Bulletin Jésus-Emmanuel - Avril 2020

Page 1

35 ans de grâces!

AV R I L 2020

Lorsqu’on demandait où habitaient les Frères Mineurs dans les premiers siècles de l’Ordre franciscain, on répondait : Sono li – ils sont là. Les Frères étaient là, les gens le savaient. Être là c’est déjà quelque chose, car cela suppose la présence et la disponibilité. Depuis 35 ans, nous aussi les Frères franciscains de l’Emmanuel nous sommes là, présents dans les quartiers, les paroisses, les diocèses et les pays où nous sommes implantés. Être là pour la jeunesse, pour les démunis, pour tous ceux et celles qui nous ont fréquentés ou que nous avons rencontrés. 35 années de cheminement et de croissance, de grâces et de fidélité du Seigneur. C’est surtout la fidélité de Dieu que nous souhaitons célébrer : car tout vient de Lui, tout est en Lui et tout est pour Lui : gloire à Dieu pour toujours. Si nous remontons à l’origine de notre fondation, il y a le désir de suivre le Christ sous le regard et dans le regard de saint François. C’est le Christ qui est au centre de notre vie, c’est LUI qui est au cœur de notre vocation franciscaine en marchant avec François comme père et frère. Il est le père de famille, de notre petite famille spirituelle à l’intérieur de la grande Famille franciscaine que nous aimons beaucoup. C’est beau la vocation, c’est beau de se donner totalement au Christ et de partager ce bonheur de Le connaître, de Le suivre, de L’aimer et de Le faire aimer. Lors de la fondation il n’y a pas eu de révélations privées, ou de faits extraordinaires, mais nous pouvons témoigner des actions providentielles de Dieu. Ô que oui, la Providence a été très active depuis les débuts de notre fondation, plusieurs en sont témoins. Le Seigneur est bon ! Lorsque nous faisons une relecture du passé nous ne pouvons qu’être admiratifs devant l’Œuvre de Dieu, nous qui ne sommes que des instruments.

C’est vrai qu’elle est petite notre Fraternité franciscaine mais elle est bien active. Lorsque je pose un regard sur notre histoire, je peux voir les visages des centaines de jeunes accueillis dans nos maisons, ces centaines d’autres qui nous ont côtoyés et que nous avons rejoints par nos activités jeunesse. Tous ces jeunes qui ont eu la joie de se convertir à la foi de l’Église et ont repris (ou commencés) la pratique des sacrements… Il y aurait tant de belles choses à dire. Pensons aussi à tous ces centaines de pauvres et démunis qui ont été aidés, accueillis, soutenus, écoutés, relevés …

En ce moment nous sommes 19 Frères réguliers et 4 postulants se préparant pour l’année 2020-2021, ainsi que 65 membres séculiers et environ 35 amis associés. Cela fait environ 125 frères et sœurs en saint François. Nos engagements tant au Québec qu’au Cameroun continuent. Notre joie : Vivre notre charisme propre d’être présence du Christ-Frère en ce monde et dans l’Église qui en a tant besoin, par une pastorale de proximité : être et vivre AVEC … et continuer d’être là pour la vie du monde.

Nous vous demandons une faveur : s.v.p. priez avec nous pour des vocations ici au Québec. Frappons fort ensemble pour que des jeunes nous rejoignent à Montréal. Merci !

Nous tenons à remercier tous nos amis, nos bienfaiteurs, nos amis priants, tous ceux et celles qui nous encouragent et nous soutiennent dans notre engagement d’Église. Vous êtes importants pour nous et nous en sommes profondément reconnaissants. Que le Christ toujours Vivant vous comble en ce temps de Pâques ! frère Denis-Antoine, Frère Ministre

Il y a près de 25 ans : frère Denis-Antoine et frère François-Marie


Fra ernitéQuébec

Lorsque nous sommes arrivés dans la nouvelle maison, il y avait au sous-sol une table de billard. Les jeunes pensionnaires l’apprécient beaucoup ainsi que le frère Jeremy…

Comme chaque année depuis 35 ans, la Fraternité organise le repas de Noël du 24 décembre. Nous voyons tous les bénévoles qui sont venus nous aider dans cette belle fête de la Nativité. Ils étaient 125 personnes cette année qui sont venus et qui ont bénéficié de la joie de cette sainte nuit. Merci à tous les bénévoles et les bienfaiteurs qui ont permis la réalisation de cette fête. Lors des week-ends jeunesse que nous organisons il y a des moments de partage et de sketchs. Le frère Jeremy fait son « prophète »…

Nos activités jeunesse intéressent toujours les jeunes. L’abbé Laurent Ravenda, le curé de notre ancienne paroisse était le témoin du mois de février. Au moment de faire une revue de mes années comme pensionnaire chez les Franciscains de l’Emmanuel, je réalise que je ne suis plus exactement la même personne. Ils m’ont accueilli pendant une décennie, ce qui est considérable j’en conviens. Habiter avec les frères donne l’occasion de nombreuses rencontres et d’autant de réflexions saines. Quand je suis arrivé, je me demandais principalement ce que j’allais faire dans la vie. J’ai pu construire ma conscience catholique, rire et faire rire, donner du temps pour mes études sans négliger la vie en commun, gérer un budget, participer à de bonnes activités, etc. Maintenant, après des études de Maîtrise en Histoire à l’Université de Montréal, je réalise encore plus que j’étais en chemin avec les frères et les autres pensionnaires. Je suis reconnaissant envers eux tous et envers Dieu pour ce lieu de soutien catholique, et je recommande à ceux qui pensent en vivre l’expérience de la vivre à fond. Philippe Bourdon, 28 ans

Philippe est arrivé à l’âge de 17 ans et maintenant il a 28 ans. Les photos nous montrent le changement d’un jeune qui est devenu un homme… Bonne route à toi cher ami et reviens nous voir!


35 ans!

La fondation en 1985 de notre Fraternité franciscaine s’est réalisée à partir d’un cri du cœur de la jeunesse qui ne trouvait plus le sens de la vie. Les jeunes abandonnaient la pratique religieuse et n’étaient plus en relation avec Dieu et la vie spirituelle chrétienne. Un cri du cœur de ces jeunes cherchant à travers les propositions du monde le bonheur mais qui ne récoltent que peines et blessures du cœur. C’est ce cri qui a été le lancement de notre fondation pour pouvoir répondre à ce besoin urgent. L’évangélisation de la jeunesse au Québec (et partout) est au cœur de notre apostolat. Voici quelques photos « rétros » représentant des centaines d’activités jeunesse réalisées …

Du 31 janvier au 2 février 2020, une quinzaine de jeunes adultes se sont réunis à Thetford Mines pour l’annuelle retraite d’hiver « Sortie Raquette ». Cette année était la 5e édition de cet événement. Plein-air, fraternité et rires furent au rendez-vous. Aussi, le groupe eut la chance d’accueillir Robert Lebel qui a donné un très bel enseignement entrecoupé de plusieurs de ses chansons. L’enseignement fut suivi d’un échange sur la question : « En quoi Jésus est Lumière dans ma vie? » au cours duquel de merveilleuses perles de spiritualité furent partagées. Une sixième édition est déjà prévue pour 2021. Jean-Sébastien

Plusieurs de nos jeunes pensionnaires se sont mariés à l’église après leur passage dans notre maison et ont fondé un foyer catholique. David a habité 2 années avec nous et il vient de temps en temps nous visiter avec son épouse Thérèse.


Fra ernitéCameroun

Voici 4 frères qui vivent dans notre nouveau couvent de Youndé-Nkolbisson. Ils étudient soit à l’Université Catholique de Yaoundé ou à l’Institut de philosophie St-Joseph de Mukasa. Chers bienfaiteurs, je suis très touché par votre soutien financier pour mes études, il me fait plaisir d’écrire ce mot pour vous remercier pour ce superbe cadeau que vous nous faites, c’est touchant. Je suis en 1ère année de philosophie à l’Institut de philosophie St-Joseph de Mukasa. Cette formation, en vue de la prêtrise, m’aidera beaucoup dans les années à venir comme franciscain surtout dans notre mission d’évangélisation auprès de la jeunesse et présence auprès des plus démunis, les sans voix, ceux qui sont abandonnés. Je ne sais comment vous remercier de votre gentillesse et de votre générosité. frère Agostino, fe Cela me fait plaisir de vous dire par ce mot un très grand MERCI ! Je suis en 3e année de philosophie à l’Institut St-Joseph de Mukasa. La formation reçue me permettra dans l’avenir de mieux encadrer la jeunesse auprès de laquelle je suis appelé à travailler en tant que frère franciscain de l’Emmanuel. Et c’est grâce à votre soutien et générosité que je peux avancer dans ma formation en vue de devenir prêtre : MERCI encore et que Dieu vous comble de ses grâces ! frère John-Bosco, fe

Ayant déjà eu des diplômes universitaires en enseignement et en pédagogie, je reviens aux études en vue de la prêtrise. Je suis maintenant en 2e année de philosophie à l’Université Catholique de Yaoundé. Je tiens à remercier les bienfaiteurs qui soutiennent notre Fraternité franciscaine dans la formation professionnelle de nos jeunes Frères. J’en suis donc l’un des bénéficiaires et dans un élan de cœur, je tiens à vous remercier profondément pour ces gestes répétés de générosité. Que le Seigneur, le Christ-Pasteur, vous bénisse et vous rende au centuple tous vos bienfaits à notre égard. frère Bonaventure, fe Après 3 années en philosophie et 3 années en théologie (je terminerai en juin 2020), il me fait plaisir de vous remercier sincèrement pour tout votre soutien financier. D’ici peu, avec la grâce de Dieu, je serai sur le terrain pastoral où je mettrai en pratique toute la formation reçue. En stage pastoral je me préparerai aux ordinations. Je veux être proche des gens, surtout des jeunes, avant tout par mon témoignage de vie, donnant de tout mon cœur le meilleur de moi par l’écoute attentive, l’accompagnement spirituel, les conseils et beaucoup plus; me faire présent à eux pour être un bon pasteur pour eux et être parmi eux un Frère tout simplement. C’est ce que le monde a tant besoin. Que le Seigneur vous bénisse ! MERCI.

frère Jean-Claude, fe


PETITS TÉMOIGNAGES APOST0LIQUES de frère Aurélien, fe

1 - Lors d’une campagne d’évangélisation à Yabassi, une ville dans une région située en brousse, nous avons rencontré en chemin un gendarme. Nous l’avons invité à se joindre à nous pour un temps de prière avec les jeunes et à la fin nous avons eu un partage et enseignement. Cela lui a fait prendre conscience de ses erreurs et de ses abus dans l’exercice de son travail et je reste encore frappé par sa conversion jusqu’à maintenant. 2 - Le jeune Fabrice habite notre village de Melong II. Il était loin de Dieu et menait une vie de débauche : il volait, fumait la drogue, prenait la boisson, bref, tout ce qui va avec. Mais depuis un certain temps avec l’accompagnement des frères, nous constatons qu’il a beaucoup changé. Les frères l’ont aidé à trouver un travail qui l’occupe toute la journée et l’empêche de continuer une vie malsaine. Il est devenu posé et s’éloigne peu à peu des stupéfiants. Il est mieux perçu dans le quartier où il était considéré comme étant le plus grand des brigands… 3 - La population avait décidé de creuser la route et de la travailler parce qu’elle était rendue impraticable. Les frères sommes allés les assistés en les aidants nous aussi dans ce travail assez ardu. Les villageois étaient surpris mais surtout très contents de la simplicité et de la proximité des Frères à leur endroit.

Lors de la rencontre annuelle des membres de la Fraternité, nous avons fait une procession jusqu’à la tombe du frère François-Marie. Qu’il repose en paix !

Le frère Chrisantus va au marché du village en moto.

Quelques nouveaux membres séculiers. Le prêtre à gauche (abbé Paulin) est un de nos membres séculiers et est chancelier du diocèse de Bafang. Celui de droite (abbé Jean-Paul) est un ami de la Fraternité.

Le postulant Rodrigue aime bien pratiquer le tam-tam avec un jeune ami.


Fra ernitéCameroun (suite) Le quartier de Nkolbisson (à Yaoundé) où les Frères vivent depuis un an et demi est très loin de l’église paroissiale. Plusieurs sectes y sont installées et les gens fréquentaient ces lieux. Depuis l’arrivée des Frères il y a un changement. Les Frères ont commencé à visiter les familles et cellesci avec leurs jeunes ont commencé à fréquenter la fraternité et la chapelle. Le curé de la paroisse en voyant cela a mandaté les Frères pour donner la catéchèse et travailler à l’évangélisation de ce quartier. Depuis ce temps, autant les adultes que les jeunes sont revenus à la foi catholique et participent aux activités religieuses. Presque tout le quartier (plus d’une centaine de personnes) est bénéficiaire de la pastorale des Frères qui ont un bel impact dans cette zone de la ville.

Les Frères au Cameroun sont aussi bien engagés pour vivre notre charisme propre franciscain : Être présence du Christ-Frère dans le monde. Nous sommes toujours émerveillés de voir comment ils sont impliqués dans les divers lieux de résidence ainsi que dans les diocèses où ils vivent. C’est une semence qui grandit et qui porte des fruits de vie.


la sainte

En quoi Jésus est-il

Bienheureux Frédéric Ozanam

« LUMIÈRE » dans ma vie

?

Dans l’Évangile selon saint Jean (8,12), Jésus nous dit : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie ». C’est ce qui s’est passé dans ma vie. Au début de ma jeunesse, je me suis éloigné de Jésus pendant plusieurs années et je me suis retrouvé dans les ténèbres. Ces ténèbres se trouvent alors dans notre cœur et obscurcissent tout notre être. Alors un soir, je me suis tourné vers Jésus et je lui ai demandé de tout mon cœur s’il était encore là pour moi car j’avais vraiment besoin de Lui. Il a répondu sans attendre. C’est ainsi que j’ai compris petit à petit qu’Il est vraiment la lumière de Dieu, Il est vraiment venu pour nous sauver et pour nous redonner la lumière et la vie à l’intérieur de nous-même. Jésus est la lumière qui éclaire mon chemin, il m’éclaire par sa Parole qui est lumière, par les Évangiles et le témoignage de tous ceux et celles qui marchent à sa suite. Jésus me donne sa lumière lorsque je prends du temps gratuitement avec Lui, pour l'aimer, pour l'adorer, pour tout lui confier avec confiance. Il pacifie mon cœur par son amour. Je pense que sa lumière et son amour, c’est un peu la même chose. C’est pourquoi j’aime à me tenir avec Lui et penser à Lui, souvent simplement en récitant avec amour son saint Nom : « Jésus ». Je suis convaincu que Jésus nous envoie dans le monde pour être sa lumière, pour témoigner partout de sa lumière et de son amour pour nous tous et pour le monde entier. Je pense que Jésus peut éclairer un cœur aussi vite qu’une chandelle qu’on allume au milieu d’une grande pièce toute noire dans la nuit. Cette lumière s’en va partout sans attendre remplir la pièce et tous peuvent la voir. Mais Jésus peut donner beaucoup plus à chacun de nous. Cette chandelle peut devenir un grand feu si on l’entretient toujours et si on se met à vivre sa Parole. Jésus veut nous donner ce feu. Il nous en parle en saint Luc (12,49) : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! » Que Jésus vous bénisse tous et toutes et Joyeuses Pâques !

o chronique

frère Manuel-André, fe

J’ai commencé des études en 1ère année de philosophie à L’INSTITUT DE FORMATION THÉOLOGIQUE DE MONTRÉAL au Grand Séminaire. Pour moi, c’est une grande joie que de recevoir cette formation qui me donnera des bases solides – avec la théologie plus tard – pour pouvoir servir le Seigneur dans son Église, et si Dieu le veut, comme prêtre. Ma vocation première et fondamentale est d’être un Frère franciscain de l’Emmanuel, mais je ressens aussi cet appel à servir Dieu comme prêtre afin de rassembler son Peuple et d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus. Je souhaite vivre encore avec plus de plénitude notre charisme d’être présence du Christ-Frère en étant au service des besoins de l’Église et en partageant les grâces de Dieu par les sacrements. C’est comme Frère-Pasteur que je désire faire ma part pour re-bâtir l’Église qui a tant besoin de témoins. MERCI d’accepter de continuer à nous soutenir financièrement afin de pouvoir faire les études requises. frère Jeremy-Marie, fe

Ce franciscain séculier était un homme d'une érudition et d'une piété remarquables, il mit sa science éminente au service de la défense et de la propagation de la foi, montra aux pauvres une charité assidue dans la Société de SaintVincent de Paul et, père exemplaire, fit de sa famille une église domestique. Son père était médecin à Milan et ancien officier de cavalerie dans les armées napoléoniennes. En 1815, quand la ville repassa sous domination autrichienne, la famille Ozanam rentra en France, où Frédéric fit ses études de droit. C'est alors que ses opinions politiques se dirigèrent vers le républicanisme, car il fut très marqué par la révolte des ouvriers tisserands, les Canuts à Lyon. Sa vie s'orienta vers l'aide aux plus démunis. Il décida, en avril 1833, avec des amis parisiens de fonder une petite société vouée au soulagement des pauvres, qui prit le nom de Conférence de la charité. Il n'entend pas seulement affirmer sa foi dans ses paroles et ses écrits, il veut la mettre en œuvre auprès des déshérités. En 1839, il obtint son doctorat ès lettres, puis l'agrégation pour devenir professeur de littérature comparée à la Sorbonne. En 1841, il se maria. Peu après, il fut atteint par la maladie et mourut à Marseille en 1853.

Ce laïc franciscain, père de famille, béatifié par Jean-Paul II, a manifesté, sa vie durant, une foi ardente et une charité inventive au service des plus pauvres.


ADRESSES F R AT E R N I T É S L O C A L E S RÉGION QUÉBEC

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres séculiers) (Gérald Potvin, responsable) 317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075 ***

- fraternité St-François (Frères réguliers et membres séculiers) Pointe Saint-Charles, Montréal

RÉGION CAMEROUN

- fraternité Marie-Immaculée (membres séculiers) Nkongsamba ***

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres séculiers) B.P. 03, Loum ***

- fraternité Saint Padre Pio (membres séculiers) B.P. 20, Penja ***

- fraternité Saint Benoît l’Africain - fraternité Saint Joseph de Copertino (membres séculiers) B.P. 50, MBanga ***

- fraternité Bx Frédéric Ozanam Douala (membres séculiers)

PAROLES de SAINT FRANÇOIS •- Rappelez-vous que lorsque vous quittez cette terre, vous n'emportez rien de ce que vous avez reçu uniquement ce que vous avez donné. •- DE LA COMPASSION ENVERS LE PROCHAIN (ADMONITION 18) : Bienheureux l'homme qui supporte son prochain dans sa faiblesse, autant qu'il voudrait être supporté par lui, dans un cas analogue. •- DU VÉRITABLE AMOUR (ADMONITION 25) : Bienheureux ce frère qui aimerait son frère malade et incapable de lui rendre service autant qu'il l'aime en bonne santé et capable de le servir. Bienheureux le frère qui aimerait et craindrait son frère absent autant que s'il était présent, et qui derrière lui n'en dirait jamais rien qu'il ne puisse en toute charité répéter devant lui. •- DES VERTUS QUI METTENT LES VICES EN FUITE (ADMONITION 27) : Là où sont la charité et la sagesse, il n'y a ni crainte ni ignorance. Là où sont la patience et l'humilité, il n'y a ni colère ni trouble. Là où est la pauvreté avec la joie, il n'y a ni cupidité ni avarice. Là où sont la paix et la méditation, il n'y a ni inquiétude ni dissipation. Là où la crainte de Dieu garde l'entrée de la maison, l'ennemi ne peut trouver d'endroit pour s'introduire. Là où sont la miséricorde et le discernement, il n'y a ni superfluité ni endurcissement. 26 avril

ACT IVIT É S

Réunion avec les membres séculiers.

9 mai, 13 juin

19 h pile. SAMEDI DES JEUNES (17 à 32 ans).

27 août

19 h Conférence avec Arnaud Dumouch (vidéos populaires sur Youtube) chez les Frères. Pour TOUS !

25 juin au 25 juillet Départ des frères Denis-Antoine et Jeremy au Cameroun. 6 au 15 août Pèlerinage à pied de Montréal au Cap-de-la-Madeleine pour la fête de l’Assomption. Pour TOUS !

4 au 6 septembre Fête des Tentes pour les 17 à 35 ans à l’Île d’Orléans. 18 au 20 septembre Super WEEK-END JEUNESSE (17 à 32 ans) à Chertsey.

***

- fraternité Bx Luchesio MBouda (membres séculiers) ***

- fraternité Sainte-Agnès d’Assise B.P. 206, Melong (membres séculiers)

***

- fraternité Saint-Albert-Adam Bipaing-Lara à l’extrême nord (membres séculiers) ***

- fraternité de l’Alverne (Frères réguliers) B.P. 206, Melong (237) 67530 1946

CENTRE ST-FRANÇOIS : (237) 67475 8335 ***

- fraternité Saint-Maximilien Kolbe (Frères réguliers) Nkolbisson - Yaoundé (237) 69754 2802

Nous sommes toujours en marche avec la jeunesse et la présence de compassion auprès des démunis. MERCI encore à tous ceux et celles qui nous soutiennent et qui prient AVEC nous et POUR nous.

Joyeuses Pâques !

Les Frères Franciscains de l’Emmanuel 2111 rue du Centre Montréal, QC, H3K 1J5 514-762-4049 (métro Charlevoix) franciscains-emmanuel.org

Nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre Mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’Emmanuel, etc...

MERCI de tout Coeur !

Chers ami(e)s, depuis toutes ces années vous nous soutenez par votre amitié, vos prières et vos dons. La mission continue et prend de plus en plus d’expansion. MERCI pour TOUT !