__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

N UM É RO 36 | É dit io n sp éc ia le av r il 202 1

2021 : EN ROUTE VERS LA PROSPÉRITÉ TOUS UNIS POUR RÉUSSIR UNE SYNERGIE EFFERVESCENTE


On bâtit à la hauteur de l’avenir. fondsimmobilierftq.com

Des projets immobiliers qui soutiennent notre économie et qui enrichissent nos communautés, c’est ce qu’on met en chantier. Avec des partenaires leaders dans leur secteur, on participe financièrement et stratégiquement à la réalisation d’un développement urbain durable et responsable.

Projet : MAA – Montréal

En partenariat avec :


INNO MAGAZINE ÉDITION SPÉCIALE AVRIL 2021

1


GROUPE CENTRAL

Contrôle d’accès intelligent : des solutions électroniques engagées à la technologie de pointe sans fil Groupe Central à l'expertise et la flexibilité d'adapter et prendre en charge votre projet, dès la planification à la gestion, l'intégration et l'installation. Notre contrôle d'accès est de premier rang, simple à utiliser et efficace qui permet aux utilisateurs de contrôler tous leurs besoins d'accès et de sécuriser toutes leurs portes sans câblage complexe et onéreux.

Créez votre porte sur mesure et personnalisez toutes les options. SALTO utilise la technologie antimicrobienne BioCote® depuis de nombreuses années. Groupe Central s'adapte et évolue en fonction des besoins de nos clients avec une technologie de pointe à des prix compétitifs. C'est ce qui nous définit depuis plus de trente ans.

accès

caméras

alarmes - DEPUIS 1983 - info@groupecentral.com


au-delà de l'expérience client

Aucun câblage. Aucun conduit. Aucune infrastructure wifi nécessaire.

GROUPE Le plus grand intégrateur de SALTO au Québec

groupecentral.com

514-254-4420


MOT DE L’ÉDITRICE FRANCE GOYET Éditrice | INNO Magazine Présidente | Les Grands Bâtisseurs

Bonjour, Je suis très heureuse de constater que le milieu de l’immobilier et de la construction se remet très bien des pauses imposées au cours de la dernière année. Voilà pourquoi j’ai eu l’idée de mettre sur pied un numéro qui illustre l’effervescence que l’on constate au Québec. C’est aussi mon désir de créer une synergie entre les acteurs du domaine qui m’a poussée à réunir INNO Magazine, le réseau de partenaires, les événements et les nouvelles du milieu sous une même plateforme  : grandsbatisseurs.com. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à visiter le site et à devenir membre de notre réseau afin de garder le contact avec notre communauté et ne rien manquer de l’actualité immobilière. Vous trouverez dans ce numéro une panoplie de projets et d’entreprises innovantes dans des champs d’expertise variés. De la plomberie à l’ingénierie, en passant par les services-conseils, le coffrage, les systèmes de ventilation, la maçonnerie et les toitures et plus. Vous constaterez à quel point nos entrepreneurs se dévouent pour livrer des projets de qualité supérieure. Je suis certaine que vous ferez des découvertes fort intéressantes!

Bonne lecture!


Bâtir le futur ENSEMBLE!

RÉSEAU DES GRANDS BÂTISSEURS : UNE COMMUNAUTÉ DYNAMIQUE ET INNOVANTE Créé en 2020 afin de faire revivre l’essence de Montréal 2025, le Réseau des Grands Bâtisseurs, propulsé par le site GRANDSBATISSEURS.COM, est une plateforme qui permet aux différents acteurs du secteur de l’immobilier et de la construction de bénéficier d’une visibilité inégalée auprès de leurs clients et partenaires.

Le réseau est divisé en plusieurs champs d’expertise pour permettre aux abonnés de s’afficher dans la catégorie de leur choix. De plus, la nouvelle section Grands projets répertorie les plus importants chantiers en cours ou très récemment réalisés ainsi que les projets qui changeront le visage immobilier du Québec en raison de leur caractère innovant.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE FAIRE PARTIE DE LA COMMUNAUTÉ DES GRANDS BÂTISSEURS?

DES FORFAITS ADAPTÉS À VOS BESOINS

Vous pouvez faire valoir votre savoir-faire auprès de vos pairs

Vous pouvez afficher jusqu’à 5 réalisations gratuitement

Tous les contacts de notre liste de diffusion contenant de plus de 6 000 noms sont informés de votre adhésion

Pour répondre à une vaste gamme de besoins, nous offrons des abonnements d’un an ou deux ans, ainsi que des forfaits de visibilité qui incluent un texte dans INNO Magazine ainsi qu’un abonnement.

Vous restez à l’affût des plus récentes innovations dans le secteur

Vous recevez des informations sur les nouveaux produits et services de nos membres

Si vous voulez maximiser votre investissement, nous pouvons également concevoir un forfait sur mesure qui inclut de la visibilité dans différentes plateformes et dans la Soirée des Grands Bâtisseurs.

POUR PLUS D’INFORMATION : GRANDSBATISSEURS.COM | France Goyet, 514 871-1511 | france.g@innomagazine.com


Stéphanie Goulet

LE PLUS BEAU DE L’ARCHITECTURE URBAIN Vous ne trouverez pas ses œuvres dans une galerie ni à une vente aux enchères. Où les professionnels s’y font des contacts d’affaires, se cherchent un emploi ou mettent en valeur la dernière réalisation de leur entreprise, elle y expose ses œuvres. Nous parlons de LinkedIn ici. Vous avez peut-être vu passer certaines de ses toiles sur votre fil d’actualité ou peut-être même sur Facebook. Stéphanie Goulet est cette artiste peintre qui a fait des lettres géantes de la Five Roses ou bien encore de la beauté architecturale de l’édifice Sunlife au centre-ville de Montréal le sujet de ses toiles format géant qu’on s’arrache de Montréal à Toronto.

que l’on peut voir sur la face nord du 1420 rue Crescent a suscité tellement de commentaires lorsqu’elle a publié son croquis préliminaire qu’elle a trouvé preneur en quelques minutes. En plus de nous présenter l’ensemble de la démarche créative au fur et à mesure qu’elle produit ses œuvres, Goulet se fait un point d’honneur de faire une recherche approfondie sur l’histoire du sujet et de nous en informer de la façon la plus objective qui soit. La suivre sur les médias nous transporte littéralement au cœur de sa démarche créative et de l’histoire des bâtiments qui nous entourent.

Ce qui nous coupe le souffle quand on regarde les œuvres de l’artiste peintre montréalaise, c’est sa façon de présenter le plus beau de l’architecture urbaine de Montréal. Elle nous présente des immeubles ou même le nouveau pont Samuel-de-Champlain sous des angles pour le moins surprenants. Sa démarche vise à exposer toute la grandeur et la beauté de ces immeubles iconiques de la métropole et de nous les présenter de façon totalement renversante.

Le style réaliste et précis de l’artiste la classe dans une catégorie qui lui appartient. « Mon objectif lorsque j’entreprends un nouveau tableau, c’est de trouver l’angle parfait pour mettre en valeur le sujet et créer un effet de vertige à celui qui la regarde ». Ainsi, l’artiste qui se dévoue maintenant à temps plein à son art après une brillante carrière dans le milieu du design graphique arpente les rues de Montréal, son appareil photo à la main, pour trouver l’angle et la lumière parfaite.

Si plusieurs de ses œuvres sont faites sur commandes par les entreprises qui, dans la plupart des cas, occupent les édifices en question, il est important de savoir que plusieurs de ses œuvres présentées sur ses pages de médias sociaux ne sont souvent pas vendues à l’avance. En effet, sa petite dernière qui met en scène la majestueuse murale de Léonard Cohen

6

C’est bien connu, Montréal est un terreau fertile pour l’art en général. L’objectif de Stéphanie Goulet est clair, elle veut immortaliser, par le biais ses œuvres, l’architecture urbaine des plus grandes villes nord-américaines. Voilà une mission d’un artiste d’ici qui est singulière et originale. Mettre la main sur un Goulet, à en juger par l’engouement que ses œuvres provoquent, est sans aucun doute une preuve de bon goût pour tous collectionneurs amateurs ou établis. Vous aimeriez en apprendre plus? Visitez son site web au gouletart.com, vous en aurez le souffle coupé!


www.gouletart.com

7

Photos : Stéphanie Goulet


Éditrices France Goyet, présidente Luciana Moreira Branco, vice-présidente Graphisme Effet Boomerang Rédaction Mariane Landriau Pierre-Jean Champoux Photographes Maxime Lapostolle David Boyer Annie-Claude Bédard Correction Mariane Landriau Page couverture Montréal, Shutterstock Ventes Neila Gueddouche France Goyet Administration Nadeau Létourneau inc. Directrice financière Nadeau Létourneau inc. Conseiller juridique Fasken Martineau Dumoulin Imprimerie Deschamps Impression

