__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Bulletin Jésus-Emmanuel Chers amis et bienfaiteurs

Paix et Bien !

www.franciscains-emmanuel.org

Il est mort...

Un jour une petite fille demandait en voyant un crucifix sur lequel le corpus de Jésus saignait abondamment : est-ce pour cela que l’on appelle Jésus le sai-gneur, c’est parce qu’il saigne ? Rappelons-nous la scène du film La Passion de Mel Gibson où Jésus se fait flageller jusqu’au sang et même à en perdre des morceaux de chair déchirés. Il n’est pas facile de regarder la Croix quand elle désigne l’épreuve physique ou morale et l’horreur du mal. Cela fait penser à nos vies. Comment faire ?

Jésus a fait une allusion explicite à son élévation sur la Croix. La fixation du Christ sur le bois de souffrance est en réalité une élévation en gloire. « Quand vous aurez élevé le Fils de l’Homme, vous connaîtrez que Je Suis ». Ce qui veut dire que la Croix révèle le Christ comme Fils de Dieu. Quel merveilleux retournement ! Jésus ressuscité apparaît à ses disciples marqué des stigmates de sa Passion. Dans les épreuves qui nous écrasent, il nous est difficile, voire impossible parfois, de croire qu’elles nous élèvent en quoi que ce soit. Regardons simplement la Croix du Christ, un peu comme nous regardons le St-Sacrement. Oui, regardons-le... avec notre coeur, dans la foi, et avec un regard profond de foi.

Pensons au signe sauveur élevé par Moïse dans le désert contre la morsure de serpents et son élévation sur la croix. Le serpent de bronze sur un bâton guérissait le peuple décimé par la mort. Jésus apporte salut et vie éternelle à tous ceux qui regardent vers Lui avec foi. La Croix, instrument de mort, devient bois de vie. Par elle, nous sommes guéris, arrachés au pouvoir du mal et de la mort. La Croix est remplie d’Amour.

«Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique ... et ... qui regarde vers Lui resplendira.» L’Amour de Dieu est rendu visible, tangible, par le Signe de la Croix. C’est là que Dieu nous aime jusqu’à l’extrême. En se mettant au rang des malfaiteurs, en « se faisant péché pour nous», Jésus témoigne que personne n’est exclue de la miséricorde divine. La Croix est l’ostensoir de l’Amour de Dieu. Tout homme, si pécheur soitil, aussi bas qu’il soit tombé, peut être relevé par le pardon, élevé dans la dignité de sa vocation d’enfant de Dieu.

Avril 2017

et il est RESSUSCITÉ !..

La Résurrection de Jésus-Christ est le cœur de notre foi. Jésus est vivant ! Voilà le cri du coeur des disciples, hier comme aujourd’hui. Si Jésus est resté dans le tombeau, nos prières sont des illusions, nos sacrements des mensonges, notre espérance vaine... Mais non, Jésus est vivant ! Nous sommes déjà ressuscités avec Lui : la résurrection du Christ est résurrection des apôtres, qui passent de la peur à la force de la confiance et à l’audace de l’annonce de cette bonne nouvelle. Ce ne sont plus les mêmes d’avant. La vie nouvelle du Christ se répand dans les cœurs par son Esprit, donné en plénitude à la Pentecôte. La mort comme la résurrection du Christ sont des évènements historiques, réels, vraies et qui nous engagent, qui engagent notre vie, nos choix et nos décisions.

C’est pourquoi la résurrection est aussi envoi en mission, acte de confiance du Christ en ses disciples : car Dieu croit en l’homme! « ...nous attendons comme sauveur le Seigneur Jésus, lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux » (Philippiens 3,2021). Le corps glorieux et lumineux de Jésus ressuscité est promesse de notre propre résurrection. Non seulement l’âme, mais aussi notre corps ressuscitera : toute la personne, tout moi-même, est appelé à passer dans la vie éternelle. Jésus est vivant et il nous appelle à choisir la vie ; il nous communique sa vie pour que nous soyons dès maintenant des vivants : « Les apparitions du Christ ressuscité sont un appel à la foi. Il ne se présente pas comme un spectacle, comme un objet qu'on peut percevoir sans s'engager. » (P. Maurice Zundel) À chacun de nous de répondre face à la Croix du Christ. Acceptons de passer par des morts au mal, à toutes formes de mal dans nos vies. En vivant ces morts quotidiennes au mal, Dieu saura bien en tirer le bien, la VIE, et l’espérance surgira avec une nouvelle force par la grâce du Christ. La résurrection du Christ en est le signe et le gage. Bonne fête de Pâques devant la Croix glorieuse ! frère Denis-Antoine, fe


FRATERNITÉ AU QUÉBEC Je veux suivre Jésus comme frère de

Saint-François Voici maintenant 14 mois que je vis chez les Franciscains de l’Emmanuel. Ma période de postulat m’a donné beaucoup d’apprendre sur moi-même, sur mes faiblesses et mes défis personnels comme sur mes qualités et mes talents.

Je réalise combien mon âme veut aimer, mais combien je suis encore loin de l’amour libre et parfait. Cet amour libre et parfait pour moi c’est que peu importe si je suis devant la personne qui m’aime le plus au monde ou celle qui ne m’aime pas, je désire les aimer tous les deux comme mes propres frères et sœurs. Ce n’est pas chose facile, mais c’est en donnant chaque jour gratuitement mon temps, mon écoute, ma compassion à mes frères et sœurs qui sont près de nous que je progresse.

Ce n’est pas toujours facile, mon « moi » intérieur veut souvent se plaindre ou se comparer en disant « encore moi » ou encore « j’ai autre chose à faire ». Des fois on ne veut qu’obéir à notre raison, à nos sens et à nos passions et c’est justement à ce moment, dans cette faiblesse de la nature humaine, que je me tourne vers Jésus.

Je lui demande pardon et qu’Il me montre comment aimer comme Lui nous aime. En bref, il faut être comme des enfants qui ne veulent que Lui plaire et nous tourner vers Lui pour tout.

Le 10 mars dernier, notre Fraternité a eu la joie d’accueillir Jeremy Joly au noviciat. Jeremy est un jeune homme de Gatineau qui a étudié à l’Université en Génie électrique. Son cheminement personnel l’a conduit à répondre à l’appel du Seigneur et de lui consacrer sa vie comme franciscain. Après une année de postulat il a reçu le saint habit de saint François pour commencer officiellement sa vie franciscaine par ce temps de formation intensif. Il a choisi de prendre le nom de frère Jeremy-Marie et il a reçu le mystère de l’Enfant-Jésus qui se rajoute à son nouveau nom comme Franciscain de l’Emmanuel.

Mon entrée au noviciat m’apprend encore plus à me donner pour ceux qui sont près de moi et que je rencontre. C’est pour moi une étape importante dans ma vie et je remercie le Seigneur de toujours être là dans tout ce que je vis. Dans le rituel d’accueil au noviciat il est dit lorsque l’on me remet l’habit franciscain que je dois renoncer au vieil homme et revêtir l’homme nouveau. C’est ça que mourir un peu plus à moi-même, mourir au péché, afin de vivre une vie nouvelle en Jésus le Vivant. C’est pourquoi je rends grâce même pour les épreuves, car sans elles je ne pourrais pas progresser dans le chemin de l’amour. MERCI de prier pour moi comme je prie pour vous. frère Jeremy-Marie de l’Enfant-Jésus, fe


FRATERNITÉ AU QUÉBEC La vie quotidienne...

Notre vie quotidienne continue toujours avec toutes nos activités. Comme le 24 décembre où nous avons accueilli près de 120 personnes qui sont venues à notre souper de Noël. Que de joie et d’amour nous avons vécus avec ces personnes plus démunies de notre quartier. Et les pensionnaires qui vivent avec nous et qui cheminent dans leur réalité humaine et chrétienne. C’est si beau et si bon d’être avec eux et de marcher ensemble dans la vie chrétienne. Pour nous les Frères : c’est DANS le ménage, les repas préparés tous les jours, la vaisselle, les activités jeunesse, l’écoute, l’accueil des pauvres, la lessive, les aides à tant de personnes qui sonnent à la porte, les conférences, les missions d’évangélisation, la prière et l’adoration, etc... que nous rencontrons le Seigneur et que nous nous donnons au Christ à travers tout ce quotidien de la vie. Le Christ a pour nous tous ces visages ! frère Denis-Antoine, fe

Photo de droite : L’abbé Laurent Ravenda notre curé avec le pensionnaire Stanislas après la cérémonie d’entrée au noviciat de frère Jeremy-Marie. En bas : Stan qui a fait une grotte de neige à la Vierge Marie. Le lendemain tout a commencé à fondre à cause de la température...tout est éphémère. Les 2 photos dans la forêt : week-end de raquette en février, organisés par le frère Alain et Jean-Sébastien. Ce sont 25 jeunes qui ont vécus ce week-end de randonnée dans la forêt, de fraternité et de ressourcement spirituel.


FRATERNITÉ AU CAMEROUN Lors de mon dernier voyage au Cameroun, j’ai eu la joie d’accueillir les premiers voeux de deux de nos novices. Les Frères Bertrand et John-Bosco, après 3 ans et demi de formation initiale, ont fait leur profession des conseils évangéliques comme Franciscains de l’Emmanuel le 1er février 2017. La cérémonie a été vécue avec des membres de leur famille respective, 6 amis prêtres présents, des frères capucins, quelques membres séculiers et bien sûr des Frères de notre Fraternité. Le frère John-Bosco est originaire de Kumbo et le frère Bertrand de Bamenda au Cameroun. Ces 2 villes sont dans une région anglophone du pays. Ce fût pour eux un défi que d’apprendre la langue française pour vivre leur vocation franciscaine dans notre Fraternité.

Il est beau de voir ces jeunes qui acceptent de répondre à l’appel du Seigneur pour travailler à sa vigne. Félicitations chers frères et que Dieu vous bénisse !

frère Denis-Antoine, fe


FRATERNITÉ AU CAMERUN

Depuis près de trois années nous avons une deuxième maison de Frères au Cameroun. Ce couvent porte le nom de St-Maximilien-Kolbe et est situé à Nkolbisson qui est devenu un quartier de la capitale Yaoundé.

Nous voyons à partir de la gauche les Frères Jean-Claude, Émile-Dominic, Jean-Fresnel et Emmanuel. Les Frères Jean-Claude, ÉmileDominic et Emmanuel sont en 3e année de philosophie et en cheminement pour devenir prêtres franciscains. En septembre prochain ils commenceront la théologie. Le frère Jean-Fresnel est en 2e année à l’Institut de théologie pour les religieux (ITPR) à Yaoundé. Nous remercions tous nos bienfaiteurs qui aident nos Frères étudiants à bien faire leurs études afin de servir l’Église avec compétence.

Les photos du haut :

1- Les Frères aiment bien s’amuser.

2- Repas de Noël à la fraternité de

Melong II au couvent de l’Alverne.

3 et 4- C’est la fête de frère John-Bosco avec un bon gâteau. Il est bon de vivre ensemble avec des Frères.


FRATERNITÉ AU QUÉBEC

Nos activités jeunesse est une des parts les plus importantes de notre mission : l’évangélisation des jeunes. Ici quelques photos de certaines activités. La joie, les sourires, l’écoute, la fraternité vécue ensemble se manifestent grandement lors de ces rencontres. Samedi le 11 mars nous avons eu la grande joie d’accueillir Brigitte Bédard et son mari Hugues qui ont fait un témoignage de vie tout à fait spécial et SUPER. Ce fût très intense et profond et en même temps très vivant. Brigitte sait aussi nous faire rigoler comme des fous... MERCI à vous deux et que Dieu vous bénisse !


FRATERNITÉ AU QUÉBEC Mort et Résurrection

Jésus

est vivant !

Lorsqu’on veut prier le Seigneur, c’est avec son cœur et en vérité qu’il faut se tourner vers Lui. C’est de tout son cœur qu’il nous faut le supplier, le louer, l’adorer, l’aimer. Il nous a bien dit : « Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira. » (Matthieu 7,7)

Un jour, un homme à la prison souffrait beaucoup d’un mal physique à la hanche qui s’aggravait chaque jour et l’empêchait de dormir la nuit. Ça faisait plusieurs années qu’il souffrait de ce mal mais maintenant ça s’aggravait et il en souffrait beaucoup. Il s’ouvre à moi pour en parler et je lui propose de prier Jésus, car Jésus continue aujourd’hui encore comme il y a deux mille ans de guérir les corps, les cœurs et les âmes, puisqu’Il est vivant ! Nous prions ensemble et je remarque que cet homme a une grande foi. Je le revois deux semaines plus tard et il me dit tout souriant que Jésus a entendu sa prière ! Son mal physique est complètement disparu.

Le Seigneur peut faire des grandes choses pour chacun de ses enfants. C’est en l’aimant toujours plus, en se tournant vers Lui, en lui donnant sa vie, en vivant et en mettant en pratique sa Parole, qu’Il pourra se manifester dans nos vies et nous pourrons alors goûter à son Amour et à sa Paix que tout homme et toute femme recherche.

Un matin, un jeune homme visite les frères et je remarque qu’il est très agité, nerveux et aussi en colère. Il m’avoue ce qu’il vient de vivre, mais comme il ne retrouve pas la paix j’ai bien peur qu’il ne reparte dans cet état et commette une bêtise. Je lui propose de se tourner vers Jésus et après avoir demandé au Seigneur qu’il le délivre de cette tentation, il a retrouvé la paix, le mal était parti. Jésus libère, chasse le mal, redonne la paix et l’amour dans le cœur, mais il faut se tourner de tout son cœur vers Lui ! Comme le monde irait mieux si chacun croyait en Jésus et vivait pleinement sa Parole. À nous tous d’en être les témoins et de porter sa Bonne Nouvelle que le Royaume de Dieu est parmi nous ! Bonnes et joyeuses Pâques avec Jésus qui est vraiment ressuscité ! frère Manuel-André, fe

La mort est mystérieuse pour tous. Personne ne lui est indifférente et dès le jeune âge nous la questionnons. Mon premier souvenir de la mort est le silence qui l’entourait. Une question difficile à répondre pour la majorité des gens endeuillés. Au fil du temps il s’est présenté différentes explications, mais aucune d’elles n’a pu ou su résoudre le mystère qui s’accentuait. Finalement la question devenait réflexion personnelle et tout intérieure... Méditer sur la mort m’amenait paradoxalement à réfléchir sur le sens profond de la Vie. C’est à la lecture des Évangiles que la Vérité sur la vie, sur la mort et sur la résurrection s’est éclairée. Dès les premières Paroles de Jésus, tout mon être s’écriait... c’est Lui la Vérité. Chaque Parole de Jésus résonnait et s’imprégnait au plus profond de moi à chaque verset et de forte façon comme lui-même l’affirmait : « Mes brebis entendent ma voix; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main (...) Jean 10,27-28. Sur la mort, Jésus m’enseigne, en autres, que la véritable mort est la conséquence du péché. « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne ». Matthieu 10.28 Une invitation constante à la conversion tout en marchant dans la lumière. « Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie. » Jean 8.12 Les Paroles et la vie de Jésus culminent vers la bonne nouvelle : la Résurrection. « Je suis la résurrection et la vie. Qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu ? » Jean 11.25-26 Voilà maintenant la question fondamentale que Jésus me pose. À moi d’y répondre, maintenant, en vérité... Johane-Marie, m. externe La mort et la résurrection dans ma vie se voient à travers mille et une impasses intérieures qui sans issue apparemment trouvent un chemin de vie, de résurrection inespérée à travers un pardon qui relance une relation douloureuse, à travers une providence matérielle qui décuple l'espoir et la confiance en Dieu ou à travers une grâce, sensible ou non, qui permet de durer et d'aller plus loin dans une situation difficile qui touche directement à mes faiblesses particulières. Je suis une pauvre ressuscitée de chaque jour qui a besoin chaque jour de sa grâce de résurrection... Micheline Lavoie, amie associée

Voilà Jennifer et Julien qui entourent le nouveau frère Jeremy-Marie au lendemain de sa prise d’habit lors du SAMEDI des JEUNES. C’est la première fois qu’ils voient le frère avec l’habit franciscain. Ils étaient bien contents pour lui. Allez, on sourit ! À droite : Temps de prière et d’adoration animée au SAMEDI des JEUNES.


ADRESSES DES FRATERNITÉS LOCALES RÉGION CAMEROUN - fraternité des jeunes Ami(e)s Associés B.P. 03, Loum-NGodi *****

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres externes) B.P. 03, Loum *****

- fraternité Saint Padre Pio (membres externes) B.P. 20, Penja *****

- fraternité Saint Benoît l’Africain (membres externes) B.P. 50, MBanga *****

- fraternité Bx Frédéric Ozanam Douala (membres externes) *****

- fraternité Bx Luchesio MBouda (membres externes) *****

- fraternité Ste-Agnès d’Assise B.P. 206, Melong (membres externes)

*****

- fraternité St-Albert-Adam

Bipaing-Lara à l’extrême nord (membres externes) *****

- fraternité de l’Alverne (Frères consacrés internes) B.P. 206, Melong (237) 67530 1946 CENTRE ST-FRANÇOIS : (237) 67475 8335 *****

- fraternité St-Maximilien Kolbe (Frères consacrés internes) Nkolbisson - Yaoundé (237) 69754 2802

RÉGION QUÉBEC

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres externes) (Gérald Potvin, responsable) 317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075 *****

- fraternité St-François (Frères consacrés internes et membres externes) Verdun, Montréal

Activités

Samedi le 25 mars : les Frères Alain, Jeremy-Marie et Denis-Antoine vont animer une journée de ressourcement à Gatineau. Le 31 mars - 1 et 2 avril : WEEK-END JEUNESSE à Chertsey. Samedi le 8 avril : JMJ diocésaine de Montréal. Du 13 au 16 avril : TRIDUUM pascal et PÂQUES. Dimanche le 23 avril : Dimanche de la Divine Miséricorde animée par les Frères. De 10 h 00 à 17 h 00 à la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de Verdun. Samedi le 13 mai : SAMEDI DES JEUNES (18 à 32 ans) à 19 h 00. Invité : L’abbé Claude Paradis, curé de la paroisse de la rue des sans-abris Notre-Dame-de-la-Rue à Montréal. Mercredi le 17 mai : Messe à la Basilique Notre-Dame pour le 375e anniversaire de la fondation de Ville-Marie (Montréal). Du 19 au 21 mai : Les Frères Alain et Jeremy-Marie sont à la Montée Jeunesse à Sherbrooke. Du 29 au 31 mai : Chapitre annuel et d’élection de la Région Québec de la Fraternité. Samedi le 10 Juin : SAMEDI DES JEUNES. Les Frères en collaboration avec les moines de Jérusalem et une équipe de jeunes: PÉLÉ à pied avec Saint MargueriteBourgeois jusqu’à Sainte Kateri TEKAKWITHA pour les jeunes de 18 à 35 ans. BIENVENUE À TOUS LES JEUNES. Du 11 juin au 11 août : Frère Denis-Antoine va au Cameroun travailler à nos missions de la Fraternité avec le frère Jeremy-Marie. Du 4 au 6 août : Grand Week-end jeunesse au Centre St-François de Melong II au Cameroun. Du 6 au 15 août : PÉLÉ à pied de Montréal jusqu’au Cap-de-la-Madeleine accompagné par des Frères de la Fraternité. BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS DE TOUS LES ÂGES. Inscription sur le site du pélé. INFO : Lucette Beaudoin 514259-1300 Du 1er au 3 septembre : FÊTE DES TENTES à l’Île d’Orléans pour jeunes de 17 à 35 ans. Du 18 au 20 septembre : Réunion de l’assemblée générale annuelle des supérieurs majeurs de la famille franciscaine à Québec.

s e s u e Joy s ! e Pâqu Les Franciscains de l’Emmanuel

4155 rue Wellington Verdun, Montréal, H4G 1V8 514-762-4049 (métro de l’Église) franciscains-emmanuel.org

Nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre Mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’Emmanuel, etc...

MERCI

DE TOUT

C OEUR !

Profile for Les Franciscains de l'Emmanuel

Bulletin Jésus-Emmanuel - Avril 2017  

Bulletin Jésus-Emmanuel - Avril 2017  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded