__MAIN_TEXT__

Page 1

NUMÉRO 27 - Hiver 2018

HABITER UNE TOUR EMBLÉMATIQUE


Évoluez en éco-territoire

• Parfaite symbiose entre lieu de travail et nature • À côté de la future station du REM • Intégré à un parc-nature

Contact Nancy DeBlois ndeblois@technoparc.com technoparc.com


INNO Magazine Hiver 2018

1


MOT DE L’ÉDITRICE

France Goyet Présidente et éditrice pour INNO Magazine

Le début de 2018 est l’occasion idéale pour dresser un bilan du travail accompli au cours de la dernière année et qui a permis de faire rayonner notre industrie. C’est aussi le moment de vous souhaiter une nouvelle année encore plus riche en projets! De notre côté, nous préparons déjà la prochaine Soirée des grands bâtisseurs, qui aura lieu à l’automne prochain. Restez à l’affût pour en savoir davantage! Nous sommes très fiers, encore une fois, de vous présenter un magazine à la hauteur de vos attentes et dans la plus pure tradition d’INNO Magazine. Vous pourrez y découvrir des projets d’envergure promouvant différents aspects de l’expertise québécoise en construction, en gestion de projets et en architecture. Nous vous présenterons d’abord le plus gros bâtiment jamais réalisé par EBC : le Complexe des sciences de l’Université de Montréal. Un magnifique projet LEED Or qui sera réalisé en 30 mois seulement! Nous traiterons aussi de l’apport de l’entreprise au CHUM. Du côté de chez Montoni, 2017 fut bien remplie avec, entre autres, la construction du siège social nord-américain de Lumenpulse et de la nouvelle succursale d’Équipement SMS. Ne manquez pas notre portrait sur Reliance, qui a son siège social à Montréal depuis 70 ans et dont l’avenir est plus que prometteur. On y parle de leurs projets avec le Club de hockey Canadien, le Centre Bell et bien plus. Nous traiterons aussi d’Urbano, un projet de condominiums de 12 étages de Bouthillette Parizeau, une firme de génie-conseil qui façonne Montréal depuis plus de 60 ans. Et qui dit construction en 2018, dit environnement! Redécouvrez Technoparc Montréal, dont le 30 e anniversaire a été marqué par des projets transformateurs, comme l’Éco-campus Hubert Reeves, qui vise la pérennité des richesses naturelles présentes dans le secteur.

Bonne lecture et bonne année!

innomagazine.com

2


Depuis 30 ans, Ramp-Art est la référence au Québec pour des garde-corps alliant design, qualité et sécurité.

www.ramp-art.ca facebook.com/RampArtQc pinterest.com/RampArtQc


Sommaire CANDEREL, CADILLAC FAIRVIEW ET CLUB DE HOCKEY CANADIEN HABITER UNE TOUR EMBLÉMATIQUE

PAGE 6

EDP EDP CÉLÉBRE SES 25 ANS

PAGE 8

GROUPE CONSTRUCTION RELIANCE UNE EXPERTISE EN FORTE DEMANDE

PAGE 10

J.P. LESSARD CANADA INC. LES GRANDS PROJETS

PAGE 14

EBC INC. DES PROJETS DISTINCTIFS AUX QUATRE COINS DE LA VILLE

PAGE 16

COMPLEXE DES SCIENCES. UN DÉFI À LA HAUTEUR D’EBC

PAGE 18

UN APPORT CONSIDÉRABLE AU CHANTIER DU CHUM

PAGE 24

GROUPE MONTONI UNE AUTRE RÉALISATION EN VOIE DE CERTIFICATION LEED ARGENT

PAGE 26

UN NOUVEAU SIÈGE SOCIAL GRANDIOSE POUR LUMENPULSE

PAGE 28

UNE SUCCURSALE INNOVANTE POUR ÉQUIPEMENT SMS

PAGE 30

GROUPE MARCHAND ARCHITECTURE ET DESIGN (GMAD) DES PROJETS DISTINCTIFS AUX QUATRE COINS DE LA VILLE

PAGE 32

URBANO – UN STYLE DE VIE

PAGE 34

GROUPE CENTRAL ÉLEVER LES STANDARD EN MATIÈRE DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ

PAGE 36

GROUPE FOCUS LE POUVOIR D’UN ESPACE SE MESURE PAR L’INFLUENCE QU’IL EXERCE

PAGE 38

TECHNOPARC MONTRÉAL UN 30E ANNIVERSAIRE MARQUÉ DE PROJETS TRANSFORMATEURS

PAGE 40

BOUTHILLETTE PARIZEAU UNE FIRME QUI FAÇONNE MONTRÉAL DEPUIS PLUS DE 60 ANS

PAGE 44

JOE CAPRERA / MONTREAL 1™ LA GRANDEUR DU PASSÉ EST MAINTENANT L'AVENIR

Editrice France Goyet, présidente Graphiste Jean-Pierre Croquet Rédaction Mariane Landriau Louise Larivière

Ventes France Goyet Nathalie Bédard Julien Brocchiero Catherine Marois-Blanchet Administration Chantale Savard

Photographe Sébastien Arbour

Directrice financière Chantale Savard

Correction Mariane Landriau

Conseiller juridique Christiane Dubé-Rousseau, LL.M

Page couverture Tour des Canadiens 3 Illustration : Canderel, Cadillac Fairview et Club de hockey Canadien

Impression Imprimerie F.L. Chicoine

4

PAGE 46

Le magazine INNO est publié par

INNO Magazine inc. 323, boulevard Manseau Joliette, Québec J6E 3C9

tél. : 514 871 1511 / 844 871 1511 ISSN 1920-0161

Distribution POSTES CANADA PUROLATOR


L’INSPECTION DES FAÇADES CONTRAINTES ET LIMITES DE LA RÉGLEMENTATION L’adoption du projet de Loi 122, en mars 2013, oblige dorénavant tous les propriétaires de bâtiment de dix années et plus, et de cinq étages et plus, à faire inspecter leurs façades et les dalles structurales de béton de leurs parcs de stationnement. La mise en application de la Section VI du chapitre VIII Bâtiment du Code de sécurité (B-1.1, s.3.) oblige en outre les propriétaires à tenir un registre dans lequel doivent figurer les rapports des professionnels visant à confirmer le caractère sécuritaire des lieux, que ce soit pour leurs façades ou leurs parcs de stationnement. Après sa 4e année en vigueur, où en sommes-nous avec cette réglementation? Tout d’abord, il y a lieu de mentionner que plusieurs firmes, qui se définissent comme des experts dans ce domaine, ont vu le jour depuis 2013. Même si la réglementation oblige à ce que la responsabilité du mandat d’expertise revienne à un architecte et/ou à un ingénieur, un nombre grandissant « d’experts » est donc apparu, influençant par le fait même le coût des expertises.

POURQUOI FAIRE AFFAIRE AVEC UNE ÉQUIPE DE PROFESSIONNELS MULTIDISCIPLINAIRES? Un bâtiment est généralement composé de différents systèmes muraux, qui nécessitent différents intervenants connaissant et maîtrisant chacun leur domaine d’expertise. Même si beaucoup de principes de la science du bâtiment se retrouvent dans plusieurs systèmes, des connaissances spécifiques par système sont nécessaires. En effet, un mur de maçonnerie massive est différent d’un mur rideau double peau avec verre extérieur agrafé. Comme il existe une multitude de systèmes d’enveloppe, il va de soi que privilégier les firmes avec une équipe plutôt qu’une personne seule constitue une meilleure protection pour le client. Comme le fait d’ailleurs de s’assurer que la firme retenue possède une bonne couverture d’assurance en cas de litige.

GROUPEABS.COM / 1.877.454.5644

LA QUALITÉ DES RAPPORTS Tout cela nous amène à traiter des documents et des rapports de vérification qui sont remis aux clients. Une fois de plus, on trouve une multitude de modèles de documents allant de la simple lettre au rapport détaillé. Nous recommandons toujours, lorsque nous montons des documents d’appel d’offres, de demander un exemplaire du document qui sera remis. Lorsqu’il n’y a pas de danger pour la sécurité et que rien ne favorisera le développement de conditions dangereuses, l’attestation peut être suffisante si elle comporte l’ensemble des exigences décrites à l’article 384 de la Loi 122. Comme les expertises seront à refaire dans cinq ans, il est donc préférable d’avoir le document complet, lequel vous aidera à faire le suivi dans le temps et pourra servir de lignes directrices pour réaliser les travaux correctifs. Comme vous pouvez le constater, beaucoup restent encore à faire et à parfaire dans ce domaine. Ce sont là quelques contraintes et limites de la réglementation dont un client averti doit tenir compte lors du choix de son équipe d’experts. Au plaisir de collaborer prochainement avec vous.


Canderel, Cadillac Fairview et Club de hockey Canadien

Habiter une tour emblématique

Le centre-ville montréalais se transforme avec la troisième

l’une des équipes les plus emblématiques de la LNH. Grâce

phase de Tour des Canadiens, une communauté signée Canderel,

à la coopération des Canadiens avec Canderel et Cadillac Fairview,

Cadillac Fairview et Club de hockey Canadien.

les résidents de TDC3 auront un accès exclusif aux Canadiens de Montréal.

Une équipe légendaire Fondés en 1909, les Canadiens de Montréal sont l’équipe

Le confort à vos portes

de hockey professionnel la plus ancienne au monde à exister

TDC3 se situe directement en face du Centre Bell, à proximité

sans interruption, mais aussi le seul club de la LNH qui précède

du plus grand restaurant au Canada, 1909 Taverne Moderne,

la fondation de la LNH.

où il est toujours agréable de prendre un verre avec des amis avant d’aller voir les Canadiens défendre leur honneur sur la glace.

