Page 1

13H AVEC VOUS EN LIMOUSIN Vendredi 17 février 2012 Auteur : Jean-Claude Boulesteix Chronique : les chaussures Contact : http://contact.francetelevisions.fr/?service=170

Nouveau produit : « Cbask’in »    Nous vous proposons aujourd’hui un nouveau produit 100% français, puisque son concepteur est tulliste.  Christophe Bessot  est le papa de cette nouvelle idée qui consiste à redynamiser l’image de « la chaussure  d’intérieur », autrement dit de la « pantoufle ».      L’entreprise s’appelle Cbask’in, elle existe officiellement  depuis le 2 juin 2010.      Comment lui est venue l’idée ?     Christophe  Bessot  revient  de  faire  du  sport  avec  des  amis.  En  rentrant  chez  lui,  il  se  déchausse  et  observe le fossé visuel entre le look de ses chaussures de sport d’extérieur et ce qu’il met à l’intérieur.  Ses pantoufles ne reflètent ni ses goûts, ni son image, ni son look, sa personnalité, bref ce n’est pas lui.  D’ailleurs, lorsqu’il reçoit chez lui, il enfile volontiers ses chaussures et laisse au placard ses pantoufles.  Beaucoup d’entre nous d’ailleurs se reconnaitront dans cette situation !      L’expérience de Christophe Bessot      Christophe Bessot a la quarantaine, il possède initialement une formation de comptabilité/ gestion, il  a  déjà  changé  d’entreprise  plusieurs  fois dans  divers  domaines  ;  l’accessoire  automobile,  l’outillage,  dans une concession automobile et dans l’agencement de cuisine, de salle de bain et de dressing.   Le point commun entre son dernier travail et le nouveau est le dessin.      Les débuts de son projet      Après avoir abandonné son dernier job, il va se consacrer à 100 % à son nouveau projet : la création  d’un  nouveau  type  de  produit,  à  savoir  une  chaussure  d’intérieur  plus  dynamique  que  ce  que  nous  propose actuellement le marché.   Christophe  Bessot    se  lance.  Il  commence  à  regarder  les  vitrines  des  magasins,  flaire  les  nouvelles  tendances,  surfe  sur  le  net  à  la  recherche  de  ce  qui  pourrait  ressembler  à  son  idée.  Après  cette  enquête,  il  est  rassuré,  personne  d’autre  que  lui  n’a  eu  la  même  idée.  Il  peut  donc  se  lancer  dans  l’aventure…   Ne dites pas à Christophe Bessot  que son produit est une paire de basket d’intérieur, il ne sera pas  d’accord. Pour lui, sa Cbask’in n’est pas réservée aux sportifs, mais aux personnes qui souhaitent des  chaussures d’intérieur plus dynamiques et plus fun. 

© France 3 Limousin http://limousin.france3.fr/


Les modèles de « Cbask’in »     Il existe deux principales collections :    Un  modèle avec les talons ouverts (collection Open)   Et un modèle avec les talons fermés. (collection Close). Ce dernier modèle est l’idéal pour les enfants  pour que leurs pieds demeurent bien maintenus.   La collection Open comprend 32 modèles.   La collection Close offre 21 modèles   Sur chaque modèle, 5 à 7 couleurs sont proposées.     Le  produit  est  chaleureux,  chaud,  il  est  le  symbole  du  « cocooning »,  des  valeurs  que  l’on  retrouve  dans un intérieur de maison pour ce confort et cette sensation de bien‐être.   La  semelle  est  en  polyuréthane  souple,  qui  donne  un  côté  moelleux  à  la  chaussure  et  un  poids  extrêmement léger.   Le dessin de la semelle extérieure est antidérapant.   Le  look  est  à  la  fois  sportif,  dynamique  avec  des  bandes  sur  les  côtés  qui  appartiennent  depuis  des  lustres  aux  codes  fondamentaux  de  la  chaussure  de  sport.  Les  couleurs  peuvent  être  très  vives,  comme neutres pour un look plus sobre.   Les lacets sont présents sur certains modèles pour ne pas qu’il y est trop de décalage entre la paire de  chaussure destinée à une activité l’extérieure. Pour un aspect  pratique, on n’est pas obligé de nouer  et dénouer systématiquement les lacets.      La cible de « Cbask’in »     La marque cible à la fois les enfants, les adolescents, les hommes et les femmes. (70 % pour les hommes et 30  %pour les femmes).  Les pointures vont du 28 au 45.  La « Cbask’in » est un produit cadeau. Les prix s’échelonnent de 27 à 37 €.      Un projet local    Christope Bessot travaille actuellement avec un sous‐traitant en Tunisie, mais sa prochaine ambition  est  de  rapatrier  au  plus  vite  une  unité  de  production  locale  pour  répondre  à  la  demande.  Cette  initiative  a  le  mérite  d’être  saluée  quand  on  observe  des  délocalisations  massives    d’entreprises  françaises vers l’étranger !      Les lieux de vente      Christope Bessot ne vend pour l’instant que via son site Internet :   http://www.cbaskin.fr/     

© France 3 Limousin http://limousin.france3.fr/

CH - CBask'In  

Présentation de la société CBask'in, 100% française, créée par un tulliste.

Advertisement