Page 1

BOOK

Joseph MILLIERE Etudiant ingĂŠnieur concepteur paysagiste Agrocampus Ouest


SOMMAIRE

5 - DIAGNOSTIC DE GRAND TERRITOIRE 13 - DIAGNOSTIC ET CONCEPTION À L’ÉCHELLE COMMUNALE 27 - CONCEPTION D’ESPACES ET DE JARDINS 43 - PROJETS ARTISTIQUES ET LAND ART 57 - PRODUCTIONS GRAPHIQUES

3


4


Ci-contre : Peinture aborigène (Australie). En Australie centrale, chaque individu reçoit à la naissance des droits sur un ou plusieurs sites sacrés. Peindre ces sites consiste à réaffirmer son appartenance à ce lieu et sert de titre de propriété. Certains motifs peints ont été utilisés dans les tribunaux comme preuve d’un lien traditionnel à un territoire.

DIAGNOSTIC DE GRAND TERRITOIRE

5


Diagnostic de grand territoire

afp* DE LA DEVEZE Diagnostic paysager et patrimonial Revalorisation, création d’une *Association Foncière Pastorale Contexte : Stage - CAUE du Lot Maitrise d’ouvrage : Commune d’Assier Mission : Diagnostic & Préconisations Lieu : Assier (46) Superficie : 260 ha Calendrier : 2017

La devèze d’Assier, espace patrimonial et agricole au Sud de la commune d’Assier est un parcellaire ancien aujourd’hui majoritairement délaissé et en friche mais faisant pourtant l’objet d’un attachement important de la part de la population. Il s’agit d’un lieu fort où se rencontrent des enjeux historiques, patrimoniaux, paysagers et écologiques. A ceux-ci s’ajoutent des objectifs de lutte contre les incendies. Afin de préserver son patrimoine, la commune d’Assier a initié un projet de gestion agricole et environnementale en utilisant l’outil de l’association foncière pastorale libre (AFP). Ce projet est réalisé en partenariat avec le PNR des Causses du Quercy et avec l’appui technique du service environnement du Département, de la chambre d’agriculture et du CAUE du Lot. Il s’agit de définir les enjeux en matière de paysage et de patrimoine lithique ainsi que de proposer des principes d’intervention et de gestion du parcellaire.

6


A

B

C

D

A - Représentation graphique des surfaces parcellaires B - Représentation graphique de la diversité des propriétaires C - Cartographie des usages du sol en 1830 D - Cartographie des usages actuels du sol

7


A -Cartographie et relevés de terrains : patrimoine naturel, paysager et bâti B - Etude typologique et représentation des abris de type «gariotte» C - Etude historique et représentation cartographique des mutations du parcellaire D - Représentations graphique des préconisation en terme d’entretien des murets et de restauration des parcelles.

Légende Patrimoine de pierre sèche Entrée de champ actuelle Entrée de champ fermée Entrée de champ historique Cazelle Gariotte Cayrou Passage ou mur tombé Grangette

Elements naturels Espace embroussaillé Arbre ou ensemble d’arbres remarquable Arbre plessé Lapiaz Point de vue

État des murets Disparu (plus de trace) passage possible Disparu (plus de trace) remplacé par une haie Tombé ou en très mauvais état État moyen, tombé à certains endroits

A

Bon état, restauration possible Parfait état

8


B

C

?

XIII - XVI - XIX

1790 - 1830

21E SIÈCLE

D

Arbre ne causant aucun dégât

Mousses

Plantes grimpantes

Arbustes

Arbre plessé

9


Diagnostic de grand territoire

LA CAB* Prospective territoriale *Communauté d’agglomération Bergeracoise Contexte : Projet étudiant - travail collectif Maitrise d’ouvrage : / Mission : Diagnostic & Perspectives Lieu : Bergerac (24) Calendrier : 2018

Le périmètre de la CAB est un périmètre administratif récent particulièrement intéressant, regroupant une grande diversité de paysages (vallée, coteaux viticoles et plateaux boisés) d’acteurs et d’enjeux. Victime de la déprise agricole, le périmètre souffre également de la trop grande proximité de Bordeaux et d’un manque d’attractivité, engageant les communes le composant vers une lente diminution des populations et de l’activité.

10


A

A - Carte des unités paysagères de la CAB B - Chorème des dynamiques et enjeux actuels de la CAB C - Chorèmes des scénarios «au fil de l’eau», négatif et positif.

B

C

11


12


Ci-contre : «ADN» de la ville de Malaga, Lu Xinjian.

DIAGNOSTIC ET CONCEPTION A L'ECHELLE COMMUNALE

13


Diagnostic et conception à l’échelle communale

Bouchemaine Réaménagement de l’entrée de bourg et du quai de la Noe Contexte : Projet étudiant - travail individuel Maitrise d’ouvrage : Commune de Bouchemaine Mission : Diagnostic & Esquisse Lieu : Bouchemaine (49) Calendrier : 2017

Bouchemaine est une commune de bord de Maine. Sa proximité à la Loire et à la ville d’Angers a marqué son développement et son patrimoine riche et pitoresque. Cependant la commune souffre d’une entrée de ville peu lisible et dominée par une présence et une fréquentation automobile excessive. Ce projet vise dont à requalifier qualitativement le coeur de bourg, donner une nouvelle place au circulations douces au sein d’un espace touristique notament parcouru par l’itinéraire «Loire à vélo».

D

14


DIAGNOSTIC A - Circulations automobiles : une mauvaise gestion des flux B - Itinéraires touristiques, services publics et privés ESQUISSE C - Plan masse du projet d’aménagement D - Perspective du quai vue du rond-point

A

B

C

15


Diagnostic et conception à l’échelle communale

Port Bourgenay Programmation - espace plublic Un port de plaisance plus attractif et vivant tout au long de l’année

Contexte : Stage - Agence Le Votre Maitrise d’ouvrage : Commune de Talmont-St-Hilaire Mission : Mise en forme de plan, coupes Lieu : Talmont-St-Hilaire (85) Calendrier : 2018

Port Bourgenay est un port de plaisance récent, construit en 1985 au pied d’une falaise rocheuse, dans le cadre d’une opération touristique d’ampleur. Le port offre de nombreux avantages aux plaisanciers par son aspect fonctionnel mais demeure un lieu dédié au nautisme, vivant essentiellement en haute saison. L’objectif de la collectivité est de faire du port de plaisance un pôle majeur d’attractivité de la commune tout au long de l’année, à destination des touristes et de la population locale. A l’issue des phases de diagnostic et scénarios, l’étude de programmation propose une esquisse d’aménagement, phasée et chiffrée, sur l’ensemble des espaces portuaires, intégrant la requalification des espaces publics, ainsi que la construction d’un nouveau pôle nautisme.

16


A B

A - Esquisse, plan d’ensemble des aménagements du port B - Coupe transversale existant / projet au niveau de l’esplanade animée

17


Diagnostic et conception à l’échelle communale

Passay Requalification du village de Passay - Révéler l’âme du village de pêcheurs Contexte : Stage - Agence Le Votre Maitrise d’ouvrage : Commune de la Chevrolière Mission : Mise en forme de plan, perspectives, modélisations 3D Lieu : La Chevrolière (44) Calendrier : 2018

Le village de Passay est un des rares lieux donnant accès au lac de Grandlieu, dont l’histoire est étroitement liée à l’activité de pêche. Le parti d’aménagement repose sur une composition très simple s’attachant à révéler à la fois la trame urbaine formant îlots bâtis resserrés, places, voies rectilignes et ruelles, ainsi que les façades des anciennes maisons de pêcheurs. Hormis l’aspect patrimonial, l’aménagement a pour objectif la réappropriation des espaces publics par les habitants, afin que le village redevienne un espace vivant où le piéton est prioritaire. Le projet est ainsi conçu de manière simple et robuste, tout en laissant une place importante à l’évolutivité, pour que les habitants puissent révéler à leur manière l’âme du village.

18


A

B

C

D

A - Plan d’ensemble des aménagements B - Perspective sur la rue Joseph Blanchard, ruelle Nord-Sud C - Perspective sur la rue du Port, une des deux rue principales Est-Ouest D - Recherches de mobilier urbain sur mesure, en tôle métallique pleine et ajourée, dont la maille évoque le filet

19


Diagnostic et conception à l’échelle communale

Husum Réaménagement des espaces extérieurs des bâtiments administratifs Un lien entre quartiers Contexte : Stage - Agence Lysann Schmidt Maitrise d’ouvrage : Commune de Husum Mission : Esquisse, mise en forme de plan Lieu : Husum (Allemagne) Calendrier : 2019

Husum est une ville au bord de la mer Baltique, au Nord de l’Allemagne. A l’occasion de l’extension des ses batîments administratifs, la commune a souhaiter repenser les abords de ceux-ci et plus largement les usages du quartier et les liaisons douces. Exposée à de risques d’inondations, la ville et la campagne environnante sont bardés de canneaux et de digues parfois monumentales marquant le paysage. Inspiré de l’histoire de la ville ainsi que de son paysage, l’aménagement reprend les codes déjà présents et les détourne afin de créer des espaces agréables et fonctionnels. Des digues artificielles viennent donner du relief au parvis, et abriter divers infrastructures et usages, comme des jeux pour enfants et des salles de classes extérieurs. Un chemin piéton doublé d’une piste cyclable passe au milieu de ce nouveau parvis jardiné et vient relier les espaces du Nord au Sud, connectant des quartiers auparavant indépendants.

20


< W

III

t ie eb ng oh

V

II+ VII

ndina Ferd

II+

s-S t nie Tön

VI Trafo+ Mülleinhausung

II

II+

e raß

Wendekreis ø 22 m II

1

II+

2

3

4

5

6

7

8

9 10

Stellplätze Rettungsdienst Dienstfahrzeuge

56 Fahrradstellplätze

< Feuerwehrzufahrt (Klapppoller)

wegve

II+

II

/Fuß Rad-

Pausengarten

un rbind

Marktstraße

II+

80 Fahrradstellplätze

II+

11 12

KfZ-Zulassung

28 Fahrradstellplätze IV

g

Spielbereich

II+

V

IV

II+

28 Fahrradstellplätze

II+

6 Stellplätze barrierefrei

II

Besprechungsgarten

28 Fahrradstellplätze

II+

II III

V

I+ IV

Ferdinand-Tönnies-Straße

ng

III

weg

verb

indu

III

Rad-

/Fuß

V

II+ II+

II+

II+

Park-Straße

II+ II+

V

III+ II+

Wasserturm

II+

II+ II+

Schlosspark

A

A - Plan d’ensemble des aménagements B - Diagrammes montrant le système de collecte des eaux de pluie

B

21


Diagnostic et conception à l’échelle communale

Heildelberg Bridge Pont multifonctionnel entre deux quartiers Une brindille dans le paysage Contexte : Stage - Agence Lysann Schmidt Maitrise d’ouvrage : Commune de Heildelberg Mission : Esquisse, mise en forme de plans, coupes, modélisations 3D Lieu : Heildelberg (Allemagne) Calendrier : 2019

La commune de Heildelberg a souhaité construire un pont piéton et cyclable traversant non seulement la rivière mais connectant aussi ses différents quartiers, depuis la gare au Sud jusqu’au campus universitaire au Nord. Nous avons pour cela conçu avec une équipe d’ingénieur de Buro Happold un pont multifonctionnel urbain dont l’aspect varie selon les usages et selon les espaces qu’il traverse. Tel une brindille dans le paysage, le pont s’épaissit, s’amincit et se ramifie. Il connecte les espaces, facilite et crée de nouveaux usages. Passant au dessus d’un espace vert au centre du quartier Sud, il ramène les usagers sur place en les protégeant des agressions des routes environantes tout permétant la création de commerces sous sa structure. Au dessus de la rivière, il se divise pour se transformer en observatoire et permettre aux passants d’admirer les restes de l’ancien barage. Enfin, son extrémité Nord vient former un amphithéatre paysager dont la pente sert de descente depuis les hauteurs du pont et dont les gradins viennet accueillir les étudiants du campus. Cette infrstructure se doit d’être un point de repère et un symbole pour la ville de Heildelberg, le dimension esthétique de ce pont a donc également été déterminante. Son allure rapelle celle des anciens ponts industriels déjà présents dans la ville dont la structure est visible. Véritable challenge technique, ce projet a nécessité la coopération de nombreuses personnes aux compétences variées afin de répondre à tous les enjeux et à toutes les contraintes du site.

