Issuu on Google+


CAMARGUE Frédéric Poulain


Une tempête Approchait, et je vis, en relevant la tête, Un grand nuage obscur posé sur l'horizon


On voyait dans des prĂŠs s'effarer les cavales



Livre photo "Camargue" - extrait