Page 1

ADRESSES DES FRATERNITÉS LOCALES : RÉGION CAMEROUN :

- fraternité des jeunes Ami(e)s Associés B.P. 03, Loum-NGodi ***** - fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres externes) B.P. 03, Loum-Chantier ***** - fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres externes) B.P. 03, Loum-Km 99 ***** - fraternité Ste-Trinité (membres externes) B.P. 03, Loum-Gare ***** - fraternité Saint Padre Pio (membres externes) B.P. 20, Penja ***** - fraternité Saint Padre Pio (membres externes) B.P. 50, MBanga ***** - fraternité Mère de Miséricorde de Bangang (membres externes) B.P. 46, Batcham ***** - fraternité Bx Frédéric Ozanam Douala (membres externes) ***** - fraternité Bx Luchesio MBouda (membres externes) *****

Activités à-venir ...

- Samedi 17 septembre : Fête des stigmates de St-François. Accueil de Lucie Noël en formation comme membre externe. Prise d’habit franciscain de frère Alain Ladouceur comme membre interne.

- Du 19 au 22 septembre : Assemblée annuelle des supérieurs de la Famille Franciscaine du Québec.

- Du 26 au 29 septembre : Chapitre annuel de la Fraternité.

- Samedi 1er octobre : SAMEDI des JEUNES. Fête de St-François et de Ste-Thérèse de Lisieux. (Nous annoncerons ce soir-là nos nouvelles activités. Nous arrêtons les samedis des jeunes pour vivre plutôt des rencontres jeunesses 2 fois par mois).

- Lundi 3 octobre : Transitus de St-François. Renouvellement des engagements de Johane Roy, f.e.ext. - Mardi 4 octobre : Fête liturgique de St-François. - Samedi 8 octobre : Journée d’animation et de ressourcement à la paroisse de Ste-Julienne, Qc. - Samedi 15 octobre : Rencontre jeunesse. - Samedi 22 octobre : Catéchèse de 9h30 à 16h30. - Vendredi 4 novembre : Rencontre jeunesse à 19h00. - Samedi 12 novembre : Catéchèse de 9h30 à 16h30. - Samedi 19 novembre : Rencontre jeunesse. - Vendredi 2 décembre : Rencontre jeunesse à 19h00. - Samedi 10 décembre : Catéchèse de 9h30 à 16h30. - Samedi 17 décembre : Rencontre jeunesse. - Tous les mercredis, le Frère Manuel-André s’engage toujours avec l’aumônerie à la prison de Bordeaux à Montréal.

- fraternité de l’Alverne (Frères consacrés internes) B.P. 206, Melong (237) 7530 1946 (237) 7589 6094 CENTRE ST-FRANÇOIS : (237) 7475 8335

*****

- fraternité Saint Antoine (Frères consacrés internes) (237) 7612 7864 (237) 9907 1392 Nkongsamba

RÉGION QUÉBEC :

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres externes) (Gérald Potvin, responsable) 317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075

*****

- fraternité St-François (Frères consacrés internes et membres externes) Verdun, Montréal

4155 rue Wellington Verdun, Montréal, H4G 1V8 514-762-4049 (métro de l’Église)

franciscains-emmanuel.org

Chers parents, amis et bienfaiteurs.

Nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre Mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’Emmanuel, etc...

MERCI de tout Coeur !

Paix et Bien !

www.franciscains-emmanuel.org

Q UELLE EST MA NOURRITURE ...

Un homme dit à son fils, venu le voir très en colère contre un ami qui s’était montré injuste envers lui : « Laisse-moi te raconter une histoire ... Il m’arrive aussi, parfois, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et n’en éprouvent aucun regret. Mais la haine t’épuise et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments ». Il continua : « C’est comme si j’avais deux loups à l’intérieur de moi; le premier est bon et ne me fait aucun tort. Il vit en harmonie avec tout ce qui l’entoure et n’offense pas lorsqu’il n’y a pas lieu de s’offenser. Il combat uniquement lorsque c’est juste de le faire, et il le fait de manière juste. Mais l’autre loup, ahhh...! Il est plein de colère. La plus petite chose le précipite dans des accès de rage. Il se bat contre n’importe qui, tout le temps, sans raison. Il n’est pas capable de penser parce que sa colère et sa haine sont immenses. Il est désespérément en colère, et pourtant sa colère ne change rien. Il est parfois si difficile de vivre avec ces deux loups à l’intérieur de moi, parce que tous deux veulent dominer mon esprit ». Le garçon regarda attentivement son père dans les yeux et demanda : « Lequel des deux loups l’emporte, papa ? ». Le père sourit et répondit doucement :

« Celui que je nourris. »

Un temps de repos lors du pélerinage à pied de Montréal au Cap-de-laMadeleine. À droite : Michael, postulant et frère Manuel-André.

Les Franciscains de l’Emmanuel

BULLETIN JÉSUS-EMMANUEL

Ce conte amérindien m'amène à réfléchir sur la vie intérieure, sur ce qui nourri notre âme. En nous, il y a de l'ombre et de la lumière. La tendance au bien et la tendance au mal. Le bon loup et le méchant loup. Mais lequel je nourris ? voilà la question. Cette question me fait penser à quelques paroles de Jésus : « Apprenez de moi que je suis doux et humbles de coeur - pardonnez et vous serez pardonné - et jusqu'à 70 fois 7 fois - heureux les doux, les pacifiques, les pauvres de coeur ... le Royaume est proche d'eux, avec eux, en eux ... » et Jean le Baptiste de dire : « Voici l'Agneau de Dieu, voici Celui qui enlève le péché (le mal) du monde ».

T

SEPTEMBRE 2011

Pour le chrétien, sa nourriture est à base d'Évangile, d'enseignement de l'Église et assaisonnée des vertus de Jésus pratiquées au quotidien. Oui, apprenons à vivre les vertus de douceur, d'humilité, de pardon, de patience, de charité ... cela demande beaucoup de courage en ce monde où la colère, la haine et l'esprit de vengeance sont la nourriture proposée, mais qui empoisonne la vie au lieu de libérer ce qu'il y a de plus beau et de plus noble en l'être humain, au fond de chacun de nous. Devant cette nourriture de mort que le monde propose, nous les chrétiens, demeurons sereins et confiants, car la nourriture qui comble nos vies en est une de vie éternelle. Comme St-François le disait à ses frères : Ils auront soin de ne pas se fâcher, de ne pas se troubler à cause du péché d’autrui : car la colère et le trouble sont un obstacle à la charité en eux-mêmes et dans les autres. 2 R7,3 « Ma chair est une vraie nourriture, mon sang est un vrai breuvage... qui mange ma chair et boit mon sang a la Vie en lui » nous dit encore Jésus. À nous de choisir à quelle source je veux nourrir mon âme. À nous de faire le choix de manger la bonne nourriture qui nourrit le petit agneau qu'il y a aussi en chacun de nous. Bonne lecture de notre nouveau Bulletin et merci pour votre amitié ! frère Denis-Antoine, f.e.


F RATERNITÉ

À

M ONTRÉAL

B ONNES N OUVELLES ENGAGEMENT DÉFINITIF

DE FRÈRE

Les deux premières photos montrent Lucie qui entre en formation comme membre externe en formation. Bravo Lucie et bienvenue !

TÉMOIGNAGE D’UN PENSIONNAIRE : « Voici en quelques mots mon expérience de vie communautaire avec les Frères : Tout d’abord, un accueil chalheureux rempli d’amour qui m’a reçu dès mon arrivée dans la maison remplie de foi et de joie. Une prière du coeur qui nous réuni à l’heure du souper et qui nous fait souvenir que nous sommes entourés d’une belle famille à la fin de chaque jour. Des Frères en mission à l’extérieur comme à l’intérieur de la maison et qui sont prêts à nous écouter en tout temps et à nous supporter comme étant des vrais parents. Une ambiance fraternelle qui nous réunit par les différentes activités spirituelles, sociales et sportives et qui nous rapprochent toujours de notre Seigneur en le remerciant pour cette grâce et toutes les grâces reçues dans notre vie ». Johnny

Le 04 juin dernier, le frère Manuel-André a fait ses engagements définitifs dans notre Fraternité franciscaine. Pour la cérémonie, au moins 200 personnes sont venues se joindrent à nous pour prier et se réjouir avec le frère, dont 8 prêtres amis. L’abbé Stéphane Roy, un bon ami de la Fraternité, a présidé la célébration eucharistique, accompagné par l’abbé Laurent Ravenda, curé de notre paroisse et le père Michel Proulx prémontré et accompagnateur spirituel du Frère, comme concélébrants principaux. Nous voyons sur les photos des images de la célébration. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participés à ce que cette célébration soit un temps de grâces et de paix, pour notre frère bien sûr, mais aussi pour tous ceux qui étaient présents. MERCI à Francis pour ton super buffet, à l’abbé Joel Saravedra pour la coordination de l’Eucharisitie, aux musiciennes et à Marlène pour ta voix magnifique. MERCI encore!