Les Canadiens ont remporté la Coupe Stanley plus souvent que toute autre franchise (24 Coupes Stanley, dont 23 depuis

Les résidents pourront se déplacer facilement à Montréal

la fondation de la LNH et 22 depuis 1927). C’est, sans aucun doute,

grâce à l’accès au métro et au futur SLR (système léger sur rail),

tourdescanadiens.com

6


ainsi qu’à la proximité des autoroutes et à l’accès au réseau

méditerranéenne et une terrasse extérieure donnant sur le nouveau

piétonnier souterrain de Montréal, communément appelé RESO

parc municipal Quad Windsor, espace de vie érigé au cœur

qui relie 32 km de couloirs au métro et compte 1600 boutiques,

de l'action du centre-ville de Montréal,d’une superficie d’un hectare.

200 restaurants, écoles, cinémas, hôtels, musées, galeries.

TDC3 offre également une zone d’entreposage qui pourra

L’ensemble de tous ces avantages se prête parfaitement au mode

facilement accueillir colis et livraisons d’épicerie – un avantage rare

de vie du professionnel dynamique, urbain et sophistiqué.

dans les complexes de condos montréalais.

Des aménagements hors pair

TDC3 en primeur

La nouvelle Tour des Canadiens 3 offre des aménagements

Vous pouvez dès maintenant faire partie de la communauté

exceptionnels. On y trouve des salles d’entraînement de haut

de TDC et en découvrir tous les avantages: un café au rez-

niveau, de divertissement, de réception privées polyvalentes,

de-chaussée, un mini parc, de grands espaces verts et une panoplie

ainsi qu’un skylounge à couper le souffle au 55 e étage. De plus,

de privilèges offerts aux résidents. Vous pouvez vous inscrire

le Club de TDC3 propose une piscine intérieure d’inspiration

dès aujourd’hui à TDC3 sur le site internet du promoteur.

7


EDP

Photo : EDP

EDP célébre ses 25 ans

25 ans c’est un quart de siècle, c’est aussi un signe de maturité,

Des débuts modestes

de longévité et surtout c’est l’âge ou l’on a toute la vie devant nous

EDP, débuté modestement dans un sous-sol de résidence

avec plein de projets en tête qui va révolutionner le monde…

de Lanaudière en 1992, est passé par plusieurs étapes avant d’atteindre une certaine maturité, comme la plupart des entreprises.

C’est exactement dans cet état d’esprit que l’entreprise EDP a c élébr é le 5 o ct obre der nie r ses 25 ans, en c o mp ag ni e

À cette époque, l’industrie de l’éclairage était considérée

de près de 700 personnes, dans leur bureau du quartier Mile-Ex.

comme excessivement traditionnelle, avec des technologies vieillissantes, comme le fluorescent, les halogénures métalliques, etc.

Une soirée mémorable tournée vers le futur avec des « robots humains » dansant toute la soirée avec les invités.

En 1993, l’entreprise signe une entente de représentation avec Lithonia Lighting (qui fait aujourd’hui partie du holding

Un clin d’œil humoristique dans une industrie résolument

Acuity Brands), évènement qui allait tracer un parcours fascinant

en transformation profonde.

vers ce que l’entreprise est devenue aujourd’hui. L’entreprise était composée de cinq (5) personnes, et soudainement elle devait doubler sa taille.

edpinc.ca

8


Dans un local de 15 pieds par 30 pieds, ils se sont entassés. Serge Le Myre se souviendra toujours de l’expression sur le visage du Vice-Président de Lithonia Lighting arrivé d’Atlanta, déclarant avec un air un peu perplexe : « Well, vous allez être l’entreprise qui va vendre le plus au pied carré en Amérique du Nord ». Le mobilier était fabriqué de planches récupérées et les bureaux étaient fabriqués par les membres de l’entreprise eux-mêmes.

Envol et crise d’identité Dominé par quelques joueurs implantés depuis plusieurs années, l e march é q u éb éc ois trav e rsait de s pé ri ode s d ’i ns t ab il it é économique et EDP tentait au sein même des associés de trouver son identité propre. EDP a célébré le 5 octobre dernier ses 25 ans en compagnie de près de 700 personnes, dans leur bureau du quartier Mile-Ex.

Malgré tout, l’entreprise affichait une croissance soutenue, mais aux dires de Serge Le Myre, nous n’étions pas en mesure de nous démarquer. Il y avait des divergences de visions

Investissements et relève

et d’opinons quant aux directions à prendre pour devenir un joueur

Au début 2016, EDP s’est installée dans ses nouveaux bureaux

de premier plan. De 2004 à 2010, l’entreprise a vu des changements

du 6666 Saint Urbain, au cœur du quartier Mile ex. Un investissement

stratégiques importants, et ce même au sein de l’actionnariat,

important afin de créer un environnement de collaboration

pour en arriver à compter de 2013-2014, à établir un plan

et de stimuler la créativité, tout en confirmant l’importance

s t r atég iqu e cl ai r.

de l’équipe, avant tout : « It’s all about the team ». Table de ping-pong, table de baby-foot, cellier à vin et bar permanent font de cet espace

Ce qui souvent mine les entreprises, c’est le manque d’alignement

un endroit humain où il fait bon travailler et développer

au sein même de la direction quant aux choix stratégiques.

de s c o ll a bo r ati o ns exc e pt io n ne ll e s .

Si ce ne sont pas tous les dirigeants qui y croient profondément, Les prochaines années verront un amalgame de jeunes talents

il devient donc difficile de faire passer le message et surtout d’avoir une exécution coordonnée des choix stratégiques. De plus,

prendre leur envol tout en bénéficiant des conseils de plusieurs

les égos doivent être laissés de côté, « it’s all about the team »,

vétérans de l’industrie au sein même de EDP. Avec cette équipe solide, EDP est en mesure d’accompagner autant les architectes,

de souligner Serge Le Myre.

designers, ingénieurs que les entrepreneurs, distributeurs,

DEL, design et technologie, croissance fulgurante

dans le choix, la négociation des budgets que le service de gestion

La technologie du DEL, révolutionne l’industrie entière, au plus

de projets et suivis de projets. Un service unique d’accompagnement

profond de ses fondations. Les acteurs majeurs d’hier ne semblent

pré-installation est disponible, un autre exemple des avantages

pas être nécessairement ceux du futur.

concurrentiels qu’offre EDP.

EDP a fait des choix importants à compter de 2013, en établissant

Résolument tourné vers l’avenir

un plan stratégique articulé à partir de l’importance de combiner

Tout est en place pour permettre à EDP de non seulement

le design et la technologie, mais en s’assurant que le capital humain

poursuivre sa croissance, mais également jouer un rôle important

soit au centre de tout ceci. L’exécution est centrée sur les effets

dans une industrie en bouleversements technologiques, mais aussi

de levier continuels, en s’assurant d’être à l’écoute des besoins

en profondes mutations démographiques.

des clients et en demeurant humble dans cette période d’effervescence. À ce titre, aucun doute que EDP a fait figure de proue et continuera De 2013 à 2016, les ventes annuelles ont doublé et l’équipe

à offrir des solutions autant créatives que technologiques.

aujourd’hui est composée de 36 personnes dédiées au marché

Le futur appartiendra à ceux qui maitriseront autant le volet créatif

de l’éclairage et du contrôle.

que technologique, de conclure Serge Le Myre.

Note : 2018, EDP célèbrera aussi les 25 ans de collaboration avec le plus gros fabricant mondial en appareils d’éclairage, soit Acuity Brands (Lithonia Lighting, etc.)

9


Groupe Constructions Reliance

relianceconstruction.com

10


Une expertise en forte demande

Photo: Claude Charlebois

Par Mariane Landriau

Galeries Canal

11


Groupe Constructions Reliance

Grâce à son siège social établi à Montréal depuis 70 ans, Reliance a participé activement à l’essor, puis à la revitalisation immobilière de la métropole. L’industrie du commerce de détail, le secteur résidentiel et les entreprises de divers champs d’activité ont particulièrement profité du savoir-faire de cet entrepreneur en construction, dont la réputation n’est plus à faire. Aujourd’hui encore, la firme continue de signer l’édification d’innombrables bâtiments emblématiques à Montréal, comme en témoigne son impressionnant portfolio.

Des boutiques prestigieuses aux hôtels Le réaménagement et l’agrandissement de la Maison Ogilvy constituent certes l’un des projets phares de Reliance en ce moment. À la suite de l’acquisition d’Ogilvy en 2013, Holt Renfrew a décidé de déménager sa boutique montréalaise dans le bâtiment de cinq étages que la Maison Ogilvy occupait depuis 148 ans. Situé à l’angle des rues Sainte-Catherine et de la Montagne, ce nouveau magasin Holt Renfrew de classe mondiale deviendra une destination incontournable pour les fashionistas. Au terme de cette transformation, soit dans environ trois ans, le nouveau magasin deviendra un des plus importants du réseau Holt Renfrew. Reconnu pour la construction de l’hôtel Sofitel, sur la rue Sherbrooke, Reliance participe actuellement à l’élaboration d’un complexe hôtelier et résidentiel, sur le site de la gare Viger. L’entrepreneur collabore en outre à divers projets de centres de distribution à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau pour des compagnies aériennes privées spécialisées dans le transport de marchandises.

Le résidentiel en plein foisonnement Le secteur résidentiel occupe une place de choix dans l’agenda de la firme. Après le Club Marin III, le Zuni, puis Evolo 1, 2 et S, Reliance termine la construction d’Evolo X, poursuivant ainsi sa contribution au développement de la Pointe-Nord de L’Île-des-Sœurs, un quartier très prisé par les Montréalais. À l’instar des autres tours de condos du complexe, Evolo X se démarque par ses vues stupéfiantes sur le fleuve et ses nombreux espaces communs. Visant une certification LEED Or, ce dernierné de cet ensemble résidentiel sera toutefois le plus luxueux, Photo: Claude Charlebois

avec ses plafonds de neuf pieds et ses vastes espaces de vie.

Evolo 2

12


Lobby du Sofitel

Un avenir prometteur Reliance confirme également qu’elle poursuivra sa collaboration

Qui plus est, les immeubles de condos et les projets résidentiels

avec Canderel, Cadillac-Fairview, le Club de hockey Canadien

construits par Reliance se distinguent de plus en plus par leur offre

et le Centre Bell pour la construction de la Tour des Canadiens 3,

expérientielle, une valeur ajoutée que les futurs propriétaires

dont les unités sont présentement en vente.

recherchent souvent lors du magasinage d’une propriété. Par exemple, dans la Tour des Canadiens 1, on retrouve une salle

En plus d’assurer la gérance de la construction du Brix, un immeuble

de pluie dans laquelle une quinzaine de jets d’eau procurent détente

résidentiel de 16 étages avec stationnement souterrain situé

et bien-être aux résidents.

au centre-ville de Montréal, l’entreprise a récemment amorcé Gallery sur le Canal 2, la seconde phase de ce projet dans Griffintown. Situé

« L’avenir de l’immobilier s’annonce très occupé, beaucoup de projets

aux abords du Canal Lachine, ce dernier comptera deux tours

sont actuellement à l’étude. Montréal est dans une phase d’expansion

de 14 et 9 étages et 145 condos luxueux, totalisant environ 240 000 pi2.

et de développement, de nombreuses compagnies choisissent de venir s’installer dans notre métropole. Il y a des projets

« Il y a beaucoup d’effervescence dans le résidentiel », assure Bryan

d’envergure qui s’en viennent pour la ville de Montréal et on souhaite

Kaplan, vice-président chez Reliance. « Nous sommes en discussion

participer activement à définir Montréal comme capitale mondiale

pour la réalisation de plusieurs autres projets d’immeubles locatifs

et canadienne », conclut Bryan Kaplan.

et de condos. Il y a 10 ans, le taux de concrétisation des projets sur lesquels nous proposions nos services n’excédait pas 50 %, mais dernièrement, il tourne davantage autour de 75 %. »

13


Photo : J.P. LESSARD CANADA Inc.

J.P. LESSARD CANADA Inc.

CHU Ste-Justine

Les grands projets J.P. LESSARD CANADA Inc. est l’entrepreneur en ventilation

nécessaires à sa construction, ce qui permet aux équipes

l e p l u s i m p o r t a n t a u Q u é b e c . L’ e n t r e p r i s e s e d é m a r q u e

de concevoir, visualiser, simuler et collaborer plus facilement

p a r d e n o m b re u s e s r é a l i s a t i o n s ; C o m p l e x e D e s j a rd i n s ,

tout au long du cycle de vie du projet. J.P. LESSARD CANADA Inc.

Complexe immobilier Bell-Banque, Hyundai Bromont, Hopitaux

maîtrise aujourd’hui son fonctionnement et peut ainsi réunir

militaires en Algérie, LG2 et LG 4 Baie James,CUSM, CHUM

tous les collaborateurs d’un même projet dans un processus

CHUSJ, etc... En forte croissance, J.P. LESSARD CANADA Inc.

commun d’élaboration.

p o u r s u i t s a p r o g r e s s i o n par un leadership incontesté s ur le p la n tech n ol o giq ue .

L’environnement BIM Le Complexe des sciences de l’Université de Montréal

Pour son coprésident André Lessard, il est primordial, voire

est le projet qui a incité J.P. LESSARD CANADA Inc. à travailler

inévitable d’être à la fine pointe de la technologie si on veut

dans l’environnement BIM. C’est en 2016 que l’entreprise se méritait

s’inscrire dans la durée. « Revit » y contribue largement. Grâce

le contrat de l’élaboration du plan (réalisé dans un concept BIM)

à ce logiciel, les projets peuvent maintenant être conçus et menés

et de l’aménagement du système de ventilation. « Avant

entièrement en mode virtuel; l’utilisation du BIM (Building Information

l’implantation des projets BIM, la coordination mécanique

Modeling) agit comme accélérateur de projet. U n mod èl e e n 3D

se faisait en 2D sur des plans dessinés à l’aide du logiciel

d'un bâtiment est créé, ainsi que divers documents

« AutoCAD ». On se réunissait autour d’une table avec les autres

jplessard.com

14


sous-traitants afin de trouver un emplacement pour chacun.

de fidélité à l’entreprise. Certains ont quitté mais leur passage

Étant entrepreneurs en ventilation et puisque nous devons

aura été notoire ; Germain Bélanger et Rolland Lessard y ont

dessiner et fabriquer tous nos conduits. Nous sommes la plupart

travaillé durant plus de 50 ans pour ne nommer que ceux-là.

du temps appelés à jouer le rôle de coordonnateur général.

Et à cette remarquable feuille de route s’ajoute la force de la relève.

Aujourd’hui avec l’adoption des projets « BIM » au Québec ceci

C ’ e s t d o n c s a n s c o n t re d i t q u e c e f l e u ro n d e l ’ i n d u s t r i e

améliore de beaucoup la coordination des réseaux mécanique

de la ventilation au Québec est là pour rester.

dans les bâtiments. Puisque nous pouvons visualiser l’ensemble du projet dans une maquette créé à l’aide du logiciel « Revit ». Ensuite à l’aide de programmes tels que « Glue » ou « Navisworks », il devient plus évident de voir et ainsi régler tous les conflits générés durant la séquence de coordination. Puisque nous avions un grand pas de fait dans la technologie du 3D à l’aide du logiciel « CADmep », notre chef dessinateur, monsieur Eric Lajoie, assisté de son équipe a su relever le défi de s’adapter à ces nouveaux outils de coordination et également conserver notre processus de mise en fabrication implanté dans nos usines. L’opportunité pour l’équipe de J.P. Lessard Canada Inc. de participer à un projet « BIM » de cette envergure représente une valeur ajoutée à notre expertise. », affirme André Lessard.

Un capital humain hors du commun Ce processus d’adaptation a nécessité de revoir les méthodes de fonctionnement et a modifié grandement la façon de gérer le projet. Monsieur Gilles Labrecque, gérant de projets a su s’adapter rapidement à l’environnement BIM afin de mener à terme une gestion d es pl us eff icace s. S i c e s no uve l le s ap pl ic at i ons se rve nt aujourd’hui l’entreprise, cela est dû en grande partie à l’esprit d’équipe qui aura eu raison des embûches et des longues périodes d’adaptation. Depuis juillet 2016, les dessinateurs travaillent sur le projet du Complexe des sciences de l’université de Montréal. La livr ais on des de r ni ers pl ans a ux i ngé ni eurs e st pr é v ue en février 2018. Si l’entreprise est reconnue comme chef de file dans son domaine, André Lessard attribue son succès à un capital humain hors du commun. Il sera formel à ce sujet : « à titre d’exemple, dans le cas du Complexe des sciences, malgré les défis de tous Photos : J.P. LESSARD CANADA Inc.

les instants, les dessinateurs donnent leur 100 % ; ils sont curieux et veulent s’impliquer. Il n’y a donc pas grand chose à leur épreuve. » Plusieurs membres de la famille Lessard ont occupé différentes fonctions depuis sa fondation en 1946, certains étant encore actifs au sein de l’entreprise. D’ailleurs, un des éléments fondamentaux

Centre des Sciences - Site Outremont de l’UDM

qui fait de J.P. LESSARD CANADA Inc. une entreprise qui demeure est sa capacité de garder ses travailleurs. Robert Lessard compte 45 années de services, Monsieur Mario Lessard y a travaillé 35 ans. Parmi les travailleurs qui perpétuent cette tradition de longévité il y a Richard Dufresne et Ronald Rochon, avec plus de 40 ans

15


EBC Inc.

ebcinc.com

16


50 ans d’engagement dans l’édification de la métropole Par Mariane Landriau

Célébrant cette année ses 50 ans d’existence, EBC compte aujourd’hui parmi les plus importantes entreprises de construction au Québec. Au fil des années, la firme a pris part à l’édification de bâtiments et d’infrastructures majeurs dans la grande région de Montréal et, depuis ses débuts, elle a contribué à des travaux totalisant près de 15 milliards de dollars, répartis sur plus de 700 projets réalisés partout au Canada. La division Civil d’EBC a fait profiter de son expertise d’innombrables infrastructures, notamment les tunnels, les ponts, les routes, les quais, les barrages et les centrales hydroélectriques ainsi que les parcs éoliens. Que ce soit pour la construction des stations de métro Fabre et Côte-Vertu, la mise en place du pont de la rue Notre-Dame ou la construction du nouveau pont Champlain, EBC a grandement contribué – et continue – à améliorer le réseau routier de Montréal. De plus, la diversification de l’expertise d’EBC dans sa division Bâtiment lui a permis de prendre en charge une grande variété de projets de construction et de rénovation, parmi lesquels des immeubles résidentiels de grande envergure, comme le Louis Bohème, le Symphonia et le complexe de l’Îlot Peel. EBC a en outre participé à consolider certains ouvrages phares à Montréal, tels que l’édifice Le Windsor, l’hôtel Saint-Sulpice et l’agrandissement du stade Percival-Molson. De nombreuses institutions montréalaises ont également bénéficié de l’expertise d’EBC, dont le CHUM, pour lequel la firme a réalisé le bâtiment des services ambulatoires. Aujourd’hui, EBC poursuit son engagement à transformer la ville en travaillant sur des bâtiments de qualité, dont Humaniti e t le Co mpl e xe d es sc ie nce s de l ’U n iv e r si té de M on tré al , q ui la isse ront un hér i tag e au x g éné ra ti on s f u tu res.

17


Photo : EBC

EBC Inc. / Campus Outremont

18


Complexe des Sciences Un défi à la hauteur d’EBC Par Mariane Landriau

Un échéancier serré, une géométrie complexe et l’objectif

Expertise en modélisation Autre particularité : le client exigeait que la conception

d’une certification LEED Or : ces trois aspects résument bien les défis que relève actuellement avec brio l’équipe d’EBC

soit modélisée en 3D selon la méthode BIM (building information

sur le chantier du Complexe des sciences de l’Université

modeling ou modélisation des données d’un bâtiment), que les experts

de Montréal, le plus important projet à vie pour la division Bâtiment

d’EBC maîtrisent parfaitement pour l’avoir employée dans le cadre de nombreux autres projets. « Cette approche consiste à reprendre

d’EBC avec plus de 500 travailleurs en période de pointe.

les maquettes des professionnels et de les amener à un niveau

Complexité de la structure

supérieur pour la fabrication », résume M. Belley. « Il y avait plusieurs

EBC est responsable de la construction complète du bâtiment,

é l é m e n t s à c o r r i g e r, p a r t i c u l i è r e m e n t s u r l e s m a q u e t t e s

de l’excavation jusqu’à la livraison finale après la mise en service

de la ventilation, ce qui a nécessité beaucoup plus de temps

des systèmes mécaniques, prévue au début de 2019. Maintenant

que prévu. »

que l’excavation et le bétonnage sont terminés, l’équipe en place procède à la fermeture de l’enveloppe du bâtiment, puis entamera

Comparativement aux maquettes en 2D, les maquettes 3D

les travaux intérieurs, qui incluent la mécanique et l’électricité,

permettent de préfabriquer de nombreux composants mécaniques,

un v ole t majeu r ét ant don né l a comp le xi t é de s s yst è me s

particulièrement en plomberie et en ventilation. Cela a permis

d e s diver s la bo ra t oi res.

de gagner du temps, par exemple en évitant les coupes sur place, les retours de pièces inadéquates et les reprises de travaux.

« Nous devons respecter un échéancier global de 30 mois, ce qui est excessivement serré pour l’envergure du projet », explique

« L e C o m p l e x e d e s s c i e n c e s n o u s p e r m e t d e d é m o n t re r

Éric Belley, vice-président aux projets spéciaux. « La géométrie

n o t re c a p a c i t é à l i v re r d e s p ro j e t s d e g r a n d e e n v e r g u re .

des deux bâtiments est assez complexe : l’architecture comprend

Notre participation à de grands projets fait d’ailleurs partie

d e s c o u r s i n t é r i e u re s , d e s p a s s e re l l e s , d e s l a n t e r n e a u x ,

de notre vision d’avenir. Notre expertise acquise au cours des 50

des escaliers majestueux, des auditoriums, des systèmes

dernières années nous permettra assurément de l’atteindre »,

mécaniques spécialisés pour l’alimentation et l’évacuation

conclut M. Belley.

des laboratoires et de la salle blanche. L’ordonnancement des travaux requiert donc une coordination rigoureuse. »

19


Photo : EBC

EBC Inc. / Campus Outremont

20


SYSTÈMES DE MURS-RIDEAUX Epsylon est fière de collaborer avec EBC à la construction du Campus MIL de l'Université de Montréal avec la réalisation de l'enveloppe en murs-rideaux..

epsylon.ca

Fier partenaire de l’équipe EBC sur plusieurs projets Tour Stanbrooke

Pont Champlain STM Garage Côte-Vertu Tunnel Jarry Bassin Lavigne HQ Poste Bélanger Tour SSQ

)

Groupe de Lierre

Solutions et services complets de construction spécialiste en structures de béton Complexe des Sciences - UdeM

CONSTRUCTION | ÉQUIPEMENTS Services intégrés de STRUCTURES et INFRASTRUCTURES Flotte inégalée d’équipements d’ÉCHAFAUDAGE, de COFFRAGE et de GRUES À TOUR

21

Nos partenaires stratégiques, membres du Groupe de Lierre :

Service rapide, flexible et de qualité


Photo : EBC

EBC Inc. / Campus Outremont

22


$PNQMFYFEFTTDJFODFTEV$BNQVT.*- 6OJWFSTJU¯EF.POUS¯BM Ã.&/,Õ44)00/&3%"(&/"*4-&5063/&69]-&.":]/'0&"SDIJUFDUFT

'JFSTDPMMBCPSBUFVSTEh&#$ TVSQMVTJFVSTEFMFVSTS¯BMJTBUJPOT

5PVKPVST©MBIBVUFVS */50*/$$0.

4ZTU°NFTEBDD°TFUEFT¯DVSJU¯ EFUSBWBVYFOIBVUFVS


EBC Inc. / CHUM

Avec ses quelque 500 000 patients accueillis annuellement, le CHUM est à ce jour le plus grand centre hospitalier universitaire francophone d’Amérique du Nord.

24


Un apport considérable au chantier du CHUM

Un chantier complexe Outre les défis techniques liés au contexte hospitalier, l’emplacement du chantier, situé en plein centre-ville, de même que

Par Mariane Landriau

la présence du chantier adjacent, réalisé par un autre constructeur, ont certes complexifié la logistique de la construction.

En tant que partenaire du consortium Construction Santé Montréal, EBC a eu le privilège de travailler sur le bâtiment B de la première

La collaboration avec des firmes européennes, dont les méthodes

phase du nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal

de construction diffèrent de celles du marché québécois, a requis

(CHUM). Cette première phase, regroupant trois bâtiments,

une certaine adaptation, mais le savoir-faire de l’équipe d’EBC

comprend des unités de soins, les services diagnostiques

a permis de résoudre cette problématique tout en contribuant

et thérapeutiques, l’urgence et 85 % des services ambulatoires.

au bon déroulement des étapes de la construction. Comme le CHUM vise une certification LEED Argent, la firme devait aussi respecter

Conçu par les architectes Cannon Design et NEUF architectes,

de nombreux procédés de construction écologiques.

ce nouvel hôpital emblématique pour la ville de Montréal sera l’un des plus importants centres hospitaliers en Amérique du Nord

Le CHUM a remporté ou a été finaliste dans plus de 25 concours

et permettra de fusionner les trois hôpitaux universitaires

liés au domaine de l’architecture et du bâtiment. Parmi ceux-ci,

de la métropole, soit l’hôpital Saint-Luc, l’Hôtel-Dieu et l’hôpital

il a gagné le prix Meilleur espace intérieur hospitalier dans le monde

Notre-Dame.

dans la catégorie Santé et Éducation au prestigieux World Architecture Festival de Berlin en 2017, ainsi que le prix Best

On estime que quelque 800 médecins omnipraticiens et spécialistes

of Canada dans le cadre de la Best of Canada Design Competition

y accueilleront annuellement environ 500 000 patients, en plus

2017 du magazine torontois Canadian Interiors.

de 5000 étudiants et stagiaires dans le domaine de la santé. Situé en partie sur le site de l’ancien hôpital Saint-Luc, il représente un véritable succès d’intégration urbaine. Son concept place le patient au cœur de l’expérience hospitalière en intégrant depuis 2001

la sécurité, les technologies, l’accessibilité et l’orientation intuitive

GRANITE

à un environnement contribuant au rétablissement.

CASCO

L’expertise d’EBC à l’œuvre

CARREAUX DE PORCELAINE MOSAÏQUE ARDOISE

Le nouvel hôpital, livré à l’automne 2017, comprend 22 étages,

MARBRE

en plus de quatre niveaux en sous-sol, offrant une surface utile d’environ 349 000 m² où seront aménagés 772 lits, 39 salles d’opération, 7 appareils d’IRM et 12 unités de traitement

FOURNITURE ET INSTALLATION DE CÉRAMIQUE, TERRAZZO ET PIERRE NATURELLE

pour personnes atteintes du cancer. La construction du bâtiment B (centre ambulatoire), effectuée presqu’en totalité par EBC, fut dirigée par les deux maîtres d’œuvre d u p rojet , c ’es t- à-di re l e s ent rep re neurs e n c on str uct io n Laing O’Rourke et OHL Construction Canada. EBC avait également pour mandat de superviser la mise en place des systèmes mécaniques électromécaniques en mode de gestion de projet. Les travaux exécutés par EBC incluaient entre autres l’excavation d es s ou s - s ols dans le roc et l a m i se en pl ac e d es m ur s

ESTIMATION

de soutènement en parois moulées dans un secteur à haute densité. L’équipe de l’entrepreneur général a aussi procédé

CONSULTATION

450 973 5073

à l’assemblage de l’impressionnante enveloppe de mur-rideau,

GESTION DE PROJET

carrelage-casco.ca

qui apporte une abondante luminosité aux intérieurs.

25


Photo : Annie-Claude BĂŠdard

Groupe Montoni / Lumenpulse

groupemontoni.com

26


Une autre réalisation en voie de certification LEED Argent pour Montoni Par Mariane Landriau

Naissance d’un milieu de vie Lauréat du prix Magazine Immobilier commercial – catégorie

En tant que promoteur écoresponsable, Montoni souhaitait

Bâtiment intégré, industriel et de R&D, le nouveau siège social

léguer un environnement sain aux générations futures en mettant

de Lumenpulse est le fruit d’une étroite collaboration entre Montoni

en valeur la végétation, ce que le promoteur a habilement réussi

et Lemay, qui ont su allier leurs forces afin de créer des installations

par la création d’un parc illuminé, le Lumenparc, un havre

d’avant-garde reflétant l’expertise et le sens de l’innovation

de verdure accessible à tous et emprunté par les employés

de l’occupant.

pour se rendre à l’intérieur du bâtiment. Ce parc permet également d’établir un dialogue entre la portion manufacturière du bâtiment et le quartier résidentiel adjacent.

Contemporain et épuré, ce nouveau bâtiment affiche un design unique inspiré par un prisme réfractant la lumière. Sa superficie

De la maximisation de l’apport de lumière naturelle au mobilier

de 140 000 pieds carrés permet de regrouper sous un même toit toutes les activités de ce chef de file en solutions d’éclairage

hautement tendance, en passant par les équipements de pointe

DEL, de l’administration à la fabrication. Il donne ainsi vie

(recharges pour voitures électriques, gymnase, laboratoire

à l ’ h i s t o i re , a u x v a l e u r s e t à l a c u l t u re d e L u m e n p u l s e ,

de photométrie, salle de test d’eau, etc.), tout a été pensé dans le but

tout en assurant une cohésion naturelle entre les fonctions

de faciliter le quotidien des employés et de favoriser la productivité.

m a n u f a c t u r i è re et administrative pour favoriser les échanges

Véritable milieu de vie, ce nouveau siège social est assurément

entre tous les employés.

à l’image de l’esprit novateur de Montoni.

Pleins feux sur le développement durable Toujours à l’affût de projets porteurs, les artisans visionnaires de Montoni ont réussi à revitaliser ce terrain abandonné depuis plus de 60 ans, qui accueillait auparavant une usine désaffectée, de vieux hangars pour avions et des résidus de diesel et d’huile à moteur, pour en faire un environnement végétalisé. Au terme d’une vaste opération de nettoyage et de décontamination du site, le nouveau siège social de Lumenpulse a été implanté de manière à limiter le plus possible son empreinte écologique. Ainsi, le développement durable, l’économie des ressources et le respect de l’environnement ont guidé Lumenpulse et Montoni tout au long de la conception du projet. Visant l’obtention d’une certification LEED Argent, le bâtiment constitue un modèle de développement durable. En effet, l ’ i ns tall ation d’ u n sy st ème de réc u pé ra ti on de l ’e a u g ri se pour les systèmes sanitaires permet de réduire la consommation d’eau de 45 %, alors que l’installation d’un système de récupération de l’air chaud et la construction de murs à haute résistance thermique (R26) ont engendré des économies d’énergie de l’ordre de 42 %. L’utilisation de matériaux à faibles émissions et de bois certifié FSC s’ajoute au fait que plus de 98 % des déchets de démolition et de construction ont été détournés des sites d’enfouissement. En outre, l’installation d’une toiture blanche limite les îlots de chaleur, tandis que les fondations et les stationnements ont été faits à partir de béton concassé provenant des fondations de l’ancienne usine.

27


Photo : Annie-Claude BĂŠdard

Lumenpulse

lumenpulsegroup.com

28


Photo : Stephane Brügger

Un nouveau siège social grandiose pour Lumenpulse Par Mariane Landriau

Le Groupe Lumenpulse, spécialisé en conception et en fabrication

Le concept de l’immeuble, élaboré par la firme Lemay

de solutions d’éclairage pour les environnements commerciaux,

en collaboration avec l’équipe de direction Lumenpulse et Montoni,

institutionnels et urbains, constitue un exemple remarquable

le propriétaire, incarne la culture et les valeurs de Lumenpulse

du rayonnement de l’esprit d’innovation montréalais. Depuis

par une intégration de l’image de marque à l’architecture.

sa création en 2006, les effectifs de Lumenpulse sont passés

Les installations se divisent en trois volumes superposés : au rez-

de 10 employés à près de 700 répartis dans 8 succursales situées

de-chaussée, un premier prisme rectangulaire abrite l’usine

aux quatre coins du monde, dont 350 employés à Longueuil.

de fabrication, sur laquelle s’ajoute un deuxième prisme en biais comprenant les espaces de bureau; ces deux volumes se rejoignent au centre expérientiel, l’épicentre du projet.

Cette croissance fulgurante a fait en sorte que les anciens bureaux de l’entreprise, aménagés dans l’édifice le Nordelec, à PointeSaint-Charles, ne correspondaient plus aux besoins de ce géant

Grâce à ses deux salles de formation et à l’espace d’exposition,

de l’industrie de l’éclairage. « Le quartier devenait de plus en plus

le c e nt re e xp ér ie nt ie l c on ju gue l es fo n ct i o n s de t ra n sf er t

résidentiel, de nouvelles tours de condos étaient ajoutées à l’édifice,

de connaissances et de lieu d’exposition. Ainsi, Lumenpulse pourra

ce qui a réduit le nombre de quais d’expédition dont nous disposions »,

y i n s t a l l e r u n k i o s q u e p e r m a n e n t p o u r m e t t re d e l ’ a v a n t

relate Laurent McGrath, directeur des opérations, Canada

leurs nouveautés en matière de produits et technologies.

chez Lumenpulse. De plus, le manque d’espace dans les bureaux et la répartition des employés sur trois étages ne favorisaient

Accueil des clients au printemps

pas la communication entre les services et ne reflétaient nullement

Le déménagement des quelque 350 employés s’est effectué graduellement au cours des mois de juillet et d’août 2017

la philosophie d’ouverture de l’entreprise.

pour éviter une interruption des activités manufacturières

Favoriser le transfert des connaissances

de l’entreprise. Déjà, la présence de lieux communs permet

L’heure du déménagement avait donc sonné et l’équipe

aux employés d’échanger pour trouver des idées et de tenir

de direction s’est mise à la recherche du site idéal qui répondrait

des réunions spontanées, en bref de consolider la synergie

le mieux aux besoins et à l’expansion de la compagnie. C’est

entre les différents services.

finalement un terrain situé sur le boulevard Marie-Victorin, à Longueuil – une propriété de Montoni –, qui a retenu l’attention

« Il ne nous reste plus qu’à peaufiner nos installations pour l’expérience

des dirigeants. L’espace disponible pour un agrandissement ultérieur,

client, par exemple en y ajoutant nos dernières innovations

les vues sur le fleuve Saint-Laurent, la proximité du métro Longueuil

en matière d’éclairage, ce qui sera fait à l’hiver et au début

de même que l’accès aux autoroutes menant aux États-Unis,

du printemps », ajoute Olivier Chevrette, directeur des ventes

l a p ri nci pa le d es tinat ion d e se s e xpo rt at io ns , e n fa i sa i e nt

au Québec. « Nous serons donc prêts à accueillir nos clients

un emplacement de choix pour son nouveau siège social.

au printemps 2018. Nous avons très hâte ! »

29


Photo : Alex St. Jean

Groupe Montoni / SMS

Une succursale innovante pour Équipement SMS Par Mariane Landriau

En tant que distributeur exclusif des marques Komatsu

Afin de regrouper sous un même toit ses succursales de Dorval

et produits du groupe Wirtgen, Équipement SMS est un chef

et de Mirabel, la direction du siège régional de l’Est d’Équipement

de file dans la distribution de machinerie lourde destinée

SM S s o uh ai ta it do te r l’ en tre pri s e d’u n n ou v ea u b â t ime n t

aux domaines de la construction, de la foresterie et de l’exploitation

pour accueillir ses bureaux, ses entrepôts et ses ateliers,

minière, et comprend une quarantaine de succursales réparties

rassemblant du coup l’équipe de direction du siège régional

un peu partout au Canada, dont sept au Québec.

de l’Est et le personnel des succursales de Dorval et de Mirabel.

30


Présent là où vous en avez besoin! Regroupement des activités En tant que promoteur, Montoni avait pour mandat de fournir un milieu de vie mettant l’accent sur la santé et la sécurité des employés tout en offrant un espace suffisant pour l’entreposage de la vaste gamme d’équipements spécialisés. Inauguré en septembre dernier, le nouveau bâtiment d’Équipement SMS, situé au 1800, rue Montgolfier, à proximité

Un demi-siècle à prendre part

aux projets dans

l'Est du Canada

des autoroutes 13 et 440, permet de répondre plus aisément aux besoins des clients en matière d’équipements, de pièces et d’entretien. Le terrain proposé totalise plus de 350 000 pieds carrés, ce qui laisse un espace important pour la cour d’entreposage malgré l’envergure du bâtiment, d’une superficie de 60 070 pieds carrés. Alors que le rez-de-chaussée est réservé à l’accueil des clients et à l’entrepôt, le deuxième étage comprend l’ensemble des aires de bureau modernes et abondamment fenêtrées. Cette succursale d’Équipement SMS, conçue en collaboration avec les firmes GKC Architectes et Les consultants MESC (ingénierie), répond à des normes environnementales élevées et vise une certification LEED. En plus d’être facilement accessibles, ces locaux à la fine pointe de la technologie optimisent l’efficacité et la productivité des activités de distribution, d’assemblage et d’entretien des équipements. Une entrée distincte est spécialement aménagée pour les commandes de pièces et le service à la clientèle. De son côté, l’entrepôt doté d’installations novatrices permet à Équipement SMS de répondre rapidement aux commandes de pièces à la fois par téléphone et en ligne.

Autres projets de Montoni En plus de cette succursale d’Équipement SMS, plusieurs autres projets prestigieux ont récemment permis à Montoni de raffermir sa présence dans la grande région métropolitaine. Parmi ces projets, on peut citer le 950, avenue Beaumont, un projet de revitalisation urbaine mixte à la performance énergétique supérieure et visant une certification LEED Or; le Centre Logistique VSL, qui comporte un bâtiment existant de 1,6 million de pieds carrés et plusieurs terrains vacants, pour une superficie totale de 2,4 millions de pieds carrés au cœur de l’arrondissement de Saint-Laurent; et l’audacieux Espace Montmorency, un projet immobilier emblématique de quatre phases de plus d’un million d e p i e d s c a r r é s d ’ a i re l o u a b l e , u n p ro j e t multifonctionnel qui deviendra une destination prisée au cœur de Laval. « Notre modèle d’affaires nous amène de plus en plus à construire

BÉTON PRÉPARÉ BÉTON PRÉFABRIQUÉ BÉTON BITUMINEUX 85 USINES DANS L’EST DU CANADA

des villes dans des villes, où l’on apporte tous les services à proximité », explique Mike Jager, directeur du développement des affaires chez Montoni. « Nous créons de la mixité dans des projets où toutes les générations se mêlent pour connecter les gens ensemble. »

BUREAU ADMINISTRATIF (QUÉBEC) 418 627-7242 SIÈGE SOCIAL (MATANE) 418 562-0074 RÉGION DE MONTRÉAL 514 640-9194

31

betonprovincial.com


Groupe Marchand Architecture et Design (gmad)

gmad.ca

32


Des projets distinctifs aux quatre coins de la ville Par Mariane Landriau

Alain-Serge Marchand a fondé Groupe Marchand architecture et design (gmad) en 2007 avec le désir d’offrir un service complet et personnalisé. Avec l’aide de son associé, Thomas Dvorsky, ils ont redéfini l’approche multidisciplinaire de manière à surpasser les barrières traditionnelles en architecture, en architecture de paysage, en design d’intérieur, en design urbain, en développement durable et en gestion de projet. Son équipe chevronnée demeure motivée par la recherche d’une réelle valeur ajoutée au profit des usagers, comme en témoignent les multiples projets d’envergure qu’elle a réalisés à Montréal.

Enrichissement de la métropole

gmad a eu le privilège de signer l’architecture de prestigieux projets, dont le Solano, un complexe résidentiel haut de gamme situé en face du quai de l’Horloge, dans le Vieux-Montréal. Constitué de deux îlots de six immeubles totalisant 900 unités, le Solano offre une option de logement chic et moderne qui dynamise encore davantage ce quartier. La fenestration abondante et le design exceptionnel s’harmonisent parfaitement à l’environnement portuaire. La firme a également conçu le Symphonia, sis sur la pointe sud de L’Île-des-Sœurs, deux tours de 25 étages et 30 étages dont les lignes épurées ont été dessinées de manière à éliminer toute pollution visuelle. Présentant une architecture raffinée dans la lignée des immeubles résidentiels prestigieux des grandes métropoles, Symphonia dote ce secteur d’un projet de qualité supérieure axé sur le respect de l’environnement. « gmad s’efforce de créer des espaces de vie qui valorisent l’identité du client, améliorent la qualité de vie de l’usager et bonifient l’impact sur la collectivité en optimisant l’usage des ressources », soutient Alain-Serge Marchand, architecte associé chez gmad.

Projets distinctifs en périphérie du centre-ville

Dans cette optique, gmad a réalisé l’architecture de paysage du réputé campus corporatif d’Ericsson, qui vise une certification LEED Or. La firme a réconcilié les besoins organisationnels de l’entreprise (stationnement, terrasse, cour de la garderie) avec les espaces verts, comme les sentiers pédestres et les talus, établissant un dialogue entre architecture et nature. L’équipe de gmad a aussi élaboré le complexe résidentiel Ora, un projet du Groupe Maurice dans Ahuntsic qui verra le jour au printemps 2019. Composé de trois tours de 12 étages sur un basilaire commercial, celui-ci propose un concept innovateur rassemblant 343 logements, 55 logements sociaux, 24 unités pour personnes semi-autonomes ou en perte d’autonomie et 24 condos permettant aux retraités de demeurer propriétaires tout en profitant des services et espaces communs de la résidence.

33


Groupe Marchand Architecture et Design (gmad) / Urbano

URBANO – un style de vie

Photo : Stéphane Groleau

Par Louise Larivière

URBANO est un concept d’habitation créé par gmad

et le nombre de commodités qu’on y trouve. L’édifice est doté

(Groupe Marchand Architecture Design Inc.) offrant luxe et raffinement,

d’une fenestration abondante et d’une acoustique performante.

situé à proximité d’un pôle d’affaires sherbrookois, la Cité du Parc.

D’emblée, le hall d'entrée donne le ton : accueillant et surprenant

Le bâtiment, construit au cœur d’un village urbain, est bordé

par ses angles contemporains, l’espace est précurseur

par le parc Jacques-Cartier et le lac des Nations, la rivière Magog

de ce que l’on trouvera aux étages supérieurs, où chaque appartement

et le mont Bellevue, avec la chaîne des Appalaches en toile de fond.

offre luminosité et harmonie, ainsi qu’un environnement feutré,

Ce décor bucolique était l’endroit idéal pour les deux entrepreneurs

à l’abri de toute intrusion sonore.

sherbrookois Christian St-James et Mathieu Cardinal, qui murissaient un rêve depuis quelques années :

Si l’innovation a été le moteur du projet, pour les deux entrepreneurs,

offrir à la population de la région un milieu de vie qui n’aurait

le confort devait prévaloir en tout temps. Les notions de services

rien à envier aux plus beaux espaces urbains des métropoles

de proximité et de sécurité ont fait partie des bases sur lesquelles

du monde.

ce projet ambitieux a vu le jour. Sis sur un territoire aux paysages verdoyants, URBANO est aussi un lieu conçu pour répondre

Ce concept d’habitation développé à flanc de colline et en bordure

aux besoins de résidents à la recherche d’une qualité

de rivière se distingue par l’excellence de ses traits architecturaux

de v ie ex c e pti onn e lle .

condosurbano.com

34


Entrer dans la cour des grands Le projet a été inspiré par des thématiques fortes, tels les bienfaits de la nature et les besoins de socialisation. Une vue panoramique à couper le souffle, jumelée à un confort sans compromis, ainsi que l’aspect sécuritaire contribuent à rendre cet édifice de prestige en un haut lieu d’habitation. Les grands projets immobiliers savent intégrer de généreux espaces communs, et URBANO n’échappe pas à cette règle universelle. Outre le hall d’entrée lumineux aux plafonds de 20 pieds, plusieurs espaces ont été conçus pour le résident soucieux d’accéder à ce qu’il y a de mieux dans un projet résidentiel. Un centre de conditionnement a été aménagé; cet espace permet de s’entrainer sans avoir à se déplacer vers un centre sportif. Complété par une piscine, un spa, un sauna et baigné

URBANO est sans conteste un projet phare de Sherbrooke.

d an s l a lu m ière na tu re lle , ce tt e a ire de vie t ra dui t e n co re

Si l’intérieur impressionne par ses caractéristiques contemporaines

une fois le souci du détail avec lequel le projet a été pensé.

et ses matériaux nobles, l’extérieur marque l’imaginaire grâce

Une salle de réception pouvant accueillir 20 personnes

à l’élégance de la tour aux lignes sveltes alignées à la verticale.

p e r m e t d e re c e v o i r p a re n t s e t a m i s . E n p l u s d e s s u i t e s ,

Malgré ses qualités exceptionnelles, ce projet résidentiel

concept novateur, sont à la disposition des invités qui le désirent,

haut de gamme demeure à la portée de toute personne recherchant

p ou r u n e ou p lu s ieu rs nu it s. L e ga ra ge i ncl ut é ga le m e nt

un lieu pouvant assurer son bien-être et celui de ses proches.

un espace aménagé pour les personnes voulant faire q u elqu es p et it s tr ava ux sur l e ur vé hi cul e.

Photo : Mauricio Lima

Fiers d’avoir réalisé le projet Urbano avec gmad

35


Groupe Central

COUVERTURE NATIONALE PLUS DE 200 TECHNICIENS

Élever les standard en matière de systèmes de sécurité Depuis plus de 30 ans, Groupe Central offre des services

À l’avant-garde des systèmes de sécurité

à la fine pointe de la technologie en gestion, en intégration

Bien plus qu’un simple intégrateur de sécurité, Groupe

et en supervision de systèmes de sécurité, incluant l’alarme

Central met de l’avant un service ultra-personnalisé et unique

intrusion, la vidéo surveillance et le contrôle d’accès.

sur le marché. Nous offrons une gestion des appels pendant et/ou après les heures normales d’affaires, permettant ainsi

Groupe Central propose à sa clientèle des solutions de sécurité

une gestion des urgences, des patrouilles virtuelles, une gestion

f a c i l e s à g é re r e t q u i d e m a n d e n t t r è s p e u d ’ e n t re t i e n .

complète de tous les services liés à la sécurité au moyen d’un unique

La technologie permet une gestion efficace via un portail web

point de contact.

ou un appareil intelligent (voir image à la page suivante) et cela peu importe l’endroit où vous vous trouvez. Pour que l’implantation

Offert à prix concurrentiel, ce service ultra-personnalisé permet

d’un système de sécurité soit efficace, il se doit d’être convivial.

de réaliser des économies substantielles puisque la résolution

Groupe Central en fait sa priorité.

de problèmes peut s’effectuer à distance plutôt que de mandater

groupecentral.com

36


u n t ech n ic ien su r l es l i eux. N otre ge st i on de s s ys tè m e s de sécurité permet de réduire le nombre de fausses alarmes et le déploiement des autorités. Vous obtenez tous les bienfaits d’un système de sécurité complet sans les désagréments qui s’y rattachent. Groupe Central est également un fier distributeur autorisé d e s produ its S a l to . Un e te c hn ol o gi e i nn ov at ri c e e t fi a bl e permettant d’augmenter la sécurité tout en réduisant les coûts

Depuis sa création en 2001, SALTO avait un objectif : concevoir

qui y sont rattachés.

un système de contrôle d'accès de classe mondiale qui soit simple à utiliser et extrêmement efficace, permettant aux utilisateurs

Le service avant tout

de co ntr ô le r t ou s le ur s b eso i ns d 'a ccè s et de sécu ri ser

E n plu s d ’u n e c e nt ra le d’a l arme, G roup e C ent ra l m e t

toutes leurs portes sans être complexe, ni coûteux en terme

à la disposition de ses clients pancanadiens un centre d’appels

de câblage. Ce qui en a résulté fut la plate-forme pionnière SVN

proactif ouvert 24/ 7, permettant aux utilisateurs de joindre

(Réseau Virtuel SALTO) : La première serrure électronique

un professionnel de la sécurité.

autonome, alimentée par piles, pour contrôler l’accès.

Ainsi, chaque fois qu’un client a une demande spécifique

Mission accomplie puisque les solutions Salto sont aujourd’hui

ou simplement une question sur le fonctionnement du système,

simples à installer et à configurer, rentables, fiables, complètes

il est assisté immédiatement sans mise en attente interminable,

et évolutives. En fait, en moins de 10 ans, Salto est devenu l’un des 5

ni transfert ou boîte vocale.

plus grands fabricants mondiaux de système de contrôle d’accès électronique, en plus d’être certifié ISO 9001 et ISO 14001. Les solutions SALTO sont utilisées dans le monde entier, dans un nombre infini d’applications et d’installations. Après avoir révolutionné le contrôle d'accès dans des secteurs où la sécurité e s t e s s e n t i e l l e : A é ro p o r t s , S a n t é , É d u c a t i o n , é d i f i c e s gouvernementaux et Hôtellerie - Salto continue à livrer les solutions de verrouillage électroniques les plus avancées et les plus flexibles sur le marché. L’expertise de Groupe Central sur l’intégration des serrures Salto permet d’offrir une solution clé en main sur les systèmes de contrôle d’accès complets dans les secteurs : commercial, les commerces de détails et le résidentiel, le tout à prix abordables. Avec des serrures électroniques sans fil élégantes et robustes qui s’installent aussi bien sur des portes standards que vitrées, le but demeure toujours le même : offrir un environnement évolutif et sans clef mécanique.

37


©2016 Ray Van Dusen tous droits réservés

Groupe Focus

groupefocus.com

38


Le pouvoir d’un espace se mesure par l’influence qu’il exerce Il y a les espaces que l’on traverse et ceux où l’on s’attarde. Puis il y a ceux qui ont un impact et qui changent le monde. Q u ’ e s t - c e q u i d i ff é re n t i e c e s m i l i e u x d e t r a v a i l u n i q u e s , q ui o n t u n e r ép ercu ssio n si p osi ti ve da ns l a v ie de s g e ns et des organisations ? Au-delà des considérations ayant trait à l’innovation créative, ©2016 Ray Van Dusen tous droits réservés

évidemment fondamentale dans la réflexion des espaces, les environnements qui donnent de la force aux entreprises sont ceux où l’on a remis le bien-être humain au cœur de la réflexion. Aujourd’hui, l’avènement et l’importance grandissante de certifications comme le WELL et de programmes de gestion de changement, qui complètent fort pertinemment les certifications environnementales com me le L E E D, nous o bl ige nt à p ou sse r n ot re r éf l ex i on Nous célébrons cette année nos 25 ans. L’une de nos grandes forces

encore plus loin. C’est une grande motivation.

a toujours été d’être étroitement connectés à l’évolution des milieux Pourquoi est-ce important ? Parce que les environnements

de travail et aux impératifs de nos clients en matière d’optimisation

d’affaires sont la pierre d’assise de la culture des entreprises

des espaces. Au-delà de nos produits, la valeur de notre profession

et la première manifestation de leur marque employeur. Et parce

dépend directement de cette intelligence d’affaires de pointe.

qu’ils abritent le vrai moteur des organisations : leurs employés. Notre expertise, nos produits et nos ressources sont inégalés. Nous sommes devenus un collaborateur de haut niveau impliqué

Nous sommes d’avis qu’il faut traiter ses employés comme son meilleur client. On peut rémunérer une personne

dans le développement de nombreux grands projets immobiliers

pour sa tête et ses mains, mais on ne peut pas la rémunérer

de Montréal, du Québec et du Canada.

pour son cœur et son esprit. Or, le cœur et l’esprit sont le berceau de l’enthousiasme, du dévouement, de la créativité, de l’ingéniosité

C e l a d i t , n o t re s u c c è s re p o s e d ’ a b o rd s u r c e t t e v i s i o n

et de l’engagement réel. Pour améliorer véritablement sa production

des environnements d’affaires de l’avenir et sur le lien

e t s a p e r f o r m a n c e , u n e e n t re p r i s e d o i t p o u v o i r c o m p t e r

d e c ol la bor at io n un iqu e q ue no us s ou h ai t o n s e t t i s so n s

sur des employés volontaires. Le fait de considérer leur bien-être

a v ec le m i lie u.

global en développant leur milieu de travail y participe grandement. Nous croyons à la force de nos relations d’affaires et à l’importance Les entreprises qui réussiront le mieux dans l’économie de l’avenir

du partage, de l’apprentissage continu et de la cocréation.

seront celles qui auront choisi d’innover en conjuguant les principes

C e s o n t c e s c o l l a b o r a t i o n s q u i e n g e n d re n t l e s p e t i t e s

d e ces ce r ti f ic at io ns au x no uv el l es pra ti qu e s de ge s ti on ,

et les grandes révolutions dans l’industrie.

qui reposent sur l’intrapreneurship, le coaching, le mentorat Et c’est précisément pour contribuer à cette évolution

et le codéveloppement.

q u e n o u s n o u s s o m m e s d o n n é t o u s l e s m o y e n s re q u i s Groupe Focus est le distributeur de mobilier de bureau

pour permettre aux architectes et designers, aux gestionnaires

et de solutions architecturales le plus performant au Canada

de projets, aux entrepreneurs en construction, aux entreprises

et nous proposons l’offre de services intégrée la plus complète

et aux développeurs immobiliers de créer et de bâtir

et la plus responsable de l’industrie.

des environnements d’affaires qui seront les modèles de demain.

39


Technoparc MontrĂŠal

Un 30e anniversaire marquĂŠ de projets transformateurs

www.technoparc.com

40


41

Photo : Technoparc MontrĂŠal


Illustration : Technoparc Montréal

Technoparc Montréal

Au cours de ses 30 ans d’innovations, le Technoparc Montréal

Déploiement d’une zone protégée

a accueilli de multiples entreprises de pointe d’envergure

Situé à la pointe sud du Technoparc, l’Éco-campus Hubert-Reeves

internationale, notamment Belden, Bombardier, NEOMED, Genetec,

vise d’abord à assurer la pérennité des richesses naturelles

ABB, Bristol-Myers Squibb et, tout récemment, Green Cross

présentes, en particulier la faune, la végétation et son marais,

Biotherapeutics, qui y a installé son siège social nord-américain.

to ut e n c é da nt p lu s de 4 6 % po ur en f ai re u n p arc na t u re et une zone protégée.

Technoparc agit aussi à titre de falicitateur pour les petites entreprises spécialisées en recherche scientifique et technologique en proposant

Ensuite, il permettra d’améliorer la connectivité écologique

des espaces locatifs variés au sein de ses deux centres d’affaires.

de différents pôles nature, entres autres en établissant un lien

Cette offre immobilière malléable permet aux petites entreprises

hydrique entre l’écoterritoire et la rivière des Prairies

de créer une synergie avec des clients potentiels présents sur le site

par la revitalisation du ruisseau Bertrand.

et d’accélérer leur croissance. Enfin, l’Éco-campus accroîtra la notoriété et l’attractivité Poursuivant son expansion en tant que pôle en technologies

du Technoparc en tant que milieu de travail vert et écoresponsable.

durables, Technoparc développe trois projets d’avant-garde,

Plus tard, on accroîtra sa fréquentation par de l’écotourisme léger,

soit l’Éco-campus Hubert-Reeves, la préparation à l’implantation

par exemple à l’aide d’applications intelligentes et de panneaux

du REM et une navette électrique intelligente.

d’interprétation.

42


Alors que la partie nord de l’Éco-campus demeurera une zone

à effet de serre par la diminution de l’utilisation de l’auto en solo

protégée, la partie sud accueillera diverses entreprises spécialisées

par les employés et offrira un moyen de transport collectif rapide.

dans les technologies écologiques, comme les biomatériaux et les énergies propres. Le 20 octobre dernier, une première entreprise,

C e s a to uts s upp lé m en ta ire s pe r m et tron t au x em pl o ye ur s

FPInnovations, confirmait l’implantation de son centre de recherche

du Technoparc de recruter plus facilement des employés provenant

canadien à l’Éco-campus Hubert Reeves en concluant l’achat

du grand Montréal et deviendra un avantage important

de terrains totalisant 360 000 pi en bordure du chemin Saint-François.

pour l’implantation de nouvelles entreprises sur le site. Également,

« L’Éco-campus permettra de créer une parfaite symbiose entre

étant donné la portée internationale de ces dernières, la facilité

lieu de travail et nature », résume Carl Baillargeon, directeur

de rejoindre l’aéroport contribuera indéniablement à rendre

c o m m u n i c a t i o n s e t m a r k e t i n g d e Te c h n o p a r c M o n t r é a l .

plus efficace le transfert des employés et visiteurs entre le bureau

« Nous voulons donc attirer des joueurs qui s’impliquent activement

et les portes d’embarquement des vols.

2

dans la protection de l’environnement. »

Une navette intelligente À l’aide de trois collaborateurs, soit ABB, Ericsson

Une station pour le REM L’an dernier, la direction de Technoparc se réjouissait de l’annonce

et FPInovations, Technoparc Montréal travaille également

de la mise en place du Réseau électrique métropolitain, dont le trajet

à la mise sur pied d’une navette autonome électrique, adaptée

passera par le parc technologique. « Nous serons le premier arrêt

aux conditions climatiques du Canada, qui permettrait

après l’aéroport, donc la première vue que les voyageurs étrangers

aux travailleurs de se déplacer sur le site depuis la gare du REM

auront sur Montréal », souligne M. Baillargeon. « Cela nous permettra

ou ailleurs sur le site. « Le Technoparc sera le laboratoire

de nous relier au centre-ville en 15 minutes et à l’aéroport

d’essai (living lab) où nous pourrons tester librement les navettes

en 3 min u tes , ce qui n ous o ff re un e p osi t io n s tra té g iq ue

pu is qu ’i l y a pe u d e c i rc ul a ti o n pe nd an t l e j o u r » , pr éci se

fort enviable. »

M. Baillargeon.

De plus, selon les études statistiques menées par Technoparc,

C’est manifestement sous le signe du progrès et des industries

environ 30 % des travailleurs proviennent des quartiers de l’ouest

du futur que Technoparc Montréal conclut son 30e anniversaire.

Illustration : Technoparc Montréal

de Montréal. Le REM contribuera à réduire l’émission de gaz

43


Bouthillette Parizeau

Une firme qui façonne MontrÊal depuis plus de 60 ans

bpa.ca

44


Ayant vu le jour en 1956, Bouthillette Parizeau est l’une

Dans le secteur de la santé, l’apport de la firme

des premières firmes de génie-conseil fondées et dirigées

est considérable, car elle participe à la rénovation,

à Montréal. Au cours de sa croissance, l’entreprise a réalisé

l’agrandissement ou la construction de tous

des projets phares qui ont marqué le paysage montréalais.

les établissements majeurs de Montréal : l’Hôpital

On lui doit notamment le Complexe Desjardins, le Casino

Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital général juif, le Centre

de Montréal, la Bibliothèque nationale du Québec et la Maison

h ospi ta l i e r de l ’U niv e rs i té de M o n t r éa l, l e Ce n t re

du développement durable.

universitaire de santé McGill et le CHU Sainte-Justine, pour ne nommer que ceux-ci. En plus d’améliorer la qualité

Spécialisée en mécanique, électricité, efficacité énergétique,

d e v i e d e s p a t i e n t s , l e s i n f r a s t r u c t u re s c o n ç u e s

développement durable, télécommunications et immotique,

par Bouthillette Parizeau permettent aux institutions

la firme œuvre tant dans les secteurs de la santé,

de se maintenir à la fine pointe de la technologie et d’attirer

de l’éducation, des bureaux que dans le multi-résidentiel

des spécialistes de renommée mondiale.

et l’industriel. La vision de l’entreprise est de concevoir des espaces confortables et fonctionnels, dans un souci

Mise en valeur du patrimoine montréalais

de développement durable, d’efficacité énergétique

La firme a largement contribué à l’agrandissement

et de saine gestion des ressources. L’humain étant au cœur

du Musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal.

des bâtiments, les professionnels de la firme doivent sans

Le nouveau bâtiment est érigé sur un site contenant

contredit assurer bien-être, confort et sécurité aux gens

les vestiges des fondations de la ville. Le développement

qui y vivent ou y travaillent.

du projet visait la mise en valeur du riche patrimoine archéologique du terrain ainsi que du collecteur William,

Contribution à l’immobilier et à la santé

un ancien égout enfoui de 357 mètres maintenant converti

Aujourd’hui, la firme prospère et compte 340 employés

en passage piétonnier et en lieu de commémoration.

répartis dans 8 bureaux à travers le pays, dont plus de 200

Puisque les vestiges occupent tout le site, la salle

employés travaillant au siège social de Montréal. Les projets

principale d’exposition a été aménagée au-dessus

actuels de Bouthillette Parizeau ont un impact positif à long

d’un plancher de verre structural dont les poutres

terme sur la Ville. Par exemple, le projet immobilier les Bassins

et longrines servent à la fois de conduits de ventilation,

du Havre, dans Griffintown, a permis de revitaliser un quartier

de supports pour les appareils d’éclairage et de caniveaux

et de créer un milieu de vie agréable, près du centre-ville,

pour les services. Une stratégie de ventilation novatrice

et entouré d’espaces verts. L’aménagement des condos

a été développée spécifiquement pour ce projet.

a priorisé une qualité d’air exceptionnelle et un apport important en lumière naturelle afin de fournir un espace

Présentement, une équipe de Bouthillette Parizeau s’affaire

de vie bénéfique pour la santé.

au chantier de la tour du Stade Olympique. Le but du projet est de rénover et de mettre aux normes les espaces vacants

On pense aussi à la rénovation de l’édifice W ilder,

de la tour totalisant quelque 200 000 pi² afin de rendre

dans le Quartier des Spectacles, qui constitue une fierté

ces espaces utilisables. Un excellent exemple de valorisation

pour l’entreprise, car il s’agit d’un exemple probant

des infrastructures disponibles à Montréal.

d’une revitalisation d’un ancien immeuble industriel dans un contexte de développement durable et d’intégration

Pour les dirigeants de la firme, le bâtiment du futur devra

culturelle. En plus de studios de danse, de salles de spectacle

continuer de se réinventer afin de répondre aux besoins

et de salles de réception, le bâtiment comporte un atrium

humains tout en adoptant une approche de développement

pour la tenue d’événements. Le projet vise actuellement

viable à long terme. Les valeurs d’innovation et de performance

une certification LEED.

mises de l’avant par Bouthillette Parizeau permettront de continuer d’offrir aux montréalais des bâtiments de la plus haute qualité.

45


Illustration : TLA Architectes

JOE CAPRERA / MONTREAL 1â„¢

gotovillage.ca

46


La grandeur du passé est maintenant l'avenir

différents sur Montréal et ses environs. Les étages de services

Un monument marque distinctement le paysage d’un site

comprendront : un centre de bien-être, une salle de jeu pour

ou d’un lieu — Bienvenue à MONTREAL 1™.

les enfants, une salle d’arts et de travaux manuels, une salle de cinéma, un salon pour les amateurs de cigares, une bibliothèque,

MONTREAL 1™ est un complexe à usage mixte de 62 étages. Au cœur du centre-ville de Montréal, ce complexe hébergera

une salle de réception privée équipée d’une cuisine de chef

des bureaux commerciaux ainsi que des résidences luxueuses

complète, une salle de billard, un service de ménage et de concierge.

et ultra-luxueuses. Le bâtiment disposera de trois entrées principales Pour les individus ou les familles qui occuperont MONTREAL 1™,

distinctes pour les trois types d’occupants du bâtiment.

le complexe proposera également des services discrets de sécurité MONTREAL 1™ sera en verre, d’apparence moderne et internationale,

et de limousine. Pour les occupants qui ont un chauffeur, il y aura

principalement bleu avec des touches d’aluminium. Le bleu

également un salon pour les chauffeurs adjacent à chacune

r a p p e l l e r a l a c o u l e u r o ff i c i e l l e d u Q u é b e c e t l ’ a l u m i n i u m

des trois entrées.

représentera une des plus abondantes ressources naturelles Chaque entrée sera aménagée différemment et couverte de marbre

de la province. Les occupants du bâtiment disposeront de grandes baies vitrées sur toute la hauteur de chaque étage. Cela leur

italien avec des détails en aluminium. Les résidents et les invités

permettra de sentir une ouverture sur l’environnement extérieur.

pénétrant par les entrées de la résidence seront accueillis en tout

Un monde sans limites.

temps par un portier et une équipe de concierges.

MONTREAL 1™ sera divisé en trois sections de vingt étages. Les vingt

Les appartements ultra-luxueux de MONTREAL 1™ seront uniques

premiers seront à usage commercial, notamment de bureaux AAA+

dans la ville. Les unités seront décorées avec des matériaux riches

une galerie d’art, un amphithéâtre de 400 sièges et un restaurant

et résistants. Dès que vous passerez l’immense porte principale

étoilé au guide Michelin. Les vingt étages supérieurs abriteront

d e l a r é s i d e n c e , l e s s o l s e n m a r b re s v o u s a c c u e i l l e ro n t

des appartements de luxe en location, du studio aux appartements

dans un espace ouvert inondé de lumière naturelle qui vous offre

à trois chambres. La dernière section se composera d’appartements

une vue à couper le souffle. Les cuisines disposeront d’appareils

de grand luxe qui seront vendus à différents acheteurs. Ces unités

de comptoir européens et de placards fabriqués en Italie,

i ron t de 6 00 pied s carrés à de s a pp art eme nt s p en th ou se

et les sols seront en marbre italien. La salle de bains principale sera

en duplex de 10 000 pieds carrés. Entre ces trois sections,

couverte de marbre italien et la robinetterie importée d’Europe.

d eu x é ta ge s d e s erv ice pro poseront d es amé n ag em ent s Les résidents de MONTREAL 1™ seront servis par les professionnels

pour les besoins et le confort des occupants. En sous-sol, MON T RE A L 1 ™ propo se ra 6 é t a ges d e stat io nn e m e nt

expérimentés les plus compétents, qui connaissent le monde

réservés aux besoins des occupants.

du l ux e et de l’u lt ra lux e. L’é qu ip e au ra pl u s ie u r s an n ée s d’expérience dans l’accueil et les services dans les résidences les plus raffinées du monde.

La structure de MONTREAL 1™ est unique dans la ville. La tour résidentielle de 24 côtés sera placée en diagonale sur la base commerciale cubique. Cette configuration permettra aux résidences

Bienvenue dans notre Monument. Bienvenue à MONTREAL 1™.

luxueuses et ultra-luxueuses de profiter de trois angles de vue

47


Photo : TLA Architectes

JOE CAPRERA / MONTREAL 1â„¢

48


D’OWENS CORNING

SYSTÈMES HAUTE PERFORMANCE

L’AVENIR, C’EST NET ZÉRO. ÊTES-VOUS PRÊT?

Communiquez avec un expert en solutions d’enveloppes du bâtiment durables Owens Corning de votre région :

QUÉBEC ET CANADA ATLANTIQUE

CANADA ET QUÉBEC

Stephan Daoust 1.844.400.0541

Salvatore Ciarlo, ing. Directeur des solutions architecturales et des services techniques, Canada

stephan.daoust@owenscorning.com

1.800.504.8294

Responsable entrepreneurs

salvatore.ciarlo@owenscorning.com

LA PANTHÈRE ROSEMC & © 1964-2017 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc. Tous droits réservés. La couleur ROSE est une marque déposée de Owens Corning. © 2017 Owens Corning. Tous droits réservés.

specowenscorning.ca


fondsimmobilierftq.com

ICI, L’AVENIR SE CONSTRUIT.

INVESTIR ET BÂTIR ENSEMBLE Le Fonds immobilier de solidarité FTQ, en partenariat avec des leaders du secteur, réalise des projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables depuis plus de 25 ans. C’est en participant financièrement et stratégiquement à leur succès que le Fonds immobilier contribue à l’émergence d’une vision moderne du développement urbain qui sait FAIRE TOURNER L’ÉCONOMIE D’ICI.

P ROJ E T : SQUARE CHILDREN'S, MONTRÉAL

PA RT E N A I RES :

Profile for INNO MAGAZINE

Inno 27 Hiver 2018  

Inno 27 Hiver 2018