Issuu on Google+

www.savigny.org

Magazine municipal Juillet / Août 2012

Forum des associations : samedi 8 septembre Le rendez-vous savinien de la rentrée (p.23)

Un dictionnaire pour l'entrée au collège (p.8)

Les 80 ans de Savigny-sur-Mer (p.19)

C.O.S Athlétisme : 50 ans de passion (p.20)


Sommaire n Cadre de vie - p.4 et p.5

n Histoire - p.19

n Solidarités - p.6 et p.7

n Sports - p.20 et p.21

n Jeunesse - p.8 et p.9

n Associations - p.22 et p.23

n Séniors - p.10 et p.11

n Economie - p.24

n Travaux - p.12 et p.13

n Informations pratiques - p.25

n C’était à Savigny - p.14 et p.15

n Expression libre - p.26 et p.27

n Les rendez-vous culturels - p.16 à p.18

COURRIER DES SAVINIENS « Madame le Maire, Notre domicile a subi des dommages suite aux très fortes précipitations du lundi 28 mai 2012, pourriez-vous me dire quels sont nos recours et quelles actions la municipalité a déployées auprès des usagers touchés par ce désastre ? » Réponse : « Aux côtés des pompiers, les services Techniques et certains élus se sont mobilisés sur le terrain face à des conditions climatiques exceptionnelles. Aussi, je vous informe que j’ai saisi les services de la Préfecture afin que cet événement fasse l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour notre territoire et pour les Saviniens. Pour que la procédure soit lancée, toute personne touchée est invitée à transmettre dans les meilleurs délais un courrier détaillant les dégâts dont elle a été victime. Nous vous rappelons également qu’il est primordial de contacter le plus rapidement possible votre compagnie d’assurance. Ce courrier devra être adressé à la Direction des Services Techniques Hôtel de Ville, 48 avenue Charles-De-Gaulle 91600 Savigny-sur-Orge ou bien via le site Internet de la commune www.savigny.org Très cordialement. Laurence SPICHER-BERNIER, Maire de Savigny-sur-Orge

Directeur de la publication : Laurence Spicher-Bernier, Maire de Savigny-sur-Orge. Réalisation : Service Communication. Photographies : Service Communication, Fotolia, Christian Denis. Imprimeur : L.V.R.I. - 44 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 91100 Corbeil-Essonnes - 01 60 89 06 22 - RC EVRY 87B479 - Code Naf 18122 Le Bulletin municipal est imprimé sur un papier 115g labélisé PEFC. Les encres utilisées sont exemptes de métaux lourds. Impressions offset et numérique conformes aux exigences IMPRIM’VERT®


Editorial

Mademoiselle, Madame, Monsieur, Je suis très heureuse de vous retrouver dans le magazine de notre ville « Vivre à Savigny », après ces six mois de silence dus aux élections législatives. Cette période a été un moment dense et riche d’échanges. Je remercie également les électeurs qui se sont mobilisés pour exprimer leur opinion et ce, quelles que soient leurs convictions. Ils ont ainsi permis de faire vivre l’esprit républicain et démocratique. La campagne terminée, notre conversation ne s’interrompt pas pour autant. Si vous souhaitez me rencontrer, je vous recevrai pour m’entretenir avec vous chaque mardi après-midi, selon les disponibilités et la nature de la demande. Pour cela, il vous suffit de contacter mon secrétariat ou d’écrire à mon adresse mail, lemaire@savigny.org afin de prendre rendez-vous. Dans ce numéro d’été, vous retrouverez vos rubriques habituelles consacrées à la vie de notre commune, sur le sport, la culture, les séniors et les plus jeunes. Vous feuillèterez l’album photos des temps forts de la saison écoulée avant de nous retrouver à l’occasion de la fête nationale. Encore une fois, le programme sera très chargé. Tiré le 13 juillet à 23h30 au Complexe sportif Pierre de Coubertin, le feu d’artifice aura pour thème cette année les bandes originales de film. Il sera suivi par le traditionnel bal des Pompiers de Savigny-sur-Orge organisé conjointement avec le Maire, à la caserne, route de Morangis. Le 14 juillet, une grande journée de festivités se déroulera sur le site Coubertin dans l’esprit des années folles, les années 30, avec différentes animations consacrées notamment aux arts du cirque. En famille, de nombreux ateliers vous permettront de vous initier à l’acrobatie, à la jonglerie ou aux cordes volantes. Le meilleur spécialiste du mat chinois, après sa prestation dans l’émission Le plus grand cabaret, viendra vous émerveiller par son talent. La journée se terminera par une prestation des jeunes de l’école du cirque avec un numéro de trapèze aérien. Le pique-nique républicain sera assuré par les services municipaux et égayé par des flonflons d’accordéon. Afin de profiter pleinement de vos vacances, à Savigny ou ailleurs, je vous invite à suivre les quelques recommandations pour partir sereinement grâce à l’Opération Tranquillité Vacances, organisée par les Polices nationale et municipale. Pour celles et ceux qui restent à demeure quelques semaines en Essonne, je vous invite à lire les règles essentielles du bon voisinage pour passer ensemble un bel été. Je vous souhaite un été de repos et de dépaysement. Toute mon équipe et moi-même vous donnons maintenant rendez-vous en septembre. A vos côtés, Bien fidèlement.

Laurence SPICHER-BERNIER Mme Le Maire de Savigny-sur-Orge


Cadre de vie

Savigny en fête ! Les rues de Savigny se sont éveillées aux premiers rayons du soleil. Depuis le mois de mai, une avalanche de fêtes a secoué la ville dans tous les sens. Comme un long serpent coloré et bruyant, la Cavalcade, le 13 mai, s’est glissée dans les rues pour le plus grand bonheur des enfants préalablement maquillés… sans oublier le thème, qui cette année, faisait revivre les grandes heures des années 70, de la pop au disco.

L

a veille un grand rassemblement avait réuni la 18ème édition des rencontres de la fraternelle des cornemuses, à la salle des fêtes. Une aubade a été ensuite offerte le dimanche matin sur la place Davout, où, quelques heures plus tard, est arrivée la tonitruante Cavalcade avec serpentins et cotillons virevoltants.

vée prochaine des vacances et ont transformé les cours de récréation en de gigantesques terrains de jeux. Voici venu le moment de sauter dans les structures gonflables comme de beaux petits diables, de se défouler ou d’être sages en écoutant de belles histoires. De quoi rassembler de beaux souvenirs.

La farandole printanière a cédé la place ensuite au concert du groupe Get Back qui a rejoué pendant deux heures la légende des Beatles à l’occasion du cinquantenaire de l’enregistrement de leur premier titre, Love me do. Mêmes instruments, mêmes voix, mêmes costumes, mêmes sonorités, l’illusion était parfaite pour ce bond dans le temps. Le temps des copains était revenu le temps d’une soirée.

Les maisons fêtent les quartiers !

La fête des voisins s’installe aussi à Savigny La fête, c’est avant tout le partage. Partage entre amis, partage entre voisins. Une table et une nappe dépliées, une bonne bouteille dégustée avec modération, quelques amuse-gueules et voilà une rue animée. De la rue Trousseau au boulevard des Belges, entre autres, des barbecues géants ont réunis plusieurs centaines de personnes, dans une ambiance bon enfant, heureuses de se retrouver autour du verre de l’amitié.

Les écoles fêtent la fin de l’année Mais les plus jeunes n’ont pas été en reste ! Les kermesses des écoles ont sonné l’arri-

4

Enfin, les Maisons de quartiers, ont organisé des rencontres pour déguster les sucreries et autres gâteaux que les mamans avaient préparés avec amour. Jeux d’adresse, mur d’escalade, manèges, de Eole aux Prés Saint Martin, de véritables petites fêtes foraines ont enflammé le cœur de nos quartiers.


Passer ensemble un bel été, entre voisins Avec l’été, l’heure est venue des fêtes entre amis, des barbecues, du jardinage et autres bricolages. Rappel de quelques règles élémentaires à respecter pour la tranquillité de tous et profiter pleinement de l’été, en toute quiétude.

D

es principes dictés, pour la plupart, par le bon sens qui ne nécessitent que de petits efforts pour passer, entre voisins, un bel été. Ce sera sans doute l’occasion pour vous d’entretenir votre petit coin de paradis voire d’effectuer des travaux de bricolage. Des activités plaisantes, mais qui entraînent quelques nuisances dont il faut rester conscient afin d’éviter toute gêne pour votre entourage.

l Equipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un viseur optique, d’un entrebailleur. l Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage automatique extérieur, alarme, etc.)

Des horaires sont définis pour ce type d’atelier : utiliser vos machines à moteurs électriques ou thermiques (tondeuses à gazon, motoculteurs, tronçonneuses...) de 8h30 à 20h du lundi au vendredi. De 10h à 12h et de 16h à 18h le samedi. Enfin, de 16h à 18 h le dimanche.

l N’inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clés. l Ne laissez jamais les clés sous le paillasson, dans la boîte à lettres, dans le pot de fleurs.

Le bruit est l’une des causes principales des mésententes entre voisins. Soyons attentifs ensemble les uns aux autres dans la bienséance. N’oublions pas que le respect de la tranquillité de chacun doit être la préoccupation de tous.

ARTICLE 6 : TAPAGE NOCTURNE Indépendamment des procédures administratives, les bruits ou tapages injurieux ou nocturnes, et toutes nuisances sonores audibles de la voie publique ou d’un

l Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée. l De nuit, évitez de laisser les fenêtres ouvertes. l Ne laissez pas traîner dans le jardin une échelle, ou des outils. l Photographiez vos objets de valeur pour faciliter les recherches en cas de vol.

Arreté municipal relatif aux bruits de voisinage ARTICLE 5 : JARDINAGE ET BRICOLAGE Il est interdit d’utiliser des engins équipés de moteurs bruyants tels que tondeuses à gazon, motoculteurs, tronçonneuses, etc., à proximité des habitations en dehors des plages définies ci-après : Du Lundi au Vendredi : de 8 heures 30 minutes à 20 heures Le Samedi : de 10 heures à 12 heures et de 16 heures à 18 heures Les Dimanches et jours fériés : de 16 heures à 18 heures

Si vous vous absentez pour des vacances, les services de police peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Avant votre départ quelques conseils :

Des règles simples à respecter…

Le soir c’est alors le moment des veillées entre amis ou en famille dont il faut profiter au maximum, certes, mais sans dépasser certaines limites. Ainsi, le tapage nocturne concerne les émissions sonores gênantes intervenant entre 22 h et 7 h du matin. Veiller donc à ne pas gêner votre voisinage dans cette tranche horaire.

Sécurité : Partez serein en vacances

appartement à un autre, situés entre 21 heures et 6 heures du matin, troublant la tranquillité d’autrui, pourront faire l’objet d’une procédure pénale pour tapage nocturne (application de l’article R6232 du Code Pénal). ARTICLE 9 : DIVERS L’utilisation, de façon excessive, sur le domaine public de matériels hi-fi est interdite et pourra faire l’objet de poursuite par l’autorité municipale. Les sonneries de cloches et carillons sont autorisées entre 6 heures et 21 heures conformément à l’application de l’article 27 (police des cultes) de la Loi du 9 Décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat. (Date de publication le 2 Octobre 2003)

l Notez le numéro de série, la référence des matériels, conservez les factures ou expertises pour les objets de très grande valeur. l En cas d’absence durable, avisez le gardien de votre résidence. l Faites suivre votre courrier ou faites le relever : une boîte à lettres débordant de plis révèle une longue absence. l Créez l’illusion d’une présence à l’aide d’un programmateur de lumière. l Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence.

Avant votre départ, inscrivez-vous auprès de votre commissariat de police au 01 69 12 29 50, 1 place Régis Ryckebush. 5


Solidarités

Des adultes à l’école maternelle : porte-ouverte aux parents de Grand-Vaux

Un don de Mme le Mairie, à Médecins d’Afrique

L’Ecole Maternelle Saint-Exupéry a accueilli les élèves des cours de Français Langue Etrangère du Programme de Réussite Educative, ainsi que les élèves des ateliers socio-linguistiques des Maisons de quartier pour une demi-journée « Découverte de l’école maternelle ».

Le Maire de Savigny-sur-Orge a toujours accordé une attention particulière aux actions de l’Association Médecins d’Afrique.

U

n soutien qui s’est concrétisé le 6 juin dernier par un don « inestimable » selon les responsables de l’association : 29 cartons de masques respiratoires FFP2 de haute valeur filtrante, soit 20 000 masques, leur ont été remis. Ce don a été acheminé en République Démocratique du Congo grâce à l’appui du Ministère des Affaires étrangères. Ces masques seront ventilés ensuite sur tous les sites de lutte contre le choléra que gèrent Médecins d’Afrique de la République Démocratique du Congo avec l’appui du gouvernement congolais, de l’UNICEF, de l’Organisation Mondiale de la Santé et du Programme des Nations Unies pour le Développement. Ce don réaffirme l’attachement de la ville de Savigny-sur-Orge à soutenir l’association savinienne qui œuvre au développement sanitaire de l’Afrique. Le choléra, hélas, n’est pas encore endigué sur ce continent. L’insalubrité, le manque d’eau potable et la dégradation des systèmes de santé ne facilitent pas les choses. « Aider l’Afrique qui se prend en charge, c’est la meilleure manière d’être efficace. Les acteurs locaux travaillent dans des conditions souvent déplorables et décourageantes qui poussent à l’exil. Structurer et appuyer les unités de soins en local ne peut qu’aider à stabiliser les soignants sur place afin qu’ils prennent à bras le corps les problèmes du continent » confient les responsables de l’association Médecins d’Afrique. Médecins d’Afrique 43, rue des Glycines 91600 Savigny-sur-Orge Tél : 01 69 21 75 04 email : medecins_afrique@yahoo.fr www.medecins-afrique.org

6

A

u programme : la visite d’une classe et de la bibliothèque, le programme propre à chaque section, l’examen des cahiers, etc. Les mamans ont également eu le privilège d’assister à une séance de sport. L’objectif de cette opération était de donner du sens à l’école et de présenter cette spécificité bien française. La France est un des seuls pays au monde à proposer une école pour les tout petits. Ailleurs, les enfants intègrent directement le cours préparatoire. Entrer à l’école, c’est aussi rentrer dans une collectivité qui a ses règles de vie et de fonctionnement. L’école maternelle prépare les enfants pendant trois ans à l’ entrée au cours préparatoire. L’enfant devient élève et aborde au moyen de jeux les compétences nécessaires pour entrer dans l’écrit, aborder la numération et développer le langage. L’école est le lieu de la socialisation et de l’apprentissage de la vie en collectivité. L’enfant évolue dans un cadre structurant pour sa personnalité. Montée conjointement par les deux professeurs de français langue étrangère, Christine Vainqueur et Sylvie Dufrenoy ainsi que Catherine

Martin-Mélendez, la directrice de l’école maternelle Saint-Exupéry, cette opération devrait être renouvelée à la rentrée prochaine afin de contribuer à la meilleure intégration des enfants et des parents dans le système scolaire. Par ailleurs, une remise de dîplomes viendra clôturer et récompenser le 4 juillet le travail fourni par les enfants de la maternelle jusqu’au collège lors des ateliers organisés par le programme de Réussite Educative.

Parents, enseignants et animateurs seront présents pour honorer et féliciter tous ces jeunes en difficulté qui, au quotidien, progressent grâce à leur motivation et leur travail assidu. L’équipe est très fière de les mettre à l’honneur. Programme de Réussite Educative

au 01 69 05 50 14


50 jeunes partent à la mer pour une journée de partage Depuis trente ans, le Secours Populaire organise une journée de vacances à la mer pour les enfants qui n’ont pas pu partir en vacances durant l’été. La municipalité soutient cette action de solidarité en mobilisant ses maisons de quartier auprès de l’association.

E

n France, un enfant sur trois ne part toujours pas en vacances. Alors, pour que chaque jeune, à la rentrée scolaire, ait la possibilité de raconter ne serait-ce qu’une journée de découverte et de vacances, le Secours populaire œuvre depuis plus de 30 ans pour “la Journée des oubliés des vacances”.

Face à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, une nécessité Dès son origine, l’accès aux vacances pour tous se place au cœur des préoccupations du Secours populaire. En 1945, l’association emmène près de cinq cents enfants en Forêt noire, lors d’une journée intitulée «Du grand air pour les enfants de France». En 1979, année internationale des droits de l’Enfant, un enfant sur deux ne part pas en vacances.

Afin de contrecarrer cette injustice, le Secours populaire français lance alors dans toute la France la “Journée des oubliés des vacances”. Cette journée est devenue un rendez-vous annuel auquel Savigny-sur-Orge s’est associé. A l’instar de l’année dernière, près de cinquante enfants saviniens déjà inscrits partiront à Trouville pour goûter aux joies de la plage le vendredi 24 août. Les départs en car se feront entre 6h et 8h, depuis les trois maisons de quartier de Savigny-sur-Orge.

Le vendredi 24 août, une journée de partage Encadrés par six accompagnateurs bénévoles, les enfants auront alors devant eux une belle journée : baignades surveillées,

jeux, activités sportives, constructions de châteaux et de sculptures de sable, animations musicales, pique-nique géant sur la plage, goûter gourmand... Autant de merveilleux souvenirs ! Cette journée vient s’ajouter aux nombreuses activités de solidarité que mènent les acteurs municipaux et associatifs de la commune (sorties culturelles, soutien scolaire, etc...) pour venir en aide aux enfants qui ne peuvent pas partir loin en vacances ou pas assez longtemps. Secours Populaire au 01 69 24 08 66 (uniquement les mercredis de 14h à 16h) Maisons de Quartier au 01 69 43 28 07

ESPACE DES DROITS ET DEVOIRS DES CITOYENS

Période de fermeture estivale L’espace des Droits et Devoirs des Citoyens sera conformément aux années antérieures fermé du lundi 6 aaût au vendredi 31 août. La reprise des permanences aura lieu pour : - le C.I.D.F (Informations juridique) le mardi 4 septembre à 13h30 - MEDIA VIPP (Aide aux victimes) le jeudi 6 septembre à 14h - L’écrivain public le jeudi 6 septembre à 9h30 - Les avocats du Barreau d’Evry le mardi 11 septembre à 16h 7


Jeunesse

La culture prend le pouvoir à Grand-Vaux « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert. » L’aphorisme d’André Malraux, ministre de la Culture, n’a jamais été autant d’actualité à Savigny. Des jeunes du quartier de Grand-Vaux imaginent une nouvelle Bibliothèque.

P

ans le cadre des classes d’appel à projet d’aide à l’action culturelle, des élèves de 5ème du collège Jean Mermoz ont réfléchi sur deux projets.

La conception d’une bibliothèque Le premier, concevoir un bâtiment abritant une bibliothèque avec l’aide de trois professeurs, technologie, physique et documentaliste et un architecte. Les jeunes Saviniens ont visité le site de la Bibliothèque Nationale

de France pour en comprendre son fonctionnement. Cette visite a d’ailleurs été inspirante car certains projets proposent des jardins intérieurs comme l’architecte de la BNF, Dominique Perrault, l’avait conçu. Cet exercice met en lumière également le rapport que ces enfants peuvent avoir avec la lecture et le livre.

Un nouveau paysage pour Grand-Vaux Le second projet tourne autour d’un GrandVaux utopique. L’exercice consistait à réaliser des planches de bandes dessinées à partir d’un story-board réalisé ensuite sur calque pour être reproduit sur du papier à dessin. Les enfants ont ainsi élaboré une planche

par personne, guidé par un dessinateur et scénariste professionnel. Un travail sur le discours narratif a été entrepris en amont avec un enseignant d’arts appliqués et un professeur de lettres pour permettre aux enfants de structurer leur pensée avant de s’épancher face à la feuille blanche. L’intérêt pour cette expérience autour des classes d’appel à projet d’aide à l’action culturelle a été tel que certains collégiens ont glané des idées pour leur future vie professionnelle. Dans le cadre du projet de rénovation du quartier de grand-Vaux que la mairie envisage, le Maire, Laurence Spicher-Bernier, à été sensible aux projets des jeunes.

Un dictionnaire pour l’entrée au collège C

omme une première pierre pour la construction de leurs beaux projets de vie, et pour matérialiser le passage de l’école primaire au collège, la Municipalité de Savigny offre depuis de nombreuses années un dictionnaire aux enfants qui ont réussi ce passage qui les fait entrer de plain-pied dans la phase de l’adolescence.

La fin de l’élémentaire se fête à Savigny ! Des membres de l’équipe municipale ont donc remis ces dictionnaires dans les écoles primaires de la ville. Maryvonne Fabbro a présenté ce passage de cycle scolaire comme un changement radical de vie scolaire d’autant plus que les écoles primaires dépendent de la Municipalité quand les collèges relèvent de l’autorité départementale. Mais l’organisation de l’enseignement en est bouleversée quand un seul enseignant délivre l’ensemble du savoir en primaire tandis que chaque professeur enseigne sa propre matière au collège. Daniel Courtin, lui, a axé son court discours sur l’apprentissage de la langue. « Vous allez accéder à une nouvelle vie pour laquelle le français demeure un élément important. Avec ce 8

dictionnaire, vous aller pouvoir vous perfectionner et utiliser les bons mots. » Armés de ce précieux sésame de notre belle

langue, les jeunes collégiens pourront sans nul doute faire des progrès tangibles utiles dans la progression de leur parcours scolaire.


LYCEE MONGE

20 tonnes de générosité Le 16 janvier 2010 à 16h53, heure locale, un terrible séisme s’abattait sur Haïti, laissant la perle des Antilles amputée de près d’un tiers de son territoire. Au total, plus de 80% des écoles haïtiennes n’ont pu résister à la secousse.

La guerre expliquée aux enfants Lors d’un court voyage au Mémorial de Caen, les membres du Conseil Municipal des Jeunes ont pu réfléchir sur les convulsions et les brûlures de la guerre.

