Page 1

www.savigny.org

Magazine municipal Mai / Juin 2012

Dossier spécial : Grand soleil sur l’été savinien

Dachau ou la découverte des déchirures de l’Histoire (p.8)

Grand Corps Malade, le funambule des mots (p.16)

(p.10)

Le taekwondo, un sport, deux pratiques (p.21)


Sommaire n Cadre de vie - p.4 et p.5

n C’était à Savigny - p.14 et p.15

- Civisme, stationnement et sécurité routière : une association gagnante - Création d’une aire de jeux sur la Place Davout

n Les rendez-vous culturels - p.16 à p.18 n Archives - p.19

n Solidarités - p.6 et p.7

- Savigny au fil de l'Orge

- « Grand nettoyage de printemps » : les enfants défendent l’environnement - La lecture, une priorité pour l’équipe - Comprendre la maladie mentale

n Economie - p.20 - Savoir préparer son départ

n Sports - p.21 et p.22

n Jeunesse - p.8 et p.9 - Dachau ou la découverte des déchirures de l’Histoire - Inscription à l’école maternelle - Tout savoir sur les Mangas - Devenir citoyen !

n Dossier spécial - p.10 à p.13 - Grand soleil sur l’été savinien - Séjours enfants et adolescents - Partir tranquille : opération tranquillité vacances - Séjours séniors autour du vin

- Le Taekwondo, un sport, deux pratiques - A Savigny, un printemps olympique !

n Associations - p.23 n Informations pratiques - p.24 n Conseil Municipal - p.25 n Expression libre - p.26 et p.27

COURRIER DES SAVINIENS « Madame le Maire, Je m’étonne cette année de ne pas avoir reçu à mon domicile les sacs poubelles comme d’habitude. Pourquoi dois-je aller les chercher aux Services techniques ? Pourquoi ce service n’est plus mis en place ? Je vous remercie de votre réponse. » Réponse :

LES COULEURS MULTIPLES DE LA MUSIQUE

L

a fête de la musique est un moment festif important qui scelle l’entrée dans l’été. En couple, en famille ou entre amis, la soirée la plus longue de l’année est toujours prétexte à écouter du bon son. L’édition 2012 ne dérogera pas à la règle. Plusieurs lieux seront, cette année, dédiés aux musiques. A toutes les musiques. Le parc Séron accueillera à partir de 19h cinq groupes aux couleurs très différentes, entre rock et ballades folk, entre pop et chaleur latina, pour une soirée dont le thème sera la célébration du cinquantenaire de la pop ! Il y aura également une animation avec un set de DJ et du spectacle vivant entre 18h et 22h à l’angle du boulevard Jean Allemane et de la rue des Glycines. Ce rendez-vous estival sera organisé par Savigny Tennis. Car un bon sportif peut être aussi un bon musicien !

Voir aussi article page 17

« Cher Monsieur, Comme quelques Saviniens, vous vous étonnez que les sacs poubelles ne soient plus distribués à votre domicile comme auparavant. Vous souhaitez mieux en comprendre la raison, ce qui est légitime. Comme annoncé dans le magazine Vivre à Savigny, mars-avril 2012, ce changement de mode de distribution est imposé par la réglementation et le respect des conditions de travail plus strictes concernant la sécurité des agents communaux. Par ailleurs, des Saviniens se plaignaient aussi par le passé de ne pas les obtenir. Dorénavant, sur présentation d’un justificatif de domicile, nous sommes assurés que les Saviniens obtiennent réellement les sacs poubelles gratuits remis par la Ville. Bien entendu, pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées qui sont dans l’incapacité de se déplacer, le service public sera toujours garanti pour leur délivrer à domicile. Nous vous remercions pour votre compréhension, Très cordialement. « Services techniques municipaux »

Directeur de la publication : Laurence Spicher-Bernier, Maire de Savigny-sur-Orge. Réalisation : Service Communication. Photographies : Service Communication, Fotolia, Christian Denis. Imprimeur : L.V.R.I. - 44 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 91100 Corbeil-Essonnes - 01 60 89 06 22 - RC EVRY 87B479 - Code Naf 18122 Le Bulletin municipal est imprimé sur un papier 115g labélisé PEFC. Les encres utilisées sont exemptes de métaux lourds. Impressions offset et numérique conformes aux exigences IMPRIM’VERT®


Editorial

Mademoiselle, Madame, Monsieur, L’été arrive doucement et avec lui le plaisir de renouer avec la nature, les balades et le farniente au soleil. Le moment est donc venu de réfléchir à vos prochaines destinations estivales pour vous aérer la tête et l’esprit. La nouvelle édition de votre magazine préféré vous propose des pistes et quelques solutions pour mieux préparer votre départ. Deux agences de voyages sont à la disposition et à l’écoute des vacanciers les plus exigeants. Les enfants pourront eux aussi profiter de nombreux séjours aux séjours et aux activités adaptés pour les plus calmes comme les plus intrépides : la Savinière et la mer, les Mélèzes et la montagne ou encore le Centre Valcoline et le sport. Et pour un dépaysement garanti la cité d’Algajola en Corse attend les amoureux des belles pierres et autres vestiges archéologiques. Les anciens ne seront pas en reste car ils pourront participer à plusieurs escapades autour du thème du vin dans la douceur de la Toscane en Italie en croisière le long de la vallée du Douro au Portugal.

ELECTIONS LEGISLATIVES Les dimanches 10 et 17 juin 2012 Pour tout renseignement contacter le service des Affaires Générales au 01 69 54 40 90. Plus d’informations sur www.savigny.org

L’HOTEL DE VILLE Les services municipaux vous accueillent les lundis (1), mardis, jeudis et vendredis : 8h30 à 12h et 13h30 à 18h (1) C.C.A.S., Service logement et Mission locale fermés le lundi après-midi

Les mercredis et samedis matin : 8h30 à 11h45 (sauf mercredis des vacances scolaires)

PASSEPORTS BIOMETRIQUES Nouvelles conditions de dépôt des demandes de passeports biométriques Le dépôt des demandes de passeports biométriques se fera uniquement sur rendez-vous Tél. : 01 69 54 40 00 ou 01 69 54 40 90 Fermeture de la mairie le mercredi et le samedi après-midi ainsi que le mercredi toute la journée pendant les vacances scolaires.

www.savigny.org

Certains auront le bonheur de rester à Savigny durant cette parenthèse ensoleillée. Un vrai bonheur car ils vont découvrir une ville encore plus agréable encore à vivre. Avec les travaux entrepris sur le réseau intercommunal des eaux usées, finies les mauvais odeurs : un grand air frais souffle désormais sur Grand-Vaux et les bords de l’Yvette. Les abords de l’Orge, eux, ont bénéficié d’un grand nettoyage de printemps grâce au comportement exemplaire d’une équipe bénévole d’éco-citoyens avec la participation des trois Maisons de Quartier. Un geste qu’il nous faut saluer ! Pour les amoureux, leurs promenades le long de la rivière seront ainsi plus romantiques. Enfin, la Place Davout, centre historique de la ville, se transforme peu à peu. Cette agora emblématique accueillera dans les prochaines semaines une aire de jeux sécurisée et accessible pour les plus petits. Les dictons populaires sont frappés de bon sens. Celui-ci en particulier : « En avril, ne te découvre pas d’un fil. En mai, fais ce qu’il te plait. » Alors, chaussez vos lunettes de soleil et sortez de chez vous pour profiter de l’agenda que la Ville vous a concocté. Ce début de belle saison s’est ouvert, dimanche 13 mai, par la traditionnelle Cavalcade de printemps qui a eu un immense succès familial, toutes générations confondues, à travers les rues de notre ville. Costumes pop, maquillages colorés, rien n’a été oublié pour célébrer les années soixante-dix. Les nostalgiques ont eu, eux aussi, leur rendez-vous avec le concert-hommage, place Davout, pour célébrer les Beatles. Autre temps fort savinien, celui de cette grande fête populaire autour de Mozart avec un spectacle plein de belles surprises et totalement gratuit au parc Champagne. Enfin, juste avant la fête de la musique qui célèbrera le solstice d’été, les amateurs de slam pourront applaudir Grand Corps Malade à la Salle des fêtes le 25 mai et le lendemain, les adeptes de hip hop viendront se ressourcer lors du Festival de danses et de pratiques urbaines. Les vacances sont en général une période d’insouciance. Mais il ne faut pas que cette insouciance rime avec imprudence. Alors, pour conduire en toute sécurité, l’équipement obligatoire embarqué comprend désormais un éthylotest. Ainsi les soirées entre amis ou en famille ne laisseront que de bons souvenirs. C’est le souhait que nous formulons en vous souhaitant un bel été à toutes et à tous.

La municipalité


Cadre de vie TRAVAUX

Finies les mauvaises odeurs ! La cité de Grand-Vaux va de nouveau respirer le bon air !

L

es riverains et les habitants de la cité de Grand-Vaux vont enfin pouvoir respirer normalement et se promener sur les bords de l’Yvette sans se boucher le nez. En effet, pour améliorer le cadre de vie des Saviniennes et des Saviniens dans ce secteur de la ville, le syndicat intercommunal SIAVHY, dont la commune de Savigny est membre, a décidé d’entreprendre des travaux sur le réseau intercommunal des eaux usées, au niveau du local « vanne/assainissement » pour mettre un terme aux désagréments olfactifs qu’il provoque. Le SIAVHY a confié à la Lyonnaise des Eaux la réalisation de ce chantier qui a commencé début avril et qui devrait se terminer fin juin. Les travaux consistent à supprimer le local technique actuel, situé à l’angle des rues Toulouse-Lautrec et Van Gogh, et à recouvrir son emplacement par une dalle de béton équipée de deux tampons d’accès au réseau d’assainissement. Les gaz formés au sein du réseau d’assainissement seront évacués vers le nouveau local de manière à canaliser les odeurs nauséabondes vers le dispositif de traitement avant rejet dans l’atmosphère et permettre l’accès au personnel dans des conditions satisfaisantes de sécurité. La conception du nouveau local technique a été étudiée pour s’inscrire parfaitement dans le paysage urbain et s’intégrer dans le périmètre des bords de l’Yvette à Savigny-sur-Orge.

PLAN LOCAL D’URBANISME

Pour comprendre la révision Depuis le 19 avril 2011, la municipalité a décidé de revoir son Plan Local d’Urbanisme. Afin de mieux comprendre son utilité, un dossier explicatif vous parviendra prochainement.

4

CODE DE LA ROUTE

Civisme, stationnement et sécurite routière : une association gagnante A partir du 1er juillet 2012, la sécurité routière poursuit son chemin. Après le gilet fluorescent, il est désormais obligatoire de détenir dans son véhicule, un éthylotest. Par ailleurs, les disques de stationnement européen ont fait leur apparition. Ces mesures répondent au développement d’une conduite citoyenne et responsable.

C

et été, l’éthylotest rejoindra l’équipement obligatoire du véhicule dans votre boîte à gants. Une directive qui devrait permettre aux conducteurs d’évaluer leur taux d’alcoolémie avant de prendre le volant, évitant ainsi une conduite à risque. Cela engage également les passagers. Ils sont parfois les éléments qui ramènent un conducteur à la raison. Développement et sécurité routière Selon le rapport annuel 2010 de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 31,9% des accidents mortels en Ilede-France sont directement liés à la consommation d’alcool. C’est pourquoi la sécurité routière se trouve au cœur des priorités de l’action municipale. Les services municipaux vous rappellent qu’à partir du 1er juillet 2012, détenir un éthylotest dans son véhicule (deux-roues motorisées compris) sera obligatoire. Dès le 1er novembre, les véhicules ne répondant pas à cette exigence s’exposeront à une contravention de première catégorie, d’un montant de 17 euros. Même si la loi stipule qu’il faut détenir « au moins un éthylotest », il est conseillé d’en posséder deux : l’un pour tester son taux d’alcoolémie avant de prendre la route et l’autre pour un éventuel contrôle routier.

De nouvelles habitudes sont à adopter : équiper sa voiture d’alcootest et respecter les nouvelles directives de stationnement. Les villes peuvent désormais apprécier les durées maximales de stationnement et les adapter selon les périmètres. Le nouveau disque est mis à votre disposition par la municipalité. Cependant, jusqu’au mois de novembre, l’utilisation des anciens disques sera encore tolérée. Un simple rappel vous sera adressé. Notons que le nouveau disque de stationnement Européen est respectueux de l’environnement (fabrication en carton recyclé). La modulation des horaires de stationnement en zone bleue permet une meilleure rotation des véhicules selon les nécessités. Ainsi, les Saviniens bénéficieront d’une réglementation adaptée à leurs besoins, qui contribuera à bonifier encore le vivre-ensemble qui caractérise la ville. Le civisme Savinien La circulation, c’est en effet l’affaire de tous. Respecter les règles de stationnement est essentiel pour que chacun puisse, de manière égale, profiter de l’espace public. Ensemble, nous devons mettre l’accent sur les codes de civisme entre usagers de la route. Ils sont les garants d’un bon savoir-vivre.


AMENAGEMENT

Création d’une aire de jeux sur la place Davout La commune de Savigny-sur-Orge a décidé la réalisation d’une aire de jeux sur la place Davout.

A

vec sa politique, Savigny s’engage dans un urbanisme durable pour retrouver des espaces publics de qualité. Cette première étape s’inscrit avec la création d’une aire de jeux sur la Place Davout. Une aire centrale La place Davout est située dans le centre historique de la ville et se trouve être un fort lieu de passage piétonnier. Construite sur un axe Nord-Ouest / Sud-Est, elle mène de la gare de Savigny-sur-Orge vers le lycée Corot. La dalle de cette place recouvre le parc relais lié à la gare R.E.R. Son architecture, ses formes anguleuses accentuées par le choix des matériaux employés (jardinières en brique, pavés au sol…), agrémentées de végétation accentue le caractère directif de la place. Le choix de l’implantation centrale (sur l’axe gare/lycée) de cette nouvelle aire de jeux, à l’emplacement de l’ancienne fontaine qui sera déposée entièrement et sa hauteur basse permettront ainsi une meilleure disper-

sion du flux piétonnier en conservant une vue globale de la perspective de la place. Cela renforce les liaisons douces en favorisant la mixité sociale et intergénérationnelle du quartier, offrant à la population un espace de détente et de convivialité défini comme une clairière bordée de haies.

de sécurité. Un système anti-scooters sera également installé aux entrées dans le même but. Des tabourets individuels seront mis en place afin de permettre aux utilisateurs de profiter pleinement de cet espace. La durée prévisionnelle des travaux sera de 2 mois environ, à partir du 3 ème trimestre 2012, et son montant s’élèvera à 51 000 € T.T.C.

La sécurité des enfants Afin de répondre à un besoin d’unité, d’uniformité, d’intégration et de cohérence paysagère, ce nouvel espace d’une emprise d’environ 81 m², sera organisé en se rattachant donc à l’urbanisme et à l’architecture existants, en reprenant par exemple, les modénatures des jardinières existantes en brique, le traitement du sol… Les pavés au sol existants seront enlevés puis réinstallés en respectant le calepinage de la place intégrant l’espace de l’aire de jeux. Des jeux accessibles aux P.M.R, pour les plus petits, avec sols amortissants seront installés, agrémentés de végétation basse associée à des clôtures afin d’assurer la sécurité des utilisateurs. Toute l’aire de jeux est créée avec ce souci constant de répondre aux normes

Concours communal de fleurissement « Jardins et balcons fleuris » Bulletin d’inscription à adresser avant le 7 Juin 2012 à : Concours Communal de Fleurissement - Services Techniques - 3, avenue du Garigliano – 91600 Savigny-sur-Orge (la participation au concours est entièrement gratuite) - Règlement disponible aux Services Techniques Municipaux - 01 69 54 41 28

Je désire m’inscrire au Concours Communal de Fleurissement : (veuillez ne choisir qu’une seule case) o 1ère catégorie : Jardins fleuris très visibles de la rue o 2ème catégorie : Balcons, terrasses et vitrines fleuris Nom du participant ou commerce :.......................................................................................................................................................................................................................................................... Adresse :...................................................................................................................................................................................................................... Bat :.................................... Etage :.................................... Téléphone :............................................................................................... Fax :............................................................................................... Courriel :................................................................................. Etage :.............................................. Façade Gauche o (de la rue)

Façade Droite o (de la rue)

Mon adhésion au concours entraîne de ma part l’acceptation, sans réserve, du règlement et des décisions prises par le jury.

A Savigny-sur-Orge, le ...............................................................................................2012

Signature 5


Solidarités ENVIRONNEMENT

« Grand nettoyage de printemps » : les enfants défendent l’environnement Le « grand nettoyage de printemps » a débuté sur les bords de l’Orge. Par l’intermédiaire de ses trois maisons de quartier, Savigny-sur-Orge montre son implication dans cet engagement collectif. de respecter son environnement, à l’importance d’une ressource qui recouvre 70% de notre planète et qu’il faut protéger : l’eau. Dans le cadre de la semaine du développement durable, les maisons de quartier souhaitaient un grand rassemblement citoyen. C’est pourquoi elles ont uni leurs forces et leurs publics, soutenues par la Municipalité. La mobilisation était au rendez-vous : une quarantaine d’enfants, âgés de 6 à 12 ans et une douzaine de parents sont venus épauler les organisateurs dans leurs tâches. e 11 avril 2012 marquait à Savigny le « Grand jour » du nettoyage de printemps. Organisé par les trois maisons de quartier de la ville : Eole, les Prés-Saint-Martin et GrandVaux, ce rassemblement marque la volonté municipale et associative de développer un comportement éco-citoyen.

L

Au démarrage, l’équipe s’est scindée en deux groupes. L’un près de la maison de quartier des Prés-Saint-Martin, sur les bords de l’Orge et l’autre à la maison de quartier de GrandVaux, près de l’Yvette. Les organisateurs souhaitaient privilégier, pour cette opération, la proximité avec les lieux de vie des habitants pour accroître leur implication.

La mobilisation savinienne « Sensibilisation » était le maître-mot de cet évènement. Sensibiliser le public à la nécessité

L’opération de nettoyage s’est avérée très instructive. Les enfants ont semblé surpris par la quantité de déchets ramassée. La tâche a pris

une telle ampleur qu’ils se sont imaginés participer à une grande chasse au trésor. Même la pluie qui s’est invitée ce jour- là, n’a pas découragé nos éco-volontaires, fiers de pouvoir nettoyer leur ville de ces détritus. Ils ont d’ailleurs fait de surprenantes découvertes, des pièces détachées de voiture par exemple. Une journée sous le signe de la convivialité Vers 12h30, les deux groupes se sont retrouvés autour d’un grand repas préparé avec soin par des organisateurs aidés par les parents heureux d’apporter leur contribution. L’après-midi était consacré à des activités de sensibilisation : tout d’abord, une exposition sur le thème du développement durable assortie d’un questionnaire pour les enfants, puis des activités sportives (foot, badminton, ping-pong, pétanque…). Au-delà d’avoir servi un principe citoyen, les volontaires ont surtout passé un agréable moment. La convivialité, l’esprit d’équipe et la bonne humeur ont rythmé cette journée.

REUSSITE EDUCATIVE

La lecture : une priorité pour l’équipe Pour qu’un enfant apprenne à lire correctement, il convient de le faire lire tous les jours. En zone d’éducation prioritaire, les enfants ne bénéficient pas toujours d’un soutien familial suffisant pour réussir l’apprentissage de la lecture. C’est pourquoi la Ville de Savigny-sur-Orge, par le biais du programme de réussite éducative, vient de mettre en place un atelier lecture à l’école élémentaire Saint-Exupéry.

I

l s’agit d’apporter à ces enfants quelques-uns des atouts de la réussite que d’autres, plus favorisés, reçoivent quotidiennement, le soir, à la maison. L’objectif est de les mettre en situation de réussite, condition indispensable au succès de tout apprentissage, de leur permettre d’acquérir confiance en soi et motivation et enfin d’associer dans l’esprit des enfants lecture et plaisir. Ce dispositif s’inspire des clubs « Coups de Pouce » et s’adresse à sept enfants de C.P. L’atelier lecture se réunit deux soirs par semaine après la classe, dans les murs de l’école. Cet accompagnement est réalisé hors temps sco-

6

laire, mais en étroit partenariat avec le corps enseignant. La séance dure une heure et demie, selon une méthodologie et un séquençage précis. Pendant le goûter, les animateurs organisent un moment de détente et de discussion, au cours duquel syntaxe et découverte du vocabulaire sont au rendez-vous. Puis ils aident les enfants à faire leur travail de lecture. Les élèves font aussi des exercices qui les familiarisent avec l’écriture et le dénombrement. La séance s’achève par la lecture d’une histoire par l’un des animateurs afin de faire partager aux enfants le plaisir de se retrouver autour d’une fiction et de les amener à comprendre le bénéfice qu’ils auront à savoir lire.

Renseignements : Service Réussite Educative 01 69 05 50 14


SENSIBILISATION

Contre l’obésité, priorité au dépistage Le phénomène de l’obésité est un problème sensible qui n’épargne pas la France.

SANTE

Comprendre la maladie mentale A l’occasion de la Semaine de la maladie mentale, le Centre Médical Psychologique et l’Union Nationale de Familles et Amis de personnes Malades ou handicapées psychiques ont organisé une soirée-rencontre avec les malades, leur famille et le personnel soignant.

I

l aura fallu la volonté d’un Président de la République touché lui-même dans sa chair pour donner une certaine visibilité à la maladie mentale dans l’espace public. Mais ce vocable de « maladie mentale » revêt en réalité des significations et des situations différentes les unes des autres. L’Organisation Mondiale de la Santé en a d’ailleurs proposé une classification qui ne peut être définitive car il est compliqué de définir le trouble mental ou la maladie mentale tant qu’il n’existe pas de consensus des chercheurs. Trouble ou maladie : même ces deux termes dépendent du contexte dans lesquels ils sont utilisés, voire des pays où les analyses sont menées. La schizophrénie, l’autisme, la dépression, l’anxiété ou la peur, le retard mental et les troubles liés à la consommation de drogues sont des exemples de troubles mentaux. Un témoignage bouleversant « La maladie n’arrive pas inopportunément. Il y a toujours un terrain de vulnérabilité sur lequel elle peut ou non se développer, affirme Paule Brémar. Olivier avait une fragilité hypersensible qui ne s’est développée qu’au sortir de l’adolescence, après le Service militaire. » Cette mère-courage dont le fils a été victime d’un accident mortel dans des conditions particulièrement éprouvantes, a mis sa souffrance au service des familles qui rencontrent le même type de pathologie. « Contrairement au handicap physique qui, lui, est visible, celui qui est mental ne se voit pas. Il entraîne le déni et parfois souvent, le déni de la famille, la suspicion lorsque l’entourage évoque l’impos-

sibilité de travailler. L’isolement reste des plus douloureux. » Son fils était un informaticien brillant mais replié sur lui-même pour éviter de souffrir d’un monde que lui jugeait agressif. Il s’est très vite retrouvé en marge d’un univers technologique qui aura évolué trop vite pour lui. Paule Brémard ajoute : « Il y a aussi la culpabilité des parents qui ne comprennent pas l’origine de la maladie. Face à l’inaptitude des souffrants, la société renvoie aux familles le poids de l’inutilité dans un univers où seuls les plus performants sont valorisés. » Une mobilisation nationale Pour vaincre cette solitude forcée, la maman d’Olivier a rejoint l’Union nationale de familles et amis de personnes malades ou handicapées psychiques (UNAFAM). Cette association créée au début des années 60 offre un lieu où parents et malades peuvent se retrouver. Elle œuvre sans relâche pour influer sur le travail législatif. Ainsi, grâce au travail de l’UNAFAM, une loi a été votée en 2005 qui, pour la première fois, définit très clairement les différents types de maladies prises en charge et particulièrement le handicap psychique. En collaboration avec le Centre Médical Psychologique, et dans le cadre de la Semaine consacrée à la maladie mentale, un soir de mars, Paule Brémar a organisé une soirée de rencontres pour expliquer, dédramatiser et briser le tabou qui entoure la maladie. Car seule la pédagogie peut vaincre l’incompréhension et imposer la tolérance face à la différence qui peut troubler les bien-portants.

Certaines études prospectives indiquent même que notre pays pourrait s’aligner sur le taux d’obésité des Etats-Unis d’ici une dizaine d’années ! Un tiers des Français est concerné par le surpoids et plus particulièrement les femmes. Les familles ne sont pas égales face à ce fléau des temps modernes car il touche les plus modestes. Les causes de ce qui est qualifié d’épidémie de surpoids sont connues : hérédité, sédentarité, mauvaise alimentation avec des produits riches en gras, en sucres et en sel ou encore de mauvaises habitudes alimentaires comme des repas irréguliers ou simplement le stress. A l’occasion de la Journée européenne contre l’obésité, le 22 mai, dont le thème cette année sera le dépistage, de nombreux centres médicaux vous proposent des consultations gratuites pour faire le point sur votre poids.

Prévenir le diabète avec internet Le diabète se caractérise par un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Le diabète est une maladie coûteuse qui pèse entre 5 et 10 % dans les budgets de santé des pays développés. Le diabète reste la grande priorité de la Santé publique avec un poids économique total de 17 milliards d’euros comprenant 5 milliards d’euros de coûts indirects. C’est également la quatrième cause de mortalité en France. Pour conscientiser la population, l’Association française des diabétiques organise du 4 au 10 juin la première édition de la Semaine nationale de prévention du diabète. Cet évènement souhaite orienter les Français vers le dépistage, via notamment un test en ligne : Contrelediabete.fr. Sur ce site internet, vous pourrez évaluer les risques encourus de développer un diabète et vous recevrez des conseils adaptés à votre profil. Cette édition sera placée sur le thème de l’hérédité du diabète. 7


Jeunesse DEVOIR DE MEMOIRE

Dachau ou la découverte des déchirures de l’Histoire Le voyage de la Commission du « Devoir de Mémoire » a emmené cent collégiens saviniens sur les traces de la Seconde guerre mondiale avec la visite du camp de concentration allemand.

L

Hans Scholl et sa sœur Sophie, qui avaient confié aveuglément leur espoir dans le Chancelier Hitler, organisèrent cette opposition en rédigeant des tracts. Ils furent dénoncés en février 1943 par le gardien de l’université lorsqu’ils lancèrent ces tracts dans la cour de cette dernière et furent arrêtés par la Gestapo. Après avoir parcouru le musée consacré à l’héroïsme de ces anonymes qui luttèrent souvent au péril de leur vie, au cours d’une cérémonie émouvante, quatre roses blanches symboliques ont été déposées par la délégation devant la stèle représentant le sacrifice de ces deux jeunes gens courageux.

Les collégiens à l’université Après un travail préparatoire réalisé en classe avec leur professeur d’histoire, les jeunes Saviniens ont découvert dans l’université de la capitale bavaroise le monument en mémoire de la Rose blanche, un mouvement allemand de résistance qui s’était organisé pour contrer la montée du national-socialisme en 1942.

