra of Europe est actuellement décrit comme “le meilleur orchestre de chambre au monde”. Ce modèle d’intégration européenne sera mené de main de maître par le jeune chef québécois à la carrière fulgurante, Yannick NézetSeguin, chef dont l’enthousiasme et le charisme ont tout de suite conquis Grands interprètes le public toulousain dès son premier concert à la Halle. Ils vous proposent trois oeuvres majeures: en ouverture, la symphonie n°4, dite “tra12 Octobre, Halle aux Grains, gique” de Franz Schubert, et pour clore, la n°2 de Robert Schumann. Quant à la jeune hollandaise Janine Jansen, elle nous interprète sur son Toulouse. Stradivarius “Barrere“, Le concerto pour violon et orchestre en ré majeur de Johannes Brahms. Ce sera la rencontre avec une soliste captivante, une coloriste virtuose au son constamment délicieux, à la technique éblouissante et entièrement au service de la musique. Michel grialou © F. Hohndorf

Burencirque

du spectacle vivant à l’installation plastique

Le travail entamé par le plasticien Daniel Buren et la compagnie Etokan a fait naître il y a quelques années un cirque d’un genre unique, d’une modernité étonnante. A travers le regard décalé du circassien Dan Dmuynck et un dispositif visuel obéissant aux règles esthétiques de Daniel Buren, c’est la structure même du chapiteau et de l’espace de déambulation qui venait bousculer les codes du cirque traditionnel, déranger le regard du spectateur et renouveler notre perception de la représentation. Mats et câbles tendus, jeu d’opacité, de transparence Du 23 au et de perspective : le chapiteau – ou «carré – piste» 30 octobre, - en tant qu’objet expérimental est cette fois encore dans le cadre au cœur de la nouvelle création du Burencirque. Mais son architecture plastique à géométrie variadu festival Circa, ble fait aussi écho à de nouvelles préoccupations, à Auch. nées de voyages entre l’Europe et l’Afrique. Nord / Sud interroge les rapports du Nord et du Sud, leurs valeurs, sources d’affinités ou d’incompréhension. Le matériel des artistes, composé d’objets rencontrés au cours de ces voyages, et la musique signée Philippe Nahon, fruit de trois années de travail avec des musiciens burkinabé, s’immiscent dans l’univers visuel du plasticien et viennent nourrir cette nouvelle forme de cirque, capable de bousculer nos certitudes et remettre en question notre Maëva Robert perception de la réalité.  9


ÉVÉNEMENTs

les noces du butô

et de zingaro

© L. Ziegler - P.Terrasson

« Ce que tu vas chercher dans les chevaux, c’est un miroir. Ils te renvoient ce que tu leur donnes. » A l’écouter, on a le sentiment que c’est depuis toujours que Bartabas a vendu son âme au diable de l’art équestre. Que n’a-t-il parcouru ? Via toutes les civilisations, à travers de virtuoses variations oniriques qui l’ont mené du Caucase aux confins Exceptionnel ! BARTABAS a choisi Odyssud pour accou- de l’Asie, des tribus berbères aux peuplades perses, ce poète du cher, en création mondiale, cheval n’a cessé de questionner les relations entre l’homme et l’animal, au cours de spectacles construits comme autant de chede son nouvel opus. vauchées fantastiques. Pour sa nouvelle création, le tzigane de Courbevoie qui campe régulièrement dans le château du Roi-Soleil a porté ses regards vers l’Empire du Soleil Levant. Du 14 au 19 En faisant appel à Morobushi Ko, danseur et chorégraphe japonais, Bartabas septembre, a voulu confronter la geste mystérieuse de ses poèmes hippiques à l’intense Odyssud. profondeur du Butô. Proche de la performance, cette danse – née au Japon dans les années 50 en réaction contre les traditions, telles le nô ou le kabuki – allie subversion, minimalisme et lenteur poétique. En mettant en résonance deux univers sensibles dans un même défi rituel, le baroque et visionnaire Bartabas risque de nous entraîner, une fois encore, sur une de ces terres inconnues où la folie du spectacle bouleverse la quiétude du quotidien. Pour cet inattendu pas de deux entre Orient et Occident, nul doute que la billetterie affiche vite complet. J.Louis Pélissou

11


12


Ramdam : 15 ans de culture en poche Valoriser les différentes disciplines artistiques, les actions et acteurs culturels, informer un large public, créer l’envie, partager l’émotion, susciter la réflexion : tout un programme que nous déployons avec bonheur depuis 15 ans. Pour notre anniversaire, nous avons renversé les rôles : ce sont les artistes, les entrepreneurs, les acteurs du terrain qui parlent de Ramdam.

« Il est important pour un artiste de se sentir accompagné par les journalistes, depuis toujours l’équipe de RAMDAM m’a toujours soutenu, en relayant les infos sur mes projets, en me donnant la parole. Ils m’ont permis aussi de découvrir d’autres artistes. Il s’est installé un respect mutuel, une confiance, une amitié sincère. Je leur souhaite longue vie. »

« Le magazine Ramdam est pour moi « LE » magazine qui donne toute l’info culturelle de la région. J’y trouve de l’information sur les concerts,  spectacles, rencontres d’artistes auxquelles je n’ai pas pu aller  et j’ai confiance dans les commentaires qui sont faits.  En plus, il est  devenu gratuit maintenant ce qui est très intéressant pour sensibiliser des publics qui ne sont pas naturellement attirés par l’art ou la culture. »

Bernardo Sandoval- Artiste guitariste

Veolia Eau Région sud-ouest

FAURE Dominique, Directeur du développement,

À l’occasion de ses 15 ans, Ramdam a organisé un concours de graphisme qui mettait en jeu la une du magazine d’anniversaire. Plus de 50 participants, débordant de créativité, ont tenté leur chance. C’est Thibault Fernandez, avec sa création « 15 ans de culture en poche », qui fait donc la couverture de ce numéro de rentrée et qui remporte un iPad, offert au gagnant en partenariat avec i concept.

ÉVÉNEMENTs

Pour fêter ses 15 ans Ramdam offre un tout nouveau site :

www.ramdam-magazine.com Entrez dans la communauté Ramdam 13


© M. Laborde © P. Magalhaes

musique

© D.R.

Jazz sur son 31

3

en

1 2 3

pays producteurs

1. Du jazz made in 31

Fondé par Philippe Léogé, actuel directeur artistique du festival, le Big Band 31 invite Molly Johnson et Jean-Marc Padovani à le rejoindre le 23 octobre sur la scène d’Odyssud. Pour cette soirée dédiée à deux artistes qui ont toujours forgé le jazz à leurs personnalités, le Big Band 31 propose comme à son habitude d’habiller leur talent de nouvelles orchestrations. La chanteuse canadienne interprètera les chansons de son répertoire. JeanMarc Padovani dévoilera une suite originale composée par Philippe Léogé. Du 12 au 15 octobre retrouvez par ailleurs le saxophoniste dans le cadre du programme « Une heure avec… », pour une carte blanche émaillée de rencontres.

2. Du jazz made in NY Steve Coleman and Five Elements débarquent le 9 octobre à Odyssud avec un jazz made in New-York, curieux, métissé et novateur. Le compositeur américain marque de son empreinte la musique jazz depuis le milieu des années 80 avec une obstination à vouloir le marier à toutes les musiques actuelles, et notamment au hip hop. Du jazz en mouvement, avant-gardiste, pointu. Du jazz de laboratoire qui poursuit ses expérimentations en direct sur scène.

3. Du jazz made in Belgique

Toots Thielemans est une légende : l’harmoniciste belge découvre le jazz à la Libération dans les clubs américains, puis s’installe aux Etats-Unis et joue avec les plus grands. Franck Sinatra, Ella Fitzgerald, Stevie Wonder, Diana Krall pour ne citer qu’eux, ont fait appel à son jazz rayonnant, à parDu 8 au 23 octobre, tager le 11 octobre à Altigone à Saint-Orens. Haute Virginie Peytavi Garonne.

14


© D.R.

Bernardo Sandoval and friends Lever un coin du voile sur l’univers de Bernardo Sandoval, c’est se laisser emporter

musique

dans un tourbillon qui brouille toutes les pistes musicales, se laisser griser par un enthousiaste mélange des genres et adopter une famille élargie. De fait Bernardo Sandoval n’est jamais seul sur scène : sa guitare y convoque le flamenco, mais invite le cortège du rock, de la bossa, du tango et de la musique classique à lui emboîter le pas. C’est en quintet, à la Halle aux Grains, et à l’occasion de la sortie de son dernier album, Te vi, que Bernardo Sandoval aborde cette rentrée pleine de promesses. On y sera. VP 14 octobre, Halle aux Grains, Toulouse.

« La grande valeur du partenariat EDF avec Ramdam réside dans la volonté partagée de construire, de développer, d’innover en créant de nouvelles formes de présences éditoriales et même évènementielles. »

© Fabrice Fenoll

Jean-Francois ESCAPIL-INCHAUSPE, Chargé de mission communication EDF

Bon anniversaire

ART MENGO A LA SALLE NOUGARO

20 ans de carest le palmarès tel ue, toire de la musiq rière, 8 albums et une Vic qui a su séduire , ngo Me Art n sai r toulou du chanteur-compositeu sa musique de de sa voix chaude et un public fidèle en jouant que le succès vie sa de s tube Les parfum vibrante. C’est grâce au albums et des le quittera plus au fil des s’offre à lui en 1991 et ne te discret mais rtis L’a émailler sa carrière. collaborations qui vont l’occasion de à ier ent t tou er ide de se livr au succès constant déc ix heureux cho ire sur la scène Nougaro, deux soirées anniversa la chanson de t goû le « ugaro lui a donné NA puisque c’est Claude No française ».  . NOUGARO, TOULOUSE 22 et 23 octobre, SALLE

« Ramdam est le média de tous les évènements culturels de l’ensemble des départements. Assurer la promotion de l’offre culturelle régionale c’est participer à l’activité économique et au rayonnement de notre région. Nous sommes mécènes de plusieurs évènements culturels dont Ramdam se fait l’écho et notamment de la Fondation d’entreprise pour l’art contemporain, l’Espace Ecureuil. » Pierre CARLI, Président du directoire Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées

15


musique

« Ramdam est un véritable partenaire pour la valorisation des programmations artistiques, le magazine ne se contente pas d’afficher les manifestations, mais il les expose et les fait s’exprimer. Il est en quelque sorte le premier lien entre l’art et le public…il facilite la rencontre.  C’est ce supplément de sens qui fait de Ramdam un magazine culturel. » Béatrix Bordes, Directrice Adjointe des Affaires Culturelles, Directrice Artistique Spectacle Vivant, Ville de Colomiers

ROCK IN OPPOSITION 3 questions à

François Bacabe

Propos recueillis par Mathilde Andrieu

Diversité de cultures, d’expressions, de rencontres… avec les projets de son association Brancaleone, François Bacabe poursuit sa quête perpétuelle de multiplicité, de découverte et de partage.

Qu’est-ce que Brancaleone ? Brancaleone c’est une association vieille de dix ans qui s’articule autour de deux axes majeurs : la production musicale et l’organisation de manifestations à Toulouse. Le premier vise à donner une structure de soutien à un réseau de musiciens traditionnels de toutes origines. Le second tend à cultiver l’enracinement civique et culturel des gens et des lieux au cœur d’un quartier en pleine mutation. Vous menez plusieurs projets de front en ce moment ? Dans le cadre de la Novela nous allons proposer un itinéraire archéo-artistique sur le quartier des Arènes Romaines. Lors d’une itinérance guidée et ponctuée de haltes et d’interventions, nous mêlerons didactique et déclinaisons artistiques afin de mettre en valeur

les richesses du site. En même temps auront lieu les 2e Fest’Arènes avec concerts, débats et dégustations afin d’offrir aux visiteurs un véritable lieu de vie et d’échange. On peut dire que ces actions se rejoignent quant à votre logique de développement culturel ? En effet, nous avons lié ces deux manifestations car elles obéissent à une même conception de la culture. Par nos actions,nous tentons de nous intéresser à l’histoire des lieux et des personnes du quartier, tout en restant en phase avec leur évolution. Par exemple pour les Fest’Arènes, nous serons partenaires avec Tisseo pour fêter l’arrivée du tram le long des Arènes Romaines, qui va permettre de largement désenclaver le quartier et ses habitants.

Pour cette troisième édition, le rendez-vous du rock progressif Rock In Opposition s’ouvre à d’autres sonorités et s’accorde une éclaircie planante avec au programme free jazz, métal gothique et Space Rock. Seront donc de la partie les mythiques Gong de Daevid Allen et Steve Hillage, mais aussi et pour la première fois en France Sleepytime Gorilla Museum, dignes représentants de la nouvelle scène métal californienne.  MA Du 17 au 19 septembre, Cap’Découverte, Le Garric.

ELECTRO ALTERNATIV

Le festival Electro Alternativ’ aura lieu cette année en septembre au Bikini. La date et le lieu changent, mais pas la ligne directrice: une programmation éclectique combinant talents locaux et pointures nationales. À ne pas rater, la venue de Para One, trublion de label parisien Institubes et ambianceur hors-pair.  MA Du 23 au 25 septembre, BIKINI RAMONVILLE. Carnet de bord

Le 9 octobre, Arènes romaines Purpan.

Bon anniversaire

Emmanuel Gaillard à la tête d’Odyssud : soit une décennie

passée à voir défiler plus de 700 spectacles, 2400 représentations et enregistrer près de 1300 000 entrées. Théâtre, musique, chant, danse, cirque, jeune public : cette programmation tous azimuts doit son succès à l’exigence de qualité qui l’anime.

16


Tugan Sokhiev et son ONCT Enrichissement de la palette de couleurs et souplesse accrue de l’orchestre autorisent son jeune chef à aborder des répertoires plus inattendus comme celui de la deuxième moitié du XXe siècle, mais aussi d’envisager trois créations. L’une, mondiale, d’Elena Firosova, compositrice russe de la nouvelle génération en résidence aux Etats-Unis, s’intitule Behind the Seven Seals. S’y mêlent subtilement saveur “américaine“ et tonalité russe. Pour suivre, le Concerto pour piano n°2 de Béla Bartòk avec pour soliste une valeur montante, JeanFrédéric Neuberger, et enfin, une œuvre fétiche de Sokhiev, la Symphonie n°3 de Rachmaninov. MG

Classique

GALLIANO PASSE SON BACH

Avril dernier, l’accordéoniste virtuose coutumier de la chanson, du jazz, du tango ou de la « new musette » consacrait un album à JeanSébastien Bach et réalisait un rêve. Celui d’enfin interpréter une œuvre classique avec un instrument qui ne l’est pas. Éternel « piano du pauvre », l’accordéon peut en effet quelque peu surprendre l’auditeur lorsqu’il prend la place du violon, du clavecin ou du hautbois. Mais Galliano n’en démord pas, convaincu de la cohérence du projet. « Un jour, j’ai eu l’impression que Bach avait écrit pour l’accordéon, sa musique tombe tellement bien sous les doigts ! ». L’accordéoniste propose là une adaptation aussi étonnante que délicate, que le musicien considère à juste titre comme un aboutissement. Ma 11 octobre, Odyssud, Blagnac.

Bon anniversaire

Toulouse les orgues

horloges astronomiques 2010, cloches, carillons, stes et carillonneurs ont ani Org ! r pour ce 15è Festival teu duc con fil e et messages, fiqu gni orgues mêlent musique sont à l’honneur : quel ma forts de la vie. Cloches et nts me ps qui mo tem le les n é bie tag par ent t en effet souven s à se réunir, et rythm ville qui la appellent fidèles et citoyen de s che clo ts cen is tro fane. Ce sont passe, temps sacré et pro édition. Pas moins de ture et la clôture de cette ver l’ou r fête r pou sonneront liers sur onze jours. tiva fes des rythmeront le temps cinquante rendez-vous l avec l’art des cloches et uvé aussi un lien nature Mais les musiciens ont tro des clins d’œil tintinnadans leurs programmes des horloges et ont glissé Mala Punica, et dédié à ble sem un concert de l’En bulants. Ainsi, en écho à sée Paul Dupuy vous horloge planétaire, le Mu l’Astrarium, extraordinaire dules astronomiques. pen lection d’horlogerie et ses col use ule fab sa oile dév s dans Toulouse et en ement des manifestation La singularité et le foisonn oublier une “impro“ à sulter la brochure, sans MG région vous obligent à con Cecil B. DeMille.  l’orgue sur un film de … use. 17 Du 7 au 17 octobre, Toulo

© Vincent Catala

9 septembre, Halle aux Grains, Toulouse.


Classique

3

bonnes raisons

de vivre La Bohème Retour “dans les murs “ du Théâtre du Capitole, avec en ouverture de saison un sommet du répertoire lyrique, La Bohème de Giacomo Puccini. Cette nouvelle production est confiée à Dominique Pitoiset, homme de théâtre et d’opéra.

1

1. Pour la mise en scène. C’est dans un Paris d’aujourd’hui que Dominique Pitoiset ancre son récit, celui d’un amour de mansarde sur fond de pauvreté où le drame côtoie la gaieté. Mais plutôt que de se lancer dans une représentation réaliste coutumière, il choisit de « se consacrer entièrement à la question de l’enfermement posée dès le premier acte, un enfermement né du dénuement, de la pauvreté, de l’exiguïté et de la promiscuité. » Aussi, afin de s’élever au-dessus de l’anecdote, il n’invite pas seulement le spectateur à aller verser une larme au théâtre lyrique deux mois avant les fêtes de Noël, il essaie de lui offrir une vision complète d’une œuvre qui reste pour lui complexe et intéressante parce que paradoxale.

2 3

2. Pour l’œuvre. Ouvrage plus difficile qu’il n’y paraît, La Bohème n’est pas seulement l’histoire très émouvante de la mort de Mimi. Pour Pitoiset, il y a une dimension autrement plus délicate à traiter. Les protagonistes, vont-ils finir par rencontrer la vraie misère et se laisser complètement transformer par ce drame de la vie Du 5 au 17 qu’est la mort d’une héroïne ou, projet plus ambitieux, octobre, Théâtre faut-il extraire la nature tragique de l’ouvrage de la du Capitole, Toulouse. recherche de résonances dans la société actuelle ? 3. Pour sa portée sociale.

Les jeunes gens mis en scène par l’écrivain Henri Murger dans ses Scènes de la vie de Bohème, par Puccini et ses deux librettistes mènent une vie faite de précarité. Ils ont froid, ils ont faim, sont confrontés à la maladie tandis que la mort est omniprésente. Pour le metteur en scène, il semble bien que, de ces artistes bohèmes à la précarité des jeunes d’aujourd’hui il n’y a qu’un pas. Facette dramatique de l’œuvre même si chacun des actes est empreint également de la chaleur de l’amour, de la gaieté juvénile et tout simplement de la joie. Michel Grialou

18


Trio Wanderer Eblouissant de musicalité, d’intelligence et de profondeur mais aussi de virtuosité et de lyrisme, le Trio Wanderer est souverain depuis plus d’une décennie. Vincent Coq piano, Jean-Marc Philips-Varjabédian violon et Raphael Pidoux violoncelle sont les invités des grandes scènes internationales où ils imposent leur respiration propre : une intensité tumultueuse dans une clarté toute française. C’est exceptionnel, cela se passe à Foix, à l’Estive. Au programme Schumann, Schubert et Fauré.  A.L.

Classique

24 septembre à l’Estive, Foix.

Piano aux jacobins,

© Patrice Nin

un subtil “mix“ de talents

© Keikki Tuuli

Grâce à l’exceptionnel succès public de la trentième édition, les très heureux fondateurs et directeurs artistiques du Festival peuvent se permettre toutes les audaces. Si l’esprit de découverte est intact, l’ouverture à des esthétiques variées toujours présente, et l’imagination toujours au pouvoir, c’est la programmation d’artistes de la nouvelle génération qui constitue le trait dominant de cette 31e édition. Luis Fernando Perez, Khatia Buniatishvily, Adam Laloum (de Toulouse ! ), David Kadouch, Shai Wosner, Guillaume Couteau seront là. Ainsi, par l’expression d’une nouvelle jeunesse, l’édition 2010 saura -t-elle séduire, étonner et combler tous les amoureux de

la musique pour piano. Les solides fondations ne feront pas défaut. La très grande tradition du clavier est bien présente avec Richard Goode, Elizabeth Leonskaïa et Arcadi Volodos, trois narrateurs romantiques d’histoires intenses. On n’oubliera pas la série des Tableaux-concerts aux Abattoirs avec, dans la nef du musée, un excitant “tableau-vidéo-concert“ de Bertrand Chamayou consacré à Crumb, Ives, Rihm, Nono, Adès, Scelsi …, tandis que Toros Can, Romain Descharmes, Varduhi Yeritsyan se livreront à de stimulants dialogues entre musique et peinture.

