Bulletin Jésus-Emmanuel – Octobre 2021

Page 1

36 ans Octobre 2021

Contemplatifs missionnaires et Missionnaires contemplatifs

Ce titre évoque bien notre mode de vie franciscain. De fait, depuis les origines du mouvement franciscain suscité par saint François, il y a eu tout au long des 800 ans de son histoire une certaine tension entre ces deux dimensions. C’est pourquoi il y eu tant de réformes dans la Famille franciscaine. À commencer par les Spirituels, en passant par les Alcantarins, les Récollets, les Capucins, les Rinnovati, etc. ... Pour nous, notre désir est de vivre simplement un mode de vie franciscain qui intègre les dimensions de pénitence, de contemplation et de missionnaire, vécu dans un esprit de pauvreté et de vie fraternelle.

Contemplatifs missionnaires

La prière est au cœur de notre vie communautaire et personnelle. Les offices du bréviaire, l’adoration eucharistique quotidienne, la dévotion mariale, le désert (adorationoraison et lectures spirituelles) du vendredi avant-midi, des temps d’ermitage réguliers, ainsi que d’autres temps de prière animés avec les jeunes de la maison sont pour nous une nécessité vitale pour être unis, nourris et

ancrés solidement dans le Christ car nous ne pourrions pas durer dans le type d’apostolat que nous vivons et qui n’est pas toujours facile et où nous rencontrons tant de souffrances à accueillir et à consoler …

Dieu est la source de notre vie, tant personnelle que communautaire et est le lieu du repos de notre âme. Dieu est la source de paix et de force que nous puisons dans le Cœur de Jésus.

Missionnaires contemplatifs

C’est par une vie de prière intense que nous pouvons ainsi vivre en tant que missionnaires dans le monde. La mission c’est ici au Québec comme au Cameroun. Si nous vivons bien la dimension contemplative de notre vocation chrétienne et franciscaine, alors la mission sera vécue comme un débordement de notre union au Christ. Saint François aimait dire aux frères : votre âme est votre cellule et le monde est votre cloître. En étant profondément unis au Seigneur, nous pouvons ÊTRE AVEC le monde sans perdre de vue le sens de notre présence au monde. Que ce soit avec les jeunes pensionnaires de la maison,

les activités de Rencontre-Jeunesse, les Weekends-Jeunesse, les Cours de Bible, le Groupe ADOS, Sandwich Sans Nom dans les rues avec les sans-abris, l’apostolat en prison, les activités de sport avec les jeunes du quartier, le partage de nourriture à la porte, etc. Nous savons que vivre toutes ces activités apostoliques ont pour but de faire connaître, aimer et suivre Jésus auprès de tous ceux que nous côtoyons. Voilà notre trésor, faire connaître et aimer Jésus et aider à retrouver le chemin de la vie en Église et des sacrements qui sauvent. L’évangélisation est ainsi au cœur de notre vie de consacrés. Saint François disait aussi aux frères : Dieu a suscité les frères mineurs (rajoutons les frères et sœurs de la Famille franciscaine) afin d’être des exemples de vie évangélique. Bien sûr, nous ne sommes pas parfaits, personne ne l’est, mais l’important ce n’est pas d’être parfaits, mais d’être là, simplement, authentiquement, sincèrement. Oui, être là humblement pour partager cette joie de Dieu à tous. frère Denis-Antoine, fe


Fra ernitéQuébec

Le 21 août dernier, nous avons eu la joie d’accueillir l’engagement de notre sœur Jennifer Viger comme membre séculier de notre Fraternité. Depuis plus de trois années Jennifer recevait la formation initiale à la spiritualité franciscaine. Elle est pâtissière de formation. Dans notre Fraternité nous avons environ 75 membres séculiers, les Régions du Québec et du Cameroun inclus. Ce sont des laïcs célibataires, mariés ou clercs diocésains qui veulent vivre la vocation franciscaine de l’Emmanuel avec notre charisme propre dans leur milieu de vie respective. Nous avons aussi une quarantaine d’Ami.es Associés. Le frère Alain-Akim, capucin, célébrait l’Eucharistie avec l’abbé Alain Mongeau, un accompagnateur de Jennifer.