L

es propos du prix Nobel de la Paix, Elie Wiesel, sont une belle introduction à la réflexion que nous impose le Mémorial de Caen. « La paix n’est pas un cadeau que Dieu fait aux hommes, mais un cadeau que les hommes se font à eux-mêmes. » Ouvert le 6 juin 1988, date fortement symbolique, et construit dans cette ville martyre qui, non loin des plages du débarquement, connut les bombardements et la destruction, ce lieu est un véritable livre ouvert sur les drames qui ont secoué le siècle passé. Ni monument commémoratif, ni musée militaire dont la raison d’être serait la collection d’objets du passé, le Mémorial est un lieu un peu particulier qui propose une lecture des fractures de l’histoire. Fractures des nations en temps de conflits mais aussi fractures des blocs durant la guerre froide. Rassemblant différents documents, (photos, vêtements, affiches de propagande, témoignages écrits ou filmés), le parcours proposé souhaite faire réfléchir le visiteur aux heures sombres que quelques-uns ont vécues quand d’autres les découvrent aujourd’hui dans les livres d’histoire. Réfléchir aussi à la fragilité de la paix.

Un parcours pédagogique Les membres du Conseil Municipal des Jeunes ont ainsi pu entreprendre un long voyage historique qui commence au lendemain des combats dans les champs de ruine de la Première Guerre Mondiale et s’achève dans la difficile recherche de la paix dans une planète encore convulsée par de nombreuses guerres, qu’elles soient religieuses, ethniques ou civiles, par un racisme rampant ou affirmé ou encore les nombreux génocides dans les zones de conflits. Attentifs aux nombreux documents, munis d’un cahier d’histoire offert par l’équipe du Mémorial, chacun devait reporter certaines informations glanées au fil de son parcours. Les jeunes ont exploré les différents espaces résumant le grand conflit mondial, mais aussi la période de l’après-guerre lorsque le monde bascule dans la guerre froide. La journée s’est conclue sur un moment de détente avec halte sur la plage de Ouistreham, durant laquelle quelques courageux se sont lancés énergiquement dans une Manche qui avoisinait les 15 degrés malgré un soleil qui incitait au farniente et aux jeux de plage.

L’élan de solidarité pour la population locale a dépassé toutes les frontières pour atteindre Savigny-sur-Orge où le dévouement de M. Saint-Georges, Professeur de Gestion, Logistique et Transport au lycée Monge, a permis l’envoi par contenaires de 20 tonnes de fournitures et mobiliers scolaires le 19 juin dernier. En partenariat avec le lycée JB. Corot et l’I.U.T. d’Evry-vald‘Essonne, le professeur a organisé une grande collecte auprès des étudiants. 2 sections de 15 élèves ont donc participé à la collecte, au colisage et au chargement de cahiers, stylos, bureaux et chaises. L’année dernière déjà, l’opération a été un succès mais le chargement envoyé sur l’océan était deux fois moins important. Pour M. Saint-Georges et le Proviseur du lycée M. Demannaury, cette opération doit s’inscrire dans la durée. En effet, seul 5% de ce qui a été détruit par le cataclysme a été reconstruit. Nul doute que les Haïtiens auront encore besoin de solidarité et de générosité.

ACCUEILS DE LOISIRS MATERNELS ET PRIMAIRES

Information aux parents Les centres de loisirs seront fermés le vendredi 31 août et lundi 3 septembre. La réouverture des structures est fixée dans les centres de regroupement habituels pour les enfants déjà scolarisés, le mardi 4 septembre. Comme chaque année et afin d’accueillir vos enfants dans les meilleures conditions d’hygiène à la rentrée scolaire, la municipalité prévoit le grand nettoyage des locaux.

Service Enfance au 01 69 54 40 50 9


Séniors

L’espace Simone-Dussart : pour préserver l’autonomie des personnes âgées Il y a maintenant plus de trois ans, l’espace Simone-Dussart ouvrait ses portes. D’une capacité de 15 places, sa gestion est assurée par le Centre Communal d’Action Sociale. Chaque année près de 70 personnes, soit l’équivalent de 2500 journées d’accueil effectives, fréquentent régulièrement cet établissement médico-social.

U

n bilan très positif pour cet équipement municipal spécialement conçu pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Il occupe désormais à Savigny-sur-Orge une place

essentielle dans le dispositif de soutien à domicile, reconnue par tous les acteurs du secteur médico-social.

Un établissement adapté La structure dispose de locaux spécialement

10

aménagés et sécurisés : salles d’activités, salle de repos et espace de stimulation sensorielle, salon d’esthétique, cuisine, restaurant, aire de déambulation. Situé dans une rue non passagère, l’Espace SimoneDussart bénéficie d’un environnement privilégié et calme avec un jardin attenant où les résidents profitent d’espaces verts et boisés. L’Espace Simone-Dussart dispose ainsi d’un cadre idéal pour répondre au mieux aux objectifs poursuivis : le maintien de l’autonomie des personnes âgées accueillies, la préservation des liens sociaux mais aussi le soutien personnalisé et les possibilités de répit offert aux aidants familiaux. Leur dévouement quotidien peut en effet les exposer à l’épuisement et à l’isolement.

Des animateurs engagés Une équipe pluridisciplinaire comprenant un médecin gériatre, une infirmière, des aides médico-psychologiques, un psychomotricien et une auxiliaire de vie sociale, assure la prise en charge médico-sociale des personnes accueillies.

Les activités proposées respectent toujours le rythme de chacune d’entre elles. Elles visent à stimuler les fonctions cognitives et corporelles, à valoriser l’image de soi, à favoriser l’expression et la créativité, et enfin à développer la participation aux activités sociales. Par ailleurs, des groupes de paroles animés régulièrement par la psychologue sont proposés. Les familles y trouvent des réponses concrètes aux questions qu’elles se posent par exemple sur la maladie ou les troubles de comportement qu’elle génère. Ce vrai soutien et l’empathie manifestée par les professionnels permettent de surmonter les moments difficiles traversés. Enfin, les usagers comme leurs aidants apprécient le service de transport accompagné entre le domicile et l’établissement, mis en place par le CCAS depuis l’ouverture. Ce service est inclus dans le prix de journée et il garantit la possibilité pour chacun de se rendre à l’accueil de jour et dans les meilleures conditions. Le véhicule utilisé est spécialement conçu pour les personnes à mobilité réduite.

Pour toute information y compris sur les différents tarifs applicables, pour une visite des locaux, pour déposer une demande d’admission : Espace Simone-Dussart - 84, rue Vigier - 91600 Savigny-sur-Orge au 01 69 57 86 80 ou accueiljour-dussart@savigny.org Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 18h (fermé en août) www.savigny.org : rubrique solidarités (possibilité de télécharger un dossier de pré-admission)


Plan Canicule 2012 : la prévention est de saison Du 1er juin au 31 août, le plan canicule sera activé. Un dispositif de veille et d’alerte porté à Savigny-sur-Orge par le CCAS. Le Plan canicule s’adresse en priorité aux personnes âgées et aux personnes handicapées, les plus vulnérables. domicile qui en font la demande. Ainsi, conformément aux dispositions légales, un registre nominatif a été mis en place dès 2004 à Savigny-sur-Orge.

C

Seules les personnes âgées de plus de 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail) et les personnes adultes handicapées sous certaines conditions, peuvent demander leur inscription sur ce registre. L’inscription n’est donc pas obligatoire. Elle est néanmoins très recommandée pour les personnes très vulnérables.

omme les années précédentes, un ensemble de mesures à caractère préventif sont prévues et des moyens mobilisés en cas d’alerte canicule déclenchée par le Préfet de l’Essonne. Voici les conseils à respecter tout en vous invitant à contacter le CCAS pour obtenir des informations complémentaires, signaler toute personne isolée en situation de fragilité ou pour vous inscrire sur le registre canicule des personnes vulnérables.

Sur simple demande, un formulaire d’inscription vous sera adressé par courrier par le CCAS. Ce formulaire, qui est également disponible en Mairie, est téléchargeable sur le site internet de la ville. La confidentialité des informations communiquées dans ce cadre est assurée. Par ailleurs, les personnes déjà inscrites sur le registre n’ont pas à renouveler leur inscription chaque année.

Dans le cadre du plan canicule, la mairie est tenue de recenser les personnes âgées et les personnes handicapées isolées à leur

Tenu par le CCAS et actualisé régulièrement, il permet d’assurer un suivi préventif des personnes à risque : visites, contacts télé-

La Toscane : un séjour réussi et inoubliable Ils étaient 41 à décoller le 14 mai dernier sur un vol de la compagnie Air France, en direction de l’Italie et plus précisément de la Toscane, accompagnés de Corinne Raffaelli, conseillère municipale.

phoniques, transport vers des lieux rafraîchis, livraison d’eau…Les informations recueillies faciliteront aussi l’intervention des services sociaux et sanitaires en cas d’épisode caniculaire.

Des gestes simples peuvent sauver des vies. C’est pourquoi il est important que chacun ait les bons réflexes en cas d’épisode caniculaire. Si vous voyez une personne victime d’un malaise ou d’un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 15 ou le numéro vert national gratuit au 0800 06 66 66. N’hésitez pas à signaler au CCAS toute personne âgée ou handicapée, en difficulté, isolée socialement ou géographiquement, qui aurait besoin d’aide, ou toute situation qui vous paraîtrait anormale (volets fermés toute la journée, habitudes quotidiennes modifiées, etc). CCAS au 01 69 54 40 81

U

n voyage d’une durée de 8 jours préparé de longue date et comme toujours avec soin par le CCAS. Un séjour très apprécié à en croire les participants à leur retour. Le soleil a été présent pendant la majeure partie de cette escapade touristique qui les a conduit de Florence à Sienne en passant par Pise, Lucques ou encore Volterra et San Gimignano. Le guide professionnel qui a accompagné le groupe pendant ce périple ô combien agréable, a su faire apprécier à sa juste mesure cette région si emblématique de l’Italie, dont le riche patrimoine culturel et la beauté des paysages aux doux vallonnements resteront à jamais ancrés dans la mémoire des visiteurs. Une autre destination attend nos séniors en octobre où est prévue une croisière sur le Douro, «le fleuve doré» du Portugal. Les sorties sont également au programme avec en juillet Auvers-sur-Oise, et Reims en août. Nous les suivrons tout au long de leurs découvertes remplies d’émotion et d’échanges. Ces périples nous rappellent que le voyage est un retour vers l’essentiel. CCAS au 01 69 54 40 81

11


Travaux

Pour la rentrée, les services techniques font leurs travaux d’été Les travaux de voirie se poursuivent durant l’été tandis que les bâtiments scolaires deviennent la priorité afin que les Saviniens, dont nombreux sont en vacances, soient le moins perturbés. L’été 2012 verra donc s’achever ou débuter de nouveaux chantiers dans nos rues pour l’embellissement du cadre de vie.

Amélioration des espaces publics du quartier de la Gare :  113 K€ Place Davout, création d’une aire de jeux pour jeunes enfants sur une emprise de 81 m². Cette aire de jeux sera accessible aux Personnes à Mobilité Réduite. Les petits pourront y jouer en toute sécurité avec des sols amortissant. L’ensemble du nouvel équipement sera agrémenté de végétation basse associée à des clôtures afin d’assurer la sécurité des utilisateurs. Un système anti-scooters sera également installé

aux entrées dans le même but. Des tabourets individuels seront mis en place afin de permettre aux utilisateurs de profiter pleinement de cet espace en famille et avec les enfants.

A quelques mètres, les services municipaux s’engageront dans la réhabilitation du tunnel de la gare entre la place Davout et la place de la gare.

L’école, la priorité : bâtiments scolaires 693 K€ Réhabilitation des Offices et des restaurants scolaires Groupe scolaire Saint-Exupéry, Aristide Briand, Jules Ferry élémentaire et Ecole maternelle Chateaubriand. Pour les bonnes conditions d’accueil dans la remise aux normes des offices (respect de la marche en avant,  de la réglementation PMR…(maçonnerie, faux-plafonds, électricité, plomberie, VMC, menuiseries, peinture revêtements de sol) et réhabilitation des restaurants avec la mise en œuvre de selfs pour les écoles élémentaires (maçonnerie, faux-plafonds, électricité, plomberie, VMC, menuiseries, peinture, revêtements de sol).                                                   

12

Réhabilitation et isolation du groupe scolaire Saint-Exupéry

Réhabilitation du couloir qui distribue les entrées de l’école maternelle

Rénovation dans l’accueil de la petite enfance 

L’école maternelle va connaître un changement des châssis et de l’isolation des façades côté cour et côté, rue Henri Matisse tandis que l’école élémentaire verra la fin de l’isolation de la façade arrière du corps de Bâtiment, également côté rue Henri Matisse.

Groupe Scolaire Aristide Briand ainsi que les deux cours de l’école élémentaire. Les faux plafonds, l’électricité, la maçonnerie, la peinture et la serrurerie du restaurant scolaire seront également rénovés.

La terrasse du 1er étage de la Crèche des Moussaillons, accessible aux tous petits sera rénovée ainsi que la cuisine. A la halte-garderie des Prés-Saint-Martin, la grande salle de jeux des enfants sera également refaite. Enfin, trois salles d’activités du centre de loisirs seront rénovées.


Equipements sportifs et associatifs : 145 K€ Entretien des gradins de la tribune de rugby et réhabilitation des vestiaires sous la tribune d’honneur de foot.  Après le ravalement de l’école Joséphine, la réhabilitation se poursuit pour le changement d’une partie des châssis et la rénovation de la salle informatique.

Finalisation du plan de rénovation de la voirie : 1,470 M€ Rue Victor Hugo entre l’avenue de l’Armée Leclerc et la rue des Glycines 2 800 m2 de surface a été reprise pour reprendre la voirie et les trottoirs, avec une remise aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Une tranchée drainante pour retenir les eaux pluviales entre les rues Glycines et Trousseau a été effectuée avec l’installation d’un séparateur hydrocarbure. Ces travaux achevés début juin ont permis l’installation d’un poteau incendie à l’angle de la rue Trousseau pour améliorer la couverture incendie de la commune. Enfin, dans ce secteur a été renforcée la conduite eau et mis en place une conduite fonte avec une reprise des branchements des riverains. Un chantier lourd qui s’élève à près de 493 K€.

La première phase de rénovation de l’Avenue Robert Leuthreau, entre le giratoire Avenue des Marronniers et l’avenue Denfert Rochereau est terminée depuis début juin.

La rue Charles Mossler, trottoirs et voirie, est également concernée. L’arrêt de bus a été légèrement déplacé et mis aux normes comme les trottoirs pour les piétons, pour les Personnes à Mobilité Réduite. Le montant global des deux phases du chantier s’élève à 640 K€.

Nouveau bitume coulé dans 18 rues de Savigny pour un montant de 270 K€

La 2nde phase des travaux de l’avenue Robert Leuthreau, entre le boulevard des Belges et la rue de la voie verte s’achèvera dans la deuxième quinzaine de juillet. Ces travaux consistent par la reprise des trottoirs et de la voirie ainsi que l’îlot central devant le cimetière Champagne.

Rue Jean Chevreuil, du boulevard Aristide Briand à la rue des Cailles, Rue de Champagne entre le giratoire bd A Briand et l’avenue des Chardonnerets, Avenue Gay Lussac, Avenue des Tilleuls entre la rue Jenner et le giratoire République, Rue des Glycines, Rue Pierre loti, Rue des Coquelicots, Rue des Cherche feuilles, Rue Massenet, Avenue Jean Jaurès, Rue Boileau entre le boulevard Aristide Briand et l’avenue

Roger Salengro, Rue de Chilly Mazarin, Avenue des Chardonnerets entre les avenues des Marronniers et Gabriel Péri, Avenue F Bergeron, Rue de l’Union, Avenue des Chrysanthèmes, Rue de la Fourmi, Avenue de la Pointe Sirette entre l’avenue Gabriel Péri et l’avenue de Champagne. 13


C’était à Savigny

LA CAVALCADE - 13 MAI La Cavalcade est un rendez-vous joyeux et coloré, désormais traditionnel, dans la vie de notre commune. Ce carnaval de printemps avait pour thème les années 70 et les petits comme les grands ont sorti les pantalons pattes d’eph et les perruques afro multicolores, symboles de ces années flamboyantes. De nombreuses associations, comme celles des commerçants ou des Portugais, avaient organisé des chars qui ont serpenté dans la ville jusqu’à la place Davout sous une pluie de confettis, arrivant à point nommé pour le concert du groupe Get Back.

GET BACK - 13 MAI La magie des quatre de Liverpool était au rendez-vous, devant le lycée Corot, pour un concert mémorable. Le tribute Get Back a permis à un public enthousiaste et conquis d’avance de replonger dans les années 60 avec les plus grands succès des Beatles. Les membres du groupe ont joué le mimétisme à fond en se grimant avec perruque et costume donnant l’illusion de croiser une fois de plus la légende.

GRAND CORPS MALADE - 25 MAI Précurseur d’une poésie urbaine, Fabien Marsaud, est devenu l’un des slameurs les plus appréciés de la scène francophone. Ce succès ne s’est pas démenti à Savigny face à une salle des fêtes comble qui lui a fait un triomphe mérité. Racontant avec affection sa vie de jeune père, décrivant avec empathie la vie des jeunes désœuvrés dans les banlieues déshéritées ou évoquant avec pudeur la lutte contre son handicap, Grand Corps Malade nous a dessiné sa carte du tendre avec une belle émotion et une grande sensibilité. 14


LA GRANDE RUE EST VERS L’ART - 2 JUIN LA SAVINIENNE - 26 MAI Pour la 21ème édition de la Savinienne, le soleil printanier a été au rendezvous. Les cyclistes se sont égaillés aux petites lueurs du jour, sur les routes franciliennes pour découvrir les charmes cachés et pittoresques de l’Essonne. Deux parcours étaient prévus, le premier de 100 kilomètres, et le second de 200 kilomètres pour les plus sportifs et les plus endurants.

Pour la 4ème année consécutive, la «Grande Rue est Vers l’Art» événement familial et ludique, a mis en lumière les arts de la rue. Savant mélange de spectacles jeunes publics, d’entresorts, de clowneries et autres gourmandises visuelles et auditives... la «Grande Rue est Vers l’Art» a investit l’espace public pour le rendre plus festif, plus vivant !

VIVEMENT MOZART 2 JUIN L’histoire a retenu de Mozart un souvenir faussé. Si son aura de génie a traversé les siècles, elle n’a pas retenu l’aspect de bon vivant et de voyageur infatigable de ce compositeur acharné qui sillonna toute l’Europe en son siècle. Menant grande vie, il finit cependant ruiné et sans le sou à 35 ans. Cette soirée qui lui était consacrée par l’Harmonie municipale a proposé aux mélomanes comme aux néophytes d’apprécier quelques-unes de ses plus célèbres pièces dont la fameuse « Flûte enchantée » dans un parc Champagne transformé en écrin musical.

LE MALADE IMAGINAIRE - 8 JUIN

CÉRÉMONIE DE L’APPEL DU 18 JUIN

Ce classique du répertoire français a ému et enthousiasmé les amoureux de la belle langue mais aussi un jeune public venu applaudir cette interprétation, oubliant là peut-être les heures ennuyeuses passées pendant les cours de français. Vive le spectacle vivant !

La cérémonie nationale de commémoration de l’appel du 18 juin a rassemblé, à Savigny, élus, personnalités locales, associations d’anciens combattants ou patriotiques. Cette année, Madame Le Maire, Laurence SPICHER-BERNIER, a pu célébrer cette cérémonie aux côtés du Maire de Dachau, Peter BURGEL, venu spécialement d’Allemagne pour participer à cet événement. 15


Les rendez-vous culturels

Une programmation 2012-2013 riche en émotions... Dave

Christian Delagrange

Une saison qui se décline en différentes thématiques pour ravir ou séduire les goûts les plus différents. Culture populaire pour se distraire, culture festive pour s’amuser, culture savante pour apprendre, l’affiche sera riche, foisonnante, passionnante et aussi accessible à tous grâce à des tarifs attractifs pour chaque rendez-vous. Des conférences éclectiques et gratuites Les conférences gratuites seront encore comme un large livre ouvert où chacun pourra se sustenter à sa guise. Ces conférences proposeront de rencontrer les génies de la peinture pour comprendre leur travail, leur personnalité voire leur intimité.

Didier Barbelivien

Vigon

Jazz DANY DORIZ

Hundred Seventy Split

Les Couples

Une chance au lavage

Francis Huster

Un vaste survol des siècles permettra d’admirer le védutisme, ce mouvement pictural italien nourri des paysages urbains, de croiser Léonard de Vinci entre Joconde et Sainte Anne, de se passionner pour le naturalisme nord-américain avec Edward Hopper ou le fauvisme de Vlaminck sans oublier la créativité débridée du maître Salvador Dali. Quelques pages d’histoire décriront la vie et l’action de femmes et d’hommes qui ont marqué leur époque : la reine d’Ecosse Marie Stuart qui fut également reine de France par alliance et fut décapitée par sa cousine la reine d’Angleterre Elisabeth Ière, Marie de Rohan qui, comme Duchesse de Chevreuse, utilisant ses charmes, intrigua à la cour de Louis XIII et durant la période de la Fronde. Sans oublier le diable boiteux, Talleyrand, entre vice et vertu, décrit comme un traitre cynique ou à l’opposé comme un visionnaire et dirigeant pragmatique, ou encore le célèbre Jean de la Fontaine, s’inspirant des fabulistes de l’antiquité gréco-latine pour critiquer à mots couverts les mœurs de la cour du Roi Soleil.

Entre cours et jardins... Cha’grain d’humour

Sandrine Alexi

Pour s’inscrire aux manifestations culturelles de septembre à décembre, le Service Culturel vous attend le lundi 10 septembre de 8h30 à 12h et de 13h30 à 20h. 01 69 54 40 70 - culturel@savigny.org 16

Côté musique, les populaires Dave, Christian Delagrange et Didier Barbelivien donneront le tempo de la saison quand Franck Mickaël offrira la plus belle des fêtes à nos mamies et à leur époux pour un grand concert au COSOM. Vigon a vécu mille vies artistiques de ses débuts au Golf Drouot à son passage très remarqué à The Voice, il revient à Savigny pour une soirée

exceptionnelle teinté de rythm and blues. Du blues, du blues, encore du blues… un concert avec Hundred Seventy Split, une formation issue des rangs du groupe Ten Years After (Léo Lyons et Joe Gooch) qui ravira les amateurs de son groovy. Une page de classique revisitera les plus belles œuvres romantiques de Liszt et de Chopin et la chaleur du groupe de Jazz DANY DORIZ BAND avec en special guest Manu Dibango, revisiteront quelques uns des grands succès de pointures comme Sidney Bechet ou Lionel Hampton… Et Vivaldi sera l’invité de prestige pour le désormais traditionnel concert en plein air au parc Champagne. Rendez-vous est pris le 1er juin 2013. Côté théâtre, les marivaudages de deux pièces, Les Couples et Une chance au lavage, entraîneront quiproquos et double langage propices aux éclats de rire. Quant à Francis Huster, il interprétera seul les dix-huit personnages de Bronx ou la plongée dans la vie du célèbre quartier new-yorkais dans les années 60. Une belle performance d’acteur.

Place au rire ! Enfin, l’humour sera mis en valeur avec trois temps forts. Cha’grain d’humour revisitera le patrimoine de Gainsbourg, de Bruel ou de Johnny sur un ton décalé avec de subtiles imitations. Et Sandrine Alexi, l’une des voix des guignols de l’info, imitera avec talent les politiques Roselyne Bachelot, Bernadette Chirac ou Marine Le Pen ou les stars comme Madonna, Catherine Deneuve ou Vanessa Paradis. Délires assurés. Et le Festival de l’Humour permettra aussi aux nouvelles pousses de faire leurs premiers pas sur scène. Cette année encore nous réservera de belles surprises.


ECOLE MUNICIPALE DES ARTS PLASTIQUES 6, rue de l’Eglise - Renseignements au 01 69 96 47 40 Reprise des cours le 24 septembre

Une perception poétique au fond d’un regard 228 élèves fréquentent chaque trimestre l’école savinienne. Pris dans les filets de l’art, ils sont devenus poètes de l’esprit à travers leur propre créativité et leur demande de nouvelles expressions. Destinée à celles et ceux qui souhaitent exprimer leur sensibilité artistique, ceux qui désirent dessiner, peindre ou sculpter, L’Ecole Municipale des Arts Plastiques vous accueille

à travers 10 ateliers dans 10 disciplines différentes. Accompagnés par des professeurs investis dans leurs missions d’enseignement et de transmission de savoirs théoriques et d’ouverture de soi, adultes, adolescents et enfant à partir de 6 ans auront l’occasion de découvrir une autre perception du monde fragile et sensible que nous partageons tous.

CONSERVATOIRE MUNICIPAL CLAUDE DEBUSSY 25, Grande rue - Renseignements au 01 69 44 15 75 Reprise des cours : s’adresser au secrétariat entre 14h et 20h

Musique, Danses et Théâtre A ce jour, 700 élèves sont accompagnés par 40 « artistes enseignants » dans l’apprentissage de pratiques musicales, toutes formes et tous styles confondues. Le conservatoire est un établissement d ’enseignement spécialisé dans les pratiques musicales collectives. Dès 6 ans, vos enfants pourront choisir leurs instruments, le pratiquer dès la première année avant de l’étudier en même temps

que le solfège. Un programme étudié pour un apprentissage efficace dans la bonne humeur que la musique sait si bien procurer. Un seul but à atteindre : le plaisir de jouer ensemble. Tout au long de ces années d’existence, le conservatoire municipal n’a cessé de s’imposer comme une composante essentielle de la vie culturelle locale. En effet, la musique des élèves du conservatoire accompagne en permanence les manifestations saviniennes.

BIBLIOTHEQUE-MEDIATHEQUE ANDRE-MALRAUX 17, rue Jacques-Cœur - Renseignements au 01 69 56 54 60

Culture, calme et distraction... L’une des structure qui la fierté de la ville. Lieu de vie et de rencontre, la Bibliothèque Médiathèque André-Malraux offre la possibilité de consulter 55 000 documents pour tous les publics : 42 000 livres, 13 500 CD, 8 postes multimédias pour accéder à internet.

L’emprunt de documents nécessite une inscription valable un an, cependant la lecture sur place est libre et gratuite. La bibliothèque offre à tous la possibilité de se documenter, de se cultiver et de se distraire au milieu d’un environnement calme et apaisant.

Cet espace de vie et de culture est divisé en 4 espaces : la Discothèque, l’Espace adultes, l’Espace jeunesse de 0 à 14 ans et l’Espace étude et presse.

Lieu de culture mais aussi de distraction : la bibliothèque municipale vous accueille pour diverses animations tout au long de l’année : lecture-spectacle ; café scientifique ; Café littéraire ; lecture de conte pour les enfants et bien d’autres encore. 17


Concours photos à Savigny Le Service Culturel de la Mairie de Savigny-sur-Orge organise avec la participation de M. Christian Denis « Photographe », un concours photos pour les Saviniens. Les photos seront exposées lors du Salon de la Photographie prévu du 21 au 25 novembre 2012. Le thème proposé pour cette édition est « Nos Animaux de Compagnie ». nir sous forme de fichier : JPG 300 DPI, format 30 x 40. Procédés : fichier noir et blanc, couleurs ou sépia.

Auteur :

Chaque photographe devra lisiblement inscrire ses coordonnées sur le bulletin de participation (nom, adresse, téléphone, mail) et renvoyer ce règlement signé, sans oublier de joindre le CD, ainsi que signer le droit d’utilisation des photos participantes représentant des portraits de personnes mineures. L’inscription de personnes mineures sera soumise à autorisation parentale*. Ce concours est réservé aux habitants de Savigny-sur-Orge.

Jury : REGLEMENT DU CONCOURS : Inscriptions : Les inscriptions sont à remettre au Service Culturel avant le 30 septembre 2012 inclus. Elles sont limitées aux 50 premiers inscrits. La ou les photos (2 au maximum) sont à four-

Un jury composé de personnes qualifiées désignera les lauréats.

Les Prix : Les Prix seront remis au cours du Salon de la Photographie, lors duquel vos photos seront exposées pour le concours du 21

au 25 novembre 2012, à la salle des fêtes de Savigny-sur-Orge. - 1er prix : 1 appareil réflex numérique - 3 prix du jury professionnel ainsi qu’un prix du Public seront remis. Une invitation individuelle sera remise à chacun des participants.

Dotations :

Les auteurs autorisent l’exposition par la ville et ses organisateurs de leurs images. Les auteurs s’engagent à ne pas demander de droits de reproduction en cas de publication à des fins culturelles.

Autorisations des parents pour les photographies des mineurs : J’autorise la ville de Savigny-sur-Orge et les organisateurs à exposer et utiliser les images des mineurs représentés sur les photographies.

Le bénéficiaire de l’autorisation s’interdit expressément de procéder à une exploitation des photographies susceptibles de porter atteinte à la vie privée ainsi qu’à la réputation des enfants mineurs représentés.

Le Bulletin de Participation ci-dessous est à retourner avant le 30 septembre 2012 au Service Culturel Hôtel de ville - 48, avenue Charles-De-Gaulle - 91600 Savigny-sur-Orge Renseignements : Service Culturel au 01 69 54 40 70 - Christian Denis au 06 60 02 02 50 Concours limité à 50 participants

Concours communal 2012 de la photo « Faites- nous découvrir vos talents cachés en photographie, recherche d’un cadrage, d’une expression, d’un ensemble ».

Je désire m’inscrire au Concours Communal de photos Nom du participant :................................................................................................................................................................................................................................................................................................. Adresse :...................................................................................................................................................................................................................... Bat :.................................... Etage :................................... Téléphone :.............................................................................................................................................. Courriel :................................................................................................................................................. Présentera 1 à 2 photo(s)* pour le Concours :................................................................................................................................................................................... *photo(s) à remettre sur CD fichier 300 PDI format 30 x 40, N/B, couleurs ou sépia. Maximum 2 photos ; les tirages et encadrements seront réalisés par l’organisation. Mon adhésion au concours entraîne de ma part l’acceptation, sans réserve, du règlement et des décisions prises par le jury. Attribution de trois Prix par un Jury de professionnels et un prix du public

A Savigny-sur-Orge, le ...............................................................................................2012 18

Signature


Histoire

Les 80 ans de Savigny-sur-mer Voulue par René Legros, maire de Savigny-sur-Orge, dès les débuts de son mandat de maire en 1930, construite en un temps record sur un bout de forêt et de dune vendéen, opérationnelle en juillet 1932, la colonie de La Tranche-sur-mer accueille depuis 80 ans, les petits Saviniens avides de grand air et de bains de mer. Colonies de vacances ou classes de mer, les générations se succèdent, pour profiter des multiples activités du Centre permanent « La Savinière ». Exposition hall mairie du 28 juin au 29 aout. au temps libre en pleine progression comme les petites vacances scolaires ou l’accueil périscolaire.

Un double anniversaire

L

e phénomène des centres de vacances est vieux de plus d’un siècle et trouve son origine dans le secteur confessionnel. Vers le milieu du XIXe siècle, les églises catholiques et protestantes ont été les premières institutions à prendre en charge et à organiser les loisirs collectifs pour les enfants d’ouvriers.

Un confort rudimentaire Durant ces séjours de vie simple aux conditions réduites à l’essentiel, les garçons dormaient sur le foin ou la paille dans des granges et les fillettes chez les paysans. Les enfants se voyaient confier des tâches ménagères tout en profitant du grand air à travers des promenades ou des excursions. De leur côté, à la fin de ce siècle, en se basant sur le même projet sanitaire, les patronages et les mouvements laïques mettent en place des centres de vacances. L’apparition en 1866 de la Ligue française de l’enseignement marque cette volonté de structuration d’un mouvement laïque d’organisation des vacances d’enfants. Désormais, le secteur des centres de vacances poursuivra la dichotomie du système scolaire et l’opposition entre le curé et l’instituteur aura des ramifications dans l’organisation des séjours de vacances.

Des scouts aux vacanciers... L’accueil des jeunes au début du XXe siècle est bouleversé par le renouveau du scoutisme en offrant un aspect ludique et éducatif aux vacances des jeunes. Les grands mouvements d’éducation populaire de l’entredeux-guerres vont poursuivre cette mutation. En 1936, le Front Populaire relance la dynamique des centres de vacances avec la création du premier Secrétariat aux loisirs et aux sports. Ensuite, les comités d’entreprise instaurés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale vont s’approprier une grande part de l’organisation des centres de vacances. Les mouvements d’éducation mettent alors en œuvre des programmes de formation et brisent les pratiques un peu rigides en s’ouvrant sur de nouvelles expériences éducatives.

L’évolution de la Savinière s’inscrit dans cette chronologie. Fondée en 1932 à la Tranchesur-Mer, en Vendée, pour que les petits Saviniens puissent bénéficier de ces fameux « séjours sanitaires ». En 1972, changement de structure, la Savinière devient Centre permanent d’accueil de classes de découverte. Ce double anniversaire sera fêté lors d’une exposition en juillet dans le hall de l’Hôtel de Ville. Ce centre municipal rencontre depuis un succès grandissant. En 2011, il a accueilli 91 groupes et 59 classes découvertes venant bénéficier des installations de ce lieu de villégiature. La proximité de l’océan permet de percer les nombreux mystères de la flore à la plus grande joie des petits locataires.

« Merci papa, merci maman » Avec les années 1980, la mutation est en marche. Finies les joyeuses colonies de vacances chères à Pierre Perret. Avec l’explosion du temps libre, les Français préfèrent les vacances familiales au centre de vacances qui prennent la succession des colonies. En revanche, les centres de loisirs de proximité proposent des offres adaptées

Retrouvez nos pages «histoire» sur www.savigny.org Pour participer, témoigner, enrichir la mémoire collective, contactez le service des Archives et de la documentation au 01 69 54 40 63 19


Sports

C.O.S Athlé : 50 ans de passion En 1962 naquit l’athlétisme savinien. Sous l’impulsion de passionnés de la discipline phare des jeux olympiques, les valeurs sportives et morales se matérialisaient dans la ville. 50 ans après, le club a fêté le 9 juin dernier son anniversaire entouré de ses adhérents et des personnalités qui ont marqué le C.O.S, en précence du Maire de la commune, Laurence Spicher-Bernier. tance le plus rapidement possible tout en effectuant des sauts à pieds joints. Le classement n’a pas entamé l’esprit solidaire des invités qui se sont retrouvés vers 18h30 au gymnase pour le verre de l’amitié. De là, ils ont honoré leur club en se rappelant au bon souvenir des victoires restées dans l’histoire de l’association.

P

our cet évènement exceptionnel, la salle d’escrime du COSOM s’est changée en un gigantesque album souvenir. Les photos des athlètes saviniens côtoyaient les présidents historiques du club. Quelques adhérents actuels rencontraient les anciens, ces sportifs saviniens que la vie a éloigné de leur club de cœur mais qui retrouvent avec le plus grand plaisir cette ambiance chaleureuse et familiale qui règne depuis toutes ces années de sport.

Echanges et valeurs sportives Des discussions entre adhérents actuels et anciens, c’est ce qui fait tout le cachet

20

d’un club formateur qui souhaite conserver son esprit familial. Chacun portait un badge avec son prénom afin de faciliter l’échange et le contact humain.

Sport et Histoire Convivialité et amitié n’ont pas fait oublier que « Athlos » du grec « combat », c’est avant tout l’art de dépasser la performance des adversaires et de se dépasser soi-même. La journée a donc débuté par une compétition de « saut de grenouille ». Dans la bonne humeur, les participants se sont affrontés en tentant de parcourir une dis-

Ils se sont, par exemple, remémorés, l’exploit de Patrick Chala, ce lanceur de poids savinien qui jeta son poids à plus de 18 mètres le 4 octobre 1970, établissant là, un record départemental toujours inégalé 42 ans après. Cette fête donnée en l’honneur du club d’athlétisme de Savigny était aussi une déclaration d’amour à une discipline qui a inspiré poètes, sculpteurs et metteurs en scène tout au long des siècles et qui continue à véhiculer les valeurs du sport : respect, solidarité et dépassement de soi ne seront jamais oubliés à Savigny. Le C.O.S y veille depuis 50 ans et pour bien des années encore.

C.O. Savigny Athlétisme 17, rue de l’Epargne 91600 Savigny-sur-Orge Pascal Legrand au 06 07 91 88 52


Pour tous les goûts et tous les âges... Du classique au plus original, il y en a pour tous les goûts grâce au service des sports de la Mairie. Pour les petits comme pour les aînés. Chaque année, 500 sportifs de tous âges s’initient à de nouvelles disciplines à travers l’Ecole municipale des sports.

A

insi, l’Ecole municipale des Sports propose des activités multisports tous les mercredis à destination des 4-11 ans. 200 places leur sont réservées pour une inscription annuelle fixée à 41,70 €. Les jeunes Saviniens pourront ainsi découvrir et pratiquer cinq activités sur l’année. Chacun d’entre eux, selon leurs goûts et leurs disponibilités ainsi que les tranches d’âge, aura l’embarras du choix de disciplines traditionnelles : jeux de ballons, trampoline, hockey, course d’orientation, judo, baseball, golf, basket, badminton, gymnastique. Des pratiques plus contemporaines tels que le roller, le pencak-silat, un art martial d’origine indonésienne ou le tchoukball. Le tchoukball ? De quoi s’agit-il ? C’est un sport collectif provenant de Suisse, mélange de handball, de volley-ball et de squash. Les points sont marqués en faisant rebondir un ballon proche de celui du hand-ball, sur une sorte de trampoline, appelé cadre.

Autre discipline quelque peu sportive mais ouverte à ceux qui ont une âme d’artiste : le cirque. Chaque mercredi matin, l’école municipale de cirque propose à une quarantaine de jeunes Saviniens de découvrir de multiples activités pour s’essayer au jonglage, devenir acrobate ou faire le clown. Et pour pratiquer à l’école du cirque, les jeunes joueront avec foulards, balles, anneaux et même massues pour découvrir le jonglage ! Pour les équilibristes, boules géantes, fil de funambule et des rolla-bollas, c’est-à-dire tout simplement, une planche sur un cylindre. L’inscription est ouverte à une quarantaine de jeunes Saviniens, scolarisés du CP au CM2, pour une inscription à 51,40 €. Concernant les séniors, le service des sports leur propose également des activités. Plus de 230 Saviniens de 60 ans participent chaque semaine à des séances d’étirements, de renforcement musculaire, de relaxation à des niveaux différents. Au minimum, une séance par jour leur est proposée, sauf le mercredi, pour un abonnement annuel de 29,40 €.

Le club Val d’Orge Escrime termine l’année en beauté Lors des championnats de France cadettes à Limoges en mai, deux de nos tireuses sont arrivées sur le podium en N1 : Marie-France CRASTES vice championne de France et Pauline ROY médaille de bronze. L’équipe des cadettes composée de Marie-France, Pauline et Eva TISSEUIL a obtenu également la médaille de bronze en N1 ; cette même équipe est également championne de ligue. A noter aussi que Marie-France et sa petite soeur Amandine sont championnes de ligue en individuel, l’une chez les cadettes et l’autre chez les benjamines. Le Val d’Orge escrime est le premier club de l’Essonne en terme de résultats ; situé au complexe Pierre de Coubertin, la salle d’escrime est équipée de 8 pistes électriques ; son maître d’armes enseigne le fleuret (à partir de 6 ans) et l’épée (débutant adolescent et adulte). Nathalie CRASTES au 06 21 66 71 49 contact@v-o-e.com - www.v-o-e.com

Service municipal des Sports 48, avenue du Général-De-Gaulle 91600 Savigny-sur-Orge 01 69 54 41 41 ou sports@savigny.org

Expédition Pékin pour un Savinien Jean Lefebvre, un Savinien depuis toujours, vient de s’engager dans un raid de cyclotourisme complètement fou. Il s’agit de Pékin, Paris, Londres à vélo.

S

avinien depuis l’âge de 6 mois, il a pratiqué le football, le volley, le tennis et la course à pied, dans les clubs de Savigny. Il a fait également toute sa scolarité à Savigny (Ferdinand Buisson, Lycée Corot), ensuite Ecole Normale et Faculté des Sciences. Puis il adhére à l’Amicale de Cyclotourisme de Savigny, où il participe à des sorties et des randonnées.

A la retraite depuis le 1er mars 2012, il décide de s’engager dans cette expédition de 5 mois, où il doit parcourir 14 000 km, avec une moyenne de 100 km par jour. Ils sont 80 participants, dont 20 femmes (Français, Chinois, Canadiens, Belges). Ils traversent 13 pays d’Asie et d’Europe, pour arriver à Londres. Au 21 mai, ils avaient déjà parcouru 4650 km !


Associations

Forum des associations, un rendez-vous savinien annuel Un Français sur deux en moyenne est membre d’une association. De ce point de vue, notre pays abrite un des plus grands réseaux d’Europe. Comme chaque année, pour entretenir cette dynamique la municipalité vous invite au « Forum des associations » le 8 septembre 2012 à partir de 9h30 au COSOM. Tout en organisant une journée plaisante et spectaculaire, c’est avec un grand intérêt que Savigny-sur-Orge met en lumière son large tissu associatif.

L

e sport, les loisirs, le lien social font partie des fondements de notre patrimoine culturel. Un pilier autour duquel les citoyens associent leurs idées et leurs actions. On dit que L’association en France constitue presque une institution, si chère à la population qu’on ne peut lui soustraire. Savigny-sur-Orge est un parfait exemple de ce caractère. Son réseau associatif très dense constitue une de ses principales forces. Un ensemble d’énergie qui se veut rassemblé une fois par an.

Les associations saviniennes : une famille nombreuse Cette journée sera également celle de la bonne humeur. Les associations de la ville sont animées d’un esprit de fraternité motivé par l’amour du sport et de la culture. Fitness, athlétisme, football, ping-pong, tennis, basket, lutte, arts martiaux en général mais aussi danse orientale, country, cours d’anglais, jardinerie, échec, théâtre, musique… il y en aura pour tous les goûts, tous les âges et pour toutes les sensibilités. Cette pluralité fait la réussite de ce rendez-vous. Chaque année en moyenne, on décompte près de 3000 inscriptions à même les stands. C’est un des évènements qui donne à Savigny-sur-Orge toute sa dimension culturelle et témoigne de son dynamisme. La municipalité fera démonstration de cet allant puisqu’elle aussi tiendra son stand, au cœur de ces structures à but non-lucratif qui font sa fierté. La mission locale et la CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) répondront en effet présents. 22

Avec eux, près d’une centaine d’organisations de toutes catégories (culturelles, sociales et sportives) seront sur place en compagnie de nombreux responsables associatifs chargés de vous dispenser des conseils et de vous orienter vers les activités qui vous correspondent le plus.

Un évènement générateur de vocation Dès lors, il est possible de se rendre au forum sans savoir quelle(s) activité(s) exercer. Le choix offert est si vaste et varié qu’il arrive parfois qu’en venant sans attente particulière, on se découvre une passion. C’est le cas d’Eléonore Levrel, venue « faire un tour » en compagnie de ses parents au Forum 2007 et qui aujourd’hui, à bientôt 11 ans, est médaillée de bronze au championnat d’Ile-de-France de Taekwondo Minimes et qualifiée pour la prochaine c o u p e de France. En plus de sa détermination, Eléonore à bénéficier de l ’une des grandes vertus de l’association, de l’esprit sportif et de l’entre-aide : faire s’exprimer au grand jour les ressources que chaque personne possède en elle. Peutêtre ferez-vous parti des talents découverts lors de ce «cru» 2012.

Une journée de divertissement La vie associative est enrichissante. Elle permet des rencontres, l’accomplissement de certaines actions, elle est également l’occasion de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Mais c’est aussi une échappatoire, un lieu de distraction et de joyeuseté. Le forum se veut représentatif de l’esprit associatif. C’est pourquoi il est agrémenté de diverses animations, proposées par les associations elles-mêmes. Elles vous feront démonstrations de l’étendue de leurs talents sur scène. Un programme qui promet quelques belles surprises. Le rassemblement prendra fin vers 19h. Chacun aura alors une idée de la trépidante vie associative savinienne. Une vie dans la ville qu’il est captivant de découvrir. Tout est prévu pour assurer votre confort et vous assurer un bon moment en famille. L’entrée sera libre à partir de 9h30 au 31bis avenue du Général Leclerc et une aire de restauration sera à votre disposition. Ensemble, faisons prospérer la tradition culturelle et sportive de Savigny-sur-Orge !

Renseignement auprès du Service des Sports au 01 69 54 41 41 et/ ou Service Culturel au 01 69 54 40 70


L’Assad ou le droit de vivre dans la dignité et dans l’autonomie Présidée par Françoise Guiot Bourg, l’association savinienne de soins à domicile (A.S.S.A.D) est un acteur important de l’action sociale savinienne au service des habitants âgés de plus de 60 ans ainsi qu’aux personnes handicapées et présentant une pathologie invalidante, âgés de moins de 60 ans. Il s’agit ainsi de contribuer à leur maintien à domicile dans les tâches quotidiennes, et néanmoins primordiales à la vie comme le lever, l’aide à la toilette, l’habillage… L’association œuvre également pour éviter une hospitalisation lorsque les conditions médicales et sociales le permettent et faciliter le retour au domicile à la suite d’une hospitalisation.

D

epuis 26 années, « l’association répond à des objectifs simples mais essentiels pour les personnes aidées et garantir le plus longtemps leur autonomie, préserver leur dignité », nous confie Catherine Welcker, la directrice de l’association.

COMMEMORATION Cérémonie du Vendredi 24 août 18h45 : Place du 8 mai 1945 Une délégation du Conseil Municipal et des associations d’ Anciens Combattants fleurira les plaques commémoratives placées sur les lieux où sont tombés nos concitoyens morts pour la LIBERATION de SAVIGNY en1944. René CHARTON - Charles MOSSLER Daniel NIORD - Patrick DESCAMPS Service Culturel au 01 69 54 40 70 58, avenue Charles-De-Gaulle 91600 Savigny-sur-Orge

OFFICE DE TOURISME L’office du tourisme reste ouvert au public durant la période estivale aux horaires habituels. Accueil du public : du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30 le samedi de 10h à 14h 48, avenue du Charles-de-Gaulles 01 69 24 17 52

Les soins dispensés par l’association le sont par des aides soignants diplômés d’état placés sous la responsabilité d’une infirmière diplômée d’état et d’une directrice. Les prestations assurées sont prises en charge par l’assurance maladie, sans plafond de ressources.

La demande de prise en charge peut être effectuée par la personne elle-même ou par une personne de son entourage : conjoint, famille, ami, voisin, médecin, assistante sociale, en accord avec le médecin traitant. Contacter l’A.S.S.A.D. (Association Savinienne de Soins A Domicile) 48, avenue Charles-De-Gaulle 01 69 05 77 32 - 01 69 21 61 86 ass.assad@wanadoo.fr Ouvert du lundi au vendredi, de 8h45 à 12h et de 14h15 à 17h.

UNION NATIONALE DES RETRAITES ET PERSONNES AGEES

AMITIE VOYAGES DECOUVERTE

Du 1 au 10 septembre : vacances en Alsace à Munster (hôtel, pension tout compris, excursions, voyage en car, etc.) S’inscrire au plus vite !

NEW YORK : Une « escapade » dans une mégapole... du 21 au 25 septembre 2012

er

3, rue du Stade Jacqueline Delanne au 01 69 05 85 95

L’AGE D’OR Jeudi 13 septembre : journée aux Andelys (Forteresse de Richard Cœur de Lion) Au programme : déjeuner, visite du Musée Nicolas Poussin, de la Collégial Notre – Dame, confection et dégustation de Cocktails Dimanche 30 septembre : Théâtre des Variétés « Adieu je reste ». Pièce avec Isabelle Mergot et Chantal Ladesou Date limite d’inscription le 13 Août 2012 Mme Alour au 01 69 05 76 62 28, rue de Chilly-Mazarin S’inscrire le plus rapidement possible et découvrer dores et déjà la programmation du dernier trimestre 2012.

Nos prochains voyages :

Détail de tous nos voyages sur notre site internet : www.AVD91.fr Inscription et renseignements : AVD - 45 av. des marronniers 91600 Savigny-sur-Orge 01 69 96 23 68 - 06 63 86 54 03

LE JOUR DE MADAME SAVIGNY Tout au long de l’année 668 adhérents ont participé à nos différentes activités manuelles, culturelles et sportives sans oublier nos sorties et visites. Le programme complet de nos activités sera disponible sur demande ou dans le hall de la mairie mi-juillet. Nouvelles activités : détente florale, marche Nordique. Le club reprend ses activités le lundi 1er octobre. Bonnes vacances à Tous ! Renseignements : 06 19 22 12 86

23


Economie

Une terrasse pour l’été La vie au ralenti. L’envie de faire l’éloge de la lenteur, de profiter de ces petits riens qui font de grands bonheurs, de prendre son temps. Se faire une terrasse dans la douceur du soir quand le soleil décline, en solo, en famille ou entre amis. Les restaurants saviniens offrent un peu de fraicheur pour les gourmets. Retrouvez l’ensemble des restaurateurs saviniens sur www.savigny.org. Zoom sur « Le jardin de Savigny » et « Anne et Régis ».

L

e Jardin de Savigny, dirigé par Franck et Sonya, est un havre de paix que la clientèle fréquente pour sa tranquillité. Sonya a grandi derrière les fourneaux : « Avec mes parents, j’ai vécu dans le milieu de la restauration depuis l’âge de 14 ans. C’est un univers pour lequel j’ai une véritable passion. J’ai longtemps été salarié mais avec Franck, nous avons décidé d’ouvrir notre propre enseigne et franchement, nous prenons beaucoup de plaisir à exercer notre métier. » Leur restaurant est ouvert depuis 2004, boulevard Jean Allemane. Anne et Régis fait partie d’une offre conséquente de restaurants dans notre ville. Anne la Nantaise et Régis le Bisontin, diplômes en poche, ont inauguré leur enseigne il y a une vingtaine d’années rue Daniel Niord et l’ont baptisé de leurs prénoms. « Nous avons une clientèle fidèle et le bouche-à-oreille fonctionne très bien à Savigny et dans ses environs. Le week-end est plutôt familial tandis que la semaine, nous accueillons plutôt des hommes d’affaires » affirme Anne.

Entre fêtes privées et fêtes publiques Pour ces deux restaurants, les cartes proposent une cuisine française traditionnelle et évolutive selon les arrivages de produits frais. Anne propose même dans sa carte une

Fermeture estivale des boulangeries Boulangerie les Tilleuls 115, avenue Gabriel Péri Du 6 au 26 août inclus 24

« Cuisine du marché » avec des produits de saison ou des menus personnalisés pour des fêtes familiales comme les mariages ou les baptêmes. Sonya, elle, renouvelle sa carte tous les six mois : une carte d’été, une carte d’hiver. « Nous avons en ce moment une petite préférence pour la tête de veau, les rognons de veau ou encore les poilées de coquilles Saint-Jacques » précise-t-elle car, sans être un écailler en tant que tel, son restaurant propose un éventail de fruits de mer. Sonya aime s’amuser : « A chaque fois que cela est possible, je prends plaisir à organiser des soirées thématiques qui ont toujours un franc succès, comme les soirées ‘disco’ ou ‘guinguette’. Ces évènements sont très courus et leur succès est un gage d’encouragement pour inventer d’autres prestations. » Le Jardin de Savigny s’adapte également aux festivités privées en proposant une salle d’une cinquantaine de personnes à la location. Quelque soit votre goût, que vous soyez gourmet ou gourmand, que vous aimiez voyager en mangeant de l’Italie au Japon, de la Chine aux Indes en passant par le Maghreb, vous trouverez tous vos goûts dans votre assiette. Sans oublier cette cuisine française, véritable trésor qui a été consacré par l’UNESCO dans le patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Boulangerie Barbey

Au bon pain

Boulangerie de la Liberté

3, rue Louis Jacques Mézard Du 6 août au 3 septembre inclus

15, avenue Charles-De-Gaulle Du 7 juillet au 5 août inclus

24, rue de la Liberté Pas de fermeture

Bassereau

Boulangerie Gaumel

Au pain des lys

58, avenue Jean Allemane Pas de fermeture

151, bld Aristide Briand Pas de fermeture

Boulangerie de la Paix

Cros

297, bld Aristide Briand Du 31 juillet au 6 août inclus

31, rue de la Paix Du 4 août au 4 septembre inclus

94, avenue Roger Salengro Du 7 au 28 août inclus

Au pain gourmand 116, bld Aristide Briand Pas de fermeture


Informations pratiques

Enquête de l’Insee sur l’emploi à Savigny L’Institut National de la Statistique et de Etudes Economiques (Insee) effectue depuis de nombreuses années tous les trimestres une enquête sur l’emploi, le chômage et l’inactivité.

C

ette enquête permet de déterminer combien de personnes ont un emploi, sont au chômage, ne travaillent pas ou sont retraitées. C’est la seule source française permettant d’estimer le chômage selon les règles internationales en vigueur (au sens du bureau international du travail). Elle apporte également de nombreuses informations sur l’état et l’évolution du marché du travail et fournit des données originales sur les professions, l’activité des femmes ou des jeunes, sur la durée de travail, les emplois précaires. C’est enfin une source d’information très importante sur l’évolution des conditions de travail, des parcours professionnels et de la formation des personnes de 15 ans ou plus.

A cet effet, tous les trimestres, 50 000 logements sont enquêtés, tirés au hasard sur l’ensemble du territoire. Ils sont enquêtés six semestres consécutifs, la première et la dernière enquête par visite au domicile des enquêtés, les enquêtes intermédiaires par téléphone. La participation des enquêtés est fondamentale, car elle détermine la qualité des résultats. M. Laurent Jean-François, enquêteur de l’Insee, prendra contact avec les enquêtés au cours du troisième trimestre. Il sera muni d’une carte officielle d’accréditant. Les réponses resteront strictement anonymes et confidentielles. Elles ne serviront qu’à l’établissement de statistiques ; la loi en fait la plus stricte obligation.

Pour toutes autres informations statistiques, le service Insee Contact prend en charge vos demandes : par téléphone : 09 72 72 40 00 (tarification «appel local») ou du lundi au vendredi de 9h à 17h

Horaires d’été de vos bureaux de postes Chaque été, des aménagements d’horaire sont mis en place dans les bureaux de poste de Savigny-sur-Orge. Les clients sont invités à se rendre au bureau principal de la Commune, situé 46 avenue Charles-De-Gaulle : du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30 et le samedi de 8h30 à 12h. Du lundi 30 juillet au samedi 1er septembre 2012, le bureau « Les Chardonnerets », situé 1 avenue des Chardonnerets, modifie ses horaires. Il sera ouvert les mardi, jeudi, vendredi, samedi de 9h30 à 12h.