SOMMAIRE GOULET - ARTISTE

LE PLUS BEAU DE L’ARCHITECTURE URBAIN

LES GRANDS BÂTISSEURS

SOIRÉE DES GRANDS BÂTISSEURS

GROUPE BRIVIA

LA PLUS HAUTE TOUR RÉSIDENTIELLE À MONTRÉAL

ACQ RÉSIDENTIEL

BRANCHÉE SUR LA RÉALITÉ DU MARCHÉ

GESTION IMMOBILIÈRE QUO VADIS

UNE NOUVELLE DIVISION POUR GI QUO VADIS

DESJARDINS EXPERTS CONSEILS LA PASSION AU SERVICE DU GÉNIE

GLT +

UN VENT DE RENOUVEAU CHEZ GLT +

LEROUX+CYR

UNE JEUNE FIRME HUMAINE ET RIGOUREUSE

ÉQUIPE LAURENCE

UNE ÉTOILE MONTANTE DU GÉNIE CIVIL

DISTINCTIVE

DISTINCTIVE : INSPIRER L’ÉLECTROMÉNAGER

PAGES 06-07 PAGES 10-13 PAGES 14-15 PAGES 16-17 PAGES 18-18 PAGES 20-21 PAGES 22-23 PAGES 24-25 PAGES 26-27 PAGES 28-29

ORAM PLOMBERIE DU BÂTIMENT UNE CROISSANCE SOUTENUE PAR UN VIRAGE TECHNOLOGIQUE ET HUMAIN

PAGES 30-31

GROUPE PENTAGONE J. RAYMOND MAÎTRES COUVREURS ET COUVERTURES DIXMO UNISSENT LEURS FORCES POUR FORMER GROUPE PENTAGONE

PAGES 32-33

ALAIN CARRIER PAYSAGISTE UNE ANNÉE MARQUÉE PAR UN PRIX ET UN DE MULTIPLES CHANTIERS D’ENVERGURE Le magazine est publié par

PAGES 34-35

FORMA + UNE OFFRE COMPLÈTE EN COFFRAGE, RÉFECTION ET FINITION DE BÉTON AINSI QU’EN DÉVELOPPEMENT IMMOBILIER PAGES 36-37

J.P. LESSARD CANADA UNE SOLIDE EXPERTISE APPUYÉE PAR DES OUTILS DE POINTE INNO Magazine inc. 4477, boul. Métropolitain Est, bureau 203 Saint-Léonard (Québec) H1R 1Z4 Tél. : 514 871-1511 / 450 394-1511 ISSN 1920-0161 innomagazine.com Distribution Postes Canada

8

PAGES 38-39

LES CONSTRUCTIONS TREMCO UNE ANNÉE FRUCTUEUSE SUR LES PLANS HUMAIN ET PROFESSIONNEL

PAGES 40-41

EEGT SPÉCIALISTE DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES POUR LES PROJETS D’ENVERGURE

COFFRAGE SANTCO

UN VIRAGE NUMÉRIQUE ACCÉLÉRÉ

PAGES 42-43 PAGES 44-45


Construire l'horizon de Montréal depuis 1969

9


Les Grands Bâtisseurs

SOIRÉE DES GRANDS BÂTISSEURS – 25 NOVEMBRE 2021 UN ÉVÉNEMENT GRANDIOSE À NE PAS MANQUER! Après avoir été annulée en raison de la crise sanitaire qui sévit, la Soirée des Grands Bâtisseurs sera de retour pour une quatrième édition le 25 novembre 2021 au deuxième étage du Centre des sciences du Vieux-Port de Montréal. Pour souligner ces retrouvailles tant attendues par la communauté de l’immobilier et de la construction, nous vous réservons plusieurs surprises dans une ambiance des plus festives! À la lumière des commentaires des participants des dernières années, la formule a été encore une fois bonifiée et améliorée afin que chacun puisse tirer le meilleur de cette activité de réseautage de haut niveau. En outre, la configuration des lieux facilitera les échanges entre tous les convives tout au long de la soirée, pour une expérience rehaussée.

10


SOIRÉE 2021 Prenez part à l’événement de réseautage le plus convoité au Québec : la Soirée des Grands Bâtisseurs 2021. Cette 4 e édition se déplace au Centre des sciences du Vieux-Port de Montréal, un endroit grandiose à l’image des participants. Voyez comment nous pouvons vous aider à mettre en valeur votre notoriété auprès de vos partenaires au moyen d’une commandite prestigieuse qui sera remarquée.

25.11.21 grandsbatisseurs.com | 514 871-1511

11


Les Grands Bâtisseurs

VOICI UN APERÇU DE CE QUI VOUS ATTEND. PASSERELLE VIP La passerelle VIP vous permettra de réseauter en privé avec les Grands Bâtisseurs tout en profitant d’une vue imprenable sur le Vieux-Port de Montréal! Cette section accueillera les invités VIP de 16 h 45 à 18 h. Les places sont limitées, alors réservez dès que possible pour profiter de cette section en toute intimité.

SALLE PRIVILÈGE Puisque l’événement des Grands Bâtisseurs prend de l’ampleur, nous vous accueillerons dans cette salle grandiose à la fenestration impressionnante, qui s’ouvre sur une terrasse privée offrant un panorama unique! Dès 17 h, les convives seront invités à fouler le tapis rouge afin de rencontrer des centaines de partenaires potentiels, de déguster des mets soigneusement sélectionnés dans une ambiance conviviale et d’assister à la remise du prix Hommage à un Grand Bâtisseur. Plusieurs invités d’honneur s’adresseront à la foule au cours de la soirée.

LOUNGE (SALLE PANORAMIQUE) À la demande de plusieurs invités qui désiraient avoir plus de temps pour discuter, nous vous offrons cette année l’occasion de prolonger la soirée dans l’ambiance plus feutrée du lounge situé sur le même étage que la salle principale, et ce, dès 21 h. Un menu vous sera proposé afin que vous puissiez échanger en toute convivialité autour d’un goûter. Seulement 200 places sont disponibles dans cet espace.

COMMANDITES Plusieurs options de commandites s’offrent à vous pour maximiser votre visibilité au cours de la soirée. De plus, si votre entreprise célèbre un anniversaire, n’hésitez pas à nous le mentionner lors de la réservation de vos billets afin que nous puissions le souligner en bonne et due forme. Information et réservation de billets : france.g@innomagazine.com

12


13


Groupe Brivia

LA PLUS HAUTE TOUR RÉSIDENTIELLE À MONTRÉAL

Depuis sa création en 2000 par Monsieur Kheng Ly, le Groupe Brivia compte déjà 20 projets terminés ou en développement dans la grande région de Montréal ainsi qu’à Québec. L’entreprise québécoise spécialisée en développement et investissement immobilier a connu une croissance accélérée au cours des 10 dernières années en étendant son marché à Québec, Mont-Tremblant et Toronto, mais aussi en diversifiant son portfolio en y incluant des unités locatives et des résidences secondaires au pied du Versant-Soleil, à Mont-Tremblant.

Comme les tours résidentielles de cette taille se font rares au centre-ville, le Groupe Brivia a mandaté la firme Hill West Architects de New York pour agir à titre de consultants auprès de MSDL, du fait de leur vaste expertise dans les édifices de grande hauteur. D’autres entreprises québécoises réputées ont participé à la naissance du concept, comme la firme d’architecture de paysage Claude Cormier et associés, les firmes de génie-conseil Dupras Ledoux et NCK, innédesign ainsi que Magil Construction.

UN SITE EXCEPTIONNEL Au début de 2018, le Groupe Brivia fait l’acquisition du terrain situé e n t re l e s r u e s d u S q u a re - P h i l l i p s e t S a i n t - A l e x a n d re , dans le quadrilatère délimité par la rue Sainte-Catherine et le boulevard René-Lévesque, un stationnement au fort potentiel immobilier inexploité pendant près de 60 ans. Son objectif  : déployer tous les efforts possibles pour concevoir un projet qui contribuerait à la revitalisation de ce secteur du centre-ville de Montréal.

Seulement trois mois après l’ouverture du bureau des ventes en novembre 2019, plus de 75 % des unités avaient trouvé preneur. Malgré un ralentissement des ventes pendant la période de confinement, les travaux de construction ont pu commencer le 16 juillet 2020, et l’excavation était en voie de se terminer au printemps 2021.

UNE SYNERGIE D’EXPERTS

En harmonie avec les bâtiments environnants, le design respecte l’historique du monument du Square Phillips consacré au roi Édouard VII et offre une qualité de vie unique grâce à ses espaces intimes et à un accès privilégié aux nombreux attraits du centre-ville.

Quelques mois plus tard, le promoteur lançait un appel d’offres au processus rigoureux, auquel ont participé plusieurs firmes montréalaises. « Notre choix s’est arrêté sur MSDL en raison du design proposé, mais aussi parce que nous avions réalisé d’autres projets d’envergure avec cette firme d’architectes, notamment le YUL phases 1 et 2, le QuinzeCent, et la restauration de la Maison Louis-H. La  Fontaine, sur l’avenue Overdale, dont les travaux ont exigé beaucoup de minutie », explique Vincent Kou, vice-président, développement corporatif et croissance. «  Nous connaissions la qualité des conceptions de MSDL, leur sens de l’innovation et leur capacité à mettre sur pied un projet de cette envergure. » Ainsi est né le prestigieux projet 1 Square Philips, dont la première phase de trois deviendra la plus haute tour résidentielle de Montréal, avec ses 61 étages, 498 unités de condominium et 298 unités locatives s’élevant à 232,5  m au-dessus du niveau de la mer.

14

« Nous sommes très fiers de travailler sur ce projet avec MSDL. Le design de classe mondiale proposé par la firme va assurément transformer cette portion du centre-ville, avec sa terrasse ouverte au 50e étage, qui offre une vue directe sur le pont Jacques-Cartier, le fleuve Saint-Laurent et le quartier des spectacles. Le 1 Square Philips fera partie intégrante du relancement économique de la métropole et contribuera à l’effervescence commerciale aux alentours du site », estime M. Kou.


www.briviagroup.ca

15

Photo : 1 Square Phillips – Brivia


ACQ Résidentiel

Photo : Atelier Castelnau phase 3

Photo : Auguste & Louis Condominiums

Photo : Eli Condos

BRANCHÉE SUR LA RÉALITÉ DU MARCHÉ

L’Association de la construction du Québec (ACQ), bien connue pour son implication dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel, est également très présente dans le secteur résidentiel depuis le début de sa création. Pour assurer la meilleure représentativité des intérêts et enjeux du secteur résidentiel, l’ACQ a créé la division officielle ACQ Résidentiel en 1994, une initiative qui a permis de développer une offre de services complète et adaptée aux besoins des entrepreneurs et promoteurs résidentiels. Que ce soit pour la construction d’un immeuble en hauteur, d’un immeuble locatif, d’une transformation d’immeuble en copropriété ou de la rénovation résidentielle, l’ACQ Résidentiel accompagne les entrepreneurs et promoteurs dans la réussite de leur projet en leur offrant des produits de garantie et des services professionnels qui visent à maintenir les plus hauts standards de construction.

16

L’ACQ Résidentiel offre aux entrepreneurs de nombreux services sur mesure afin de les soutenir de la mise en marché jusqu’à la livraison des unités. Grâce à son expertise technique et son implication dans les grands dossiers de l’industrie, l’ACQ Résidentiel est un allié incontournable pour tous les entrepreneurs et promoteurs immobiliers. Au fil des ans, ACQ Résidentiel a enregistré plus de 6 000 projets de construction, couvert au-delà de 140  000 unités d’habitation et produit 25  000 rapports d’inspection. Elle connaît et comprend donc très bien la réalité du marché des condominiums au Québec.


Photo : TAK Village - phase 3

LA LOI 16

Photo : Imperia Condominiums

Entrée en vigueur en janvier 2020, la loi 16 porte sur plusieurs aspects de la construction, de la gestion et de la revente de la copropriété divise au Québec. Un de ces aspects couvre la réglementation des acomptes versés aux entrepreneurs par les acheteurs de condominiums. Auparavant, aucune forme de protection n’était obligatoire pour protéger les acomptes des consommateurs. Avec la nouvelle loi, ces sommes doivent maintenant être entièrement protégées par un mécanisme, comme un compte en fidéicommis, une assurance ou un plan de garantie privé.

UNE SOLUTION SUR MESURE

Photo : Satori

Pour aider les entrepreneurs et promoteurs immobiliers à prendre ce virage, l’ACQ Résidentiel a développé une nouvelle solution : la Garantie des acomptes. Cette garantie exclusive à l’ACQ Résidentiel répond aux exigences et dispositions de la loi 16 et permet aux entrepreneurs et promoteurs d’offrir à leurs acheteurs une protection sur l’entièreté du montant versé en acomptes. Avec cette solution unique au Québec, les entrepreneurs et promoteurs conservent le plein contrôle de leurs acomptes, et ce, sans l’intervention d’un tiers dans la gestion de leurs opérations.

Photo : Cité Angus - phase 2

De plus, la Garantie des acomptes est très avantageuse pour les entrepreneurs, car elle ne nécessite aucun dépôt en fidéicommis ni aucune garantie supplémentaire, et l’ACQ Résidentiel ne s’implique pas dans la gestion des acomptes. « Notre solution est vraiment distinctive sur le marché : elle permet à l’entrepreneur de percevoir et d’utiliser 100  % des acomptes dès la mise en marché du projet, à des tarifs très compétitifs », explique David Martellino, directeur général de l’ACQ Résidentiel. L’un des aspects les plus distinctifs de cette garantie est qu’il n’y a pas de limite sur le montant de la protection par unité. L’entrepreneur ou le promoteur peut ainsi choisir le montant de l’acompte à verser selon son projet.

Photo : Monarc - phase 2

Après plus de 25 ans d’existence, l’ACQ Résidentiel continue donc de rester à l’affût de ce qui se passe dans le domaine de la construction résidentielle au Québec afin d’accompagner efficacement les entreprises dans la gestion quotidienne de leurs activités, mais aussi de les soutenir dans leur développement et la réussite de leurs projets.

www.acq.org/entrepreneurs/residentiel

17


Gestion Immobilière Quo Vadis

UNE NOUVELLE DIVISION POUR GI QUO VADIS Fondée en 1993, GI Quo Vadis est une entreprise de promotion immobilière spécialisée dans la préservation et la restauration d’édifices patrimoniaux ainsi que leur transformation en pôles d’emplois. Elle gère un portefeuille de 1,5 million de pieds carrés dans le sud-ouest de Montréal qu’elle loue à plus de 500 petites et moyennes entreprises employant au total plus de 3000 personnes. Avec son approche axée à la fois sur la population, la planète et la profitabilité, GI Quo Vadis démontre qu’il est possible de faire du développement immobilier en intégrant harmonieusement le monde des affaires et celui de la culture dans la communauté. « Nous sommes un promoteur immobilier avec une responsabilité civique et environnementale. Nous voulons utiliser l’immobilier comme un outil de bien-être pour la communauté  », explique la présidente et fondatrice de l’entreprise, Natalie Voland.

18


Avec des stratégies telles que l’installation de ruches urbaines ou de fermes maraichères sur les toits de ses bâtiments, un programme de recyclage, un service de collecte du compost et des comités d’écologie mis en place avec ses locataires pour veiller à ce que sa mission environnementale soit présente dans toutes ses propriétés, l’entreprise est assurément à l’avant-garde de ce qui se fait sur le marché immobilier. D’ailleurs, GI Quo Vadis a été la toute première entreprise québécoise à obtenir la certification B Corp, qui vise à augmenter radicalement le niveau de responsabilité et de leadership des entreprises par rapport aux inégalités et à la destruction de l’environnement.

UN PROMOTEUR RESPONSABLE ET VISIONNAIRE Madame Voland est très impliquée dans sa communauté  : elle est membre de plusieurs comités et conseils, dont ceux du Quartier de l’innovation de Montréal, du Plan climat ainsi que du Partenariat climat. Elle travaille aussi en collaboration avec l’Institut sur les villes nouvelle génération, une organisation lancée il y a quelques mois par l’Université Concordia, qui compte 200 chercheurs issus de divers domaines se penchant sur la ville de demain.

Photos : Gestion Immobilière Quo Vadis

Malgré les efforts réalisés par son entreprise et les progrès qu’elle voit autour d’elle, madame Voland constate qu’il reste beaucoup à faire si on souhaite atteindre les cibles de réduction de l’empreinte carbone pour les nouvelles constructions ainsi que pour les immeubles existants. C’est ce constat qu’il l’amène aujourd’hui à créer une toute nouvelle division à son entreprise, la division Carbone. Elle aura pour mission de développer un plan d’affaires efficace qui intègrera intelligemment le travail des chercheurs ainsi que les divers programmes de carboneutralité mis en place par la Ville de Montréal. La division, qui sera lancée officiellement le 22 avril pour souligner le Jour de la Terre, jouera trois rôles. D’abord, celui d’un lieu de consultation pour les autres promoteurs immobiliers, une sorte de coffre à outils auquel ils pourront accéder à tout moment. Puis, celui d’un réseau de matériaux recyclés, qui mettra en place des stratégies de gestion des matières résiduelles. Par exemple, lors de la démolition de certains édifices. Finalement, elle jouera le rôle d’un « magasin » où l’on pourra se procurer des matériaux de construction avec une empreinte carbone faible. Ultimement, ceux-ci seront uniquement ou essentiellement d’origine québécoise. Avec un tel projet, GI Quo Vadis se positionne sans aucun doute comme un promoteur immobilier soucieux de son environnement, respectueux de sa communauté et inspirant pour ses pairs.

www.giquovadis.com

19


Photo : Rose Lifescience – Desjardins Experts Conseils

Desjardins Experts Conseils

LA PASSION AU SERVICE DU GÉNIE Depuis 2000, Desjardins Experts Conseils offre ses services de génie-conseil dans trois disciplines, soit la mécanique du bâtiment, l’électricité du bâtiment et le génie civil. L’expertise de la firme fondée par Jean Desjardins, ing., touche à plusieurs secteurs : multirésidentiel de grande hauteur, municipal, commercial, industriel léger, institutionnel ainsi que les bâtiments à vocation agricole et alimentaire. Ayant participé à plus de 1 500 projets au cours des 20 dernières années, Desjardins Experts Conseils s’est forgé une solide réputation dans le domaine du génie-conseil grâce à une équipe compétente, dynamique et fiable.

DES PROJETS STIMULANTS Récemment, la firme a participé à la conception et à la réalisation de plusieurs projets qui l’ont amenée à se surpasser, comme la rénovation de l’édifice Birks, qui a permis de restaurer et transformer ce bâtiment historique, construit en 1894, en un luxueux hôtel-boutique muni d’une élégante brasserie française. L’architecture de cette dernière, signée par la firme Neuf Architectes, lui a d’ailleurs valu un prix international. Elle a aussi travaillé sur le projet Rose LifeScience, également conçu par Neuf Architectes. Cette usine de culture de cannabis médical de 100 000 pieds carrés a nécessité l’obtention d’une licence de Santé Canada et le suivi des normes GMP (Good Manufacturing Practices), qui sont les plus sévères de l’industrie. Actuellement, l’équipe de M. Desjardins travaille sur plusieurs projets d’envergure, dont Centracondos, situé au 1000 de la Montagne, au centre-ville de Montréal. Conçu par Geiger Huot architectes, cet audacieux projet est constitué d’une tour à l’architecture impressionnante de 45 étages et 680 unités, dont la valeur marchande est d’environ 300 millions de dollars.

20


DES VALEURS PRIMORDIALES La philosophie de Desjardins Experts Conseils s’appuie sur trois valeurs primordiales : la passion, la rigueur et l’esprit d’équipe. « Tous les employés sont des passionnés. Pour eux, c’est bien plus qu’un travail, c’est la chance de pratiquer un art! », affirme le président et fondateur, Jean Desjardins. Et cette passion s’exprime aussi sous forme de partage et d’échanges, puisque les ingénieurs expérimentés prennent le temps nécessaire pour accompagner les plus jeunes et les encadrer adéquatement, afin qu’ils deviennent autonomes le plus rapidement possible et puissent s’épanouir selon leurs aspirations. La rigueur, elle, s’exprime dans tous les aspects du travail, que ce soit dans la qualité des interactions avec les clients, la précision des plans et l’exactitude des calculs. Finalement, afin de maintenir l’esprit d’équipe dans le contexte de la pandémie, les gestionnaires ont organisé des réunions sur une base régulière.

RÉINVENTER LE GÉNIE-CONSEIL Lorsque la pandémie est survenue, la firme a dû, comme bien d’autres, revoir ses façons de faire. Elle est passée en mode télétravail très rapidement puisqu’elle avait amorcé le virage numérique au moins deux ans auparavant. Réinventer le génie-conseil en temps de pandémie, c’est aussi trouver de nouvelles stratégies pour rester en contact avec les différents intervenants. « Nous personnalisons chacune de nos relations avec nos clients, partenaires et fournisseurs. Nous voulons vraiment entretenir une relation de complicité durable avec eux. C’est pourquoi nous avons maintenant des contacts virtuels plus courts, mais plus fréquents, avec eux », explique Pascal Beauchamp, vice-président et directeur général de la firme.

Photo : 1000, de la Montagne – Desjardins Experts Conseils

Pour assurer la pérennité de la firme, Jean Desjardins fait confiance à son bras droit, Pascal Beauchamp qui l’accompagne depuis 2008, à son directeur de l’électricité, Jean-François Gaboury, ing., et à son directeur de la surveillance, Félix Paré-Blanchard, ing. Il peut aussi compter sur ses deux fils : Samuel, ingénieur en mécanique, fait partie de l’entreprise depuis plus de quatre ans, et Marc-Olivier, qui terminera ses études en génie mécanique en avril, se joindra également à l’équipe.

www.genieconseil.com

21


GLT+

UN VENT DE RENOUVEAU CHEZ GLT+ La dernière année a été riche en événements marquants pour GLT+ : à l’occasion de son 30e  anniversaire, la firme de services multidisciplinaires en immobilier et construction s’est offert une nouvelle identité visuelle reflétant son caractère dynamique, unique et novateur. Ses bureaux étant devenus trop étroits en raison de sa croissance des dernières années, l’entreprise vient également de déménager dans son nouveau siège social situé au 3839, boulevard Taschereau, à Saint-Hubert, qu’elle a elle-même construit pour accueillir ses 90 employés. « Bien que je ne sois pas le fondateur de GLT+, j’ai intégré la firme en 1995, et je suis fier d’avoir su reprendre les rênes en 2014 en respectant les valeurs de l’entreprise et de l’avoir menée à un autre niveau, à l’aide des directeurs de chaque service et de leurs équipes  », soutient Jasmin Martel, ing., président-directeur général et associé. «  Au cours des sept dernières années, nous avons connu une croissance importante tout en maintenant une excellente cohésion. »

UNE OFFRE DE SERVICES COMPLÈTE

Les trois associés de GLT+ : Jasmin Martel, ing., président-directeur général;  Ovidiu Maier, ing. EUR ING, vice-président exécutif, Codes et normes; Jérôme Tremblay, ECC, VMA, vice-président exécutif, Économie de la construction et estimation.

22

GLT+ offre un accès unique à un ensemble de professionnels et d’experts-conseils dans le domaine de la construction pour des projets de moyenne et de grande envergure, tant pour le secteur public que le privé. Elle propose à sa clientèle – notamment composée de promoteurs immobiliers, d’organismes gouvernementaux et municipaux – six services intégrés  : la gestion de projets et la gérance de construction, l’évaluation de la conformité aux codes et normes du bâtiment, la gestion BIM (building information modeling), l’économie de la construction et l’estimation, la consultation en coûts et, finalement, l’inspection diligente et la gestion du maintien d’actifs.


Pphotos : GLT +

UN PROJET PUBLIC DE GRANDE ENVERGURE Rares sont les entreprises aussi diversifiées qui peuvent accompagner un client du début à la fin, mais aussi à n’importe quelle phase d’un projet. « Par exemple, si un promoteur souhaite construire un bâtiment sur un terrain, on peut l’aider avant même que les plans soient conçus. Avec les informations obtenues – la grandeur d’un terrain, le montant d’acquisition, les ratios, les taux de capitalisation, les études de marché et l’évaluation du terrain – nous sommes en mesure de réaliser les analyses financières permettant d’établir la typologie et le nombre d’unités idéal au projet afin d’atteindre la rentabilité escomptée. Cela détermine aussi ce qui peut et devrait se construire sur ce terrain. Cette étape permet de guider les concepteurs vers un projet optimal. On règle les problèmes en amont pour maximiser la rentabilité du projet, et on s’assure que le projet respecte les idées et les objectifs du client, sans toutefois nuire au développement créatif.  D’autre part, à l’étape de réalisation, c’est notre équipe de gérance qui peut prendre le rôle de chef d’orchestre pour les intervenants d’un projet et ainsi faciliter la vie de nos clients », explique Jasmin Martel.

Actuellement, l’équipe BIM de GLT+ travaille sur le CHU de Québec en accompagnant la Société québécoise des infrastructures (SQI) dans la planification et la coordination des méthodes de travail et des technologies requises pour que le BIM soutienne l’atteinte des principes directeurs du projet. GLT+ contribue également au projet Solar Uniquartier, à Brossard, où l’équipe de consultation en coûts effectue l’analyse des déboursés bancaires de la construction des bâtiments pour le compte des promoteurs. De plus, l’équipe de gestion de projets est responsable, à titre de représentant de la Ville de Brossard, de la gestion de l’exécution des infrastructures municipales, des aménagements de parcs et des places publiques. « Je suis très positif quant à l’avenir de GLT+, d’autant plus que nous avons ouvert nos horizons vers les projets publics. Notre offre de services diversifiée de même que notre intégrité font en sorte que nos clients continuent à nous faire confiance après toutes ces années », conclut M. Martel.

www.glt.ca

23


Leroux+Cyr

UNE JEUNE FIRME HUMAINE ET RIGOUREUSE Fondée il y a près de sept ans par Charles-Étienne Cyr et Guillaume Leroux, ingénieurs, la firme de génie spécialisée en structure du bâtiment Leroux+Cyr présente un parcours et un portfolio impressionnants. Grâce à une embauche stratégique et à l’établissement de partenariats clés, l’entreprise a connu une croissance soutenue, si bien qu’elle compte aujourd’hui une trentaine d’employés. Alors qu’ils se côtoyaient pendant leurs études, Guillaume et Charles-Étienne caressaient déjà le rêve de créer leur propre entreprise. Forts de leurs expériences respectives dans des firmes montréalaises réputées, Pasquin St-Jean et Nicolet Chartrand Knoll, ils commencent leur aventure dans un sous-sol de Laval en effectuant des mandats en sous-traitance et en prenant le temps d’établir les fondations de l’entreprise.

UN ESSOR RAPIDE

En 2015, Claude Pasquin se joint à Leroux+Cyr à titre d’associé. « L’expérience, ça ne se remplace pas, alors de pouvoir compter sur une référence comme Claude à nos débuts pour nous donner une autre perspective fut très bénéfique pour la firme  », soutient Charles-Étienne Cyr.

24

Photo : Maxime Lapostolle – SquareChlidrens

Les deux associés se sont mis d’accord dès le départ que la constitution d’une équipe solide était essentielle à l’essor de leur firme. Au cours de la première année, ils ont donc embauché un technicien spécialisé en développement BIM ainsi qu’un ingénieur doctorant en génie parasismique, Damien Gilles, qui avait également travaillé chez Pasquin St-Jean.


Pphotos : David Boyer – Centre de congrès Saint-Hyacinthe

Entretemps, dès 2015, Leroux+Cyr réussit à gagner la confiance de deux importants promoteurs immobiliers, Groupe Sélection et Devimco, qui lui confient des mandats d’ingénierie pour des bâtiments multi-étagés, dont le Panorama et les tours 4 et 5 du Square Children’s respectivement, ce qui contribue à asseoir la réputation de la firme au Québec. Ces deux projets marquants ouvrent alors la voie à une relation à long terme avec ces promoteurs, ainsi qu’avec plusieurs autres, comme Westcliff, Devmont, DevMcGill, ainsi que Brigil et le Groupe Heafey, dans la région de Gatineau-Ottawa. La conception de la structure du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, primé par l’Institut canadien de la construction en acier (ICCA), et de l’hôtel Sheraton qui y est annexé, est certainement l’un des projets phares de Leroux+Cyr. La structure de l’hôtel, entièrement faite de béton préfabriqué, a requis beaucoup de recherche et développement, car il s’agit du premier édifice de grande hauteur dont le système de contreventement est construit en béton préfabriqué dans une zone à sismicité élevée. Ce projet a d’ailleurs remporté un prix du Precast/Prestressed Concrete Institute pour son ingénierie avant-gardiste.

UNE ÉQUIPE SOUDÉE Outre la grande rigueur technique et l’investissement dans les innovations technologiques qui permettent d’optimiser les coûts des projets, les deux cofondateurs misent sur la cohésion de l’équipe pour assurer sa croissance. « Je crois que le côté humain et familial et la collaboration entre les employés nous distinguent. Nous travaillons fort pour atteindre de hauts standards et respecter les échéanciers, mais l’employé demeure la priorité numéro un. Nous choisissons des personnes qui vont adhérer à notre philosophie et s’intégrer à l’équipe, en plus de leur capacité à remplir leurs fonctions techniques  », souligne M. Cyr. Au cours des prochaines années, Leroux Cyr souhaite consolider les fondations de la firme, notamment en continuant à mobiliser ses employés et en entretenant des liens étroits avec ses clients privés, mais aussi diversifier son portfolio en développant sa clientèle institutionnelle.

www.lerouxcyr.com

25


Équipe Laurence

UNE ÉTOILE MONTANTE DU GÉNIE CIVIL UNE PANOPLIE DE PROJETS RÉSIDENTIELS ET COMMERCIAUX Fondée en 1983 par Marcel Laurence, la firme de génie civil Équipe Laurence est maintenant dirigée par une équipe de jeunes ingénieurs-administrateurs dynamiques, appuyée par des gens d’expérience. En pleine expansion et comptant plus de 90 personnes spécialisées en génie civil, elle se démarque par la qualité et l’esthétisme de ses conceptions, mais aussi par son vaste savoir-faire dans les complexes immobiliers en montagne, ainsi qu’en optimisation de la gestion des eaux pluviales. En plus de ses services d’expertise légale en génie civil, Équipe Laurence offre une gamme complète de services en génie municipal, en intégration des réseaux publics, en aménagement de stationnements, en étude de sécurité de barrages, en développement immobilier et en relevé topographique. « Notre force réside dans notre grande capacité à optimiser les projets et à faire économiser de l’argent à nos clients  », soutient Alexandre Latour, ing., président de l’entreprise.

26

Le portfolio d’Équipe Laurence comporte une panoplie de projets immobiliers d’envergure un peu partout au Québec. En collaboration avec Groupe Montoni, la firme a notamment travaillé sur le nouveau siège social d’Ericsson, à Saint-Laurent, ainsi que sur le siège social et l’entrepôt de Structube, à Laval. Toujours en collaboration avec Montoni, Équipe Laurence a récemment terminé la conception et la surveillance des travaux de construction des phases 1 et 2 du nouveau parc industriel de Mascouche, le CentrOparc. Situé sur le site d’un ancien aéroport, le projet incluait les infrastructures municipales d’aqueduc, d’égout sanitaire et d’égout pluvial, de même que les travaux pour l’ajout de bordures de béton, les stationnements longitudinaux, la piste multifonctionnelle, le système d’éclairage et les réseaux de services publics (Hydro-Québec, Energir, etc.) en souterrain. Équipe Laurence a également conçu les systèmes de drainage et les branchements d’égouts et d’aqueduc pour une vingtaine de complexes immobiliers pour personnes âgées d’envergure, en collaboration avec EMD Construction.


Photo : Centroparc – Équipe Laurence

PARTENAIRE DE NOMBREUSES VILLES

UNE CROISSANCE SOUTENUE

Au fil des années, Équipe Laurence a su gagner la confiance des équipes de direction de plusieurs villes, municipalités, CISSS et centres de services scolaires. Par exemple, elle a été mandatée pour la conception des plans et devis et la surveillance des travaux des éléments de génie civil dans le cadre du projet d’agrandissement de l’école Saint-Albert-le-Grand du CSSDM en 2020, qui incluait le réaménagement complet de la cour d’école, la décontamination du terrain et les infrastructures liées au bâtiment.

En 2020, en vue de poursuivre sa croissance, Équipe Laurence a fait l’acquisition de deux firmes de génie civil, soit N. Sigouin Infra-conseils, à Mont-Laurier, et le Groupe Forces, de Joliette. Grâce à ces acquisitions, Équipe Laurence regroupe maintenant une centaine d’employés répartis dans sept succursales  : le siège social de Piedmont, et les établissements de Montréal, Boisbriand, Gatineau, Rivière-Rouge, Mont-Laurier et Joliette.

Dans le cadre du réaménagement de la bibliothèque Pierrefonds, la firme de génie mécanique et électrique BPA a mandaté Équipe Laurence en sous-traitance pour la conception des plans et devis des éléments de génie civil, en plus de la gestion des appels d’offres et la surveillance du chantier. Le projet comportait la réfection complète de l’immeuble et du stationnement, la mise aux normes de la gestion des eaux pluviales et le remplacement des branchements d’eau potable et d’égouts. Outre ses nombreuses réalisations dans les domaines municipal et institutionnel, Équipe Laurence a mené plusieurs projets de barrages et d’installations récréotouristiques. www.equipelaurence.ca

27


DISTINCTIVE

DISTINCTIVE : INSPIRER L’ÉLECTROMÉNAGER

Distinctive, c’est d’abord une entreprise d’ici : un fleuron québécois qui est devenu en 40 ans un leader de la distribution d’électroménagers au pays. Tout commence dans les années 1980. Les Distributions Amiel Ltée, une entreprise familiale, importe des marques telles que Bosch, Amana ou Thermador pour la province, puis l’Est du Canada. Au fil des ans, elle développe un service de plus en plus complet, allant de la distribution jusqu’à l’après-vente, et change de nom pour Distinctive. Aujourd’hui, 13 marques internationales et européennes de prestige (telles que Blomberg, Bertazzoni, Faber, Fulgor et Zephyr) lui font confiance pour couvrir le Canada, la plupart d’un océan à l’autre.

28


REHAUSSER LA QUALITÉ

UN ALLIER DE CONFIANCE

À travers les années, Distinctive a peaufiné sa connaissance du marché de la construction. Consciente des enjeux financiers des projets immobiliers, Distinctive a su bâtir une approche sur mesure pour les développeurs. S’appuyant sur les données et l’analyse des consommateurs ciblés, l’entreprise propose une offre spécifique, permettant à votre projet de se démarquer. C’est cette spécificité qui a fait d’elle un acteur incontournable sur le marché des constructeurs au pays.

Aujourd’hui, plus d’une cinquantaine d’employés assurent un lien de confiance avec les constructeurs de chaque province, mais surtout une proximité inédite avec le consommateur. Comment  ? Distinctive est l’unique responsable du service d’après-vente de ses marques. En cas de questions ou de bris, les propriétaires d’appareils contactent directement, à l’aide d’un numéro de téléphone dédié, l’un des 9 agents de son centre d’expérience client ou des 2 techniciens spécialisés du siège social, à Laval, pour une rapidité et une qualité de suivi impeccable. Un service qui a su gagner la confiance des constructeurs et qui leur procure une tranquillité d’esprit appréciée.

Et une chose est sûre : peu importe la taille d’un projet immobilier et le nombre de portes, le souci de qualité et de design reste le même.

Cette même équipe dirige le suivi de qualité et de la distribution. D’une part, ses deux entrepôts couvrent les 10 provinces et garantissent une grande capacité de livraison, permettant de garantir la disponibilité des appareils. Un service flexible et efficace, qui permet aux constructeurs de respecter leurs délais de fin de travaux. D’autre part, Distinctive est responsable de la promotion de ses 13 marques pour en accroître la notoriété et le prestige en sol canadien. Un autre moyen d’augmenter la plus-value d’un projet immobilier. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à entrer en contact avec un spécialiste Distinctive : Jocelyn Lemieux C 514 208 5490 • T 450 687-6311 • 800 361-0799 Siège social : 2025, rue Cunard, Laval (Québec) H7S 2N1

Photo :Distinctive

Dans la dernière décennie, Distinctive a permis à de nombreux projets d’habitations de se distinguer. À Toronto comme à Montréal, Québec, Vancouver ou Ottawa, Distinctive propose aux promoteurs immobiliers une offre d’électroménagers différente et inspirante afin de créer des cuisines et des buanderies coup de cœur. D’ailleurs, son offre couvre tous les types d’électroménagers : des cuisinières aux laveuses-sécheuses, en passant par toutes les solutions de réfrigération intégrée ou autoportante (réfrigérateurs, congélateurs et celliers), les lave-vaisselles, la ventilation et même les cuisines extérieures. Une véritable offre clés en main.

www.distinctive-online.com

29


ORAM plomberie du Bâtiment

UNE CROISSANCE SOUTENUE PAR UN VIRAGE TECHNOLOGIQUE ET HUMAIN Au cours des cinq dernières années, ORAM plomberie du bâtiment a connu une très forte croissance, passant de 70 employés en 2015 à plus de 230  actuellement. Mais cette expansion n’est pas le fruit du hasard : elle a été mûrement réfléchie par la relève de l’entreprise, assurée par Marie-Claude Allaire et Olivier Mongrain, coprésidents, entrés en poste il y a un an. Bien impliqués dans la gestion et les opérations depuis plusieurs années, ils ont misé sur la croissance interne d’ORAM et l’intégration de technologies innovantes, mais surtout sur la valorisation de leurs ressources humaines, qui constituent le moteur de la réussite de l’entreprise.

30


Photos : Oram

PLUS D’AUTONOMIE POUR LES CONTREMAÎTRES

UNE MARQUE EMPLOYEUR FORTE

En raison de l’utilisation grandissante des technologies pour ses projets, en particulier le BIM (modélisation des données du bâtiment), ORAM s’est doté d’un service interne de TI, qui a développé une application web pour la gestion des chantiers. Cette dernière facilite grandement le travail des contremaîtres et leur procure une plus grande autonomie en leur permettant de remplir des feuilles de temps, d’effectuer des commandes, de réceptionner les stocks et d’accéder à toute la documentation relative aux projets qu’ils dirigent, libérant du même coup les employés de bureau.

Pour contrer la pénurie de main-d’œuvre et retenir ses employés, les dirigeants ont misé sur le renforcement de la marque employeur, notamment au moyen d’une présence accrue sur les réseaux sociaux. Il y a bientôt trois ans, ils ont également embauché une coordonnatrice des ressources humaines et du marketing, Catherine Bélisle, qui fait le tour des chantiers pour faire le pont entre les employés de bureau et les ouvriers. Elle prend le pouls des chantiers répartis un peu partout dans le Grand Montréal, transmet des nouvelles aux ouvriers, fait des rappels sur les normes de la CSST et s’assure que tout le monde est satisfait.

Depuis deux ans, ORAM offre également de la formation sous forme de coaching aux contremaîtres afin de développer leurs habiletés de gestion pour leur permettre de mieux piloter leur équipe et de structurer leurs journées de travail en fonction des objectifs. « Dans la continuité de la transformation du modèle de notre entreprise, il s’agit d’une croissance interne quant aux rôles : nous permettons aux talents internes de se développer en optimisant leur savoir-être pour compléter leur savoir-faire », précise Marie-Claude Allaire, CPA, CA. «  Pour assurer la pérennité d’ORAM, nous devons travailler tous les aspects de l’entreprise – pas seulement la technologie, mais les humains aussi. »

« Les interventions de Catherine suivent un plan de communication annuel et nous permettent de véhiculer les valeurs d’ORAM et d’aborder plusieurs thèmes, tout en facilitant l’intégration des nouveaux employés », affirme Olivier Mongrain. « On évite ainsi le fossé créé par la distance. » Les coprésidents sont également soutenus par une équipe de direction efficace qui leur permet de poursuivre leur rôle stratégique au sein de l’entreprise. Grâce aux différentes stratégies mises en place et à la collaboration de tous les employés, ORAM offre à ses clients un accompagnement et un service de qualité supérieure qui lui permettront de poursuivre sa croissance.

www.orampdb.com

31


Groupe Pentagone

J. RAYMOND MAÎTRES COUVREURS ET COUVERTURES DIXMO UNISSENT LEURS FORCES POUR FORMER GROUPE PENTAGONE Le 1er février dernier, deux chefs de file québécois dans le domaine des toitures, J. Raymond Maîtres Couvreurs et Couvertures Dixmo, ont fusionné pour former Groupe Pentagone. La nouvelle entreprise regroupe ainsi quelque 120 employés de bureau et ouvriers dans son siège social de Mirabel. Fondée en 1983 par Joseph Raymond, J. Raymond Maîtres Couvreurs s’est démarqué en réalisant des projets de toutes sortes, notamment des toitures vertes et des réparations d’urgence. De son côté, les Couvertures Dixmo ont été créées en 1985 par les frères Morissette et étaient reconnues pour leurs toitures commerciales de qualité supérieure. La direction de Groupe Pentagone est assurée par les dirigeants des deux anciennes compagnies, c’est-à-dire les associés Steve et Sébastien Raymond de même qu’Isabelle, Mathieu et Francis Morissette.

DES SERVICES COMPLETS EN ENVELOPPE DU BÂTIMENT La nouvelle entité propose une offre de services bonifiée en enveloppe du bâtiment, profitant des expertises de chacune, puisque J. Raymond effectuait principalement de la réfection de toitures de toutes sortes, tandis que Couvertures Dixmo concentrait ses activités dans le marché des constructions neuves en collaboration avec des promoteurs immobiliers et entrepreneurs généraux. « Grâce à la complémentarité de nos équipes, nous avons accès à plus de ressources afin de mieux servir nos clients », précise Steve Raymond, coprésident de Groupe Pentagone. « Nous couvrons maintenant tous les services et marchés possibles en ce qui concerne les toitures résidentielles, commerciales, industrielles et institutionnelles, car nos clientèles étaient distinctes et touchaient à différents secteurs. De plus, la fusion nous aide à contrer la pénurie de main-d’œuvre. »

32

En outre, cette mise en commun des services permet d’éliminer les périodes creuses et d’employer la main-d’œuvre ouvrière 12 mois par année. En effet, la restauration et la réfection en hiver s’avèrent difficiles en raison des conditions climatiques, tandis que pour les bâtiments neufs, on peut procéder à la construction par phases, selon l’évolution des chantiers.

UN AVENIR PROMETTEUR Malgré les inquiétudes naturelles des employés par rapport à cet important changement, la transition et l’arrimage des deux cultures d’entreprise se sont déroulés sans effort, puisque J. Raymond et Couvertures Dixmo partageaient les mêmes valeurs d’esprit d’équipe, de convivialité familiale et de plaisir au travail. Quelques semaines après la fusion, Groupe Pentagone passait déjà en mode recrutement, donc tous les postes ont été conservés. Groupe Pentagone procèdera à une expansion en incluant dans son offre de services l’étanchéité de tous les composants d’un bâtiment – fondations, murs et toiture. « De plus en plus, les clients recherchent une approche clé en main pour éliminer le nombre d’intervenants sur les chantiers. De notre côté, cela nous permet d’accélérer l’exécution des travaux et d’avoir un meilleur contrôle sur l’échéancier en gérant plusieurs étapes, sans dépendre des autres sous-traitants. Nous avons déjà les connaissances et la main-d’œuvre nécessaires pour offrir ce service supplémentaire à nos clients », explique Steve Raymond. L’année 2021 s’avère d’ailleurs très prometteuse pour les débuts de Groupe Pentagone. Le Groupe Pentagone envisage d’organiser une activité de lancement en présence de ses clients et partenaires lorsque les mesures sanitaires seront levées.


Photo : Groupe Pentagone

www.groupepentagone.com

33


Alain Carrier Paysagiste

UNE ANNÉE MARQUÉE PAR UN PRIX ET UN DE MULTIPLES CHANTIERS D’ENVERGURE Passionnés d’horticulture depuis 1978, les experts d’Alain Carrier Paysagiste ont récemment reçu un prix dans la catégorie Projet résidentiel de plus de 4000 pi2 dans le cadre du Hardscape North-America Contest 2020 pour l’aménagement paysager du projet Saint-Jean, entièrement réalisé et dessiné par l’entreprise en paysagement. Situé à Drummondville, près de la rivière Saint-François, ce prestigieux complexe résidentiel d’environ 1 M$ a été conçu à l’aide des produits de béton Techo-Bloc, une entreprise québécoise innovante et réputée pour la qualité de son offre. Les créations exceptionnelles d’Alain Carrier Paysagiste et la compétence de sa main-d’œuvre lui ont permis de poursuivre sa croissance année après année, si bien que la saison 2021 s’annonce la plus occupée de son histoire.

UN CALENDRIER PRINTANIER TRÈS CHARGÉ Alain Carrier Paysagiste s’affaire déjà sur plusieurs chantiers d’envergure, dont celui du réaménagement du boulevard PieIX, entamé depuis 2019, en collaboration avec EBC. Les côtés du boulevard étant terminés, les travaux se concentrent maintenant sur la plantation de végétaux sur le terre-plein central, qui s’étend sur 7 km. L’entrepreneur effectue également l’aménagement extérieur du Costco d’Anjou, qui implique la plantation de 200  arbres et de 5000 à 6000 arbustes et vivaces, en plus de l’installation

34

d’un système d’irrigation qui couvre toute la verdure. «  Depuis environ sept ans, Costco investit énormément dans l’aménagement paysager  », explique Jonathan Carrier, directeur général. «  En collaboration avec nos partenaires Divco et Roxboro, nous avons travaillé sur plus de 20  Costco, de Victoriaville jusqu’à Vaudreuil. Celui d’Anjou comprend le plus gros aménagement paysager de tous. » En plus du Costco, Alain Carrier Paysagiste a obtenu deux autres mandats de paysagement pour deux centres de distribution. Le premier est le IKEA Beauharnois, effectué en collaboration avec Broccolini et Roxboro. Il nécessitera la plantation de 200  arbres matures et de 5000 à 6000 arbustes et vivaces, ainsi que la pose de 120  000  pi2 de gazon en plaques. Réalisé par l’intermédiaire de Montoni et de Bricon, le deuxième est celui de Wiptec, à Saint-Bruno, un des plus gros projets en cours avec ses 350  arbres, 5000  vivaces et arbustes, 175  000  pi2 de gazon en plaques et 200 000 pi2 d’ensemencement hydraulique. Enfin, dans les projets de nature commerciale et industrielle, Alain Carrier Paysagiste a été mandaté pour la revégétalisation du site de la nouvelle usine Molson, à Longueuil. Le mandat comprend l’ajout de 175  arbres matures, l’ensemencement hydraulique de 700 000 pi2, la plantation de 12 000 arbres naissants pour reboiser le secteur, ainsi que la pose de 4000 vivaces et arbustes et 120 000 pi2 de gazon en plaques.


DES PARTENARIATS APPRÉCIÉS Avec environ 75 contrats prévus cette année, Alain Carrier paysagiste est un chef de file en aménagement paysager commercial au Québec et en Ontario domaine et un spécialiste reconnu en pose de béton fabriqué et de granite. « J’aimerais remercier mes partenaires qui nous font confiance et choisissent de travailler avec nous année après année, notamment Montoni, Broccolini et Roxboro, de nous avoir donné la chance de réaliser des mandats de paysagement variés, par exemple pour des écoles, des parcs, des maisons de naissance et de grandes entreprises », souligne Jonathan Carrier.

