Page 1


PLAYLIST The Poets of Rythm> More Mess On My Thing

L’EDITO L’été s’en ira bientôt. Mais rassurez-vous, UZurf vous accompagnera tout au long de l’automne à venir, même sur les chemins de l’école ou du boulot, alors que reviendra la fraîcheur sur une nature qui nous comblera de couleurs et d’instants magiques. Avant cela, nous souhaitions vous inviter à partager notre récent périple vers le sud de la Corse, quintessence de l’île, où se côtoient horizons marins et alpins. L’occasion pour nous de vous rapporter l’actualité sportive et créative de ces 3 derniers mois, avec ambiances et témoignages à l’appui, mais aussi de vous faire découvrir les personnalités entières de nos surfer girls, pour une dernière saveur -sucrée- d’été Indien. Prêt à vous bercer, avec les lumières d’un automne Corse, votre numéro de rentrée d’U Zurf est grand ouvert sur le Sud, pour y laisser entrer le soleil. Bonne traversée !


>3 SAISON 1

SEPTEMBRE 2012

U BUZZ PHOTO COUVERTURE Julien Ridolfi Photo : Stéphane Desjobert

U ZURF

5, rue du Bataillon de choc, 20090 Ajaccio Tel : 04 95 23 30 17 uzurf.co@gmail.com Rédaction Jean-Phillipe di Grazia Alexandra Prat Bastien Milcendeau Photographie Stéphane Desjobert Jean-Phillipe di Grazia Martine Desjobert Maquette SARL DESJOBERT Fabienne Terrone Cianfarani Illustration Marc Goncalves Dume Santoni Remerciement Jérôme Garceran Fred «Titus» Cianfarani Pierre Mosser Thomas Mattei Nos modèles : Pauline, Sebastien, Mickaël, Jany, François, Julien, Vincent, Gilles, Paul-Joseph, Thomas. Impression 1000 ex. sur papier recyclé

4 6 9 11

Big air à Calvi SC Surf Design Ile glisse en beauté BD Jonathan le goéland

U FOCUS

12 Cap au sud 14 Windsurf et Kitesurf 16 Red Bull Cliff Diving 24 Paddle à Bonifacio 26 Go galactic 30 Canyoning en Alta Rocca 34 40

Rip Girls Capo classic 2012

U LIFE 48

Surfez vos chakras

U SHOP 50

High school squat

U ROSCOPE 58

Ce que l’avenir vous réserve

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK facebook/francis uzurf

5


6 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


C’est dans le cadre de l’organisation du Triathlon de Calvi, en mai dernier, qu’était organisé un BMX Big Air show ; La société d’événementiel Bike Energy avait déployé à proximité de la plage une logistique et un spectacle qui devait retenir l’attention des premiers vacanciers et bien sûr le regard des locaux.

Credits photos : Bike energy

On y trouvait rampe, sound-system et une poignée de BMX riders qui ont assuré le show 2 jours durant, en envoyant whips, backloops et autres délires aériens. Les riders ne se sont pas économisés, d’autant qu’un airbag (coussin gonflable de réception, utilisé notamment pour les entraînements aux figures dangereuses) était installé pour que toutes les réceptions se fassent en douceur, et pouvoir inviter quelques passants à s’essayer aux tricks de leur rêve. Bike Energy au-delà de son activité événementielle, se consacre à l’encadrement, les stages ou formations de cyclistes de tous horizons : BMX, VTT, trial, Route etc… On vous tient au courant du prochain rendez-vous aérien !!!!

Retrouvez BikeEnergy sur : www.bikeenergy.com 7


PLAYLIST Jonathan Boulet> You’re a Animal


SC SURF DESIGN Texte et photos par Bastien Milcendeau.

La génétique n’explique pas tout ; cependant le raccourci est facile en ce qui concerne notre intéressé, Stéphane Ciaravola, 36 ans. Fils de pilote de ligne et petit-fils de pêcheur, sa vocation surfistique est presque évidente. Et même si l’héritage ne fait pas tout, notre artisan surfer-shaper a du talent, de la passion et de la sympathie à revendre. Sur sa terrasse surplombant un spot de la rive sud du golfe d’Ajaccio, il raconte son enfance entre Marseille et la Corse, son obtention du brevet de pilote commercial en Floride ainsi que d’autres épisodes plus douloureux, qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Le surf ? Il y est arrivé par la porte de derrière en prenant ses première vagues allongé sur une planche de mousse, pour se consacrer au bodyboard de 12 à 16 ans avant de se mettre au surf. Aujourd’hui, l’homme multiplie ses activités et son fils, sa femme, son job, le surf et le shape sont les notes avec lesquelles il compose. Lorsqu’on lui parle surf, Stéphane répond glisse, style et cite volontiers Alex Knost, Joël Tudor, Dane Reynolds ou Ozzie Wright, surfers qui ont choisi de se détacher des circuits de compétition avec leur propre vision de la glisse.

Mais, par déformation professionnelle sûrement, il en revient toujours au design, aux lignes et courbes qui font une planche, qu’il décrit avec force gestes et croquis…. C’est Gilles Guidarini, shaper de la marque Varua qui lui a transmis sa passion. Venu pour commander une planche dont il avait imaginé les côtes, notre ami repartit une 6’2 sous le bras, contaminé par le virus du shape. S’en suivirent les Eggs, Fish ou Singles dont il s’est fait une spécialité, non sans espoir de transmettre le goût pour ce type de planches, alors que la majorité des surfers s’orientent vers les shortboards…..Et en visitant son atelier, on trouve plutôt des longboards, fish, twin et single fins et autres ovnis équipés de dérives en bois qu’il façonne lui-même. Excepté la stratification dont il laisse le soin à Franck (Ruddy Surfboards, cf. U Zurf N°1), il s’occupe de chaque étape, du dessin au polish. Sur un coup de tête ou sur commande, il combine ses gabarits pour obtenir la planche rétro et efficace à souhait, adaptée aux surfers et à leurs spots. Il shape les planche qu’il aime surfer et surfe les planches qu’il aime shaper mais sait s’adapter à la demande pour proposer la planche recherchée, en dessous du prix de marché. Et quel que soit le shape que vous façonnera notre artisan du Ruppione, l’ivresse de la glisse viendra. Blog: scsurfins.blogspot.fr E-mail: Stef_ciaravola@yahoo.fr Tél : 06 03 29 71 57


JOURNÉE PORTES OUVERTES Le club Ile Glisse en Beauté a inauguré le samedi 30 juin 2012 l’ouverture de sa base de Stand-Up Paddle dans les eaux claires de Grisgione à San Martino di Lota, Cap Corse. Une journée portes ouvertes a permis d’initier gratuitement plus d’une centaine de personnes aux joies de ce sport de glisse. Petits et grands ont pu évoluer avec réussite, et pour cause : 5mn de conseils à sec avec un moniteur Breveté d’Etat suffisent pour se tenir debout sur sa planche et avancer avec sa rame. Lors de cette journée, le plus jeune initié était âgé de 2 ans alors que l’aîné en avait

71, ce qui prouve le caractère intergénérationnel de ce sport ancestral Polynésien. Débutants et experts ont pu se rencontrer et profiter du matériel mis à disposition, du tandem au custom race JVB Surfboards, dans un esprit de partage et de passion. Pour ceux qui auraient manqué cette journée, la base restera ouverte tous les jours de 9h00 à 21H00 jusqu’au mois d’octobre. Pour plus d’infos, résas et tarifs : 06 13 71 36 71 www.stand-up-paddle-surf-corsica.com

11


PLAYLIST Equateur> Haunted


C’est bien connu, on dit que le temps y dure longtemps. Surtout en été. Alors Francis a suivi les conseils de Nino et il s’est laissé porter au gré des événements, de paysages et de ses rencontres dans le sud Corse. Plongeons de haut vol et Stand Up Paddle non loin de la cité millénaire de Bonifacio, kite surf et windsurf, canyoning rafraîchissant dans la verte Alta Rocca et session de surf à la belle étoile sur la côte des Nacres ont –entre autres- marqué les pérégrinations nature de Francis, cet été. Plus que jamais en cette saison, les éléments et le décor naturel, la douceur de vivre, subliment ces instants d’exception qu’il vous présente en images et en récits dans son carnet de vacances 2012…..


Sessions

Parmi les plus beaux sites de Corse, sorte de Finistère méridional ouvert sur le détroit CorsoSarde, Bonifacio serait aussi le pays où, grâce au vent, « même les ânes volent »… Le relief très prononcé de notre région contraint le vent à bifurquer vers ses extrémités nord et sud, par où il s’écoule plus facilement que par-delà les monts. Ce flux d’air est accéléré par effet Venturi à l’approche des fameuses « Bouches de Bonifacio », zone qui peut être aussi bien le rêve que le cauchemar des navigateurs. En tous cas, ça fait belle lurette que les spots de wind de l’extrême sud attirent funboarders et kitesurfers du monde entier sur de nombreux spots, de Ventilegne à Balistra, en passant par Piantarella ou Santa Manza. Dans son odyssée estivale vers le sud, U Zurf est retourné sur ces portions de côtes sauvages baignées d’eaux turquoise et ventilées à souhait !!!!

Regis Piera


Kitesurf

Ce sport s’est naturellement développé dans le sud de la Corse ; pour preuve, son horizon s’est garni de ces toiles multicolores gonflées (à bloc !) par le vent… Et puisqu’on était dans les parages on s’est rendus chez notre vieux pote Maximin de Corsica Kiteboarding, pour s’y essayer… on a bien fait !

Windsurf 

L’élite de ce sport s’y est souvent retrouvée à l’occasion de compétitions nationales ou internationales ; Nos gloires locales s’y retrouvent aussi dès qu’elles le peuvent pour des sessions, souvent fortes en sensations, dans des conditions très fun ou sévèrement musclées sur leurs spots favoris. Pour les moins assidus, les nombreux clubs ou bases de windsurf installées à Piantarella, Figari, Ventilegne… témoignent du potentiel de la micro région et vous attendent pour que vous puissiez mettre vos pieds dans les straps… vous attendez quoi ?

Regis Piera


*Odyssée, chant 10 : Nous entrons dans ce port bien connu des marins : Une double falaise, à pic et sans coupure, se dresse tout autour, et deux caps allongés qui se font vis-à-vis au devant de l’entrée, en étranglent la bouche. Ma flotte s’y engage et s’en va jusqu’au fond, gaillards contre gaillards, s’amarrer côte à côte......... ........Seul je reste au dehors avec mon noir vaisseau ; sous le cap de l’entrée, je mets l’ amarre en roche.