Michel Grialou Du 3 au 28 septembre, Toulouse.

Mikko Frank dirige l’ONCT Reconnu comme l’un des plus

Concours International de Chant C’est sous

la présidence de Pierre Médecin que se déroulera la 48ème édition du Concours international de chant de la ville de Toulouse, du 6 au 11 septembre. 131 candidats sont inscrits avec un fort contingent venant de Corée du Sud.

grands talents de sa génération – il vient de diriger avec succès Tosca aux Chorégies d’Orange – le jeune chef finlandais ouvre son concert par Printemps de Claude Debussy et le clôt par l’ultime poème symphonique de Richard Strauss, Une Vie de héros, un “monument“ à l’écriture orchestrale virtuose. Pour compléter, une page exaltante très originale créée en 1946, le Concerto pour violon de Korngold interprété par la jeune russe Alina Pogostkina. 23 septembre, Halle aux Grains, Toulouse.

Les Clefs de saint-Pierre

“Un soir chez Brahms“ ne peut se refuser. Les Clefs de Saint-Pierre vous invite à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, le lundi 18 octobre, à 20h, pour un Quintette à cordes et un Quintette avec piano. 19


Carnet de bord

La Fête à Fred

théâtre

3

raisons de voir

Funérailles d’hiver En ouverture de saison du TNT, Laurent PELLY propose une fantaisie sarcastique de l’israélien Hanokh Levin.

1 2 3

1. « Quand, il y a deux ans, j’ai découvert ce théâtre, j’ai été ébloui par son humour féroce qui marie Ionesco à Woody Allen. Cette histoire de famille qui, pour fuir une mauvaise nouvelle, n’hésite pas à sauter par la fenêtre pour finir accrochée à la gouttière d’un toit, après avoir transité par les hauteurs enneigées de l’Himalaya est une fable truculente et cruelle sur l’égoïsme contemporain, toujours prêt à enjamber les cadavres pour parvenir à un but foncièrement dérisoire. » 2. « C’est un défi que de vouloir monter ce road-movie

délirant : la contrainte scénographique est énorme, tant les lieux sont multiples et complexes et ce, dès la première scène. L’idée de départ a été d’inventer une sorte de machine à rêver qui rende moins compte d’un espace réel que d’un espace mental qui serait celui des personnages. Des personnages qui n’ont pas vraiment de densité psychologique et dont le jusqu’au-boutisme a quelque chose d’assez tragique. Je les vois un peu comme des marionnettes entre terre et ciel, évoluant dans un espace conçu non comme un décor réaliste mais plus comme des «tranches» de paysage épuré. »

3. « L’aspect fantastique de la pièce me séduit et m’intrigue à la fois : où est le rêve ? où est la réalité ? C’est dans cet entre-deux que nous devons trouver une manière de raconter cette farce métaphysique, échappée vertigineuse et bigarrée sur le sens de la vie. » J.L Pélissou Du 29 septembre au 23 octobre, TNT, Toulouse 20

La Compagnie les Amis de Monsieur présente sa nouvelle création, sur une mise en scène de Corinne Calmels : La Fête à Fred, de Manu Causse, one-man-show qui repose sur les épaules de Jean-Paul Bibé. Du 1er au 9 octobre, Théâtre du Pont Neuf, Toulouse.

Les 3t s’agrandissent

3 salles (dont le tout nouveau Grand Théâtre, d’une capacité de 300 places) dans la même cour : le Café-Théâtre des 3T prend décidemment de l’ampleur et devient la Cour des Théâtres, pôle dédié à la comédie en plein cœur de Toulouse. Il accueillera cette année 250 représentations.

La rentrée du Théâtre du Grand Rond

Plus de quarante spectacles (dont une grande part de créations) composent la 8e saison du Théâtre du Grand Rond, désormais conventionné « pôle structurant » par la Ville de Toulouse. Une saison éclectique qui démarre avec le récit des Grandes Vacances de Madame Zita. Jusqu’au 4 septembre, Théâtre du Grand Rond, Toulouse.

Frida

« J’espère que la sortie sera joyeuse, et j’espère ne plus jamais revenir ». C’est dans un grand épuisement et sur ces mots que s’achève la vie pavée de souffrances menée par l’artiste-peintre Frida Kahlo. Vie que retrace pour nous Céline Bernat qui incarne sur scène sa fragilité et sa grande force, sur une mise en scène de Stéphane Batlle. Du 23 septembre au 9 octobre, Moulin, Roques-sur-Garonne.

Génie du proxénétisme

Pour son nouvel objet nocturne, le Groupe Merci vous invite à la découverte de l’œuvre iconoclaste de Charles Robinson. Titre du spectacle Génie du proxénétisme. Cette création nous plonge dans les arcanes du monde du libéralisme financier, son immoralisme et ses ravages. Pour pointer les valeurs du néo-libéralisme, Le Groupe Merci scanne la langue des affaires, (des managers, des entrepreneurs) qui agit sur nous comme une « ordure douce⁄», tant elle s’incruste partout. 23 septembre au 14 octobre, Pavillon Mazar, Toulouse.


théâtre

Didier Carette

Pourquoi je pars… Propos recueillis par JL PELISSOU

Pourquoi refuser de demander à la Ville de Toulouse le renouvellement de la convention qui vous place à la tête du Sorano ? Parce que je n’ai plus la confiance ni le moindre intérêt de ma tutelle. Pour preuve, les multiples tracasseries administratives dont on a été l’objet, la disparition des subventions jusqu’alors allouées au groupe Ex-abrupto. Mais surtout, depuis 3 ans, l’absence totale des représentants de la Ville dans ce théâtre. Aucun n’a assisté à la moindre de nos créations. Ce qui n’a pas empêché d’accréditer rumeurs et pré-supposés.

©PC

Après un septennat à la tête du Sorano, il choisit de jeter l’éponge. Explications de Didier Carette.

N’y a-t-il pas quelque défi, quand votre théâtre affiche un déficit, à monter une machine aussi lourde que Cyrano ? Ce déficit existait dès l’origine. Les représentants de la Ville en conviennent : il est « Quitter ce lieu d’ordre structurel, c’est-àdire lié à l’insuffisance de subavec panache » ventions qui ne permettent pas de répondre aux dépenses de fonctionnement, alors que, la saison dernière, nous avons gagné 8000 spectateurs et quasiment triplé le nombre de nos abonnés. Quant au choix de Cyrano, il ne répond qu’à un défi. Le même que celui qui nous avait fait monter Peer Gynt : répondre à une exigence de qualité, en dépit des moyens qui sont les nôtres. Avec, cette fois, la volonté supplémentaire, comme Cyrano, de quitter ce lieu avec panache. En laissant, si possible, un souvenir mémorable dans le cœur des spectateurs.

Quel bilan tirez-vous des sept ans passés à la tête de ce théâtre ? L’intense satisfaction d’avoir développé et fidélisé un public dans un lieu avec lequel j’ai une histoire personnelle très forte : c’est ici que j’ai fait à la fois mes premiers pas de spectateur et de comédien. Mon seul regret, c’est de n’avoir su ou pu convaincre mes interlocuteurs. Qu’ils viennent voir notre travail aurait facilité les choses… Avez-vous à ce jour des propositions extérieures ? Je ne suis pas sûr d’y répondre. Dans la mesure où l’Etat tend de plus en plus à se désengager de la culture, les régions vont devenir des baronnies qui, par jeu électoraliste, saupoudreront les subventions pour mécontenter le moins de monde. Ainsi, quelle que soit la qualité respective des créateurs, tous seront au même niveau. Or, le propre d’un politique c’est de faire des choix, au risque de mécontenter celui qui n’est pas choisi. Dans de telles conditions, je ne suis pas sûr de poursuivre dans la voie du théâtre qui est la mienne. Quelle sera la couleur de cette dernière saison ? Bleu nuit. Avec beaucoup d’étoiles…

21


Des couverts en pagaille

Originaire de Dijon, la compagnie des 26000 Couverts ne cesse depuis une quinzaine d’années d’exposer un peu partout en France ses talents d’improvisation et son sens du burlesque. Première à organiser une flash-mob dans la ville de la moutarde, créatrice de la manif de droite qui s’opposait aux manifestations des intermittents, la compagnie est surtout réputée pour son Championnat de France de n’importe quoi qui, durant 6 ans, fût le terrain d’exploits surréalistes et surprenants tels que le kayak sur le mobilier, le lancer de sapin ou le saut dans une tente avec une chaise roulante ! 26000 couverts sera de passage à Blagnac et à Albi pour présenter sa version du grand classique de Shakespeare, Beaucoup de bruit pour rien. On y court, naturellement !  Alexandre Bougherara Du 28 septembre au 2 octobre, Odyssud, Blagnac. Du 7 au 9 octobre, Scène nationale, Albi.

© Norbert Dutranoy

théâtre

Humani Théâtre L’étonnante com-

pagnie Humani Théâtre se produira au mois d’octobre à Figeac. La collaboration avec l’association Derrière le Hublot initiée en 2008 se poursuit donc avec les représentations de L’Albatros de Fabrice Melquiot, qui confronte les rêves de deux enfants à la violente réalité. Les textes sont poétiques, les jeux d’acteurs rythmés, la musique émouvante. La troupe présentera également lors de deux soirées Le Cabaret de l’Urgence : les comédiens se donnent un jour pour traiter d’un sujet d’actualité et réaliser un spectacle drôle à la limite du politiquement correct ! Bertille L. Albatros. Les 8, 15, 21 et 22 octobre. Le Cabaret de L’Urgence. Les 9 et 16 octobre.

22

Correspondances impertinentes Tout au long de la journée du 13 octobre, la Boutique d’écriture du Grand Toulouse propose le nouveau projet de redécouvrir l’exercice de la correspondance à travers l’impertinence comme thème privilégié. Rencontres, lectures, spectacles, danse, courts métrages seront autant de moments « impertinents », du moins nous l’espérons, où la liberté d’expression aura libre cours. La Matinale de l’impertinence (10h00) ouvre la journée avec les regards croisés d’écrivains, dont Alain Monnier, autour de l’impertinence dans la littérature ; en suivant La liberté d’expression dans l’entreprise (12h45) avec Jérôme Bourreau-Guggheim, ancien responsable du pôle innovation web de TF1, puis une série de courts-métrages jeune public, Cours insolents à partir de 15h. A 16h30 et 20h30, les comédiens de la compagnie le Phun donneront une lecture-spectacle, Lettres impertinentes, d’après une correspondance des habitants du Grand Toulouse. Libres courts, projection de courts-métrages, clôtureront la journée. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, lisez Zazie dans le métro de Raymond Queneau, de l’impertinence pur jus. AL


© DR

théâtre

En ouvrant sa saison avec Notre terreur, une création du collectif D’ores et déjà, le Théâtre Garonne propose une exploration palpable et tonique d’un moment clé de la Révolution. En retraçant les derniers mois de Robespierre, Sylvain Creuzevault et sa bande placent le spectateur dans une étrange et moderne proximité avec ces grandes figures que sont Saint-Just, Carnot, et tous les autres : des hommes qui s’étripent et se menacent, parfois pour des broutilles, mais des broutilles qui feront l’Histoire. Qui pourrait reprocher au théâtre de redonner la vie à une chose publique trop souvent réduite aujourd’hui à faire du mauvais théâtre ? JLP Du 19 au 23 octobre, Théâtre Garonne, Toulouse.

THEATRE & REVOLUTION

volant Jean-Pierre Bon anniversaire Le Tracteur à Cintegabelle : authéâtre généreux

un Beauredon. A bord la compagnie Beaudrain de Paroi. Et pour destination invitant de nombreux et de qualité. Le Tracteur fête ses 10 ans les 10, 11, 17 et 18 septembre en artistes accueillis en résidence au cours de ces dernières années.

Brocante sonore C’est l’histoire

d’une fanfare qui a décidé d’explorer toutes les dimensions du son, et notamment celle du bruit. Chacun à sa tâche, les ouvriers de la Brocante sonore font sonner chaque instrument de leur atelier métallurgique : perceuses, raboteuses, tuyaux, marteaux composent une symphonie du quotidien. Originaux, très créatifs et efficaces, les Zic Zazou’s ouvrent les portes de leur usine musicale. Jeanne Prandi 23 octobre, Théâtre municipal, Villefranche de Rouergue.

Pour conter les mésaventures RELU ET CORRIGÉ ! d’Ulysse le rusé, l’enfant de la balle Irina Brook qui ne l’est pas moins, bidouille quatre bouts de ficelle. Et

propose une Odyssée joyeuse et délurée qui file à cent à l’heure. La saison passée, elle nous avait emballés en trois coups de cuillère à pot, avec une Tempête shakespearienne habilement revisitée. Elle part à présent sur les traces d’Ulysse, pour explorer d’autres îles et d’autres mers, à la rencontre de Circé, du Cyclope, des sirènes, de Télémaque et tout le toutim. Mais avec elle, les sirènes chanteront le blues, Circé sera danseuse du ventre au masculin, et Hermès fera de la trottinette avec ses ailes dans le dos… Avec quatre bêtes de scène passablement déchaînées, un chiffon, un bâton et quelques notes de musique, Irina Brook se propose de nous offrir sur un plateau l’inaltérable pérennité du vieil Homère assaisonnée d’un zeste d’humour, d’une pincée d’imagination et de délirante poésie. A tous les coups, on va en redemander ! JLP 13 et 14 octobre, Théâtre Sorano, Toulouse. La Tempête, 1er octobre, Théâtre Olympe de Gouges, Montauban.

« Un petit magazine, par la taille , mais grand par la qualité et l’impertinence qui convient au débat culturel. » Jacques ROCCA, Directeur de la communication Airbus

23


ciRque Rue

© Philippe Cibille

FoRmes animées

CIRK VOST

© Johann Fournier

Déjouer la pesanteur, tel est le défi que s’est lancé depuis 1993 la désormais mythique compagnie Les Arts Sauts. De cette expérience est né le Cirk Vost, ou l’envie commune de cinq artistes issus du collectif de se balancer, voltiger et faire rêver encore un temps. Chacun issu de différentes compagnies, ces passionnés décident de continuer à vivre la culture itinérante et de relever le défi d’une nouvelle aventure artistique de haut vol. Deux ans de travail auront été nécessaires afin de mettre en place le nouveau spectacle de la compagnie, Epicycle. Un show d’une heure qui amène le spectateur, confortablement installé sur un transat, dans un univers circulaire qui n’est pas sans rappeler celui de la bande desDans un long manteau noir trouvé dans les poubelles sinée. Portés par la musique électro acoustique, huit un soir d’hiver à Stockholm, Etienne Saglio glisse un acrobates s’affairent et actionnent les rouages, poupersonnage étrange et un univers complexe peuplé lies et engrenages de cette impressionnante machid’objets déchus. Des objets récupérés sur le trottoir nerie de treize mètres de diamètre. Un musicien rythme le soir des encombrants, le soir des monstres, à qui il à l’aide d’une scie musicale ou autres instruments redonne vie en les détournant de l’usage qu’ils ne peuincongrus les acrobaties les plus folles. La voltige, porvent plus remplir. Jongleur, manipulateur et magicien tée par différentes techniques aériennes, devient alors d’un nouveau genre, ce jeune artiste fraîchement issu un langage magique et universel, entraînant petits et du Centre national des Arts du Cirque présente avec Le Soir des Monstres un premier spectacle à l’esthétique grands dans un voyage fantastique qu’ils ne sont pas aboutie et déjà repéré par la critique.  VP prêts d’oublier. Mathilde Andrieu 22 octobre, Centre culturel, Ramonville. Du 8 au 17 octobre, Odyssud, Blagnac. Du 25 au 30 octobre, festival Circa, Auch. © Herman Sorgeloos

Le soir des monstres

Peeping Tom

32, rue Vandenbranden, c’est d’abord un décor. Planté quelque part au bord de notre réalité, un décor en plein vent, dans le froid, sous un ciel chargé de nuages. Un décor sans horizon, sans promesses et semé de caravanes, peuplé d’une communauté délabrée au sein de laquelle chacun est en proie à sa propre solitude. Mêlant danse et théâtre le collectif flamand Peeping Tom rompt dans 32, rue Vandenbranden avec l’univers de sa trilogie familiale (Le Jardin, Le Salon et Sous-sol) qui prenait vie dans un univers domestique et familier. Mais porte de façon spectaculaire le même regard, féroce, sur ses contemporains. VP Du 8 au 11 octobre, TNT, Toulouse. 24


3

rues

ciRque Rue FoRmes animées

plus loin

1

1. La rue connectée.

C’est le spectacle de rue de l’an 2000 : le spectacle connecté. Allo, Ici-Même, proposé par la compagnie Ici Même Paris, spécialisée dans la surprise du spectateur en milieu urbain, se présente comme un polar géopolitique audioguidé en direct dans la ville par téléphone mobile. Dirigé par des comédiens au bout du fil, le spectateur mène l’enquête, pénètre dans des appartements suspects, monte dans des voitures, arpente la ville, file de parfaits inconnus… Un spectacle à vivre. 3 et 4 septembre, Martres Tolosane, 11 et 12 septembre, Capdenac-Gare, 18 et 19 septembre, Ramonville.

2

© Raphael Kann

3

Le festival de rue de Ramonville n’en est certes pas à l’heure des présentations mais sent toutefois l’urgence de revenir à la base en posant la question : « Et vous, comment ça va ? ». C‘est autour de ce thème, qui sonne malgré tout comme le constat que rien ne va plus, que le Festival articule les propositions d’une trentaine de compagnies qui font de l’espace public le sujet de leurs créations. On en retient de belles inventions et de belles rencontres. A voir, dans des genres très différents : La Zampa, le G.Bistaki, La môme Cricri et sa Colette pour prendre le pouls du spectacle vivant et du monde. 11 et 12 septembre, Ramonville.

© Vincent Muteau

© D.R.

2. La rue concernée.

3. La rue kamikaze.

Sortir le texte de Koltès des scènes de théâtre pour le mettre à la rue : telle est l’idée de Frank Baruk, de la compagnie Géométrie variable qui a donc adapté au théâtre de rue la pièce Dans la solitude des champs de coton. Une mise en scène qui choisit dès le départ de trancher dans le vif puisqu’un seul comédien interprètera les deux personnages du Client et du Dealer. On est curieux de voir ça… Virginie Peytavi 11 septembre, Ramonville, 2 octobre, L’Usine, Tournefeuille.


« C’est le magazine à lire pour tout savoir sur la culture en Midi-Pyrénées. Ramdam accompagne depuis sa création les acteurs culturels, les artistes, les collectivités. Personnellement j’y ajouterais une page d’humeur ou de critique, pour dynamiser le côté purement informatif. » Danielle BUYS, Première Adjointe au Maire, Mairie de Tournefeuille

Opéra pour voix d’enfants

Les enfants du Levant est un opéra pour chœur d’enfants, destiné aux enfants, et inspiré de l’histoire vraie d’un bagne pour enfants qui au XIXe siècle a existé au large de Toulon, sur l’île du Levant. Un scénario qui aurait pu basculer dans la tragédie, mais qui grâce à la force de vie et l’insoumission propre à la jeunesse deviendra un hymne à la liberté. La représentation de ce conte musical, qui n’en n’est pas à sa première diffusion en Midi-Pyrénées, est l’aboutissement d’un travail de longue haleine mené par le chœur

jeune public

d’enfants de Toulouse La Lauzeta et son chef de chœur François Terrieux. L’association, dont le répertoire est exclusivement composé d’œuvres écrites pour des voix d’enfants, s’est donnée pour ambitieuse mission d’offrir à ses jeunes pratiquants des conditions de travail dignes de professionnels : dans cette perspective, La Lauzeta se produit cet automne à la Halle aux Grains, accompagnée de l’Orchestre National du Capitole, dans le cadre des concerts du dimanche matin. De l’émotion en perspective ! Maëva Robert. 17 octobre, Halle aux Grains, Toulouse.

Babar, maître des ombres temoignage

La compagnie Teatro Gioco Vita, maîtres italiens du théâtre d’ombres, propose une libre adaptation du livre de Jean et Cécile Brunhoff. En revenant aux sources de l’histoire de ce petit éléphant fuyant son environnement naturel pour échapper au chasseur qui a tué sa mère, le personnage de Babar retrouve ici toute sa profondeur. Habillé comme un homme, immergé dans un univers inconnu dont il fait l’apprentissage, l’éléphanteau incarne les situations, vécues ou appréhendées, auxquelles l’enfant doit lui aussi faire face. Dessin, manipulation de silhouettes… la mise en scène, d’une grande poésie, contribue elle aussi à apaiser les angoisses du petit spectateur. Un spectacle qui rend à l’histoire de Babar toutes ses vertus initiatiques. Le 16 octobre, Athanor, Albi.

Théâtre de terre

Etonnantes, facétieuses, les marionnettes se nichent là où on ne les attend pas et nous ont habitué à d’insolites rendez-vous. La compagnie Le Vent des Forges a eu l’audace d’aller gratter la terre pour en exhumer des êtres et des paysages éphémères destinés à se défaire et se recomposer au fil de la narration. Entre l’atelier de terre et le théâtre de marionnettes, la matière, pétrie, manipulée, révèle ici une fertilité insoupçonnée, en même temps que les ancestrales peurs enfantines comme enfouies dans la terre depuis des temps immémoriaux.  MR Chubichaï. Cie Le Vent des Forges. Du 18 au 22 octobre, Odyssud, Blagnac. 27


3 1

© Christian Penchenat

jeune public

bonnes raisons de mettre ses Enfants

2 3

à la Rue

2. Pour passer

un week-end au vert

1. Pour prolonger les vacances Tout jeune festival inauguré en 2009, la Rue des Enfants se tient le deuxième week-end de septembre à Montcuq dans le Lot. En cette période de rentrée scolaire, cette manifestation entièrement dédiée aux enfants devrait leur redonner le cœur à la fête. Pas de porte à pousser, pas d’auditoire sagement aligné. Le silence et l’immobilité ne sont pas de mise, car ici tout se passe dans la rue. Les caractères dissipés y trouveront leur compte, papillonnant au fil de la journée d’ateliers en représentations, pour se laisser finalement embarquer par la poésie d’un conte ou l’ingéniosité d’une mise en scène. La Rue des Enfants. Les 11 et 12 septembre à Montcuq.

Les rues médiévales du petit village de Moncuq en font l’environnement idéal pour fuir le temps d’un week-end le décor de la ville. En dehors de la période estivale, les initiatives culturelles en milieu rural ont tendance à se faire discrètes, poussant les habitants des champs à se rapprocher des villes pour étancher leur soif de nourriture culturelle. Alors, quand un festival inverse la donne, on applaudit et on court s’oxygéner le corps en même temps que l’esprit.

3. Parce que la culture des champs n’a rien à envier à la culture des villes Pour que la recette prenne, l’enjeu était avant tout de proposer une programmation de grande qualité, capable de mobiliser les foules tant autour de la forme qu’autour du fond. Avec un Village des Enfants en activité permanente de 10h à 18h (ateliers créatifs, manège, poneys, pique-nique, goûter musical…) et 23 spectacles par jour assurés par des compagnies toutes plus créatives les unes que les autres – compagnies Créature, A Cloche-Pied, Théâtre à Malice, ARTAEM, La Manivelle ou Blabla Productions pour n’en citer que quelques-unes -, La Rue des Enfants devrait deux jours durant faire du petit village de Montcuq un paradis pour enfants. Maëva Robert 29


cinÉma

Simon Werner devait l’inventer, la Palme d’or du a disparu Sifilmonadolescent serait attribuée sans de Fabrice Gobert

conteste à Simon Werner a disparu, premier film signé Fabrice Gobert entre Hitchcock, Gus Van Sant et American Graffiti. Ce coup de coeur narratif et formel démarre musicalement avec un Love Like Blood de Killing Joke bien senti, avant de s’installer dans un lycée de la région parisienne où les jeunes héros enquêtent sur la disparition d’un des leurs. Il est fortement conseiller de jouer à ce Cluedo ado aussi beau que cruel. Le 22 septembre

Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois Un grand et beau film inspiré librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement et leur mort en 1996, la vie d’une communauté humaine mise au défi de son idéal par la réalité. Une merveille. Le 8 septembre

Notre jour viendra de Romain Gavras

Après les clips polémiques pour M.I.A et Justice, on attend avec impatience le premier film de Romain Gavras avec Vincent Cassel et Olivier Barthélemy. Le script ? Un road-trip de deux roux énervés vers l’Irlande, deux personnages en rupture avec leurs vies passées et rêvant d’endosser une nouvelle identité... Le 15 septembre

La rentrée de la Cinémathèque

C’est par un cycle Gérard Depardieu que s’ouvre cette nouvelle saison de la Cinémathèque de Toulouse qui consacre tout son mois de septembre à l’un des acteurs les plus prolifiques et les plus populaires du cinéma français. En octobre ce sera au tour de John Boorman d’investir sa programmation pour une rétrospective. A noter que pour la première fois la Cinémathèque de Toulouse propose une saison de ciné-concerts. Musique classique, musique traditionnelle, électroacoustique, tout y passe. Renseignez-vous ! VP 30

Les Amours Imaginaires de Xavier Dolan Un film pop et coloré sur deux amis, Francis et Marie, qui tombent amoureux de la même personne. Un trio passionnel qui baigne dans une jouissance formelle rare filmée par Xavier Dolan, 21 ans seulement, et qui n’en finit pas de se révéler depuis son premier coup de tonnerre : J’ai tué ma mère. Le 29 septembre

CINESPANA 2010

Honneur au cinéma espagnol à Toulouse et dans la région Midi-Pyrénées, où seront projetés une centaine de films inédits. Au programme : compétition officielle de courts et de longs métrages, panorama, hommages, rétrospectives, section scolaire et cinéma hors les murs… Restaurant, bar à tapas et apéro concerts au Village du festival, dans la cour de la Cinémathèque de Toulouse. Des concerts gratuits de 18h30 à 19h30, animent les soirées. 1er au 10 octobre


cinÉma

Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures) d’Apichatpong Weerasethakul Tim Burton, le Président du dernier festival de Cannes, a surpris son monde lorsqu’avec son jury il remit la Palme d’Or à cet Oncle Boonmee, qui se souvient de ses vies antérieures, film lent et onirique immergé dans la jungle thaïlandaise. Un buffle attaché à un arbre qui s’enfuit gêné par la fumée d’un feu de camp, un singe noir aux yeux rouges, un poisson-chat, et surtout les derniers moments d’un apiculteur sous dialyse. Chef de file d’un autre cinéma thaïlandais, Apichatpong Weerasethakul, 40 ans, signe une belle odyssée au pays de la réincarnation. Le 1er septembre

Wall Street l’argent ne dort jamais d’Oliver Stone Mon Dieu, quel navet. En 1987, Charlie Sheen se laissait nourrir et pourrir par Michael Douglas dans Wall Street. Vingt ans après, la crise économique pousse Oliver Stone a revenir sur cet univers boursier avec un de ses personnages fétiches : Gordon Gekko, méchant emblématique du capitalisme forcené. Sauf qu’avec Wall Street : l’argent ne dort jamais, la (bonne) affaire tourne au fiasco, au ridicule, sans oublier des effets de manche appuyés voire risibles. Wall Street peut dormir tranquille. Le 29 septembre

« Ramdam est devenu (encore plus depuis qu’il est gratuit), le véritable guide du routard culturel de la Région. Il est indispensable et permet de découvrir des événements discrets mais passionnants qui jamais n’auraient eu la moindre communication. 
Pour tout cela merci à Ramdam, et que ce ramdam sonne longtemps et réveille les consciences culturelles assoupies. » Gil Pressnitzer, Ecrivain, Fondateur de la Salle Nougaro et du site esprits nomades

« J’apprécie tout particulièrement le ton indépendant des articles et la diversité des sujets traités. «La culture éclaire la complexité des choses alors que les médias les simplifient»... Preuve que Milan Kundera n’a pas encore lu Ramdam ! Il me semble que Ramdam ne fait pas partie de ces journaux qui s’intéressent à ce qui intéresse le public, mais davantage à ceux qui intéressent le public à ce qui les intéresse... Une réponse intéressée ! » PORTARRIEU Jean François, Directeur de la communication Mairie de Toulouse

31


s e c n e i sc

RENCONTRES AÉRONAUTIQUES DE GIMONT La sixième édition des Rencontres aéronautiques de Gimont aura lieu cette année du 29 septembre au 3 octobre avec au programme toujours plus de voltige : ateliers de fabrication d’engins volants, forum des métiers, salon du livre et de la BD, spectacle pyrotechnique, simulateurs de vol, nuit du film aéronautique… À noter la présence exceptionnelle de l’Armée de l’air qui présentera l’exposition Des Ailes et des Hommes. Du 29 septembre au 3 octobre, Gimont.

Néo-Cugnaux 1

© DR

La nouvelle programmation arts visuels de Cugnaux affiche le thème art et archéologie en trois volets dont le premier dévoile 65 ans de recherches archéologiques à Villeneuve-Tolosane et à Cugnaux. Peu connus du grand public, les vestiges mis au jour au fil des années constituent un ensemble exceptionnel pour approcher la vie des premiers agriculteurs dans la vallée de la Garonne il y a environ 6500 ans. 15 septembre – 18 décembre, Cugnaux

Bon anniversaire

Scientilivre à Labège :

pour fêter ses 10 ans e le festival de découvert du livre autour des sciences et ites a choisi le thème «des pet s découvertes aux grande s, inventions». Conférence c ave s tre con ren s, tion exposi n d’e nt ttro des auteurs perme et. suj le sur s plu peu savoir un a, 16 et 17 octobre, Diagor e. Labèg

Préhistoire :

une épopée archéologique Qui ne s’est jamais rêvé archéologue, parcourant le monde, soulevant fébrilement la poussière et exhumant de terre des trésors insoupçonnés ? Et quand la récompense est là, commence alors une autre aventure : celle de l’analyse. Comparaisons, hypothèses, déductions… C’est cette aventure-là qu’a choisi de nous faire revivre le Muséum de Toulouse en nous invitant à nous mettre dans la peau de ces chercheurs de l’ombre. La sépulture mésolithique de Téviec, qui vient d’être entièrement restaurée, a été choisie comme sujet d’étude du visiteur, transformé pour l’occasion en apprenti scientifique. L’expérience s’apparente à une véritable investigation policière, dont la sépulture serait la table d’autopsie. De quand datent ces ossements ? A qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Pourquoi des outils et parures dans une sépulture ? A quoi croyaient ces hommes ?  Autant d’énigmes que le visiteur va devoir résoudre, étape après étape, pour reconstituer le puzzle. L’exposition, qui reçoit le soutien d’un Comité scientifique de haut vol, a été récompensée par le prestigieux label d’«Exposition d’intérêt national». Nuit de la Préhistoire, banquet mésolithique, Jeux Olympiques préhistoriques… D’autres animations viendront se greffer à la manifestation pour nous faire vivre la Préhistoire de manière pour le moins décalée !  Maëva Robert D’octobre 2010 à septembre 2011 au Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse.

« Ramdam c’est un magazine essentiel dans la vie culturelle toulousaine et régionale. C’est un agitateur culturel qui permet de découvrir et mettre en lien les acteurs de la culture sur notre territoire. Un magazine indépendant de ce type est très important pour avoir un angle de vision différent sur l info culturelle et artistique et découvrir ainsi ceux qui n’ont pas toujours accès aux faveurs des médias et qui pourtant sont toujours sur la brèche et dans l’action. » Yvan CUJIOUS, Artiste

32


s nce e i sc

3 1

bonnes raisons de s’interesser

à la Novela

2

1. Parce que la Novela s’intéresse

à vous. Le festival des savoirs s’est donné comme ambition d’aborder la science sous l’angle du partage, la curiosité pour levier. Le festival favorise donc les rencontres entre grand public, chercheurs et disciplines scientifiques : voilà quelques mois il lançait un appel à idées sur le thème de la mémoire. Résultat : 140 propositions très diverses émanant de scientifiques, d’artistes, d’historiens où de sociologues avec pour objectif commun de créer des passerelles solides entre les arts et les sciences. 20 projets ont été retenus, expérimentant les champs du théâtre, du cirque, de la musique, de la photographie, de l’installation sonore et de la performance. 20 épisodes artistiques et scientifiques, à découvrir.

3

Du 1 au 17 octobre, Toulouse. er

2. Parce que vous ne pourrez pas y échapper. La Novela déploie, juste au dessus de vos têtes, un arcen-ciel monumental. Une façon de fêter les 50 ans du Laser et d’adhérer à l’idée d’une société unie portée par le Global Rainbow de l’artiste portoricaine Yvette Mattern, créé pour l’investiture de Barack Obama à Washington. Du 11 au 16 octobre, Global Rainbow illuminera le ciel de la ville rose en traçant une voie depuis l’arche de Marengo. Du laser toujours, mais cette fois-ci à votre portée : prenez un malin plaisir avec Novelaser à tagguer les bâtiments de la ville. Le graph laser est un dispositif qui permet d’écrire sur les façades avec un rayon laser relié à une palette graphique : on s’en donne à cœur joie.

3. Parce que la Novela s’intéresse à tout. Et aussi à la musique classique. Les petits joyaux baroques de Bernard Aymable Dupuy plongeront Toulouse dans un grand moment de virtuosité musicale pour conclure cette deuxième édition de La Novela. L’Ensemble Baroque de Toulouse, l’orchestre Les Passions, Les Sacqueboutiers, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, le chœur Les Eléments, le Chœur Régional de Midi-Pyrénées : les ensembles régionaux spécialisés dans la musique baroque ont tous répondu présents pour nous faire redécouvrir l’œuvre du compositeur toulousain (1720 – 1789), à travers leurs recherches musicologiques, exposées lors d’une conférence, et un grand concert qui, le dimanche 17 octobre, clôturera le festival. Virginie Peytavi, Maëva Robert 41


Château hanté

Les 20 printemps de Septembre

Dans le cadre des 10 ans des Abattoirs et autour du thème Fantasmagoria – le Monde Mythique, le château de Taurines se voit lui aussi soumis à d’étranges phénomènes. Virginie Barré, bien connue pour son goût des scénarios macabres et des atmosphères noires inspirées de la bande dessinée ou du cinéma, a ainsi été légitimement choisie pour invoquer les esprits et révéler aux visiteurs les mondes parallèles venus repeupler la demeure. C’est autour de la figure de l’artiste suédoise Hilma af Klint (1862-1944), qui consacra l’essentiel de son œuvre à la réalisation de peintures «médiums», que Virginie Barré a choisi d’articuler cette nouvelle exposition, la plus importante exposition personnelle consacrée à cette artiste, dont on guette les mises en scène avec un frisson de plaisir. MR

10 ans à Cahors, 10 ans à Toulouse ! Parfois au printemps, parfois en septembre ! Soit 20 années d’expérimentations formelles, de moments de grâce, de tentatives et de réajustements, de ténacité, d’abandon et coups de génie qui en ont fait un festival en mouvement perpétuel, avec pour seule constance l’ambition d’en faire une fête innovante et populaire dédiée à la création contemporaine. Le Printemps de Septembre fête donc ses 20 ans sans oublier d’où il vient. L’heure est aux remerciements avec une exposition au musée Henri Martin à Cahors dédiée aux partenaires institutionnels du festival, et une exposition à Reims au Domaine Pommery, fidèle mécène. A Toulouse, l’audace reprend ses droits avec une édition placée sous le signe de la performance, un genre vivant et éphémère auquel il peut paraître difficile de consacrer dans la durée un événement d’une telle ampleur. Le Printemps de Septembre relève le défi et contourne l’obstacle en «exposant» aussi les performances, poussant un peu plus loin la réflexion sur cette pratique à la frontière des disciplines. La direction artistique du festival a été confiée à Eric Mangion, directeur de la Villa Arson à Nice, associé à Isabelle Gaudefroy, jusqu’alors responsable des Soirées Nomades et qui aujourd’hui élargit son champ de compétence à la co-programmation du festival dans son ensemble. MR

Le groupe du vendredi. Virginie Barré. Jusqu’ au 17 octobre, château de Taurines, Centrès.

Du 24 septembre au 17 octobre, Toulouse. La part des ombres. 18 septembre – 17 octobre, musée Henri-Martin, Cahors.

expos

C’est autour du très grand photographe William Klein…

…que les artistes Gregg Ellis,Yves Jeanmougin et Claire Hugonnet rejoignent cette saison les murs du jardin Raymond VI. En accordant la même visibilité à l’un et aux autres, l’exposition s’emploie, comme chaque année, à offrir à des artistes, mondialement connus ou de renommée plus confidentielle, des conditions d’accrochage exceptionnelles. Un concept qui replace sur un pied d’égalité petits et grands noms de la photographie contemporaine et permet aux œuvres de déployer toute leur dimension.

« Désordre ». Du 10 septembre au 28 octobre, jardin Raymond VI, Toulouse.

43


3

1

bonnes raisons

de se rendre au festival d’images

ManifestO

1.Pour sa dimension humaine. «Donner à chacun sa chance» est son leitmotiv. Organisé pour la première fois en 2002 par un collectif de photographes toulousains, ManifestO a parfois changé de forme mais a gardé ses principes. «Contrairement à d’autres festivals, il fonctionne sur appel à candidatures, sans thématique ni critères de formation, ni droits d’entrée et garantit à chacun, amateurs ou professionnels, un même traitement. A chaque édition, un certain nombre de photographes programmés choisissent de rejoindre le collectif et d’adhérer à ses activités » commente Jean-François Daviaud, co-organisateur du festival. Les 16 membres qui composent actuellement le collectif participent durant l’année à des manifestations diverses, organisent bénévolement le festival… et cherchent aujourd’hui à fonder une galerie à Toulouse pour exposer leurs propres travaux !

© Jacques Cambordes

expos

3

© Joan Fontcuberta

2

2.Pour sa qualité de programmation. Le collectif convoque pour chaque

édition un jury composé de professionnels de l’image, qui fonctionne uniquement au coup de cœur. Ce mode de sélection garantit une programmation intègre qui fait aujourd’hui la notoriété internationale du festival : reflet de l’air du temps, nous y verrons cette année du portrait social en abondance. Depuis 2007, le collectif assure également la venue d’un grand nom de la photographie. C’est l’espagnol Joan Fontcuberta qui, après David Hamilton ou Les Krims, rejoint cette année la programmation. La scénographie, étonnante, participe enfin à l’originalité de la manifestation, à travers une série de containers dressés Port Viguerie et qui accueillent les expositions.

© Caroline Boyer

3.Pour son engagement. Malgré sa notoriété, l’organisation du festival reste artisanale. Pour palier les difficultés budgétaires, le collectif auto mécène s’engage dans le financement partiel du festival, mais tient aussi à reverDu 9 septembre ser des droits de présentation aux artistes exposés. Autre point critique, le déveau 3 octobre loppement de l’environnement multimédia et les lois sur le copyright bafouées, 2010. qui mettent en péril les droits des photographes. Le collectif organise des réunions d’information, interpelle les politiques… et parie sur l’art pour relancer le www.festival-manifesto.org débat. Jean-François Daviaud précise «Fontcuberta a choisi de ne travailler qu’à partir de photos récupérées sur internet, qui mettent en scène des personnes qui se prennent en photo dans un miroir. Soit le parfait contre exemple de ce que l’on prône !» De quoi alimenter la polémique !  Maëva Robert 45


© Claus Sauer

expos

Les temps de la Préhistoire Le patrimoine régional, qui alimente abondamment l’imaginaire des artistes contemporains, n’a pas épuisé ses ressources. Depuis 2009, sous la houlette des Abattoirs, l’art contemporain aborde le champ de la Préhistoire, vaste terrain de croyances où l’Homme faisait déjà preuve de son imaginaire fertile. Jan Fabre, Art Orienté Objet, Gloria Friedmann,Berdaguer & Péjus,Olaf Breuning,Virginie Barré… Ils sont une quinzaine d’artistes au total à s’approprier pour la deuxième année consécutive la grotte du Mas-d’Azil afin

d’en explorer tout le potentiel fantasmatique. Pour cette exposition d’un genre unique, ils se sont laissé imprégner par l’atmosphère du lieu, à la fois source d’inspiration et espace scénographique naturel. Dans l’obscurité de ce site souterrain, où planent les esprits des chamans et les résurgences de croyances préhistoriques, leurs créations y prennent une dimension mystique.  Dreamtime 2. Jusqu’ au 28 novembre, Grotte du Mas-d’Azil.

Orthala, artiste punk

C’est l’univers débridé du plus rock’n roll des peintres toulousains qui vient bousculer cet automne le sommeil tranquille des objets témoins des arts et traditions populaires en résidence au musée Calbet. En une petite vingtaine d’années, Philippe Orthala s’est forgé l’image d’un artiste hors norme, à la punk attitude débraillée et contestataire et au talent manifeste. A l’image de l’homme et en marge de tout mouvement, son art plein de vitalité laisse entrevoir de plus sombres inspirations. Décédé prématurément en 1998, il se laisse aujourd’hui redécouvrir, auréolé du mythe du peintre mort trop tôt et sous estimé dans son art, comme l’incarnation d’une époque destroy. Le musée Calbet lui rend hommage à travers une sélection de peinture et quelques objets rarement montrés.  Maëva Robert Philippe Orthala «Petit King Kong». Du 24 septembre au 10 décembre, musée Calbet, Grisolles.

Il est encore temps

…de se rendre en vallée du Lot pour évaluer les nouvelles propositions des sept artistes invités qui, de villages en villages, explorent les liens qui se tissent entre l’architecture et le paysage. De Cajarc à Saint-Cirq-Lapopie, les habitations propres à cet environnement particulier – maisons, mais aussi grottes ornées – ont donné lieu à des créations, souvent un situ, qui redonnent sens à la pierre et au végétal.  MR Water Walk. Parcours d’Art Contemporain en Vallée du Lot. Jusqu’au 12 septembre à Cajarc, Calvignac, Larnagol, Cénevières, Saint-Martin-Labouval, Saint-Cirq-Lapopie.

« Ramdam... un nom qui depuis 15 ans résonne à la manière d’un roulement de tambour avant un numéro de voltige...» Mesdames et Messieurs, nous réclamons votre attention...» Pas dans le dramatique, non, mais dans le festif, le jubilatoire, la gourmandise et la joie de la découverte. Depuis 15 ans j’ai feuilleté ce guide, me suis plongé dans certaines pages qui faisaient le portrait de tel ou tel artiste ou décrivaient un évènement. J’ai toujours trouvé mon compte. Parfois je reprends un ancien numéro et le parcours comme je le fais pour des revues de randonnées... Je m’arrête à certaines étapes, en saute d’autres et continue toujours mon voyage... » Jean-Pierre Montagné, Directeur administratif Théâtre de la Digue

46


Toulouse

et la région

Envoyez vos infos agenda@ramdam-magazine.com Retrouvez toute l’actualité culturelle du grand Sud sur le site de Ramdam www.ramdam-magazine.com

sommaire

septembre / octobre 2010

Ariège Aveyron Haute-Garonne Gers Lot Hautes-Pyrénées Tarn Tarn-et-Garonne

p. 48 p. 49 p. 50 p. 63 p. 64 p. 66 p. 66 p. 68


Ariège

MUSIQUE CLASSIQUE THEATRE DANSE / CIRQUE JEUNE PUBLIC EXPOSITIONS FESTIVAL

SEPTEMBRE jusqu’au 15 octobre

Musique au Pays de Gabriel Fauré 16ème édition. • ven 24 sept

Trio Wanderer Salle du jeu de mail.

• ven 1er oct

Philippe Lefebvre, orgue : J.S. Bach Franck - Vierne - Lefebvre Eglise N.D. du Camp.

• ven 15 oct

Voix d’Apamée & Ensemble Orchestral. Direction Alex Rivals : J.S.Bach - Carelli Brahms - Fauré Cathédrale St Antonin. Pamiers, 05 61 67 52 52. jusqu’en novembre

Les enfants dans la préhistoire Grotte et musée de la Préhistoire, Mas d’Azil. jusqu’au 13 novembre

17èmes Théâtrales en Couserans • sam 25 sept

Merci, Un texte de Daniel Pennac. Atelier de création théâtrale de l’Albigeois et La Luciole. Prat Bonrepaux.

3 et 4 septembre

Les coulisses de l’Automne

2ème édition. Festival pluridisciplinaire autour des cultures des Balkans.

Festival de théâtre.

• ven 3 sept

Les tzigales, 23F Côté Hublot, Beautés inutiles, Solazaraf.

Forty Thieves Orkestar / Max Pashm Band / Shazalakazoo / La Kumpania Beats • sam 5 sept

Cimbaliband / Fanfare Vagabontu / RotFront / Tako Lako Argein. vendredi 10 septembre

Emilie Maurel, Cie Trauma, Nini des Marelles Cree Louche, Engomer, 05 61 04 89 39. vendredi 17 septembre

Cie la Chaussure noire. Salle du Jeu du Mail, Pamiers, 05 61 60 95 71. vendredi 17 septembre Cree Louche, Engomer, 05 61 04 89 39. samedi 18 septembre

Black Domina Cree Louche, Engomer, 05 61 04 89 39. vendredi 24 septembre

Fatras Cree Louche, Engomer, 05 61 04 89 39.

OCTOBRE 2 et 3 octobre

Marius, Fanny, César

Grotte du Mas d’Azil.

de Pagnol. Comp. Marius.

jusqu’ au 30 novembre

Parc de la Préhistoire, Tarascon. du 3 au 26 septembre

Actes commis L’Affabuloscope, Mas d’Azil, 05 60 69 72 10.

48

Don Pasta, Mystère Daoud, pas un jour sans une ligne. Salle du Jeu du Mail, Pamiers, 05 61 60 95 71. du 8 au 10 octobre

L’élan le plus juste Jean-Paul Raffit, L’Orchestre de Chambre d’Hôte. 8 octobre, Prat-Bonrepaux,9, Rimont, 10 octobre, Belesta, 05 61 05 05 55. 9 octobre

Vadim Tchijik, Sayaka Fumakoshi Salle Aglaë Moyne, Pamiers, 05 61 60 95 71. 9 et 10 octobre

En Plein’Art Parcours artistique en plein air. Hommage à Jean Dieuzaide. Rimont, 05 61 02 67 44. du 14 au 17 octobre

Veillées contes Michel Hindenoch. 14 octobre, Lapenne, 15 octobre, saint Martin d’Oydes, 16, Les Cabannes, 17 octobre, Sabarat, 05 61 05 05 55.

Dreamtime 2 Fantasmagoria

L’art des origines, Origine de l’art ?

• du 21 au 23 octobre

Motus

Titus Andronicus, de W.Shakespeare. Dix heures sur le plateau. jusqu’ au 28 novembre

• 8 et 9 octobre

Heini Koskinen

• sam 23 oct Seix, 05 61 96 26 60.

du 8 au 23 octobre

Festival Kumpania

Base de loisirs de Labarre, Foix, 05 61 05 05 55. du 2 au 24 octobre

Consommer est un devoir L’Affabuloscope, Mas d’Azil, 05 60 69 72 10.

samedi 16 octobre

Féfé Estive, Foix, 05 61 05 05 55. du 21 au 23 octobre

Au milieu du désordre Pierre Meunier, cie la belle Meunière. 21 octobre, Laroque d’Olmes, 22 octobre, Mas d’Azil, 23, Vira, 05 61 05 05 55.


Aveyron SEPTEMBRE jusqu’au 5 septembre

12 / 12 Passage à l’art, Millau, 05 65 61 13 12. jusqu’au 19 septembre

Les fantômes de l’art Musée Denys-Puech, Rodez, 05 65 77 89 60. jusqu’au 19 septembre

Chaix Musée des Arts Buisonniers, Saint Sever du Moustier, 05 65 99 97 97. jusqu’au 19 sept

Bernard Dufour Galerie Sainte-Catherine, Rodez, 05 65 46 69 63. jusqu’au 26 sept

Didier Bequillard L’Atelier Blanc, Villefranche de Rouergue, 06 30 53 37 92. jusqu’au 14 octobre

Claire Curneen & Olivia Chagué Galerie du Don, Le Fel, 05 65 54 15 15. jusqu’au 17 octobre

Virginie Barré Château de Taurines, Centrès. jusqu’au 31 octobre

11 et 12 septembre

Allô, ici même Ici même Paris. Capdenac Gare, 05 65 64 74 87. du 17 au 19 septembre

Inhumain trop humain, ou le cirque de l’Humanité de Elie Briceno d’après les témoignages d’habitants de Decazeville. Salle Yves Roques, Decazeville, 05 65 43 95 00. vendredi 24 septembre

Petit Air du Temps de Bruno Pradet. Cie Vilcanota. Théâtre de la Maison du Peuple, Millau, 05 65 59 50 93. 24 et 25 septembre

Memento KompleXKapharnaüM. Capdenac Gare, 05 65 64 74 87. du 30 sept au 3 oct

Rire Onet Premier festival d’humour concocté par Wally. • jeudi 30 septembre

• samedi 2 octobre

Eric Bouvron Salle des fêtes, Onet-le-Château, 05 65 77 25 39.

OCTOBRE Un Fil à la Patte

Expositions, concerts, projections cinéma.

D’après G. Feydeau. Cie Grenier de Toulouse.

Rieupeyroux, 05 65 65 60 75.

Théâtre municipal, Villefranche-deRouergue, 05 65 45 13 18.

10 septembre

Concert et conférence par Allem Surre Garcia. Sébrazac. 11 et 12 septembre

Les Médiévales d’Estaing Estaing.

de F. Melquiot. • ven 8 oct, Cajarc • mar 12 oct, Capdenac-Gare • ven 15 oct, Latronquière • 19, 20 et 21oct, Figeac

Le Cabaret de l’Urgence • sam 9 oct, Limogne-en-Quercy • sam 16 oct, La Vitarelle Montet-etBouxal, 05 65 64 74 87. du 20 au 24 octobre

Le Chainon manquant Festival pluridisciplinaire de la jeune création. Voir le détail en pages Lot. Figeac, Capdenac-Gare, 05 65 34 24 78. jeudi 21 octobre

samedi 23 octobre

Brocante sonore Cie Zic Zazou. Théâtre municipal, Villefranche-deRouergue, 05 65 45 13 18. samedi 23 octobre

Drôle de danse Eruropadanse. Théâtre de la Maison du Peuple, Millau, 05 65 59 50 93.

vendredi 1er octobre

Rencontres à la campagne

Les Orients d’occitanie

Albatros

Espace Yves Roques, Decazeville, 05 65 43 18 36.

La Leçon du montreur, Le cabaret du montreur, Chraz

• dimanche 3 octobre

du 8 au 12 septembre

en projet de compagnonage avec Derrière le Hublot, pôle des arts de la rue.

• ven 1er octobre

Musée Fenaille, Rodez, 05 65 73 84 30.

Maison de la Mémoire, Saint-Affrique, 05 65 49 07 31.

du 8 au 22 octobre

Humani Théâtre

Quatuor Tercea

Jérôme Rouger Les Frères brothers

Mémoire de notre cuisine : un patrimoine

Espace Yves Roques, Decazeville, 05 65 43 18 36.

Didier Porte

Statues menhirs jusqu’au 15 décembre

vendredi 8 octobre

Les Blaireaux

du 2 au 24 octobre

Photofolies 22e édition. Denis Roche, André Kertesz, Frédéric Nauczyciel, Pascal Colrat, Gaëtan Viaris de Lesegno, Collection du Château d’eau, Yousouf Wachill, Aurélien Le Colère. Decazeville, Rignac, Rodez, Villefranche de Rouergue, 05 65 63 55 03.

49


MUSIQUE

Haute-Garonne SEPTEMBRE jusqu’au 11 septembre

La véritable histoire de la Guerre des Boutons La Cave Poésie, Toulouse, 05 61 23 62 00. 2, 3 et 4 septembre

Les Bigres du Tergal La Violette, Toulouse, 05 61 73 18 51. samedi 4 septembre

Eric Lareine... et leurs enfants Théâtre de Luchon, 05 61 79 25 44. mercredi 8 septembre

Lune et Soleil Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 8 - 10 septembre

Femme mon école Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. jeudi 9 septembre

Jan trio Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. vendredi 10 septembre

Roger Hodgson Casino Théâtre Barrière, Toulouse. vendredi 10 septembre

All-Star Quintet Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. samedi 11 septembre

Madhi Serie - Repose En Paix Parc du Manoir, Cugnaux, 05 61 92 00 54. du 14 au 25 septembre

Bernardo Sandoval La Cave Poésie, Toulouse, 05 61 23 62 00. mercredi 15 septembre

Oihana Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. jeudi 16 septembre

Ustad Najmuddin Saiffudin Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 16 et 17 septembre

Equidad Bares Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. vendredi 17 septembre

Thomas Schirmann et Hervé Rousseaux Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05.

50

samedi 18 septembre

jeudi 30 septembre

Richard Hertel Ensemble

Passacaille Tuning

Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05.

Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05.

mercredi 22 septembre

Duo Sylvain Luc et Biréli Lagrène

30 sept et 1er oct

Chansons à Bretelles Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07.

Salle Nougaro, Toulouse, 05 61 93 79 40. mercredi 22 septembre

Austin Trio Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 22 au 24 septembre

Didier Super Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. 22 au 26 septembre

Monsieur Co et Léopold Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. jeudi 23 septembre

Le free du hazard Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. vendredi 24 septembre

Smoky Joe Combo

OCTOBRE vendredi 1er octobre

Fiction Plane Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. vendredi 1er octobre

Aléas Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 1er et 2 octobre

Yves Jamait Salle Nougaro, Toulouse, 05 61 93 79 40. samedi 2 octobre

Duquende - Chicuelo Auditorium Jean Cayrou, Colomiers, 05 61 15 23 82.

Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. samedi 25 septembre

Fasodjenkafô

samedi 2 octobre

Curcuma Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05.

Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39. samedi 25 septembre

Geisha / The Shaking Heads / La Jarry Mondonville, 05 61 85 21 79. samedi 25 septembre

Tériya Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. dimanche 26 septembre

Orchestre Pierre Lebrun Parc du Manoir, Cugnaux, 05 61 92 00 54. lundi 27 septembre

Roger Hodgson Casino, Toulouse, 05 61 33 37 77. mardi 28 septembre

Kate Nash Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. mercredi 29 septembre

Meajam Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. mercredi 29 septembre

Dem Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07.

mardi 5 octobre

Echo à Abdullah Ibrahim Didier Labbé Quartet Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. 5 et 6 octobre

La Vie Parisienne Offenbach. Mise en scène Alain Sachs. Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. mercredi 6 octobre

Plaistow Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. mercredi 6 octobre

Interpol Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. jeudi 7 octobre

Hélios Quinquis Quintet Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 7 et 8 octobre

Zaragraf Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. vendredi 8 octobre

Jean-Louis Murat Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15.


Haute-Garonne vendredi 8 octobre

14 et 15 octobre

du 20 au 22 octobre

Johanna Luz

Kilembé

Pixophone

Chapeau Rouge, Toulouse, 05 61 22 27 77.

Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07.

Le Ring, Toulouse, 05 34 51 34 66.

vendredi 8 octobre

14 et 15 octobre

21 et 22 octobre

Bruno Ruiz

Orlando

Alba

Desbals, Toulouse, 05 34 46 83 25.

Chapeau Rouge, Toulouse, 05 61 22 27 77.

Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07.

vendredi 8 octobre

We Have Band + Chapelier Fou + Misteur Valaire Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. vendredi 8 octobre

Partido Bom Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. samedi 9 octobre

Manatine Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. samedi 9 octobre

Vero Sego - Miss Lizzie Parc du Manoir, Cugnaux, 05 61 92 00 54. samedi 9 octobre

Best of Comédies musicales Casino, Toulouse, 05 61 33 37 77. dimanche 10 octobre

The Cat Empire + Tinpan Orange Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. dimanche 10 octobre

Michael Bublé Zénith, Toulouse. 12 et 13 octobre

Bertrand Belin Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. mercredi 13 octobre

Cordcore Minville, Toulouse, 05 61 43 60 20. mercredi 13 octobre

Ibrahim Maalouf Salle Nougaro, Toulouse, 05 61 93 79 40. mercredi 13 octobre

Hadrien Vejsel Quartet Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. jeudi 14 octobre

L’étrange mécanique Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. jeudi 14 octobre

Bernardo Sandoval Halle aux Grains, Toulouse.

vendredi 15 octobre

21 et 22 octobre

Chloé Sainte-Marie

Art Mengo

Salle Nougaro, Toulouse, 05 61 93 79 40.

Salle Nougaro, Toulouse, 05 61 93 79 40.

vendredi 15 octobre

Les Aéropop’s, Play Mobiles, Che Sudaka Haras, Saint-Gaudens. vendredi 15 octobre

Eugenie Ursch Bonnefoy, Toulouse, 05 67 73 83 60. vendredi 15 octobre

Pierre Bensusan Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. vendredi 15 octobre

Quintette Eole Le Moulin, Roques-sur-Garonne, 05 62 20 41 10. samedi 16 octobre

Via el Mundo Soupetard, Toulouse, 05 61 58 35 54. samedi 16 octobre

McCoy Tyner Théâtre Musical, Pibrac, 05 61 07 12 11. samedi 16 octobre

Mampy Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. dimanche 17 octobre

En avant Saint-Pierre-des-Cuisines, Toulouse, 09 51 26 52 46. dimanche 17 octobre

L’Auberge du Cheval Blanc Casino, Toulouse, 05 61 33 37 77. mardi 19 octobre

Féfé Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. mardi 19 octobre

Joe Jackson

vendredi 22 octobre

Tom Vincent Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. vendredi 22 octobre

Tom Grimaud Minville, Toulouse, 05 61 43 60 20. samedi 23 octobre

Looping Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. dimanche 24 octobre

U-Roy + Gregg Julienne Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. lundi 25 octobre

Peter Doherty Le Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. mercredi 27 octobre

Ben l’Oncle Soul Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. jeudi 28 octobre

Rochelle - Paris Du Chazaud Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. 28 et 29 octobre

Red Cardell Bijou, Toulouse, 05 61 42 95 07. vendredi 29 octobre

Sylvain del Campo Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05. samedi 30 octobre

Le Comptoir des histoires Théâtre Jules-Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92. samedi 30 octobre

Hommage à weather Report Le Mandala, Toulouse, 05 61 21 10 05.

Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. mercredi 20 octobre

Supertramp Zénith, Toulouse, 05 61 54 52 31.

51


CLASSIQUE

Haute-Garonne SEPTEMBRE du 6 au 11 septembre

48e concours International de chant de Toulouse Théâtre du Capitole, Toulouse, 05 61 63 13 13. jeudi 9 septembre

Orchestre national du Capitole de Toulouse Tugan Sokhiev, direction. Jean-Frédéric Neuburger, piano. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 63 13 13. jeudi 23 septembre

Orchestre national du Capitole de Toulouse Mikko Franck, direction. Alina Pogostkina, piano. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 63 13 13. du 27 au 29 septembre

Concert à la criée Orchestre de Chambre de Toulouse. Direction musicale Gilles Colliard. 27 et 29 septembre, Auditorium SaintPierre-des-Cuisines, Toulouse, 28 septembre, Le Phare, Tournefeuille, 05 61 22 16 34.

OCTOBRE 1, 2 et 3 octobre

Platée Cie A Bout de Souffle. Théâtre Jules-Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92.

du 5 au 17 octobre

Polychoralité

de Puccini. Direction Niksa Bareza. Mise en scène Dominique Pitoiset. Orchestre national du capitole. Choeur du Capitole. Maîtrise du Capitole.

Choeur de chambre Les Eléments. Direction Joël Suhubiette.

Théâtre du Capitole, Toulouse, 05 61 63 13 13. jeudi 7 octobre

Astrarium Mala Punica. Eglise des Jacobins, Toulouse, 05 61 71 75 15. jeudi 7 octobre

L’Amour oublié ou Hommage à Verlaine Les Sacqueboutiers. Auditorium de l’EMEA, Muret, 05 61 51 91 59. lundi 11 octobre

Richard Galliano

Cathédrale Saint-Etienne, Toulouse, 05 61 71 75 15. lundi 18 octobre

Un soir chez Brahms Les Clefs de Saint-Pierre. Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines, Toulouse, 06 63 36 02 86. du 19 au 21 octobre

Vivaldi et Bach Orchestre de Chambre de Toulouse. Direction musicale Gilles Colliard. Ophélie Gaillard, violoncelle. 19 et 21 octobre, Auditorium SaintPierre-des-Cuisines, Toulouse, 20 octobre, Le Phare, Tournefeuille, 05 61 22 16 34. mercredi 20 octobre

Bach. Piazzola.

Cecilia Bartoli

Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15.

Giovanni Antonini, direction. Grands Interprètes.

mardi 12 octobre

Chamber Orchestra of Europe Yannick Nézet-Séguin, direction. Janine Jansen, violon. Grands Interprètes. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 21 09 00. jeudi 14 octobre

Midis du Capitole Nahuel di Pierro. Théâtre du Capitole, Toulouse, 05 61 63 13 13. jeudi 14 octobre

Nahuel di Pierro Centre d’animation Soupetard, Toulouse, 05 61 63 13 13. vendredi 15 octobre

Les Choeurs de l’ex Armée soviétique Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39. vendredi 15 octobre

De Bach à Mozart, clavecin, pianoforte et orgue Yasuno Uyama-Bouvard, Jan Willem Jansen, Les Passions, direction Jean-Marc Andrieu. Eglise Saint-Aubin, Toulouse, 05 63 22 19 78.

52

dimanche 17 octobre

La Bohème

Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 21 09 00. vendredi 22 octobre

Orchestre national du Capitole de Toulouse Tugan Sokhiev, direction. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 63 13 13. vendredi 22 octobre

Haydn et Mozart Orchestre de Chambre de Toulouse. Direction musicale Gilles Colliard. Centre culturel Henri Desbals, Toulouse, 0534 46 83 25. samedi 23 octobre

Orchestre national du Capitole de Toulouse Tugan Sokhiev, direction. Mathieu Dufour, flûte. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 63 13 13.


SEPTEMBRE er jusqu’au vendredi41septembre janvier

Les Grandes vacances de Madame Zita

Cie l’Arbre à plumes.

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. jusqu’au 16 octobre

Ons’aime Boudu con ! de Jamin Chtouki.

Les Minimes, Toulouse, 05 62 72 06 36. jusqu’au 23 octobre

Le Tour du monde en 80 jours

Sébastien Azzopardi et Sacha Danino. 3T, Toulouse, 05 61 63 00 74. jusqu’au 30 octobre

Les Monologues du vagin

Eve Ensler. Mise en scène Dominique Deschamps. Jusqu’au 8 sept et du 16 sept au 30 oct, 3T, Toulouse, 05 61 63 00 74. jusqu’au 30 octobre

Homme / Femme mode d’emploi, le gars/ la fille

de Patrice Lemercier. Mise en scène Gérard Pinter. Le gars, jusqu’au 22 sept et du 28 sept au 27 oct, La fille, jusqu’au 11 sept et du 16 sept au 30 oct, 3T d’à côté, Toulouse, 05 61 63 00 74. jusqu’au 17 novembre

Le Démon de Midi

de Florence Cestac. Mise en scène Sandrine Hatamoto. Jusqu’au 11 septembre, puis du 12 octobre au 17 novembre, Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06. jusqu’au 20 novembre

Un monde merveilleux Mise en scène Gérard Pinter.

du 16 au 25 sept, du 21 oct au 20 nov, 3T d’à côté, Toulouse, 05 61 63 00 74. 1er sept et 6 oct

8 et 9 septembre

Les contes à réchauffer

L’Usine, Tournefeuille, 05 61 07 45 18.

La Cave Poésie, Toulouse, 05 61 23 62 00.

Bélé Bélé.

du 10 au 18 septembre

D’Eric Durnez.

du 22 sept au 6 nov

10 ans qu’on sème

Botox & Silicone

Tracteur, Cintegabelle.

Café-Théâtre le 57, Toulouse, 05 34 40 61 31.

Le Tracteur fête ses 10 ans. à partir du 14 sept

Ma soeur est un boulet Les Minimes, Toulouse, 05 62 72 06 36. du 14 au 25 septembre

Ca a débuté comme ça

de Louis-Ferdinand Céline. Mise en scène Chloé Desfachelle. Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 14 sept au 30 oct

Embrouille, rue Victoire de Pécouille

de et mise en scène Gérard Pinter. 3T, Toulouse, 05 61 63 00 74. mercredi 15 septembre

Franck Dubosc Casino Théâtre Barrière, Toulouse, 05 61 33 37 77. 15 au 19 septembre

Heliotropolka Nathalie Vinot.

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 16 sept au 9 oct

Benjy Dotti One Show Comedie Du 16 au 18 sept et du 7 au 9 oct, Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06. du 17 sept au 18 déc

La stupéfiante histoire du rock ! de François Bry.

Café-Théâtre le 57, Toulouse, 05 34 40 61 31. 18 septembre

Les Citronnades

Match d’improvisation France-Québec

Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06.

Centre culturel Limayrac, Toulouse.

du 7 au 11 septembre

22 au 25 septembre

Le Fatras

du 18 sept au 6 nov

La Revue de Zita et Madame Rose

Honneur aux femmes

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85.

Café-Théâtre le 57, Toulouse, 05 34 40 61 31.

Adrien Beneche.

De David et Marc Duranteau.

du 23 au 25 septembre

Le Stand up pour les nuls Lamine Lezgad

Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06. du 23 sept au 9 oct

Frida

Mise en scène Stéphane Batlle et Cécile Bernat. Centre culturel le Moulin, Roques-surGaronne, 05 62 20 41 10. du 23 sept au 14 oct

Génie du Proxénétisme

de Charles Robinson. Mise en scène Solange Oswald. Scénographie Joël Fesel. Groupe Merci. Pavillon Mazar, Toulouse, 05 61 22 74 66. 26 sept - 10 oct

L’Histoire Nocive de Jules César Joyce Mansour. Cie Spirale 8.

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 28 sept au 2 oct

Beaucoup de bruit pour rien 26 000 couverts.

Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. du 28 sept au 2 oct

Simplement compliqué

de Philippe Elno. Mise en scène Pierre François Martin Laval 3T d’à côté, Toulouse, 05 61 63 00 74. du 28 sept au 2 oct

Le loup et le loup Francis Azéma.

La Cave Poésie, Toulouse, 05 61 23 62 00. du 28 sept au 9 oct

Le Grand Retour de Boris S. de Serge Kribus. Mise en scène JeanLouis Hébré. Cie La Corde à linge. Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85.

53

THÉÂTRE

Haute-Garonne


THÉÂTRE

Haute-Garonne mercredi 29 septembre

jeudi 30 septembre

Motobécane

Le Filoscope

Cie pour l’instant

Compagnie Carabosse.

Théâtre Jean Marmignon, SaintGaudens, 05 61 95 57 87.

Parc de Labège-Village.

du 29 sept au 23 oct

Funérailles d’hiver de Hanokh Levin. Mise en scène Laurent Pelly. TNT, Toulouse, 05 34 45 05 05.

du 30 sept au 2 oct

Une fille marrante Pauline Cartoon. Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06. du 30 sept au 3 oct

Faisons un rêve de Sacha Guitry. Avec Pierre Arditi. Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. du 30 sept au 9 oct

El Maestro d’Aziz Chouaki. Mise en scène Pierre Marty. Théâtre du Pavé, Toulouse, 05 62 26 43 66.

OCTOBRE vendredi 1er octobre

Eric Antoine Théâtre Musical de Pibrac, 05 61 07 12 11. du 1er au 9 octobre

La Fête à Fred de Manu Causse. Mise en scène Corinne Calmels. Cie les Amis de Monsieur. Théâtre du Pont Neuf, Toulouse, 05 62 21 51 78. samedi 2 octobre

Dans la solitude des champs de coton Géométrie Variable. Place de la Mairie, Tournefeuille, 05 61 07 45 18. lundi 4 octobre

Ô Carmen Olivier Martin-Salvan, Anne ReuletSimon, Nicolas Vial. Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. du 5 au 8 octobre

du 6 au 23 octobre

Van Gogh / Nijinski / Camille Claudel Mise en scène Alain Piallat. Cie Jean Séraphin. La Cave Poésie, Toulouse, 05 61 23 62 00. 7 et 8 octobre

Sur l’eau Cie Les Z’Omni. Théâtre Jules-Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92. vendredi 8 octobre

Les Pestes de Patricia Levrey. Mise en scène JeanJacques Devaux. Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39. vendredi 8 octobre

Toc Toc de Laurent Baffie. Gérard Pinter, mise en scène. Cie des 3T. Théâtre Paul Eluard, Cugnaux, 05 61 76 88 99. du 8 au 11 octobre

32, rue Vandenbranden Peeping Tom. TNT, Toulouse, 05 34 45 05 05. du 12 au 16 octobre

Pauvre Martin Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. 13 et 14 octobre

Une Odyssée d’après Homère. Adaptation et mise en scène Irina Brook. Théâtre Sorano, Toulouse, 05 34 31 67 16. du 13 au 22 octobre

Olympe de Gouge; j’ai dit ! de Gancarlo Ciarapica. Cie Théâtre de la Tortue. Théâtre du Pavé, Toulouse, 05 62 26 43 66. du 13 au 24 octobre

Dom Juan

Monsieur et Madame Jeanne

de Molière.Mise en scène Régis Goudot.

Alphonse Allais et Matei Visniec. Cie Madame Jeanne.

Théâtre Sorano, Toulouse, 05 34 31 67 16. du 5 au 16 octobre

La cigale a le tournis

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. 14 octobre

Louise Bouriffé.

Heliotropolka

3T d’à côté, Toulouse, 05 61 63 00 74.

Nathalie Vinot Centre culturel Bellegarde, Toulouse, 05 62 27 44 88.

54


14 et 15 octobre

du 19 au 30 octobre

Adramelech

Après l’amour

de Valère 3 et Novarina. 4 septembre er

de Daniel Soulié. Mise en scène Eric Vanelle. Cie Falstaff Théâtre.

vendredi 1 janvier Théâtre Jules-Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92. du 14 au 16 octobre

Arrêtez de mentir !

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 19 oct au 17 nov

Laurent Arnoult

On tire bien sur les lapins

Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06.

de Gérard Pinter.

du 14 au 23 octobre

La princesse et le Croque-Notes d’après Georges Brassens. Cie Les Amis de Monsieur. Théâtre du Chien Blanc, Toulouse, 05 62 16 24 59. vendredi 15 octobre

Le barrage d’Illisu et la vallée du Tigre Charlotte Rouault et Benoit Bories. Centre Alban Minville, Toulouse, 05 61 43 60 20. vendredi 15 octobre

3T d’à côté, Toulouse, 05 61 63 00 74. du 19 oct au 30 déc

Un couple parfait...enfin presque ! Les Minimes, Toulouse, 05 62 72 06 36. du 21 au 23 octobre

Pourquoi pas moi ? Philippe Souverville Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06. vendredi 22 octobre

Patrick Bosso Grande Halle, L’Union, 05 34 31 10 00. vendredi 22 octobre

Est ou Ouest, procès d’intention

La fille du puisatier

Compagnie Escale + Wahrschein Kabarett

de Marcel Pagnol. Mise en scène JeanClaude Baudracco.

Escalquens, 05 62 71 73 63.

Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39.

vendredi 15 octobre

22 et 23 octobre

23F - Côté Hublot

C’est pas si grave

de Cédric Chapuis.

Cie l’Armée du Chahut.

Salle Polyvalente, Revel, 05 61 83 31 76.

Théâtre Jules-Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92.

vendredi 15 octobre

Eric Antoine Théâtre Musical de Pibrac, 05 61 07 12 11. 15 et 16 octobre

Mission Florimont De Sacha Danino et Sébastien Azzopardi.

samedi 23 octobre

Je ne sais pas pourquoi mais parfois tu m’énerves Cie Pupella Noguès. Théâtre Jean Marmignon, SaintGaudens, 05 61 95 57 87.

Michel Leeb, Hilharmonic Show

du 19 au 23 octobre

Casino Théâtre Barrière, Toulouse, 05 61 33 37 77.

Création collective mise en scène par Sylvain Creuzevault. Garonne, Toulouse, 05 62 48 54 77. du 19 au 23 octobre

La femme aux mains rouges d’après Hermann Broch. Mise en scène Maurice Sarrazin. Théâtre Sorano, Toulouse, 05 34 31 67 16.

Allo, ici même Ici-même (Paris). Pronomade(s). Martres Tolosane, 05 61 94 77 61. 11 et 12 septembre

Domini Public Roger Bernat. Pronomade(s). Le 11 septembre à l’Isle en Dodon / Le 12 septembre à Aspet, 05 61 94 77 61. 14 - 19 septembre

Le Centaure et l’Animal Bartabas. Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. samedi 18 septembre

Chemin de la belle étoile Sébastien Bertrand. Pronomade(s). Le Fréchet, 05 61 94 77 61. samedi 18 septembre

Histoires d’en rire Jeanne Ferron. Pronomade(s). Peyrouzet, 05 61 94 77 61. samedi 18 septembre

Urban ballet Anthony Egéa, Cie Rêvolution. Le Phare, Tournefeuille, 05 62 13 21 52. dimanche 19 septembre

Décompte de conteurs à 2 roues Jeanne Ferron, Sébastien Bertrand, Nicolas Bonneau.Pronomade(s). Le Fréchet, 05 61 94 77 61. du 22 au 25 septembre

Vous laisserez-vous guider par un(e) inconnu(e) ? Ici-même. Pronomade(s). Muret, 05 61 94 77 61.

mardi 26 octobre

Théâtre Musical de Pibrac, 05 61 07 12 11.

Notre terreur

SEPTEMBRE 3 et 4 septembre

27 oct - 7 nov

Une histoire de Peter Pan James Mathieu Barrie. Tékéli Cie. Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 28 au 30 octobre

Vincent Piguet est un coquinou Le Citron Bleu, Toulouse, 05 62 17 54 06.

55

DANSE CIRQUE RUE

Haute-Garonne


du 22 au 26 septembre

8 et 9 octobre

dimanche 17 octobre

Le sort du dedans

Rosas Danst Rosas

Roule ton cirque

Cie Baro d’Evel Cirk.

Anne Teresa De Keersmaeker / Rosas

Les Aiguisés.

Lac des Pêcheurs, Tournefeuille, 05 62 13 21 52.

Théâtre Garonne, Toulouse, 05 62 48 54 77.

L’Usine, Tournefeuille, 05 61 07 45 18.

du 8 au 17 octobre

OCTOBRE 1er et 2 octobre

Horizone - km 0 Groupe Zur. Pronomade(s). Cabanac Cazaux, 05 61 94 77 61. samedi 2 octobre

Dans la solitude des champs de coton Cie géométrie variable. Tournefeuille, 05 62 13 21 52. 4 octobre

Meli Melo 2 le retour Cie Chicos Mambo. Salle Alizé, Muret, 05 61 51 91 59. 7 et 8 octobre

... Et puis j’ai demandé à Christian de jouer l’intro de Ziggy Stardust Ouvre le chien. Pronomade(s). Carbonne, 05 61 94 77 61 du 7 au 10 octobre

L’Oiseau de feu / Le sacre du Printemps Chorégraphie Michel Rahn. Ballet du Capitole.

Epicycle Cirkvost. Chapiteau Ramiers, Blagnac, 05 61 71 75 15. mercredi 13 octobre

Carton (je vous salis ma rue) Compagnie des Sirventès. Pronomade(s). Muret, 05 61 94 77 61. vendredi 15 octobre

Roule ton cirque Les Aiguisés. L’Usine, Tournefeuille. vendredi 15 octobre

Noche de Tango Cie Aqui Macorina. Centre Culturel, Ramonville, 05 61 73 00 48. du 15 au 17 octobre

Kontakthof Pina Bausch. Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15. 16 et 17 octobre

Harlem Paris Memories Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39.

Théâtre du Capitole, Toulouse, 05 61 63 13 13.

du 18 au 31 octobre

Le Théâtre de la cruauté Cie Nanaqui. L’Usine, Tournefeuille, 05 61 07 45 18. jeudi 21 octobre

En el Tiempo Cie la baraque, Elisa Martin-Pradal, Chicuelo quatuor. Théâtre des Mazades, Toulouse, 05 34 40 10 10. vendredi 22 octobre

Time is / over Cie Emmanuel Grivet. Le Phare, Tournefeuille, 05 62 13 21 52. vendredi 22 octobre

Interférences Cie Ballet Actuel. Théâtre Paul Eluard, Cugnaux, 05 61 76 88 99. vendredi 22 octobre

Le soir des Monstres Etienne Saglio. Centre Culturel, Ramonville, 05 61 73 00 48. 23 octobre

La Tentation d’Eve Cie Pietragalla Salle Alizé, Muret, 05 61 51 91 59.

En el Tiempo Afin de clôturer comme il se doit son année anniversaire (déjà 20 ans), la compagnie de danse contemporaine La Baraque présente sa dernière création En el Tiempo, en collaboration avec le prestigieux guitariste flamenco Juan Gomez Chicuelo. Rencontre avec Elisa Martin-Pradal. Pourquoi marier flamenco et danse contemporaine ?

Je trouve que ce sont deux univers qui fonctionnent bien ensemble. Le flamenco a quelque chose à voir avec ma façon de traiter le mouvement, cette succession d’émotions à la fois intenses et très opposées. Cela correspond bien à ma sensibilité. Comme Chicuelo l’a si bien dit, il n’y a pas un seul geste flamenco dans ce que je fais et pourtant nous allons sur le même chemin, celui de l’émotion. En el Tiempo, c’est l’histoire d’une confrontation ?

DANSE

DANSE CIRQUE RUE

Haute-Garonne

Oui, elle se traduit par le choc des cultures qu’elle met en scène. L’identité et le rapport aux origines sont des thèmes récurrents dans mes créations car ils m’habitent depuis toujours. À travers eux, je travaille sur mes origines espagnoles et sur ce qu’elles sont devenues. C’est cette double identité qui m’a poussée à travailler avec Chicuelo, alors que lui m’a confié que ça ne lui serait pas venu à l’idée. Cette création est une belle façon de conclure votre année anniversaire !

L’anniversaire des 20 ans de la Compagnie est un projet qui nous tenait beaucoup à cœur. Tout au long de l’année, nous avons joué dans les lieux toulousains avec qui nous avons le plus collaboré depuis notre création. Le théâtre des Mazades, qui nous est fidèle depuis des années, en fait bien sûr partie. C’est pour nous une jolie manière de fêter la pérennité de la Baraque qui, je l’espère, repart pour vingt années supplémentaire ! Propos recueillis par Mathilde Andrieu. Le 21 octobre, Théâtre des Mazades, Toulouse.

56


SEPTEMBRE du 8 au 25 septembre er

Un cadeau pour Lola

de Fanny A.A. Mise en scène Bruno Abadie. Cie du petit matin. Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. 9 sept - 3 oct

Il Circo alegria

Patrice Carpentier, Jean-Philippe Hemerys. Cie Les extras. Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. 15 sept - 2 octobre

A l’ombre de mon soleil Cie Koikadi.

Le Fil à Plomb, Toulouse, 05 62 30 99 77. du 29 sept au 16 oct

du 7 au 24 octobre

Chubichaï

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85.

Odyssud, Blagnac, 05 61 71 75 15.

Cie Marche ou Rêve.

mercredi 13 octobre

Fougère

Cie Ouïe Dire. Centre Culturel, Ramonville, 05 61 73 00 48. du 14 au 15 octobre

Histoire d’une famille (et des choses de tous les jours)

Manuela Capece et Davide Doro, Compagnia Rodisio. TNT, Toulouse, 05 34 45 05 05. samedi 16 octobre

Collages & inventaires Cie Paradis Eprouvette.

Blblblb

Auditorium Jean Cayrou, Colomiers, 05 61 15 23 82.

Théâtre du Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85.

Babayaga, jamais plus ne vous moquerez d’elle

de Marlène Bouniort. Cie Théâtre Michel Populaire.

samedi 16 octobre

Théâtre, Muret, 05 61 51 91 59.

OCTOBRE

dimanche 17 octobre

du 4 au 9 octobre

Récréations Nougaro

Le Ciné bambini

Les Vidéophages.

L’Usine, Tournefeuille, 05 61 07 45 18. 6 octobre

Jan de Trop Théâtre, Muret, 05 61 51 91 59. du 6 au 30 octobre

Crocodéon en sol mineur Cie Le Poisson Soluble.

Le Fil à Plomb, Toulouse, 05 62 30 99 77. du 6 au 30 octobre

La sauce aux sons

Cie les cuisiniers musiciens. Café-Théâtre le 57, Toulouse, 05 34 40 61 31.

du 18 au 22 octobre

Pouce !

Hervé Suhubiette, Pulcinella.

Théâtre Paul Eluard, Cugnaux, 05 61 76 88 99. dimanche 17 octobre

Le Vent des Forges. du 19 au 22 octobre

Chemin faisant

Tournée de 3 auteurs illustrateurs jeunesse en Midi-Pyrénées. Rencontre inaugurale le 19 octobre. Médiathèque José Cabanis, Toulouse. 20 octobre

Johnny

Tara Théâtre Théâtre Jean Marmignon, SaintGaudens, 05 61 95 57 87. du 20 oct au 6 nov

Pierre et Vincent Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. du 23 oct au 3 nov

Capulet-Montaigu : match nul ! Cie Lézards de la scène.

Le Moulin, Roques-sur-Garonne, 05 62 20 41 10. du 25 au 30 octobre

Le voyage de Gilou Cie l’Envers du Monde.

Théâtre du Chien Blanc, Toulouse, 05 62 16 24 59. 27 oct - 14 nov

Sur les flots

Patafil et patatoile

Nicolas Julian, Catherine Mouton. Cie Les Petits Chemins.

7 animés, Toulouse,www.7animes.fr

Grand Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85.

Cie Des Mains des Pieds

dimanche 17 octobre

Les enfants du levant

Orchestre national du Capitole de Toulouse. François Terrieux, direction. La lauzeta choeur d’enfants de Toulouse. Halle aux Grains, Toulouse, 05 61 63 13 13.

du 28 au 30 octobre

L’ogrelet cie l’Agit.

Théâtre du Pavé, Toulouse, 05 62 26 43 66. samedi 30 octobre

Oui-Oui Zénith, Toulouse, 05 62 73 44 77.

