Page 1

l e . s a s

boutique agence

d 1 jour 9 et 20 dĂŠcembre 2012


2 évènements en fin d’année Avant d’ouvrir sa galerie, le sas accueillait successivement une agence immobilière, un magasin de vêtements. En cette fin d’année, la programmation du sas fait écho à ces deux usages à travers deux évènements. Une autre façon de cultiver cette relation à la ville qui représente le fil rouge de l’animation du lieu, suite à la carte blanche offerte au festival montreuillois Las Noces de Los Muertos. Depuis quelques mois, la rue piétonne, cœur commerçant historique de Montreuil, se réveille doucement à l’annonce de la fin du chantier de la Mairie. Elle se prépare à jouer pleinement son rôle de liaison entre les deux places du centre ville : un brin de nettoyage, de nouvelles enseignes. A sa manière, le sas souligne l’identité de cette rue singulière. Les «  petits commerces  » font l’ambiance des quartiers, proposent des repères « en pied d’immeuble » ; au-dessus les fenêtres des habitations se présentent uniquement comme le fond du décor urbain. Bien distincts des chaînes et grandes surface, on les voit de plus en plus comme une alternative réinventée de la «  société de consommation  » si bien organisée. Ils substituent à la rationalité économique, un imaginaire urbain si difficile à définir. Mettons-le en scène ! En décalant juste un peu les pratiques habituelles, avec une boutique et une agence d’1 jour, le sas vous propose deux expériences miniatures, en forme de jeu d’enfant.


Le.sas, boutique d’1 jour

Friperie Dimanche 9 novembre 2012 – de 10h à 18h – du 36 au 42 En prélude à l’exposition de Freddy Cats


Le.sas, agence d’1 jour

Conversations parallèles Jeudi 20 décembre 2012 – à partir de 19h – sur inscription En prélude à l’exposition de Cyrus Cornut


Le ville se fait d’abord avec un langage, agençant les concepts du moment selon la logique du moment. L’urbanisme n’a rien d’une science, il est une pratique sans origine, toujours en quête de méthode. L’imaginaire y joue une part mais c’est dans l’observation de la société que réside l’essentiel de cet art toujours collectif. Et plus l’observation devient fine, plus l’observateur doit prendre parti. Rapidement, les résultats déduits scientifiquement des enquêtes, ne suffisent plus pour appréhender les enjeux ; les mots ne décrivent plus des réalités mais des intentions. Entre en scène le pouvoir et le débat politique. Construire et aménager la ville, c’est aussi façonner la société. Mais à quelle image ? En prolongement de l’agence immobilière qu’accueillait le.sas, nous vous proposons d’intégrer notre agence d’urbanisme d’1 jour, à l’occasion d’un débat autour d’un entretien avec Henri Lefebvre.


2 evenement fin d'année 2012  

friperie, urbanisme boutique, agence d'1 jour

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you