18 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


PLAYLIST Get Well Soon> You Cannot Cast Out The Demons

Credits photos : Red Bull

Depuis des temps immémoriaux, les falaises de Bonifacio ont été le théâtre des exploits de personnages hors-normes, légendaires ou bien réels ; Ulysse lui-même y aurait affronté Lestrygons et Cyclopes*….. On pense aussi à l’Armée du Roy d’Aragon, qui y aurait creusé en une nuit ( !) le fameux escalier, au XVème siècle. Plus récemment (cette fois c’est vrai, on y était !), les 14 meilleurs plongeurs de Haut Vol mondiaux réunis par Red Bull se sont défiés dans un enchaînement de ballets aériens, depuis une plateforme arrimée aux remparts Saint François, à 27m de hauteur. Le Cliff Diving World Series proposait ces 22 & 23 juin derniers à Bonifacio une compétition au-delà du réel pour l’ouverture du circuit mondial 2012. Un challenge renversant, digne des épreuves imposées à Ulysse. U Zurf ne pouvait pas rater ça !!!!


Classement Bonifacio Red Bull Cliff Diving World Series 2012 : 1. 2. 3. 4. 5. 20 U ZURF / SEPTEMBRE 2012

Orlando Duque Steven Lobue Michael Navratil Gary Hunt Cyrille Oumedjkane.


PLAYLIST The Black Ghosts> Your Soul is Free

La World Series a mis la lumière sur ce sport méconnu et révélé les qualités de ces athlètes hors pair, venant d’horizons souvent différents : plongeurs olympiques, showmen, nageurs. La compétition proposait deux séries de 2h de plongeons le vendredi et samedi, sous l’œil des nombreux spectateurs acheminés en navettes, ou venus en barque, en yacht en jetski ou en Stand Up Paddle, pour assister au spectacle, en fin d’après-midi. Gary Hunt, 24 ans (UK) est champion du monde 2011. Il remet son titre en jeu cette année alors que « The Legend », Orlando Duque (Colombie), revient de sa blessure à la cheville et compte bien mettre la pression à l’ensemble de ses rivaux : David Colturi (USA), Blake Aldridge (UK), et Jorge Ferzuli (MEX) Cyrille Oumedjkane et Hassan Mouti (FRA) Alain Khol (Lux), Artem Schilchenko (Rus), Kent De Mond (USA), Michael Navratil (CZ) et Steven Lobue (USA) complètent avantageusement le tableau. La lumière de cette fin d’après-midi fait brunir les falaises, sur fond de ciel bleu éclatant.

Le suspense avant chaque plongeon est augmenté par un vent bien présent (sinon ça ne serait pas Bonifacio !!) 3 longues secondes de chute avec saltos, vrilles et renversés, pour une entrée dans l’eau à 90km/h! Ce genre d’épreuve, dont le principe est « simple » ne laisse aucune place au blabla !! Les plongeurs sont perchés à une hauteur équivalant à un immeuble de 8 étages (oui, oui !!) dans leur plus simple appareil : un maillot de bain. Les sauts sont toniques, l’enchaînement des figures fluide et parfaitement équilibré et, enfin, l’impératif d’une entrée dans l’eau la plus parfaite. Détente, musique, rires et applaudissements reprennent leurs droits entre chaque performance. Au terme de cette épreuve riche en sensations (pour tout le monde !!!) le vainqueur a sabré le champagne aux pieds des falaises……. Les athlètes, le public et l’organisation ont plébiscité le déroulement de cette épreuve que l’on souhaite vraiment revoir chez nous en 2013 !


PLAYLIST Stuck in the sound> Brother

Bonjour Gary, merci de nous recevoir pour nos lecteurs d’UZurf, le magazine renversant. On est à quelques heures du 1er Round du circuit 2012 sur le site exceptionnel des falaises à Bonifacio. Comment te sens tu ? Tout d’abord je suis très heureux d’être ici à Bonifacio en Corse pour l’ouverture de la World Series , dans un cadre aussi unique !!!!!! Le site est superbe, nous avons une plateforme bien installée avec du beau temps et l’eau à 21°C. C’est un endroit magnifique ! Je me suis bien préparé pour cette année et je me sens en super forme.


Plonger de 27m. on chute comme une pierre ? on plane un peu ? c’est long et court à la fois, non ?!! On est souvent très nerveux avant de plonger, il faut surtout rester détendu mais concentré car ça peut être très dangereux. Curieusement, la peur disparaît une fois que j’ai quitté la plateforme et là on éprouve le seul plaisir de voler…ça paraît long car on reste concentrés sur l’exécution du geste mais ces 3 secondes de chute passent très vite, oui !!!

Francis : Hassan Mouti bonjour !!! Nous sommes réunis aujourd’hui à Bonifacio pour l’ouverture du circuit 2012 du Red Bull Cliff Diving. Tu es un peu avec Cyrille le « régional de l’étape » parmi ce plateau international de compétiteurs. Est-ce ton premier contact avec la Corse ? Vivant à Strasbourg, j’ai toujours entendu parler de la Corse et vu des photos ou films avec des paysages fantastiques. A mon arrivée dans le sud de la Corse et à Bonifacio en particulier, j’ai tout de suite trouvé ça magnifique. Le site est incroyable avec ces falaises et cette eau cristalline !!! J’y reviendrai en vacances, ça c’est sûr !! Francis : Le cadre rêvé pour débuter la saison ? HM : Exactement !!! Toutes les conditions sont réunies : la plateforme est stable, l’eau est limpide avec une température de 22°C, le site est grandiose et à la hauteur de ce challenge. Les Series 2012 commencent bien !!!!


Francis : Au-delà du site de compétition, le début du circuit est un moment où les compétiteurs doivent s’observer ; chacun doit vouloir entamer du mieux possible le championnat. Comment tu envisages cette saison, surtout après un retour de blessure ? HM : En effet j’aborde cette première épreuve dans un état d’esprit un peu particulier après un accident l’an passé à Athènes qui m’a laissé beaucoup de séquelles : Je me suis «perdu» lors d’une figure et une mauvaise entrée dans l’eau (sur le flanc) m’a causé un décollement de la plèvre, des lésions et hématomes aux

poumons… le retour sur la plateforme n’a pas été facile !!!!! Mon objectif ne concerne pas les résultats en premier lieu, mais une reprise de confiance : me sentir de nouveau à l’aise, confiant dans mes plongeons. Aujourd’hui je participe à une compétition contre moi-même avant tout !!!!!! Ma convalescence de 4 mois n’a pas été la partie la plus difficile. Aujourd’hui je me bats pour retrouver mes repères et la confiance, après une phase de « blocage ». Francis : Tu es venu comment au plongeon ? HM : J’ai commencé à l’âge de 10 ans, à Strasbourg ;

j’allais tous les dimanches à la piscine avec ma famille et un jour j’ai vu une équipe qui s’entrainait depuis le plongeoir de 10m. Après tous les sports que j’avais déjà essayés, je me suis dit « waw » je veux faire ça !!! Et on s’y est mis… avec mes 2 sœurs !!!!!! En 2003, c’est grâce à Cyrille Oumedjkane que j’ai rejoint la World Series. A l’époque j’étais étudiant et je faisais des spectacles de plongeon de 25m, avec une compagnie qui tournait en Europe et en Méditerranée. Red Bull m’a offert la possibilité de participer aux World Series pour l’épreuve de Monaco en 2003…. J’y suis toujours !!!!


23 & 24 juin 2012 Autre événement de ce début d’été à Bonifacio, qu’U Zurf vous avait annoncé de longue date: la Bonifacio Paddle Race, organisée par le Bonifacio Windsurf a été une autre (très) bonne raison de parcourir les rivages du sud et de se prélasser dans ses eaux turquoise. Nous avons suivi les SUP riders qui s’étaient réunis dans le lagon de Piantarella pour un week end de rame aux parfums mi compet’ / mi détente. On continue notre visite du Grand Sud ?......

Organisé par Christelle Baud (Bonifacio Windsurf) et Christophe Gauthier, le menu de ce weekend sous le signe du SUP était de proposer un rendez-vous convivial sous la forme de plusieurs courses entre Piantarella, Sperone et l’Ile de Piana. Un vent de 25noeuds s’était invité, ce qui pimentait un peu les parcours qui ont dû être adaptés. Qu’à cela ne tienne ! La quinzaine de participants réunis, venant d’Ajaccio, Bonifacio, bien sûr mais aussi de la région Marseillaise ou du Rhône se sont affronté dans la bonne humeur mais avec la « pagaie franche », tout au long des 3 courses prévues:

• Une série de sprints en downwind (vent arrière) entre Piantarella et l’Ile de Piana, course qui était également accessible aux plus jeunes • Une « One hour Race » ; un challenge original qui consiste simplement à être en tête au bout d’une heure de course. • Une épreuve « longue distance » sous la forme d’une série de boucles entre la Pointe de Sperone et Cala Longa, avec un fort vent de travers qui n’a pas eu pitié des rameurs moins en forme…… A ce petit jeu, dans les 2 épreuves majeures,


c’est Christophe DESSART qui a eu le dernier mot face à Stéphane CELETTE, tous les 2 ravis d’avoir franchi la Méditerranée et d’avoir participé à ce rassemblement convivial, dans ce cadre magistral !!! Karine DESSART termine première féminine avec les honneurs. L’avis des riders était unanime : en dépit du vent qui a pimenté l’épreuve, ramer le long de ces superbes côtes et dans ces eaux cristallines est une expérience magique. L’accueil à la paillote de Piantarella a

permis d’organiser un PC course au pied levé et surtout de profiter d’une soirée de musique et détente le samedi soir. Au-delà de l’événement, on a pu savourer ce parfum de vacances intemporel qui souffle sur le lagon de Piantarella…..une baignade à Petit Sperone, une rando en masque et palmes le long des tombants calcaires, et le goût éternel des pan-bagnats de Momo. A quand la prochaine ?... Partenaires : RRD, Bonifacio Windsurf, Cargo dépôt, Oxbow, Quick Blade


PLAYLIST Grasscut> Pieces

GO

GALACTIC Session de nuit sur la Côte des Nacres Photos : Fred «Titus» Cianfarani

28 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


En matière de conquête spatiale, on avait déjà eu droit à toutes les extravagances… Du retour de Sputnik sur terre à l’exploration de Mars, en passant par l’homme sur la lune, puis les navettes, les stations ou encore le récent programme New Horizons vers Pluton, un voyage de 4 milliards de kilomètres à travers les étoiles…. Rien que ça ! Avec un budget moindre (eh oui, c’est la crise !) nos amis surfers de Saint Florent nous téléphonaient, en ce jeudi soir du mois de juin, pour nous proposer l’idée d’une autre sorte de voyage spatial : Ils nous expliquent qu’une houle d’1,5m touchera la côte sud-est de la Corse le lendemain après-midi. OK. Que ça serait bien de s’y retrouver pour partager une session. Cool !!! …Et, que la soirée de surf pourrait se poursuivre car non seulement c’est pleine Lune, mais ils sortent de chez Bricotruc chargés d’un groupe électrogène, câbles électriques, projecteurs, perches et de quoi organiser un barbecue sur la plage  !! Vous y seriez allés aussi, non ??!


Régis équipé du « Sabre des Jedis»

Nicolas, façon Luke Skywalker, lui aussi porté par Le Pouvoir de la Force.

Le Dark ? J’Adore ! 30 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Irréel !

Les surfers glissent dans la nuit, traversent le faisceau dont l’orientation pourra être améliorée pour mieux voir venir les grosses séries…du bord, on entend parfois un surfer avant même de le voir passer dans la lumière….ça fonctionne !!

Thibaud, cutback intersideral

Le lendemain, les prévisions météo se confirment et la Uzurfmobile fait route vers le Sud avec à son bord, quelques Spoutniks (il paraît que ça signifie «compagnons de voyage»). Comme animés par Le Pouvoir de la Force et l’envie d’une rare session d’été sur la côte sud-est, nous partîmes donc pour cette mission intergalactique. Arrivés sur le spot, la droite d’1m50 est conforme aux prévisions et l’humeur des surfers bastiais, porto-vecchiais et ajacciens déjà présents en cette fin d’après-midi est au beau fixe. Déjà, le skylab s’affaire à fixer les projos sur des perches de 5m, câblés et reliés au groupe électrogène sur le pick-up, face à la vague. Ils seront allumés à la nuit et, pendant ce temps, on peut déjà s’assurer une bonne session, vu que les journées sont longues ; La brise souffle de terre et retient les embruns au-dessus du rivage, la couleur du ciel et de la mer se confondent dans un sfumato artistique, l’air est comme tropical …...

Après 3h de surf, alors qu’on prépare le barbecue, certains sont encore à l’eau à ce moment où il ne fait plus jour mais pas encore tout à fait nuit. Quelques grillades plus tard, le groupe électrogène démarre et la lumière des projos, combinée aux phares des autos fonctionne bien sur la visibilité du spot. Les vagues viennent de la nuit noire. L’écume blanche sur la mer foncée traverse le faisceau. Les lumières des villages qui nous surplombent font office de constellations… …23h30, retour dans l’eau. La lune orangée perce l’horizon, on est au milieu des étoiles pour une session galactique ! Mission accomplie ! Ces 2 heures de surf nocturne ont été une vraie conquête !! Avant de rentrer à la base, Han, Luke et Chewbacca ont bien mérité une APA (bière au miel d’A Tribbiera, Prunelli di Fium’Orbu) servie à la pression....


PLAYLIST Gross Magic> We’re Awake Tonight

EN ALTA ROCCA 32 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Une immersion dans le sud corse n’aurait pas été totale pour Francis, sans un détour par la montagne. La toute proche et verte Alta Rocca, ombragée par les Larici centenaires, était un appel « fraîcheur » propice à nous dessaler au cours de nos péripéties. Ecrin naturel, terre promise de l’escalade et de la randonnée, le massif de Bavella nous a ouvert les portes d’un des plus beaux canyons de Corse. La Vacca. Au pied de pics infinis et dans le chaos granitique on s’est laissé aller au fil de l’eau, de toboggans en cascades en passant par les vasques couleur émeraude. 2h 30 de fun et de fraîcheur qu’on vous recommande et pas seulement en été !!!! Accompagnés par des moniteurs diplômés, on a pleinement profité de cette balade tonifiante qui nous a bien rincés. 33


C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

34 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


PLAYLIST Pure X> Twisted Mirror

Dans les années 50, les Beach Boys chantaient et créaient de toutes pièces l’image de la « Surfer Girl ». La chanson, une ballade qu’on aime ré-écouter, fait référence à l’apparition des premières surfeuses sur les côtes Californiennes…..La Riding Community Nustrale compte elle aussi un noyau de surfettes aussi cool que motivées qui partagent les vagues avec les mecs hiver comme été; et pas pour faire de la figuration ni uniquement pour suivre le copain surfer….. UZurf n’est pas misogyne pour un sou et se devait d’approcher ces quelques watergirls pleines de vie, qui font pétiller la scène surf locale.

36 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Née à Ajaccio et avant d’y revenir, Maéva a grandi, passé son enfance et adolescence à la Réunion où elle a naturellement développé son surf ; expérimentée en Compet’, elle y remportera le titre régional entre autres perfs de son palmarès. Aujourd’hui, son Master 2 « management et ingénierie du sport » en poche, elle se consacre à l’encadrement technique au Capo Surf Club et ne rate pas une session!!!

photo : Fanny Ottavy

Maeva Akbi


ALEXANDRA PRAT Une des rares surfeuses de la région Bastiaise, Alexandra a l’habitude de suivre les garçons dans l’eau pour des sessions parfois musclées. Diplômée de l’école occidentale de yoga, son engagement et son surf dans les vagues solides, de Travu à Ha’apiti, sont l’illustration de la synergie entre styles de vie yoga et surf, qui accompagnent son caractère imperturbable.

38 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Oui, elles l’ont dit !! « On a toutes des copains surfers… c’est déjà plus facile pour faire sa place dans l’eau….. (rires) ». « Même si la plupart des surfers sont sympas (on a nos têtes quand même !!!) y en a pas mal qui en font un peu trop

Erika Santimaria

et qui n’ont pas trop le sens du partage »….  «En général, l’ambiance dans l’eau est plus cool avec les bastiais »… « Au début il y avait comme un rapport de force… mais ça évolue !!! »… « y a quelques monta sega et mythos…. ». (propos

Généralement en mini-Malibu et traçant des lignes douces sur la vague de Capo di Feno, Erika pratique un surf cool, comme elle !!! Musique et détente sont ses autres hobbies, on la retrouve sur les vagues ajacciennes « le dimanche et le mardi généralement, à cause du boulot », mais hiver comme été, bigre !

restant anonymes !) C’est noté les gars ?....... Pas besoin de clin d’œil ?


Violaine Maximo Violaine a trouvé son rythme depuis quelques années en exerçant son métier de kiné l’essentiel de l’année, alternant avec un bon surf trip hivernal, dans l’Océan Indien ou le Pacifique, histoire de voir le Monde et surfer de bonnes vagues sous le soleil ! En voyage, elle préfère surfer avec les garçons et quand il n’y a pas de vagues, une petite partie de pêche est souvent bienvenue !

40 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


PLAYLIST New Build> Misery Loves Company

Stephanie Dugauquier

Si vous ne la croisez pas sur les rivages Cinarcais, (et à moins qu’elle ne soit à son officine ou qu’elle joue son rôle de maman !) elle est probablement en train de monter à cheval ou de rouler en enduro dans le maquis…..Le skate downhill et le snowboard ne lui déplaisent pas non plus !!!! Son soul surfing rappelle son coup de crayon, fluide et coloré.


PLAYLIST Beach House>Myth

CAPO CLASSIC

2012 Coup d’envoi des compétitions d’été à Capo di Feno


Cedric Albrecht


PLAYLIST Tennis > Origins

Les finalistes et le président du Capo surf club avec les surf shops partenaires. Après le succès de la beach race de Stand Up Paddle du mois d’avril, le Capo Surf Club mettait à exécution la suite de son agenda avec le rendez-vous « Surf » annuel de la Capo Classic, annoncé de longue date pour le premier week-end de vagues de juillet. Et c’est en ce festif dimanche 15 que nos surfers, une solide houle d’ouest et une ambiance détendue, s’étaient donné rendez-vous. Heats officiels, suspense, free sessions en « off », ambiance de plage… U Zurf a saisi les meilleurs instants de cette magnifique journée d’été.

44 U ZURF / SEPTEMBRE 2012

François Santoni


Damien Fravega

Stephane Camuzat

Morgan Planas

Jean-philippe Battini

30 surfers d’Ajaccio, Bastia et Propriano avaient répondu présent à l’appel du Capo Surf Club et comme pour l’édition 2011, les conditions de vagues ont rapidement grimpé en première partie de matinée pour s’établir à un bon mètre cinquante dès 10 H!! Un beau dimanche s’annonçait avec des vagues à la hauteur de l’événement, un public venu nombreux et bien sûr le plaisir de se retrouver pour surfer !!!! En fin de matinée et avant que la houle ne soit trop grosse pour eux, les plus jeunes ont pu en découdre en 2 catégories: les « tout petits » et les Minimes. Chez les tous petits, ex aequo entre Paul Antoine et Baptiste (qui avait fait le

déplacement de Propriano !). En Minimes, Tom Boileau s’impose devant Jean Roch Venturi, Johann Achard et Alex de Susini. En open, les séries et phases finales ont occupé l’essentiel de l’après-midi avec des conditions très changeantes. Belles percées en finale de Cédric Albrecht (très constant), JeanPhi Battini (très en forme) et le jeune Paul Jo Poggi qui concèdent la première place à François Santoni, que l’on a connu plus inspiré mais qui a pu faire la différence grâce à un aérial salvateur, dans les toutes dernières minutes. Stéphane Camuzat, Morgan Planas, Damien Fravega et Virgile Paillard ont quitté la compétition en 1/2 finales.


Paul Joseph Poggi

The Young Blood Eh oui !! il y avait du sang neuf pour cette compétition et on a été heureux de voir, en cadets ou en open, la progression des jeunes dans la hiérarchie locale. Certains se sont fait remarquer cet hiver dans des conditions plus musclées et continuent de progresser. C’est le cas de Matteo Garceran (2ème cadet, ¼ de finaliste Open) qui a repris ses marques sur les vagues de Capo et bien entendu Virgile Paillard qui non seulement remporte sa catégorie cadet mais commence à se faufiler dans les séries Open, stoppé en ½ finales. En Open et au terme d’ un joli parcours, PaulJo Poggi a su se frayer un chemin en finale aux côtés de Battini, Albrecht et Santoni.

46 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Matteo Garceran

A peine 16 ans (le 14 juillet !), et 2 ans ½ de surf derrière lui, il s’affirme parmi les surfers avec qui il faut désormais compter en free session ou en compet. Avec un répertoire de manœuvres déjà bien garni, il est aussi motivé que discret. Déjà vif et créatif dans les petites vagues, un peu de bagou, de glisse et de prise de puissance lui permettront rapidement de déchirer dans des conditions plus solides !!!! En tous cas, il ne quitte pas le pic des yeux et il faudra s’en méfier aux prochaines compets. A suivre !….. « Je skatais déjà, et j’ai débuté le Body et le Surf au Scudo et à Cala di Sole, à 13 ans. Aujourd’hui, j’adore le spot de la dalle d’Agosta. Je rêve de surfer en Californie ou en Indonésie…surtout aux Mentawaii. Je surfe généralement en 5’3 (gasp !) et je suis à l’eau dès que possible… Sinon je skate. J’ai pas mal progressé après être allé en stage au Quiksilver camp, en avril dernier !! J’en profite pour remercier Raph et James au Yemanja surfshop, qui m’aident en m’équipant en combinaisons!! »

Virgile Paillard


On déplorait l’absence de certains compétiteurs de Bastia, Tizzano ou même Ajaccio parmi lesquels Julien Ridolfi, arrivé « en retard »… Ce dernier, malgré tout, a pu choper quelques sets que réservait le banc de sable central dès le début de l’après-midi et U Zurf a réalisé quelques clichés de son surf explosif, hors Contest, … Prochain rendez-vous ? En bref, on retiendra que le niveau de surf régional ne cesse de monter et que le calendrier des compétitions ne demande qu’à s’étoffer, et pourquoi pas sur d’autres microrégions ; A l’heure où nous écrivons ces lignes on attend avec impatience la Coupe de Corse du mois d’août (sous réserve de vagues bien sûr) qui, on l’espère, sera une autre belle journée de surf, suspense et rigolades. Suite au prochain numéro 48 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


49


Surfez vos chakras

Illustrations Marc Goncalves

avec le Yoga du surf!!

Le yoga et le surf : deux disciplines et deux styles de vie qui se complètent et se nourrissent mutuellement. « Yoga » signifie « Union ». Il s’agit d’une pratique ancestrale physique et spirituelle indienne, basée sur les Asanas (postures), de Prânâyâma (respiration) et de Dhyâna (méditation et rêve éveillé). Nous retrouvons ces caractéristiques du yoga dans le surf à travers l’aspect postural des Jean-Marie Mancini manœuvres, les changements de rythmes respiratoires imposés par l’attente de la série, puis l’accélération à la rame, le take-off et durant le ride. Et, enfin, le rêve 50 U ZURF / SEPTEMBRE 2012

éveillé que l’on peut associer au fantasme de la vague parfaite qui anime et hante chaque surfer. Ainsi, le Yoga peut considérablement enrichir la pratique du surf et ce n’est pas pour rien que de nombreux pros l’ont intégré dans leur préparation et leur style de vie : de Tom Carroll à Kelly Slater, en passant par Rob Machado, Dave Rastovitch, Taylor Knox, Garrett Mc Namara, Mick Fanning, Rochelle Ballard, Layne Beachley, Tom Carroll et le précurseur, Gerry Lopez, pour ne citer qu’eux !!


Le Yoga s’avère être un excellent échauffement musculaire d’avant session, il engendre également un assouplissement du corps qui permet d’obtenir un style plus fluide. De plus, grâce au travail de l’équilibre, il procure aussi des appuis plus puissants. il améliore également la gestion de son mental, ce qui est appréciable –voire- capital dans les grosses sessions ou en compétition. Enfin, il permet une meilleure récupération après le surf. Qui ne s’est jamais senti frustré de ne pas pouvoir surfer à cause de courbatures, raideurs ou contractures ?

La synergie yoga / surf est une solution et développe souplesse, force et équilibre. Elle est le lien énergétique entre nousmêmes et la vague. Prenons conscience de nous-mêmes et de notre rapport à la nature ; laissons le yoga préparer, réparer le corps et l’esprit du surfer. A suivre !

Alexandra Prat. Surfeuse, Professeur diplômée de l’Université Occidentale de Yoga.


Aglaya la maîtresse : (Up Urban shop) Blouse Rules by Mary 89€, Pochette I.Pad Nixon 230€, (Cirkus Bazar) Chaussures Van’s 89€ - Aleksi : (Superdry) Jean’s 94.95€, Gilet bleu 179.95€, (Cirkus Bazar) Sac à dos Wesc 50€ - Jürgen : (Cirkus Bazar) shirt Motel Wives 39€, Bermuda Lyle and Scott 95€, Chaussures Rivera 55€, Casque Wesc 95€, Montre Casio 89€ UTee ZURF / SEPTEMBRE 2012 52 Faruk : (Superdry) Tee-shirt 39.95€, Jean’s 119.95€ - Jusuf : (Cirkus Bazar) Boardshort Oggi 55€, Tee shirt Be Street 30€, Van’s covert 55€, (Superdry ) Casque 74.95€, (Yemanja) Montre Nixon 179€ - Ruth : (Cirkus Bazar) Tee-shirt


High School School High

SQUAT Mise en scène et photos : Martine Desjobert

38€, Espadrilles Koster 16€, Appareil photo Fuji polaroïd 125€, (Up Urban shop) Livre Kubrick 49.99€, Lunettes Wilson 119€, (Yemanja) Montre Nixon 179€ - Milos : (Sunset) Chemise Alpinestars 59€, Jean Rusty 80€, (Superdry) Sweat 79.95€ - Zlatan : (Sunset) Casquette Reef 35€, Tee shirt Globe Ace reversible 50€, Jean Rusty 80€, Zippé Globe 65€ - Jakub : (Superdry) Tee shirt 44.95€, Pantalon 74.95€, Casquette 29.95€, Sac à dos 49.95€ - Vojtech : (Adrénaline) Tee-shirt Fox 35€, Bermuda O’Neill 69.95€, (Yemanja) Skate devant les enfants au sol Gotthard 189€.


Vojtech : (Yemanja) Jean’s DC 82€, Tee shirt AG 30€, Chaussures DC 129€ Jusuf : (Sunset) Tee-shirt Globe Shakka 25€, Chaussures Globe 45€, Casquette Globe 25€, Long Skate Globe VB 150€ Zlatan : (Adrénaline) Tee shirt O’Neill 35.95€, Jean’s Fox 70 €, (Yemanja) Chaussures DC 125 €, Casquette U Zurf 18€


Chaussures au sol : (Sunset) Globe Superfly 45€, Globe Motley 60€, Globe Motley Mid 75€, Globe Cleaver 60€ Sur le portant : (Superdry) Sweat capuche 84,95€, Jean’s 99,95€, (Adrenaline) Robe Kana Beach blanche 50€, Robe Kana Beach noire 85€, (Sunset) Tee shirt Reef 35€, Veste capuche écouteurs integrés Rusty 65€, Pantalon Rip Curl 80€.