ie organise et rassemble des Durant toute l’année, le frère Jeremy-Mar quartier pour faire du sport. jeunes de notre réseau avec des jeunes du cer. C’est une très bonne L’hiver c’est le hockey et l’été c’est le soc s jeunes qui ne fréquentent occasion de créer des contacts avec plusieur le beaucoup et permet aux pas beaucoup l’église. Le sport rassemb saine atmosphère. Ici, nous jeunes chrétiens de se retrouver dans une mois août. Plus de soixante voyons les photos du BBQ festif à la fin du fêter… ainsi que pour manger jeunes sont venus pour jouer, partager et de bons hot-dogs.

FRANZ Jägerstätter est né le 20 mai 1907 à St Radegund, près de Salzbourg, et exécuté le 9 août 1943 à Berlin, est un objecteur de conscience autrichien. Victime du régime nazi, il est vénéré comme bienheureux et martyr par l'Église catholique. Il est un franciscain séculier.

Issu d'une famille pauvre de paysans, ayant suivi l'école élémentaire en classe unique, il développe toutefois un goût prononcé pour la lecture. Après une courte expérience de trois ans comme mineur à Eisenerz, il retourne à St Radegund en 1933 lorsqu'il hérite de la ferme de son père adoptif. La même année, il a une fille hors-mariage, Hildegard Auer.

Le Jeudi saint de l'année 1936, il épouse Franziska Schwaninger (4 mars 1913–16 mars 2013), une femme très profondément religieuse. Le couple se rend en pèlerinage à Rome pour son voyage de noces. Sous l'influence de sa femme, Franz se met à lire la Bible et les vies de saints. Ce village traditionnel et catholique est d'abord hostile à la montée du national-socialisme et dont le prêtre, le père Joseph Karobath est arrêté par la Gestapo pendant l'été 1940.

En 1938, après que les troupes d'Hitler ont pénétré en Autriche, il est le seul de son village à voter contre l'Anschluss. Il se rend à une brève période de formation militaire d'octobre 1940 à avril 1941, mais n'adhère à aucune organisation politique et manifeste ouvertement son opposition au nazisme. Il parvient à être exempté du service militaire en 1941 et choisit de devenir bedeau, apprenant très vite les répons en Latin.

Sacristain, Franz est marié et père de trois filles, dont la plus âgée a six ans. Il est appelé au service actif en février 1943. Il refuse de combattre pour le Troisième Reich et, en conséquence, est emprisonné à Linz, puis à Berlin. Condamné à mort par un tribunal militaire, il est guillotiné le 9 août 1943 à la prison de Brandenbourg.En juin 2007, le pape Benoît XVI a publié un décret reconnaissant Franz comme martyr. Celui-ci a été béatifié à la cathédrale de Linz le 26 octobre 2007, jour de la fête nationale autrichienne. « Le Christ n'est pas seulement le serviteur souffrant du Vendredi saint, il est aussi celui qui le matin de Pâques a triomphé de la mort ». Bienheureux Franz Jägerstätter

« Au fond, tous les chrétiens auraient dû refuser de servir. Ainsi, le régime serait devenu impuissant », affirme Mgr Walter Mixa, évêque allemand aux armées.


Fra ernitéCameroun

Le 12 juillet dernier (photo gauche) le frère Agostino, le frère John-Bosco et le frère Chrisantus ont renouvelé leurs vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance selon les Constitutions de notre Fraternité franciscaine. Le frère Agostino est en troisième année de philosophie à YaoundéNkolbisson, le frère John-Bosco commence sa première année de théologie et le frère Chrisantus vient de terminer une année de formation comme aide-infirmier. Les trois photos en bas, montrent la cérémonie des premiers vœux de frère Charlin qui a terminé ses quatre années de formation initiale. Le frère Jacques D’Illyrie, comme Gardien régional, a présidé le rite d’engagement et le frère Jean-Claude officiait comme diacre. Bienvenue à toi, cher frère, et que le Seigneur te bénisse dans ta vocation.

Nous avons également accueilli deux nouveaux novices de première année. Le frère Maximilien Kolbe (25 ans) et le frère Vistus (19 ans). Ils se rajoutent aux cinq autres novices de deuxième année. Les frères : Jean-Louis, Bernardin Javis, Antoine de Padoue, Godwin et Marie Rodrigue. Ce temps de formation initiale à la vie consacrée et franciscaine est un temps précieux pour bien former et fonder solidement les jeunes frères dans une vie donnée à Dieu et pour porter de bons fruits, des fruits de Vie. Ils intègrent ainsi progressivement notre mission d’évangélisation.


Le 26 juin dernier, le frère Jean-Claude a été ordonné au diaconat transitoire par Mgr Dieudonné ATANGANA, Évêque de Nkongsamba. Après sept années d’études et de stage pastoral, le frère Jean-Claude est le premier diacre de notre Fraternité au Cameroun. Si tout va bien, il devrait être ordonné prêtre en décembre prochain. Ici, au Québec, le frère Jeremy-Marie a commencé sa théologie. Il chemine aussi vers le sacerdoce si Dieu le veut.

MERCI à tous les bienfaiteurs qui soutiennent nos frères en formation vers la prêtrise. Prions pour qu'ils soient des Pasteurs selon le Cœur de Dieu.

A gauche Frère Jean-Claude avec sa maman ainsi qu’avec frère Jacques, Gardien régional.


Fra ernitéQuébec Spiri ualité

franciscaine

Le charisme franciscain est intimement lié à la vie de l’Église. Ce charisme franciscain se fonde sur cette parole à l’origine de la vocation de François. Lorsqu’il priait devant le crucifix de saint Damien au tout début de sa conversion et qu’il demandait ce qu’il devait faire, la voix du Christ se fit entendre ainsi : « Va François, et répare mon Église qui tombe en ruine … ».

La vocation franciscaine ne peut se vivre en dehors de l’Église. François avait un amour profond envers les Pasteurs de l’Église comme envers toutes personnes. Il disait que si un ange ou un saint lui apparaissait à côté d’un simple prêtre, même pécheur, il irait d’abord embrasser les mains du prêtre, car lui seul consacre le Pain et le Vin à l’Eucharistie. Travailler à bâtir l’Église par l’amour, l’humilité, l’exemple de vie évangélique et par la parole. Bâtir l’Église dans les cœurs, la faire aimer car elle est l’Œuvre du Christ, Lui qui s’est livré tout entier pour Elle. François a mis sa Famille spirituelle sous la protection de l’Église et désirait que ses frères et sœurs vivent en catholiques.

Être un frère, une sœur avec tous et envers toutes les créatures. Cela est tout un défi au quotidien et ça se traduit pour nous en vivant le ÊTRE ET LE VIVRE AVEC notre prochain, les jeunes et les plus démunis de notre société. Vivre la proximité avec tous dans un esprit de compassion et de partage de notre trésor : l’Amour de Dieu. Notre mode de vie franciscain en est un de prière intense et d’adoration eucharistique quotidienne, de vie fraternelle et une vie de pauvreté plus radicale. Nous intégrons deux vocations dans la Fraternité : il y a les frères réguliers, qui vivent en communauté contemplative et missionnaire, et qui professent les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance. Et il y a les membres séculiers, qui vivent dans leur réalité séculière leur vocation franciscaine de l’Emmanuel, soit dans le célibat consacré ou bien dans le sacrement du mariage, ou encore comme membre du clergé diocésain. Notre mission d’Église, particulièrement les frères réguliers, est l’ÉVANGÉLISATION DES JEUNES ET LE SERVICE DES PLUS DÉMUNIS. Extrait SAINT FRANÇOIS D’ASSISE : Un homme évangélique frère Denis-Antoine, fe


Du 17 au 19 septembre dernier nous avons vécu un Weekend-Jeunesse à Cherstey sur le terme : Je suis venu allumer un feu sur la terre, (Luc, 12, 29). Nous étions 46 et la très grande majorité était dans la vingtaine. Après des mois de confinement cela faisait du bien de se retrouver dans la nature, et en accord avec le thème, ils furent tous bien allumés … Le frère Denis-Antoine a assuré le ressourcement du samedi matin.

Les jeunes ont pu exercer leurs talents par des sketchs sur le thème et ils ont beaucoup apprécié de vivre ce temps de simplicité fraternelle, de joie, de réflexions, de prière et de partage de la foi. La soirée s’est terminée avec un grand feu de joie en chantant. GSFGUA

Durant le Weekend-Jeunesse nous avons vécu de bons temps de prière qui furent intenses. Le frère Alain-Akim, capucin, était avec nous et a célébré l’Eucharistie du samedi. Le samedi soir, Marie-Ève avec d’autres jeunes ont animé une heure de prière « style Taizé », devant le Saint Sacrement. Les jeunes ont soif de Dieu, à nous de leur offrir des occasions de le rencontrer en profondeur …


ADRESSES F R AT E R N I T É S L O C A L E S RÉGION QUÉBEC

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres séculiers) (Gérald Potvin, responsable) 317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075 ***

- fraternité St-François (Frères réguliers et membres séculiers) Pointe Saint-Charles, Montréal

RÉGION CAMEROUN

- fraternité Marie-Immaculée (membres séculiers) Nkongsamba ***

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres séculiers) B.P. 03, Loum ***

- fraternité Saint Padre Pio (membres séculiers) B.P. 20, Penja ***

- fraternité Saint Benoît l’Africain - fraternité Saint Joseph de Copertino (membres séculiers) B.P. 50, MBanga ***

- fraternité Bx Frédéric Ozanam Douala (membres séculiers) ***

- fraternité Bx Luchesio MBouda (membres séculiers) ***

- fraternité Sainte-Agnès d’Assise B.P. 206, Melong (membres séculiers) ***

- fraternité Saint-Albert-Adam Bipaing-Lara à l’extrême nord (membres séculiers) ***

- fraternité de l’Alverne (Frères réguliers) B.P. 206, Melong (237) 67530 1946

CENTRE ST-FRANÇOIS : (237) 67475 8335 ***

- fraternité Saint-Maximilien Kolbe (Frères réguliers) Nkolbisson - Yaoundé (237) 69754 2802

ACT IVIT É S

Samedi des Jeunes – Rencontre Jeunesse Les samedis : 2 octobre – 6 novembre – 4 décembre Accueil à 19 h 00 – Pour les 17 à 32 ans

Cours de Bible Les samedis (sauf les 1ers Samedi du mois) de 13 h 00 à 15 h 00 Inscription auprès du frère Manuel-André franciscains.emmanuel@gmail.com

Groupe ADOS 2 vendredis par mois : 19 h 00 à 20 h 30 par ZOOM Pour les 12 à 16 ans. Inscription également par mail Fête de Saint-François Lundi le 4 octobre : Messe solennelle en l’honneur de saint François 17 h 30 Pour les membres réguliers et séculiers Suivi d’un repas fraternel avec les pensionnaires

Samedi le 13 novembre : Rencontre pour la journée mondiale des pauvres

Dimanche le 14 novembre : Messe à 10 h 30 à l’église St-Michel avec des intervenants auprès des pauvres dans Montréal et message du Pape François pour l’occasion Samedi 20 novembre : JMJ diocésaine

BONNE NOUVELLE

Le frère Denis-Antoine se rend au Cameroun du 16 novembre au 21 décembre prochain avec 2 coopérants. Il travaillera avec le Conseil régional, donnera des formations aux postulants et novices. Il assistera à l’ordination sacerdotale du frère JeanClaude au début décembre et lancera les travaux de construction de notre Clinique médicale. Après une année et demie d’absence, le frère Denis-Antoine aura la joie de retrouver nos 20 frères là-bas.

Que le Seigneur te bénisse

et te garde;

qu'Il te montre sa Face

et qu'Il

te fasse

miséricorde! Qu'Il tourne

vers toi

son Visage

et te donne la Paix !

Nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre Mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’Emmanuel, etc...

MERCI de tout Coeur !

Les Frères Franciscains de l’Emmanuel 2111 rue du Centre Montréal, QC, H3K 1J5 514-762-4049 (métro Charlevoix) franciscains-emmanuel.org