Une visite empreinte d’émotion Le séjour s’est ensuite poursuivi le lendemain par la découverte du camp de Dachau avec un guide qui a expliqué l’implantation du site : le pavillon où logeaient les gardiens, la prison et les cellules où étaient torturés les opposants aux régimes et où étaient organisées toutes sortes d’expériences sur ces êtres livrés à la barbarie, les chambres à gaz puis les fours crématoires dans lesquels périrent tant d’hommes et de femmes innocents, persécutés pour leurs idées politiques, leur foi ou simplement leur façon d’aimer. Des baraquements où s’entassaient les prisonniers, seulement deux ont été conservés, la trace des autres étant simplement marquée au sol. L’émotion était palpable lorsque le Maire de Savigny et le Maire de Dachau, entourés des collégiens, ont rencontré deux Polonais, âgés de 92 et 86 ans, qui, victimes directes de ces atrocités, ont pu apporter leur témoignage

e travail rend libre « Arbeit macht frei ». Cette phrase gravée dans le portail du camp de Dachau nous renvoie au cynisme et à la cruauté des nazis. Les collégiens saviniens ont ainsi pu découvrir l’horreur et la vie de suppliciés qu’ont subies les prisonniers de ce camp en visitant les vestiges préservés pour l’Histoire. A l’occasion du voyage de la Commission du « Devoir de Mémoire », quatre classes de troisième des collèges saviniens (Mermoz, Gâtines, Sacré-Cœur et Paul-Bert) accompagnées des représentants associatifs des anciens combattants se sont envolées pour un court séjour à Munich puis à Dachau.

en expliquant la vie quotidienne dans le camp. Vers l’avenir... Une cérémonie de dépôt de gerbes encadrée par les porte-drapeaux a conclu cette visite. En marge de ces recueillements, des réceptions protocolaires ont été organisées par les mairies de Munich et de Dachau avec discours de la part des élus, remise de présents et échanges chaleureux pour souligner que, au-delà de ce passé douloureux, le présent et l’avenir doivent s’inscrire dans la fraternité et l’harmonie des peuples. Car au-delà de l’aspect mémoriel, il s’agissait aussi, pour les professeurs accompagnants, de faire prendre conscience à leurs élèves de l’existence concrète de cette Europe qui s’invite quotidiennement dans nos médias. Les jeunes Saviniens sont aussi des Européens qui, devenus à leur tour adultes, devront demain poursuivre ce mouvement de pacification d’un continent trop longtemps martyrisé par les guerres fratricides.

MATERNELLE

Inscription à l’école maternelle Les inscriptions scolaires des élèves entrant pour la première fois en maternelle ont lieu en mairie au Service Scolaire. L’enfant sera accueilli à la rentrée de septembre l’année de ses trois ans. 8

Informations pratiques : Vous pouvez vous présenter à la mairie les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h30 à 12h et de 13h à 18h et le samedi de 8h30 à 11h45. Renseignements : 01 69 54 40 54


CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

A PARTAGER EN FAMILLE

Tout savoir sur les mangas Les mangas sont des bandes dessinées d’origine japonaise. Ils sont de plus en plus présents en France et de manière plus générale en Europe.

B

eaucoup de lecteurs, non spécialistes, pensent que les mangas se résument à CapitaiNaruto ou Dragon Ball Z. C’est une erreur ! Car il existe, comme pour les bandes dessinées, tous les genres de mangas. Quelques exemples. Les Shonen est un manga dont la cible est avant tout constituée par les jeunes adolescents. Il s’agit en général d’un concentré d’action et de valeurs morales comme le combat entre le bien et le mal. Les Shojo concerne avant tout des adolescentes et des petites filles. Il s’agit en général d’histoires d’amour et d’amitié. Les Seinen, avec pour cible les jeunes adultes, propose en général des histoires à l’ambiance lourde et pesante avec des scénarii sophistiqués.

Pour ceux qui souhaitent s’aventurer dans l’univers des mangas, voici quelques conseils pour commencer avec quelques titres sympathiques, peu connus mais cependant distribués en France. Dans le style de Shonen, il y a Soul Eater d’Atsushi Okubo dont dix-neuf tomes sont sortis en France et dont le publication est toujours en cours. Ensuite, comme Shojo, dix-sept tomes ont proposé les aventures de Lovely Complex de Aya Nakahara ; il y a aussi les douze volumes où Peach-Pit raconte les aventures de Shugo Chara. Un petit bijou. Enfin comme Sheinen, Tsugumi Ooba et Obata Takeshi ont publié l’intégralité de Death Note avec en bonus, un fanbook pour les vrais adeptes. Si la plupart des titres sont vendus dans les grandes chaînes de produits culturels, au rayon bandes dessinées, certaines adresses sont des alternatives intéressantes comme Le Manga Café (www.mangacafé.fr) ou un site où vous pourrez tout trouver et plus encore : www.nautiljon.com. Il y a aussi de nombreux festivals pour prolonger votre plaisir et vous retrouver avec d’autres passionnés, comme la Japan Expo (www.japan-expo.com) ou le Paris Manga (www.parismanga.fr). Article rédigé par Hortense du CMJ

CITOYENNETE

Devenir citoyen ! « Ici on s’honore du titre de Citoyen». Cette phrase, écrite sur quelques écriteaux, fleurissait dans les lieux publics durant la Révolution française. Cette sentence toute solennelle aurait pu orner l’entrée de la Salle des Fêtes, mardi 3 avril, lors de la remise aux jeunes Saviniens de leur livret du citoyen et de leur carte d’électeur.

D

eux siècles plus tard, la signification du terme a beaucoup évolué. Le citoyen désormais désigne une personne âgée de plus de 18 ans, née de parents français ou étrangers naturalisés. Il est détenteur d’une partie de la souveraineté politique. Chaque citoyen a l’obligation d’être inscrit sur la liste électorale de son lieu de résidence. Un livret pédagogique Dans le petit livret, qui accompagnait la carte d’électeur, remis à chaque jeune, de courts textes pédagogiques rappelaient et expliquaient les symboles de la Nation et notre devise qui orne le fronton de chaque mairie : liberté, égalité et fraternité.

Ce livret a aussi insisté sur les droits et les devoirs de chaque citoyen. Mais en contrepartie, des devoirs sont aussi demandés : respect de la loi votée par le Parlement, la fraternité envers ceux qui ne partagent pas les mêmes opinions ou encore le paiement des impôts. Ces jeunes Saviniens, devenus en l’espace d’une soirée citoyens européens, ont conclu cette manifestation autour d’un verre de l’amitié et ont pu échanger entre eux leurs premières impressions de jeunes adultes.

Dimanche 13 mai Traditionnelle Cavalcade de printemps au coeur des rues saviniennes. Petits et grands pourront se joindre au cortège dans leurs plus beaux déguisements. Départ du Cosom à partir de 15h30.

Du mercredi 16 au 23 mai «Rudi Llata Circus» monte son chapiteau au Parc André-Séron ! Un cirque pas comme les autres (sans animaux)

Le 19 mai de 9h à minuit et Le 20 mai de 9h30 à 18h Crazy Week Dance, Venez apprendre la countr y en famille au lycée Corot.

Lundi 21 mai de 9h à 17h Randonnée pédestre sur les bords de l’Orge. Sortie réservée aux Collégiens de Savigny qui pourront ainsi découvrir la faune et la flore de Savigny en suivant les rives de l’Orge. Renseignements auprès du Collège des Gâtines

Samedi 26 mai à 20h30 L’Ifac et la MJC vous proposent le Festival de danses et pratiques urbaines à la Salle des Fêtes ! (5 € l’entrée - réservation conseillée)

Samedi 2 juin de 14h à 20h 4 ème édition de La Grande rue est vers l’art, spectacle de rue mis en scène par la MJC. Gratuit - tout public

Samedi 9 juin Journée portes ouvertes organisée par l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques

Du 2 au 23 juin, ça bouge dans les Maisons de quartier : 2 juin Fête des voisins aux Prés-SaintMartin 9 juin Fête de quartier Grand-Vaux 16 juin Fête de quartier Eole 23 juin Fête de quartier PSM

Samedi 30 juin Sortie familiale à France Miniature organisée par les Maisons de quartier. Venez nombreux applaudir le film «Lol» projeté au Parc André-Séron. Séance gratuite, organisée par le Conseil Municipal des Jeunes précédé par un apéritif géant à partir de 20h. Sous réserve des conditions météorologiques.

Renseignements sur www.savigny.org dans l’agenda savininen.

9


DOSSIER SPECIAL ETE 2012

Grand soleil sur l’été savinien L’été est toujours synonyme de ciel azuréen, de détente, de bords de mer, de grands espaces, de nouveaux horizons et de belles rencontres. L’été 2012 respectera ce programme réjouissant. Et pour le rendre encore plus divertissant, la Ville de Savigny a concocté un programme adapté à tous les âges et pour tous les goûts. Pour les plus jeunes, comme chaque année, la Savinière ouvrira ses portes pour des séjours sportifs et culturels. Quant aux ados, ils seront à la fête. Pour eux, la montagne, qu’elle soit située en Haute-Savoie ou dans les Alpes, sera joyeuse et enivrante, entre balades à cheval, randos et courses d’orientation. Plongés dans la grande bleue, les paysages enchanteurs de Corse entraîneront les plus intrépides à jet skis ou en VTT. Et pour ceux qui n’auront pas la chance de pouvoir partir, des loisirs festifs les accueilleront tous les jours de juillet et d’août. Mais les plus anciens ne sont pas oubliés avec un merveilleux séjour printanier dans la douceur de la Toscane ou une croisière de rêve apaisante tout au long de la vallée du Douro au Portugal. Alors profitez de ces petits bonheurs et laissez-vous emporter par l’été savinien.

Séjours enfants et adolescents Finie l’école, place aux vacances ! La Mairie de Savigny-sur-Orge offre de multiples activités pour vos enfants pendant les vacances scolaires.

D

u sport, des animations, la nature, des découvertes et des copains…de quoi passer un été 2012 inoubliable ! Inscrivezvous dès à présent et profitez des colonies de vacances proposées par notre Service Enfance.

« La Savinière » au bord de la mer Envie d’un bain de soleil ? La colonie « La Savinière » est installée à la Tranche-sur-Mer, ville au sud de la Vendée qui s’étend sur 13 km de plages et de forêts de pins. 10

Festival d’activités 6 à 11 ans inclus

Du 9 au 29 juillet Du 6 au 26 août


« Les Mélèzes » à la montagne C’est bien connu : la montagne, ça nous gagne ! Pour les mordus de nature et de sports, « Les Mélèzes » proposent un large choix d’activités en plein air. Dominant la vallée de l’Arve, le centre se situe à Mont Saxonnex en Haute-Savoie. ACTIVITES PROPOSEES : Sports (voile, mini-catamaran, poney) l Arts du cirque l Danse (chorégraphie), musique l Théâtre l Création d’un journal l Sortie à la journée selon le choix des enfants l Baignade (mer et piscine) l Activités nature (camp trappeur, grands jeux, journée exceptionnelle, repas animé, activités manuelles, veillées, etc.) l

HEBERGEMENT : Les enfants de 6 à 9 ans inclus seront logés en chambre dans le bâtiment principal. Les enfants de plus de 10 ans seront logés sous marabouts de 8 places, tout équipés.

Evasion nature 12 à 14 ans inclus

Du 16 au 29 juillet Du 13 au 26 août

Multi-activités 6 à 11 ans inclus

Du 7 au 29 juillet Du 6 août au 28 août

ACTIVITES PROPOSEES : l Escalade, tennis, ping-pong, VTT, poney, tir à l’arc, etc. l Camping itinérant l Baignades l Théâtre, veillées à thème

HEBERGEMENT : 20 dortoirs de 5-6 lits, répartis sur 2 ailes. Chaque aile possède son propre bloc sanitaire (7 douches, 4 WC, lavabos).

« Le Centre Valcoline » en Isère ACTIVITES PROPOSEES : l Sports (Surf, body-board, accrobranches en nocturne au Parc Aventure « Indian Forest », VTT, baignade, baby-foot, tennis de table, etc.) l Sorties, grands jeux, activités manuelles, veillées... l Organisation du bivouac durant 4 jours et 3 nuits, campement dans un camping aux alentours de la Tranche-sur-Mer.

HEBERGEMENT : Les jeunes seront logés sous tentes situées à proximité du bloc sanitaire (toilettes, douches...) dans le parc du centre. Les repas sont préparés et pris sur le centre (sauf bivouac). Les jeunes inscrits sur ce séjour devront se munir d’un duvet.

Les séjours IFAC Comme chaque année, l’IFAC* organise des voyages encadrés ayant pour but de favoriser l’apprentissage de la citoyenneté et de développer le lien social entre les enfants. Contactez Cyril Migaud, Directeur des Maisons de Quartier, au 01 69 24 37 91

Séjour adolescent Du 7 au 29 juillet Mini séjour pré-adolescents Les 11 et 12 juillet Journées à la mer Prés-Saint-Martin + Grand-Vaux Le 7 juillet et le 18 août Journée à la mer Eole Le 25 août Mini séjour primaire Les 30 et 31 août

(*Créé en 1975, l’ifac est un groupement d’associations loi 1901, lieux d’échanges et de partenariats entre élus locaux et professionnels de l’animation et de l’action territoriale.)

La Mission Locale organise le mardi 22 mai, de 8h à 15h, Place Davout, une journée de prévention et d’information sur la santé et les loisirs.
 Vous saurez tout sur le soleil, l’alimentation, les infections sexuellement transmissibles, la prévention routière, l’alcool, la drogue, le tabac, la couverture maladie durant les vacances et les loisirs en Essonne.

Idéal pour les ados débordant d’énergie, le bouquet d’activités sportives proposé par « Le Centre Valcoline », situé au coeur du massif de Belledone, à 45 km de Chambéry et de Grenoble, assure des vacances à 100km/h !

Cocktail Sportif 11 à 14 ans inclus

Du 8 au 21 juillet Du 5 au 18 août

Contact : Ketty MEPHANE au 01 69 54 40 75 11


« Le Centre Valcoline »

Partir tranquille

ACTIVITES PROPOSEES : V.T.T. l Randonnée en montagne l Accrobranches l Balade à cheval l Escalade l Tir à l’arc l Baignade (piscine ou en lac) l Course d’orientation l Visite de Grenoble (1 journée) l Visite d’Annecy (1 journée)

Réussir ses vacances, c’est d’abord avoir l’esprit léger. Pour partir sans prendre de risque, quelques consignes de sécurité peuvent s’avérer utiles.

l

ACTIVITES PROPOSEES : Canapé tracté, flyers Jet ski ou ski nautique l PMT : sortie en bateau rapide sur des sites merveilleux et découverte des fonds marins en palmes, masque, tuba avec un Brevet d’Etat l V.T.T. (petite rando) l Visite de Calvi (1 journée) l Découverte de San Antonio l Rando pédestre l Baignade à la plage à 200 mètres du camp l l

HEBERGEMENT : Les enfants sont logés dans un centre avec chambres équipées de 4 lits (sanitaires complets dans les chambres) à 6 lits (sanitaires complets à l’étage), 5 salles d’activités, 1 bibliothèque, une grande salle d’activités polyvalente.

« Algajola » en Corse Pour les amoureux d’histoire et de belles pierres, les visites archéologiques des citadelles, chapelles et autres édifices de la cité d’Algajola, en Corse, resteront gravées à jamais. Quant aux sportifs, ils se réjouiront de parcourir les paysages escarpés de l’Île de Beauté.

Découverte et sport 14 à 16 ans inclus

Du 20 juillet au 2 août Du 16 août au 29 août

HEBERGEMENT : l Camping des Bengalis à Algajola l 6 lits équipés de tables et bancs en bois et sanitaires complets à proximité des bengalis l Une cuisine intérieure toute équipée avec service à table. Les ados participeront à la vie quotidienne du camp (vaisselle, lessive...) et à tour de rôle à la préparation des repas pour le reste du groupe. l Une grande salle d’activités polyvalente.

En pratique Le prix de journée est fixé à 44,25 € pour les séjours 6/11 ans et à 59,10 € pour les séjours 12/14 ans (+ 3,40 € pour le forfait assurance rapatriement). Les familles peuvent être amenées à fournir la carte d’identité de leur enfant, une autorisation de sortie de territoire ou passeport individuel en cours de validité.

L

es cambrioleurs sont souvent la hantise des vacanciers : afin de leur laisser le moins d’opportunités de visiter votre domicile pendant votre absence, suivez attentivement ces recommandations.

Verrouillez toutes les entrées. Equipez votre porte d’un système de fermeture fiable composé d’équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage automatique extérieur, alarme...). Ne laissez jamais vos clefs sous le paillasson, dans la boîte-aux-lettres ou sous un pot de fleurs. Evitez également de laisser traîner une échelle ou des outils dans le jardin.

Créez l’illusion d’une présence. En cas d’absence durable, avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence. Faites suivre votre courrier : une boîte-aux-lettres débordante est un indice pour les cambrioleurs. Ne laissez pas non plus de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre voyage. Vous pouvez par ailleurs utiliser un programmateur de lumière pour donner l’impression que vous êtes toujours chez vous.

Inventoriez vos objets de valeur. Placez vos bijoux, carte de crédit, sac à main et clés de voiture en lieu sûr. Photographiezles pour faciliter les recherches en cas de vol. Notez le numéro de série, la référence des matériels et conservez les factures ou expertises pour les objets de très grande valeur.

Réservations et tarifs : Hôtel de ville - Service Enfance au 01 69 54 40 54 48, avenue Charles-De-Gaulle - 91600 Savigny-sur-Orge scolaire@savigny.org - www.savigny.org

12

Si vous vous absentez pendant les vacances, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes. Inscrivez-vous auprès de votre commissariat de police : 1, place Régis Ryckebush 91600 Savigny-sur-Orge / Tél. : 01 69 12 29 50.


Un été festif Les plus anciens d’entre nous se souviennent peut-être des jeudis au patronage. D’autres, plus jeunes ont joué aux billes le mercredi après-midi dans les garderies. Aujourd’hui, les billes sont définitivement rangées et les loisirs des plus jeunes sont devenus un véritable domaine professionnel. Le Service périscolaire de Savigny offre ainsi chaque été un service que parents et enfants affectionnent beaucoup.

Des loisirs appréciés

C

e sont près de deux cents enfants qui sont accueillis régulièrement durant l’été dans les accueils de loisirs de notre commune dont Charles Perrault primaire pour les 6 – 13 ans. Pour chaque période de vacances scolaires, un thème est retenu, les animateurs vont s’en inspirer pour distraire les enfants. Parmi les sujets récemment retenus, il y avait la comédie musicale de Philippe Chatel, Emilie Jolie ou l’histoire d’une petite fille qui, au fil d’un livre de conte, rencontre des animaux et dialogue avec eux ; ou encore le thème du cirque.

familial. Il y a aussi les visites en Bourgogne sur le chantier médiéval de Guédelon, une découverte pédagogique où les petits visiteurs peuvent s’initier à la taille de pierre, les séjours sur la base de loisirs de Jablines en Seine-etMarne, les pique-niques et les balades sur les bords de l’Orge. La qualité de ces divertissements et le dévouement du personnel encadrant font de ces rendez-vous un succès.

Un animateur inspiré

Mais les mini-séjours d’une nuitée sont les plus appréciés et le sont avant tout par les toutpetits qui bien souvent quittent pour la première fois, l’espace de quelques heures, le cocon

« Pour s’occuper des enfants, il faut beaucoup de patience, de dynamisme, de psychologie dans les gestion de conflits et savoir écouter. Mais surtout une grande maturité » précise Renaud Laurent, animateur à l’accueil de loisirs Charles Perrault primaire et responsable du Conseil Municipal des Jeunes. Sa formation

comme technicien de gestion forestière lui a offert une certaine approche de la nature qu’il, transmet, à son tour, aux enfants lors des sorties en forêt. Après avoir obtenu son BAFA en officiant chez les Scouts de France, Renaud a rejoint l’équipe du périscolaire de Savigny. Pendant les périodes scolaires, il supervise la surveillance des enfants le midi, à Aristide Briand élémentaire, et apprécie cette proximité avec les enfants. L’animation ? Un antidote contre la monotonie. « Chaque jour au centre de loisirs commence par son lot d’inconnus avec la météo, l’humeur et l’entrain des enfants, la personnalité des animateurs. Ce métier est un engagement contre la routine » sourit-il. Activités manuelles comme la fabrication d’instruments de musique ou les ateliers de cuisine, jeux de stratégie comme « la poule, le renard et la vipère », sorties comme au Parc aux félins ou encore la découverte de la faune africaine à Thoiry. Il faut toujours une bonne dose d’imagination pour motiver petits et grands. Et Renaud Laurent ne manque pas de créativité pour la plus grande joie des enfants.

Séjours séniors autour du vin Les voyages et les sorties que nous avons sélectionnés pour vous cette année sont placés sous le thème de l’art et de la vigne.

Toscane Nous vous proposons en premier lieu de découvrir la Toscane, du lundi 14 mai au lundi 21 mai 2012. Un circuit de 8 jours et 7 nuits pour découvrir l’incroyable douceur de vivre des Italiens. Tour panoramique de Florence, visite de la chapelle Médicis, Tour de Pise, Sienne et sa place du Campo, visite d’une cave et dégustation de vins dans la région de Chianti…autant d’activités à consommer sans modération.

Sorties estivales sur la journée Que vous choisissiez de suivre les pas du peintre impressionniste Vincent Van Gogh à Auvers-sur-Oise le mardi 10 juillet, ou de découvrir la cathédrale et les caves à vin de Reims le mardi 7 août, la cité des Rois, vous serez enchanté par le charme et l’authenticité de nos sorties estivales.

Croisière sur le Douro Du 22 au 29 octobre 2012, laissez-vous porter de la vallée du Douro, au Portugal, jusqu’à l’espagnole Salamanque. Sillonnées par le «fleuve doré», ces terres sont parmi les plus anciennes régions vinicoles du monde. 8 jours et 7 nuits de détente et de dégustation au coeur des jardins du Palais de Cristal et du sanctuaire de Nossa Senhora dos Remedios, à la découverte des origines du fameux vin de porto.

Auvers-sur-Oise

13


C’était à Savigny CONCERT TEN YEARS AFTER Dans un souffle de rock et de blues, la légende s’est posée l’espace d’un soir à Savigny. Le mythique groupe Ten Years After a joué un set de plus de deux heures avec une telle générosité que les spectateurs en ont été subjugués. Créé en 1967, le groupe s’est illustré dans le célèbre festival de Woodstock en 1969. Leo Lyons, membre fondateur, reste, à près de 70 ans, derrière sa basse un exemple de virtuosité !

14

MAURANE EN CONCERT

FOULEES DE SAVIGNY

Maurane a fait swinguer le cœur des Saviniens le temps d’un spectacle bien enlevé, le 16 mars. Elle a bien sûr évoqué son attachement à « son cher » Claude Nougaro, en chantant plusieurs titres du regretté Toulousain, évoqué Henri Salvador avec une chanson qui les reliait puis interprété des textes écrits pour elle par la chanteuse Juliette et le comédien François Morel. Avec sa gouaille et sa bonne humeur, Maurane a permis à une salle comble de passer une bonne soirée… enchantée.

Le semi-marathon savinien est devenu au fil des années une course très populaire auprès de tous les sportifs amateurs. L’édition 2012 qui s’est déroulée le 11 mars a proposé deux parcours. Le premier de 1000 mètres était destiné aux plus jeunes et le second, ouvert à tous et comprenant la marche athlétique, proposait un itinéraire de 5 kilomètres 750. Tous ont fait honneur à l’aphorisme de Juvénal : un esprit sain dans un corps sain.

ANNIVERSAIRE DU CESSEZ-LE-FEU EN ALGÉRIE

EXPOSITION DES BEATLES

Une cérémonie avec dépôt de gerbe a célébré le cinquantenaire du cessez-le-feu de la guerre d’indépendance de l’Algérie, le 19 mars. La veille de ce jour, en 1962, à Evian, des accords survenaient entre les représentants de la France et ceux du Front de libération nationale de l’Algérie, fruits de négociations entre les deux parties. Ces accords applicables dès le lendemain mirent fin à un conflit qui dura plus de sept longues années

A l’occasion du cinquantenaire de l’enregistrement du premier tube des Beatles, Love me do, beaucoup de visiteurs ont retrouvé un peu de leur jeunesse en admirant quelques pièces réunies dans cette belle exposition qui s’est déroulée du 28 mars au 1er avril à la salle des fêtes : répliques de costumes de scène, instruments de musique, photos d’époque et de nombreuses archives. La Beatlemania continue le 13 mai avec le groupe Get Back sur la place Davout.


CONFÉRENCE «CRIMES ET DÉLITS SOUS NAPOLÉON» Le 2 avril, le spécialiste de l’Empereur, Jean Tulard, a offert une conférence surprenante et très riche en anecdotes sur les nombreux crimes et délits qui ont été perpétrés sous le règne de Napoléon.

BROCANTE Ce n’était pas un poisson d’avril pour le premier jour du mois lorsque la foule des grands jours s’est pressée pour réaliser de bonnes affaires lors de la brocante de printemps. Si le soleil était bien timide et le froid hivernal, ils n’ont pas découragé chineurs et antiquaires dès potron-minet pour arpenter le boulevard Aristide Briand. Les plus affamés ont pu se restaurer avec un boeuf à la broche grillé.

LA CHASSE AUX ŒUFS DE PÂQUES La tradition pascale a permis pour les tout-petits comme les plus grands de parcourir le parc Séron à la recherche des œufs, des lapins et autres délicieuses gourmandises déposés un peu en avance, le 4 avril, par les cloches. Les parents étaient aussi ravis que leurs bambins malgré un temps de printemps plutôt capricieux et frisquet.

HUMOUR AVEC CHANTAL LADESOU

CROSS DES ECOLES Rendez-vous très prisé des petits Saviniens, le Cross des écoles est devenu une institution. Organisé en collaboration avec l’Education nationale, ce rendez-vous sportif permet aux petits écoliers des cours préparatoires et des grandes sections de courir ensemble au stade municipal. Depuis de nombreuses années, la Ville s’attache à rendre accessible au plus grand nombre les activités physiques et sportives. Mais ce cross n’est pas une compétition car son objectif est d’enseigner de manière ludique aux enfants les techniques de respiration et la bonne gestion de l’effort.