Pphotos : Alain Carrier Paysagiste

On peut d’ailleurs visualiser le vaste portfolio d’Alain Carrier paysagiste sur le nouveau site Web de l’entreprise à alaincarrierpaysagiste.com.

www.alaincarrierpaysagiste.com

35


Forma + la passion du béton

UNE OFFRE COMPLÈTE EN COFFRAGE, RÉFECTION ET FINITION DE BÉTON AINSI QU’EN DÉVELOPPEMENT IMMOBILIER

Résultant de la fusion entre le Groupe Magma et Coffrages Atlantique réalisée en septembre 2019, Forma+ offre une gamme de services complets en matière de coffrage, de réfection de structures de béton d’envergure et de développement immobilier résidentiel et commercial. Forma+ effectue également des projets de finition de béton grâce à sa filiale Camitec. La nouvelle entité s’appuie sur la notoriété et l’expertise des deux entreprises québécoises et permettra à long terme d’accélérer leur croissance tout en consolidant leur positionnement et en diversifiant leur offre.

L’ATTEINTE DE NOUVEAUX SOMMETS Fondé en 1999 par Michel et Yan LeHouillier, le Groupe Magma se spécialise en coffrage, en structure et en réfection de béton. Ses multiples succès l’amènent à fonder en 2005 sa division de développement immobilier afin de créer des projets d’habitation novateurs sur des sites stratégiques et de redéfinir la notion de qualité-prix en matière de construction résidentielle. Le Groupe Magma regroupe plus de 200 employés au Québec et son portfolio compte plus de 700 projets réalisés au Québec.

36


Photo : Annie-Claude Bedard - Orphisme Photographie

Pour sa part, Coffrages Atlantique est reconnu comme un chef de file canadien dans la conception de coffrages et la finition de béton (par sa filiale Camitec) pour les projets immobiliers de grande envergure, qu’ils soient résidentiels, industriels, commerciaux ou institutionnels. Propriété du groupe français Lhotellier depuis 2012, l’entreprise compte plus de 400 employés et mène ses activités un peu partout au Québec. Le Groupe Lhotellier se réjouit d’ailleurs de cette fusion, qui représente une occasion unique de faire croître l’entreprise créée au Québec. Ensemble, les deux entreprises visent à atteindre de nouveaux sommets de performance dans le marché du coffrage, de la réfection et de la finition de béton, ainsi que du développement immobilier. «   Grâce à cette fusion, nous sommes en mesure de proposer à notre clientèle une offre de produits et de services améliorée et bonifiée, ainsi qu’une expertise plus vaste et approfondie », affirme MarcAndré St-Germain, vice-président estimation, division Coffrage. «  De plus, nous sommes très heureux d’avoir bien planifié cette fusion afin qu’elle n’entraîne aucune perte d’emploi, l’objectif étant même de créer de nouveaux postes et de nouvelles perspectives de carrière pour les employés actuels. »

UN NOUVEAU SIÈGE SOCIAL À l’automne 2020, afin de rassembler ses filiales sous un même toit, les équipes de Forma+ ont déménagé dans un nouveau siège social, situé au 301, rue Legault, à Blainville. Ce bâtiment moderne et spacieux comprend 20 000 pieds carrés de bureaux et d’espaces de vie collaboratifs, ainsi que 24 000 pieds carrés d’ateliers de préfabrication et d’entrepôt. Les valeurs de l’entreprise sont véhiculées par le choix des matériaux nobles : le béton incarne la force; le bois, la croissance; et le verre, la transparence.

UNE FEUILLE DE ROUTE CHARGÉE La division de coffrage de Forma+ travaille présentement à fournir quelque 3 500  000  pieds carrés de coffrage pour le vaste projet Espace Montmorency, du promoteur MGS (Montoni-Groupe Selection). Elle travaille également sur plusieurs autres projets d’envergure, comme le projet Westbury avec Devmont, le 111 Alexis-Nihon avec TG Beco, le complexe immobilier Le Newman, en collaboration avec le promoteur Cogir Immobilier, entre autres. De son côté, sa division de développement immobilier s’affaire à la réalisation des condominiums Le M, des condos natures sur 14 étages au bord de l’eau à Boisbriand, et a récemment livré les derniers penthouses du projet SkyBlü, un immeuble résidentiel de 15 étages situé dans la Cité de Mirabel, en collaboration avec Investissement Ray Junior. www.formaplus.ca

37


J.P. Lessard Canada

UNE SOLIDE EXPERTISE APPUYÉE PAR DES OUTILS DE POINTE Fondé en 1946, J.P. Lessard Canada s’appuie sur une expertise enrichie au fil de trois générations en matière de conception, de fabrication de conduits, de systèmes mécaniques de ventilation et de réfrigération. Sa force réside non seulement dans la qualité des matériaux utilisés et des plans dessinés, mais surtout dans le savoir-faire de ses employés, dont certains cumulent plus de 40 ans d’ancienneté. Grâce à ses propres usines et à une équipe de plus de 80 ferblantiers, J.P. Lessard est en mesure de prendre en charge toutes les étapes d’un projet de système de ventilation, de la participation à la conception et aux mesures en chantier jusqu’à la mise en service, en passant par la coordination et l’installation.

38

AU SERVICE DES PROFESSIONNELS L’entrepreneur spécialisé soutient les professionnels en adaptant leurs plans d’intégrations afin qu’ils correspondent parfaitement à la réalité et qu’ils comportent tous les détails requis pour leur exécution. «  Nos dessinateurs peuvent intervenir dès la réception des plans pour la construction », explique Benoit Lessard, ing., chargé de projet. « On dessine les conduits en s’assurant de coordonner tous les services électromécaniques, et nous prévoyons des accès pour l’entretien. On coordonne le tout en nous adaptant aux changements en cours de route. » Pour maximiser la précision de ses dessins, J.P. Lessard Canada utilise des outils de pointe en modélisation 3D, dont SysQue, des logiciels spécialisés dans la fabrication de pièces, qui lui permettent de travailler avec les professionnels pour produire des maquettes 3D adaptées à la réalité dans Revit.


LE GÉNIE INVENTIF À L’ŒUVRE Récemment, J.P. Lessard Canada a travaillé sur les systèmes de ventilation du Centre des sciences de l’Université de Montréal. Très complexe en raison des nombreux laboratoires, ce projet a notamment nécessité l’installation de 35 puits mécaniques, 1650  valves Ventury, 350  hottes chimiques, 374  cabinets à solvant ou pompes à vide et 770  embouts de succion. Toutes les pièces en acier inoxydable ont été fabriquées par J.P. Lessard Canada, puis soudées en usine et en chantier. « Notre collaboration a fait en sorte que la livraison du projet a pu respecter l’échéancier de l’entrepreneur », soutient Benoit Lessard. « Le chargé de projet qui était mandaté pour gérer ce chantier, Gilles Labrecque, est une sommité au Québec; il est reconnu comme chargé de projet en ventilation. Il a entre autres travaillé sur le CUSM au site Glen et sur le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal (CHUSJ). Dans la période de pointe du chantier du Complexe des sciences, nous avions déployé 90 ferblantiers sur place. » L’entreprise a également terminé les travaux des conduites de ventilation selon les délais prévus pour l’usine de Kruger, à Sherbrooke, considéré comme un service essentiel, malgré les contraintes liées à la pandémie.

Photos : J.P. Lessard Canada

Actuellement, J.P. Lessard Canada travaille sur les systèmes de ventilation de la nouvelle tour de la Banque Nationale, puis ceux des stations du REM, de l’insectarium de Montréal et de la Sûreté du Québec au 1701, rue Parthenais, ainsi que sur plusieurs projets avec la STM, pour ne nommer que ceux-ci.

www.formaplus.ca

39


Les Constructions Tremco Spécialisées en réfection d’enveloppe du bâtiment, Les Constructions Tremco réalisent tous types de travaux de réparation de maçonnerie de brique ou de pierre. Avec ses équipes certifiées SPRAT (Society of Professional Rope Access Technicians), l’entreprise est en mesure d’effectuer des travaux en hauteur ainsi que dans des endroits difficiles d’accès. Active dans le domaine de la maçonnerie depuis 2013, l’entreprise blainvilloise compte, en haute saison, une soixantaine d’employés spécialisés en réfection et restauration de maçonnerie, ainsi qu’en installation de maçonnerie neuve.

UNE GRANDE CAPACITÉ D’ADAPTATION

UNE ANNÉE FRUCTUEUSE SUR LES PLANS HUMAIN ET PROFESSIONNEL

40

L’année 2020 a été bien remplie pour François Veilleux et Guillaume Careau, associés depuis le début de cette aventure en maçonnerie. D’abord, ils ont orchestré le déménagement dans de nouveaux locaux. L’entreprise est maintenant bien installée dans un édifice qui comporte de vastes espaces de bureaux bien aménagés, un entrepôt et une grande cour extérieure pour l’entreposage des équipements.


Parmi leurs nombreuses réalisations de l’année, Les Constructions Tremco ont participé aux travaux effectués sur l’immeuble abritant les locaux du Comité d’éducation aux adultes de la Petite-Bourgogne et de Saint-Henri (CÉDA). Restauration de pierre, réfection de brique, rejointoiement complet du bâtiment et nettoyage de la pollution sur la brique existante ont permis de redonner son aspect d’origine au bâtiment. Tout cela en décrochant, encore une fois, une place enviable parmi les 20 plus importants maçons du Québec.

2021, L’ANNÉE DES RELATIONS HUMAINES En 2021, l’entreprise poursuivra son virage numérique et l’acquisition de nouveaux équipements. Elle souhaite aussi revoir sa façon de faire des affaires pour s’adapter à la nouvelle réalité et trouver des stratégies pour rester proche de ses clients. Et, surtout, elle souhaite investir dans son personnel. D’abord, en permettant à ses employés d’avoir un bon équilibre travail-famille. Puis, en offrant du coaching et de la formation sur divers aspects, dont les relations humaines. Pour M. Veilleux, les employés sont au cœur de l’entreprise. Il tient d’ailleurs à souligner l’importante contribution de ses employés détenant le plus d’ancienneté : « Certains sont avec nous depuis les débuts, il y a sept ans, et ils ont participé au succès de l’entreprise. On a vraiment besoin de gens comme eux », affirme fièrement le président-directeur général. Les Constructions Tremco sont une entreprise bien de chez nous qui se démarque par la qualité de son travail et sa grande capacité à s’adapter et à se renouveler, mais aussi par l’importance qu’elle accorde à ses employés et aux liens qu’elle souhaite entretenir avec ses clients.

Pphoto : Les Constructions TREMCO

Ensuite, la pandémie est survenue et tout le monde a dû adapter ses façons de faire : télétravail pour les employés de bureau, ajout d’équipements sanitaires et nouvelles règles sur les chantiers. La transition s’est bien déroulée, comme le confirme M. Veilleux : « Au bureau, on était déjà prêt au télétravail, donc on a su s’adapter rapidement. Il n’y a pas eu de baisse de productivité dans le travail administratif. Et sur les chantiers, les gens ont maintenant accès aux plans et devis sur un système électronique. »

www.constructionstremco.com

41


EEGT

SPÉCIALISTE DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES POUR LES PROJETS D’ENVERGURE Récemment déménagée dans son nouveau siège social de 61 000  pieds carrés au cœur du CentrOparc de Mascouche, l’entreprise spécialisée en électricité du bâtiment EEGT se distingue par son entrepôt, son imposant inventaire d’équipements et d’appareils de levage, son service de plans électriques et son savoir-faire dans les projets effectués en mode conceptionconstruction (design-build). Ces multiples atouts lui ont permis de se démarquer dans la réalisation d’immeubles de grande hauteur et de centres de distribution, deux créneaux particulièrement exigeants sur le plan des échéanciers serrés, des ajustements en cours de projets et des besoins en main-d’œuvre. « Notre force, c’est qu’on prend en charge l’ingénierie en plus de l’installation des composants électriques, ce qui nous permet d’appuyer les firmes d’ingénieurs et d’éviter des coûts liés à des changements sur place  », affirme David Tremblay, président.

42


Pphoto : EEGT

EXPERTISE EN HAUTEUR

UNE ÉQUIPE ET DES OUTILS PERFORMANTS

EEGT travaille actuellement sur le célèbre complexe immobilier 1111 Atwater, du Groupe EMD Construction-Batimo, la plus haute résidence pour aînés au pays, dont les 38  étages comprendront une vingtaine de condos de luxe de style penthouse ainsi qu’une résidence pour personnes retraitées Chartwell de 253 unités.

L’expertise d’EEGT est régulièrement mise à profit dans la conception des systèmes électriques d’entrepôts et de centres de distribution, comme ceux du parc d’affaires Quarante30, à l’intersection des autoroutes 30 et 40, à Vaudreuil. Ce complexe industriel du promoteur immobilier Broccolini comporte une série de bâtiments et EEGT travaille actuellement sur le Bâtiment F de la deuxième phase, un projet d’environ 400 000 pieds carrés.

Des plans jusqu’à l’installation, EEGT s’occupe de tout ce qui touche à l’électricité de la tour, en s’assurant que les changements apportés en cours de route respectent le Code du bâtiment. « Nous appuyons la firme de génie électrique afin que le promoteur puisse livrer le projet dans les délais prévus. Notre équipe est très fière de travailler à la réalisation électrique de ce projet reconnu mondialement ! » ajoute David Tremblay. Actuellement, EEGT collabore aussi avec Axxys Construction pour la réalisation de trois projets résidentiels emblématiques : les résidences Gramercy, un bâtiment centenaire situé sur la rue Sherbrooke et rénové pour abriter 210 unités locatives, Le Charlotte, un complexe résidentiel aux abords du canal Lachine, et Le Dorchester, une tour résidentielle de 37  étages qui donne une deuxième vie à l’ancien hôtel Maritime.

En collaboration avec Groupe Montoni, l’entrepreneur électricien a également travaillé sur le centre de distribution de Structube, à Laval, et sur l’ancien site du Sears à Ville Saint-Laurent qui regroupe, entre autres, la nouvelle succursale des Emballages Mitchel-Lincoln, le centre de distribution d’Anixter et celui de BBI. «  Nous possédons 35 plateformes élévatrices et nacelles pour l’exécution des travaux en hauteur, ce qui s’avère très utile pour les bâtiments dont les plafonds sont élevés. Cela nous permet de déployer une grande équipe sur place, sans avoir besoin de louer de l’équipement. Nous avons aussi nos propres arpenteuses pour les structures de béton. Grâce à notre équipe d’électriciens chevronnés et notre vitesse d’exécution, personne n’attend après nous sur un chantier! » soutient M. Tremblay

www.eegt.ca

43


Coffrage Santco

UN VIRAGE NUMÉRIQUE ACCÉLÉRÉ

Dans une perspective d’amélioration continue, Coffrage Santco a mis en place plusieurs stratégies qui lui permettent de demeurer un chef de file dans le domaine du coffrage de structures et de superstructures. D’abord, l’entreprise déploie actuellement un tout nouveau logiciel pour optimiser la gestion de ses projets et de ses stocks en centralisant les données au sein d’une même plateforme électronique. Ce logiciel facilitera entre autres la distribution des plans et des directives, tout en assurant une gestion de projets plus rapide et efficace. Coffrage Santco a également progressé dans son virage technologique grâce à l’utilisation du logiciel TEKLA pour la modélisation des plans de ses projets. « Cela a apporté plus de précision dans le calcul des quantités de béton nécessaires et favorise la compréhension des intervenants  », affirme Michele Santoriello, président de l’entreprise. « En effectuant le rendu en trois dimensions et différentes tâches connexes, cette plateforme nous permet d’améliorer le rendement lors de l’exécution des chantiers, ce qui mène à une meilleure gestion et une compréhension plus approfondie des projets. »

UN NOUVEAU SYSTÈME DE CONTRÔLE POST-NUMÉRIQUE Lors du chantier du nouvel édifice de la Banque Nationale, une tour en béton de 40 étages de plus de 200 mètres de hauteur qui figure sur la liste des grands projets immobiliers des 25 dernières années, Coffrage Santco a installé un nouveau système de mur autogrimpant avec contrôle post-numérique exclusif. En plus de faciliter le respect des échéanciers, ce système innovant, plus automatisé, permet aussi la réalisation du mur d’ascenseur avant le bétonnage des dalles. Sur le plan de la sécurité, tout le système de panneaux intérieurs et extérieurs reste en place, ce qui évite la manipulation de grands panneaux vers le sol.

44

UNE ÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE SOUTENUE Visant continuellement à repousser les standards de qualité, Coffrage Santco mise sur quatre grands piliers – la satisfaction de ses clients, la qualité de ses produits, la productivité et la sécurité des ouvriers. « Ce sont ces valeurs fondamentales qui nous poussent constamment à nous améliorer et à évoluer  », soutient Michele Santoriello. «  Dans le même ordre d’idées, nous envisageons un avenir de plus en plus numérique et souhaitons maximiser l’utilisation des logiciels de modélisation parce que nous aspirons à une coordination plus précise, productive et sécuritaire dans l’exécution de tous nos projets. Nous croyons que le virage technologique par le numérique se fera à plus grande échelle dans l’industrie de la construction et nous sommes fiers d’y prendre part. » La vaste expertise de l’entrepreneur spécialisé l’a mené à effectuer le coffrage de plusieurs autres tours de plus de 30 étages à Montréal, dont Le Dorchester, qui est l’ancien hôtel Maritime converti en condos, ainsi que les phases 1 et 2 du YUL, qui regroupent 800 unités et des maisons de ville. Une équipe est actuellement déployée au chantier de la tour résidentielle Panora du complexe Voltige, situé dans le quartier Ahuntsic. L’année dernière, Coffrage Santco terminé un autre projet de grande envergure, soit la deuxième phase du CHUM. En matière de génie civil, l’entreprise a procédé au remplacement du tablier et à la réfection des colonnes, des chevêtres et des murs de l’autoroute Bonaventure, ainsi qu’à la réalisation de la bretelle Atwater, un projet complexe et architectural, en collaboration avec le ministère des Transports du Québec et la firme d’ingénierie EBC.


www.santco-org.com

45

Pphoto : Coffrage Santco


COMMERCIAL / INSTITUTIONNEL / INDUSTRIEL

Depuis plus de 30 ans Respect, Service, Qualité

LES FORCES MULTICOULEURS Peinture intumescente Électrostatique Époxy Membranes Revêtements spéciaux

514 955-0458

info@lpmpro.ca

LPMPRO.CA


OFFREZ-VOUS CETTE VUE, ET LA TRANQUILLITÉ D’ESPRIT. Donnez vie à votre vision.

Murs-rideaux préfabriqués epsylon.ca


grands, mais nous avons toujours visé à devenir les meilleurs. C’est cette philosophie qui nous anime encore aujourd’hui. Dario Montoni

groupemontoni.com

Notre rêve n’a jamais été de devenir les plus

Profile for INNO MAGAZINE

Inno Magazine 36 - Avril 2021 - En route vers la prospérité  

Magazine spécialisé dans le domaine de la construction et de l'architecture du grand Montréal et du Québec Numéro spécial : En route vers la...

Inno Magazine 36 - Avril 2021 - En route vers la prospérité  

Magazine spécialisé dans le domaine de la construction et de l'architecture du grand Montréal et du Québec Numéro spécial : En route vers la...

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded