Page 53

Le centre de rééducation fonctionneLLe de La rougeviLLe est un centre spécialisé

dans la rééducation de l’appareil locomoteur notamment après, une ligamentoplastie, une fracture, un accident de la route, une lombalgie chronique, la pose d’une prothèse, une amputation… une équipe pluridisciplinaire de professionnels est au service des patients autour de nombreux métiers : médecins, ergo-thérapeutes, kiné, professeurs de sport adapté, psychologues, assistante sociale, infirmières, aides-soignantes. Le crf La rougeville dispose d’un plateau technique performant et moderne considéré comme l’un des plus équipés du bassin de vie, avec notamment une balnéothérapie avec couloir de marche et rail, d’appareils d’iso-cinétisme et d’un laboratoire de mouvement en partenariat avec l’université de valenciennes. plus précisément pour la prise en charge des sportifs, le centre réalise des tests iso-cinétiques en évaluant la force musculaire, après une intervention chirurgicale, classiquement après celle des ligaments croisés, mais également des consultations externes…et des séances de rééducation par le travail conjoint entre les ergothérapeutes de la structure, qui réintroduisent le membre dans l’activité de la vie quotidienne, et les kinésithé-rapeutes, qui s’occupent du renforcement musculaire, de la remise à la marche, de reprogrammer le geste sportif…

centre de rééducation fonctionnelle La rougeville 89 rue Henri Barbusse 59880 Saint-Saulve 03 27 23 94 00 (courantes chez le coureur à pied), une instabilité de rotule… L’arrêt du sport a été longtemps préconisé, en réalité, c’est tout l’inverse, il faut rééquilibrer les fessiers, les muscles éverseurs du pied et la sangle abdominale. Cela peut se faire avec un programme sur nos machines isocinétiques, le Cybex et le Moflex. une autre blessure habituelle du coureur à pied : la tendinite du tenseur fascia lata (tFl). a quoi la reconnaît-on ? Cette douleur insupportable apparaissant à l’effort sur le côté de la jambe, au niveau du genou empêche généralement de poursuivre l’effort. Car la bandelette ilio-tibiale, qui va de la hanche au genou, s’irrite en faisant le va-et-vient, l’essuie-glace, sur le condyle fémoral. L’une des caractéristiques de cette blessure est que l’on n’a pas franchement mal en faisant du football ou du basket, correspondant à des efforts courts.

prenez-vous en charge cette inflammation du tFl ? Une fois qu’elle est diagnostiquée, nous faisons une prescription pour une prise en charge en ville. Dans le cas d’une telle tendinite, il faut du repos sportif. Et surtout tout de suite corriger les postures, les appuis par la mise en place éventuelle de semelles viscoélastiques par le podologue. Le kiné va apprendre au patient à faire, chez lui, des étirements spécifiques de la bandelette iliotibiale et des étirements passifs doux. Il va aussi masser pour enlever, par des techniques de crochetage, les adhérences de la bandelette ilio-tibiale. Si ce n’est pas suffisant, il faut aller jusqu’à l’échographie pour voir si la petite bourse du TFL est enflammée ou pas. En termes de prévention, estce exact qu’il est bon de faire du renforcement musculaire des abdos et des fessiers ? Tout à fait. C’est important. Pour autant, ce qui compte, c’est de traiter la cause de ce syndrome : corriger le geste, probablement mauvais, peutêtre dû d’ailleurs à une simple usure des chaussures. les traileurs sont exposés aux entorses. Et chez certains, les

récidives sont multiples. Que proposez-vous ? Certains coureurs souffrent de laxité chronique. Une fois le diagnostic posé, ils faisaient jusqu’à présent surtout de la proprioception avec des kinés. Ici, on a des outils spécifiques, notamment des chaussons biomécaniques Myolux. Ils permettent de faire un travail beaucoup plus spécifique de proprioception de la cheville et de renforcement des muscles qui stabilisent la cheville. Votre centre a-t-il un projet particulier pour cette année ? Le Centre de Rééducation a l’ambition de renforcer et de développer des pôles de compétence : sur le rachis, la prise en charge des patients amputés et sur la prise en charge du sportif. Ce Pôle du sport va donner une nouvelle ampleur à la prise en charge, déjà efficace, du sportif professionnel ou amateur, notamment par l’homogénéisation des pratiques par la mise en place de protocoles, l’acquisition de matériel, la formation des professionnels et le développement de partenariats. ■ propos recueillis par F.a.

1000 pattes 2016  

Le premier guide des coureurs et triathlètes du Nord-Pas-de-Calais, remis à 35000 d'entre eux.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you