22


23


24


A - Axonométrie B - Coupe longitudinale au dessus du parc central C - Coupe transversale au milieu de l’amphitheatre paysager, extrémité Nord du Pont D -Schéma des usages E - Typologies et variations des formes du pont F - Perspective au dessus de la rivière G - Perspective au centre de l’amphithéatre paysager

25


26


Ci-contre : Le Bosquet, Pierre Bonnard

CONCEPTION Dâ&#x20AC;&#x2122;ESPACES ET DE JARDINS

27


Conception d’espaces et de jardins

JARD'IN Jardin Perma-Culturel Projet et chantier collaboratif

Contexte : Projet étudiant - projet personnel travail collectif Maitrise d’ouvrage : Groupe ZUR Mission : Diagnostic - Esquisse - Réalisation Lieu : St Barthélémy d’Anjou (49) Superficie : 2500 m2 C’est en face de leurs locaux, au sommet d’un ancien terril d’ardoise que les artistes du groupe ZUR ont souhaité créer un jardin. Ce jardin est un lieu mixte, mi jardin potager, vivrier et collectif – mi espace culturel à ciel ouvert, où peuvent se dérouler de nombreuses activités : un lieu de collaboration et d’hybridation entre toutes les disciplines du savoir humain, un espace de partage et de rencontre, ouvert aux propositions. Le JARD’IN accueille également des installations créées par le Groupe ZUR, qui sont régulièrement renouvelées.

L’objectif de ce projet est d’intégrer trois notions comme lignes directives du jardin : le social, le culturel et la permaculture. Nous avons donc proposé le concept de « Permaculturel » qui regroupe et synthétise les objectifs de notre mission. Il s’est agi d’apporter une expertise sur le végétal, la biodiversité et le paysage ainsi que de proposer des idées d’aménagement et d’événements afin de faire vivre le lieu. Le collectif étant une de nos lignes directrices majeures, les différentes phases du projet, depuis la conception jusqu’au chantier de réalisation, se sont faites en partenariat avec des experts et étaient ouvertes aux contributions extérieures.

28


A

B

A - Plan d’ensemble du projet Réalisé par les artistes du groupe ZUR B - Carte mentale et logo du concept «Permaculturel»

29


A

D

B

C

E

F

30


A - Plantation des poteaux pour la haie Benje B - Haie Benje, un chantier collectif ouvert au public, familles et passants prennent part au travail C - Plantation de la butte avec les membres de l’association «Resto-Troc», travail pour l’insertion sociale d’individus marginalisés D - Chantier collectif, tout le monde met la main à la pâte E - Remplissage de la haie Benje F - Construction d’une spirale aromatique G - Dispositif pédagogique - Coupe et explication de la butte en lasagnes H - Installation artistique - carillon en ardoise et nid de rameaux I - Carillon lithophonique - concert et présentation au public J & K - Le Jard’in lors du grand lavage de printemps, évènement public et performance artistique

I

G

H

J

K

31


Conception d’espaces et de jardins

La Vecquerie Construction de logements Sauvegarde d’un parc arboré remarquable Contexte : Stage - Raphaël Padiou Maitrise d’ouvrage : Groupe Gambetta Mission : Diagnostic & Préconisations Lieu : Saint-Nazaire (44) Superficie : 3000 m2 Calendrier : 2018

Le patrimoine arboré du du site est remarquable et constitue un réservoir de biodiversité à l’échelle du grand paysage. Prendre en compte les conséquences de l’évolution prévue par le projet immobilier sur la physiologie des arbres conduit à préserver les qualités environnementales du site. La réussite du projet de ce point de vue, s’observera à terme dans le maintien pérenne des arbres. Celui-ci se joue avant, pendant et après les travaux et dépend de la capacité à : - Sélectionner les arbres à conserver sur des critères qui favorisent leur pérennité, la cohérence des ensembles, et les continuités végétales, - Réduire la transformation du milieu induite (changement d’usage du site et travaux) et maintenir ses qualités favorables au développement des arbres, - Procéder à une large protection des arbres conservés pendant toute la durée des travaux, et la faire respecter, - Assurer le suivi et la gestion professionnels des espaces boisés.

32


A

B A - Cartographie et diagnostic des arbres majeurs B - Préconisations et périmètres de protection

Arbre dangereux Arbre au maintien incertain

R

Arbre en bon état

Limites parcellaires envisagées

Arbre sénescent

Arbre abattu

Arbre à fort potentiel d’avenir

Arbre pouvant être conservé Zone de protection

Arbre remarquable

Arbre à conserver Zone de protection

Emprise projetée des fondations Emprise projetée des bâtiments Voie d’accès carrossable envisagée Aire de retournement pompier envisagée

33


Conception d’espaces et de jardins

Falleron Abords de la salle festive

Contexte : Stage - Le Votre Maitrise d’ouvrage : Commune de Falleron Mission : Diagnostic & Esquisse Lieu : Falleron (85) Superficie : 2000 m2 Calendrier : 2018

Ayant tout juste rénové sa salle des fêtes, la commune de Falleron a souhaité retravailler les abords du bâtiment. La salle des fêtes étant située au cœur de la ville et au sein d’un pôle de services regroupant mairie, école primaire et garderie, une requalification du lieu a été nécessaire afin d’offrir un espace polyvalent et accessible à tous.

34


A

B

A - Plan dâ&#x20AC;&#x2122;ensemble du projet B - Coupe transversale existant / projet

35


Conception d’espaces et de jardins

LE MEDUSE Un jardin entre terre et mer Contexte : Concours - travail de groupe Maitrise d’ouvrage : Commune d’Antibes Mission : MOE complète Lieu : Juan les pins (06) Superficie : 300 m2 Calendrier : 2018 Budget : 5000 €

A l’occasion de la 2ème édition Festival des jardins de la côte d’Azur la ville d’Antibes a permis aux étudiants de la Classe préparatoire aux Ecoles Supérieures du paysage d’Antibes de participer au concours afin de réaliser un aménagement au sein de la pinède Gould, située en bord de mer. Les jardins éhémères sélectionnés pour le festival devaient correspondre au thème «Rêves de Méditerranée» . Ce projet a été sélectionné à l’issu du concours et réalisé in situ par les étudiants de diverses filières professionnelles du Lycée Vert d’Azur. Le projet «LE MEDUSE» embarque le promeneur dans un voyage depuis les calanques méditeranéennes jusqu’au coeur des des profondeurs marines. Au delà du simple jardin d’agrément, LE MEDUSE est une installation poussant à la réflexion sur les enjeux écologiques actuels liés à la pollution et au réchauffement climatique.

36


A - Plan dâ&#x20AC;&#x2122;ensemble du projet B - Coupe longitudinale du projet

A

B

37


A -Installation des méduses in situ B - Chantier réalisé entièrement par des étudiants en filière professionelle. C - Le Méduse, fin de chantier D - Inauguration du jardin E -Présentation du projet lors de la conférence WAK19 sur les formes modernes du projet de paysage pour l’ELCA (Cracovie - 16/10/19)

B

A

C

D

E

38


39


Conception d’espaces et de jardins

DECOUVRIR LA TERRE Sous le béton... Contexte : Concours - travail de groupe Maitrise d’ouvrage : Domaine de Chaumont-sur-Loire Mission : Esquisse Lieu : Chaumont sur Loire (41) Superficie : 210 m2 Calendrier : 2019 Budget : 10.000 €

La 29ème édition du Festival Internationnal des jardins de Chaumont-sur-Loire est placée sous le thème des jardins de la Terre, «retour à la terre mère». Porteuse de vastes cultures productives et de forêts foisonnantes, la terre fascine par sa force créatrice et nourricière. L’humanité la foule, puise son énergie, ses ressources et s’y ancre, éternellement liée par sa force d’attraction gravitaire irrépressible. Pourtant, l’Homme semble aujourd’hui s’en détacher peu à peu. Pour élever ses constructions dans le ciel, il couvre la terre d’un masque de béton et de bitume. L’humanité s’étouffe, noyée dans des produits de synthèse pour une production alimentaire sans limites. La terre suffoque, couverte d’asphalte sous les villes qui s’étendent. Si la terre est oubliée, qu’en est-il de la végétation ? Les arbres sont dans des fosses, les jardins sur des dalles et les productions hors-sol. Cette déconnexion physique entre le végétal et la terre signe la rupture d’une longue relation fusionnelle. Un retour à la terre, la terre nourricière, est plus que jamais nécessaire... Illustration d’une mythologie dystopique, notre jardin est chargé d’optimisme et de poésie végétale. Il raconte l’histoire de l’homme qui n’a jamais connu la terre et qui la découvre lorsqu’il ôte sa couverture artificielle.

40


A

B

A - Plan dâ&#x20AC;&#x2122;ensemble du projet B - Dessin dâ&#x20AC;&#x2122;ambiance, vue sur la serre et le jardin

41


42


Ci-contre : «Rowan leaves and hole», Andy Goldworthy

PROJETS ARTISTIQUES ET LAND ART

43


Projets artistiques et Land Art

Le NID D'HOMME Projet de Land Art - Habitat humain et inspiration naturelle Contexte : Projet étudiant - travail collectif Mission : Diagnostic-Esquisse- Réalisation in Situ Lieu : Beaucouzé (49) Dimensions : Ø = 2m, M = 150kg Calendrier : 2017

Un nid, perché sur un ancien poteau électrique, vestige du site, annonce la forêt à venir. A la lisière d’un boisement et d’un écoquartier, le nid d’Homme symbolise la rencontre entre la nature et l’habitat humain. Le nid revêt ici une forme naturelle tout en évoquant le fait urbain.

A

A - Schéma du système de fixation du nid au poteau : moises et entretoises B - Le «Nid d’homme» assemblé et monté sur le poteau

44


B

45


B

Projets artistiques et Land Art

EXPOSION FLORALE Installations végétales et artistiques Contexte : Projet personnel - travail collectif Mission : Esquisse - Réalisation

- Présentation au public

Lieu : Agrocampus Ouest - Angers (49) Calendrier : - 2016 «Semons la zizanie»

- 2018 «Des plants sur la comète»

L’Exposition Florale est un évènement de grande ampleur organisé tous les deux ans et entrepris par un grand nombre des étudiants de l’école Agrocampus-Ouest Angers. A cette occasion les étudiants investissent l’ensemble de l’établissement (soit près de 8000m2) pour une ouverture au public sur un week-end. Le secteur «Déco G Int» (Décoration Générale Intérieure) dont j’ai eu la responsabilité pendant deux ans, est chargé de la transformation des espaces internes à l’école (halls, couloirs, escaliers...), ce qui représente des surfaces et volumes considérables

A

A - Logo du secteur «Déco G Int» réalisé pour l’exposition B - Créations datant des expositions de 2016 et 2018

46


47


Projets artistiques et Land Art

LES BLOCS PAYSAGES 3 oeuvres, une nouvelle identité du Mail Léser Contexte : Stage - Gilles Brusset Mission : Esquisse pour concours Lieu : Bezons (95) Calendrier : 2019

La ville de Bezons se trouve à la limite de Paris, séparée de la défense par la Seine. Un nouvel espace public, le Mail Léser, est en construction, dans l’alignement de gratte ciels parisiens et à côté d’une ZAC en devenir. Celui-ci, lieu jardiné et non clôturé, est un entité remarquable au sein des espaces publics de Bezons. La commune a souhaité faire appel à des artistes pour créer trois œuvres ponctuant l’espace, et venant donner une identité nouvelle au lieu. Les blocs paysages sont trois sculptures, trois micro-paysages imaginaires inspirés du site, de sa topographie et de son lien à l’eau, la Seine. Représentant des pays imaginaires, agençant des formes extraordinaires, les sculptures des blocs-paysages sont des curiosités qui accentuent le caractère exceptionnel du Mail Léser. Ces reliefs comme des canyons creusés par les eaux poussent et élèvent leurs formes, conduisant le regard des promeneurs vers le ciel de Bezons. Les élancements verticaux des sculptures répondent aux émergences des nouveaux édifices de la ZAC Bords de Seine, et font écho aux sky-line de la Défense. Positionnées aux deux extrémités et au centre des espaces publics jardinés du mail Léser, elles qualifient une séquence artistique. Ces sculptures sont composées en couches successives de Viroc, matériau composite se travaillant comme le bois mais semblable à du béton.

48


A

A - Perspective sur la sculpture centrale B - Coupe transversale au centre du Mail LĂŠser

B

49


A

A - Axonométrie du quadrilatère, second bloc paysage du Mail Léser B - Coupes transversales et longitudinales du quadrilatère C - Schéma technique du mode de conception et fabrication des blocs paysages - exemple du quadrilatère D - Maquète imprimée en 3d

B

50


C

D

51


A - Plan du belvédère de la Roche au Dade et de son mirage B - Plan du belvédère de la Roche brûlée et de son mirage C - Plan du belvédère du Rocher du Bechet et de son mirage

Projets artistiques et Land Art

LES 3 MIRAGES Attirer le regard, l’encadrer et le diriger par un jeu de miroirs Contexte : Stage - Gilles Brusset Mission : Esquisse pour concours Lieu : Morez (39) Calendrier : 2019

Morez est une petite ville située au coeur d’une cluze elle même située au sein du Jura. Vivant autrefois de la lunetterie, la ville a vu son activité fortement diminuer et avec elle la forêt s’étendre sur son territoire et se resserer sur ses habitants. En quète de lumière, la commune a mené de grandes campagnes de défrichement aux alentours de ses quartiers d’habitation. Souhaitant changer d’image et redevenir un site attractif, la commune a demandé à des artistes de proposer une oeuvre sur son site. La commune étant au fond d’une cluze, elle est entouré de reliefs, et parfois peu visible, bien que bordée de chemins de randonnée fréquentés. L’oeuvre que nous proposons est une manière de ramener le regard des passant sur la ville, et de changer celui des habitants sur leur paysage. Pour avoir une perception de l’unité d’un paysage, Il faut en voir le contre-champ, s’en extraire pour en mesurer les qualités et le voir dans sa globalité. Il s’agit d’installer des postes d’observation, des satellites sur les limites, sur les lignes de crêtes de la cluse de Morez. Trois micro-architectures composés de miroirs plans vont prendre places sur trois belvédères entourant Morez. Le matériau de l’oeuvre est l’ensemble du paysage de la vallée. Plutôt que d’installation ou d’ajout d’objets dans l’espace physique, on peut parler de retranchement et d’immatérialité. L’oeuvre agira en effet comme réflecteur : le matériau disparaît au profit des lumières et images reflétées. Par l’artialisation du pays, l’oeuvre vient le transformer en paysage et ainsi changer le regard du passant sur ce qui s’étend sous ses yeux. Jouant avec la lumière, les trois mirages sont également visibles depuis le centre ville de Morez, où selon les heures de la journée on peut voir miroiter leurs reflets. Enfin, sur la place centrale de Morez, seul endroit où sont visibles les trois oeuvres à la fois, un «point focal» est placé. Représentation miniature de la cluze placée sur un piédestal, on peut y siter les trois mirages ainsi que le centre-ville de morez, resituant ainsi l’habitant dans son paysage.

52


A

B

A - Logo du secteur «Déco G Int» réalisé pour l’exposition B - Créations datant des expositions de 2016 et 2018

C

53


A

B

54


A - Elévation du mirage de la Roche du Béchet B - Perspéctive du mirage de la Roche du Béchet C et D - Expérimentation in situ grâce à des maquettes construites en atelier E - Axonométrie du point focal F - Le point focal - Maquette imprimée en 3D et sertie de miroirs représentant les 3 mirages

C

E

D

F

55


56


Ci-contre : «Ecailles», Joseph Millière

PRODUCTIONS GRAPHIQUES

57


A

B

C

D

58


A - Aménagement sous la pinède Gould - Antibes B - Toits - Angers C - Parc de la galerie David d’Angers D - Chateau d’Angers E - Rouge-gorge F - Cardamine G - Parc Balzac - Angers

E

F

G B

59


A

A - Design d’un tatouage B - Affiche sur le thème «Des plants sur la comète», exposition florale 2018

60


B

61


A

C

B

D

62


Maquette du projet «la résurgence de la source» à Vitry sur Seine A - Détail - résurgence et canal en corten B - Détail - bassin en bout de canal C - Détail - Cabane en corten D - Plan large de la maquette dans son ensemble Maquette de la crèche MBB à Montmartre, Paris E - Détail - espace de jeu F - Plan large de la maquette projet (en marron) sur l’existant (en blanc) G - Plan large de la maquette projet, isolable de l’existant H - Plan d’ensemble de la maquette

E

F

G

H

63

Profile for Joseph Millière

Portfolio - Joseph Millière  

Portfolio - Joseph Millière  

Profile for free3641
Advertisement