Chantal Ladesou a installé, le vendredi 6 avril, une ambiance survoltée dans une salle des fêtes bondée, telle une amazone sur un champ de bataille. Complètement barrée, elle est descendue de scène pour être parmi le public et le provoquer, prenant tous les risques sans crainte avec une acidité cruelle. Même pas peur ! Puis, elle a raconté sa vie en des termes très crus. Avant d’ajouter, le spectacle fini, avec un sourire angélique : « J’espère que je ne vous ai pas choqués ! »

15


Les rendez-vous culturels SPECTACLE

Grand Corps Malade, le funambule des mots

« On a trempé notre plume et est-ce vraiment une hérésie de se dire qu’on assume et qu’on écrit de la poésie. » [Grand Corps Malade] Parole de la chanson Toucher l’instant « Dans l’obscurité j’avance au clair de ma plume. » [Grand Corps Malade] Parole de la chanson Midi 20

Fabien Marsaud est devenu Grand Corps Malade sur scène, un soir de l’année 2003. Il s’est lui-même rebaptisé ainsi, en référence aux séquelles de l’accident qui a bouleversé sa vie. Jeune garçon très dynamique, il souhaite devenir professeur de sport, et pourquoi pas, tenter une carrière de basketteur professionnel. Mais un plongeon mal réceptionné à la piscine va alors mettre fin à ses espoirs : on lui annonce qu’il est tétraplégique. Pourtant Fabien persévère et retrouve l’usage de ses membres. Il profite de sa longue convalescence pour se tourner vers la poésie, lui qui est adepte des mots depuis son enfance, et découvre le slam, une discipline née à Chicago dans les années 1980, et qui se développe en France à partir de 1995. A partir de 2003, il commence à déclamer ses

textes en public dans des lieux intimistes ; il y raconte Saint-Denis, la ville où il a grandi, mais aussi l’amour, l’espoir... Et très vite son style et sa sensibilité, associés au timbre profond de sa voix, lui apportent la reconnaissance. Il anime également des ateliers d’écriture à Saint-Denis et publie récemment un troisième opus, 3ème temps, dont une chanson reprend le thème de la pièce de Shakespeare, Roméo kiffe Juliette, et le transpose dans une banlieue de Paris avec deux adolescents qui s’aiment malgré leur différence cultuelle – juive pour la famille de Juliette et musulmane pour Roméo – tandis que leur famille s’oppose à cet amour sur cette divergence. Grand Corps Malade viendra le temps d’un concert nous conter sa poésie avec toute sa ferveur vibrante.

Vendredi 25 mai à 20h30 Salle des Fêtes – 48, avenue Charles-De-Gaulle Réservation au Service Culturel : Tarifs : 20 € la place, 30 € les 2 places / Jeunes – étudiants : 10 €

SOIREE MUSICALE ET RECREATIVE

« Vivement Mozart » Avec la participation de l’Harmonie municipale, « Orphéon Célesta » et avec la symphonie des eaux Pour la deuxième édition de son concert printanier, Savigny invite Mozart pour une soirée classique, le 2 juin à 21h, au parc Champagne. Tenue décontractée exigée. Le qualificatif de génie pour Mozart n’est pas usurpé. Durant sa courte vie, il composa plus de 600 œuvres dont certaines sont reconnues comme majeures. Ce qui le classe parmi les musiciens les plus talentueux de tous les temps. Elevé dans l’amour de l’art par un père lui-même compositeur, violoniste et professeur de musique, ce dernier détecta très vite la précocité de son fils. En effet, dès l’âge de trois ans, le jeune Wolfgang révéla des dons prodigieux pour la musique avec une oreille absolue et une mémoire à la précision exceptionnelle. Son père décida donc de lui apprendre le clavecin dès sa cinquième année. Puis le jeune prodige apprit le violon, l’orgue et la composition et sut déchiffrer une partition avant même de savoir lire, écrire ou même compter ! Dès six ans, il commença à composer ses premières œuvres. Une gravure de 1764 témoigne de cette proximité affective et artistique en présentant le père au violon accompagnant son fils au clavecin.

16

Puis son père organisa une tournée dans toute l’Europe, Londres, Paris, Bruxelles, La Haye et retour à Salzbourg en Autriche pour présenter ce fils virtuose. Un séjour en Italie donna à Mozart le goût des voyages où il puisera nombre de ses inspirations. La mort de son père le libéra d’une tutelle un peu encombrante et lui permis pour les dix années qui lui restaient à vivre de se marier, d’avoir six enfants dont deux seulement survivront, et d’être initié à la franc-maçonnerie en 1784. Ce passage dans le temple lui inspirera ses plus belles compositions dont la célèbre Flûte enchantée qui symbolise une initiation. Mozart finit sans le sou et mourut à 35 ans, pour une raison encore inconnue, laissant la composition d’un Requiem inachevé. Avec « Vivement Mozart », une soirée féérique entre eaux et lumières La Ville rend hommage au célèbre compositeur et propose un spectacle regroupant quelques unes des plus belles pièces de son répertoire sous la houlette de Frédéric Lodéon, présentateur de programmes à France Inter mais aussi violoncelliste et chef d’orchestre. La soirée se poursuivra avec Orphéon Célesta sous le signe de l’humour et du jazz avec un trio déjanté.

Samedi 2 juin à 21h - Parc Champagne – Avenue des Marronniers Entrée libre


THEATRE Ancrage Productions présente

« Le malade imaginaire » de Molière Mise en scène : René Camoin Argan, le vieux bourgeois, se croit, sans l’être, malade ; sa femme, Béline, lui dispense des soins attentifs, mais n’attend que sa mort pour pouvoir hériter. Molière est arrivé, à la fin de sa vie, à la conclusion qu’on ne guérit pas les maladies du corps et pas davantage des maniaqueries : on les subit ! On s’en accommode et au mieux, on en rit. La terreur de la mort conduit Argan jusqu’aux extrémités les plus odieuses de l’égoïsme, niant aux autres le droit à une existence propre, en faisant d’eux des objets soumis à ses caprices. Molière montre la médecine du XVIIème siècle comme une farce faite de rituels ridicules, un spectacle de magie pour abuser d’autrui.

Distribution : René Camoin : Argan Caroline Darnay : Béline Anna Strelva : Toinette Alain Lawrence : Bérald Bernard Charnacé : Père Diafoiru Laurent Feuillebois : Cléante Honorine Magnier : Angélique Samuel Debure : Thomas Diafoirus Guillaume Tavi : Monsieur Purgon Michel Feder : Le notaire Sébastien Carle : Monsieur Fleurant Mathilde Nabarette ou Laure Extramiana : Louison

Vendredi 8 juin à 20h30 Salle des Fêtes – 48, avenue Charles-De-Gaulle Réservation au Service Culturel : Tarif unique : 7 € / Enfants de moins de 10 ans : Gratuit

FESTIVAL – EVENEMENT

Fête de la musique Balade éclectique au pays de la musique Chaque année, le solstice d’été est le prétexte pour célébrer la musique. Ou plutôt les musiques. Durant ce jour le plus long de l’année, depuis plus de vingt ans, amateurs et professionnels s’unissent pour faire vibrer les cordes mélomanes.

large. Après le rock d’Orly Stones et du cocktail détonnant de Pink Frog, les ballades acoustiques folk rock de FrouFrou, la chaleur latino de Skysvoice Songs, la pop rock de Milton Kass’Bric vous donnera des fourmis dans les oreilles.

C’est le musicien américain Joël Cohen, producteur au sein de France Musique à Paris, qui le premier, dès 1976, avait imaginé pour cette station de radio des « Saturnales de la Musique » pour le 21 juin et le 21 décembre, lors des deux solstices. L’idée sera reprise par Maurice Fleuret, le monsieur musique du Ministère de la culture en 1981, et officialisée l’année suivante avec ce slogan « Faites de la Musique ». Le dessein est alors de rendre accessible l’art et d’inciter chacun à descendre dans la rue pour s’exprimer et oublier les couacs inhérents à l’amateurisme revendiqué. Dans les grandes villes comme dans les petites bourgades, jeunes ou moins jeunes se mélangent pour des sets improvisés ou inspirés.

Brève rencontre avec Nicolas, le batteur du groupe. « La scène, c’est magique ! La confrontation avec le public donne une énergie incroyable ! » souligne ce jeune musicien qui a appris la pratique de son instrument en un temps record – six mois – en conservatoire.

Une palette riche et variée A Savigny aussi, la tradition est respectée. Au parc André- Séron, cinq groupes se succèderont avec comme fil rouge, la pop pour fêter un demi siècle de créations. Mais la fête savinienne se veut éclectique et la palette musicale sera bien

Cherchant un nom d’artiste, les deux frères fondateurs, Nicolas et Sébastien, le second étant le bassiste, se sont longuement creusés les méninges. Et ont trouvé, en clin d’œil, l’abréviation des chaînes de bricolage où ils travaillaient respectivement. Après avoir casté sur des forum musicaux, Romain, chanteur mais aussi auteur et compositeur, le groupe, avec également Nico à la guitare soliste, a enregistré une démo sur huit pistes, arrangée par leur coach Pascal, qu’il compte bien exploiter comme carte de visite pour décrocher un contrat dans un label. Et ce sont ces titres que Milton Kass’Bric interprétera sur la scène savinienne en cette première nuit d’été.

Jeudi 21 juin à partir de 19h - Parc André-Séron Entrée libre

17


LECTURE SPECTACLE

Partir, revenir par Frédérique Bruyas Au travers de textes de Nancy Huston, Leïla Sebbar, Guillaume Apollinaire, Laurent Gaudé, Salah Al Hamdani, Mouloud Feraoun..., Frédérique Bruyas nous parle de ceux qui partent. Parce qu’ils sont sans avenir dans leur propre pays, ils le font

avec l’énergie du désespoir. Que les raisons soient politiques, économiques ou poétiques, ils courent le risque de ne plus être de nulle part, mais ont-ils véritablement le choix ?

Samedi 2 juin à 16h Bibliothèque-Médiathèque André-Malraux - 17, rue Jacques Coeur Réservation à l’espace Adultes à partir du samedi 12 mai

HORAIRES D’OUVERTURE AU PUBLIC - BIBLIOTHEQUE-MEDIATHEQUE A partir du 3 juillet, la Bibliothèque-Médiathèque André-Malraux adopte ses horaires d’été. Mais pour que vous profitiez pleinement des 43 000 ouvrages, 120 périodiques et 13 000 CD mis à votre disposition, le nombre de documents prêtés est porté à 8 livres, 8 revues, 8 documents sonores à partir du mardi 26 juin.

Du 3 au 28 juillet 2012 BIBLIOTHEQUE : mardi et vendredi 14h-18h, mercredi 10h-12h / 14h-18h, samedi 10h-12h. DISCOTHEQUE : mardi, mercredi et vendredi 14h-18h, samedi 10h-12h

Du 31 juillet au 1er septembre 2012 BIBLIOTHEQUE : mardi, mercredi et vendredi 14h-18h, samedi 10h-12h DISCOTHEQUE : mardi, mercredi et vendredi 14h-18h, samedi 10h-12h

CONFERENCE

« Romain Gary, le Caméléon et les identités multiples » Conférence de l’écrivain Myriam Anissimov Myriam Anissimov est née en 1943 dans un camp de réfugiés en Suisse. Elle est l’auteur de plusieurs romans dont Comment va Rachel ? (1973), La Soie et les cendres (1989), Sa Majesté la mort (1999, prix Jean Freustié 2000), mais aussi de la biographie de Primo Levi (1996, prix Wizo) et de celle de Romain Gary, Romain Gary, le caméléon (Denoël, 2003). Né en Lituanie, dans une famille juive de Wilno, Romain Kacew émigre sur la Côte d’Azur à l’âge de quatorze ans. En juillet 1940, rejoignant au péril de sa vie Londres et le général de Gaulle, il combat en héros dans les forces aériennes de la France libre. Sur ses origines juives, sa jeunesse et ses exploits au cours de la guerre, Gary ne

cessera de réinventer une réalité-fiction qui est à la source de son oeuvre. A mesure qu’il crée sa propre légende, devenant un écrivain célèbre avec « Education européenne » et « Les Racines du ciel », Gary cherche à échapper à son propre personnage en usant de pseudonymes. Multiplier les masques, telle est alors l’obsession de ce séducteur aux mille visages, consul de France à Los Angeles et mari de l’écrivain Lesley Blanch puis de l’actrice Jean Seberg. Poussant jusqu’au bout ce désir de s’auto-engendrer, Gary invente Emile Ajar, un écrivain fictif personnifié par son cousin Paul Pavlowitch et obtient une deuxième fois le prix Goncourt en 1975 pour « La Vie devant soi ». Après cette ultime mystification, Romain Gary se suicide en 1980.

Lundi 11 juin à 20h30 Salle des Fêtes – 48, avenue Charles-De-Gaulle - Entrée libre

Après la conférence, séance de dédicaces du livre « Romain Gary » par Myriam Anissimov

CONCOURS PHOTO

Thème : nos animaux de compagnie 1er prix : 1 appareil réflex numérique Le Service Culturel de la Mairie organise, avec la participation de M. Christian DENIS, Photographe, un concours pour les Saviniens. La date de clôture de ce concours aura lieu le 30 septembre.

Seuls les cinquante premiers inscrits pourront participer en nous adressant leurs photos avant cette date. Les plus belles photos seront ensuite exposées lors du Salon de la photographie prévu du 21 au 25 novembre.

Service Culturel au 01 69 54 40 70 - culturel@savigny.org 18

Bibliothèque-Médiathèque André-Malraux au 01 69 54 54 60 - biblio@savaigny.org


Histoire SUR NOS RIVES

Savigny au fil de l’Orge Les beaux jours reviennent, c’est l’occasion de profiter de l’ambiance champêtre qu’offre la promenade des bords de l’Orge.

E

lle s’écoule paisiblement entre les pavillons de meulière et les quartiers récents. Au cours des siècles, elle a vu les anciens villages de ce petit coin d’Ile-de-France évoluer pour devenir les villes que nous connaissons aujourd’hui. Mais au cœur de ces espaces urbains, ses berges continuent d’offrir aux promeneurs un précieux brin de nature. Un long fleuve tranquille Affluent de la rive gauche de la Seine, l’Orge prend sa source à Saint-Martin-de-Béthencourt, aux confins des Yvelines et de l’Essonne. Elle sillonne d’ouest en est le département de l’Essonne sur 50 kilomètres, avant de se diviser en deux bras qui se jettent chacun dans la Seine, à Athis-Mons et Viry-Châtillon. Ce cours a été profondément modifié par l’homme jusqu’au début du XXe siècle, tout d’abord par la construction de nombreux moulins, puis pour limiter les dégâts liés aux crues. Une frontière naturelle Au fil du temps, la ville et la rivière se sont imbriquées : l’Orge forme désormais la délimitation naturelle entre Savigny-sur-Orge et les communes de Villemoisson, Morsang-sur-Orge et Viry-Châtillon. L’entretien de l’Orge et de ses affluents a été réglementé pour la première fois par deux ordonnances du Roi Louis Philippe en date des 20 juin 1844 et 7 décembre 1846. Aujourd’hui, le SIVOA (syndicat mixte regroupant en intercommunalité 33 communes riveraines) assure la gestion et l’entretien de la rivière dans sa partie inférieure, le SIVSO pour la vallée en amont d’Arpajon. Un réseau de chemins et de pistes cyclables, entretenu par le SIVOA, borde à présent la rivière. Une véritable aubaine dans notre banlieue urbanisée ! Longer les rives de l’Orge est ainsi une agréable façon de flâner dans Savigny-sur-Orge, en retrouvant une ambiance proche de celle du début du XXe siècle, lorsque Savigny n’était encore qu’un village. Entre détente et industrie A l’époque, toute une vie anime les berges de notre rivière. Les pêcheurs y taquinent un poisson abondant. De nombreux ponts ou passerelles permettent aux piétons comme aux

charrettes de traverser facilement. Au carrefour des communes de Savigny, Morsang et Viry, un important réseau de bras secondaires, appelés boëles, forme un paysage lacustre. Le parc du château comme ceux des belles propriétés de la rue de Rossays, s’étendent jusqu’au bord de l’eau, où de petits embarcadères offrent la possibilité de promenades en barques.

elle est mise en retenue dans des bassins de rétention, ou dans les prairies naturelles réaménagées à cet effet. Une fois la crue terminée, l’eau ainsi stockée retourne à la rivière grâce à un système de vannes.

Aux beaux jours, on s’adonne aux joies du canotage et des pique-niques sur l’herbe.

Mais quand le débit de l’Orge ne cause pas de débordements, il peut rendre de grands services : ainsi, l’Orge a longtemps alimenté en énergie le moulin Joppelin, situé sur la rive de Viry mais dépendant du domaine du château de Savigny.

Les berges sont aussi ponctuées de nombreux lavoirs, qui concurrencent la blanchisserie « de gros et de fin » de Narcisse Guillon. Les femmes viennent y laver le linge et échanger les derniers potins. Plus loin, l’Orge traverse les prairies où paissent les troupeaux de vaches des fermes saviniennes. À cette époque, la rivière pouvait aisément et sans dommage sortir de son lit lors des crues. De nos jours au contraire, l’Orge dans sa partie aval traverse une zone fortement urbanisée. Ce bétonnage intensif pose le problème de l’imperméabilité des sols, ce qui entraîne de très forts risques d’inondation. Il a donc fallu domestiquer la rivière : lorsque l’Orge grossit,

Un château au bord de l’eau... Démoli en 1813, le château est reconstruit et agrandi et prend le nom de moulin d’Eckmühl, en hommage à son propriétaire, le maréchal Davout. Il sera ensuite successivement transformé en brasserie, qui produit la bière de Savigny, puis reconverti en entreprise de peinture en 1930. Victime de l’urbanisation, il est finalement détruit en 1967 pour être remplacé par un ensemble immobilier. De même les boëles sont peu à peu comblées pour laisser place à de nouveaux quartiers. Ainsi modelée, l’Orge s’est finalement coulée dans le paysage urbain actuel tout en conservant une partie de son charme d’antan.

Retrouvez nos pages "histoire" sur www.savigny.org Pour participer, témoigner, enrichir la mémoire collective, contactez le service des Archives et de la documentation au 01 69 54 40 63

19


Economie NOUVEAUX COMMERCANTS

LOISIRS

Dida Smile

Savoir préparer son départ

Blanchiment Dentaire 20, Rue de la liberté Tél. : 01 75 30 45 46 didasmile91600@yahoo.fr Ouverture du lundi au samedi de 10h à 19h sauf les mardis et jeudis de 16h à 19h

Si les voyages forment la jeunesse, encore faut-il savoir les organiser pour anticiper les petits comme les gros soucis que provoque l’impréparation. Deux agences, Saga Voyages-Thomas Cook et Selectour Orelis, sont à votre disposition pour vous aider à choisir votre prochaine destination de rêve. aussi une question d’engouement. « Il y a des modes de destinations qui évoluent au fil des années et des saisons. La méditerranée avec le Maghreb reste une valeur sûre sur le moyen courrier », précise Richard Heimling.

Ile-de-France Rénovation Aménagement Intérieur et Extérieur Maçonnerie – Carrelage Plâtrerie – Plomberie – Chauffage 31 bis, Rue Faidherbe M. Cintra au 06 70 21 38 88 ou 06 03 97 55 65 M. Couto (Commecial) au 06 09 22 87 68 ile-de-France-rennovation@live.fr

Gervais Pierre

Plombier – Chauffagiste - Electricien 20, Rue de la liberté Tél. : 01 75 30 45 46 ent.gervais@yahoo.fr

Go Shop Nutrition

Nutrition sportive et compléments alimentaires 209, Blvd Aristide Briand Tél. : 09 841 64 23 82 goshop@gmail.com Ouverture du lundi au vendredi de 13h à 19h sauf les samedis de 11h à 18h

Le Bel Epi Boulangerie

24, Rue de la liberté Tél. : 01 69 45 84 22 Ouverture tous les jours de 7h à 20h30 sauf le mercredi fermée

StarDogs

Salon de toilettage 179, boulevard Aristide Briand Tel : 01 69 05 72 86 www.stardogs.fr

20

Ouverture du mardi au vendredi de 8h à 18h et les samedis de 8h à 16h30

L

e tourisme et les voyages sont devenus un secteur de services en plein développement avec la facilité et la rapidité que nous connaissons désormais pour nous déplacer. Les français ont dépensé près de 28 milliards sur un lieu de villégiature en dehors de l’hexagone. Ce chiffre met en perspective l’importance des enjeux. C’est dans ce contexte en plein développement qu’évoluent deux agences de voyages à Savigny. Les agences ont un rôle de conseils « Nous avons avant tout un rôle de conseil auprès de nos clients » précise Annabelle Brossin de Selectour Orelis, spécialisé dans le voyage d’affaires. Elle organise ainsi régulièrement des soirées à thèmes pour découvrir des pays ou des destinations avec des intervenants qui répondent aux questions des invités. De son côté Richard Heimling de Saga Voyages crée des programmes originaux comme son dernier, une excursion en quad à travers le Maroc. Ces innovations lui permettent d’offrir quelques exclusivités à une clientèle exigeante. De nouvelles technologies Depuis une dizaine d’années, la technologie a bouleversé l’univers de la consommation et bousculé les habitudes des voyageurs. Internet a ainsi concurrencé frontalement les agences. « La Toile est un concurrent mais aussi un allié. Nous avons passé des accords avec des réseaux comme Lastminute.com. Leurs clients peuvent ensuite venir finaliser l’achat de leur voyage chez nous » précise Annabelle Brossin. Les voyages sont

Les agences jouent la sécurité Les demandes de la clientèle fluctuent également selon l’actualité et les conflits qui rendent certaines zones dangereuses. Le rôle de conseil reste, dans cette hypothèse, pertinent et indispensable. « Le printemps arabe, l’an dernier, par exemple, a rendu improbable tout voyage vers le Maghreb, souligne Annabelle Brossin. Nous pouvons orienter notre clientèle vers d’autres lieux. » Les deux agences fonctionnent en synchronisation avec le fil du Ministère des affaires étrangères. Le rôle des agences est aussi durant ces périodes délicates de prendre en charge un touriste bloqué à l’autre bout du monde et de le rapatrier.

La plupart des séjours proposés sont souvent testés par les équipes d’Annabelle Brossin et de Richard Heimling. Cela permet de mieux orienter la clientèle selon les budgets, les envies et les attentes des heureux vacanciers. Car si la clientèle savinienne est fidèle, il ne faut pas la décevoir. Agence Selectour au 01 69 96 52 00 173 bd Aristide Briand Saga Voyages Thomas Cook au 01 69 24 00 25 14 bd Aristide Briand


Sports PORTRAITS CROISES

Le taekwondo, un sport, deux pratiques Puisant ses racines dans un art martial d’origine coréenne, le taekwondo signifie La voie du pied et du poing, les deux formes d’attaque et de défense contre l’adversaire.

C

réé officiellement le 11 avril 1955 par le Maître Choi Hong Hi pour unifier les différentes écoles d’arts martiaux coréennes, le taekwondo fut objet de propagande par son fondateur dans une Corée politiquement déchirée. Profitant de longs voyages du Maître pour implanter ce nouveau sport sur d’autres continents, le gouvernement sud-coréen, en désaccord avec celui-ci pour avoir installé cette pratique chez l’ennemi du nord, décréta une nouvelle Fédération Mondiale du taekwondo en 1973 avec un remaniement total des pratiques. Si, depuis, les deux taekwondos cohabitent plus ou moins pacifiquement, la pratique devenue olympique cependant est celle du gouvernement et de la Fédération Mondiale, donc la plus utilisée à travers le monde. Stella josephine, une championne en devenir Le taekwondo est un sport de combat violent qui requiert beaucoup d’énergie. Cet aspect a séduit Stella Joséphine. Mais ce choix ne doit rien au hasard car papa et maman pratiquaient assidument avant que la famille ne s’agrandisse. Papa Joséphine s’était même engagé dans des compétitions. La petite Stella hésitait. Danse classique ? Natation ? Judo ? Après quelques essais, rien ne lui plaisait. Alors papa a fini de convaincre sa petite fille

qui a mis ses pas dans les siens à partir de 13 ans et s’est prise de passion pour ce sport. « Le taekwondo m’a plu car il s’agit d’être toujours en mouvement. Et de ne pas tomber au sol durant les combats. J’aime cette façon de vivre » affirme Stella. Les compétitions lui imposent désormais une hygiène de vie un peu contraignante, elle qui se dit gourmande, même si elle ne suit pas de régime. Elle rêve d’olympisme et, en attendant, espère intégrer l’Equipe de France pour préparer les Championnats de France l’année prochaine. Mais Stella se veut lucide car elle connaît les difficultés et les embûches d’un parcours professionnel dans l’univers sportif. La raison et la sagesse ainsi l’emportent car elle envisage un sport-études version secrétariat pour ne pas risquer de galérer si ses ambitions sportives ne sont pas à la hauteur de son espérance. Le taekwondo est une discipline peu médiatisée et reste en effet compliquée à financer.

Pour progresser, Stella sait s’entourer. Elle s’entraîne en famille avec notamment son frère aîné mais également avec son papa qui la conseille en commentant les vidéos des combats. Mais la technicité si importante pour le taekwondo, Stella la peaufine avec son coach Pauline Gravet. Cela lui a permis d’affronter, lors des derniers Championnats de France, son idole, Gwladys Epangue, multi-médaillée et qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres. « Même si j’ai perdu le combat, Gwladys étant plus grande et plus forte que moi, elle reste un exemple pour moi. Et cette confrontation m’a permis de maîtriser un grand moment de stress. » Et elle ajoute : « Gwladys m’a fait progresser. » A vingt ans, Stella Joséphine est à l’aube d’une carrière où tous les espoirs et les possibles sont encore permis. Et ceux qui la soutiennent sont nombreux. Mais Stella Joséphine ne les décevra pas. Car derrière une apparence de grande discrétion et de modestie se cache une guerrière qui ne manque ni d’énergie ni de fougue.


SPORTS

A Savigny, un printemps olympique ! A l’approche des Jeux de Londres, Savigny-sur-Orge va devenir un vaste terrain de sports. COURSES CYCLISTES : (3 courses)

BASKET : Tournoi Jean-Miret

Dimanche 13 mai 2012 à partir de 12h45

Samedi 2 et Dimanche 3 juin 2012

Départ rue René Legros et arrivée rue de la Liberté.

Retrouvez le tournoi « Jean-Miret » pour sa 26ème édition. Cette compétition, destinée aux jeunes passionnés des « parquets », allie esprit sportif et convivialité. Environ 35 équipes, venues de toute la région parisienne, se rencontrent dans les catégories benjamin et poussin. Venez nombreux soutenir nos jeunes basketteurs !

SPORTS VACANCES 2012 La saison 2012 de Sports Vacances se profile à l’horizon puisque dans 2 mois, vous serez nombreux à retrouver les moniteurs qui vous accompagneront durant l’été. Avant cela, il conviendra de s’inscrire et la date retenue a été fixée au samedi 9 juin de 8h30 à 12h au Complexe Sportif Pierre de Coubertin. Si vous n’êtes pas disponible ce jour, le service des sports vous accueillera en Mairie dès le lundi 11 juin, et ce, tout l’été.

Début des activités le LUNDI 9 JUILLET Cette année, nous répartirons les groupes selon les catégories d’âge suivantes : 1 groupe d‘enfants de 7 à 9 ans et un groupe d’adolescents de 10 à 15 ans. Le programme proposé devrait permettre à chacun d’établir son menu sportif selon ses envies : l Activités nautiques : piscine loisir, bodyboard, natation initiation l Stages solo : cirque, danse, hip hop, escrime, tir à l’arc, roller, waveboard l Stages nature : équitation, escalade, kayak, voile l Stages team : handball, baseball, football, basketball l Formules découvertes : plein air, sports collectifs, sports artistiques, sports d’aventure et de glisse l Sortie sensation : accrobranche Grandes nouveautés pour cette année : Water-polo pour les 10-15 ans l Sortie à la journée Goolfy (mini-golf dans une ambiance fluo + karting) pour les 7-11 ans l K-Mission (tirs laser, accrobranche dans l’obscurité et parcours avec toboggans géants) pour les 12-15 ans l Danse africaine et zumba pour les 10-15 ans l Voile (dériveur sur la Seine) pour les 7-9 et 10-15 ans l

22

Samedi 2 juin : dès 13h Dimanche 3 juin : dès 9h Renseignements : Gilles ARDIN au 06 83 27 09 47

Lieu : complexe sportif Pierre de Coubertin 33, avenue de l’armée Leclerc

CYCLOTOURISME : « La Savinienne » Samedi 26 mai 2012 L’Amicale Cyclo de Savigny organise sa traditionnelle randonnée cyclotouriste. Pour cette 21 ème édition, l’ASC vous propose de découvrir des lieux pittoresques de l’Essonne, de le Seine-et-Marne et des Yvelines à travers deux parcours* aux choix : 200 km : 13 euros repas inclus pour les licenciés FFCT 15 € pour les non-licenciés

Renseignements : Melle ou M. ALONSO au 06 65 68 09 09

l

100 km : 3,50 euros – départ : 6h30 Inscription avant le 21 mai (ou souscription sur place majoration de 3 €) : téléphoner au 01 69 44 09 64 l

TENNIS :

Open de Savigny

Dimanche 17 juin 2012 Les Finales de la 267ème édition du tournoi « Open du C.O SAVIGNY TENNIS », Etape du grand prix de l’Essonne, se dérouleront au parc municipal des sports Jean Moulin. Les rencontres auront lieu tout au long de la journée sous le signe de la bonne humeur et du fair-play, valeur fondamentale du tennis et du sport en général. Catégories : seniors Messieurs, seniors Dames, + de 45 Messieurs, + de 45 Dames, + de 35 Messieurs

Départ et arrivée à la salle d’escrime du complexe sportif Pierre de Coubertin, située dans l’enceinte du Parc des sport Jean Moulin - 33, avenue de l’Armée Leclerc.

Horaire : dès 13h

Horaires : de 6h à 20h *quel que soit le parcours, le port du casque est INDISPENSABLE Renseignements : Joëlle FRELON au 01 69 44 09 64 Joelle.frelon@orange.fr

Renseignements : Maison du Tennis au 01 69 05 85 13


Associations

OFFICE DE TOURISME

L’AGE D’OR

AMITIE VOYAGES DECOUVERTE

Du 1er au 8 juin 2012 : séjour découverte du Tyrol en « Etoile », le groupe étant logé durant tout le séjour dans le même hôtel.

Nos prochains voyages :

01 69 05 76 62 6, rue René Boulanger (ancienne trésorerie) tous les lundis de 13h30 à 17h

MADÈRE : tour de l’île en randonnée... du 19 mai au 2 juin 2012 IRLANDE : de Dublin au Connemara Circuit découverte de 8 jours du 4 au 11 juin ou du 12 au 19 juin 2012

S’inscrire le plus rapidement possible

NEW YORK : Une « escapade » dans une mégapole... du 21 au 25 septembre 2012

LA CROIX ROUGE En 2012, les Journées nationales de la CroixRouge auront lieu du 2 au 9 juin 2012. Plus de 20 000 bénévoles iront partout en France, dans les rues de Savigny-sur-Orge pour informer sur les actions menées et faire appel à votre solidarité envers leurs voisins vivant dans la précarité.

Du 15 mai au 30 juin, l’Office de Tourisme vous propose une exposition « un homme, une région » : René Cassin et le Nord-Pas-de-Calais. René Cassin, principal rédacteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, reçoit le Prix Nobel de la Paix le 10 décembre 1968. Il avait loué une maison à Savigny-sur-Orge et a été professeur d’université pendant dix ans à Lille.

48, avenue du Charles-de-Gaulles 01 69 24 17 52 Accueil du public : du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30 le samedi de 10h à 14h

ART ET LOISIRS Samedi 19 mai 2012 : exposition annuelle des Travaux des Adhérents de l’ALS à la Salle des Fêtes de Savigny de 8h30 à 18h. Entrée libre Samedi 9 juin : sortie culturelle « journée dans l’Avallonnais » avec la visite guidée d’Avallon suivi d’une halte dans un Relais Fleuri pour y déguster sa cuisine gastronomique puis nous irons à Bazoches afin de visiter le Château féodal. Retour dans la soirée à Savigny.

Annie au 06 24 31 56 79 ou 01 64 90 10 96 anniepaulinegervais@yahoo.fr www.art-et-loisirs-savigny.fr

Délégation locale La Pyramide 9, rue Camille - 91265 Juvisy-sur-Orge Nathalie Reverte au 01 69 54 29 64

MEDECINS D’AFRIQUE

Découverte de « ÎLE ROUGE » en 16 jours : 2 groupes : du 28 septembre au 13 octobre 2012 ou du 12 au 27 octobre 2012 Détail de tous nos voyages sur notre site internet : www.AVD91.fr Inscription et renseignements : AVD - 45 av. des marronniers 91600 Savigny-sur-Orge 01 69 96 23 68 - 06 63 86 54 03

UNION NATIONALE DES RETRAITES ET PERSONNES AGEES Jeudi 14 juin : déjeuner croisière au fil de l’eau le Canal de Briare et balade en petit train. Du 1er au 10 septembre : vacances en Alsace à Munster (hôtel, pension tout compris, excursions, voyage en car, etc.) S’inscrire au plus vite !

Le 22 mai, participation à la journée de Prévention Santé, organisée à la Place Davout et à la gare de Corbeil-Essonnes de 10h à 19h (action Gare pour la prévention des SIDA/ Hépatites B et C et Syphilis). Médecins d’Afrique profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier tous ceux qui ont participé au repas solidaire au profit du CSCOM de Mbudi ou aidé à l’organisation. Merci tout particulièrement à notre Maire qui nous a honoré de sa présence, à MM. Neuilly et Cara-Silverio, Mme Fabbro, les services techniques municipaux et le Conseil Municipal des jeunes pour leur appui inestimable.

43, rue des Glycines - 01 69 21 75 04 medecins_afrique@yahoo.fr www.medecins-afrique.org

3, rue du Stade Jacqueline Delanne au 01 69 05 85 95

COMMEMORATIONS Cérémonie du jeudi 14 juin 2012 19h - Place du 14 juin Hommage aux militaires tués le 14 Juin 1940, avenue Jean Allemane, au carrefour appelé depuis « Place du 14 Juin ». Cérémonie du lundi 18 juin 2012 18h - Place Charles-de-Gaulle L’appel du Général de Gaulle du 18 juin 1940

Service Culturel au 01 69 54 40 70 58, avenue Charles-De-Gaulle 91600 Savigny-sur-Orge

23


Informations pratiques ENQUETE INSEE

ELECTIONS

Sondage à Savigny !

Le vote par procuration

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) réalise, entre le 7 mai et le 30 juin 2012, une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.

Si vous ne pouvez pas être présent le jour des élections législatives, les 10 et 17 juin, vous pouvez donner une procuration à la personne de votre choix qui pourra ainsi voter à votre place. Cette dernière devra être inscrite également sur les listes saviniennes.

L

’enquête s’inscrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l’emploi et la santé des individus.

Pour ce faire, rendez vous : - au commissariat de police au 1 place Régis Ryckebush (01 69 12 29 50). ou - au tribunal d’Instance de Longjumeau au 11 Avenue du Maréchal Leclerc

L’enquête prend la forme d’un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.

Pièces nécessaires : - une pièce d’identité (CNI ou passeport) - une déclaration sur l’honneur précisant la raison de votre impossibilité de vous déplacer le jour du scrutin - l’état civil du mandataire (électeur que vous souhaitez désigner pour voter à votre place) : Ses noms et prénoms figurant sur la liste électorale, sa date de naissance et son adresse complète ainsi qu’un formulaire dûment rempli de demande de vote par procuration.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez. Pour plus d’informations sur les enquêtes de l’Insee, vous pouvez consulter www.cnis.fr

Cas particulier : En cas d’incapacité physique à vous déplacer, la procuration peut être établie directement à votre lieu de résidence par

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l’Insee chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant.

un officier de police judiciaire. Il sera obligatoire dans cette éventualité de joindre un certificat médical ou un justificatif d’ infirmité à votre demande. Un mandataire ne peut disposer pour chaque scrutin de plus de deux procurations dont une seule établie en France.

Bienvenue aux jeunes nouveaux Saviniens Félicitations aux heureux parents Elouan BOHERE-GIRARD né à Longjumeau le 3 janvier 2012 Ismaïl DEMBRI né à Clamart le 2 février 2012 Marco NIRCHIO RIBEIRO né à Athis-Mons le 8 février 2012 Baptiste SUC LAGUERRE né à Longjumeau le 10 février 2012 Thelma MARQUES née à Courcouronnes le 10 février 2012 Lowen CLAUZEL né à Antony le 10 février 2012 Ciara BORDALO PEREIRA née à Antony le 12 février 2012 Camille LE GOHLES née à Longjumeau le 14 février 2012 Mathieu-Jean MOUTTOU né à Athis-Mons le 15 février 2012 Sacha OURTI né à Vitry-sur-Seine le 15 février 2012 Timéa LANDELLE HALLOUIN née à Antony le 22 février 2012 Helycha MAMBEKE MBULI née à Longjumeau le 23 février 2012 Amélie DREAN BROSSET née à Courcouronnes le 22 février 2012 Lucie JULIENNE née à Antony le 23 février 2012 Heinui SOUDAIS DESCHAMPS née à Vitry-sur-Seine le 23 février 2012 Alyssia DIAS AFONSO LAFLAQUIERE née à Athis-Mons le 24 février 2012 Jeanne GUILHAUMON née à Longjumeau le 25 février 2012 Neila FELLAKI BEAUGE née à Longjumeau le 26 février 2012 Berat CETIN né à Longjumeau le 27 février 2012 Angéline RAVERA CHARROUX née à Courcouronnes le 28 février 2012 Noham CHAOUANE né à Antony le 29 février 2012 Adam CHAOUANE né à Antony le 29 février 2012 24

Nawel MEJAI née à Longjumeau le 2 mars 2012 Janice EGBEOBAWAYE née à Courcouronnes le 3 mars 2012 Winner MOKWANGA MUWAWA né à Longjumeau le 7 mars 2012 Alyah SANCHES ARAUJO ALMEIDA née à Corbeil-Essonnes le 7 mars 2012 Rafaël VIRVA né au Kremlin-Bicêtre le 8 mars 2012 Mikail SALVADOR-JOINVILLE né à Longjumeau le 13 mars 2012 Harper MIGNET née à Longjumeau le 13 mars 2012 Günes TEKIN née à Longjumeau le 16 mars 2012 Lucas TANG né à Evry le 17 mars 2012 Kayliah POLYNICE DA SILVA née à Longjumeau le 23 mars 2012 Enzo POLYNICE DA SILVA né à Longjumeau le 23 mars 2012 Ashwin BAKTHAVATCHALAM né à Athis-Mons le 24 mars 2012 Melvin SARR né à Athis-Mons le 25 mars 2012 Gabriel DA CUNHA né à Longjumeau le 27 mars 2012 Louise VILTARD née à Corbeil-Essonnes le 29 mars 2012 Maïa HADDOU née à Longjumeau le 29 mars 2012 Jenna HAMOUDI née à Antony le 31 mars 2012 Kainat HUSSAIN née à Athis-Mons le 1er avril 2012 Serana CHEBAI née à Longjumeau le 3 avril 2012 Anthony PITTLIGLIO né à Antony le 5 avril 2012 Léa BRUNEAU née à Antony le 6 avril 2012


Conseil Municipal COMPTE-RENDU DE SEANCE

Conseil municipal du lundi 26 mars 2012 FINANCES Le Conseil municipal fixe les taux de prélèvement au titre de la fiscalité directe locale et reconduit la fiscalisation des cotisations du SIVOA et du SIAVHY. Les bases d’imposition notifiées pour l’année 2012 s’établissent comme suit : - Taxe d’habitation : 55.680.000,00 € - Taxe sur le foncier bâti : 44.522.000,00 € - Taxe sur le foncier non bâti : 64.700,00 € - Cotisation foncière des entreprises : 5.728.000,00 € - T.E.O.M : 45.788.756,00 € Les taux d’imposition des quatre taxes directes locales pour l’exercice 2012 comme suit après réforme : 27,73 % pour la taxe d’habitation 17,42 % pour la taxe sur le foncier bâti 52,43 % pour la taxe sur le foncier non bâti 28,34 % pour la cotisation foncière des entreprises Le produit issu de l’application de ces taux s’élève à : - 15.440.064,00 € pour la taxe d’habitation, - 7.755.732,00 € pour la taxe foncière sur les propriétés bâties, - 33.922,00 € pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties, - 1.623.315,00 € pour la cotisation foncière des entreprises. Le conseil municipal fixe le taux de la taxe d’enlèvement et de traitement des ordures ménagères à 8,05 %, et dit que le produit issu de l’application de ce taux s’élève 3.685.994,00 €. Le conseil municipal reconduit la fiscalisation des cotisations au Syndicat de l’Orge Aval (SIVOA) pour un montant de 117.895,66 €, ainsi que celle des cotisations au Syndicat de la Vallée de l’Yvette (SIAHVY) pour un montant 215.876,48 €. Le conseil municipal accorde sa garantie d’emprunt d’un montant de 2 748 000 € à l’Immobilière 3F à hauteur de 100% auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations dans le but de financer la construction de 30 logements PLUS/PLAI situés 1-3 avenue Jean Marsaudon à Savigny-sur-Orge, en contrepartie de la garantie accordée par la Ville

la société Immobilière 3F s’engage à lui réserver 6 logements. Le conseil municipal est favorable à la modification de la durée de la période d’amortissement de la garantie d’emprunt de l’Immobilière 3F pour la construction de 16 logements PLUS à Savigny-sur-Orge. RESSOURCES HUMAINES Le conseil municipal accorde la création de vacation d’un diététicien pour la commission des menus scolaires. CULTUREL Le conseil municipal autorise le Maire à signer la convention d’attribution d’une subvention aux associations dont le montant annuel dépasse le seuil annuel des 23 000 € avec la MJC Maison pour Tous. Le conseil municipal approuve le règlement général du conservatoire municipal musiques, danses et théâtre. SPORT Le conseil municipal autorise le Maire à signer une convention avec le Comité départemental des Médaillés Jeunesse et Sports de l’Essonne afin de permettre à la Ville de participer au challenge départemental des activités des bénévoles dans le milieu sportif, culturel ou des loisirs. SYSTEMES D’INFORMATION Le conseil municipal autorise le Maire à signer l’avenant n°1 à la Convention entre le représentant de l’Etat et la commune de Savignysur-Orge pour la télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité.

Le conseil municipal fixe les nouveaux taux de participation pour raccordement à l’égout des eaux usées pour le Syndicat mixte de la vallée de l’Orge Aval pour l’année 2012, comme suit : Type de consommation concernant la part communale (en €/m²) pour l’année 2012 : - Consommation faible : 3.75 - Consommation moyenne : 5.50 - Consommation forte : 7.40 - Consommation très forte : 17.25 - Aire de lavage : 17.25 (A laquelle se rajoute par aire de lavage : 841) Type de consommation concernant la part du SIVOA (en €/m²) pour l’année 2012 : - Consommation faible : 2.89 - Consommation moyenne : 4.30 - Consommation forte : 5.78 - Consommation très forte : 11.55 - Aire de lavage : 11.55 (A laquelle se rajoute par aire de lavage : 578.21) Le conseil municipal autorise le Maire à déposer un permis de construire d’un terrain multisports couvert aux Près-Saint-Martin.

INFORMATIONS Vous pouvez consulter les procès-verbaux des séances du Conseil municipal sur le site de la ville www.savigny.org dans la rubrique "mairie" et sous-rubrique "conseil municipal".

URBANISME Le conseil municipal fixe les nouveaux taux de participation pour raccordement à l’égout des eaux usées pour le Syndicat intercommunal pour l’aménagement hydraulique pour l’année 2012 comme suit : Type de consommation (tarifs 2012) : - Consommation faible : 3.337 €/m² - Consommation forte : 12.67 €/m² Tarif forfaitaire pour les stations de lavage automatique : 1266 € 25


Expression libre * PLU : ne confondons pas vitesse et précipitation Le Conseil Municipal a approuvé l’an dernier le principe de mise en œuvre d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) destiné à se substituer à l’actuel Plan d’Occupation des Sols (POS). Il s’agit pour notre ville d’un acte majeur, le PLU impactant à long terme les politiques locales en matière d’environnement et de cadre de vie, de transports et de déplacements, d’habitat et de logement, de développement économique et de commerce. Encadré par la loi du 13 décembre 2000, ce dispositif est déjà opérationnel dans la majorité des communes depuis de nombreuses années. Savigny s’y engage donc avec beaucoup de retard. Le PLU représente pourtant une réelle opportunité dont notre ville s’est trop longtemps privée. Alors que le POS définissait un simple cadre réglementaire de l’urbanisme local, le PLU permet de dessiner avec précision un projet de ville cohérent, incluant des objectifs de respect de l’environnement et de qualité de vie. C’est donc une démarche importante dans laquelle s’engage notre ville, qui demande une longue

préparation et ne peut réussir que si elle s’appuie sur une large concertation, à toutes les étapes de sa réalisation, entre toutes les composantes du Conseil Municipal, les associations locales, les experts mandatés, et bien sûr la population. Qu’en est-t-il à Savigny ? Après une délibération initiale expéditive, qui, une fois de plus, n’a laissé aucune place au débat, la majorité a décidé de mandater, fin 2011, un cabinet spécialisé pour réaliser un diagnostic du territoire et élaborer un projet, dans la précipitation, avant le 1er juillet 2012. Le Maire souhaitait ensuite procéder à l’enquête publique, obligatoire, durant les prochaines vacances d’été ! Le Préfet de l’Essonne s’y est opposé et l’enquête publique se déroulera finalement dans une période plus adaptée pour que chacun puisse y participer. Le PLU est un dispositif complexe, qui nécessite une large réflexion, combinant une analyse détaillée des enjeux, une réelle définition des objectifs et l’élaboration de nombreux

documents. Partout où elles ont été menées, ces études ont nécessité au moins deux années de travail. Elles doivent, en outre, au regard de l’enjeu qu’elles représentent pour notre avenir commun, faire l’objet d’un large consensus et associer tous les acteurs, et notamment, lorsqu’elles existent, comme c’est le cas à Savigny, les associations qui s’impliquent efficacement, depuis de nombreuses années, sur ces thématiques. Comme le lièvre de la fable, la majorité municipale a soudain découvert le retard de la commune sur la question du PLU et se précipite dans l’espoir de rattraper le temps perdu, quitte à bâcler le travail sur un dossier qui demande au contraire de la préparation et de la concertation. Nous serons amenés, le moment venu, à communiquer aux Saviniens nos propres contributions, faute d’avoir pu les apporter dans le débat interne au Conseil municipal. Les élus socialistes, écologistes et non inscrits du groupe « Imagine Savigny ».

Répartition des 4 taxes : intervention de jean estvill au conseil municipal du 26 mars 2012 (extraits) Le problème qui se pose à Savigny, l’est en terme de pression fiscale, non de répartition. En ce qui concerne la pression fiscale, nous avons refusé l’augmentation des impôts que votre majorité a soit approuvée, une partie l’a votée, soit acceptée, l’autre partie s’est abstenue. Comparer les taux des villes n’a aucun sens, c’est un exercice bon à alimenter des querelles stériles qui occupent le conseil municipal, nous ne l’avons jamais pratiqué. La fiscalité doit s’apprécier à partir des services rendus par la commune à la population, et de ses réalisations... Ce qui nous semble pertinent c’est de porter un regard concret sur tel ou tel service comme par exemple celui de la restauration collective ou celui de l’eau. Nous l’avons déjà fait, comparant les 37 % de diminution du prix de l’eau à Viry du fait de la Régie directe, refusée à Savigny et à Athis Mons. Opposer taxe d’habitation à Savigny et taxe foncière est un faux

problème qui relève du symbole, voire du dogme. Il fut une époque où être propriétaire avait un sens économique et se prêtait à une lecture sociologique. Etre propriétaire c’était un statut qui correspondait à des revenus, une certaine aisance, on était à l’abri de l’échéance obsédante du locataire : le terme. Ce n’est plus le cas comme a voulu le faire croire la droite sarkoziste à la suite de la politique libérale venue d’Amérique avec la fausse bonne idée de faire des français des propriétaires. La crise des subprimes aux USA, a montré ce qui l’y avait derrière, hélas de manière tragique. En Grèce, en Espagne on voit dans ce domaine ce que provoque la politique de la BCE, du FMI en Europe. Les expulsions se comptent par centaines de milliers. En France le petit propriétaire est-il toujours propriétaire de son bien ? Il appartient souvent aux banques. Lui même est à la merci du chômage et de la précarité. A

Savigny il n’y a pratiquement plus de sociétés à placement immobilier comme autrefois aux Rossays ou à Grand Val, désormais les occupants de ces immeubles sont propriétaires mais loin d’être aisés. La taxe d’habitation bénéficie heureusement d’exonérations. Mais ce qu’il faut c’est une politique de réquisition des 2 millions de logements vides, de plafonnement des loyers (à laquelle s’oppose les Le Pen). Il ne s’agit pas de léser le petit propriétaire dont c’est une épargne, mais pratiquer un plafonnement au niveau du loyer moyen d’une région comme le propose le Front de Gauche empêcherait la spéculation et la hausse effarante des loyers. En 1953 il représentait 5 % du salaire d’un employé aujourd’hui 45 %.

Jean ESTIVILL - Gauche Républicaine Savigny Egalité / 01.69.05.55.56 http://www.savigny-egalite.com

Au travail A quelques jours du 1er Mai, au milieu d’une crise économique qui dure déjà depuis bien longtemps et dont on ne voit pas la fin, réaffirmons l’importance du travail. C’est par notre travail individuel et collectif que nous résoudrons une bonne partie des problèmes actuels. Que ce soit au conseil d’administration du

CCAS en tant qu’élu ou dans la vie de tous les jours, je me rends compte que c’est souvent l’absence de travail ou l’incapacité à travailler qui est à l’origine de bon nombre de problèmes. Il faut donc, y compris localement, tout faire pour assurer l’accès à l’emploi pour tous, améliorer les structures locales existantes et en créer de nouvelles.

Dans la préparation du projet municipal de « Génération Savigny » nous ferons des propositions en ce sens. David FABRE Président de la Génération du Concret Conseiller Municipal EELV http://www.generation-savigny.fr

* Les articles publiés engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. 26

Espace d’expression des élus minoritaires au sein du Conseil municipal, conformément à la Loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité.


Tribune de la majorité municipale – liste union républicaine L’option d’une gare du Tram-Train Evry-Massy a enfin été retenue et ce n’était pas gagné. Depuis des années et des mois, le Syndicat des Transports d’Ile de France, dirigé par une majorité socialiste – verte traînait des pieds pour reconnaître la nécessité d’une station à Savigny-sur-Orge. C’est le fruit d’un combat politique et associatif qu’il faudra poursuivre durant l’enquête publique. L’heure est de nouveau à la mobilisation pour obtenir une gare à Grand-Vaux, quartier de 6000 habitants, pour le désenclaver dans le cadre d’un projet de rénovation urbaine, qui doit être bénéfique à toute la ville. Le dossier présenté par le STIF pour la mise en compatibilité du POS avec le projet du Tram-train, comporte des emplacements réservés en vue de cette station savinienne. Certains voudraient par pur calcul politique nous voir échouer mais nous continueront d’intervenir régulièrement auprès du Stif, du Préfet, de l’Etat et de la Région. Sur ce terrain, nous ne céderons pas grâce au soutien des Saviniens comme pour la mise en œuvre du Plan Local d’Urbanisme. Nous respectons parfaitement la concertation définie dans la délibération du Conseil municipal prescrivant la révision de notre plan d’occupation des sols et valant pour l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme.

de notre ville de Savigny-sur-Orge. Une information est prévue à destination de la population et des acteurs de la ville. La concertation sera également effectuée conformément à la loi. La réunion publique n’est pas la panacée à grand renfort de communication dispendieuse, comme les villes de Gauche en ont l’habitude. D’autres formes de concertations sont possibles comme des entretiens pour un diagnostic partagé et déjà initiées avec des associations. Les services municipaux pourront organiser des ateliers sectoriels avec des associations, de l’information ou un questionnaire dans le magazine ou sur le site municipal, des expositions de présentation, des visites de quartiers pour échanger sont même imaginables. Nous présenterons préalablement notre projet en préfecture en juillet et nous poursuivrons durant notre enquête publique la concertation durant laquelle le projet du Plan local d’Urbanisme pourra parfaitement être amendé. La concertation peut se poursuivre pour définir avec la population ce que peut devenir Savigny tout en respectant son identité, jusqu’à son approbation définitive. Il faut garder une flexibilité pragmatique, de la souplesse pour être à l’écoute de nos concitoyens, nous ne sommes plus au temps de la planification étatique.

Certains voudraient griller les étapes comme à leur habitude, mais dans un contexte mouvant des Intercommunalités environnantes, notamment en matière de fiscalité, nous ne voulons pas confondre vitesse et précipitation. Nous en sommes aujourd’hui au diagnostic, c’est-à-dire à la présentation des caractéristiques actuelles

Mais certains œuvrent pour une planification fiscale plus pernicieuse. Alors que notre ville a posé une option pour intégrer la communauté d’agglomération des Portes de l’Essonne, dirigée par Monsieur François Garcia, Maire d’Athis-Mons, nous avons eu la désagréable surprise de constater que les élus communautaires de

Gauche ont unanimement décidé d’augmenter la taxe sur le foncier bâti de 11 points au niveau de l’Intercommunalité (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste), soit un taux de 11,31 %, qui vient s’ajouter à celui de chaque commune. Il nous faudra veiller à ce que l’Intercommunalité permette des économies d’échelle par le partage de compétences et non pas la justification de création et d’explosion de taxes supplémentaires sur le dos du contribuable et des propriétaires. Gouverner, c’est prévoir et ce n’est pas un caprice que de construire l’avenir d’un territoire selon de réelles études d’impacts et des projections qui doivent rester réalistes. Ainsi, dans notre ville, grâce à une bonne gestion municipale et aux efforts consentis par les Saviniens et les Services municipaux, la commune est de nouveau éligible à la Dotation Nationale de Péréquation. Nous ne l’étions plus malheureusement depuis 2004. C’est près d’un million d’euros que nous allons pouvoir à terme investir pour notre cadre de vie à Savigny-surOrge, pour nos écoles et bâtiments communaux ainsi que pour les travaux de voirie. Nos efforts sont récompensés. Nous tenions enfin à remercier l’ensemble des Saviniens et des Saviniennes qui se sont déplacés en nombre pour participer à l’élection présidentielle, les dimanche 22 avril et 6 mai ainsi que les bénévoles et les services municipaux qui ont contribué à son bon déroulement. Les élus de la liste d’Union républicaine

27


Bulletin municipal mai Juin 2012  
Bulletin municipal mai Juin 2012  

Bulletin municipal mai Juin 2012, savigny sur orge

Advertisement