JEUNESSE

Tournée d’auteurs L’opération Chemin Faisant s’apprête à vivre sa troisième itinérance : afin de valoriser le plan régional de conservation partagée des documents jeunesse piloté par le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées, trois auteurs illustrateurs, dont l’œuvre est conservée par des établissements partenaires réalisent une tournée sur le territoire régional. Une tournée qui démarre par une rencontre inaugurale regroupant les 3 auteurs (Géraldine Alibeu, Antonin Louchard et Hervé Tullet) à Toulouse sur le thème des livres en forme(s). La Bibliothèque de Toulouse proposera la manifestation Livre(s) en forme, pop up & compagnie, du 23 octobre au 19 décembre, dans 3 bibliothèques de quartier et la Médiathèque José Cabanis (expositions, ateliers, conférence). Du 19 au 22 octobre.

57

JEUNE PUBLIC

Haute-Garonne


EXPOS

Haute-Garonne SEPTEMBRE jusqu’au 3 septembre

Philippe-Gérard Dupuy Laboratoire Photon, Toulouse. jusqu’au 4 septembre

Solaris Fondation Ecureuil, Toulouse. jusqu’au 11 septembre

Paysage 2 / Arts visuels / Espace III Espace Croix-Baragnon, Toulouse, 05 62 27 60 60. jusqu’au 15 sept

Sculptures monumentales de Jean-Pierre Rives Grand-Rond, Toulouse, 05 61 62 14 85. jusqu’au 15 sept

Rosanna Casano Galerie Galvani, Toulouse, 05 62 17 24 92. jusqu’au 15 septembre

Laurent Filoche

jusqu’au 19 septembre

Full Metal Libecq

Viviane Sassen

Tous les samedis, Place Olivier, Toulouse.

Chateau d’Eau, Toulouse, 05 61 77 09 40. jusqu’au 19 septembre

Anne Vignal Château de Laréole, Les Olivétains et l’Ancienne Gendarmerie de SaintBertrand-de-Comminges, Maison de la Haute-Garonne - Aire du Comminges. jusqu’au 17 septembre

A la rencontre des maîtres laqueurs... de Paris à Pagan Espace Asia, Toulouse.

du 1er au 23 septembre

Chemin(s) d’eau

david Adiego

Canal du Midi, Toulouse.

Tournefeuille, 05 62 13 21 52.

jusqu’au 19 septembre

du 6 au 16 septembre

Stéréotomique!

Transparences

Salle capitulaire du cloître, SaintGaudens, 05 61 94 77 55.

Espace Bonnefoy, Toulouse, 05 67 73 83 60.

septembre

du 6 au 24 septembre

Gourmande Adèle

Les envahisseurs de l’art

Galerie Lulu Mirettes, Toulouse, 05 81 60 60 75.

Centre Culturel Alban Minville, Toulouse, 05 61 43 60 20.

jusqu’ au 2 octobre

La bibliothèque dans tous ses états Bibliothèque d’Etude et du Patrimoine, Toulouse, 05 62 27 66 66. jusqu’au 16 octobre

Delphine Gigoux-Martin Chapelle Saint-Jacques, Saint-Gaudens, 05 62 00 15 98.

Laboratoire Photon, Toulouse. jusqu’à mi-septembre

de septembre à juin

Flamboya

jusqu’au 31 octobre

Pollens Les Jardins du Muséum, Borderouge Toulouse, 05 67 73 84 84. jusqu’au 31 octobre

Dieux du ciel ! Musée Saint-Raymond Toulouse, 05 61 22 31 44. jusqu’à octobre

du 6 au 28 septembre

Gérard Marty Centre culturel Bellegarde, Toulouse, 05 62 27 44 88. du 6 sept au 24 oct

Christian Cros Théâtre Jules Julien, Toulouse, 05 61 25 79 92. 10 sept - 28 oct

Désordre Gregg Ellis, William Klein, Yves Jeanmougin, Claire Hugonnet. Murs du jardin Raymond VI, Toulouse, 06 19 80 52 69. du 14 au 23 sept

La Ville Botanique Bibliothèque, Balma, 05 61 24 29 85. du 14 sept au 21 oct

Mathieu Tremblin

Babeth Rambault

investit le quartier Trois Cocus / Les Izards

Plateforme d’Art de Muret, 05 34 63 98 19.

bbb, Toulouse, 05 61 13 37 14. jusqu’à novembre 2010

Une table d’autel pour Convenae Chapelle des Olivétains, Saint-Bertrandde-Comminges, 05 61 95 44 44. jusqu’au 30 décembre

La barque de Poste du canal du Midi Musée et Jardins du canal du Midi, Revel. du 1er au 15 septembre

Peintures volumes Espace Saint-Cyprien, Toulouse, 05 61 22 27 77.

du 15 sept au 18 déc

Néo Cugnaux I Espace Paul Eluard, Cugnaux, 05 61 76 88 99. 20 sept - 1er oct

Stephane Novak et Patrice Bidini Théâtre Musical , Pibrac, 05 61 07 12 11. du 20 sept au 16 oct

Fanny Pallaro Centre culturel des Mazades, Toulouse, 05 34 40 10 10. du 21 sept au 3 oct

La dentelle investit l’espace Bonnefoy, Toulouse, 05 67 73 83 60.

58


Haute-Garonne Angelo Bellini Galerie Daudet, Toulouse, 05 34 31 74 84. er du 28 sept au 23 oct

Martine le Chevanton, Arany Altigone, Saint-Orens, 05 61 39 17 39.

OCTOBRE octobre - novembre

Stéphane Thomazo, T.Léo Galerie Lulu Mirettes, Toulouse, 05 81 60 60 75. du 11 au 30 oct

La lettre dans toutes ses expressions Soupetard, Toulouse, 05 61 58 35 54. du 28 oct au 4 déc

SEPTEMBRE jusqu’au 25 sept

• sam 4 sept

Adam Laloum

• mer 22 sept

C’est la lune qui me l’a dit, Cie Créatures Bakh Yaye - Yoon Wii

• jeu 23 sept

Marvelous Mambo, Famille Goldini Contes, Margo Santée

• ven 24 sept

La Ballade de Vic avec les cies G.Bistaki, la Môme CriCri et sa Colette et Les Baigneurs.

Lorraine Desmarais

Castanet- Tolosan, 05 62 71 70 44.

Romain Descharmes

• dim 5 sept

• sam 25 sept au soir

jusqu’au 26 sept

Orgues à Cintegabelle

Les sanctuaires de l’interdit Alban Minville, Toulouse, 05 61 43 60 20. du 21 oct au 18 nov

Duo Dualité Bonnefoy, Toulouse, 05 67 73 83 60. du 21 oct au 19 nov

L’éco Citoyenneté Henri Desbals, Toulouse, 05 34 46 83 25. du 21 oct au 20 nov

Jacques Mataly Bellegarde, Toulouse, 05 62 27 44 88. du 22 oct au 1er nov

Stephane Redon Espace Saint Cyprien, Toulouse, 05 61 22 27 77.

Toros Can

Musée les Abattoirs.

Jorge Luis Prat • sam 25 sept • lun 27 sept

Franck Avitabile • mar 28 sept

Musée Les Abattoirs Toulouse, 0 826 30 36 36.

Programmation autour de l’orgue. • dimanche 12 sept

Yves Rechsteiner et David Vateville

du 19 au 29 oct

• lun 20 sept

Shai Wosner

Jean Bardon

Mazades, Toulouse, 05 34 40 10 10.

Musée Les Abattoirs.

Saison de rue de Castanet-Tolosan.

Galerie Kandler, Toulouse, 05 61 63 85 11.

Annette Cunnac

Varduhi Yeritsyan

Ca Rue dans les branc’Arts

Moon-Pil Shim du 18 oct au 19 nov

• lun 20 sept

FESTIVALS

du 23 sept au 23 oct

• dimanche 26 sept

Cintegabelle, 05 61 08 75 98. du 3 au 28 septembre

Piano aux Jacobins

31ème édition. Concerts au Cloître des Jacobins sauf indication contraire. • ven 3 sept

Richard Goode • sam 4 sept

Jean-François Heisser Saint-Pierre-des-Cuisines

• lun 6 sept

Geoffroy Couteau Saint-Pierre-des-Cuisines

• mar 7 sept

Bertrand Chamayou Musée les Abattoirs

• mer 8 sept

Elisabeth Leonskaja • jeu 9 sept

Lidija et Sanja Bizjak Saint-Pierre-des-Cuisines.

• ven 10 sept

Arcadi Volodos Halle aux Grains.

• lun 13 sept

Alexis Pivot

Cité de l’Espace

• mar 14 sept

Luis Fernando Perez • mer 15 sept

Zhu Xiao Mei Yaara Tal, Andreas Groethysen • jeu 16 sept

Sean Botkin

• ven 17 sept

Khatia Buniatishvili 59


du 7 au 25 septembre

Entre chien et loup Festival de théâtre amateur. • 7 et 8 sept

On vit quelque part, d’après Georges Pérec. Mise en scène Nicole Garetta. Cie Les Gens s’entêtent. • du 9 au 11 sept

SPANK • ven 17 sept

Carmen Blaix, performance Bad Lieutenantes • sam18 sept

La Bergerie, conférence de Pierre Monjaret Concert Fleshdoll, death metal

Faut pas payer ! de Dario Fo, cie Les Têtes de Mule. Mise en scène Sylvie Lagarde.

• dim 19 sept

• du 14 au 16 sept

Soirée carte blanche Collectif Les Vidéophages

Nous, les héros, de Jean-Luc Lagarce. Mise en scène Sylvie Maury. Cie Quoioù? • 17 et 18 sept

Le circuit ordinaire, de Jean-Claude carrière. Cie Crécelle. Mise en scène Vinko Viskic. • 21 et 22 sept

L’Antichambre de Jean-Claude Brisville. Mise en scène Nade Christel, cie Arsenic. • du 23 au 25 sept

Henri IV, mise en scène Jean-Luc Krauss, cie Les Cinq Ascètes. Théâtre du Chien Blanc, Toulouse, 05 62 16 24 59. du 9 sept au 3 oct

ManifestO Joan Fontcuberta invité d’honneur de cette 8ème édition. • 9 sept - 3 oct

Dock-expos : Caroline Boyer / Chloe Dutreix / Dana Cojbuc / Marylise Humbert / Iorgis Matyassy / Isabelle Le Minh / Jacques Camborde / Jessie Maucor / Le Chau Cuong / Patrice Sordo / Pierre Olivier Mazoyer / Severin Guelpa / Valentine Vermeil, Port Viguerie, Toulouse

• 9 sept - 3 oct

Expositions : Thomas Zicola / Fred Dufour Tournefeuille.

• jeu 9 sept

Présentation de l’exposition des lauréats ETPA, galerie Photon, Toulouse.

• sam 11 sept

Vernissage happening en présence de Joan Fontcuberta • jeu 16 sept

FESTIVAL

FESTIVALS

Haute-Garonne

Christian Canadas et la dream team du 111 Lunares • jeu 23 sept • sam 25 et dim 26 sept

Week-end Stenopé : stage d’initiation, animation et performances • dim 3 oct

William Shakespeare et le Houla Hop Port Viguerie, Toulouse, et Tournefeuille, www.festival-manifesto.org. samedi 11 septembre

Portes ouvertes dans les centres culturels de Toulouse www.toulouse.fr 11 et 12 septembre

Festival de rue de Ramonville Théâtre, danse, cirque, chanson, poésie, marionnette, musique, arts plastiques... La Française de Comptages / Agence Tartar(e) / Cie G.Bistaki / Cie Géométrie Variable / La môme Cricri et sa Colette / La Zampa / Cie Toi d’abord / Cie Vendaval / Compagnie de l’Autre / L’Orchestre du Grand Toz / Mazalda / Cie Théâtre Molotof / Cie Julie Pichavant / Cie Davaï / Cie Yi Fan / Le Lido. Ramonville, www.festivalramonvillearto.fr. 11 et 12 septembre

Les Occitanes Marché artisanal, spectacles de rue, campement médiéval. Parc Jean Jaurès, Muret, 05 61 56 10 42. du 14 au 16 septembre

Mostra de cinema occitan Ostal d’Occitania, Toulouse.

du 17 au 19 septembre

MéditerranéO’ 6e édition de ce festival métissé. Concerts, projections, théâtre, expositions. • ven 17 sept

Idir, Ozone et Pommes de Terre, KKC Orchestra • sam 18 sept

D’ici, d’ailleurs, du monde entier,Els Mariners del canigo, Duo Soham, La vie conjugale expliquée aux célibataires, Place des Arts, Eguzki Loreak Dantzan, Slonovski Bal, Coriandre, Mango Gadzi, La Kumpania beats. • dimanche 19 sept

LiuBila, D’ici, d’ailleurs, du monde entier, Marco Balsamo, Paco Ruiz y Herencia Flamenca, Mr & mme okko, Chet Nuneta. Portet-sur-Garonne, 05 62 14 03 09. du 20 au 25 septembre

Semaine Mondiale ~ des Sourds Place du capitole, Toulouse. du 20 sept au 23 oct

Festival Occitania Toulouse, Muret, 05 61 11 24 87. du 23 au 25 septembre

Electro Alternativ Rendez-vous des musiques électroniques. • jeudi 23 sept

Zenzile, Daedelus, Undergang, Ina Cesco • vendredi 24 sept

Dirtyphonics, Para One, Wat, Plapla Pinky, The japanese Pop Stars • samedi 25 sept

Teenage bad Girl Live, Noisia, Foreign Beggars, Pro7 and the Monsters, dat Politics. Bikini, Ramonville, 05 62 24 09 50. 24 et 25 septembre

Mond’n Rock Tremplin Musique. • ven 24 sept

Everest / Jun / Phyltre / Sweat Baby Sweat / The Tanks

Neuf9 Festival C’est la compagnie Samuel Mathieu qui est à l’origine de ce festival qui porte sur la danse un regard joyeux et débridé. Anna Rodriguez, Anne-Cécile Massoni, Christophe Le Goff, Fanny Cottençon et Claudia Gradinger pour une lecture dansée des Inséparables, texte de Marie Nimier, composent autant de points forts d’une programmation qui se poursuit par une exploration du travail cinématographique de Jean-Claude Gallotta. La Compagnie Samuel Mathieu quant à elle proposera Game, pièce sur le thème du jeu évidemment. VP Du 1er au3 octobre, Auterive.

60


• sam 25 sept

Shoboshobo

Geisha / The Shaking Heads / La Jarry

Espace des arts, Colomiers.

Salle des Fêtes, Mondonville, 05 61 85 21 79.

• 24 septembre

du 24 sept au 17 oct

Le Printemps de septembre e

20 édition, Une forme pour toute action : autour de la performance. Boris Achour, Charles Aubin, Pierre Bismuth, Spartacs Chetwynd, olivier Dollinger, Christophe Duchatelet, Tim Etchells, Jérôme Game, Martin Kersels, Arnaud Labelle-Rojoux, Roman Ondak, Michael Portnoy, Marie Reinert, Santiago Reyes, Maria Spangaro & Jean-baptiste Bruant, Cie du Zerep. Les Abattoirs.

Photographies sur la performance Chateau d’eau.

Son et lumières Espace EDF Bazacle.

Jérôme Game, lecture. Musée les Abattoirs.

Bader Motor Auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

Duchesses, Marie-Caroline Hominal,François Chaignaud. Studio du CDC

Les Rois du suspense, Grand Magasin.

1-1 = 2 Fondation Ecureuil.

Interlocuteurs III Ecole des beaux-arts.

Abbas Akhavan, Katie Bethune-Leamen, Rémi Groussin Association Points de Fuite.

Charlemagne Palestine Centre culturel Bellegarde.

Kit collectif, Space Invader Lieu commun.

Dora Garcia bbb.

Joris Lacoste

An Elvis Yokoha Dance for Unaï, Le Goff and Cie. Game, cie Samuel Mathieu. Auterive, 05 61 22 19 09.

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines.

• 1 er octobre

Aymeric Hainaux • 1 er et 2 octobre

Jean Dupuy, Eric Duyckaerts, Jérôme Game

Musée les Jacobins.

• samedi 2 oct

• dimanche 3 oct

• 2 octobre

Parc municipal, Jochen Dehn

Game, Cie Samuel Mathieu.

Anne-James Chaton, Andy Moor et Alva Noto

Hôtel-Dieu.

Cour de l’hôtel Saint-Jean.

Festival chorégraphique.

• 25 septembre

Centre culturel Alban Minville

Arnaud Maguet et Olivier Millagou

du 1er au 3 octobre

• vendredi 1er oct

Catherine Sullivan Théâtre Garonne.

Montberon.

A Mary Wigman Dance Evening, Fabian Barba.

X.c/préfet de..., Plaidoirie pour une jurisprudence, Patrick Bernier et Olive Martin

Lars Siltberg

Festival de Théâtre amateur.

• 24 et 25 septembre

Espace Saint-Cyprien.

Révérend Ethan Acres

du 1er au 3 octobre

Bellevue en scène

Neuf9 Festival

MJC Roguet Saint-Cyprien.

Musée des Augustins. du 25 sept au 2 oct

Couleurs Sénégal Semaine thématique : expositions, concert, cinéma, contes, lectures. Balma, www.mairie-balma.fr lundi 27 septembre

Oeuvre de l’esprit et bien de consommation, comment vendre un livre ? Journée de réflexion ouverte à tous. Hôtel de Région, Toulouse.

OCTOBRE 1er et 2 octobre

FESTIVALS

Haute-Garonne

Les inséparables, Cie Les Princes de Rien. du 1er au 10 octobre

Festival Internationl du Film Interculturel 2e édition. Abbaye-école, Sorèze, Ciné Get, Revel, Château de Padiès, Lempaut. du 1er au 10 octobre

Cinespana 15e édition du film espagnol de Toulouse. Toulouse. du 1er au 17 octobre

La Novela Festival des savoirs partagés. 2e édition. Toulouse, ww.lanovela.fr du 6 au 26 octobre

Bazar au Bazacle Théâtre, rencontres, Spectacles de rue, conférences. Lazzi Théâtre, Théâtre du Roseau, Cie Rends-toi conte, Cie POint d’Aeriès, Cie des SanS nOn... Parc des sports du Bazacle, Toulouse, www.bazaraubazacle.org du 7 au 17 octobre

Croix-Baragnon.

Festival de la Bohème

Toulouse les Orgues

Christophe Berdaguer et Marie Péjus

Fanfares, rock manouche, etc...

15e édition.

Musée des Augustins.

• vendredi 1 er oct

Virginie Le Touze

Boudewijn Zwart, carillon ambulant

Galerie GHP.

Loli Pabai, Karpatt, Rona Hartner & DJ Tagada, God saves the Cuivres

Madeleine Berkhemer

• samedi 2 oct

Astrarium, Ensemble Mala Punica

Galerie Sollertis.

Eglise des Jacobins.

Yann Sérandour

Liubila, Mystère Trio, Batignolles, Taraf de Haidoucks Quintet,

Casino-Théâtre barrière.

Muret, 05 61 56 33 78.

Galerie Kandler.

Fayçal Baghriche

Martin Kersels

• jeudi 7 oct Place du Capitole.

Christine Laugie, carillon Basilique Saint-Sernin.

•vendredi 8 oct

Olivier Cadiot

Concert du Midi : Jan Willem Jansen, orgue pédagogique, Philippe Canguilhem, flûtes, doulcianes et bombardes.

Cinéma ABC.

Eglise Saint-Pierre des Chartreux.

La Fabrique culturelle.

61


FESTIVALS

Haute-Garonne Christine Laugie, carillon

Cathédrale Saint-Etienne.

Hadrien Vejsel Renaud Richermo Quartet

Boudewijn Zwart, carillon, Gerben Mourik, orgue

Yasuko Uyama-Bouvard, pianioforte, jan Willem Jansen, clavecin, Les passions, direction Jean-Marc Andrieu

Basilique Saint-Sernin.

Eglise de Saint-Aubin.

Rabih Abou-Khalil

• samedi 9 oct

• samedi 16 oct

Solistes de l’Ensemble baroque de Limoges

Christine Laugie, carillon

Théâtre Jean Marmignon, SaintGaudens.

Eglise Saint-Exupère.

Le Mandala, Toulouse.

• jeudi 14 oct

Cathédrale Saint-Antonin de Pamiers.

Fiona Monbet Quartet

Chapelle des Carmélites.

Yasuko Uyama-Bouvard, clavecin

MJC Roguet Saint-Cyprien, Toulouse.

Mourty ou la fureur des dieux, spectacle jeune public

Eglise Saint-Pierre des Chartreux.

L’étrange mécanique Le Mandala, Toulouse.

Eglise-Musée des Augustins.

Mourty ou la fureur des dieux, jeune public

Boudewijn Zwart, carillon

Eglise-musée des Augustins.

La Mecanica Loca et la cie James Carles

Port Viguerie.

L’orgue fantastique

Carte blanche aux amis, anciens élèves de Jan Willem Jansen

Eglise Notre Dame la Dalbade

Salle des fêtes Gaubert, Plaisance-duTouch.