Le 17 septembre, en la Fête des Stigmates de Saint François, Alain Ladouceur est entré en formation comme membre interne de la Fraternité et a reçu l’habit (voir les photos). Cher Alain, nous te souhaitons la sainteté dans ta vocation franciscaine, merci de dire oui à l’appel du Seigneur dans ta vie. Sois assuré de nos prières et nous comptons sur les tiennes. Les frères.

Les Frères sont allés 2 semaines en Suisse au début de juin dernier pour donner des conférences, animer des eucharisties, parler de notre mission au Cameroun et rencontrer le réseau d’amis et de bienfaiteurs pour la mission africaine. Ce fût 2 semaines bien remplies avec un accueil chalheureux partout où nous allions. MERCI de tout coeur à tous ceux qui nous soutiennent, permettant ainsi à notre mission franciscaine au Cameroun de se développer. À très bientôt, nous l’espérons, et nous sommes ensemble.

MANUEL-ANDRÉ, F.E.

L’abbé Laurent Ravenda faisant une allocution après la cérémonie : ¨ JE SUIS FIER D’AVOIR LES FRÈRES DANS MA PAROISSE ¨.

Signature d’engagement, on applaudit avec joie le frère, et temps de prière aux côtés des soeurs de Mère Térésa.


Les jeunes semblent très heureux après une rencontre jeunesse. Cette année encore nous continuerons nos activités jeunesses, mais avec des nouveautés. Nous offrirons une soirée ressourcement par mois et une autre soirée d’action pastorale ou sociale concrète. De plus, nous organiserons des week-ends jeunesse. C’est un nouveau départ !!!

A CTIVITÉS

F RATERNITÉ À M ONTRÉAL De quoi je me nourris... J’aime la Parole de Dieu. Elle me nourrit depuis ma jeunesse. Elle est à la fois ma faim et mon pain. Ma faim dans la quête de l’absolu et le pain qui rassasie mon âme au présent du temps. Plus j’avance en âge et plus la Parole de Dieu prend de la saveur et devient essentielle comme le Pain du jour. Elle me nourrit, me soutient, me guérit, me fortifie, me console, me libère. La Parole de Dieu et le Pain de Vie. Le Pain de Vie qu’est Jésus. Quelle nourriture, n’est-ce pas, pour qui la goûte ! C’est le Pain des Anges, le Pain des pauvres, le Pain des riches, le Pain vivant, le Pain béni, le Pain de la multitude et le Pain de l’Esprit. J'aime me nourrir à la Table eucharistique qui est plénitude, à la table de l’Amour qui est vitale, à la table de la Vérité qui est Lumière, à la Table de la Fraternité franciscaine qui est Partage, et aussi à la Table dressée en mon âme où la Trinité Sainte est à la fois l’Hôte et l’Invité ! Ce sont là en quelques mots l’expression de ma faim profonde et de ce qui la rassasie en vérité !

Johane, f.e. ext.

Lors de notre passage en Suisse nous avons salué Dom André, ancien Père Abbé des moines de Rougemont. Le Père André est maintenant aumônier chez des soeurs Cisterciennes à Fribourg. À droite : notre postulant Michael qui a perdu sa mère qui est morte samedi le 10 septembre dernier. Merci de prier pour elle et sa famille. Nos condoléances.

Prière du chapelet durant le pélé.

Durant le pélé, les pèlerins font des temps d’arrêts sur la route, que ce soit à des maisons, des commerces ou des garages. Ils sont toujours bien accueillis.

Voici Ghislain, un ami associé, qui s’amuse avec Marie-Lou durant le pélerinage à pied au Cap-de-laMadeleine. Marie-Lou fait ce pélé depuis des années avec sa famille et s’engage avec nous auprès des ados.

Comme à chaque année, voici un groupe d’agents de pastorale, prêtres ou engagés dans l’Église diocésaine de St-JeanLongueil, qui viennent pour vivre un temps d’expérience de la spiritualité franciscaine avec nous. Partage sur notre spiritualité et notre mission, temps de prière, distribution de sandwichs aux sans-abris dans les rues du centre-ville de Montréal ... Un 24 heures intense et touchant pour les participants. C’est Ginette Boucher, une ami associée et travaillant au Diocèse de Longueil qui organise ce week-end de spiritualité.

De gauche à droite : Nous voyons France (amie associée), Lucie (membre externe en formation), Suzys (une participante de nos rencontres jeunesse), Michael (postulant interne), frère Manuel-André (un rayonnant frère interne), Johnny (un pensionnaire) et Xavier (un très bon ami). Ils ont tous fait le pèlerinage à pied durant la neuvaine de l’Assomption. Ce pélé est un temps fort de fraternité, de prière, de ressourcement et de JOIE !!

Ici Xavier semble bien content de se mettre en prière au côté d’Yvon Dufour, l’actuel responsable du pèlerinage Marie-Reine-de-la-Paix. Ce qui se dégage c’est une atmosphère de paix et d’unité parmis les participants.

Fête des Tentes 2011

Du 2 au 4 septembre, nous avons participés à la Fête des Tentes à l’Île d’Orléans avec la famille franciscaine. Ce fut un week-end très riche et priant. Sur la photo de gauche à droite : Rodolfo, Michael, Sébastien, frère Manuel-André et François. Étienne est venu vivre deux semaines avec nous pour terminer sa formation en sécurité. Bonne route à toi Étienne, et à ta conjointe Vanessa, que Dieu vous bénisse !

Mon premier pèlerinage

Bonjour à tous, je veux partager avec vous un événement que j’ai vécu cet été. J’ai eu le bonheur de participer au pélerinage Marie-Reine-de-la-Paix du 6 au 15 août animé par les Franciscains de l’Emmanuel. Nous sommes partis de Montréal à pied pour se rendre au sanctuaire Notre-Dame-duCap (150 km). J’ai eu beaucoup de mal à marcher à cause de mes jambes, c’est pourquoi je devais souvent prendre la voiture balais qui nous amenait à la prochaine halte. J’en éprouvais de la honte au début mais j’ai su surmonter ma pauvreté pour vivre quelque chose d’unique. Finalement, je suis très heureuse d’avoir fait ce pélerinage car j’ai su m’affirmer dans ma différence et en acceptant ma faiblesse. J’ai vécu de super beaux moments avec les autres personnes du pélerinage. Il y avait beaucoup d’amour, d’entraide et de respect. Les plus anciens s’occupaient des nouveaux. Il est beau de voir avec quelle gentillesse les gens nous accueillaient aux haltes pour nous donner leur hospitalité. Ils nous offraient à chaque halte quelques nourritures et breuvages pour reprendre des forces. J’ai particulièrement aimé les belles prières du soir (vêpres) animées par les Frères à l’intérieur des églises ou au bord de l’eau. Lorsque nous sommes arrivés au Sanctuaire, nous avons été accueillis par des centaines de personnes car c’était la fête de l’Assomption. Nous avons été applaudis par tout le monde et je me suis sentie comme une vedette ! C’était très touchant. En revenant chez nous, je constate que la Vierge Marie m’a donné une nouvelle force : par exemple de faire avec amour et minutie ce que je n’aimais pas faire auparavent dans mon quotidien, comme par exemple faire les repas. Je remercie le Seigneur pour cette belle aventure et toutes ses grâces ! Que le Seigneur et Saint-François vous bénissent et vous gardent, Lucie Noël, membre externe.

Sur notre chemin, il y a parfois des personnes comme St-François qui nous saisissent par leur foi, leur espérance et leur charité. Souvent, ces personnes par leurs attitudes et leur joie de vivre, nous donne de bonnes leçons de vie. Un jour, Francis et moi sommes allés voir une dame qui avait un cancer en nous disant : allons la consoler. En arrivant chez elle, elle nous offre son plus beau sourire et elle nous sert un jus. Ensuite, elle nous parle de Dieu et de Marie avec une joie profonde et on finit par une prière. Plus tard, elle est allée à la messe et au retour, elle qui était malade et à la fin de sa vie, elle est allée porter la communion à deux autres malades. Un autre moment, je suis allé à l’hôpital voir un monsieur de 70 ans. Je voulais le voir pour l’encourager, mais en arrivant dans sa chambre il s’est levé de son lit et a pris le fauteuil du visiteur. Il m’a fait asseoir sur son lit et il m’a demandé si j’allais bien ... c’est lui maintenant qui m’encourageait. St-François, dans sa vie, a surpris et marqué beaucoup de gens par ses actes et ses paroles. L’attitude évangélique de François et d’autres témoins de Jésus nous donne beaucoup d’espérance et nous entraîne à devenir des saints. frère Alain, f.e.


F RATERNITÉ AU C AMEROUN

Depuis notre arrivée au Cameroun (surtout depuis 2005), s’est développé des temps de rassemblement pour la Famille Franciscaine du Cameroun. Deux fois par année, les membres des différentes communautés franciscaines se rassemblent. Plusieurs fois c’est à notre maison de Melong II que la réunion s’est faite, comme ici en 2011. Frères Capucins, franciscains séculiers, soeurs franciscaines de diverses communautés et bien sûr plusieurs de nos membres internes et externes. Belle Famille spirituelle ...

PIERRE EST ACCUEILLI OFFICIELLEMENT EN STAGE.

Au mois d’avril 2011, les Frères du Cameroun on été demandé pour assister et animer une retraite de 10 jours pour la Conférence des Évêques de Centrafrique. Sept Frères sont allés vivre ce temps qui était organisé par l’Aide à l’Église en Détresse (A.E.D.) La retraite était prêchée par Mgr Aillet, Évêque de Bayonne (France) et le père Bernard Peyrous, recteur du Sanctuaire Paray-le-Monial (France). Les Frères assuraient toute l’animation des temps de prière, des fêtes et des différentes sorties du groupe des Évêques. Cela fût un succès et nos pères et frères Évêques ont pu se reposer et se ressourcer dans la JOIE!

Au Cameroun, les Frères organisent des rencontres jeunesses une fois par mois. Ils sont maintenant environ 200 jeunes qui viennent vivre ce temps de ressourcement adapté pour eux.

Le 6 juillet dernier, le frère Ministre a reçu les premiers engagements de 3 Frères (voir photos en bas), ainsi que le renouvellement des 7 autres Frères profès, en plus du frère François-Marie. À gauche :

les 3 nouveaux frères profès de 2011 : Jean-Claude, Aurélien, avec l’ancien père Abbé de Koutaba et Sylvester avec un ami. À droite : des frères avec 2 candidats.

Au Cameroun, la Fraternité s’agrandit. De fait, les frères JeanClaude, Aurélien et Sylvester ont fait leurs premiers engagements. Ils sont maintenant 11 frères consacrés internes. Samedi le 17 septembre en la fête des Stigmates de St-François, nous aurons 5 nouveaux jeunes hommes qui prendront l’habit franciscain et commenceront ainsi officiellement leur temps de formation. À Montréal, il y aura aussi notre frère Alain, ce qui fait 6 nouveaux frères pour cette année. De plus, 4 jeunes commenceront le 3 octobre leur temps de stage, qui est un temps de discernement vocationnel. Le Seigneur nous bénit au travers de ces vocations. Merci de les porter dans vos prières !

Sur les 3 photos nous voyons les Frères dansant avec Mgr Aillet pour apporter un cadeau à Christine DuCoudray, responsable A.E.D. en Allemagne pour l’Afrique.

Les Frères rigolent avec le Nonce. Ce fût un Nous voyons ici les Frères entourant premier contact, car en juillet dernier les frères Mgr Piero Pioppo, le Nonce apotolique au Serge, François-Marie et Denis-Antoine le Cameroun, et discutant ensemble. Le rencontraient aussi à Yaoundé. Ce fût une Nonce venait accueillir les Évêques du très belle, longue et fructueuse rencontre. pays de Centrafrique. À gauche :

le frère Sylvester avec un Évêque qui se regardent dans les yeux, mais semblent bien s’entendrent ... À droite :

encore notre frère JeanFresnel ...

Nous voyons le frère JeanFresnel, notre frère sourire, qui tenait à saluer personnellement le Nonce apostolique.

Bulletin septembre 2011  

Bulletin septembre 2011