55


Jusuf : (Yemanja) Casquettes, Blanc rayé noir DC 39€, Bleu Fox 32€, Vert et blanc DC 36€, Blanc et noir filet DC 26€, Casquettes U Zurf 18€, (Sunset) Longskate Globe VB 150€, Skate Globe Bantam 100€, (Yemanja) Boîte à casquettes 40€, Bermuda Volcom 49€, Tee shirt DC 28€, Blouson Tempes Volcom 82€, (Cirkus Bazar) Van’s 55€.

56 U ZURF / SEPTEMBRE 2012


Zlatan : (Yemanja) Protection plastron Dainese 199€, Casque Pro-Tec U Shovellhead 109€, Bermuda Fox tech 69€, Ceinture DC 40€, Chaussures DC versaflex 125€, Sacs à dos : (Superdry) Rouge 49.95€, Bleu 49.95€, (Yemanja) DC turquoise 29 €, DC orange 29 €, Da Kine noir orange 74 €, Da Kine explorer noir 59 €, Da Kine kaki et couleurs 74€.


Zvetlana : (Yemanja) Robe noire Volcrom 69€, Chaussures DC 65€, Skate line-up sector 269€ Lazar : (Yemanja) Skate Streetboard 189€, Chapeau Volcom 39€, Tee-shirt Volcom 36€, Jean’s Fox 82€, Chaussures DC 85€.


Zvetlana : (Hup Urban shop) Pantalon Tivoli pivoine 115€, Tee-shirt 45€, Veste Emma 289€, Chaussures Van’s 69€, (Yemanja) Montre Nixon 150€, Snow-skate Libtech 349€. Oscari : (Hup Urban shop) Pantalon 165 €, Tee-shirt Alt 45 €, Veste Bill Tornade 350 €, Chaussures Bosefresh 109 €


Bélier : Après la torpeur et les apéros de l’été, les Béliers sportifs feront aussi leur rentrée à la recherche du bon rythme. Pas à pas, il s’agit de ne pas céder à l’emballement et de garder la tête froide. Taureau : L’annonce des houles et vents de l’automne décuple vos forces !!! Vous êtes prêt à foncer vers tout spot garni de conditions météo viriles. Vous savez que l’hiver arrivera vite cette année mais vous ne voulez rien rater !! Et bientôt, la neige ! Gémeaux : Vous avez contacté « Docteur Fofo » après avoir lu le tract qu’il a laissé dans votre boîte aux lettres ; vous n’avez donc plus rien à craindre en ce qui concerne votre vie amoureuse, votre santé ni vos finances. Allez draguer la pompiste, clope à la main, en faisant le plein et on verra…

Illustrations Marc Goncalves

Cancer : La Lune est votre planète et, quand on vous parle, votre regard rêveur vous trahit joliment. Mais quelle classe et quel naturel ! Toutefois, vous l’êtes moins quand la paillote où vous avez vos habitudes vous remet votre note de l’été !!! Lion : Vous flippez encore car votre précédent U Roscope vous a rappelé la prédiction Maya de la fin de l’année? Ne prenez pas tout au pied de la lettre et surtout ne restez pas immobile, gonflez un peu votre crinière et profitez de la vie car on ne le fera pas à votre place. Vierge : Tout est dit

Balance : Vous savez faire preuve de mesure et c’est bien votre atout pour réussir la transition entre fête sur la plage et ramassage des châtaignes. Au sujet de ces dernières, mettre un peu de fenouil dans l’eau bouillante leur apportera un peu plus de saveur. Oubliez la rigueur dont tout le monde parle et prenez des risques, surtout côté cœur ! Scorpion : En surf ou paddle, vous avez fait vos premiers pas cet été ; alors, pourquoi mettre vos acquis à la poubelle ? Usez de la persévérance qui vous caractérise pour profiter des swells d’automne!! Sagittaire : Aussi sûr que les arbres bruniront en automne, grèves et blocages vous rappelleront bien que les vacances c’est fini !!! On le remarquera encore plus en regardant les infos ! Capricorne : Comme à votre habitude, vous vous sentez bien dans vos meubles. Ne touchez à rien, personne ne résiste aux ondes positives que vous dégagez. On en oublierait presque votre snobisme ! Verseau : Ah enfin !!! Vous allez vous en donner à cœur-joie tout l’automne…. N’hésitez pas à arroser à outrance (et pas trop acide SVP !), car Dame Nature en a bien besoin !! Poissons : Une rencontre avec un Verseau vous guette et sera magique, elle vous redonnera vigueur et joie de vivre ! Après avoir nagé en eaux troubles, vous en frétillez d’avance.


P么le de Suartello route de Mezzavia 20090 Ajaccio 0 495 721 442 Facebook /dupolelaboutik

48 rue Fesch 20000 Ajaccio 0 495 211 236 Facebook /cirkus bazar

P么le de Suartello II route de Mezzavia 20090 Ajaccio 0 495 250 178 Facebook /hup urban shop


54, Cours Napoleon - 20000 Ajaccio T.+33 4 95 73 10 47 - superdry.com - Facebook/ superdry ajaccio


UZurf Magazine >3 saison 1  

Le magazine Corse des sports nature

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you