Musée des Augustins.

Eglise-musée des Augustins.

James David Christie, John Finney

• vendredi 15 oct

Kissme Youri Salle Polyvalente, Bérat.

• dimanche 17 oct

• samedi 16 oct

Ensemble Ars Gallica et ensemble vocal de l’Armagnac, Emmanuel Pelaprat, direction.

Messe du festival, Ensemble In Nominée, direction et orgue continuo Didier Borzeix.

Théâtre Musical de Pibrac.

Basilique Saint-Sernin.

Cathédrale Saint-Etienne.

Soirée label Plus Loin Music

Boudewijn Zwart, carillon

Automne Club, Toulouse.

Port Viguerie.

Choeur de Chambre les Eléments, Jan Willem Jansen, direction Joël Suhubiette

Boudewijn Zwart, orgue, ensemble Trio Sonata

Cathédrale Saint-Etienne, Toulouse, 05 61 33 76 87.

• dimanche 10 oct

Journée Région Tarn et Lauragais, Stabat mater Chapelle Sainte-Anne.

Swing39 La Rotonde, Bagnères-de-Luchon.

Les Grandes Bouches. Saint-Geniès-de-Bellevue.

Notre Dame la Daurade.

• lundi 11 oct

Mc Coy Tyner Quartet featuring Gaby Bartz

du 8 au 23 octobre

Jazz sur son 31 e

24 édition. Concerts, expositions, ateliliers.

• dimanche 17 oct

Les Grandes Bouches. Grenade-sur-Garonne.

• lundi 18 oct

• vendredi 8 oct

John Scofield Trio

Musée des Augustins.

Big Band 31 cadet, Jean-Michel Cabrol Quartet

• du 18 au 22 oct

• mardi 12 oct

Automne Club, Toulouse.

Concert du Midi : Orgue, percussions et danse

Steve Coleman and Five Elements

Concert du Midi : Babette Mondry, orgue.

Centre culturel, Ramonville.

• mercredi 13 oct

Pierre Abou Quartet & Dona

Autour du... Piano : Jacky Terrasson Solo le 18, Eric Legnini Trio le 19, Yaron Herman Solo le 20, Monty Alexander Solo le 21, Mulgrew Miller Solo le 22. Club New York : Jacky Terrasson Trio le 18, Craig Taborn Trio le 19, Marcus Strickland Trio le 20, Grace Kelly Quintet le 21, Vijay Iyer Trio le 22.

Journée Région Gers, Michel Bouvard

MJC Roguet Saint-Cyprien, Toulouse.

Automne Club, Toulouse.

• lundi 11 oct

• mar 19 oct

Basilique Saint-Sernin.

Toots Thielemans Quartet

Sylvain Luc invité de Gérard Poncin Trio

Jeu de voix, Nadia Lavoyer, soprano, Sylvie Perez, orgue

Altigone, Saint-Orens.

Théâtre Municipal, Muret.

• mardi 12 oct

Synapse

• samedi 9 oct

Eglise du Gésu.

Odyssud, Blagnac.

Ciné-concert sur Joan the woman de Cecil B De Mille par Ansgar Wallenhorst.

Boulogne-sur-Gesse.

Basilique saint-Sernin.

Eglise-Saint-Pierre, Tournefeuille.

Concert du Midi : Marc Chiron, orgue. Temple du Salin.

Mourty ou la fureur des dieux, jeune public Eglise-musée des Augustins.

• jeudi 14 oct

Concert du Midi : Maïko Kato, orgue. Eglise Saint-Pierre des Chartreux.

A cloche pied et à quatre mains, orgue orchestre de Yoann Tardivel et Thomas Ospital Eglise Notre Dame la Dalbade.

• vendredi 15 oct

Concert du Midi : Pierre Barthez, orgue. 62

Les Grandes Bouches. • dimanche 10 oct

Incognito

MJC Roguet Saint-Cyprien, Toulouse.

Salle Georges Brassens, Aucamville.

• mer 20 oct

Thomas Enhco Trio

Wayne Shorter Quartet

MJC Roguet Saint-Cyprien, Toulouse.

Odyssud, Blagnac.

• du 12 au 15 oct

Thierry Ollé Trio

Jazz Européen : Moutin Réunion Quartet le 12, Portico Quartet le 13, Jef Neve & Groovething le 14, Jorge Pardo le 15.

Le Mandala, Toulouse.

• jeu 21 oct

Mélanie Dahan Giovanni Mirabassi Duo

Automne Club, Toulouse.

Espace Soleiha, Bessières.

• du 12 au 16 oct

Sébastien Llado Trio

Une heure avec... Jean-Marc Padovani Automne Club, Toulouse.

• mercredi 13 oct

Ibrahim Maalouf Quintet Salle Nougaro, Toulouse.

MJC Roguet Saint-Cyprien, Toulouse.

Esther Nourri Octet EspaceJack Roubin, Fenouillet.

• ven 22 oct

Dorado Schmitt Quartet


Gers

MUSIQUE CLASSIQUE THEATRE DANSE / CIRQUE JEUNE PUBLIC EXPOSITIONS FESTIVAL

Théâtre Allégora, Auterive.

Les Métropolitains

SEPTEMBRE

La Rotonde, Bagnères-de-Luchon.

• sam 23 oct

Le Big Band 31 invite... Molly Johnson et Jean-Marc Padovani Odyssud, Blagnac.

DJ Food, The Herbaliser, Fanga Le Bikini, Ramonville 05 34 45 05 92. du 13 au 17 octobre

Voix croisées Festival de la voix parlée et chantée. • mercredi 13 oct

Mines de clown, Cie Rêve de Théâtre. • jeudi 14 oct

Blblblbl, Ensemble Scandicus • vendredi 15 oct

Est ou ouest, procès d’intention, cie Escale. • samedi 16 oct

La mémoire, cie Ariame Choeur Elixir Caresses taurines, Gabriel Sandoval Ragadoc Quat’à strophes Acide Lyrique • dimanche 17 oct

jusqu’ à septembre

Correspondances impertinentes

Daniel Michiels

Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse, 05 62 28 50 19.

Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse, 05 62 28 50 19.

du 3 au 5 septembre

Sam’Africa 12ème édition. • ven 3

Le duo des fautifs.

Drumbata / Yaya Dembele / Bomboro Kosso

3 octobre, Réjaumont, 9 octobre, Aire sur Adour, 05 62 68 19 01.

• sam 4

Zaky Diarra / Amélie / Paamath / Jimmy Guembrix & les Gnawax / Yelena / Dramane Dembele & le Nouza Band

• 22, 23 et 24 oct • 23 et 24 oct

Samatan, 05 62 62 55 40.

dans le réseau des transports en commun de l’agglomération toulousaine, 05 62 13 21 99. du 22 au 25 octobre

Revelation 2010 Biennale Mobilier et art décoratif. Salle Polyvalente, Revel, 05 61 27 53 02.

Rev, Cie Cahin-Caha / Circa Compte de faits, Collectif Prêt à Porter / Mic Mac, Le Lido • 23, 24 et 25 oct

Les Musicales des Coteaux de Gimone

L’enfant qui..., Théâtre d’un jour / Urban Rabbits, Spectacle de fin d’étude de la 21ème promotion du CNAC

Irakly Avaliani, piano

• 23, 24, 26, 27 29 et 30 oct

samedi 11 septembre

Eglise de Simorre, 06 08 35 20 11.

Abbaye de Flaran. jusqu’au 31 décembre

Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse, 05 62 28 50 19.

Lectures par la cie Le Phun, Les bouquins voyageurs du Grand Toulouse.

23ème festival de cirque actuel.

Zaky Diarra / Amélie / Messe avec musiques et chants africains / Kebe Kebe Authentik

• mercredi 13 oct

• du 18 au 21 oct

du 22 au 30 octobre

Circa

• dim 5

Portraits..., dans la collection Simonow

La Fabrique.

3 et 9 octobre

Comment va la Terre ? Elle tourne...

Rencontres, lectures, spectacles, courts métrages. la matinale de l’impertinence, La Liberté d’expression dans l’entreprise, Lettres de non-motivation, Lecture-spectacle par la cie le Phun, Courts insolents, Libres Courts, Cie P2BYM

d’octobre à mars 2011

Ken Paine

Sound painting Babaye sur le chemin du bout du monde, dimanche 26 septembre cie A cloche pied 42ème Festival des Nuits Musicales en Armagnac Polysons Escalquens, 05 62 71 73 68. Ensemble vocal de l’Armagnac, Ensemble Ars Gallica. du 13 au 21 octobre

OCTOBRE

jusqu’ à décembre

La domus d’Elusa, 10 ans de fouilles Musée archéologique / Le Trésor d’Eauze, 05 62 09 71 38. dimanche 19 septembre

Fête champêtre Eglise, parc et ferme de la Madeleine, 05 62 64 52 08. 29 sept - 10 oct

VI Rencontres Aéronautiques de Gimont Nuit du film aéronautique, salon du livre aéronautique, meeting aérien, baptêmes de l’air, simulateurs de vol, expositons, conférences - débats.

Nord/sud, Burencirque • 25, 26, 28, 29 et 30 oct

Epicycle, Cirk Vost • 26 et 27 oct

Ici, Cie Jérôme Thomas / Pfffffff, Cie Akoreacro • 28 et 29 oct

Cabaret Désemboîté, Les Apostrophés • 28, 29 et 30 oct

Avec la pêche, ça passe ! Les anciens du Pop Circus & Artistes associés / Aïe, Cridacompany • 29 et 30 oct

Le Cercle, Tr’espace / Mister Monster, Anomalie &... • sam 30 oct

m2, Cie Ea Eo • 26, 27 et 28 oct

Spectacles des écoles de cirque • 25, 26, 27 et 28 oct

Circle, présentation des écoles de qirque européennes Centre Cuzin, Auch, 05 62 61 05 00. samedi 23 octobre

Lunacello Eugénie Ursch Bonas, 05 62 68 19 00. du 30 oct au 2 jan

Touches et notes de lumières Abbaye de Flaran, Valence-sur-Baïse, 05 62 28 50 19.

www.gimont-aero.com

63


Lot

MUSIQUE CLASSIQUE THEATRE DANSE / CIRQUE JEUNE PUBLIC EXPOSITIONS FESTIVAL

SEPTEMBRE jusqu’au 5 septembre

Collège Robinson Simon Boudvin, Guillaume Constantin, Jochen Dehn, Charlie Jeffery, Gyan Panchal, Julien Prévieux, Ernesto Sartori, Virginie Yassef. Les Ateliers des Arques, 05 65 22 81 70. jusqu’au 12 septembre

Parcours d’art contemporain en vallée du Lot 7ème édition. “Water Walk” Jagna Cuichta, France Vaiccionni, David Coste, Cédric Jolivet, Julien Pastor, Clotilde Viannay, Centre d’art contemporain, Cajarc.

Jagna Cuichta Salle paroissiale de Calvignac.

Julien Pastor Le Rocher de la Baume.

Cédric Jolivet La Grange des Terrasses.

Cédric Jolivet L’Etang du Moulin de Cénevières.

Clotilde Viannay, Ancienne épicerie, Saint-MartinLabouval.

David Coste, Julien Pastor, France Vialliccioni, Maisons Daura, Saint-Cirq-Lapopie.

Cédric Jolivet, Site castral, 05 65 40 78 19. jusqu’ au 19 septembre

Les parcelles du végétal, Figeac en ses jardins Espace Patrimoine, Hôtel de Crussol, Jardin de la Mairie, Jardins du Célé, Figeac, 05 65 50 05 40.

jusqu’ au 3 octobre

Trésors cachés Musée Rignault, Saint-Cirq-Lapopie, 05 65 31 23 22. jusqu’ au 31 octobre

Champollion en personne Musée Champollion - Les Ecritures du Monde, Figeac, 05 65 50 31 08. jusqu’au 31 décembre

Nouvelles oeuvres à découvrir Musée Zadkine, Les Arques, 05 65 55 83 37. 11 et 12 septembre

La Rue des Enfants Festival jeune public, 2ème édition. • sam 11

Le Récup’Bazar... A la recherche du doudou perdu, Cie A Cloche Pied. Les Contes des Sentiers, cie ARTAEM Gaël Macho. Les Apprentis Magiciens, cie Théâtre à Malice. Y a t-il encore des trous dans le Gruyère?, Cie Patachon. C’est la lune qui me l’a dit..., Cie Créature. Le Grand Pique-Nique. Les Clowns Municipo, cie La Manivelle. Lait Yaourt Brothers, Cie Lait Yaourt Brothers. Le Manège à Malice, cie Théâtre à Malice. Poésie Panach, Cie Autres Mots - Anne Cameron. Le BoXSON, Cie Blabla Productions. Le Grand Goûter - concert. Viens faire le bal, cie Bouskidou.

Malice. Les Clowns Municipo, cie La Manivelle. Y a t-il encore des trous dans le Gruyère?, Cie Patachon. Les Apprentis Magiciens, cie Théâtre à Malice. Hamlet en 30 minutes, Cie Bruit qui Court. Dispositif inespéré de Conférence Motorisée et Pliable, La ligue des utopistes Non Alignés. Le Mystère des Eléphants, cie Le Mystère des Eléphants. Cabaret lecture, cie L’Echappée Belle. Le BoXSON, Cie Blabla Productions. Qui sera Alice ?, cie Morphales Cambrées. Grand Goûter - concert. Si la Terre... Geneviève Laloy. Montcuq, 05 65 24 35 77. du 18 sept au 17 oct

La part des ombres Printemps de septembre Musée de Cahors Henri Martin.

• dim 12

Les vacances de Mémé Bisous, Cie à Cloche-Pied. Le Manège à Malice, cie Théâtre à

THÉÂTRE

L’oeil du Silence À l’image de sa co-créatrice Anne Sicco, l’Oeil du silence poursuit avec passion et enthousiasme sa mission culturelle au cœur du Lot et présente sa nouvelle édition des Chantiers de l’acteur et des écritures, rendez-vous phare de la compagnie, qui cette année rendra hommage au mime Marceau. L’occasion de présenter au public ses travaux et recherches, mais aussi de donner à voir au spectateur les mécanismes de création d’un spectacle, à travers six représentations contemporaines. Les « Chantiers » de l’Oeil du silence sont de véritables réflexions poétiques sur la vie, l’humain, l’argent, la guerre, qui prendront forme cette année dans un espace Appia entièrement rénové. Dépouillé, malléable, sans artifice ni superflu, ce lieu de rencontre est pensé de manière à ne laisser place qu’à l’art et à la création. Cette ancienne écurie, nouvel ancrage de la compagnie, accueillera toute l’année des oeuvres contemporaines et servira de lieu de rencontre entre le théâtre et la jeunesse, afin qu’elle s’approprie en douceur ce nouveau carrefour culturel au milieu des champs. Une initiative des plus nécessaires pour partager un espace, une expérience, un brin de vie. Mathilde Andrieu Chantiers de l’acteur et des écritures, du 24 septembre au 10 octobre, Anglars-Juillac.

64


Lot FESTIVAL

Le Chainon manquant Les professionnels du spectacle vivant soulignent souvent l’importance de la diffusion artistique, la nécessité de donner le temps de vivre aux créations émergentes. C’est dans cet objectif que le festival Chainon Manquant regroupe depuis plusieurs années près de 400 professionnels et structure un système de diffusion unique en France et à l’étranger. Pas de têtes d’affiche donc, mais plutôt des artistes de talent dits « en découverte », qui ont besoin de trouver un public et de bénéficier d’une structure et d’un soutien à leur développement. Prise de risque importante mais nécessaire pour le plus important festival pluridisciplinaire de la jeune création, affichant cette année près de 60 formations artistiques nationales et internationales. Pari rendu possible grâce à un système de repérage inédit, sorte d’ascenseur artistique permettant à la jeune création de passer de l’échelle régionale à l’échelle nationale par le biais des festivals « Région(s) en Scène(s) ». Organisés tous les ans et dans chaque région, ils sont à l’origine de la découverte d’artistes et de compagnies en devenir qui alimenteront ensuite la programmation du Chainon Manquant. Mathilde Andrieu Du 20 au 24 octobre, Figeac et Capdenac-gare.

du 24 sept au 10 oct

du 19 au 30 octobre

Les Chantiers de l’acteur et des écritures

Quartiers d’Automne

Hommage à Marcel Marceau.

• du 22 au 24 oct

• du 24 au 26 septembre

Préludes & Prologues. • 28, 30 sept, 1er et 2 oct

Moi, la famille, le monde..., de Noëlle Renaude et Carole Fréchette. • 3 et 4 oct

A quoi sert la neige ? de Vénus KhouryGhata • 5 et 6 oct

Théâtre d’improvisation. • 8 et 9 oct

Petites pièces violentes et salutaires. • 10 oct

Hommage à Marcel Marceau Espace Appia, Anglars-Juillac, 05 65 36 23 76. samedi 25 septembre

Les cuivres anciens de Tarbes Salle de l’Horloge, Gramat, 05 65 38 73 60.

OCTOBRE du 3 oct au 24 déc

Franckdavid Maison des Arts Georges Pompidou, Cajarc, 05 65 40 78 19. samedi 9 octobre

La Rue Kétanou Les Docks, Cahors, 05 65 22 36 38. du 10 oct au 24 déc

franckDavid Maison des arts Georges Pompidou, Cajarc, 05 65 40 78 19.

Ateliers et spectacles. One Nana Show, Annadrey. • du 26 au 30 oct

Les Coquines Le Gout des Arts, Cahors, 05 65 35 75 47.

jeudi 21 octobre

CHKL, F.I.R Les Docks, Cahors, 05 65 22 36 38. vendredi 29 octobre

Anne Queffelec, récital Salle de l’Horloge, Gramat, 05 65 38 73 60.

du 20 au 24 octobre

Le Chainon manquant Festival pluridisciplinaire de la jeune création. Babel Quartet, Zed Van Traumat, Barcella, Buridane, L, Aliose, Charivari, Vendeurs d’enclumes, N’Relax, Marion Rampal, Arthur Ribo, Evelyne Gallet, Lili Cros et Thierry Chazelle, The Nino’s, Alima et Lone Kent, Roland Tchakounté, Delbi, Fanny Krief, Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers, Paradox, International Hyper Rythmique, John et Jehn, Cats on trees, Skip the use, Bette et Wallet, El Hijo de la Cumbia, Alba, Boya, Raoul Petite, half time Detente, Le Cercle, Molecule, Marianne Aya Omac, Victor Démé, Cascadeur, Cie Fleurs de peau, Collectif Prêt à Porter, Boris Arquier, Frédéric Naud, Sébastien Bertrad, Groupe Unber Humber, NGC 25, Cie Felicette Chazerand, Cie Yann Lheureux, Cie Acid Kostik, Cie du Petit Monsieur, La ligue des utopistes non alignés, Cie danses en l’R, Théâtre des Tarabates, Cie Gare Centrale, Girovago e Rondella, La Grosse situation, Théâtre du Prisme, Humani Théâtre, Emetteur cie, Lato Sensu, Cie La Naïve, Une cie, Certina soirs, Caliband Théâtre, Théâtre Incliné et Théâtre Populaire d’Acadie. Figeac, Capdenac-Gare, 05 65 34 24 78.

65


Hautes-Pyrénées SEPTEMBRE jusqu’au 5 septembre

Les Cycles de l’amour / Autour de la petite reine Abbaye de l’Escaladieu, 05 62 39 16 97. jusqu’au 18 sept

Philippe Pujo Office de Tourisme, Tarbes. jusqu’ au 19 sept

Marco Del Re Le Carmel, Tarbes, 05 62 51 16 02. jusqu’au 30 septembre

Davide Dall’Osso Maison du Cheval - Haras Nationaux, Tarbes. jusqu’ au 16 octobre

Le Quartier de l’enfance Botto & Bruno Le Parvis, Ibos, 05 62 90 60 82. jusqu’au 29 octobre

Hybrides et Chimères Le Parvis, Ibos, 05 62 90 60 82. 4 et 5 septembre

Journées Numériques Ateliers : Duke industrie / Puce Muse Installations : Nabaz’Mob / Pierre Clément Projections Danse - musique : Cie Les Baigneurs Concerts : Puce Muse / Anakronic Electro Orkestra Performance multimédia : Cie L’Imparfait Abbaye de l’Escaladieu, 05 62 39 16 97. dimanche 12 septembre

Exils Cie du Petit Matin. Abbaye de l’Escaladieu, 05 62 39 16 97. mercredi 22 septembre

La Chemise Café du Village, Anères, 05 62 39 79 38. 25 et 26 septembre

Festival BD MangeBulles Bagnères-de-Bigorre. du 27 sept au 10 nov

Stephane Montefiore Le Carmel, Tarbes, 05 62 51 16 02.

66

Tarn

du 29 sept au 1er oct

SEPTEMBRE

Flux Théâtre du Centaure. Haras, Tarbes, 05 62 90 06 03.

OCTOBRE vendredi 1er octobre

Quinteto Irreal, tango Café du Village, Anères, 05 62 39 79 38. 1er et 2 octobre

Nuits musicales de Trie-sur-Baïse Musique classique. • vendredi 1 er octobre

Christine Lajarrige, Jamal Moqadem. • samedi 2 octobre

Staffan Martensson, Love Derwinger. Trie-sur-Baïse, 05 62 35 50 88. du 1er au 3 octobre

1er Salon du livre pyrénéen Relais des Pyrénées, Bagnères-deBigorre. du 8 au 15 octobre

Made in Belgique Semaine consacrée à la création belge. • du 8 au 10 octobre

Marius, Fanny et César, trilogie de Pagnol, Comp. Marius. Barrage de Gabbas.

• 12 octobre

Rouge décanté, mise en scène Guy Cassiers. • 13 octobre

Les concerts Brodsky • 15 octobre

Bayreuth FM, Woosh’ing Mach’ine, Mauro Paccagnella. Le Parvis, Tarbes 05 62 90 06 03. du 9 oct au 28 nov

Andy Warhol Abbaye de l’Escaladieu, 05 62 39 16 97. 21 et 22 octobre

Kontakthof Pina Bausch. Le Parvis, Tarbes, 05 62 90 06 03. vendredi 22 octobre

Fête de la Pomme Café du Village, Anères, 05 62 39 79 38.

jusqu’au 5 septembre

Mineros, mineurs de Bolivie Jean-Claude Wicky Musée - Mine Départemental, Cagnac Les Mines, 05 63 53 91 70. jusqu’au 5 septembre

W in memoria Musée départemental du Textile, Labastide Rouairoux. jusqu’au 19 septembre

Revivez l’aventure de l’expédition Tara ! Musée Lapérouse square Bontany Bay, Albi, 05 63 46 01 87. jusqu’au 20 septembre

Les insectes du nord du Tarn Muséum d’Histoire Naturelle, Gaillac, 05 63 57 36 31. jusqu’au 22 septembre

Sanfourche, oeuvres d’une vie Musée des Beaux-arts de Gaillac, 05 63 57 18 25. jusqu’au 25 septembre

Edwood Fiac. jusqu’au 26 septembre

Terre de sens Maison de la céramique, Giroussens, 05 63 41 68 22. jusqu’à fin sept

Serge Galerie Artevistas, Albi. jusqu’au 15 oct

Docs en Cocagne • sam 11 sept

Carte Blanche à l’International Film Festival de Padiès. Saint Paul.

• dim 12 sept

Mino Malan, bruiteur / L’enfant et le Caïman / A nous la rue. Saint Paul.

• ven 15 oct

Carte Blanche aux Hivernales du Doc. Donc, de Virgile Loyer et Damien MacDonald. Teyssode, 06 81 83 35 82.


Tarn

MUSIQUE CLASSIQUE THEATRE DANSE / CIRQUE JEUNE PUBLIC EXPOSITIONS FESTIVAL

jusqu’au 17 oct

6 sept - 30 octobre

Suprême luxe

Jacques Borzycki

Musée du Verre, Carmaux, 05 63 80 52 90.

Galeries de l’Hôtel de Ville, Castres, 05 63 71 58 58.

jusqu’au 30 oct

Art du verre contemporain Luniverre Gallery, Cordes-sur-Ciel, 05 63 53 99 89. jusqu’au 31 octobre

In-Situ

Paul Duchein, Sylvian Meschia, Benoît Noulet, Vincent Sablong Musée du Saut du Tarn, Saint-Juéry, 05 63 45 91 01. jusqu’au 31 oct

Colin Painter Abbaye-école de Sorrèze, 05 63 50 86 38. jusqu’au 31 octobre

Jean-Paul Heraud Château-musée du Cayla, Andillac, 05 63 33 90 30. jusqu’au 31 octobre

Pilar Albarracin Moulins Albigeois, Albi, 05 63 38 35 91. jusqu’au 31 octobre

Charb, Jul et Wiaz Musée Raymond Lafage, Lisle-sur-Tarn, 05 63 40 45 45. jusqu’au 8 nov

Goya. Il était une fois...

La Tauromachie, les Proverbes et autres choses Musée Goya, Castres, 05 63 71 59 30. jusqu’au 11 nov

La pierre dans tous ses états Parc de Gourjade, Cérac. jusqu’au 28 nov

Il était une fois... la Tauromachie, les Proverbes Musée Goya, Castres, 05 63 71 59 87. 2 sept - 27 nov

Gustave Eiffel Musée Jean Jaurès, Castres, 05 63 62 41 83. 3 et 4 septembre

Ciné-guinguette

Courts-métrages en cabaret. 3 sept, Donzac, 4 sept, La basse Cour, Lavaur, 05 61 25 43 65.

du 9 sept au 2 oct

36 ans d’affiches de concert et de festivals Athanor, Albi, 05 63 38 55 56.

OCTOBRE du 1er au 10 octobre

Festival Internationl du Film Interculturel

2e édition.

Abbaye-école, Sorèze, Ciné Get, Revel, Château de Padiès, Lempaut. 2 et 3 octobre

ven 10 septembre

Concert de rentrée Place Soult, Castres. vendredi 17 septembre

Les 40èmes délirants Cie Ivan Morane.

Saint-Amans Soult. du 17 au 19 septembre

Rock In Opposition

Festival de musique. 3e édition. • ven 17

Geneviève Foccroulle joue Anthony Braxton / Caspar Brötzmann Massaker / Sleeptime Gorilla Museum • sam 18

Aquaserge / Thierry Zaboitzeff / Peter Brötzmann Full Blast / Gong • dim 19

Miriodor / Rational Diet / Jannick Top / Infernal Machina / Art Bears Songbook Maison de la Musique de Cap Découverte, Le Garric, 05 63 38 55 57. samedi 18 septembre

La dernière farce de Molière Cie de l’Albatros.

Salle polyvalente, Villefranche d’Albi. vendredi 24 septembre

Airport Chapel

de Olivier Arnéra et David Schwaeger. Cie Sketch’Up. Espace Apollo, Mazamet, 05 63 97 53 53. du 24 sept au 20 oct

Annie Amirault - Gérard Lauret / Frontières Château de la Falgalarié, Aussillon. samedi 25 septembre

Une nuit... Des rois...

Rappelle-toi, Barbara

Mise en sène Richard Massoutier. Théâtre de la Croix Blanche, Albi, 05 63 54 99 70. dimanche 3 octobre

La cabane dans les étoiles Coline.

Saint-Amans Soult. du 5 au 28 octobre

Drôles d’oiseaux, drôles d’animaux Bibliothèque Municipale, Castres, 05 63 62 41 60. jeudi 7 octobre

Berlin, années 20 !

Mise en scène Olivier Desbordes. Cie Opéra Eclaté. Espace Apollo, Mazamet, 05 63 97 53 53. 7, 8 et 9 octobre

Beaucoup de bruit pour rien

Shakespeare. Cie 26 000 Couverts, mise en scène Philippe Pehen. L’Athanor, Albi, 05 63 38 55 56. vendredi 8 octobre

Loic Lantoine, Ael Lo Bolegason, Castres, 05 63 62 15 61. samedi 9 octobre

Duo Daltin Labbé Théâtre de la Vidalbade, Aguts. mardi 12 octobre

La Follia

Orchestre de Chambre de Toulouse, direction musicale Gilles Colliard. Eglise de Rayssac, Albi, 05 63 38 55 56. 13 et 14 octobre

Ploùm

Cie Théâtre en Flammes. Auditorium de la Bibliothèque Municipale, Castres, 05 63 62 41 60.

d’après Shakespeare. Laboratoire de la sixième heure, direction Régis Maynard. Théâtre de la Croix Blanche, Albi, 05 63 54 99 70.

67


Tarn-et-Garonne

Tarn du 13 au 16 octobre

Autan de blues Festival de blues. • mercredi 13 octobre

Nicolas Blues du monde Salle Georges Prêtre, Naves.

• jeudi 14 octobre

mercredi 20 octobre

C’est la lune qui me l’a dit Cie Créature. Salle Gérard Philipe, Castres, 05 63 71 56 58. jeudi 21 octobre

Centre de loisirs de Calmon, Aiguefonde.

Hilight Tribe, The Gents, Seeds of Freedom

• vendredi 15 octobre

Lo Bolegason, Castres, 05 63 62 15 61.

June & Lula Electric Duo MJC, Labruguière.

du 21 au 23 octobre

• samedi 16 octobre

Les Fantaisies

Malted Milk, Nina Attal, Toksik Band of Blues

MJC, Saint-Amans Soult.

Lo Bolegason, Castres, 05 63 62 15 61. ven 15 octobre

Los Hermanos Cuenca Salle Gérard Philippe, Castres, 05 63 71 56 58. du 15 au 17 octobre

Echos d’ici, échos d’ailleurs 3e festival du film documentaire. Labastide-Rouairoux, 05 63 98 07 58. sam 16 octobre

Babar Cie Teatro Gioco Vita. L’Athanor, Albi, 05 63 38 55 56. 19 et 20 octobre

Je ne sais quoi d’après les chansons d’Yvette Guilbert. Nathalie Joly. Auditorium du Musée Toulouse-Lautrec, Albi, 05 63 38 55 56. du 19 oct au 28 nov

Carnets de terre : carreaux pour Toulouse-Lautrec d’après les chansons d’Yvette Guilbert. Nathalie Joly. Atrium du Musée Toulouse-Lautrec, Albi, 05 63 38 55 56. mercredi 20 octobre

Petit Pierre de Suzanne Lebeau. Mise en scène Maud Hufnagel et Lucie Nicolas. L’Athanor, Albi, 05 63 38 55 56. mercredi 20 octobre

Flon-Flon et musette

vendredi 22 octobre

Jamobar Lo Bolegason, Castres, 05 63 62 15 61. 22 et 23 octobre

Oriental experiences Théâtre de la Croix Blanche, Albi, 05 63 54 99 70. 22 et 23 octobre

Rencontres Vagabondes Manifestation littéraire en présence d’auteurs et illustrateurs. Exposition de photos de voyages, nuit du voyage, bourse d’échange, projection, apéritif littéraire, contes, remise des prix aux lauréats du concours Encres Vagabondes. Bibliothèque Municipale, Castres, 05 63 62 41 60. mer 27 octobre

C’est la lune qui me l’a dit Cie Créatures. Salle Gérard Philippe, Castres, 05 63 71 56 58. du 28 au 31 octobre

Le chant du dindon Cie Rasposo. Sous chapiteau, Université J.F. Champollion, Albi, 05 63 38 55 56. 28 oct - 5 décembre

Le mois de l’Image - 20ème édition Théâtre Municipal, Castres, 05 63 71 56 58.

SEPTEMBRE jusqu’au 18 septembre

Les Embarcadères Concerts, spectacles, expositions. Pays Montalbanais. jusqu’au 19 septembre

Ronald Curchod Musée Calbet, Grisolles, 05 63 02 83 06. jusqu’au 20 septembre

Jacques Mataly Abbaye de Beaulieu en Rouergue, 05 63 24 50 10. jusqu’au 3 octobre

40ème anniversaire de la Fondation du Centre d’art contemporain Abbaye de Beaulieu en Rouergue, Ginals, 05 63 24 60 00. jusqu’au 7 novembre

Ingres / Cueco Musée Ingres, Montauban, 05 63 22 12 91. vendredi 3 septembre

Ciné-guinguette Donzac, lesvideophages.free.fr. 3 et 4 septembre

Les Décousues 5ème édition. Sans Titre, de F. Garcia Lorca. Eric Sanjou et l’Arène Théâtre / Michel Krome / Robinson Crusoë, par Georges Gaillard / Création sur C. Baudelaire, par l’Emetteur Compagnie / Carmelle, Jeanne Bideau et la Cie la Controverse / Alexandre Blok, par Frédéric Klein L’Arène, Coutures, 05 63 94 05 78. samedi 4 septembre

Polyphonies Aquitaines Ensemble Organum. Eglise, Roquefixade, 05 63 05 08 02. du 4 au 26 septembre

Passage d’un patrimoine à l’autre au Passage 17. Librairie Baux Livres, Montauban. du 10 au 12 septembre

D’après Elzbieta. Mise en scène Odile Brisset. Cie Créature.

Week-end Doux

Espace Apollo, Mazamet, 05 63 97 53 53.

Plus d’une dizaine de concerts jazz. • vendredi 10 septembre

Jeux de jazz, Soulshine Voices. • samedi 11 septembre

Les Gascons Laveurs, Hervé Suhubiette, 68


FESTIVAL

Tarn-et-Garonne 3

Les Décousues 5e édition de ce festival mené tambour battant par l’Arène Théâtre autour du fil conducteur des affinités artistiques et du plaisir du texte. C’est à l’Arène, sur la commune de Coutures, que sont programmées ces deux soirées spectacles et repas. On y découvrira Sans Titre, de Fédérico Garcia Lorca par l’Arène Théâtre, les Michel Krome, un Robinsons Crusoe proposé par Georges Gaillard et bien d’autres textes, compagnies et surprises. VP 3 et 4 septembre, Arène, Coutures.

Pulcinella, Thierry du Filippo Quintet • dimanche 12 septembre

Hot club of Candie, Duo Dulieux Boccalini Grisolles, 05 63 67 38 97. samedi 11 septembre

Ciné-guinguette Verdun sur Garonne, 05 61 25 43 65. du 11 sept au 6 nov

Cyril Hatt Médiathèque, Nègrepelisse, 05 63 67 39 74. dimanche 12 septembre

Place aux Nouvelles 5ème édition de ce festival littéraire consacré à la nouvelle. Lacapelle Montauban, 05 63 63 01 83. 12 et 18 septembre

Le Voyage immobile 12 septembre, Château Coutinel, Labastide Saint-Pierre, 18 septembre, musée Calbet, Grisolles, 05 63 03 59 76. vendredi 17 septembre

Requiem de Divitis Ensemble Organum. La Réole, 05 63 05 08 02. vendredi 17 septembre

Michel Krome Place Lalaque, Montauban, 05 63 91 19 19. vendredi 17 septembre

Théâtre occitan Maison du Peuple, Montauban. du 17 au 19 septembre

Bal()ade Cie Yann Lheureux. Didier Labbé, Grégory Daltin. Montauban. du 17 au 19 septembre

Châteaux chantants Tarn-et-Garonne, 05 63 91 83 96. samedi 18 septembre

Hommage à Joe Dassin Espace V.O, Montauban.

du 21 au 26 septembre

samedi 9 octobre

Festival de Gospel

Les Chevaliers du Fiel

Négrepelisse, 05 63 64 22 66.

Eurythmie, Montauban, 05 63 21 04 40.

vendredi 24 septembre

mardi 12 octobre

Les boeufs du V.O

Concert Ravel

Espace V.O, Montauban.

Orchestre de la cité d’Ingres. Direction Jean-Louis Fusis.

vendredi 24 septembre

The Beatles vs The Rolling Stones Rio Grande, Montauban, 05 63 91 19 19. 24 et 25 septembre

Une soirée chez Riquet Texte et lecture de Maurice Petit. Les Passions, direction Jean-Marc Andrieu. Vendredi 24 à Grisolles, samedi 25 à La Négrette, Labastide Saint-Pierre, 05 63 22 19 78. samedi 25 septembre

Sous les yeux des femmes garde-côtes de Pal Bekes. Mise en scène Olivier Rouquette. Espace V.O, Montauban. dimanche 26 septembre

Anthony Joubert Espace V.O, Montauban.

OCTOBRE vendredi 1 octobre er

Tempête !

Théâtre Olympe de Gouges, Montauban, 05 63 21 04 40. vendredi 15 octobre

High Tone, Jangle machine Rio Grande, Montauban, 05 63 91 19 19. samedi 16 octobre

Jog La Négrette, Labastide St-Pierre, 05 63 22 19 78. dimanche 17 octobre

Fred Pellerin Théâtre Olympe de Gouges, Montauban, 05 63 21 04 40. dimanche 17 octobre

Quatre Messes de la Nativité Ensemble Organum. Ribeauvillé, 05 63 05 08 02. du 19 au 21 octobre

TempsDanse d’Automne Temps fort autour de la danse. • mardi 19 octobre

Za Ni Mo, chorégraphie Myriam Naisy. • jeudi 21 octobre

de Shakespeare. Irina Brook.

Drôle de danse, Europa danse.

Théâtre Olympe de Gouges, Montauban, 05 63 21 04 40.

Théâtre Olympe de Gouges, Montauban, 05 63 21 04 40.

samedi 2 octobre

jeudi 21 octobre

Festival de la Magie

le Mystère des Eléphants

Eurythmie, Montauban, 05 63 21 04 40.

Centre Universitaire, Montauban, 05 63 91 19 19.

vendredi 8 octobre

El Comunero, Ana Caril Rio Grande, Montauban, 05 63 91 19 19. samedi 9 octobre

Zboing

vendredi 29 octobre

Patrick Bosso Eurythmie, Montauban, 05 63 91 03 61. dimanche 31 octobre

Pierre Luciani.

Requiem de Févin

Théâtre Olympe de Gouges, Montauban, 05 63 21 04 40.

Abbatiale, Moissac, 05 63 05 08 02.

Ensemble Organum.

69


© François Chardon

Propos recueillis par Maëva Robert

© DR

univers

Après avoir signé de prestigieux décors pour l’opéra ou le théâtre, Jean-Paul Chambas opère un retour aux sources et réalise une fresque sur le château d’eau de Lagraulet-du-Gers : un nouveau défi pour le peintre gascon qui n’a de cesse de remettre en question sa condition d’artiste autant que sa condition d’homme.

Les univers de

Jean-Paul Chambas Votre plus grande qualité de travail ? Il est difficile de différencier une qualité d’un défaut. J’essaie de me servir de mes défauts pour les transformer en qualités (surtout pas en trait de personnalité !). Je lutte pour ne pas transformer mes tics picturaux en style, ce serait accepter de ne savoir faire que d’une seule manière. Votre pire défaut ? Mon métier exige que je sache dessiner et peindre. J’aurai tendance à rechercher la séduction, la facilité, ce qui est un danger. Votre pire souvenir ? A chaque fois que je rate un tableau. Mais c’est plutôt de l’ordre de la défaite. J’essaie alors d’en faire une victoire sur moi en mettant mon orgueil de côté et en retournant travailler le lendemain matin. Votre meilleur souvenir ? Maintenant, à l’heure de la signature de l’œuvre. Se prendre dans les bras, entre peintres. Le décor du château d’eau était un challenge, je vis là un grand moment d’émotion. Vos rituels de travail ? J’ai tendance à tout ritualiser. Ce besoin 70

d’instaurer une forme de régularité est une manière de nous protéger. Mais c’est difficile à partager, car on doit alors faire face à l’incompréhension d’autrui. Ca frise le tic, la superstition. Qu’est-ce qui vous fait rire ? Les blagues que je comprends, l’humour de répétition. La manière dont on emmagasine les anecdotes vécues, pour ensuite les raconter et les partager. Pleurer ? Un couple qui s’ennuie. M’ennuyer me ferait pleurer, je déteste le quotidien. Le désespoir aussi de ne pas parvenir à faire ce que l’on veut. Ne pas savoir jouer du piano. Un talent caché ? Je ne l’ai pas découvert et ne le découvrirai sans doute jamais. Je pense que tout ce qui est caché en moi passe par la peinture. Celui que vous auriez aimé avoir ? Savoir jouer de la musique, chanter juste. Etant plus jeune, jouer de la guitare sur une plage pour séduire. Un plaisir simple ? Le confit et les pommes de terre sautées de

Denise. Les amis qui vous remettent en place au bistrot de Vic. Découvrir un bon vin. Se réveiller et sourire à la femme que l’on aime. Le moment de la journée que vous préférez ? Juste après le déjeuner, le bonheur physique, plastique, de tenir un pinceau dans la main : malheureusement, ça dure rarement plus d’une demi-heure. Faire la dînette le soir, et pourquoi pas regarder le journal télévisé. Tous les moments peuvent être exceptionnels en fonction de la manière dont on les vit. Un lieu que vous aimez ? La lumière à Hossegor l’été vers 20h30. Se trouver à Paris au marché de Saint-Germain-des-Prés et penser que l’on est presque à Pampelune, et de manière plus générale trouver une familiarité là où il ne devrait pas y en avoir. Les entrées des lieux. Les coulisses : un privilège que je me suis octroyé moi-même par mon propre travail. Si vous deviez changer de vie… vJe recommencerai de la même manière, en étant plus courageux… propos recueillis par Maëva Robert


71


Ramdam #86  

Ramdam #86

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you