Page 31

notre vie dans un secteur du réseau » et un autre secteur du réseau d’IBOZOO UU « purs » qui «codifie tout un programme d’instructions qui conforment chaque OEMII (l’homme prit dans sa dimension neuronale) ». Le lien OEMBUAWABUAWA correspond aussi à une résonance gravitationnelle spécifique à la genèse du contenu de BUAWA au moment de la fusion génomique, et elle est établie de manière bi-univoque et permanente. Il semblerait que le « libre arbitre » humain soit un processus de décision faisant intervenir plusieurs solutions possibles. Il est effectué au niveau de l'encéphale. Le BUAWA ne prend pas de décision, mais suivant mon hypothèse, il génère une « idée directrice » qui est conforme au « profil psychique » constitué par le réseau d'IBOZOO de BUAWA et qui pourrait subir diverses influences externes (voir « Hypothèses sur l’influence des configurations planétaires sur le psychisme »). Ensuite, cette « idée directrice » est transmise à l'encéphale qui la confronte aux perceptions de l'environnement, aux modèles mentaux transmis par BB. Suivant les indications des Oummains, le « libre arbitre » est simplement la décision parmi l'ensemble des choix possibles avec environ 70% des décisions conformes à l'idée directrice de BUAWA. Ces processus conscience-subconscient sont exprimés par les vocables de la famille de EESE. 4. Une piste pouvant démontrer l’existence de BUAWA Il est avéré que dans le cas de la prise de décision d’une action motrice, la décision de l’action est prise, a priori, dans le cortex frontal puis transmise au cortex pariétal qui génère un " potentiel de préparation ", AVANT la prise de décision consciente. Dans ce cas, un processus inconscient du cortex frontal-pariétal est identifié comme étant le décideur de l’action motrice. La prise de décision consciente étant simplement réduite à un « GO/NO GO » au niveau du cortex moteur, après la décision non-consciente initiale. Les premières expériences montrant, fortuitement, que des processus inconscient de notre cerveau décident avant nous, ont été réalisées en 1983 par Benjamin Libet et confirmées en 2003-2004 par Angela Sirigu et Patrick Haggard. Ceci est parfaitement conforme au mode de fonctionnement de BUAWA décrit avant 1970 dans les documents Oummains. L’hypothèse de BUAWA pourrait expliquer l’impulsion nécessaire à la décision subconsciente des cortex frontalpariétal.

5. schéma des flux d’informations OEMBUAWA-BUAWA En résumé, le processus d’une décision d’action motrice serait : BUAWA à OEMBUAW --> cortex frontal -> cortex pariétal -> cortex moteur > prise de conscience -> cortex moteur -> action

© Denocla 01/09/2003 - mai 07– « Genèses : l’Univers, le Vivant, l’Homme»

31

Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme  

TOME 3 Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme

Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme  

TOME 3 Denocla-T3-Cosmologie-Vivant-Homme

Advertisement