Du vendredi 27 juillet 2012 au mercredi 5 septembre 2012 inclus, le bureau « Grand Vaux » sera fermé et du lundi 30 juillet au samedi 1er septembre 2012, le bureau « Grande Rue » sera lui aussi fermé.

A la fin de cette période, à savoir dès le 3 septembre pour les bureaux de « Grande Rue » et « Chardonnerets », et dès le jeudi 6 septembre 2012 pour le bureau « Grand Vaux », les horaires de vos bureaux de poste redeviendront identiques à ceux appliqués habituellement.

Bienvenue aux jeunes nouveaux Saviniens Félicitations aux heureux parents Léa BRUNEAU née à Antony le 6 avril Ilyana HERRAT née à Longjumeau le 7 avril l Tomy NEACSU né à Longjumeau le 10 avril l Royaudi MVOTO WA MVOTO né à Longjumeau le 10 avril l Tiano LEMAIRE MORELLI né à Corbeil-Essonnes le 11 avril l Camille LAFITTE née à Antony le 13 avril l Lucie FERREIRA née à Bourg La Reine le 16 avril l Clara KUNOVSKI née à Evry le 19 avril l Jessica HEBERT née à Longjumeau le 20 avril l Wesley LEVEQUE-LUCE né à Longjumeau le 20 avril l Gabriel BERNARD EYRAUD né à Antony le 21 avril l Côme AUDUREAU né à Antony le 25 avril l Keyla DESJARDINS née au Kremlin-Bicêtre le 26 avril l Lucas CORNILLE TREUILLARD né au Kremlin-Bicêtre le 28 avril l Camille THIERY née à Longjumeau le 30 avril l Raphael TECHER né à Longjumeau le 30 avril er l Kassandra FERRE née à Longjumeau le 1 mai er l Médéline TEIXEIRA née à Longjumeau le 1 mai l Loghan LEMIERE CANY né à Athis-Mons le 2 mai l Sirine SELMI née à Longjumeau le 4 mai l Damien TODOS né à Longjumeau le 4 mai l Jules FOUCHEREAU né à Antony le 6 mai l Mathias BOUNGNASENG né à Evry le 6 mai l Axel ANGRAND né à Longjumeau le 9 mai l Sofia ALAZARD née à Antony le 10 mai l Angéline GRIECO née à Corbeil-Essonnes le 20 mai l Adann DJAOUANI né à Longjumeau le 21 mai l Baptiste FAGES né à Longjumeau le 22 mai l Raphaël LEBAS né à Longjumeau le 23 mai l Candice CAUTAIN née à Longjumeau le 23 mai l Jules LAVIGNE né à Longjumeau le 24 mai l Melissa KAO née à Longjumeau le 25 mai l Damian COZMA né à Longjumeau le 28 mai l Thierno GAYE né à Longjumeau le 28 mai l Anna HEUDIN née à Longjumeau le 29 mai l Paul-Antonin LECOMTE né à Evry le 29 mai l Oussama TIOUAJNI né à Longjumeau le 30 mai l Samantha IMBERT née à Savigny-sur-Orge le 31 mai l Ramzy BOUCHEMA né à Longjumeau le 31 mai l Matt HEBERT né à Longjumeau le 1er juin l Roméo HUMBLOT né à Longjumeau le 6 juin l Loïc BRILLAULT né à Longjumeau le 9 juin l l

25


Expression libre * Ni austérité de droite ni austérité de gauche En ratifiant le traité européen voulu par la chancelière allemande, Hollande abandonne un peu plus de la souveraineté populaire, déjà amoindrie par celui de Lisbonne de Sarkozy que les deux ont approuvé, et choisit la voie des socialistes Papandréou en Grèce et Zapatéro en Espagne, celle de la rigueur, au service des banques. Nous avons choisi de soutenir le Front de Gauche qui a évité, par sa seule action, que le Front National soit au second tour et a permis avec ses quatre millions de voix de battre Sarkozy. Les premières mesures prévues par le gouvernement dont l’augmentation misérable du SMIC, annoncent la couleur : à l’austérité de droite va succéder l’austérité de gauche. En se prononçant pour le programme du Front de Gauche « l’Humain d’abord » Savigny Egalité a

été conséquente avec son propre programme municipal, celui d’une véritable alternative pour notre ville, où nous allons connaître une double peine : une municipalité de droite qui va se faire un plaisir d’appliquer les répercussions locales des mesures gouvernementales ordonnées par Bruxelles. A la rentrée chaque foyer recevra le recueil des trente textes que nous avons publiés depuis 2010 à l’occasion des élections et ceux produits dans le cadre des interventions de Savigny Egalité concernant sa politique municipale : «A Savigny vous avez dit idéologie» - «Privatiser les services publics : l’Europe libérale est à l’œuvre» - «la Gauche par l’exemple» «Une subvention au cinéma pour faire quoi ?» - «Tout au privé» - «Intervention de Jean Estivill lors du débat sur l’orientation budgétaire de

2011 « Haro sur le Front de Gauche et Jean Luc Mélenchon» - « L’intercommunalité forcée : un marché de dupes, un mauvais coup contre la démocratie et le citoyen » - « Non mille fois non à Le Pen–la haine» - «Orientations budgétaires 2012» «Répartition des quatre taxes locales» - «Encadrer les loyer c’est vital et c’est possible» - «Les vaches sacrées des médias sont–elles toutes atteintes»…etc. D’ores et déjà pour se procurer ce document, et construire les conditions d’une véritable alternative à Gauche à Savigny on peut prendre contact : savigny.egalite@gmail.com.

Lucienne GEORGES - Gauche Républicaine Savigny Egalité / 01.69.05.55.56 http://www.savigny-egalite.com

Plaidoyer pour une école plus juste En cette veille de vacances, où de nombreuses décisions d’orientation sont prises par le corps enseignant, il m’apparaît important de relever certains disfonctionnements de notre école républicaine.Nombre de jeunes issus des quartiers populaires de notre ville sont orientés, souvent contre leur gré, dans des filières qu’ils n’ont pas choisi, leur niveau étant considéré par un corps enseignant élitiste comme trop moyen pour aller ailleurs.

Il y a là, il me semble, une vision quelque peu déformée de la réalité. Etre « moyen » dans un contexte ou la « norme » est devenue la déscolarisation et l’échec scolaire, cela implique que ces jeunes là ont choisi le travail et l’investissement personnel. Ces choix là méritent le respect, les encouragements et l’aide du corps enseignant… et des saviniens. Je m’engage dans le cadre de mon projet municipal de 2014 à donner plus d’ampleur au Programme

de Réussite Educative. Il est impératif que nos jeunes réussissent leur scolarité, leur vie professionnelle et leur vie tout court. Je souhaite un bel été à toutes et tous !

David FABRE Président de la Génération du Concret Conseiller Municipal EELV http://www.generation-savigny.fr

La Tribune du Groupe « Imagine Savigny » n’est pas arrivée à la rédaction.

Les élus socialistes, écologistes et non inscrits du groupe « Imagine Savigny ».

* Les articles publiés engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. 26

Espace d’expression des élus minoritaires au sein du Conseil municipal, conformément à la Loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité.


Tribune de la majorité municipale – liste union républicaine Mesdames, Messieurs, Chers amis, Au nom du Maire et de son équipe, nous remercions tous les électeurs et les électrices saviniens qui se sont déplacés lors des élections législatives des 10 et 17 juin dernier. Malgré la victoire de la candidate des Verts, nous continuerons dans un esprit républicain à nous opposer à cette gauche au programme dangereux et démagogique de notre point de vue. La gauche nous a promis des lendemains qui chantent mais le prix a payer dès l’automne sera lourd en terme d’augmentation d’impôts et de prélèvements pour « retrouver les marges de manœuvres nécessaires », comme le dit avec euphémisme, la Dame des 35 heures, Martine Aubry. Déjà le ciel s’obscurcit sur le front de la dette, des déficits, de l’emploi... Mais la Gauche sera seule responsable cumulant aujourd’hui la totalité des pouvoirs de notre V ème République. Nous resterons extrêmement vigilants face à la énième réforme des collectivités et de la décentralisation que François Hollande va vouloir appliquer. Jusqu’au bout. Nous demeurerons attentifs à la mise en œuvre d’une intercommunalité dans les Portes de l’Essonne ou nous ne pouvons nous satisfaire des augmentations d’impôts votées, en catimini durant la campagne des présidentielles, orchestrées par les socialistes qui en tiennent les rênes aujourd’hui.

Nous restons extrêmement vigilants s’agissant de la politique de sécurité portée par le Ministre Manuel Valls. La politique de clémence avancée par sa collègue Garde des Sceaux Christiane Taubira nous inquiète beaucoup dans la mesure où c’est un mauvais signal adressé à la petite délinquance que de supprimer les tribunaux correctionnels pour les mineurs délinquants récidivistes âgés de 16 à 18 ans. La délinquance des mineurs n’est pas celle d’après-guerre. Plus nombreuse, elle nourrit le sentiment d’impunité qui mine le cadre de vie dans certains quartiers populaires. L’exemple le plus frappant à Savigny est survenu pas plus tard que le mercredi 13 juin dernier. Ainsi la police nationale a été prise à partie dans le quartier de Grand-Vaux, en pleine après-midi, par une vingtaine de jeunes. Ce grave incident est arrivé alors que les agents de police interpellaient deux jeunes malfrats. Ils se servaient librement dans le magasin Leader Price sans vouloir payer bien sûr la marchandise. Devant ce flagrant délit, le commerçant les reconnait et ferment son magasin, jusqu’à l’arrivée de la police. Mais les renforts sont venus d’abord des délinquants : une vingtaine d’individus est venu prêter mainforte à leurs comparses pas plus âgés qu’eux. Les policiers ont été blessés, marqués par plusieurs contusions au visage et sur le corps. Non seulement il est inadmissible de s’en prendre ainsi aux représentants de la loi mais également

de prendre en otage les habitants d’un quartier. Mais ces jeunes, en bande, issus du quartier même sont connus de leurs voisins comme des services de police. Nous ne pouvons tolérer aucune culture de l’excuse si souvent répandue à gauche, ni ce climat de violence permanent entretenue par des petits groupes de voyous. Mais la justice a-t-elle les moyens ou la volonté de les sanctionner ? Nous ne pouvons souffrir de tels agissements dans notre ville. Hasard, coïncidence ou représailles (?), dans la nuit du lendemain, jeudi 14 juin, le boulodrome Pierre Mathieu, situé dans le Complexe Sportif, avenue Leclerc, a été l’objet d’un incendie criminel. L’ensemble de la structure de 600 m2 part en fumée. Les flammes réduisent en poussière un équipement de proximité, âgé maintenant de 25 ans, tandis que les éclairages publics des terrains de football et de rugby ont été vandalisés, pénalisant la pratique sportive des clubs et des adhérents… Quand on nous dit que la sécurité n’est plus une priorité nationale, localement malheureusement, nous subissons une triste réalité. A Savigny-sur-Orge, la majorité municipale ne cédera jamais sur ce terrain de la délinquance. Nous continuerons à interpeller le nouveau gouvernement socialiste pour garantir la sécurité de nos concitoyens.

Les élus de la liste d’Union républicaine

27



Bulletin municipal Juillet aout 2012