Issuu on Google+

PARIS: ANNテ右S 70


Novembre 1970


Les derniers bus Ă  plate forme disparaissent ligne 21 en janvier 1971


Le 19 octobre 1971: les parisiens dÊcouvrent un nouvel obstacle sur les trottoirs le parcmètre


En janvier 1972: les pavillons des Halles devenus trop exigus sont dĂŠtruits


1972: Au métro, les poinçonneurs sont peu à peu remplacés par des tourniquets


Juin 1972: manifestation contre la voie express rive gauche


Juin 1972: construction de la tour Montparnasse


1972: première rue piétonnière rue Saint Rustique, butte Montmartre


Juin 1973: les piscines de plein air comme Deligny et Molitor voient apparaître les jeunes femmes aux sein nus, le MLF s’insurge contre cette pratique qui réduit les «  baigneuses à des femmes-objet »


Août 1973: Jean Yanne tourne dans les rues de la capital. Au même moment 20 autres équipes s’affairent dans Paris


1974: la fin des abattoirs de la Villette


1974: après 2 ans de travaux, réouverture du pont de l’Alma à la circulation


1975: le trou des Halles : que va-t-on en faire ?


1975: les nuits d’été ont rendu au parvis son rôle de rencontres d’antan, chevelus et barbus se pressent chaque soir.


1975: la gare d’Orsay devient un musÊe


Dimanche 29 mars 1976: instauration du système heure d’hiver heure d’été


1975 : « vue de l’enfer du périphérique » ouvert en 1973. 36 km, cauchemar des riverains


1978 : les « aubergines » deviennent les « pervenches »


« Les portes qui se ferment avec un claquement sec, le coup de trompe, la brusque secousse du départ, le hurlement du moteur, les ampoules qui clignotent au plafond. » C’est fini, au cimetière les vielles rames (1979)


1979: le maire de Paris promet aux parisiens d’améliorer l’enlèvement des ordures, le ramassage des crottes de chiens et de lutter contre l’affichage sauvage, de faire de Paris une des villes les plus propres du monde


Le Forum des Halles est inauguré en décembre 1979, qualifié avec humour d’ « inextricable labyrinthe »


Paris années 70