Page 1

B

s u s E é m J man n i t u e l el Paix et Bien ! l u

Chers parents amis et bienfaiteurs,

25 ANS DÉJÀ !

JE ME SOUVIENS !...

C’est le 05 janvier 1985 que naissait le projet de vie des “Franciscains de l’Emmanuel”; 25 ans déjà. C’est toute une aventure qui commençait pour moi, Fernand (qui a dû quitter pour cause de maladie) et Frère François-Marie qui est arrivé dès les tout débuts. Notre intuition au départ était de vivre l’Évangile selon la spiritualité franciscaine par une vie consacrée spécifiquement dévouée à l’évangélisation de la jeunesse en vivant le “ÊTRE ET VIVRE AVEC”, par une pastorale de proximité. De fait, depuis les origines de notre Fraternité, s’est imposé à nous l’accueil des jeunes dans notre maison. Ces jeunes entre 18 et 30 ans vivent un temps avec nous qui peut durer de quelques mois à 2 années... Parmi ces jeunes il y eu de tout : des jeunes “ordinaires” ou de la rue, en difficultés ou voulant sortir du milieu de la drogue, d’une vie désordonnée, souvent loin de la foi et surtout loin de l’Église. En cheminant avec nous, la grande majorité ont commencés un cheminement humain et spirituel. Pour la plupart, c’était la première fois de leur vie qu’ils vivaient avec des frères consacrés, des chrétiens engagés dans l’Église. Et je vois des centaines de visages : les Pierre, les Michel, les Gilles, les Éric, les Claude... ce sont plus de 600 jeunes qui ont habités avec nous, ont grandis et ont rencontrés le visage d’un Dieu d’Amour et de Miséricorde. Leur vie a basculée et ils ont pu se relever et se re-trouver comme fils de Dieu et frère du Christ. Que c’est beau de penser à tous ces jeunes avec qui nous avons encore des contacts ou des nouvelles pour plusieurs, et qui continuent leur marche avec le Seigneur. Plusieurs parmi eux sont des adultes engagés dans l’Église et dans la société aujourd’hui et portent eux aussi de beaux fruits. NOTRE CHARISME PROPRE : ÊTRE PRÉSENCE DU CHRIST-FRÈRE.

DÉCEMBRE 2009

Bien sûr, il y a eu également des faux pas avec certains, car tout n’est pas toujours simple et facile que de travailler avec des personnes humaines et fragiles. Mais au moins, nous avons essayé de semer en leur coeur, par leur passage parmi nous, un peu de la Lumière du Christ. Il y a l’espérance aussi... Et que dire de toutes ces rencontres de jeunes dans des dizaines d’écoles secondaires et primaires pour témoigner de notre joie de connaître et de vivre avec Dieu; ou ces week-ends de jeunes que nous avons animés. Toutes les retraites paroissiales ou dans des Centres, les rencontres jeunesses, les Congrès et les tournées d’évangélisation et de conférences... Je pense à tous ces démunis de notre société qui ont frappés à notre porte pour être accueillis, écoutés, reconnus comme personne et à qui on a offert soit un gîte temporaire, un sandwich ou des sacs d’épicerie. C’est par centaine qu’on peut les compter en ces 25 dernières années. Il y a eu les hauts et les bas. Tout n’a pas toujours été aisé. Sur les pas du Christ nous trouvons le chemin de la Croix. Les incompréhensions, les problèmes de plusieurs à “porter” et des fois à “supporter”. Mais une des pauvretés que nous vivons est le petit nombre de membres, du moins ici au Québec, car au Cameroun, c’est plutôt le contraire. Notre passage de 3 années avec les Frères de New-York nous a aussi fortifié dans notre conviction de vivre notre mode de vie consacrée franciscain qui est nécessaire pour notre monde d’aujourd’hui. Et nous sommes là et c’est ce qui compte. Être là, fidèles, persévérants dans notre vocation franciscaine : VOILÀ NOTRE JOIE ! Une grâce que nous vivons dans notre Fraternité depuis les tout débuts, c’est l’accueil bienveillant et toujours très fraternel de notre projet de vie par les Pasteurs de l’Église. Je pense au bon Père Telmosse de l’Office de la vie consacrée de l’Archevêché de Montréal, au Cardinal Grégoire, à Sr Jeanne. Maintenant il y a Mgr Parent, Sr. Fleurette et notre Archevêque actuel le Cardinal Turcotte, qui nous a (suite autre page... )


25 ANS DÉJÀ ! (suite)

accordé la reconnaissance canonique en 2003. Nous avons toujours senti un respect accueillant de la part de nos Pasteurs, et pour nous, être reconnu officiellement avec un statut canonique dans l’Église, nous donne une assurance et fortifie en nous la responsabilité de notre témoignage de vie. De plus, depuis les débuts de notre fondation, la Famille Franciscaine du Québec à travers les responsables des différentes Communautés, nous ont aussi toujours soutenus et encouragés en nous intégrant dans cette belle Famille spirituelle de notre père et frère commun : St-François. Je pense aux pères François Carrière (ofm cap) ou Gilles Bourdeau (ofm), tous les deux Ministres provinciaux de leur Communauté, ou au père Jean-Guy Paradis (ofm cap), qui nous ont beaucoup apportés en temps de formation, de bons conseils, d’encouragements, et plus... Et aux Soeurs Kathleen et Patricia (fmm), qui nous ont tant accueillis, donné de leur temps et pour la qualité de leur formation franciscaine... Et tous les autres... La Famille Franciscaine, par l’intermédiaire du SIAF (service intercommunautaire d’animation franciscaine) a aussi confirmée notre appartenance à la Famille de St-François et vivant du même charisme franciscain. MERCI à vous tous chers Frères Pasteurs de l’Église et Frères et Soeurs en St-François ! Depuis l’année sainte de l’an 2000, nous vivons un beau développement de la Fraternité. Même ici au Québec nous avons maintenant 2 fraternités locales (voir les adresses en arrière du Bulletin) avec des membres externes de qualité et qui s’impliquent dans notre mission d’Église : pas nombreux, mais actifs et vivants. Et bien sûr, nos 9 fraternités locales au Cameroun qui progressent. Avec nos 11 fraternités locales, nous sommes environ 75 membres internes et externes et une soixantaine d’Amis Associé(e)s. Dans ce Bulletin, nous vous présentons divers témoignages du passé et du présent. Nous en aurions des dizaines d’autres, mais l’espace manque et j’ai trouvé ceux-ci dans nos archives. Est-ce de l’orgueil ?... je vous demande de nous le permettre une fois en 25 ans (!). Merci de votre compréhension, mais nous voulons surtout nous rappeler des bienfaits du

Seigneur dans les coeurs de ces personnes qui nous ont côtoyées. Oui, je me souviens de 25 années de mission franciscaine, 25 années de grâces, 25 années de joie avec quelques épines. Je me souviens surtout de la fidélité du Christ et de tous ses actes de Providence envers nous. Dieu a toujours été fidèle, car avec Lui on ne se trompe pas. Avec Lui nous pouvons bâtir sur du solide. Avec Lui nous avons de l‘avenir, un avenir. C’est Lui, Jésus-Emmanuel, qui est au coeur de ce souvenir, car c’est de Lui que nous vient tout Bien, Lui le Tout-Bien. “Jésus, notre Dieu et notre Frère, c’est Toi que nous honorons à travers tes Oeuvres. MERCI pour TOUT !” J’aimerais terminer en vous remerciant aussi, chers Amis et Bienfaiteurs. Merci pour votre fraternité, vos encouragements, votre présence fidèle depuis tant d’années pour plusieurs parmi vous. Merci, car grâce à votre soutien et votre générosité, nous avons pu ENSEMBLE réaliser à donner un peu d’Amour et d’Espérance à ces jeunes et à ces pauvres qui font partie de notre vie. Le Seigneur vous le rendra au centuple, vous vous réjouirez au Ciel de voir les fruits de vos privations. Soyez bénis ! Merci de continuer de prier pour nous, surtout durant l’année 2010, car nous en avons toujours besoin pour avoir la force de continuer à donner un peu de notre coeur dans notre monde blessé. Bonne lecture, Bon temps des Fêtes et SOYONS UNIS ! Comme saint François disait à ses Frères avant de mourir, je NOUS dit : “Commençons mes frères, car jusqu’à maintenant nous n’avons encore rien fait !...” frère Denis-Antoine, f.e.

J OYEUX - BON ET SAINT NOËL À VOUS TOUS ! BONNE - HEUREUSE ET BÉNIE SOIT LA NOUVELLE ANNÉE

---

2010 !


FRATERNITÉ À MONTRÉAL

Comme à chaque année nous vivons à la Fraternité avec les jeunes le TRANSITUS de St-François : son passage de la vie à la VIE.

Ai d e s- n o u s S e ig n e u r à m a rc h e r su r te s p a s, sa n s to i n o u s n e p o u vo n s ri e n fa i re . Ave c toi, t out est possi b l e .

Chers amis et amies ! J’ai renouvellé mes voeux annuels lors du Samedi des Jeunes de la fête de Saint François. Ce fut une magnifique soirée de prière avec beaucoup de jeunes qui cheminent avec nous. Faire des voeux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance est une grande grâce du Seigneur, ils nous placent sur le Chemin que Jésus a suivit. Je me sens pleinement missionnaire ici à Montréal, surtout venant de la Suisse et aidant aussi la mission au Cameroun. Le monde d’aujourd’hui a besoin de témoins de la foi, et nous faisons ici chaque jour notre possible pour répondre à cet appel. Je souhaite aux jeunes d’aujourd’hui la grâce de s’engager sur les pas de Jésus, car c’est Lui le Chemin, la Vérité et la Vie, et je dirais plus, la vie en abondance ! Jésus appelle toujours et encore, prions que tous et toutes puissent trouver la force de Lui répondre. frère Manuel-André, f.e.

Attention, on va prendre la photo, clic !!! Que de joie et de bonheur lorsqu’on se retrouve ensemble pour fêter le Seigneur, prier et célébrer ! Musique, chants, danses, amitié, fraternité, échanges, prières, célébrations eucharistiques, sacrement du pardon, adoration de Jésus au Saint Sacrement, bref la vie en Église et l’Église c’est tout cela ! Merci les jeunes et à très bientôt !

L’abbé Laurent Ravenda (notre curé) est venu témoigner de son expérience missionnaire au Pérou, ce fût passionnant ! Merci Laurent pour ta joie de vivre !


MEMBRES EXTERNES DE LA FRATERNITÉ (RÉGION QUÉBEC)

Ce qui m’attire chez Saint-François ?

- Le rayonnement de sa conversion profonde et toute lumineuse de Dieu en Jésus-Christ et dans lʼʼEsprit dʼʼamour.

- Son radicalisme et sa liberté. Le radicalisme de son choix. Lʼʼappel déchirant et déchiré de lʼʼAmour. Son oui total ainsi que les fruits de ce oui, spécialement celui de la liberté. Liberté dʼʼaimer pleinement et joyeusement toutes les créatures et les oeuvres de Dieu, mais davantage celles cachées sous les habits de la pauvreté. Liberté de marcher sous les cieux dont les Hauteurs étaient la vraie demeure où se réfugiait son esprit amoureux.

- Sa sensibilité à la Parole de Dieu et son désir de lʼʼaccomplir parfaitement. Son détachement des « objets de ce monde » comme dʼʼautant dʼʼobstacles obstruant la lumière divine porteuse du réel bonheur. Saint François me parle en vérité. Il est à lʼʼimage des premiers Apôtres et de lʼʼÉglise naissante. En son temps, il a accompli et poursuivi la même mission et cédé aux mêmes exigences, non pas par contrainte mais bien par la force du désir qui le consumait, celui dʼʼaimer parfaitement à lʼʼimage de son Maître, le Seigneur Jésus. - Sa sainteté acquise par son inlassable cheminement, son humilité accrue par les épreuves de toutes sortes incluant celle du rejet de sa propre famille spirituelle, elle qui lʼʼavait choisi et suivi bien librement.

- La Paix quʼʼil inspire. Son nom en est intrinsèquement synonyme. Jean-Paul II a choisi la ville dʼʼAssise pour inviter tous les grands chefs religieux à prier dans leur foi pour la Paix dans le monde.

“C’est en octobre 1998 que j’ai eu la joie de rencontrer pour la première fois la Fraternité des Franciscains de l’Emmanuel, lors d’un rassemblement de jeunes. J’ai été impressionné par leur simplicité, leur pauvreté et surtout par leur relation très incarnée avec ceux qui gravitent autour de la Fraternité.

Quelques années plus tard, je suis venu habiter à la Fraternité comme pensionnaire. À ce moment-là, j’ai appris comment vivre avec les autres, avec moi-même et avec Dieu. C’est en 2005 que j’ai pris la décision de me joindre à la Fraternité comme membre externe. Mon appartenance s’est solidifée lors de mon séjour de 9 mois au Cameroun avec le frère Denis-Antoine, pour y fonder la mission là-bas.

La Paix cʼʼest lʼʼAmour accompli. Saint-François la poursuivait en chacun de ses mots, en chacun de ses gestes. Elle était sa soeur !

- Saint-François a accompli sa mission dʼʼ« ÊTRE » ce pourquoi il fût créé. Il a découvert son identité unique et authentique à même la Vie du Christ. En suivant le Christ, il sʼʼest trouvé. Et comme Saint-Paul a dit... ce nʼʼétait plus lui qui vivait mais le Christ en lui. - Aussi, son amour pour Dame Pauvreté qui interpelle tellement dans ce monde actuel aux prises avec la consommation excessive. LʼʼÉconomie mondiale actuelle est basée sur la consommation. Cela creuse des fossés de plus en plus profonds entre les pauvres et les riches. Saint-François par sa vie toute irradiante de pauvreté, rappelle en nos coeurs les vraies richesses de ce monde qui sont celles du Ciel. Tout passe sauf Dieu, tout passe sauf lʼʼAmour. Par son amour pour la pauvreté, Saint-François ravive dans nos coeurs lʼʼunique essentiel dʼʼoù coule tous les biens : Dieu.

Il me reste beaucoup à découvrir de Saint-François, mais tout dernièrement la joie qui lʼʼhabite est parvenue à mon coeur comme une autre richesse de sa sainteté. Saint-François suivait un chemin de perfection, celui vers la Croix, imprégné de paix profonde et de joie parfaite. Il était heureux dʼʼêtre là où était Dieu trinité.

Personnellement je suis heureuse que «les couleurs de Saint François» imprègnent dans ma vie la joie dʼʼaimer et la poursuite de la Paix profonde durant mon passage dans ce siècle présent !

Johane, f.e. externe

Aujourd’hui, c’est pour moi grande joie de souligner les 25 années d’existence de la Fraternité, puisque Dieu, au travers de mes frères et de mes soeurs, m’a beaucoup comblé.” Alain, f.e. externe

( Alain ~ comme Johane ~ est un frère consacré par le voeu privé de chasteté comme membre externe depuis l’an 2006. Un membre externe vit sa vocation franciscaine dans son milieu de vie et de travail, tout en témoignant des valeurs évangéliques et selon notre spiritualité franciscaine. Il est autonome et peut être marié ou célibataire ou clerc diocésain. Ils participent à la mission de la Fraternité selon leurs disponibilités et à des rencontres régulières de formation, de ressourcement, d’activités, etc... ).


MISSION AU CAMEROUN

Bonjour à vous tous. Nous célébrons 25 ans. C’est grand et c’est beau. En même temps c’est peu et seulement un début. Pour ma part j’ai participé aux 24 dernières années... C’est quand même pas si mal... J’étais jeune et plein d’idéal, et St-François présente par sa vie et son exemple de quoi bien stimuler les plus grands idéaux. La vie en Fraternité, c’est une expérience spirituelle en soi. Vivre dans la vérité de l’amour de Dieu, en compagnie de frères, c’est prendre un chemin radical où Dieu est appelé à devenir premier en tout, de telle sorte que le reste ne tient que parce qu’Il est là. Depuis ces tout débuts, je ne cesse de Le connaître mieux et de Le rencontrer dans son mystère de plus en plus. Je crois que la plus belle connaissance que j’ai acquise en ces 24 années, c’est que la prière est une source qui ne manque jamais à celui qui se donne la peine de la vivre du mieux qu’il peut. Parmi ses fruits les plus doux et les plus précieux, il y a la PAIX. La suite du Christ à la manière de St-François est pour moi un chemin de vie qui ressemble à un pèlerinage. On part et on veut se rendre jusqu’au bout. Mais on ne sait pas la route et les évènements. On emprunte la voie qui nous est proposé dans la foi et la confiance. La suite ne nous appartient pas, et le résultat non plus. Le Seigneur nous a fait marcher une longue route, et sur ce chemin, nous avons pu découvrir sa propre fidélité, ses oeuvres si nombreuses, la joie de son appel, ainsi que le courage de la persévérance. La fidélité, c’est au jour de l’éternité qu’on la mesure, et à mes yeux d’aujourd’hui, elle reste une quête, vertigineuse mais pleine d’attrait. Vraiment, la fidélité ne peut s’appuyer que sur Dieu. Le 05 janvier 2010, la Fraternité aura 25 ans... on en est seulement au 25e... Je remercie le Seigneur et St-François, nos modèles inséparables. Puissions-nous tous les imiter et leur ressembler. On se revoit au 50e !... que les dons de Dieu sont bons ! Frère François-Marie, f.e.

CES PRISONNIERS QUI SONT NOS FRÈRES

Voici bientôt deux ans que la Fraternité m’a confié la pastorale de Prison. Je me suis engagé dans la prison centrale de Nkongsamba. Je suis très touché par les conditions de vie très précaire dont vivent nos frères prisonniers. Des centaines de prisonniers sont entassés dans des cellules exiguës. La promiscuité et le manque d’eau potable favorisent les maladies comme la tuberculose, le paludisme et autres... La nourriture n’est pas toujours de bonne qualité. Certains attendent le jugement depuis deux ou trois années. Ce que j’essaie de leur apporter est d’abord l’écoute, la catéchèse et le partage de la Parole de Dieu. Deux fois par an, les Frères leur apportent leur soutien matériel, fruit du jeûne que nous faisons pendant le temps de l’Avent et du Carême. L’Aumônerie de la Prison n’a pas de fonds, et on se débrouille comme on peut. Frère Jacques d’Illyrie, f.e.

LE POSTULAT (temps de stage et de formation initiale qui dure environ une année)

Beaucoup de jeunes aujourd’hui se posent des questions liées à leur avenir. Souvent ces questions portent sur les difficultés d’être chrétien dans un monde quelque peu hostile à la foi. Suivre radicalement le Christ est un chemin de joie, d’amour et de bonheur. Il faut seulement y goûter. Fabrice et Dominique sont arrivés depuis quelques temps comme postulants et nous livrent ici leur expérience. « La fraternité est pour moi un vrai lieu de ressourcement spirituel. Depuis ma première visite, j’ai toujours été saisi par l’ambiance de prière qui y règne. C’est de cette vie de prière qu’émane la joie qui caractérise la vie des Frères. C’est ce qui m’a le plus attiré. Après quelques mois de stage, je me suis senti vraiment appelé par Dieu pour vivre cette vie des Frères. L’esprit fraternel est très vivant, on vit comme dans une même famille. Je travaille avec d’autres Frères à la paroisse, nous encadrons les jeunes, nous visitons aussi les malades au village. Petit à petit l’oiseau construit son nid, et la Fraternité m’aide à grandir dans ma vie consacrée. » Dominique, 22 ans

« Après mon baptême, j’avais eu le désir de suivre le Christ, mais cela n’a pas trop duré, et j’ai commencé à vivre comme tous les jeunes de mon âge. Le Seigneur, lui, ne m’a pas abandonné. J’ai encore ressenti un profond désir de Le suivre. Cette fois-là je n’ai pas voulu rater l’opportunité qu’il m’offrait et je suis venu rencontrer les Frères Franciscains de l’Emmanuel. Après un temps de discernement j’ai été fortement séduit par la vie de Saint François d’Assise. À son exemple et comme lui, j’ai décidé de tout abandonner pour suivre Jésus. La simplicité franciscaine, la vie de prière et l’amour fraternel, valeurs que nous vivons ici. » Fabrice, 22 ans

INTER-NOVICIAT : UNE EXPÉRIENCE UNIQUE

Quatre de nos jeunes frères en formation sont allés avec le frère François-Marie à l’inter-noviciat où 63 novices de différentes communautés étaient présents. Voici un témoignage : « Du fond de tout homme, il y a un désir ardent de se consacrer à Dieu, source de vie et souverain bien. Ainsi pendant que les uns prennent femme, d’autres se consacrent à Lui de façon radicale dans le célibat. La vie consacrée est un choix de vie par lequel l’homme peut suivre et imiter son Seigneur. Ce style de vie exige certaines dispositions particulières. L’inter-noviciat est ce cadre où les novices s’initient à la vie consacrée. Personnellement, cette session m’a permis d’acquérir les moyens pour nourrir ma vie de prière dans le silence afin de m’enraciner dans l’humilité et la pauvreté que le Christ nous appelle à vivre. Saint François était un homme de prière, il faudrait que nous ses fils soyons aussi des hommes qui prient en tout temps et en toutes circonstances. Dans une Afrique qui s’enfonce dans les croyances occultes et la sorcellerie, la foi et la prière nous remettent continuellement en confiance envers Dieu. » Frère Aurélien, f.e.


TÉMOIGNAGES - MONTRÉAL -

La maison des Franciscains de l’Emmanuel est une maison d’amour, citadelle pour tous les artisans de paix. C’est irrésistible que le désir de Dieu n’enfle en nous si l’on cohabite avec la joie et la prière. Dieu lui-même est présence dans la chapelle des Frères et c’est, je crois, l’auteur premier de cette grâce visible. Il est certain que cet esprit ne demeurerait pas sans la prière communautaire puisque nous portons des différences. Personnellement, vivre dans un tel endroit me donne un support autant spirituel que moral, lequel je n’aurais pas cru possible dans un quelconque appartement... et je puis rire à souhait ! Phillipe, 18 ans Depuis 25 ans nous accueillons des jeunes. En ce moment il y a 15 pensionnaires qui vivent avec nous. Service et mission d’accueil auprès de la jeunesse,qui a besoin de lieux comme celui-ci pour cheminer et croître dans la foi de l’Église. Il y a un réel besoin de maisons d’accueil - jeunesse de ce genre au Québec. C’est comme des petits séminaires de VIE chrétienne, adaptés à notre temps. École de vie évangélique et école de vie sociale.

AH ! ils ne m’auront pas cette fois... Soeur Mystik supervise son royaume et accomplit son ministère auprès des souris !

Bonjour à tous,

Mon nom est Dominique. Je tiens à vous partager mon expérience au sein de la Fraternité des Franciscains depuis mon arrivée en août 2009. J'ai fait la rencontre des Franciscains de l'Emmanuel par l'entremise d'un ami qui n'avait que de bons mots à leur égard. Tout d’abord, j'ai été touché par la beauté des vêpres de la Résurrection que chantaient les franciscains. En tant que participant à un groupe de jeune dans le diocèse de Valleyfield, nous avions adopté cette liturgie pour quelques-uns de nos temps de prières. Par la suite, lors de l'une de nos rencontres, j'ai été très impressionné par la qualité de prédicateur du frère Denis-Antoine. Jusqu'au jour où j'ai pu faire la rencontre personnel avec la communauté, je n'avais qu'une idée vague de qui ils étaient.

À mon arrivé au sein de la Fraternité, j'ai été séduit par le respect et l'entraide qui animent le coeur de chacun des habitants de la maison. Cette ambiance témoignait de la volonté de chacun d'être un signe visible du Christ pour leurs frères. Je ne pouvais demander mieux, moi qui en était à rechercher la volonté de Dieu dans ma vie. Étant en quête de réorientation professionnelle, je trouvais maintenant un lieu propice à l'épanouissement de la grâce qui me motivait davantage à prendre mes responsabilités.

J'ai aussi redécouvert les bienfaits de la prière en famille. Le fait de pouvoir prier ensemble crée une dynamique de communion. Elle me permet de m'oublier moi-même et d'aller vers les autres. Je ne m'apitoie pas sur mon sort comme si j'étais le seul à souffrir, mais je m'ouvre davantage à la souffrance des autres. J'apprends aussi à ne pas chercher à avoir toujours le dernier mot car il est difficile pour une famille multiculturelle comme la nôtre de partager toutes les mêmes opinions. Les frères franciscains sont pour moi un exemple de sainteté de par leur charité et leur dévouement au travail et à la prière. En conclusion, cette expérience me permet de solidifier mes fondations pour m'ériger en tant qu'homme mature. Je suis désormais capable de mieux discerner la volonté de Dieu dans ma vie. Merci aux franciscains d'être pour moi de si bons instruments de la Divine Providence. Merci Seigneur pour tant de bonté ! Alléluia !

Dominique, 27 ans


25 ANNÉES D’ACCUEIL À MONTRÉAL ET À MELONG II

“ louez sois-tu, mon Seigneur, pour tous tes bienfaits.”

Voici quelques témoignages du passé à Montréal et d’aujourd’hui au Centre St-François à Melong II. Merci Seigneur pour ton oeuvre dans les coeurs !

“À la Fraternité, j’ai demeuré 1 an et demi. J’y ai trouvé des amis et des frères qui demeurent. Au travers de cette expérience, j’ai acquis de la maturité et de la force. La foi a enrichi ma vie. Mes problèmes ont diminué et je suis devenu plus heureux.” (MTL) Michel (début des années ‘90)

“À un moment particulièrement éprouvant de ma vie, alors que j’avais besoin d’être accueillie et écoutée, j’ai rencontré les Franciscains de l’Emmanuel. Ils ont été un instrument, une aide pour mon relèvement. Mes trois enfants se portent également beaucoup mieux. Maintenant je regarde ma vie devant moi et l’espérance m’habite par le Christ que j’ai appris à connaître.” (MTL) Claire (années ‘90) Je suis venu pour une retraite spirituelle, le cadre est parfait. L’accueil des Frères est audessus de toutes les attentes : la chaleur, la disponibilité et la serviabilité. J’ai eu le temps de m’entretenir avec mon Dieu. Merci à la Fraternité francsicaine. Que Dieu déverse ses bénédictions en abondance sur toute la Fraternité et au Frère Ministre. NZOKIEPOH,Frédéric (directeur du Collège de Nkongsamba2009)

“Fatigué de la vie et du vide qui m’habitait, je suis allé chez les Franciscains de l’Emmanuel dont j’avais entendu parler à la radio. Mon expérience communautaire et l’enseignement que j’ai reçu m’ont fortifié pour me permettre de trouver le chemin de ma propre vie, de mon propre coeur où je découvre l’Amour de Dieu.” (MTL) Marc-André (années‘90)

“Merci pour votre grand coeur, l’accueil, le conseil, la charité : vous êtes beaux ! Agissants - priants dans le Corps-Coeur du Christ ! Un passant.”(MTL) Patrick-Albert (2006)

Mon séjour passé parmi vous m’a beaucoup apporté. Grâce à vous, j’ai découvert de manière vivante le si beau charisme franciscain. Votre vie consacrée m’a également touché quant à votre liberté, spontanéité et charité fraternelle. Cela fût pour moi une expérience libérante. Merci à vous tous, chers Frères, pour ce que vous m’avez apporté ! (MTL) Stéphane (2005)

Chers Frères Franciscain de l’Emmanuel, je vous remercie vivement pour l’accueil chaleureux que vous m’avez accordé tout au long de mon séjour dans ce beau Centre de repos et de ressourcement. Je venais découvrir ce merveilleux lieu pour une retraite spirituelle, mais vous m’avez donné plus de convivialité au dessus de mes attentes. Je repars avec beaucoup de force et je prie Dieu de vous prêter longue vie pour cette importante mission. Nintcheu le Grand ( homme d’affaire Camerounais-2009)

Nous cherchions un simple toît, vous nous avez offert la chaleur d’une hospitalité fraternelle. Nous cherchions un lieu pour se poser quelques jours, vous nous avez proposé dans la plus grande simplicité le calme de votre vie de prière. Nous cherchions quelques sites à voir par ici, vous nous avez permis tout en prenant le temps de découvrir, d’aller aux plus beaux joyaux qu’offre cette terre, votre terre. Merci pour votre joie, votre accueil chaleureux et convivial, votre disponibilité. Que Dieu vous garde et vous soutienne dans votre mission. Fabien ( volontaire DCC au Tchad-2008)

“ Vingt-cinq années d’héroïne ont eu raison de ma santé, mais au fond de ma détresse, j’ai reçu la grâce de vivre un an avec les Frères Franciscains de l’Emmanuel et d’autres jeunes. J’avance maintenant avec beaucoup plus de sérénité, avec Dieu, au travers des épreuves de la vie. Je n’ai plus besoin de drogue maintenant, ma vie m’appartient et j’ai acquis le sens des responsabilités ... Dieu est bon. (MTL) Gilles (années ‘90)

L’histoire de Gilles est belle et émouvante. Gilles a été plus de 2 années sobre, il s’est fiancé et marié avec une femme qui l’a vraiment aimé. Un jour, ils sont venus fêter avec nous notre fête patronnale mariale. Après une confession, Gilles a participé à la messe et a vécu une belle fête fraternelle, il était heureux. Quelques jours plus tard, il va prendre une marche et tombe mort dans la rue. Sa mort est dûe aux maladies contractées par sa vie passée. Mais ce qui est beau, c’est que Gilles a vécu les plus belles années de sa vie et a connu la joie d’être aimé, il a connu l’Amour à la fin de sa vie. Les Frères


Adresses des fraternités locales :

RÉGION CAMEROUN : - fraternité des jeunes Ami(e)s Associés B.P. 03, Loum-NGodi

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres externes) B.P. 03, Loum-Chantier _______________________________________________________________________________________

- fraternité Notre-Dame-des-Anges (membres externes) B.P. 03, Loum-Km 99 ______________________________________________________________________________________________

- fraternité Ste-Trinité (membres externes) B.P. 03, Loum-Gare _____________________________________________________________________________________

- fraternité Saint Padre Pio (membres externes) B.P. 20, Penja _________________________________________________________________________________

- fraternité Saint Padre Pio (membres externes) B.P. 50, MBanga _______________________________________________________________________________

- fraternité Mère de Miséricorde de Bangang (membres externes) B.P. 46, Batcham _______________________________________________________________________________________

- fraternité Marie-Immaculée (membres externes) B.P. 333, Nkongsamba ______________________________________________________________________________________

- fraternité de l’Alverne (Frères consacrés internes) B.P. 206, Melong 011 (237) 7530 1946 011 (237) 7589 6094 ______________________________________________________________________________________________

CENTRE ST-FRANÇOIS : 011 (237) 7475 8335

RÉGION QUÉBEC :

- fraternité Saint-Pascal-Baylon (membres externes) (Gérald Potvin, responsable)

317 rue Gendron, C.P. 75 St-Léon-le-Grand, Qc G0J 2W0 418-743-2075

- fraternité St-François (Frères consacrés internes et membres externes) Verdun, Montréal __________________________________________________________________________________________

Activités à-venir ...

- Dimanche le 22 novembre : La Guignolée de la St-Vincent-de-Paul. - Vendredi le 27 novembre : Nuit d’adoration avec les jeunes. - Samedi le 5 décembre : SAMEDI DES JEUNES (18-30 ans) à 18h00 avec souper Hot-Dog, la soirée commence à 19h00. Bienvenue au souper fraternel ! - Dimanche le 13 décembre : Rencontre des membres externes et Amis Associés. - JEUDI le 24 DÉCEMBRE : Souper de Noël avec les gens seuls ... à partir de 17h30. Vêpres de Noël, souper, Messe de Noël et petite fête après. *** inscription obligatoire *** : 514-762-4049. - VENDREDI le 25 DÉCEMBRE : Fête de JÉSUS-EMMANUEL. - Entre Noël et Jour de l’An : temps de repos et de ressourcement spirituel pour les Frères. - Jeudi le 31 décembre : Eucharistie en l’honneur de Marie, Mère de Dieu. - Temps de prière marial, Eucharistie et fête du Jour de l’An. Ça commence à 21h00 et ça se termine vers 23h00 pour ceux qui voudraient aller continuer la fête ailleurs, sinon on fête à la Fraternité. BIENVENUE À TOUS ! - Jeudi le 7 janvier 2010 : Départ du frère Denis-Antoine pour le Cameroun avec 9 autres canadiens qui viennent vivre un voyage humanitaire et missionnaire dans le village de la mission franciscaine. Ils vont contruire une classe pour l’école primaire du village. Merci de prier pour la réussite de cette mission humanitaire. Retour le 10 février. - Vendredi le 22 janvier : Nuit d’adoration avec les jeunes. - Samedi le 6 février : SAMEDI DES JEUNES à 18h00 (souper) et 19h00. - Mercredi le 17 février : Mercredi des cendres. - Vendredi le 26 février : Nuit d’adoration avec les jeunes. - Samedi le 6 mars : SAMEDI DES JEUNES. - Vendredi le 19 mars : Animation dans une nuit d’adoration pour les prêtres dans le cadre de l’année du sacerdoce, chez les moines de Jérusalem au métro Mont-Royal. - Vendredi le 26 mars : Nuit d’adoration avec les jeunes. - Dimanche le 28 mars : Participation des JMJ diocésaines (Dimanche des Rameaux). - 1er, 2 et 3 avril : Tridium pascal - Dimanche le 4 avril : Pâques ! NOUS NOUS PRÉPARONS DÉJÀ POUR LES JMJ DE MADRID QUI SE TIENDRONT AU MOIS D’AOÛT 2011. IL NE RESTE QU’UN AN ET DEMI POUR SE PRÉPARER, FAIRE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT, ETC... NOUS PROPOSONS UNE SEMAINE EN ITALIE (4 JOURS À ROME, 3 NUITS À ASSISE), POUR SE RENDRE APRÈS À MADRID AFIN DE REJOINDRE LE GROUPE DE JULIEN FOY ET DE L’ABBÉ CHRISTIAN BEAULIEU. CEUX QUI SERAIENT INTÉRESSÉS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC LE FRÈRE DENIS-ANTOINE QUI ACCOMPAGNERA LE GROUPE EN ITALIE. Parlez-en à vos amis, vos jeunes, à votre paroisse, etc... 514-762-4049

Les Franciscains de l’Emmanuel

4155 rue Wellington, Verdun, Montréal, H4G 1V8 514-762-4049 (métro de l’Église)

Nous faisons toujours appel à vous pour nous soutenir par vos prières et par vos DONS. Toute initiative est bienvenue pour soutenir notre Mission d’évangélisation, surtout auprès des jeunes : regroupement d’amis - soirée bénéfice - legs testamentaires - assurance-vie au nom des Franciscains de l’Emmanuel, etc... M E R C I de tout Coeur !

Bulletin Jésus-Emmanuel - Décembre 2009  

Bulletin Jésus-Emmanuel - Décembre 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you