__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Bulletin Jésus-Emmanuel Chers amis et bienfaiteurs

Paix et Bien !

www.franciscains-emmanuel.org

La PAIX soit avec vous !..

Les portes de la maison où se « trouvaient les disciples étaient

»

verrouillées, JÉSUS vint, il se tint au milieu d’eux et il leur dit : La paix soit avec vous. Jean 20, 19

Après la mort de Jésus sur la croix, les disciples se tiennent ensemble, un peu désemparés, apeurés et les portes de la maison où ils se trouvent étaient VERROUILLÉES. Mais Jésus se tint au milieu d’eux ... Jésus, après sa résurrection apparaît à ses disciples et se tint au milieu d’eux. Cela fût vrai pour eux mais c’est toujours aussi vrai pour nous. Jésus se tient proche de nous, avec nous à tout instant et veut se manifester comme il l’a fait avec les premiers disciples. Mais trop souvent les portes de nos coeurs et de nos vies sont fermées et verrouillées. Nos peurs, nos résistances, nos fausses excuses ou justifications sont les clefs de nos fermetures envers les enseignements et même les exigences de l’Évangile. Il est triste de constater combien nous les chrétiens - surtout en occident - sommes assis dans nos conforts matériels et disons-le, nos lâchetés dans la mise en action et en conver-

sion de nos vies. Nos comportements ne reflètent pas toujours les engagements de notre baptême. Nous parlons de vertus et prions même de pouvoir les vivre, mais aussitôt qu’une contradiction ou une remarque nous est faite, alors là attention, nous murmurons et même discutons... Nous sommes faibles et si fragiles...

Le Seigneur désire se tenir au milieu de nous et marcher avec nous et être proche de nous. Plus encore, le Christ veut que nous devenions un autre lui-même pour notre bonheur et notre PAIX. Nous souhaitons ardemment la paix, nous la cherchons partout, mais elle ne peut se trouver qu’en Lui. Jésus est venu apporter et donner la paix, mais pour que le don de la paix qu’Il promet soit en nous, il y a un chemin où l’on doit passer et c’est le chemin de la croix. Là, est la pierre d’achoppement. Nous voulons la paix, une paix profonde, intérieure et que personne ne peut nous ravir, mais nous hésitons sur le comment faire pour la posséder. Jésus dans un autre passage nous dit : ce sont les violents qui peuvent conquérir le Royaume. La paix divine est une des qualités du Royaume de Dieu, et Jésus nous montre que seul les violents peuvent la posséder. Faire violence, non à des personnes mais à notre pire ennemi

Avril 2019

qu’est notre égoïsme comme saint François nous l’enseigne. Une clef exceptionnelle que le Seigneur nous a donnée pour faire éclater tout cet amour propre et notre volonté propre, ces peurs et ces résistances qui peuvent nous habiter, c’est la bonne et sainte confession. Hé oui ! la confession de nos péchés est la meilleure des clefs pour nous libérer et ouvrir les portes de nos coeurs verrouillés. Je nous encourage à faire cette démarche du sacrement de la confession auprès d’un prêtre et de tout donner, tout dire sans rien cacher, car c’est à Dieu que l’on confie ses péchés à travers la médiation du prêtre. Se confesser sérieusement, avec une contrition profonde et un ferme propos de ne plus recommencer. Voilà la dynamite pour ouvrir les portes des coeurs et permettre à la paix de faire sa demeure en nous. Voici la volonté du Seigneur car plus loin dans la citation en saint Jean, Jésus lui-même donne la capacité aux apôtres de pardonner en Son Nom les péchés. Pax - Peace - Pace - Paz - PAIX à vous tous en ce temps de Pâques. Que le Dieu de la Paix soit au milieu de nous. Joyeuses et Saintes Pâques ! frère Denis-Antoine, fe

Voici quelques membres réguliers et séculiers de notre Fraternité franciscaine lors d’une rencontre fraternelle.


FRATERNITÉ AU QUÉBEC SOUPER DE NOËL 2018 !

Quelle surprise et quelle joie nous avons eues lors de notre dernier souper de Noël pour les personnes seules ou plus démunies. De fait, nous sommes déménagés dans une nouvelle paroisse, un nouveau quartier et nous nous demandions s’il y aurait du monde pour venir fêter la Nativité du Seigneur avec nous le 24 décembre au soir. Ce sont plus de 125 personnes qui sont venues et plus de 17 bénévoles pour nous aider. La fête fût un réel succès et nous avons pu donner un peu de joie et d’amour à tous ceux et celles qui sont venus. MERCI à tous nos bénévoles et MERCI à tous nos bienfaiteurs qui ont permis de réaliser ce 34e souper de Noël. À la prochaine ! Dans quelques mois ...

Depuis quelques années, en collaboration avec la commission jeunesse de la Famille franciscaine du Québec, les frères collaborent et participent au week-end Raquette. Le frère Alain de notre Fraternité et Jean-Sébastien de la commission jeunesse organisent ce wee-end ouvert aux jeunes adultes du Québec. Ils étaient plus de 25 jeunes à profiter de l’hiver et prendre du temps de partage et de ressourcement spirituel. Cette année ils ont eu la joie d’avoir la présence de l’abbé Robert Lebel (compositeur et interprète de musique religieuse) durant le week-end.


FRATERNITÉ AU QUÉBEC

Nos activités de rencontres jeunesse sont bien appréciées auprès des jeunes et il est intéressant de remarquer que depuis notre déménagement dans notre nouvelle maison il y a de plus en plus de nouveaux jeunes qui viennent participer. SAMEDI des JEUNES une fois par mois, le weekend jeunesse, les week-ends RAQUETTE et RANDO, le groupe ADOS, l’accueil des 12 pensionnaires dans notre maison, le vendredi du FILM religieux une fois par mois, témoignages et présence dans la vie de la paroisse surtout auprès des jeunes. Nous préparons pour fin avril le retour des vendredis-partage avec les pauvres du quartier 3 fois par mois, et notre implication dans l’aide alimentaire de la paroisse... Y’a du boulot !

Notre charisme propre franciscain est d’être présence du Christ-Frère dans le monde et particulièrement auprès de la jeunesse et des plus démunis. Être et Vivre AVEC. C’est pourquoi nous nous faisons proche des jeunes, des FRÈRES.


FRATERNITÉ AU CAMEROUN

La vie et la mission des Frères au Cameroun s’épanouissent. Lors de ma dernière visite en janvier et février derniers, j’ai été accompagné de Paul-André Boily et de Marie Cantin son épouse. Ils sont venus avec moi pour collaborer à la réalisation de la clinique médicale que nous voulons constuire sur un terrain que nous avons acquis à Kékem dans le diocèse de Bafang. Marie, avec sa formation en médecine, a surtout travaillée avec le frère Sylvester à la clinique médicale de Barré et Paul-André, avec sa formation d’enseignant et son expérience de directeur d’école, a surtout donné des formations à 9 jeunes postulants et un novice de notre Fraternité.

Voici des photos où nous voyons tous les membres de la fraternité locale de l’Alverne à Melong II - les jeunes frères en formation avec les frères Sylvester, Denis-Antoine et Chrisantus - les frères profès - les frères en formation dans la classe avec Paul-André. Le frère Sylvester est infirmier et travaille dans une En janvier clinique médicale dernier 9 canadiocésaine proche diens sont venus de notre couvent. à notre mission Le voici avec un franciscaine au nouveau-né et sa Cameroun pour maman. constuire la maternelle du village de Melong II. Beau travail !


FRATERNITÉ AU CAMEROUN Dans notre Fraternité nous avons la joie de vivre le charisme franciscain selon 2 modes de vie : en vie régulière (religieux) ou en vie séculière (comme laïc). Au Cameroun nous avons environ 80 membres séculiers (frères et soeurs en saint François) qui vivent de notre charisme et de notre spiritualité, mais dans leur réalité séculière, ils sont mariés, célibataires ou prêtres diocésains. Chaque année nous avons la Rencontre régionale à notre Centre saint François de Melong II. Temps béni de ressourcement, de partage et de décisions dans les orientations des fraternités locales de membres séculiers.

Voici la fraternité locale saint Maximilien-Kolbe qui est le 2e couvent que nous avons construit grâce à l’Aide à l’Église en Détresse et le Diocèse de Cologne en Allemagne. Située à Yaoundé-Nkolbisson, elle est une maison principalement pour nos frères aux études supérieures. Des frères étudient en philosophie et en théologie en vue de la prêtrise, d’autres sont à l’Institut de philosophie Moukassa ou encore à l’Institut de théologie pastorale pour les religieux. D’autres encore pourront faire des études supérieures en d’autres domaines. Le couvent est construit, il ne reste que la chapelle que nous voyons en devenir...


FRATERNITÉ AU QUÉBEC Depuis 34 ans ce sont plus de 650 jeunes que nous avons accueillis comme pensionnaires et des centaines d’autres qui ont participé à nos différentes activités apostoliques. Ici, nous vous proposons le témoignage d’un jeune homme - François-Dominique - qui est pensionnaire dans notre maison depuis 9 mois ET de - Lorena - une jeune femme qui a participé au cours du Catéchisme de l’Église Catholique, au cours de Bible et à nos Samedi des Jeunes. Les témoignages sont un peu longs mais très édifiants, c’est pourquoi nous avons décidé de les mettre en entier pour vous.

Bonjour,

Je m’appelle François-Dominique et j’aimerais vous partager l’expérience que j’ai vécue par rapport à ma conversion au christianisme. Je suis né musulman et personnellement jamais je n’avais fait cette rencontre avec le Seigneur telle que je vais vous en parler. J’ai rencontré le Seigneur dans une grande et douloureuse épreuve de ma vie car je m’étais rendu sur de fausses routes durant des années qui ont été vraiment destructrices pour moi. Un jour il y a quelques années, je me suis réveillé un matin avec dans le cœur un sentiment de désespoir total, je ne voyais absolument plus aucune issue possible à ma situation. Je dois vous avouer que ce matin-là, non sans effroi, j’ai vraiment pensé à en finir avec ma vie.

C’est alors que j’ai vu pour la première fois réellement la main de Dieu agir pour moi. Sûrement que Dieu a toujours été là pour moi mais je ne m’en rendais pas compte. Alors un ami chrétien proche de moi est venu me voir ce

matin-là et en me voyant dans un état pareil, il m’obligea sur le champ d’aller parler à un homme catholique qu’il connaissait. Dès cette première rencontre, je me suis senti vraiment accueilli avec amour, écouté, compris et surtout je ne sentais aucun jugement de sa part. Cette première rencontre m’a touché profondément et a sauvé ma vie. J’ai continué à rencontrer cette personne sur plusieurs années. Je voyais en lui la présence du Christ ressuscité à travers toute cette écoute et cet accueil inconditionnel. Il m’a petit à petit appris comment prier, comment accueillir la miséricorde du Seigneur dans mon cœur car personne ne m’en avait jamais parlé ainsi. Ma foi et ma confiance grandissaient. Pas à pas, j’ai commencé à lire la Bible et à approfondir ma relation avec Jésus qui était présent dans ma vie de tous les jours. Jésus est devenu mon meilleur compagnon de vie et grâce à sa Présence, je vivais de moins en moins d’angoisses. Jésus me rassurait dans les épreuves. Deux ans plus tard, j’ai découvert

la prière du chapelet et ma relation à la Vierge Marie m’a énormément aidé. C’était comme si la Vierge Marie venait combler en moi un certain manque, un vide. Je peux dire qu’une joie et une espérance beaucoup plus forte m’ont envahie dès que je me suis tourné vers la Vierge Marie avec dévotion et amour. Du fond de mon âme il s’est réalisé en moi un changement total. Du bout du tunnel, je voyais enfin la lumière. L’obscurité faisait place à la lumière avec l’appui de la Vierge Marie.

Aujourd’hui, je suis un homme totalement transformé. Je vis bien ma foi chez les Franciscains de l’Emmanuel qui m’ont accueilli avec plein d’amour et de tendresse tandis que je me trouvais devant le dénuement de la rue. Grâce à eux, je suis aujourd’hui un homme nouveau et heureux et je chemine paisiblement avec mon Seigneur et mon Dieu Jésus-Christ. Je recevrai le Baptême à Pâques 2019. Merci Seigneur !

Une fois par mois, les frères Manuel-André, Jeremy-Marie et Matthieu organisent et animent des rencontres avec le groupe ADOS. Sorties au monastère de Rougemont, au monastère de nos soeurs clarisses de Valleyfield (ici sur les photos), aide aux repas des soeurs de Mère Teresa à Montréal, des temps de sport, de partage sur des sujets de la foi, de l’Évangile et de prières adaptées pour ces jeunes ados et la plupart du temps après une bonne pizza, la soirée se termine avec un bon film religieux et partagent entre eux ce qu’ils ont compris et aimés dans le film.

François-Dominique


FRATERNITÉ AU QUÉBEC

Bonjour, je m’appelle Lorena et je suis française, originaire de l’Île Mayotte et de Madagascar. Je suis née dans une famille entièrement musulmane; ma mère a toujours été ouverte aux autres religions. Je pense que j’ai fait la connaissance de Jésus sans le savoir en France lorsque j’avais 11 ans. Ma mère nous avait envoyées pour deux semaines dans un camp de vacances chrétien. Nous avons reçu durant ce camp des cours de catéchisme et des cours sur la Bible mais pour moi c’en est resté là, sans une vraie rencontre avec Jésus. Je me rappelle aussi un jour lorsque j’étais une enfant avoir été attaquée dangereusement par un berger allemand, et spontanément j’ai prié Jésus de me protéger; le chien est repartit sans me faire de mal.

Quand j’étais au lycée, je me suis beaucoup engagée dans la pratique religieuse musulmane. Par contre 3 ans après avoir commencé l’université, mon mode de vie s’est beaucoup éloigné des commandements de Dieu et de la pratique religieuse. Je fus influencé par différents groupes qui m’ont beaucoup éloigné de Dieu. En moi s’est installé un fort sentiment de culpabilité et je n’ai plus osé me tourner vers Dieu durant plusieurs années.

En 2012, j’ai immigré au Canada et j’ai rencontré Paul, un jeune homme chrétien. Ensemble, nous avons beaucoup partagé sur la religion, sur la foi, sur Dieu, ce qui m’a gentiment obligée à me positionner intérieurement sur mes convictions. J’ai décidé à reprendre une spiritualité dans ma lecture du Coran, mais plus je lisais le Coran et plus je vivais un malaise intérieur dans certains textes que je trouvais misogyne et violent. Paul avait une grande écoute pour moi et m’aidait à cheminer. À ce moment-là, j’étais encore totalement fermée à la Bible et à l’amour du Christ que Paul essayait de me proposer. Cette étape dura plusieurs années et je fus

également intéressée pars d’autres religions.

Un jour, une de mes amies chrétiennes voulait aller visiter l’église du Saint-Sacrement au métro Mont-Royal à Montréal; en arrivant dans l’église la messe commençait. Nous y avons assisté et j’y suis retournée ensuite plusieurs fois seule. J’essayais vraiment de savoir qu’est-ce que ça veut dire être chrétien, être catholique, mais sans autres.

En 2016, dans un voyage, j’étais seule avec mon chien dans la nature et j’ai osé me tourner directement vers Dieu pour la première fois de ma vie. Je lui ai dit que je ne pouvais plus être musulmane et je lui demandais de me montrer le chemin si un autre chemin existait pour avoir une relation vraie avec Dieu. Le lendemain, au bord de la route, je faisais de l’auto-stop et c’est à ce moment-là que j’ai senti une énergie d’amour qui me tombait dessus et une voix qui me disait « Je t’aime, tu es mon enfant bienaimée ». J’ai ressentis un amour immense toucher mon cœur mais je ne comprenais pas ce qui venait de se passer. Durant tout le reste de mon voyage, dès ce moment-là, je me suis sentis protégée et au travers de plusieurs événements providentiels, j’ai vu que Dieu prenait soin de moi.

Au retour de ce voyage, j’ai emménagé à Montréal avec une personne qui était chrétienne. Un de ses amis chrétien a répondu à beaucoup de mes questionnements sur la foi chrétienne. En le voyant prier, je fus très touchée et gentiment mon cœur et mon intelligence se sont ouverts à Jésus. Cet ami chrétien m’a fait comprendre le point clé de ma conversion : c’est que par l’amour et le sacrifice du Christ sur la Croix, je pouvais en me tournant vers Lui retrouver cette relation directe avec le Père. Par la prière, j’ai alors ouvert pleinement mon cœur à Jésus, je lui ai fait confiance et lui ai demandé de venir me rencontrer. Avant même que je termine ma prière, j’ai sentis un feu intérieur qui m’a complètement bouleversée, comme une lumière intérieure qui m’est tombée dessus d’un coup. Je n’étais plus capable de parler, j’étais saisie. Je venais de faire la rencontre avec le Christ ressuscité. À partir de ce moment-là, j’ai commencé à lire les Évangiles et

je fus frappée par le Christ et par toute sa vie. C’était tellement vivant et ça me rentrait dans le cœur, c’était si beau et si vivant ! Mon cœur était brûlant d’amour pour le Christ. Quelle joie, quel bonheur intérieur immense! C’est la première fois de ma vie que je me sentais si joyeuse et heureuse et ce qui me manquait au fond de moi, je venais de le trouver. Dès cette rencontre, j’ai tout arrêté, de boire, de fumer. Je me nourrissais de la Parole de Dieu et de la prière, ma soif était immense et j’avais trouvé la source d’eau vive, Jésus !

En 2017, je suis retournée en France. Comme mon projet de travail avait été annulé au dernier moment, j’ai décidé spontanément de me rendre à Lourdes. Comme je cheminais avec les protestants en ce temps-là, on m’avait toujours dit de ne pas prier la Vierge Marie. Mais une fois à Lourdes, en m’approchant de la grotte, j’ai ressentis ce même amour intense dans mon cœur, un amour qui guérit. Mon regard sur la Vierge Marie a totalement changé dès ce moment-là. À Lourdes, j’ai aussi rencontré un franciscain qui vivait là et il m’a beaucoup enseigné sur la Vierge Marie, ce qui m’a beaucoup aidé à comprendre son rôle dans le plan du salut et à accepter dans ma vie de la prier et de l’aimer comme Jésus aimait sa mère. Ayant été touchée par l’amour de la Vierge Marie, il était clair pour moi que je ne pouvais plus continuer avec mon appartenance à l’église protestante.

Dès mon retour à Montréal, j’ai pris contact avec les frères Franciscains de l’Emmanuel et j’ai suivis des cours sur le catéchisme de l’Église catholique. J’ai fréquenté les activités des frères avec enthousiasme et aussi les Samedi des Jeunes. Ce fut mon premier apprentissage dans l’Église catholique, et je dois dire que c’est vraiment grâce à la Vierge Marie. Depuis octobre 2018, je suis catéchumène et je reçois une formation pour recevoir les Sacrements du Baptême et de la Confirmation le jour de la vigile pascale. Quelle joie de continuer à cheminer dans le Seigneur ! J’ai tant vu sa Providence agir pour moi dans ma vie, gloire à Dieu ! Lorena


ADRESSES DES FRATERNITÉS LOCALES rÉGiOn camerOun

- fraternité Marie-Immaculée (membres séculiers) Nkongsamba *****

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres séculiers) B.P. 03, Loum *****

- fraternité Saint Padre Pio (membres séculiers) B.P. 20, Penja *****

- fraternité Saint Benoît l’Africain - fraternité Saint Joseph de Copertino (membres séculiers) B.P. 50, MBanga *****

- fraternité Bx Frédéric Ozanam Douala (membres séculiers) *****

- fraternité Bx Luchesio MBouda (membres séculiers) *****

- fraternité Ste-Agnès d’Assise B.P. 206, Melong (membres séculiers)

*****

- fraternité St-Albert-Adam

Bipaing-Lara à l’extrême nord (membres séculiers) *****

- fraternité de l’Alverne (Frères réguliers) B.P. 206, Melong (237) 67530 1946

CENTRE ST-FRANÇOIS : (237) 67475 8335 *****

Activités

Jeudi le 4 avril : Témoignage des frères à des jeunes adultes de la paroisse St-Charles qui se préparent a la confirmation Jeudi le 11 avril : Adoration animée à la paroisse St-Charles en préparation de Pâques à 20 h 00 Vendredi 12 avril : Film - BEN-HUR (Le nouveau film) à 19 h 15 Samedi le 13 avril : SAMEDI DES JEUNES – JMJ diocésaine de 10 h 00 a 18 h 00 Dimanche le 14 avril : Rencontre des membres de la Fraternité Les 19-20-21 avril : TRIDUUM PASCAL - 21 avril : La Pâque de Jésus Ressuscité ! Vendredi le 26 avril : Vendredi-Partage de 14 h 00 a 16 h 00 - avec les personnes démunies du quartier Dimanche le 28 avril : Journée de la divine Miséricorde à Verdun animée par les Frères Dimanche le 5 mai : Portes ouvertes de la Fraternité POUR TOUS de 14 h 00 à 16 h 00 Samedi le 11 mai : SAMEDI DES JEUNES à 19 h 00 – Invité spécial : Mgr Christian Rodembourg, nouvel Évêque de St-Hyacinthe Dimanche le 26 mai : Rencontre des membres de la Fraternité Samedi le 8 juin : SAMEDI DES JEUNES à 19 h 00 - Vigile de la Pentecôte Dimanche le 9 juin : Rencontre des membres de la Fraternité Du 28 au 30 juin : WEEK-END RANDO à Chertsey pour les 18 à 32 ans Du 8 au 29 juillet : Visite pastorale du frère Denis-Antoine à nos missions au Cameroun - (Le 12 juillet accueil de Charlain au noviciat, accueil de plusieurs jeunes au postulat et accueil des premiers vœux de frère Agostino. Le 20 juillet cérémonie des vœux perpétuels des frères Jean-Fresnel et Bonaventure et présider le Chapitre d’élection de la Région Cameroun). Du 6 au 15 août : PÉLÉ au Cap-de-la-Madeleine à pied – POUR TOUS - info : 514-762-4049 er Du 30 août au 1 septembre : FÊTE DES TENTES à l’Île d’Orléans – pour 18 a 32 ans

Joyeuses Pâques

Que la Paix du Christ ressuscité soit avec vous !

- fraternité St-Maximilien Kolbe (Frères réguliers) Nkolbisson - Yaoundé (237) 69754 2802 rÉGiOn QuÉBec

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres séculiers) (Gérald Potvin, responsable) 317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075 *****

- fraternité St-François (Frères réguliers et membres séculiers) Verdun, Montréal

chers ami(e)s, depuis toutes ces années vous nous soutenez par votre amitié, vos prières et vos dons. La mission continue et prend de plus en plus d’expansion. MERCI pour TOUT !

LeS FranciScainS De L’emmanueL 2111 rue du centre montréal, Qc H3K 1J5 514-762-4049 (métro charlevoix) franciscains-emmanuel.org

nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’emmanuel, etc...

MERCI

DE TOUT

C OEUR !

Profile for Les Franciscains de l'Emmanuel

Bulletin Jésus-Emmanuel - Avril 2019  

Bulletin Jésus-Emmanuel - Avril 2019  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded